Mac is beautiful

By  | 25 juillet 2019 | Filed under: Rencontres

Article initialement publié en 2011. Peter McNamara vient de décéder d’un cancer, à l’âge de 64 ans.

****

Où va Grigor, Peter n’est jamais loin. Depuis un an, l’Australien Peter McNamara a placé ses pas dans ceux du Bulgare Grigor Dimitrov, présenté comme un futur grand du tennis mondial. Avec un certain succès : en douze mois, Dimitrov est passé de la 350e place ATP à la 50e.

A 56 ans, Peter McNamara présente toujours bien. Mince, athlétique, la coiffure impeccable, l’Australien attire l’attention dans les tribunes où il prend place. Et à travers les allées des Challengers ou Grands prix entre lesquels son poulain se partage encore, la présence d’un ancien champion fait toujours son petit effet. Peter McNamara, c’est un joueur qui a joué Borg et McEnroe, battu Connors et Lendl. Une sacrée carte de visite constituée durant une époque dorée du tennis. L’Australien la joue pourtant modeste : « Moi ? Vous êtes sûr que c’est moi que vous voulez interviewer ? Pas Grigor ? » Sûr et certain, Mister McNamara.

Grand espoir du tennis austral à une époque où le vivier commençait déjà à se tarir, l’enfant de Melbourne connut une ascension progressive à la toute fin des années 1970 : quelques titres de second rang, quelques victoires un peu ronflantes (Dibbs, Pecci), avant que ne survienne le déclic, en clôture de saison 1980. Il atteint les demi-finales de son Grand chelem national, puis remporte la Coupe des Nations début 1981 après avoir battu Lendl en finale. La semaine suivante marque ce qui « est peut-être mon meilleur souvenir en carrière, se rappelle McNamara. Je venais de changer de raquette, et j’ai gagné mon premier titre important, les Internationaux d’Allemagne, en battant Jimmy Connors en finale, 6/4 dans le quatrième set. Je menais deux sets à un, il a plu, et on a dû reprendre le lendemain. C’est un bon souvenir… parmi tellement d’autres. Ca fait si longtemps que j’ai presque tout oublié ! »

Tout oublié, vraiment ? Même Wimbledon ? « Non, non, pas Wimbledon, jamais », se marre t-il. « Ni mes deux titres à Wimbledon, ni mes deux Coupes Davis ». C’est que ces deux compétitions témoignent du niveau qu’avait progressivement atteint l’Australien : grand joueur de double, déjà vainqueur de l’Australian Open en 1979 associé à son complice Paul McNamee, les deux hommes avaient ensuite réussi à s’imposer à deux reprises dans le Temple londonien, en 1980 et 1982, en battant ce qui se faisait de mieux à l’époque : Smith/Lutz, Gottfried/Ramirez et surtout, les deux fois, John McEnroe et Peter Fleming. Quant à la Coupe Davis, acquise en 1983 puis 1986, il faut bien intégrer que, hors Pat Cash, l’Australie était alors en théorie bien moins équipée pour gagner le Saladier d’Argent que des pays comme les Etats-Unis, la Suède ou la Tchécoslovaquie.

A 27 ans, solide Top 10 mondial et déjà plusieurs fois quart de finaliste en Grand chelem, la carrière de McNamara semble prête à franchir un dernier cap lorsqu’en mars 1983 survient le coup d’arrêt, brutal. « Je n’ai pas eu de chance, se contente t-il de noter dans un haussement d’épaules. Je venais de gagner un assez gros tournoi indoor, à Bruxelles, en battant Lendl en finale, 7/5 au troisième. Je suis ensuite parti jouer une épreuve à Rotterdam, et c’est là que je me suis blessé, lors de mon match du premier tour : rupture des ligaments croisés du genou. A l’époque, c’était particulièrement difficile de se remettre de ce type de blessure. C’a été un très gros coup d’arrêt à ma carrière. J’ai été d’autant plus malchanceux qu’à ce moment-là je jouais bien et que la première place mondiale en double me tendait les bras. »

C’en est fini de la carrière de simple de Peter McNamara : il attendra un an et demi avant de reprendre la compétition individuelle, et ne s’oblige à s’entretenir dans la discipline que pour offrir une alternative supplémentaire à son capitaine de Coupe Davis Neale Fraser. Un dévouement qui portera ses fruits au premier tour de la compétition en 1986 : McNamara, souvent en concurrence avec John Fitzgerald et Paul McNamee pour jouer le double, est aligné en simple malgré un bilan de… quatre matchs gagnés dans l’exercice depuis sa blessure à Rotterdam trois ans plus tôt. Le pari est gagnant : McNamara réalise l’exploit et bat les Néo-Zélandais Chris Lewis et Kelly Evernden. L’Australie passe ce premier tour et, en décembre, remporte le Saladier d’argent. Après cet épisode, McNamara continuera de jouer quelques mois en double, associé au toujours fidèle McNamee, et prendra se retraite en 1987.

Jusqu’à sa rencontre avec Grigor Dimitrov, à Paris, au sein de l’académie de Patrick Mouratoglou, l’ancien champion qu’il fut ne s’était jamais lancé dans l’expérience du coaching. Il travailla en revanche à plusieurs reprises dans le domaine de la formation, pour le compte de la Fédération australienne d’abord, puis de son homologue canadienne. Peter McNamara encadra notamment l’un des derniers grands joueurs des antipodes en date, Mark Philippoussis, durant son adolescence. « Je ne me voyais pas devenir entraîneur, explique t-il. Le coaching, c’est un investissement à temps plein, une relation très particulière à tisser avec le joueur, basée sur la confiance, l’honnêteté et le respect mutuel. Il est indispensable de réunir ces trois conditions pour que les choses se mettent bien en place. C’est très exigeant. » Grigor Dimitrov est le premier à lui avoir donné envie de sauter le pas et, visiblement, le binôme fonctionne bien, McNamara en passe de réussir là où le tonitruant Peter Lundgren avait auparavant échoué. « Grigor est un joueur de grand talent, décrit son entraîneur, mais qui avait besoin d’aide pour dompter son jeu, apprendre à jouer le bon coup au bon moment. Trop de talent, c’est parfois difficile à appréhender pour un adolescent. Grigor a fait beaucoup de progrès ces derniers mois, et peut encore en faire beaucoup. C’est dans cette voie qu’il faut persévérer : j’attends beaucoup de lui… et lui aussi attend beaucoup de lui-même ! »

Bien que vivant désormais en Europe, dans les Alpes allemandes, McNamara continue de suivre du coin de l’œil les résultats de ses compatriotes, et porte un regard critique sur la situation du tennis dans son pays : « C’est affreux ! Affreux. Le tennis australien n’est même plus l’ombre de ce qu’il a été. Cela fait peur pour un pays qui a une telle histoire derrière lui. Mais je crois que ce qui se passe avec le tennis entre dans un phénomène plus global de déclin du sport en Australie. » Et quand on lui demande quel est à ses yeux le meilleur espoir du tennis austral, il répond, le plus sérieusement du monde : « Ma grand-mère. » Voyant son poulain qui s’esclaffe à ses côtés, il enchaîne, caustique : « Même si Grigor le voulait, je ne le laisserais jamais prendre la nationalité australienne ! » Le Grigor, justement, que pense t-il de son entraîneur ? Réponse du jeune homme, dans un petit sourire : « Il est parfois dur, mais toujours juste. C’est formateur… » En attendant le jour où la perle Bulgare se sentira apte à quitter les pas de son mentor australien pour écrire sa propre histoire. Cela signifiera alors que Peter McNamara a achevé sa tâche.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

249 Responses to Mac is beautiful

  1. Pierre 12 juillet 2011 at 09:26

    Belle présentation de l’homme, du champion et de l’entraîneur, Guillaume. À quelle occasion as-tu réalisé l’interview ?
    J’aime son discours d’entraîneur qui pose comme fondamentaux des valeurs telles que la confiance, l’honnêteté et le respect, on sent un homme droit et loyal. Dimitrov est entre de bonnes mains.
    Ce qui me frappe également, ce sont les propos tenus sur l’état du tennis australien. La détection et l’accompagnement des jeunes y semblent mal en point. Je connais, par exemple, une famille australienne vivant près de Blois. Ils sont venus vivre en France pour que leur aîné, un talent prometteur puisse bénéficier de structures dignes de ce nom, inadaptées au pays des kangourous et de Nick Cave. Bien leur en a pris : le fiston cartonne et les deux filles, plus jeunes, sont également très performantes : la plus âgée était aux championnats de France 13/14 et la plus jeune est aussi une des meilleures de sa catégorie d’âge.
    Normalement, la fédération australienne n’aurait pas du laisser s’envoler trois talents comme ceux-là.

    • Ulysse 12 juillet 2011 at 15:54

      Je m’associe à Pierre, le surréaliste du site, pour quémander des éclaircissements sur les circonstances de l’interview. C’est presque trop pro et trop bien léché. On voudrait un peu plus de vécu et feeling perso. Tu l’as reconnu à cause de Grigor ? Comment as-tu réservé un créneau de discussion ? C’était une conf presse ou un tête-à-tête ? Tu as aussi récupéré des billes avec Dimitrov ?…

  2. William 12 juillet 2011 at 11:03

    Je pensais en lisant le titre qu’il s’agissait d’un article sur McEnroe, je suis tombé dans le panneau !
    Comment l’as-tu rencontré ? Il a l’air sympathique et critique à la fois, ce qu’il pense du tennis australien est sans concessions ! Tomic doit l’avoir mauvaise… Enfin je ne pense pas que le tennis du jeune Bernie soit la tasse de thé de MacNamara : c’est bien lui qui avait déclaré en voyant jouer Bozoljac « that is not tennis », non ?
    Merci pour l’article, c’est rafraichissant d’entendre des types qui ont l’habitude, à raison, de rester discrets. On en apprend souvent beaucoup.

  3. William 12 juillet 2011 at 11:05

    J’ajoute que sur la photo il a un air de Robert Englund, aka Freddy de Nightmare on Elm Street. Ce qui ne me le rend que plus sympathique !

  4. Ulysse 12 juillet 2011 at 11:18

    T’en a beaucoup des petites perles comme ça Guillaume ?
    J’avoue que comme William tu m’as bien eu avec ton « Mac is beautiful ». J’ai commencé à me fâcher tout rouge – parce qu’il n’y a qu’un seul Mac sans blague – mais je reconnais que celui-là n’est pas mal non plus.
    Je reviendrai poster dès que j’ai le temps sur cet excellent texte.

    En attendant, voyez donc le parallème entre Patrick Chamagne, entraineur de La Monf’ qui déclare : « Il n’y a qu’un seul Nadal, mais je pense que Gaël a un plus grand potentiel que Nadal » et Mac « Trop de talent, c’est parfois difficile à appréhender pour un adolescent. Grigor a fait beaucoup de progrès ces derniers mois, et peut encore en faire beaucoup. C’est dans cette voie qu’il faut persévérer : j’attends beaucoup de lui… et lui aussi attend beaucoup de lui-même ».

    Voilà qui devrait clore définitivement tout débat entre Mac et PC.

    • William 12 juillet 2011 at 11:23

      Joli !

    • Sylvie 12 juillet 2011 at 12:26

      « Trop de talent, c’est parfois difficile à appréhender pour un adolescent. »

      A mettre en parallèle avec les propos de Federer tirée d’une très belle interview dans le Temps :

      – Vous dites que vous étiez un diamant brut qu’il a fallu tailler. Il y a donc aussi du talent…

      – Oui effectivement. Si je compare à Roddick qui avait le service pour arme ou à Hewitt et Ferrero qui, très jeunes, avaient cette solidité mentale et physique, moi je n’avais pas tout ça. J’avais un talent extraordinaire avec un bras très rapide, mais j’ai dû beaucoup travailler pour l’exploiter. Car sans le physique et le mental, honnêtement, le talent ne sert pas à grand-chose. Alors que si tu travailles bien ces deux points, il peut devenir immense. C’est ce que j’ai réussi à faire. Je suis fier de ne pas avoir abusé de mon talent. Je suis toujours un peu triste quand je vois de jeunes joueurs hyper talentueux qui ne font pas l’effort d’en tirer profit. C’est dommage.

      • Sylvie 12 juillet 2011 at 12:26

        « tirés »

        • Le concombre masqué 12 juillet 2011 at 14:04

          je préfère « tirer » personnellement :D

        • Sylvie 12 juillet 2011 at 20:02

          Je suis choquée :D

  5. Sylvie 12 juillet 2011 at 12:23

    Magnifique interview Guillaume, du boulot de pro, comme d’habitude.

    Je n’ai pas le souvenir d’avoir vu jouer Mac Namara mais d’avoir entendu son nom, notamment en double lorsqu’il s’est imposé à Wimbledon avec Mac Namee.

    En tous les cas, il porte un regard intéressant et lucide sur le tennis, notamment australien.

    • Guillaume 12 juillet 2011 at 21:08

      C’est un peu mon regret de cet article : ne pas avoir trouvé plus de vidéos sur le web pour l’illustrer. Ou alors il fallait que je mette des pitreries du Senior tour, avec Bahrami, Leconte… et je n’y tenais pas vraiment.

    • Sylvie 12 juillet 2011 at 21:36

      J’ai regardé la vidéo, c’est sympa, vintage à souhait avec les mini shorts et le polo à damier. Dommage qu’on voit si mal la balle.

  6. Ulysse 12 juillet 2011 at 15:45

    Je reviens sur le bioutifoul Mac.
    Voilà un joueur que j’appréciais de loin sans trop bien le connaître.

    Attaquant au filet à une époque où l’espèce s’ébattait encore à l’état libre, cumulant le top 10 en simple et double, il a toutes les caractéristiques d’un certain age d’or. Cette interview m’apprend qu’il est intelligent ou au moins sait super bien communiquer et aussi qu’il s’est cassé les ligaments croisés au moment où il atteignait son meilleur niveau en simple.

    C’est une blessure peu courante en tennis, je n’ai pas connaissance d’un autre cas en tennis pro. On se fait ça généralement en réception de saut de travers, plutôt un classique des sports d’équipe. Le traitement efficace – la genuplastie – n’est apparu qu’à la fin des années 80 pour le haut niveau d’abord avec le célèbre Professeur Saillant qui utilisait du kevlar. Elle est maintenant accessible à tous dans une version améliorée où le chirurgien fait de la récup avec un autre ligament dans le genou pour rafistoler l’articulation. Avant ça il valait mieux se casser les deux jambes que les ligaments croisés : plus de haut niveau possible et la gonarthrose latérale assurée à 40 ans. Quelle tristesse pour lui qui pointait juste son nez dans le dessus du panier à ce moment !

    Maintenant ce serait juste trois mois d’arrêt et on reprend l’entraînement. Le tennis moderne c’est aussi ça : point n’est besoin d’économiser son corps, tout se répare avec un arrêt aux stands.

    NB : personne n’est parfait, je me souviens avoir vu McNamara présenté comme coach consultant chez Moratoglou.

    • Colin 13 juillet 2011 at 02:07

      Ça sent le vécu toutes ces histoires de genou.

      Sinon, tu as bien regardé la photo illustrant l’article? notamment l’inscription sur le survèt’ de MacNamara?

      • Ulysse 13 juillet 2011 at 15:20

        Aie ! J’avais pas vu ce prosélytisme abusif et pourtant c’est gros…

  7. Sam 12 juillet 2011 at 17:04

    Je reviendrai commenter cet article qui est quasiment un article sur l’Open de Rennes, pour des raisons évidentes.

    Et effectivement, ce Mac là évoque immanquablement une sorte de deuxième âge d’or austral, mais moins rutilant que le premier, avec les MacNamara, MacNamee, MacJohnFitgerald, MacCrocodileDundee. Des australiens gentils, fair play, avec de jolis jeux d’attaques assez faciles à battre.

    Ha, en 83, il y avait de la différence: on pouvait avoir aussi bien un Mac Namara, aucune chance sur terre, un Higueras, aucune chance sur herbe, un Pascal Portes, aucune chance.

    • Colin 13 juillet 2011 at 02:09

      Mon préféré c’était Mark Edmondson, une vraie gueule de bûcheron canadien (au mieux) ou de desperado yankee (au pire).

  8. Kristian 12 juillet 2011 at 18:30

    Wonderful.

    Il s’est mine de rien passe un evenement extraordinaire en juin. Puisqu’entre la chute de Hewitt qui a quitte le top 100 apres sa defaite a Halle, et l’avenement de Tomic a Wimbledon, il n’y a eut pendant donc 3 semaines aucun australien dans le top 100.. Ce qui n’a probalement jamais du arriver de toute l’ere open et depuis que le classement ATP existe.. Declin total..

    L’autre ex-grande nation qui va tres tres mal, c’est la Suede. Vous avez vu contre qui ont joue nos mais serbes ce week end? Ryderstedt, eleskovic, Lindstedt… des mecs classes au dela de la 300e place mondiale. Alors oui, il y a Soderling, mais il est terriblement seul au monde. Et on parle quand meme de la patrie de Borg, Wilander et Edberg..

    • Colin 13 juillet 2011 at 02:10

      Et tu oublies la Grande Bretagne parmi les ex-grandes nations qui vont très très mal.

      • Kristian 13 juillet 2011 at 07:36

        Euh.. de mon vivant il n’y a qu’en rugby qu’ils ont ete une grande nation.

      • Colin 13 juillet 2011 at 10:32

        Certes, mais Mottram et les frères Lloyd ont quand même été finalistes de la Coupe Davis à la fin des années 70.

      • Ulysse 13 juillet 2011 at 15:30

        Tu exagères Colin. Nous allons bientôt fêter le 75ème anniversaire de disette anglaise en GC. Coté suédois et australien ça ne remonte qu’à quelques années.

        Pire que ça : le tennis anglais a vraiment touché le fond il y a deux, trois ans après la retraire de Tim, où le deuxième anglais après Murray était au delà du 700ème rang mondial… Là on a Ward qui n’est pas si loin aux environ de la deux-centième place après sa semaine miraculeuse au Queen’s, et puis quelques autres derrière.

  9. Julie 12 juillet 2011 at 19:30

    Merci pour cet article! On decouvre de nouveaux personnages, le jeune avec le vieux. Enfin je veux dire

    - le vieux: moi, en tennis pré-2005, je connais surtout ce que je sais de vous… Donc tout est bon dans le cochon!
    - le jeune: j’aime bien connaitre les coachs, et connaitre la relation joueur-coach un peu mieux m’intersserait bcp, alors voilà un exemple!

    Je voulais repondre ici au mail d’antoine sur le double dans l’article précédent: Merci bcp pour toutes ces precisions!

    - pour Jo, pourquoi dis-tu qu’il a raison de securiser sa premiere balle, enfin pas pour Jo, mais en general? Pq sur la deuxieme les 2 autres montent systematiquement et qu’il faut eviter ca à tout prix? Sinon tout le reste tres instructif, le retour rapide tout ca
    - donc richie en « faux droitier » ok aussi, interessant, d ailleurs je crois que les bryan ne se mettent pas dans le sens « logique », mais qu est ce que c est en fait le sens logique, si je comprends ce que tu dis sur gasquet, il faut avoir son coup fort à l exterieur? Les bryan sont gauchers/droitiers je crois, donc ils devraient etre avec leur revers à l interieur? Et ce n est pas le cas?
    - Si federer – wawrinka ont gagné les JOs, avec notamment une victoire sur les bryan, victoire qui a-t-on eu l’impression a vraiment relancé federer psychologiquement, apres la lente déchéance de tout 2008, serait-ce aussi pq ils sont specifiquement bons en doubles, avec les automatismes specifiques, et non pas 1 + 1 tres forts en simples qui seraient meilleurs que les 2 d’une equipe reguliere? (la magie du 1+1 donne plus que 2…) je me posais la question pq j avais entendu que les tournois prennaient des mesures (mes lesquelles? racourcir les matchs, avec le super tie break en 12 points?) pour que les meilleurs en simple, plus charismatiques, jouent plus le double, pour attirer plus l attention du public, est ce que tu crois que c faisable, que les bons joueurs de simple jsute par leur bon fond de jeu de simple peuvent rivaliser rapidement en double? Ou sinon comment expliquer fed-waw, un coup de chance? Ou ils se sont vraiment bien adaptés?
    - si la France était si bonne en double avant, pourquoi n a-t-on jms gagné les JOs? (je crois que les bryan etaient les tenants du titre non?)

    Toutes ces questions existentielles… qui resteront peut-etre sans reponses…?

    Sinon, ca ne va pas du tout du tout… Pour la premiere fois… j’ai fait un reve (un peu) erotique avec… Roger et Mirka… Je crois que fréquenter ce forum ne me fait pas du bien…

    • Sylvie 12 juillet 2011 at 20:03

      Prends contact avec le concombre ;)

    • Julie 12 juillet 2011 at 20:26

      pourquoi, il a déjà mis ce reve en pratique…?

      • Sylvie 12 juillet 2011 at 21:32

        J’ignore en quoi consiste le rêve, je faisais référence à sa remarque plus haut sur le verbe « tirer ». Bon, je m’aventure en terrain vaseux, je sors.

        • Le concombre masqué 12 juillet 2011 at 22:17

          Ouanonmaisalorslà je m’inscrit en faux ma chère Sylvie. Ce n’est pas parce que j’ai un avatar phallique qu’il faut interpréter tous mes propos comme des allusions à ce qui se passe sous la ceinture.

          J’ai vraiment l’impression que l’orthographe correcte du verbe tirer dans ta phrase est la forme infinitive (remplace « tirer » par « vendre » et tu t’en rendras bien compte). Du coup ta « correction » m’a fait sourire car elle proposait de remplacer le bon mot par un mauvais!!!

          Rien à voir avec le tabouret chinois, la vis sans fin, le grand huit, ou le tuyau qui flotte…:D

          Franchement, tout ça parce que je suis de forme oblongue, c’est du délit de sale g…(on me dit que ce n’est pas tant mon avatar mais mon passif de posteur sur le forum qui influence les lecteurs quant à la teneur de mes propos…ah).

          Bon ben ok.

        • Sylvie 12 juillet 2011 at 22:36

          On ne s’est pas compris. J’avais écrit « les propos de Federer tirée d’une interview » au lieu de « tirés » et toi tu me réponds , je préfère « tirer » en ce qui me concerne :D

          D’où mon interprétation tendancieuse.

          Mais je ne vois toujours pas où je me plante même en remplaçant par un infinitif :D

          • Le concombre masqué 13 juillet 2011 at 00:10

            AH! oui!
            Moi j’ai lu : « ne font pas l’effort d’en tirer profit ».

            Du coup je ne voyais pas pourquoi tu voulais remplacer par « tirés »

            On s’est compris :D

            • Sam 13 juillet 2011 at 09:37

              Sylvie / Concombre / « je ne vois pas où je me plante », Ouarf.

    • Humpty-Dumpty 12 juillet 2011 at 21:04

      Hello, je ne suis pas Antoine et n’ai pas le centième de sa culture tennistique ni de ses capacités d’analyse, mais mes réponses à trois sous parce que ton post m’en donne envie…

      - « pour Jo, pourquoi dis-tu qu’il a raison de securiser sa premiere balle »
      Ah ben forcément la première question c’est vraiment pour lui ! Bon, je passe.

      - « donc richie en « faux droitier » ok aussi, interessant, d ailleurs je crois que les bryan ne se mettent pas dans le sens « logique » »
      Effectivement, j’avais dû le savoir mais l’oublier et ça m’a frappé à RG où j’ai pu aller les voir en 1/2 : ils sont tous les deux en coups droits à l’intérieur. Très inhabituel ; mais je suppose que le coup classique (pour l’adversaire) de passer entre les deux en espérant qu’ils perdront du temps à se demander qui va la prendre est un peu compensé par le fait qu’un coup réflexe se fait plus vite en coup droit ?
      En tout cas ça permet de voir deux revers à une main plus souvent (sur les extérieurs), je prends ! :)

      - « Si federer – wawrinka ont gagné les JOs, avec notamment une victoire sur les bryan (…) specifiquement bons en doubles( ? »
      Antoine, reviens on te dit !
      « les tournois prennaient des mesures (mes lesquelles? racourcir les matchs, avec le super tie break en 12 points?) »
      En 10 points en fait, le super tie-break ; non moins important est le fait que chaque jeu est gagné par le premier à 4 points (pas d’avantage, à 40/40 le premier qui met un point a le jeu) (Yuck, à mon humble avis. Heureusement ils n’ont pas encore osé faire ça en GC !)
      « comment expliquer fed-waw, un coup de chance? »
      J’ai beaucoup de mal à imaginer qu’on gagne des JO sur un coup de chance…
      - « si la France était si bonne en double avant, pourquoi n a-t-on jms gagné les JOs? »
      Llodra et Clément étaient en 1/2 en 2008 quand même (défaite contre des Suédois à, je ne sais plus, 16/14 ou 18/16 dans le cinquième ? J’étais vert devant ma TV…) (Les deux équipes se sont fait rétamer par les Suisses et les Bryan bien sûr, ils étaient sur les genoux…)

      « Sinon, ca ne va pas du tout du tout… Pour la premiere fois… j’ai fait un reve (un peu) erotique avec… Roger et Mirka… Je crois que fréquenter ce forum ne me fait pas du bien… »
      Reste, ta fréquentation du forum nous fait du bien… Bon peut-être un bien un peu pervers autant que psychédélique, mais tellement de bien quand même ! :)

    • Pat 12 juillet 2011 at 21:23

      Il y a déjà des réponses. Un point suppléméntaire. Le service le plus difficile à retourner en double est croisé car il est difficile de reourner sur le serveur sans risquer l’interception de son partenaire. Il y a la solution de passer dans le couloir mais ce n’est pas évident et il y a un boulevard au milieu. C’est pour cela que pas mal de paires restent à deux au fond sur la première balle.
      Donc, avec un droitier à droite, il retourne ces services en coup droit et si à gauche il y a un gaucher ou un joueur avec un revers performant, ça limite les dégâts.
      Mais tout n’est pas aussi simple car le service au T a des avantages, s’il est travaillé donc pas trop rapide, le serveur a le temps de monter et le retourneur n’a pas d’angle. Les bons joueurs de double sont en général capables de servir de façon variée.
      Il vaut mieux servir des premières-secondes car ça évite au partenaire de se prendre un bolide sur seconde balle.

      • Ulysse 13 juillet 2011 at 15:41

        Rester au fond en réception sur la première balle est même une stratégie de plus en plus pratiquée. Ça part du principe qu’on ne sait pas trop où le retour va aller.

    • Julie 12 juillet 2011 at 21:45

      ben là, merci pour toutes ces reponses! C,est eclairant!

      Antoine, finalement, je n’ai plus besoin de toi ;-)

  10. Julie 12 juillet 2011 at 19:50

    cet article m,a donné des idees d articles!

  11. Julie 12 juillet 2011 at 20:26

    mais attends, guillaume, c’est toi qui a réalisé l’interview dit pierre???? Je pensais que ct une interview déjà existante!!!

    • Guillaume 12 juillet 2011 at 21:19

      Whaa l’autre hé ! « Déjà existante »… Jamais de la vie ! (où alors ça serait précisé). Pour le coup, tout est cuisine maison. Et si en plus ça te donne envie d’écrire c’est tout bénéf.

      • Pat 12 juillet 2011 at 21:25

        Visiblement le tennis donne des tas d’idées à Julie mais c’est peut-être la colombienne qui a fait effet !

      • Sylvie 12 juillet 2011 at 21:33

        Si tu nous racontais les circonstances exactes de cette entrevue ?

      • Julie 12 juillet 2011 at 21:41

        Si je te racontais mon passage en Colombie… Je suis, véridique!, tombée tout d abord au milieu de la veillee funeraire d’un gros parain du village, surement paramilitaire (vous savez, ceux d extreme droite), mais le p’tit gars qui portait le cercueil me plaisait ;-)
        Et tout ce monde-là, on sait de quoi ils vivent… Mais il était si mignon!!!!

    • Julie 12 juillet 2011 at 21:44

      Mais comment ca tu as interviewé ce gars, comment ce fait-ce???

      En fait je suis brutalement assaillie d’un doute, c’était-tu toi (oui oui je sais parfois je ne suis que -très- en diagonale ce qui se passe sur le forum) qui était dans la salle des journalistes et avait interviewé fed? Mais alors que fais-tu dans la vie???

      • Julie 12 juillet 2011 at 21:58

        SE fait-ce, ouh la

      • Guillaume 12 juillet 2011 at 22:21

        Je suis président du fan-club officiel d’Arnaud Clément. Je le suis sur tous les tournois de l’année, à Bercy où il croise Federer, ou à Rennes pour affronter Dimitrov. C’est gratifiant, même si c’est un peu dur de toujours devoir se balader avec un bandana sur la tête.

      • Julie 12 juillet 2011 at 22:29

        euh…

        je ne sais pas trop comment prendre ce post…

  12. Guillaume 12 juillet 2011 at 22:13

    Un peu de SAV à destination de ceux qui ne sont pas encore partis bronzer au bord de la mer.

    Pierre : ce que tu racontes là m’intéresse au plus haut point. Ils s’appellent comment, tes trois mômes prometteurs ?
    Cela fait assez longtemps maintenant que l’on dit que la Fédé australienne a loupé le train de la formation. Pas assez de terrains, manque de coachs, absence d’aides pour envoyer les jeunes disputer des tournois au loin… Il y a environ 1 an ou 2, pas plus, qu’ils ont décidé de (se) donner les moyens d’une formation digne de ce nom, notamment à travers Pat Rafter et Todd Woodbridge. Question nombre, on dirait que ça refrémit doucement. Question champion(s), faudra voir. On peut déjà mettre une grosse pièce sur Tomic, et puis voir ce que vaut Luke Saville, bien parti pour finir l’année N°1 mondial junior.

    Sam : McNamara, tellement peu de chances sur terre qu’il n’y a battu Ivan Lendl que deux fois (je sais, c’est bas :) ). Sinon, un quart à Roland et un titre à Hambourg. Pas le pire de son époque, mine de rien, même si tout ça ne vaut pas Wally Masur, je te l’accorde.

    Ulysse : merci pour le complément médical, et le Prof Saillant. Les croisés, c’est effectivement un truc de sport collectif. Les footeux ont sont particulièrement coutumiers. A titre d’exemple, Mickaël Essien doit s’en faire opérer ces jours-ci. Durée d’indisponibilité estimée : 6 mois. Les temps changent.

    • Pierre 12 juillet 2011 at 22:50

      Salut Guillaume, il s’agit de la famille Halemaï. Je ne me souviens plus du prénom du grand frère mais Thélésia (14 ans je crois et un gabarit trrrrès impressionnant pour un visage d’ange et un tennis puissant) sera au moins 3/6 en octobre. Mylène, la plus jeune, 10 ans et 15/4 il me semble, a une main superbe, une technique peu ordinaire à cet âge, je l’ai vu jouer de belles parties (tu sais que j’ai de bonnes raisons de m’intéresser aux joueuses prometteuses !).

      Cerise sur le gâteau, la famille est vraiment sympa et souriante et la carrure des parents explique sans doute celle des enfants :)

    • Guillaume 13 juillet 2011 at 11:46

      Les Halemaï ? Je connais un peu – déjà vu jouer la petite dernière – mais j’ignorais qu’ils étaient australiens.

      Et ta championne à toi, comment se passe sa tournée d’été et la défense de son titre ?

      PS : y’ve got a mail.

  13. Le concombre masqué 12 juillet 2011 at 22:28

    @ Julie : Oui ma jolie, j’ai couché avec Roger et Mirka, d’ailleurs je ne suis pas vraiment sûr que ce soit lui le vrai père des jumelles…à moins que ça, puisse marcher quand même quand on…non, je ne pense pas.

    Vous verrez, quand elle s’allongeront et que leur peau verdira, à la puberté, le Roger sera furax. T’as une adresse en Colombie, donc?

    • Julie 12 juillet 2011 at 22:35

      Rho mon dieu, je suis trop jalouse!!! Dans mon reve on commencait à peine qu’un élément perturbateur est arrivé (je ne me souviens plus quoi) et ca a stoppé. Mais c’était eux deux qui m’ont attirée dans un guet-apens!!! Et qui ont tout fait, moi j’ai rien fait.

      Peut-etre qu’en fait, c’est moi la mère des jumelles!!! Euh…

      Oui, 1 adresse en Colombie, il m’a meme proposé d’exporter à Montreal ;-)

    • Julie 12 juillet 2011 at 22:37

      et ne fais pas ta sainte nitouche concombre, sylvie a raison de t accuser, à moi tu as dit quelque chose qui rassemblait dans la meme phrase « vierge » et « mouiller » alors ca ne prend pas hein

    • Sylvie 12 juillet 2011 at 22:43

      D’ici peu il ferait croire qu’on a l’esprit mal tourné, hein julie ? Alors qu’on a des pensées toujours très saines, surtout toi.

      PS : tu as des drôles de rêve. Mirka dans le paysage, franchement…

    • Julie 12 juillet 2011 at 23:19

      eh oui, c est etrange, mais on ne controle pas ses reves…

      D’ailleurs… elle embrassait tres bien… ;-)

      Chris es-tu la? 9esprit, es tu la…?) Je vais à NY ce WE voir un pote (de philly, donc pas d hebergement) et tous les hostals sont pleins, t as pas des adresses qui sont pas sur internet, des bons plans?

      • Le concombre masqué 13 juillet 2011 at 00:13

        « D’ailleurs elle embrassait très bien » tes vraiment trop marrante toi!

        Je ne joue pas à la sainte nitouche, les seins j’y touche.

        Mais toi aussi apparemment :mrgreen:

      • Julie 13 juillet 2011 at 00:14

        Ecoute, comment veux-tu que Federer reste avec Mirka…?

        Ca doit etre une deesse du s…. pas d’autre explication possible!!!

        • Le concombre masqué 13 juillet 2011 at 00:23

          Je te l’accorde, c’est ce que je me suis toujours dit…enfin je pensais carrément à grosse s…plutôt qu’à déesse du s…, car pour moi, mériter ce surnom implique de la grâce et de la sensualité :)

        • Colin 13 juillet 2011 at 02:24

          Question grâce et sensualité, Mirka Vavrinec n’en manquait pas il y a 10 ans de ça. Jette un oeil:
          http://www.youtube.com/watch?v=DGvh_nnDERM

          Depuis elle a pris un peu de poids, mais à ma connaissance ça n’empêche ni la grâce ni la sensualité.

          • Le concombre masqué 13 juillet 2011 at 16:26

            J’aime pas ses sourcils , Colin.

        • Julie 13 juillet 2011 at 04:51

          colin, tu veux ndonc encore alimenter mon fantasme pour Mirka? ;-)

          Elle est mimi comme tout là c est vrai, ca date de quand? Vu qu’ils parlent de la coupe Hoffman gagnee l annee precedente par roger et martina, qui s etait passee en 2001 on dirait, ca veut dire que ca date de 2002? En effet, pas facile de jouer avec ton mec qui apparemment cartonne deja enormement, et de remplacer martina hingis…

          Il parait que jeune elle faisait des ravages, y a meme un prince des emirats arabes unis qui etait tombé fou amoureux d elle quand elle avait 18 ans et elle l avait éconduit…

        • Colin 13 juillet 2011 at 14:39

          Oui, 2002, ça fait donc 9 ans et demi, j’y étais presque!

  14. Colin 13 juillet 2011 at 02:28

    Super cette interview Guillaume. Mac Namara c’est typiquement le genre de joueur dont je lisais le nom très souvent dans les tableaux de résultats de l’époque, sans l’avoir jamais vu jouer à la télé. Ça fait bizarre de le voir ressortir de la naphtaline 30 ans plus tard.

  15. Antoine 13 juillet 2011 at 13:52

    C’est là qu’on voit le pro..presque tous les newsmagazine attirent le chalan avec une couverture racoleuse et puis une fois acheté on se rend compte qu’en guise d’enquête approfondie, il n’y a pas grand chose. Idem avec les titres..Mais la différence ici c’est que si le titre est racoleur et délibéremment trompeur, il y en a derrière ! Résulat: j’ai lu un article sur Peter Mc Namara ! J’avais oublié qu’il savait jouer en simple aussi…Vraiment très bien cette interview Guillaume..Tu en as beaucoup comme cela en stock ?

    Sinon, je préviens tout le monde pour que l’on ne s’imagine pas que je boude: je vais bientôt prendre mes quartiers d’été et ne rentrerai que vers le 10 septembre, après l’US Open..Bref, vous allez avoir la paix !

    Sinon, Julie, je vois que Humpty Dumpty et Pat ont répondu aux questions que tu te posais et je ne crois pas avoir quelque chose à ajouter à leurs réponses.

  16. Robert 13 juillet 2011 at 15:35

    Merci Guillaume pour cet article, comme beaucoup d’autres tu m’as bien eu avec le titre.

    Sinon McNamara est vraiment le joueur dont le nom semble familier, mais qu’on arrive jamais à encadrer. Je savais juste que c’était un bon joueur de double correct, je ne savais pas qu’il avait aussi eu de bons résultats en simple (avant sa blessure).

    Merci donc d’avoir éclairé ma lanterne :-)

    • Nath 13 juillet 2011 at 22:08

      Voilà, j’ai trouvé le post qui dit ce que je pense, pas besoin de me fouler aujourd’hui. Merci Robert ! Et merci Guillaume aussi.

    • Guillaume 17 juillet 2011 at 22:07

      @ Robert : merci à toi, et rdv sur le prochain article.

  17. Ulysse 13 juillet 2011 at 15:58

    La Monf’ a perdu contre Are You au deuxième tour à Stuttgart. J’dis ça, j’dis rien. Je suis content pour le premier interviewé de 15-Love qui grapille des points utiles.

  18. Le concombre masqué 13 juillet 2011 at 22:04

    Ouark! Aucun poste depuis mon dernier à 16h26?

    Bon, ben je crois que je m’y recolle cette année pendant les vacances d’été!!!

    Je vais même voir si je peux faire un petit papier…

  19. Nath 13 juillet 2011 at 22:20

    Le premier tour à Stuttgart a bien élagué les têtes : 6 TS ont déjà été sorties, ne reste que Garcia Lopez (TS8) et Youzhny (TS3), qui ne joue pas sur TB en été me semble-t-il, qu’est-ce qu’il fout là ?

    Alors, Concombre, puiqu’on n’est pas très nombreux, tu tentes les pronos des finales de Stuttgart et Bastad ?
    Je pronostique « Are you » / Andujar et Soderling / Almagro.

    Et c’est à cet instant précis que l’on perdit les quelques courageux qui jetaient un coup d’oeil de temps à autre…

    Bonnes vacances Antoine, tu en as bien besoin après ce Wimby où tu étais en veille 24/24 !

  20. John 13 juillet 2011 at 23:13

    Je suis là, Nath. Episodique. Paresseux. Silencieux. Mais fidèle au poste et à la lecture.

    Tiens dites, puisque c’est l’été et que nous sommes sur un site de tennis: il y en a parmi vous qui font la tournée des tournois ? Comment se déroulent-elles – histoire de quitter les ratiocinages sur les Dieux/Rois/Veux d’Or du circuit ? Hm ?

  21. William 14 juillet 2011 at 00:16

    Là également ! Bien content de la défaite du joueur potentiellement plus talentueux que Nadal, et que n’importe qui d’ailleurs, quitte à dire des conneries autant y aller à fond : Gaël.
    Bonnes vacances Antoine ! Dommage que tu ne sois pas « présent » pour l’US Open…

  22. Sam 14 juillet 2011 at 01:15

    Bigre. Si c’est ça le début de l’ère Djoko, on va pas rigoler tous les jours.

    • MarieJo 14 juillet 2011 at 09:45

      Sam pour les pochaines 4 semaines on est soit :
      - à l’heure de l’apéro
      - à la plage
      - à l’heure de la sieste
      - le plus loin d’un ordi possible….
      Moi je suis de retour à mon taff… Mais je suis d’un oeil 15LT:)
      pour les curieux l’ interview a été faite pendant le challenger de cherbourg…

  23. Antoine 14 juillet 2011 at 15:03

    Nath, William, thanks mais je ne pars que le 26. Cela dit, je ne crois pas qu’il se passe grand chose d’ici là..Ce mois de juillet, comme le mois de septembre est le parent pauvre du circuit…A peine un ATP 500 à Hambourg et sinon que des petits 250 ou les prolétaires essaient de grapiller quelques points..Le calendrier est vraiment mal foutu avec les deux M1000 qui se déroulent en août à la suite sur deux semaines, comme au printemps avec Madrid et Rome..

  24. Nath 15 juillet 2011 at 08:22

    2 posts ces dernières 24 heures :lol:

    Elagage terminé à Stuttgart, le joueur le mieux classé en quart est 52° (Granollers).
    Et « Are you » s’est fait sortir par Cervenak :?:

    A Bastad ? Il pleut beaucoup, 2 matches joués hier.

    Sinon, ça ne me choque pas cette pause en juillet. Avant cela, il y a RG et Wimby en 6 semaines, c’est surtout ce dernier qui est mal placé. Et puis c’est l’occasion de découvrir d’autres joueurs, parfois jeunes comme Stebe (20 ans je crois), un gaucher allemand assez complet, mais qui manque de solidité sur son service. En plus pendant le mois de juillet, on peut voir quelques trophées improbables (Gstaad, Hambourg, Umag)

    • Diana 15 juillet 2011 at 13:09

      « 2 posts ces dernières 24 heures »

      Eh oui, les temps sont durs on dirait. La période estivale n’y est pas étrangère, quoique, l’an dernier, à pareille époque,l’affluence était tout autre…

      Tout comme toi, je suis les tournois de la semaine :

      Are you a payé sa débauche d’énergie de la veille pour sortir Monfils, lequel a subi l’effet Coupe Davis du week-end précédent..si souvent obsevé.

      Contente du retour de Ferrero qui a sorti Youz hier de façon magistrale…après la perte du 1er set au tie-break…Quelle connerie les tie-breaks, je hais.

      • Nath 15 juillet 2011 at 23:09

        « Quelle connerie les tie-breaks, je hais »
        Même celui de la finale de RG 2009 ?

        Eh oui, un tie-break peut tourner sur un point, dans ce match c’était une volée haute de revers manquée par Ferrero à 4-2 pour lui, jouable selon moi…

      • Sylvie 15 juillet 2011 at 23:18

        En même temps des matchs sans tie-break, ça me semble irréaliste vu le niveau moyen des joueurs actuels, la densité du calendrier, la cadence physique… Ou alors il faut diminuer de moitié les tournois et faire jouer les masters 1000, les 500, 250 et autres sur 15 jours avec un jour de repos au milieu…

    • Sylvie 15 juillet 2011 at 13:28

      J’ai du mal à croire que Fed s’engage dans 3 épreuves aux JO.

  25. William 15 juillet 2011 at 22:31

    Je viens de jeter un coup d’oeil aux vainqueurs du jour et je vois qu’à Bastad Almagro, Soderling, Berdych et Ferrer se sont imposés. Pas mal pour un 250 ! Finaliste l’an passé, le Sod avait été très touché par sa défaite contre Almagro : l’heure de la revanche, histoire de rafler un 4ème titre cette année ?

    • Nath 15 juillet 2011 at 23:04

      Revanche contre Almagro, tu veux dire ? Il faut déjà qu’Almagro batte Ferrer. C’est pas gagné, il a du mal contre lui, H2H : 0-7. Mais des matches souvent accrochés, et il y a une première fois à tout, alors pourquoi pas demain dans un tournoi qu’il aime bien.
      Soderling – Berdych, c’est difficile à dire, le Suédois a perdu 8 jeux en 2 matches vs 9 pour son adversaire de demain. Sans avoir vu les matches, je donnerais un léger avantage à Soderling qui a eu un adversaire plus coriace aujourd’hui (Starace). Je pense que Berdych pourrait avoir plus de mal à élever son niveau de jeu. Ça fait beaucoup de conditionnel tout ça ;)

      Du côté de Stuttgart, la surprise c’est Del Bonis qui arrive en demie alors qu’il avait perdu ses 4 premiers (et seuls) matches sur le circuit principal. En plus il n’a pas lâché plus de 4 jeux par set en 6 matches, qualifs incluses, c’est impressionnant. Je suis curieuse de voir ce que ça va donner face à Ferrero, d’autant que le gaucher a d’excellentes stats en retour de service alors que Juanqui est sur courant alternatif au service : pas terrible au premier tour, pas mal contre Youzhny et carrémant mauvais contre Granollers. Mais lui aussi a de bonnes stats en retour.
      Concernant la dernière demie, Andujar n’est pas une surprise pour moi à ce stade du tournoi, par contre je n’avais pas vu venir Kubot malgré son bon tournoi de Wimby et au moins une finale sur TB par le passé. Avantage Andujar pour moi, 65/35.

      En parler m’a donné envie de regarder, en plus il reste encore 3 joueurs sur les 4 que j’avais pronostiqués en finale :)

      • William 15 juillet 2011 at 23:09

        J’ai vu quelques images du match de Kubot cet après-midi, c’était pas mal du tout !

      • Nath 15 juillet 2011 at 23:13

        Kubot a un très bon meilleur niveau, mais il ne le montre pas souvent. Et c’est sympa à regarder en plus. Je ne l’ai pas vu dans ce tournoi, tout comme Andujar d’ailleurs, ils pourraient produire un bon match demain.

      • Sylvie 15 juillet 2011 at 23:14

        Kubot est très agréable à voir jouer, je confirme.

      • Jeanne 16 juillet 2011 at 14:15

        Ce Del Bonis pourrait être passionnant. J’attends tant un monstre de terre battue

  26. Romain 16 juillet 2011 at 09:53

    Un bail que je n’ai pas écrit, mais allez je profite du calme estival pour ressortir mes codes et féliciter les gens qui font ce site. Il s’est bien développé depuis les débuts et question qualité ça me paraît très supérieur à la moyenne. On dit que le plus dur c’est de durer et vous semblez bien y parvenir. L’article précédent m’a rappelé plein de souvenirs. Bravo à tous et bon courage à ce petit Grigor dont j’ai pas mal entendu parler.

    • MarieJo 17 juillet 2011 at 22:21

      merci pour le compliment, on transmettra aux vacanciers ;)

  27. Jeanne 16 juillet 2011 at 14:11

    wou-hou ! Guillaume is Beautiful ! un nouveau saphir issu du clavier magique du patron !

  28. Nath 16 juillet 2011 at 15:27

    Un set partout entre Ferrero et Del Bonis pendant qu’Almagro se prend LA rouste contre Ferrer (6-1 4-0) après Berdych contre Soderling. Je préfèrerais que le p’tit jeune se révèle contre quelqu’un d’autre…

    • Jeanne 16 juillet 2011 at 20:37

      Almagro, Verdasco, même combat.

  29. Nath 16 juillet 2011 at 16:19

    Almagro a finalement fait mieux que Berdych :
    6-1 6-3 Ferrer et 6-1 6-0 8O Soderling

    Et Ferrero en finale pour son 3° tournoi en 10 mois, le premier depuis Madrid… en gagnant un point de moins que Del Bonis et en sauvant 9 balles de break sur 11 !

    • Jeanne 16 juillet 2011 at 17:57

      Très heureuse pour l’ancestral juanqui ! Delbo a montré de belles choses, monstrueux les scores de Bastad. Qu’est-ce qu’il se passe là-bas ??

  30. Djita 17 juillet 2011 at 12:28

    Pendant ce temps-là, la jolie Dementieva se marie.
    Je l’avais presque oublié. ;)

    http://www.mirosport.net/2011/tennis/30092/dementieva-to-marry-long-time-boyfriend-afinogenov/

  31. Djita 17 juillet 2011 at 17:46

    Et Soderling qui s’impose pour finir face à Ferrer.

    • Jeanne 17 juillet 2011 at 21:08

      Il a trucidé notre lapin Duracell préféré :wink:

      • Nath 17 juillet 2011 at 21:32

        Ça la fout mal pour Duracell quand même : Martinez Sanchez qui gagne Bad Gastein aujourd’hui, Medina Garrigues qui en fait de même à Palerme, Lopez dans son challenger à Bogota (?). C’est le seul Espagnol avec Andujar qui a échoué en finale aujoud’hui. Il aurait eu plus de chances à Stuttgart…

  32. Nath 17 juillet 2011 at 21:26

    J’avais pronostiqué « Are you » / Andujar et Soderling / Almagro comme finale des tournois de cette semaine. Je m’en suis pas trop mal sortie je trouve.

    Mine de rien, en jouant les prolongations, Juanqui améliore son ratio de victoires en finales de tournois : de 41% (12-17) fin 2009 à 47% (16-18) aujourd’hui, ça n’est pas faramineux (et ça ne le sera jamais) mais ça fait moins peur.

    Sur le match d’aujourd’hui, je m’attendais à beaucoup mieux de la part de Pablo : 7 DF en 8 jeux de service c’est très très moche, sans compter les amorties dans le filet. Mais Ferrero a joué le match qu’il fallait, sans être à fond. Je l’ai vu au bord des larmes juste avant de servir la balle de match. Il dit qu’il veut jouer encore 2-3 ans apparemment, je crois qu’il disait la même chose en 2009 :)

    Mais j’aimerais bien quand même trouver un nouveau poulain, histoire d’assurer l’avenir.

    • Jeanne 17 juillet 2011 at 21:29

      Je suis soufflée, tu as ton doctorat de Ferrerologie ?!?

      • Nath 17 juillet 2011 at 21:32

        Non, je n’ai pas assez approfondi le sujet ;)

    • Guillaume 17 juillet 2011 at 22:13

      Sans dec, Ferrero a gagné Stuttgart ? Trop fort ! Il n’avait quasiment pas joué depuis un an. Ca fait bien plaisir, tiens.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis