Poussière d’étoiles

By  | 5 janvier 2012 | Filed under: Regards

Ils ont réalisé de très belles carrières, riches en titres – parfois du Grand chelem – mais sont toujours restés dans l’ombre de compatriotes plus célèbres. Retour sur six champions d’exception qui ont dû se résoudre à partager l’affiche.

- Vitas Gerulaitis : Flamboyant serveur-volleyeur, adepte de l’attaque à tout-va, Gerulaitis était un joueur à l’aise sur toutes les surfaces, y compris la terre battue. Il se fait connaître lors d’une fabuleuse saison 1977, durant laquelle il remporte les Internationaux d’Italie et dispute une somptueuse demi-finale à Wimbledon, perdue 8/6 alors qu’il avait un break d’avance dans le 5e face à l’ogre Borg. Il finira l’année en trombe en remportant le seul Grand chelem de sa carrière, l’Open d’Australie. Si la suite sera encore riche de satisfactions avec une 3e place mondiale atteinte en 1978, 25 titres conquis (dont la finale WCT de Dallas 1978, les Internationaux d’Italie 1979 et Toronto 1982) et de beaux exploits réalisés (finale d’US Open 1979, finale de Roland-Garros 1980 et finale du Masters 1981), il n’en demeure pas moins que Vitas est toujours resté dans l’ombre de ses compatriotes plus célèbres, Jimmy Connors et John McEnroe, qui auront été avec Borg les bourreaux de ses ambitions. Il cumulera face à eux un passif de 42 défaites pour seulement 7 victoires (4-15 contre Connors, 0-16 contre Borg et 3-11 contre Big Mac) ! Décédé à seulement 40 ans en raison d’une intoxication au monoxyde de carbone, il laisse derrière lui l’image d’un joueur élégant, sympathique et unanimement apprécié de ses pairs.

- José Luis Clerc : Qui dit tennis argentin pense à Del Potro, Nalbandian, Gaudio ou Coria. En remontant dans le temps, Vilas. Peu se souviennent qu’à la même époque un autre terrien de talent semait la terreur sur l’ocre, José Luis Clerc. Passé professionnel en 1977, Clerc remportera 25 titres (dont 21 sur terre battue) avec pour pic les Internationaux d’Italie 1981, et atteindra deux fois les demi-finales de Roland-Garros. En 1981, il s’incline face au jeune Ivan Lendl après avoir mené 2 sets à 1 et obtenu balle de match dans le quatrième. En 1982, il doit s’avouer vaincu face à un autre jeune loup aux dents longues, Mats Wilander. Il atteindra son meilleur classement (4e) en 1981, à la suite d’une série de 27 victoires et 4 titres remportés en un seul mois !

- Miloslav Mecir : En associant les mots Tchécoslovaquie, tennis et années 80, on pense immédiatement au cyborg d’Ostrava. C’est pourtant oublier que ce pays a aussi donné au tennis Miloslav Mecir, un champion à la patte de velours dont le mouvement félin lui a valu le surnom de « Chat ». Surnommé aussi « The Swede Killer » pour sa capacité à crucifier les joueurs Suédois (et en particulier Mats Wilander), ses plus grands faits d’armes sont des victoires aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 (en battant justement au passage un Suédois, Stefan Edberg, en demies) et à Key Biscayne 1987 (contre son compatriote Lendl en finale). Il aura eu le malheur d’avoir joué à la même époque qu’Ivan, qui non seulement était le plus célèbre des deux, mais qui le crucifia aussi lors de ses deux finales majeures, l’US Open 1986 et l’Open d’Australie 1989. Lendl sera à chaque fois impitoyable, lui laissant la misère de 6 jeux par finale. Miné par des problèmes au dos, Mecir se retirera en 1990.

- Michael Chang : Précurseur de la mobylette au plutonium, le plus jeune de la bande des quatre du tennis US des 90′s (Agassi/Chang/Courier/Sampras) sera le premier à remporter un titre majeur, à Roland-Garros 1989, au terme d’un parcours qui l’aura vu terrasser Ivan Lendl et Stefan Edberg. Si ce succès semblait prometteur, il sera paradoxalement le climax de la carrière de Chang, qui sera complètement éclipsé par la suite par les succès de ses trois compatriotes : Jim Courier, le dominateur du tennis mondial de mi-1991 à mi-1993 avec 4 Grands chelems à la clé ; Pete Sampras, patron de mi-1993 à 1999, pour 14 Grands chelems au total ; et Agassi, dont la carrière en dents de scie aura été couronnée par 8 Majeurs et le « Career slam ». Au milieu de cette bourrasque, Chang s’accrocha tant bien que mal, mais malgré 34 titres (dont 3 victoires à Indian Wells, 2 à Cincinnati, 1 à Miami et 1 à Toronto) il sera le typique joueur toujours placé, jamais gagnant, perdant toutes les grandes finales qu’il a atteintes par la suite (Roland-Garros 1995Masters 1995Open d’Australie 1996 et US Open 1996). Son meilleur classement est une 2e place en 1996. Il aurait même pu devenir numéro 1 en cas de victoire en finale de l’US Open 1996, mais fut battu à plate couture par son compatriote Sampras. Malgré ces déconvenues, il a au moins un motif de satisfaction : si le record de Majeurs de Sampras a été battu, et le « career slam » d’Agassi égalé, son record de plus jeune joueur à avoir remporté un Grand chelem ne sera probablement jamais battu.

- Michael Stich : En dépit de son élégant jeu complet et de ses victoires, Stich n’est jamais parvenu à supplanter son rival Boris Becker dans le cœur des Allemands. Tout les oppose : Becker est un wunderkid précoce et médiatique, Stich est passé pro sur le tard, à 20 ans, et n’attire pas précisément les néons. C’est pourtant lui qui inflige à Becker la plus douloureuse défaite de sa carrière, cette fameuse finale de Wimbledon 1991 qui marque le début du déclin de Boum-Boum. Pour son seul titre du Grand chelem, Stich réussit même le tour de force d’éliminer (avec la manière !) les « monopolistes » des trois dernières finales de Wimbledon, Stefan Edberg et Boris Becker. La suite de sa carrière sera en dents de scie à cause d’un mental défaillant et d’un physique fragile, mais il obtiendra toutefois de belles satisfactions en remportant la Coupe du Grand chelem 1992 et le Masters 1993, et en atteignant les finales de l’US Open 1994 et de Roland-Garros 1996. Il jouera son dernier match face à Pioline en demi-finale de Wimbledon 1997.

- Alex Corretja : La victoire de Sergi Bruguera en 1993 amorce le début de la domination hispanique à Roland-Garros. Bruguera, Moya, Costa, Ferrero… tous remportent le tournoi et collectionnent les places d’honneur. Le seul joueur de cette génération à échouer dans sa quête du Graal sera Alex Corretja. Révélation de l’US Open 1996 quand il s’incline en quarts de finale face à Sampras, non sans avoir obtenu balle de match, Alex confirme son talent en remportant les Internationaux d’Italie en 1997. Il atteint sa première finale à Roland-Garros en 1998 mais s’incline nettement face à Moya. Il se venge en remportant le Masters en fin d’année après un parcours du combattant qui le voit battre Sampras en demies après avoir sauvé 3 balles de match, et remonter un déficit de 2 sets pour battre Moya en finale. Quart de finaliste en 1999 et 2000, Corretja atteint à nouveau la finale à Paris en 2001, où il affronte le tenant du titre, Gustavo Kuerten. Il remporte la première manche et obtient une balle de break à 5-5 dans le deuxième avant de s’effondrer brusquement : il ne marquera plus que 2 jeux dans les 2 sets suivants ! Il atteindra une dernière fois les demi-finales l’année suivante, mais s’inclinera encore face au futur lauréat, son compatriote Alberto Costa. Une semaine plus tard, il sera le témoin au mariage de ce dernier. Pas rancunier l’ami Alex !

Tags:

519 Responses to Poussière d’étoiles

  1. Oluive 6 janvier 2012 at 20:21

    Et bravo Karim !
    Comme quoi, le dopage ça paye !

  2. Antoine 6 janvier 2012 at 22:33

    Qui avait prévu une finale Monfils vs Jo ?

    Pas grand monde: la côte de Jo était de 2,35, celle de Monfils de 4, 1, cela faisait donc une côte combinée de 9,6 pour 1…Autrement dit, une fois déduite la marge des bookmajers, moins d’une chance sur 10..et pourtant, la réalité est là: Federer et Nadal remplacés par Jo et Monfils..

    La question pour demain:

    Qui va gagner la finale de Doha ?

    - Jo: votez: 1
    - Gaël: votez : 2

    Il y a déjà deux votes pour Gaël (Ulysse et moi même ) et un pour Jo (Oluive)…

    A vous de jouer..

    • William 6 janvier 2012 at 22:37

      Je vote aussi pour Jo.

    • Bastien 6 janvier 2012 at 23:01

      Jo is the man

    • MarieJo 6 janvier 2012 at 23:13

      a la Cucumber contest, y’en avait qques un qui avaient pris Jo, mois j’ai hésité j’ai repris Fed !

      donc demain, allons y pour Gaël… Jo a ramé pour battre MR EDBERG, hein ?
      blague à part, Monfils a très bien joué et Jo a cassé son rythme avec une exhib sympa :)

  3. Antoine 6 janvier 2012 at 23:18

    3-3 pour l’instant entre Jo et Gaël…

    Demain se fêtera le 20ème aniversaire du tournoi, en présence de nombreux anciens vainqueurs: Santoro, Edberg, Roger sans doute, et d’autres encore …Pas un plus pour Gaël je pense…Mais bon..

  4. Elmar 6 janvier 2012 at 23:40

    Petit récapitulatif de la journée:

    1° Roger a dû déclarer forfait. C’est une déception personnelle, parce que je me réjouissais de voir ce match. Par ailleurs, c’est clairement inquiétant. Cela ne lui est tellement jamais arrivé de devoir déclarer forfait que s’il a été amené à prendre cette décision, c’est que la gêne doit être conséquente. Par ailleurs, la seule fois où ça lui est déjà arrivé (Bercy 08), c’était à peu près dans les mêmes conditions: douleurs au dos, long voyage en prévision et, 10 jours plus tard, un tournoi d’importance. On se souvient que ça ne lui avait pas trop réussi. Sa chance, peut-être, c’est de jouer un tableau progressif, avec des premiers tours qu’il pourrait passer même en étant pas à 100%

    2° Monfils a battu Nadal, net et sans bavure. Je suis loin d’être surpris, parce que… je l’avais annoncé après le premier tour ici-même (petit quart d’heure de gloire : http://www.15-lovetennis.com/?p=13970&cpage=1#comment-99101). Nadal n’est pas au point. Il joue trop court et il s’est fait marcher dessus par Monfils qui a joué à un très haut niveau. Bravo à lui. Au fond de court, c’était le patron, et la manière dont il a marqué 5 jeux de suite est digne de louanges. Par contre, dieu qu’il est moche à la volée.

    3° Murray a écarté très facilement Baggy. J’ai pas vu son match, mais vu les difficultés rencontrées dans ses deux premiers matchs, c’est une bonne victoire pour lui. Dans la CC, j’ai misé sur Murray vainqueur en Australie. Je pense que ça peut être son année.

    4° Tipsa a gagné et semble sur la lancée de son automne 2011. Redescendra-t-il de son nuage? Almagro l’emporte aussi. Vu que les deux sont parmi mes tocards, je suis pas très satisfait. Heureusement, cette semaine compte pour du beurre en ce qui me concerne ;). Stan a perdu contre un 120ème mondial, c’est quand même moche. Raonic a raison de faire des réserves de points vu ce qui l’attend prochainement. Tomic a gagné, et je pense qu’il sera à surveiller toute l’année. Simon-Dolgo, ca peut être un match atypique et intéressant.

    • Coach Kevinovitch 7 janvier 2012 at 10:53

      1° C’est inquiétant pour Roger si son physique est déjà éprouvé. Alors que je continue à penser que même à 100%, il n’a plus les ressources physiques nécessaires pour battre deux top 3 en demi-finale puis en finale de Grand Chelem surtout sur dur lent, il a encore moins de chances avec un dos en compote. C’est dommag car il risque de devoir se battre sans toutes ses armes

      2°Monfils a mérité sa victoire contre Nadal qui ne gagnera jamais de sa carrière un tournoi ATP en janvier (la finale de l’OA 2009 a eu lieu le 1er février). Nadal a joué comme il l’aurait fallu qu’au débit et à la toute fin du second set soit pas assez longtemps. Nadal a changé, la preuve c’est qu’avant quand il menait d’un break comme au second set, on pouvait être sûr qu’il gagnait le set, et être assez confiant pour le match. Maintenant il est capable de se faire remonter et se faire battre dans le set. C’était le mode critique on car s’il gagne à Melbourne, je vous sortirai le couplet qu’avec 11 GC et un palmarès plus diversifié, Nadal est plus grand que Bjorn Borg lui-même.

      3°Murray vainqueur en Australie? Pourquoi pas je pense que le premier top 3 qu’il rencontrera l’arrêtera.

      4° Pour Tipsarevic et Almagro, il est possible que Chennaï ne leur apporte aucun point comme ces deux joueurs ont joué beaucoup de 250 l’an dernier (à vérifier). Je les ai pris comme tocard et je ne suis pas inquiet pour le moment.

  5. William 7 janvier 2012 at 01:32
    • Patricia 7 janvier 2012 at 13:06

      Je suis fan ! mais c’est dingue, les commentateurs ont l’air de détester, alors que 95% des amorties sont super bien touchées et qu’il fait un coup gagnant quand l’amortie n’est pas gagnante…
      Les lobs sont très bons, les passings longs de ligne et le service aussi, et il slice très bien – après il y a dû y avoir du déchet mais c’est moins chiant que du Troicki !!!

    • Alexis 7 janvier 2012 at 13:18

      Un régal. Evidemment ont été expurgés des highlights tous les coups droits basduf en reculant de face avec une jambe en l’air en position crapaud.

  6. Djita 7 janvier 2012 at 07:06

    Dolgopolov sort Simon en deux sets. Plus facile que prévu.
    Murray-Tomic en ce moment, allez mon petit Tomic.

    • Djita 7 janvier 2012 at 07:56

      Très facile pour Murray aussi: 6/3;6/2
      Finale Murray/Dolgo. Ce dernier débute bien l’année comme l’année dernière.

  7. Pat 7 janvier 2012 at 09:51

    J’ai vu en décembre un match Tsonga-Monfils mais c’était une exhibition.
    Tsonga avait gagné le premier set et Monfils qui servait à 5/4 a eu le bon goût de perdre 3 jeux pour que le match ne fasse que deux sets.
    Aucune information à tirer de ça ; je mise à pile ou face sur Monfils.

  8. Elmar 7 janvier 2012 at 10:15

    Murray est allé crescendo dans ce tournoi et devrait l’emporter en finale. Je l’ai dit, je le repète, cet AO sera sien et les gens pourront gloser de l’apport de Lendl.

    Tsonga-Monfils va être intéressant. Si Leurfils joue comme hier, il va poser de sérieux problèmes à Jo-Wil. Au final, celui qui négociera le mieux les points importants l’emportera. Je donne Monfils gagnant car il retourne mieux que Tsonga et ça risque de faire la différence.

    • Antoine 7 janvier 2012 at 10:58

      Jo- Gaêl sur 15 Love: 3-4 pour l’instant..

  9. Antoine 7 janvier 2012 at 10:56

    Allez sur le site de l’ATP voir en page d’acceuil la photo du Kapo ex-tchèque en compagnie de Murray: elle vaut son pesant de cacaouètes..Un vrai gardien de camp, ou un sergent recruteur de légionnaires, au choix: le crâne rasé réglementairement, la mine patibulaire, du bide qui n’adoucit même pas le personnage: voilà devant qui la Murène vient de disputer son premier match..Visiblement, il n’avait pas intérêt à se louper, sinon il prenait une trempe dans le vestiaire..La Murène a du avoir vraiment peur et n’a laissé aucune chance à Tomic..Marche droit ou crève: telle semble être la formule de l’association entre la Murène et son gardien de prison..Ils joueraient tous les deux dans un film gay SM hard que cela ne surprendrait personne..

    • Sylvie 7 janvier 2012 at 11:36

      Moi je suis ravie de cette association rien que pour le plaisir de lire tes commentaires. Je sens qu’on va bien se poiler tant que ça va durer. Merci Ivan, merci Andy !

    • Elmar 7 janvier 2012 at 11:40

      Ha ha, j’avais vu la photo avant ton com’ et je m’étais fait la même réflexion! Il est énorme, cet Ivan. Autant je le détestais comme joueur, autant le personnage m’est de plus en plus sympathique.

  10. May 7 janvier 2012 at 11:03

    Very bad news, Cilic est forfait pour l’AO. Au suivant.

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 7 janvier 2012 at 11:20

      Je croyais que c’était déjà le cas…? C’est pour ça que je ne l’avais pas pris comme performeur.

      • May 7 janvier 2012 at 11:47

        Pour Chennai il était effectivement déjà forfait mais cela avait l’air d’être un retrait plus pour se préserver pour l’AO que pour une blessure importante. Apparemment ça l’est!

        • Antoine 7 janvier 2012 at 12:13

          Très mauvaise nouvelle pour moi…

  11. David 7 janvier 2012 at 11:55

    Sur le niveau de jeu, j’aurais tendance à dire Monfils qui montre pas mal de choses depuis mardi et qu’un titre encouragerait à poursuivre dans cette voie offensive. Mais Tsonga a un meilleur mental et plus d’expérience en finale, bien que l’on ne sache réellement pas quel est son niveau de jeu cette semaine.
    Allez Monfils en 2 !

    • Antoine 7 janvier 2012 at 12:12

      Gael- Jo: 4-2 sur 15 Love…

      • May 7 janvier 2012 at 12:32

        Je crois que tu as oublier mon prono Antoine, voir mon poste d’hier à 17h59.

    • Babolat 7 janvier 2012 at 13:05

      Moi je mets une pièce sur Tsonga. Je pense quand même qu’il va mettre un point d’honneur à montrer qu’il avait le niveau pour être en finale même si Roger n’était pas blessé. Passer Roger par W.O et perdre derrière, ça le fait pas.

  12. Alexis 7 janvier 2012 at 12:17

    Très intéressant article.
    Bon Gerulaitis j’étais malgré tout un peu jeune, j’ai un souvenir de lui en 79 ou en 80, mais le problème c’est qu’il ressemble vraiment trop à ma grand mère.
    Clerc je croyais me souvenir mais en fait j’ai confondu avec Pecci.
    Mecir… son match contre Becker en demi de l’US Open 86 est un de mes meilleurs souvenirs : je n’aimais pas du tout BB, sa finale contre Lendl à Wimb m’était restée en travers de la gorge (oui allez savoir pourquoi j’étais à mort pour l’ami Ivan), et voir cette nuit ( sur la cinque! – prononcer la tchinkoué)ses boulets pris en demi volée et réexpédiés à 5m de lui en marchant m’a procuré un bon petit plaisir sadique. Sa demi à Wimb 88 contre Edberg était aussi parfaite, jusqu’au moment où Edberg est revenu et a gagné…
    Chang : ma haine.
    Stich, la classe, le plus beau geste de service. Superbe joueur, qu’on n’a pas assez vu.
    Corretja très beau joueur aussi, beaucoup de classe, superbe revers à une main, assez éloigné à mon avis du prototype de l’Espagnol qui rame.

    Sinon, j’ai mes deux choix pour la CC en finale, et deux sur quatre en performers : voilà pour l’auto glorification, une sorte de thérapie suite à une odyssée 2011 assez mitigée.

    Murray Dolgo, je m’en pourlèche d’avance les babines, pas vous?

    Je vote Tsonga contre Monfils par souci de cohérence, mais il faut bien avouer que notre ami Gaël le caméléon a très bien joué contre Nadal…

    • Patricia 7 janvier 2012 at 13:48

      Pour Tsonga, c’était bien joué (les rhumatismes de papy Fed l’ont aidé quand même), vous n’étiez que 4 sur 43 dans ce cas ! Comme presque tout le monde a mis soit Murray, soit Dolgo à Brisbane, le 2ème est moins inattendu (en fait, Nath est la seule à avoir fait un autre choix parmi les pronostiqueurs ayant parié sur des joueurs partants ;-) !)

      Moi, c’est Gaël – que je soutiens depuis qu’il appartenait à mon équipage d’Odyssée – qui m’a fait plaisir cette semaine, en expulsant 2 de mes tocards ^^

    • Alexis 7 janvier 2012 at 13:58

      En même temps il n’a pas encore gagné, let’s not s’enflamming.

  13. William 7 janvier 2012 at 12:20

    Murray contre Dolgo, ça me donne envie !
    Mauvaise nouvelle pour moi que l’annonce du forfait de Cilic : il est dans mes Performeurs…

  14. NTifi 7 janvier 2012 at 12:57

    Oui dommage pour Cilic

    Sinon voila l’interview de Nadal après le match :
    http://www.asapsports.com/show_interview.php?id=76707

    Il félicite Monfils en disant qu’il a mieux joué que lui. Après il dit que c’est différent par rapport à la défaite de 2009 parce qu’il était blessé aux genoux.
    Après il a joué tout Wimbledon blessé, sa finale est à relativiser même si Djoko a été monstrueux.

    • Clément 7 janvier 2012 at 13:07

      Il était blessé aux genoux quand il a gagné l’OA’09 Nadal ? Voyez-vous ça.

    • Sylvie 7 janvier 2012 at 13:14

      Plus fort que Superman !

    • Robin 7 janvier 2012 at 14:12

      [il a joué tout Wimbledon blessé]

      Ah. Et puis si quelqu’un pouvait m’expliquer le rapport entre Doha et Wimbledon..

      • Antoine 7 janvier 2012 at 14:28

        Lis l’interview, Robin…

      • Robin 7 janvier 2012 at 15:07

        Effectivement, le journaliste lui pose une question sur sa raquette, et il lui répond qu’il a joué blessé à Wimbledon. Bon.

  15. Clément 7 janvier 2012 at 13:05

    Robert c’est l’assurance tous-risques de 15LT, la certitude d’avoir régulièrement un article bien troussé et dans lequel on apprend un tas de trucs. Ça se lit tout seul, bref bravo.
    Des joueurs cités je ne connais que Corretja, Chang et Stich vaguement.

    Le premier pour sa finale de RG face à Moya. Je soutenais ce dernier, sans conviction réel, mais je savais qu’il allait gagner alors…
    Le deuxième pour sa finale de RG en 95. Lui aussi je le soutenais. En fait je le soutenais à RG tous les ans, d’une parce qu’il avait déjà gagné, de deux parce qu’on me parlait à n’en plus finir de ce qu’il avait fait à Lendl, de trois parce qu’il m’était sympathique tout simplement. Il était Américain et il avait une bonne bouille, il m’en fallait pas plus quand j’étais gamin.
    Même chose pour Stich, j’étais pour lui contre Kafel en 96 pour des raisons similaires : il était Allemand et il avait l’air gentil. Et puis tout le monde donnait Kafel gagnant, c’était pas très funky.

    Apparemment le grand Michael est un sacré regret d’ailleurs. Belle carrière malgré tout, mais quel potentiel pour faire bien mieux… Safinien !

    Et sinon pour tout à l’heure, je donne Jo gagnant. En 2 sets genre 7-5 6-2

  16. Antoine 7 janvier 2012 at 13:22

    Avec May que j’avais oublié, puis Babolat, Alexis et Clément, cela donne 5-5 entre Jo et Gaël sur 15-Love..

  17. William 7 janvier 2012 at 13:39

    Raonic est très en forme, tant mieux… Il mène d’un set contre Almagro.

  18. Antoine 7 janvier 2012 at 13:49

    Intéressante l’interview de Nadal postée par NTifi: il en dit beaucoup plus que d’habitude et parle assez longuement du réglage de sa raquette. Je me demande s’il n’y a pas un effet placebo quand même parce que je veux bien qu’ajouter 3 grammes en tête de raquette se sente un peu mais quand même…

    Sinon, il ne dit pas qu’il était blessé à Melbourne en 2009: il dit qu’il s’était blessé durant le match contre Gaël et qu’il ne s’était pas autant battu qu’hier pour gagner..Il se reproche pas mal de choses sur ce match: tactique trop agressive au premier set (ajoutant que cela lui servira pour la suite) et surtout le fait d’avoir perdu deux jeux de service de suite au deuxième: c’est effectivemet inhabituel…

    Dans « l’Equipe » de ce matin, il y a une interview de Federer qui dit que son pb de dos n’est pas aussi sérieux qu’en 2008 à Bercy et que mis à part cet épisode, il ne s’est fait mal au dos qu’une seule fois depuis: lors de l’échauffement juste avant la finale de l’US Open contre Del Potro…ajoute qu’il est prêt à prendre le risque pour une finale de GC, mais pas ici. Il estime en avoir pris suffisamment en finisant son match contre Zemlja, puis, après avoir longuement hésité, à jouer contre Seppi. Dit qu’il n’a pas joué à fond, ni au service, ni dans le déplacement ou il y a plein de balles qu’il n’est pas allé chercher. Sait très bien que c’est quand on cherche à compenser que cela devient vraiment dangereux…

    Il met cela sur le compte du froid en session nocturne à Doha (c’est bien ce que je pensais: vite une petite laine pour Roger, Mirka !). Demeure optimiste pour Melbourne et pense que la seule chose que cela peut changer, et qui n’a pas l’air bien grave à ses yeux, est que sa préparation pour l’OA n’aura pas été aussi bonne que prévu..C’est tout même s’il sait que le voyage en avion ne va pas l’arranger..

    Voilà pour Roger..

  19. William 7 janvier 2012 at 14:00

    Sacré Milos ! Il sert pour le match à 5-4, se retrouve mené et doit sauver deux balles de debreak : la première est sauvée d’un ace sur le T à 221km/h, la deuxième d’un revers à 142km/h en guise de deuxième coup de raquette. 40-A. Un coup droit trop long plus tard et c’est une troisième balle de debreak pour Almagro, rapidement effacée d’un ace à 217 km/h… Deux services gagnants plus tard et l’affaire était pliée.

    • Antoine 7 janvier 2012 at 14:09

      Roanic ne m’impresionne pas. Je l’ai pris en Performeur au cas ou, compte tenu du nombre très élevé de ceux qui en avaient fait autant, mais je ne le trouve pas très bon, bien moins bon que Tomic par exemple.

      Il a une très grosse première balle, et frappe très fort sa seconde balle également, mais quand on regarde ses stats on s’aperçoit que sa seconde balle n’est, en réalité, pas efficace et que même sa première n’est pas si difficile que cela à retourner pour un bon relanceur, quand on peut la toucher évidemment. Il faut un set pour s’y habituer, comme Ferrer l’avait démontré à Melbourne l’année dernière. Il tape fort, mais n’a pas de variation d’effets vu qu’il tient sa raquette comme Nadal, c’est à dire comme si c’était une poele à frire…

      Il est limité techniquement et pas très souple, ni bon dans le déplacement. Peut faire des coups sur surface rapide ou sur herbe mais pour l’intsant, c’est à peu près tout…

      Bref, c’est un gros bourrin…

      • William 7 janvier 2012 at 14:22

        Je lui préfère aussi Tomic mais il me semble pour l’instant plus fort mentalement et plus sûr de son tennis. C’est pourquoi je l’ai choisi en Performeur et que j’ai laissé à quai Tomic.

        • Antoine 7 janvier 2012 at 14:31

          J’ai également laissé à quai Tomic mais pour une autre raison: quand on voit le total de ses points, on se rend compte que son quart à Wimbledon pèse très lourd et que son classement est largement gonflé par cela. Bref, je trouve qu’il part de trop bas pour faire partie des 7 qui vont gagner le plus de points cette année..

  20. MarieJo 7 janvier 2012 at 14:02

    ahhh milos c’est tout bon :D

    quelle patate quand même pour ce garçon ! au service c’est du plomb et en coup droit c’est des bonnes pralines !
    et quand il sauve une balle de break : c’est service gagnant, ace ou ace sur 2è 8O c’est digne de sampras, non ?

    • Antoine 7 janvier 2012 at 14:10

      je dirai à Karim que tu as osé comparer Roanic à Pite…

    • Babolat 7 janvier 2012 at 14:33

      Ah mais toutafait !! Raonic a du mental… il n’est pas rare de le voir faire des aces sur secondes et monter à la volée au bluff. Sa défaite contre Ferrer en Australie l’an dernier, je la mettrais bien plus volontiers sur un coup de bambou (sorti des qualifs et gros match contre Youzhny avant) de Milos que sur les qualités intrinsèques du solex hispanique.
      Je trouve moi aussi qu’il y a des extraits de Sampras dans ce concentré de puissance…

      • Antoine 7 janvier 2012 at 14:37

        Tu seras également dénoncé à Karim, Babolat. Je tiens la liste à jour..

        • Babolat 7 janvier 2012 at 14:42

          Avec ma photo de profil, je suis intouchable… c’est karim lui-même qui me l’a dit… Na !!

          • Antoine 7 janvier 2012 at 14:53

            Tu seras donc de surcroît dénoncé comme traitre..

    • MarieJo 7 janvier 2012 at 15:41

      bah on peut même plus comparer les joueurs ? je m’en servirai dans la prochaine discussion du GOAT na !!!

  21. Clément 7 janvier 2012 at 14:33

    Tipsa qui fait le show/chaud contre Soeda…
    Y a deux classes d’écart entre les deux, le Japonais en touche pas une. 5-0 premier set.

    • Antoine 7 janvier 2012 at 14:36

      Oui, c’est la fin de la route pour Go Spodea visiblement. Mais bon, il a fait sa perf hier contre Wawrinka, on ne va pas lui demander de gagner le tournoi, non plus…

      Finale à Chennaï entre Raonic et Tispsarévic donc..

  22. Antoine 7 janvier 2012 at 14:40

    Je viens de voir que la Tchéquie a logiquement remporté la Hopmann Cup en battant l’équipe de France en finale. Deuxième occasion loupée pour l’équipe de France mais Kvitova et Berdych, c’est plus costaud que Bartoli et Gasquet…

    Je ne me souviens pas si l’Equipe de France a déjà réussi à gagner cette compétition internationale unique en son genre puisque les équipes sont mixtes…

    • Babolat 7 janvier 2012 at 14:47

      Les français n’ont jamais gagné mais je me souviens d’une finale en 98 avec Pierce et Pioline contre la slovaquie de Kucera.

  23. Antoine 7 janvier 2012 at 14:51

    Je ne veux pas influencer ceux qui n’ont pas encore voté à laquestion du jour concernant l’identité du futur vainqueur du tournoi de Doha, édition 2012, mais plus j’y pense, plus je pense que Gaël va battre Jo…

    Troïcki a réussi à marquer seulement 5 winners contre Gaël, Rafa seulement 11. C’est très difficile de le déborder sur cette surface assez lente, et Gaël retourne bien. Il va le coincer côté revers avec des balles très bombées. Jo va taper : de toute façon, il n’a pas de plan B, mais il sera rarement en bonne position. Il tiendra sur son service tant que sa première passera, mais à l’arrivée il n’aura pas un bon ratio W/UE. Nadal était à 1W/2UE hier..Et s’il y a du vent, l’arme principale de Jo sera à moitié out…

    Je vois donc Gaël en deux sets, éventuellement en trois si Jo tient bien le coup sur un set et qu’il le gagne au tie break…

    • Pat 7 janvier 2012 at 16:14

      La différence de Tsonga par rapport aux derniers adversaires de Monfils c’est qu’il suit au filet ses attaques (pas toujours OK) et qu’ainsi il peut déborder Monfils.

  24. Antoine 7 janvier 2012 at 16:20

    ..Pas une bonne idée de mettre Cédric Mourrier comme arbitre entre deux joueurs français, je trouve..

    • Colin 7 janvier 2012 at 16:22

      On pourra difficilement l’accuser de favoritisme

  25. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 7 janvier 2012 at 16:20

    Ca m’est difficile de dire ça mais Gael va gagner Doha aujourd’hui…
    Jo a vraiment été mauvais cette semaine et ne doit sa place en finale qu’à la faiblesse de son tableau conjuguée au forfait de Fed.

  26. Kaelin 7 janvier 2012 at 16:23

    Nom de dieu ça commence fort dés ce 2ème point, ça va cogner !

  27. Kaelin 7 janvier 2012 at 16:25

    Fautess très grossières de Tsonga

  28. Antoine 7 janvier 2012 at 16:27

    ..et break d’entrée pour Gaël qui a bien fait de choisir de recevoir..Très solide en défense..

  29. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 7 janvier 2012 at 16:30

    Jo prouve un peu plus qu’à part cogner, il ne sait rien faire… Un bon tâcheron quoi!
    C’est quoi cette organisation en carton?

  30. Antoine 7 janvier 2012 at 16:31

    Et voilà, début des embrouilles à cause de la condensation sur le paneau « DOHA » au fond du court. Match interrompu à la demande de Monfils..Jo pas content et Mourrier dépassé…

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 7 janvier 2012 at 16:34

      En même temps, quelle connerie de les faire jouer si tard…
      Fed a bien fait de ne prendre aucun risque parce que c’est pas dans ces conditions que cela se serait arranger.

      • Antoine 7 janvier 2012 at 16:38

        Oui, on se demande vraiment pourquoi ils jouent en nocturne !

        C’est super dangereux ce truc à la con: on glisse, on part dans le décors, on finit à l’hosto et adieu Melbourne…

  31. Antoine 7 janvier 2012 at 16:33

    ..condensation sur les lignes…il y a quelques années, ils ont mis le chaufage sous le court dit un commentateur sur eurosport, mais visblement, cela ne suffit pas pour les lignes…Jo s’est fait avoir…

    Ils vont prendre des sèches cheveux pour sécher le court ?

    Il y a un type qui va devoir se trouver un nouveau job en dehors du Qatar je sens…Je ne sais pas qui est responsable mais dans le doute, pendons Ivan Lendl.

    Je viens de voir toute une bande de guignols sur le court avec des brosses à chaussure pour sécher les lignes. A la pointe de la technologie à Doha ou alors ils ont préféré employer une armée de larbins..

  32. Antoine 7 janvier 2012 at 16:35

    En tout cas, pour ce que l’on en a vu, j’y trouve la confirmation de ce que je pressentais: Jo va avoir énormément de mal à le déborder et risque de finir avec un ratio winners/UE assez faible….

  33. Antoine 7 janvier 2012 at 17:02

    Bon, il vont reprendre:

    Monfils sert et mène donc 1-0 0-15…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis