Australian Open 2012, Chapter V : Aux antipodes du classement

By  | 23 janvier 2012 | Filed under: Actualité

Alors voilà, c’est parti, le « tournoi pour la gagne » (vs le « tournoi pour le sport ») va enfin pouvoir commencer… A moins qu’il ne faille encore attendre les demi-finales ?

Après une année 2011 qui aura vu tous les tournois d’importance gagnés par quatre joueurs, après huit ans d’insolente domination en Grand chelem du duopole-puis-trio-de-tête, après tant de branlées infligées dans ce tournoi par les meilleurs (Djokovic : 1 set / 23 jeux perdus ; Nadal : 0 / 35 ; Fed : 0 / 31 ; Murray : 1 / 32 !), s’achemine-t-on vers des demies Nadavratilova / Fedevert, Djokograf /Murraycourt ? Et plus loin vers une année 2012 trustée par ces trois cadors et demi ? L’art du pronostic-panache est-il mort ? La surprise fracassante fracassée ? Karim doit-il retourner à la salle de sport filmer son pote ? Julie doit-elle commenter les matches de Federer sur Skype ?

A vrai dire, j’aimerais faire des pronos fous, slip sur la tête et pain de shit entre les dents, mais… Ben non, franchement j’y arrive pas, et, pour ce genre de trucs il faut quand même y croire un minimum. Alors, voilà, je me résigne, et resigne pour un retake, un classico et du Masters toute l’année. Le prono s’affine, et il faut maintenant tâcher de savoir qui va lâcher un (des) set(s) en route, voire estimer le nombre d’abandons à venir, pourquoi pas. Tant qu’on en est pas au Nadalothon / Djokothon, ça me va. Tant que personne ne fait le Grand chelem, ça me va. Tant que la cage d’Antoine reste fermée, ça va.

Et puis, il y a les jeux ! Waaaaaaaayaykkaaaa ! Les jeux ! Youpilala !

Alors, je parle pas trop de la C.C. parce je n’en suis qu’au tableau du Queen’s.

G&C donc… Et là, on ne peut s’empêcher d’entamer un deuxième tournoi, very private of course. Et de penser à ceux qui ont pris Roddick en loser (« Les cons ! » après le premier match ; « Les salauds ! » après son abandon ; « Les enculééééés ! » après sa retraite en août) ;  ceux qui ont pris Ferrer ou Almagro en tocards (mais si mais si vous verrez, on a raison !) ou encore Davydenko et Youzhny en performer (non non j’ai jamais pris Davy, c’est une grossière arnaque de Colin qui a en secret modifié mon équipe pour satisfaire sa perversion) ; sans oublier ceux qui n’ont pas pris Delpo (merci les gars de vous être sacrifiés). Bref, tant que cette petite bouffée d’oxygène en laisse pour le tournoi, elle est plus que bienvenue…

Situation tennistique désespérée ? Maaaais non : cette édition dépote, en tous cas ce que j’en ai vu. Comme toujours des matches au cordeau ; Isner qui vise le record du plus grand nombre de jeux joués en carrière ; Dolgo qui a failli nous refaire une Agassi-US Open 2005 (trois matches en cinq sets gagnés d’affilée) ; Tomic qui est… tellement laid, mais putain c’est pas croyable, faut dire au réal d’arrêter les gros plans ! ;  un cinq set d’anthologie paumé par Nalbandian pour agrandir sa collec’ ; Wawrinka qui monte en puissance pour ensuite lâcher les chevaux… dans la nature ; Monfils qui concurrence Bozo le clown dans un remake de son match contre Fognini à Roland ; Hewitt, qui pulvérise chaque jour que Dieu fait le nombre de kilomètres parcourus par une prothèse de hanche…

Du tout bon quoi.

Et puis, autrement mieux qu’une première gorgée de bière, il y a : le réveil avec les résultats de la nuit. Mmh…. Et son éventuel corollaire : la petite insomnie qui permet via l’Iphone de regarder sous la couette les résultats en cours (sous la couette, pour ne quand même pas avoir l’air d’un dingue vis-à-vis de celle qui sombre encore à vos côtés)… Petite insomnie qui se transforme alors automatiquement en grosse (« Putain, tie-break ! »), voire en pitoyable-mais-si-bon streaming au salon.

Ça va vous, ils sont sympas vos infirmiers ?

On a aussi eu droit à Nadal et son syndrome de l’enfant unique (je veux un calendrier sur deux ans, je veux ! Je veux ma terre battue partout, je veux ! Et des sous ! Et des sous !), et le contre-argumentaire pourtant le plus valable de Fed passé sous silence par l’intégralité de la presse : la prise en compte des intérêts des 100 et plus. Ça c’est cool, le tennis est au moins dans son époque : plus pour moins de monde et basta. C’est pas avec des volontés dirigées dans ce sens qu’on va sortir de la conversation à quatre évoquée plus haut. Normal, ça va dans l’idée des sponsors et des fans : on va briser des records, on va avoir des classicos en veux-tu en voilà… Plus qu’à définitivement réorienter les Fédés vers la création de champions (avec ce que ça comporte de casse en cours de route, mais on s’en fout puisqu’on en veut qu’un).

Seul hic pour le spectacle : le risque de matches de plus en plus ennuyeux avant les demies… Welcome in bagel land… Et si on qualifiait direct les 4 premiers en quarts, ou qu’on inventait un nouveau système de challenge round ? Nadal serait content, vous croyez ?

Bon, heureusement, on en est pas là !

Place donc aux quarts, et ça frétille dans le bocal…

- Federer / Del Potro. Delpo, en voilà un que j’aurais mieux vu ailleurs, le salaud. Bon, il n’est évidemment pas au niveau de 2009, mais ça reste un client. Il ne dégoupillera pas. Il ne descendra pas en-dessous d’un certain niveau. Il vendra chèrement sa peau jusqu’au bout. Il va être terriblement fatiguant. A vrai dire, il me fatigue déjà. Je ne le vois quand même pas passer (même si ce ne serait pas une surprise si énorme) mais je vois un match tendu comme un string de Serena.
Fed en 4 serrés serrés. Bonne nouvelle pour lui : s’il s’impose, il dispose de deux jours de récup’ avant les demies. Autre bonne nouvelle : il joue l’après-midi, avec donc une balle plus fusante (prévision météo : 35° et plein soleil), qui réduit un peu les différentiels de puissance, et favorise ses jolies gambettes moulineuses.

- Nadal / Berdych. Ah, j’aimerais croire à une surprise… Mais non. Berdych a un gros tennis, il peut particulièrement emmerder Nadal… Mais, (presque) comme d’hab, il va finir par craquer. Au pire moment. Et violemment. Puisse t’il se venger dans les vestiaires (ou allumer Nadal à la volée ?).
Nadal en 4 si Berdych arrive à grapiller le premier.

WTA ?

Oups pardon, j’allais éteindre la lumière en laissant les filles derrière… Injuste. J’ai jamais été galant. Alors, premier enjeu de ce tournoi : qui va finir première ? Mine de rien, c’est une question qui pourrait / devrait rendre le circuit féminin passionnant, une question que j’aimerais voir se poser plus souvent chez les hommes (depuis combien de temps un tournoi masculin n’a t’il pas vu trois possibles futurs numéros 1 entrer en lice ? 1998 ? –Fed avec ses 8 000 points et 84% de victoires en 2011 aurait été premier pas mal d’années passées, à commencer par 2003, et sûrement  aussi sur la période 1996 / 1998… Babolat te voilà obligé d’effectuer une étude chiffrée saison par saison…-).
Les hommes d’aujourd’hui dominent comme les filles d’hier ; les filles d’aujourd’hui en reviennent aux périodes de non-domination masculines ?… Mouais, il y a quand même pas mal de 6/0 chez les filles cette année, et une majorité de favorites répondent présentes. Là aussi les meilleures ont une bonne marge. Et puis, je dis ça, mais j’ai rien vu du tournoi féminin. Je préfère rester vierge (on ne peut pas se dépuceler partout à la fois, pas vrai MarieJo ?)

Non, je me réserve pour  la victoire finale de Kvitova.

- Wozniacki / Clijsters. Kim, repeins-là en bleu steup ! Il ne peut en être autrement qu’une victoire de la Belge en deux sets. Pas ça, par pitié, pas de victoire à l’arrachée de Danish airlines contre une petite frite à la cheville tordue, toute courbaturée par l’effort du match précédent et sa nuit de maman. Kim kim. Je veux un break par set, et basta. Emballé c’est pesé. Mais… Malheureusement, ma raison ne suit pas mon cœur. Et mes cartes ne mentent jamais : ce sera Wozniacki en 3…

- Azarenka / Radwanska. M’en fous. Franchement. Je sais qu’il y a des afficionaos de la Rade, mais moi elle me laisse froid comme une vieille serviette. Allez : Azarenka en trois sets dont la seule différence notable sera le score.

Allez les amis, bons matchs, moi je bénis Eurosport 1/ de diffuser l’Open , 2/ de proposer une offre en clair jusqu’au 31 janvier , 3/ d’avoir deux canaux, et, 4/ but not least, de rediffuser des matches le soir, ce qui permet quelques petites sessions d’impromptu rattrapage.

Qu’on abolisse le let sur le service !
Qu’on accélère les balles plutôt que les surfaces !
Qu’on limite les délais de manière objective !
Qu’on me donne l’obscurité, puis la lumière ; qu’on me donne la faim la soif, puis un festin.

P.S. Pardon pour les redites éventuelles, mais, entre lire ou écrire, j’ai dû choisir…

About 

Tags:

510 Responses to Australian Open 2012, Chapter V : Aux antipodes du classement

  1. Noel 24 janvier 2012 at 08:11

    Putain quel jeu de retour pour faire le break…

  2. William 24 janvier 2012 at 08:12

    Break d’entrée, parfait ! Avec un peu de chance le match sera fini avant que je ne parte en cours…

  3. Noel 24 janvier 2012 at 08:14

    Fed en est à 6 winners dans le 3e après seulement deux jeux!

  4. Coach Kevinovitch 24 janvier 2012 at 08:14

    Del Potro est cuit. Roger vient de le mettre au four et il regle la temperature. Mais il n’esy pas si exceptionnel, Nadal peut le battre jeudi.

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:16

      del potor n est jamais cuit, remember la coupe davis cette annee, ok ok il a fini par perdre ses deux matches mais combien de fois (surtt pendant le match contre nadal) il paraissait cuit et il revenait tjs?

    • Noel 24 janvier 2012 at 08:18

      « Fed pas si exceptionnel »…
      Franchement, je sais pas ce qu’il te faut. Qu’il marche sur l’eau?

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:20

      oh oui! Qu il marche sur l eau! Et moi je m avancerai vers lui, glissant telle une sirene (???) et je lui chanterai…

      sais tu danser…. la carioca? Tin tin tin!
      Ce nest pas un tango, ni un… tcha tcha! Tin tin tin!

      • Noel 24 janvier 2012 at 08:21

        Juste un doigt?

      • Julie 24 janvier 2012 at 08:23

        Non, je veux TOUT! (vous ne voulez pas un peu de whysky d abord?)

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 24 janvier 2012 at 08:21

      Coach, avant il y a Berdych, don’t forget…

    • Coach Kevinovitch 24 janvier 2012 at 08:42

      Je pense que nous avons tous deja vu Federer jouer encore mieux que cela. Par exemple contre Djoko a Roland-Garros.

  5. Julie 24 janvier 2012 at 08:14

    la stat qui tue

    2eme set, winners fedou 11
    3eme set (un jeu et demi) 6

    deja la moitie

  6. Julie 24 janvier 2012 at 08:18

    sinon, commentaire sur le hewitt djoko d hier, enfin tout particulirement sur hewwit: oui, ce gars n abandonne jamais, pq quand j ai vu presque tout de la finale USO 2004, que roger met des points gagnants de tous les coins, et que au debut de 2eme set hewwit gagne son … 7eme point… ils le disent… eh bien, á 6-0 2-0 et balles de break contre toi pour aller à 3-0, il faut en vouloir pour continuer a se battre…

    • Nath 24 janvier 2012 at 08:40

      Oui, il ne se dit jamais qu’il y a une montagne à abattre en face !

  7. Antoine 24 janvier 2012 at 08:19

    La ou il a été très fort je trouve, c’est pour boucler le deuxième set sans passer de premières..C’est pas passé loin pour Del Po, mais ce n’est pas passé..

    Après, il peut prendre plus de risques et cela a payé tout de suite alors que Del po a pris un coup sur la t^te quand même..

    Enfin, là il vient d’éviter le KO à 0-30 parce que double break d’entrée, c’était mort pour lui..

  8. Alexis 24 janvier 2012 at 08:19

    Salut les gens!
    Et bravo bien sûr à Nath et Oluive pour les présentations!

    et un Federer qui joue vraiment des demi volées exceptionnelles. Tant qu’il parviendra à prendre la balle aussi tôt, je pense qu’il poirra contenir ces grands frappeurs malgré son déficit de puissance.
    Festival de retours en revers (bloqué, amorti…) sur le break du début du troisième.
    DelPotro a tendance à arroser un peu mais méfiance tout de même…

  9. Alexis 24 janvier 2012 at 08:23

    Par exemple c’est pas très bien de laisser Del Potro prendre son service blanc. Federer n’est pas Sampras.

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:24

      il a ete assez attentiste sur le dernier jeu, surtout les deux premiers point je crois il les avait dans la raquette et il a fait porte nawak OH LE SMATCHHHHH

  10. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 24 janvier 2012 at 08:25

    Ah oui au fait, j’aime bien les commentaires de Verdier et d’Amélie. Sobres, techniques mais pas rasoirs, modérés. Ca nous change de france télévisions….

    • Noel 24 janvier 2012 at 08:28

      +1

      Mauresmo sort vraiment du lot comme commentatrice, si seulement elle pouvait remplacer les consultants france 2 forget et leconte pour RG…

  11. Julie 24 janvier 2012 at 08:26

    alors sinon, pour votre gouverne, mes commentateurs (oui c est les miens na) (les english speaking maintenant) sont en train de parler de… l incident berdych almagro!!! Il a bien raté son coup de pub berdych eh eh

  12. Alexis 24 janvier 2012 at 08:29

    Federer nous a fait un retour à la Nadal : en cloche dans le coin. Puis exocet de DelPotro en cd.

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:33

      exocet???

      • Alexis 24 janvier 2012 at 08:47

        Et là bim dans la face je réalise que je suis vieux.

        C’était un missile fabriqué en France utilisé par les Argentins pour couler un ou deux bateau anglais pendant la guerre des Malouines, ce qui avait à son tour fait couler pas mal d’encre (et d’ancre aussi donc). Le terme avait été souvent utilisé après pour désigner un projectile provoquant de grosses destructions.

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:52

      ok, merci pour la culture gé, mais non t po vieux, c juste moi qui suis inculte!

      • Alexis 24 janvier 2012 at 09:02

        Pourquoi s’auto-flageller?
        C’est juste que nos références sont aussi impitoyables que le carbone 14, elles sont le témoin d’une époque révolue.

  13. Alexis 24 janvier 2012 at 08:30

    comment il se fait manoeuvrer le Del Potro…

  14. Antoine 24 janvier 2012 at 08:31

    Là, je crois que c’est mort pour del Po…

  15. Alexis 24 janvier 2012 at 08:31

    Pourquoi tourne-t-il son revers. Voilà la question.

  16. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 24 janvier 2012 at 08:32

    Allez Fed, tu nous boucles ça sans coup férir et j’aurais la banane pour partir au taf’!

  17. Julie 24 janvier 2012 at 08:32

    ouh ouh ouh…

    Ca sent bon…. Outre les magnifiques points, notamment le coup droit decroisé, ce qu il faut remarquer c est l exceptionnelle longueur de ses coups, c pour ca qu il recupere soit des fautes delpo, soit des balles faciles pour faire coups gagnants, le revers, il en a fait genre un a chaque point, tout droit, bien lifte, bien puissant, 3 cms avant la ligne… et ca gene bien delpo

    ON SERT POUR LE MATCHHHHHH VAMOS DOUDOUUUUU (pardon olice c etait plus fort que moi)

  18. Antoine 24 janvier 2012 at 08:33

    Match beaucoup plus difficile que le score ne le suggère..Federer très bon, très solide mentalement. Del Po bon mais pas (encore) au niveau de l’été 2009…

  19. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 24 janvier 2012 at 08:36

    Bravo Fedou! Je m’en vais comme un prince :lol:

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:44

      comme un prince avec la banane? ;-)

  20. Antoine 24 janvier 2012 at 08:36

    A un jeu près, j’avais tout bon dans mon prono…

    Il ne pouvait pas espérer mieux…Del Po un peu décevant quand même..

    • Marc 24 janvier 2012 at 08:39

      Antoine, tu te fous de nous, tu as prédit la victoire de Delpo !

      • Antoine 24 janvier 2012 at 08:43

        Tu penses vraiment que je croyais que del Potro allait gagner ce match ?

        C’était pour vous faire peur bien sûr…

      • Noel 24 janvier 2012 at 08:48

        C’est une guerre de propagande.

        Le pronostic d’Antoine n’a jamais existé. C’était une manipulation ourdie par ses ennemis: les services secrets de l’Ostravastan, l’internationale canine menée par Pierre Djokovic et le vieux OO7 sorti de sa retraite par Judy Murray pour sauver la patrie.

  21. Jérôme 24 janvier 2012 at 08:36

    Je biche.

    Personne ne voyait venir que le suisse serait si bon. Les étoiles sont en train de s’aligner.

    Antoine comme moi aurions du nous souvenir que l’année des 31 ans c’est l’année … (bave aux lèvres et tremblements)… Machin qu’on ne doit pas nommer.

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 24 janvier 2012 at 08:37

      Ne pas nommer, ne pas nommer!

      • Jérôme 24 janvier 2012 at 08:39

        ;.)

        • Jérôme 24 janvier 2012 at 08:40

          ;-)

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:45

      alors moi je l ai prononcé 100 fois l annee derniere, donc je suis votre superstition mais 2012 sera lindt ou ne sera pas…

  22. William 24 janvier 2012 at 08:36

    Done. Del Potro a donc affronté les 3 meilleurs dans des tournois du Grand chelem depuis son retour, et sur 3 surfaces différentes. Federer est le seul à qui il n’a pas pris de set.

  23. Oluive 24 janvier 2012 at 08:37

    Wakaaa!

    Malgré un tableau pas de tout repos, Fed est toujours en lice pour une victoire sans perdre un set (on a bien le droit d’y croire ? D’ailleurs contre un éventuel Nadal en demie : j’ai toujours pensé que Fed avait plus de chances de gagner contre l’espagnol en 3 qu’en 5 alors…)

    Bon, Fed joue bien, mais, et c’est un bonne nouvelle, il a de la marge pour la suite : en 1ere balle surtout, et en longueur un peu aussi je trouve.
    Mais, Antoine a raison, il faisait tellement chaud que ce n’est pas à négliger. Quiconque a déjà joué en plein cagnard comprendra…

    Un gros point positif : Fed a su passer cette fois en servant pour le deuxième set, même si ce fût limite (il a dû sauvé 3 ou 4 BB je sais plus). Il était crispé, les coups et services ne passaient pas parfaitement, mais il a réagi. Plutôt que de forcer, il a arrondi les trajectoires, et s’en est sorti. Bon pour la confiance ça. A 5/5, c’est pas la même…

    Le dos, ras manifestement.
    Et physiquement, pas de souci pour la demie, ça c’est cool.
    Et de 1000.

    En demie, ce serait bien qu’il joue aussi la journée, mais si Fedal il y a , je vois mal comment éviter la night session.

    Bravo Rog’ en tous cas : 4/3/2 à Delpo, ça calme…

  24. Coach Kevinovitch 24 janvier 2012 at 08:37

    Del Potro aussi fort que Tomic. Je plaisante bien sur, Federer a tres bien joue et a ete superieur aujourd’hui.

  25. karim 24 janvier 2012 at 08:41

    Ah la la je n’ai vu que les cinq premiers jeux pendant mon p’tit dej et je pensais que ce serait nettement plus tendu, Fed l’a mouché dites donc. Delpo reste à 85% de ce qu’il a été en 2009, ça ne suffit pas encore pour gagner. Mais je garde espoir. Par contre hier soir Leconte parlait d’une opération à la hanche en plus des soucis de poignet, et je n’ai pas souvenir d’une telle opération. Kuerten, Hewitt, Nalbide et quelques autres peut-être, mais Juan Martin je ne savais pas. Quelqu’un pour confirmer ou infirmer? Je ne prends pas l’info pour argent comptant parce qu’elle vient de Leconte qui n’est pas ce qu’il y a de plus fiable et mieux informé comme chroniqueur. D’ailleurs dans sa quotidienne avantage Leconte heureusment qu’il y a Moratoglou pour relever le niveau. Ceci dit il fait moins le pitre qu’il y a deux ans encore, il est plus sobre, on a certainement du lui expliquer qu’il était juste vulgaire et loin d’être marrant.

    Désolé pour Juan Martin mais j’étais obligé de pronostiquer sa victoire. Par contre Berdych va réellement taper Nadal.

    • Antoine 24 janvier 2012 at 08:45

      Oui, Del Po n’est pas au niveau de l’été 2009, c’est très clair..beaucoup moins de points gagnants..Il ne tape qu’une balle sur trois..

    • Oluive 24 janvier 2012 at 08:46

      Entièrement d’accord pour Leconte.

      Non seulement c’est niveau comptoir (et de PMU le comptoir), mais en plus Leconte veut toujours parler, pour ne rien dire, mais juste pour parler quoi. Super Riton, t’es pas payé au mot, tsais ?

      On sent souvent le présentateur un peu gavé, en tous cas il réoriente à chaque fois (enfin, à chaque fois que Leconte l’ouvre, ce qui revient à peu près au même) vers Moratoglou pour éviter le riri, en finissant sa question par « Patrick? »

  26. Julie 24 janvier 2012 at 08:43

    PAHHHHH

    total point won: 68 vs 96….

    C qui cet inutile qui lui a fait l interview on court? Il est ou jim???? Il lui a posé une demie question, autant je pense que ca doit le lsaouler toutes les itnerviews autant on court avec tous les gens qui le regardent je suis sure qu il adore, il adore raconter sa life et l autre en a meme pas profité

    anyway, MAGNIFIQUE VICTOIRE, le vieux n ets pas mort, et vous salue bien bas…

    Je ne sais pas si djoko est une machine à tuer, mais attention à roger… Pq ses deux derniers adversaires ont vraiment bien joué… Alors bemol sur la difficulte à fermer le second set et l absence de premieres au moment clé, mais.. dièse (?) pour le fait qu il a reussi à le boucler, sans premiere, et avec un parfait ratio attente-attaque (si ca n existe pas ce ratio, eh bien je l invente, vi vi)

    chaque match reste un festival de ohhhh et de ahh, et encore je n ai pas vu les 3 premiers jeux qui apparemment etaient goatique

    bon maintenant malheureusement je vous laisse car je dois commencer a reviser pour mon exam de cet aprem… je lirai vos comms et je reviendrai peut etre sur la fin du nadalou berdych si je n arrive pas à resisiter! Maintenant je veux une demie rafa roger avec un roger au zenith, donc pour le moment vamos rafa!!! (eh eh)

    • Alexis 24 janvier 2012 at 08:50

      Je crois que c’est un joueur de double Australien. Il jouait avec Mark Woodford.

      • Colin 24 janvier 2012 at 10:18

        Ben dans ce cas c’est Woodbridge.

      • Alexis 24 janvier 2012 at 10:21

        Todd de son prénom. Que je hais d’ailleurs. Comment peut-on s’appeler Todd.

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:51

      je sais pas comment il est en double, mais il est moins leste en interview… allez au boulot!

    • Alexis 24 janvier 2012 at 08:53

      Jim est réservé pour les matches importants.

  27. Oluive 24 janvier 2012 at 08:43

    Il est manifestement content le Rogé.
    Il se dit que sa forme de fin de saison est tjs là, et qu’il peut y croire pour TOUS ses objectifs.
    A Nadal de ne pas briser une nouvelle fois la dynamique…

    Si Berdych il y a, ça roulera, mais une victoire contre l’ogre serait tellement savoureuse.
    Si UNE finale perdue me reste en travers de la gorge, c’est bien AO 2009.
    Bien plus que toutes les autres : pas de souci sur Wimb 2008, Nadal était quand même au dessus. Même chose évidemment pour RG (sauf peut-être 2011, mais si Fed met le premier set, c’est pas une garantie pour la suite tout de même). USO 2009, il doit gagner, mais Delpo donne tout, et c’est un beau (et surtout neuf) vainqueur. Mais AO 2009, putain, je m’en remets toujours pas, Fed doit gagner 5 sets à 0.

    Anyway : que ce soit Nadal ou Berdych, c’est l’occasion d’une vraie revanche en GC pour Fed (le quart à Wimby contre Berdych, remember ?)

    38 winners / 22 UE. 5/8 en BB. 5 BB sur 6 sauvées. Quelles stats !

    • Julie 24 janvier 2012 at 08:51

      Fed doit gagner 5 sets à 0! Farpaitement!

      Bon, pour moi (sorry coach, et peut etre que je m enflamme on verra vendredi) fed est vraiment numero 2 en ce moment (numero un? let s wait and see…) enfin j aimerais assez une config avec djoko et fed dans le top 2, histoire de les voir un peu plus en finale (il n y a pas eu de finale de grand chelem fed djoko depuis… USO 2008 si je ne m abuse?)

      • Oluive 24 janvier 2012 at 09:00

        Carrément.
        Et surtout, si Fed passe 2e, on a 1 chance sur 2 d’avoir Nadal / Djoko en demies, ce qui change pas mal la donne…
        Mais ça, Nadal le sait très bien, et il veut à tout prix l’éviter.

    • Alexis 24 janvier 2012 at 08:52

      Tout pareil pour l’AO 09 : j’étais médusé devant mon ordi.

  28. Antoine 24 janvier 2012 at 08:55

    Bon, faut que je fasse gaffe à pas raconter trop de conneries puisque vous les prenez au pied de la lettre..je ne pensais pas que Del Po allait battre Federer (bien que je pensais qu’il avait sa chance et d’ailleurs il l’ eue..S’il debreake en fin de deuxième set, ce n’est plus le même match)…

    Donc, pour que les choses soient claires: je ne pense pas que Nadal va perdre contre Berdych tout à l’heure bien que je pense que Berdych ait également sa chance, comme Del Po, une chance sur 4 ou qq chose comme cela..

    Je pense que Berdych perdra ce match en quatre sets…que ce sera un match assez serré mais que Nadal le reverra dans son trou d’ou il n’aurait jamais du sortir..

    Voilà.

    Et en ce qui concerne le match de del Po, si j’avais parié, j’aurais dit Federer en 4 également..

    • Marc 24 janvier 2012 at 08:59

      Antoine on se rattrape comme on peu en pronostiqun tou et son contraire ? :-)

    • Oluive 24 janvier 2012 at 09:02

      « Il y en a qui contestent, qui revendiquent et qui protestent, moi je ne fais qu’un seul geste : je retourne ma veste, je retourne ma veeeeste, toujours du bon côtééé…. »

      Antoine, tu m’as valu une bonne poilade quand j’ai vu hier, dans l’onglet A propos, que tu étais MODERATEUR du site !!!
      8}
      Perso, je mettrais plutôt : AGITATEUR…

      • Nath 24 janvier 2012 at 09:40

        C’est vrai que le premier mot qui me vient à l’esprit à propos d’Antoine n’est pas, mais alors pas du tout, « modéré » !

  29. Marc 24 janvier 2012 at 08:57

    Et oui Oluive, FED laisse passer 2 GC a sa portée en 2009 avec l’OA et l’USO a sa portée…mais il gagne RG avec une réussite certaine (victoires en 5 sets contre Haas et Delpo) et il n’est pas malheureux en finale de Wimby contre Roddick.

    Mais d’accord avec toi, je suis partage entre le fait de rencontrer Berdych, a priori plus simple, et ettre enfin une branlée a Nadal en GC…

    En tous cas il est en forme, de ce que je peux lire aujourd’hui (pas vu ce match mais vu celui contre Tomic)

    • Alexis 24 janvier 2012 at 09:05

      C’est vrai que sur cette année les désillusions et les réussites s’équilibrent. Mais que l’après AO était sinistre!

    • Antoine 24 janvier 2012 at 09:05

      Il laisse passer LE GC tu veux dire…

      • Oluive 24 janvier 2012 at 09:06

        C’est ça qui est fou : il collectionne les records ET les records ratés de justesse !

      • Marc 24 janvier 2012 at 09:10

        a posteriori, oui, c’est vrai, il aurait pu faire le GC…mais ce n’est que partie remise, i. Va le faire cette année, il va faire le Golden GC (avec les JO) comme Graf en 88 :-)

  30. Oluive 24 janvier 2012 at 09:06

    Une petite question : je lis partout (et jusque Wikipédia français et anglais) que Fed en est à sa 24e victoire de rang…
    Mais….
    Quand on abandonne, même avant un match, la série est interrompue, non ?
    M’enfin, comme dirait Gaston ça coule de source !
    Kesseksa ?!

    Imaginons, un type pas très bon mais en chasse-Guiness (le livre des recors, pas la bière) : il abandonne dès qu’un adversaire est dans le top 100 histoire d’enquiller les victoires contre des no names, et arrive ainsi à 50 de suite.

    Et on considèrerait ça comme valide ?!

    • Alexis 24 janvier 2012 at 09:09

      Oulà c’est tordu ça, sauf vot’ respect msieu l’auteur!

    • Antoine 24 janvier 2012 at 09:09

      Un WO est une défaite…

      Mais il a bien gagné les 24 derniers matchs qu’il a disputé…

      • Oluive 24 janvier 2012 at 09:16

        Bien entendu, mais quand on parle par exemple de série de GC consécutifs, on considère que la série s’arrête lorsqu’un GC est zappé.
        ça devrait juste être la même logique pour pour les séries de victoires : là, on peut zapper un tournoi, mais une fois qu’on est engagé, soit on le gagne, soit la série s’arrête.
        En quoi un WO serait moins une défaite qu’un abandon en cours de match ?

        Enfin, je dis ça, je dis rien…

    • Ulysse 24 janvier 2012 at 09:55

      Tu as tout à fait raison. A Doha la série s’est arrêtée à 20, et il a perdu son titre de CDMO au profit de Tsonga. A partir du moment où on démarre le premier match d’un tournoi, il faut aller jusqu’à la victoire pour poursuivre la série sinon c’est trop facile.

      La seule exception est Lendl en 1987 à Stratton Mouintain qui ne joue pas la finale car elle est annulée pour cause de pluie persistante. Il n’y a pas eu de vainqueur et Lendl a continué sa série CDMO et sa série tout court.

      J’attends maintenant la nouvelle finale CDMO entre Nishikori et Nadal.

    • Colin 24 janvier 2012 at 10:21

      Nishikori – Nadal, vraiment?

  31. Antoine 24 janvier 2012 at 09:08

    Roger a changé quelque chose dans son service; j’en suis sûr maintenant..

    Il a décidé de le ralentir délibérément sur ses services extérieurs côté égalité, le plus important…

    Il a servi là à 171 km/h en moyenne et mis 20 premières balles là. 19 points gagnés dessus…

    • Alexis 24 janvier 2012 at 09:14

      Oui, enfin il va se décider à ajouter à sa panoplie l’arme du gaucher.
      On peut dire que, si son niveau paraît moins bon maintenant qu’en 2006, il a en revanche considérablement enrichi sa palette quotidienne. Multiplication des demi-volées, revers omnipotent, amorties, variations d’effets et de trajectoires, défenses et anticipation exceptionnelle… tout ce qui ne lui était pas indispensable au temps de TheMightyFed est intégré à son schéma de jeu et optimisé.

    • Alexis 24 janvier 2012 at 09:16

      Râ. Exceptionnelles.

  32. Jérôme 24 janvier 2012 at 09:09

    Pas tout à fait d’accord Karim.

    Pour moi, Del Potro est revenu à 95%. Mais aujourd’hui, il faisait un canard terrible alors qu’en septembre 2009 ils ont fini la nuit et De Potro a du se mettre en feu sur 2 fins de set pour tenir jusqu’à un 5ème set où il a du accélérer alors même que Federer n’avait plus de jus.
    J’ajoute que Safin n’a fait que 2 fous dans sa carrière des matches irréels : finale de l’USO 2000 et demi de l’OA 2005. A mon avis, faut pas s’attendre à ce que Del Potro, avec son physique fragile et malmené, joue son tennis 3.0 plus souvent que Safin ne l’a fait.

    La différence c’est aussi qu’aujourd’hui Federer a su tenir tout au long des 3 premiers sers sa tactique et qu’il a su maitriser ses inévitables passages à vide.

    Dernier élément : malgré un pourcentage de 1ères balles un chouia faiblard, la qualité de ses 2èmes balles de service a été samprassienne et son jeu de fond été très solide.. Et ça l’a aidé à se sortir des mauvaises passes.

  33. Coach Kevinovitch 24 janvier 2012 at 09:42

    Bon le fameux Nadal-Berdych va débuter….

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis