Michael Stich, surdoué inconstant et mal-aimé

By  | 9 avril 2012 | Filed under: Légendes

Connaissez vous Michael Stich ? Je suis certain que bon nombre des participants de ce forum connaissent mal un joueur qui n’a jamais été numéro 1 mondial, qui n’a gagné qu’un titre du Grand chelem (Wimbledon 1991) et dont la carrière au plus haut niveau a été finalement assez brève (7 ans à peine).

Alors pourquoi consacrer un article à ce joueur obscur ? Indépendamment du fait que je n’avais pas commis d’article depuis longtemps et que je sens poindre chez moi  comme une forme de mauvaise conscience, et que Stich est mon contemporain, né comme moi pendant la magnifique année 1968…

Mais bien sûr tout ceci n’est pas suffisant. Stich est aussi l’un des seuls contemporains de Pete Sampras à avoir un face-à-face positif contre lui (même si  le grand Pete l’a battu la seule fois qu’ils se sont rencontrés en Grand chelem, à Wimbledon en 1992). C’est un joueur multi-surfaces, qui a réussi l’exploit d’être vainqueur à Wimbledon (1991), finaliste à l’US Open (1994), finaliste à Roland-Garros (1996) et de gagner en 1993 sur toutes les surfaces (terre battue, indoor, gazon, ciment) pour parachever son année en battant Sampras en finale du Masters.

Stich a aussi réussi l’exploit de gagner la Coupe Davis pour l’Allemagne en 1993 en tant que seul chef de file du tennis allemand (en l’absence de Becker)… mais de faire perdre son équipe en 1995, année où il joue la coupe Davis avec Boris, en vendangeant 9 balles de match lors de son simple décisif contre Chesnokov !

C’était le joueur, à cette époque, avec la technique la plus magnifique qui m’ait été donné de voir : un revers à une main magnifique, quasiment du même niveau que celui d’Edberg et à mon sens plus efficace encore joué du fond du court, à l’image de celui de Kuerten ; un excellent service et une très belle volée, tout en souplesse et timing (cf sa victoire sur Sampras au Masters de 1993) ; un bon coup droit, même si un peu en retrait de son revers ; une capacité incroyable à varier les effets et à équilibrer jeu de fond de court et jeu d’attaque, comme le montre sa victoire sur Muster à Roland-Garros en 1996. Muster est alors l’ogre de la terre battue, il est tenant du titre à Paris, favori pour sa succession, et il perd contre un Stich qui, au passage, applique la tactique que Federer aurait dû mettre en place contre Nadal depuis longtemps ; une fluidité dans les gestes magnifique à regarder ; un jeu de jambes très correct au regard de sa taille, quoique un peu handicapant contre des joueurs au schéma de jeu très rapide, tout en cadence (0/8 dans ses face-à-faces contre Agassi, alors qu’il mène 7/5 contre Courier).

L’un de mes souvenirs majeurs, concernant Stich, est son Wimbledon 1991 : après avoir été demi-finaliste à Roland Garros, l’Allemand remporte Wimbledon en battant coup sur coup les deux rois du gazon, Stefan Edberg et Boris Becker, tous les deux présents en finale des trois dernières éditions. Si Stich bat Edberg en quatre sets serrés en demi-finale à l’issue cours d’un match superbe (même si Stich gagne ses trois sets au tiebreak), il bat en revanche un Becker hystérique en finale en trois petits sets. Les images témoignent de la frustration de Becker de perdre contre l’un de ses compatriotes… tandis que le juge de chaise proclame Becker vainqueur alors que c’est Stich qui vient de remporter la partie !

Stich et Becker gagneront le double ensemble aux Jeux Olympiques de Barcelone, mais leurs relations ont toujours été difficiles, avec un Becker charismatique, ayant créé des liens très forts avec son pays dès sa victoire à Wimbledon en 1985, doté aussi d’un style de jeu flamboyant – même si beaucoup plus heurté que celui de Stich – et d’un égo démesuré, qui manquera à Stich tout au long de sa carrière.

Tout opposait Becker et Stich : quand Boris défendait les squatteurs de Berlin, Michael prêchait pour la loi et l’ordre. Exaspéré par l’amour porté par les journalistes allemands à Boris, Michael n’a jamais aussi bien joué que lorsque son compatriote était absent (Roland-Garros 1996, Coupe Davis 1993). Et malgré les préférences de la foule et des journalistes allemands pour Boris, Michael se faisait un de voir de briller à domicile (8 titres sur 18 gagnés sur son sol natal).

La question qu’on peut se poser, c’est pourquoi l’un des joueurs les plus doués et les plus complets de son époque n’est pas parvenu à se forger un plus grand palmarès, à être numéro 1 mondial, et surtout à mener une carrière longue.

Quelques hypothèses personnelles pour expliquer ce palmarès pas à la hauteur du talent du joueur :
- Une concurrence de très haut niveau : Stich parvient au sommet entre 1990 et 1995, soit l’une des périodes où le niveau de concurrence est on ne peut plus élevé : Becker, Edberg, Courier, Sampras, Agassi sont au top, Muster connaît son heure de gloire (1995), Kafelnikov n’est déjà pas loin, Bruguera terrorise les foules sur terre battue, Krajicek et Ivanisevic en font de même sur gazon, et un Pioline est là pour atteindre deux finales de Grand chelem, empêchant notamment Stich de jouer une dernière finale à Wimbledon en 1997. Bref, il ne suffit pas alors de battre un ou deux joueurs à partir des demi-finales pour gagner un grand tournoi, il faut démarrer le parcours du combattant dès les huitièmes.

- Un mental pas à la hauteur de son talent, ainsi qu’un certain manque d’ambition : Stich n’est clairement pas un homme qui a pensé depuis tout petit à devenir numéro 1 mondial, comme les Connors, Borg et McEnroe avant lui, ou les Sampras, Becker et autres à son époque. L’Allemand n’est pas un combattant, celui qui gagne en jouant mal, en s’arrachant. Quand il joue mal, il ne comprend pas pourquoi cela ne se passe pas comme prévu, et il fait preuve d’une certaine condescendance (voire un certain mépris) envers ceux qui ont beaucoup moins de talent que lui, et qu’il sait devoir battre quand il joue à son plus haut niveau. S’il perd contre un joueur moins talentueux, c’est qu’il a mal joué, mais il sait qu’il est intrinsèquement plus fort : il n’a pas la haine de la défaite, comme Becker, et il n’est pas prêt à faire tout ce qu’il faut pour être n°1. D’ailleurs, c’est suite à sa grave blessure à la cheville, en 1995, et au repos forcé qui s’en est suivi, que Stich découvre qu’il n’y a pas que le tennis dans la vie, et que finalement, une vie sans balle jaune lui plaît peut-être plus que celle du circuit. Après un premier mariage raté, il s’est remarié avec Jessica, actrice de sitcom, qui fut également la femme de son ami Michael Westphal, ancien joueur, mort du sida (il a d’ailleurs monté une fondation pour les enfants atteints du sida), et a donné clairement la priorité à sa vie personnelle.

- Une palette technique trop riche : Je suis persuadé que la richesse de la palette technique de Stich lui a joué des tours, en ce sens qu’elle ne lui a pas permis (mais il aurait pu travailler en ce sens) de se constituer un schéma technico-tactique favori, lui permettant de définir une filière préférée, un fondamental sur lequel s’appuyer dès qu’il se trouvait en difficulté. Un Sampras savait revenir à ses fondamentaux (service + coup droit) dans tous ses matchs, Edberg était clair dans son schéma de jeu (service-volée), comme Federer et Nadal le sont  d’une certaine manière (mener le jeu avec leur coup droit). Rien de tout cela pour Stich, qui sait tout faire (service-volée, jeu de fond de court, accélérations en coup droit et en revers…) mais qui n’a pas un schéma de jeu favori, ni de coup au-dessus des autres, qui lui permet de dicter le jeu. Sa fluidité de geste reste, à mes yeux,  impressionnante, et sur ce point-là, je lui  trouve beaucoup de ressemblances  avec Federer, en terme de décontraction, timing, capacité à faire avancer la balle sans efforts.

- Un physique pas tout à fait à la hauteur : Outre sa grave blessure à la cheville, Stich m’a toujours semblé un peu handicapé par sa taille en terme de déplacement. Même s’il était moins lourd que Becker, il était loin d’être aussi aérien qu’un Edberg. Le joueur auquel il ressemblait le plus était peut-être Richard Krajicek, lui-aussi surdoué, lui aussi doté d’un physique fragile (Agassi avait dit, en parlant de Krajicek : « Krajicek se blesse rien qu’en pensant au tennis »), lui aussi capable de bien jouer sur terre battue, lui aussi ayant gagné une fois Wimbledon, et lui aussi enfin ayant été très loin de réaliser tout son potentiel.

Si vous voulez voir ce qu’est un joueur complet, beau à voir jouer, qui pouvait faire service-volée ou jouer du fond de court, slicer, lifter ou jouer à plat, effectuer des amorties et des lobs, regardez des images de Michael Stich. Vous verrez ce que signifie être doué. Mais regardez-le évoluer sur un court contre un moins bon joueur ou en n’étant pas à son top, et vous verrez ce qu’est un très bon joueur sans un grand mental. Bref, Stich aurait pu être un très grand, mais il n’est pas né avec la volonté d’être un champion et de s’en donner les moyens. Et c’est dommage.

About 

Tags:

269 Responses to Michael Stich, surdoué inconstant et mal-aimé

  1. Robert "AxelBob" 11 avril 2012 at 23:37

    Ce qu’Oluive essaye de te dire c’est de sortir le Brad Gilbert qui sommeille en toi. En gros BE UGLY and KILL the motherfucker tomorrow :lol:

    Sors-lui un sonore « you cannot be serious » je suis sur que ca va le tétaniser :-)

    • John 11 avril 2012 at 23:59

      Oh, j’ai une petite réputation à défendre, au contraire. Les arbitres m’aiment bien. Je me tape parfois des prix « Orange ». Et je suis plutôt du genre à me prendre le public dans la poche – tendance « Connors troisième période ».

      Pour l’avatar, phasmique je reste. Le phasme, comme Karim le disait très justement, n’assume jamais sa condition. Il rêve de services-volées et d’accélérations inspirées. Il prend ses passings pour de vrais moments d’inspiration. Il a pleuré lors du Wimb 2008. Il a des posters de Becker et rêve de jouer-des-tournois-pour-du-beurre-où-il-n’aurait-pas-de-pression-et-où-il-pourrait-expérimenter. Bref, pour l’avatar, je veux Big Mac. Je suis gaucher. Je sers slicé. Je m’appelle John. je suis un phasme. je veux Big Mac.

      • Antoine 12 avril 2012 at 00:09

        Qu’est ce que tu fous encore là John ? Au pieu !

      • karim 12 avril 2012 at 00:15

        Pouxique et fayot? Mais putain John je commence à envisager ton exclusion du site, tu cumules trop de tares.

        • John 12 avril 2012 at 00:46

          J’ajoute: je joue mon revers à deux mains.

          • karim 12 avril 2012 at 00:49

            This is it, ton badge stp. Ne résiste pas.

          • Alexis 12 avril 2012 at 18:35

            Sur le ton de  » J’annonce : coup de pied latéral, en pleine face. »

  2. Antoine 12 avril 2012 at 00:08

    J’espère que John est couché pour prépare ce match !

    Quand il a raconté cela il y a deux jours, je me suis foutu de lui en disant qu’il allait prendre deux bulles. John a dit que son classement belge (-15/2, une vraie histoire belge) valait qq chose entre 1/6 et 0 en France, ce qui est super bien. je ne sais pas combien il y a de posteurs ici qui ont déjà atteint un tel classement mais ce n’est pas mon cas: j’ai toujours été non classé étant inclassable puisque je n’ai jamais gagné un seul match de ma vie.

    Bon, mais ce que je pense, c’est que John va gagner ce match.

    Christophe Rochus, il est rangé des voitures depuis 2009 et a 33 piges. Il est 962ème à l’ATP: Largement prenable pour John. D’ailleurs je vais miser sur lui. Vous avez entendu parler des matchs truqués ?

    En Belgique, il y a des filles qui bossent pour Dodo la Saumure. Pas très chères selon l’avocat de DSK. je vais en envoyer trois ou quatre s’occuper de Rochus avant son match. Cela ne lui fera pas de mal, inutile de lui casser une jambe et puis le match serait annulé et je paumerais mon pari. Mais après quatre heures de ce régime là, John ne laissera aucune chance à Christophe Rocchus.

    Bon, vivement demain. Quelqu’un a un lien pour voir cela ? Je crains qu’Eurosport ne le diffuse pas.

  3. karim 12 avril 2012 at 00:17

    J’arrive pas à croire qu’un posteur du site va jouer contre un gars qui a joué contre Roger… Qui joue comme Ulysse!!

    • Antoine 12 avril 2012 at 00:20

      Peut être que John se fout de nos gueules et a inventé toute l’histoire depuis le début en voyant qu’il y avait un certain John qui joue contre Rochus. Si c’est le cas, c’est très fort aussi !

      • John 12 avril 2012 at 01:02

        Et que John a inventé Christophe Rochus – le concept « Christophe Rochus » – pour pouvoir dire qu’un dénommé John a un jour joué contre quelqu’un qui fut joueur professionnel. Créé donc de toutes pièces des archives télévisuelles. Inséré dans la presse des compte-rendus, des interviews, des bios factices de ce joueur. Modifié en conséquences les classements ATP de ces dix dernières années. Payé des acteurs plus ou moins blondinets pour donner le change. A contribué à trollifier Sportovx afin que certains de ses membres éminents soient incités – de leur initiative soi-disant – à créer 15love. Et monté de toutes pièces un dossier « John Pitseys » pour accentuer la crédibilité de l’histoire. Je suis le Maitre du Mal.

      • Bapt 12 avril 2012 at 01:17

        Il a même trouvé un acteur pour jouer son rôle et s’est constitué un CV pas piqué des hannetons :
        http://www.uclouvain.be/11705.html

        • John 12 avril 2012 at 01:28

          Dites, ça suffit là ? Tudjou !

          • Antoine 12 avril 2012 at 01:48

            Mais tu ne dors toujours pas !

            • John 12 avril 2012 at 01:56

              Je collecte toujours les conseils de mes amis facebook. Derniers en date:

              - joueur sur son revers (complètement stupide, c’est son point fort)
              - le jouer comme Nadal le joue: et pourquoi pas comme Federer tant qu’on y est ?

        • karim 12 avril 2012 at 09:31

          Oh John, j’ai fait l’UCL aussi! ça ne t’enlève pas ton pouxisme mais ça nous rapproche.

  4. Jeanne 12 avril 2012 at 05:37

    John, je crois -non c’est une certitude- que je suis amoureuse de toi maintenant, mes noyaux cellulaires en cyber-rut explosent comme des soleils érotomanes et psychopathes. Tu es mon héros, que tu gagnes ou perdes. J’ai envie de te faire autographer mon corps entier saturé d’extase.

    Mais je ne comprends pas ton hygiène de vie. Tu te couches à 2 h du matin alors que certains incubent languissamment dans des oeufs dès le crépuscule civil pour être pondus extra-frais en entrée (de tournoi).

    Pourquoi laisses-tu les citoyens de 15-Love te ponctionner de l’influx ?

    Donne tout et pas de 15-Love avant le match. Sois chaste. Prends point par point. Coach Jeannovitch

    • Alexis 12 avril 2012 at 08:53

      Purée!

    • Oluive 12 avril 2012 at 09:42

      Jeanne, tu as enfin trouvé ton alpha ton omega ton tropique et ton pôle : docteur en philo ET en tennis… Pfffff
      Tu ne trouveras jamais mieux, laisse tomber.
      J’espère que tu es déjà dans le Thalys : quoi de mieux qu’une victoire en live de ton tout pour commencer ta révolution ?

      • Oluive 12 avril 2012 at 09:43

        Quand je parle de victoire, il est bien entendu qu’en la matière, le résultat final importe peu.

    • John 12 avril 2012 at 16:42

      Voilà. J’ai revêtu mon t-shirt Michel Foucault. Je suis prêt.

  5. Jeanne 12 avril 2012 at 05:51

    Il faut amener Ch Rochus à ce degré de désespoir :

    « Il n’y a pas moyen de le dépasser. Sa balle est tellement vive, tellement lourde que je ne parviens pas à la contrôler. Je finis donc par jouer court et je prends coup gagnant sur coup gagnant. À la limite, ce n’est même pas gai. La différence de niveau est trop grande. Injouable, quoi…
    Sincèrement, cela ne m’étonne pas qu’il ne perde quasiment pas de match à l’heure actuelle. C’est un extraterrestre. Pour avoir une chance de le battre, il faut non seulement avoir les armes, mais aussi être dans un grand jour. Vous imaginez. Moi, je ne pourrais pas ! »

    Commentaire après un match contre Nadal

    • Babolat 12 avril 2012 at 06:45

      Rochus a rencontré deux fois Nadal. Les deux fois en 2009. A l’open d’Australie 6/0 6/2 6/2 et à Barcelone 6/2 6/0. Je me souviens qu’après sa défaite en Australie il avait dit: « Pas cool Rafa… moi je croyais qu’on allait tout de même jouer un peu au tennis. »
      Bon John, tu sais ce qu’il te reste à faire. Place bien tes bouteilles et gratte-toi le séant avant chaque engagement.

  6. Alexis 12 avril 2012 at 08:52

    Bon John deux impératifs aujourd’hui :
    1) Rouler sur C.Rochus (oui, crochus, comme tes appendices pouxiques pour mieux l’attraper et ne plus le lâcher!)
    2) Trouver un pote pour filmer ça puis nous préparer l’article, que dis-je la superproduction « Inside John Pitseyovich ».

    Et merci Marc pour l’article. Stich et sa technique cristalline, un proto-federer en quelque sorte.

  7. Jérôme 12 avril 2012 at 09:14

    Proto-Fed ? Faut pas exagérer, surtout vu le manque de fiabilité du jeu de fond de court de Stich.

    A ce train-là, Leconte ou Grosjean sont peut-être bien des proto(zoaires)-Fed.

    • Jeanne 12 avril 2012 at 09:17

      Oui. N’oublie pas une chose. Fed est un proto-Ulysse

    • Alexis 12 avril 2012 at 09:27

      J’avais essentiellement un souvenir de fluidité et de jeu sans effort apparent, ce qui ne suffit bien sûr pas pour en faire le père putatif de Rodg’ : je reste dans l’éther de l’évocation. Aucun rapport en tout cas, à mon sens, avec le jeu heurté de Grosjean et les coups pète-sec de Riton.

  8. Sam 12 avril 2012 at 09:29

    Bon, aujourd’hui c’est donc la Saint John. On ne risque pas de parler d’autre chose. Et si on considère les choses Rochus, en classement français, ne doit plus jouer vraiment au dessus de -4/6, -15; John est entre 1/6 et 0, ce qui ne fait pas tant que cela d’écart. Bref, et sans vouloir ajouter de pression, Rochus est prenable. Tout dépendra donc de ce qu’il a fait hier soir.

    Par ailleurs, dans l’hypothèse où ce match ne serait pas diffusé en streaming et qu’il nous passionne,est-il possible d’avoir un live score depuis le court, que toi-même john, un ami, ou Olivier, sauriez poster par exemple au changement de coté (l’idéal étant un point par point, avec des commentaires comme l’équipe). D’avance, merci !

    • karim 12 avril 2012 at 09:37

      c’est trop bon de commencer la journée avec des coms de la sorte!

    • Oluive 12 avril 2012 at 09:39

      Putain, John.

      • Oluive 12 avril 2012 at 09:40

        « Détection d’un doublon : il semble que vous avez déjà envoyé ce commentaire ! »

        Obligé de mettre une virgule : WordPress n’aime pas le comique de répétition semble t’il…

      • John 12 avril 2012 at 16:42

        Putain, Oluive. Putain…

    • Guillaume 12 avril 2012 at 10:35

      Ouais enfin ton -4/6, -15 a encore battu 3 pros à la suite il y a 10 jours.

      Mon conseil à John, le seul qui vaille : achète-le. Quand il était sur le circuit, Crochus passait son temps à parler de ses problèmes de pognon, expliquait qu’il jouait au tennis pour payer sa maison et ses vacances… Insiste à fond sur son côté vénal et propose lui une mallette. C’est ta seule chance.

      • Sam 12 avril 2012 at 11:08

        Oui, mais quoi « pro ». Charles Antoine Brezac a gagné le tournoi de mon club alors qu’il était -30. Quelques mois plus tard, il était dans les 250.

        De même, Sakharov le Russo-Nantais en a été vainqueur ou finaliste, il devait être -2/6. Et quelques temps après, il avait des points atp.

        Nul ne sait ici si John ne va pas glaner des points Atp dans les semaines à venir, et passer pro.

      • Guillaume 12 avril 2012 at 11:18

        Gleb Sakharov… Je l’ai vu gagner le Crit Pays de la Loire face au redoutable Yonnais Tom Jomby. Je te vends du rêve, là, hein ? :lol:

        • Alexis 12 avril 2012 at 11:44

          Rhôô, icaunais pas le nom des habitants de l’Yonne? Ou y a une ville qui s’appelle Yon (le phare à Yon)?

          • Sam 12 avril 2012 at 11:54

            Saka est 353 apparemment … Tout ça pour dire que je ne sais pas qui Rochus a battu ces temps-ci, mais si c’est hé ben c’est jamais qu’un -2/6 qui a progressé, sachant que John est hypothétiquement un 1/6 qui va exploser…

          • Guillaume 12 avril 2012 at 12:19

            Y’a une ville qui s’appelle Yon. Même qu’elle est posée sur une Roche.

            • Alexis 12 avril 2012 at 12:41

              Ach so! Je vois, toutes mes zexcuses pour avoir douté l’espace d’un instant.

  9. Mathias 12 avril 2012 at 09:34

    Pour Antoine: Ceci est mon inscription à Grandeur & Décadence (le fil original étant apparemment fermé aux commentaires)

    Performeurs:
    John Isner
    Juan Martin Del Porto
    Juan Monaco
    Kei Nishikori
    Tomas Berdych
    Bernard Tomic
    Roger Federer

    Tocards:
    Ivan Ljubicic
    Milos Raonic
    Robin Soderling
    Gael Monfils
    Mardi Fish
    Jo-Wilfried Tsonga
    Rafael Nadal

    Je m’étais dès le départ jurer de ne jouer qu’après Miami, histoire de tester l’option tactique de pouvoir commencer plus tard dans la saison. Mais que ce fut dur de résister. Et je ne crois finalement pas que cela soit une si bonne idées = pour finir ma liste n’a pas vraiment changé en 4 mois.
    Mais bon, c’est enfin parti!

    • Nath 12 avril 2012 at 17:09

      Pareil (j’ai posté après IW), sauf qu’au contraire j’ai dû piocher d’autres noms alors que j’avais prévu dès le départ une certaine marge de manoeuvre. Mon deuxième point d’entrée était après Monaco, mais je me suis dit que ça allait faire un peu tard…

    • Antoine 13 avril 2012 at 00:21

      Vu Mathias. OK

      Nath: je n’ai pas le souvenir d’avoir vu ta liste..Ou est ce ?

      • Nath 13 avril 2012 at 07:54

        Antoine ? Tu m’as fait tout un cinéma quand j’ai envoyé un lien vers ma liste parce que tu pendais que c’était ma deuxième, tout cela SANS AVOIR REGARDE LADITE LISTE ????!
        J’ai beaucoup de mal à te croire. Mais la liste est tout simplement dans le dernier post de « Grandeur & Décadence : premier passage »

  10. Oluive 12 avril 2012 at 09:44

    Putain John…

    • Oluive 12 avril 2012 at 09:44

      Trop con WordPress en fait…

      • Oluive 12 avril 2012 at 09:45

        J’ai eu :

        - vous postez trop rapidement calmez-vous
        - vous avez déjà posté cassez-vous

        Il reste quoi en stock ?

      • Colin 12 avril 2012 at 10:44

        - « You’re posting to me? YOU’RE POSTING TO ME????? »

  11. Guillaume 12 avril 2012 at 10:24

    Pas connu Stich en live, mais quand je me fais des cures de fossiles, il est un de mes petits préférés, avec Rios, Korda, Mecir et quelques autres. Il y a une facilité sidérante dans son tennis. C’est fluide, épuré, tout en timing, sans effort apparent… mais bon dieu que ça part à toute vitesse. Surtout en revers, un coup fabuleux chez lui.

    Sa victoire sur Muster à Roland est un monument. J’aime beaucoup de styles de jeu différents, et peut apprécier tous les types de surfaces, mais je crois qu’à la fin, les matchs que j’aime par-dessus tout, c’est quand un gars au jeu diversifié et créatif comme ça déploie toute sa panoplie sur terre battue. Pour moi c’est le must. C’est con qu’il ait finalement perdu en finale cette année-là. Gagner Wimb et Roland pour seuls Grands chelems, et à 5 ans d’intervalle, ça aurait eu de la gueule.

  12. Guillaume 12 avril 2012 at 10:46

    Ceci dit, l’histoire de John me rappelle que, ici ou sur la Vox je ne sais plus, on a eu un posteur qui nous avait raconté avoir tapé des balles d’entraînement avec Andrea Gaudenzi. Dit comme ça, ça fait un peu craignos, mais Gaudenzi étant aussi le sparring de Muster, il avait donc joué avec le mec qui entraînait un vainqueur de Roland-Garros.

    Moi j’ai un pote qui a arrêté le tennis de haut niveau, mais qui a été bien classé chez les jeunes et a donc croisé plein de pros actuels. Il a souvent joué Gasquet et Monfils – a même battu 1 fois Gaël – et sur un Tennis Europe a croisé la route de Tomas Berdych, pour une défaite 3 et 3.

    • Colin 12 avril 2012 at 10:50

      Sans vouloir mettre une pression supplémentaire sur John (qui en a déjà bien assez on dirait) je me permets de signaler quand même que le site a déjà vécu l’affrontement entre un de ses membres et une ex-gloire du tennis mondial. Notre ami Pierre avait en effet affronté le terrrrrrible Pierre Joly, ancien 244ème joueur mondial (en 1974) et n’avait pas du tout pris de double bulle puisqu’il s’était au contraire imposé.

      Donc c’est faisable!!!

      • Oluive 12 avril 2012 at 11:01

        Ouais, enfin, et puisqu’il est temps d’enlever un peu de pression à notre champion (qui je l’espère aura la bonne idée aujourd’hui de ne pas allumer son ordi avant 22h) Christophe Rochus c’est quand même une 38e place mondiale en 2006, une finale à Rotterdam, un 3e tour à Roland en 2009, 5 titre en challenger et j’en passe.

        S’il lui met au moins deux jeux, c’est beau.
        S’il en met plus de six, je le vouvoie jusqu’à son prochain anniv.
        S’il met un set, je lui donne du Sir John.
        S’il gagne, j’appelle Gachassin pour qu’il lui file une WC aux qualifs de Roland.

        • Sam 12 avril 2012 at 11:06

          Ado, j’ai pris quelques jeux à mon prof de tennis, qui lui même avait battu Noah, en double, lorsque celui-ci avait 15 ans. On a les exploits qu’on peut.

      • Pierre 12 avril 2012 at 18:24

        Ouais, même que c’est tout ce qu’il y a de plus vrai. Il s’en était suivi sur ce site une hilarante discussion de fous. Mon ultime exploit :)

    • Colin 12 avril 2012 at 10:52

      Gaudenzi a qualifié l’Italie pour la finale de la Coupe Davis 1998. Finale perdue contre la Suède.

      • Guillaume 12 avril 2012 at 11:20

        Où ce couillon se déboîte l’épaule contre Norman à 6-6 au 5e.

      • Babolat 12 avril 2012 at 12:04

        C’est également le dernier vainqueur de Pete Sampras au premier tour d’un tournoi du grand chelem. (Roland 2002)

        • karim 12 avril 2012 at 12:51

          ça c’est information gratuite… pas toi quand-même!

          • Babolat 12 avril 2012 at 13:06

            T’inquiète, il l’a pas emporté au paradis. C’était la dernière fois qu’il passait un tour dans un grand tournoi. Il a terminé sa carrière en Grand chelem sur une défaite face au colosse de Monaco… Jean-René Lisnard.

          • Colin 13 avril 2012 at 12:32

            Donc Jean-René Lisnard est meilleur que Pete Sampras.

      • Robert "AxelBob" 12 avril 2012 at 13:29

        C’est pas fini de dénigrer le dernier joueur décent que nous avons eu dans la botte?
        Ce bon vieil Andrea était quand meme bien plus présentable que ces couilles molles de Volandri, Seppi ou Bolelli… :mrgreen:

  13. Le concombre masqué 12 avril 2012 at 11:36

    John, la pression, c’est au bar… mais en tant que belge éclairé, tu le sais sûrement déjà.

    Partant de là, c’est un match que tu dois aborder sereinement et saoul.

    En effet, tu pourras toujours dire en cas de défaite: »ouais mais attends j’étais bourré. »

    Si tu bois suffisamment tu raconteras à tout le monde que tu as gagné, et tu pourras finir par y croire toi même.

    A la tienne.

    Concombre.

    • Guillaume 12 avril 2012 at 12:24

      Ou alors au contraire faire boire Totof. Il pèse 35kg tout mouillé, ça doit pas être bien difficile de lui faire prendre sa cuite avant le match.

  14. Arno, l'homme des antipodes 12 avril 2012 at 12:01

    Putain, John.

    Je déserte le site 2 jours et j’ai failli louper l’évènement interstellaire du site…

    Bref, avant tout, je me pose une question: pourquoi tu tombes sur Rochus au premier tour ??????????

    COMPLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT!!!!!!!

    Ensuite, John, merde, on s’en fout de comment, lui, il joue: faut jouer sur tes points forts. Malgré ton état pouxique, y a bien un truc sur lequel tu peux t’appuyer, merde !!!!!!!
    Espère pas le prendre du fond, en tout cas, il va te bouffer.

    T’es gaucher ???? Sers exclusivement ultra slicé sur son revers côté avantage en première balle, tu t’ouvriras le court et c’est pas le moment de faire le poète. Joue la à la Nadal, quoi.
    En seconde balle, au corps ou au T. Si tu cherches son revers en seconde balle, il va te bouffer tout cru.

    Côté égalité, le contraire: varie le plus possible sauf qu’il faut toujours éviter le revers en seconde balle…

    Après, dans l’échange, c’est là que ça devient compliqué. Si t’es un vrai de vrai pou et que lui est pas dans un bon jour, tu peux le frustrer en ramenant tout. Tente ça au début du match histoire de le jauger.

    Si par contre il est chaud bouillant, alors là une seule solution:

    Tu te sors les doigts, tu passes les premières, et surtout, surtout, tu restes concentré.

    T’aimes pas le filet ??? Ben oui, t’es un pou, pardon… Alors n’y va pas. Ou juste une fois, un service-volée à 40/0, histoire de pouvoir dire: « J’ai fait service-volée contre Christophe Rochus, comme Fed !!!! ».

    Bref, par contre, fait le venir au filet, lui. La tactique amorti-lob, c’est bien contre les petits, et puis il sera peut-être moins à l’aise sur les courses vers l’avant que sur les latérales.

    Putain, John.

    • John 12 avril 2012 at 23:47

      Service-volée: check. Résultat: retour dans les dents – je ne suis pas sûr que mes pieds avaient retouché le sol.

      Service slicé sur le revers: check. Résultat: deux services gagnants, cing retours gagnants.

      Jeu pouxique de secours: check. Commentaire ex-post de Rochus: « ce que j’aimais le plus dans le circuit, c’est de jouer contre des joueurs qui me laissaient du temps. Costa, Corretja…C’est meilleur que moi, mais c’étaient des jeux que je pouvais battre ».

      Passer mes premières balles: pas check. désespérement pas check…

  15. Sam 12 avril 2012 at 12:13

    C’est vrai que l’amortie lob, contre un petit c’est toujours bien. Et puis c’est humiliant. Important ça, l’humiliation. Si tu pouvait le toiser un peu aux changements de coté…Et puis par exemple, à l’échauffement quand il smash, tu lui lances un petit « ça va c’est pas trop haut ? », ça va l’énerver.

    Permets moi John de te demander combien tu mesures afin que toute ces subtilités tactiques ne tombent pas à l’eau dans l’hypothèse improbable où tu sois plus petit qu’un Rochus.

    D’avance, merci.

    • John 12 avril 2012 at 23:28

      1m85 cm… Je suis de retour !!

  16. Babolat 12 avril 2012 at 12:21

    Putain John…

    Pour revenir au très bon article de Marc. (excellent pseudo et prénom cela dit au passage), ça me fait tout drôle de lire que pas mal de gens ici n’ont jamais connu Stich. Je me sens vieux d’un coup.
    J’aimais bien ce joueur (sauf quand il battait mes chouchous bien sûr). Je me souviens même de son match à Bercy contre Boris. Il était en train de se faire corriger comme un gamin et le commentateur (Michel Dhrey de mémoire) croit ne pas se tromper en disant: « Je pense que Becker peut encore attendre son successeur allemand au palmares de Wimbledon. En tout cas, ce ne sera pas celui-la ».
    Mémorable également son parcours à Roland en 96 avec cette victoire contre Muster… ça devait valoir une sacrée cote. Bonne année pour les attaquants puisqu’on avait Stich, Rosset et Sampras dans le dernier carré. Kafelnikov avait battu Krajicek en 1/4. Le russe était malheureusement la bête noire de Stich. (8 victoire à 3). Malgré cela, ce n’est pas passé loin en finale.

    • John 12 avril 2012 at 23:49

      Je me souviens avoir vu jouer Stich à l’Open d’Anvers, en 1996. Un tennis incroyablement cristallin. Ce dont je me rappelle le mieux, c’est le bruit de sa raquette au contact de la balle. Un léger frottement, à peine un léger frottement, comme un archet…

  17. Kristian 12 avril 2012 at 12:33

    La proposition de Guillaume est la meilleure, il faut l’acheter le Rochus. Son prize money cumule depuis le debut de l’annee est de 720$. En se cotisant sur 15 Love, on pourrait allegrement lui proposer de lui doubler son revenu annuel. Ca se refuse pas ca.

  18. Kaelin 12 avril 2012 at 12:45

    http://www.welovetennis.fr/open-de-casablanca/47147-paire-j-ai-deja-battu-cipolla . 130 de moyenne! Jme souvenais pas que c’était autant une brute ce Cipolla. Ahhh le tennis italien

  19. karim 12 avril 2012 at 12:49

    J’imagine la tête de Rochus si toute la confrérie 15-LT pouvait débarquer au bord du court avec les klaxons, les crécelles, les djembés et les t-shirts: côté pile « Joue-la comme JOHN McEnroe » et côté face « Rochus tu l’as dans le chus ».
    Je pense que depuis la demie Fed-Nadal de Melbourne c’est le match le plus attendu et le plus stressant de l’année sur le site. On ne sait même pas à quelle heure ça a lieu.

    Tue-le!!!

    • Sam 12 avril 2012 at 12:55

      18h je crois…

    • Kaelin 12 avril 2012 at 13:00

      J’ai pris en cours et j’ai du mal à suivre. qq’un peut me résumer ? C’est quoi ce match contre Rochus et c’est qui John? quel tournoi ? Merci lol

  20. Arno, l'homme des antipodes 12 avril 2012 at 13:04

    Info l’équipe:

    « Les femmes seront mises à l’honneur le 7 juin et pour le montrer les organisateurs ont décidé d’installer une terre battue rose sur le court n°1 spécialement conçue pour l’événement. Ce jour là sur ce court se dérouleront des matches féminins. »

    Terre battue ROSE ????????????????????????????????

    Quelqu’un a une corde ?? Parce qu’entre l’autre cinglé et sa TB bleue et RG qui s’y met avec la TB rose, là ça devient n’importe quoi…

    Vert caca d’oie, c’est quand ?? Moi, je la vois bien rayée jaune et rose, façon malabar bigoût.

    • karim 12 avril 2012 at 13:33

      moi je trouve ça cool au contraire!

    • Arno, l'homme des antipodes 12 avril 2012 at 14:11

      Alors déjà, visuellement, ça va être une horreur absolue. Mais ça c’est un avis personnel.

      Plus généralement, je ne suis pas en faveur d’un changement de couleur des surfaces pour un oui ou pour un non. Tu veux mettre une couleur à l’honneur, tu peux la mettre partout dans le stade, demander aux gens de venir habillés avec telle ou telle couleur, distribuer des chapeaux de paille de telle couleur, enfin bref.

      La surface fait partie intégrante du sport en lui-même, on y touche pas. Surtout pour la teindre en rose. La terre battue, c’est la sueur, l’effort, la souffrance, les larmes, c’est pas les bisounours.

      Merde, quoi.

      Putain, John.

    • Antoine 13 avril 2012 at 00:28

      C’est lamentable, encore pire que les conneries de Tiriac en terre bleue à Madrid. Je demande la démission de Gachassin…

      Qu’on le pende ensuite avec une corde rose ! Pas besoin d’une longue.

      • Colin 13 avril 2012 at 12:31

        Au contraire! plus le pendu est petit, plus la corde doit être longue, pour atteindre la branche.

  21. Robert "AxelBob" 12 avril 2012 at 14:10

    Purée qu’il est balaise notre John, 10 victoires (dont un 6/0 6/0) pour 3 défaites en 2012 :
    http://www.classement-tennis.be/calcul/1008355_John_PITSEYS.html

    Encore 73 victoires et tu effaces l’autre John des tablettes!

    • Colin 12 avril 2012 at 14:17

      Il a même battu Karim ! :lol:

    • Robert "AxelBob" 12 avril 2012 at 14:20

      Par W/O en plus, il lui a pété la jambe au premier changement de coté! :lol:

  22. MarieJo 12 avril 2012 at 15:46

    j’ai dû pas mal décrocher la semaine dernière, mais je rattrape au compte goutte !
    et merci pour l’article Marc, le pauvre Stich faisait vraiment falot à côté de Boris… il était sans doute plus proche d’henman que de boumboum… un joueur très agréable à regarder mais qui ne vous enflamme pas malgré tout.

    vous êtes géniaux, ça fait une demie heure que je m’esclaffe sur mon ordi !
    merde John va claquer sa classe à un Rochus ? j’espère que tu as un apprenti caméraman pour immortaliser cette rencontre qui fera le prochain carton sur youtube et 15LT ! t’a pas un pote avec un ipad en bord de court ?
    « la légende de John » : le prochain titre tout trouvé pour les aventures tennistiques de notre futur GOAT :) on attend tous un article qui fera date !

  23. Babolat 12 avril 2012 at 16:11

    Petites révisions… c’est comme ça qu’on doit jouer pour battre Christophe Rochus.

    http://www.youtube.com/watch?v=BHf4tFqbTxM

    Allez John !!

    • John 12 avril 2012 at 23:53

      Teaser: nous avons un peu parlé de ce match – et du contexte qui l’entoure…

  24. karim 12 avril 2012 at 16:19

    Je regarde le tableau de chasse de John la nouvelle mascotte pouxique du site, quelques commentaires:

    Comment Olivier Doupagne a pu encaisser un double bagel alors qu’au premier match c’étaient trois sets? Vu que John est le pou, il a certainement pouxo-gazé Doupagne et lui a fait perdre tous ses moyens. John pouximus phasmae aussi?

    Si Stéphane Balthazar n’a pas pu venir et a encaissé un W/O c’est qu’un mois après noël il n’avait toujours pas localisé la maison de Jésus. Il était donc busy.

    Il a battu Antoine et Karim, mais moi c’était par W/O.

    Et je suis sûr qu’au prochain classement ATP Belge il y aura une nouvelle ligne avec la victoire John Fifteen contre Christophe Rochus. Sûr.

  25. Sam 12 avril 2012 at 16:35

    Pas simple leur truc. Néanmoins, méfiance, le classement Belge indique que Rochus Le Grand serait « A Int ». Ce qui signifie probablement qu’il est « A » (peut-être que c’est bien ?), et « Intérieur ». Plus du tout la vedette qu’on a voulu nous vendre. Prenable, donc.

    « Résultat pour Olivier ROCHUS (1012587):

    Ton classement de tennis belge AFT 2011 est A Int Voir historique 2010
    Notre estimation de ton nouveau classement 2012 était A Int *

    *Attention: Notre système de calcul ne prend pas en compte la grille Crombez pour les classements de B-15.1 à A. Les calculs pour ces classements ne sont donc pas valides. Les montées de B-15 à B-15.1 suivent aussi cette même grille, elles ne sont donc pas valides dans notre calcul.Attendez donc votre classement officiel définitif de l’AFT! »

  26. Arno, l'homme des antipodes 12 avril 2012 at 17:15

    Les gars, matez Sport+, y a un petit Gensse/Burquier sur TB indoor, je sais pas où c’est mais c’est assez pittoresque… ^^

    La position de la caméra est aussi très pittoresque.

    • karim 12 avril 2012 at 17:31

      Pourquoi pas un film porno zoophile tant qu’on y est? Gensse/Burquier, que fait la modération?

      • Guillaume 12 avril 2012 at 19:38

        T’as tort. Le Karim ado aurait adoré cette brute du coup droit de Gensse, et le Karim actuel apprécierait le revers à une main de gaucher de Burquier. Et en plus c’est lui qui a gagné à la fin.

  27. Sam 12 avril 2012 at 18:16

    18h15. John n’a toujours pas posté. C’est rassurant, ça veut dire que c’est accroché …

    • karim 12 avril 2012 at 18:24

      ou que c’est déjà fini et qu’il est déprimé… le seul match de tennis qui se sera terminé par un ippon.

  28. Pierre 12 avril 2012 at 18:27

    Putain John…

    • Sam 12 avril 2012 at 19:04

      19h03. Normalement, ça fait déja une heure.

    • Bapt 12 avril 2012 at 19:41

      Le suspense est insoutenable… Peut-être fête-t-il sa victoire dans un troquet belge où la bière coulerait à flot ?

      • Sam 12 avril 2012 at 20:02

        Bon. 20h00. Est-ce qu’il l’aurait…Poussé aux 3 sets ?

        En tous cas, John vient d’inventer le stratagème ultime de libération de bande passante. Qui peut lui envoyer un mail ?

  29. Oluive 12 avril 2012 at 20:21

    Putain Joooohn !
    oukil en est ? Quesskipass ? Quiquigagne !
    Je suis streeeeessssé !

    John, t’inquiète, on t’en voudra que si t’as fait WO !
    Et si tu veux tu peux compter son score en jeux et le tien en points !

    Je propose pour 2013 une nouvelle odyssée, la St Johns, avec live score et rubrique attitrée.

    Avec John on revient au tennis pré-internet : impossible d’avoir le score en temps réel. Impossible du coup de penser à autre chose.

    Avec celui-ci, 15LT en est à deux coms dans l’Heure maudite.

  30. Oluive 12 avril 2012 at 20:23

    http://www.15-lovetennis.com/?p=12779

    … Mais Guillaume… Où est John ?!

    • Sam 12 avril 2012 at 20:26

      Dans la mesure où dans le cas de John, l’anonymat habituel a été réduit en miette, ça ne changera plus grand chose si je vous dit que d’après mes infos, John serait quelque chose comme N°150 Belge.

  31. Pierre 12 avril 2012 at 20:54

    Oh ! John !! Tu vas donner des nouvelles, oui ? Ouhhh, ça sent la raclée que notre Johnny d’Outre-Quiévrain est parti fêter dans un pub, oubliant ses amis qui bavent dans l’attente de l’heureuse nouvelle. Mon prono : 7/6 2/6 7/5 pour John.
    Karim : pas de prono stp.

  32. DenDen 12 avril 2012 at 22:46

    Je poste pas souvent, mais là, le suspense est insoutenable. John ?
    Putain, John !!

  33. Robert "AxelBob" 12 avril 2012 at 22:47

    Bon les gars, j’ai les résultats du match de John. Pour qui est intéressé le score est disponible sur le tableau du tournoi, dont j’ai posté le lien hier soir

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis