Roland Garros, épisode 2: Rafa blues.

By  | 30 mai 2012 | Filed under: Actualité

Nous nous sommes tant aimés. Ses courts d’une magnifique teinte ocre, son soleil radieux ou ses averses stressantes, ses panneaux publicitaires verts et ses Peugeot estampillées, Roland-Garros a longtemps été mon tournoi préféré. Une atmosphère, une ambiance, la parfaite alchimie, le délicat dosage entre tradition et modernité. Roland-Garros était un must. Était ? Un seul être vous pourrit la vie et tout semble dépeuplé, Nadal est arrivé.

J’aimerais vous dire à quel point l’édition 2012 du French m’excite, combien j’attends avec impatience les joutes liftées de nos chers marathoniens mais le cœur n’y est pas, le cœur n’y est plus. Sans doute à une autre époque d’autres – comme moi aujourd’hui – attendaient patiemment, rongeaient leur frein pendant deux semaines, le temps que Pete Sampras claque ses aces et collecte un énième trophée à Wimbledon. Parce que c’est bien-sûr une évidence, Sampras ne gagnait que grâce à son service, comme Nadal aujourd’hui qui ne fait que des ronds sur le revers des gentils.

L’équation ressemble à un traquenard, une sorte de triangle des Bermudes avec comme sommets Nadal et son jeu insubmersible, la terre battue lente de l’immense Court Chatrier et les balles lourdes et vives comme des boules de pétanque. Comme Sampras encore, Nadal maîtrise à merveille des paramètres qui semblent avoir été définis pour le faire briller ; plutôt que briller il jette un voile obscur tel une éclipse totale, noyant dans ses limbes tout rêve de tennis offensif. Je vois l’obscurité là ou d’autres voient la lumière, je nage la brasse coulée dans le Styx quand eux pataugent joyeusement dans le Pactole. Heureux fans de Nadal.

Je le dis tout net, Nadal va gagner. Encore. Doit-on lui reprocher le fait qu’il n’y ait plus aucun vrai spécialiste talentueux de la terre battue ? Est-ce de sa faute si personne ne trouve la clé de son jeu à Roland-Garros ? On ne va quand même pas lui demander de laisser la Porte d’Auteuil ouverte ; seul Soderling aura réussi à crocheter la serrure une fois. Ce n’est pas Nadal qui a orchestré l’uniformisation des conditions de jeu, signé l’arrêt de mort du service volée ou ratifié le traité de défense antiaérienne qui gangrène le tennis. Objectivement on ne peut pas le blâmer ; subjectivement il me fait atrocement mal au cul et symbolise à mes yeux haineux tous les maux et dérives de ce sport que je ne reconnais plus (surtout à Roland-Garros tiens).

Malgré tout je me suis porté volontaire, vaillant et fidèle soldat 15-Lovien, pour la rédaction d’un pitch pour les matches du deuxième tour. Mais Dieu que ma loyauté me coûte cher moralement ; la preuve je n’arrive pas à pondre la moindre note optimiste pour ce papier que j’aurais voulu punchy et drôle, enlevé mais léger. Rien, rien de rrrrrrrrrrien, ce tournoi ne me dit rrrrrrrien et je piaffe d’impatience à l’idée de retrouver de verts pâturages.

Ce n’est pas le tournoi féminin qui va faire remonter le mercure, à moins que Serena ne se décide enfin à jouer en string, deux smileys en guise de caches-tétons, juchée sur des talons aiguilles. Ça pourrait occasionner quelques soucis de locomotion, je comprendrais qu’elle ne mette pas ma proposition à exécution. La seule mission que je lui assigne, à elle ou à toute autre, c’est de mettre fin aux (v)agissements de Victoria Azarenka. Rarement une joueuse m’aura autant pelé le nénuphar. Ça dépasse le stade du tennis, peut-être avons-nous eu quelque antécédent dans une vie antérieure, je crois en la réincarnation. Le tournoi féminin pour ma pomme ne sera pas sujet de discorde : pas de secret, Victoria must go (vanne compte double).

Puisque cette page nécrologique du second tour doit présenter les matchs, je vais consacrer le peu de forces qu’il me reste à cet exercice périlleux tant il intervient tôt dans le tournoi; jugez vous-mêmes :

  • Devilder vs Berrer
  • Seppi vs Kukushkin
  • Klizan vs Mahut
  • Goffin vs Clément

Vous voulez que je change le plomb en or ou quoi ? Même Gargamel n’y est pas parvenu. Bon, ne soyons pas bégueules, il y a quand-même quelques de rencontres pas dégueu sur le papier avec notamment:

  • Gasquet vs Dimitrov : le Bulgare a dû offenser sacrément les anges, du genre il a chié en plein centre de la place St-Pierre de Rome, parce que pour se taper des tirages aussi ardus avec une telle régularité il faut avoir Guigne comme second prénom.
  • Simon vs Baker : si si, j’insiste. Maître Gillou sur un arbre perché va repousser les assauts d’un joueur atypique, sorte de Davy sauce US. Moi il me manque Davy.
  • Federer vs Ungur : parce qu’Ungur va gagner, Roger ayant toujours foiré ses matches de records à la première tentative. Donc Connors peut dormir tranquille jusqu’à Wimbledon.
  • Ferrero vs Cilic : parce qu’en bon terrien l’ibère n’a pas le pied Marin et devrait se noyer ; le match devrait être agréable entre deux gars qui jouent (relativement) l’offensive, même à l’abri de la ligne de fond.
  • Llodra vs Berdych : parce que Llodra va attaquer et Berdych va passer. Ça devrait donner un match rapide, avec beaucoup de points spectaculaires. Appréciable.
  • Mathieu vs Isner : même s’il n’est plus qu’un placébo de ce qu’il fut, PHM a encore quelques arguments pour constituer un bon petit test de niveau pour le grand John ; une sorte de bac blanc quoi.
  • Almagro vs Baghdatis : pour le revers de Nico et l’éternel espoir de voir baby Nalbide faire un bon match, il a étrillé Sheila qui chantait mieux qu’elle ne jouait au tennis, vraiment.

Chez les dames on a failli sabrer le Dom Pérignon quand la (deci)belle Victoria a manqué d’être emportée dans la cuvette des WC dès le premier tour. Bon, c’était trop beau pour être vrai, alors on va devoir la supporter le reste du tournoi. En parcourant le tableau féminin je réalise abasourdi que je ne connais pratiquement aucune joueuse au-delà du Top 10, et qu’en plus je m’en tamponne le (Marion) coquillard. Si vous avez du temps à tuer, ou vous-même à tuer, je peux suggérer les rencontres suivantes:

  • Williams vs Radwanska : la toujours offensive Venus contre la joueuse d’échecs, on devrait avoir un spectacle supportable si elles arrosent moins le court que le service d’entretien.
  • Peer vs Ivanovic : parce qu’Anna ne fait que revenir, elle avait dû partir sacrément loin. En tout cas c’est toujours un plaisir de la voir sur un court, même si elle doit y jouer au tennis.

Mon devoir accompli et ma présentation bâclée, je peux tranquillement retourner hiberner en attendant la fin de cet ocre chemin de croix.Cette année Nadal va dépasser Borg et aucun Soderling au coin du bois n’attaquera le petit chaperon rouge. Il va délivrer sa galette sans souci le 10 juin et lancer le top départ du VRAI début des festivités pour 2012. Aux fans de Nadal je souhaite que la fête soit douce, sincèrement, comme elle a pu l’être pour moi jadis du côté de Londres.

Tags: , , ,

188 Responses to Roland Garros, épisode 2: Rafa blues.

  1. William 31 mai 2012 at 15:43

    Isner est chaud d’entrée de match mais PHM n’est pas ridicule.

  2. MacArthur 31 mai 2012 at 15:49

    Bon. Nadal ne voulait pas laisser le Djoker lui voler la vedette. Il a décidé aussi d’infliger son premier bagel du tournoi à son adversaire du 2ème tour.

  3. William 31 mai 2012 at 16:03

    Match Fognini, 8-6 au cinquième !

  4. Antoine 31 mai 2012 at 16:12

    On compte donc 4 au Nadalothon pour ce deuxième match finalement ? C’est bien cela ? Istomin a donc lâché prise..

    On est donc à 9 jeux perdus pour Nadal plus 1 bulle…

    Je viens de voir la fin du match entre Fognini et Trotsky..Bonne nouvelle: Trotsky a été foutu à la porte sous les acclamations du public !

    Pourtant, je me suis longtemps demandé qui était le plus con: à 5-6 et servant pour recoller, Fognini trouve le moyen de faire trois fautes directes sur son coup droit, plus une en revers. Au lieu de réfléchir un peu, il jouait les points le plus vite possible et s’afforçait stupidement de trouner son revers pour frapper en coup droit alors que son revers est bien meilleur. Il a donc fini par filer deux balles de match à Trotsky..

    Mais ce dernier, non seulement les a foiré comme un grand mais a persisté à jouer le revers de Fognini jusqu’à la fin alors que ce dernier a du faire 19 ou 20 revers gagnants dans le match. A 6-6, il s’est fait breaker comme cela…et puis Fognini a conclu et donc gagné 8-6 au cinquième..

    Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne affaire pour Jo. Trotsky est vraiment con et débordé, tape comme un imbécile à tous les coups. Fognini est meilleur sur terre battue et a surtout le handicap d’avoir un service faiblard. Enfin, cela devrait passer pour Jo au tour 3…

  5. Antoine 31 mai 2012 at 16:27

    Isner semble s’être remis à jouer les tie break comme au début de l’année..PHM est mal payé dans ce set puisqu’il a marqué autant de points qu’Isner (38 chacun) en dépit de ce tie break paumé 7-2. Le premier point lui fut fatal: un coup gagnant d’Isner qui termine aussi par un retour gagnant et deux aces au passage…Au tie break, chaque point est une balle de break et là, Isner sert vraiment fort: que des premières à plus de 220…

  6. Antoine 31 mai 2012 at 16:42

    Pour un revenant, je trouve que PHM joue vraiment bien. Il gagne la grande majorité des échanges quand il y en a. Isner fait quand même bcp de fautes directes et a du encore sauver deux balles de break à 1-1. Sur la première, PHM loupe un passing difficile qui sort de 5cm, sur la seconde, Isner sort une deuxième balle monstrueuse qui monte à 4 mètres sur son revers et n’a plus qu’à écraser la balle au filet ensuite..Pas facile pour PHM…

    Almagro vient de sortir Baggy en trois sets.

  7. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 31 mai 2012 at 17:00

    A lire absolument : http://www.eurosport.fr/mats-wilander_blog168/nadal-berdych-del-potro-favorises-par-les-conditions_post1680313/blogpostfull.shtml

    Un condensé de tout et son contraire ! C’est hallucinant que Wilander soit encore payé pour écrire des choses comme ça. Ce n’est même pas des banalités, c’est sans queue ni tête.

    Ma préférée : « Andy Murray sera avantagé pour certains matches mais il aura plus de mal dans d’autres quand ça deviendra plus lourd. » Alors avantagé ou pas notre ami Andy ??? :shock:

    • Sylvie 31 mai 2012 at 17:16

      En disant tout et son contraire, il est sûr d’avoir bon. Un peu pathétique l’ami Wilander.

  8. Antoine 31 mai 2012 at 17:37

    PHM a enfin été payé de ses efforts dans le 2ème set ou il a fini par réussir à breaker Isner. Ce dernier a bien failli se faire breaker à nouveau à l’instant à 1-1 au troisième puisque PHM a mené 0-40. Une fois de plus, il s’en est sorti…Il joue quand même très moyennement par rapport à son niveau du week end de CD. D’ailleurs, depuis, il n’a jamais rejoué à ce niveau. PHM a une bonne chance de gagner ce match s’il arrive à maintenir son niveau de jeu vraiment élevé…

  9. Antoine 31 mai 2012 at 17:46

    Et à sa 9ème BB du set, PHM breake enfin dans ce troisème set. Il a en donc réussi 3 sur 17 depuis le début du match…

    Cela va devenir vraiment difficile pour Isner s’il se révèle incapable de faire des points sur le service de PHM car il faudra désormais qu’il le fasse impértaivement pour gagner le match…

  10. karim 31 mai 2012 at 17:57

    Antoine au taquet! Il est payé par jean tracassin le président de la FFT pour susciter l’intérêt autour de ce tournoi. Son pli de remontants pour tenir le coup lui a été livré discrètement par porteur à vélo. C’était Contador sur le vélo dis donc.
    http://photo.europe1.fr/divertissement/cinema/tracassin-shrek-630×420-211394/2635381-1-fre-FR/Tracassin-Shrek-630x420_scalewidth_630.jpg

    • Antoine 31 mai 2012 at 18:00

      Excellent ! Mais je ne fais aucun effort. Super match entre PHM et Isner. J’ai été stupide de ne pas accepter l’invitation que l’on m’a proposé ce matin…

    • karim 31 mai 2012 at 18:03

      Et Gasquet vs Dimitrov, tu vois des images? c’est comment? deux tennis du passé qui s’affronte, ça doit être beau non?

      • Antoine 31 mai 2012 at 18:16

        Rien vu pour l’instant..mais voit sur le score board que Dimitrov a remporté le premier set 7-5..

  11. Antoine 31 mai 2012 at 18:14

    PHM joue vraiment super bien ! Je suis étonné de son niveau. Non seulement il ne faiblit pas mais il augmente son niveau. Il ne fait pas une faute et Isner commence à en avoir plein le dos.

    2 sets à 1 pour PHM, en bonne position pour gagner ce match désormais. Isner n’a eu qu’une seule balle de break (qu’il a converti) au premier set, depuis, rien..contre 17 pour PHM…

    Soit il réduit son nombre de fautes directes, soit il est cuit…

  12. Antoine 31 mai 2012 at 18:22

    Bon, Isner a décidé de taper plus fort au service, sur tous ses services maintenant…D’habitude, il commence mollo à 200 et ne tape au dessus de 220 que quand il est en danger..Là, à 1-1 il vient de faire un jeu rapide: trois aces et un service gagnant..C’est sûr, c’est plus simple…

    Faudra quand même qu’il arrive à prendre le service de PHM même s’il gagne le 4ème au tie break…

  13. Antoine 31 mai 2012 at 18:27

    Et soudainement, panne de premières chez PHM, deux coups fumants d’Isner en retour, deux balles de break et une faute de PHM pour finir…

    Break Isner !

  14. Antoine 31 mai 2012 at 18:30

    On arrive aux trois heures de jeu. Isner doit être fatigué car il est plus relâché au service maintenant et comme très souvent il se met à resservir le plomb: encore trois aces dans ce jeu et il mène désormais 4-1 dans ce 4ème set…

    On va donc tout droit vers un cinquième set qui va finir au couteau…

  15. William 31 mai 2012 at 18:32

    Pendant ce temps Chardy prend l’eau : il a servi pour le gain du premier set avant de le perdre au tie break et d’être maintenant mené 5-1 par Tipsarevic…

  16. Colin 31 mai 2012 at 18:39

    Fortunes diverses pour les Mayer.

    Le Mayer argentin est passé face à l’allemand Kohly, mais le Mayer allemand a perdu face à l’argentin Schwank.

    C’est donc Schwank qui gagne le redoutable honneur de se faire démembrer par Nadal au 3ème tour. Prono: 6-1 6-0 6-1

    • Antoine 31 mai 2012 at 18:46

      Comme quoi, quand on est argentin, il vaut mieux s’appeler Mayer que Schwank..Ce sont tous des petits fils de nazis réfugiés en Argentine ou quoi ?

    • Colin 31 mai 2012 at 19:20

      Ou au Brésil… cf. Kuerten.
      Ou au Pérou… cf. Gildemeister.

  17. Antoine 31 mai 2012 at 18:44

    Set Isner 6-3…

    PHM servira en premier dans ce cinquième set…

  18. William 31 mai 2012 at 19:10

    Il souffre, Dimitrov… Ce serait vraiment dommage qu’il parte là-dessus!

  19. William 31 mai 2012 at 19:11

    Il tient à peine debout…

  20. Antoine 31 mai 2012 at 19:17

    4 partout dans ce cinquième entre Isner et PHM. Cela devient vraiment chaud…

  21. Colin 31 mai 2012 at 19:31

    Mon prono : 66 – 64 pour PHM dans ce cinquième set (le match se terminant dimanche).

  22. Antoine 31 mai 2012 at 19:31

    6-5 PHM. Il s’en tire bien là parce que sa première l’a laissé tomber, fait une double et une autre erreur. De son côté, Isner ne tient plus vraiment que sur son service mais sert de mieux en mieux…36 aces..

  23. Antoine 31 mai 2012 at 19:37

    Là, c’est Isner qui a eu chaud, à deux points de la sortie, deux fois..6-6..

  24. William 31 mai 2012 at 19:39

    Isner a raison de monter derrière son service, il ne tiendra pas sans ça. Match très sympa en tout cas !

  25. Antoine 31 mai 2012 at 19:41

    Physiquement, PHM est encore très bien même s’il fait une faute de temps en temps ce qu’il ne faisait pas avant. Je pense qu’il va finir par gagner ce match…7-6 pour lui..

  26. Nath 31 mai 2012 at 20:03

    Isner ne court plus du tout.

  27. William 31 mai 2012 at 20:24

    Comme dirait l’autre : Isner en a une sacrée paire ! 3 balles de match sauvées avec autorité ! Je pense cependant moi aussi qu’il va perdre…

  28. Nath 31 mai 2012 at 20:43

    14-13, le septième set est bien avancé alors que les 2 joueurs viennent de jouer l’échange le plus long (19 coups)…

  29. Nath 31 mai 2012 at 21:09

    Putain, Paulo.

  30. Antoine 31 mai 2012 at 21:12

    Enorme match ! Et PHM qui va au bout et venge Mahut !

    Bravo !

    Match vraiment mémorable que j’ai en entier jusqu’à ce qu’avoir été obligé d’abandonner à 7-7 au cinquième mais dont j’ai réussi à voir la fin..Que s’est t il passé entretemps pour ceux qui ont pu voir ce que j’ai manqué ?

    • William 31 mai 2012 at 21:21

      Isner a sensiblement baissé au service, ce dont Paulo a profité en renvoyant tout ou presque jusqu’à s’offrir deux balles de match supplémentaire à 11-10 ou 10-9 je ne sais plus. Magistralement sauvées par Isner qui sort un ace sur le T, plus puissant qu’une tripotée de ses services précédents, puis il suit son service au filet pour placer une bonne volée. Il avait de moins en moins de jus et Paulo a bien joué le coup en plaçant de bons contrepieds. La suite a été conforme au reste de la partie…

    • Nath 31 mai 2012 at 21:27

      Je ne sais plus si Isner avait eu ses deux balles de break (non consécutives). A vue de nez, 5 balles de match sauvées dans 2 jeux de service différents, 3 grâce à de bons services et 2 au 2° coup de raquette (PHM était dessus mais n’a pas pu les mettre dans le court).
      On a vu un certain nombre de CD envoyés par Isner dans le filet, des amorties sur lesquelles PHM était aussi. Le Français faisait peu de fautes et gagnait pas mal de points en jouant sur le CD du grand dadais, qui avait du mal à se déplacer de ce côté ci.

      • Antoine 31 mai 2012 at 21:31

        Elles n’étaient pas consécutives: l’une à 30-40, puis l’autre deux points plus tard..PHM les a très bien jouées..

        Correction: je parle des deux balles de break qu’a eues Isner..

        • Nath 31 mai 2012 at 21:36

          C’est bien ce que j’ai écrit : non consécutives.

  31. William 31 mai 2012 at 21:15

    Quel exploit de PHM ! On le sentait bien à partir du cinquième set mais sa performance reste énorme. Isner n’était pas prêt à un match d’une telle longueur, il servait vraiment en-dessous de sa moyenne sur la fin du match, mais Paulo était paré au combat… Bravo !

  32. William 31 mai 2012 at 21:24

    Ce qui est cocasse, c’est que ces exploits de Français arrivent après la déclaration de Jo sur les chances françaises à Roland !
    Ce qui est sûr c’est qu’on n’a pas besoin de Monfils pour avoir du spectacle !

    Allez Paulo, je te pardonne d’avoir saboté mon RYSC !

  33. Antoine 31 mai 2012 at 21:29

    Je viens de lire le compte rendu détaillé de l’Equipe sur la partie que j’ai manquée. PHM avait déjà eu 5 balles de match auparavant et était largement au dessus dans ce cinquième comme d’ailleurs tout au long du match, mis à part ce jeu de service pourri qu’il a fait au quatrième set et qui lui coûte le set..

    Le seule moment ou il a vraiment été en danger c’est quand Isner a eu deux balles de break à 7-7, mais celles là je les vues..

    Compte tenu du nombre de balles de break ou de match qu’il a eues, cela aurait été vraiment contre le court du jeu si Isner l’avait finalement emporté.

    Encore fallait il lui prendre son service à la fin…

    Je me demande depuis quand je n’avais pas vu Mathieu jouer aussi bien: durant quatre sets, il n’a pratiquement rien raté et commencer à commettre quelques fautes au cinquième ce qui est normal. le gars en avait vraiment sous la semelle..Et on ne parlera plus de son mental soit disant défaillant !

    Il jouait top 10 facile aujourd’hui…

    • William 31 mai 2012 at 21:36

      Il m’a vraiment impressionné dans sa régularité. Il n’a pas beaucoup raté, jouant le coup juste sans se fatiguer outre mesure. C’est un match qu’il gagne parce qu’il l’a très bien géré…
      Je m’étonne un peu du manque de commentaires : on est trois à avoir vu ce match ? Peut-être qu’il y avait du 15-love dans les tribunes ?

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis