Roland-Garros, épisode 6 : les demi-finales

By  | 7 juin 2012 | Filed under: Actualité

Chez les messieurs, si le Djoko Slam reste encore d’actualité à Paris, le Big Four Semi Slam n’aura définitivement pas lieu à Londres. La faute à David Ferrer qui a empêché Andy Murray d’atteindre sa deuxième demi-finale consécutive au French Open. Tout comme Jo-Wilfried Tsonga avait empêché, l’année dernière, Roger Federer de rejoindre ses trois autres compères en demi-finales de Wimbledon alors que les « Quatre Fantastiques » avaient formé, quelques semaines plus tôt, le dernier carré de Roland-Garros. Chez les dames, l’invitée surprise de ces demi-finales est l’Italienne Sara Errani, qui a indiqué la porte de sortie des Internationaux de France à deux anciennes championnes : Ana Ivanovic (2008) et Svetlana Kuznetsova (2009). Maria Sharapova, elle, vise le trône de la WTA.  

Les demies féminines

  • Stosur vs. Errani : tout en lift

Samantha Stosur est en bonne forme. Son adversaire, Sara Errani, aussi. Leur confrontation pourrait donc donner lieu à un très bon match. Les deux joueuses se sont affrontées une seule fois sur la surface ocre, cette année-même, à Rome pour une victoire de l’Australienne qui domine d’ailleurs l’Italienne au H2H : 5-0.

Les parcours

Stosur n’a pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi. En quarts de finale contre Dominika Cibulkova, tombeuse de la N°1 mondiale Victoria Azarenka au tour précédent, elle a dominé les débats du début à la fin. De son côté, Errani a balayé de sa route deux anciennes championnes de Roland-Garros : la Serbe Ana Ivanovic en trois sets et la Russe Svetlana Kuznetsova à qui elle a même infligé une bulle au premier des deux sets d’un match parfaitement maîtrisé en huitièmes . En quarts, elle s’offre, pour la première fois de sa carrière, la tête d’une Top 10 en la personne de l’Allemande Angelique Kerber.

Les clés de la victoire

Stosur devrait compter sur son expérience. Championne en titre de l’US Open, elle a déjà atteint les demi-finales du Grand chelem parisien en 2009 et même la finale en 2010, alors défaite, à chaque fois, par les futures championnes. Pour Errani qui rallie, pour la première fois, le dernier carré d’un Majeur, le véritable défi sera le retour du service kické adverse ; un défi de taille pour une joueuse qui ne mesure qu’1m64. Toutefois, il faut remarquer qu’elle mène le classement des dames en matière de retour de premiers services (121) et occupe la deuxième place en ce qui concerne le retour de deuxièmes services (87) parmi les joueuses encore en lice, seulement devancée par Sharapova. La puissance et le revers slicé de Stosur sont aussi deux équations auxquelles Errani devra trouver des réponses. Mais la petite Italienne est une spécialiste de la terre battue, surface sur laquelle elle a connu ses plus beaux résultats en gagnant, en simple, 4 de ses 5 titres dont 2 cette année, et en double, 9 de ses 13 titres. Ce dont on est sûr, c’est que ça va lifter à mort lors de ce match ; un exercice dans lequel les deux joueuses excellent.

Mon pronostic

Stosur en  3 sets.

  • Sharapova vs. Kvitova : le tennis à haut risque à l’honneur

C’est définitivement l’affiche d’une finale de Grand chelem. Mais ce n’est qu’une demie de cette édition 2012 de Roland Garros. Les deux joueuses ne se sont affrontées qu’une seule fois sur terre battue, cette année-même, à Stuttgart, pour une victoire en deux sets de la Russe qui pourrait retrouver, quatre ans après y avoir accédé, la première place mondiale si elle sortait vainqueur de ce duel.

Les parcours

En quarts, Kvitova élimine, en trois sets difficiles, Shvedova qui avait, au tour précédent, mis fin aux rêves de doublé de la championne en titre, la Chinoise Li Na. Au même stade de la compétition, Sharapova qui impressionne depuis le début de la compétition, à l’exception de son huitième catastrophique de plus de trois heures face à Zakopalova, a dominé en deux petits sets Kanepi.

Les clés de la victoire

Lorsque deux joueuses offensives s’affrontent, la gagnante est celle qui fait le moins de fautes. Pour Sharapova, il s’agira de limiter son nombre de double fautes au service (elle tient la palme avec 23 depuis le début de la compétition devant Kvitova et ses 20 double fautes). Ce qui veut dire qu’elle se doit de passer un maximum de premiers services, contrairement à sa tendance actuelle. La Russe pourrait aussi tirer profit des déplacements encore très approximatifs de la Tchèque sur la surface ocre et miser sur la confiance qu’elle a accumulée tout au long de la saison sur terre avec ses titres à Stuttgart et à Rome pour un ratio victoire-défaite de 15-1 (sa seule défaite est intervenue, en quarts, sur la patinoire de Madrid, face à Serena Williams). Quant à Kvitova, je ne sais pas quoi en dire. Elle ne me fait pas vibrer et sa forme physique, loin de celle d’une professionnelle et d’une future ambassadrice de ce sport ne contribue pas à me la faire apprécier. Je laisserais donc d’autres faire l’exercice à ma place. Contrairement à l’autre demie, celle-ci sera le théâtre, non pas de coups liftés, mais de frappes plus à plat.

Mon pronostic

Sharapova en 3 sets.

Les demies masculines

  • Djokovic vs. Federer : les retrouvailles

Ils se retrouvent un an après. Un an après un match dantesque de Federer qui a porté un coup dur au début de saison exceptionnelle de Djokovic. Un après un péché d’orgueil de Djokovic qui avait voulu prendre Federer à son propre jeu. Un an après une demi-finale qui restera dans les annales de Roland-Garros, dans les annales de l’histoire du tennis tout simplement.

Les parcours

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux protagonistes sont loin d’avoir impressionné depuis le début du tournoi. Si Djokovic a frôlé la catastrophe à deux reprises, la première fois contre Andreas Seppi en seizièmes de finale et la deuxième fois contre Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale en remontant, à chaque fois, un déficit de deux sets pour finalement s’imposer en cinq, le tout en 8 heures de jeu, Federer, à, lui de son côté, lâché quatre sets en court de route malgré un tableau en papier mâché et un adversaire en quarts handicapé au genou.

Les clés de la victoire

Pour Djokovic, elles se résument en son aptitude à gérer, encore une fois, la pression du Djoko Slam qu’il a contribué à amplifier en clamant haut et fort que Roland-Garros était son objectif de l’année, et à bien se déplacer sur le court alors que le match contre Seppi a montré des lacunes dans ce compartiment du jeu. Pour Federer, elles consistent, comme ce fut le cas en 2011, en sa capacité à très bien servir tout en variant les zones et les effets et à être très efficace en revers. Car, comme leur dernier match de Rome l’a montré, c’est un coup que le Djoker ne va pas hésiter à pilonner. La bonne nouvelle pour Federer, c’est qu’il mène au classement des deuxièmes services gagnants (62%) devant Djokovic (61%) qui, toutefois, confirme son statut de meilleur retourneur… de premier service. Car, s’agissant du retour en deuxième service, Federer reste devant le Serbe. Si Federer, qui a une science du jeu sur terre battue nettement supérieure à celle de Djokovic, parvient à jouer ce dernier dans le replacement comme en 2011, à attaquer son coup droit tout en évitant de lui ouvrir les angles, il pourrait avoir ses chances. Des chances que le N°1 mondial, à une marche de sa première finale au French Open, va bien évidemment s’acharner à compromettre quitte à laisser des plumes sur le Chatrier. 24 heures de récupération, c’est déjà assez pour lui. Il n’en a pas besoin de plus…

Mon pronostic

Djokovic en 4 sets.

  • Nadal vs. Ferrer : entre compatriotes, entre potes

Pour la première fois à Roland-Garros, Nadal et Ferrer s’affrontent en demi-finales ; Ferrer atteignant pour la première fois en dix participations, ce stade de la compétition à Paris. Ailleurs, sur la surface ocre, les deux compatriotes et amis se sont livrés de belles batailles. Toutefois, c’est  le plus illustre des deux qui mène les débats avec 13 victoires contre 1 défaite…. laquelle date de 2004.

Les parcours

En huitièmes de finale, Nadal atomise son ami Juan Monaco qu’il oblige à sortir du court à vélo ; un manque total d’élégance, du sens des codes et des usages qui n’a laissé personne indifférent, conduisant à l’ouverture d’une procédure judiciaire dont l’acte d’accusation est actuellement en train d’être rédigé par le Procureur Karim. En quarts de finale, il est, pour la première fois du tournoi, inquiété par un Almagro inspiré qui envoie de très belles prunes en revers et en coup droit pour le plus grand plaisir du public parisien. Mais le spectacle n’aura duré que le temps d’un set, le premier, remporté encore une fois, la troisième de suite, à Roland-Garros, par le Majorquin qui y signe au passage sa 50e victoire. Si les conditions de jeu lentes ont bien aidé Almagro en atténuant les effets du lift nadalien, elles ont aussi favorisé le jeu de défense de celui qui vise un septième titre sur le Chatrier. Quant à Ferrer, toujours aussi discret dans ses parcours, mais impérial cette année à Paris, il n’a concédé son premier et unique set du tournoi qu’en quarts face à un Andy Murray qui apparaît de plus en plus comme le maillon faible du Big Four pour les plus sceptiques encore.

Les clés de la victoire

Pour Ferrer, elles se résument en la gestion de son mental. Car, sur le plan tennistique et physique, il dispose de sérieux arguments à opposer à Nadal. En fixant continuellement ce dernier dans la diagonale de revers, Ferrer empêche non seulement le Majorquin de se décaler en coup droit, mais aussi, il s’ouvre une bonne partie du court pour frapper son coup droit long de ligne qui s’est grandement amélioré au fil des années. Le défi pour lui sera, cependant, de maintenir cette tactique qui a fait ses preuves pendant éventuellement cinq sets. Pour Nadal qui attendra, comme à son habitude, son heure, lorsque les choses se corsent, il s’agira de très bien servir, face à un adversaire solide en revers et qui tient bien les échanges, afin d’obtenir un maximum de points gratuits. Parmi les joueurs encore en compétition, il affiche le meilleur taux de premiers services gagnants (79%) devant Federer (75%) et Ferrer (74%). Lors de son quart , il a réussi 10 aces, seulement devancé par Federer (11). Par ailleurs, il a sauvé 16 des 17 balles de break auxquelles il a dû faire face. Toutefois, si Nadal occupe actuellement la 3e place au classement du nombre de balles de break gagnées depuis le début de la compétition (30), derrière Djokovic (32), ce même classement est dominé par… Ferrer (36).

Mon pronostic

Nadal en 4 sets.

Bons matchs !

About 

Le tennis est pluriel.

Tags:

526 Responses to Roland-Garros, épisode 6 : les demi-finales

  1. Remy 8 juin 2012 at 12:51

    Stat rassurante pour cet aprem … ou pas :
    Lors de ses 6 demi-finale précédentes à Roland, Nadal n’a perdu qu’un seul set.
    En 2005 contre Federer.

  2. Mathias 8 juin 2012 at 13:12

    Ferrer et Nadal qui jouent à celui qui sautillera le plus haut chacun de son côté du filet au moment du tirage au sort. C’est leur rituel d’intimidation, mais c’est un peu ridicule quand on les voit le faire en miroir.

    • Clément 8 juin 2012 at 13:31

      Des boxeurs sur un ring ! Poids moyen contre poids lourd…

  3. Antoine 8 juin 2012 at 13:19

    Comme dit cinquante fois depuis deux jours, mis à part le premier match sur terre gagné par Ferrer en 2004, il a ensuite encaissé 12 défaites en ne prenant que deux sets, en 2005 à Rome et en 2008 à Barcelone..

    Mais un seul de ces matchs a eu lieu en trois sets gagnants: à Roland Garros en 2005. Nadal avait gagné 7-5 6-2 6-0.

    Ce qui est étonnant, c’est qu’en dépit de ce score, Ferrer avait obtenu plus de balles de break que Nadal: 12 contre 10…Ce qui est moins étonnant, c’est que Ferrer n’en avait converti que 2 et Nadal 8….

  4. Mathias 8 juin 2012 at 13:23

    Nadal n’a pas l’air tout à fait réglé par rapport au vent. Ferrer doit en profiter dès le début du match.

    • Remy 8 juin 2012 at 13:25

      Vamos David !

  5. Sylvie 8 juin 2012 at 13:29

    Quel dommage de voir toutes ces loges VIP vides ! Alors qu’on s’entasse dans les tribunes supérieures et qu’on ne trouve plus de places. Quand est-ce que Roland Garros changera sa politique de réservation de places ? C’est vraiment pitoyable de voir une demie commencer devant un stade à demi vide.

    • Antoine 8 juin 2012 at 13:31

      Non, même en haut, c’est loin d’être plein..

  6. Antoine 8 juin 2012 at 13:29

    Le stade est à moitié vide, et même totalement vide dans les loges et les meilleures places. C’est un match qui n’intéresse personne…

    A mettre au passif de Nadal: il n’arrive pas à remplir un stade à lui tout seul même en demie finale alors que c’est plein pour un premier tour de Federer…Il nuit gravement au tennis sur terre battue tellement c’est chiant…

    • Mathias 8 juin 2012 at 13:34

      J’ai cru lire que tu ne voulais plus regarder un match du tournoi. à part éventuellement la finale du double.
      Il semble que tu aies changé d’avis.

      • Arthur 8 juin 2012 at 13:36

        Il ne regarde pas le match, juste les tribunes !

      • Antoine 8 juin 2012 at 13:42

        Je regarde le premier set. Si Ferrer le paume, j’arrêterai là. S’il le gagne, je continuerai peut être…

    • Remy 8 juin 2012 at 13:35

      Je propose qu’on l’interdise de RG voire de GC

  7. karim 8 juin 2012 at 13:36

    Nadal vs Ferrer? ce sera plein quand les gens rejoidront leurs places en prévision du second match. Toute façon ils sont tous aller bouffer. Et personne n’a envie d’assister à ce congrès de chimie.

    • MacArthur 8 juin 2012 at 13:44

      Là tu m’as tué. Un congrès de de chimie?

    • Humpty-Dumpty 8 juin 2012 at 16:45

      T’exagère, pauvres hommes de science injustement blâmés. Dans un congrès de chimie il y a toujours un espoir que quelqu’un propose une expérience et que ça fasse des étincelles, voire boum. Un peu de spectacle et de surprise, quoi.

  8. Mathias 8 juin 2012 at 13:40

    Il peut s’en vouloir sur cette balel de break le David. Les mauvais choix alors qu’il avait fait le plus dur.

  9. Antoine 8 juin 2012 at 13:41

    Déjà deux balles de break paumées par Ferrer..Sur la seconde, il est coupable. Quelle attaque pourrie croisée court alors qu’il avait le court tout ouvert de l’autre côté, puis une volée merdique…

    • Remy 8 juin 2012 at 13:43

      Derrière Nadal break sur un jeu blanc.
      P*t**n de b*rd*l de m**de !!!!!

      • MacArthur 8 juin 2012 at 13:46

        Tu vas nous faire une attaque-là!

        • Remy 8 juin 2012 at 13:52

          Et rebelotte.
          Re-jeu blanc sur le service de Ferrer.
          On a beau le savoir avant … pffff

  10. Sylvie 8 juin 2012 at 13:42

    Faut dire… Ferrer qui joue mieux que Nadal mais comme prévu se loupe sur les occases, commence à donner les points et est à deux doigts de déjà se faire beaker alors que Nadal jouait mal et s’en sort sur les mauvais choix de Ferrer.

  11. Antoine 8 juin 2012 at 13:44

    Et voilà, cela n’a pas trainé..Il cogite déjà ce bon David..et break Nadal…Quelle pitié…

  12. Sylvie 8 juin 2012 at 13:44

    Et break ! Je commence effectivement à comprendre pourquoi ils préfèrent bouffer au chaud les VIP

  13. Mathias 8 juin 2012 at 13:44

    Nadal est à la rue les 4 premiers jeu. Fais les fautes mais sauve 2 balles de break.
    Et au 5ème jeu, il rallonge un peu ses balles et fait le break blanc.
    Le match est-il terminé?

  14. Sylvie 8 juin 2012 at 13:46

    Quand j’ai dit hier que c’était scénarisé ! Bon qu’ils se dépêchent du coup pour qu’on profite de l’autre match.

  15. Sylvie 8 juin 2012 at 13:48

    Je crois que c’est la première fois que j’ai envie de voir Federer perdre un match. Surtout qu’ils annoncent un temps pourri dimanche et lundi.

    • Remy 8 juin 2012 at 13:50

      Pas sur que ça soit un bon calcul en vue de la place de numéro 1.

    • Sylvie 8 juin 2012 at 13:54

      La place de numéro 1 je m’en fous. Il n’a aucune chance de gagner ce tournoi et beaucoup de compromettre le reste de sa saison et notamment ses chances bien plus grandes sur gazon.

  16. MacArthur 8 juin 2012 at 13:49

    Bordel. Quel échange remporté par Nadal!

  17. Sylvie 8 juin 2012 at 13:50

    J’en rigole de voir cette première demie. Le pauvre Ferrer ne met plus une balle dans le court et se fait grignoter le cerveau.

    • MacArthur 8 juin 2012 at 13:55

      Sylvie. T’en fais pas un peu trop? Que pensais-tu? Ou plutôt qu’espérais-tu? Quand Fed aligne ce cher David 13 fois sur 13, tu ne dois certainement pas trouver ça aussi frustrant, non?

      C’était mon coup de gueule!

    • Sylvie 8 juin 2012 at 14:02

      J’ai le droit de m’exprimer comme n’importe qui ici et ce spectacle m’ennuie désolée mais je ne pense pas être la seule à le dire. Après, oui je suis subjective comme Karim ou d’autres. Je ne prétends pas à l’objectivité mais c’est étonnant que c’est sur moi et seulement moi que ton coup de gueule s’exprime et pas sur Karim ou Anoine qui disent grosso modo la même chose.

      Ce que j’attendais ? Une victoire de Nadal mais une meilleure résistance de Ferrer, au moins au vu de son début de set. Il a un peu dégoupillé tout de même. Maintenant si mes commentaires t’ennuient, tu les zappes.

      Je ne vais pas me museler et je ne retire rien au mérite de Nadal, mais je trouve vraiment plombant cette ultra domination sur cette surface.

      Et si Ferrer réagit et me fait mentir, je saurais le reconnaître.

  18. Mathias 8 juin 2012 at 13:52

    Nadal a réglé la mire maintenant. Sa longueur de balle est impressionante. Ferrer doit oublier ce set et espérer repartir de lavant au 2ème (on y croit très fort :-( ).

  19. Antoine 8 juin 2012 at 13:57

    Je suis parti à 3-2 acheter des sandwichs et que vois je en revenant ? 5-2 40-0 pour Nadal..

    Et maintenant set..

    C’est bon, cela me suffit. Les types dans les loges ont bien raison de bouffer tranquillement. Ils viendront quand il y aura un match de tennis… A plus tard…

    • MacArthur 8 juin 2012 at 13:59

      Il a suffit d’un seul échange avec une longueur ahurissante de balle (ça touchait tout le temps les lignes) en revers pour que Nadal prenne le contrôle du set alors que ce coup que pilonnait David ne marchait pas bien au début.

  20. Mathias 8 juin 2012 at 14:15

    Quel point de Nadal pour obtenir une balle de break. Même quand il glisse et se retrouve le cul sur l’ocre, il arrive quand même à faire le point.
    et break derrière.
    Ca va faire 6-1 dans ce 2ème set.

    • Sylvie 8 juin 2012 at 14:16

      Enorme le point ! Ça ne va pas arranger le moral de Ferrer.

  21. MacArthur 8 juin 2012 at 14:19

    @ Sylvie. Évidemment que tu as le droit de t’exprimer. Mon post n’était pas destiné à te blesser. Toutes mes excuses si tu l’as ressenti comme ça.

    Cependant, je n’arrive toujours pas à comprendre comment on en arrive encore à s’étonner d’un spectacle qu’on savait déjà scénarisé avant même son début.Tu l’as toi-même dit.

    Federer est considéré comme le 2ème meilleur joueur sur terre. Il a gagné ses 5 rencontres sur terre contre Ferrer qui malgré toutes ses qualités rallie seulement les 1/2 de RG pour la première fois en 10 participations. Et on s’étonne qu’il n’arrive pas à gagner contre Nadal sur cette surface. Ce même Nadal qui est 1er joueur sur terre battue. Et je vous épargne de ses autres nombreux faits d’armes sur cette surface.

    • Sylvie 8 juin 2012 at 14:31

      J’accepte tes excuse mais j’avoue que je ne comprends pas pourquoi c’est toujours moi qui ramasse les coups de gueule du site alors que je lis des commentaires similaires sur le site à longueur de journée, que je ne poste pas tant que ça, que je suis loin d’être la plus radicale, que je n’évoque jamais le dopage, que je ne minimise jamais les performances de Nadal en parlant de tableaux en mousse ou de chance etc. Depuis le début du match, j’ai lu bien pire que ma remarque très anodine. Je n’ai jamais dt que ce n’était pas du tennis, par exemple. Est-ce que c’est parce que je suis une femme ou est-ce parce que je ne fait pas partie des tauliers du site ? Je m’interroge.

      Par ailleurs, je m’attendais à une victoire de Nadal, mais pas à une telle débandade de Ferrer si rapidement .J’avoue que de le voir lâcher prise après sa balle de break mal jouée me déçoit.

      Mauresmo et Loit sont en train de dire la même chose donc je ne suis pas totalement hors course. Le scénario attendu c’était une victoire de Nadal en trois sets accrochés mais gagnés sur les points importants ou en quatre maximum mais je ne m’attendais pas, surtout après les autres matches de Ferrer et après son entame, le voir partir en vrille comme ça. Du coup, Nadal s’est mis en mode rouleau compresseur et là il est clairement injouable.

      • Sylvie 8 juin 2012 at 14:34

        « je ne fais »

      • MacArthur 8 juin 2012 at 14:39

        Sylvie, je t’aime :-)

      • Sylvie 8 juin 2012 at 14:44

        Toi tu sais parler aux femmes ;)

        • MacArthur 8 juin 2012 at 14:53

          On gagnerait à mieux se connaître tous les deux ;-)

          • Le concombre masqué 8 juin 2012 at 15:03

            Non mais ça va pas ou quoi là? garde tes mains dans tes poches Mac Arthur!
            Franchement t’as vu ta tronche en plus?
            Et cette impudisme, cette brutalité imposée, de ne même pas être masqué…

            allons, allons, un peu de sérieux

            • Sylvie 8 juin 2012 at 15:10

              J’adore ton humour

            • MacArthur 8 juin 2012 at 15:10

              C’est vrai que je ne suis pas à mon avantage avec cet avatar tout pourri qui m’a été imposé. Je cherche inlassablement à le changer. En vain. Mais je sais que Sylvie ne s’attarde pas sur des détails aussi futiles…Elle ne me paraît pas superficielle.

            • Djita 8 juin 2012 at 16:50

               » Non mais ça va pas ou quoi là? garde tes mains dans tes poches Mac Arthur!
              Franchement t’as vu ta tronche en plus?
              Et cette impudisme, cette brutalité imposée, de ne même pas être masqué… »
              Hahahaha je me suis bien marrée marci. On se détend comme on peut ici…

        • Sylvie 8 juin 2012 at 15:02

          Il vaudrait mieux pas qu’on regarde le tennis ensemble en tous les cas :D
          Surtout les matches de Rafa

          • MacArthur 8 juin 2012 at 15:07

            Sylvie. Je ne suis pas un fan de Rafa tu sais. J’ai juste un peu de mal avec les deux poids deux mesures… Mais passons.

            Au contraire, on pourrait regarder ses matchs ensemble…Cette tension qui va soudainement remplir la pièce au moment il déclenchera et exécutera son fameux coup droit lasso nous donnerait certainement des idées ;-)

          • Sylvie 8 juin 2012 at 15:12

            Le jour où le coup droit lasso de Nadal me donnera des idées de ce genre n’est pas encore arrivé. Pour l’instant ça développe plutôt des pulsions meurtrières. Fais gaffe au marsu en colère ;)

            • MacArthur 8 juin 2012 at 15:16

              Je ne retiens de tes propos que « les pulsions ». Pour le reste, je saurais t’attendrir.

          • Djita 8 juin 2012 at 16:51

            Mais mais voyons Sylvie, on se laisse tenter par MacArthur… :lol:

  22. Kristian 8 juin 2012 at 14:27

    La surface est vraiment lente et ca ne va pas s’arranger avec l’interruption. Nadal est vraiment injouable, et ca ne va pas s’arranger non plus.

    Je m’en doutais, mais je realise de plus en plus a quel point le premier set d’Almagro il y a deux jours etait exceptionnel.

  23. Antoine 8 juin 2012 at 14:30

    Je lis que le match est suspendu à cause de la pluie à 6-2 4-1 pour Nadal service à suivre…Dommage, cela aurait abrégé les souffrances de David…

    Jérome avait raison: Ferrer va choquer le monde, mais pour le peu que j’en ai vu, ce que je trouve choquant c’est qu’il ne soit même pas foutu de faire un point gagnant quand trois fois de suite Nadal envoie une balle qui rebondit deux mètres dans le carré de service.

    Ferrer avait dit que c’était presque impossible de battre Nadal. Il y croyait dur comme fer..Il tient parole: c’est vrai qu’en jouant comme cela c’est même impossible de battre Nadal.

    Et Nadal a fait combien de points gagnants ? 13…

    1 point par jeu…Ca c’est du beau tennis !

    • William 8 juin 2012 at 14:35

      Même là-haut ils ne veulent plus de ce match ! Interruption pluie ! Je ne commenterai pas ce match car je ne veux pas gâcher la fête de ceux qui goûtent cette partie, il doit bien y en avoir.
      Ce qui est pénible c’est que le retard n’arrange pas le vainqueur de la deuxième demi. Météo France annonce un arrêt de la pluie d’ici 10 minutes, pour une accalmie d’au moins une heure… Et France TV qui attend d’être contraint par la pluie avant de daigner montrer des images du tennis en fauteuil… C’est beau…

    • Remy 8 juin 2012 at 14:35

      Je propose à Ferrer de ne pas revenir sur le terrain.
      D’ailleurs je propose à tous les joueurs de boycotter Roland et de laisser Nadal tout seul.
      Quand il en aura marre de ses conneries on pourra alors suivre un vrai tournoi.

      Borg veut pas convaincre Nadal que la retraite à 26 ans c’est super sympa ?

    • NTifi 8 juin 2012 at 14:37

      En même temps vu les conditions de jeu c’est dur de faire un point gagnant, même Federer l’avait souligné, alors si c’est contre Nadal^^

  24. Antoine 8 juin 2012 at 14:32

    @Sylvie: tu as mille fois raison et je te soutiens totalement…

    Un souhait ? Que Federer gagne son match et déclare forfait pour la finale en disant qu’il a mal au dos, puis aille à Halle..

    • Oluive 8 juin 2012 at 14:49

      Ah voilà !

      Merci de rejoindre la solution que j’ai postée il y a quelques jours de ça déjà !

      Ce serait parfait pour lui, pour son orgueil, ce serait idéalement vache pour le taureau.
      Bon, les spectateurs gueuleraient, mais du coup, l’année prochaine, la direction du tournoi décidera de raviver sacrément les balles pour ne pas subir le même calvaire, c’est moi qui vous le dit.

      A part ça, il n’y a pas là un record du plus petit nombre de spectateurs pour une demie de GC ?
      (à en lire vos coms, je n’ai pas vu les images et le supporte assez bien je dois dire).

      La trajectoire d’Esther Vergeer n’incite pas à l’optimisme : apparemment, on ne se lasse pas de gagner. Borg n’avait pas arrêté parce qu’il gagnait trop, mais parce qu’il se disait qu’il allait être n°2.
      Manque de bol, Nadal préfère être n°2…

    • Jérôme 8 juin 2012 at 16:00

      J’adhère presque. Disons plutôt qu’il n’abandonne pour mal de dos que quand Nadal aura gagné 2 sets et aura réalisé un break dans un set supplémentaire.

  25. Kissifrott 8 juin 2012 at 14:35

    Le pilonnage de revers semblait marcher assez bien contre rafa en début de match. Il marche un peu moins bien depuis que ferrer a lâché cette tactique et qu’il a pris un coup à la tête.
    Heureusement l’arrêt météo s’est fait juste après le break à 4-1, ça devrait permettre de ne pas trop perdre de temps pour terminer le match et laisser la place à la deuxième demi-finale.
    Nadal pas super serein quand même, comme un nuage djoko au-dessus de sa tête…

  26. William 8 juin 2012 at 14:45

    Ça n’aura pas duré longtemps : redif de la victoire d’Errani… Et la pluie prolongée jusqu’à 15h10 au moins, toujours d’après Météo France.

  27. Clément 8 juin 2012 at 14:47

    Perso je suis content que ça se soit arrêté parce que ça va me permettre de penser à autre chose qu’à cette purge infâme.
    Nadal ne joue même pas si bien que ça mais Ferrer fait n’importe quoi. Et Chamoulaud me donne des envies de meurtre.
    100% d’accord avec Sylvie aussi.

    • Oluive 8 juin 2012 at 14:50

      J’ai cherché en vain des éléments sur Chamoulaud, dont la personnalité apparemment trop lisse me semble receler quelque chose de beaucoup plus angoissant…
      Des infos ?

      • Clément 8 juin 2012 at 15:02

        Déjà il bosse chez France TV.
        Ensuite il apprécie Nelson Monfort (qui lui est un absolu connard d’après tous les témoignages que j’ai ; par exemple dernièrement dans les locaux de France TV il a fait vider toute une armoire remplie de vidéos et d’images d’archives d’athlétisme appartenant à Patrick Montiel pendant que ce dernier était en vacances).
        Et puis il trouve que Nadal qui détruit le jeu de l’adversaire (sic) c’est génial.

        Il cache sans doute bien d’autres choses, sans doute des posters de Rafa en train de se remettre le slip, entre autres. Tu as raison de te méfier.

        • Clément 8 juin 2012 at 15:14

          A propos de Monfort d’ailleurs, je crois que cet article avait déjà été posté mais je le remets quand même : http://is.gd/rPTDKv

      • Sylvie 8 juin 2012 at 15:04

        Il doit même avoir des poster Calvin Klein dédicacés

      • Sylvie 8 juin 2012 at 15:05

        Armani pas Calvin Klein. Klein c’est Verdasco.

    • Sylvie 8 juin 2012 at 14:58

      J’ai zappé Chamoulaud parce que déjà voir jouer Nadal c’est quelque chose que je fais de plus en plus rarement (du moins sur terre) mais en plus entendre Chamoul au bord de l’orgasme c’est too much. Je suis passée sur Eurosport mais c’est Loit ce n’est guère mieux.

      Du coup, je baisse le son et regarde en diagonale pour voir s’il y a du nouveau ( enfin avant la pluie).

      Quand je pense qu’avant le match, j’ai entendu Chamoulaud et Boetsch nous expliquer que Ferrer ne pouvais pas gagner (ce dont je ne doutais pas) pour conclure que ce serait malgré tout son match le plus dur de la quinzaine, ça fait peur. J’espère pour le finaliste qu’il fera mieux quand même.

      • Sylvie 8 juin 2012 at 15:00

        Le match de Nadal le plus dur de la quinzaine je voulais dire. Celui de Ferrer, c’est évident.

    • Oluive 8 juin 2012 at 15:05
      • Sylvie 8 juin 2012 at 15:08

        Le premier article est édifiant. A l’image de ce que j’imaginais

  28. Le concombre masqué 8 juin 2012 at 15:26

    Moi ce que je trouve le plus flippant, c’est qu’en regardant ce match j’arrive en toute honnêteté à trouver le jeu de Ferrer extrêmement plaisant et entreprenant…c’est dire!

    • MacArthur 8 juin 2012 at 15:34

      Nadal est généreux. Il sait qu’il va battre son ami. Mais il faut quand même qu’il mette en valeur le jeu de ce dernier. Il ne manque pas tant de classe que cela finalement.

  29. MacArthur 8 juin 2012 at 15:28

    Ferrer a recommencé le match avec le tshirt du 1er set alors qu’il l’avait changé pour du rose au 2ème… malheureusement avec le même résultat: 6-2. Que va-t-il faire au 3ème?

  30. MacArthur 8 juin 2012 at 15:31

    Le plus désolant dans tout ça c’est que Ferrer va s’accrocher alors qu’il pourrait accepter la bulle au 3ème pour qu’on en finisse.

    Ce sera la faute de la mobylette si ce match s’éternise et que l’autre 1/2 ne commence pas vite.

    • Kissifrott 8 juin 2012 at 15:36

      en toute logique, ferrer devrait plutôt se montrer poli
      pourquoi chercher à remonter 2 sets contre nadal ?
      break d’entrée de 3e set, c’est bon signe

  31. NTifi 8 juin 2012 at 15:31

    Le point que Nadal joue par terre est hallucinant, tellement que les commentateurs ont perdu leur voix. Je me rappelle pas d’un point de Federer ayant eu ce genre de réaction.

    • William 8 juin 2012 at 15:33

      Ça veut sûrement dire que Rafa est un bien meilleur joueur que Federer ! Si tu veux voir un point incroyable joué au sol, tape Marcelo Rios sur Google…

    • Le concombre masqué 8 juin 2012 at 15:37

      C’est bien simple je n’ai pas le souvenir d’avoir entendu un commentateur dire quoi que ce soit de franchement positif concernant Federer.

    • Jérôme 8 juin 2012 at 15:55

      C’est juste que tu n’as pas vu assez de matches de Federer.

  32. Clément 8 juin 2012 at 15:37

    Nadal qui breake d’entrée au 3ème…

    Bon. Je change de chaîne et j’allume la Playstation. J’en connais un qui va prendre la raclée de sa vie à Top Spin.

  33. MacArthur 8 juin 2012 at 15:50

    C’est là que je vois effectivement l’effet des jenesaispascombien de gramme en plus sur la tête de raquette de Nadal. Sur les balles hautes, quand il envoie un missile en coup droit en frappant à plat. Ça ne revient presque jamais.

    • Le concombre masqué 8 juin 2012 at 15:54

      en frappant à plat, tiens, tiens tiens…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis