Wimbledon’s semis : brelan d’as chez les garçons, jeunes pousses contre vieille branche chez les filles

By  | 5 juillet 2012 | Filed under: Actualité

Demi-finales femmes

Victoria Azarenka (2) vs Serena Williams (6)

Azarenka, quasi-assurée de retrouver la première place mondiale avec le faux pas de Sharapova contre Sabine Lisicki (il faudrait qu’elle perde ce match et que Radwanska gagne le tournoi pour rester seconde), retrouve le rythme de son début de saison parfait après une saison sur terre battue plus difficile. Son jeu en cadence avait été arrêté en trois manches l’an dernier par Kvitova à ce même stade de la compétition. Serena Williams, vainqueur cette saison à Charleston et Madrid, mais tombée au premier tour à Roland-Garros, se dressera sur la route de sa première finale à Wimbledon. Son parcours plus chaotique (victoire 9-7 au troisième set face à Peng au troisième tour et 7-5 contre Shvedova en huitièmes) pourrait laisser penser qu’Azarenka, qui n’a pas perdu un set, est largement favorite. Mais Serena a sorti en quart un match très solide face à Kvitova (victoire 6-3 7-5) et semble sur une pente ascendante.

Face à face : 7-1 pour Williams

Pronostic : Serena en 2 sets.

Agneska Radwanska (3) vs Angelique Kerber (8)

Radwanska avait accédé au troisième rang mondial sans jamais avoir atteint le dernier carré d’un Grand chelem. C’est désormais chose faite, malgré sa fébrilité en quarts de finale contre Maria Kirilenko et une victoire (7-5 4-6 7-5) acquise en dépit d’un attentisme digne de la Wozniacki des grandes heures. Face à elle, Angélique Kerber, qui avait atteint les demi-finales de l’US Open l’an dernier à la surprise générale, a montré que ce coup d’éclat n’était pas isolé et éclot véritablement cette saison. La gauchère allemande qui appartient à cette fastueuse génération (Petkovic, Lisicki, Goerges…) est aujourd’hui solidement installée dans le Top 10 et montre de réelles aptitudes sur gazon avec une finale à Eastbourne il  y a dix jours et une demi-finale ici à Wimbledon. Moins puissante que ses compatriotes, elle compense par une bonne utilisation de la géométrie du terrain et un jeu de contre efficace sur cette surface. Les deux joueuses joueront donc pour une première finale en Grand chelem et, si l’expérience plus grande de Radwanska devrait constituer un atout précieux, le duel devrait être serré.

Face à face : 2-2

Pronostic : Radwanska en 3 sets.

Demi-finales hommes

Novak Djokovic (1) vs Roger Federer (3)

C’est le duel que tout le monde attendait depuis la sortie du tableau, et encore plus depuis la sortie de route prématurée de Rafael Nadal au deuxième tour. Ce match, considéré par beaucoup comme la finale avant l’heure, est sans doute l’un des plus importants de l’année au vu des enjeux qu’il implique. A ma gauche, Novak Djokovic, numéro un mondial, vainqueur en Australie et champion en titre, auteur d’un début de tournoi très probant malgré un set abandonné face à un mérou vieillissant. Service, retour, déplacement… Tous les feux sont au vert même s’il n’a pas eu à affronter de grosse tête de série, la faute à un Letton fou qui avait décidé par un beau lundi de juin de jouer son seul bon match de l’année. A ma droite, sa Majesté Roger VI, comme le nombre de victoires du Suisse à Wimbledon. Mais sa dernière victoire commence à dater (2009) et il n’avait pas dépassé les quarts de finale depuis trois ans avant sa victoire de mercredi contre Youzhny. Dans le jeu, Federer s’est montré tour à tour prometteur (victoires aisées sur ses deux premiers tours), dépassé (le couperet est passé très près contre Benneteau), blessé en huitièmes puis en contrôle face à un Russe bien pâle et dont le jeu tout en variations ne l’a jamais gêné de toute façon. Dans quel état son dos et sa première balle seront-ils vendredi face au meilleur relanceur du circuit ? Seul Federer peut répondre…

Ce match constituera le premier affrontement entre les deux hommes sur gazon, une surface censée favoriser le Suisse. Mais au vu de ce que les deux hommes ont montré sur la quinzaine, une victoire de Federer semble relever du vœu pieu. Pourtant que l’occasion serait belle ! Battre le Serbe pour la première dois depuis un an, se retrouver à un match de la première place mondiale, gagner Wimbledon une septième fois et rejoindre Sampras pour mieux le dépasser au nombre de semaines en tant que numéro un mondial, jouer une nouvelle finale de Grand chelem après plus d’un an de sevrage… Voilà les principaux enjeux qui pèseront sur cette partie côté suisse quand Djokovic, avec une victoire, serait quasi-assuré de conserver sa mainmise sur le circuit et de montrer un peu plus qu’il n’y a qu’un seul patron, certes moins dominateur que l’an dernier : lui.

Face à face : 14-12 pour Federer.

Pronostic : 4 sets pour Federer sans le toit, 4 sets pour Djokovic avec le toit.

Andy Murray (4) vs Jo-Wilfried Tsonga (5)

Murray avait le tableau théorique le plus difficile et a laissé des plumes en cours de route (un set face à Karlovic), avant un marathon de presque quatre heures contre David Ferrer en quarts de finale. Il ne joue pas bien, demeure toujours aussi attentiste, mais est encore là. On notera toutefois un mental solide, en témoigne le gain du tie-break du quatrième set contre le Croate et l’Espagnol avec une excellente qualité de première balle. Murray a l’immense chance de ne pas à avoir à affronter Nadal qui lui avait barré la route de la finale ces deux dernières années, mais Tsonga qui lui pose moins de problèmes. Le Français a pour sa part bénéficié d’un tableau clément, avec pour principaux adversaires Mardy Fish de retour à un excellent niveau après son alerte cardiaque du printemps, et Kohlschreiber qui atteignait à vingt-huit ans son premier quart en Grand chelem. Il joue pour l’instant moins bien que l’an dernier mais peut toujours s’appuyer sur son service et son coup droit en même temps que sur une sorte de tranquillité : pour la quatrième fois de sa carrière, il atteint les demi-finales d’un Grand chelem et on le sent détendu à l’idée de tenter de se qualifier pour sa deuxième finale. S’il a perdu deux fois face à Murray sur herbe, leurs confrontations ont à chaque fois été serrées et il possède le punch qui faisait défaut à Ferrer pour mettre à mal la défense de l’Ecossais. Il faudra toutefois compter sur un grand jour au service mais l’obstacle paraît moins haut que celui de l’an dernier. A Tsonga d’en profiter pour égaler les deux finales de Cédric Pioline, dont une sur ce même Centre Court…

Face à face : 5-1 pour Murray

Pronostic : 4 sets serrés pour Tsonga qui ne flanchera pas au moment de servir pour mener deux sets à zéro…

About 

Tags:

555 Responses to Wimbledon’s semis : brelan d’as chez les garçons, jeunes pousses contre vieille branche chez les filles

  1. Mathias 6 juillet 2012 at 15:16

    Egalité parfaite aussi bien dans le score que dans le jeu.
    Rien n’est fait!

  2. Mathias 6 juillet 2012 at 15:18

    Roger est campé sur sa ligen et joue en demi-volée. C’est bien!

  3. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:18

    Fed a haussé le rythme. Il frappe plus fort et plus long. C’est bien, mais Djoko risque de s’adapter très vite…

    Plus trop de variations côté Fed, et j’aime moins.

  4. Oluive 6 juillet 2012 at 15:19

    Si Fed est INCAPABLE de retourner en slice de revers une seconde de Djoko dans le court quand celui-ci sert (mou) à 15/30, puis met son accélération un mètre dehors lorsqu’il a BB, ça va être compliqué…

    Déjà, on sent qu’en termes de niveau max de jeu, c’est côté Djokovic que ça se joue, mais en plus Fed ne parvient pas à profiter du mental alternatif du serbe en début de set.

    En début de deuxième set, Djoko était friable sur son premier jeu de service.
    Idem en ce début de 3e.
    Et Federer n’enfonce pas le clou.
    Du coup, Djoko reprend confiance.

    Federer n’est pas mauvais, mais il est loin de son meilleur niveau.
    Il a l’air assez lent je trouve, mais surtout, depuis le break du premier set, il ne profite pas des rares ouvertures.
    Djokovic semble crispé sur ses services lorsqu’il n’a pas un break d’avance. Federer se DOIT d’en profiter.
    Et il pourrait aussi se faire trois quatre points GOAT, ça commence à manquer.
    Et non plus des grosses bouses en retour ou parfois en attaque.

    Wake up swiss guy !

  5. Oluive 6 juillet 2012 at 15:20

    Djokovic sert comme un Dieu ou Fed retourne comme une merde ?!

  6. Oluive 6 juillet 2012 at 15:21

    Pourquoi Federer n’attire pas Djokovic de temps en temps au filet avec ses petits slices casse-pattes ?

  7. Mathias 6 juillet 2012 at 15:21

    Et 3 retours foirés de Fed de suite. Qu’est-ce qu’il fait?
    Il ne veut pas donner de rythme à Djoko?

  8. Oluive 6 juillet 2012 at 15:22

    Ah ces volées ratées et qui donnent l’impression d’être jouées trop faciles !

    Fed 2006 où es-tu !!!

  9. Clément 6 juillet 2012 at 15:24

    Beaucoup de fautes de la part de Djoko maintenant. Il rate des passings, fait des erreurs en longueur sur son revers, c’est vraiment pas top… Pour l’instant ça tient.

  10. Oluive 6 juillet 2012 at 15:25

    Pourtant, Djokovic n’est pas DU TOUT impérial…
    Fed 2004 / 2007 l’aurait broyé ce Djoko-là.

    D’ailleurs, le match est assez moyen je trouve.
    Beaucoup d’erreurs, peu de points gagnants, pas vraiment de rythme.

    En tous cas, c’est officiel : Wimbledon est devenu un tournoi indoor.

  11. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:25

    Djoko joue perpétuellement ses secondes balles liftées au centre, plutôt côté revers de Fed. Il ne peut pas faire autrement que de slicer.

  12. Oluive 6 juillet 2012 at 15:27

    30A après une nouvelle faute serbe..
    Bon Dieu qu’il y a la place…

    • Oluive 6 juillet 2012 at 15:27

      DF et BB…
      Fed, pas de slice de revers dans le filet pleeeease

    • Oluive 6 juillet 2012 at 15:29

      Superbe point !
      Rien à dire.
      40A

  13. Mathias 6 juillet 2012 at 15:28

    Et balle de break sur double faute du Djoko!
    Alllleeeeezz Doudou!

  14. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:28

    Oh putain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ce point !!!!!!

  15. Mathias 6 juillet 2012 at 15:30

    Nooonnnnnn! Djoko dominé, mais défend super bien sans laisser Roger monter. Et Fed fini par sortir sa ènième attaque de coup-droit.
    Très beau point.

  16. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:30

    C’est quand même tendu comme un string…

  17. Humpty-Dumpty 6 juillet 2012 at 15:31

    Mais pourquoi sur chaque BB que je vois il fait des coups droits tout pourris à 1m dans le couloir côté revers de Jok alors que celui-ci merdoie en coup droit ?

  18. Oluive 6 juillet 2012 at 15:31

    Mais par conte, si c’est du gazon je veux bien me la coincer sur l’oreille : c’est quasi-impossible de faire un point gagnant !
    Virez-moi ce toiiiiit!!!

  19. Mathias 6 juillet 2012 at 15:32

    Dojoko aidé par le filet sur ce passing.
    Que ce jeu est disputé!!!

  20. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:33

    La revannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnche !!!!!!!!!!!!!

  21. Mathias 6 juillet 2012 at 15:34

    Quel point!
    Mais ce n’est du tennis sur gazon. Ca joue uniquement en fond de court!

    • Oluive 6 juillet 2012 at 15:36

      100% d’accord !

  22. Oluive 6 juillet 2012 at 15:35

    Bon, maintenant faut pas perdre son service dans la foulée Rog’ !

  23. Mathias 6 juillet 2012 at 15:35

    Quelle longueur de Djoko en revers pour sauver cette 4ème balel de break!

  24. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:35

    Bon maintenant, pas réfléchir et passer les premières.

  25. Oluive 6 juillet 2012 at 15:37

    Antoine, si tu es toujours sous le court, déplace-toi : il faut aller crever ce putain de toit tout de suite !!!

  26. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:38

    On est quand même monté de 3 crans, là… Ils jouent tous les deux très bien, désormais. Ce set va être capital.

    • Oluive 6 juillet 2012 at 15:39

      Exac’
      Surtout pour Fed.
      Il DOIT le gagner.

  27. Oluive 6 juillet 2012 at 15:38

    4/3 Federer 3e set.
    C’est terrible ce sport : impossible de m’empêcher d’y croire !
    Allez, c’est maintenant le break.
    Il sera dit que tous les sets se finiront à 6/3 aujourd’hui.

  28. Remy - Karim d'Or RYSC RG 6 juillet 2012 at 15:40

    Merci de me faire vivre le match … mais je souffre terriblement.

  29. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:44

    C’est pas possible !!!!!! Il lui offre !!!

  30. Mathias 6 juillet 2012 at 15:45

    Et Fedou qui sauve aussi une balel de break avant d’empocher le jeu. Ouf!
    Fed fait des fautes, amis parce qu’il attaque à tout-va. C’est bien!

    Et ça pue le tie-break! Ca va être homérique!

  31. Arno, l'homme des antipodes 6 juillet 2012 at 15:46

    OUF !!!!!! Doudou a commencé par faire n’importe quoi pour offrir une BB à Nole, mais ensuite, 3 très grosses premières pour conclure !!!

    Maintenant, mettre la pression !!!!!!!

  32. Oluive 6 juillet 2012 at 15:46

    Set 1 : 1BB/1 pour Fed.
    Set 2 : 1BB/2 pour Djoko.
    Set 3 : 0BB/3 pour Fed. 0/1 pour Djoko.
    C’est là-dessus que le match se joue.

    Si Fed pouvait éviter de se trouer une à deux fois par jeu, ça m’arrangerait bien…
    Remy, tu souffrirais encore plus si tu voyais.

    Aucun 15lover à Londres pour lancer un javelot sur ce putain de toit ?!

    • Remy - Karim d'Or RYSC RG 6 juillet 2012 at 15:47

      Chez moi, ça serait bien effet, avec un stream qui sauterait en plein milieu de chaque fois ^^

  33. Oluive 6 juillet 2012 at 15:48

    0/30 two fucking points left !
    Djoko à nouveau fébrile sur son service !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis