The Cucumber Contest – Final round : Même Roger veut se faire bien voir par le patron !

By  | 30/11/2012 | Filed under: Cucumber Contest

Épilogue de la Contest : à l’issue des 45 tournois inscrits à l’épreuve légumineuse, cette redoutable compétition va enfin livrer son verdict. Roulements de tambours, fumée, stroboscope, je ne vous fais pas plus attendre, le vainqueur est… le vainqueur est médamzéméssieurs, le vainqueur est…

Pas tout seul !

Félicitations donc à Guillaume et Fieldog qui finissent premiers ex-aequo !!!

Ce qui est d’autant plus incroyable que le résultat de toute cette année de compétition n’a été décidé qu’au dernier match du dernier tournoi !

La finale du Masters apporte en effet 3 points au patron et 1 point à la saucisse… qui avait deux points d’avance jusque là !

L’intégralité du classement :

Il y a selon moi plein de choses à dire sur ce Djokovic / Federer final : les 4 premiers jeux du match sont un trompe-l’œil pour le spectateur, encore plus pour le FFF, qui voit le maestro marcher sur l’eau au départ, et qui met forcément la défaite sur le compte de l’incroyable machine lance-balles qui fait s’effriter, à l’usure, le jeu flamboyant du Chosen One. Les statistiques le confirment : plus de winners et plus de fautes directes pour Federer, mais oui ma bonne dame, c’est lui qui fait le jeu… sauf que non, il n’était en fait clairement pas plus offensif que Djokovic.

Federer a défendu comme un mort de faim. Comme s’il sortait de prison. Les fautes « directes » – et je rejoins Antoine, cette appellation serait à fondamentalement redéfinir – du Suisse ont pour la plupart été commises après un long échange, dicté par le Serbe le long de sa ligne de fond, avec un Federer faisant l’essuie-glace à coups de slices bout de raquette en revers, moonball en coup droit… voir coup droit choppé en bout de course.

Federer est parti dans un de ses travers notables, le retour de service, sur première ET seconde en revers coupé mi-court, mi hauteur. C’est ça le joueur-offensif-qui-s’adapte-parfaitement-à-son-âge-grâce-à-Paul-Annacone-c’est-trop-bien ?

Je viens de me regarder les highlights du quart de finale de l’Open d’Australie 2005 entre Federer et Agassi. Significatif puisqu’on reconnaît beaucoup de points communs à Dédé et au Djoker. Et bien le Suisse y produit moult retours frappés en revers et moult services-volées. Bref, le jeu du Suisse s’est beaucoup sécurisé depuis 2003, au point d’en devenir franchement moins reluisant, et son sens de « l’offensive » actuel est bien loin de ses standards de l’époque dorée.

C’est donc le patron qui se frotte les mains, Federer n’ayant pas eu les mêmes que Tsonga (qui lui, on le sait bien, a celles d’un mammouth) pour bousculer davantage le numéro un mondial…

Simple coïncidence ? J’y vois là une volonté de Roger de ne pas priver Guillaume d’une première place, espérant ainsi qu’il lui renvoie l’ascenseur en lui accordant une interview publiée sur 15-love, faisant enfin passer le Suisse au rang d’icône pour la postérité…

Ce qui me surprend, c’est que nous n’ayons été que trois – Guillaume, Marie-Jo et moi-même – à voir le Djoker gagnant au Masters… Ah ! La dure loi des forums et des enterrements trop rapides, pour une malheureuse défaite à l’US Open…

Revenons au classement, et saluons également les performances honorables des tauliers Antoine et Marie-Jo, quatrième et cinquième, et de Florent, longtemps leader du classement qui a fini par s’essouffler et termine néanmoins à une belle troisième place.

David est également membre du Top 50, ce qui le rend gai, t’as de quoi être fier, effectivement. (Colin peut ici empocher 0 point supplémentaire car le jeu est fini, mais le challenge est lancé…).

Bravo à tous les autres participants, notamment Humpty-Dumpty qui a réussi à terminer de justesse devant Rémy qui n’a intégré le jeu que pour les dernières semaines…et bravo à Fred, dernier des joueurs ayant posté une liste complète (Julie mise à part) !

Votre serviteur.

Concombre.

Tags:

62 Responses to The Cucumber Contest – Final round : Même Roger veut se faire bien voir par le patron !

  1. Sylvie 30/11/2012 at 15:29

    Merci pour cette mise à jour et bravo aux vainqueurs. Mais comment fait Fieldog pour être toujours dans le coup ? J’admire.

    J’ai reculé au classement en cette fin de saison ayant quasiment tout faux. Je n’ai effectivement pas senti le retour en force de Djokovic et j’ai trop attendu de Murray. J’ai senti le retour en force de Del Po mais pas sur les bons tournois. Je n’ai pas fait confiance à Federer et j’aurais du ce qui m’aurait rapporté deux points de plus vu qu’il était finaliste à Bâle et que j’ai mis Djoko qui n’a pas joué cette année et finaliste au Masters où j’avais joué Murray.

    J’ai bien aimé le concept de ce jeu mais c’est dur de faire des pronos sur certains tournois lorsqu’on ne sait pas qui va y jouer.

    J’espère qu’il sera reconduit. Merci pour le job.

    En ce qui concerne ton analyse de la finale, Federer est peut-être moins offensif qu’en 2005 mais plus qu’à une certaine période pré Annacone. La différence avec le match que tu décris c’est qu’il avait une explosivité en 2005 en un jeu de jambes certainement plus rapides qu’aujourd’hui ce qui lui évitait d’être mis au supplice dans les rallies et donc de pouvoir mieux tenir et reprendre l’avantage dans l’échange.

    Il a longtemps été très bon en défense hormis contre Nadal et encore surtout sur terre mais depuis quelques années on voit qu’il est en difficulté dés que les échanges s’allongent qu’il n’arrive pas à prendre le jeu à son compte. On le voit face à Djoko, Murray mais aussi Del Potro, Berdych…

    Je pense que pour être offensif face à des Joueurs tels que Djokovic il faut d’abord être capable de tenir du fond afin de s’offrir une ouverture. S’il suffisait de faire service volée ou de prendre le filet d’assaut, Stepanek le battrait régulièrement. Pour arriver à imposer son jeu, il faut empêcher le Serbe d’imposer le sien ce qui veut dire bien servir, jouer long, ne pas donner de points gratuits, éviter de s’engager dans des rallies ou arriver à en sortir vainqueur… Beaucoup de paramètres qui demandent d’être au top physiquement et tennistiquement et cela n’a rien de surprenant de voir un Federer de 32 ans en (relative) difficulté face à un Djokovic pas loin de son meilleur niveau.

    • Quentin 30/11/2012 at 15:41

      A noter que lors du match de référence de Fed contre Djoko, à savoir la demi de RG 2011, Federer avait gagné 15 pts/19 au filet, et Djokovic 12/24.
      Autrement dit le suisse l’avait emporté du fond du court et non en se ruant au filet. C’était sur terre bien sûr, mais je ne crois pas que le salut de Fed réside dans la prise d’assaut du filet. Juste quelque service-volée pour forcer le Djoker a prendre plus de risques sur ses retours (le serbe retournait souvent long et bombé simplement pour engager l’échange, comme Nadal le fait souvent d’ailleurs), mais pas plus.

  2. Quentin 30/11/2012 at 15:36

    Super Concombre, merci tant pour cette dernière mise à jour que pour ce jeu!
    11ème sur 45, c’est dans le premier quart, ça me va :)

    Sur ta comparaison entre la finale de l’US Open 2005 et celle des Masters 2005, tu as peut-être raison mais:
    -Les highlights ne rendent pas forcément bien compte d’un match entier, Federer a-t-il vraiment frappé plus de retours sur le match entier en 2005 ou bien est-ce une impression donné par l’extrait que tu as vu? J’ai l’impression que le suisse n’a jamais été bon en retour depuis ses débuts.
    -Le service volée est plus difficile aujourd’hui qu’en 2005 étant donné que les matos permettent des retours plus faciles.

    Mon avis, c’est que Federer perd le match parce qu’il est mauvais en première balle et qu’il commet trop de fautes, pas parce qu’il est trop peu offensif et qu’il ne fait pas assez de coups gagnants.

    Merci encore en tout cas, et un grand bravo à Guillaume et Fieldog!

  3. Colin 30/11/2012 at 16:21

    Merci Concombre et bravo pour ce remarquable boulot.
    Je suis assez stupéfait de voir que Julie, avec sa liste 100% Fed, termine certes dernière de ceux qui ont rendu des listes complètes, mais du haut de ses 22 points, avec TRES PEU DE RETARD sur l’avant-dernier Fred (25 pts) et l’antépénultième Ulysse (26 pts).
    Question : avec combien de points aurait fini quelqu’un qui aurait mis Ferrer partout? (rappelons que David gai-t’as est le joueur du top 50 qui a remporté le plus de tournois cette année)

    • Antoine 30/11/2012 at 17:27

      Il est quand même assez gonflé le Tonton..Selon lui, si le neveu n’a pour l’instant jamais gagné le Master’s, c’est de la faute de l’ATP qui veut que cela se joue sur dur suivant en cela l’avis des joueurs alors qu’elle devrait décider d’alterner les surfaces sans leur demander leur avis.

      D’abord, cela donne à penser qu’il estime que son neveu est définitivement incapable de gagner en indoor sur dur, ce qui n’est guère encourageant pour lui alors qu’il a quand même été en finale en 2010, ensuite il n’a pas l’air de comprendre que l’ATP n’est pas (encore ?) un pur organisateur de tournois, mais que c’est aussi un syndicat professionnel et que cela parait quand même difficile de lui demander de ne pas écouter ce que les membres du syndicat (qui la finance) ont à dire….

    • Sylvie 30/11/2012 at 17:27

      Cette interview est d’une mauvaise foi absolue c’est sidérant. Il a bien gagné l’US et les Jo sur dur non ? Pourquoi ne pourrait-il donc pas gagner le masters ?

      Quand on s’était amusés à singer les discours des uns et des autres, j’avais imité un Toni disant que Federer était le meilleur mais que si tous les tournois avaient lieu sur terre, Rafa aurait explosé tous ses records. On n’en est pas loin. Le circuit selon Toni Nadal devrait être exclusivement sur terre en fait pour que Nadal rafle tout sinon ce n’est pas juste.

      Donc l’ATP doit écouter les joueurs quand il s’agit de changer une surface qui n’avantage pas son neveu (Madrid) ou raccourcir le calendrier mais ne pas les écouter quand la majorité favoriserait une surface dure plus neutre et équitable envers tous ce et qui ne l’avantage pas lui. Mouais…

      cette phrase est énorme : Probably because of ATP, Rafael has never won, until now, a Master.

  4. MONTAGNE 30/11/2012 at 16:49

    Merci au comcombre pour l’organisation de ce jeu qui a tenu toute l’année.
    Huitième sur 45, ça me confirme que je suis maintenant meilleur aux pronostics que sur les courts.

  5. Antoine 30/11/2012 at 17:13

    Rien ne nous aura donc été épargné dans cette Cucumber Contest: après d’incessants tripatouillages du règlement, magouilles en tout genre, le but est enfin atteint et Cucumber s’est finalement rempli les poches en vendant le premier prix, non pas au plus offrant, mais à deux compétiteurs simultanément…Du grand art…

    Et pout être bien sûr que personne ne puisse vérifier, Cucumber ne publie pas le classement définitif faisant apparaitre tous les tournois, mais seulement les derniers, en se disant que personne ne mettra les deux tableaux bout à bout et procèdera aux vérifications qui s’imposent à l’évidence…Un pari sur la flemme et le découragement des participants après tant de bassesses…

    Dommage que le compte rendu de Cucumber ne fasse pas ressortir le nombre de points qu’il était possible de rafler dans son jeu, mais je le fais pour lui: comme il y avait 45 tournois et que l’on pouvait y gagner 3 points à chaque fois, le nombre maximal de points possible était de 135 et c’est là que l’on se rend compte que si la Cucumber Contest ne relève pas de la fraude pure et simple, elle relève en ce cas de la loterie puisque même Fieldog et Guillaume n’ont que 59 points, soit même pas 44% du maximum théorique. Autrement dit, personne ne décroche le bac chez Cucumber !….

    • Patricia 01/12/2012 at 09:12

      Ca reste largement (très) au-dessus du hasard incriminé, hein, Antoine, avec (au mieux) 1 chance sur 32 de marquer 3 points ? ;-)

      Moi, ce qui me gêne plus, c’est l’évidente supériorité de jouer du favori au long cours… Je pense que c’est là le vrai talent de fieldog et Guillaume, ne pas hésiter à jouer inlassablement les 2 mêmes quand ils sont présents, la TS 1 sinon (en gros hein). C’est psychologiquement difficile. Ex, sur la fin de saison, une seule petite astuce (j’ai fait la même) avec Berdych à Bercy pour cause d’enchaînement aux Masters. Les seuls points perdus sinon par fieldog le sont sur un del Po qui joue Vienne au lieu de Stokholm, un Nadal absent et un Djoko qui bat Murray à Shanghai. Le principe de Concombre de valoriser les petits tournois pour éviter ce problème n’est pas assez poussé, il faudrait le radicaliser, que du 250 et du 500 perdus au fond des bois (choisis pour leur taux d’IS élevé bien sûr !)

      Comme Nath, je ne pourrais jamais résister à caser une p’tite perf artistique par ci par là ! (j’en déduis que la partie Wim-USO était assez romantique, vu que j’ai même coiffé fieldog sur ce segment…)

    • Colin 01/12/2012 at 13:13

      Je note que si mon amendement au règlement avait été adopté, Fieldog aurait eu un point de plus (« del Po qui joue Vienne au lieu de Stokholm ») et aurait donc gagné la Cucumber Contest tout seul… à moins évidemment que Guillaume aussi ait été dans cette configuration une fois dans l’année.

  6. Antoine 30/11/2012 at 17:18

    En ce qui concerne la finale du Master’s, je ne partage pas l’analyse qui figure dans le papier de Cucumber même si sur le coup, j’ai eu des réactions assez proches de lui. Le lendemain, après avoir regardé les choses de plus près, j’en avais conclu que la défaite tenait, côté Djoker à son excellent niveau, mais côté Roger essentiellement à la nullité de sa première balle. Je remet ici ce que j’avais alors écrit:

    « L’autre « point noir » a été sa première balle de service…

    Sur la deuxième, il a obtenu un pourcentage de points gagnés correct: 52%, assez conforme à la moyenne enregistrée lors de ses 14 derniers matchs contre le Djoker, c’est à dire depuis l’US Open 2010.

    En revanche, sur sa première balle, il n’a gagné le point que dans 61% des cas. Il n’y a qu’un seul de ces 14 matchs ou son pourcentage a été plus faible: à Roland Garros cette année (56%), ce qui s’explique en partie par le fait que l’on jouait sur terre. Excepté ce match, son deuxième plus mauvais résultat avait été enregistré à Dubaï en 2011 (62% -Roger avait perdu 6-3 6-3).

    En indoor, Roger avait fait le point sur sa première balle dans 79% des cas à Bâle en 2010 (victoire en trois sets) et 78% des cas au Master’s en 2010 (victoire en deux sets).

    Sur dur outdoor, Roger avait fait le point dans 73% des cas à l’US Open 2010, son pourcentage a atteint 75% à Shangaï en 2010, 72% à Melbourne en 2011, 68% à IW 2011, 67% à l’US Open 2011, et 81% à Cincy 2012…

    Au pire sur dur outdoor, Roger se situe donc un peu en dessous de 70% et est généralement entre 70 et 75%, et plus près de 80% en indoor…

    Si l’on regarde les autres surfaces, cela donne 75% à Wimbledon cette année, et, sur terre battue, 70% à Roland Garros 2011 et 78% à Rome 2012. Il n’y a donc pas de fatalité, même sur terre battue, à ce que son pourcentage soit aussi faible qu’à Roland Garros cette année…

    Même si l’on peut penser que le Djoker s’est amélioré en retour depuis la fin de 2010 (Bâle et Master’s), il est clair que la performance de Roger sur sa première balle a été exceptionnellement mauvaise lundi soir (ou que le Djoker a été exceptionnellement bon en retour, ou toute combinaison des deux, mais plus probablement la première hypothèse vu le pourcentage correct sur secondes balles). Compte tenu de ses résulats moyens sur dur outdoor et du fait que l’indoor lui donne une prime supplémentaire (et pas seulement contre le Djoker), il est clair que Roger aurait du être, au minimum, 10 points au dessus…

    Si le pourcentage de Roger avait été compris entre 72 et 75%, ce qui aurait été une performance très moyenne en indoor, il aurait gagné 6 à 8 points de plus et aurait par conséquent très probablement gagné ce match…même sans passer plus de premières (son pourcentage a été de 61%, légèrement en deça de sa moyenne annuelle et sensiblement en deça de sa moyenne en indoor)

    Il a donc mal servi durant ce match. On peut d’ailleurs remarquer qu’il a mal servi en première toute la semaine…Il n’y a pas besoin de chercher midi à 14h: il a besoin de bien servir en premières pour gagner un match contre le Djoker… »

  7. Nath 30/11/2012 at 18:34

    Eh bien bravo Fieldog (pour changer…), bravo Guillaume qui a bien tourné autour de cette première place avant de l’obtenir, et enfin un grand merci à Concombre qui a proposé un jeu pas prise de tête du tout et nous a publié des résultats aux bons moments, avec les petits textes qui vont bien pour les accompagner.
    Quant à moi, j’ai vraiment l’impression d’être revenue en 2010 avec la première Odyssée, de bons résultats au début, une première place en avril et puis le drame : plein de participants qui me dépassent, inexorablement…

  8. MarieJo 30/11/2012 at 20:11

    5è à la cucumber pas si mal :) et puis comme guillaume a gagné, moi aussi j’ai un peu gagné, hein ?

    la seule chose qui me semble pouvoir s’améliorer pour la prochaine édition c’est le choix de la date de pronos pour la fin de saison, avant l’US open ce n’est pas réaliste, il vaut mieux le faire juste après et c’est dommage de ne pas avoir choisi une question pour départager les 2 vainqueurs !

    donc voila mes sugestions pour 2013
    de doha à miami
    de montecarlo à wimb
    de post wimb à l’us
    de la saison asiat + masters

    bravo aux vainqueurs !

    • Colin 01/12/2012 at 13:03

      ### Lots of Things That Make Uncle Toni Sigh ###

      1. Blue Clay.
      « If Tiriac hadn’t transformed the Madrid Clay into a blue ice-skating arena, @RafaKingOfClay would have won one more ATP1000 this year..sigh.. »

      2. Indoor Masters Cup.
      « Probably because of ATP, @RafaKingOfClay has never won, until now, a Master..sigh.. »

      3. Surfaces.
      « If all Slams would be played on Clay, @RafaKingOfClay would have won at least 28 Majors today..sigh.. »

      On ne dirait pas mais parmi les trois, il y en a quand même un de véridique.

    • MarieJo 01/12/2012 at 21:10

      génial colin, c’est extra !

      ### lots of things that make @rogerfederer sigh in a humble way ###

      1 hard competition
      if @RafaelNadal didn’t exist i would have 4 more @rolandgarros, 1 more wimb, one more australian…F#&^*/# Sh*/#? and $$$ !!! sigh…

      2 love
      if i wasn’t with mirka i would be still single like marat and no twins ! sigh…

      3 sponsors
      now that i have lindt, Gilette, rolex, swiss insurance and Moët&Chandon, there’s so little left to earn a little money… sigh…

    • Quentin 01/12/2012 at 21:19

      Excellent!

  9. MarieJo 01/12/2012 at 12:47

    le top 10 des top shot de l’année ! dimitrov gagne le concours !

  10. May 01/12/2012 at 15:22

    Salut à tous,

    Merci Comcumber tu as su mener de main de maître ce concourt et le verdict couronne les hommes forts de tous les jeux 15loviens. Florent toujours trop rare sur le site est un redoutable pronostiqueur.
    Félicitation à Fieldog et Guillaume les co-vainqueurs.
    Comme personne n’a la moyenne comme le souligne Antoine, surement décu de finir à la plus mauvaise place, ils sont les meilleurs des nulles voilà tout! ;)

    Bravo Marie-Jo, t’es la première chez les filles!

    Bon 16ème c’est pas si mal pour moi, les pronos ce n’est vraiment pas mon fort.

    Si la team G&D veut bien checker ses mails…

    • Antoine 01/12/2012 at 17:02

      Je vais regarder cela May…

      Je ne suis pas du tout déçu de terminer 4ème. En réalité, je ne devrais pas être classé puisque considérant que la part prépondérante du hasard enlève à mon avis le plus gros de l’intérêt du jeu, j’avais renoncé à poster ma deuxième liste. Ce n’est que contraint et forcé de le faire par Cucumber que je l’ai fait. Alors, pour démonter mon point, j’ai répondu au pif…

      Je trouve d’ailleurs que c’est le seul défaut du jeu de Cucumber: il nous demande de poster des pronostics sans que l’on sache qui est inscrit à un tournoi. Cela devient donc un premier pari sur les participant. Ce qui serait bien serait de devoir poster ses pronostics tous les dimanches pour les tournois de la semaine à venir. Sans aller jusque là, je vois d’ailleurs que Marie Jo propose qq chose qui s’en rapproche. En allant un peu plus loin, on pourrait poster tous les mois…

      Là, en devant poster les pronos longtemps à l’avance, et bien tous ceux qui ont pensé que Nadal pouvait gagner un tournoi après Wimbledon sont plantés. OK, mais quel intérêt ?

      • Kaelin 01/12/2012 at 19:19

        jsuis d’ac avec toi sur l’intérêt du jeu. J’ai pas posté de liste pour ça, bcp trop aléatoire.

  11. MONTAGNE 02/12/2012 at 14:30

    En fait, on pourrait modifier le jeu de la façon suivante en 2013 :

    Donner avant le premier janvier la liste des inscrits aux tournois ATP de l’année.

  12. MarieJo 02/12/2012 at 15:16

    « Je suis fasciné de voir comment je suis passé du joueur un peu dingue qui jetait ses raquettes à cet homme calme, à l’air sophistiqué.»

    http://www.lematin.ch/sports/tennis/Le-style-est-une-expression-de-moimeme/story/30888656

    euh comment on dit humble en suisse ??? :mrgreen:

    • Sylvie 02/12/2012 at 15:30

      Marie-Jo, pas copine avec Carte bleue pour rien, hein ? ;)

      Mais je t’accorde que l’article est too much. On dirait un publi reportage. En même temps Le Matin ce n’est pas une référence en matière de presse.

      • MarieJo 02/12/2012 at 15:38

        celui là est un lien de mr cochennec, le premier à en rire, j’avoue que je trouve ça un peu too much ;)

    • Sylvie 02/12/2012 at 15:33

      C’est la version light de l’article. Celui de l’édition du dimanche est bien plus drôle avec la journaliste groupie sans aucune nuance.

      • MarieJo 02/12/2012 at 15:39

        oui je viens de le poster en dessous :D

    • MarieJo 02/12/2012 at 15:37

      on peut être journaliste et FFF la preuve !

      « Beau à se damner, intense, sa
      confiance défie la camera. Il bouge
      dans soncostumeavec la souplesse de
      celui qui en a toujours porté. »

      http://epaper.tamedia.ch/Products/LMD-LMD/20121202/pdf/page49.pdf

    • Skvorecky 02/12/2012 at 15:56

      LOL en effet!

      Le genre d’interview qui me fait dire qu’heureusement que c’est pas pour la personnalité des tennismen que je suis ce sport, sinon mes goûts seraient fort différents.

      Même s’il faut dire, à sa décharge, que le narcissisme de Federer a un je-ne-sais-quoi d’aimable. Un peu comme la phrase d’Oscar Wilde: « To love oneself is the beginning of a lifelong romance ».

  13. MarieJo 02/12/2012 at 15:46

    page 2 !

    http://epaper.tamedia.ch/Products/LMD-LMD/20121202/pdf/page50.pdf

    j’ai un gros doute, on parle toujours des égéries de la mode comme ça ou c’est une spéciale roger ???
    c’est rococo !

    • Sylvie 02/12/2012 at 15:55

      On parle surtout comme ça des stars dans la presse à deux balles. Mes parents achètent Télé 7 jours et c’est le même genre d’articles sur n’importe qui de Céline Dion à Camille Lacourt. Et si tu lis Gala ou autre, c’est du même tonneau. De la brosse à reluire sans aucune nuance et sans recul critique.

      En revanche, l’édito de Despont en première page est loin d’être inintéressant. Le Matin est capable de ce genre de niaiserie dégoulinante mais sera aussi le premier à tacler au moindre faux pas. Le journal oscille constamment entre les deux concernant Federer. J’ai l’impression que c’est très Suisse : un besoin d’admirer sans limite l’icône de la nation mais aussi de démolir très facilement.

      • Skvorecky 02/12/2012 at 16:09

        Hum, ce n’est pas *que* le fait des journalistes. Federer donne quand même de la matière.

        Après, prendre le melon est sûrement influencé par le miroir que lui tend depuis des années une certaine presse idolâtre.

        Finalement il y a un travers qui se retrouve dans un peu tous les domaines: on veut croire que le talent pour une discipline cohabite toujours avec des qualités humaines supérieures. Niaiserie.

        Et à l’inverse, déceler des failles chez un être humain amène à douter de ses dons dans son domaine de prédilection. Exemple type: « ce livre est nul car l’auteur est un connard ».
        (D’où l’obsession du hors-court chez les journalistes qui détestent le joueur Federer.)

        Cela vient sans doute du fait qu’il est plus facile de faire de la psychologie à deux balles que de l’analyse compétente.

      • Sylvie 02/12/2012 at 16:18

        Il donne bien sûr de la matière mais parce qu’on lui tend la perche. Il ne faut pas oublier que ce ne sont que des sportifs et dans son cas, multi millionaires, pas des intellos.

        Il coexiste forcément plusieurs facette chez Federer. Ce n’est ni un saint pétri de qualités parce qu’il est un artiste du court, ni non plus forcément un gros con imbuvable. Il doit être un mélange de plusieurs choses : un mec assez sympa et abordable dans les vestiaires, un déconneur à priori mais aussi quelqu’un de séduit par des choses plus futiles sous l’influence de son agent, de des sponsors, de sa femme et qui parfois se laisse séduire par un discours marketing qui fait de lui une icône de l’élégance, du luxe assez éloignée de ce qu’il était au début et qui séduisait les gens comme nous moins attirés par le côté Rolex;

        C’est pour cela qu’il faut prendre les sportifs pour ce qu’ils sont et les admirer dans leur domaine. Pour le reste, il y a d’autres références.

    • MarieJo 02/12/2012 at 16:01

      ah je suis rassurée ! en même temps je ne lis jamais ce genre de mag !
      mais j’ai lu une fois ou deux des critiques de spectacles qui sont du même acabit !

      c’est de l’admiration un peu envieuse en fait…

    • Sylvie 02/12/2012 at 16:07

      Je en connais pas la ligne éditoriale du Matin mais en ce qui concerne les Galas, Paris Match and co, le truc n’est pas de chercher l’objectivité ou l’analyse mais de vendre du rêve au chaland en présentant les stars comme des gens non seulement célèbres mais aussi formidables, sympas, le coeur sur la main, glamour… C’est ce qu’attendent les lecteurs de ce type de presse.

  14. Antoine 02/12/2012 at 22:34

    Intéressante cette interview de RF ou l’on apprend qu’il vient de signer avec Moet & Chandon..

    Cela correspond pile poil à l’analyse que j’avais faite voici une quinzaine de jours: l’objectif désormais est de faire monter en gamme la marque RF, que Roger devienne un produit de luxe. Cela va très bien à Moet & Chandon qui aimerait bien se faire passer pour une marque de luxe également. Dans quelque temps, on apprendra qu’il n’a pas renouvelé son contrat avec une marque plus grand public, comme Lindt par exemple. A terme, il n’y aura plus que des marques de luxe qui feront partie du portefeuille de sponsors de Roger. Je pense qu’il va balancer Gillette également. Se retrouver avec Thierry Henry ou un autre sportif, cela allait il y a quelques années, et cela lui a rapporté énormément, mais maintenant, cela ne colle plus avec l’image de marque. Il faut devenir plus exclusif que cela..

    L’image, sa communication, et demain plus encore ses apparitions (qui seront plus rares): tout est remarquablement planifié chez Roger. Aucun faux pas. Des déclarations millimétrées ou les rares moments de franchise sont désormais exclusivement ceux qui suivent immédiatement une défaite cuisante, et encore parce qu’il se maîtrise de mieux en mieux, Roger a vraiment tout bon côté business..

    Il est quand même remarquable que ces trois dernières années, il ait réussi à gagner au minimum deux fois plus que Nadal et quatre ou cinq fois plus que le Djoker.

    Le bon Tony Godsick fait merveille et il lui coute certainement moins cher qu’IMG ou Godsick officiait, un des très rares cas ou le client est parvenu à débaucher le contractant. Evidemment, chez IMG, ils l’ont très très mauvaise…Les ânes avaient mal ficelés les contrats de Godsik et de Roger et les deux se sont entendus sur leur dos…

    D’où cette mesquinerie et surtout les propos presque malveillants qu’ils ont réussi à faire tenir aux organisateurs de l’exhib d’Abu Dhabi puisque c’est IMG qui est à la manoeuvre là bas. Cela fera au bas mot 1 M$ de moins pour Roger, ce dont il se fout pas mal, mais pour qu’ils le sentent bien passer, Roger a mis en tête de liste des tournois à supprimer celui de Miami cette année comme on a pu le voir. Organisateur de Miami ? IMG.

    Il y a trois semaines, on annonçait la signature imminente d’un contrat entre IMG et le Djoker, lequel en aurait bien besoin quand on voit qu’il parvient à gagner à peine plus que Roddick (hors prize money). Comme je n’ai rien vu passer, je me dis que les discussions se prolongent et que le Djoker fait monter les enchères ce qui est de bonne guerre…

    En attendant, voilà encore un bon contrat qui va rapporter quelques millions par an à Roger. Celui là doit être dans le haut de la fourchette. J’espère qu’il leur a pris un bon paquet qu’il ira mettre chez son autre sponsor UBS. Je dirais que pour Moet, à moins de 5 M€, Roger a sûrement une grosse crampe qui l’empêche de lever son coude pour signer…

    Je n’ai pas le souvenir d’un sportif qui avait autant le business dans la peau que Roger parce que chez lui, ce n’est pas, ou plus, l’appât immédiat du gain qui prédomine, mais la maximisation à long terme de son capital, dans un comportement très comparable à une famille d’industriels suisses qui gèrent leur boite familiale depuis une ou deux générations tout en innovant..Mais restons discrets..Il serait malvenu de dire que Roger est obsédé par le développement de sa fortune. Disons plutôt qu’il s’intéresse à l’argent comme tout à chacun, ni plus, ni moins. Mieux vaut être riche que pauvre, non ?

  15. Jérôme 03/12/2012 at 09:44

    Je suis d’accord avec toi, Antoine.

    Ce qui me frappe avec Roger, c’est que sur le plan sportif comme sur le plan financier ainsi que sur le plan personnel/familial, il mène sa carrière et sa vie avec nettement plus de vision à long terme, d’intelligence et d’équilibre que tous les tennismen depuis Lacoste et Kramer, et que la plupart des autres sportifs pros.

    Il a une capacité à créer les conditions pour se projeter dans l’avenir qui est étonnante.

    Il est à mon sens emblématique de l’évolution de notre mode de vie : tout le monde admire le luxe et rêve de luxe, même si la plupart ne pourra jamais se l’offrir. Mais pour que ce luxe soit acceptable, il faut qu’il paraisse socialement acceptable, généreux et lisse.

    Et ça, Roger y correspond parfaitement. C’est en partie un hasard, une conjonction stellaire. Mais il se trouve que ça correspond assez largement à sa véritable nature. Il n’a pas, jusqu’à preuve du contraire, les errements d’un Tiger « Rooooaaaaarrrrr ! » Woods qui seraient fatales à cette alchimie philosophale parfaite entre sport, image et business.

    J’ai aussi lu une récente interview très intéressante de l’une des cadres du Old Boys tennis club qui avait suivi Roger avant son départ pour Ecublens. Elle y disait que, s’il n’était alors pas le meilleur, il était en revanche le plus ambitieux, celui qui avait le plus de facilité et qu’il jouait déjà assez largement comme aujourd’hui. C’est en ça qu’il est inimitable : avant même 14 ans, il voulait déjà jouer de manière particulière et notamment de manière élégante.

    • Quentin 03/12/2012 at 20:20

      Cette interview est absolument parfait d’un point de vue com!

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=K4ndWNAHgdU

      Le fond d’écran luxueux mais le col de chemise ouvert pour la faire décontracté, quelques rires puis l’air sérieux pour débiter une langue de bois parfaitement maitrisée, du style « aujourd »hui on s’entend tous super bien sur le circuit »: je vais te l’envoyer passer Noël avec Djoko l’autre gugusse! Il est où le Fed de 2004-2005 qui s’étonnait lui même de ses performances?

      C’est quand même étonnant qu’en France où le rapport avec l’argent est beaucoup moins décomplexé, on ne reproche pas à Fed cet aspect businessman. En en même temps il ne s’est jamais pointé avec la veste comme à Wimbledon, il se serait fait huer.

  16. Remy - Karim d'Or RYSC RG-UO 03/12/2012 at 11:02

    J’arrive un peu tard, je suis peu passé sur le site dernièrement.
    Mais je remercie et félicite le Concombre pour la tenue de ce concours.
    Y a moyen pour moi de finir dernier sur une année complète ;)

  17. Patricia 03/12/2012 at 12:41

    Puisqu’on en est à discuter des améliorations, je tiens à vanter d’abord les mérites de la Cucumber Contest ! son principe me paraît excellent : s’intéresser à des tournois habituellement peu suivis, mettre au menu la variété dans un paysage de victoires sinistré par les T-Rex, tout cela redonne à mon avis beaucoup d’intérêt au plaisir du prono. Le tout avec un mode de calcul des plus simples.
    La CC est dans son principe un excellent complément à Grandeur et Décadence, centré sur les altesses et les gros sous (et tout aussi biblique dans sa simplicité).
    La simplicité de la CC (notamment le faible nombre d’étapes) est au service de la maintenance, qui a permis à Concombre d’assurer, seul et ponctuellement, des mises à jour du meilleur aloi.
    S’il est clair que l’éloignement dans le temps augmente la part de hasard et diminue la place du contexte, la contre-mesure se situe dans une augmentation des mises à jour, qui nécessite de la manutention.

    Je pense que la limite intéressante serait le moment de confirmation de participation aux tournois, je crois 6 semaines à l’avance. On ne peut pas gérer 40 mises à jours, et les participants se perdraient en route… Par contre, rien n’oblige à couvrir toute la saison ; à la rigueur, avec 5 tranches bien garnies de tournois, un Concombre peut assurer seul la maintenance.

    Sur les améliorations maintenant : je suis d’avis de radicaliser l’identité du jeu (les « petits Choses » du circuit) en laissant totalement tomber les grosses compèts, qui se résument à 3-4 choix, et les tournois préparatoires très fréquentés par le top 10.
    Dans les M1000, seuls Paris et Madrid dans une moindre mesure sont susceptibles d’être remportés par un Autre.
    Dans les M500, les tournois un peu ouverts se résument à Hambourg et Washington.
    On peut même pousser le principe égalitaire jusqu’au bout et doser équitablement entre les 4 « surfaces » !

    Exemple de programme possible basés sur ces principes (6 semaines, 45 tournois en tout, de la surprise)

    PERIODE 1 thème « tournée australienne » :
    8 Tournois // DUR 5 – TERRE 1 – INDOOR 2

    01.01.2012 Brisbane, Australia
    02.01.2012 Chennai, India
    02.01.2012 Doha, Qatar
    08.01.2012 Sydney, Australia
    08.01.2012 Auckland, New Zealand
    30.01.2012 Montpellier, France
    30.01.2012 Zagreb, Croatia
    30.01.2012 Viña del Mar, Chile

    PERIODE 2 thème « en avant les crocos »:
    8 TOURNOIS // TERRE 7 – INDOOR 1

    13.02.2012 Sao Paulo, Brazil Indoor Clay
    13.02.2012 San Jose, U.S.A. Indoor Hard
    09.04.2012 Casablanca, Morocco Clay
    09.04.2012 Houston, U.S.A.
    23.04.2012 Bucharest, Romania
    30.04.2012 Munich, Germany
    30.04.2012 Belgrade, Serbia
    30.04.2012 Estoril Open Estoril, Portugal

    PERIODE 3 thème « gazon à gogo » :
    11 TOURNOIS // HERBE 6 – TERRE 4 – DUR 1

    11.06.2012 Halle, Germany € Grass
    11.06.2012 Queen’s, Great Britain Grass
    17.06.2012 ‘s-Hertogenbosch, The Netherlands Grass
    18.06.2012 Eastbourne, Great Britain Grass
    11 .06 notthingham CH Grass
    09.07.2012 Stuttgart, Germany Clay
    09.07.2012 Newport, U.S.A. Grass
    09.07.2012 Umag, Croatia Clay
    16.07.2012 Hamburg, Germany Clay
    16.07.2012 Atlanta, U.S.A. Hard
    16.07.2012 Gstaad, Switzerland Clay

    PERIODE 4 thème « dur dur » again:
    12 TOURNOIS // DUR 4 (10) – INDOOR 8 (11)

    23.07.2012 Los Angeles, U.S.A. Hard
    30.07.2012 Washington D.C., U.S.A. Hard
    19.08.2012 Winston Salem, U.S.A.Hard
    17.09.2012 Metz, France Indoor Hard
    17.09.2012 St. Petersburg, Russia Indoor Hard
    24.09.2012 Bangkok, Thailand Hard
    24.09.2012 Kuala Lumpur Malaysia Indoor Hard

    15.10.2012 Vienna, Austria Indoor Hard
    15.10.2012 Stockholm, Sweden Indoor Hard
    15.10.2012 Moscow, Russia Indoor Hard
    21.10.2012 Valencia, Spain Hard (Indoor ?)
    29.10.2012 BNP Paribas Masters Paris, France Hard

    Total tournois : * Dur : 10 * Indoor : 11 * Herbe : 6 * Indoor : 11
    Seule la dernière période ne permet pas d’être sûrs des participations, à moins de la scinder en 2… (ps : c’est le calendrier 2012 en modèle)
    Il y a dans 2 des cas une bonne latence pour réaliser la mise à jour et lancer le prono suivant. Je ne peux me charger du calcul ou de la saisie(erreurs garanties à 100%) mais pas de problème pour les compte-rendus !

    • Patricia 03/12/2012 at 13:15

      Pour vous donner une idée de la variété qui pourrait être occasionnée par ce type de calendrier, voici la liste des vainqueurs 2012 :
      - Ferrer, 4 tournois (dont Bercy et un sur herbe), Monaco, 4
      - A deux victoires : Tsonga, Raonic, Berdych, Roddick, Cilic, Seppi, del Potro, Isner (8 joueurs)
      - A une victoire : Murray, Nieminen, Youzhny, Simon, Andujar, Almagro, Haas, Zemlja, Tipsarevic, Bellucci, Querrey, Dolgopolov, Klizan, Gasquet (Haase et Anderson sur 2 tournois sélectionnables mais un peu isolés) 12 joueurs, soit 22 vainqueurs pour 38 tournois (variété de 57%, 7 vainqueurs du top 10, mais seulement 2 vainqueurs du top 5).

      A titre de comparaison, avec le calendrier 2012 de la CC, on avait :
      - 5 victoires : Djokovic, Murray, Federer, Ferrer
      - 3 victoires : Nadal, del Potro
      - 2 victoires : Berdych, Almagro, Tsonga, Monaco
      - 1 victoire : Gasquet, Nishikori, Roddick, Querrey, Haase, Haas, Cilic, Seppi, Youzhny, Nieminen (10 joueurs)
      soit 20 vainqueurs différents pour 45 tournois (variété de 44%, 9 vainqueurs du top 10, dont tout le top 5), mais 23 victoires pour le top 5…

    • Antoine 03/12/2012 at 14:22

      Tout cela me parait très intéressant Patricia. On verra bien ce que Cucumber retient ou pas de ces suggestions.

      Pour ma part, je suis tout à fait favorable à augmenter le nombre d’étapes, et donc de saisies de façon à reduire les incertitudes concernant l’identité des participants qui est le (gros) point faible du jeu de Cucumber. Mais il faut bosser derrière…

      En revanche, supprimer de la liste presque tous les M1000 et les M500 va exactement en sens inverse. Autant on est presque sûr de la participation des 30 premiers aux M1000 puisqu’elle est obligatoire pour tous (sauf exceptions), autant ce n’est pas le cas s’agissant des 500 et des 250 puisque l’inscription est libre. Autrement dit, concentrer le jeu sur les tournois ou la participation n’est pas obligatoire va augmenter la part d’incertitude inhérente au jeu…Cela ne me parait pas idéal…

      Le bon équilibre à trouver concerne donc le nombre d’étapes me semble-t-il: 5, 6 ou une par mois sachant qu’un mois à l’avance les inscrits sont inscrits même s’ils peuvent ensuite déclarer forfait ou demander une WC pour ceux qui ne le sont pas…

      Ce que je peux suggérer à Cucumber est de metrte en ligne un bref article consécré à la CC indiquant quelles leçons il tire de cette première anéne, quelles modifications éventuelles il envisage et de laisser les uns et les autres s’exprimer sur le fil avant de finaliser les règles de la version 2013 de la CC. C’est ce que j’avais fait pour G&D et cela avait bien marché me semble-t-il…

      • Patricia 03/12/2012 at 15:27

        Ben la solution, c’est de faire faire voter les pronos suffisamment à court terme pour avoir la liste des inscrits…. les WC, sont assez anecdotiques. (Pour les forfaits, le problème reste le même pour les épreuves importantes, non ? )

        « Mixer » les épreuves à top 5 garanti (ou les tournois avec Ferrer sur terre ou Nadal), c’est jouer le gagnant du jeu sur l’éternel pari Munadjofed… Autant, en tenant compte de toutes les performances de la saison comme à Grandeur et Décadence, on peut prendre des risques basés sur des estimations calculées, autant sur un tournoi, c’est un peu pile ou face justement…

        Sur 2012, les questions à répondre concernant le top pour G & D étaient intéressantes : derniers feux ou extinction pour Fed ? Maintien ou effritement pour Djoko ? Physique et motivation toute l’année pour Nadal ? Effet Lendl pour Murray ? Retour aux affaires pour del Po ? Stabilité pour Berdych et Pouximus maximus ? Usure chez Tsonga ? Avec quelques maintiens ou progressions de personnages secondaires pour départager. Il faut cogiter sur une vingtaines de paramètres !
        Alors que pour le vainqueur d’un M1000 ou d’un GC, il faut juste trancher entre 4 possibilités maximum, souvent moins, et ça dépend très fortement du hasard – dernière partie de l’année : qui choppe Ferrer ou Murray au tirage ?

  18. MarieJo 03/12/2012 at 14:45

    on demande Clément à l’accueil de G&D ! plein de mails en attente !

  19. Antoine 03/12/2012 at 16:34

    Régis de Camaret a décidé de faire appel du jugement qui l’a condamné à 8 huit ans de prison fermes.

    Jugement en appel dans un ou deux ans par conséquent…ce qui doit être plus que pénible pour les victimes qui vont à nouveau avoir à défiler à la barre. Son avocat laisse cependant planer le doute: « il pourrait y renoncer à tout moment » dit il. En attendant, il n’est pas exclu qu’il fasse une demande de remise en liberté…Il avait comparu libre en première instance mais cette fois, cela m’étonnerait qu’elle lui soit accordée..

    • Patricia 03/12/2012 at 21:57

      Quel pourceau ! Dire qu’ils lui avaient collé un quantum bénin à souhait (il risquait 20 ans) essentiellement pour le dissuader d’un appel où il n’a rien à gagner, si ce n’est faire suer les victimes…

  20. Guillaume 03/12/2012 at 19:32

    Yes ! Enfin une victoire à un jeu-concours de 15lt :) Après des 2e et 3e places à la pelle, je me débarrasse enfin de l’étiquette de Poulidor de ce site.

    Et j’avoue que le finish de cette compèt, ma remontée fantastique sur Fieldog en toute fin d’exercice, me réjouit particulièrement :mrgreen: En attendant le grand n’importe quoi de G&D, ce dénouement me comble d’aise.

    Car absolument… pas d’accord avec Patricia et Antoine, décidément toujours partants quand il s’agit de créer moult règlements et usines à gaz.

    1- Un simple hasard, la CC ? Curieux dans ce cas que les premiers soient les mêmes que pour la plupart des jeux-concours déjà réalisés ici : Fieldog, Florent, myself, même Antoine ou Mariejo… Que des habitués du Top 5 de feue l’Odyssée ou des divers concours de pronostics. Tout sauf un hasard donc.

    2- Ôter le côté « vision à long terme », c’est à mon sens ôter la saveur de ce jeu, toute sa difficulté. Dans le cadre des petits tournois qui font le sel du jeu, si on doit attendre de connaître la liste des participants pour avancer un nom de vainqueur, cela va cette fois s’avérer trop facile. Les ATP 250 sont devenus dans l’ensemble – cas particuliers à la Doha, Queen’s voire Marseille exceptés – des tournois désertés par les meilleurs, où le plateau accueille des Tops 20/50 à la pelle… et 1 Top 10 au sommet de la pyramide, pour lequel les organisateurs ont cassé leur tirelire. Dans le cas de la fin de saison si contestée : Tsonga à Metz, delPo à Vienne, Berdych ou Ferrer ailleurs… autant de tournois gagnés sans adversité par le grand favori. Attendre de connaître le nom des entrants, c’est dans ces conditions connaître à 80% le nom du vainqueur dans les épreuves de ce type. Alors que la prévision à long terme oblige à réfléchir : qui a intérêt à avoir Machin plutôt que Machin dans son épreuve ? Qui a les moyens d’aligner la plus grosse garantie pour attirer Del Potro (qui reste actuellement le plus convoité du Top 5-10) ? Et, à l’opposé, qui est suffisamment désargenté pour ne se payer « que » Tipsarevic en tête d’affiche ? La CC oblige à la stratégie dans le cadre des plus petits tournois, et de réfléchir en termes de gros sous en plus du sportif. Moi, j’aime.

    Et puis j’ai gagné. Na. Fieldog, my wingman, suit up !

    • Patricia 03/12/2012 at 22:36

      han, Guillaume, quelle mauvaise foi ! C’est la toujours la TS 1 qui a gagné dans les 250 que j’ai consciencieusement listée ? Que nenni *! Alors qu’il est indiscutable que c’est un des 5 premiers à l’ATP qui a raflé la mise à chaque participation !
      Et je ne vois pas d’usine à gaz dans ma proposition (il y a même une mise à jour de moins que chez Concombre), qui pourrait pareillement faire l’objet d’un prono dès le début de l’année… Même si je ne vois pas le sel du jeu dans ce point, contrairement à toi (mais bien dans la visite des petits bleds de l’ATP)! … J’indiquais juste qu’il y avait moyen de s’assurer de la participation des joueurs au tournoi, tout en gardant exactement le même principe – en concentrant le laps de temps des tournois.
      Le prono à long terme ne m’a pas gênée à titre perso, mais je pense qu’il a dissuadé une partie des 15Lovers de participer, et a peut être contribué à la grande quantité d’abandons constatés chez les participants…

      Et s’il est vrai que ce n’est certes pas un hasard si Fieldog ou toi raflez la mise, je subodore que c’est parce que vous êtes très doués pour faire votre choix parmi les poids lourds, qui se sont en définitive taillé la part du lion dans la CC. (Vous seriez d’ailleurs sûrement excellents aussi dans une version plus radicalement roturière de la CC, je n’en doute pas !)

      *Je ne vais pas tous les refaire, mais sur les 5 premiers tournois, il y en a 2 qui ont été remportés par la TS 1 : les deux où l’on avait un membre du top 5 (et je les aurais d’ailleurs exclus de la proposition si le top 5 ne changeait pas sans arrêt son programme de début d’année). Raonic était TS 4, Tsonga TS 3, Nieminen un qualifié.
      Rhaa, non je ne ferais pas les 38, mais encore 5 pour la peine : à Montpellier, Ok, Berdych TS 1 rafle la mise. Mais ça fait 5 ans qu’il participe et on a déjà eu Simon, Gasquet, Monfils et Lopez (aucun TS1 je crois). Zagreb, Youyou était TS 3, Vina del Mar, Monaco TS1, San José, Raonic TS3, Casablanca, Andujar TS3. Bon, je suis tentée de les faire tous, mais je m’arrête là : 40% pour l’instant de victoire pour la TS1, et la satisfaction d’avoir 10 vainqueurs différents !

      • Guillaume 03/12/2012 at 23:03

        Berdych à Montpellier et Stockholm, del Potro à Estoril et Vienne, Ferrer partout où il a gagné hors Bercy, soit 6 titres sur 7, Monaco sur au moins 3 de ses 4 titres, Tsonga à Metz, Isner à Newport, Tipsarevic à Stuttgart, Simon à Bucarest, Almagro à Costa do Sauipe et à Nice… Sans oublier évidemment Murray à Brisbane. Si on attendait la publication des Entry list, cela faisait tout de même beaucoup de tournois où le fait de cocher « TS1″ assurait le point sans effort.

        C’était aussi tout le sens de l’article IS d’Oluive il y a peu : la surprise n’est pas une notion très en vogue sur le circuit ATP. La prévision à long terme permet justement de remédier à ça.

        Et puis de toute façon rien ne dit qu’il y aura une 2nde édition de la CC.

        • Patricia 03/12/2012 at 23:18

          J’ai essayé de virer Ferrer de mon calendrier, indéboulonnable sur terre quand Nadal n’y est pas…
          Mais non, le vainqueur n’était pas assuré à Bangkok, même si c’était Richard la TS1 ! Car quand on a des joueurs hors top 5, c’est quand même un peu moins joué d’avance.

          L’article d’Oluive portait sur chaque match, pas sur le dernier survivant ; en me basant sur la base de données d’un site de jeu de prono, j’avais constaté que le robot Roberta (pariant systématiquement sur le mieux classé) était beaucoup moins doué que pas mal d’humains – donc que le rang est insuffisamment prédictif – contrairement à l’opposition top 5/le reste du monde.

          (PS : Monaco était TS2 à Kuala Lumpur et TS 3 à Hambourg)

      • Patricia 03/12/2012 at 23:05

        Evidemment j’ai craqué et je les ai tous faits (sauf le challenger)…
        Alors pour votre info, la TS1 a gagné 9 fois dans le reste de la saison basée sur mon projet de calendrier. Ca fait donc 13 (34% des tournois).

        Un joueur non TS a gagné 2 fois. Honneur à Nieminen et Bellucci !

        L’honnêteté m’oblige à reconnaître que la TS2 a remporté le tournoi à 8 reprises (mais bon, tant qu’on a du Seppi, Dolgo, Cilic, Querrey dans le lot, ça reste supportable^^)

        La TS 3 a remporté 7 fois le tournoi (Andujar, Haase, Klizan…)

        La TS 4 l’a emporté à 4 reprises (Kohli, Ferrer à Bercy, Roddick à Atlanté, Rao à Chennai)

        Les moins gradés en dehors des héroïques Bellucci et Nieminen étaient Haas à Halle (TS7) et Cilic au Queen’s (TS5)

        J’aurais pu faire un joli quizz avec tout ça !

    • Antoine 04/12/2012 at 10:04

      Outre le fait que ton second argument ne tient pas vraiment la route comme Patricia vient de le démontrer (il est donc faux de dire que l’on connait le nom du vainqueur dans 80% des cas quand on connait la liste des participants), je trouve l’argumentation étrange: essayer de savoir quel est le tournoi qui a les moyens financiers de donner une grosse garantie à Del Po ou un autre ne me parait pas présenter un intérêt considérable ? Si ?

      Je doute fort que cela soit l’essence du jeu proposé par Cucumber dont l’argumentation en réponse à la critique que j’ai faite depuis longtemps a généralement consisté à minorer l’importance de l’incertitude concernant l’identité des participants (regardez les tableaux de l’année précedente disait il par exemple) plutôt que de présenter cette incertitude comme consitituant l’intérêt majeur du jeu comme tu le fais.

      Cocnernant ton premier point selon lequel que se retrouvent parmi les mieux classés certains de ceux qui y figurent aussi dans d’autres concours ne prouvent pas que la part du hasard y soit faible. Il y a eu trop peu de jeux pour que l’on puisse en tirer une conclusion significative et je crois bien d’ailleurs que les résulats de G&D vont d’ailleurs ramener à plus de modestie certains de ceux qui prétendraient y voir le contraire.

      • Guillaume 04/12/2012 at 11:06

        J’ai moi-même démontré plus haut que la TS 1 gagnait plus souvent qu’à son tour dans le cadre des 250 dont il est ici question. Même si tu ne veux pas le voir, à de rares exceptions près, votre logique de jeu va se résumer à jouer les épiciers en misant sur le N°1 du tableau.

        Quant à « l’argument étrange » du pognon, comme tu le nommes, c’est curieux émanant de quelqu’un qui peut tartiner 15 posts sur le portefeuille de Federer et sembler s’en délecter. Le pari à long terme est un intérêt du jeu comme un autre, et une de ses grandes particularités. D’où la nécessité de se poser les bonnes questions sur l’intérêt d’X ou Y à aller dans tel tournoi plutôt qu’un autre.

        Pas bcp de jeux dans l’histoire de 15lt ? Concours de pronos multiples sur 1 tournoi (RG, Wim, US), les RYSC d’Arno, l’Odyssée, la CC… Il me semble au contraire qu’on a multiplié les jeux… et les formules, dont aucune n’a visiblement jamais trouvé grâce à tes yeux. Et de tous ces jeux créés sur 15lt, le seul qui présentera des résultats vraiment discordants va finalement bien être le tien.

        Plus généralement, je finis par être un peu déballé de voir que le moindre jeu sur ce site suscite toujours 40 000 discussions par des posteurs qui veulent s’en réapproprier le règlement et le redessiner à leur idée. Vous ne pouvez pas laisser Cucumber gérer son affaire comme il l’entend ? Il me semble qu’il a largement prouvé cette année qu’il pouvait mener un projet de A à Z sans rester en rade. J’estime que ça mérite bien qu’on le laisse en paix au lieu de lui dire « fais-ci, fais-ça. »

        Sur ce, j’arrête. On tourne en rond, comme tous les ans. Courage, Concombre !

        • Antoine 04/12/2012 at 11:39

          T’es quand même assez gonflé !

          D’abord tu n’as pas démontré que la TS1 d’un 250 ou d’un 500 gagnait plus fréquement le tournoi que lorsqu’il s’agit d’un M1000. Tu t’es contenté de donner des exemples.

          Ensuite ce que tu appelles l’ »argument du pognon »: cela ne me dérange nullement que l’on s’intéresse aux capacités financières des tournois mais je n’avais pas compris jusqu’à ton post que l’intérêt prinicpal du jeu de Cucumber consistait à déterminer quels étaient les tournois qui avaient les moyens d’attirer les meilleurs et quels serait celui dont ils allaient obtenir le concours ! Mais là, je suis bien d’accord: crois qu’il vaut mieux laisser cucumber dire lui même ce qu’il en pense…

          Quand à l’accusation selon laquelle aucun des jeux proposés ne me conviendraient, que je serais par conséquent un pinailleur de règlement, les bras m’en tombent…

          Un mot quand même sur les résultats des jeux et les conclusions à en tirer. Ce serait amusant que quelqu’un mette tous les résultats sur un tableau. Ce serait facile de calculer la corrélation entre les résultats. En ayant regardé quelques uns, à vu de nez, la corrélation des résultats est faible, ce qui n’est pas anormal puisqu’il s’agit de concours de pronostics ou la part du hasard est forte (J’invite ceux qui pensent le contraire à mettre leur argent en phase avec leur opinion et à parier réellement, ils comprendront vite).

          Maintenant, ce n’est pas parce que la corrélation est faible qu’il est pour autant impossible de retrouver certains participants bien classés à plusieurs jeux, comme Fieldog par exemple. C’est même le contraire: même si ces jeux étaient totalement aléatoires, on constaterait également ce même phénomène statistique. Ce que l’on va constater au fur et à mesure que les jeux se poursuivront, c’est qu’il sera de plus en plus difficile à Fieldog (et d’autres) de récidiver car la composante « hasard » de ces jeux est forte et la loi des grands nombre joue contre cette répétition. La deuxième, qui peut contrarier la première dans une certaine mesure, est qu’un classement n’est qu’une performance relative: il ne s’agit pas d’être bon, il s’agit d’être mieux classé, c’est à dire moins mauvais, que les autres. Le fait que Fieldog ou toi aillez obtenu 59 points est certes un meilleur résultat que celui des autres participants, mais votre performance en tant que pronostiqueur a, en réalité, été faible. Comme je l’ai déjà mentionné, le total maximal était de 135 points et vous n’avez obtenu que 44% de ce total. Si le jeu comporterait des mises réélles, vous auriez perdu de l’argent quoique moins que les autres….

          Donc, je maintiens: il n’y a pas suffisamment de recul pour estimer que les bons classements de certains participants dans certains de ces jeux relèvenent d’autre chose que du hasard statistique. Il n’est pas exclu que ce soit le cas et que Fieldog ou d’autres, ne soient de bons pronostiqueurs, ou de moins mauvais pronostiqueurs que d’autres, mais rien ne le prouve aujourd’hui. La statistique est une science bien triste…

          • Antoine 04/12/2012 at 14:42

            J’ai écrit 15 posts sur le portefeuille de Roger et m’en délecte ?! C’est bien normal Guillaume, je suis payé à la ligne pour chanter ses louanges !

  21. Guillaume 03/12/2012 at 20:20

    Ah si, juste une question à Sylvie : je sais que Federer est vieux, usé et fatigué, mais ça fait plusieurs fois depuis l’US Open que tu nous en fait un papy de 32 ans… au moment où il vient à peine de fêter ses 31. Ta façon de nous dire que le moindre match gagné relève dorénavant du miracle ? Ou que passée la trentaine les années comptent double ? :lol:

    • Sylvie 03/12/2012 at 21:16

      Tu ne charries pas un peu là :D ? Je n’ai pas dit que toute victoire tenait du miracle en revanche les gros titres devraient commencer à se rarefier. En ce sens, chacun est une sorte de bonus. Il va entamer en 2013 sa 32e année et oui ça commence à faire pour papy.

      PS : j’aimerais bien encore être une mamie de 32 ans au passage

  22. fieldog (vainqueur Odyssée 2010 et RYSC 2012) 03/12/2012 at 20:46

    Merci à ma cucurbitacée préférée ! ;) Une nouvelle ligne à mon palmarès de pronostiqueur 15lovien, je vais devoir à nouveau mettre à jour mon pseudo sur le site :mrgreen:
    Seul bémol : obligé cette fois de partager le haut de l’affiche avec le boss… Pas habitué. Mais bon félicitations à Guillaume pour avoir réussi à tenir le rythme ! :)

    • MarieJo 03/12/2012 at 23:04

      t’es pas un broker de la finance qui s’ignore toi ? bravo :)

  23. MarieJo 03/12/2012 at 22:33

    “C’est effectivement un moyen de faire connaître encore plus le tennis, de partager avec le public français car on n’a pas souvent l’occasion de jouer en France, et puis c’est un moyen de rendre certaines choses. On se souvient que lorsqu’on était petit, on allait voir des pros dans ce genre de tournoi.”

    propos tenus par julien beneteau !

    franchement j’ai eu du mal à croire qu’il puisse se plaindre de ne pas jouer assez en france : 1GC, 2 MS, montecarlo est quand même pas le bout de la france, puis montpellier, marseille, metz, nice… y’en a qui n’ont pas vraiment le sens des réalités ! il devrait se faire naturaliser chilien tiens !

  24. Antoine 04/12/2012 at 10:17

    Nadal vient de donner de ses nouvelles après ses dix premiers jours d’entrainement et indiquer quel est son objectif premier pour la saison prochaine: arriver à 100% à Monte Carlo, puis Roland Garros, bref, être en pleine disposition de ses moyens quand commencera la saison sur terre en Europe, après qu’il ait pu se roder à Acapulco avant les deux M1000 sur dur aux Etats Unis, ce qui me parait un objectif à la fois ambitieux et réaliste.

    Réaliste en effet, il ne se fait pas trop d’illussion sur la période précédente, disant notamment qu’il ne s’attend pas à venir à Melbourne et gagner le tournoi. Effectivement, on voit mal comment il pourrait en être autrement. Soit dit en passant, celui des deux premières TS qui tireront Nadal dans leur tableau sera avantagé par rapport à l’autre qui devra hériter de Murray. Il y a de très fortes chances que Nadal ne soit pas au rendez vous des ddemies et s’il y parvenait, ce serait probablement à la suite d’un parcours cahotique et ne serait certainement pas favori qu’il tombe alors sur le Djoker ou sur Roger. Le tirage sera donc plus important que d’habitude pour cette raison…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis