Election de Mister 15-love

By  | 9 mai 2013 | Filed under: Insolite

Premier mai, muguet, doigts de pieds (en éventail), et des velléités de frivolités.

En parcourant les réactions sur l’article de William, je me suis dit que le meilleur de l’exercice, c’était les déclarations d’amour des séduits, les monuments de Karim et d’Elmar méritant notamment un hall of fame (of femme ?) chez Love-15.

Aussi, je propose que le pendant masculin de l’élection se joue ici sous forme de campagne, avec un principe simple : Mesdames, et Messieurs, si le cœur vous en dit, déclarez ci-dessous vos candidats coups-de-cœur, présentez vos chouchous !

S’ils sont non consensuels, c’est tant mieux !

Et que le vote se fasse subséquemment sur le pool illimité de vos choix.

Quelques précisions pour cerner les paramètres de l’élection :

  • joueurs en activité sur le circuit ATP (j’en  voyais venir certaines, ciao Marat), « sexy » ou      « séduisant », la plastique canonique n’étant qu’un condiment  utile à l’effet de capture.
  • Photo en lien exigée. Ne vous privez pas bien sûr de crucifier les bellâtres qui  vous laissent froid(e)s en annexe, les vacheries sur Sharap’  étaient un  vrai bon moment.

J’espère vivement que Julie sortira de sa tanière pour nous livrer ses impressions sur ses Mille et unes nuits avec Roger, aussi mythiques que les orages tropicaux qui inondent la passion unissant Serena et Karim !

 * * *

Voici pour ma part les candidats dont j’ai envie de défendre le « petit quelque chose » ; ma propre règle d’activité m’interdit de célébrer Marat, de vanter Roddick et Ferrero, ou de citer le sémillant Clément (au feu les lunettes et le bandana Captain, envoies-nous ce sourire en coin et ces yeux pétillants !).

Je  louerai donc les charmes (en tout bien tout honneur, hélas…) de messieurs :

Jo-Wilfrid Tsonga, Ernests Gulbis, Roger Federer, Benoît Paire, Novak Djokovic, Gilles Simon, Grigor Dimitrov et Jerzy Janowicz.

Et je snoberai d’un glacial dédain les habituels plébiscités Tommy Haas, Verdasco, Lopez, Fognini et autres Bolleli, laissant à d’autres le soin de tresser des lauriers sur leur chef de bellâtres…

Comme la réaction outrée de MacArthur, dépité qu’on boude sa Sugarpova, m’a bien fait rigoler, j’explicite un chouia mon mode de sélection : c’est l’ensemble de ce qui est donné à voir qui m’influence. La personnalité, donc, l’expressivité, la posture, la voix, le discours peuvent ajouter leur grain de sel à la silhouette et à la figure. Mais surtout, puisqu’il s’agit de joueurs, leur tennis compte. Le court est leur estrade. L’esprit qui s’y trahit, l’élégance qui s’y exprime, je n’en fais pas fi !

Mes nominés se présentent dans trois registres de séduction :

Les Marilyn, les Bad Boys, les Vrais mecs.

LES MARYLIN

Jo-Wilfried Tsonga

Tsonga c’est une enveloppe généreuse, douillette, ample, des pectoraux de nounours sur lesquels paresser en prenant le p’tit déj’ au lit. C’est un corps avec une vraie identité, pas un machin huilé, photoshopépilé, la tablette sculptée aux stéroïdes dont la chocolaterie sans saveur parsème à l’infini les pages glacées des magazines. Là-dessus, une gueule à l’avenant, un peu burinée, des angles et du rugueux pour relever les doudounes des biscottos. La voix douce du grizzli qui tente de rassurer l’entourage impressionné par sa prestance, une touche timide du même qui craint de renverser une pile d’assiettes chaque fois qu’il fait pivoter son mètre cinquante d’épaules. Le body-guard/maître nageur que vous voulez pour vos mouflets.

Tsonga, c’est LE fantasme du hammam : vous êtes alanguie dans la buée d’une pièce carrelée d’azulejos, il arrive, la peau ambrée perlant de vapeur, les reins ceints d’un pagne blanc, et annonce poliment qu’il est le préposé aux massages….

Pourquoi une Marilyn ?

Parce que comme ses collègues Djokovic et Dimitrov, plaire et séduire est chez lui une compulsion. Esclaves de leur public (les pouces), de la perfection qu’ils se doivent d’incarner pour leurs proches et la nation, ils sont aux aguets des désirs qu’ils imaginent. Leur personne se perd et se trouble dans un reflet diffracté à l’infini. Jo-Wilfrid confesse d’ailleurs une passion pour les fringues…

Les plus : le confort (hammam et petit déjeuner) ; son nom de boxeur.

Les moins : le narcissisme ; le tennis (y a la fougue, le rugueux, mais pour le moelleux, pardon ! Vous repasserez.) ; l’hypertrophie des pouces.

_ _ _ _

Grigor Dimitrov

Bon lui, niveau tennis de haut vol, charisme sur le court, belle gueule, œil de braise et charme des Balkans, y a tout n’en jetez plus ! Mais la Marilyn ultime, la poupée qui dit oui, c’est lui.

On a beaucoup glosé sur son mimétisme du Dieu Roger, et la faille qu’il suggère.

Mais ce sont deux vidéos hors court qui  m’ont convaincue que Grigor ne s’appartenait pas : deux vidéos où il est confronté par des femmes maîtres du jeu à un « challenge » filmé (un concours de rapidité pour trouver une bouteille pour une pub Wilson opposé à l’animatrice, un « slip ou caleçon » pour un webzine féminin du tennis). In-cro-yable l’abattage de ce pauvre Grigor, gloussant et émettant des signaux désespérés de coolitude comme si les camerawomen filmaient en string !

En gaaaarde !

 

Just a gigolo…

Les plus : ben tout le début

Les moins : non merci, je ne prend pas les restes de ces deux greluches

 _ _ _ _

Novak Djokovic

Sam l’a dit, Djoko est slip.

Le meilleur en slip, le meilleur en vestiaire. Prêt à tout pour prouver qu’il est prêt à tout, à se travestir en blonde, à se prendre une balle de Sharapova dans les roupettes, à s’épingler des parasols de chippendale aux tétons.

Il offre des chocolats aux journalistes pour s’attirer leurs faveurs aux Masters, la pudeur est un mot qu’il ignore.

Donc sex-machine revendiquée, glamour, provocateur et provoquant.

Avec le bon goût d’éviter un physique de Ken. J’aime bien son allure de renard, avec corps tout en finesse et en souplesse, et sa gueule au p’tit sourire, les yeux malicieux, typée avec un soupçon d’Orient. Bon, il a une coiffure de Playmobil, mais c’est qu’il a la chevelure vivace et abondante, et sa copine joue peut-être à Samson et Dalida la nuit. Parmi tous ces ex-Tarzan qui se dégarnissent (snif, Rafa, moi j’aimais ta chevelure de Mowgli), je préfère.

La beaufitude familiale déchaînée donne une touche sympa de smala kusturicienne.

Le caniche français, le canapé, la copine, c’est son côté Vrai mec de la Vraie vie.

Sur le court, l’aura de son mental de tueur et son abattage athlétique et gymnique valent son pesant de cacahouète ; il joue un tennis malin et complet à défaut d’être inspiré. Comme lui en fait.

Les plus : le charme bordélique des balkans, les mensurations de la gaule (silence les mecs, vous opinez bien sans piper – oui, bon – aux implants mammaires)

Les moins : Les arrachages bestiaux de T-shirt et les gueules contorsionnées de Parrain ; la testostérone, je la prends diluée dans un peu d’eau ; la p’tite croix dévote et le drapeau serbe. Dans le contexte historique ça fait peur.

* * *

LES BAD BOYS

Rebeeeelles ! C’est l’inverse des Marilyn, ils affichent une volonté rafraîchissante de ne pas plaire à tout le monde. Comme le regretté Marat, ils viennent des contrées slaves où un tempérament de feu aide la vodka à réchauffer l’hiver.

Ernests Gulbis

Niveau physique, c’est le Christ de Michel Ange, foutant dehors les marchands du Temple au Jugement dernier (euh…). Il affiche d’ailleurs une sympathie similaire pour les Marie-Madeleine.

Des yeux cernés de noceur, un sourire ambigu, tout le charme du démon à la gueule d’ange.

On le devine drôle, et pas sur commande, lui.

Niveau moral, c’est Gatsby le Magnifique, fils de Citizen Kane. Glandeur flamboyant, qui préfère la musique, le ciné et la poésie au tennis. Lynch plutôt que Gladiator. Intéressant.

D’autant que niveau tennis, il a le plus beau service de l’ATP. Une merveille digne de figurer aux côtés des slo-mo de Roger.  Ses amorties sont pas mal non plus. Mais voilà. Le nouveau coup droit, je dis non. Il ne passera pas par moi. Alors Nénesse, c’est comme tu veux, tu ne joues que des revers, tu le ramènes au magasin, mais ce machin immonde dépare ton glamour comme pas permis, on dirait le slice de Djokovic, en plus t’as coupé tes boucles.

Les plus : tu peux avoir Marat en prime, ils sont très potes

Les moins : son père psychopathe

 _ _ _ _

 

Jerzy Janowicz

JJ, il est hanté, expressif au-delà de toute mesure. Souriant, dubitatif, rêveur, furieux, tendre, passionné. Et, ne nous voilons pas la face (et surtout pas la sienne), beau. Mais alors beau de chez beau.

Le seul double mètre bien proportionné.

Il conchie la langue de bois, affirme préférer gagner des matchs de Coupe Davis qu’aligner les Tops 4, porte des lunettes classy et des petits bonnets de rappeur, et franchement, il est carrément chou avec sa superbe copine.

Un tennis décapant, brutal et traître comme une eau de vie polonaise.

Franchement, il a pas l’air sympa avec son petit frère ?

C’est mon choix Poster Boy.

Le plus : pas besoin d’escabeau pour changer une ampoule

Le moins : ses pieds soulèvent la couverture, c’est froiiiiid !


* * *

 

LES VRAIS MECS

Non, pas comme ‘les mecs, les vrais, macho-macho’ : comme les mecs en vrai, dans la vraie vie, qui allument le barbecue, qui ramènent les packs de lait Uht du Prisu. Ceux qui font des gosses, qui assurent. Ou pas. The guy next door.

Roger Federer

Son corps normal, poilu juste ce qu’il faut, ses sourcils épais plongeants qui font l’œil envoûtant, son œil qui pétille en interview, son air sombre de seigneur tout en noir sur le court, sa voix superbe, profonde et polyglotte, sa prestance, sa Mirka et ses jumelles, son bon et son sale caractère, et : une façon de bouger subjuguante. La part esthétique de son génie.

La grâce de Federer est dans le mouvement,  son vol effleure l’eau, ses ailes arrêtent le temps. Il marche, prépare un service, c’est Noureev.

Eh ben ouais, il triche avec l’arme secrète Supertennis, mais chacun a ses petits trucs n’est-ce pas ?

Les plus : Il fait très bien le coup de l’homme qui pleure, aussi.  Son poitrail large et velu, très mâle, très bien.

Les moins : jamais il lâchera Mirka. Il est heureux le salaud !

_ _ _ _

Gilles Simon

Gilou a pas mal de bric à brac dans sa boîte à charme : un visage avenant (faut juste pas regarder quand il joue), une combinaison troublante d’élégant corps de roseau et de virilité exacerbée, et un cerveau raccordé à une langue agile qui fait de lui l’astre ATPéien le plus brillant en interview.

Ce qui est rare est précieux, un prix de piano au conservatoire et un bac S, un joueur qui confesse son goût pour les lectures socio-politiques, ça met un petit grain de sel qui fait monter ses actions. Sur un court, son intellect s’exprime dans un harmonieux concert avec sa gestuelle fluide toute en timing, et il marche comme Federer (c’est un truc avec le genou qui est noblement arqué).

On a beaucoup glosé son physique de crevette, mais Gilles Simon possède de bonnes stats rapport puissance/poids (100 kg au développé couché, quand ce pauvre Richard culmine à 70 kg)…Petit mais costaud, la technologie Simon.

Franchement mesdames, eussiez-vous à choisir un père pour votre progéniture à l’âge de Cro-Magnon (on sait que l’atavisme et le désir entretiennent des liens étroits), Gilles Simon était le meilleur choix : souple, robuste, infatigable, malin, agressif, père concerné…

Polyvalence, c’est l’atout Gilou.

C’est mon choix ‘père putatif’

Les plus : pas de blancs dans la conversation

Les moins : ça va être dur d’en placer une

_ _ _ _

Benoît Paire

La french touch est très présente dans mon panorama,  j’aurais d’ailleurs pu traiter d’autres cas (Chardy, Gasquet) mais déjà que c’est long. Le cas Benoît pour finir.

Plus que pas mal dans son style longiligne, Benoît, c’est une sensibilité de violette qui confesse « avoir un peu peur de Richard Gasquet. » Pour les fantasmes d’infirmière ou de sauvetage de perdreaux, c’est que du bonheur.

Il se montre sans fard, à vif, et l’on devine sans peine le style qui vous réveille à 2 heures du mat pour crise d’angoisse intempestive, sort prendre l’air, vous réveille en rentrant après avoir tourné deux heures sur le périf. Le genre pour fille jeune, en pleine santé, qui a dix ans à consacrer à une Cause.

Les plus : pas exigeant sur ses menus

Les moins : tu dois te taper toutes tes vacances avec Wawrinka au camping de Neuchâtel.

Mwalà, à vous, réparez les injustices, vantez-nous les mérites des laissez-pour-compte de ma sélection, je réserve mon vote définitif à la clôture, des fois que j’y rencontre mon chemin de Damas.

EN BONUS :

Une sélection vidéo spéciale actualité (terre/Madrid) pour nos bôs gosses

Tsonga contre Nadal en demi-finale à Monaco

 Dimitrov contre Nadal à Monaco

 Djokovic contre Nadal en finale de Monaco

 Ames sensibles s’abstenir : Janowicz contre Querrey à Madrid (les balles ont porté plainte pour coups et blessure à la fin)

 Un moment de pure poésie pour se remettre : Gulbis contre Haas en finale de Munich

 Compilation Federer à Madrid

 Simon contre Nadal à Madrid

 Paire contre Nadal  à Monaco

About 

Avocate attitrée de Richard Gasquet sur 15LOVE (SAUVEZ les bébés phoques !) et Thiemolâtre irrécupérable. Que le Revers à Une Main soit avec toi.

Tags:

468 Responses to Election de Mister 15-love

  1. Skvorecky 8 mai 2013 at 10:06

    Oh My God!

    Avant de lire ton article, une absence criante à signaler: Nadal. Je suis sûr qu’il y a plein de fans de ce qu’il dégage physiquement sur un court.

    Sinon, quelques beaux gosses genre Feliciano, mais bon, ça, que chacun les mentionne selon ses goûts.

    • Thoris 9 mai 2013 at 09:57

      C’est sûr que Lopez est incroyablement beau. Presque trop en fait.

    • Thoris 9 mai 2013 at 10:05

      Un peu trop top-model : http://bit.ly/Q7BC96

  2. Evans 9 mai 2013 at 09:28

    Voir les noms de Federer et de Djokovic figurer dans la liste des plus beaux mec du circuit? Non, je refuse de participer à ce jeu.

    • Patricia 9 mai 2013 at 12:07

      Evans, t’as rien compris, on parle d’AT-TI-RAN-CE, pas de beauté (concept plus consensuel) je les trouve attirants, je suis bien sûre loin d’être la seule, et le jeu est conçu pour que tu exposes pourquoi Nadal (je suppose) est plus sexy à tes yeux.

      • Evans 9 mai 2013 at 12:48

        Je taquinais!!!!

  3. Thoris 9 mai 2013 at 09:55

    Morte de rire ! C’est brillant, enlevé et pas ampoulé (ma crainte).Evidemment un choix très personnel et tant mieux, d’éviter la consensualité

    Dans le stock des cités, je vote Grigor, qui m’a fait monter les hormones l’autre soir, haut, très haut.

    Dans les non-cités : Nadal pour tout ce qu’il dégage

  4. antsiran23 9 mai 2013 at 11:30

    Un bonheur de te lire Patricia ! Mais franchement rien à ajouter. Je n’ai aucun avis sur les mecs, hormis leur façon de jouer. Et ce que tu décrits de Federer me comble. Il est l’unique !

    • Thoris 9 mai 2013 at 11:44

      Mais physiquement, il n’est pas beau. Heureusement, finalement car si en plus il était beau, ce serait presque trop pour un être humain. Et il va bien avec Mirka, tous deux des gens ordinaires sur ce plan-là.

      • antsiran23 9 mai 2013 at 12:39

        M’en fous qu’il soit beau ! Ce qui est beau chez lui c’est son tennis. le seul truc qui m’intéresse chez les mecs !

        • Elmar 9 mai 2013 at 14:16

          Ce qui est beau, chez lui, c’est son compte en banque, tu veux dire!
          Je suis sûr que c’est ça qui le rend attirant. Comme Djoko d’ailleurs!

      • Thoris 9 mai 2013 at 13:19

        Mais du coup, tu dois te sentir très mal à l’aise sur un article comme ça, non ? Je compatis :lol:

        • antsiran23 9 mai 2013 at 14:12

          Non, je trouve çà sympa. C’est super bien écrit et j’apprécie l’esprit d’analyse des unes et des autres.

  5. William 9 mai 2013 at 11:51

    Pitaaaain la copie de Jerzy ! Moi aussi je veux aller en finale de Bercy…

    Super Patricia, je reviens plus tard.

  6. MarieJo 9 mai 2013 at 12:43

    bonjour les choix !

    non mais patricia gilles simon ? vraiment attirant ? franchement ça me dépasse, avec son physique d’oiseau déplumé ? t’as pris des champignons asiatiques, c’est pas possible autrement !

    roger bon, ça passe encore… même si je le laisse volontier à sa mirka !
    et je reconnais que tu nous a bien vendu le côté nounours de tsonga pour une soirée au coin du feu dans un chalet à la montagne ;)

    moi je veux bien garder Benoit en prem’s et jerzy en deux !

    et pour dimitrov c’est officiel le grishapova est confirmé ! sorry coach ;)

    http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2321713/Maria-Sharapova-embraces-rising-tennis-star-Grigor-Dimitrov-celebrate-biggest-win-yet.html?utm_medium=referral&utm_source=t.co

    • Coach Kevinovitch 9 mai 2013 at 13:43

      Dimitrov, je le hais, cette relation ne durera pas et elle le cocufiera.

      S’il perd contre Wawrinka ce soir (c’est important pour mon RYSC), je plante des épingles dans ma poupée vaudou à son effigie.

    • Thoris 9 mai 2013 at 14:32

      Dimitrov a joué le rôle de la main invisible dans ce tournoi. Tu pourrais lui témoigner un peu de reconnaissance :mrgreen:

    • Patricia 9 mai 2013 at 15:05

      Tu sais Benoît est plus grignet que Gilles (mais grand)… J’ai évité la photo « shirtless » pour ne pas pourrir sa candidature.

      Et il a un visage léonin, très expressif, une personnalité très virile (si t’es pas un super teigneux avec son parcours -cf la video en lien, tu arrêtes en CM2), de l’humour…

      Haas, y a une photo qui résume ma perception : http://www.welovetennis.fr/medias/images/DOSSIER%20GENERAL/Haas%20munich.png

      Oui, beau. C’est carré, c’est bavarois, c’est lisse, c’est ken-poupée-mâle en plastique à 0% de matière drôle.

  7. May 9 mai 2013 at 13:20

    Je n’ai pas autant de commentaires à faire sur « nos » joueurs de tennis. J’aurais même tendance à caricaturer tellement ils sont pour moi que des « icones » non palpables et qu’en réalité je n’apporte aucune mais aucune importance à leur apparence physique (beauté physique). C’est l’attitude que je préfère garder et en cela Federer est un vrai récital mais aussi Nadal avec une contradiction, félin et pataud à la fois. Tsonga lui c’est un ours et Djoko une vrai gazelle. J’aime aussi les déplacements de Murray lorsqu’il est dans un bon jour. D’ailleurs je porte peu d’importance à ce qu’ils sont en dehors du court. Pour moi ce sont des types en short mais je fais un petit effort de participation :

    Djoko : le bon pote avec qui on peut blaguer, pour moi, c’est le pendant masculin de la Serena de William.

    Fed: Je le vois pépère à préparer des dîner en famille pour discuter autour d’une bonne table.

    Rafa: idéal pour faire une partie de foot ou une balade en bateau. Il serait intéressant de décortiquer son esprit qui m’a l’air bien tortueux et il semble aimer la compagnie des gens.

    Tsonga : m’a l’air d’être sympa mais j’ai du mal à lui trouver un quelconque autre attrait.

    Gulbis: Je le garde pour les sorties culturelles, le ciné, les concerts… il m’a l’air aussi pas mal fêtard !

    Simon : pour son coté « intellectuel » mais pas dans le sens péjoratif. Discuter politique ou parler d’histoire, d’actualité c’est aussi très intéressant. En plus, il a un bon esprit d’analyse et est assez juste pour décrire les personnes qui l’entourent et il sait aussi parler de lui.

    Dimitrov & Paire: Je commence tout juste à les découvrir mais pour le moment chacun dans son style (Dimitrov doit absolument exister par lui-même) ils ne sont pas du tout déplaisants, attendons d’en savoir un peu plus…

    Comme je n’ai rien à ajouter de plus que la fois dernière, je reposte une partie
    d’un de mes commentaires sur le fil de William « Miss 15Lt »:

    « Chez les hommes le preums toute catégorie c’est Tommy Haas.
    Blake a un visage sympa mais son problème de dos plombe ses postures. Dommage!
    Nadal a un joli sourire, contrairement à Federer qui a plus d’allure lorsqu’il joue au « beau » ténébreux.
    Personne n’a remarqué que Ferrer avait de beaux yeux (au repos)? Si si, il faut savoir être juste parfois.
    Gulbis a parfois une belle gueule.
    Djoko et Murray ont de très jolies petites amies.
    Stepanek est un tombeur! »

    Merci Patricia tes textes sont toujours aussi savoureux !

    J’ajouterais que j’aime que Stepanek ne fasse rien pour avoir l’air plus beau, ses tenues bariolées difformes aux couleurs de l’arc-en-ciel, c’est tout lui, l’antithèse du tout marketing de qui nous savons !
    Féliciano Lopez, c’est tout ce que je n’aime pas!

    • Antoine 9 mai 2013 at 14:55

      Simon : pour son coté « intellectuel » mais pas dans le sens péjoratif…

      Qu’est ce que le côté péjoratif du mot intellectuel May ?

      • Nath 9 mai 2013 at 15:06

        L’intellectuel je-sais-tout, voire je-crois-tout-savoir-et-je-ne-me-gêne-pas-pour-le-clamer-haut-et-fort :?

        • Antoine 9 mai 2013 at 15:09

          En d’autres termes, un crétin…

          • May 9 mai 2013 at 16:20

            … ou l’intello de bas étage!

        • May 9 mai 2013 at 15:14

          C’est bien ça Nath ;)

    • Nath 9 mai 2013 at 15:02

      Ben finalement tu as réussi à écrire plein de choses sur ces types en short !

  8. Elmar 9 mai 2013 at 13:21

    Le Patricia Nouveau est sorti, on l’attend autant que le Karim Nouveau et on s’en délecte jusqu’à la dernière goutte.

    Je dois reconnaître que je n’ai jamais su ce que les femmes estimaient être un homme beau ou attirant, donc je suis sans doute mal placé pour donner mon avis.

    Reste ma perception de mec. Donc voilà:

    - Jo, pour moi, c’est une forme de trompe-l’oeil, une arnaque. C’est le mec qui va au fitness tous les jours, qui se sculpte un corps de rêve et qui rêve de tomber toutes les filles grâce à ça. Mais en fait, cela cache un terrible manque de confiance en soi. Ca se voit quand il parle, de sa voix toute timide, en français et pire encore en anglais. Or, pourquoi un type dans le top-ten, riche, musclé, beau, pas trop con devrait-il manquer de confiance ? C’est sans doute en-dessous de la ceinture que ça se passe. Tsonga? Une arnaque, je vous dis!

    - Grigor. Bon, lui, c’est un peu l’inverse de Tsonga. Il a sa gueule de premier de classe de 12 ans; quand tu le vois, t’as envie de l’emmener boire sa première bière et culbuter sa première pute. Et c’est là que tu te rends compte qu’il a à son palmarès la Sérénissime et Sugarpova. Respect. Pour le moment, en tous cas. Parce que s’il touche à Elena, alors là, ça va barder.

    - Djoko. J’avais jamais envisagé que Djoko pouvait avoir du charme. Mais j’oubliais que la roublardise serbe pouvait avoir qqch de séduisant aux yeux des femmes. J’ai un pote Yougo, que j’ai jamais trouvé beau mec, qui a pas mal d’embonpoint, mais qui emballe sévère. Ca doit être qqch avec l’accent. Ou pas. J’en sais rien. Bref, le Djoko est tellement slip que je peine à le prendre au sérieux. Et on ne se lasse pas de cette photo.

    - Ernests. Ah! Alors là je dis oui! Voilà le mec avec qui j’aimerais bien passer une soirée. Putain, ta nuit en sa compagnie à Riga ferait passer le « Very bad trip » pour une promenade tranquille en famille le dimanche après la messe.

    - Jerzy. Oula. Patricia ne l’a pas dit, mais elle est carrément masochiste. Son fantasme ultime? Se faire éventrer dans une ruelle sombre de Cracovie, façon Jack l’Eventreur. Comme dire? Je crois qu’au bout de 5 minutes avec ce psychopathe, j’aurais carrément peur qu’il sorte son couteau de sous son manteau, qu’il porte à ses lèvres la lame dans un sourire sadique avant de finalement te le planter avec un rire dément. Il me fait plus peur que Jack Nicholson dans Shining. C’est le seul mec de la sélection avec lequel je préférerais garder un périmètre de sécurité.

    - Le Fed. Pour moi, il faut distinguer Rôgé, le banquier bon père de famille à la bedaine naissante, et Rodgeur, l’icône classe milliardaire. Le premier me ferait chier, le second m’énerverait. Le mélange des deux pourrait peut-être me fasciner.

    - Gillou, je sais pas pas s’il est sexy, mais c’est un mec avec qui j’aimerais bien confronter mes idées concernant la métaphysique kantienne. Le mec le plus intéressant de la bande, clairement.

    - Paire et manque, je fais l’impasse.

    • Evans 9 mai 2013 at 14:14

      Pour avoir vu Dimitrov en live je confirme que ce petit a quelque chose de captivant. Je l’ai vu à la porte d’Auteuil, l’an dernier. Je pensais être en face de Philip Petschzner alors que c’était Dimitrov. Il y a des courts annexes retranchés dans les bois de l’autre côté de la route qui ne voient pas mal de stars défiler. J’ai pu voir Blake, Schiavone, Donald young, Michael russel & co…

      Blake est vraiment beau gosse.

  9. Elmar 9 mai 2013 at 13:23

    Mon vote va à Verdasco, dont je trouve qu’il dégage une force animale assez charismatique. Et en gaucher que je suis, c’est le coup droit que je préfère sur le circuit.

    • Patricia 9 mai 2013 at 14:57

      Vedasco ? Autant Lopez a des yeux de merlan frit, autant Verdasco est le casting parfait pour un clip de Brel « beau beau ! Beau et con à la fois ! »
      Fernando-Verdasco-bat-Rafael-Nadal-Mutua-Madrilena-Madrid-2012.jpg
      Des fourmis dans la main au bout de deux secondes.

  10. Coach Kevinovitch 9 mai 2013 at 13:38

    Merci à Patricia pour cet article mais également pour agrandir la clientèle de mon cabinet d’avocats car je viens de montrer ce classement à Feliciano Lopez. En effet, nous allons porter plainte contre toi pour deux motifs:

    Le premier est l’absence de mon client dans ce classement.

    Le second est la présence de Gilles Simon ce qui laisse supposer qu’il serait plus beau et/ou sexy ce qui est encore plus grave.

    Le troisième est l’état d’ivresse de l’auteur car le second motif est la preuve d’une alcoolémie trop élevée. Visiblement, les débits de boisson ignorent les jours fériés.

    J’ai l’impression que Lopez, Verdasco (dans une moindre mesure selon moi) et Sharapova payent pour leur caractère. Ceci m’apparaît injuste car on parle là de physique. Le caractère infâme d’une personne ne la rend pas moins belle physiquement tout comme sa beauté ne la rend pas moins infâme.

    • Thoris 9 mai 2013 at 13:49

      Ce sont les hommes qui font monter la température du corps de Patricia. Dans l’absolu, c’est Lopez le plus beau, mais l’attirance, comme dit l’auteur, c’est autre chose.

    • Patricia 9 mai 2013 at 14:53

      Lopez ?
      http://www.tennisrulz.com/atp/players/lopez/001.jpg
      Regarde cette photo et dis-moi si elle n’illustre pas à la perfection l’expression « vide abyssal ».
      La poulpophilie n’est pas mon truc.

      Et tu mets Gilou dans un contexte normal, les minettes se crêperaient toutes le chignon à son sujet…

    • Sylvie 9 mai 2013 at 15:16

      Je rejoins Patricia, cette photo elle me fait juste rire tellement il est caricatural dessus. Les beaux traits c’est une chose mais si derrière c’est vide mieux vaut un mec moins glamour mais plus intéressant !

  11. Nath 9 mai 2013 at 14:19

    J’avoue que je donnerais cher pour voir la tête de Karim quand il verra le nom de Gilles Simon dans l’article.

    • Elmar 9 mai 2013 at 14:24

      Il est en train de rédiger le comm’ qui fera instantanément son apparition dans le hall of fame.

    • MarieJo 9 mai 2013 at 16:05

      il va faire comme moi : non mais c’est sérieux là ?

      toute mimique de karim doit valoir de l’or surtout devant une photo de serena avec gilles simon rigolard à ses côtés ! pls make it happen :)

  12. Antoine 9 mai 2013 at 14:50

    Super article Patricia.

    N’étant toujours pas résolu à changer d’orientation sexuelle en dépit de la possibilité bientôt très proche de pouvoir me marier avec l’un d’entre eux, je prendrai le problème avec un angle légèrement différent: avec lequel faut il passer une soirée pour qu’il fasse les trois quarts du boulot pour vous et que n’ayez quasiment plus rien à faire pour en attraper une pas trop farouche..

    D’où une grosse hésitation entre le coiffeur et Gulbis et peut être aussi Cilic qui n’est pas mauvais dans le genre non plus à ce qu’on dit.

    Concernant le premier cité, notre ami Fernando, en fin de soirée c’est sûr qu’il va partir avec la coiffeuse et que vous avez une chance avec l’autre, mais il faut supporter toutes ses conneries entretemps. Je vois qu’il est beaucoup question de son complice de soirée, c’est à dire Lopez qui aime bien sortir avec lui pour la raison que j’indique: Fernando les attire comme des mouches et lui ramasse. Je lis qu’il serait beau. C’est possible, je n’ai aucune opinion sur le sujet. En revanche, il semble être d’une rare niaiserie et je me demande si ce n’est pas aussi l’une des raisons pour lesquelles il aime bien sortir avec Fernando: à côté de lui, il arrive à paraître intelligent..A à ce niveau de bêtise, on en devient laid, en tout cas peu attirant..La photo postée par Patricia est effectivement éloquente. Quand on est en face de Lopez, on est en face du vide…

    Avec Gulbis, on peut faire coup double et même triple: non seulement il va tout payer mais en plus cela peut se terminer en sympathique quatuor, ayant été à très bonne école avec Marat, champion hors concours depuis que Nastase a pris sa retraite. Donc c’est Gulbis of course !

    Si je me mettais à la place de ces dames, je voterai pour Nadal dont le côté animal et félin est fascinant d’autant qu’il contraste fortement avec une douceur et une timidité en dehors du court. En plus il est fidèle mais pris par sa très charmante amie, elle même amie de sa soeur.

    Roger, c’est joli à voir jouer évidemment mais en privé, c’est loin d’être de la rigolade. Son image de gendre idéal ne cache pas complètement son autoritarisme, son égo surdimenssionné, son matérialisme foncier. Ce n’est pas un poète, c’est le boss et heureusement pour lui, il y a Mirka pour stabiliser tout cela et diriger Roger Inc d’une poigne de fer pour son compte.

    A propos, merci pour la compil de Roger à Madrid l’année dernière. IL était vraiment bon. C’est très esthétique en bleu et Tiriac est vraiment con de ne pas avoir refait les courts de A à Z à ce moment là car il n’y aurait pas eu tout ce foin sur la couleur. Du coup, il a du s’y coller cette année, dépensé 900 000€ pour refaire tous les courts sur 50 à 70 cm de profondeur car le problème était un problème de mauvais drainage et par radinerie, ils avaient juste mis un peu de bleu superficiellement dessus..

    Je constate néanmoins qu’il y a toujours des faux rebonds ce qui est quand même un comble, moins qu’avant sans doute…

    En voyant cette comil je me dis aussi que Roger est un bien meilleur joueur de terre battue qu’il y a quelques années. A mes yeux il n’est vraiment devenu bon qu’en 2009 quand il a commencé à tirer tout le partie de la surface en faisant des amorties à la pelle.

    J’ai trouvé bizarre qu’il n’en fasse aucune contre le Mérou avant hier et il ne va sans doute pas en faire beaucoup contre Nishikori tout à l’heure qui est très rapide et ne recule pas..Je pense d’ailleurs que Nishikori peut lui causer de sérieux problème s’il joue bien car il retourne bien et prend la balle très tôt. Mais il aura des problèmes côté revers l’ami japonais, d’autant que la terre battue n’est pas sa tasse de thé….Enfin, on verra bien. C’est en tout cas un match pour une demie finale vu le niveau des deux autres (Andujar et Gimeno Traver) qui peuvent chacun être l’adversaire du vainqueur de ce match en quarts…

    • Antoine 9 mai 2013 at 15:11

      Tiens, je vois qu’il a une cote moyenne de 4,75 Nishikori, contre 1,09 en moyenne pour Roger..Cela me parait bien optimiste pour Roger qui n’a qu’un match dans les jambes…

    • Nath 9 mai 2013 at 15:13

      Si en quart c’est Nishikori – Andujar c’est loin d’être joué…

  13. Sylvie 9 mai 2013 at 15:10

    Merci à Patricia pour cet article subjectif et assumé qui, à mon avis, exprime bien la différence entre hommes et femmes en ce qui concerne la séduction. J’apprécie qu’elle n’ait pas choisi forcément les plus beaux mecs du circuit, les hot guys les plus fréquemment cités mais justement ceux qui ont, à ses yeux, un potentiel de séduction pas uniquement lié à des critères physiques.

    Personnellement, j’ai du mal à séparer le physique des joueurs de tennis de l’émotion qu’ils me procurent, de leurs interviews, de leur attitude sur le court, de leur jeu, de leur personnalité. Et plus je les suis de près, plus je m’y attache évidemment. j’ai du mal à les évaluer sur des critères purement physiques comme des mannequins sur papier glacé où là, il est plus facile de faire un classement esthétique vu qu’on ne les connait pas et qu’ils ne sont que des images.

    Si je prends la liste de Patricia, je distingue à l’intérieur de celle-ci deux catégories : les beaux mecs avec du sex appeal et les séduisants. Dans la première catégorie je mets en tête Dimitrov, vraiment beau gosse et avec un jeu séduisant suivi de Paire et Janowicz à un degré moindre. Belle tête mais vraiment trop grand.

    Dans la seconde catégorie, celle de ceux qui me séduisent sans être les plus beaux gosses du circuit, je mettrais en tête largement Roger bien sûr. Belle silhouette, prestance, élégance, voix, regard, il a vraiment du charisme pour moi et c’est lié à l’intérêt et l’émotion procurée c’est évident. Bon le Roger de la maturité pas l’ado à cheveux longs assez ingrat quand même. Comme disait Julie Coin qui citait aussi Roger quand on lui demandait quel était le joueur le plus sexy ,  » ce n’est pas le plus beau gosse mais il a vraiment quelque chose ». J’aime aussi la largeur d’épaules nettement moins le torse velu.

    Tsonga, Djoko, je comprends le choix mais ils ne me touchent pas d’aucunes manières. Gulbis il a trop une tête de bébé mais il y a du potentiel. Simon j’ai du mal avec son corps de poussin mais il a un joli visage et je conçois aussi qu’on puisse lui trouver du charme.

    Dans les non cités, je mettrais Haas car il est à la fois beau, séduisant et intéressant même si sa mâchoire carrée me fait un peu trop penser à Ken de Ken et Barbie mais il est quand même top, Nadal qui, s’il ne me séduit pas particulièrement à sa place dans la liste et a vraiment des arguments, Blake et Del Potro qui, comme Roger, même s’il n’est pas un beau gosse a aussi quelque chose. j’aime bien aussi Andreas Seppi.

    Dans la liste de ceux qui ne me touchent absolument pas : Lopez trop tout même si vraiment beau, Verdasco, la caricature pour moi du bellâtre latin comme Ronaldo.

    Sinon, je trouve amusant que chez les hommes visiblement « bon père de famille » soit perçu comme négatif et anti glamour alors que moi je suis très touchée par les hommes avec des enfants surtout s’ils s’en occupent justement. Les photos de Fed avec ses filles sont juste craquantes. C’est peut-être du à mon $age mais le côté rebelle tombeur ne me séduit pas particulièrement.

    • Nath 9 mai 2013 at 15:43

      Wow, tu as réussi à comparer Verdasco avec pire que lui-même 8O
      Sinon, j’ai du mal à comprendre ce truc avec la largeur d’épaules, peut-être parce qu’à peu près tout homme est plu épais que moi :lol:

    • Sylvie 9 mai 2013 at 15:52

      Je n’aime pas les épaules étriquées. C’est assez rare chez les sportifs en général mais les gringalets du torse je trouve ça moins sexy.

    • Sylvie 9 mai 2013 at 15:53

      Ronaldo ferait passer Verdasco pour un intellectuel

  14. MacArthur 9 mai 2013 at 15:24

    Excellent papier, Patricia. Les descriptions sont belles. Heureusement, que j’ai encore con fiance en ma sexualité… Ouf! Je reviens plus tard, plus en détails.

    Mais je constate que tu as décidé d’être têtue jusqu’au bout en ne citant pas Berdych. Ne pas trouver Berdych attirant, avec tout ce qu’il dégage, c’est quand même quelque chose? Tu avais déjà annoncé la couleur sur l’autre fil, en dénigrant ses cuisses qui tombent sur ses genoux. Je savais que tu allais poursuivre ta campagne de sabotage jusqu’au bout. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Tes choix sont rigolos. C’est ça les mecs attirants, donc?

    • May 9 mai 2013 at 16:18

      Je ne sais pas si c’est l’effet de son regard bleu acier mais je trouve que Berdych a un regard creux qui le rend bien trop glacial, il est peut-être chaleureux dans la vrai vie mais il n’en a pas vraiment l’air vu de ma ligne de mire.

  15. Thoris 9 mai 2013 at 15:24

    Vous me faites peur Patricia et Sylvie a voir du vide à partir d’une simple photo. Une photo ce n’est qu’un instantané figé. Du coup, c’est très superficiel de dire d’un mec qu’il est un poulpe au simple VU d’une photo… Pas bien les filles, pas bien ! :lol:

    • Sylvie 9 mai 2013 at 15:45

      Il n’exprime rien sur les photos censées illustrer son côté sexy si tu préfères. Après, je ne le connais pas mais son style ne m’attire pas.

  16. Nath 9 mai 2013 at 16:08

    Bon alors, d’abord Ferrero et Clément apparaissent encore au classement ATP, alors j’ai bien envie de sélectionner Juanqui pour pas faire comme les autres, mais le fait est qu’au moins un joueur me plaît plus, alors je vais rester dans le cadre choisi par Patricia.

    Maintenant, un tour d’horizon de ceux pour lesquels je ne voterai pas.

    Marrant ce que tu dis de Tsonga, c’est vrai que le contraste entre son jeu / son physique et sa voix est loin d’être repoussant. S’il me propose de partager son kinder bueno je ne dis pas non, mais pas plus.
    Djokovic (glamour, sérieux ???) et Paire (non, toi aussi tu as eu droit à la crise d’angoisse nocturne ?!) ont une morphologie « tout en long » qui me pose problème, assez éloignée de l’impression de « confort ». Et puis en ce qui concerne le Serbe il ne faut pas oublier ça : Brrr

    Simon, je te comprends, Patricia. La description que tu en fais du père d’une autre époque est convaincante entre autres. Mais, en 2012, je l’ai croisé en arrivant sur le site du tournoi de Valencia avec son sac de sport sur le dos et il n’a rien suscité en moi, donc c’est non.
    Gulbis, il a du charisme mais il est trop blond à mon goût.
    Dimitrov et Jerzy, il me suffit de lire les moins pour me dire que non, décidément, c’est pas possible. En plus le Polonais ne me dit rien du tout. Parmi ses points communs avec Marat, il y a la démarche, ça n’aide pas…
    Tiens, j’ai oublié Federer, le caractère tel que tu le décris pourrait m’attirer (Antoine va dire que je suis maso), mais bon il m’attire pas, voilà tout.

    Parmi les non cités dans l’article, le plus beau à mon sens est Tommy Haas, surtout depuis que je l’ai vu en vrai, mais ce n’est pas le plus sexy, peut-être parce que je n’aime pas trop la langue allemande. Chardy est très sexy par contre mais sans le son, parce que son babillage de sa voix de gamin entrecoupé de petits rires fait tout tomber à plat.

    Pour conclure, bravo Patricia pour cet article, j’ai bien aimé la catégorie des Marilyn notamment. et puis ça donne l’occasion de se défouler un peu ;)

  17. Sylvie 9 mai 2013 at 16:14

    Ce qui est amusant dans cet exercice c’est de se mettre dans la peau des autres. Moi Serena, elle me fait fuir en courant mais je comprends pourquoi elle peut paraître sexy à certains hommes. Elle est too much et elle assume.

    La séduction est vaste et complexe et heureusement.

  18. MarieJo 9 mai 2013 at 16:37

    feliciano ou deliciano comme l’a surnommé la mère de murray… c’est typiquement le poseur qui se la joue un peu… sur certaines photos c’est vraiment exagéré, mais quand il daigne porter ses lunettes il fait plus naturel ! tout est une question d’angle de vue ;)

    @ antoine, j’adore la description du duo verdaco/feli en mode plan drague :)

    djoko, gulbis, avec jerzy aussi pour allez faire une teuf, s’éclater sur une piste de danse, boire deux shoots de vodka… et jouer au strip poker why not !

    fed pour faire un diner raclette chez lui en suisse,

    tsonga pour te consoler après t’être foulé la cheville, il connait les gestes de kiné et tout ça ;)

    simon pour t’apprendre les échecs, c’est toujours utile :)

    benoit et grigor : pour avoir eu l’occasion de les rencontrer en 2011 à cherbourg, ils sont super gentils, presque timides… quoique grigor a prouvé qu’il est un faux timide depuis les épisodes serena/maria…
    je les trouve craquants de simplicité, leur côté enthousiaste des petits jeunes qui grimpent dans l’échelle du classement, ils sont toujours rafraichissants… je vote pour la jeunesse :)

    dans les mecs attirants à la retraite aujourd’hui, j’aimais bien corretja du vrai charme, son accent français était craquant :D

  19. Skvorecky 9 mai 2013 at 17:01

    Le texte est poilant.
    La sélection, personnelle et originale, n’en est pas moins très cohérente. Une réussite.

    On a droit à des commentaires creusés de May et Sylvie, que demander de plus!

    Et s’il faut voter (si cela a un sens en tant qu’hétérosexuel), je dirai Gulbis pour sa personnalité de fêtard, artiste et bourré d’humour. Et puis je crois qu’on peut dire qu’il a une bonne gueule. Je ne dirais pas que c’est le mec que tu as envie de présenter à ta soeur, mais bon.

  20. Skvorecky 9 mai 2013 at 18:31

    Upset alert. Break pour Nishikori dans le 3ème.

    Antoine, tu vérifies que les courts de tennis font toujours 26 yards x 9 ?

  21. Colin 9 mai 2013 at 18:42

    Je me suis régalé à lire ce texte Patricia.

    Tout ce qu’on a envie de te dire après avoir lu ça, c’est:

    « Enchanté, mon nom est Jo-Jerzy Simon »

  22. Colin 9 mai 2013 at 18:47

    « Attendu au tournant » a battu le Vrai Mec.

  23. Sylvie 9 mai 2013 at 18:49

    Bye bye Roger. Un 3e set cata contre un joueur solide, ça ne pardonne pas. Une année vraiment mauvaise pour l’instant et un scénario qu’on risque de revoir.

  24. May 9 mai 2013 at 18:50

    Après Grigor, c’est Nishikori qui assure aussi la relève. Bon Federer était en mode retour après 2 mois d’arrêts. La concurrence pour les favoris s’intensifie enfin parce que les jeunes ont aussi faim de grandes victoires après avoir picorer des miettes depuis des lustres et aujourd’hui ils rentrent sur le terrain en croyant réellement en leur chance. Fini le respect pour le goat et cie…

    • Sylvie 9 mai 2013 at 18:56

      Ce n’est pas faux ce que tu dis mais je pense que Federer cela fait un moment que ce type de joueur sait qu’il peut le battre dans un bon jour en l’agressant. Federer est dorénavant le plus prenable des quatre avant Murray. C’est plus un exploit de battre Djokovic à mon avis. Ou Nadal.
      Federer cela commence à être banal de le sortir d’un tournoi. Pour que cela change vraiment il faudrait qu’à la fin le trophée aille à un de ceux-là et on n’y est pas encore.

      • Guillaume 9 mai 2013 at 19:20

        Oui et non. Je pense malgré tout que Federer reste celui qui gagne le plus de matchs dans un mauvais jour, juste sur son aura (avec Nadal, aussi, mais lui il met une telle intensité physique que même quand il joue mal c’est un calvaire pour l’adversaire). Tandis que Murray et Djokovic, s’ils jouent mal ils en chient des ronds de chapeau. Djoko, le nombre de fois où il ne s’en est sorti que sur sa caisse physique au dernier set… Quand au Scot, il passe même encore régulièrement à la trappe dans ses mauvais jours. Federer, lui, arrive encore à gagner un Chelem avec le dos bloqué en plein stade des 8e et 1/4 de finale. Et ça ne marche pas que sur ses contemporains Malisse et Youzhny. Paire le disait la première fois qu’il l’a joué : Federer impressionne. Quelque part, il récolte là les fruits de sa légende.

      • Sylvie 9 mai 2013 at 19:37

        Je trouve que c’est de moins en moins vrai. Federer va très vite à la faute dans un mauvais jour. Alors c’est vrai que dans ses grandes années, certains joueurs étaient incapables d’en profiter, aujourd’hui on a des joueurs qui s’en tiennent à leur plan de jeu et continuent de bien jouer mais il aide aussi bien ses adversaires notamment dans le 3e set aujourd’hui.

        L’aura de Federer est encore très grande car il impressionne mais je pense que pour la génération montante le joueur à battre ce n’est plus lui. Enfin c’est lui pour le côté « j’ai battu une légende » mais moins dans le sens j’ai battu le meilleur.

        • Evans 9 mai 2013 at 20:22

          Je ne suis pas du même avis. Je rappelle les noms des gars qui l’ont mis au tapis cette saison.

          Post cincinnatti
          Berdych
          Murray
          Del potro
          Djokovic

          2013
          Murray
          Benneteau
          Berdych
          Nadal

          Autrement dit, ses bourreaux(depuis le tournoi de l’Ohio) sont des joueurs qui l’ont battu(ou lui créaient des problèmes) dans « ses grandes années ». A mon humble avis, il n’y a rien d’alarmant. Il a quand même passé à la moulinette Tomic, Raonic & co à l’OA…

    • Guillaume 9 mai 2013 at 19:03

      C’est drôle ce que tu dis. Je suis en train de sortir des déclas d’Henri Leconte, et je tombe justement sur ça, daté de mars : « Beaucoup de joueurs du Top 10 sont contents d’être là, et n’en veulent pas forcément plus. Or quand tu es arrivé là, tu dois avoir envie de jouer le N°1, le N°2, les jouer encore, encore… et pas de regarder le tableau en espérant que le hasard te donne l’ouverture pour aller loin sans les rencontrer. » Les types qui se sont mangés Federer, puis Fedal, puis Fedalovic, ont trop intégré le fait que ceux de devant étaient trop forts. Le fameux « le plus grand joueur de tous les temps », « le plus grand terrien de tous les temps », « le plus grand 3e homme de tous les temps », et même « le meilleur joueur à n’avoir jamais gagné de GC », comme je l’ai déjà entendu pour Ferrer. Vive le retour de l’impertinence avec ces p’tits gars plein d’aplomb.

  25. Guillaume 9 mai 2013 at 18:53

    Là, il va falloir que Patricia stops the rotates et finisse dare-dare sa série sur Nishikori. Il en a versé sa petite larme de battre l’idole.

    Toujours pas emballé par son jeu, sans beaucoup d’imagination, mais ce que je trouve très fort chez lui c’est son opportunisme. Il n’a pas l’air sujet à la gamberge ou être du genre à reproduire les mêmes erreurs : s’il y a une brèche, il s’engouffre dedans. Qu’il s’agisse de prendre des titres (50% de ses points ATP proviennent des seuls ATP500 de Tokyo et Memphis) ou de battre des bons clients quand ils ne sont pas à leur top, il sait profiter des occasions. Là ça sent très fort la (première ?) demie en Master 1000, puisqu’il tire Pablo Andujar en quarts. Bon par contre en demies, ce devrait être être Nadal : là, plus moyen d’avancer masqué (le Japonais est fourbe, c’est connu :mrgreen: ).

    • Elmar 9 mai 2013 at 19:33

      Il avait fait demi à Shanghai. Je dirais en 2011. A vérifier.

    • Patricia 10 mai 2013 at 01:04

      Eh oui, tableau de chasse de Nishikori : Ferrer, Djokovic, Tsonga, Federer, Berdych…. Il est très opportuniste et c’est le seul membre de la relève à avoir un tel rendement contre le gratin. Et je suis sûre que le jour où il tire Nadal pas en forme sur dur, il ajoutera une marque à son carnet.

  26. Thoris 9 mai 2013 at 19:28

    Je trouve ça très mignon que certains hommes ici y aillent d’une petite incise sur leur hétérosexualité avant de livrer leur verdict. Nous autres n’en avons pas fait de même sur Miss 15 :)

    • Antoine 10 mai 2013 at 02:09

      C’est ce qu’on appelle le refoulé en psychanalyse..

      Le simple fait de le mentionner participe de l’exercice…

  27. Thoris 9 mai 2013 at 19:32

    Ce tournoi de Madrid est vraiment super, belle surprise nippone cet après-midi. Pas inquiète pour Federer dont le top est programmé pour Wimb. Roger reste un solide numéro 3.

  28. antsiran23 9 mai 2013 at 19:53

    Incroyable ! Je vois la fin du 1er set où Federer prend 4/6. Fautes à répétition. Et puis je vois l’intégralité du 2nd. Là on sent le suisse plus concerné. Il bouge bien. Envoie de jolies patates. Des services-volley. Des amorties somptueuses (il a écouté Antoine). Le bon Fed is back. Facile. Le japonais est débordé. Et puis la pause. Il a l’air super détendu. Les jambes croisées sur son fauteuil, le bras gauche adossé contre le banc. Comme au spectacle. Et je me dis « whouah » ! Il donne l’impression qu’il a donné la leçon et que le Nishikori il n’a plus qu’à regarder le maître. Je vaque à mes occupations,moyennement tranquille et boum, 6/2 ! Très mauvais signe ce body language ! Mais tellement explicite…

  29. Thoris 9 mai 2013 at 20:09

    Haas en position de servir pour le 2ème contre David Pou. Allez le tommyknocker !

    • Thoris 9 mai 2013 at 20:12

      Yes sur un superbe revers ll

  30. MarieJo 9 mai 2013 at 20:30

    j’espère que julie a survécu à la défaite de sieur roger…
    j’en suis désolée pour elle !
    quand je pense qu’elle a craqué our s’offrir une éventuel classico !
    nishikori rafa peut etre sympa si le japonais ne joue pas à hauteur d’épaule sur chaque frappe… il est condamné a prendre la balle le plus tôt possible, donc il peut trouver pas mal de failles contre rafa qui peut jouer assez court à l’occasion…

    • Julie 10 mai 2013 at 02:38

      Ahlala pourtant j ai crie

      Il etait tellement beau sous le soleil, brulant comme un dieu…

      Et paf d un coup il perdu

      Les jambes croisees post deuxieme set ont ete fatales

      Enfin je me comprends, il est tard je reviens a peine du stade j ai vu des milliards de joueurs, je pense vraiment que j ai vu tout le monde a aprt gasquette, j ai meme soutenu un peu simon pq il est beau mais bon ca n a pas duré. Je suis tombee completement AMOUREUSE de tommy haas que j ai vu non pas cpntre ferrer mais en double apres, au premier rang, il etait si proche… Journee incroyable. Meme lematch de roger etait magique,ma part la fin bon.

      Quant au classico..l a posteriori je me dis que de tte facon je me serais fait avoir, j ai pris samedi soir et a coup sur ils vont faire les deux demies hommes dans la journee pour qu ilspuissent se reposer pour le dimanche et mettre la finale dame le soir…

  31. May 9 mai 2013 at 20:33

    Tommy Haas est vraiment impressionnant depuis quelques temps. Il joue vite, est excellent en attaque et aussi en défense, même Ferrer a du mal à le déborder.
    En tout cas c’est très agréable de le voir jouer à un tel niveau. J’espère qu’il va tenir jusqu’à la fin du match.

    • Julie 10 mai 2013 at 02:39

      Et il est surtout absolument sublime. Crois moi j etais a 5 metres de lui pendant son double

  32. Sylvie 9 mai 2013 at 20:38

    Si Tommy pouvait gagner ça me rattraperait ma journée surtout que je l’ai mis gagnant au RYSC

  33. Sam 9 mai 2013 at 20:43

    …La casquette à l’envers, c’est vraiment la faute de goût ultime. Ca donne l’air abruti à n’importe quel play boy.

    • Guillaume 9 mai 2013 at 20:55

      Rien ne vaut la houppette de Jérôme Golmard, hein Sam ?

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis