La cérémonie des Love-awards

By  | 17 mai 2013 | Filed under: Insolite

Ah, messieurs, vous voilà ! Parfait, veuillez vous installer, la Cérémonie de remise des Love-Awards va commencer ! Allons, pas de bousculade, les petits devant, voilà, Jerzy, on a prévu un pouf à côté du tabouret de Gilles Simon… Mettez vous à l’aise, ça va durer trois plombes comme toute Cérémonie qui se respecte.

 Merveilleux, ils sont venus, ils sont tous là !

Bonnes gens, je vous demande d’accueillir chaudement les 16 nominés, dont 8 invités par parrainage, les sieurs Tomas Berdych, Tommy Haas, Fernando Verdasco, Feliciano Lopez, Gaël Monfils, Rafael Nadal, Fabio Fognini et Radek Stepanek.

Un mot d’abord sur le mode de scrutin, élaboré dans un éclair de génie par un despote mi-allumé mi-éclairé, la Présidente du Jury, Moi-même, Ubu Reine ! Chers participants, le système de dépouillement retenu entend déterminer par une formule scientifique rigoureusement pataphysique la cote d’émoi suscitée par les nominés en ces colonnes et utiliser le coefficient d’envoûtement (CE) ainsi établi pour départager les candidat – tout en accordant une préséance à la volonté exprimée par les votants.

Il appert, en effet, que l’attirance est le produit d’une émissivité (le ‘sex appeal’ disent les anglophones, le ‘charme’ affirme-t-on en nos provinces) et d’une réceptivité (ensorcellement, envoûtement).

Le croisement de ces deux paramètres détermine le CE. Il appartient en définitive au votant d’y succomber ou non.

Le classement final bientôt proclamé sera donc établi par le nombre de votes fermes pour un candidat.

Les citations,  accessits, ou mentions clairement favorables, départagent les ex aequo.

Pour trancher en cas d’ex aequo sur les valeurs, les votes et citations seront pondérés par un score  de Lyrisme  établissant le coefficient d’envoûtement. Ce score est évalué sur un échelon de 1 à 5 par mes bons soins autocrates sur base des déclarations.

Plaidoirie

La règle du jeu prévoyait qu’on fasse campagne, la conviction déployée  reflète sans conteste l’envoûtement du votant.

N’est-il pas juste qu’en définitive, pour déterminer le facteur d’ensorcellement de l’équation, on ne juge pas un « Ouais, l’un dans l’autre c’est le moins pire, de toutes façons c’était mieux avant » à l’aune d’un « j’ai crié il était là sous le soleil, brûlant comme un dieu » (© Julie) ?

C’est en tous cas le choix léonin que j’ai commis.

[A titre informatif, un Classement du Pur Emoi, établi par la formule (vote ferme =1 pt * CE) + (citation favorable : 0.5 pt * CE) sera communiqué à l’assemblée en fin d'article.]

A noter que les prix remis aux candidats sont partagés avec une aimable hôtesse, choisie parmi les nominés du concours féminin ou la compagne légitime, si jugée préférable.

\\ = //

Alors, on est prêt mes agneaux ?

On commence la remise des copies par la fin, comme les profs sadiques.

3 nominés ne récoltent aucun vote :

Monsieur Novak Djokovic est 14è avec 4 citations, à égalité avec Monsieur Gilles Simon. Il précède ce dernier au classement par la vertu d’un CE de 4 contre 3 pour Gilou (15è).

Monsieur Jerzy Janowicz est 16è, avec 2 citations favorables.

Messieurs Simon et Janowicz ne repartent pas les mains vides, car ils sont chacun lauréat d’un Prix !

Gilles, j’ai la joie de vous offrir cette superbe Peau de Vache brodée à vos initiales par William, (idéal pour décorer le living de votre domicile) ; le lot est à partager avec votre ravissante épouse Carine Lauret, il récompense le lauréat 2013 de la « Charolaise de la meilleure vacherie ».

La concurrence pour cet award était rude mais Gilles a fait parler son pouxisme pour emporter la mise au finish !

Les nominés

Karim sur  Nadal : « Je ne sais pas, mais dans le genre Jivaros suant traqueur d’anaconda les pieds nus dans la vase, j’accroche pas. Il a l’air sale ce petit, même après la douche. »

 Karim  toujours : « Djokovic, le simple fait de le citer me discrédite auprès de moi-même. Si j’étais une fille… je serais lesbienne ! »

Karim encore : « Berdych est beau, mais pour une fois je vais laisser s’exprimer ma part de féminité – comme tout bon gémeau – il a l’air con comme une calebasse. »

Ubu Reine à propos de Haas : « Oui, beau. C’est carré, c’est bavarois, c’est lisse, c’est ken-poupée-mâle en plastique à 0% de matière drôle. »

Et de Feliciano Lopez : « vide abyssal, où t’as l’impression de regarder la défragmentation du disque dur dans son visage »

 

William s’est révélé un excellent pourvoyeur de dent dure :

 

« Malisse fait acteur porno au rabais du rabais (du rabais). »

 « Verdasco n’a rien de spécial, ses coiffures sont risibles et s’il n’avait pas un corps ultra-fit, personne ne se retournerait sur lui. La caricature de l’Espagnol type coupe mulet. Ca sent le gros beaufard à plein nez. »

Costard manquant de finesse, au contraire de la litote de Conchita : « mais j’ai du mal à capter son électro-encéphalogramme, trop discret. »

 

Mais c’est sans équivoque Gilles qui repart avec le plus beau costard, taillé à 4 mains par William et Oluive, convaincus que notre cérébral plus ou moins autoproclamé n’est pas un partenaire sensuel recommandable.

  « Gilles Simon ressemble à un gosse rachitique. Il a une tête d’oiseau tombé du nid et il gonfle ses joues style hamster transgénique quand il frappe la balle. Franchement les filles, vous l’imaginez en plein acte ? « Ca va Gilles ? » « T’inquiètes, dans l’effort c’est comme ça que je respire, t’as pas vu mes matchs ? Ah toi non plus ?… ».»

  «Simon sûrement pas : limeur + bavard ! Oh putain…
Le genre à demander l’autorisation pour un cunnilingus ou, pire, à faire le débrief après (pendant !). « T’es plutôt vaginale toi, non ? J’ai l’impression que la levrette c’est ton truc… Tu préfères quand je fais plus fort tout de suite ou plutôt progressif…?… Comme ça ou, attend… Ou comme ça ?… Non attends, j’ai raté, je recommence… »
Bref l’horreur : un amant attentif bon, mais là, le type est tellement dans l’attente de ta réaction que côté voyage, c’est la chaise d’arbitre au max.
L’envie de lui balancer embrasse-moi idiot au comptoir du bar où, à 4 heures du mat’, il est encore en train de disséquer le menu du restau… Puis « J’ai fait l’amour avec un con » de Pauly après… Un con sexuel s’entend…»

 

Gilles Simon, con sexuel con sensuel ? On applaudit bien fort ce taillage de haute couture pour le candidat vanté comme « père Cro-Magnon idéal » !

***

 

Au tour de notre nominé de Pologne !

 

Jerzy Janowicz reçoit le prix Raskolnikov du plus grand effroi suscité, remis par notre Grand Manitou ès Epouvante, Antoine.

Si, comme le prétend Rainer Maria Rilke, « la Beauté n’est rien d’autre que le commencement de l’effroi que nous sommes capables de supporter », j’ai bien fait de le nommer (vestige de ma période Joy Division ? Vu le tollé engendré, je m’interroge) ; JJ est l’ultime Canon :

 

Pour Kaelin «  s’il nous demande de sortir avec lui il vaut mieux le faire par crainte de recevoir une tatane. » Guillaume, lui, «  changerait de trottoir si je venais à le rencontrer un soir aux abords du POPB, dans ces rues qui puent la pisse »

 

Conchita « ne le trouve pas beau, mais alors pas beau du tout. (…) Il fait un peu australopithèque dans ses manières, gorille mal dégrossi et colérique. J’aurais peur qu’il me lamine au cours de ses colères. Il agit comme un repoussoir physique pour moi. » et « Beaux efforts mais rien, ensemble vide, néant. Il me glace. Ses sourcils n’arrivent pas à cacher le loup-garou sous-jacent, il est trop prognathe. »

 

Et Elmar me met en garde : « Son fantasme ultime? Se faire éventrer dans une ruelle sombre de Cracovie, façon Jack l’Eventreur. Comme dire? Je crois qu’au bout de 5 minutes avec ce psychopathe, j’aurais carrément peur qu’il sorte son couteau de sous son manteau, qu’il porte à ses lèvres la lame dans un sourire sadique avant de finalement te le planter avec un rire dément. Il me fait plus peur que Jack Nicholson dans Shining. C’est le seul mec de la sélection avec lequel je préférerais garder un périmètre de sécurité. »

 

Jerzy, j’ai le plaisir de vous remettre cet exemplaire de Crime et Châtiment, lecture à partager avec votre sublime chère et tendre. Je vous recommande en particulier le passage avec la hache.

(Il ne fallait plus perdre un seul instant. Il sortit complètement la hache, la brandit à deux mains, en n’ayant presque pas conscience de lui-même, et, presque sans effort, presque machinalement, il laissa retomber le marteau de la hache sur le crâne. C’était comme s’il n’y mettait aucune force. Mais à peine avait-il baissé la hache que les forces naquirent au fond de lui. 

La vieille, comme toujours, était tête nue. Ses cheveux rares, clairs et grisonnants, grassement enduits à l’huile, comme à son habitude, étaient tressés en une petite natte en queue de rat, et tenus par un débris de peigne en corne qui se dressait sur sa nuque. Le coup tomba juste sur le haut du crâne, ce qui était dû aussi à sa petite taille. Elle poussa un cri, mais très faible, et, soudain, s’affaissa sur le sol, même si elle eut encore le temps de lever les deux bras vers la tête. Dans une main, elle continuait de tenir son « gage ». Alors, Raskolnikov frappa une deuxième fois, de toutes ses forces, toujours avec le marteau de la hache, et toujours sur le haut du crâne. Le sang jaillit, comme d’un verre renversé, et le corps tomba net. Raskolnikov fit un pas en arrière et se pencha tout de suite vers son visage: elle était déjà morte. Ses yeux étaient écarquillés, comme s’ils voulaient sauter à l’extérieur, tandis que le front et tout le visage étaient ridés et déformés par une convulsion)

 

JJack rips off his shirt

 ***

Cher Novak, désolée, vous repartez en slip, comme d’habitude. On vous offre un verre de réconfort au bar, à partager avec Mademoiselle Serena Williams, votre complice ès mensurations hors norme.

***

Pas moins de 7 candidats recueillent un vote unique !

Félicitez Messieurs Stepanek ( avec ses 4 citations), Tsonga ( avec 2 citations), Verdasco ( avec 1 citation) ; Messieurs Paire (10è), Monfils(11è), Fognini (12è) et Berdych (13è) sont départagés par leur coefficient d’envoûtement.

Pour ces 7 candidats, quelques lots de compensation :

 Vous pouvez finir les tapas de Madrid, il en reste plein. Y a un costume aussi.

Voici vos hôtesses : Radek, votre légitime (costume : pagne crasseux, palmes et anneau) ; Jo, mademoiselle Petkovic (elle vous propose cette fourrure synthétique de nounours) ; Fernando, voici Flavia (peigne, ciseaux et shampoing) ; Benoît, je vous présente Elizabeth Corday (avec la blouse qui s’attache dans le dos et le stéthoscope) ; Tomas, une entorse d’un soir à votre Playmate, tenez, Mademoiselle Sharapova vous tend votre casque à cornes et votre épée. Goûtez le pimento relleno, il est délicieux.

Jo gagne une petko dance  avec sa miss.

Fernando gagne une coupe de cheveux gratuite dégagée derrière les oreilles par Flavia d’une main experte.

Benoît gagne un gros câlin et une boîte de tranxène administré par Lizzie.

 Tomas un enregistrement de la chevauchée des Walkyries, enregistré par miss Sharapova.

Pour Gael, on a pensé à miss Azarenka, elle kiffe les DJ (son Redfoo a créé une œuvre en mixant les couinements de sa blonde)

  Radek repart comme il est venu, avec la Coupe Davis (bravo encore Radek, c’est fort ce que tu fais !)

*

Nous entrons dans les têtes de séries, les serial lovers qui ont su capter plus d’un suffrage !

L’Espagne à l’honneur avec deux candidats, Feliciano Lopez (4è) et Rafael Nadal (6è). Tommy Haas échoue d’un fifrelin de la pole position dans ce groupetto : il obtient 2 votes et 2 citations, comme Feli, mais se fait griller au CE (5.5 contre 6) !

En retrait d’une citation, Rafa est relégué en bout de trio malgré un CE taurin (11.5)

Pour Rafa, l’organisation a prévu une échappée coquine avec Juan Monaco (parmi les pièces du dossier de la yaoi fantasy)

 

Feli gagne une épilation gratuite en compagnie de Miss Ivanovic 2008, sa comparse de beauté modèle.

Tommy remporte l’enregistrement complet du dessin animé Heidi, à visionner en compagnie de Gretchen Wozniacki.

*

C’est maintenant que les vainqueurs font leur entrée, les gladiateurs de l’amour, les vrais Casanova.

Deux candidats sont ex aequo avec 4 votes et 4 citations : le senior et le junior, le majeur et le mineur, Papy Fed et Baby Fed.

Et le GOAT bouffe le minot au CE, 22.5 à 16.5 !

« Trop moche, trop vieux ! » rapporte plus en notre tanière de vieux croûtons sentimentaux que « trop beau, trop jeune ».

Le sens de la gagne jusqu’au bout !

Roger Federer, 2è, Grigor Dimitrov, 3è.

En hommage à notre chèvre helvète, cette chanson qui lui rappellera ses jeunes années ; à écouter avec sa femme, la co-actrice de son succès, le cerbère de son je-ne-sais quoi : Fréhel, tel qu’il est, il me plaît.

Quid pour notre bulgare ? Non mon petit, fini les hôtesses de passage, pour acquérir la dimension de ton aîné, nous devons te souhaiter de trouver la version remasterisée de MV.

Grigou repart avec les clés de sa Porsche et tous nos vœux de réussite ! A écouter sur le lecteur CD dernier cri en rentrant seul : Damia (pour rester dans le ton) Juste un gigolo, version antique

Enfin, nous remettons le grand Love Award à celui pour qui j’ai voté, heureusement pour la paix des familles (que de crises cardiaques dans le cas où j’aurais apporté mon suffrage au Jack the Ripper de Pologne ! C’est Roger qui se serait imposé, on aurait crié à l’imposture, scandé au recompte des voix, réclamé la dissolution de l’Assemblée et que sais-je encore) : Ernests le Sauveur, l’Archange de la Concorde (une fois n’est pas coutume), j’ai l’honneur de vous remettre votre gros lot :

moi ! (eh, j’avais annoncé la couleur : gros)

Alors, darling, une déclaration avant de consommer ?

(sur place ou à emporter ?)

 Bon, on te laisse réfléchir, en attendant – y a pas de mal à se faire du bien – une petite rétrospective photo d’Ernie période éphèbe, genre Ange Gabriel,

                       

Ernie le plus bel envol au service de l’ATP (je persiste et signe Sam)

Ernie période le Christ rencontre Marie-Madeleine (ma préférée)

 

Propos d’Ernie sur le pognon (raté, Fed est un bien meilleur parti en fait.)

 So you do not mind the money?
« No, I said that. The money is good, just not my priority. I have the label of rich kid. Maybe the media gave me that reputation. I left home at an early age, never gave me anything. Yes, I come from a wealthy family, but I was never asking these things because I do not need. The issue of money is more normal for me because I come from a rich family is there, but it is an important issue. If you come from a humble family, you make yourself and your goal is to make money, it’s fine. But that’s not my goal.

- Is it true that sometimes travels to tournaments in a private jet?
« Yes, and I have ten helicopters, a submarine and a spaceship.”

Fin de l’interlude. Alors, mon mignon, t’as réfléchi ?

 

 

Parfait, alors… enjoy !

et

Amado mio Love me forever And let forever begin tonight
Amado mio When we’re together I’m in a dream world Of sweet delight
Many times I’ve whispered Amado mio It was just a phrase That I heard in plays I was acting a part
But now when I whisper Amado mio Can’t you tell I care By the feeling there ‘Cause it comes from my heart
I want you ever I love my darling Wanting to hold you And hold you tight
Amado mio Love me forever And let forever Begin tonight
Many times I’ve whispered Amado mio It was just a phrase That I heard in plays I was acting a part
But now when I whisper Amado mio Can’t you tell I care By the feeling there ‘Cause it comes from my heart
I want you ever I love my darling Wanting to hold you And hold you tight
Amado mio Love me forever And let forever Begin tonight And let forever Begin tonight And let forever Begin tonight

Ah oui, comme promis :

About 

Avocate attitrée de Richard Gasquet sur 15LOVE (SAUVEZ les bébés phoques !) et Thiemolâtre irrécupérable. Que le Revers à Une Main soit avec toi.

Tags:

493 Responses to La cérémonie des Love-awards

  1. MarieJo 17 mai 2013 at 09:49

    Ah ah ah! la revancha de Tito Gulbis !
    Tito c’est le diminutif argentin pour Ernest !
    Genial, non ?
    Bravo et merci patricia :)

  2. Antoine 17 mai 2013 at 10:17

    Excellent tout cela ! Et voilà qui va mettre du baume au coeur d’Ernest à qui il faut envoyer une copie dédicacée de ce maginfique article ou lui poster sur son site perso, non ? Parce qu’Ernest l’avait mauvaise hier après sa défaite contre Terreminotaure: il a tout bonnement déclaré qu’il avait été le meilleur joueur au premier set, mais aussi au deuxième, et itou au troisème. Bref, il a été le meilleur de bout en bout…Mais ce n’est pas au tennis qu’Enrnest est le meilleur comme chacune le sait !

    Un petit jeune qui monte Ernest, voilà tout..Il a du gagné une centaine de places depuis le début de l’année, pas mal, non ? Bien sûr à l’état civil, il a déjà 24 ans mais on peut lui en enlever 3 puisque comme le rapporte « l’Equipe » ce matin, quand on lui demande ce qu’il a fait entre sa défaite en demie à Rome contre Nadal (6-4 au troisième, comme hier) il y a trois ans, et celle d’hier, Ernest répond: « j’ai pris de longues vacances ». A ce compte là, Gaël peut aller se rhabiller, d’ailleurs il n’est pas au classement. Cela étant, Gulbis à l’air de vouloir jouer au tennis ces derniers temps et parvient désormais, plus d’une semaine par an, à gagner deux matchs de suite, donc c’est peut être parti pour quelque chose de bien, surtout à Wimbledon peut être…

    Je poursuis ici concernant Rome car le fil de l’article précédent dépasse les 500 commentaires:

    Ce tournoi de Rome confirme celui de Madrid et on peut sans doute en tirer la conclusion que les M1000 ou le top 4 est en demie finale au complet est un phénomène qui appartient au passé. Il y a maintenant des jeunes qui poussent fort pour avoir leur part du gateau: outre le jeune Ernest, Jerzy, Dimitrov, Tomic, Paire, Nishikori…

    Davantage que le top 4, pour l’instant, ce sont les plus ou moins « solides » top10-15 qui risquent de faire les frais de cette poussée subite: les Richie, Alamagro, Simon, Tispsy (déjà aux fraises) et même Jo y est passé cette semaine. S’ils y arrivent sur terre qui est physiquement plus exigeante que les autres surfaces, on peut s’attendre à ce qu’il en aille de même, et peut être même davantage, ailleurs.

    Reste à savoir dans quelle mesure cela va se concrétiser dans les tournois du GC en trois sets gagnants ou la tâche est évidemment plus difficile, surtout sur terre. Mais les tournois de Madrid et de Rome laissent présager un tournoi de Roland Garros ou certains d’entre eux vont faire des trous dans le tableau et peut être pas en tirer eux mêmes tout le bénéfice mais, indirectement, favoriser un autre, comme cette semaine…

    Ici à Rome, alors que les cadors sont au rendez vous dans le haut du tableau, c’est une véritable hécatombe en bas, pour le plus grand bénéfice de Roger dont je n’imagine pas qu’il n’aille pas en finale et, éventuellement qu’il la gagne si les deux autres se sont étripés durant quatre bonnes heures la veille…La seule chose que je trouve négative en ce qui le concerne est le fait qu’il joue le soir, à la fraiche, et que ceci n’est pas bon pour son dos et évidemment peu favorable pour la suite puisque son futur adversaire s’il passe Jerzy, aura lui joué dès le milieu de la journée…

    Les mêmes causes pouvant produire les mêmes effets, le tirage de Roland Garros va avoir un grande importance, dans l’hypothèse ou Nadal ne parvient pas à gagner à Rome ce qui est fort possible au vu de son match d’hier et de celui du Djoker qui a été excellent…

    • Antoine 17 mai 2013 at 10:33

      Les highlights du match entre Roger et Gilou que je n’ai pas pu voir pour cause de durée trop courte. Comme on peut le voir, les amorties sont bien au point, diaboliques mêmes:

      http://www.youtube.com/watch?v=yhHR–KUiA4

  3. Remy 17 mai 2013 at 10:29

    Oh la la Patricia.
    C’est du très lourd.
    Déjà que normalement ta production est de haute tenue, je trouve que tu t’es surpassé. Je ne pensais pas que c’était possible.
    Comme si le sujet te passionnait plus que les autres …

    Concernant Rome, l’ami JJ s’est offert Tsonga et Gasquet, sur terre en plus.
    C’est assez impressionnant et une excellente confirmation qu’il va falloir compter avec lui à l’avenir. Il ne restera pas le tube d’une semaine à Bercy.
    Avec les poussées de Dimitrov, Paire et Gulbis, RG s’annonce sous les meilleurs auspices!

  4. Elmar 17 mai 2013 at 11:03

    Juste comme ça, le « Verdasco a un tennis porno » ça valait combien dans ton classement du Pur Emoi… Attention, Patricia, ta réponse nous en dira long sur toi!

    • Patricia 17 mai 2013 at 11:30

      Ah, j’attendais que se manifestent les professionnels de la copie ! ;-)

      N’hésitez surtout pas à me demander de communiquer mon expertise sur votre déclaration ! Je n’ai pas un fichier excel comme Antoine (mon logiciel s’est révolté contre son maître, j’ai réussi à le corrompre avec mon virus anti calcul intégré, il bugue pour une simple somme ; enfin, il raconte n’importe quoi), mais tout est stocké, répertorié, étalonné !

      alors Elmar : « Mon vote va à Verdasco, dont je trouve qu’il dégage une force animale assez charismatique. Verdasco, c’est pas pour son physique que j’ai voté pour lui. C’est pour son tennis. Verdasc’, il a un tennis érotique. Mais façon Rocco. Donc en fait non, pas érotique. Verdasco, il a un tennis porno. » score de lyrisme : 2/5 soit un CE identique.

      C’est très délicat une évaluation, c’est pas la quantité, c’est la qualité, et souvent des éléments de nuances à intégrer.

      Exemples de 1 facile : »Denden : Moi je voterais pour Feliciano. Pour être honnête, j’allais voter Simon (j’aurais jamais cru dire ça, mais en fait il est plutôt beau mec !), mais une petite googlisation du gaucher espagnol m’a fait changer d’avis. » ou « Pour faire simple, ma voix va à Tommy Haas ».

      Exemple de 1 subtil : « Verdasco : quelque chose d’animal aussi comme Rafa, mais j’ai du mal à capter son électro-encéphalogramme, trop discret. Son coup droit est une merveille d’explosion, mais cela ne suffit pas pour me mener au plaisir. »
      Encore plus subtil : «William : le nounours de la bande ! Bien loin à mon avis de la grosse brute qu’il est sur un court. C’est plutôt une sorte d’hybride mi-toy boy mi-pantouflard. Un genre nouveau, oui oui. Allez on imagine bien l’intermède torride sur lit d’emballage de Kinder Bueno puis d’un coup la voix d’enfant du colosse « Déjà 22h ? Vite au lit c’est l’heure ! Et merde j’ai oublié mon infusion à la verveine ! ».

      Exemples de 5 :
      « Thoris : Dans le stock des cités, je vote Grigor, qui m’a fait monter les hormones l’autre soir, haut, très haut »
      «Antisiran : ce que tu décrits de Federer me comble. Il est l’unique !»
      Conchita : « Pour moi, beaucoup plus sobrement, le plus attirant est Nadal. Je vote pour lui. Je ne le trouve pas super chauve comme beaucoup le disent ici, et il exsude tous les sucs animaux auxquels je suis réceptive. J’adore son contraste douceur/sauvagerie, agneau/requin et je suis fascinée par l’intensité physique qu’il imprime à tous ses matchs. Je pense qu’il a énormément de gentillesse, et je n’y suis pas insensible. J’ai envie de caresser ses biceps. vamos Rafa ! Les dieux l’ont créé à partir de terre battue bio et non de Decoturf ou de Plexicushion.

  5. Elmar 17 mai 2013 at 11:06

    Patricia, tu es plus maligne que toi-même… ca fait presque peur.
    Merci.

  6. Geô 17 mai 2013 at 11:14

    En parlant d’attraits divers et variés, un truc qui ne va pas en France, c’est le patronyme.

    Rodgeur FEDERER, Novak DJOKOVIC,David NALBANDIAN, Thomas MUSTER, SAMPRAS, AGASSI, ça claque, ça pète.

    Gilles Simon, Arnaud Clément, Paul-Henri Mathieu, Benoît Paire, Olivier Delaître, Lucas Pouille, c’est pas très bandant ou mieux, comme dirait l’immense Dédé Manoukian, « ça sent trop la savonnette et pas assez la foufoune ».

  7. May 17 mai 2013 at 11:23

    Tout est bien dans cette présentation de clôture.
    Le fond est léger, la forme est très réussie. Merci et bravo Patricia, tu te surpasses à chaque sortie.

    Fed fini tout de même dauphin sur les 2 catégories et d’à peine une longueur de Gulbis! Son aura a encore fait des siennes. En même temps Federer, il est un peu chez lui sur 15LT. C’est tout de même un mini scandale…

    Au-delà de son couronnement contente de revoir enfin Gulbis avec cette envie de gagner. Le jour ou il aura la peau de Nadal, il l’épluchera jusqu’au sang.
    Cela me rappel la rivalité avec Djoko qui perdait aussi souvent contre lui mais les matches étaient toujours à couteau tiré. Et un jour Djoko l’a attrapé à la gorge pour ne plus lâcher sa proie…

    • Elmar 17 mai 2013 at 11:33

      Ce qui est incroyable avec Gulbis, c’est qu’il est encore jeune!
      Son cas est pas encore totalement désespéré. Franchement, ce serait cool quil devienne régulier, ne serait-qu’une saison. Il faudrait qu’il passe de statut de coupeur de têtes potentiel à celui de top-ten menaçant pour les grands titres. Finalement, c’est un peu lui le chaînon manquant entre l’éternel big four et les pousses qui montrent leurs crocscette année.

      • May 17 mai 2013 at 11:55

        Gulbis m’a tellement exaspérée que je ne sais pas pourquoi, je ne l’ai jamais « lâché », avec cette main, cette fluidité, cette facilité qu’il a pour le jeu il ne peut que se mêler aux tous meilleurs dans les grands tournois.
        Techniquement (jeu vers l’avant) et surtout tactiquement il a encore beaucoup de progrès à faire et des matches comme celui d’hier, il ne les perd plus.
        On dirait qu’il a réussit à comprendre ou est sa place ou qu’on l’a aidé à le comprendre mais on sent aujourd’hui qu’il n’est plus là par défaut. C’est souvent le sentiment qu’il me laissait après des défaites inexplicable contre des joueurs largement moins fort que lui.

    • Coach Kevinovitch 17 mai 2013 at 12:06

      Elmar, Gulbis aura 25 ans cette année. Oui, il a le même âge que Del Potro et Cilic ainsi que seulement un de moins que Djokovic et Murray!!!!

      Après c’est sûr qu’il est plus frais mentalement puisqu’il s’est moins impliqué que tous ceux que j’ai cités mais est-il capable de s’impliquer mentalement sur une période assez longue? Telle est la question. L’exemple Nalbandian illustre le fait que cela n’est pas possible pour tout le monde.

      Sinon, merci à Patricia pour avoir fait un joli pot-pourri des meilleurs commentaires des 15-lovers pour une remise de trophées parsemée d’avis sans concession. On sent que ce thème t’a tenu coeur, comme c’est étrange…. :mrgreen:

      • Elmar 17 mai 2013 at 12:10

        Il est précisément le chaînon manquant puisqu’il a manqué au rôle qui aurait pu /dû être le sien dans la grande roue de l’évolution tennistique. Del Po aussi, d’ailleurs, dans une moindre mesure et pour d’autres raisons.

      • Coach Kevinovitch 17 mai 2013 at 12:39

        Le problème est qu’il doit progresser vers l’avant. Pas forcément devenir Edberg, pas forcément se ruer au filet mais savoir s’avancer dans le court parce qu’impossible de gagner ce genre de matches comme hier, les matches qui lui feront accéder à une autre dimension frappant que des coups gagnants du fond de court.

        Del Potro se débrouille un peu mieux dans ce domaien mais c’est cela aussi qui le coince encore sans compter son physique fragile.

        Qu’il fasse attention car Dimitrov et Tomic pousse derrière. Avec Goffin qui dort en ce moment, certains de la décennie 90 vont commencer à venir.

        • Patricia 17 mai 2013 at 13:26

          Tout à fait ! Et ce serait d’autant plus logique qu’il a le service pour faire service volée : il peut terminer 1 mètre 50 dans le court, sur une jambe pour poursuivre sa course vers l’avant. Il recule systématiquement pour le 2è coup de raquette…
          Et sur la vidéo, on peut se rendre compte qu’il frappe beaucoup en déséquilibre dans l’échange.

        • Coach Kevinovitch 17 mai 2013 at 14:30

          Oui parce que lui comme Berdych joue un jeu finalement très WTA mais sur l’ATP, tu ne peux pas gagner un GC comme cela puisque les joueurs se déplacent mieux, tiennent beaucoup plus l’échange grâce à une technique plus sûre.

      • Patricia 17 mai 2013 at 13:24

        En fait, Gulbis a expliqué que sa mère lui avait conseillé d’arrêter le tennis. Du coup, il s’est réveillé un matin avec l’illumination qu’il allait vraiment y aller à fond : le tennis est sa priorité N°2 (il tient secrète la première, mais je devine), son boulot.
        Il a demandé conseil à Marat, qui est à fond pour lui et le trouve meilleur que lui (plus puissant) : il lui a donné son coach, son préparateur physique (qui a déclaré qu’Ernsts était le joueur le moins fit du top 100 après sa prise en main), Tito a coupé ses boucles pour prouver son nouvel ascétisme (il affirme n’avoir plus fait de sorties et ne plus picoler depuis 6 mois). Résultat (pour l’instant) : 80 places de progression, et une grosse grosse marge à mon avis.

        L’âge ne fait rien à l’affaire, c’est le temps passé sur le circuit qui compte surtout : y a qu’à voir l’envie de Haas, qui a fait des années blanches.

  8. Antoine 17 mai 2013 at 12:09

    Mes pronos du jour:

    Djoko-Berdych: 7-5 6-3

    Berdych tiendra son service au début su set, le perdra queand ce sera chaud, reperdra son service au début du deuxième et ne reverra pas le Djoker.

    Nadal- Ferrer: 6-2 6-0

    Ferrer a essayé la semaine dernière, il réessairera tant qu’il n’aura pas été breaké mais ce break interviendra rapidemment. Après, il laissera son compatriote gagner facilement pour augmenter les chances de ce dernier face au Djoker pour que nadal ait les meilleurs chances de lui reprendre la place de TS4 que Ferrer lui a gardé au chaud quelques mois. Ferrer sait que ce n’est pas la sienne, que Roland Garros approche et qu’il faut donc la rendre. Il ne se fera pas prier.

    Paire-Granollers: 7-6 6-3

    Un prono hasardeux sans doute. Paire doit gagner ce match. Granollers a eu de la chance contre Chardy, cela suffit. Paire peut perdre un set.

    Federer-Janowicz: 6-4 6-4

    Deux top 10 cette semaine pour Jerzy, c’est très bien mais cela suffira comme cela. Ils n’ont jamais joué ensemble. Un break dans chaque set pour Roger qui n’aura pas une balle de break à défendre de son côté…

    • Antoine 17 mai 2013 at 12:21

      La citation est très incomplète. Il a développé le point plus longuement et de façon d’ailleurs fort pertinente à la suite des déclarations amères et pas très lucides de Gulbis qui avait tout bonnement prétendu avoir été le meilleur joueur dans chacun des trois sets hier. Gulbis était évidemment déçu mais pour le coup, s’est vu plus beau qu’il ne fut…

      • Patricia 17 mai 2013 at 13:27

        Tu crois pas que c’était de l’humour ?

    • Elmar 17 mai 2013 at 12:27

      C’est le sentiment de frustration bien connu quand on affronte Nadal. Cette sensation qu’on l’a à sa main pour finir par perdre. C’est Federer qui déclare en Australie « J’aurais dû gagner les 4 premiers sets »

  9. Noel 17 mai 2013 at 12:18

    Le moins qu’on puisse dire est qu’on n’est pas déçu, c’est vraiment un régal à lire.
    Je suis un peu déçu que le Djoker n’ait pas eu prix spécial, parce que c’est le genre à faire le show sur scène meme si il reçoit le prix du meilleur figurant. D’ailleurs on peut s’amuser à imaginer les réactions des nominés et des lauréats:

    Gulbis: « merci mais de toute façon ça ne m’intéresse pas. Je voulais juste avoir le prix de la meilleure vacherie »

    Federer: « Ernest est un grand champion meme si je suis très déçu de ne pas avoir gagné »

    Dimitrov: « Le vieux est tenace mais la prochaine fois ça passera »

    Lopez: « …bip…défragmentation terminée…arret du système…position figée sourire idiot »

    Nadal: « Je suis très déçu mais aussi très content d’etre là. Mes concurrents étaient tous redoutables, surtout Radek Stepanek »

    Haas: « La stratégie de la photo décalée n’a pas fonctionné »

    Stepanek: « Mon précieuxxxxx titre! »

    Verdasco: « Puta madre!! »

    Tsonga: « tant que j’ai mon kinder bueno tout va bien »

    Monfils: « je te kiffe Patricia, dans ma tete je sais que je suis le plus beau »

    Fognini: « Les françaises ne savent pas reconnaitre la qualité »

    Janowisz: « Je reviendrai »

    Simon: « Un jour, vous reconnaitrez mon génie »

    Djokovic improvise un numéro de mime combinant la danse de Federer et le grattage de cul de Nadal.

    • May 17 mai 2013 at 12:32

      :D Pas mieux!

    • Kaelin 17 mai 2013 at 12:37

      Haha Verdasco et l’amour de la France :D

  10. Elmar 17 mai 2013 at 12:24

    Djoko – Berdych: 6-2 6-3.

    Berdych va cogner, ca va revenir, Djoko le contrera. Berdych va s’énerver, forcer au service et ca va coincer. Victoire aiséede Djoko, désireux de montrer encore une fois à Nadal qui est le boss.

    Nadal – Ferrer : 7-5 6-3

    Ferrer sera à son niveau, il va sûrement breaker en premier. Mais il va finir par lâcher en fin de premier set. Ce dernier sera long, genre 1h10. Le second sera plus aisé, mais enfin, Ferrer aura fait ce qu’on attend de lui: fatiguer un peu plus Nadal.

    Paire – Granollers : 3-6 7-6 6-2

    Granollers va faire déjouer Paire pendant près de deux sets avant de se rendre compte qu’il a eu le cul bordé nouilles pendant tout le tournoi et qu’il est tout près d’une demi en M1000. Il offre le débreak puis le tie-break à Paire. Et sera inexisant au 3ème.

    Federer – The Polish Ripper: 7-6 6-2

    Un score traditionnel pour Rog contre un excellent serveur. Peut-être va-t-il concéder la 1ère manche?

  11. Kaelin 17 mai 2013 at 12:32

    Merci Beaucoup Patricia pour les résultats! Content d’avoir été cité sur Janow, car quand je vois les HL contre Gasquet, ça confirme ce que je pensais! Il a été aussi horripilant j’ai l’impression sur ce match.

    • Antoine 17 mai 2013 at 12:45

      Tu remues le couteau dans la plaie là…Pas trop déçu du résultat de Richie ? Lequel Richie a été volé d’un break à 1-1 au deuxième set suite à une erreur d’arbitrage alors qu’il jouait une balle de break en sa faveur. Richie pestait beaucoup là dessus à la sortie du court…

      • Patricia 17 mai 2013 at 13:30

        Mais la classe totale de Richard dans ses déclas d’après match :
        « Je suis un peu chaud, là, je pourrais être grossier, j’ai pas envie de l’être. L’erreur est humaine, mais y’en a un peu marre, à chaque fois, l’arbitre te répond qu’il est sûr qu’elle est faute », a raconté Gasquet, qui a discuté avec le superviseur après le match. « Nous les joueurs quand on perd c’est qu’on est mauvais, ça m’agace que l’arbitre ne le reconnaisse pas. Des fois je comprends les footballeurs! » a-t-il ajouté.

        « Bon, c’est pénible, mais je n’ai pas perdu pour ça, a enchaîné Gasquet. J’ai une balle de break à 5-5 où je suis trop timide. » « Ca m’énerve de perdre un match dans ces conditions, mais Janowicz joue très bien, il est très fort et il a un service incroyable, a concédé le Français. Cette erreur ce n’est pas capitale, ce n’est qu’un point. » Il a regretté cette défaite à neuf jours de Roland Garros: « Avant Roland, c’est le match qui m’aurait fait du bien… »

        • Antoine 17 mai 2013 at 14:16

          La classe totale ? Vide dit..La classe aurait plutôt consister à ne pas parler de cette faute d’arbitrage dont il considère qu’elle n’était pas capitale ou de n’en parler qu’en réponse à une question pour en minorer l’importance…Mais en fait, c’était un point très important parce qu’avec un set et un break, Richie avait les plus grandes chances de gagner..

          • Patricia 17 mai 2013 at 16:11

            Evidemment qu’on lui a posé la question…. Les commentateurs anglais en parlaient encore pendant le match de Roger.

  12. Antoine 17 mai 2013 at 12:41

    Super facile pour Paire: 6-1 en 25 minutes. Faut dire que Marcel est bien nul. Lui joue très bien, sert très bien et volleye très bien..

    • Elmar 17 mai 2013 at 12:49

      Ah purée… je savais pas qu’ils avaient déjà commencé. Bon visiblement, Granollers joue comme une quiche. Déjà miraculeux qu’il soit arrivé jusque là. Et Paire va éviter les TS 1-4 au 3ème tour de Roland. Tout bénéf pour lui.

      • Antoine 17 mai 2013 at 12:54

        S’il se qualifie pour les demies, ce qui parait hautement probable, cela lui fait 360 points sur ce tournoi puisqu’il n’a pas participé l’anéne dernière. Il va se retrouver sans doute 25ème à l’ATP lundi. Très belle progression…

    • Antoine 17 mai 2013 at 12:49

      Cela ne s’arrange pas pour Marcel qui vient de se faire breaker à nouveau sur une 4ème balle de break…2-0 Paire qui gagne tranquillement ses jeux de service sans même passer beaucoup de premières, seulement 44%…

      Paire va se retrouver en demie très tranquillement…

      • Antoine 17 mai 2013 at 13:14

        Incroyable: Paire et Granollers ont le même classement, 36 et 37 et Marcel prend 6-1 6-0….

        Affaire rondement menée pour Paire qui faisait ce qu’il voulait sans aucune réplique en face…En tout cas, il sera en forme demain pour sa première demie dans un M1000 ce qui a une semaine de Roland Garros est de très bonne augure. Il va être l’une des attractions de la première semaine s’il ne se vautre pas au premier tour….

  13. karim 17 mai 2013 at 13:18

    Patricia n’est pas humaine, c’est un programme hébergé sur un serveur du pentagone, ou quelque part dans la sillicon valley. C’est officiel, j’ai totalement peur d’elle.
    Fed qui finit second, c’est la démonstration que ce sont vraiment un ensemble de choses qui font qu’une personne attire ou pas, et le physique n’est qu’un aspect. Voilà un gars qui est objectivement tout à fait quelconque, voire même qui est un ex-moche des cours de récré. Mais avec ses accomplissements, sa classe, sa comm et tout le reste, son élégance, il a su se rendre assez irrésistible.
    Gulbis c’est pareil, ce n’est physiquement qu’une version remastérisée de Stéphane Bern mais son côté glandeur, charmeur, dilettant, génial, toute son aura de Safin des années 2010 font de lui également un gars qui plait.
    les deux lauréats dans des styles très opposés font s’imposer l’aura sur la beauté. La personnalité ou la classe sur la belle gueule.

    Patricia c’est grandiose.

    pour cet aprem, moi un M1000 avec Paire contre Granollers en 1/4 je ne sais pas si je peux m’intéresser au truc. Au finish dimanche tant que c’est pas Mowgli qui gagne moi je prends.

    • Sylvie 17 mai 2013 at 13:26

      La version remastérisée de Stéphane Bern, j’ai failli m’étouffer de rire. Tu as vraiment un don pour la remarque qui fait mouche. Espérons que Gulbis possède un rire moins niais.

      • Patricia 17 mai 2013 at 13:52

        Oh l’ignoble, il a osé ! Ben celui qui arrive à retoucher Bern pour en faire un Gulbis, sa fortune est faite : le monde entier viendra se faire remasteriser par ce Mandrake du bistouri !

    • Coach Kevinovitch 17 mai 2013 at 13:49

      « les deux lauréats dans des styles très opposés font s’imposer l’aura sur la beauté. La personnalité ou la classe sur la belle gueule. »

      Les deux lauréats ainsi que bon nombre des nominé(e)s doivent remercier leur talent tennistique ainsi que les grands anciens de ce sport qui ont contribué à sa popularité.

      Si le tennis était au niveau de popularité du tennis de table, la communication sur la classe de Federer aurait eu une audience beaucoup plus faible et adieu la classe comme l’élégance que très peu aurait perçu. Gulbis aurait été un sosie de Stéphane Bern et pis c’est tout. On pourrait continuer pour les autres mais je vais m’arrêter là.

      Tout cela pour dire que le package rend beau!

      • Sylvie 17 mai 2013 at 14:07

        En fait l’idée de Patricia ce n’était pas si j’ai bien compris, « qui est le plus beau ?  » jugement purement esthétique mais « qui vous séduit ? ». Or, la séduction c’est justement un ensemble de choses qui rendent une personne belle ou attractive en dehors de son seul aspect physique. Donc, il est logique que, pour une personnalité sportive, ce qu’il dégage sur le court, son aura, sa silhouette … aient un impact important.

        Sinon, on jugerait des mannequins. Après, je vais réagir une fois de plus, sur cet aspect comm’. Les personnes qui ont donné leur avis ne sont pas forcément des décervelées assujetties au discours publicitaire mais des personnes dont l’avis ou le ressenti différent du ressenti d’autres personnes. Ce qui explique qu’une Sharapova puisse fasciner ou repousser, paraître canon ou laide selon ce qu’on y voit ou ce qu’on ressent. La séduction comme le goût est multiple.

  14. Sylvie 17 mai 2013 at 13:31

    Bravo Patricia pour cette remise des prix très enlevée. En revanche, je me demande si tu avais fumé de la moquette avant parce que Fed second ? Hormis moi qui assume lui trouver un charme très subjectif (et encore heureusement que le vote a eu lieu avant qu’il décide de perdre une grande partie de son charme à mes yeux en se ratiboisant la tignasse), je n’avais franchement pas l’impression que le gars séduisait les foules…

    Gulbis ? Why not ? Je crois que, hormis toi, ce sont majoritairement les hommes qui ont voté pour lui, non ? Mignon mais trop poupin à mes yeux mais je conçois que son grain de folie plaise.

  15. Sylvie 17 mai 2013 at 13:33

    Ça serait drôle qu’on ait, d’un côté une demie Nadal/Djoko et de l’autre Paire/Janowicz. Le moins drôle serait une nouvelle finale à sens unique avec encore un des deux mêmes pour soulever la coupe.

    • karim 17 mai 2013 at 13:39

      Une finale Nadal vs Janowicz, je met mes thunes sur le Polak. Mais Djoko va tuer Nadal en demie déjà.

  16. Sylvie 17 mai 2013 at 13:36

    C’est vraiment une raclée qu’il s’est prise le Marcel !

    • karim 17 mai 2013 at 13:42

      En même temps Marcel c’est pas trop un nom de killer quoi…
      Le seul Marcel qui était un killer c’était Cerdan. on a vu comment ça s’est terminé.

      • Antoine 17 mai 2013 at 13:55

        Excellent !! A retenir pour les prix de fin d’année ! Ouaip, pas trop killer ce matin, Marcel !

    • Sylvie 17 mai 2013 at 13:52

      Il y a Marcel Hirscher

  17. karim 17 mai 2013 at 13:37

    Ah Patricia, il faudra qu’on reparle du service de Gulbis. J’ai du mal à me situer par rapport à lui. Je pense qu’il a mélangé deux gestes en un, comme s’il sétait concocté un mix de deux services qu’il admirait jeune. En tout cas avec Sampras le service avec la plus forte détente sèche qu’il m’ait été donné de voir. Sampras bondissait au service et allait chercher la balle à la même hauteur que des Krajicek ou des Ivanisevic. Il était « articificiellement » grand. Gulbis aussi saute très haut. J’aime son service à partir du déclenchement du bond, mais l’armé avant ne me plait pas du tout.

    • Coach Kevinovitch 17 mai 2013 at 14:01

      L’armé est le même que celui de Soderling.

    • Patricia 17 mai 2013 at 14:02

      Là où celui de Nénesse est visuellement plus frappant, c’est qu’il atterrit sur la jambe avant, un bon mètre dans le court, alors que Pete retombe sur la jambe arrière, 20 cms dans le court, et fait son premier pas après (moins loin que la retombée de Gulbis). Nenesse est propulsé vers l’avant comme Icare, je trouve ça extrêmement romantique.
      L’armé je t’avouerais que je m’en fiche un peu pour les deux (y a que l’armé à la Roddick que j’aime vraiment pas), mais le lancé !…. incroyablement haut et pas pratique en cas de vent, mais mystique, carrément mystique ! Michel Ange n’aurait pas hésité pour le plafond de la Sixtine avec Nénesse.

      • Patricia 17 mai 2013 at 14:09

        http://blog-imgs-34.fc2.com/e/r/n/ernestsgulbis/gulbis_serve4.jpg

        Un photogramme du service de Gulbis décomposé.

        Sinon Murray et Fed (les choix de Sam) c’est très beau, très fluide dans la première phase… mais moins stratosphérique dans le bondissement et l’impact.

        • Antoine 17 mai 2013 at 14:18

          C’est bien mais tu n’en as pas un autre ou l’on voit la balle ?

          • Patricia 17 mai 2013 at 16:13

            On voit la balle dans le ralenti mis dans l’article !

    • Antoine 17 mai 2013 at 14:09

      Qu’est ce qu’une détente sèche Karim ?

      • JoAkim 17 mai 2013 at 14:34

        Je crois que c’est lorsque ton père ou ta mère a plusieurs sœurs mais qu’une d’entre elles est complètement anorexique.
        Tu peux dire alors que tu as a une des tantes sèche.

        • JoAkim 17 mai 2013 at 14:35

          C’est bon.. c’est bon je m’en vais.

        • karim 17 mai 2013 at 16:28

          ahhhhhhhhhh ah ah ah mort de rire Joakim ah ah ah

      • Colin 17 mai 2013 at 14:58

        Pas du tout JoAkim, c’est au contraire une expression utilisée par les chefs des anciennes tribus indiennes lorsqu’ils enjoignaient à leurs invités les plus prestigieux de choisir, pour leur repos, un des moins humides de leurs tipis.

  18. May 17 mai 2013 at 13:45

    J’espère que le petit Paire ne va pas aller s’aligner à Nice avant RG, Gasquet pourrait lui expliquer pourquoi.

    • Antoine 17 mai 2013 at 13:57

      Il disait avant Madrid qu’il avait beaucoup trop joué et qu’il fallait absolument qu’il s’arrête avant Roland Garros mais il a bien fait de venir ici…S’il va à Nice, c’est qu’il n’a rien dans le crâne…

  19. Remy 17 mai 2013 at 14:07

    Oh putain Benoit !

  20. Colin 17 mai 2013 at 14:31

    Warf ! Pas encore eu le temps de visionner tous les liens mais merci Patricia pour le texte bien bidonnant !

    Et un remerciement tout particulier pour la Petkodance qui me conforte dans mon vote. Pas de comparaison possible avec la Jowil-thumb-dance.

  21. Antoine 17 mai 2013 at 14:31

    4-1 Djoko déjà….

  22. Colin 17 mai 2013 at 14:34

    Si on veut continuer dans la même série qu’à Monte-Carlo et Madrid, il faut que Benoît Paire perde en demi-finale face au futur vainqueur.

    Ainsi, je pourrai écrire dans le compte-rendu TRWC de Rome que, pour la troisième fois consécutive (après Fognini et Andujar), un newbie marque ses premiers points TRWC en carrière en atteignant directement la 3ème place d’un GP.

    Conclusion : Vazy Rodgeur !!!!

  23. Antoine 17 mai 2013 at 14:49

    Pataud est en train de prendre sa raclée habituelle face à Djoko qui gagne encore plus facielemtn que ce à quoi je m’attendais: 6-2…

    Sur la fin du set, il montre déjà des signes de décrouagement et commet des fautes grossières..Quand on voit une telle facilité côté du Djoker, on se demande pourquoi Pataud arrive à causer tant de souci à Roger. Le tennis n’est pas transitif, donc pas rationnel…

    En tout cas, le Djoker est en pleine forme…Ca va saigner contre Terreminotaure demain…Espérons un match de cinq heures…

    • Colin 17 mai 2013 at 14:53

      A la quatrième lecture, j’ai fini par comprendre le jeu de mot. Excellent.

  24. Antoine 17 mai 2013 at 15:05

    A propos du service de Gulbis..

    Ernest a une des meilleures premières balles du circuit sans l’ombre d’un doute. Cela part vite, c’est très précis et cela touche toutes les zones. la seule faiblesse est le fait que lançant sa balle haut, il perd beaucoup sans doute dans le vent encore que je n’ai pas véifié cela de visu..

    En revanche, sa deuxième balle est correcte par rapport à la moyenne des autres joueurs mais pas du tout au niveau de sa première et c’est là son point faible au service. Par suite, dès que la première ne passe pas, il est vulnérable. On parle des aces de Gulbis mais on ne parle pas de ses doubles fautes. Or s’agissant de « points gratuits », ce qui compte est la différence entre les aces et les doubles fautes…

    Il y a un ratio intéressant que consiste à diviser les doubles fautes par les aces (DF/ACES) pour voir quelle proportion des aces est gâchée par une double..

    Et là, Ernest fait fort, très fort. Cela donne ceci, en moyenne chaque année:

    2008: 43%
    2009: 41%
    2010: 36%
    2011: 46%
    2012: 44%….

    Bonne nouvelle pour Ernest: au début de la semaine, depuis le début de 2013, son ratio est tombé à 34% (51 doubles pour 149 aces), soit son meilleur ratio…On peut remarquer aussi que 2010 avait été meilleure que les autres anénes sur ce ratio et sur son jeu en général…

    Enfin, il y a encore du chemin à faire…A titre de comparaison, le ratio de Roger a été de 18% en 2012…

    • Patricia 17 mai 2013 at 16:18

      Federer a dit que Gulbis avait « une des 2è balles les plus rapides du circuit ». J’imagine qu’elle a des qualités…

  25. antsiran23 17 mai 2013 at 15:06

    Terreminotaure ! Une merveille

    • Antoine 17 mai 2013 at 15:10

      Tu ne l’avais pas remarqué ? Je l’emploie de temps à autre pour désigner l’Ibère..

      • antsiran23 17 mai 2013 at 15:54

        J’avoue, je découvre avec délectation. Décidément, le niveau littéraire de ce blog est énorme. Patricia, Karim, toi…

  26. Elmar 17 mai 2013 at 15:06

    Ca sent le 6-2 6-3 par moi prédit. Ca vaut pas un point bonus au RYSC ca?

    • Mathias 17 mai 2013 at 15:24

      Effectivement très fort!
      Je pense que tu devrais aussi pas être loind la perfection pour le prono de Nadal.
      Et comme tu as eu juste pour Paire (sur le fond = victoire), je pense que c’est bon signe pour Fed (qui devrait donc écraser Jerzy pour te faire mentir sur le score)

      • Mathias 17 mai 2013 at 15:28

        Ben non! Berdych se rebelle et refait son break de retard.

        C’est bon Thomas, t’as prouvé que t’en avais. Tu peux te coucher maintenant. Tu ne veux quand même aller affronter Nadal en demi, non?

    • Remy 17 mai 2013 at 15:25

      Rien que pour t’embêter, break (le premier) de Berdych alors que Djoko servait pour l’emporter 6-2, 6-3 !

    • Antoine 17 mai 2013 at 15:26

      Raté Elmar !…

      Pataud n’a gagné que 8 points sur la première du Djoker qui a gagné 78% des points derrière, ce qui est énorme sur terre face à un type qui est supposé savoir retourner…mais Pataud en a gagné 3 dans ce qui devait être le dernier jeu…

      Enfin, cela fera quand même 15-1 pour le Djoker…Pataud est son Roddick à lui..ou le Ferrer du Terreminotaure…Les matchs entre ces deux là n’ont vraiment aucun intérêt, encore moins qu’entre Ferrer et Nadal…

      • Remy 17 mai 2013 at 15:28

        Ferrer fait au moins semblant.
        A Madrid, il était à 2 points du match.

    • Antoine 17 mai 2013 at 15:33

      Elmar, on va faire nos comptes tous les deux à la fin de la journée…Celui qui aura le plus faible écart de jeux avec le total des jeux effectivement perdus par les perdants, tels que pronostiqué par nous, aura gagné…

  27. Remy 17 mai 2013 at 15:35

    Mais c’est la remontée fantastique pour Berdych !
    Mené 5-3, il remonte 5-6 !

    Il va servir pour la seconde manche.

  28. Skvorecky 17 mai 2013 at 15:35

    Le match est très plaisant à suivre, les amis. Même quand Djokovic était seul sur le court.

    Berdych va servir pour égaliser à 1 set partout. Ca rappelle un peu leur quart en Australie, mais après avoir gagné un set le Tchèque n’avait plus existé.

    • Remy 17 mai 2013 at 15:41

      1 set all.

      • Antoine 17 mai 2013 at 15:47

        Là, j’ai foiré: j’avais prévu 7-5 6-3..

        Si le Djoker gagnait le tie break j’avais tout bon en termes de jeux..Mais voilà qu’il se fait rebreaker alors que Pataud n’avait pas vu une balle de break du match jusqu’à ce que le Djoker serve pour le match…

        C’est bien que Pataud lui donne du fil à retordre car si le Djoker avait gagné 6-2 6-3, je crains fort qu’il n’aurait sévèrement aligné Nadal demain…

        Or ce que je veux entre ces deux là, c’est un remake de leur match de Madrid 2009, en plus long si possible de façon que Roger aligne le vainquer le lendemain…

    • Skvorecky 17 mai 2013 at 15:52

      32 coups gagnants et 20 fautes directes au total pour les deux dans ce deuxième set. Du très grand tennis, honnêtement.

      • Remy 17 mai 2013 at 15:59

        ah c’est pas des stats à la Nadal :mrgreen:

  29. Skvorecky 17 mai 2013 at 15:44

    Une des meilleures productions de Patricia! Vraiment un plaisir à lire, et on sent que tu t’es fait plaisir à écrire, aussi! Comme d’autres l’ont fait remarquer, ce sujet t’inspire ;-)

    Et Benoît Paire, wow wow! Quand on pense que c’est il y a un an qu’il a atteint ses premières demies ATP, sa progression est impressionnante… Je le veux en top 10, celui-là!

  30. Elmar 17 mai 2013 at 15:44

    Sacré Berdych qui coule mon si beau prono au pire moment.
    A mon avis, Djoko a vu qu’il était prêt pour Roland et n’a pas envie de crâmer ses chances en allant lutter 8h demain contre le taureau suant. Il a donc décider de laisser filer la partie, chose que Nadal ne sait pas faire. Son genou explosera en 1/8ème de finale contre Jerzy the Ripper et on n’entendra plus jamais parler du terreminotaure.

    • Colin 17 mai 2013 at 16:04

      « Son genou explosera en 1/8ème de finale contre Jerzy the Ripper et on n’entendra plus jamais parler du terreminotaure. » Elmar, depuis que tu as invité Evans à un repas, on dirait que tu as adopté son point de vue. C’est la contagion?

      • Remy 17 mai 2013 at 16:12

        Sauf que je doute qu’Evans et Elmar aient le même objectif ^^

  31. Antoine 17 mai 2013 at 15:55

    Et Berdych rebreake !! 2-1 service à suivre..IL joue très bien mantenant…

  32. Remy 17 mai 2013 at 15:58

    Antoine et Elmar, je note vos divinations et je m’en vais sacrifier un éléphant.
    Quoique qu’un chat serait plus à ma portée.

    Le temps de penser à des conneries et Berdych break dans la 3ème manche !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis