Wimbledon 2013 : le débrief

By  | 9 juillet 2013 | Filed under: Actualité

Petit bilan plus ou moins détaillé de ce Wimbledon. Séparons nos joyeux joueurs en trois groupes distincts, avec une catégorisation tout ce qu’il y a d’arbitraire : les viocs, les jeunots et les mûrs.

Pépé et Mémé font de la résistance (ou pas)

Au niveau des prestations trentenariales, il faut notifier les contre-performances de la Sérénissime et de Papy Roger, stoppés respectivement en huitièmes et en trente-deuxièmes, et par respectivement la finaliste et le seizième de finaliste. Bon objectivement ça claque un peu moins pour le Fed’. Serena a été victime d’une Sabine Lisicki au tennis retrouvé, fait de gros services et de grands parpaings, et aurait presque pu s’en sortir de justesse si son arme maitresse (la même que celle de son adversaire) ne l’avait soudainement lâchée dans l’ultime acte. Concernant Roger, la rencontre fut belle et le vainqueur – le toujours surprenant Stakhovsky – conquérant, montrant d’une certaine façon à la légende que jouer ultra offensif pouvait encore payer à Wimbledon. La défaite fut faite sur quelques points, comme souvent lors de tels matchs sur gazon, et gageons que Superbiquette saura rebondir, à Hambourg d’abord, à Gstaad ensuite, et surtout à Montréal (ou votre serviteur aura – peut-être – le plaisir de le voir fouler le court central, si l’auguste séant suisse daigne s’y rendre, s’il atteint les demies ou la finale, et si les organisateurs ont l’extrême obligeance de le programmer à la bonne heure, bref…).

Citons ici la résistance du beau Tommy face au numéro 1 mondial sur le Centre Court. Défaite en trois sets certes, mais défaite accrochée, et débreaker Djoko quand ce dernier sert pour le match est en soit une réussite. Plus que de longs raids dans les tournois du Grand chelem et la consolidation de sa place dans le Top 15 (il pourra même prétendre au Top 10 d’ici les prochaines semaines étant donné qu’il n’a que des points à prendre à l’US Open, même s’il faudra néanmoins éponger son quart à Toronto et surtout ses deux finales d’ATP500 à Hambourg et Washington), on souhaite avant tout une grande victoire dans un grand tournoi au fringant germanique.

Un Grand chelem (à cheval sur deux ans) comme point d’orgue d’une immense carrière. Les Bryan’s ont réalisé un exploit qui ne s’était pas vu en double depuis quelques temps. Et ce n’est peut-être pas fini, les deux frères étant encore en lice pour réaliser le Grand chelem calendaire à New York, sur leurs terres. À noter aussi dans le tableau de double le beau parcours de la paire Edouard Roger-Vasselin – Rohan Bopanna (paire quasi-trentenaire, Edouard fêtant ses 30 ans en novembre prochain), ledit ERV devenant du même coup membre à vie du AELTC. Trente ans après la demie du papa à Roland, c’est un joli clin d’œil.

Dans une discipline encore moins médiatique que le double, signalons la victoire en double mixte de la paire Nestor (40 ans bien sonnés) / Mladenovic (20 ans et deux jolies dents du bonheur devant), le premier pouvant être le père de la seconde. Daniel Nestor est un immense compétiteur en double, avec un palmarès long comme le bras. Kristina Mladenovic est une petite française qui monte, elle aussi très à l’aise en double, et qui est amenée à jouer les premiers rôles dans quelques années. Avec le renouveau d’Alizé Cornet et la victoire de Bartoli, on commence à avoir une équipe de Fed Cup qui tient la route, et qui ne mérite pas de végéter en seconde division.

Derrière ça pousse (un peu)

On attendait Dimitrov ou Tomic, on a eu Janowicz. Première demi-finale dans un Grand chelem, et même première seconde semaine dans un Grand chelem, et ce à sa cinquième tentative seulement, cela vous pose le bonhomme. Il a fait plus que bousculer le futur vainqueur du tournoi. Cette demi-finale avait d’ailleurs une certaine saveur, étant donné qu’on peut considérer que tout a vraiment commencé pour Jerzy (quel magnifique prénom au passage, ça swingue sec) à Bercy lorsqu’il a sauvé cette balle de match contre ledit Andy. Où serait maintenant Jerzy s’il était alors sorti sans gloire mais sans honte en huitièmes à Bercy ? Espérons en tout cas que le garçon ne s’arrête pas là. Il s’est déclaré plutôt frustré de son niveau de jeu lors de sa demie, preuve qu’il ne considère pas cette performance comme une fin en soi. De bon augure pour la suite…

Un Polonais frustré avec néanmoins des motifs de satisfaction, mais une Polonaise frustrée sans aucun motif de satisfaction. Agnieszka Radwanska a loupé une sacrée occasion d’ouvrir son compteur un Grand chelem. Gros match contre Li Na, énorme match contre Lisicki, mais néanmoins une défaite en demies. Des dernières filles en lice, c’était pourtant elle qui avait la palette de coups la plus complète, et la plus à même de la voir triompher sur gazon. Il a manqué un peu plus de puissance et un poil plus de chance pour passer contre Sabine. Rien ne dit qu’elle l’aurait alors emporté face à Marion, mais je pense que cela aurait été une finale plus accrochée. Espérons pour Aga qu’elle saura se remettre de cette défaite et continuer sa progression.

Pour rebondir sur le dernier article d’Oluive à propos des diverses corrélations entre performances sur les circuits junior et senior, la petite Belinda Bencic (qui vient d’avoir 16 ans), Suissesse de son état, vient de réussir le doublé Roland-Garros/Wimbledon. Elle marche pour le moment dans les pas de Martina Hingis, et devrait à coup sûr remporter au moins la Hopman Cup associée à Papy Roger d’ici quelques années.

La jeune Sloane Stephens (20 ans) a réalisé un tournoi plutôt prometteur, malgré un suicide en direct sur son service lors de son match contre Bartoli. Dans la période de transition qui s’annonce après Serena (on n’en est pas là mais cela peut arriver plus vite que prévu), elle sera le jeune fer de lance d’un tennis US qui, nonobstant l’écrasante mainmise des Bryan’s sur le double, peine à se trouver un nouveau leader. Cette petite joue juste et solide, lorsque tout sera mis en place cela va faire mal.

En parlant de jouer juste et solide, évoquons ici le cas de Potro. L’argentin n’est pas forcément de la première jeunesse, mais il a commencé une sorte de seconde carrière depuis son retour. Moins violent, moins fougueux que lors de son rush printemps-été 2009, mais assurément plus réfléchi. Il n’a pas forcément embêté Djoko en lui envoyant des pralines dans tous les sens avec son grand coup droit, mais au contraire l’a neutralisé en variant plus (si si, del Potro peut varier), en le repoussant long et profond dans la diagonale revers avec notamment un slice qui, s’il n’est pas forcément très esthétique, a le mérite d’accrocher régulièrement le fond du court. Bon, lorsque le besoin se fait sentir il est aussi capable de ressortir la boîte à baffes, cf. les deux balles de match qu’il sauve dans le tie-break du quatrième set.

Ernests Gulbis non plus n’est peut-être plus à proprement parler un jeunot du circuit, mais il faut tout de même noter la belle progression du Letton, qui est parvenu pour la première fois depuis cinq ans à passer deux tours en Grand Chelem. Défait par Verdasco, cela constitue rétrospectivement une relative bonne performance. Espérons qu’il sera capable d’aller au moins aussi loin lors de l’US Open.

Plus trop jeunes mais pas si vieux (et encore là pour quelques temps)

Parmi les joueurs dans la force de l’âge, le sieur Verdasco (29 ans), si décrié ici ou ailleurs, a réalisé un excellent tournoi. Son très bon et bel ami Lopez lui a-t-il susurré les clés pour jouer sur gazon lors d’une de leurs soirées mousse à la boîte de nuit locale, ou est-ce que le Fernando s’est subitement décidé à retrouver son tennis ? Quoiqu’il en soit le revoir à pareille fête ne peut que faire plaisir à tout amateur de fulgurances en coup droit (qui est toujours, à mon sens, le plus beau du circuit, à égalité avec celui de Roger – le revers est en revanche trop étriqué). À noter que sa coupe de cheveux fut très sobre cette quinzaine ; faut-il y voir une raison à son beau parcours ?

Un autre gaucher a lui terminé son tournoi encore plus tôt que l’année dernière. Rafa et l’herbe, c’est une relation compliquée depuis bientôt deux ans. Son tombeur au premier tour, Steve Darcis, bien qu’honnête joueur sur gazon, n’a presque pas eu à faire le match de sa vie pour sortir l’Espagnol. On a vu un Rafa emprunté, pas sûr de ses appuis, pas sûr de son revers, pas sûr de son jeu. Il devrait reprendre la compétition sur dur à Montréal, à moins que sa période de repos ne s’étende encore de longues semaines. Ce serait dommage, le circuit n’ayant pas la même saveur quand Rafa n’est pas là.

Un mot sur nos deux finalistes messieurs, Andy et Novak. Trois rencontres sur trois des quatre dernières finales de Grands chelems, on peut, du moins dans les chiffres, parler de nouvelle rivalité au sommet du tennis. Victoire de Murray donc, contre un Djoko moins fringuant que d’habitude et qui n’a rien pu faire face à la solidité de l’Écossais. On aurait sans doute aimé qu’Andy nous gratifie de la même prestation que lors de sa demie contre Federer en Australie, avec un jeu inspiré et offensif, mais il faut croire qu’on n’y aura droit qu’une paire de fois par an ; dommage. La finale fut néanmoins plutôt agréable à regarder. Tenant du titre de deux Grands chelems, Murray peut sans doute espérer atteindre la place de numéro 1 mondial à l’issu du prochain printemps, s’il réalise une saison de terre du calibre de celle de 2011, voire supérieure. On n’imagine pas le voir triompher à Roland-Garros, mais faire l’impasse sur près de 5000 points potentiels ne lui permettra pas de s’installer en haut de la hiérarchie, surtout si son rival reste Djoko. Quant au Serbe, nul doute qu’il parviendra à se relever de cette défaite et qu’il sera redoutable lors de la tournée nord-américaine.

Terminons sur l’immense surprise de la quinzaine. Plus que les éliminations précoces de Roger, Rafa ou Serena, plus que la demie de l’ami Jano, c’est la victoire de celle que personne n’attendait à pareille fête qui fut l’Évènement de ce tournoi. Alors bien sûr le tennis de Marion n’est pas des plus fluides ou des plus esthétiques, mais quelle niaque ! Alors qu’on attendait Tsonga, ce fut Bartoli. Sa joie juste après la balle de match, et surtout ce sourire distillé en interview ces deux dernières semaines avait quelque chose de rafraichissant. Seul le Papa faisait un peu la gueule en tribune, mais il est vrai que voir sa fille remporter le plus grand tournoi du monde un mois après qu’elle vous a viré de sa structure d’entraînement ne doit pas être facile à accepter. Néanmoins si Bartoli a su s’entourer de personnes qui l’on aidé à franchir ce dernier pas qui lui manquait pour toucher son Graal, il ne faut pas oublier tout le travail effectué en tandem entre le père et la fille durant moult années. Notons pour finir la délicate révérence de Marion devant le duc de Kent, et son très bel anglais lors de la cérémonie protocolaire. Cette fille est beaucoup plus intéressante qu’on ne le croit.

About 

Tags:

216 Responses to Wimbledon 2013 : le débrief

  1. Karim kicks ass 11 juillet 2013 at 14:05

    Je tiens à saluer comme il se doit le mois de gazon d’Antoine qui aura tenu la baraque, fait les questions et les réponses, assuré le service après-vente et l’animation 15-lovienne à lui tout seul. Il a invoqué des motifs religieux et des convictions personnelles auxquelles on n’a rien compris pour justifier son refus de se soumettre au test antidopage usuel d’après tournoi. Seule sera retenue sa performance, avec 78% de premiers services et 91% de réussite derrière. Sa seconde balle c’était pas du guano non plus, un taux impressionnant de 69% de points remportés derrière. Contrairement à l’an dernier il s’est moins précipité au filet et a construit l’essentiel de son succès du fond du court, effort d’autant plus méritoire qu’il sortait des qualifs. Comprenez par là qu’il n’est pas monté en puissance progressivement à l’approche du tournoi mais s’est jeté à corps perdu dans la bataille dès les premiers échanges sur herbe. Il bénéficiait d’une wild card avec accès direct au grand tableau, mais grand seigneur, il a refusé de l’honorer et a préféré passer par les qualifs. Chapeau.
    A la soirée des champions il a été vu en compagnie de la jeune Mladenovic à qui il essayait simultanément de faire boire un alcool qui titrait 60° en lui retirant ses sous-vêtements sans la déshabiller (il appelle ça une copperfield). Après que Marion eût ouvert le bal avec Andy Murray, il l’a coincée dans zouk torride et a dû être évacué par le service d’ordre, encore en érection, non sans avoir signé quelques autographes au passage dont un sur la fesse de Jean Tracassin.
    Il a ensuite été sur le centre court pour procéder à son rituel d’après Wimbledon, prélever une parcelle d’herbe qu’il gardera avec amour jusqu’à la prochaine édition.
    Ainsi s’achève la saison sur herbe d’Antoine. Les organisateurs du tournoi réfléchissent à une façon de l’honorer l’an prochain. Pour l’instant la balance hésite entre une allée à son nom dans le stade et une statue à l’entrée du court numéro 1. Le musée de Wimbledon avait déjà l’an dernier tenu une exposition à succès pendant le tournoi en exposant tous les post d’Antoine sur une frise qui faisait deux fois le tour du site.
    D’ailleurs en vieux gaélique herbe se dit Aen-Taewan.
    Chapeau bas l’artiste. A l’an prochain. Si tes genoux te le permettent.

    • Remy 11 juillet 2013 at 14:11

      Comment va t’on faire pour la saison de ciment américain ??

      • Antoine 11 juillet 2013 at 14:17

        ..Sans moi, d’ailleurs, je ne l’ai jamais commentée. Je suis contre le ciment…Juste la deuxième semaine de l’US Open tout au plus..

      • Remy 11 juillet 2013 at 14:30

        Tu as survécu à une victoire de Murray à Wimb, tu tiendras face aux aventures de Gael à Flushing !

    • Antoine 11 juillet 2013 at 14:15

      MDR…Je tiens le coup jusqu’à la fin du tournoi de Newport mais j’arrive au bout de mes boites de Magic Pills et vais devoir abandonner la haute compétition sur avis médical sinon, disent ils, je risque de terminer comme un cycliste…Ils ont cité Pantani et cela m’a fait réfléchir…Après je compte me recycler exclusivement dans les commentaires approfondis des matchs et des interviews de Gaël, le futur Goat…

    • Colin 11 juillet 2013 at 15:57

      Dès que Bud Collins aura cassé sa pipe, Antoine sera proclamé, à sa place, « King of Wimbledon ».

      Ceci dit, Bud Collins ferait aussi bien d’abdiquer au profit d’Antoine avant de devenir complètement gâteux… Maintenant qu’un Pape a montré l’exemple.

      • Antoine 11 juillet 2013 at 16:01

        Durant la conférence de presse d’après victoire de Murray, il y a un journaliste qui a dit ceci à Murray:

        « Q. I doubt that you knew Fred Perry, but I knew Fred, and every year I’d come to cover Wimbledon and I’d say, Is this the year? He’d say, I don’t think so. It went on like that for several years, and finally Fred couldn’t make it anymore. So he said, I won’t make it, and you don’t look too well yourself. Anyway, he kept hoping this day would happen. I’m glad to report that it did happen.

        ANDY MURRAY: Thank you ».

        …cela ne peut être que Bud…

    • MarieJo 11 juillet 2013 at 21:52

      ahaha ! très bien ce résumé de la saison d’antoine !

  2. Antoine 11 juillet 2013 at 14:23

    15-Loveuses, avez vous vu ce joueur nu à la Une du site de l’ATP (article à la Une aussi) ?? Vos réactions SVP… http://www.atpworldtour.com/ Cliquez sur le défilé des photos, elle apparait après celle de Gaël..

  3. MacArthur 11 juillet 2013 at 16:06

    @Karim

    Puisqu’il a dit que c’est ce genres de nouvelles qui l’intéressent désormais au tennis, le voilà servi.

    « Martina Hingis a toujours trompé ses hommes ».

    «Martina était à New York et je voulais lui faire une surprise, raconte le cavalier français. En arrivant dans sa chambre d’hôtel, c’est moi qui ait été surpris. Elle n’était pas seule dans sa chambre.»

    http://www.lematin.ch/sports/tennis/martina-hingis-toujours-trompe-hommes/story/13328641

    • Remy 11 juillet 2013 at 16:11

      J’aurais du tenter ma chance !!!

    • Karim kicks ass 11 juillet 2013 at 16:26

      Je n’ai jamais trouvé quoi que ce soit d’attirant chez elle. Son sourire décapsuleur fait se recroqueviller mon kiki traumatisé qui a peur d’être décapité. Je n’ai rien, rien de positif à dire sur elle.

      • Remy 11 juillet 2013 at 16:34

        Certains choses ne s’expliquent pas Karim.
        Puis j’étais jeune …

    • Antoine 11 juillet 2013 at 16:29

      Il n’a pas l’air un peu idiot le mari ? …et Martina qui dit qu’il sont séparés depuis plusieurs mois tandis que celui qui n’était pas au courant, c’est lui…On comprend mieux pourquoi Roger n’a pas joué le double mixte aux JO avec elle : connaissant sa réputation de petite garce, Mirka a du veiller au grain…

    • Colin 11 juillet 2013 at 16:54

      «Martina était à New York et je voulais lui faire une surprise, raconte le cavalier français. En arrivant dans sa chambre d’hôtel, c’est moi qui ait été surpris. Elle n’était pas seule dans sa chambre.» : Pas besoin de lire l’article, j’ai tout compris: elle était avec DSK !!!

  4. Remy 11 juillet 2013 at 16:36

    A stuttgart, Haas vient de coller une bulle à la Gulbe.

    • Antoine 11 juillet 2013 at 16:44

      Oui..Je sais bien que Gulbis n’a pas vraiment de bol avec les tirages en ce moment et que tomber sur la TS1, Haas, chez lui, ce n’est pas de la tarte mais pour Haas dont c’est le premier match puisqu’il a eu un bye au premier tour, ce n’est pas non plus génial, mais ce que fait Gulbis est quand même une honte…

      Il prend une bulle en vingt minutes et marquant 9 points sur 36, 5 sur son service, 4 sur celui de Haas qui joue très bien il est vrai..Et Haas ne passe pas plus de premières que lui: une sur deux pour chacun…

      C’est vraiment un branleur..

      • Antoine 11 juillet 2013 at 16:56

        Gulbis viens de se rapeller qu’il est supposé être un joueur du tennis et s’est mis subitement à jouer, au point que Haas vient d’avoir trois balles de break à défendre: 2-2…

        • Antoine 11 juillet 2013 at 17:13

          Et deuxième set Gulbis qui a breaké à 3-4 suite à trois fautes directes de Tommy puis conclu tranquillement derrière…

          • Antoine 11 juillet 2013 at 17:48

            Les serveurs ont fait la loi au troisième set avec environ 70% de premières pour chacun d’eux : 5 points perdus par Haas, 6 points par Gulbis (tous sur première balle), une seule balle de break obtenue…par Haas, mais convertie, et donc victoire de Haas 6-0 3-6 6-4…

            Si cela continue comme cela, Haas sera dans le top 10 lundi…

  5. Conchita 11 juillet 2013 at 23:46

    @ Antoine, Isner nu avec toshop c’est pas mal en effet
    http://www.atpworldtour.com/~/media/82F0C58CC3FC435F945E0700A728E415.ashx

    • Conchita 11 juillet 2013 at 23:48

      mais je pense que pour comparer, il faudrait tout le top 10 nu, ce n’est pas assez

      • Antoine 12 juillet 2013 at 00:30

        Beaucoup mieux nu qu’habillé, pas vrai ?

        Mais voilà, vous tendez la main, on vous arrache le bras; vous offrez un nu, elle en veut dix…

      • Conchita 13 juillet 2013 at 11:42

        Ce serait beau, le tennis avec ces hommes musclés nus. Nadal n’aurait pas à ajuster son slip sans arrêt. Le seul truc pas esthétique à mon avis ce serait que les appendices masculins flotteraient sans arrêt. Comment les stabiliser, je ne sais pas.
        Par exemple sur Roger cela nuirait à sa grâce.

  6. Remy 12 juillet 2013 at 09:50

    Le tennis devient un sport de vieux.

    Michael Russell, 35 ans, atteint sa seconde 1/2 finale de sa carrière à Newport.
    Il jouera face à Mahut.

    • Antoine 12 juillet 2013 at 10:20

      OUi, et non sans mal: 3 tie breaks pour battre Sijsling ce qui est une bonne perf pour le vieux qui gagne en n’ayant passé aucun ace et en commettant 9 doubles, soit -9, tandis que Sijsling a passé 15 aces et commis 6 doubles, soit +9….

      Mahut a battu Przysienzy 7-6 6-4: une seule balle de break contre lui qui était une balle de set, mais le polonais a ensuite craqué dans les deux derniers points du tie break. Il s’est bien défendu, sauvant 8 des 9 balles de break qu’il a défendues.

      Mahut va battre Russel et aller en finale à tous les coups.

      En face, ce sera soit le vainqueur de Hewitt-Hernych, soit le vainqueur de Karlovic-Isner, c’est à dire probablement soit Hewitt, soit Isner et finalement sans doute Isner…En 2007, après sa finale au Queen’s perdue contre Roddick après avoir eu une balle de match, Mahut était allé en finale de Newport, battu par Santoro. Il est en passe de faire la même chose cette année sauf qu’il a gagné son premier tournoi entretemps à Bois le Roi en battant Stan… J’espère qu’il gagnera mais ce serait sans doute moins difficile contre Hewitt que contre Isner…

      ——–

      A Bastad, on ne voit pas bien qui pourrait empêcher Berdych d’aller en finale. En bas, c’est plus ouvert: aujourd’hui Dimitrov contre Monaco (Monaco mène 3-0 mais ils n’ont pas joué ensemble cette année) et Verdasco-Almagro (5-3 Verdasco). Je vois bien Fernando prendre l’autre place en finale…

      ———–

      A Stuttgart, le quart Haas-Fognini (0-0) devrait désigner l’un des futurs finalistes. En bas, Hanescu-Paire (3-0) et Kohly contre Gaël (1-8). Je pense que Paire va passer en battant pour la première fois Hanescu et Gaël aussi. Je me demande bien ce que peut donner un Paire-Gaël (0-0) ? Je vois bien Gaël en finale, et d’ailleurs gagner le titre…

      Paire a fait son autocritique dans « l’Equipe » aujourd’hui après son non-match contre Kubot à Wimbledon. Il a admis que le fait de s’être retrouvé 25ème au classement lui était monté à la tête et qu’il était reparti dans ses travers. C’est déjà bien d’en être conscient. Son entraineur dit que plus il joue bien, plus il est susceptible de péter les plombs à la moindre contrarité et qu’il a cru que Benoit allait partir en vrille après les deux premiers jeux accrochés contre Davy…Inquiétant quand même…Finalement, il n’en a fait qu’une bouchée, 3 et 1..Il vaudrait mieux qu’il ne s’enerve pas contre Hanescu, sinon, cela fera une 4ème défaite de suite contre lui…

      ———

      Sinon, Gaël a obtenu une wild card pour Hambourg, sa dixième de l’année, ce qui montre que les organisateurs comptent sur lui pour faire le show et assurer un minimum derrière. Cela lui met la pression dit il. De fait, il réussit moins bien dans les tournois ou il a obtenu une WC…Enfin, bon courage à celui qui va tomber sur lui au premier tour…Il est bien évident, surtout sur terre battue qu’il joue à un niveau très supérieure à ce qui est encore son classement (60ème)….Allez, au hasard: Roger ?

      • Antoine 12 juillet 2013 at 13:51

        Et bien non, j’ai été trop optimiste s’agissant de Benoit Paire qui vient de perdre 7-5 6-2 contre Hanescu..41% de premières en moyenne et seulement 35% dans le second set..Il a balancé le match à la fin en perdant blanc le dernier jeu sur son service…Le même score en moins bien qu’à Estoril (7-6 6-4)…4ème défaite consécutive en autant de matchs (les deux autres en 2011)….C’est assez affligeant pour tout dire….Il faut consulter un psy là..

        Bautista-Agut s’est logiquement qualifié contre Berrer 6-2 0-1 abandon..

        A Bastad, Dimitrov s’est facilement qualifié contre Monaco: 3 et 2 et Fernando et Almagro sont en train d’en découdre: premier set pour Fernando 6-4 mais Almagro mène 4-2 au second…Pardon menait 4-2 parce que Fernando vient de debreaker…3-4 Fernando au service..

        • Kaelin 12 juillet 2013 at 14:05

          Ca a pas loupé, j’ai vu le match Paire-Hanescu. Hanescu a fait son match sans plus, très bon en coup droit, solide au service, mauvais en amorties, moyen en revers. Paire : mauvais au service (moins de 50% de 1ères), énormes fautes de plus d’un mètre souvent, bcp de bois, très mauvaise attitude, totalement dégoupillé contre un Hanescu fidèle à lui même et très calme et sûr de son jeu sur terre. Des revers fabuleux mais bon ça ne suffit pas. Des amorties parfois énormes aussi. Un coup droit plutôt moyen voire mauvais.
          Et au final ça fait 7-5 6-2 et c’est bien mérité vu l’attitude. Pourtant je pense qu’il y avait la place car Hanescu a beau être accrocheur et solide sur terre, Paire a les moyens de le battre. Au final ça fait tout de même 4-0 cme l’a rappelé Antoine…

          • Antoine 12 juillet 2013 at 15:09

            Et ben…Totalement dégoupillé dis tu….Qu’il ait les moyens de le battre c’est bien évident puisque Hanescu est 51ème, cela devrait quand même être à la portée de Paire…Il faudra que Guillaume nous explique un jour ce qui se passe d’après lui avec Paire…

            • Antoine 12 juillet 2013 at 16:08

              ..Et en tout cas, on voit la différence avec Dimitrov qui était également mené dans son H2H 3-0 par Monaco et qui lui a laissé 5 jeux aujourd’hui…

  7. Remy 12 juillet 2013 at 10:36

    Toni Nadal a annoncé que son poulain reviendrait sur les cours au Canada en vue de préparer l’Us Open.
    Pas trouvé d’info concernant Cincinnati.

  8. Kaelin 12 juillet 2013 at 14:10

    Et ce vieux briscard de Verdasco dont on a adoré se moquer, moi le premier, revient à un niveau ma foi pas loin de son top niveau de 2009. Ca fait plaisir car à 100% ou presque il sait de quoi il est capable. Il est actuellement en train de tenir tête à Almagro et ses 12 titres sur terre (sacré palmarès de terrien n’empêche) à Bastad, 1 set partout..
    J’adore vraiment son coup droit, quelle lourdeur, quelle patate et pourtant bcp de sécurité. J’aime bien son revers aussi même si moins perforant mais j’aime bien la gestuelle, la violence.

  9. Evans 12 juillet 2013 at 14:34

    Lequipe vient de commettre une énorme bourde sur son site. Sur le box score, il était affiché la victoire de Verdasco en deux sets 6-4 6-4. Incroyable!!!

    • Antoine 12 juillet 2013 at 15:05

      !!! Fernando vient de gagner 6-4 4-6 7-5, non sans mal par conséquent, en près de deux heures et demie. Cela peut faire les affaires de Dimitrov demain…Ils ont établi une espèce de record de doubles au troisième set: 5 pour Fernando, 6 pour Almagro…Almagro a eu les meilleurs chances au troisième set, mais n’a pas su en profiter…

  10. Antoine 12 juillet 2013 at 15:31

    Cela n’a pas l’air d’être la grande forme pour Tommy aujourd’hui: service qui ne passe pas trop, une première balle de break à sauver dès le premier jeu, deux doubles et trois balles de break à sauver dans le deuxième, 2 points sur 7 gagnés sur deuxième balle, et au final break Fognini qui remporte sans problème ses jeux de service: 3-1…

    • Antoine 12 juillet 2013 at 15:41

      Rebelote au jeu suivant: encore deux balles de break à défendre pour Haas et seulement 3 points sur 11 secondes balles…Fognini n’a perdu que quatre points sur ses services sans passer plus de 40% de premières…4-2..

      Et deux nouvelles balles de break pour Fognini 15-40..et double break sur la deuxième. Fognini va servir pour le set: 5-2…Jeu blanc et set Fognini 6-2..

      En forme, Fognini..Haas est complètement dominé…4 points sur 21 gagnés au retour pour Haas contre 16 sur 32 pour Fognini..

      La vainqueur doit jouer en demie Bautista-Agut, autrement dit a une très bonne chance d’aller en finale et tout indique poour l’instant que cela va être Fognini…

      • Antoine 12 juillet 2013 at 16:15

        Deuxième set totalement inversé: Haas ne perd plus de points sur son service (2 en trois jeux), tandis que Fognini rame et a du sauver cinq balles de break sur plusieurs jeux. Mmais il a tenu jusqu’ici: 3-3…

        Chose étrange, il ne marque que moins d’un point sur deux sur sa première mais 10 sur 12 sur sa seconde…

        Du coup, à force de ne pas arriver à convertir, c’est Haas qui se retrouve en difficulté à 3-3 et qui paume son service à la deuxième balle de break ! 4-3 Fognini…Cela se présente assez mal pour Tommy…

        • Antoine 12 juillet 2013 at 16:30

          Victoire de Fognini 6-2 6-4…Ce dernier a finalement bien fait de ne passer qu’une première sur deux dans ce deuxième set, il aurait encore mieux fait d’en passer moins: il n’a gagné qu’un point sur deux sur sa première mais plus de 80% des points sur sa seconde…

          Tommy ferait peut être bien de se reposer un peu…

  11. Antoine 12 juillet 2013 at 16:33

    Et dernier match de la journée à Stuttgart: Gaël vs Kohly…J’ai l’impression que c’est parti pour une mauvaise journée pour nos amis allemands: défaites de Berrer et Haas en deux sets et maintenant, c’est au tour de Kohly…

    On me dit que Gaël a inventé un smash après un saut périlleux supposé servir de feinte..J’espère qu’on va y avoir droit…

    • Antoine 12 juillet 2013 at 17:03

      Et deux doubles dans ce deuxième jeu de service pour Gaël et break Kohly..2-1..

      • Antoine 12 juillet 2013 at 17:34

        Premier set Kohly 6-4…Gaël jouait comme un pied au début, a commis 5 doubles et s’est retrouvé à 5-2 service Kohly. IL a repris un break a failli reprendre le deuxième puisqu’il a eu deux balles de debreak mais Kohly a fini par conclure..Il a un truc collé sur son biceps droit vert fluo et j’ai l’impression qu’il a du mal à servir normalement. 0 aces et 5 doubles en tout cas…

        • Antoine 12 juillet 2013 at 17:36

          Mal parti au deuxième Gaël: break Kohly d’entrée, à 15…

          • Antoine 12 juillet 2013 at 17:42

            ..Cela se confirme: double break pour Kohly qui mène 3-0..Gaël n’a pu gagner que deux points sur ses deux jeux de service, a commis deux nouvelles doubles et a un problème pour servir….

            • Antoine 12 juillet 2013 at 17:44

              4-0…Kohly passe lui 100% de premières et n’a perdu qu’un point…Gaël va sans doute prendre une bulle..

              • Antoine 12 juillet 2013 at 17:48

                Non, sur son 7ème point du set, Gaël remporte son jeu de service…4-1..

  12. Antoine 12 juillet 2013 at 17:51

    Encore un jeu blanc pour Kohly: 5-1…C’est pénible… Gaël fait un effort et remporte sa mise en jeu: 5-2 service Kohly, comme au premier set. Gaël, il faut que tu remontes ces deux breaks cette fois, pas un seul comme au premier set..

    • Antoine 12 juillet 2013 at 17:58

      Et voilà le premier Gaël ! Toi qui n’avais marqué qu’un seul point au retour, tu en gagnes quatre et cela fait un premier debreak..3-5..Maintenant, t’essaies d’assurer au service et après tu lui piques le deuxième..

      • Antoine 12 juillet 2013 at 18:00

        Et voilà, jeu blanc derrière…C’est bon Gaël, mais là tu le niques..Il va avoir les boules…5-4, c’est rien..

        • Antoine 12 juillet 2013 at 18:07

          ..Mais qu’est ce que t’as foutu Gaël ? A 15-30, il t’a servi que des secondes et toi, t’as gravement merdé là…6-4 6-4..

          Bon il faut espérer que cela aille mieux à Hambourg la semaine prochaine..Gaël avait cartonné au service lors de ses deux premiers matchs et là, zéro, zéro, pas un ace et que des doubles, 7 en tout, en 10 jeux de service, cela fait quand même beaucoup…

  13. May 12 juillet 2013 at 18:02

    Thiemo De Bakker qui revient de nulle part a battu Berdych 2 x 7/5.

    • Antoine 12 juillet 2013 at 18:12

      ..Etonnant…2 balles de break converties sur 12 pour Berdych, 4 sur 8 par de Bakker..Il s’est fait breaker 4 fois Berdych..et sur deux matchs disputés jusqu’ici, il n’avait jamais pris plus de quatre jeux dans un set à Berdych..IL devrait prendre des vacances Berdych..

      Il est 104ème, de Bakker et je lis que c’est sa troisième victoire contre un top 10 et que Berdych est le joueur le mieux classé qu’il ait jamais battu…pas mal, surtout pour un joueur qui a sauvé 4 balles de match au tour précédent contre Troicki..

  14. Elmar 12 juillet 2013 at 18:50

    Jamais vu Ivantoine autant se planter que sur les matchs du jour. Toutes ses économies y sont passées. Si ça continue, Mahut va réussir à paumer.

  15. MarieJo 12 juillet 2013 at 21:27

    +1000 pour le match calling d’antoine aujourd’hui !

  16. Kaelin 12 juillet 2013 at 22:36
    • Conchita 13 juillet 2013 at 11:50

      La Goffe me déçoit pas mal, mais je sens qu’il peut se reprendre, il est encore jeune. On sait que son match contre Federer l’a beaucoup perturbé

  17. Kaelin 12 juillet 2013 at 22:41

    Jeannot La Gache est reconduit! Les petits trolls bossus s’accrochent aux grosses fédés entre lui et Le Graet! Je préfère quand même de personnalité Jeannot

  18. Antoine 13 juillet 2013 at 10:54

    Isner bat Karlovic en deux tie breaks (7-6 (3) 7-6 (3) et par 23 aces à 14…12 jeux de service pour chacun, 70% de premières et aucune balle de break de part et d’autre..Isner gagne 21 points au retour (sur 75) et Karlo 17 (sur 77)

    Le H2H se rétablit à 2-2. C’est la première fois qu’Isner marque plus d’aces que Karlovic. 23 aces sur 77 services, cela ne fait pas loin d’un point sur trois gagné sur un ace..Bravo Big John !

    De son côté Hewitt s’est également qualifié pour les demies en battant Jan Hernych (Q) 6-7 6-4 6-2 et jouera donc contre Isner le remake de la finale de l’année dernière.

    De son côté, Mahut jouera contre le vieux Russel. On aura probablement une finale entre Mahut et Isner….

    ———–

    A Bastad, demies entre De Bakker et Berlocq (qui a battu Ramos entrois sets 6-0 au troisème) et entre Dimitrov et Verdasco. Autrement dit, le vainqueur de cette demie a de fortes chances de gagner le titre. Un premier titre pour Dimitrov ?

    ———–

    A Stuuttgart, Fognini-Bautista-Agut et Hanescu-Kohly…

    Comme je le disais hier, il est temps que Tommy Haas prenne des vancances: 10 semaines de compétition sur les onze dernière indiquait « L’Equipe » ce matin..

    Comme l’indiquait Kaelin hier, Paire a bien pété les plombs hier contre Hanescu et écoppé de deux avertissements, l’un pour avoir lancé une balle dans le public, l’autre pour avoir fracassé une raquette..

    Quand à Gaël, il n’avait pas mal au bras comme je le croyais. C’est juste qu’il n’arrivait pas à passer une première ou une seconde contre Kohly. Un service totalement naze hier sans raison apparente donc…

  19. Conchita 13 juillet 2013 at 11:38

    Robin a frappé très fort avec ce super article.
    A propos de ce que tu dis sur Belinda Bencic elle est quand même loin de la précocité de Martina Hingis qui au même âge allait atteindre la place de numéro 1.

  20. Antoine 13 juillet 2013 at 16:12

    Et bien, ce ne sera pas encore pour cette fois pour Dimitrov, battu 7-6 5-7 7-5 par Fernando…Pourtant quand il avait égalisé à un set partout, je pensais qu’il gagnerait vu que Fernando baissait et avait joué deux heures et demies la veille, mais il a baissé au service tandis que Fernando faisait le chemin inverse avec 77% de premières, ne perdant que six points sur son service dans cette dernière manche..

    Fernando jouera donc la finale contre Berlocq ou de Bakker qui vient de prendre le service de Berlocq au premier jeu…

    De son côté, à Stuttgart, Fognini n’a laissé que 4 jeux à Bautista-Agut…et jouera donc contre Kohly ou Hanescu..

    Si Fernando n’est pas trop cramé (encore deux heures et demies aujourd’hui), il devrait y arriver demain…

    • Conchita 13 juillet 2013 at 16:25

      Je suis très heureuse de la forme du beau Fernando. J’aime son coup droit, même s’il est un peu moins violent que celui de Nadal. S’il continue ainsi, il va couper des têtes sur le continent américain

  21. Colin 14 juillet 2013 at 09:06

    Programme digne de Stakhanov pour le « pauvre » Nicolas Mahut aujourd’hui à Newport:
    * 1/2 finale du simple (vs. Russell)
    * 1/2 finale du double
    …et en cas de victoire(s):
    * finale du simple (vs. Isner ou Hewitt)
    * finale du double

    Je ne parierais pas sur un « grand chelem », même un 14 juillet.

    • Kaelin 14 juillet 2013 at 11:03

      Quel scandale, s’il pouvait mettre 2 bulles au bon vieux Russell, ce serait déjà ça d’économiser!

    • Colin 14 juillet 2013 at 11:56

      Comment ça « quel scandale » ??? Tu ne voudrais quand même pas qu’ils aillent bâtir un toit sur le bon vieux central de Newport ?

    • Antoine 14 juillet 2013 at 13:57

      En fait, il doit d’abord jouer sa demie en simple à 10 heures (4heures ici), puis à 14h la finale du simple s’il est passé, puis immédiatement après sa demie en double, puis immédiatement après également la finale du double s’ils ont gagnés…Donc 2, 3 ou 4 matchs dans la journée…

      Cela ne devrait pas lui faire peur puisqu’il a déjà joué plus longtemps que cela dans une journée, lors de son match de 2010 contre Isner (la deuxième journée..)

  22. Conchita 14 juillet 2013 at 09:26

    Surtout je ne le vois pas battre Isner ou Hewitt. Isner a l’air de revenir, et puis il est magnifique tout nu, donc c’est lui qui doit gagner

    • MarieJo 14 juillet 2013 at 12:40

      oh la la Deliciano ! le surnom culte donné par la mère de murray !

    • Conchita 14 juillet 2013 at 18:45

      topissime, je le dis même après plusieurs douches froides

    • Colin 14 juillet 2013 at 11:57

      Ah ah ah, j’imagine bien tes pensées en regardant cette photo:
      « Mmmmhhh… je passerais bien quelques jours sur une île déserte en compagnie de ce Robinson-là »

    • Conchita 14 juillet 2013 at 18:42

      Oh oui, ce serait merveilleux
      Je pense que je pourrais le rendre numéro 1 mondial, il a besoin d’amour

    • MarieJo 14 juillet 2013 at 12:38

      vite une douche froide pour conchita ça fume !

    • Conchita 14 juillet 2013 at 18:47

      Je fais tout ce que je peux pour me calmer, je fixe intensément des photos de Querrey et du Mérou. Ça apaise !

  23. Antoine 14 juillet 2013 at 15:23

    J’ai l’impression que c’est le match de trop pour Fernando. Depuis 5-5 au premier, il vient de perdre quatre jeux de suite et est mené 7-5 2-0, service Berlocq à suivre..

  24. MarieJo 14 juillet 2013 at 16:57

    marion a fait la montée du ventoux !!!! en voiture ;)

  25. Conchita 14 juillet 2013 at 18:48

    Aie Verdasco qui se rate devant Berlocq, vraiment inattendu ! Berlocq a un jeu très moche mais assez efficace.

  26. Conchita 14 juillet 2013 at 18:52

    Avez-vous entendu parler de la prometteuse Putintseva ? Elle a 18 ans, et c’est une vraie super bitch ! Très antisportive, forte en insulte, poing serré face aux balles let en sa faveur, insulte aux joueurs qu’elle vient de battre, traitant Dementieva de bitch !
    Elle avait accroché Serena à Madrid au premier tour je crois. On va adorer la détester, surtout si elle perce au plus haut niveau.

    • Colin 14 juillet 2013 at 20:30

      Putintseva ? C’est pas une blague ? Rien que le nom déjà, mix de Poutine et de Putain, la prédestinait à être une salope…

      • Sam 14 juillet 2013 at 20:57

        Modérateur.

        • Sam 14 juillet 2013 at 21:04

          Depuis que Fed est en retraire, ce site se barre complètement en vrille. Pas compliqué, il n’y est question que de cul. Et de gazon. Voilà les effets de l’abandon du trône. Perversion des moeurs, gossip à gogo, popotin de Serena, Mérouseries, la folle du régiment, laa bite à Arnaud Clément, tagadatsointsoin, considérations sur le physique de la Marion qu’était pas trop belle…Tout fout le camp on se croirait en 68. Djokochirac et Giscardmurray ont tué le Général. Je me comprends.

      • Patricia 14 juillet 2013 at 21:38

        Une image de Putintseva pour élever le débat : http://www.zimbio.com/photos/Yulia+Putintseva/WTA+Dubai+Duty+Free+Tennis+Championship+Day/yco5mLl5r4R

        OMG ! une conversation entre ses cuisses et celles de Berdych, c’est le choc du brontosaure contre le triceratops au galop. Elle vient de l’haltérophilie la fille ?

  27. Antoine 14 juillet 2013 at 18:52

    Fognini, Berlocq…Reste à déterminer le dernier vainqueur du jour: Mahut ou Hewitt, ce dernier ayant battu Isner 5-7 6-2 6-4…

    ..et vu comment Hewitt a réussi à retourner Isner, il est clair que Mahut n’a aucune chance s’il sert comme tout à l’heure contre Russel avec seulement 43% de premières…

    • Conchita 14 juillet 2013 at 19:44

      incroyable hewitt, comment a-t-il pu battre isner ????

      • Patricia 14 juillet 2013 at 21:40

        il s’est mis nu lui aussi.

    • Colin 14 juillet 2013 at 20:32

      Si Dustin Brown est arrivé à battre Hewitt à Wimbledon, Mahut doit y arriver aussi!

    • Patricia 14 juillet 2013 at 21:45

      Ce qui est con, c’est qu’il aurait pu s’entraîner avec la demi du double avant…

      J’ai vu quelques jeux dans le 2è set, rien de fantastique de Lleyton mais Isner encore plus nul.

  28. Patricia 14 juillet 2013 at 21:51

    Détail amusant, premier titre pour Berlocq et Fognini aujourd’hui !
    Trop tard pour un triplé, dans le cas où Mahoou égaliserait au 2è set. Pour l’instant les deux se tiennent.

    • Nath 14 juillet 2013 at 22:14

      Cela fera aussi quelle que soit l’issue de cette finale 2 titres de plus gagnés cette saison par des trentenaires.

  29. Oluive 14 juillet 2013 at 22:41

    Excellent ce tournoi de Newport !
    Je viens de jeter un oeil : un bord de court aux dimensions extravagantes, on voit encore les marques des deux courts jouxtant le central pour les jeux de club.
    Le seul tournoi ATP herbe aux States je crois ?
    Un clubhouse dont tu t’attends que les chevaux en sortent.
    Des gosses qui jouent pieds nus au bord des courts.
    Une ambiance vacances camping piscine pistache.
    Des types en tong et serviette de bain viendraient s’installer sur la pelouse que ça n’aurait rien d’étonnant.
    Des clap clap clap de spectateurs version j’ai une main prise par le verre de blanc et l’ingé son les deux.
    Un sentiment délicieusement surrané. De l’Angleterre en Amérique.
    Des trentenaires qui jouent comme il y a mille ans.
    Le fantôme de Tilden.

    Et 4 Mahut dans la journée.
    Après Isnermahut Isnermahut Isnermahut, on a Mahumahumahumahu.
    En voilà un qui ne va pas regretter sa saison sur herbe.
    Ni de s’être arraché pour revenir sur le circuit.
    Mahuutte.
    Hewitt, lui, ne veut pas perdre en finale une deuxième année de suite… Break 2/1 dans la 3e.
    Ce serait dommage que le français ne fasse pas le doublé, l’histoire serait belle.
    3/1. L’histoire ne choisit pas la beauté, ça se saurait.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis