2nd Round, Flushing Meadows !

By  | 29 août 2013 | Filed under: Actualité
Ivan Dodig au service

Quasimodo(dig) s'est mis au tennis et ça marche plutôt bien

Connu depuis quelques années en tant que posteur régulier du site, je me lance cette fois dans le grand bain avec cette présentation des deuxièmes tours de l’US Open ! Je ferai cela de façon assez succincte mais concise pour commencer. 

Les premiers tours nous ont déjà offert quelques surprises sur le dur américain de Flushing Meadows au grand dam de nombreux 15lovers qui croyaient sauver les meubles dans ce dernier grand rendez-vous du RYSK.

On peut déjà noter un nombre conséquents de matchs à suspense en cinq sets.

Parmi ceux-là on peut retenir Baby Fed, qui est peut-être finalement plus un baby qu’un GOAT en puissance, puisqu’il perd d’entrée contre Joao Sousa. Chardy est également passé au couteau contre Stakhovsky  en expliquant en conférence de presse qu’il avait eu de la chance d’affronter un volleyeur car cela lui évitait des échanges éreintants du fond du court. Un autre français, Guillaume Rufin, dit « La Rufe » (il faudra qu’on m’explique un jour cette tradition des surnoms des tennismen français, on va quand même pas appeler Kenny « La Scheppe » ou Stéphane « La Robe » non ! ), est passé au forcing contre un adversaire de classement équivalent, le jeune et grand germain Jan Lennard Struff. La Rufe versus la Struff, c’est beau et ça fait 6-1 dans le cinquième set pour le français. L’israélien au beau revers à une main mais manquant de puissance Dudi Sela n’est pas en reste dans les matches à suspense puisqu’il l’emporte lui aussi en cinq sets contre le prometteur Kuznetsov qui je pense avait plus la faveur de nos pronostics. Tomic passe tout près de la correction mais s’impose tout de même contre Ramos. Gulbis s’incline contre celui qu’il voit désormais vainqueur du tournoi : l’obscur Haider-Maurer dont je serai bien incapable de donner l’âge ni quoi que ce soit d’autres d’ailleurs. Enfin, Dutra Silva s’impose dans un match au couteau contre la révélation de Montréal Vasek Pospisil qui aura eu la bagatelle de 7 balles de matchs, terminé 7-6(10) au cinquième set. Pour finir on peut rappeler l’élimination toujours en cinq sets de Verdasco contre Dodig où le croate à la posture si particulière prouve qu’il est désormais un redoutable coupeur de tête.

Les favoris du tournois sont passés tranquillement, comme on s’y attendait.

Djokovic passe en 3 sets très facile contre un adversaire pas si simple que cela pourtant, Ricardas Berankis. Score classique du serbe en début de Grand chelem : 6-1 6-2 6-2.

Federer passe Zemlja en se faisant une petite frayeur au troisième set. Il conclue cependant sans difficulté avec notamment de magnifiques volées et une bonne première balle. Son ancienne raquette lui réussit mieux. Score : 6-3 6-2 7-5.

Enfin, Nadal passe Harrison avec une rage qui m’aura marqué ainsi que Conchita. Quelle démence chez Nadal. Harrison pourtant à l’aise sur dur et chez lui n’a pas tenu longtemps et s’incline 6-4 6-2 6-2.

Murray est évidemment le dernier des favoris de cette quinzaine mais à l’heure où j’écris, il n’a toujours pas joué son premier match à cause de la pluie. Je vois cependant mal Llodra l’embêter beaucoup avec son jeu de gaucher à l’ancienne. Reste que ça peut être un match sympa.

Les autres résultats du premiers tours que l’on peut retenir sont ensuite en vrac :

Haas qui passe un PHM complètement dépassé et à côté de son tennis. Je crois de moins en moins, malgré son énorme come back de blessures en 2012, à un retour au plus haut niveau de l’alsacien.

Young qui inflige une correction qui nous aura tous surpris à Klizan, le jeune slovaque prometteur puisque déjà 40e mondial. Le score, improbable puisqu’on a plutôt l’habitude de voir Young se le faire infliger plutôt que l’inverse : 6-1 6-0 6-1. Le Slovaque est-il blessé ?

Istomin passe Almagro en 4 sets. Bon ce n’est pas une énorme surprise mais Istomin nous fait décidément une sacrée saison tout au contraire d’Almagro qui en dehors de la terre battue et malgré son classement, ne semble plus faire peur à grand monde.

C’est en effet la honte pour le sosie de Cyril Hanouna puisque même ce bon vieux Tipsarevic a gagné son match … Bon il bat Cuevas et sur abandon mais enfin, rappelons que c’est presque une perf pour lui ces derniers temps.

et quand il pète il troue son slip !

Mannarino confirme tranquillement son nouveau statut de top 60-70, lui qui a longtemps stagné plus bas dans le classement, en effectuant une petite perf, il bat Zeballos en 4 sets.

Monfils atomise Ungur qui n’était cependant pas un adversaire crédible si l’on n’en croit les stats et même Monfils qui s’est permis de chambrer le faible niveau de son adversaire en conférence de presse. Ne tirons donc pas de conclusions hâtives sur le niveau de Monfils qui, on le rappelle, est censé être blessé aux abdominaux après son abandon en finale de Winston Salem contre Melzer.

Le britannique Evans bat également Nishikori, réalisant ainsi une grosse perf mais qui laisse soupçonner un problème mental ou physique du japonais tant le résultat et le score sont surprenants.

Janowicz a aussi beaucoup déçu (défaite contre Gonzalez) mais il est blessé donc je ne m’attarde pas sur son cas.

"Who's the boss??!"

Abordons désormais les deuxièmes tours à venir. Les matchs à ne pas rater selon moi sont les suivants (je précise que j’écris mercredi soir et que de nombreux matchs étant interrompus par la pluie, il me manque plusieurs deuxièmes tours que je ne pourrai annoncer)

  • Donald Young – Florian Mayer : Young va-t-il confirmer ce résultat surprenant du premier tour où il atomise Klizan ? Ce match sera intéressant pour cela, d’autant plus que l’allemand, solide top 50 et toujours dangereux avec son jeu atypique, notamment sur dur, est un bon étalon pour se rendre compte du réel niveau de l’ex meilleur espoir du tennis américain.
  • Benneteau – Chardy : Non pas parce que c’est un match franco-français, mais parce que la fougue de Chardy sur dur alors même qu’il vient d’éliminer un adversaire solide (le serveur-volleyeur Stakhovsky) sera intéressante dans sa confrontation au jeu de Julien Benneteau, beaucoup plus contreur et sans réels points faibles (ni points forts). Attention à Benneteau qui est favori sur ce match mais qui devra se méfier d’un Chardy qui, lorsque son jeu d’attaque de fond de court est en place, ne laisse parfois pas beaucoup de marge à son adversaire. C’est pas del Potro qui dira le contraire. Avantage Benneteau tout de même.

Le doux Tursunov fait une amortie masquée

  • Rufin – Tursunov : La Rufe tombe dès le deuxième tour contre le frappeur russe en forme du moment : Dmitry Tursunov. Les connaisseurs de la petite balle jaune savent que ce joueur est tout sauf un cadeau et est sur une très bonne dynamique puisque c’est lui qui sort d’un quart de finale à Cincinnati où il élimine Klizan, Blake et surtout Ferrer pour s’incliner seulement en 3 sets contre del Potro. Le Russe au caractère difficile mais à la frappe pure, titulaires de 7 titres ATP, partira favori et ne fera probablement pas dans la dentelle. Rufin, qui a déjà fait honneur à sa wildcard en battant Struff au premier tour, n’aura cependant rien à perdre et devrait tenter le tout pour le tout. Lui qui est entré lentement mais sûrement dans le top 100 aura un coup à jouer en tant qu’outsider. Avantage tout de même Tursunov.
  • Ferrer – Bautista Agut : match intéressant car Bautista Agut fait une excellente saison (on se souvient notamment de sa finale à Chennai au mois de janvier). Il a facilement éliminé Bellucci au premier tour, et sa confrontation contre le roc, l’éternel numéro 2 national mais quel numéro 2, David Ferrer, sera en cela intéressante. Pas sûr que le plus jeune des deux prenne une raclée. Avantage Ferrer évidemment mais un match dont on pourra tirer des infos intéressantes, notamment concernant Bautista.
  • Federer – Berlocq : bon Berlocq n’est pas le plus grand adversaire qui soit mais la manière dont Roger doit gagner ce match sera intéressante. Ses grosses faiblesses en retour vont-elles être en parties corrigées ? Son coup droit va t-il retrouver de sa superbe ? Bref comme tout match de Roger, tout sera décortiqué sur ce match, espérons que le Suisse nous montre de des choses prometteuses pour la suite de la quinzaine. On en reparlera de toute façon car on est sur 15love !

On sent Roger de meilleure humeur avec son ancienne raquette.

  • Isner – Monfils : bon forcément, la Monf’ n’est pas favori sur ce match d’autant plus que le canonnier américain est très en forme. De plus, Gaël est blessé mais… avec la Monf’Mut, tout est possible, tout est réalisable, et que ces facteurs entrent finalement peu en compte avec un spécimen pareil. Gaël dit qu’il n’aime pas jouer ce type de jeu mais qu’il aime le joueur et l’ambiance. J’ai également lu que s’il se présentait sur le terrain contre Isner, c’est qu’il se sentirait à 100% ou presque. Bref, on sait très bien que tout cela c’est du vent et qu’avec la Monf’, l’impensable peut se produire, Berdych ou pas Berdych, Isner ou pas Isner, l’adversaire ne lui fait pas peur. Un match de Monfils, contre Isner, numéro un américain, qui joue devant son public et qui est en forme, ça se regarde de toute façon car l’ambiance sera au rendez-vous. En espérant que ça ne fasse pas flop avec Gaël qui abandonne très vite mais ça peut tout aussi bien faire un match de dingue avec un Monfils qui passe 16-14 au jeu décisif du cinquième set avec une foule électrisée, le Français haranguant la foule pour une standing ovation. Ah il nous manquera quand même celui-là quand il partira. Si si.

Monfils ne comprend toujours pas pourquoi il se blesse tout le temps.

  • Kohlschreiber – Roger-Vasselin : L’Allemand est toujours agréable à voir évoluer sur dur (et en général d’ailleurs). Roger-Vasselin, avec son jeu académique, propre, plutôt agréable à observer, sans folies mais sans fioritures non plus, peut nous offrir une belle résistance. L’Allemand partira favori car il reste un modèle de solidité redoutable à quasiment trente ans mais ERV pourrait bien l’embêter en lui prenant un set. Le Français va d’ailleurs lui aussi bientôt avoir 30 ans, décidément, ça va faire deux trentenaire de plus dans le Top 100.
  • Dodig – Davydenko : Dodig est sur une  très bonne dynamique et réalise notamment une bonne tournée américaine : il prend un set à Haas à Washington puis un à del Potro à Montréal. Il vient de plus d’éliminer Verdasco dans un match à suspense et ne sera donc pas un adversaire facile pour le russe stakhanoviste des courts (certains se demandent même ce qu’il fait encore là même si la réponse fait peu de doutes vu le personnage). Je serai tenté de donner Dodig favori pour ce match mais avec Davydenko rien n’est jamais joué d’avance, d’autant que les prizes moneys ont encore augmenté considérablement ce qui ne le laissera pas indifférent lui qui ne joue que pour l’amour du jeu.
  • Dolgopolov – Youzhny : Bon finalement ce match se termine à 1h du mat et j’ai le temps d’écrire quelques lignes dessus. C’est simple, Dolgopolov est un de mes joueurs favoris, The Dog est en forme et il veut le faire savoir ! Il n’a de toute façon pas le choix car j’ai parié sur lui en coupeur de tête et il fait une saison qui n’est pas du tout à l’image de son potentiel. Il bat Goffin plus facilement que je ne pensais. Il faut dire qu’il est plutôt en confiance ces derniers jours puisqu’il sort d’une demi-finale à Winston Salem (perdue contre Monfils – un cadeau en passant). Son jeu sur ressort est tout simplement génial à regarder. Contre le froid Dr Youzhny, point de salut s’il veut passer, le russe a beau n’être plus tout jeune, il faut croire que c’est désormais une vertu pour briller sur le circuit aujourd’hui. Couplé à son talent et son magnifique revers à une main, la tâche ne sera pas facile pour l’ukrainien fantasque mais je crois allez lui, allez Dolgo !! Un match à ne pas louper, ça peut être drôle. Et ca va slicer je vous préviens.

Le sosie de Snoop Dog + Dolgo : Snoop doggy Dolgopolov en concert à Umag !

  • del Potro – Hewitt : à ne pas manquer évidemment ! « Delpo » s’en est sorti contre Garcia-Lopez dans un match à l’ambiance tendue où il fut énervé par l’attitude de l’Espagnol qui appela plusieurs fois le kiné. L’Argentin est bien conscient que tomber sur Hewitt au deuxième tour ne sera pas un tour aisé (comprendre que ce sera une véritable purge) et se méfie de la teigne australienne. On ne saurait lui conseiller le contraire. Avantage La Poutre mais la teigne (ou « le roquet des antipodes », ça marche aussi) donnera tout comme toujours.

Savez-vous qu'en tapant "Hewitt" dans google image, on ne tombe pas sur ce à quoi on s'attendait ? Quel ne fut pas mon choc et si outré, j'ai décidé de vous en faire profiter

  • Wawrinka – Karlovic : Wawrinka passe finalement Stepanek  en 3 sets, preuve d’un bon niveau de jeu, et s’offre une confrontation contre le géant croate qui a envoyé Blake à la retraite. Etant donné que le Vaudois doit peut être se farcir ensuite Anderson puis Berdych, autant qu’il règle la mire au retour dés ce match. Qui de mieux que Karlovic pour ça ? Match évidemment piège car un Karlovic sur dur et de plus en confiance après un retour de grave méningite vendra cher sa peau et il faudra aller chercher les breaks. Parions tout de même qu’il y aura quelques tie breaks. Il faudra que le suisse ait les nerfs solides.

Wawrinka anticipe la joie de prendre 2 aces et 1 service gagnant en moyenne par jeu.

Désolé pour le manque d’info WTA mais je n’ai pas de temps pour ce sombre tournoi parallèle. 

Enjoy !

About 

Aficionado du tennis depuis maintenant plusieurs années, quelle ne fut pas ma joie quand je tombai sur ce site, véritable oasis de qualité, d'humour et de passionnés ! Grand admirateur des (beaux) revers à une main, je le pratique moi-même. Que vive le tennis fou, imprévisible et fantasque !

Tags:

453 Responses to 2nd Round, Flushing Meadows !

  1. JoAkim 31 août 2013 at 22:35

    Volée haute de revers smashée en extension. C’est Mozart qui conclu ce jeu blanc de la sorte !
    Allez le débreak dans la foulée serait bienvenu !

  2. JoAkim 31 août 2013 at 22:38

    Ca serait bien d’arrêter de jouer le contre pied. Tursunov ne se replace même plus tellement il s’y attend.

  3. JoAkim 31 août 2013 at 22:41

    Très très solide au service. Maintenant il faut aller le chercher. Allez Richie !

  4. Patricia 31 août 2013 at 22:42

    Nouveau jeu de service blanc remporté sur un CD gagnant en bout de course flamboyant !

  5. Patricia 31 août 2013 at 22:44

    C’est pas qu’il est casse bonbons Tursu avec ses aces mais presque. 14.

  6. JoAkim 31 août 2013 at 22:45

    Bon ben ça sent le bourbier ! Tursunov est en mode service imprenable.
    Un bon test ce match pour Richard avant de basculer vers les choses sérieuses.

  7. Patricia 31 août 2013 at 22:47

    Le pire c’est que Richard sert vraiment bien, mais bon, Musclor se donne de l’air avec ses missiles.
    Ceci dit c’est moins laid que les horreurs kickées d’Isner, c’est du service à plat anti blindage à haut coefficient de pénétration.

  8. Patricia 31 août 2013 at 22:49

    A ben bravo la double pour le set à Tursu !
    Aussi facile dans ce set que Richard sur le précédent, sans même que Richard déjoue… T’as l’impression d’un tour de passe-passe avec lui.

  9. JoAkim 31 août 2013 at 22:50

    Ca serait quand même con de s’arrêter là face à cette brute de Tursunov qui semble avoir retrouvé la grande forme néanmoins.

  10. JoAkim 31 août 2013 at 22:55

    C’est quand même inquiétant car au tour suivant c’est le tursunov et demi canadien qui l’attend.
    Allez Richard sort nous le grand jeu et termine ce match rapidement s’il te plait.

  11. Patricia 31 août 2013 at 22:55

    Woof, richard s’est débrouillé pour breaker (un passign en bout de course génial pour 1er point)…

    • Conchita 31 août 2013 at 23:00

      Mais trop gentil, il rend le break !

  12. Conchita 31 août 2013 at 22:56

    Patricia, je refuse que Richard perde contre la Turse ! Fais quelque chose stp !

  13. Conchita 31 août 2013 at 22:59

    Bon, prochain adversaire de David : Tipsarevic, qui revient en forme. Ca va être dur !

  14. JoAkim 31 août 2013 at 23:00

    Tipsy petit bikini continue son parcours et va retrouver son pote Ferrer au prochain tour. La revanche de l’an dernier. Ferrer avait eu chaud. Et si Tipsy nous sortait Ferrer du tableau de Richard ? Là on pourrait dire que la poisse est partie. Sauf si Richard chute face à Tursunov qui débreake aussitôt ! Putain ça sent pas bon j’te dis !

  15. Patricia 31 août 2013 at 23:00

    Sacré Tursu. Il te fait deux attaques énormes hyper faciles de nulle part et tu te retrouves débreaké. Très beau lob gagnant du russe;

  16. Patricia 31 août 2013 at 23:01

    Le commentateur est fou d’amour pour le revers de Richard, et diviiiiine, et subliiiime !
    Ouais, pas mal le petit revers amorti gagnant.

  17. JoAkim 31 août 2013 at 23:05

    Il s’énerve, il fait des mauvais choix, il touche pas bien la balle… Ca devient TRES inquiétant !

  18. JoAkim 31 août 2013 at 23:07

    Un jeu blanc qui fait du bien à la tête !

  19. Patricia 31 août 2013 at 23:08

    Très bon jeu de service blanc de Richard. Faut le moral, là, parce que Tursu a bcp de fulgurances et donne assez peu. Même en jouant très bien, dans le bon sens, en tentant, des fois ça passe pas.

  20. Conchita 31 août 2013 at 23:08

    Kohly mène 2 sets à 1 contre Big John. Des retours de malade pour l’Allemand…

  21. JoAkim 31 août 2013 at 23:09

    Et au bras. Richard à nouveau très offensif dans ce jeu de retour. Ca serait bien de re breaker là !

  22. Conchita 31 août 2013 at 23:12

    Vazy Richaaaaaaaaaaaaaard !!!!!!

    • Conchita 31 août 2013 at 23:13

      Damn!

  23. JoAkim 31 août 2013 at 23:14

    Tendu ce jeu. Celui qui le perd a de grandes chances de dégoupiller jusqu’à la fin du set.

  24. Patricia 31 août 2013 at 23:15

    Richard retourne de mieux en mieux, qq très bons retours dans ce jeu.
    2è BB pour Richard.

  25. Patricia 31 août 2013 at 23:16

    Mais le N°19 en réponse. Richard dég’.

    Tursunov a un fichu CD perforant à la Stan, Richard s’accroche, encore une.

  26. Patricia 31 août 2013 at 23:20

    et en particulier le Cd décroisé, quand il a le temps, cochon de Tursu ! Deuce.
    dès qu’il ne fait pas un super retour, c’est chaud ! Parce qu’en une frappe facile, Tursu perce et fait mal. Heureusement il donne (pas de beaucoup) pas mal dans ce jeu.

    Ouaiis, c’est ça, pète ta raquette Dimitri, tu es dans le bon état d’esprit !

  27. Conchita 31 août 2013 at 23:22

    Solide la Turse !

  28. Patricia 31 août 2013 at 23:22

    Le 200è Deuce du jeu ?

    Ah, shit, deux retours moyens sur deux grosses premières et Tursu empoche son foutu jeu.

  29. JoAkim 31 août 2013 at 23:26

    Il est solide le cochon ! Et Richard semble de plus en plus à côté des ses pompes et du match.

  30. Patricia 31 août 2013 at 23:26

    Un méééchant méchant rallye heureusement remporté par Ricahrd 15-15.

    Mais classique…. 3 BB, alros que bon service, grosse agressivité des frappes de Richard.

    • Patricia 31 août 2013 at 23:27

      Egalité grâce à plusieurs ts bonnes premières.

  31. JoAkim 31 août 2013 at 23:29

    Tactiquement le russe arrive à éviter le revers de Richard, tandis que Richard n’arrive pas à éviter le CD du russe.

  32. Patricia 31 août 2013 at 23:30

    Ooooooh la vache encore archi tendu ce rallye ! Ts tts bon de part et d’autres, ce que Richard doit faire pour un pt !
    Puis un winner de la turse, et 4è BB

  33. Patricia 31 août 2013 at 23:32

    ah, le brâme de libération de Richard !
    tendutendutendu !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis