Flushing : Les Bêtes de Foire

By  | 2 septembre 2013 | Filed under: Actualité
Approchez, Mesdames et Messieurs, approchez, vous ne le regretterez pas !

Approchez, venez voir un spectacle comme jamais vous n’en avez encore vu. 

Oui, car ce qui se cache ici est unique, Mesdames et Messieurs, j’ai bien dit unique. Entrez et vous verrez des créatures démoniaques effrayantes, terrifiantes. Entrez et vous éprouverez pour la première fois la véritable épouvante. Mais… entrez et vous verrez également des miracles s’accomplir. Car ici, les lois de la physique ne s’appliquent pas. Entrez et vous verrez un monde qui n’est pas régi par les mêmes règles que le vôtre.

Nos bêtes de foire sont là, derrière ce rideau, prêts à vous faire vivre une expérience exceptionnelle.

Voyez plutôt, Mesdames et Messieurs. Voyez plutôt la première partie du programme qui vous attend !

Pour vous mettre l’eau à la bouche, vous verrez deux bêtes sauvages venues des contrées les plus reculées de l’Europe s’étriper jusqu’à la mort : d’un côté un pou géant que nos hommes ont repéré à son urine fluo avant de parvenir à la ferrer après une âpre lutte suante et sanguinaire ; de l’autre côté, un animal hirsute découvert dans une sombre forêt slave, et je peux vous promettre qu’une bête de ce type, ça révise vos notions d’inesthétique à jamais. Qui l’emportera du pou ou de l’ours ? Le pou, sans doute, à l’usure, mais après un âpre combat de plusieurs heures, à n’en pas douter !

Raonic, le chaînon manquant

Mais cela n’était qu’un amuse-bouche car nous avons dans notre réserve un homme que l’on pensait disparu depuis longtemps. Oui, Mesdames et Messieurs, un Homme de Néandertal, un vrai, venu du fin fond des âges ! Mais faites attention, Mesdames et Messieurs, car, fort de sa masse, il cherchera à vous estourbir. Il a en outre la capacité d’éparpiller un dangereux gaz qu’espèrent certains compatriotes depuis longtemps ! Cet homme de Neandertal, lorsqu’il sera au nicol réfléchi, je n’en connais pas beaucoup parmi vous qui ne prendront leur jambe à leur cou. Aurez-vous simplement le courage de le regarder ?

Vous pensez peut-être qu’il s’agit là du comble de l’effroi ? C’est donc que vous êtes naïfs ! Oui, Mesdames et Messieurs, croyez-le ou ne le croyez pas, vous serez bien obligés de le constater par vous-mêmes… nous avons avec nous le terr -hiiiii!!- ble Minotaure ! Ce monstre assoiffé de sang, jamais rassasié par les cadavres de ses ennemis, n’aime rien tant que l’odeur du sang provenant des carnages qu’il effectue. Croyez-vous qu’il n’a d’altier que le port de tête ? Vous vous ferez votre propre opinion car aujourd’hui, spécialement pour vous, nous lui donnerons en pâture, échappé des dédales de notre chapiteau, un superbe colly dont les pattes revers ne devraient représenter qu’une défense de moustique face à la force monstrueuse du terr -hiiiii!!- fiant Minotaure.

Le coq allemand parviendra-t-il à enfourner le taureau ibère?

Mais reprenez confiance, Mesdames et Messieurs, car tout ne sera pas que tourmente. La suite du programme vous permettra d’assister à des miracles en pagaille. Car un Être exceptionnel a décidé de choisir notre modeste établissement pour prodiguer Ses soins à tous ceux qui se présentent à Lui. Et je peux vous assurer que la fluette demoiselle en robe « raies d’eau » qui s’est portée volontaire aujourd’hui n’a pas fait d’erreur en venant Le rencontrer, car – ô j’ai moi-même tant mis de temps à l’admettre – c’est bien une incarnation de Dieu lui-même qui lui portera toute son attention deux heures durant. Et il n’est pas exclu, durant ces deux heures, d’assister à quelques prodiges que Lui seul peur réaliser. Alors croyez-moi, Lui seul en vaut le détour car dès que vous L’aurez vu, à jamais votre vie sera changée.

Oui, Mesdames et Messieurs, en entrant, vous assisterez à tout cela. Et je sais que vous vous interrogez. « Tout cela est-il bien réel ? Cela est-il bien possible ? Ne voilà pas un bonimenteur cherchant à nous escroquer notre argent ? » Alors pour vous prouvez ma bonne foi, vous pourrez assister à cette première partie du programme gratuitement. Oui, Mesdames et Messieurs : gratuitement. Et vous pourrez ensuite décider en votre âme et conscience si la seconde partie vaut la peine ou non de vous délester de quelques deniers.

Dans cette deuxième partie, mes bonnes gens, vous assisterez tout d’abord à un improbable combat de véritables fossiles vivants. Allez ! You ! Vite, courez voir d’un côté la momie ambulante plusieurs fois centenaire et revenue bien des fois d’entre les morts, mais toujours prête à partir au combat et à ne jamais lâcher prise lorsqu’elle a pris sa proie dans sa mâchoire carrée. Allez ! You ! Z’allez voir ce que vous allez voir, de l’autre côté, avec un martial et bipolaire loup-garou russe venu des steppes de la Sibérie : avec lui, vous ne savez jamais quel visage il vous présentera : celui du bon Dr Youz, distribuant pains, pêches, beignes et châtaignes alentours ou celui de Mr Mischa, se réservant à lui-seul les pains, pêches, beignes et châtaignes ? Le Dr Youz devrait toutefois ramener dans sa tombe la momie vociférante.

Dans cette seconde partie de programme, vous verrez aussi, Mesdames et Messieurs, une lutte étrange, mystérieuse et fascinante. Oui, Mesdames et Messieurs, je vous l’annonce : le Comte Dracula lui-même est là, venu de contrées orientales lointaines, et il tentera de planter ses crocs acérés sur un adversaire de choix, j’ai nommé l’Homme Invisible. Non, vous ne rêvez pas! Il est là, tapi dans l’ombre, l’Homme Invisible, qu’on ne voit jamais, pourtant bien souvent présent. Avec eux, de vos applaudissements, serez-vous ingrats ? No ! Les rixes qu’ils vous promettent valent le détour, surtout lorsque le Comte Dracula décidera de jouer son Joker en évidant l’Homme Invisible de son sang. Alors, après un début de bataille acharné, vous découvrirez la colère d’un vampire que l’on dérange.

Nous n'osons nommer cet affreux jojo qu'aux vices innommables qu'il commet.

Après ces frissons d’angoisse, vos nerfs ayant été mis à rude épreuve, nous vous proposerons une petite respiration. Car après tant de barbaries sauvages, il nous faudra faire place nette. Nos deux croque-morts auront du pain sur la planche pour ramasser les morts avant le magnifique final que nous vous préparons. Croyez-vous que pleins de sang, un mur et un plafond à laver les effraient? Que nenni. Venu d’Ostrava,  le plus âgé des deux sait travailler avec efficacité pour le nettoyage à sec. Servant de mentor, il apprend le métier à son jeune apprenti Écossais dont il est très fier. Car celui qu’il considère comme son fils, te mine le moral en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.  Lorsqu’ils auront nettoyer la place des rebuts pourra débuter le clou du spectacle!

Oui, Mesdames et Messieurs, car le clou du spectacle est encore à venir. Nous avons bien évidemment gardé le meilleur pour la fin, croyez-le bien. Et vous ne serez pas déçus, oh non, vous ne le serez pas, en assistant au spectacle final. Car, c’t année, nous avons décidé de franchir le seuil ultime de la barbarie. C’est d’une mise à mort qu’il s’agit. La mort par… décapitation! En effet, nous avons dans nos rangs un repris de justice, un  Berbère dishgracieux, informe de naissance, en témoignent ses cuisses difformes. Pourtant repoussant, vous éprouverez peut-être un peu de pitié pour lui, lorsque vous verrez le sort que lui réserve notre bûcheron fou, un bourrin barbu des montagnes, un sociopathe ayant grandi dans l’éloignement profond de toute civilisation est déjà en train d’aiguiser sa hache. Vous l’entendez grogner, là derrière, n’est-ce pas? Il est prêt, de son revers de hache, à décapiter le Berbère dishgracieux. Oh, ça ne sera pas joli, ça non, car notre bûcheron n’a pas l’habitude de travailler de manière chirurgicale. Que non! Il aime les bains de sang qui se prolongent. Croyez-moi, il vous faudra avoir le cœur bien accroché pour assister à ce spectacle, car lorsqu’il en aura terminé, il y en aura partout, éparpillé, émietté que sera sa malheureuse victime.

Alors Mesdames et Messieurs, êtes-vous prêts à éprouver le grand frisson? Êtes-vous prêts à surpasser vos peurs animales et à traverser le rideau?

Attention, car le spectacle commence!

About 

Tags:

581 Responses to Flushing : Les Bêtes de Foire

  1. Elmar 2 septembre 2013 at 10:29

    Pardonnez-moi!

    • Skvorecky 2 septembre 2013 at 12:19

      Va en paix !

  2. Patricia 2 septembre 2013 at 11:51

    Elmar, tu tiens une forme d’enfer depuis tes galipettes avec la fiancée du f iihhh ls de Minos et de Pas s’y fier !

    Tu nous prédis les pires frasques de Sodome ; tous les abus me vont, du moment que Rao est niqué et va gasquer pour ses pêchés.

    (Je te pardonne même ton berbère tchèque (???)- barbare, tant que tu veux – et ta robe où se nichent de vilaines raies (Roger fait des raies ? Oh…! Il se contentera de dispenser ses divines faveurs à celui qu’enroberait d’honneurs l’ATP pour ses séniles mais atomiques retours aux affaires sous forme de pluie dorée, tel Zeus honorant Danaé).

    • Skvorecky 2 septembre 2013 at 12:46

      Une pluie dorée? Bizarrement, c’est pas le tableau du Titien qui vient en premier dans les résultats quand on tape ces mots dans google.

      Ce serait un peu hard de la part de Roger, quand même…

    • Elmar 2 septembre 2013 at 14:06

      Argh… Skvo, je ne sais pas si je dois te remercier pour m’avoir appris qqch aujourd’hui ou te maudire pour avoir violé une des dernières parties de ma candeur innocente.

      • Skvorecky 2 septembre 2013 at 14:49

        Désolé.

  3. Remy 2 septembre 2013 at 13:55

    J’aime.
    Avec une approche originale on retrouve tout le programme alors qu’aucun nom n’a été cité !

    • Elmar 2 septembre 2013 at 14:04

      Aucun nom cité? Ce n’est pas tout à fait vrai… c’est même pas loin d’être tout faux ;)

    • May 2 septembre 2013 at 14:41

      Certains (sur)noms sont cachés.

    • Skvorecky 2 septembre 2013 at 14:47

      Il me manque Wawrinka et Nadal. Mais ils apparaissent sous des déguisements certes transparents ;-)

      • Remy 2 septembre 2013 at 14:59

        Minotaure pour Nadal et Dieu pour Roger ?

      • Skvorecky 2 septembre 2013 at 15:07

        En plus de ses attributs divins fort seyants, on trouve Roger dans le bout de phrase suivant: « car – ô j’ai moi-même tant mis de temps à l’admettre ».

        • Elmar 2 septembre 2013 at 15:09

          Entre autres ;-)

        • Skvorecky 2 septembre 2013 at 15:15

          En effet je l’avais loupé!

      • Elmar 2 septembre 2013 at 16:02

        Pour Nadal, oubli coupable de ma part, désormais corrigé dans l’article ;)

        Pour Wawrinka, j’ai laissé tomber, mais me suis rattrapé sur son prénom ! C’est vrai quoi, quel nom de chiottes pour les jeux de mots! Va, vrrrrr, Inch’Allah!

      • Patricia 2 septembre 2013 at 17:41

        y a déjà Stan (‘c’t ann ée’), et ‘qu’il n’a d’al tier’…

    • Remy 2 septembre 2013 at 15:14

      Bucheron pour Stan et Berbère pour Berdych, j’appelle pas ça « citer un nom »

      • Skvorecky 2 septembre 2013 at 15:18

        Le Berbère est qualifié d’un adjectif, plutôt inédit dans la langue, qui donne le nom complet…

        • Remy 2 septembre 2013 at 15:23

          Evidemment ! (je suis une quiche, particulièrement aujourd’hui)
          mais on reste dans l’allusion (forte). Ce qui est très bien.

  4. May 2 septembre 2013 at 14:39

    J’apprécie l’écriture et j’applaudis l’originalité du genre même si le fond est un peu sombre.
    Je n’ai pas reconnu tout le monde du 1er coup…

    Tournoi toujours pas très emballant pour moi, certains matches sont toujours autant déséquilibrés et on est en 2ème semaine.

    • Skvorecky 2 septembre 2013 at 14:55

      Je n’ai vu que quelques minutes de tennis la semaine dernière, et je n’ai pas non plus l’impression d’avoir loupé grand chose… Dommage car les premières semaines sont souvent plus passionnantes que les deuxièmes.

    • Remy 2 septembre 2013 at 15:29

      C’est pas encore maintenant qu’on va découvrir la relève du tennis mondial.
      Il y a eu des rencontres et des performances intéressantes mais d’un côté les jeunes ont tous déçus, de l’autre les gros ont été trop tranquille (à part Del Potro)

    • Skvorecky 2 septembre 2013 at 15:49

      En fait, les matches des huitièmes pourraient être sympas et receler quelques surprises, même parmi les favoris; ne serait-ce que dans le scénario des matches.

      Le problème reste qu’on ne lit pas les noms qu’on aimerait lire, et que ce ne sera pas forcément le tennis qu’on aurait envie de voir.

      Et qu’en plus tout cela ne nous empêche pas de nous vautrer considérablement au jeu des pronos…

  5. Elmar 2 septembre 2013 at 15:53

    6 revers à une main, c’est tout à fait tespectable.

    • Remy 2 septembre 2013 at 15:57

      Tu comptes Tommy Robredo aussi …

  6. Antoine 2 septembre 2013 at 17:27

    Je ne savais pas que l’on avait légalisé le LSD en Suisse, Elmar. Merci de me l’avoir appris, je saurai ou passer mes prochaines vacances. Tiens, a propos en lisant le fil de l’article précédent depuis mon retour, je suis tombé sur des commentaires concernant un certain Jeff qui parait s’intéresser aux stats concernant le tennis et qui aurait bati un modèle prédictif de classement, c’est bien cela ? Très intéressant, j’aimerais bien en savoir plus. C’est sûrement quelqu’un de bien..En tout cas, merci Elmar pour cette production éclairante…

    Qu’est ce qu’il y a eu comme bons match en première semaine à Flushing ? Je n’ai toujours rien vu…Il parait que le match de Hewitt contre Del Po était top, de même que celui de Gaël contre Big John mais à part ces deux là ? Cela n’a pas l’air d’être bien terrible pour l’instant et il ne reste plus que 15 matchs à disputer…

    Je viens de voir que Hewitt a confirmé et s’est donc qualifié et a même une très bonne chance d’aller en quarts car il ne réussi pas au Dr Youz ce qui serait une nouvelle bonne nouvelle pour le Djoker car le Dr Youz lui réussit bcp moins bien que Hewitt, comme quoi le tennis n’est pas un sport rationnel puisque la règle de transitivité ne s’applique pas…

    Stan a l’air bon aussi mais il a vraiment le pire tableau: après Baggy, voilà maintenant Berdych et tout cela pour aller seulement en quarts. Le riant Tomas a l’air sérieusement en forme lui vu la façon dont il a pulvérisé Bennetteau qui a donné une interview dans l’Equipe ou il explique qu’il a eu l’impression de prendre des coups de marteau sur la tête pendant un peu plus d’une heure et demie: 5 jeux, c’est vrai que cela ne fait pas bien lourd… Si Tomas passe Stan sans s’épuiser, c’est Andy qui risque d’avoir des soucis au tour suivant car Berdych, il n’aime pas trop…C’est peut être lui qui va être la victime de Berdych cette année, d’autant que ce dernier n’a pas digéré sa demie de l’année dernière contre Andy ou son jeu avait implosé sous le vent…Pourtant, je voyais plutôt Andy en finale de préférence au Djoker, comme d’habitude finalement car mine de rien le Scot va toujours en finale à chaque GC auquel il participe depuis Wimbledon l’année dernière, plus les JO…Le Djoker qui avait un tableau en béton au tirage se retrouve avec un tableau en carton..Et plus de ricain au passage puisque Granollers a battu le dernier en cinq sets hier soir…

    Nadal contre Kohly, cela fait 9-1 et Roger contre Robredo, cela fait 10-0 et en plus concernant Rafa, sa seule défaite n’est pas significative car c’était lors de la pire semaine de l’année pour Rafa, juste après Roland ou Kohly l’avait cueilli à Halle pour son premier ou deuxième match…Quand à Robredo, c’est un peu tard, la période des soldes est terminée chez Roger. C’est jusqu’au mois dernier qu’il fallait le battre, là c’était facile, tout le monde avait le droit, même quand on ne faisait pas partie du top 100. Dommage pour Tommy qu’il ne soit pas tombé dessus à Gsadt ou Hambourg..

    C’est pas Mannarino qui dira le contraire en tout cas. Avant son match, il racontait qu’il s’était fait éclater les deux premières fois mais que ce coup ci il était prêt mais en complément de l’interview de Julien, il raconte lui aussi ce qui lui est arrivé contre Roger qui lui a laissé le même nombre de jeux que Tomas: 5… »L’Equipe » dit que c’était un calvaire pour les deux mais cela ressemblait plutôt à l’enfer. Enfin, comme le dit Adrian; l’avantage des branlées; c’est que cela ne dure pas trop longtemps et que l’on n’a rien à regretter. Effectivement trois sets en 82 minutes, Roger n’a pas fait trainé les choses…

    Tout ceci va nous amener là ou nous aurions du être à Wimbledon si MM. Darcis et Stakhovsky n’avaient pas tout fait foirer: un bon vieux classico entre Rafa et Roger, autrement plus palpitant que les matchs entre Djoko et Andy comme tout le monde l’a dit après leur match à Cincy ou cela avait été très très bon de l’avis général des joueurs et des media..Et cela, c’est quand même une mauvaise nouvelle pour Djoko et Andy : ils n’arriveront jamais à la cheville des deux autres aurprès de qui que ce soit…

    Moi, un classico en quarts, cela ne va très bien. D’ailleurs, il vaut mieux que ce soit en quarts plutôt qu’en demies du point de vue de Roger. Nadal s’en fout lui. Le vainqueur ira à tous les coups en finale et aura une très bonne chance de gagner le tournoi…Si Roger Paume, il aura paumé une fois de plus contre son ami Rafa et perdu en quarts, comme l’année dernière: pas de quoi en faire un plat si ce n’est qu’il lui faudra gober le fait que Rafa l’aura donc battu dans tous les GC désormais…En revanche, s’il le bat, ce qui n’est quand même pas impossible, et certainement moins impossible que Hewitt batte Del Po, il sera aussi sec le favori pour la victoire finale. Not bad, non ?

    • Patricia 2 septembre 2013 at 17:51

      Carrément Antoine, j’ai tout de suite su que c’était quelqu’un de bien : il utilise tes critères pour évaluer la rapidité d’un tournoi…
      C’est un grand malade, qui a mis à la disposition d’autres grands malades pas mal d’outils et bases de données pour faire joujou… va faire un tour à http://www.tennisabstract.com/…. et n’oublie pas de revenir, c’est vertigineux…

      Sinon, j’ai eu un grand choc en parcourant le twitter récent de Jeeefff : https://twitter.com/tennisabstract/status/371306204024172547

      J’ai le sentiment d’être bénie par le Pape en personne (même si la mention de Google traduction m’a collé des frissons dans le dos).

      • Patricia 2 septembre 2013 at 18:01

        le post où il présente les Jranks : http://heavytopspin.com/2012/05/28/the-official-jrank-reference/
        et le lien vers les Jranks hommes : http://tennisabstract.com/jrank/atp.html

        Hewitt était 11è au Jranks sur dur juste avant l’AO, Monfils 17è, Youzhny 18è, Tursunov 24è ; Nadal un poil de cul devant Djoko ; Fed était toujours 4è et Ferrer 7è… si ça n’est pas une meilleure approximation des forces en présence que le classement officiel !…

        • Don J 2 septembre 2013 at 21:46

          marrant ça, les H2H sont obsolètes d’après lui, alors qu’on se base tous dessus pour faire notre RYSC.

          Un joueur à la maison fait 2% mieux que prévu, ouai, c’est pas folichon… (ça explique les français à RG ^_^)

          les qualifiés font moins bien que prévu, on s’en serait douté

          Les matchs récents comptes plus que ceux d’il y a un an, certes.

          Mais la meilleure idée par rapport à l’ATP, c’est de ne pas considérer le niveau du tour et du tournoi, mais de se baser sur le niveau de l’adversaire pour attribuer des points. J’ai toujours pensé qu’un classement « chasseur de tête » serait le plus représentatif du niveau des joueurs, quand un mec tape un mieux classé, c’est clair qu’il mérite le pactole.

          Alors c’est marrant, dans son top 20 overall classement, on a Hewitt, Gulbis et Monfils. Del Potro et Berdych sont devant Ferrer, c’est beaucoup plus conforme à mon ressenti. Et Almagro est 37ème, ça explique le 1er tour de l’USO (mm si son adversaire Istomin n’est que 52ème).

          Seul bémol, Cilic est toujours dans le top 20, comme dans le classement ATP d’ailleurs (aucun classement n’est parfait.

          globalement il a de la gueule ce classement ! Après j’ai la flemme de vérifier s’il est plus prédictif que l’autre, rien que sur cet USO par exemple (ce qui est sûr c’est que Patricia est que 9ème au général du RYSC, sans doute un début d’explication ^^)

          • Patricia 3 septembre 2013 at 20:22

            Pour le H2H, il est moins déterminant que le niveau couplé à la forme du moment et à l’affinité pour la surface quand il n’y a pas assez de rencontre pour déterminer une tendance, c’est logique…
            Je pense que quand on arrive à une dizaine de rencontres, il pourrait en être autrement (surtout si la différence est plus nette que le niveau), mais il n’a pas étudié le cas de figure.

            Prenons l’exemple de Richard et de Ferrer. Si l’on prend en compte les points ‘boostés’ sur dur sur les 2 ans écoulés, on a 3 victoires en 250, 4 1/8è en GC, une demie et une finale de M1000, face à une finale de CD,2 250, un 500, un titre et une finale de M1000, une qualif aux masters, 2 quarts et 2 demis en GC ; bien sûr, la même disproportion existe sur terre, avec la finale en GC. Et pour les adversaires battus, Ferrer bat tout le top 10 hors Djoko, Nadal, Murray sur des bases régulières…

            Pas besoin d’avoir recours à des rencontres perdues en 2007 ou 2008 pour dire qu’un joueur est nettement favori…
            Comme dit Richard « il est 4è mondial, il n’y a pas qu’à moi qu’il pose des problèmes ».

            Le prochain match selon les JRanks donne 34% Richard/66% Ferrer – ce qui paraît plutôt flatteur relativement au H2H, déjà conséquent. Un rapport de chances similaire à la rencontre Berdych/Stan (en faveur du premier bien sûr)…
            Maintenant, prenons Ferrer/Tsonga : le H2H (3-1) donnerait 3 chances sur 4 au premier de l’emporter, alors qu’au JRanks « terre », ils sont 7è et 8è (avec un écart de points comparable à celui entre Stan et Richard toutefois).

      • Don J 2 septembre 2013 at 21:15

        excellent ce tweet, je crois bien que tu as un sacré ticket là Patricia ! ;-)

      • Elmar 2 septembre 2013 at 21:34

        Le quart d’heure de gloire de Patricia! Bien joué!

        J’avais eu le mien dans letemps.ch, dans le temps:
        http://www.letemps.ch/Page/Uuid/56603d44-23db-11e0-966d-7e07ae9483e3%7C1#.UiTnquTwlAE (25 et 26 janvier).

      • Remy 2 septembre 2013 at 21:41

        C’est la consécration Patricia !!
        Faut lui répondre.

        • Don J 2 septembre 2013 at 21:47

          c’est clair faut retweeter absolument !!!

      • Antoine 2 septembre 2013 at 23:47

        Super ! Je vais regarder cela attentivement. Les Ricains sont le peuple le plus friand de stats en tout genre, ceci expliquant cela..

        Un classement qui met Roger 4ème ne peut qu’être bon: c’est effectivement son niveau réel…

        A propos de cet US Open, j’ai regardé les stats concernant la rapidité des conditions de jeu: sur les deux premiers tours, soit 75% des matchs du tournoi, le serveur a fait le point derrière sa première balle dans 71,13% des cas, ce qui est assez élevé, de même que la fréquence des aces qui est à 7,90%. Cela me parait d’autant plus notable que le niveau d’humidité est très élevé, ce dont beaucoup se plaignent. Je n’ai rien vu mis à part quelques highligts mais cela m’a paru visuellement rapide, bien plus qu’à Melbourne…

  7. Remy 2 septembre 2013 at 21:04

    pluie :(

    • Elmar 2 septembre 2013 at 21:24

      plic ploc

      Contrairement à bcp ici, je suis un adepte du toit.

      • Patricia 2 septembre 2013 at 21:38

        Ben déjà, des bâches, ce serait pas un trop gros investissement, si ?

      • May 2 septembre 2013 at 21:57

        C’est vrai que la pluie c’est chiant pour les joueurs et aussi pour les spectateurs mais il offre encore un avantage supplémentaire à l’élite qui mérite bien sûr ses privilèges de part le classement qui est lié à leur performance mais la pluie c’est pour tout le monde.

  8. Patricia 2 septembre 2013 at 21:52

    Bon, pour passer le temps, j’ai pioché quelques anecdotes chez Mon Ami Jeff :

    - vous vous rappelez Robredo à RG, qui avait enquillé 3 matchs en 5 sets ? Eh bien dans l’indifférence la plus totale, un autre espagnol à la tronche de préparateur de pharmacie, et autre agneau sacrificiel, vient de démarrer l’USO sous ces auspices. Granollers n’améliorera pas sa marque contre Djokovic vu l’identité des gars contre qui il a dû piocher… C’est le 3è à l’USO et le 15è de l’ère Open. Il ne rejoindra donc pas les 3 gars (Hrbaty dernier en date) à pousser le bouchon un match de plus.

    - Quand Istomin a sorti Seppi en 5 sets, c’était leur 4è rencontre en GC (la 1è en 2012) ; toutes les 4, au finish ! C’est un record, les autres paires d’adversaires qui ont joué au moins 4 rencontres en 5 sets (elles sont au nb de 8) ont du remettre le couvert au moins 10 fois.

    - Agassi est le détenteur du record de bagels infligés en GC : 49 à sa retraite. Roger s’approche, 43è contre Mannarino. Il vient de passer Lendl (42) et Connors (41). Tremble, André !
    Bon, Evert vous enfonce tous avec ses 104 bagels enfournés ; la seconde (Graff) est tout de même à 30 encablures, tandis que Serena a déjà rattrapé Dédé.

    • Nath 2 septembre 2013 at 22:28

      Patricia ! Tu ne peux décemment pas comparer la perf’ de Robredo à RG et ce qu’a fait Granollers la semaine dernière ! Robredo a remonté 2 sets de retard dans chacun de ces trois matches, alors que Marcel a remporté le premier set de deux de ses matches ! Hum, plus je te relis et plus je trouve que ton post ressemble à de la provocation…

      • Antoine 2 septembre 2013 at 23:50

        Absolument: la perf de Robredo est historique et seul un autre joueur a fait de même, en 1927…

  9. Nath 2 septembre 2013 at 22:23

    Heu, t’as fait un cauchemar Elmar ?

    • Elmar 2 septembre 2013 at 22:59

      Plutôt un rêve de fou rire ;)

  10. Elmar 2 septembre 2013 at 22:56

    Ca reprend. Je sais pas si j’ai le courage d’attendre Roger…

  11. Elmar 2 septembre 2013 at 23:12

    Tchiou… Pennetta-Halep, ça joue! Y a du bon tennis féminin sur cet US Open.

  12. Conchita 2 septembre 2013 at 23:31

    @ Jo-Akim cela fait bientôt une heure que je soutiens Tipsy comme une folle. Promesse tenue !

    • Elmar 2 septembre 2013 at 23:34

      J’allais justement te demander où tu étais.

      Fidèle au poste, je vois! Le Pou aura bien besoin de toi, là!

    • Conchita 2 septembre 2013 at 23:37

      J’ai peur pour mon pou adoré ! Tipsy ne m’inspire aucune confiance !

  13. Elmar 2 septembre 2013 at 23:32

    Allez, je me fais mal aux yeux quelques minutes avec le Ferrer-Tipsa.

    • Remy 2 septembre 2013 at 23:34

      Fed à l’échauffement !

  14. Conchita 2 septembre 2013 at 23:38

    David, faut te sortir les doigts !!!! C’est quoi ce niveau !!

  15. Conchita 2 septembre 2013 at 23:39

    Federer – Robredo ? Un massacre, je veux pas voir Tommy se prendre des bulles.

    • Remy 2 septembre 2013 at 23:43

      Robredo break d’entrée !

      • Antoine 2 septembre 2013 at 23:54

        C’est pas le première fois que cela arrive à Roger: il démarre à fond quand le match commence à l’heure prévue mais loupe souvent l’entame de match quand il démarre plus tard…

    • Conchita 2 septembre 2013 at 23:50

      Je regarde pas : j’aime beaucoup Tommy et le voir perdre une 11ème fois contre Fedou, bof. Bon là j’imagine qu’il a pris un bon départ mais que dès que Fedou va se mettre au point ça sera fini

      • Antoine 3 septembre 2013 at 00:00

        Effectivement: il a debreaké et mène 3-2..

  16. Conchita 2 septembre 2013 at 23:41

    Au fait merci Elmar pour la présentation ! T’es un peu fou toi, lol !

  17. Conchita 2 septembre 2013 at 23:42

    Parfait Ferrer a débreaké mais l’autre c’est une bernique !

  18. JoAkim 2 septembre 2013 at 23:53

    Conchita ! j’avais pas percuté que Nadal allait jouer après Ferrer. Donc on annule tout. D’autant plus que Ferrer a l’air d’avoir besoin de toi à 100% !!

    • Conchita 2 septembre 2013 at 23:59

      J’ai soutenu Tipsa comme prévu une heure, mais maintenant je suis à fond derrière David

  19. Remy 2 septembre 2013 at 23:55

    Fed a passé la vitesse supérieure, il joue vraiment bien dans l’échange

    • Remy 2 septembre 2013 at 23:57

      voila, debreak !

  20. JoAkim 2 septembre 2013 at 23:56

    Waouh Fedou sort le grand jeu aujourd’hui !

  21. Conchita 2 septembre 2013 at 23:57

    Ouf, la peur ! David l’emporte d’un tiers de cheveu dans ce premier set. Il est bien aidé par sa réussite derrière sa première, mais c’est Tipsa qui domine les échanges longs ???!!

    • Elmar 2 septembre 2013 at 23:59

      Tipsa s’est fait dessus à 5-4 30-0. 4 fautes directes. Tant pis pour lui.

      Roger est entré dans son match maintenant.

  22. JoAkim 3 septembre 2013 at 00:00

    Fed est impressionnant au service et en revers aujourd’hui !

    • Antoine 3 septembre 2013 at 00:11

      Tu trouves ?

      Il a fait beaucoup de fautes en revers jusqu’à présent, beaucoup de fautes tout court d’ailleurs: 10 UE déjà en 7 jeux (3 pour Robredo) mais beaucoup de points gagnats: 12 (3 pour Robredo), mais surtout en coup droit.

      Au service: seulement 3 points gagnés sur 10 secondes balles ce qui est très faible…Correct en première: 80% des points gagnés..

      • Antoine 3 septembre 2013 at 00:13

        ..Et encore une faute en revers, sur une balle de break en sa faveur à 3-4…

      • Remy 3 septembre 2013 at 00:14

        il a été très bon à partir du moment où il était mené 2-0.
        Depuis, c’est moins brillant.
        Il prend beaucoup de risques, d’ou le déchet.

      • JoAkim 3 septembre 2013 at 00:16

        je m’étais un peu emporté par son jeu de débreak.
        Mais je le trouve quand même très affuté et très mobile et avec une bonne main. Par contre depuis un ou deux jeux, je trouve qu’il est un peu impatient. Robredo est lui très en forme.

  23. Elmar 3 septembre 2013 at 00:07

    Rhooo, Jeff est derrière toutes ces stats? Veto mis à part, tout cela a l’air passionnant.

  24. Elmar 3 septembre 2013 at 00:10

    Sebastian Coe a toujours couru vite. Mais pas assez en comparaison du Pou.

  25. Elmar 3 septembre 2013 at 00:12

    Ah, mais l’histoire ne s’arrête pas là! Un mot reste un mot.

  26. Elmar 3 septembre 2013 at 00:14

    Désolé. Va falloir que je me soigne.

  27. Conchita 3 septembre 2013 at 00:14

    Yes ! Break de David ! Enfoncer le clou, tout de suite !!!

    • Conchita 3 septembre 2013 at 00:17

      Pffff ! Mais n’importe quoi !!!

  28. Elmar 3 septembre 2013 at 00:15

    Le Rog est pas souverain today. Faut remporter ce premier set pour ce mettre à l’abri.

    • Remy 3 septembre 2013 at 00:16

      Connaissant Tommy, t’es pas à l’abri tant que le match n’est pas fini.

    • Remy 3 septembre 2013 at 00:17

      oh le break de merde.
      Tommy sert pour le set.

  29. Elmar 3 septembre 2013 at 00:17

    Purée, break Robredo. Je sais même pas comment c’est possible, tant il propose rien.

  30. Antoine 3 septembre 2013 at 00:19

    Et rebreak Robredo qui va servir pour le premier set..

    Beaucoup plus agressif depuis deux jeux l’espagnol et cela paie: plus de fautes mais nettement plus de points gagnants et d’erreurs provoquées..

    Il gagne plus de 60% des rallys compris entre 4 et 9 coups de raquette depuis le début du match..

    • Antoine 3 septembre 2013 at 00:22

      Et 3 fautes directes de Robredo et nouveau debreak de Roger…Quel beau cadeau !

  31. Elmar 3 septembre 2013 at 00:21

    Putain mais il fait quoi là?

    • Remy 3 septembre 2013 at 00:21

      faut pas la rater celle la

  32. Remy 3 septembre 2013 at 00:21

    pff les passings de Robredo, Fed choisit souvent le mauvais coté

  33. Remy 3 septembre 2013 at 00:22

    Voila 5-5
    il transpire beaucoup le Roger !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis