Monsieur N.

By  | 9 octobre 2013 | Filed under: Histoire, Légendes

Premier octobre 2013. Rattrapé par son physique, le poids des ans, des épreuves, le Roi David a abdiqué à trois mois d’entamer sa trente-troisième année. Il n’y aura pas de résurrection, juste des regrets. Mais qui est vraiment David Nalbandian ?

La tentation est grande d’établir une filiation avec Andre Agassi en tant que joueur, les points de comparaison ne manquent pas. Une base de jeu de fond de court proche, la même simplicité d’exécution en coup droit comme en revers, la même fulgurance en coups d’attaque, retours et passings. Toutefois là où Andre fouette à la gifle, David tabasse à la caresse, fort d’un surcroît de souplesse et de toucher, toucher de balle qui s’exprime à la volée où il excelle et que son glorieux aîné exècre. Le King de Cordoba est un Kid de Las Vegas gaucho à qui on a greffé un chromosome Coria, avec un goût prononcé pour le jeu sous toutes ses formes. Agassian l’Américain et Nalbandian l’Argentin, tous deux Arméniens de par de lointains ancêtres, ont aussi un physique en commun. La même taille moyenne, le même embonpoint. L’aîné deviendra très rigoureux sur cet aspect au fil des ans au contraire du cadet, qui conservera ce talon d’Achille tout au long de sa carrière.

Malsain de corps et d’esprit, tel est David Nalbandian. Son mental le trahit lorsqu’il atteint sa première (et dernière) finale de Grand chelem à Wimbledon en 2002. Dix ans après le sacre d’Agassi, il échoue là où Roger Federer rejoindra Pete Sampras l’année d’après, tétanisé par l’enjeu. Le manque de confiance en soi alterne avec l’excès chez le Cordouan, homme à la personnalité complexe. Le regard est hautain, le port altier. Si le champion de tennis se doit d’être égotique, orgueilleux, omnipotent, l’arrogance est un péché capital. La morgue mène à la morgue. Respecter pour mieux régner, telle est la devise du professionnel qui tient à réussir. Préférant l’humiliation à l’humilité, Le Roi David ne se contente pas de jouer, il veut soumettre son adversaire, le mortifier. Adepte du jeu du chat et de la souris, le Maître distille lobs et amorties, fait visiter les quatre coins du court à son adversaire, le remet parfois en selle au lieu de le tuer afin de prolonger le châtiment, au point de perdre des points et des matchs.

Concerné par l’enjeu, la médiocrité est intolérable au fat David. Ainsi, dix ans après son échec à Wimbledon, la finale du Queen’s en 2012 contre Marin Cilic est son dernier « coup d’éclat ». Il shoote dans un panneau près d’un juge de ligne, le blesse légèrement et se fait exclure sur le champ. Il y a du Zidane dans ce coup de sang, mais un Zidane qui aurait traversé le terrain en largeur afin d‘administrer un coup de boule à un juge de touche pour un simple contrôle raté et alors que son équipe mène 1/0 en finale de la Coupe du Roi. IN-COM-PRE-HEN-SI-BLE. Hormis un ultime sursaut à Sao Paulo cette année, cette sortie de route marque la fin de carrière du vrai Nalbandian sur un invariable sentiment d’inachevé.

A l’heure de tirer le bilan, que reste-t-il de ce parcours ? A défaut d’avoir régné sur son temps, le polyvalent David a annexé une surface, l’indoor, dont il a conquis tous les titres les plus prestigieux. Victoires aux Masters 1000 de Madrid et de Paris-Bercy en 2007, victoire pour la gloire à Bâle en 2002 dans le fief de Federer en dominant au passage le (futur) maître les lieux et bien sûr, victoire au Masters en 2005 après un combat homérique contre le Suisse. Pour être tout à fait complet, manque à ce palmarès indoor un succès en Coupe Davis, qui aurait pu – dû – être remportée en 2008 à domicile. Trop arrogants, trop désunis, les Argentins se sont inclinés face des Espagnols exemplaires en termes de cohésion et de respect.

David Nalbandian n’a pas raté sa carrière, loin s’en faut, mais il a manqué son rendez-vous avec l’Histoire, notre histoire. Outre la finale de Wimbledon 2002, l’Argentin s’est parfois approché du but en Grand chelem, comme à l’US Open en 2003 où il a une balle de match en demi-finale, sauvée par un Andy Roddick tout feu tout flamme. A l’Open d’Australie en 2006 il mène deux sets à rien contre Marcos Baghdatis toujours en demi-finale, si prêt d’affronter pour la première fois Roger Federer en finale de l’un des quatre tournois majeurs. Pourvu d’un jeu magnifique mais miné par ses faiblesses, ses errements, Nalbandian nous a privés du duel le plus esthétique qui soit avec le plus grand joueur de tous les temps. Agassi Plus contre Sampras Prime. Le Roi David aurait pu être adoré mais voulait-il être aimé ?

About 

Métis, polyglotte, d'ici et d'ailleurs, citoyen du monde.

Tags: ,

571 Responses to Monsieur N.

  1. Antoine 13 octobre 2013 at 16 h 46 min

    Sinon, vous avez vu que j’ai fini par faire virer Annacone ? Moratoglou peut aller se faire voir ailleurs. Le coach, désormais, c’est ma pomme et ça va barder !

    • Karim kicks ass 13 octobre 2013 at 16 h 50 min

      T’as rompu ton contrat avec Alizée Cornet? Ou alors tu vas faire voyager les deux ensemble, dans un même team?

      • Antoine 13 octobre 2013 at 17 h 23 min

        Alizee, c est une couverture. Le pb avec Paul, c est qu il est contre lla chimie. Moi, dans le civil, c est Antoine le chimique…

    • Kaelin 13 octobre 2013 at 17 h 08 min

      commence déjà par le qualifier pour les Masters parce que c’est pas gagné!

    • MarieJo 13 octobre 2013 at 17 h 16 min

      roger n’a pas besoin de tes services, sois modeste ;)

      tiens cadeau bonus !

      • Antoine 13 octobre 2013 at 17 h 28 min

        C est du feminisme suisse ?

    • William 13 octobre 2013 at 18 h 03 min

      Que va faire Gaël sans toi ?

      • Antoine 13 octobre 2013 at 18 h 26 min

        Je continue avec Gaël bien sûr…

        • Ivan 13 octobre 2013 at 18 h 49 min

          Gaël? Le guignol qui fait des galipettes sur le terrain entre deux blessures? Tout s’explique…

  2. Kaelin 13 octobre 2013 at 18 h 19 min

    Et Mahut remporte le challenger de Rennes contre Kenny de Schepper 6-3 7-6 (3) ! Mahut était la TS2 et De Schepper TS1 donc assez logique comme finale.

    • Colin 13 octobre 2013 at 22 h 44 min

      Tsss… A quand un RYSC pour le challenger de Rennes?

      • Kaelin 13 octobre 2013 at 23 h 52 min

        je n’attends que ça :D. Blague à part vu qu’on est censés à peu près tous suivre le tennis de près ici, on devrait pouvoir le faire c’est bien la moindre des choses!!! :D

  3. Antoine 13 octobre 2013 at 18 h 40 min

    Je me rends compte que cette semaine Del Po a gagné deux places au classement et est désormais 5ème, avec une petite chance de terminer 4ème devant Ferrer qui a une bonne avance. Autrement dit, il a retrouvé son classement de la fin 2009. Ce sont toujours les mêmes sauf que Ferrer a remplacé Federer.

    En ce qui concerne son niveau de jeu, Nadal a dit hier que Del Po avait bcp mieux joué qu’en demie finale de l’US OPen en 2009 et ajouté que lui même jouait bcp mieux puisqu’en 2009, il avait commencé le tournoi avec une déchirure abdominale de 6mm et avait terminé le tournoi avec la même mais de 26mm. Del Po lui même dit qu’il joue mieux qu’en 2009. Comme il a toujours le même classement, cela veut dire que c’est plus difficile qu’en 2009 d’être n°5, encore qu’en 2009, il avait qd même gagné l’US Open pour y arriver (il était 6ème juste avant). IL a ensuite été très brièvement n°4 début 2010.

    A 25 ans, il arrive peut être comme les autres à son meilleur niveau, encore qu’il ait manifestement encore une marge de progression sensible. Il faudrait donc qu’il se mette à jouer comme cela en GC ce qu’il ne fait que trop rarement, seulement à Wim cette année, le reste ayant été très décevant..IL faudrait aussi peut être qu’il progresse au niveau résistance physique..

  4. May 13 octobre 2013 at 18 h 56 min

    Djokovic va tout faire pour terminer n°1 – il fait une année mi-figue mi-raisin mais depuis la perte de son trône, il est revenu en mode « je suis mission » et « j’en veux à la terre entière quand ça ne va pas comme je veux ». Comme quand il arrive à RG mais là il faut terrasser le propriétaire des lieux depuis près d’une décennie. Donc tout est possible pour lui.
    Sur cette fin d’année tout lui sourit, il a retrouvé un niveau de jeu dantesque, il a progressé au filet et c’est aussi parce que son service est ultra efficace. Il a toujours cette volonté de fer, une défense infranchissable et son revers retrouve sa forme de 2011.

    Alors qui pour le challenger ? Del Potro ? oui mais s’il ne se crame pas trop. Il devrait gagner certains matches plus rapidement face à des joueurs du top 30.
    Il a corrigé Nadal mais pour cela, il a fait le match de sa vie (aucune baisse physique, de concentration, aucun psycotage…). Difficile, voire impossible à réitérer le lendemain.
    Mais quoi qu’il en soit aujourd’hui on a vu les leaders des prochaines semaines au moment où Nadal récolte les fruits de son années fantastiques, il se fait doublé… c’est l’ironie du classement à 52 sem.

    Wawrinka, on peut compter sur lui sur 1 ou 2 sets mais quand il faut conclure hormis à RG, mais ce n’était contre un top 5, ce sont de cruelles défaites.

    Berdych n’est pas au mieux physiquement, Ferrer n’existe plus, Tsonga sera un peu court, Gasquet fait petit garçon face au top 5, il peut au moins se défouler sur son ex-bête noire qui perd aussi contre tout le monde.

    Raonic progresse mais face aux meilleurs il est encore un peu tendre. JJ ne sera plus une surprise et en plus il ne marque pas par sa constance. Il a beaucoup à perdre.

    Nadal c’est aussi un point d’interrogation, il aura fort à faire avec Djoko et Del Potro qui lui sont à leur top niveau. Il devrait se contenter de jouer à l’épicier pour engendrer assez de points pour garder son sceptre et ses genoux.

    J’ai l’impression que Federer n’a pas envie d’aller à Londres et se prendre des tôles par tout le top 8.

    Dans quelques semaines on sera fixés.

  5. Elmar 13 octobre 2013 at 20 h 53 min

    Apparemment, c’était un gros match.

    Ce qui m’impressionne le plus, c’est la résilience de Djoko. Je reconnais mes erreurs de jugement passées concernant ce joueur que je ne voyais pas bouffer à la même table que Fed ou Nadal. Il a un vrai mental de champion et une capacité à ne rien lâcher ébouriffante. Soyons honnête, son année, en tous cas post-Monte Carlo, était tout pourrie. Je pensais qu’il commençait à marquer le pas: son jeu n’était plus très tranchant, sa motivation chancelant; ayant en plus été assommé et débordé par Nadal, je me demandais s’il serait capable de revenir au premier plan. Et au moment même où Nadal lui a porté l’estocade, voilà le Nole qui repart comme en 40. Le vérité, c’est que le mec, depuis 6 mois, jouait pas terrible mais arrivait quand même loin dans chaque tournoi. Il semble avoir réglé 2-3 trucs dans son jeu et il va être dur à battre au Masters.

    Del Po maintenant. Gros niveau de jeu, comme il en a déjà produit cette année à IW et à Wimbly. Ce qui serait cool, c’est qu’il soit capable d’enchaîner ce type de performances régulièrement. Avec lui, c’est plutôt les montagnes russes. Je trouve que ce mec fait du bien au tennis par l’imprévu qu’il peut apporter aux tableaux trop monocordes. Un peu à la Tsonga, mais en meilleur, et avec la capacité de battre plus d’un top-players sur un même tournoi. Et puis, mine de rien, il est un des 6 seuls joueurs en activité à avoir remporté un GC (si Hewitt et Fed prennent leur retraite, on aurait alors plus que 4 vainqueurs différents de GC sur le circuit, c’est hallucinant, non?).

    La course au Masters va être intéressante. Tsonga, Gasquet et Raonic sur le pont cette semaine déjà. Les deux derniers enchaîneront ensuite avec Bâle. Je peine à croire que ce soit le bon choix de programmation, ils risquent d’être bien cramés à Bercy, vu qu’ils jouent toutes les semaines.
    Bâle vaudra son pesant de cacahuètes, avec 4 des 5 prétendants présents. Le tournoi sera animé! Si Tsonga était un bon stratège, il devrait être WO cette semaine et demander ensuite une WC à Valence où le tableau est nettement moins fourni. Bon, après, peut-être que la semaine de pause avant Bercy est aussi le bon choix pour y arriver frais.

    • Patricia 13 octobre 2013 at 21 h 32 min

      J’ai du mal à valider « année toute pourrie » pour Djoko post MC, avec deux finales de GC. Ils ont tous créé des monstres ou quoi ?

      Pour la programmation de Tsonga, Raonic et Richard, c’est un casse-tête âprement discuté sur la crypte. Je penchais aussi pour le forfait à Moscou pour Richard. Le truc c’est que pour l’instant, il n’est pas qualifié. Tsonga a 50 points d’avance, mais Richard ne peut marquer des points avant Bercy que s’il va en finale à Moscou ou en demi à Bâle. Le tableau de Bâle est a priori très relevé, avec del Po, Fed, Stan, Nadal en TS, donc un risque important de gicler avant les 1/2 s’ils sont tous là (j’espère que Nadal et DP s’abstiendront, ce qui me paraît assez probable pour le 1er). A Moscou, il est TS1, pourrait repasser Tsonga s’il bat Baghda/Donskoy puis Tipsa/Istomin et engranger une petite avance s’il enchaîne avec Seppi/Dolgo. Auquel cas il zapperait sans doute Bâle pour récupérer en vue de Bercy. Je préférais qu’il fasse le contraire en tablant sur les forfaits à Bâle, mais en jouant Vienne, Tsonga peut rester maître du truc car il peut gagner plus de points que Richard s’il gagne (205), et pour le repasser avant Bercy, ce dernier devrait alors aller en finale à Bâle.

      L’intérêt d’aller aux Masters n’est pas que prestige (même si je pense que Stan et Richard voient surtout ça, les nigauds) : gagner un seul match – même un « sans enjeu » – te met un petit magot de 200 pts au chaud toute l’année, ce qui sécurise fortement la TS 8. Dans cette perspective, Tsonga préfère sécuriser la qualif quitte à s’économiser à Bercy : lutter à mort pour l’obtenir à Bercy, c’est se griller pour les matchs du Masters.
      Raonic, je comprends pas très bien, il a trop de retard pour espérer s’en tirer sans une grosse perf à Bercy, et je vois mal comment il peut l’obtenir s’il va loin à Stockholm et Bâle.

  6. Patricia 13 octobre 2013 at 20 h 58 min

    L’article commence à être chargé à bloc en com, je publie le post remasterisé de Karim sur le Djoker pour continuer ?

    • Kaelin 13 octobre 2013 at 21 h 00 min

      demain il y aura l’article sur les résultats du RYSK je crois donc bon..

      • Patricia 13 octobre 2013 at 21 h 33 min

        ah oui, Rémy est sûrement à l’ouvrage !

  7. Kaelin 13 octobre 2013 at 21 h 13 min
  8. Oluive 13 octobre 2013 at 21 h 32 min

    Tiens, c’est drôle : Nadal et Delpo se sont rencontrés 12 fois, et toujours des années impaires (3 fois en 2007, 4 en 2009 et 2011, 2 en 2013). Certes, l’infirmerie a son rôle dans cette stat, mais tiens, c’est drôle.

    Sinon, rapport au niveau et à la constance de Djokovic, j’étais en train de me dire que ça fait mine de rien 10 ans que l’ATP n’a eu que des numéros 1 très solides. Aucune semaine d’intérim. Pas autant que Connors 74 / Lendl 88, mais on s’approche peu à peu.

  9. Oluive 13 octobre 2013 at 22 h 00 min

    Je suis en train de voir la finale, et je m’étonne que personne n’ait parlé du jeu de service de Djokovic à 1/0 2e set. C’est juste hallucinant : Djokovic se contorsionne dans tous les sens à chaque frappe de balle, comme s’il recevait des décharges électriques ou qu’il n’était plus maître de son bras, de son corps… C’est quoi, une attaque neurologique, de l’épilepsie, une conséquence possible d’un quelconque produit dopant ? En tous cas, j’avais jamais vu ça, même pas après 5h de match, quand des types crampes à tout va et font la danse de la carpe folle. Là on dirait un remake d’une zérie z genre La main invisible, qu’on t’a greffée celle qui tue.

    Si vous voulez jeter un œil, c’est vers 1h :
    http://www.youtube.com/watch?v=RddLJhH4LJ0

    • Kaelin 13 octobre 2013 at 22 h 11 min

      yep j’ai posté le point juste au dessus… c’est vrai que c’est vraiment bizarre. J’ai jamais vu ça non plus et les commentateurs américains de mon stream non plus vu ce qu’ils disaient

      • Oluive 13 octobre 2013 at 22 h 15 min

        C’est pas seulement un point, c’est un jeu entier !

        … Mais là, je suis au changement de côté 4/1, et il semble montrer ses yeux à son clan. Je comprends qu’il a un flou de lentilles et réclame du collyre, il avait fait un signe du genre en début de deuxième, possible, néanmoins les contorsions sont cantonnées à un seul jeu.

    • May 13 octobre 2013 at 22 h 14 min

      J’avais posté pdt le match qu’il était tout désarticulé et qu’il avait perdu la maîtrise de son corps.

    • Oluive 13 octobre 2013 at 22 h 17 min

      Djoko n’est plus slip, il est latex…

      • Oluive 13 octobre 2013 at 22 h 24 min

        Non, il est slime (vous vous souvenez du slime ?)

    • Oluive 13 octobre 2013 at 22 h 22 min

      D’ailleurs, quand je le vois qui écarquille les avant de retourner (il le fait tout le temps), je me dis qu’il gère un truc de mise au point. Rapport à son opération de « correction » destinée à l’amener à 15/10e.

    • Patricia 13 octobre 2013 at 22 h 25 min

      c’est pour ça que j’avais posté la vidéo du bonhomme gluant !… Apparemment, il a ensuite changé de chaussures, qui étaient collantes. Il y avait eu quelques prémisses dans le 1er set.

    • Oluive 13 octobre 2013 at 22 h 34 min

      Ah d’accord.
      J’avais pas été voir vos liens…

  10. Oluive 13 octobre 2013 at 22 h 54 min

    En rattrapant les liens, j’ai vu les petites séquences vidéos excellentes de tennis legend.
    Dans un genre cousin, plus type Brèves de court, il y a un article précédent : tu sais que tu as fait du tennis en compète quand…
    Ça rappellera quelques souvenirs à certains…

    http://www.tennislegend.fr/tu-sais-que-tu-fais-as-fait-du-tennis-en-competition-quand/

    • Kaelin 13 octobre 2013 at 23 h 50 min

      yep pas mal aussi. Ce site est vraiment cool, jme regarde de temps en temps une ptite vidéo qu’ils postent, c’est toujours très bon !

  11. Patricia 13 octobre 2013 at 22 h 56 min

    Juan José analyse le match, confirmant l’interprétation donnée du 1er set : une combinaison de Djoko parfait, qui retourne très long et empêche DP d’entrer dans le court, et de delPo qui ne trouve pas de service. Ce qui change drastiquement au second.

    http://www.changeovertennis.com/thoughts-novak-djokovic-juan-martin-del-potro-shanghai-final/

  12. Ivan 13 octobre 2013 at 23 h 20 min

    Quelqu’un saurait-il pour quelle raison les liens des articles de Jean sont désactivés?

    • Guillaume 14 octobre 2013 at 0 h 06 min

      Il a quitté le site et a supprimé tous ses articles… Toi tu lorgnais sur le « Ivan en vain » !

      • Ivan 14 octobre 2013 at 9 h 40 min

        Entre autres. J’espère quand même que ce n’est pas une histoire de copyright…[url=http://smileys.urpix.fr][img]http://smileys.urpix.fr/smileys/Faces_de_boule/1178363400432.gif[/img][/url]

        • Ivan 14 octobre 2013 at 9 h 41 min

          ok… super le smiley.

  13. Kaelin 14 octobre 2013 at 0 h 01 min

    ya un challenger à Mouilleron le captif en Vendée

    • Kaelin 14 octobre 2013 at 0 h 02 min
      • Guillaume 14 octobre 2013 at 10 h 26 min

        Mouilleron mini-bled oui, mais banlieue immédiate de La-Roche-sur-Yon, la préfecture de Vendée. En fait ils auraient pu appeler ça Challenger de La Roche, sauf que les infrastructures sont situées sur le territoire de la commune de Mouilleron. Mouilleron qui, parmi ses 4600 âmes, s’enorgueillit d’héberger une star du sport français, Thomas Voeckler.

        Ce post vous a été offert par l’office de tourisme de La-Roche-sur-Yon.

        • Kaelin 14 octobre 2013 at 10 h 50 min

          Ah merci Guillaume je comprends mieux. Je ne connaissais pas la situation géographique exacte de ce bled, ça se comprend mieux. J’avoue que le nom de la ville me faisait assez rire, c’est aussi pour ça que jlai signalé ! D’autant plus que ça m’intriguait donc je suis allé sur le site de la mairie de ce bled et les équipements tennistiques m’avaient pas l’air bien fous.

          Tu connais bien la Vendée où tu es bien plus atteint de tennissophilie que je ne pensais ? Parce que des challengers il y en a quand même un paquet !! Mouilleron le captif quoi!

        • Guillaume 14 octobre 2013 at 11 h 03 min

          Les deux mon colonel ! Je suis un drogué de la balle jaune (après la finale de Shanghai hier, j’ai enchaîné celle de Rennes sur TV Rennes 35, oui, farpaitement) et j’ai travaillé en Vendée à une époque.

          • Kaelin 14 octobre 2013 at 21 h 19 min

            ok!

  14. Kaelin 14 octobre 2013 at 0 h 06 min

    Les argentins ont trouvé une solution pour gagner des titres atp malgré la défaite de Del Po à Shanghai : ils font des challengers chez eux et ne mettent que des autochtones dedans haha http://statistiks.fr/tennis/argentine/atp-challenger-san-juan/2013/simple-messieurs/-/tableau-complet

  15. Guillaume 14 octobre 2013 at 0 h 11 min

    Bon ben une fois de plus il ne reste plus que Bercy pour espérer voir un gros titre échapper au Big 4… lui-même devenu Big 3 en 2013.

    La saviez-vous ? Dans 2 semaines à Bercy, on fêtera les 10 ans de la dernière victoire d’un serveur-volleyeur dans un tournoi important. C’était à l’époque Tim Henman.

    • Kaelin 14 octobre 2013 at 0 h 24 min

      Sacré joueur et super mentalité (très britannique certes). Je regrette de ne pas l’avoir vraiment connu étant trop jeune mais j’ai regardé pas mal de vidéos de ses matchs … Un joueur exemplaire et qui a beaucoup de grâce sur le court.

  16. Kaelin 14 octobre 2013 at 0 h 19 min

    Bon tout le monde s’en fout (n’hésitez pas à vous manifester si ce n’est pas le cas ça me ferait plaisir!) surtout vu l’heure, le nombre de coms et qu’on va passer à un autre article demain mais peu importe je vous dis qqs mots sur les qualifs des 3 tournois 250 à venir : Stockholm, Vienne et Moscou ! :D

    Vienne :

    Belle perf du jeune allemand de 21 ans Kevin Krawietz, 399ème mondial, qui élimine Haider Maurer 111ème puis Ryan Harrison 106ème. Ce serait cool qu’il se qualifie pour le grand tableau. Il jouera contre Miroslav Mecir 242ème mondial donc normalement il peut le faire.

    Stockholm :

    PHM blessé toujours aussi malchanceux. Il etait pourtant TS2 de ces qualifs avec sa 102ème place mondiale. Il eclate Mertens le belge puis abandonne donc contre Rosenholm, un suédois de 25 ans (jme demande si c’est pas lui qui avait dégommé genre Monfils ou un autre français à un moment à al surprise générale).

    Bon pour Moscou rien de spé à signlaer et j’ai la flemme.

    tout compte fait il se passe pas grand chose dans ces qualifs

    • Guillaume 14 octobre 2013 at 0 h 29 min

      Moi je me manifeste uniquement pour la chute de ton post. Mort de rire !!!

    • MarieJo 14 octobre 2013 at 0 h 29 min

      moscou ressemble à un challenger avec gasquet en guest tzar ;)

    • William 14 octobre 2013 at 0 h 43 min

      Et moi je me manifeste que j’aime bien tes mises à point sur les qualifs !
      C’est bien Rosenholm qui avait battu Monfils, et même en trois sets il me semble, mais ce dernier revenait tout juste à la compétition.

    • Kaelin 14 octobre 2013 at 0 h 44 min

      merci j’avoue que vous me remontez un peu le moral tous les 2 ! :D

      J’avoue que le tournoi de Moscou n’est pas hyper relevé, surtout que la TS2, Seppi est loin d’être en forme/confiance. M’enfin ya une tripotée de joueurs un peu dangereux tout de même ! Attention à Baggy que Gasquet va probablement rencontrer si le chypriote passe le russe Donskoy (joueur à ne pas négliger tout de même, surtout chez lui). Bon Je sais pas si Tipsa est vraiment une menace mais je me méfierai un peu de lui sur ce tournoi. Je ne le vois pas trop emmerder Gasquet ce pignouf, le serbe au top c’est quand même pas lui! on en a assez bouffé du « ajde nole! » ce w-e!

      Sinon dans les autres joueurs dangereux, ya Dolgo évidemment ; Mannarino vite fait m’enfin malgré ses bons résultats 2013 il est inscrit dans mes gênes que ce mec là est inoffensif je ne sais pas pourquoi, j’ai trop du suivre ses résultats dans sa mauvaise période lol ; Karlovic ; ERV ..

      Bon sinon gros duel d’italiens au 1er tour : Volandri-Lorenzi! mon Dieu là il est vraiment temps que j’aille me coucher

      • Alexis 14 octobre 2013 at 1 h 06 min

        Fais de beaux rêves (non mais volandri Lorenzi purée tu te laisses aller là!)
        (Et grosse barre de rire pour tes commentaires/analyses en solo à ces heures indues)

  17. MarieJo 14 octobre 2013 at 0 h 55 min

    la RTS fait un topo sur la saison de fed comme annus horribilis et déclare sans se mordre la langue que ce serait vraiment moche pour l’image de roger de se laisser dépasser par stan… plus FFF tu meurs ! lol

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis