TRWC 2014 : Back to business

By  | 20 mars 2014 | Filed under: Tennis Race

TRWC2014Indian Wells : La moitié du Big 4 est de retour

Après la révolution de Melbourne, le Grand prix du désert a laissé une impression mitigée quant à la redistribution des cartes au sommet de la hiérarchie.

Côté « nouveauté », Nadal et Murray, membres attitrés du Big 4, finissent loin, très loin de la tête de la course. Et plusieurs cogneurs peu habitués aux feux de la rampe (plus nombreux que d’habitude en tout cas) finissent dans les points : des jeunes, Dolgopolov (4e), Gulbis (7e), Raonic (8e), comme des anciens : Benneteau (5e) et Anderson (6e).

Mais côté « tradition », ce sont bien les deux membres restants du Big 4 qui occupent les plus hautes marches du podium : Djokovic, qui retrouve le sommet après sa déconvenue de Melbourne (le Serbe a remporté 4 des 5 derniers GP disputés), devant Federer, dont les performances actuelles sont plus en rapport avec son talent que celles qu’il a affichées durant la majeure partie de la saison 2013.

John Isner, le local de l’étape ou presque, complète le podium.

Classement après deux courses

Malgré sa contre-performance à Indian Wells, Stan Wawrinka reste en tête, en attendant le GP de Miami :

Cogneur
Pts
TRWC-GP01
TRWC-GP02
TRWC-GP03
TRWC-GP04
TRWC-GP05
TRWC-GP06
TRWC-GP07
TRWC-GP08
TRWC-GP09
TRWC-GP10
TRWC-GP11
TRWC-GP12
TRWC-GP13
TRWC-GP14
1
S. Wawrinka
50 50
2 N. Djokovic
45 20 25
3
R. Federer 42 24 18
4
R. Nadal
36 36
5
T. Berdych
30 30
6
G. Dimitrov 16 16
7
J. Isner 15 15
8
A. Dolgopolov 12 12
-
D. Ferrer
12 12
10
J. Benneteau 10 10
11
K. Anderson 8 8
-
A. Murray
8 8
13
E. Gulbis 6 6
14
M. Raonic 4 4
-
T. Robredo
4 4
16
M. Cilic 2 2
-
K. Nishikori
2 2
18
T. Haas 1 1

Signalons que le nouveau barème imposé par la FIA depuis la saison 2010, favorise plus le vainqueur de chaque course, et permet aux 10 premiers de marquer des points: 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1.

Rappelons que 14 Grands prix sont disputés cette année, dont 4 «super grands prix» (Melbourne, Paris-outdoor, Londres-outdoor et New-York) qui apportent deux fois plus de points qu’un GP classique, et un «masters GP» indoor qui clôture l’année (réservé aux huit meilleurs cogneurs de la saison, ce dernier rapporte 50% de points en plus qu’un GP classique; il sera disputé cette année, comme lors des cinq éditions précédentes, à Londres).

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags: , , ,

108 Responses to TRWC 2014 : Back to business

  1. William 28 mars 2014 at 16:20

    Merci Colin !

    Avec le tournoi de Miami Nadal devrait passer devant Federer sur ce classement TRWC. Mais bon… J’ai toujours en tête les victoires de Ljubicic et Roddick en 2010 pour savoir que ces deux tournois peuvent être de mauvais indicateurs de la saison à venir. Même si Djoko et peut-être Rafa sur ce tournoi, c’est plus solide que la paire gagnante de 2010. Nous verrons !

    Voici le classement ATP Live suite aux résultats déjà connus de Miami :

    1 / Nadal
    2 / Djokovic
    3 / Wawrinka
    4 / Federer
    5 / Berdych
    6 / Ferrer
    7 / Del Potro
    8 / Murray
    9 / Isner
    10 / Raonic

    Murray et Ferrer perdent chacun deux places. Federer en gagne une, Berdych deux. Raonic en gagne deux et intègre le top 10 (une première ?).
    Seuls Nadal, Djokovic et Berdych peuvent encore accroître leurs points au classement. D’après mes sombres calculs, une place en finale permettrait à Berdych de doubler Federer et d’atteindre son meilleur classement en carrière.

    Il n’y a plus de Français dans le top 10, et pour l’instant il y a deux Suisses dans le top 4 ! They made history !

  2. Colin 28 mars 2014 at 16:31

    Si on raisonne, comme pour la TRWC, en terme de classement 2014, voici quelques commentaires au sujet de la race concurrente, celle de l’ATP (http://live-tennis.eu/race):
    * Nadal pourrait se retrouver leader de la race ATP à l’issue de Miami, sans avoir remporté le moindre tournoi majeur depuis le début de l’année. Il faudrait pour cela qu’il se qualifie pour la finale et qu’il y perde contre… Nishikori. Inutile de dire à quel point ce scénario est improbable (ça signifierait que Nishikori aurait remporté son premier grand titre en alignant consécutivement Ferrer, Federer, Djokovic et Nadal… OK, OK, laissons tomber!)
    * Wawrinka ne sera plus leader de la race à l’issue de Miami, sauf si Nishikori venait à s’imposer en finale face à Berdych. Ce n’est pas l’hypothèse la plus probable non plus.
    * Tir groupé des français : 16, 17, 18. Pas fameux, mais pas honteux non plus.

    • May 28 mars 2014 at 16:59

      Berdych peut-il changer de tactique ou avoir un plan de jeu pour battre Nadal? Ça fait un bail qu’il ne l’a plus battu.
      Nishikori aura t-il assez d’énergie mentale et physique pour de se défaire de l’indébordable Djoko? Un jour de repos n’était pas de trop vu ce qui l’attend.
      Peu probable que cela se produise mais sur un malentendu tout peut arriver.

      Pas trop envie d’avoir une finale Djoko-Nadal surtout avant la tournée sur terre battue où ils seront encore les homme à battre.

      Colin, après tout Nishikori a déjà fait la moitié du job…

    • Remy 28 mars 2014 at 17:18

      Berdych va sortir Nadal, Nishikori va sortir Djokovic et moi je vais sortir une bouteille de champagne !

    • Colin 28 mars 2014 at 17:23

      Tu es sûr que tu ne l’as pas déjà bue, pour faire de tels pronostics?

    • Patricia 28 mars 2014 at 19:27

      [ça signifierait que Nishikori aurait remporté son premier grand titre en alignant consécutivement Ferrer, Federer, Djokovic et Nadal… OK, OK, laissons tomber!] Ca peut être Ferrer, Fed, Djoko et Berdych… et ça serait assez proche de la perf récente d’un certain suisse !

  3. Sylvie 28 mars 2014 at 18:53

    Nishikori forfait ! Djoko en finale. On a envie de dire : tout ça pour ça !

    • Patricia 28 mars 2014 at 19:28

      Naannn. L’horreur.
      Deux forfaits pour le Djoker ? Il est vraiment cocu çui-là.

    • May 28 mars 2014 at 19:33

      Chouette, c’est seulement le deuxième forfait au bénéfice de Djoko sur ce tournoi! C’est dommage pour une demi-finale. C’est quoi la raison de ce forfait?

    • Sylvie 28 mars 2014 at 20:03

      Blessure à l’aine à priori

    • Sylvie 28 mars 2014 at 20:04

      C’est clair que le Djoko il est plus que chanceux sur ce coup-là

  4. Patricia 28 mars 2014 at 21:19

    Comment briller dans les salons en commentant le forfait de Nishikori ? Jeff a concocté une petite synthèse pour élever le débat : http://heavytopspin.com/2014/03/28/facts-figures-and-myths-about-walkovers/

  5. Remy 28 mars 2014 at 21:40

    Kei, je sais plus si je dois rire ou pleurer.
    :(

    • Remy 28 mars 2014 at 23:22

      Mais, mais … Berdych aussi ???

  6. Robin 28 mars 2014 at 23:23

    Berdych est forfait aussi. Fin de tournoi en eau de boudin et 40ème duel Nadal-Djoko…

  7. Skvorecky 28 mars 2014 at 23:41

    Mais c’est énorme ce double forfait!!

    « Oh, et puis démerdez-vous, on en a marre de se casser le cul pour des clopinettes, amusez-vous bien dans votre 52ème duel épique de 3h15″.

  8. Colin 29 mars 2014 at 00:28

    Alors là, pour le coup, c’est du jamais vu (Antoine, tu confirmes?)

    They made history !!!

    Mais POURQUOI il faut que ça tombe forcément sur les deux underdogs? Et pas sur Tic & Tac?

    • Geô 29 mars 2014 at 02:36

      « This is nothing but a tennis match… » http://www.youtube.com/watch?v=J7drvhZwPcs

    • Guillaume 29 mars 2014 at 09:04

      C’est effectivement une première sur le circuit ATP, pas seulement en M1000.

      « Kei, Tomas, nous voulons à tout prix notre blockbuster en finale. Nous sommes quasiment les seuls à ne jamais avoir vu Nadal gagner ici et nous voulons mettre toutes les chances de notre côté pour rectifier l’anomalie. Combien vous voulez pour vous coucher en demies ? »

    • Sylvie 29 mars 2014 at 13:04

      Je me suis fait la même réflexion que Colin. Pourquoi on n’a pas une finale Berdych/Nishikori par forfait ? Pourquoi ça profite toujours à ceux qui n’en n’ont même pas besoin ?

      • Geô 29 mars 2014 at 13:12

        Parce que certains en ont bien besoin pour leur RYSC.

      • Sylvie 29 mars 2014 at 14:15

        Ah oui, vu sous cet angle là ;) J’ai pronostiqué une finale Nadal/Djoko avec Djoko vainqueur, j’espère au moins engranger de ce côté là

      • Geô 29 mars 2014 at 15:02

        Tout est dit. Hadje Agassic!

  9. Guillaume 29 mars 2014 at 09:08

    A noter aussi que l’Affreux et Playmobil sont assurés de détenir demain les 9 Masters 1000 mis en jeu depuis un an. Ca aussi, c’est du jamais vu.

    On a vraiment eu du bol que Stan passe en mode Super Sayian en Australie. Sans ça, le fameux renouvellement des forces aurait été équivalent au pschitt de Jacques Chirac. Qu’est ce que ça bouge pas vite, cette affaire…

    • Geô 29 mars 2014 at 09:22

      Eeeeeeh… J’ai décidééé de dissouuudre leees demi-finaaales…

    • Sylvie 29 mars 2014 at 13:03

      Comme tu dis… On se réjouit que ça bouge mais au final à part à l’AO, ce sont toujours les mêmes qui gagnent. Nadal et Djoko tenants de tous les MS 1000 ça en dit tellement long…

  10. May 29 mars 2014 at 10:06

    Ah la grosse blague! Encore heureux que ce soit du jamais vu. Je me mets à la place des spectateurs qui s’apprêtaient à assister à des demi-finales. Là je regrette encore plus que Dolgo et Fed ne soient pas passés.
    M’en fou hier soir c’était soirée Marvin Gaye pour moi!

    C’est bien ce que je me disais les lignes bougent mais y’a encore et toujours une barrière infranchissable. On prend les accidents pour argent comptant mais le tire est rectifié en 3 sets 3 mouvements. Quand Pim, Pam, Poum seront dépassés se sera juste l’ordre des choses car le temps qui passe est la seule chose qu’ils ne maîtrisent pas. Si c’est pas la lose ça!

  11. William 29 mars 2014 at 10:28

    C’est guignolesque ce double forfait…

    Nadal est premier à la Race, Djokovic est 3e mais doublerait Stan en cas de victoire demain.

  12. William 29 mars 2014 at 10:29

    Avantage Djokovic : il a joué un match de moins, n’a pas perdu de set en route et a déjà gagné ce tournoi trois fois.

    • Geô 29 mars 2014 at 10:40

      Nadal n’a rien fichu à Indian Wells, ici il n’a pas gaspillé d’énergie. Du reste il a déjà battu Djokovic plusieurs fois dans une grande finale sur dur. Avantage à celui des deux qui aura le plus envie de bouffer l’autre selon moi.

  13. JoAkim 29 mars 2014 at 10:44

    Vous allez voir ce que vous allez voir ! En 2014, c’est la fin du big four. Des têtes nouvelles vont venir disputer les gros titres aux 4 indestructibles.
    Mouais, sur les trois premiers mois, on voit surtout que Murray monte en puissance doucement mais surement pour retrouver sa place, que Federer est bien parti pour jouer les prolongations et que Tic et Tac ont profité de tout ça pour ramasser tous les masters 1000 dans leur poche. Les autres… Et bien soit ils font un exploit et ont du mal à l’encaisser mentalement (Stan), soit ils font un exploit et ont du mal à l’encaisser physiquement (le parcours de Kei à Miami), soit ils se détruisent entre eux avant d’offrir la victoire à Tic ou Tac (Gulbis/Isner à IW, Dolgo/Berdych à Miami). Putain ! C’est quand la révolution ?

  14. JoAkim 29 mars 2014 at 10:52

    Si en plus maintenant les gros tournois s’arrêtent en 1/4 de finale, autant regarder les 250 ou les 500. Acapulco, Dubai et Rotterdam avaient au moins de la gueule jusqu’au bout.

  15. Patricia 29 mars 2014 at 13:45

    La santé des joueurs et joueuses en ce moment, c’est pas jojo. Plus grave que l’opération de DelPo, on l’annonce d’un cancer chez une nouvelle joueuse après Kleybanova et Baltacha : la Colombienne Castano…
    Sinon, Brands a une mono.

    • Geô 29 mars 2014 at 14:29

      Des monos… Des cancers… Jusqu’à quand, jusqu’où va-t-on jouer avec la santé de sportifs prêts à tout pour améliorer leurs performances?

  16. MarieJo 29 mars 2014 at 19:57

    Donc nishikori forfait puis berdych… C’est quand même la lose… Même si on te rembourse le prix du billet ça fait chier quand tu es spectateur !

    Donc finale de rêve en perspective… Ah pardon on me souffle que ce sera une purge indigeste de 2h48…. quoi ? Mais non me dit on a ma gauche ce sera une baffe monstrueuse de Nadal… Une empoignade féroce commence avec l’invité de droite qui conteste avec véhémence cette extrapolation basée sur aucun fondement, lui voit Djoko redevenir la valeur sûre de la saison de dur… Et l’emportera dimanche sans contestation possible ! Ces municipales à Miami seront franchement une bataille bien rangée comme l’avaient prédis les sondages du RYSC !

    En attendant Serena est en passe de l’emporter au premier tour haut la main
    après avoir fait un début de campagne poussif…

    • William 29 mars 2014 at 20:41

      Le pire c’est que les billets ne seront même pas remboursés, ils offrent des tickets pour l’année prochaine…

    • Guillaume 29 mars 2014 at 20:50

      oui rien ne dit que tous voudront revenir dans un an, et ceux qui ont raté l’occasion cette année auront peu de places disponibles du coup…
      une arnaque en somme !

      j’ai oublié de me logger sur mon compte marie jo qui a piqué l’ordi du chef :)

  17. Elmar 30 mars 2014 at 09:22

    Je ne sais pas si notre communauté est représentative de l’intérêt des fans de tennis, mais l’absence totale et absolue de commentaires avant une finale qui va voir s’affronter les numéros 1 et 2 mondiaux me paraît franchement symbolique de l’ibdifférence éprouvée par le public. On a carrément passé un stade: plus personne ne s’en offusque. On attend juste que ca passe.

    Ma foi, ils proposent un tennis ennuyeux… et le public s’ennuie, c’est aussi simple que ça. Ca n’est donc pas très bon pour le tennis…

    • Sylvie 30 mars 2014 at 10:21

      Je ne pense pas que l’on soit représentatifs. La communauté ici regroupe des gens qui sont venus ici souvent par centre d’intérêts communs ou pour avoir fui des sites à trolls où la guéguerre de fans tenait lieu de débat. Ce qui est sûr c’est qu’ici il y a beaucoup de fans de Federer, des fans de Nadal, beaucoup de gens qui attendent du renouveau et des nouveaux talents (Dimitrov, Dolgo, Nishikori, Thiem,…), des vrais amateurs de tennis qui suivent les circuits parallèles (Kaelin, Guillaume etc.) mais peu ou pas ? de fans de Djokovic ou alors en barrière anti-Nadal et effectivement très peu de fans des affrontements entre les deux.

      Peut-on dire pour autant qu’on est symptomatique de l’intérêt du public ? Je ne crois vraiment pas mais peut être d’un certain public de spécialistes, de gens qui suivent le tennis de prêt et qui ne se laissent pas berner par l’argument marketing ou effet de mode de ces oppositions.

      • Patricia 30 mars 2014 at 12:22

        Pas sûr… pour lire attentivement the Changeover, ménage à 3 +1 rédacteurs (Jeff fait la pige) représentatif d’un public de spectateurs avertis aussi barrés et pointus que les spécimens de 15L, ils présentent une tendance très différente de ce qui sévit ici sur au moins un point : ce sont tous des fans du circuit féminin, et (Jeff compris) ils suivent autant de matchs chez les unes comme chez les autres, avec manifestement autant d’enthousiasme que celui qu’éprouve Kaelin pour le circuit secondaire ou « la relève ». En général, ça semble être le cas des blogs avec lesquels ils sont en contact. Ils connaissent aussi très bien le circuit junior américain…. On retrouve cette tendance un intérêt paritaire chez Tignor.
        Pis, Juan José, le plus analytique de l’équipe de base, est un fan acharné des rencontres Nadal/Djoko, qui est sa rivalité préférée de la décennie. Il a l’air assez fan de Fognini. Amy est aficionado de Del Potro, Soderling et Tomic (elle s’habille en noir dernièrement), et pour Lindsay, outre une tripotée de tenniswomen dont le nom me dit vaguement quelque chose, c’est une fan hardcore de Radwanska.

        Pour autant, ils ne versent pas dans la célébration de l’Age d’or, quand le public francophone averti a tendance à entonner celui de l’Age des Ténèbres….
        Je suis obligée d’en conclure que nos déterminismes culturels tennistiques respectifs jouent un rôle dans ce que nous apprécions, et que leurs goûts plus diversifiés leur permettent d’aller chercher dans le tennis moderne un registre d’intérêt que nous dédaignons. Pour ma part, j’ai très peu essayé les Djoko/Nadal, mais j’ai trouvé la finale de l’USO très intéressante sur le plan tactique… (de même que j’apprécie le travail de construction Hewitt, Simon, Robredo – ou même Benett à l’occasion).

        J’ai aussi essayé le Cornet/Azarenka de l’USO, stylistiquement pas très différent d’un Berdych/Djoko, et j’ai trouvé ça fameux sur le plan mental et dramatique (sans ironie : Cornet excellente). Pourtant je ne creuse pas ces filons d’intérêt, je retourne aux terrains où je sais retrouver avec plus de certitudes un plaisir connu, qui me convient, avec son quota de frappes de balles plus « typées », des filières plus aléatoires, une petite musique dont je sais qu’elle m’embarquera… un confort esthétique, en somme.

        • Ivan 30 mars 2014 at 12:44

          L’impression que me laisse les Jeff & Co est que cette joyeuse petite bande apprécie d’abord et avant tout la décortication statistique maladive et l’analyse tactique. Quel sport hormis le tennis est le mieux à même pour s’adonner à cette passion? Un Nadal/Djokovic, pour eux c’est forcement pain béni.

          Cette petite équipe me fait penser aux trois geeks qui viennent en aide à Fox Mulder dans certains épisodes de X-Files. Ils ont bâti des tas de théories conspirationnistes et mis au point des tas de gadgets en relations avec leur délires. Ils sont gentils et surdoués, mais au final ils ne représentent qu’eux-mêmes.

          • Patricia 30 mars 2014 at 16:09

            D’où leur intérêt pour le tennis féminin ?…

            Franchement, seuls Jeff et Juan José sont orientés stats, Lindsay est complètement fan de tous les sports, surtout dans l’aspect humain du tennis… et tout ce qui touche aux aspects sociaux-culturels.

            Il n’y a aucune raison de suspecter la qualité ou la sincérité de leurs engouements, qui sont sensiblement différents (tennis féminin à part). Tu passes de « Juan José » à « pour eux » alors que Jeff est un fan de Gasquet et je n’ai jamais lu aucun des autres se passionner pour Djoko ou Nadal, qu’ils ont tendance à ignorer me semble-t-il… Juan José a écrit un éloge vibrant de Dolgo lors de sa finale contre Ferrer à Valence en 2012 ; Lindsay s’est passionnée pour Bennet… parce qu’ils adorent les stats ?
            Procès d’intention.

            Et je persiste à penser que leur intérêt pour le tennis féminin est non seulement sincère, mais représentatif d’une communauté dont je mets en doute le masochisme. Si si, ça leur plaît vraiment, pour des raisons qui vous/nous échappent (enfin la plupart ici), mais qui n’ont rien à voir avec une influence du marketing ou une connaissance superficielle du tennis. Le Goût des Autres peut nous échapper sans être un mauvais goût.

            • Ivan 30 mars 2014 at 17:13

              Il s’agit d’une impression rien de plus. J’ai eu le tort de les prendre en bloc bien que chacun a des goûts et intérêts différents. En l’occurrence, l’intérêt de _certains d’entre eux_ (ce fameux procès d’intention) pour les stats va de pair avec le tennis donc tant mieux pour eux.

              Je ne mets pas en doute leurs goûts, mais ils sont trop minoritaires : s’intéresser au tennis féminin ou aux juniors US et avoir la prétention de représenter quelque chose d’autre que soi-même? Allons donc…

        • Sylvie 30 mars 2014 at 13:59

          Vallejo déteste Federer qu’il n’appelait que « jacket » avant de faire partie de The Changeover. En ce sens il est très près de Bouchard mais en plus technique. Depuis qu’il écrit sur ce blog, ses propos sont bien plus modérés, par souci de crédibilité j’imagine. Le fait qu’il adore les duels Nadal/Djoko tout comme sa consoeur de l’Equipe a peut-être un lien. Ce qui est sûr c’est que cette rivalité, plus indécise que les Nadal/Federer et souvent tournant au thriller a nécessairement des adeptes. Perso, je préfère regarder un Nadal/Djoko qu’un Fed/Nadal parce que c’est plus ouvert mais tennistiquement ça m’ennuie vite.

          Après, il est clair que, quand deux joueur qu’on n’aime pas, domine à ce point le circuit, ça lasse mais il y a aussi une grande part de subjectivité.

          • Montagne 30 mars 2014 at 17:39

            Et si c’était ça la bonne interrogation :

            Regarde-t-on (ou s’intéresse-t-on) au tennis parce qu’un match est « ouvert » comme tu dis ou « tennistiquement » ?
            Moi, c’est plutôt « tennistiquement » comme tu l’entends.

          • Sylvie 30 mars 2014 at 18:21

            Moi aussi,je préfère à la limite un match à sens unique avec un tennis qui m’enchante qu’un match serré mais ennuyeux à regarder, l’idéal étant le match serré champagne et le pire, le match à sens unique dominé par un style qu’on déteste.

            Après, je crois qu’il n’y a pas de réponse, chacun cherche et prend dans le tennis ce qui lui convient : suspense, style, combativité, démonstration technique, offensivité, stratégie, combat acharné, rallies du fond, volées…

            • Sylvie 30 mars 2014 at 18:23

              offensivité, je crois que ce mot n’existe pas. Style offensif plutôt

          • Patricia 30 mars 2014 at 20:03

            Juan José n’a rien à voir avec Carole Bouchard. Elle aime Gasquet (je dois dire que ça me chagrine pas mal !), pas lui (je n’ai jamais lu une seule ligne de sa part qui déprécie une prestation de Federer ; qu’il ne soit pas fan de sa veste me parait un peu léger pour juger).

            Blague à part, Bouchard a une seule grille d’appréciation, le registre affectif du « combat ». C’est une midinette qui se pâme devant les effluves de sueur et de testostérone. Elle adhère complètement au pathos et au trip « Gladiator ». Je pense que sa méfiance envers Fed vient du fait qu’il ne sent pas assez des aisselles.
            Juan José parait complètement dénué de sentimentalisme et adepte d’un tennis « High Fi », dangereux et sans scories.

            Pour moi ce sont deux systèmes de valeurs complètement différents, et on ne peut décemment pas comparer leur qualité d’expression ni leur aptitude à l’analyse objective :

            Juan José sur dolgo-Ferrer : « However, what this match showed me was that Dolgopolov’s incredible feel for the ball also translates to very sound elements for contemporary tennis: he can generate power with ease off both wings, his 1st serve can go in any number of directions without a lack of pace. And I don’t think anybody in the ATP changes the direction of the ball with the violence used routinely by Dolgopolov. We know that Novak Djokovic is the best at changing the direction of shots, but he likes to probe more, looking to out-manoeuvre instead of overpower. When Dolgopolov changes the direction of the ball, it’s almost always a ferocious shot. Which never ceases to amaze.

            Dolgopolov also returns very well, his backhand down the line is a thing of beauty, and he defends with the agility you’d expect out of his slight frame. My favorite thing about Dolgopolov, though, might be how willing he is to stay close to the baseline, no matter what transpires in a rally. When Dolgopolov is fully engaged, he’s like Agassi on LSD. »

            CB sur ses chouchous (attention, le coefficient de caroleboucherie est élevé) :

            « Parce qu’hier, ce qui a sauvé Djokovic c’est ce rejet physique de la défaite et la bascule mentale que le signal du danger a amené. »

            « Sa finale de Wimbledon en 2008 est le résumé de tout ce qui fait Rafa : un condensé d’instinct de survie du cador. »

            « Novak Djokovic et Rafael Nadal ont redéfini à Melbourne les contours d’un sport qu’ils dominent. Que dire de plus sur leur finale historique de 5h53′ ? Que regarder ces deux champions en découdre toutes tripes dehors a été un des plus grands moments de ce sport. Pas une seconde d’ennui tant le combat a été ultime. Le Serbe, impressionnant dès le premier tour, a encore fait plier l’Espagnol à coup de retours dignes – voire supérieurs – d’Agassi. »

            « Le Djoker avait la taille patron sur et hors du court à Melbourne, affichant une sérénité qui a de quoi glacer le sang de la concurrence. Le sourire aux lèvres, la blague jamais loin et les yeux rivés vers l’objectif. Ce n’est plus de la confiance, c’est de l’acier trempé dans les veines. »

            • Skvorecky 31 mars 2014 at 20:35

              Une petite remarque cependant à ajouter au dossier Juan José, le hashtag qu’il utilisait à une époque était, je cite: « #ScrewYouJacket ».

              N’être pas fan de la veste de Federer est une chose, le désigner par cette métonymie en est une autre.
              Ajouter cette apostrophe délicate laisse franchement à désirer.

              Je ne l’ai pas trop suivi mais il est facile de deviner qu’il a compris qu’abandonner ces réflexes rhétoriques pas drôles pour deux sous était nécessaire s’il voulait avoir un minimum de crédibilité comme analyste du circuit.

              Par ailleurs, je me souviens avoir lu qu’il disait en parlant de RG ou WB 2006: « c’est le dernier tournoi sur lequel j’ai été supporter de Federer »: et si on se trouvait en réalité devant un cas habituel de dépit amoureux? (Archétype déjà croisé sur d’autres forums.)

              Ou, hypothèse plus simple, JJ fonctionne au résultat.

              - Il y a des fans « d’identité »: sur le modèle des supporters de foot, ils se choisissent un club / un joueur (le plus souvent pour des raisons laissant deviner un brin de chauvinisme, mais pas que), et c’est pour la vie.
              Respect, surtout pour les gens originaires de Benevento (ville natale de Potito Starace). J’en connais.

              - Des fans de « style »: cette espèce se rencontre fréquemment en ces pages; les joueurs sont répartis en catégories selon leur style de jeu (également appelée filière) réel ou supposé, facilitant un exercice de « j’aime / j’aime pas » des plus simples. Le passéisme et les regrets d’une époque révolue sont une option très recommandée.

              - Des fans de « résultat », qui marchent par cycle et soutiennent systématiquement le ou les meilleurs. Leur affection n’ayant qu’une autonomie de quelques années, ils se reporteront sur le dominateur suivant sans guère de remords. Grands amateurs de records battus (« To make History »). Appartiennent d’ailleurs souvent à l’espèce suivante:

              - Les journalistes: s’attachent à, ou s’éloignent sentimentalement d’un sportif en fonction de l’attitude de ce dernier envers la presse et le grand public. Forte capacité à voler au secours de la victoire.

              Eh bien Juan José, il semble être de la catégorie 3. Ce qui est très américain, d’une certaine manière.

  18. Don J 30 mars 2014 at 11:01

    c’est quand même leur 40ème confrontation, ça aussi c’est du jamais vu et ça aussi sa reflète bien la situation du tennis de ces dernières années… ils en ont peut être aussi marre que nous !

    et je ne sais pas si ce duel passionne véritablement quelqu’un sur le forum, indépendamment d’aimer Djoko ou Nadal individuellement.

    D’ailleurs les fans de Djoko devraient se manifester, et faire quelque articles léchés sur le phénomène et sur ses joutes physiques contre son précoce rival de presque toujours :-D

  19. Antoine 30 mars 2014 at 11:26

    Bon Miami est un tournoi de merde, loin de valoir IW qui est presque toujours bien meilleur. Cela se confirme.

    Il ne reste plus que la finale pour faire le bilan mais cela ne changera pas grand chose. Nadal est bien de retour, Murray aussi à un moindre degré. Le Djoker avait déjà prouvé qu’il était bien là. La déception vient de Roger qui avant IW avait dit qu’il espérait des résultats très proches de ceux des ses années 2005-06. Il était bien là à IW mais doit se contenter d’un quart à Miami.

    Avant IW, j’avais pointé le fait que Roger et Berdych étaient les mieux placés pour prendre la quatrième place de Ferrer. C’est Roger qui l’a fait et Berdych est juste derrière. Murray qui avait beaucoup de points à défendre se retrouve 8ème et derrière Isner et Raonic ont remplacé Jo et Richie..

    Qui va gagner cette finale ? Djoko a eu l’énorme coup de bol de bénéficier de deux retraits et d’être donc en pleine forme alors qu’il risquait d’arriver fatigué en finale après son titre à IW. Cela me ferait mal qu’il réalise le doublé IW-Miami en étant loin de son niveau de 2011 ou du moins de la domination qu’il exerçait alors.

    Nadal me parait bel et bien de retour. S’il joue comme contre Fognini, il va gagner. Sinon, ce sera le Djoker. Derrière une victoire à Miamia, il fera sa razzia sur terre comme d’habitude, pire que l’année dernière ou il a perdu un match. Si le Djoker s’impose contre lui aujourd’hui, peut être arrivera-t-il à battre Nadal une fois sur terre cette année.

    Pas de prono en ce qui me concerne l’identité du vainqueur aujourd’hui. C’est du 50-50. Le plus en forme aujourd’hui gagnera et d’ailleurs, je m’en fous…

    • Antoine 30 mars 2014 at 11:27

      ..Bizarrement, la page d’accueil ne s’affiche que très partiellement sur mon ordi depuis hier..

    • Elmar 30 mars 2014 at 13:05

      Oui, Nadal va arriver invaincu à Roland sur TB. Mais il ne va pas gagner Roland. J’ai décidé que cette plaisanterie avait assez dur et je vais me pencher sur cette question sévèrement.

      La tâche sera plus ardue qu’à Wimbly ou qu’à l’Oz… on parle de Roland, là, quand même, où Nadal peut gagner même éborgné, une jambe dans le plâtre et le cœur en miettes.

      Raison pour laquelle je fais dores et déjà un appel d’offre: qui pour m’aider à mettre au point le plan ultime, celui qui permettra de revivre 2009?

      • Robin 30 mars 2014 at 14:42

        Elmar, je profite que tu sois dans le coin pour annoncer un changement dans ma team si ça ne te dérange pas : je fais rentrer Tsonga à la place de del Potro. Une question technique aussi : est-ce qu’un remplaçant peut se faire remplacer ? Merci d’avance :-).

        • Elmar 30 mars 2014 at 21:53

          Salut Robin. Ton changement est validé.

          Le règlement précise qu’un remplaçant entré sur le terrain ne peut plus ensuite être sorti.

      • Antoine 30 mars 2014 at 15:20

        Je suis évidemment partant Elmar..

      • Coach Kevinovitch 30 mars 2014 at 15:21

        « Raison pour laquelle je fais dores et déjà un appel d’offre: qui pour m’aider à mettre au point le plan ultime, celui qui permettra de revivre 2009? »

        Tu es un gagne-petit, Elmar et cela me déçoit énormément.

        Tu souhaites encore qu’un illuminé se mette à jouer comme jamais sur terre battue et batte Nadal pour que Doudou chéri gagne? Ne préférerais-tu voir les choses en grand pour une fois? Avoir le gros lot, une victoire de Federer sur Nadal en finale à Roland-Garros plutôt qu’une victoire sur un vieux mec tout pourri que se couche en trois sets?

        Crois-en mon expérience, j’ai été mille fois plus heureux quand Nadal a battu Federer en finale de Wimbledon que quand ce fut Berdych deux ans après. D’accord, se contenter de victoire contre Soderling à RG était compréhensible, c’était le premier Roland de Roger donc se réjouir d’une victoire par coup de sorcellerie (l’envoi du Sod) était légitime. Mais puisque ceci, tu l’as déjà eu, ne veux-tu pas faire les choses en grand pour connaître la véritable allégresse comme celle-ci: https://www.youtube.com/watch?v=A1i-tlDqCgg

        Abandonne tes plans, tes tours de magie, Xisca, et viens vers la joie!

  20. Marina 30 mars 2014 at 15:26

    Bonjour à tous!
    Et oui, une revenante est de retour. Je ne sais pas à quand remonte mon dernier message ici, mais ça fait un bail. J’avais lâché un peu les forums et autres sites par manque de temps mais l’envie de discuter tennis est plus forte et me fait revenir parmi vous.

    Et quel meilleur moment pour revenir qu’une finale Djokovic/Nadal, ce qui se fait de mieux dans le tennis? Non, sérieusement, je préférerais presque regarder Cuevas/Klizan en finale de Barranquilla.
    Le jeu de Djokovic et de Nadal est certes impressionnant, parfois spectaculaire, avec du suspens et une dimension mythique avec ces 40 duels. Mais il manque ce que je recherche dans le tennis: le rêve. Ces joueurs ne me font pas rêver. Et ça ne changera jamais. Malgré tout, je crois avoir une petite préférence pour Djokovic ce soir, pour la simple raison que Nadal gagnera bien assez de tournois avec la terre battue à venir…

  21. Sam 30 mars 2014 at 17:04

    Est-ce qu’on peut mettre des épinards avec de la truite ? Je sais pas, pour ce soir.

  22. Geô 30 mars 2014 at 18:46

    Faute de jeu, faute d’enjeu, j’ai envie de voyage: http://www.youtube.com/watch?v=SwfVarzG1js

  23. Elmar 30 mars 2014 at 20:31

    Bon, je regarde d’un œil. Un set et un break pour le Serbe qui a l’air de lui en mettre une bonne.

    En voyant quelques points par-ci par-là, c’est fou ce que je trouve Nadal inoffensif contre Nole. Il remise, souvent en hauteur, fait des gauches-droites, ne cherche pas à bousculer son adversaire. Il est où le killer qui joue contre tous les autres joueurs du circuit?

    Bon, je dis ça maintenant, mais l’animal est bien capable de renverser le match et de gagner en 3.

    • Elmar 30 mars 2014 at 20:31

      Tiens, le temps de l’écrire: 0-30 sur le service du Serbe.

  24. May 30 mars 2014 at 20:32

    Le match se dirige vers une issue facile pour Djoko! Le score-board indique 6/3 – 1/0 Djoko avec break dans le 2ème set.

  25. Sylvie 30 mars 2014 at 20:36

    Pour l’instant Djoko est nettement au-dessus. C’est fou comme, quand il joue bien, il est l’antidote parfaite au jeu de Nadal

  26. Sam 30 mars 2014 at 20:42

    Avec une petite crème fraîche sur les épinards, c’est mieux. Je vais peut-être mettre un peu de parmesan.

    • Skvorecky 30 mars 2014 at 21:32

      Et quelques pignons de pin, ça passe toujours bien dans les épinards.

      • Kaelin 30 mars 2014 at 21:39

        ça va pas être donné vu le prix des pignons de pin!

        • Skvorecky 31 mars 2014 at 08:58

          Astuce: acheter des pignons importés de Chine!

  27. Pat 30 mars 2014 at 20:47

    Pour l’instant Djokovic marche sur l’eau 6/3 3/1
    Et bien sûr Nadal ne joue pas comme contre Fognini !

    • Sylvie 30 mars 2014 at 20:51

      Nadal s’en sort bien car sur la balle de double break , Djoko fait un mauvais choix car il pouvait tuer le point tellement il semble facile à l’échange. Après, il suffit d’un mauvais jeu ou d’un très bon de Nadal et ça peut tourner.

  28. Ivan 30 mars 2014 at 20:52

    Ils les sortent d’ou les ramasseurs? Y’en a qui ont l’air d’avoir au moins 50 balais.

  29. Pat 30 mars 2014 at 21:07

    Au vu de ce match, pas sûr que Nadal rafle tout sur terre battue !

  30. Elmar 30 mars 2014 at 21:09

    Bon, une bonne chose de faite. Nadal complètement inoffensif durant ce match, pour ce que j’en ai vu. Il s’est fait balader, n’a jamais cherché à agresser son adversaire. Tout juste s’est-il mis à taper un peu plus fort dans la balle sur les ses derniers jeux de service alors qu’il était constamment sous pression.

    Une sacrée marge pour Djoko. Ca peut être intéressant pour la saison sur terre.

  31. Sylvie 30 mars 2014 at 21:11

    Victoire nette et sans bavure de Djokovic. L’impression de facilité dégagée ! C’est rare de voir Nadal en ch… comme ça sur un court. Nadal n’a jamais semblé pouvoir revenir même si le commentateur de Bein a tenté de nous vendre un thriller alors que Santoro penchait plutôt pour le double break dans le 2e.

    Cela va peut-être ouvrir un peu le suspense sur terre mais en ce qui concerne le changement à haut niveau ce n’est pas une bonne nouvelle

  32. Sylvie 30 mars 2014 at 21:13

    Deux points de plus pris au RYSK merci Djoko !

  33. Sylvie 30 mars 2014 at 21:15

    La tronche de Nadal au moment de la poignée de main ! Je l’ai trouvé peu rebelle, jouant court, subissant. Certes, Djoko a été exceptionnel mais il n’a pas semblé chercher de solutions.

    Le public lui avait choisi son camp.

    • antsiran23 31 mars 2014 at 10:01

      Lequel ???

    • Sylvie 31 mars 2014 at 15:53

      Nadal et de loin !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis