« Les monuments du tennis moderne » – Kezako ?

By  | 6 mai 2014 | Filed under: Insolite

Les Monuments du tennis moderne, éditions Sutton« Les monuments du tennis moderne – champions et matchs de légende ». Un titre un brin emphatique, derrière lequel se cache la première publication en librairie de votre serviteur, associé à deux autres noms bien connus de Sportvox pour coauteurs : Guillaume Duhamel (alias GD81 pour les plus anciens, auteur des « Chevauchées fantastiques ») et Marc Gdalia (aka… Marc Gdalia, « Rencontres d’anthologie »). Voilà qui méritait bien un peu de pub dans ces colonnes, pour un objet né de l’imagination de mes deux acolytes il y a cinq ans déjà, dans une dynamique finalement similaire à celle qui a conduit à la création de 15-lovetennis dans la foulée de notre exode de la Vox.

« Les monuments du tennis moderne », comme un autre rejeton de Sportvox, en quelque sorte… et comme un demi-frère à 15love. Les anniversaires des deux projets se croisent cette semaine : celui de notre site, qui souffle ses cinq bougies (remember, Madrid 2009, Roger bat Rafa sur terre battue, Safina et Kuznetsova sont intraitables sur la surface côté WTA… le temps passe) ; et celui des premières lignes couchées sur le papier par Marc et Guillaume D. Tous deux n’imaginaient sans doute pas à quel point l’accouchement serait long quand ils ont entrepris de dresser le panorama en creux de quatre décennies de tennis, à travers de riches portraits des douze plus grands champions de l’ère moderne, suivis d’une sélection des seize matchs les plus importants ayant écrit la légende de cette période. Rien que ça.

Le duo originel a fini par devenir trio en 2012, dans la dernière ligne droite des ultimes admissions parmi le cercle des super champions – entre le début et la finalisation de l’ouvrage, Novak Djokovic sera passé d’une à six victoires dans le cadre du Grand chelem. Un an et demi plus tard, volet rédactionnel achevé, éditeur trouvé et publication lancée, voilà enfin le bébé entre nos mains, soit 256 pages passées à décortiquer le tennis depuis 1974, fameuse date fondatrice puisque signant l’avènement réel de l’ère Open avec l’irruption au palmarès du Grand chelem de deux enfants de l’ère Open, Jimmy Connors et Björn Borg.

Quels joueurs avons-nous donc retenu (et surtout sur quels critères, demanderont les plus pinailleurs d’entre vous) ? La sélection des douze plus grands champions de ces quarante dernières années a en fait été des plus simples à effectuer : il fallait avoir gagné – au moins – six tournois du Grand chelem. La liste inclut donc Jimmy Connors et Björn Borg, puis McEnroe, Lendl, Wilander, Edberg, Becker, Sampras, Agassi, Federer, Nadal et enfin Djokovic. Dominant de son époque mais trop vite disparu des radars, Jim Courier est le premier champion à rester sur le pas de la porte.

Leurs exploits, évidemment, mais aussi leur caractère, leur formation, leur héritage… Via des angles d’attaque multiples, les portraits se veulent les plus complets possibles et, pour les fous furieux de chiffres, sont complétés à chaque fois par une longue liste statistique reprenant dans le détail leurs accomplissements et records, et les mettant en perspective à l’aune de toute l’Histoire de ce sport.

Quant aux seize matchs qui définissent le mieux ces quatre décennies… Non, là je vous laisse vous reporter à l’ouvrage – ou mieux, y trouver prétexte à improviser un quizz dans les commentaires !

Philippe Bouin et 23 numéros 1 mondiaux sont dans un bateau…

D’ici à ce que vous ayez trouvé les seize, Marc et moi allons vous proposer quelques morceaux choisis de l’ouvrage d’ici la grand-messe de Roland-Garros, en avant-première… et parce que j’espère bien que certains d’entre vous vont céder à la tentation d’en savoir plus ! Après tout, il n’y a pas eu 36 bouquins nés de cette sacrée aventure représentée par Sportvox / 15love :)

A l’heure actuelle, une centaine de points de vente physiques ont déjà fait l’acquisition du livre. Si vous avez la chance d’habiter la charmante bourgade de Ploemeur, Morbihan, vous pourrez ainsi le trouver à la librairie Sillage, rue de l’Argoat. Des gens très bien. Pour tous les autres d’entre vous qui seraient intéressés, il ne vous reste plus qu’à frapper à la porte de votre maison de la presse ou librairie la plus proche… ou à emmener votre pavé numérique se balader du côté de chez Amazon.fr ou de la Fnac.com.

En attendant, vous avez rendez-vous ici-même avec Jimmy Connors. A noter que l’iconographie proposée dans ces colonnes n’est pas celle du livre, moins foisonnante mais, croyez-moi, extrêmement soignée : Antoine Couvercelle se souviendra longtemps de nos demandes pointues à répétition et de nos longues heures de fouilles archéologiques dans les archives photos de Tennis magazine !

Un dernier mot enfin sur la préface, signée de l’ancienne plume de L’Équipe Philippe Bouin : sans trop en faire dans l’enthousiasme, un bijou. Vous êtes fâchés avec les chroniqueurs tennis qui sévissent actuellement dans notre seul quotidien sportif national ? Le remède est là. Trente ans de vie tennistique, d’observations et d’analyses, brillamment condensées dans une devinette : vingt-trois n°1 mondiaux et un journaliste sont dans un bateau. Le journaliste tombe à l’eau. Qui accepte de mettre sa propre vie en danger pour le sauver ?

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

355 Responses to « Les monuments du tennis moderne » – Kezako ?

  1. Sylvie 7 mai 2014 at 21:12

    ça y est Nico se rebelle.

  2. May 7 mai 2014 at 21:15

    Bon ben c’est officiel Tsonga est à la rue!
    Ça sert d’être un bon ami de Monaco sur le circuit c’est déjà pas mal à défaut d’autre chose.

  3. Patricia 7 mai 2014 at 21:54

    Les affiches des 1/8è : Cilic/Gulbis (Néneeeeesse powaa!), Ferrer/Isner (pouxe lui les dents) Thiem/Lopez (hachis de bellâtre) Raonic/Nishikori (yakitori de Canadien), BA/Kubot (bon, heu), Nadal/Nieminen (courage Jarko) Berdych/Dimitrov (purée de pataud) et Giraldo contre soit Murray, soit Almagro.

  4. Sylvie 7 mai 2014 at 22:04

    Alamgro a eu plein d’occasions sur le service de Murray mais à la fin c’est lui qui craque. Dommage car franchement c’est lui qui faisait le jeu dans ce match. Murray l’a joué attentiste mais face à ce type d’adversaire ça suffit.

  5. Montagne 7 mai 2014 at 22:06

    Tout va bien, on finit le deuxième tour, j’ai zéro point au RYSC.
    Une vraie catastrophe !!

    Je pense ne pas être le seul.

  6. Patricia 7 mai 2014 at 23:47

    Lu chez Tignor à propos du Thiem/Waw : vous savez depuis quand un joueur de moins de 21 ans n’avait pas battu un membre du top 5 ?
    2009.
    C’était del Po en finale de l’USO contre Fed.

  7. Babolat 8 mai 2014 at 03:25

    James blake loue sa villa à un couple avec deux enfants et la maison brûle. Selon les premiers éléments, au moins deux corps ont reçu des balles de revolver.
    Gloups.

    http://www.theguardian.com/world/2014/may/07/three-bodies-found-florida-mansion-tennis-james-blake

  8. Kaelin 8 mai 2014 at 12:02

    L’interview de Nadal haha :

    En conférence de presse après sa victoire expéditive contre son ami Juan Monaco au deuxième tour de Madrid, Rafael Nadal a pris la défense de l’Argentin, qui a écopé d’un warning pour dépassement de temps après avoir voulu récupérer d’un long rallye. L’Espagnol estime que les instances dirigeantes du tennis n’ont pas la même vision que lui de son sport. « Les spectateurs veulent voir des combats pendant les points. Ils n’applaudissent pas pour un ace ou un service gagnant. Ils applaudissent pour les rallyes, quand on souffre et que l’on voit vraiment le talent des joueurs » explique le gaucher de Manacor, avant d’ajouter : « Il semblerait que ceux qui font les règles soient contre cette idée. Ils visent plutôt le style de jeu du tennis de table, un coup rapide après l’autre, sans vraiment réfléchir. Ce n’est pas le sport pour moi.

    • Elmar 8 mai 2014 at 12:05

      C’est en effet deux visions totalement différentes du sport.

      D’ailleurs, ça ressemble à ce que Nadal disait après sa défaite contre Rosol « Ce n’est pas du tennis ». Le mec semble avoir une idée assez arrêtée de ce que doit être le tennis. Il peut remercier le ciel de n’être pas né 20 ans plus tôt!

    • Coach Kevinovitch 8 mai 2014 at 14:35

      Quoi de plus normal, Nadal est né et a grandi en Espagne en tant qu’homme comme en tant que joueur. Du coup, il est imprégné du paradigme espagnol de jeu très lié à une certaine surface.

      Encore heureux que tout le monde ne pense pas pareil à propos de ce jeu!

      • Kaelin 8 mai 2014 at 14:56

        D’accord mais ce qui me dérange et qui devient fatigant tellement il se la ramène tout le temps avec ça est qu’il affirme qu’un style de jeu devrait être la norme, le sien, celui de son pays, de sa surface, de sa souffrance.

        Heureusement qu’il y a des règles tels que le warning pour dépassement de
        temps (même si l’arbitre doit pouvoir parfois relativiser après un très long échange m’enfin Nadal râle tout le temps sur ça, lui c’est dans l’extrême). Déjà que c’est un sport où il y a pas mal de temps morts donc si en plus certains mettent 3 plombes à servir …

        « L’Espagnol estime que les instances dirigeantes du tennis n’ont pas la même vision que lui de son sport. « Les spectateurs veulent voir des combats pendant les points. Ils n’applaudissent pas pour un ace ou un service gagnant. Ils applaudissent pour les rallyes, quand on souffre et que l’on voit vraiment le talent des joueurs »  »
        C’est carrément caricatural à ce niveau-là. Pourquoi les instances dirigeantes devraient avoir sa vision plus que celle d’un autre joueur ?

        Et je ne suis pas sûr du tout que les spectateurs qui suivent réellement le tennis aient réellement envie davantage de son style de jeu que de celui d’un Janowicz, d’un Gulbis, d’un Soderling, d’un Federer ou d’un Gasquet. Quand on voit la grogne assez générale et récurrentre sur de très nombreux forums, blogs, site de tennis, … contre le ralentissement des surfaces qui avantagent les défenseurs de l’extrême, je pense même que c’est plutôt le contraire. Sans parler des répercussions au niveau du dopage que ça entraine avec des matches toujours plus longs, plus durs, avec des joueurs qui « souffre ». Les joueurs veulent voir de la souffrance, voilà ce que nous dit Rafa. Ca résume bien sa vision du tennis. Pas la mienne.

        Il atténue un peu ses affirmations générale par la dernière phrase « Ce n’est pas le sport pour moi » m’enfin si je me permets de râler un coup c’est parce qu’il devient lourd avec ça et qu’il parle souvent soi-disant au nom des « spectateurs », du « tennis », des « joueurs » à tort à mon avis.

  9. Patricia 8 mai 2014 at 12:57

    Point Thiem en français :

    « Feliciano Lopez a battu Youzhny et sera mon adversaire demain. Lopez 29è mondial. Je n’ai battu que deux joueurs mieux classés dans toute ma vie. Il est donc le favori logique. Les conditions de jeu à Madrid conviennent également parfaitement au jeu de Lopez avec son super service et son revers slicé sensationnel. Mais si je fais un bon match ça peut donner un rude combat où nous aurons tous deux des chances. Et j’aime jouer les gauchers, en plus. »

    J’aime beaucoup son approche psychologique des matchs, c’est un habile dosage entre mettre de l’enjeu (excitant), ne pas enflammer ses attentes quand c’est possible (alors qu’il vient de faire une énorme perf et que pour la 2è fois, la télé autrichienne modifie ses programmes et achète les droits pour son match*), et mettre ses atouts en valeur en ciblant ceux de l’adversaire. C’est très équilibré et bien dans le réel, loin de la cogitation.

    On entend tellement les joueurs répéter « c’est un quart, il y a donc un grand enjeu », « le public sera derrière lui », « j’ai une chance si je joue mon meilleur tennis », plein de déclarations toutes faites qui « enlèvent » la rencontre de leurs mains.

    Quand il fait mousser un enjeu, c’est toujours quelque chose qu’il vient d’accomplir, pas quelque chose à venir qui pourrait lui passer sous le nez : « je n’aurais jamais pensé réussir à me qualifier autant de fois », « je suis très fier d’avoir vaincu un joueur aussi expérimenté », etc.
    Il aime les grands évènements en eux-mêmes, jouer contre un grand joueur, sur un grand court, avec une grosse ambiance, sans le conditionner par anticipation à sa victoire.
    Il ne se réjouit pas quel que soit le résultat, mais il n’a pas une « haine de la défaite » indifférenciée : sa critique porte sur des points précis qu’il se donne la perspective de retravailler. En ça il est différent de beaucoup de ses collègues je pense… Par exemple, dans le reportage sur la rééducation de PHM, sa copine mentionne sa stupeur lorsqu’il l’a appelée après son match de reprise malgré la défaite : habituellement, il est tellement furieux qu’il est incapable de communiquer avec elle la journée qui suit une défaite, quelle qu’elle soit.

    Bien sûr c’est plus facile pour un jeune joueur de se représenter une perspective de progression que pour un vieux cheval sur le retour, n’empêche que c’est rare chez les jeunes (il y a souvent soit la révolte, soit le déni à la Tomic), et que les « vieux joueurs » qui restent au top sont dans cette perspective d’amélioration.

    Il est aussi capable de réévaluer une déception à la lumière des nouvelles expériences (interview après match) : « ce qui est bien avec le circuit, c’est que chaque semaine nous donne de nouvelles chances. A Barcelone, j’ai laissé échapper 5 balles de match, mais Giraldo les avait toutes très bien jouées. Ici, Wawrinka a fait la faute sur ma première occasion. »
    C’est très subtil comment ça repositive le tout, mais dans le sens de la mesure aussi bien pour le succès que pour l’échec.

    Mais les chats ne font pas des chiens, c’est tout à fait la tonalité des réactions de son père et de Bresnik… Ils ont fait exprès de ne pas l’accompagner et de lui coller son petit frère dans les pattes, pour développer son sens des responsabilités, son autonomie… (et lui aérer un peu la tête, je pense !)

    * »The Austrian national broadcaster ORF again changed his program and will broadcast the match live. I can’t point out enough what a big honour and motivation that is for me. So much looking forward to the match tomorrow. »

    • Kaelin 8 mai 2014 at 14:16

      Tout à fait d’accord avec toi Patricia, sa mentalité est rafraichissante tout comme son tennis.

      Plusieurs d’entre vous ont souligné la ressemblance de son jeu avec celui de Wawrinka lors de leur match. Peu de faiblesses techniques, une puissance certaine qu’il sait alterner avec des coups tout en touché, un revers à une main qui devrait devenir d’école, un coup droit énorme, un service qui pourrait devenir une sacrée arme. Il a exactement le même gabarit que Wawrinka d’ailleurs (1m85 pour 80 kilos environ) soit celui idéal pour percer aujourd’hui mais il fait pourtant moins « lourd », mois « bûcheron » que Stan, qui pêche parfois par un déplacement un peu lourdaud.

      Ce Bresnik m’interpelle de plus en plus! Faudra que je lise ce fameux article en anglais dont vous avez parlé plusieurs fois qui relate ses techniques de préparations physiques atypiques un de ces jours ^^.

      Un mec qui a coaché ou travaillé avec Becker, Leconte, Mc Enroe … puis Gulbis aujourd’hui ne peut-être qu’original et avoir un caractère bien trempé !

      • Patricia 8 mai 2014 at 14:44

        Non, c’est pas Bresnik le préparateur, c’est Seppik !
        Seppik est fou, Bresnik est un rusé renard très raisonnable… !

    • Coach Kevinovitch 8 mai 2014 at 14:33

      Tombe pas amoureuse! :)

      • Patricia 8 mai 2014 at 15:07

        La cavalerie arrive un peu tard…

  10. Coach Kevinovitch 8 mai 2014 at 14:37

    J’ai un cocktail explosif en ma possession et je vous le fais découvrir pour que nous puissions en discuter: http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Agassi-nadal-est-le-n-1-de-l-histoire/463246

    • Patricia 8 mai 2014 at 14:50

      De la part d’un gars qui a tout intérêt à valoriser son palmarès sur les mêmes bases, j’ai hâte !

      • Patricia 8 mai 2014 at 15:57

        J’ai jeté un œil, il ose, pour l’absence d’arguments. Y en a un, très amusant. Nadal a dû composer avec Djokovic, Murray et Fed.
        Que je sache, Fed a dû composer avec Nadal, Djokovic et Murray…

    • Antoine 8 mai 2014 at 15:19

      On verra quand ils auront raccrochés..Pour ma part, je n’ai jamais écrit quecRoger était le Goat, meme s’il fait partie des quelques prétendants. Nadal va aoir 28 ans dans un mois…

      vu qu’il y a 36 joueurs de plus de 30 ans dans le top 100, un record, on peut penser que Nadal va augmenter significativement son palmarès dans les années à venir. On peut aussi penser qu’il ne gagnera plus jamais un GC..

      On verra…

      • Patricia 8 mai 2014 at 15:54

        D’ores et déjà d’accord sur cette remarque.
        C’est comme pour les gosses, on attend la ménopause de Xisca pour faire les comptes.

  11. Patricia 8 mai 2014 at 14:47

    Nishikori est énorme. Ses progrès au service, tactique, sur la terre… Sans blessure, top 5 en fin d’année. Retenez-ça.

  12. Patricia 8 mai 2014 at 14:56

    Raonic est possédé. Il a mis 3 retours gagnants dont 2 sur de bonnes 1è, un passing de défense dans un trou d’aiguille…. Ca va pas durer, là, c’est pas lui.
    (Nishi a fait aussi 3 FD qui font appel d’air dans ce jeu.)

  13. Patricia 8 mai 2014 at 14:58

    Bon par contre au service, c’est bien lui.
    Break confirmé.

  14. Patricia 8 mai 2014 at 15:06

    Débreak sur un mauvais jeu de Raonic, qui n’arrive pas à servir pour le set. Une double, peu de 1è, montée trop timide, volée dans le couloir….

  15. Patricia 8 mai 2014 at 15:09

    Mais c’est quoi ce retour gagnant de Rao ? Il nous fait quoi là ?
    Nishi sert très bien !!!!

  16. Patricia 8 mai 2014 at 15:12

    C’est vraiment le monde à l’envers, Nishi sert comme un dieu, Raonic dépote en retour…

    • Kaelin 8 mai 2014 at 15:26

      continue ton match-calling je te lis! (mais ne peut point regarder)

      :D

  17. Sebastien 8 mai 2014 at 15:26

    Agassi et Carole Bouchard sont la même personne.

  18. Sebastien 8 mai 2014 at 15:27

    Nishi va gagner Roland je le répète depuis des semaines.

  19. Antoine 8 mai 2014 at 15:31

    Je vois donc que Jo a paumé piteusemeng contre Giraldo..Cela ne s’arrange pas…

    Dimitrov qui a eu un match intense hier contre Copil, qui aurait fort bien pu le gagner (quel âge Copil ?) a remporté le 1er set contre Pataud mais celui-ci va sans doute égaliser 2-5 au second..

    • Antoine 8 mai 2014 at 15:37

      Et premier set pour Nishikori au tie break..Bien parti donc..

      Pataud vient d’égaliser..6-3, meme score qu’au premier set..

    • Patricia 8 mai 2014 at 15:39

      Copil 23 ans, conscrit de Dimitrov.

      • Antoine 8 mai 2014 at 15:43

        C’est donc entre un jeune….

  20. Patricia 8 mai 2014 at 15:34

    Bon Nishi s’en sort par un poil de c*l !
    De toutes évidences, Ljub a donné pour consigne à Rao de prendre un max de risques pour empêcher Nishi de l’emmener dans une filière d’échanges où il va se fatiguer… et ça marche, il y a aussi peu de rythme quasi que dans un match de Karlo ! Et paradoxalement, le super service de Kei y participe – même s’il lui a permis de se tirer de grand nombre de situations, ça enlève aussi du rythme et l’empêche d’user la grande carcasse.
    Les qq fautes bêtes qu’il a concédé sont des conséquences de cette physionomie étonnante…

  21. Patricia 8 mai 2014 at 15:37

    Ca continue ! Nishi aux aces et Rao aux super retours !

    • Patricia 8 mai 2014 at 15:38

      (c’est quoi la prochaine étape ? Gilou killer au service/volée et Tursunov au gros lift qui tache ?)

      • Sebastien 8 mai 2014 at 15:45

        Santoro reste le joueur le plus puissant de l’histoire Open
        Je trouve que tu l’oublies un peu facilement !

        • Patricia 8 mai 2014 at 15:53

          Mea culpa, j’oubliais Santoro au lancer de troncs !

  22. Antoine 8 mai 2014 at 15:48

    Pataud a breaké dès le premier jeu du troisième et Dimitrov vient de louper deux balles de debreak…break confirmé pour Pataud qui mène 2-0…Cela va etre dur pour le bulgare…

    • Sebastien 8 mai 2014 at 15:51

      Pourquoi Pataud ?

      • Antoine 8 mai 2014 at 15:55

        C’est le petit nom que j’ai donné à Berdych il y a un an, qq chose commme cela…

      • Sebastien 8 mai 2014 at 15:58

        parce qu’il manque d’élégance et qu’il est lourd comme quatre jambons qui se battent en duel ?

        • Antoine 8 mai 2014 at 16:04

          Parce qu’il est un peu pataud, en effet…

        • Patricia 8 mai 2014 at 16:04

          et aussi qu’il se déplace exclusivement en camion frigorifique, conduit par un chauffeur en tablier et bonnet blancs.

        • Sebastien 8 mai 2014 at 16:24

          mouais enfin bon, Pataud avait été super bon sur la patinoire bleue il y a 2 ans, pas pataud du tout pour le coup. Seul un incroyable Roger marchant sur l’eau l’avait bastonné

    • Antoine 8 mai 2014 at 15:52

      Double break pour Pataud qui mène 3-0 Plus d’essence chez Dimitrov..

      De son coté, le Rafa n’a, comme d’habitude, aucune difficulté face à Nieminen…3-1…

  23. Patricia 8 mai 2014 at 15:49

    Oullaa, que vois-je ? Grigou breaké d’entrée dans le 3è ? C’est pas du tout ce qui était convenu, Grigor…

    (pendant ce temps, je milite pour un ralentissement des surfaces à Madrid , Nishi ayant mis plus d’aces que Milos, et celui ci dans les 7 winners en retour; je veux de la science des effets, des angles, pas du plomplomplom entre deux services ! Vive Nadal ! ;-) ).

  24. Patricia 8 mai 2014 at 15:50

    aahhhhr, double break pour pataud !!! M’enfin, Grigou, tu vas faire moins bien que Berlocq, la téhon !

  25. Sebastien 8 mai 2014 at 15:56

    Couille ! Dimi lâche complètement la partie. Encore un peu juste sur ces fins de matchs

  26. Patricia 8 mai 2014 at 16:00

    Et pendant ce temps, Nadal met 5-1 à Nieminen. Toujours en plein doute, c’est certain.

    • Kaelin 8 mai 2014 at 16:07

      mouarf enfin Monaco et Nieminen : des « vieux » qui font plus mal à personne … perso je n’en sortirai aucunes conclusions même s’il lui colle le même score qu’à Pico

      • Kaelin 8 mai 2014 at 16:11

        magnifique stat :

        Nieminem passe 85% de ses 1ères mais gagne même pas un point sur 2 derrière : 47%. En seconde balle il est à 0%.

      • Patricia 8 mai 2014 at 16:13

        J’en tire la conclusion que la nouvelle de sa mort est très exagérée…

        • Kaelin 8 mai 2014 at 16:19

          ah oui là on est d’accord. Le match contre Berdych donnera déjà un peu plus d’infos sur son niveau actuel déjà, même si j’aurais préféré Dimitrov …

  27. Sebastien 8 mai 2014 at 16:01

    J’ai laché Grigou et je vois que Nieminen joue vraiment comme un pied. Peut pas garder la balle dans le court

  28. Antoine 8 mai 2014 at 16:02

    Pataud a confirmé son double break, puis Dimitrov a stoppé l’hémoragie sur son service…mais bon, cela fait 5-1 maintenant…Dimitrov est victime de son match d’hier et de la programmation..non, je retire, il n’a pas joué hiercsoir mais en 3ème, après Isner qui, il est vrai, a mis deux heures trente pour l’emporter…

    • Antoine 8 mai 2014 at 16:08

      Bon, Nieminen a pris son 6-1 réglementaire contre lecTerreminotaure..

      • Antoine 8 mai 2014 at 16:16

        Victoire de Pataud, 6-2 au troisième, qui se qualifie dobc pour les quarts ou il devrait, sauf miracle pour Nieminen, jouer contre le Terreminotaure… Un test plus sérieux pour ce dernier même si Pataud ne lui pose pas, ordinairement, de problèmes sur terre battue..Domage pour Dimitrov..

  29. Patricia 8 mai 2014 at 16:26

    OUf, c’était vraiment la baston, Kei s’en sort contre Rahan fils de Craô.

  30. Coach Kevinovitch 8 mai 2014 at 16:31

    Rahan paume ce qui est une double mauvaise nouvelle pour mon RYSC et Tennis Manager!

  31. Geô 8 mai 2014 at 16:34

    Merci Nishi, l’important c’est les trois points. Vivement le gazon.

  32. Kaelin 8 mai 2014 at 17:05

    Nishikori, voilà un mec que je ne regrette pas d’avoir dans ma team !!

    • Sebastien 8 mai 2014 at 17:21

      C’est celui qui dégage la plus forte impression dans ce tournoi

    • Kaelin 8 mai 2014 at 17:33

      par contre je me traine Matthew Ebden comme un boulet. J’espère qu’il va faire des meilleurs résultats sur dur et gazon parce que c’est pas en ce moment qui’l va ma réjouir, lui qui n’est pas du tout terrien. Son remplaçant potentiel est Karlo mais bon, c’est pas bcp mieux … hormis une finale à Memphis tout de même.

      • Sebastien 8 mai 2014 at 17:50

        Je compatis^^

        • Patricia 8 mai 2014 at 19:25

          Moi pas du tout ! Kae Byok, c’est la nana à la ligne superbe qui se plaint devant ses copines avec 25 kgs de plus qu’elle a pris un du ventre, quelle horreur ! :D

          • Kaelin 8 mai 2014 at 19:39

            Damned, me voilà percé à jour ! :D

            Mais puisque tu insistes, figure toi que mon autre boulet n’est autre que … Richie ! ah le salaud ! Ca fait donc 2 kilos en trop :D

            gros sac ! (jme permets et je continue dans ta métaphore puisque tu as quand même dans ton équipe originelle Tomic, Davydenko, Goffin, Paire, Monfils et bien sûr Gasquet hahaha magnifique, c’est la team Ambulance !)

            • Kaelin 8 mai 2014 at 20:19

              + Thiem! mouark ! :D

              • Patricia 8 mai 2014 at 22:08

                Oui ben le nouveau multi-père on peut l’ajouter au cortège, hein !

                J’espérais que Thiem (et Wawa) portent l’équipe sur leurs épaules, mais comment dire…. On n’attend plus que le forfait de Gulbis, en fait.

  33. Kaelin 8 mai 2014 at 17:43

    Giraldo, sur sa lancée de Barcelone, est en train de dégommer proprement Murray. 4-1 pour le colombien nouvellement entrainé par Fernando Gonzalez.

    • Kaelin 8 mai 2014 at 18:34

      6-3 6-2 c’est propre.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis