Welcome to Wimbledon 2014 : les huitièmes de finale

By  | 29 juin 2014 | Filed under: Actualité

On se retrouve pour les premières affiches de la deuxième semaine du Grand chelem londonien. Les premiers tours ont régalé : des bons matchs, des joueurs qu’on n’attendait pas Marin+Cilic+Wimbledon+Day+5+SLnuZYqJVaTlforcément, un Darren Tullet aux tenues plus bigarrées de jour en jour, bref, bienvenue à Wimbledon !

Très causant durant ce tournoi, je me fends d’une petite présentation histoire de nous offrir un terrain de jeu pour les commentaires et, aussi, de me mouiller un peu avec des pronostics dont j’ai le secret. Quasiment aussi fort que Karim, j’ai presque toujours tort. A moi de faire mentir les statistiques ! Fidèle à moi-même je vous proposerai même une ou deux rencontres du tableau féminin. La dernière fois où mon flair a fait mouche ? Schiavone – Kuznetsova à Melbourne, un très grand match !

Un rapide tour d’horizon en amuse-bouche avec le haut du tableau masculin :

Djokovic-Tsonga (logique du classement respectée)

Chardy-Cilic (attendus : Gulbis-Berdych)

Murray-Anderson (le Sud-Africain remplace Fognini)

Dimitrov-Mayer (l’Argentin profite de l’élimination de David Ferrer)

Et… Et on s’arrêtera là, la pluie ayant empêché le bon déroulement des matchs dans la partie basse du tableau. Seuls Roger Federer et Rafael Nadal ont pu bénéficier du toit.

Edito : une partie du reste des affiches est connue ! Ce qui nous donne donc :

Robredo-Federer (l’Espagnol élimine la tête de série numéro 15, Janowicz)

Kyrgios-Nadal (le jeune Australien gagne sa place en sauvant 9 balles de match face à Gasquet et en éliminant le vainqueur de Monfils)

Djokovic-Tsonga : Why Can’t I Be You ?

4 ans que Jo attend de battre Djoko à nouveau. Depuis une victoire française à l’Open d’Australie en 2010, c’est 10 défaites consécutives qui pèsent sur les épaules du Manceau. Dur extérieur, terre battue, gazon, indoor, Grand chelem, Masters 1000, ATP World Tour Finals, tout y est passé. Tsonga n’a inquiété Djokovic que deux fois durant cette terrible disette : en demi-finale à Wimbledon en 2011 (4 sets serrés) et surtout à Roland-Garros en 2012 (4 balles de matchs en quarts de finale). Si on peut à juste raison décrier les résultats de Tsonga cette année, il faut reconnaître qu’une embellie pointe le bout de son nez sur ce tournoi de Wimbledon. Deux matchs en cinq sets sur trois matchs, certes, mais deux premiers tours très difficiles : Melzer au premier, Querrey au deuxième. Sa récompense fut un cadeau au troisième tour en la personne de l’humble Jimmy Wang. Djokovic a également connu des fortunes diverses. Expéditif face à Golubev (0, 1 et 4), poussif face à un virevoltant Stepanek (victoire au tie-break du 4e) et inquiétant face à Gilles Simon. Son Altesse Phasmissime l’a breaké à de nombreuses reprises et surtout Djokovic a fait un roulé-boulé-grimacé digne des meilleurs footballeurs. Alors quid de cette épaule gauche ? Djokovic va-t-il rassurer et hausser son niveau de jeu ? Tsonga peut-il créer la surprise ?

Face-à-face : 12-5 Djokovic.

Mon prono : Djoko en 4.

Chardy-Cilic : Harlem Shuffle

Deux garçons dans le vent. A ma gauche, Jérémy Chardy : 1m88 de frappe sèche en coup droit et de grosses premières qui claquent. Le bougre s’invite en huitièmes de finale d’un tournoi du Grand chelem pour la troisième fois seulement, après Roland-Garros 2008 et l’Open d’Australie 2013 (défaite en quarts contre Murray). Il joue bien, et il vient surtout de sortir Stakhovsky, demi-épouvantail et tombeur de Federer l’année dernière, en terminant sur un beau 6-0. Le Français a réalisé le plus bel exploit de sa carrière cette année à Rome, en battant Federer au deuxième tour. Après un bel été américain en 2013, Chardy prouve qu’il peut bien jouer sur toutes les surfaces. A ma droite, Marin Cilic : 1m98 de frappe sèche en coup droit et de grosses premières qui claquent. Quoi ? Comme Chardy ? Ah bah ça va cogner, tiens ! Le Croate doit sa place en huitièmes à une belle victoire nocturne en trois sets contre Berdych. On retrouve enfin l’ami Marin, qui s’était caché à l’orée de la terre battue, comme tous les ans. Il avait pourtant bien commencé l’année : un maigre 2e tour à Melbourne perdu contre Simon mais un beau run ensuite : victoires à Zagreb et à Delray Beach puis finale à Rotterdam, perdue contre… Berdych. Il retrouve les huitièmes de finale sur gazon pour la troisième fois, après 2008 (défaite contre Clément) et 2012 (défaite contre Murray). Il confirme ses aptitudes sur cette surface et puis merde, on l’aime bien ce Croate, tête d’Elie Semoun montée sur échasses. Ma préférence va au petit protégé de Goran Ivanisevic mais je sens Chardy en grande confiance… Ca va cogner !

Face-à-face : 1-0 Chardy.

Mon prono : Chardy en 5.

10456279_705810442823270_4072037139637766810_n Robredo-Federer : There Is A Light That Nevers Goes Out

Je vais faire très simple : pas vu une seule image du brave Robredo pendant la première semaine. Il vient de se tirer d’un piège en cinq sets contre Jerzy Janowicz, après avoir battu Mannarino en trois sets et Lacko en quatre. Qui a oublié la terrible déconvenue de Federer en huitièmes de l’US Open 2013 ? Trois sets et une « autodestruction » en règle, selon le mot du vaincu de New York. A quoi s’attendre ici ? Federer réalise une entame de tournoi très solide, même si seul son deuxième tour – passé avec brio – représentait un danger avec le canonnier Muller. Contre Giraldo il n’a eu qu’à défendre deux balles de break, sauvées avec la manière (mené 15-40, il aligne deux aces et deux services gagnants alors que Giraldo venait de lui infliger deux retours gagnants pas piqués des hannetons). Federer aura cœur à laver l’affront d’il y a presque un an. Mais on reste sur gazon, et la tâche parait loin d’être insurmontable.

Face-à-face : 10-1 pour Federer (dernière rencontre remportée par Robredo, aucun match sur gazon).

Mon prono : Federer en 3.

Kyrgios-Nadal : Spanish Bombs

Nadal a certes perdu trois set en route (le premier de chacun de ses premiers matchs) mais il a bouclé les trois derniers sets de son match contre Kukushkin en totale démonstration. Il est mobile, tourne comme jamais autour de son revers et le coup droit claque parfaitement. L’addition risque d’être salée pour le héros de la première semaine. Eh oui, les 9 balles de match sauvées contre Gasquet, c’était par lui ! Le jeune Australien à la coupe de footballeur peut se vanter d’avoir joué pleinement sa chance et Dieu merci, ce n’était pas un exploit sans lendemain puisqu’il a éliminé un autre jeunot au tour suivant, le Tchèque Vesely, tombeur de Monfils. J’ai du mal à vendre ce match car je pense que cela va être une boucherie verdâtre mais sait-on jamais ? Kyrgios sert bien et il a du cran, alors…

Face-à-face : aucune rencontre.

Mon prono : Nadal en 3.

Vous l’attendiez tous… L’affiche féminine !

Sans surprise, il s’agira d’un cocorico opposé à un cri du cœur… Eugenie+Bouchard+Wimbledon+Day+2+UVAJlLuWplql

Cornet-Bouchard : Plasticine

Don’t forget to be the way you are, chante Brian Molko de Placebo. Voilà deux joueuses qui jouent crânement leurs jeux. Du contre et du lift en coup droit chez la Française, de la cadence et du jeu vers l’avant pour la Canadienne. Alizée Cornet vient de créer la sensation de la première semaine en éjectant du tableau la numéro 1 mondiale, Serena Williams. Pour être tout à fait honnête il faut souligner que Son Altesse Serenissime n’était pas tout à fait elle-même, mais l’a-t-elle été depuis le début de l’année ? Déplacement lourdingue, presque comique dans le petit jeu et surtout pas de titre en Grand chelem pour l’ogresse de 2013. De son côté, Alizée prouve que sa victoire à Dubaï contre cette même joueuse n’avait rien du hasard. Dépassé 6-1 dans le premier set, elle se reprend et aligne les jeux en profitant des errances de Serena jusqu’à mener 5-1 dans le set décisif. Déjà un beau départ. L’Américaine aura beau débreaker une première fois, Cornet finit par l’emporter, en accrochant au passage le scalp le plus chevelu de sa carrière, et ce dans le plus beau des tournois. What else ? Bouchard continue quant à elle de ravir les amateurs de belle plastique et vient de se défaire d’une nominée redoutable au titre de Miss 15-Love de l’an dernier : l’Allemande Andrea Petkovic. Demi-finaliste à Melbourne et à Paris, la Jennifer Lawrence (comprenez la « almost girl next door« ) du tennis peut-elle faire la passe de trois ? Elle confirme en tout cas les espoirs portés en elle et prouve qu’elle peut bien jouer partout. Je sens la perf sans lendemain pour Cornet, pas franchement réputée pour son mental en acier trempé… A elle de me faire mentir.

Face-à-face : 1-0 Cornet

Mon prono : Bouchard en 3.

Un dernier mot sur un match en retard qu’il ne faudra louper sous aucun prétexte : Isner-Lopez ! Services costauds et placés, volées au couteau, frappes à plat, les amateurs de jeu sur gazon n’auront aucune excuse s’ils ratent ce match ! Signalons aussi un Wawrinka-Istomin loin d’être gagné d’avance pour le mieux classé des deux…

Bons matchs à tous !

About 

A fait l'acquisition d'un revers à une main et vit d'un amour sans fin pour la famille des talents au bras juste. Mon carré d'as : Agassi, Safin, Kuerten, Federer...

Tags:

536 Responses to Welcome to Wimbledon 2014 : les huitièmes de finale

  1. Patricia 1 juillet 2014 at 16:14

    Kerber m’a l’air toute proche de la grosse perf : grosse bataille au finish contre Masha, toujours la piranha qu’on sait.

    • Patricia 1 juillet 2014 at 16:17

      Masha vient de remporter un rallye assez violent, on a l’impression d’un combat à mort avec coup de rangers dans les dents…

      • Patricia 1 juillet 2014 at 16:18

        La grande gigue est moins chiante quand elle ne fait pas son cirque au service pour se remettre entre les points. Vive l’herbe !

  2. Sylvie 1 juillet 2014 at 16:15

    6/1 pour Raonic ? dur de pronostiquer un vainqueur.

  3. Antoine 1 juillet 2014 at 16:19

    Les stats de Stan sont meilleures que celles de Roger aujourd’hui :

    Aces: 33 vs 11
    Points gagnés sur première balle : 89% vs 88%
    Points gagnés sur 2ème balle : 78% vs 73%
    Winners: 55 vs 41
    Unforced errors : 8 vs 20
    Balles de break converties : 1/2 vs 4/13

    Il y aura match et je ne suis pas sur que l’aîné gagnera…

  4. William 1 juillet 2014 at 16:21

    C’est acharné entre les deux blondes !

  5. Patricia 1 juillet 2014 at 16:27

    La castagne a continué, et Kerber a encore une fois survécu aux rafales de châtaignes projetées par Bloody Masha sur son service. A un jeu du match….

  6. William 1 juillet 2014 at 16:28

    Kerber on dirait qu’elle est toujours en retard mais que ses bras font deux mètres de long.

  7. Patricia 1 juillet 2014 at 16:36

    Haha, pauvre Kerber, Masha debreake !

    • Patricia 1 juillet 2014 at 16:38

      Je vais rater la fin du thriller…

  8. William 1 juillet 2014 at 16:36

    Putain dommage… Une double, un retour gagnant sur toute petite deuxième de Kerber et Sharapova fait le débreak suite à un point hyper bizarre dans lequel l’Allemande se retrouve deux fois au sol. Un vrai combat de rue !

    • Patricia 1 juillet 2014 at 16:40

      L’ATP c’est très clean à côté de la WTA. Surtout quand Sharap est impliquée !

  9. William 1 juillet 2014 at 16:42

    Deux fautes de Sharapova et 0-30…
    Ha ! La première balle dans le mauvais carré, une Monfils ! Coup droit dans le filet et 3 nouvelles balles de match !
    Sauvetage numéro 1 : coup droit gagnant !
    Sauvetage numéro 2 : Kerber part à la faute en revers.
    Sauvetage numéro 3 : encore une faute en revers.

    4 balles de matchs manquées réparties sur deux jeux, surtout dues aux fautes de Sharapova…qui en commet une de plus ! 5e bdm…

    Un service gagnant !

  10. William 1 juillet 2014 at 16:46

    Nouvelle faute de Sharapova. 6e bdm.

    Gros service extérieur et revers gagnant dans le contrepied ! Belle lucidité de Sharapova.
    Coup droit gagnant Sharapova ! Avantage.
    Et faute en coup droit… Egalité… Les montagnes russes ce truc !

  11. MacArthur 1 juillet 2014 at 16:49

    Déçu pour Masha.

  12. William 1 juillet 2014 at 16:49

    Et ace, bim !
    Kerber prend l’initiative dès le retour et Sharapova fait la faute. Egalité.

    WOW ! Kerber remet en slice court, Sharapova fait l’amortie, Kerber relance long, Sharapova lobe, Kerber smashe du mauvais côté, Sharapova lobe…C’est sur la ligne ! Kerber remet du bout de la raquette et Sharapova fait la faute ! 7e bdm !

    Et faute Sharapova, la 48e (!!!) du match ! Kerber en quarts contre Bouchard !

  13. Sylvie 1 juillet 2014 at 16:51

    Sharap sortie, ça devient vraiment intéressant ce tournoi. A part Kvitova, il n’y a plus que des rookies en GC, non ?

    • Antoine 1 juillet 2014 at 16:53

      Il reste Halep, TS3…Les TS 1, 2, 4 et maintenant 5 ont été sorties…

    • May 1 juillet 2014 at 17:00

      Lisicki a fait finale à Wim l’année dernière, d’ailleurs je lui en veux de ne pas l’avoir remportée.

  14. Antoine 1 juillet 2014 at 16:52

    Il se trouve que Djoko et Andy ont tous les deux gagné leur match sur un score identique 6-3 6-4 7-6 et 6-4 6-3 7-6

    La comparaison de leurs stats est assez éclairante : (à gauche: Djoko; à droite Andy)

    Aces : 14 vs 11
    Points gagnés sur première balle : 81% vs 81%
    Points gagnés sur 2ème balle : 68% vs 44%
    Points gagnés au filet: 21/24 vs 14/16
    Break points won: 2/9 vs 4/19
    Winners : 44 vs 49
    Unforced errors: 11 vs 12
    Points gagnés au retour: 28% vs 41%

    Le constat est donc assez clair : deux choses distinguent Andy de Djoko.

    Djoko remporte nettement plus fréquemment le point sur sa seconde balle qu’Andy. La seconde balle de ce dernier demeure une faiblesse. Contrairement à Djoko, Andy a été breaké une fois.

    En revanche, Andy remporte beaucoup plus de points au retour. la différence ne s’explique pas par un plus fort pourcentage de première de Jo que d’Anderson puisqu’ils ont tous les deux servi 65% de premières ou presque. Murray gagné plus fréquemment le point tant sur première que su deuxième balle adverse. De ce fait, il a pu breaker 4 fois contre 2 au Djoker.

    • MacArthur 1 juillet 2014 at 17:01

      Si Djokovic garde le niveau affiché face à Tsonga et que les deux se retrouvent en 1/2, le match pourrait être vraiment intéressant. Mais je donnerais un avantage à Djokovic compte tenu de sa régularité au premier service; je suis vraiment impressionné par ça. Le slice croisé de défense de Murray devrait sacrément embêter le Serbe dans les échanges. En tous les cas, il faudrait que Murray serve très bien pour avoir une chance.

      • Antoine 1 juillet 2014 at 17:09

        C’est sûr que Murray ne peut pas se permettre de servir moyennement pour avoir une chance de gagner contre le Djoker et qu’il doit avoir un pourcentage élevé de premières compte tenu de sa relative faiblesse en seconde balle…

        Ce n’est pas sur la première balle que Djoko fait la différence, c’est sur sa seconde balle qui est meilleure que celle de Murray, au vu des stats de ces deux matchs….

        On verra après leurs quarts respectifs mais aujourd’hui, je serais bien en peine de désigner le favori. Peut être Djoko….

        Marrant: personne n’a commenté les stats comparées de Stan et de Roger, nettement à l’avantage de Stan..

        • Skvorecky 1 juillet 2014 at 17:26

          Mouais, comparer les stats brutes de deux matchs complètement différent, je ne sais pas si ça a un sens. Il faudrait au moins les interpréter plus que les énumérer.

          Dans le cas de Djokovic-Murray, on a affaire à deux joueurs aux qualités proches, dont les deux adversaires eux-mêmes ont certains points communs, dont un bon service. OK.

          Mais Robredo et López? C’est le jour et la nuit. Cela dit, voyons voir:

          Aces: 33 vs 11
          Points gagnés sur première balle : 89% vs 88%

          Le nombre d’aces n’a pas beaucoup d’importance voire aucune, comparé au pourcentage de points gagnés sur première balle, qui est quasiment égal.

          Points gagnés sur 2ème balle : 78% vs 73% –> Avantage Wawrinka, mais pas dans des proportions énormes non plus. Certes, face à un meilleur serveur.

          Winners: 55 vs 41
          La stat pertinente serait éventuellement le pourcentage de winners sur le nombre total de points joués (et sur le total de points gagnés, mais là c’est plus pour le fun). Je l’ai calculé: Stan a passé un winner sur 28% des points joués (et 51% de ses points marqués le sont grâce à un coup gagnant).
          Pour Federer, c’est 25% (et 41%). Pas tant de différence que ça sur le total de points joués, ce qui est la donnée pertinente.
          A noter que ces chiffres incluent les aces. Hors aces, les points gagnants se réduisent à 22 (Wawrinka) contre 30 (Federer).

          Unforced errors : 8 vs 20. La stat de Stan est bien meilleure, sans aucun doute possible cette fois.

          Balles de break converties : 1/2 vs 4/13. Là c’est Federer qui fait mieux, et de loin. Signalons un autre chiffre: Robredo se fait breaker 4 fois sur 13 jeux de service, López une fois sur 16 jeux.

          On pourrait enfin donner une autre stat: les scores respectifs des matchs, nettement à l’avantage de l’aîné. Ça n’aurait aucun sens, mais les stats ci-dessus n’en ont pas beaucoup plus…

      • Patricia 1 juillet 2014 at 18:50

        Un truc qui a bcp joué, d’après Murray, c’est la fermeture du toit. Il dit que ça a perturbé ses sensations et au contraire bien remis Anderson dans le coup. Murray avait un gros pourcentage de 1è dans les deux premiers sets (77% et 75%), qui compensait largement sa faiblesse en 2è.

  15. Skvorecky 1 juillet 2014 at 16:54

    C’est quoi le problème avec le bras droit de Raonic? Ça ne l’empêche pas de servir le feu, mais c’est étrange.

    • William 1 juillet 2014 at 16:56

      Il me semble avoir entendu que c’était pour comprimer son bras et éviter les traumatismes liés à sa puissance au service. Je dis ça mais je n’y connais rien.

      • Antoine 1 juillet 2014 at 17:02

        Moi, je l’ai toujours vu avec ce truc immonde. Je ne sais pas à quoi cela peut servir….

        Il a pris l’avantage maintenant…2 sets à 1 après ce tie break.

      • Patricia 1 juillet 2014 at 17:24

        D’après les commentateurs il avait fait une allergie au soleil sur ce bras et c’est pour se protéger…

        • William 1 juillet 2014 at 17:26

          Pourtant ils disent que lorsqu’ils le croisent off court il ne porte rien. Bizarre.

  16. William 1 juillet 2014 at 16:59

    Safarova en demi-finale. C’est sympa, en plus elle ressemble de moins en moins à Berdych.

    • May 1 juillet 2014 at 17:05

      J’aime bien cette joueuse, comme Radwanska, comme Halep ou même Errani, elles jouent comme des filles et c’est reposant.

  17. William 1 juillet 2014 at 17:01

    Deux sets à un pour Raonic qui vient de gagner le tie break. Il s’est fait breaker dans le tout premier jeu du match mais depuis c’est la fête : 28 aces pour une double, 71% de premières, 82% de points remportés dessus et 60% sur sa deuxième. 18/28 au filet.

    • Antoine 1 juillet 2014 at 17:03

      18/28 au filet, ce n’est pas terrible surtout que c’est souvent une balle facile qui lui arrive dans la raquette…

  18. Antoine 1 juillet 2014 at 17:10

    Cela va être au tour des deux derniers : Rafa et Kyrgios…Voyons ce que peut faire le jeune australien..

    • William 1 juillet 2014 at 17:18

      Bon début : 5 aces dont 1 sur double faute. Le seul point marqué par Rafa était une double. Il commence fort…

      • Skvorecky 1 juillet 2014 at 17:31

        1 ace sur deuxième tu veux dire, non?

        • William 1 juillet 2014 at 17:32

          Indeed !

      • Montagne 1 juillet 2014 at 17:34

        5 aces dont 1 sur double faute ???ça signifie quoi ?

    • Skvorecky 1 juillet 2014 at 17:31

      8 aces sur 17 points joués au service. Flippant…

  19. Antoine 1 juillet 2014 at 17:19

    5 aces en deux jeux de service pour Kyrgios, pas intimidé pour deux sous..

    • Antoine 1 juillet 2014 at 17:21

      Une double faute pour les deux mais celle de Kyrgios était à 40-0, celle de Nadal à 15A..

  20. Geo 1 juillet 2014 at 17:20

    Y a-t-il un lien de parenté entre Eugénie et Carole?

    • Patricia 1 juillet 2014 at 18:51

      Un lien génétique est en tous cas improbable….

      • Kaelin 2 juillet 2014 at 00:04

        haha ouh la bougresse! on m’a toujours dit que les filles montraient leur pire côté entre elles.. :D

        mais j’ai ri

  21. William 1 juillet 2014 at 17:23

    A propos des stats comparées entre Stan et Roger. Stan a fait face à plusieurs balles de set contre lui, pas Federer, et il n’a breaké son adversaire qu’une seule fois. A noter aussi : Federer n’a perdu aucun point sur son engagement au deuxième set. Je concède que Lopez sur gazon est une opposition autrement plus élevée que Robredo… Mais la vérité d’un match n’est pas celle du prochain. On verra bien.

    • Antoine 1 juillet 2014 at 17:26

      Pas faux, tout cela William. Moi, ce qui m’impressionne, c’est la façon dont Stan sert depuis le début du tournoi. Et en plus aujourd’hui, il n’a fait quasiment aucune faute…

      • William 1 juillet 2014 at 17:27

        C’est clair que je ne m’attendais vraiment pas à le voir en vie à ce stade de la compét. Il sert en effet très bien mais contre le seul très bon serveur qu’il a rencontré, Muller, Federer a très bien retourné.

        • Patricia 1 juillet 2014 at 18:53

          Je pense que Fed était remonté comme un coucou contre Muller, qu’on lui vendait (sans doute) comme un gros gros test, un monstre au service, etc… Il a moins mis la gomme contre Giraldo et Robredo (pour le dernier je suis sûre qu’il a bien commencé, histoire de tourner la page et qu’il s’est un peu relâché en voyant le niveau de Robredo).

  22. William 1 juillet 2014 at 17:29

    Balle de break Raonic : une balle de match…

  23. Antoine 1 juillet 2014 at 17:31

    C’est du lourd Kyrgios..En 4 jeux sur son service, il a perdu un seul point, une double à 40-0. Sinon, 8 aces, soit 2 par jeux.

    Nadal a été obligé de sauver une balle de break au jeu précédent…

  24. MacArthur 1 juillet 2014 at 17:33

    Nadal va en chier grave sur ce match.

    • Antoine 1 juillet 2014 at 17:36

      C’est parti pour en tout cas..Il vient de devoir sauver une nouvelle balle de break…

    • Skvorecky 1 juillet 2014 at 17:39

      C’est un futur monstre qu’il y a en face de lui…

  25. William 1 juillet 2014 at 17:34

    30-A sur son service pour boucler le match.

    Pas de première balle. Retour pleine ligne de Nishikori mais Raonic fait appel au hawk eye. Il a tort. 30-40

    Première let… Service gagnant.

    Ace ! Balle de match Raonic.

    Service-volée et match !

    • MacArthur 1 juillet 2014 at 17:36

      Bien vu Antoine pour le vainqueur! Il va pas être facile à sortir au prochain tour Milos.

  26. MacArthur 1 juillet 2014 at 17:39

    5-4 pour Kyrgios. C’est le moment où Nadal lâche son service normalement.

  27. MacArthur 1 juillet 2014 at 17:41

    Il joue en marchant hahahaha.

  28. MacArthur 1 juillet 2014 at 17:44

    Il envoie du lourd au service, Kyrgios…

    • Skvorecky 1 juillet 2014 at 17:48

      En retour aussi.

    • Remy 1 juillet 2014 at 17:50

      la victoire contre Richard l’a bien libéré

  29. Remy 1 juillet 2014 at 17:47

    Nadal a toujours craqué en première manche avant de prendre en main le match par la suite.
    A voir si Kyrgios arrivera à maintenir son niveau sur ses mises en jeu.

    • MacArthur 1 juillet 2014 at 17:53

      Il y a un moment où à force de jouer avec le feu, il va passer à la casserole le Nadal.

      • Remy 1 juillet 2014 at 17:57

        il n’a pas encore perdu ce set

        • MacArthur 1 juillet 2014 at 17:59

          C’est fait!

          • Remy 1 juillet 2014 at 18:00

            Sur un 13ème ace.
            Nadal n’a mis que 4 points dans le set sur le service de Kyrgios.

  30. Skvorecky 1 juillet 2014 at 18:01

    Ce gain du tie-break pour Kyrgios n’a rien d’une surprise vu le déroulement du set. Et Nadal est loin d’être mauvais, il a résisté jusqu’au dernier point. Un nouveau premier set paumé… ça pourrait durer cette histoire.

  31. Skvorecky 1 juillet 2014 at 18:03

    Le tennis de Kyrgios dans ce premier set, c’est du Lukas Rosol en VO non sous-titrée. L’adversaire ne comprend pas ce qu’il se passe.

  32. MacArthur 1 juillet 2014 at 18:05

    Question de Français: on dit « ce qui se passe » ou « ce qu’il se passe »? Éclairez-moi.

    • Skvorecky 1 juillet 2014 at 18:09

      Bonne question, j’aurais répondu: « les deux ».

      On dirait que c’est le cas: http://www.langue-fr.net/spip.php?article242

    • Geo 1 juillet 2014 at 18:57

      Souvenir d’étudiant: les deux sont corrects mais en choisissant « ce qu’il », tu insistes sur l’action, c’est juste une nuance.

    • Antoine 1 juillet 2014 at 18:57

      Ce qui se passe sur le Center Court…

  33. Skvorecky 1 juillet 2014 at 18:10

    Sinon vous avez vu Drunk Serena?

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis