Nick Kyrgios, from New Kid to New King

By  | 26 janvier 2015 | Filed under: Actualité

kyrgios kidkyrgios 2Tu es la sensation du tournoi sans en être la surprise car tu n’étais ni inconnu ni inattendu. C’était le cas quelques mois plus tôt, quand nous t’avons tous découvert… enfin, presque tous hein. J’ai vu ton nom cité lors de la rencontre France – Australie de Coupe Davis, les FFT (Fans Fous de Tennis, il n’y a qu’une seule fédération française de tennis même si en créer d’autres serait peut-être la solution pour regagner enfin des Grands chelems ?) ont regardé tes matches de Challengers, juniors, cadets et même tes plaisirs solitaires… devant le mur de ton club !

Oui, venons-en à ce fameux tournoi de Wimbledon. Tu me fais rire quand tu permets à Gasquet d’entretenir sa réputation de loser/underachiever plus ou moins magnifique en l’aidant à devenir le premier joueur de l’histoire des tournois du Grand chelem à perdre un match en ayant eu 9 balles de match. Tu me fais beaucoup moins rire quand tu commets en huitième de finale un crime impardonnable en battant celui que tu n’avais pas le droit de vaincre d’autant que tant la manière (pluie d’aces et de services gagnants) que la confiance que tu avais affichée a eu le don de m’énerver un peu. Un quart de finale à 19 ans c’est très bien tout en étant loin d’être le record même pour cette décennie, un de tes compatriotes l’avait même fait trois ans plus tôt et il n’a pas confirmé depuis.

Mais toi, c’est différent parce que tu es fait d’une autre moelle. Déjà d’un point de vue tennis, tu as des armes qui font mouche et qui siéent au tennis moderne : un fort service et un grand coup droit. Ton revers est perfectible mais pas pathétique et ton déplacement est plutôt bon malgré ta grande taille. Cependant, ce qui fait la différence entre toi et les autres jeunes notamment ton compatriote cité plus haut, c’est ce qu’il y a entre tes deux oreilles. TON MENTAL ! Tu crois en toi dès aujourd’hui contre les plus grands à une époque à laquelle il n’y a pas si longtemps, on disait que l’accession aux sommets pour les jeunes était devenue plus longue et difficile qu’auparavant. Tu ne flanches pas même quand le bateau tangue (cf aujourd’hui contre Seppi) comme le conquérant que doit être tout joueur qui désire être un grand champion. En parlant de grand champion, ton parcours dans cet Australian Open est remarquable parce qu’il symbolise le début de ton assimilation de la seconde des trois grâces des ténors de tous les sports.

Pour être un grand champion, il faut savoir faire trois choses :
1) Faire des exploits
2) Faire ce qu’on attend de toi
3) Être l’as des as

Ton Wimbledon 2014 correspondait au numéro 1 : tu étais le New Kid que tout le monde découvrait, tu as créé des surprises en battant des joueurs bien mieux classés et expérimentés tout en jouant le feu. Ici à Melbourne, tu réponds aux immenses attentes des observateurs du monde du tennis comme de celles de ton public, sans jouer à un niveau interstellaire, et après avoir soigné une blessure au dos. C’est la preuve que tu débutes avec brio l’apprentissage de la capacité numéro deux dans un contexte de pression élevée à seulement moins de vingt ans, âge où on n’avait plus vu de joueur avec deux quarts de finale en Chelem dans sa besace depuis… Roger Federer en 2001 (Oui, Federer cité dans un record de précocité !!!) ! Seras-tu le New King dans trois ans comme Superbiquette ? Devrions-nous t’appeler Baby Federer alors ? Pour la première question, on verra bien. Pour la seconde, un certain yaourt bulgare est déjà affublé de cette appellation, cependant il est déjà hors du tournoi, loin de sa demi-finale au dernier Wimbledon, alors…

…. Et c’est justement à ce stade que j’ai envie de te voir, ou plutôt que j’ai besoin de te voir, parce que vois-tu mon RYSC bien mal en point a besoin de son coupeur de tête. Ton prochain adversaire est battable, il est très fort mais il est moins positif que toi sur le plan mental surtout quand les choses ne vont pas dans son sens. Tu devras t’appuyer là-dessus tout en te servant de l’appui du public mais je te fais confiance sur ce dernier point. Je t’ai envoyé une missive par un pigeon voyageur dans lequel est inscrit le détail de ta mission de la semaine prochaine qui sera simple : mardi, tu feras le contraire de la dernière fois et jeudi, tu feras le contraire de la dernière fois également, la dernière fois étant bien sûr Wimbledon 2014 !

Bonne chance……….

……. Ah on me dit dans mon oreillette qu’il y a des matchs demain !

djoko
– Djokovic – Muller : Incroyable mais vrai, depuis le temps que ces deux joueurs sont sur le circuit, ils ne se sont jamais rencontrés ! Il paraîtrait que le Serbe aurait du mal contre les gros serveurs. Le Luxembourgeois a éliminé Isner au tour précédent donc on devra attendre pour savoir ce qu’il en est réellement. Pronostic : victoire de Nole en 3 sets !

- Ferrer – Nishikori (3-6) : Le choc de cette journée entre deux joueurs un peu similaires, petits, couvrant très bien leur terrain, avec un bon sens du timing et qui apprécient prendre la balle tôt. Nishikori a remporté leurs quatre dernières rencontres, toutes en 2014 et à chaque fois au set décisif, mais Ferrer est mieux en 2015 comme l’atteste sa victoire à Doha. Pronostic : victoire de Kei en 4 sets.

- Wawrinka – Garcia-Lopez : Sur le papier, dans un match entre le numéro 4 mondial et le matricule 37, on dirait victoire du Suisse sans sourciller. Leur face-à-face infirme cette idée car le Vaudois mène seulement par 4 victoires à 3… dont ce fameux premier tour de Roland-Garros 2014 durant lequel l’Espagnol fit chuter Stan the Man en quatre sets avec un 6-0 final en guise de crucifixion ! Pronostic : victoire de Stan en 3 sets.

raonic- Lopez – Raonic : Miraculé lors de ses deux premiers tours, Deliciano a maîtrisé avec brio la Kalash dans le bras de Janowicz au troisième tour en trois sets tandis que Rahan a tenu son rang en gagnant ses trois premiers matches sans perdre un set. Ils se sont rencontrés à 4 reprises et le score est de deux victoires partout ce qui augure d’un match serré rempli de services gagnants et avec au moins un tie-break. Pronostic : victoire de Raonic en 4 sets.

Tags:

530 Responses to Nick Kyrgios, from New Kid to New King

  1. Jérôme 28 janvier 2015 at 07:26

    Sur les 3-4 jeux du 3ème set que j’ai vus, l’écart de puissance était limite terrifiant.

    Nishikori est incroyablement rapide, mais Wawrinka est tellement plus puissant que, même quand il est un peu débordé, il est capable de sortir des contres qui font exploser Nishi.

    Et surtout côté revers.

    Il faut être kamikaze pour attaquer Wawa côté revers. C’est vraiment le plus monstrueux revers qu’il m’ait été donné de voir. 1 main et 2 mains confondues.

    • Patricia 28 janvier 2015 at 10:42

      C’est pourtant ce qui avait marché précédemment (cf analyse d’O’Shaughnessy de leurs précédentes rencontres) : en revers, ils se valent, en coup droit Stan est plus destructeur.
      Stan fait plus de points en CD qu’en revers, faut pas croire…

  2. Elmar 28 janvier 2015 at 07:50

    Stan perdra probablement sa place dans le top 4 mondial mais paradoxalement il prouve durant ce tournoi qu’il en fait pleinement partie.

    • Jérôme 28 janvier 2015 at 08:39

      Il va quand même falloir que Djoko se le farcisse en demi. Ce sera le moment de vérité pour le tournoi.

      Je pense que les 2 demis comme la finale sont relativement ouvertes.

  3. Patricia 28 janvier 2015 at 09:02

    J’ai pas eu le courage de me lever… ça a eu l’air d’un beau match, malgré les 3 sets!
    J’avais vu les HL (longs) du GGL/Waw et Stan faisait peur, quand même…
    Il avait l’air super serein. Ah, l’effet CD !…
    Ceci étant, j’avais plus envie du rematch Stan/Djoko (ok on n’y est pas encore) que du Nishi/Djoko ! Et je pense que Stan a tout à fait ses chances. En plus, que ce soit Murray ou Berdych en finale, ça lui réussit bien et il peut vraiment penser à la demi comme « une étape » vers le doublé !

    Pour Nishi, même si j’avais envie, je n’étais pas entièrement confiante : il n’arrivait pas lancé, avait été bon sans plus dans le premier tournoi et apparemment, les matchs avant Ferrer… pas suffisant. Le match contre Ferrer était un peu un trompe-l’oeil, pas du tout le même genre de joueur, et Ferrer en dedans se faisait battre par pas mal de monde fin 2013. Kei a la petite marge sur lui, la preuve : à Bercy, alors qu’il est déjà très entamé, il le bat d’un poil, à l’inverse un Ferrer vanné se fait détruire.

  4. Remy 28 janvier 2015 at 09:47

    Jouer Rao en night session est clairement un avantage pour Djokovic.
    Le canadien a déjà sauvé 2 balles de break sur sa première mise en jeu.

  5. Nath 28 janvier 2015 at 09:50

    La tenue de Raonic me fait trop mal aux yeux, il est temps qu’il sorte du tournoi.

    D’ailleurs dans les autres quarts, c’est les joueurs aux tenues les plus sobres qui sont passés, même si je trouve que le quasi full green de Murray le fait ressembler à une grosse punaise.

    • Patricia 28 janvier 2015 at 10:44

      Ben, je préfère l’insecte au corbillard de la tenue contre Dimitrov !

      Rao peut porter n’importe quoi, avec sa coupe de cheveux il donne des démangeaisons. Note qu’il cumule toujours avec des tenues très moches.

      • Ivan 28 janvier 2015 at 20:05

        Et cette espèce de bandage au bras… Comme Djoko, il a le physique qui va avec son jeu. Tellement repoussant qu’il en serait presque touchant.

  6. William 28 janvier 2015 at 10:24

    C’est pas folichon tout ça… Tie break ?

  7. Babolat 28 janvier 2015 at 10:27

    Haha. Nombre de tie-break gagnés/perdus en 2014
    Djoko 13-10
    Raonic 39-13

  8. William 28 janvier 2015 at 10:34

    Tie break après un nouvel ace de Milos. Djokovic au service.

    Milos rate son revers ldl après un long échange : 1-0
    Pas de première pour Milos et encore une faute en revers, trop long cette fois : 2-0 Djokovic
    Ace ! 2-1
    Le coup droit serbe est droit dans le filet : 2-2
    Le Djoker se contorsionne et gagne le point : 3-2
    Milos sort son coup droit, c’est pas un super tie break… : 4-2

    Un nouvel ace pour respirer : 4-3, deux services Djokovic
    Cinquième ace du Serbe ! 5-3
    Il glisse une volée vicieuse dans le replacement de Raonic : 6-3
    L’amortie de Raonic lui échappe… Il challenge… Et elle touche ! 6-4
    Faute de Djokovic en longueur : 6-5
    Milos dirigeait bien le point mais explose en coup droit, set Djokovic !

    • Nath 28 janvier 2015 at 10:41

      Les commentaires point par point des tie-breaks, la marque de fabrique de William :)

    • William 28 janvier 2015 at 10:42

      Je sais pas si ça plait mais j’aime bien en faire de temps en temps ! C’est pratique pour rattraper un match qu’on n’a pas vu je trouve… Et puis j’aime bien les tie break !

    • Robin 28 janvier 2015 at 10:46

      Je me suis absenté juste le temps du tie-break donc c’est parfait, ne change rien !

    • Babolat 28 janvier 2015 at 10:55

      C’est l’essence même du match calling. ^^

  9. Noel 28 janvier 2015 at 10:36

    Je pense que sur ce dernier point l’univers a puni Raonic pour la mocheté de son revers slicé. J’

  10. Noel 28 janvier 2015 at 10:40

    Eh beh, break Djoko d’entrée dans le 2e. Raonic était déjà pas transcendant mais si en plus il commence à se coucher, ça va vraiment devenir ennuyeux…

  11. MarieJo 28 janvier 2015 at 10:52

    rien à faire pour Raonic contre djoko… il est en train de se faire roddickiser par djoko !

  12. Fred 28 janvier 2015 at 11:00

    Wahouu, c’est le boss aux manettes sur le livescore d’Eurosport…

    • MarieJo 28 janvier 2015 at 12:09

      ouaip ! il bosse dur en ce moment ;-)

  13. Remy 28 janvier 2015 at 11:08

    Djoko remporte 88% des points sur sa première balle et 71% sur sa seconde.
    Résultat : 2 sets d’avance.

    Il me parait difficile envisageable qu’il perde aujourd’hui.

    • Coach Kevinovitch 28 janvier 2015 at 11:20

      En meme temps, on connait la legendaire capacite de Raonic a tenir l’echange. Le tableau trop simple de Nole le menera a sa perte en demi-finales. A force de ne pas jouer des joueurs capables de tenir l’echange, on n’est pas regle et on perd de suite des qu’on en rencontre un.

  14. Patricia 28 janvier 2015 at 11:19

    Tout est en route pour une heureuse issue : remake de la superbe affiche Stan/Djoko !

  15. franckie 28 janvier 2015 at 11:21

    bonjour,quelqu’un peut me donner un lien pour suivre le match du djoker svp?

  16. Remy 28 janvier 2015 at 11:24

    C’est pas avec ce match que Raonic va se faire une côte d’amour.
    J’espère que tonton Antoine n’a pas trop misé sur lui.

    • Patricia 28 janvier 2015 at 12:09

      Quand on voit comment Djoko a retourné les 1è de Rao, il va peut être revoir son jugement sur son « retour moyen contre les grands serveurs » ! ^^De toutes façons c’était un peu du wishful, contrairement à Nadal, Djoko était tout à fait en forme et largement favori en 5 sets.

    • MarieJo 28 janvier 2015 at 12:10

      s’il a mis les kopecs gagnés sur la victoire de pataud contra rafa, il fait une opération blanche ! lol

      • Remy 28 janvier 2015 at 12:33

        non il a dit que la cote n’était pas assez intéressante pour l’homme aux grosses cuisses

  17. Elmar 28 janvier 2015 at 11:33

    Putain je pourrai pas voir le Stan-Djoko
    Shit

  18. Remy 28 janvier 2015 at 11:58

    Côté RYSC c’est ultra serré et presque tous les pronos différent sur les demi.
    Ca va se jouer au dernier moment.

    • Elmar 28 janvier 2015 at 12:06

      Je crois que j’ai 13 points et je vais sans doute en rester là. Si Stan gagne vendredi, j’aurai 2 points de plus, et encore 2 supplémentaires s’il perd en finale. Mais je regrette vraiment de pas avoir mis Rao en quarts, c’était pourtant 2 points hyper faciles à prendre.

      • Remy 28 janvier 2015 at 12:37

        en fait, tu as 2 points de plus.
        note que tu n’as jamais fait aussi bien.
        Plus précisément, aucune épreuve au RYSC ne t’avais déjà rapporté plus de 8 points !

  19. Patricia 28 janvier 2015 at 12:15

    Je materai le Stan/Nishi quand j’aurais le temps, mais après un coup d’œil sur les stats, contre un très bon Stan il a péché au service les 2 premiers sets : il peut pas s’en sortir à moins de 65% de premières et il est en dessous (56% et 57%). Je pense qu’un très bon Stan, il lui faut un très gros %, au moins 70% pour tenir le choc. Ou alors que Stan passe peu de 1è comme à son habitude (il a un % sur l’année très faible, 53%, et là il était largement au dessus).

    Contre le Djoker, je pense que Stan a intérêt à servir encore plus de 1è… et que si Djoko en passe autant, c’est mort. A 71% sur le match, pas étonnant que Rao n’est pas vu le jour !

    • Patricia 28 janvier 2015 at 12:40

      En fait, j’ai regardé les stats du match de l’an passé, et Stan avait 60% et Djoko 72% de 1è. Ce n’est donc pas mort, mais vu que c’était très serré (9-7 au 5è), faut un Stan pas un poil en dessous. Djoko avait mis seulement 7 aces, donc c’était peut être pas top au service (il en a mis 8 à Rao en 3 sets).

      Quand je loupe les matchs je passe mes nerfs sur les stats, alors j’ai regardé chez Jeff combien d’aces passait le Djoker en moyenne en 5 sets sur dur, j’ai été assez surprise : souvent pas bcp. Quand il a perdu en finale de l’USO contre Murray, 7 aces. Seulement 2 quand il perd contre Tsonga à l’AO 2010.
      Son max c’est 18 contre Stepanek en 2007, ensuite 11 (Murray AO 12, Robredo USO 08) – 2 victoires. Il gagne presque toujours (11-4 dans les 5 sets sur dur), avec entre 3 et 8 aces la plupart du temps….

      C’est vraiment une stratégie, parce qu’il ne passe pas moins d’aces quand il joue 3 sets au meilleur des 3.

  20. Don J 28 janvier 2015 at 13:35

    C’est assez surprenant ces 4 victoires en 4 sets en quart de finale, et notre spectacle alors ? hein ? hein ?

    Djoko n’a perdu son service qu’une fois depuis le début du tournoi, c’est là dessus qu’il me semble bien meilleur en ce début d’année, merci Boris ? ça promet pour la suite si Djoko se balade toute l’année comme ça sur ses jeux de service.

    Raonic et son mètre 96 font quand même pâle figure à côté d’un Del Potro (1m98) ou d’un Berdych (1m96) qui tiennent quand même bien mieux l’échange et qui possèdent un véritable revers. Il est certes meilleur au service (d’ailleurs j’ai toujours été étonné que les 2 autres ne soient pas meilleurs que ça sur ce point malgré leur taille), mais à quoi cela lui sert si sur ses 2ndes balles il se fait systématiquement enfoncer.

    Stan fait trop plaisir, il a joué un match de boss dans ce quart contre Nishi qui n’a pas grand chose à regretter, sinon cet amorti dans la bande dans le tie-break… Cette demi est pour moi la véritable finale avant l’heure, l’explication de texte entre les 2 derniers lauréats qui en sont à 1-1 balle au centre sur le central de Melbourne, s’annonce très prometteuse :-)

    • Nath 28 janvier 2015 at 14:36

      Question spectacle et notamment suspense, incertitude du sport… on a connu une période bien pire :
      http://www.atpworldtour.com/Share/Event-Draws.aspx?e=520&y=2007
      http://www.atpworldtour.com/Share/Event-Draws.aspx?e=560&y=2007
      Quarts, demies, finales, j’ai pas aimé cette période.

      Pour les qualités au service de Djoko, je suis d’accord avec toi. Les stats du tournoi placent Djoko 4° pour l’efficacité de sa première balle (84% des points gagnés derrière Karlo, Isner et Marchenko). Stat assez surprenante pour lui. Il marque aussi 68% des points suite à un 2° service, ce qui le place en tête. Je trouve ces taux de réussite très bons pour lui, d’autant qu’il arrive à se placer dans le top 20 des joueurs passant leur 1° le plus fréquemment (69%). Ce dernier classement est traditionnellement dominé par des joueurs qui perdent dans les deux premiers tours, mais parmi les joueurs qui ont joué les quarts, il est 2° derrière Raonic. Il est au-dessus de ses moyennes 2014 sur dur, même s’il n’a pas, pour l’instant, joué de grands retourneurs.

      En parlant de relanceurs, Murray est le joueur qui a réalisé le plus grand nombre de breaks (quasi 50% de plus que Djoko : 28 vs 19). Évidemment il n’a joué ni Muller, ni Raonic qui, avec Verdasco, on fait baisser la moyenne de Novak.

  21. Jérôme 28 janvier 2015 at 14:31

    Bien que des 4 demi-finalistes Berdych soit celui que j’aime le moins (d’ailleurs, je ne l’aime pas même), je ne le sous-estimerais pas.

    Berdych joue probablement le meilleur tennis de sa vie actuellement. Certes, Nadal était tendre, mais le tchèque a fait du petit bois de tous les adversaires qu’il a rencontrés depuis le début de cet OA.

    Vu l’historique de ses affrontements avec Murray, Berdych a une très sérieuse chance d’atteindre la finale d’un tournoi du GC pour la 2ème fois de sa carrière. C’est le seul avec Djokovic a avoir eu un parcours aussi limpide.

    En revanche, si Berdych va en finale, alors là je pense qu’il n’y aura pas match et que Djoko va le faire exploser. A la différence de Murray et Wawrinka qui ont les armes pour battre Djoko.

    Si on en revient à ces histoires de H2H entre Djokovic et Berdych, Berdych ne bat Djokovic que dans des conditions de jeu très rapides : le gazon de Wimbledon ou le dur de Dubaï.
    Et encore, le résultat de Wimbledon 2010 est à relativiser car Djokovic était à l’époque complètement aux fraises, notamment côté service avec son expérience catastrophique de coaching avec Todd Martin qui lui avait mis en vrac son service.

    • Nath 28 janvier 2015 at 14:45

      Je partage ton analyse, Berdych peut parfaitement viser la finale. D’ailleurs il ne reste aucun joueur « facile » à jouer pour Murray.

      Les deux demi-finales m’intéressent, les joueurs concernés ayant montré (au moins) un très bon niveau de jeu, avec seulement 2 sets perdus à eux quatre.

      • Don J 28 janvier 2015 at 15:25

        C’est vrai qu’on a la crème de la crème là, je crois bien que n’importe quel vainqueur me conviendra, c’est dire. d’ailleurs, je dois bien avouer que mes préférences tennistiques ont considérablement évoluées ces 4 dernières années, peut-être qu’à force de bouffer du rallye de fond de cours et du passing en bout de course, j’ai fini par y prendre goût… raaaaaaah, les salauds !!! ils m’auraient eu à l’usure ?

  22. Le concombre masqué 28 janvier 2015 at 16:24

    je rebondis rapidement sur ce que j’ai pu lire ici ou là, et notamment sur la wish list du vainqueur classée de 1 à 6. Je suis très surpris d’être un des seuls avec Elmar à souhaiter la victoire de Wawrinka.

    En comptant la Vox, ça fait bientôt 9 ans que le noyau dur du site se pâme devant les revers à une main, à base d’Ode au One handed RLL et compagnie.

    Le revers de wawrinka c’est un mix de celui de Guga et de celui de Richie, avec une touche de Corretja.

    Un bijou alimenté de couilles de mammouth.

    D’ailleurs sa trajectoire de l’année dernière me rappelle celle de Tsonga 2008 : Un niveau de jeu de Dingo à melbourne, à moitié concrétisé derrière mais pas autant que souhaité.

    C’est du tsonga en mieux puisqu’au lieu de faire finaliste, il gagne, mais le Monte carlo de stan vaut le bercy de tsonga.

    Tsonga, qui, à Miami juste après l’AO, mène 5-1 au troisième set contre Nadal en le violant comme une fillette…avant de voir l’espagnol remporter le set et le match 7-5. je n’ai jamais autant détesté nadal de ma vie. Jamais il n’a triomphé autant contre le cours du jeu que ce jour là.

    Bon y’a à boire et à manger dans ce com, mais je suis curieux d’avoir vos avis sur la bûche/laloutre/stanimal/lautresuisse/mirkagateman et son revers.

    Besos

    Cuc.

    • Remy 28 janvier 2015 at 17:32

      Stan, c’est bien !

  23. Montagne 28 janvier 2015 at 17:12

    ll ne s’agissait pas, si j’ai bien compris, de dire qui on aimerait voir gagner, mais de faire des pronostics en fonction des joueurs restant en lice.
    Pour ma part je préfererais voir gagner Stan, mais je pense que Djoko et Murray ont plus de chance de l’emporter.

    • Ivan 28 janvier 2015 at 19:56

      T’as mal compris. Il s’agissait effectivement de classer nos préférences.

  24. Sam 28 janvier 2015 at 17:32

    Pour moi, il s’agissait bien de qui j’aimerais voir gagner. Les trois sauf Djoko en fait. Et particulièrement Berdych, parce que je le trouve sympa, parce que tout l’assemblage de son jeu a un truc esthétiquement homogène, là où le service de Stan me fait mal aux yeux. Dans le genre homogène, Murray est pas mal, sauf cette chose de coup droit. Mais, mais, mais, il a, toujours esthétiquement parlant, ce qui se fait de mieux en matière de service aujourd’hui. Me rappelle Noah, d’ailleurs.
    Bref, les goûts et les couleurs.

    Ah si, Djoko aussi est homogène. Malheureusement.

  25. Ivan 28 janvier 2015 at 19:59

    Bon j’ai raté les 2 matchs et je vais certainement rater les quarts… Patricia tu te défoules sur les stats? Ai-je le droit de me défouler sur mes gosses?

  26. Ivan 28 janvier 2015 at 20:01

    Les 2 matchs qui se finissent en 3 sets j’aurais pas parié dessus en tout cas. Surtout pour Stan. Nishi est-il à ce point passé au travers?

  27. Perse 29 janvier 2015 at 01:35

    J’ai regardé les deux premiers set de Murray-Kyrgios et indéniablement l’Australien a quelque chose. Autant à Wimbledon, je trouvais son revers assez laid mais en le regardant plus à l’oeuvre, sa qualité saute aux yeux. Il prend bien la balle, est capable de changer les trajectoires facilements et est solide dessus.

    D’ailleurs la préparation est similaire à Connors avec une raquette loin du corps est un mouvement ample qui paraît naturel.

    En revanche, le coup droit paraît similaire à celui de Roddick, et Dieu que ce coup droit façonné par Benhabilés ne fait guère unanimité. Cette préparation avec la raquette placée à rebours et le coude en pointe ne semble pas adapté pour obtenir une vitesse de raquette optimale ni un centrage top. D’ailleurs Roddick forçait comme une bête en début de carrière avant d’avoir un coup droit assez inoffensif à la fin. Néanmoins, il y a plus de lift de côté et suffisamment de talent pour trouver les zones appropriés.

    J’ai adoré son amorti à la Tomic, absolument génial ce coup droit qui semble normal et aboutit à une feuille morte.

    Quant à Murray, c’est vrai que son coup droit, bien que peu capable de lâcher des mines pour conclure situations favorable est très versatile et a réussi à trouver bon nombre de contre-pieds. Ses quelques lobs sont des pépites de talent aussi. C’est vrai qu’il court beaucoup et qu’il n’est pas aussi morpion que Djokovic à rester collé à la ligne de fond mais il présente un sacré niveau.

    Malheureusement avec mes décalages horaires, j’ai surtout regardé du tennis féminin et j’ai impressionné par leur volonté de prendre la balle tôt, en petit vollée aussi. Il y a pas de coup où elles sont quasiment assisses pour frapper dedans et parviennent à bien s’appuyer sur la vitesse adverse. J’ai vu Keyes faire ça, Venus un peu, Sharap, Bouchard. Je trouve le tournoi féminin pas trop mal en qualité de jeu pour le moment.

    Enfin dernière reflexion: Keyes sert plus fort que Ferrer en moyenne, c’est impressionnant et ça fait un choc: à RG quand Mary Pierce servait à 175 km/h, c’était très impressionnant et en 2002 Serena tentait régulièrement des première à 183 km/h, hier Keyes a tapé à 177 km/h de moyenne et ses services à plats était à 188-195 km/h.

  28. Perse 29 janvier 2015 at 01:36

    Désolé pour les fautes, je pense plus vite que j’écris et la relecture n’est pas mon fort.

  29. Alex 29 janvier 2015 at 10:04

    Berdych agresse les deuxièmes balles faiblardes de Murray et sert beaucoup slicé sur son coup droit. Thomas solide et puissant, offensif et plutôt bon même à la volée. Dominateur le tchèque pour l’instant

    • Remy 29 janvier 2015 at 10:16

      Murray est à 2/9 en seconde balle.
      il a mis autant de point sur le service de Berdych.

      La première balle de break est la bonne et Tomas va servir pour la gain de la première manche !

  30. Patricia 29 janvier 2015 at 10:16

    Andy se fait défonce sur ses 2è.
    Berdych a l’air très concentré et confiant, et joue bien moins en force que d’habitude.

  31. Patricia 29 janvier 2015 at 10:16

    Break au meilleur moment.

  32. Patricia 29 janvier 2015 at 10:17

    Vallverdu l’a fait changer des trucs, c’est sûr.
    La fin du boumboum, prendre la balle plus tôt en revers plutôt que d’attendre le rebond pour la détruire…

    • Patricia 29 janvier 2015 at 10:19

      au service il varie plus aussi.

  33. Patricia 29 janvier 2015 at 10:19

    Par contre, je me tends pour servir le set, c’est toujours là.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis