Dans les coulisses d’un shooting photo ATP

By  | 26 mars 2015 | Filed under: Insolite

Photoshoot ATPImage is everything. Les années passent, les slogans restent. Mais par rapport aux jeunes années d’Andre Agassi, l’internet a encore augmenté la dépendance aux images et les instantanés de matchs ne suffisent définitivement plus à écrire la geste des champions et – surtout ? – à maintenir les fans en état de manque permanent. Alors puisqu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, l’ATP, ex-syndicat mué en entreprise, effectue elle-même la mise en scène de ses produits : les joueurs.

Cette vidéo réalisée dans le cadre de l’émission mensuelle « Open Court » de CNN International se propose de vous faire découvrir les coulisses d’une séance photo officielle de l’ATP, effectuée durant le Masters 1000 d’Indian Wells. Les clichés réalisés à cette occasion serviront ensuite à alimenter le site web de l’ATP, bien sûr, mais fonderont aussi la campagne de communication (visuels, kakémonos, plaquettes…) de la plupart des tournois, Grands chelems exceptés. Attention : le sujet est en version originale, sans sous-titres.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

234 Responses to Dans les coulisses d’un shooting photo ATP

  1. Alexis 5 avril 2015 at 21:09

    Mais – c’est – pas – possible!! (De produire de telles fientes)

  2. Alexis 5 avril 2015 at 21:11

    Mais Djoko joue mal là, il faudrait peur-être en profiter un peu non?

    • MacArthur 5 avril 2015 at 21:12

      Il faudrait faire jouer le Serbe sur ses mises en jeu. Or, Andy ne le fait pas. Il le fait seulement sur ses mises en jeux à lui.

  3. Alexis 5 avril 2015 at 21:12

    Et encore une grosse Djokocrotte : Andy, sors-toi les doigts stp.

  4. MacArthur 5 avril 2015 at 21:14

    Encore un maux choix tactique. L’amortie doit être renvoyée en croisée. Heureusement il s’en sort sur un foirage de Djoko.

  5. Alexis 5 avril 2015 at 21:14

    Et encore une volée toute moisie. Andy ce set est à toi ou tu arrêtes le tennis.

  6. Alexis 5 avril 2015 at 21:17

    Là franchement Djoko est pas très bien, non?

  7. Patricia 5 avril 2015 at 21:17

    J’ai bien fait de revenir ! yyyyyyessss !

    • MacArthur 5 avril 2015 at 21:19

      Tu lui portes chance :-)

  8. Alexis 5 avril 2015 at 21:18

    0/40? 3 balles de set?

  9. Alexis 5 avril 2015 at 21:19

    Et set sur un retour gagnant! Bien bien bien, il a quand même enfin pu passer l’épaule.

  10. Patricia 5 avril 2015 at 21:19

    rahhhhla, cosmique !

    Murray retourne 1 mètre dans le terrain et conclut d’un autoritaire retour gagnant en breakant blanc le Djoker !

    • MacArthur 5 avril 2015 at 21:20

      Djoko a manifesté sa colère habituelle. Pas beau à voir.

      • MacArthur 5 avril 2015 at 21:21

        Violemment arraché la serviette de la main du ballboy. Épeurant!

  11. MacArthur 5 avril 2015 at 21:19

    Quel avantage quand même de servir en 1er dans un set. Antoine, toujours pas convaincu?

  12. Patricia 5 avril 2015 at 21:22

    Allez Nole ! C’est le moment de t’ouvrir au concept de cadeau de mariage !

  13. Alexis 5 avril 2015 at 21:22

    Après son coup de calcaire en général Djoko passe la surmiltipliée : méfiance donc.

  14. Patricia 5 avril 2015 at 21:23

    ah ça commence bien !

  15. Ivan 5 avril 2015 at 21:23

    Ben dis donc on ne peut pas dire que j’y croyait vraiment au début du second. Revenu de bouffer juste à temps pour le dernier jeu et balle de set gagnée avec la manière en plus.

  16. Ivan 5 avril 2015 at 21:24

    Au fait pourquoi s’est-il mis à gueuler sur l’arbitre l’autre?

  17. Patricia 5 avril 2015 at 21:24

    Point bien construit de Djoko.

  18. Patricia 5 avril 2015 at 21:25

    Je pense que Djoko ne va pas tarder à enclencher l’opération « mon dieu je me sens mal »…

  19. Patricia 5 avril 2015 at 21:27

    3 smashes absolument mini couilles de Murray et la faute à la volée pour donner une bb à Djoko !

  20. MacArthur 5 avril 2015 at 21:27

    Ça lui coûtait quoi de laisser la balle rebondir, Andy?

  21. Patricia 5 avril 2015 at 21:30

    Nightmare…

    • MacArthur 5 avril 2015 at 21:31

      Finito!

  22. Alexis 5 avril 2015 at 21:30

    Et un break bien dégueu.

  23. Patricia 5 avril 2015 at 21:36

    Haha, super la balle de jeu… dommage !

  24. Alexis 5 avril 2015 at 21:36

    Là il l’a pas volé son jeu le Djoko…

  25. Patricia 5 avril 2015 at 21:38

    Andy à deux points du gouffre…

  26. Patricia 5 avril 2015 at 21:45

    Et pour finir, le smash a eu la peau d’Andy.

  27. Alexis 5 avril 2015 at 21:45

    On en est à 2 jeux de suite qui ont dû un peu taper sur le crâne d’Andy là, avec en plus cette 1ère balle rejouée, et maintenant une double et 3 balles de double break… une de moins faute de Djoko, encore une avec cette bonne première balle, et encore une avec ce RLL ma foi fort couillu. Egalité! Refaute et encore une bb pour Djoko, attaque et passing dans le filet re égalité… Celui-là faut pas le perdre! Encore faute encore une bb sur 2e balle, faute de Djoko à la volée re re égalité mais raa! Revers moisi dans le couloir de Djoko va-t-il le faire ce *#&% de jeu? Non re égalité… défense de malade de Djoko et foirade sur smash de Andy bb n°6 sur 2e balle encore et faute finale 3/0 Djoko, ça sent le caca les amis.

  28. Patricia 5 avril 2015 at 21:47

    Il va falloir ramer maintenant juste pour éviter le bagel. soupir.

  29. Ivan 5 avril 2015 at 21:48

    Ce mec me fout la nausée à force de resquiller perpétuellement sur chaque balle. C’est du tennis de voleur de poules. Ce mec est un voleur de poules. Un imposteur. Lui et son buveur de bières de coach.

  30. Alexis 5 avril 2015 at 21:50

    40/0 : faut pas lâcher l’affaire Andy on sait jamais! Rholala ce jeu blanc était une pure immondice. 4/0 de ce fait.

  31. Sylvie 5 avril 2015 at 21:53

    Djoko nous a refait son truc habituel en fin de 2e du mec au bord du malaise et du craquage nerveux pour ressortir de sa tombe et taper toujours plus fort, courir toujours plus vite là où son adversaire est vraiment cuit lui. Franchement, il est injouable, c’est le boss incontestable du circuit mais ça ne fait pas rêver ce tennis. Vivement qu’on en finisse…

    • Ivan 5 avril 2015 at 22:09

      Qui cela peut-il faire rêver? C’est du tennis de crapule, de petit va nu-pied qui tourne et retourne autour de toi à l’affût de la moindre chose à piquer.
      Il emmerde le quartier entier, tout le monde l’a repéré, mais tous on baissé les bras car y’a rien à faire. On ne peut pas s’en débarrasser. Et pendant ce temps, notre voleur de poules enquille les objets de valeur.

      Dernier butin en date: le trophée du masters Miami.

  32. Alexis 5 avril 2015 at 21:54

    Mais pff quoi. 15/40! Ah non retour à égalité. Mais il a l’air tellement pas dominateur, tellement pas le patron sur le court… son body language est éloquent et Djoko s’en repaît assurément. Et voilà 5/0 purée.

  33. Patricia 5 avril 2015 at 21:54

    Je l’savais…

    • Sylvie 5 avril 2015 at 21:58

      Quoi ?

    • Alexis 5 avril 2015 at 22:00

      Que l’enjeu au troisième set serait d’éviter la bulle?

      • Patricia 5 avril 2015 at 23:25

        Qu’il serait beaucoup plus dur après le double break d’éviter la bulle que de gagner le match, même après la perte du 1er set…
        Plus la force de tenir un service constant, plus la force d’éviter les fautes moches après un bon point arraché. Alors que Djoko, même atteint physiquement, il peut tenir son service et éviter les grosses fautes qui tachent dans un échange qui compte.

        Pour moi, Andy perd le match de façon morale, sur son étrange débandade en série sur les smashes qui donnent une 6è balles de double break, à un moment du match où il a encore la ressource pour dominer les points. Djoko l’a-t-il contaminé ?
        Il ne profite pas des deux fautes consenties par Djoko dans ce jeu, gaspille le bénéfice de 4 points gagnés avec audace et autorité avec ce sabotage sur le dernier… Il pouvait encore faire des fautes d’épuisement, pas des cadeaux nerveux.

        Sa chance de repartir dans le set au début, avec le débreak immédiat, Djoko l’avait très joliment effacée, dans un duel au filet où normalement, Andy à aussi l’avantage (Andy a très bien joué ce point).

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis