Bonne année, bonne santé et tutti quanti

By  | 1 janvier 2010 | Filed under: Bord de court

Roger et les autres vous souhaitent une très bonne année 2010 (photo DR)Et oui même ici, vous n’y couperez pas : bonne et heureuse année 2010. Qu’elle soit accomplie dans tous les domaines de votre vie hors monde virtuel. En ce qui concerne le tennis, on se contentera de souhaiter… de beaux matchs ? Du suspense au classement ? Des petits nouveaux au palmarès du Grand chelem ? Une survivance du duopole nadalo-fedérien ? Bref, à chacun d’y aller de ses désirs.

Cet article est aussi l’occasion de dresser un petit bilan de ce site et de vous énoncer nos souhaits pour 2010, avant que vous ne rendiez la réciproque au bas de cet article. Au rayon chiffres, nous avons atteint le cap symbolique des 1000 lecteurs quotidiens en fin d’exercice (avant morte saison, évidemment). Au bout de huit mois, comment se plaindre ??? Toujours au chapitre des comptes ronds, à noter que nous devrions publier notre 100e article d’ici quelques jours et atteindre les 10 000 commentaires durant la quinzaine australienne.

Parmi les inscrits, 23 personnes ont un jour ou l’autre pris la plume et écrit un article… en espérant que d’autres viennent se joindre à la liste dans les semaines qui viennent ! Et si vous vous dites que vous n’avez pas d’idée d’article, les tops/flops sont là pour ça. Alors lâchez-vous, laissez la timidité au vestiaire.

La formule du « tournoi au jour le jour » inaugurée durant Bercy – une personne écrivant un texte court sur ce qu’elle a vu / retenu d’une journée de tournoi – ayant semble t-il plu, elle sera reconduite en certaines occasions (grands tournois). L’occasion rêvée pour de nouveaux rédacteurs de se lancer ! Pour les autres, s’ils ont écrit ou sont en train de le faire, ils peuvent d’ores et déjà le signaler au red’chef afin d’élaborer le planning des prochaines semaines.

Les vidéos présentées en cadeau de Noël ayant également rencontré un certain succès, d’autres sessions seront de temps à autre proposées. La prochaine pour les un an du site, en mai prochain ?

Vous découvrirez sous peu un nouveau concours de pronostics, à l’année, selon un principe déjà éprouvé sur bien des forums sportifs. Vous choisirez votre équipe de joueurs et ils vous feront gagner – ou non – tout au long de la saison. La rédac’ réfléchit encore à un prix pour le vainqueur… une sélection DVD de grands matchs de ces dernières années, peut-être. La rubrique devrait s’intituler « Odyssée 2010 » et sera tenue depuis son île d’Ithaque à lui par un maître en la matière, le sieur Ulysse.

Pour ceux qui aiment farfouiller dans les archives, ils découvriront que plusieurs articles parmi les premiers publiés dans ces colonnes ont pu subir un petit lifting pendant les fêtes, afin de mieux coller à ce qu’est devenu visuellement le site par la suite (harmonisation des polices, photos agrandies voire modifiées quand l’originale était trop petite, et autres bricoles de ce genre).

Enfin, une page « dons » va bientôt être créée. Aucune obligation évidemment, mais ceux qui désirent apporter une petite contribution financière au fonctionnement du site (maquette, hébergement, mises à jour régulières…) le pourront.

A vous maintenant : modifications, améliorations… tous les conseils / suggestions / opinions sont bons à prendre. A vos claviers.

About 

81 Responses to Bonne année, bonne santé et tutti quanti

  1. Marc 1 janvier 2010 at 11:44

    Très bonne année 2010 à tous les 15lovers : santé, bonheur, réussite…et plein de matchs passionnants à suivre cette année.

    J’en profite pour remercier Guillaume et Marie-Jo pour nous permettre de nous retrouver sur ce site très bien fait, et auquel ils consacrent beaucoup de temps et d’énergie…et des moyens significatifs aussi : à ce propos, je pense que c’est une bonne chose de créer cette page « dons », de façon à ce que les coûts de fonctionnement du site soient mutualisés et que Guillaume et Marie-Jo ne supportent pas tous les coûts.

    J’en profite aussi pour vous dire que si, faute de temps, je ne poste pas souvent, je continue à lire la majorité des articles, globalement d’une très bonne qualité et d’une érudition tennistique exemplaire, et, ce qui ne gâche rien, avec un humour souvent ravageur. J’apprécie vraiment de vous retrouver sur 15love, comme on se retrouve autour d’un zinc avec des potes pour commenter l’actu, avec de bonnes (et moins bonnes vannes),des gimmiks (la baston à la Bastille), des sobriquets charmants (PZ pour Murray…), bref, de bons moments !

    Très bonne année à tous !

    Amicalement

    Marc

  2. Marc 1 janvier 2010 at 13:41

    Je suis en train de mater Federer/Soderling à Abu Dhabi sur Eurosport : pour Fed, c’est vraiment un match de reprise, et le niveau n’est pas génial.
    Comme d’habitude, il laisse l’adversaire revenir dans le match, il mène 7/6 3/1 et se fait rattrapper, puis se prend une rouste au tie-break.
    Sale habitude !

  3. DIANA 1 janvier 2010 at 14:23

    Tous mes voeux à tous en cette nouvelle année.

    Fed a mis 16 aces quand même, donc le service fonctionne. Pour le reste, il a laissé filé, enfin ça m’a frappée, comme s’il ne tenait aucunement à aller en finale (comme l’an dernier, 1 petit tour, et byebye, je fais mes valises pour Doha).
    Je pense que Nadal va l’emporter contre Ferrer, et je ne serais pas surprise que Federer ne tienne pas plus que ça à le rencontrer demain. Ceci pourrait donc expliquer cela.

  4. Antoine 1 janvier 2010 at 15:09

    En raison de problèmes gastriques et visuels très récents, je n’ai pu poster avant mes meilleurs voeux pour 2010, à vous tous bien sûr et particulièrement à Guillaume et Marie Jo qui nous hébergent, et pas seulement pour la soirée du nouvel an..

    2009 a été l’année de la création de 15 Love et le succès a été au rendez vous..J’espère que cela va continuer et que les propositions d’améliorations qui figurent plus haut y contribueront.

    Une remarque sur les concours de pronostics auxquels nous avons participé. La formule actuelle est quand même bien difficile: si on ne plante pour un 1/8ème de finale, on se plante quasi automatiquement pour plusieurs matchs ensuite. Pour les GC, je proposerai volontiers la formule suivante: pronostics pour les 1/8ème, puis une fois les résultats des 1/8ème CONNUS, pronostics pour les quarts, puis une fois les résultats connus, pronostics pour les 1/2 et ainsi de suite. La formule actuelle incite à ne prendre aucun risque et pour éviter les erreurs en cascade, à désigner presque les 16 premières têtes de série..

    • Elmar 1 janvier 2010 at 21:20

      Je suis d’accord avec cette formule.

      Surtout que « l’imbrication des jeux » peut changer la donne (exemple: si Del Potro et Federer se jouent en demi-finale pour affronter Nadal en finale: si on mise sur une victoire de Fed en demi, on penche ensuite pour une victoire de Rafa en finale; mais si Del Potro parvient en finale, alors il devient le favori)

    • Franck-V 2 janvier 2010 at 11:39

      Bonne année à tous et à Fed…. qui n’est pas partie du tout :-)

      C’est impossible, Antoine, pour les pronos.

      La formule actuelle rend les prévisions plus difficiles et limite l’audace du prono sur le long terme, mais en refaisant un nouveau prono à chaque tour, ça obligerait à une présence quotidienne et à heure précise avant clotûre et enregistrement, de chaque participant, y’aurait forcément des absences, ce qui plomberait pas mal de gens.

      Celui qui aurait le plus de chance de gagner le concours, serait le plus régulier qui passe sur le site à coup sûr et ça fausserait le résultat final.

      Imagine , une vingtaine de participants au concours dès les 1/8 (j’espère plus pour 2010), mais au final peut-être à peine une dizaine jusqu’au titre.

      Comme toi, j’avais pensé que ce serait mieux en théorie, mais bien plus délicat à mettre en pratique.

      La formule actuelle a ses inconvénients, mais c’est la plus équitable et surtout la plus ludique, car on est plus nombreux à jouer, sans l’handicap d’une journée d’absence.

      Même si c’est plus difficile de se refaire ainsi et que ça limite le suspens..

      On a bien vu que c’était serré lors des matchs de poule de la CM (prono sur des matchs effectifs) où tout le monde a sa chance, dès les 1/2 F, c’était déjà moins net, beaucoup de pronos comptaient alors pour du beurre, c’est souvent ce qui arrive en GC ou on ne peut prévoir les 1/8 à l’entame du tournoi.

      Et encore, on a un atout sûr avec Fed au moins en demi jusqu’à présent, imagine quand il sera moins régulier…

      Sinon, dans l’idéal, les côtes devraient jouer aussi.

      Une victoire de Söderling sur Nadal en 1/8 de RG ou de DP sur Fed en finale de l’US Open, méritent mieux qu’un misérable point comme le vulgaire prono d’une victoire de Nadal contre un de ses compatriotes… par exemple.

      • Antoine 2 janvier 2010 at 15:19

        J’avais pensé à l’objection que tu soulèves mais qui est quand même moindre que ce que tu dis: chaque tour dure deux jours en GC; il suffit donc de passer tous les deux jours pour donner ses pronos concernant le tour suivant..mais c’est vrai que c’est beaucoup plus simple dans la formule pratiquée jusqu’à maintenant..

  5. Valentin 1 janvier 2010 at 17:03

    Meilleurs vœux à tous!
    Pour ce qui est du site, peut-être ajouter la possibilité de visualiser le commentaire? (déjà dit).

  6. Franck-V 2 janvier 2010 at 13:13
  7. Ulysse 2 janvier 2010 at 13:29

    1. Justine Henin va-t-elle remporter un tournoi du Grand Chelem ? Oui

    2. L’Equipe de France ira-t-elle en finale de la Coupe Davis ? Non

    3. Roger Federer et Rafael Nadal occuperont-ils toujours les deux premiers rangs mondiaux dans un an ? Non

    4. Nadal va-t-il reconquérir Roland-Garros ? Oui

    5. Tsonga restera-t-il le patron du tennis français en fin d’année ? Oui

    6. Marion Bartoli va-t-elle enfin jouer en Fed Cup ? Non et on s’en fout

    7. Peut-on comprendre que Federer continue à ne pas jouer le jeu de la Coupe Davis ? Oui mais ça va changer parce que Wawrinka et Chiudinelli ont bien progressé

    8. Gasquet va-t-il retrouver le top 10 ATP ? Non

    9. La FFT décidera-t-elle d’exiler Roland-Garros en grande banlieue ? C’est quoi ces conneries ?

    10. Y aura-t-il un nouveau vainqueur masculin en Grand Chelem ? Non

  8. Franck-V 2 janvier 2010 at 15:11

    Un petit questionnaire pour commencer l’année, concernant surtout les 2 principaux animateurs du circuit de ces dernières années, ouvert aussi aux autres éventuels prétendants, mais pour ces derniers, que ce soit Djokovic, DP, A-Rod ou surtout Murray, Davy ou Söderling, un titre serait bon à saisir n’importe où.. Il ne s’agit pas là de sous-estimer leurs chances respectives.

    Limitons-nous ici à un dilemme de « riches ». Rien à voir avec un prono.

    Si Federer et Nadal ne devait remporter qu’un seul titre en Majeur cette année, ce qui est la limite inférieure mais serait déjà très bien, dans la mesure où les 2 compères en sont déjà respectivement à 7 et 5 années consécutives avec au moins un Majeur dans la besace, lequel préfériez-vous le voir remporter ou du moins, si vous n’êtes pas supporteur du joueur, quel titre serait préférable pour lui? On peut répondre le même titre pour les 2 joueurs, bien sûr.

    – l’OA –

    - Federer: un 4° titre aux antipodes lui permettrait de rejoindre Agassi, et sur un plan plus personnel, d’avoir remporté le titre Australien sur 2 surfaces durs différentes (RA et PX), soit les 5 surfaces proposées durant sa carrière en Majeur, sans parler de l’indoor de la Masters Cup.. De même, il totaliserait ainsi au moins 4 titres dans 3 des 4 tournois GC. Néanmoins, par rapport à ses 2 autres tournois fétiches, pas les garanties les plus affichées, surtout en début de saison. Question motivation, pas le plus attractif non plus pour lui, mais un 16° se prendrait n’importe où :-)

    - Nadal: Défendre un titre sur dur (mais lent), sa surface à priori la moins favorable dans sa situation actuelle (confiance et concurrence sur la surface)représente un challenge énorme, comme l’année passée où il avait surpris tout le monde, néanmoins cette fois, il est attendu et le triomphe Australien, on l’a vu, ne présage en rien pour lui d’une saison sur un long fleuve tranquille, mais cela est un autre débat.

    – RG –

    - Federer: Un doublé à RG vaudrait son pesant surtout face à son plus grand rival, mais même sans cela, au-delà de ne pas rester un one-shot en ces lieux, ce serait tout simplement avoir remporté au moins 2 fois chacun des 4 Majeurs, exploit bien sûr jamais réalisé durant l’ère Open.. le seul cas de l’Histoire nous renvoie encore à Rod Laver qui lors de ses 2 Grands Chelem 62 (amatteur) et 69 (Open-pro) gagne ses 2 « seuls » RG.. et à l’inévitable Roy Emerson lors de ses moissons amateurs a remporté 2 fois RG-Wimbledon-US et.. 6 fois l’AO…
    A ma connaissance, pas d’autres cas similaires, je vous renvoie à l’excellent Bud Colin (de 15LT) et à son compère Antoine.
    Pour le Suisse, ce serait certainement, comme par le passé y compris 2009, le plus dur à gagner.

    - Nadal: Le Challenge est là aussi de taille. Il s’agit de rétablir sa suprématie indiscutable sur sa surface favorite et de continuer sa course au Borg encore à 2 longueurs.
    Et le temps presse malgré ses 24 ans seulement bientôt Porte d’Auteuil, car les dernières couronnes sont souvent les plus difficiles à coiffer. Le couac de 2009 ne remet pas en cause les temps de passage, Borg gagne son dernier RG 81 à 25 ans. C’est aussi là que ses chances demeurent les plus importantes.
    Seul inconvénient à ce record toujours possible, un 5° RG entérinerait ou plutôt « enterrinerait » (c’est le cas de le dire) le caractère monosurface de l’Espagnol, sans aller jusqu’à dire que W 08 et AO 09 était une erreur de casting… ça ferait un palmarès assez déséquilibré.. surtout si ça devait s’arrêter là, mais n’allons pas trop vite en besogne… c’est vraiment faire la fine bouche, mais je le rappelle, il s’agit là d’angoisse de « riches  » ;-)

    – Wimbledon –

    - Federer: Partout où il passe en Majeur, Federer n’a plus rien à prouver…mais toujours quelque chose à gagner. Dans le temple, c’est le record de Sampras qui peut-être égalé. Le risque de joueur monosurface évoqué pour Nadal n’a pas ici la même portée, tant un multiple vainqueur de Wimbledon sans citer de noms , et à plus forte raison, un sextuple, a eu l’occasion de briller sous d’autres cieux… sans l’ombre… d’un doute. Encore plus dans son cas.
    C’est aussi le titre qui semble le plus à sa portée; du reste, gagner 2 titres consécutifs après la « parenthèse » Nadal 08 signalerait plutôt, sur le tableau vert du hall, l’incident de parcours qu’une révolution et une fin de règne style Borg-McEnroe. Plutôt une référence Sampras-Krajicek, dans un autre domaine.

    - Nadal: Pour les motifs évoqués plus haut, une nouvelle victoire sur le Center Court serait très utile à Nadal pour la postérité, surtout que ses chances demeurent.. mais semblent particulièrement liées à sa performance parisienne, d’où toute la difficulté dans son cas de ne pas lier les 2 tournois. De toute façon, un gros deal pour lui, revenir invaincu à Wimbledon après 2 ans d’absence…
    A suivre.

    – l’US Open –

    - Federer: Si Wimbledon est son jardin, il n’est pas exagéré de dire que le Louis Armstrong reste sa cour de récréation, malgré l’exploit de Del Potro cette année. Et comme partout, Roger a encore à y gagner.
    Bien sûr un 6° titre même non consécutif et c’est encore Tilden qui est égalé, Sampras et Connors doublés, mais surtout dans l’hypothèse d’une année vierge par ailleurs, comme en 2008, le trophée qui lui permet de sauver sa saison et de la conclure sur une note d’espoir. Et cerise sur le gâteau, vainqueur 6 fois de 2 Majeurs différents… A mon avis, un titre encore à portée pour lui, légèrement derrière Wimbledon.

    - Nadal: Inutile de le préciser, pour lui, LE tournoi à remporter. Certainement le plus difficile à négocier pour lui, encore plus que l’AO, mais si il le fait, il peut prendre sa retraite ou du moins mettre ses genoux, peu épargnés jusque là, au repos.
    Il dépasserait Edberg et Becker , rejoint McEnroe et Wilander en nombre de titres, et accompagnerait Agassi gravé sur les 4 Majeurs (Je ne chipote pas sur les Masters qui , si il ne le remporte jamais, devrait autant le chagriner que Fed, les JO et la CD, c’est dire).
    Mission largement accomplie au prorata des chances qu’on lui donnait en 2005 de s’imposer hors RG.
    Un royaume établi et au moins un titre partout ailleurs, pas de quoi avoir de regret. L’étape au-dessus, c’est du Agassi, Lendl, Connors, définitivement du lourd.

    Il va de soi que les autres prétendants ne sont pas négligés, on sait tous le danger qu’ils représentent pour ces deux-là, mais je me place là encore, toujours dans la perspective historique et pour l’instant seuls Federer et Nadal comme joueurs en activité sont concernés.

    Mon choix personnel, sans surprise, le plus dur à réaliser.Et la suite, par ordre décroissant d’importance selon moi.

    - Federer: RG-US-W-AO (j’ai du mal à départager US et W), il a fallu le doublé RG-W pour me faire accepter que le dernier Majeur de l’année lui échappe.

    - Nadal: US-W-AO-RG (RG en dernier, ça peut sembler paradoxal dans son cas, mais 5-1-1-0, ça ferait trop déséquilibré pour prétendre à « Légende »)

    A vous de jouer ;-)

    • Franck-V 2 janvier 2010 at 15:34

      Pour Fed et l’US, je rectifie, Tilden a gagné 6 fois consécutives, mais 7 ou 8 fois en tout, je crois.Limitons nous donc à 2010 et l’ère Open.

      Néanmoins, faire 6 W – 6 US, ça éloignerait un peu plus Borg et son 6 RG – 5 W. :-)

      • Antoine 2 janvier 2010 at 15:46

        Tilden à l’US Open: 7 titres en simple (dont six consécutifs), 5 titres en double messieurs, 4 en mixte: 16 titres au total..

      • Chewbacca 2 janvier 2010 at 16:05

        Excuse moi Francky mais l’USO est trop loin pour miser sur un joueur même si tu paries sur notre tendre et bien aimé Federer ,je trouve cela déplacé et présomptueux de ta part Monsieur Je sais tout.

      • Franck-V 2 janvier 2010 at 16:19

        Non Chewbie, ce n’est pas un prono, comme Antoine l’a compris, c’est juste : et si….

        Federer et Nadal ne devaient en gagner qu’un en 2010?

        Par ailleurs , si c’était un prono, y’aurait pas plus loin de janvier 2010 à l’US Open…. que du prono des 1/8 au vainqueur du tournoi..avec le bon finaliste.

        Tout est relatif ;-)

        • Chewbacca 2 janvier 2010 at 16:36

          « Non Chewbie, ce n’est pas un prono, comme Antoine l’a compris, c’est juste:et si »

          Dis donc mon bon Monsieur vous me me prenez pas pour une courgette poilue des fois?!

        • Franck-V 2 janvier 2010 at 16:41

          Non, mais j’ai bien senti ton appréhension à déjà pronostiquer une victoire de Fed à l’US, comme un porte poisse ambulant ;-)

          • Chewbacca 2 janvier 2010 at 16:50

            mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  9. Antoine 2 janvier 2010 at 15:44

    Très amusant Frank ce scénario hypothétique…S’ils ne devaient en gagner qu’un seul..:

    Concernant Federer, le plus satisfaisant pour lui serait de gagner une deuxième fois à RG (encore mieux: en y battant Nadal): d’abord parce que cela prouverait que 2009 n’est pas seulement une divine surprise, ensuite parce que cela ferait vraiment du mal à Nadal qui retrograderait derrière Borg sur terre..En 2, je mets une victoire à Wimbledon parce que c’est Wimbledon et parce que cela prouverait que 2008 n’est que le 1996 de Sampras. Il demeurerait bien le roi incontesté de l’herbe et priverait un autre de la plus prestigieuse des victoires..A dire vrai, je ne suis pas sur que Federer préfèrerait une 2ème victoire à RG à une septième à Wimby..

    Ensuite, US Open et à la fin l’OA qui ne saurait prétendre à être autre chose, comme cela a toujours été le cas, que le 4ème des GC (je n’achète pas l’argument de la différence de surface depuis deux ans: c’est fondamentalement du dur, un dur un peu moins rapide qu’à l’US Open, mais du dur).

    Côté Nadal, le plus satisfaisant serait de gagner l’US Open parce qu’il ne l’a jamais fait mais est ce réellement plus important que de réassoir sa suprématie à Roland Garros, base sur laquelle il peut construire le reste ? Pas sûr..Ensuite Wimbledon, puis l’OA..

  10. Chewbacca 2 janvier 2010 at 15:54

    Bonne année à tous,sauf à PZ,

    Mon cher Roi d’Ithoc il y a, me semble t il des contradictions dans tes réponses 3 ,4 et 10.A moins que tu fasses de DP l’homme de l’année en raflant 2 des 4 GC?,possible mais seulement si il remporte RG et moi je le vois bien soulever le trophée à Paris , ce sera la super star de l’édition 2010.

    Mais pour la place de N°1 c’est le flou total,Federer aura la tâche difficile ,il doit pour battre le record de Sampras rester N°1 jusqu’en Juin remporter au moins 2MS et faire mieux que l’an dernier c’est a dire gagner l’OA , il n’a pas d’autre alternative mais avec ce lascars tout est possible, mais je vois malheureusement PZ vainqueur.

    Pour Djokovic si il ne muscle pas son coup droit et son physique c’est porozac dodo et Derrick!

    Cilic je peux pas l’encadrer j’aime pas sa gueule ni ses fringues et encore moins son jeu ,il a autant de charisme que Benjamin Biolay.

    Si Roddick pouvait en gratter un ,cela me ferait bien plaisir!

    Vous faites comment pour insérer les m&ms dans vos commentaires?

    • Franck-V 2 janvier 2010 at 16:36

      Djokovic et PZ peuvent démarrer fort l’année à l’AO, et de plus, PZ peut la terminer encore plus fort à l’US avec ses deux 1/8 sur dur à défendre… si par ailleurs il maintient le même rythme en MS.

      Pour le reste, pas de surprise, Federer n’est pas encore rendu n°1 jusqu’à Wimbledon pour battre ce record de semaines n°1 mais ça va être dur aussi pour Nadal jusqu’à RG.

      Djokovic peut remporter le jackpot dès l’AO mais après, il jouera gros sur pratiquement tous les MS jusqu’à mai.De quoi se refaire à RG, mais le reste de la saison, beaucoup de points à défendre.

      Reste l’énigme DP et à vérifier de quel bois (acier pour un Suédois) est fait Söderling ainsi que Davy comme empêcheurs de bien pronostiquer….

      A plus long terme, ça ne semble pas encore, mais Nadal aura pas mal de points à défendre pratiquement partout après Wimbledon jusqu’à Bercy où il n’a pas fait moins que 1/2 F non stop. Heureusement qu’il a une autoroute sur RG-W.

    • Ulysse 4 janvier 2010 at 00:24

      Le Roux a dit tac te répond mon cher Chewbie.

      Mes réponses au questionnaire sont basées sur un scénario 2010 identique à celui de cette année, cohérent à défaut d’être sur : Fed demeurant au sommet avec 2 GC, Nadal se concentrant sur RG et la TB seulement et passant derrière Del Potro qui rafle OA ou USO.

  11. Antoine 2 janvier 2010 at 16:23

    Bon, c’est Rafa qui gagne le pseudo tournoi d’Abu Dhabi. J’ai regardé un peu de son match contre Soderling: cela ressemblait à un vrai match de tennis et j’ai trouvé le Rafa assez en forme et très bon sur les points importants, comme d’hab quoi !

    • Franck-V 2 janvier 2010 at 16:40

      Ah ben au moins, il commence 2010 aussi bien qu’il aura terminé 2009, ça fait au moins une série de 3 victoires consécutives, entre la finale de CD et cette exhib…

      Après la Masters Cup, ça ne se refuse pas :-)

      C’est même mieux que Fed depuis la finale de Bâle, c’est dire..

  12. Antoine 2 janvier 2010 at 19:44

    J’ai quand même un peu de mal avec la détestation quasi générale dont semble faire l’objet Andy Murray ici même.

    Certes, je ne trouve pas le personnage sympathique; sa façon de s’en prendre à lui même à chaque fois qu’il rate une balle, comme si cela ne devait pas lui arriver, m’énerve (cela m’énervait aussi chez Djokovic mais il a progressé depuis et éviter de monter ses émotions à tout bout de champ); sa mère est insupportable, ses dents de lapins sont moches, ses tenues aussi, sa façon de se dandiner en recevant un service crispante; il est souvent de mauvaise foi et a clairement volé Ljubicic lors du dernier Indian Wells avec la complicité de cette foutue machine (pour ceux qui croient que le Hawkeye est infaillible, allez voir sur le site de la société qui fait ses excuses à Ljubicic); c’est un traître à l’Ecosse, bref, tout ce que l’on veut..

    Mais Andy Murray sait jouer au tennis, très bien même et il n’a pas volé sa place au classement. Techniquement, il sait tout faire et notamment beaucoup de choses que peu savent faire aussi bien que lui, en particulier amorties et lobs. Son petit passing court croisé est une merveille et au retour de service, il est meilleur que tous excepté feu Nalbandian..il suffit de regarder les stats de l’ATP. Il est très difficile à déborder, fait généralement très peu de fautes et a une très bonne première balle. Il gagne sans taper comme un sourd sur toutes les balles, ce qui ne signifie pas qu’il ne soit pas capable de taper un bon coup droit..tennistiquement, je ne lui vois que deux défauts: au service, sa première balle est vraiment irrégulière d’un jour à l’autre et sa seconde balle n’est pas terrible; dans le jeu, il ne prend pas toujours suffisamment de risques. Il est patent qu’il a le niveau pour gagner un GC.Un meilleur ciblage de ses objectifs annuels devraient lui permettre d’y arriver. Il est plus complet et meilleur à la volée que Djoko ou Del Potro…

    Bref, il est pour un moment et pas pour jouer éternellement un troisième ou quatrième rôle… Sa présence est un plus pour le tennis en général..

    • Chewbacca 2 janvier 2010 at 20:52

      Ok Antoine il sait faire des lobs et des amorties moi aussi et Santoro également, ce qui est amusant c’est que tu trouves des qualités pour un type de jeu qui est très proche de celui de Lendl que tu adores,mais avec le palmarès en moins pour l’instant.

      Ce qui horripile la plupart d’entre nous je pense? , ce n’est ni sa tronche ni le fait qu’il soit monté comme un Ewok mais que son jeu attentiste peu en fatigué plus d’un, quand je l’ai vu a Montréal contre Ferrero, ce qui m’avait le plus impressionné c’est cette incroyable précision a trouver les lignes et les angles est sa longueur de balle était parfaite son revers long ligne a fait de sérieux dégât parmi ses adversaires et qui est je crois son coup d’attaque principal, mais quand l’adversaire tient l’échange son revers croisé part en sucette est c’est là toute la différence me semble t il, avec un Djokovic qui lui sait tout faire avec cette même arme.

      Pour comparaison je serais presque tenté de dire, après ce douloureux spectacle pour les yeux que le jeu de Fererro est merveilleux.

      • Antoine 3 janvier 2010 at 16:40

        Je ne vois pas bien le rapport entre les jeux de Lendl et de Murray Chew.Je comprend bien que ce que l’on lui reproche le plus souvent (sa personnalité mise à part), c’est d’être trop attentiste. Je trouve que Lendl avait beaucoup de défaut mais certainement pas celui là: il prenait l’échange à son compte dès qu’il le pouvait..

  13. Franck-V 2 janvier 2010 at 22:15

    Pour changer, un petit papier que je cite de façon tout à fait impartiale, de ma part, le contraire se saurait… huhu. ;-)

    Roger Federer : le Goat

    Par Steve Tignor de Tennis Magazine

    Les rabats-joie, les grincheux et les logiciens nous diront que nous « ne pouvons pas comparer des joueurs d’ères différentes. » Je répondrais en disant que nous pouvons faire ce que bon nous semble. Même si j’ai admis que leur argument, aussi prude soit-il, était raisonnable, mon esprit irait de l’avant et ferait la comparaison de toute façon avant que je ne puisse faire quoi que ce soit pour l’arrêter – je suis fan de sport, qui signifie que je veux toujours connaître qui va gagner. Quand je visualise Roger Federer jouant au tennis, il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’il est le meilleur jouer dans l’histoire de ce sport. Mais juste quand cette idée a semblé être corroborée par toute les statistiques pertinentes, le fait que Federer n’ait pas gagné de Grand chelem calendaire, à la Rod Laver, a commencé à être utilisé contre lui, vraisemblablement par ces mêmes rabats-joie et grincheux (ça ne peut certainement pas être les logiciens). Mettant de côté le fait que Federer était à un match près de le faire à deux occasions séparées. Les deux Grands Chelems calendaires de Laver – le premier a eu lieu pendant l’ère amateur, dans une période où il ne faisait pas face à la meilleure compétition mondiale – décrit comme un exploit d’une seule saison et pas d’une carrière entière-. Si encore vous considérez ces deux GC, une raison de penser que Laver est intouchable, vous devez alors vous demander : Et s’il n’avait jamais gagné une autre match à part ces deux Grands Chelems ? Aurait-il toujours une carrière plus grande que celle de Federer ? La réponse, je crois, est non.

    Cependant, quand je visualise dans ma tête le jeu de Federer, mes compétences analytiques se retrouvent loin derrière mes qualités appréciatives. Pendant une douzaine d’occasions j’ai essayé de me décrire comment il a gagné son match. Souvent tout que je peux visualiser est Federer coupant patiemment son revers de la ligne de fond et ensuite … gagnant le set 6-3. Mais le RG de cette année et Wimbledon ont cristallisé pour moi ce qu’il fait de mieux que n’importe qui d’autre, sur et en dehors du court : Il prend ce que vous lui donnez.

    Si un tableau s’ouvre à lui avec les défaites étonnantes de ses rivaux principaux, qui sont arrivées avec la coïncidence soupçonneusement semblable au destin tant à Paris qu’à Londres, Federer est toujours là, indemne, pour en profiter. Si vous ne punissez pas son revers slicé flottant avec une approche parfaite, il est là pour vous abasourdir et vous prendre le point avec un coup droit croisé. Si vous laissez la balle au beau milieu du court, il va de passif à agressif en un laps de temps, instinct prédateur. Et si vous ne liquidez pas un tie-break à votre première occasion, quand vous menez 6-2 avec service à suivre, il vous prendra Wimbledon sous les pieds.

    Comme vous savez, le deuxième tie-break était le tournant de la finale d’hier. Andy Roddick semblait assuré de mener deux sets à rien en tenant le match bien fermement dans sa main. Comme vous savez aussi, il aura dilapidé finalement sa 4e et dernière balle de set avec une volée de revers embarrassante (pour gagner 15 Grands Chelems, vous devez prendre tout ce que l’on vous donne). Mais maintenant, ce n’était pas le moment qui me semble crucial, ou qui démontre pourquoi Federer a gagné. C’était le revers réflexe qu’il a frappé avec la seule dextérité de son poignée pour sauver la première balle de set, avec Roddick servant à 6-2. L’Américain frappe un coup droit fort en haut de la ligne; Federer est resté debout et a trouvé un moyen pour envoyer la balle de l’autre côté du court, resté ouvert. Personne d’autre ne possède ce coup. Personne d’autre n’aurait été vivant dans ce tie-break assez longtemps pour voir Roddick envoyer cette la volée de revers au couloir à 6-5.

    Et personne d’autre ne se serait accroché assez longtemps pour gagner ce match. Comme en 2007, quand il a battu Rafael Nadal en cinq sets, Federer s’est glissé devant un adversaire qui était franchement le meilleur joueur du jour. Il l’a fait de la même façon, en servant du feu de dieu – la seule chose que l’on vous donne sur un court de tennis est votre service et il l’a pris avec tout ce qu’il avait – et en préservant son meilleur tennis pour les tie-breaks. Comme l’homme qu’il vient de dépasser dans la liste des vainqueurs de Grands Chelems, Pete Sampras, Federer continue d’avoir du succès dans ses dernières années de la vingtaine parce qu’il ne fait ni plus ni moins, que gagner. Parfois cela signifie trouver une façon de prendre un match qui appartient à quelqu’un d’autre.

    Après la finale Wimbledon de l’année dernière, il est apparu que l’on ne connaîtrait Federer, indépendamment de ses autres réalisations, que pour avoir perdu sa bataille la plus grande. Maintenant, avec ses 15 majors et de nombreux records, il a une victoire épique à son crédit aussi. C’est le point d’orgue idéal des six semaines fantastiques de Roger Federer. Tandis que son doublé RG-Wimbledon sera remémoré comme un autre exploit historique du plus grand joueur de tous les temps, ceux de nous qui observions Federer toute l’année savent que la fortune lui a sourit à un degré inhabituel depuis le 4ème tour de RG. Dans le tennis, cependant, « la fortune » a une signification plus étroite que n’importe où.

    Il y a peu de sports où vous êtes responsable de tout qui arrive pendant le jeu, y compris votre bonne et malchance. À part les aces, il n’y a pratiquement aucun coup gagnant de votre adversaire que vous pouvez honnêtement en dire qu’il était « juste trop bon. » Les Chances sont, un coup imparfait de vous, a permis à votre adversaire de frapper ce coup gagnant. (C’est ce qui rend une défaite au tennis si dure à accepter-au fond de vous même, vous savez que c’était de votre faute). Et vice versa, simplement en mettant encore un coup dans le court, comme Federer l’a fait à 5-6 dans le tie-break du deuxième set, vous donnez à votre adversaire une chance de foirer, envoyer une volée dans le décor. S’il le fait, vous n’étiez pas simplement chanceux; vous avez provoquer votre bonne fortune.

    « Vous créez votre propre chance » : c’est une expression qui est à la fois trop optimiste et trop cruelle, mais c’est indéniablement vrai dans le tennis, où cause et effet, fortune et habileté, sont entièrement entrelacés. Rester en bonne santé pour chaque Grand Chelem tandis que votre rival principal se fait rattraper par les blessures; être présent aux demi-finales tandis que vos autres rivaux sont proie à la pression ou à l’épuisement; rester calme quand vous êtes au bord de la défaite en ayant une chance de battre le record absolu de Grand Chelem. Ceux-ci sont des marques apparemment ordinaires de constance, mais personne d’autre dans l’histoire du tennis ne les a atteint. Chance ? Roger Federer l’a gagné et mérité plus que n’importe qui d’autre.

    • Chewbacca 3 janvier 2010 at 00:06

      « Les rabats-joie, les grincheux et les logiciens nous diront que nous « ne pouvons pas comparer des joueurs d’ères différentes. » Je répondrais en disant que nous pouvons faire ce que bon nous semble » absolument mais encore faut il avoir vécu plusieurs époques pour se faire une idée précise et être capable de les comparer avec justesse, je me souviens de l’article d’Antoine sur Rod Laver et les commentaires qui en découlaient étaient très intéressent et nombreux s’étaient donné à cœur joie en affirmant que les champions d’alors et de n’importe quelle discipline se feraient battre à plate couture par les champions d’aujourd’hui.Laver/Federer Pelée/Zidane Lewis/Bolt Tyson/Ali etc.

      Pour ce qui est de l’analyse de Steve Tignor il à absolument raison profiter de la méforme de ses adversaires saisir l’opportunité d’une conjoncture favorable n’est pas aisé,car du coup ce qui parait être évident aux yeux des spectateurs et autres spécialistes prolixe en déclarations foireuses(Wilander) ou juste(Moi) devient une pression bien plus ingérable pour le favori que si il se retrouvait dans le dernier carré avec le TOP 4.

      Et sur ce point le doublé RG Wimbly de Fed tient plus du prodige, de la classe que de cette drôle d’expression qui mélange chance pâte et fesses.

      • Chewbacca 3 janvier 2010 at 00:17

        J’ai regardé Star Wars en Blue Ray Dieu que je suis beau,ma fourrure est etincelant par contre Yoda est vraiment laid avec le HD on dirait qu’il a chopé la petite vérole.

        • Chewbacca 3 janvier 2010 at 00:36

          Erratum ,ce n’est pas en Blue Ray puisque Lucas n’en veux pas, mais la version 2008 remastérisée, ça déchire quand même .

        • Franck-V 3 janvier 2010 at 00:45

          Rien de telle que la bonne vieille moumoute estampillée sac à puces, modèle seventy’s.

          A l’époque, Han Solo assumait de dire qu’il puait le Chewbacca , foin du politiquement correct alors et de la licra de l’espace , la police de Dark Vador ou les sbires tueurs à gage de Jabbah le forestier pour de tels propos… rhalala nostalgie.

          • Chewbacca 3 janvier 2010 at 01:14

            « Quand il y a un ça va (ewoks) … C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes! »

            Propos de l’auvergnat lors du tournage du » Retour du Jedi ».

            Un sacré connard ce Salo.

      • Franck-V 3 janvier 2010 at 00:27

         » Et sur ce point le doublé RG Wimbly de Fed tient plus du prodige, de la classe que de cette drôle d’expression qui mélange chance pâte et fesses. »

        Napoléon disait: « du sublime au ridicule, il n’y a qu’un pas ».

        L’élégant Stefan après avoir atteint son meilleur résultat à RG 89, ridiculisant le monstre d’alors, Mancini, battant Becker à l’arrachéen demi avant de finir lessivé contre le gnome malin Chang, subit juste derrière sa plus belle déculottée en finale de Wimbledon contre son rival des lieux, Boris.

        Résultat des courses, après avoir été proche du doublé RG-Wimbledon, il ne gagne bien-sûr aucun des 2 titres, profitant de la même déveine pour perdre en 1/8 contre papy Connors 37 ans à l’US Open et abandonner à Lendl sur abandon , l’AO 90 qui lui tendait les bras pour enfin enchaîner par une défaite au 1er tour à RG 90..contre Bruguera, il est vrai.

        Heureusement qu’il a redressé le cap au Wimbledon suivant et 2 autres US Open, car c’était une série à le classer comme serial loser et au surnom définitif de « grand méchant mou ». :-(

        • Chewbacca 3 janvier 2010 at 00:59

          Spinoza disait: »La joie est le passage d’une moindre perfection à une perfection plus grande »

          La perfection ne se résume pas seulement au talent mais à une forme de réalisme la perfection augmente quand la puissance d’agir augmente.

          Dans ce domaine Federer les dépasses en tout point de vue.

        • Chewbacca 3 janvier 2010 at 01:37

          Ouais après la vague Punk incarné par Mac , Edberg avait ce coté » vague Wham » un peu mou du genou mais toujours attiré par le filet en dandinant sur le court.

  14. Jérôme 3 janvier 2010 at 07:46

    Très bonne année 2010 à tous.

    Si je résume les voeux tennistiques des uns et des autres, j’en conclus qu’il faudrait que Fed fasse cette année la passe de 4 qu’il a manquée à 1 cheveu en 2006 ( :-( ), en 2007 ( :-( ), ainsi qu’entre l’US Open 2008 et Wimbledon 2009 ( :-( ).

    C’est mon voeu tennistique maximaliste pour 2010. Niark ! Niark ! Niark !

    En étant plus réaliste et en repensant à mes pronos d’il y a quelques semaines, j’ai plutôt un point d’interrogation : Djoko ou Delpo ?
    Je veux dire par là que je pense que Federer ne sera pas le joueur dominant de 2010, même si globalement personne n’a dominé 2009 de manière nette et incontestable (il y a eu la période Nadal, la période Fed, puis la période fourre-tout Delpo-Djoko-Davy, Murray jouant placé mais jamais gagnant tout au long de l’année).
    Je pense que Delpo a sur le papier des armes supérieures à Djoko, qui lui-même a des armes supérieures à Murray, mais il y a encore un gros point d’interrogation sur la capacité de Delpo à jouer à ce niveau régulièrement. Après tout, on a connu un Safin qui avait sur le papier un potentiel énorme mais dont le palmarès n’a pas été à la hauteur de ce potentiel incontestablement énorme.

    Je pense que Fed ne gagnera qu’un titre du GC en 2009 et que ce sera Wimbledon. S’il en fait 2, ce serait le super-pied. En revanche, je ne pense pas que Federer attache beaucoup d’importance à un 2ème titre à RG. Il l’a fait. C’est le tournoi le plus difficile à gagner pour lui parce que les échanges y sont les plus longs et le jeu plus lent. Son objectif, c’est clairement d’aller chercher en 2010 puis dépasser avant sa fin de carrière les 7 titres de Sampras à Wimby et les 5 titres de Connors et Sampras à Flushing.

    Nadal, je le vois regagner assez facilement RG cette année. Pas façon le Borg terminator de 1978 (ou le Nadal terminator de 2008), mais pas loin non plus. Il va rappeler aux autres qui est le patron sur TB s’il ne commet pas l’erreur de se déglinguer avant comme il l’a fait en 2009.

    Un petit rappel polémique mais amical quand même, sur les comparaisons Fed-Nad. Nadal a gagné une seule année plus d’1 titre du GC depuis 2005. Fed a gagné une seule année moins de 2 titres du GC depuis 2004. C’est la différence entre le GOAT et un des très grands champions de l’histoire qui est un des 2 ou 3 meilleurs joueurs de l’histoire sur terre battue.

    Mon superbanco 2010, c’est le nom du joueur qui remportera 2 titres du GC : Djoko ou Delpo, le perdant du pari se retrouvant à zéro.

    Enfin, pour Murray PZ, il a grosso modo le jeu de Wilander qui était formidablement sympathique comme joueur, sauf que Murray est formidablement antipathique. Ceci explique certainement cela.

    • Franck-V 3 janvier 2010 at 11:16

      Bonne année , Jérôme.

       » Son objectif, c’est clairement d’aller chercher en 2010 puis dépasser avant sa fin de carrière les 7 titres de Sampras à Wimby et les 5 titres de Connors et Sampras à Flushing. »

      Pour les 5 titres US de Connors et Sampras, c’est fait depuis 2008. L’an passé, il tentait la passe de 6 consécutives de Tilden, déjà.

      • Jérôme 3 janvier 2010 at 12:00

        C’était dans mon esprit bien le seul verbe « dépasser » qui visait les 5 titres de Flushing. Formulation insuffisamment précise de ma part.

        Bonne année Franck-V.

      • Franck-V 3 janvier 2010 at 12:31

        Effectivement, mauvaise interprétation de ma part de ton propos, ça me surprenait aussi que tu te plantes dans le « tableau de bord » ;-)

        J’avais zappé « dépasser » pour le 2° objectif.

        Le malentendu venant du fait que le 1er objectif doit déjà être égalé avant d’être éventuellement dépassé , alors qu’il reste « seulement  » à dépasser le 2°.

  15. fieldog38 3 janvier 2010 at 12:22

    Je renouvelle ici mes voeux pour cette nouvelle année 2010!

    15LT a clairement répondu à l’attente de nombreux passionnés et mérite son succès. Un grand merci à Marijo et Guillaume d’avoir permis à tous de se retrouver en ce lieu pour débattre et échanger nos avis tennistiques dans la joie et la bonne humeur.

    Concernant les concours de prono, c’est vrai qu’il serait plus judicieux de les réactualiser à partir des 1/8 comme l’a fort bien suggéré Antoine même si ça parait assez compliqué à mettre en pratique…

  16. colin 3 janvier 2010 at 13:27

    Salut à vous les 15-lovers et excellente année 2010! Remplie de « Fabulous matches » et de bonheur.

    Superbe la photo qui illustre l’article. Difficile d’imaginer en la regardant que le futur vainqueur du tournoi des maîtres 2009 serait le petit bonhomme chauve sur la droite, « coincé » entre PZ et Soderling…

  17. Jean 3 janvier 2010 at 14:16

    Bonne année à tous !

    Par contre, ça commence mal, c’est quoi ces allusions à une supposée lose de Stefanou, citation de Napoléon à l’appui, voire à ce que les ailes de l’Albatros fusent autant portées par la vapeur que par l’air ? Déjà, Edberg avait largement gagné ses galons de valeureux soldat l’année précédente, d’un lob opportun qui restera dans l’histoire. Quand au surnom, je sais juste que je ne me suis endormi ni en 88, ni en 89, ni en 90. En 2009, si, une bonne grosse sieste.

    Certes, l’homme perd trois finales de GC de suite entre juin 89 et janvier 90 (un crossover bien difficile à l’époque), mais il présentait alors déjà un joli bilan de 3 victoires pour 0 défaites, et pas vraiment en battant des manchots, je vous passe la liste (Wilander, Lendl, Cash, Mecir, Becker,…). A un âge où d’autres…

    Après, et pour répondre à la deuxième allusion : Pourcentage de premiers services virilement suivis au filet : Stephanou 82, Roger 0,82.
    Pourcentage de « j’irais bien à la chasse aux papillons avec sa copine, moi » : Stefanou 234, Roger : … euh… Spinoza disait : « la joie… .

    Ces allusions sont donc regrettables et infondées.

    • Franck-V 3 janvier 2010 at 14:36

      Héhé bonne année , Jean ;-)

      Rassure-toi, j’ai très mal vécu ce passage de RG 89 à RG 90, et si j’y fais allusion, c’est en imaginant ce qu’il aurait pu être au lieu de ce fiasco total. L’allusion part d’un doublé RG-W que Stefan a frôlé des .. ailes donc, pour un Albatros. Mais bon, ses deux envolées suivantes sur Flushing m’ont par la suite largement consolé.

      Que toute autre allusion glisse sur lui comme la goutte d’eau sur les plumes du canard!

      Et puisque que tu parles de monter au filet, faisant référence à Annette, permets-moi de te dire, que dans ce domaine, Matsou était le premier à la volée :-)

  18. MarieJo 3 janvier 2010 at 16:08

    bonne année et merci pour tous vos voeux !

    faire tourner 15-love c’est un sacré programme ! franchement, au départ on n’avait aucune idée de comment ça allait tourner, si vous alliez répondre aussi présents que sur SV… pour certains, et surtout si vous aviez autant envie d’écrire et de participer !
    15-love est et sera ce que nous y investirons personnellement, comme rédacteurs ou simples posteurs. 15-love c’est nous :)

    il y a eu les couacs techniques, nous rappelons aimablement à nos lecteurs que le langage HTML est moins simple que le chinois, que nous avons eu des poussées de fièvre pendant les grand chelems « il est pour qui le prochain top/flop ? c’est pour toi, ah non… c’est un autre, et il vient quand le prochain article, bordel ! » tout ceci dans la bonne humeur ! et plein de nouveaux inscrits depuis 6 mois qui sont venus enrichir nos joyeuses prises de bec où chacun à fait preuve de son auto modération, ce qui est un plus inestimable :)

    moi ce que je nous souhaite, c’est que le tennis nous inspire toujours autant, que nous ne soyons pas d’accord sur le GOAT, si, si, il parait qu’on peut ! que ces messieurs et ces dames raquette en main nous fassent vibrer…

    2010 va être un grand cru !

  19. Franck-V 3 janvier 2010 at 16:33

     » où chacun à fait preuve de son auto modération »

    T’as vu? Rafa vient de remporter le GC d’Abu Dhabi mattant au passage son bourreau de RG et de la MC :mrgreen:

    Bonne Année MarieJo ;-)

    • MarieJo 3 janvier 2010 at 16:40

      comment aurait pu -je rater ce mini exploit, voyons ! j’ai vu le match et rafa n’étais pas là pour rigoler, avec lui au moins, la gagne c’est la gagne ;) par contre roger, lui ne se pose pas de questions… il est venu à la davydenko, veni vidi, chequi ! :mrgreen:

  20. Antoine 3 janvier 2010 at 17:12

    Intéressant l’article de Tennis Magazine qu’a posté Frank.

    J’irai plus loin que l’auteur: au tennis, la chance n’existe pas, jamais. Même les balles lets ne sont pas de la chance: très généralement le filet est avec l’attaquant et de toute façon un match ne se décide pour ainsi dire jamais sur deux ou trois lets de plus..De même, il n’y a pas de faute directes et de fautes provoquées: il n’y a que des fautes et celles-ci sont toujours provoquées par l’adversaire. Si vous faites une faute soit disant directe, c’est que vous avez eu besoin de taper une balle pour faire le point parce qu’en face de vous il y a un type qui ne va pas vous filer le match en faisant faute sur faute..Quand on gagne un match, c’est que ce jour là, on a été meilleur que le type en face, point barre- et pas parce qu’on a eu de la chance alors que le jour d’après on n’en a pas..et pour reprendre l’exemple de l’article, si Federer a gagné la finale de Wimbledon, c’est parce qu’au 5ème set, il a servi le plomb avec une précision diabolique et qu’à son 38ème jeu de service, Roddick a fini par lâcher prise..

    Pour ce qui est des pronos, celui de Marie Jo est assez réaliste: Nadal gagnera Roland et Federer Wimby. En tout cas, c’est plus probable que l’inverse..Question: gagneront ils ailleurs ?

    Je ne suis pas sûr du tout que Del Potro gagnera un GC cette année. Je vois plutôt Murray ou Djoko.

    Au sujet de l’article, il est bien vrai que ce n’est pas parce que Laver a fait le GC en 69 qu’il est meilleur que Federer. Ce faisant, il a « seulement » fait la meilleure saison jamais vue..De même, ce n’est pas parce que Federer a gagné 15 GC, soit plus que n’importe qui, qu’il est nécessairement le GOAT..Au passage, l’auteur de l’article a tort quand il dit que Federer a été deux fois à un match de le faire. S’il avait battu Nadal à Roland Garros en 2006 ou 2007, puis gagné Wimbledon, rien ne dit qu’il aurait ensuite joué et gagné l’US Open. On est en position de faire le GC quand on a gagné les trois premiers et que l’on parvient en finale de l’US Open..Et c’est moins facile de gagner alors comme le montre les exemples de jack Crawford en 33 et de Lew Hoad en 56..Federer n’a jamais été à ce jour en position de faire le GC..

    Ce sera pour 2010 !

    • Franck-V 3 janvier 2010 at 17:50

      Certes Antoine, mais autant Crawford que Hoad, n’ont jamais été en position de réaliser  » 2FOIS » consécutives, sinon le GC calendaire, du moins, gagner les 4 majeurs de suite, ce que Federer était bien à un match de faire, aussi bien en 2006 qu’en 2007…..

      Et à ma connaissance, sur le circuit masculin c’est tout aussi rare que le grand chelem calendaire sinon plus. Ce n’est pas rien.

      Agassi aurait pu remporter les 4 de suite en gagnant la finale de Wimbledon 99, mais dans son cas, ce n’aurait été que la 2° étape de sa passe de 4. Quand il perd, il ne le sait donc pas encore, ce qui renvoie au cas d’école que tu cites pour Federer et son GC calendaire.

      Chez les dames, y’a Navratilova et S. Williams, pas sûr que ça court plus les courts avant l’ère Open.

      • Jérôme 3 janvier 2010 at 18:10

        Bien dit, Franck-V. Na ! ;-)

        Dans mon souvenir, le surnom d’Edberg à l’époque de sa série de finales de GC malheureuses, c’était plutôt « le bel au bois dormant » que « le grand méchant mou ».

        On a déjà eu l’occasion de l’évoquer, mais il est clair que le fait de réaliser THE great slam ne suffit pas à faire de vous le GOAT. La preuve précisément par Agassi 1999/2000 à qui il n’a manqué qu’un match en finale de Wimby 99. Réaliser le plus grand exploit ne suffit pas à faire de vous, sur une carrière, le GOAT.

  21. Lionel 3 janvier 2010 at 18:51

    Bonne santé 2010,

    Je pense que dans 9 mois y aura 0 doute sur le GOAT, avec son survet 19 et le chèque et le coupe de l’US Open remis par Laver, Bâle sera la capitale du monde civilisé. Les mécréants seront emportés par le côté obscur de la Force.

    Ô Jedi Roger, puisse ton étoile briller au firmament éternellement, protégé par Chewbacca cet âne solo.

    Sinon ce peut être l’année Djoko, il était pas loin en Novembre.

    Et n’oublions pas nos Bleus qui nous ont donnés des bleus à l »âme en 2009. Après tant d’espoir déçu, une surprise pour compenser, serait de bon aloi, ma foi, poil au doigt.
    Roland en rêvant, mais plus probablement une finale ailleurs, pas pour du beurre.

    • Franck-V 3 janvier 2010 at 19:06

      « Roland en rêvant, mais plus probablement une finale ailleurs, pas pour du beurre. »

      Tsonga à Doha? Monfils à Memphis? Gasquet à Sydney?

      Simon… Simon …chez Moretton?

      Ouuiiii le flash soudain, Simon à Lyon avec son survet floqué « Gilles touch » le chèque et la coupe de la capitale des Gaules, remis par l’autre Gilles légendaire… 30 ans après! (30 ans après quoi, au fait?), pour boucler la boucle et éclipser la cérémonie de l’US Open :mrgreen:

      « Djoko, il était pas loin en Novembre. » De la place de la Bastille? ah ben de Bercy, ça fait quand même une trotte.

  22. Guillaume 3 janvier 2010 at 19:11

    Salut à tous en 2010. A mon tour de vous présenter mes meilleurs voeux.

    Je me joins à mon acolyte nadalienne pour vous dire que ce site nous appartient à tous et qu’il sera ce que l’on voudra bien en faire. C’est à la fois un poids et un privilège, mais pour l’instant je trouve qu’on se débrouille plutôt pas mal.

    Mes voeux pour 2010 (mode doux rêveur) : Baghdatis et Gasquet vainqueurs en Grand chelem aux côtés de la chèvre Suisse et soit du petit chauve ukrainien soit du bombardier d’Omaha ; (mode réaliste) : quatre vainqueurs de GC différents dont le 16e de la chèvre… n’importe où, je m’en fiche, mais j’ai raté le N°15 because pas C+ au boulot et ça me ferait ch… d’avoir loupé son dernier !

  23. karim 3 janvier 2010 at 20:04

    Je reviens plus sobre après trois jours in the zone pour vous renouveller mes voeux.

    Y’avait un super docu cet aprem sur Canal, ils ont suivi les mousquetaires toute l’année 2009 caméra sur l’épaule, le résultat est vraiment délicieux. Et côté coulisses, le plus attachant finalement, le plus intéressant et celui qui sort son épingle du jeu dans ce documentaire… c’est Gilles Simon!!! J’ai vraiment découvert un gars hyper intéressant.

    Les regards des coaches aussi sont passionnants, et on donne les scores des petits sets d’entraînement qu’ils disputent entre champions hors caméra, Gasquet se faisant notamment remonter de 1-5 par Nadal qui le tape 7-5, et on avoue que Rafa l’impressionne toujours autant.

    Et on voit les pétasses avec qui il a fait la nouba à Miami, deux pompom girls.

    Pour 2010 moi je souhaite:

    - le retour d’un attaquant au premier plan. visionner des vidéos d’Edberg, Sampras ou Rafter ces derniers temps m’a filé le bourdon.

    - le retour en forme de Djoko et la montée en puissance de Delpo

    - le naufrage de PZ (sorry Antoine)

    - du tennis féminin professionnel

    - moins de bobos à répétition pour les ténors, vraiment ce serait bien qu’on ait les meilleurs en bonne santé toute l’année et qu’ils défendent leurs chances équitablement dans les grands événements.

    - des revers à une main en quantité.

    Bonne et heureuse année encore une fois à tous.

    • Guillaume 3 janvier 2010 at 20:31

      Je suis devant le docu en question et effectivement c’est plutôt pas mal.

      Depuis le temps qu’on te le dit que Gilou l’homme est aussi intéressant que Gilou le joueur est casse-pied !

      Moi c’est Gasquet que j’apprécie de plus en plus. Ce qui est curieux quand on y pense, c’est que les plus précoces de cette génération furent Nadal, Gasquet et Baghdatis… et on en a quand même deux sur trois qui se sont égarés en chemin pour des motifs pas communs – le manque de killer instinct et l’épisode Pamela pour l’un, le manque de motivation et la nostalgie des siens (avant les blessures) pour l’autre.

    • Jérôme 3 janvier 2010 at 20:58

      Bonne année Karim. Il y a contradiction entre d’une part ton souhait de voir des revers à 1 main en quantité et d’autre part ton souhait de retour en forme de Djoko et de montée en puissance de Delpo.

      Moi, je souhaite à fond le triomphe du revers à 1 main. ;-)

      • karim 4 janvier 2010 at 08:37

        Les deux ne sont pas incompatibles Jérôme, mais avouons que leur probabilité d’occurence ne sont pas vraiment les mêmes!!

  24. Lionel 3 janvier 2010 at 20:25

    Canal Plus. Quel bourgeois ce Karim, et radin surtout!

    Allez heureusement je viens de chercher, c’est mon cadeau de Noel, ne me remerciez pas. http://www.canalplus.fr/tous-les-programmes/le-sport/pid2708-c-p-interieur-sport.html?&omnPageFrom=1747&omnZone=carousel

    • Antoine 3 janvier 2010 at 22:22

      Un grand merci à toi Lionel car je ne l’avais pas vu et j’ai trouvé ce documentaire très très bien aussi. J’avais vu des bandes annonces tout au long de la saison et c’est vraiment super de voir le truc finalement réalisé. Gilles Simon est excellent en narrateur de l’histoire..

      Ils sont tous bien mis en valeur, assez à leur avantage il faut bien le dire…

    • karim 4 janvier 2010 at 08:39

      Ah non Lionel, ici avoir Canal Sat n’est pas un luxe, c’est une nécessité. Et c’est un produit de consommation d’une banalité que tu n’imagines pas. Il faudrait plutôt compter les gens qui ne l’ont pas, du moins à partir d’un niveau correct de revenus.

  25. karim 4 janvier 2010 at 08:41

    Ah oui, et pour les voeux du nouvel an, je souhaite que les organisateurs et les forces de l’ordre se mettent enfin d’accord sur ne nombre de manifestants. S’applique à toute manifestation impliquant les forces de l’ordre et des participants, quels qu’ils soient.

  26. karim 4 janvier 2010 at 09:05

    Je viens de lire le classement des sportifs préférés des Français, et la Monf est le premier tennisman cité; on peut en conclure que c’est le tennisman français préféré des Français. C’est quand-même dur à avaler.

    Dans le reportage sur Canal il lache un « jai montré à tout le monde que j’étais un grand joueur ». Faut dire qu’il venait de triompher en GC pour la première fois, à Metz plus précisément.

    C’est le seul que le reportage ne rend pas plus attachant.

    Guillaume, j’ai eu le même feeling pour Gasquet.

    • Antoine 4 janvier 2010 at 10:39

      Perso, j’ai trouvé que Monfils s’en sortait plutôt bien aussi. il faut dire qu’ils ne rappellent pas toutes les âneries qu’il a pu sortir, avant ou après ses matchs, comme avant le match contre Nadal à l’US Open, avant et après son match brillantissime de CD à Maastricht etc..la phrasse que tu cites vient juste après: il joue un match pitoyable en CD et la semaine d’après gagné le deuxième tournoi ATP de sa carrière..

      Il y a un truc bien dans le reportage sur cette rencontre de CD: la veille du match, Monfils essaie d’expliquer que c’est un match comme un autre mais on voit bien qu’il n’est pas sincère et une minute plus tard un des membres de l’Equipe au moment ou il rendtre dans la voiture crie « mouilleur, mouilleur.. » ce qui montre que personne dans l’Equipe n’était dupe de ses déclarations. Ce que l’on peut se demander, c’est pourquoi vu l’état psychologique du bonhomme Forget l’a quand même fait jouer, l’envoyant au casse pipe alors qu’il faisait dans son froc …

      • karim 4 janvier 2010 at 10:52

        Oui je m’en rappelle bien, très juste. Mais son sentiment d’avoir décroché l’Everst en gagnant à Metz devrait le renseigner sur ce qu’est vraiment un GRAND joueur.

      • Jean 4 janvier 2010 at 12:07

        « Ce que l’on peut se demander, c’est pourquoi vu l’état psychologique du bonhomme Forget l’a quand même fait jouer (…) »

        Il me semble que Simon était blessé et Gasquet toujours suspendu. Sur ce coup, je ne pense pas que l’on puisse reprocher quelque chose à Forget, même nerveux Monfils était quand même supposé tenir son rang de n°2. Sinon, y’avait PHM, mais bon…

        • karim 4 janvier 2010 at 12:27

          Si c’était pour faire du PHM j’aurais encore préféré l’original quoi qu’on dise.

  27. Pat 4 janvier 2010 at 10:37

    Mes meilleurs voeux à tous sur ce forum : santé, bonheur et accessoirement de beaux matches de tennis en 2010.
    Antoine a écrit : « J’irai plus loin que l’auteur: au tennis, la chance n’existe pas, jamais. »
    Je suis assez d’accord avec certains de ses arguments mais le « jamais » me semble excessif, en particulier dans les matches qui se jouent au tie-break dans la manche décisive :
    un exemple dans la 1/2 finale de Madrid 2008 entre Simon et Nadal ; sur la balle de match, le passing de Nadal est jugé faute par le hawk-eye d’une distance qui me semble être inférieure à l’incertitude de cette mesure. Un scientifique dirait que c’est indécidable et ferait rejouer le point. Je comprends qu’il soit plus simple d’accepter le verdict du hawk-eye même quand il est limite mais gagner le match ainsi relève quand même d’une part de chance. Bien sûr Gilles Simon pouvait encore gagner après mais là, c’était dans la poche

  28. Jean 4 janvier 2010 at 11:42

    J’ai regardé également ce reportage et franchement, à part Tsonga qui ne parle pas beaucoup, les autres apparaissent un peu comme des débiles, peut-être est-ce du au ton assez condescendant du truc, à l’image « cool » qu’a voulu faire passer Canal.

    Je serai un peu plus compréhensif envers les âneries que dit Monfils, il ne se force pas, il est comme ça, c’est pour ça qu’il plonge bien, il n’est pas trop lesté du caisson. Rasheed a l’air de jouer autant à Pascal le Grand Frère qu’au coach mais ce qui m’énerve chez Gaël, son enthousiasme juvénile, semble compensé en privé par sa sincérité (j’aime bien la séquence où il donne tous les équipements qu’il a avec lui).

    Gasquet, je m’était bien marré avec son histoire, mais j’imagine bien la stupeur du type qui ne comprend rien à ce qui lui arrive. Pour le reste, il n’a pas l’air spécialement décidé, il n’avait pas eu besoin de Pamela en 2008 pour complètement foirer son année, et notamment tout ce qui touchait à la France (CD, RG, Bercy,…). Je pense qu’il n’ira nulle part et c’est bien dommage (j’aime bien son jeu).

    Bref, Tsonga me semble être le seul à posséder le matériel mental pour aller plus haut.

    • karim 4 janvier 2010 at 12:26

      Tsonga? quand il dit en parlant de Fed qui lui tenait la dragée haute au premier set au Canada alors que lui Jo était in the zone « d’habitude quand je joue comme ça personne ne résiste » je trouve ça un peu présomptueux. Si d’habitude se résume à sa demi contre Rafa à Melbourne (qu’il n’a plus battu depuis) et à sa finale de Bercy, il prend vite des habitudes lui!!!

  29. Lionel 4 janvier 2010 at 12:35

    Matériel mental et tennistique pour Tsonga. Il a quelque-chose en plus. Quand il dit en face de Federer quand je joue comme ça personne ne gagne, mais lui il arrive à tenir, – il gagne le set 76 – il sait ce qu’il vaut et qu’il peut gagner des Chelems à l’avenir.

    je trouve que Simon est bon, très bon même. Bon c’est pas le nouveau Noah ou Cantona quand même.

    Sinon, Gasquet que dire… assez content de ma trouvaille sur un autre site « un génie avec une mentalité d’employé de banque. », c’est pas péjoratif, mais il fait trop français moyen, on lui aurait dit de suivre Blum ou le maquis ou le maréchal, c’est le type de gars qui aurait fait, pour pas déranger.
    Le mec est content qu’on lui ait foutu la paix avec cette histoire de champion; il est content dans la masse. La masse étant relative, mais réelle par rapport au statut du futur numéro 1 mondial. Quelle couille molle. « Regardez nadal – et pas moi donc – comme il est beau.

    Brèf les avantages et les limites des docs canal depuis 20 ans souvent. Une bonne qualité, djeun, sympa, mais de plus en plus lèche cucul aussi.

  30. Lionel 4 janvier 2010 at 12:45

    Par quele processus mental arrive-t-on à ce genre de chose, L’Equipe du jour
    « L’esprit libéré et le coeur plus léger, Richard Gasquet est reparti du bon pied en dominant (6-3 4-6 6-4 en 2h01′) Jarkko Nieminen au premier tour du tournoi de Brisbane. Le 52e mondial remporte ainsi le premier match officiel de la saison 2010 en battant le Finlandais sur la Pat Rafter Arena. Est-ce un signe du renouveau du Biterrois ? Peut-être. Est-il un joueur différent ? «Je ne suis pas sûr», répond sobrement le Tricolore. »

    C’est pas possible le mec ne veut surtout pas retourner dans un hypothétique Top 15-10. Déjà ça le ferait chier d’arriver 33, 34 mondial et être tête se série Chelem. Je trouve que c’est insultant pour tous les individus lambdas comme nous, qui n’avons jamais eu la chance de briller en tennis ou ailleurs. Ce qui le faisait chier dans cette histoire de dopage, c’est le fait d’être différent je pense, d’être montrer du doigt, comme avant futur espoir.

    Ce qu’on appelle Les limites de l’interprétation.

  31. Jean 4 janvier 2010 at 13:08

    Oui Karim, cela semble un peu prétentieux de la part de Tsonga, mais
    1- Cela montre au moins qu’il rentre sur le court même contre Federer avec l’idée de gagner (d’ailleurs il a gagné) et, surtout, qu’il considère que l’issue d’un match dépend plus de lui que des autres, ce qui me semble être une bonne attitude. Au moins, ça tranche avec par exemple Monfils qui ne joue pas son huitième de l’USO pour gagner. Bien sûr, Tsonga n’est pas exempt de tout reproche cette année, notamment contre Gonzalez à l’USO, mais il reste le seul à avoir tenu son rang en CD, à battre régulièrement des Top5,…
    2- Je ne sens pas le type comme prétentieux d’une façon malsaine. Il a l’air d’être capable d’analyser ses défaites sans qu’il n’y ait besoin d’ouvrir une cellule d’aide psychologique comme Simon, réagit bien à la pression (mieux que Monfils). Certes il a de l’ambition, il y pense en se rasant, mais au-dessus d’1m62, c’est pas pêché.

    Simon… Y’a rien à faire, je n’arrive pas à ressentir la moindre chose sur le bonhomme (je trouve le joueur plutôt agile, je le préfère à Karlovic). A moins que cela ne soit un blocage de mon inconscient, parce que quand même, c’est sûr que c’est pas Pat Cash … : http://www.youtube.com/watch?v=VmAgtZAMT6c&feature=related

    • karim 4 janvier 2010 at 16:04

      J’aurais préféré qu’il dise quand je joue comme ça je peux battre tout le monde, plutôt qu’il dise personne ne résiste. Ils sont quelques joueurs comme ça qui en feu jouent numéro un mondial, mais sur combien de matches dans l’année, dans une carrière?

      Il se dit un peu déçu de sa saison, moi je reste persuadé que son jeu est trop limité pour viser vraiment plus haut. Et comme on l’a vu, il a une aversion pour les très gros serveurs. Et la victoire contre fed est le plus beau cadeau que le suisse ait fait à qui que ce soit. ceci dit son changement tactique est intéressant, il dit lui-même qu’il s’est mis 3m derrière et s’est contenté de tout remettre et que Fed a dégoupillé. Comme Simon, Murray. Fed n’aime vraiment pas… ça devrait en inspirer plus d’un.

    • Guillaume 4 janvier 2010 at 16:33

      Pour moi Tsonga est un Mark Philippoussis en puissance. Un peu comme Philippoussis, il est sorti de nulle part à l’OZ pour taper un crack – Sampras 96 et Nadal 08 – d’une manière tellement surréaliste qu’il a laissé bouche bée tout le monde et amené à dire : « ce gars va tout casser ». Sauf que le temps passe et que si ni l’un ni l’autre ne sont réellement décevants, ils sont loin de tenir toutes leurs promesses. D’ailleurs, après ce match qui les révèle, l’un n’a plus battu Sampras (il me semble, et si c’est le cas pas en grand tournoi) et l’autre n’a plus battu Nadal… malgré tous les effets de manches que l’un comme l’autre peuvent faire en entrant sur le court sur l’air du ‘je peux le battre’. J’ajoute que le grand Mark et JoWil ont en commun une caisse physique bien au-dessus de la moyenne qui fait d’eux des colosses… mais des colosses qui passent un bon tiers de leur carrière à l’infirmerie.

      • karim 4 janvier 2010 at 18:16

        Il a battu Sampras en 5 sets à RG, je ne sais plus l’année. C’est sa seule victoire il me semble après son exploit de Melbourne en trois sets. Je me souviens que Sampras avait remonté un handicap de 2 sets à grands coups de coups droits mais avait callé genre 10/8 au cinquième. A vérifier.

      • karim 4 janvier 2010 at 18:18

        Côté caisse, l’Aussie culminait à 10cm de plus pratiquement et faisait 10 bons kilos de plus également. Lui était vraiment un monstre physique. Et avec son regard sombre il était vraiment très très très impressionnant. Notre Ali en peluche fait moins peur je trouve, surtout quand il mange son Kinder.

  32. Chewbacca 4 janvier 2010 at 13:45

    En marge du tournoi du Doha Jasmine et Aladin ont tapé quelques balles sur un joli tapis volant,ridicule mais tellement touchant,j’imagine le Suisse echanger ces quelques mots avec Nadal:

    ce rêve bleu,
    Ne ferme pas les yeux
    C’est un voyage fabuleux
    Je suis montée trop haut
    Allée trop loin,
    je ne peux plus retourner d’où je viens….

    Pffffffffff ok je sors…..

    • karim 4 janvier 2010 at 15:47

      la meilleure de l’année. So far.

  33. Ulysse 4 janvier 2010 at 15:25

    Merci Lionel pour le docu en lien. C’est une bonne synthèse de l’année vu à travers le filtre du tennis hexagonal. Des belles images, les interventions des coachs parfois passionantes, et quelques impressions qui passent sur les joueurs.

    Gael, … comment dire ? Il vit dans l’instantané ce garçon. Pour qualifier sa spontanéité j’hésite entre rafraichissant et désarmant.

    Gilles correspond à l’idée qu’on s’en fait. Le type pas con, qui a toujours été obligé de bosser, réfléchir et amuser la galerie plus que les autres parce qu’il à toujours fait deux têtes de moins que tout le monde.

    Jo-Wil j’aimerais l’avoir comme pote. je lui souhaite un alignement de planètes dans une grande occasion, il le mérite vraiment.

    Richard ? Ben c’est Richard. Belle gueule, très joli revers, anglais avec un accent du Sud-Ouest à couper au couteau. Bizarre pour une madonne des aeroports depuis l’enfance. Le TAS a du se dire que c’était pas possible qu’un type pareil soit foncièrement manipulateur ou dissimulateur.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis