Conseil de classe

By  | 2 juin 2015 | Filed under: Actualité
  • 2 juin 2015

Fin d’année scolaire. Bilan général de la Seconde B avant leurs examens annuels.

Effectif de classe en début d’année : 128

Effectif de classe actuel : 8

Commentaire général: les chiffres ne mentent pas; classe trop peu disciplinée, fort écrémage. Qui devrait se poursuivre avec les examens. Ne passera en Première que l’élite.

110422tennisREVUE D’EFFECTIFS

Élève Tsonga : élève sérieux, véritable bûcheron au travail ; a bénéficié toutefois des largesses de son professeur de langues ; aura beaucoup de peine à répondre aux questions que l’expert de géométrie lui prépare.

Pronostic : recalé.

Élève Nishikori : studieux, appliqué et doué, a toutes les qualités du premier de classe, à l’exception peut-être d’une santé parfois déficiente. C’est d’ailleurs l’examen en éducation physique (musculation) qui risque de lui poser le plus de problème. A le mental pour passer outre néanmoins.

Pronostic : promu en 1ère,  avec mention.

Élève Wawrinka : aucun examinateur n’a réussi à le faire trébucher cette année, pas même le pourtant machiavélique Maître Gillou, sur les questions duquel il a passé comme un rouleau compresseur. Semble sûr de ses capacités, mais redoute l’examen de psychologie qui sera le plus ardu pour lui.

Pronostic : promu en 1ère, mais par les poils

Élève Federer: malgré son bac + 17, a décidé de reprendre des études en sociologie ; il a d’ailleurs déjà proposé un titre pour son mémoire : « Adoration, respect ou rébellion : quel destin pour les légendes ? » A travaillé longuement la géologie de la Terre cette année. Mais le TP à la ferme du Gros-de-Vaud risque de mettre un frein à ses ambitions.

Pronostic : recalé, avec les honneurs.

Élève Ferrer : moins doué que nombre d’élèves présent dans la classe en début d’année, n’a pas lâché prise, lui. S’accroche comme un pou au moindre demi-point. Mais avec son accent espagnol, il sera mis à la torture par l’examinateur d’Anglais et les demi-points risquent de ne pas suffire.

Pronostic : recalé, non sans effort

Élève Murray : s’est révélé tout au long de l’année comme une valeur très sûre de la classe ; a été rudoyé par son professeur de littérature comparée et a su relever le défi avec brio. Pourra-t-il passer premier de classe ? Difficile cette année, mais à suivre de près l’an prochain.

Pronostic : promu en 1ère, avec mention

Élève Nadal: longtemps premier de classe dans les degrés inférieurs, s’essouffle et marque le pas cette année. L’examen de physique des trajectoires lui a coûté quelques plumes, mais c’est surtout en bio-chimie qu’il risque de caler face à l’examinateur.

Pronostic : recalé

Élève Djokovic : indétrônable premier de classe ; a optimisé toutes les ressources à disposition pour parfaire ses moyennes : alimentation, sommeil, organisation du temps de travail ; tout a été pensé pour obtenir le prix de l’excellence. Devant de tels résultats, certains professeurs s’interrogent et le suspectent de tricherie. En tous cas, a même passé son examen de français avec mention cette année. Défi ultime pour lui : les maths appliquées, en espagnol ; l’expert lui réserve son équation la plus difficile. Il devrait relever le test, mais ne s’essoufflera-t-il pas l’an prochain ?

Pronostic : promu en 1ère

About 

Tags:

586 Responses to Conseil de classe

  1. Ivan 2 juin 2015 at 18:53

    Hommes de peu de foi. Tous autant que vous êtes. On ne peut pas se contenter d’un 1/4 pour Fed. On n’a pas le droit d’être rationnel.

    Fed a perdu, il ne remportera pas Roland-Garros et ça m’emmerde. Qu’il ait 25 ou 48 balais, ça m’emmerdera toujours.

    • Remy 2 juin 2015 at 20:17

      Pas mieux

    • Sylvie 2 juin 2015 at 22:39

      Il a déjà gagné Roland une fois, la seule fois où tout était réuni pour qu’il le fasse, c’est déjà beaucoup.

    • Skvorecky 2 juin 2015 at 23:48

      Dans le fond, ça m’emmerde aussi, et tu sais quoi? Je croyais dur comme fer à un retournement de situation, j’y croyais jusqu’à ce que l’arbitre annonce « jeu, set et match ». Car dans un tie-break, bien des choses peuvent se passer, et Stan aurait pu psychoter ensuite.

      Il y a en moi un fan absolu qui espère encore que Roger gagnera Roland Garros en battant le meilleur Nadal en finale, à l’issue d’un match en cinq sets, tout en remontant un écart de deux sets à 0, après avoir sauvé des balles de match, et en faisant systématiquement service-volée sur première et deuxième.

      Mais il y a aussi en moi un type conformiste et un peu triste qui s’est fait une raison, il y a longtemps.

      Heureusement, Fed nous fait espérer d’autres succès. Pas ce qu’on pourrait imaginer dans nos rêves les plus fous, mais quelques défis bien sympas. Un dernier Wimbledon, d’autres Masters, une médaille aux JO, et puis tout simplement: continuer à exister encore quelques années dans le top 4 et à pratiquer un jeu qui nous fasse rêver.

  2. Geo 2 juin 2015 at 19:07

    Tout est lourd chez Jo. Son service est lourd, son coup droit est lourd, son déplacement est lourd, son revers est ba…lourd.

    • Patricia 2 juin 2015 at 19:19

      Ouais, c’est un autre qui fait le butterfly et la bee.

  3. Patricia 2 juin 2015 at 19:13

    Ah, je lis que Chang a dévisser une plaque d’acier pour remettre d’aplomb son coaché dans la partie. Et ça marche. Toujours de la ressource en quarts de finale ici, le gars !

    • Patricia 2 juin 2015 at 19:17

      dévissé

  4. Patricia 2 juin 2015 at 19:15

    Tant mieux parce que c’est bon une fois, Tsonga qui va en demi en jouant un invalide ! Au moins, s’il gagne le 5è, il aura dû travailler.
    Laisse béton, Jo, t’as pas besoin d’une autre branlée stanienne devant le public français.

  5. Patricia 2 juin 2015 at 19:16

    Je sais pas ce qu’il avait Nishi, mais c’était pas normal du tout.

  6. Patricia 2 juin 2015 at 19:18

    Marrant parce qu’il a pas la tronche du mec qui exulte, malgré le retournement de situation. Mais c’est un accrocheur, il a peut être eu un coup de chaud.

  7. Nathan 2 juin 2015 at 19:20

    Voir un gars habillé dans une nappe de table d’un Logis de France battre Roger à Roland, ça fait un peu mal au coeur… J’espère que au moins que Nishi va retourner le pouce de cette grosse buse de Tsonga pour lui mettre… j’arrête, sale journée à Roland !

    • Patricia 2 juin 2015 at 19:26

      Par contre imaginer le mec en kit pic-nique réitérer pour raboter le menton serbe en finale est un fantasme sadique assez plaisant.

      • Nathan 2 juin 2015 at 19:40

        J’y crois pas. Le Bérurier suisse a très bien joué face à une gracieuse gloire vieillissante en mode fautes. Aucune résistance pour tester la solidité psychique du VRP vérolé des nappes à carreaux. De toute façon, c’est pas l’homme au menton tête de pioche qui gagnera demain. C’est l’obsessionnel de Manacor. Perdre à Roland, c’est un peu mourir, non ? Alors mourir, Il n’en est pas question, ça ferait trop de peine à Toni, alors Rafa va se dévouer comme jamais demain, comme jamais…

  8. Ivan 2 juin 2015 at 19:39

    Nishikori qui sauve une balle de break et 1-1.

  9. Ivan 2 juin 2015 at 19:40

    Sinon, Blatter démissionne.

  10. Nathan 2 juin 2015 at 19:52

    Et en plus on va avoir droit à la dance des pouces ! Quelle journée…

  11. Ivan 2 juin 2015 at 19:54

    Et 4-1 la Tsongue. La Nishe semble fatiguée.
    Une fois n’est pas coutume et de ce que je vois de ce 5e set, Tsonga joue plutôt intelligemment. Agressif et frappant beaucoup de balles hautes sur le CD du petit Nishi.

  12. Ivan 2 juin 2015 at 19:58

    5-2. Ça se rapproche.

  13. Nathan 2 juin 2015 at 20:00

    Et Gachassin qui va exulter, c’est trop !

  14. Ivan 2 juin 2015 at 20:08

    Bon ben voilà. L’autre triso l’emporte histoire de conclure la journée en beauté…

  15. Nathan 2 juin 2015 at 20:08

    je vais m’coucher…

  16. Ivan 2 juin 2015 at 20:10

    Petit réconfort: je songe à la branlée que va lui mettre le suisse après-demain. Ça le calmera, lui, la chamoule et ce public de boeufs.

  17. Benoît 2 juin 2015 at 20:11

    Bravo Jo ! Il le mérite après toutes ses galères et ses déboires avec le public français en coupe Davis, bravo à lui. Et arrêtez d’être aussi aigris bordel !

    • Ivan 2 juin 2015 at 20:15

      Fed prend la porte et Bueno passe : pas suffisant pour être aigri peut-être?

  18. Nathan 2 juin 2015 at 20:14

    J’suis pas aigri, je préfère le tennis du nippon, quant à ses déboires…

  19. Geo 2 juin 2015 at 20:14

    Couilles-de-Mammouth, passionnément.

  20. Remy 2 juin 2015 at 20:16

    Paye ta déprime ce soir.

  21. Kenny 2 juin 2015 at 20:18

    j’ai beau apprécier Nishi, on ne peut vraiment pas dire que Jo ait volé sa place : deux gros combats contre deux gars qui ne lui réussissent pas d’habitude, sa demi n’est pas un cadeau du tableau : il l’a mérité point!

  22. Coach Kevinovitch 2 juin 2015 at 20:21

    Tsonga massacre son RYSC mais il y a de l’émotion et de la vie dans ses matches donc cela demeure intéressant à voir d’autant plus que cela pimente le tournoi.

    Au passage, il fait la nique au conseil de classe en ramenant un 16/20 en géométrie.

    • Remy 2 juin 2015 at 20:24

      La géométrie était un complètement perdue dans l’espace.
      Quel sabordage grand format de Kei !

  23. Arno, l'homme des antipodes 2 juin 2015 at 20:23

    On a un français qui vient d’enchaîner Berdych et Nishikori les gars, bordel !!
    En plus, c’est un joueur offensif, pas le plus élégant de tous il est vrai, mais quand même !

    Je suis très fier de Jo ce soir, d’autant plus que je croyais à fond en ses chances.
    Contrairement à Fed il a la puissance pour déranger Stan, même s’il ne part évidemment pas favori. Mais Jo en finale de RG j’achète à mort, même s’il y a gros tique de branlée derrière.

    • Arno, l'homme des antipodes 2 juin 2015 at 20:24

      Risque et pas tique. Je fais mon Elmar.

    • Remy 2 juin 2015 at 20:25

      Je ne dirai rien sur l’issue de ce match tant j’ai porté la poisse aux 2 quarts d’aujourd’hui.

  24. William 2 juin 2015 at 20:29

    L’incroyable alignement astral de Monsieur Tsonga !

    Je ne sais pas quel sorcier vaudou est allé voir Big Jo, mais on peut dire que cela fonctionne.
    Il débute son tournoi avec deux adversaires en sucre : l’inconnu et dispensable Lindell, puis l’agréable mais obsolète Sela. C’est la loi des premiers tours, les 32 têtes de série etc., mais on peut dire qu’il a été épargné.
    Vient ensuite Pablo Andujar, le seul véritable piège de son parcours, et il l’expédie en trois sets. Rien à redire, il fallait le faire.
    Puis arrive l’ami Berdych ! Remarquable de régularité depuis le début de l’année, invaincu contre les non-top 10, Tomas débarque…et sort son plus mauvais match de l’année. Apparemment en délicatesse avec son dos, d’après l’intéressé.
    Bon, ça va une foirade sur un quart c’est vraiment un coup du sort qui fait plaisir pour le vainqueur, mais le match d’après il va déguster, c’est sûr…
    Et bien non ! Je suis un peu amer, et je précise que je n’ai pu voir que les deux premiers sets, mais quelle farce ! Je ne sais pas ce qu’avait Nishikori, mais c’était tout simplement pathétique. Incapable de planter un coup gagnant, mauvais jeu de jambes, aucun tonus… Peut-être s’est-il réveillé dans les trois derniers sets et dans ce cas-là bravo à Jo d’avoir tenu, mais se voir offrir deux sets de cette façon, franchement merci madame Fortune !

    Heureusement Stan a eu la bonne idée d’éliminer Federer. Et oui, cela vous étonnera peut-être mais je ne suis pas du tout mécontent de cette défaite. En fait depuis son titre en 2009, il n’y a que sa défaite en finale en 2011 qui m’a fait mal. Le reste, je m’en fiche pas mal, Papy Roger, c’est ailleurs que je l’attends. Dans un mois précisément. Il n’avait aucune chance d’aller au bout, alors que Stan, on ne sait jamais… Sortir un des deux Golgoth, il l’a déjà fait il n’y a pas si longtemps.
    Nishikori avait les moyens de le faire aussi… Et à sa place, on se tape Jo le lourdeau, certes qui ne doit rien à la méforme effarante de ses adversaires, mais qui m’emballe autant qu’un vendeur de chipolatas dans un hypermarché.

    A Stan de faire le taf maintenant. Les sifflets vont êtres sévères jeudi, mais il l’a fait à Lille, il peut bien le refaire non ?

    Go Stan.

    • Kenny 2 juin 2015 at 21:00

      je te trouve dur avec Jo… à te lire j’ai l’impression que la réalité du terrain n’a pas sa place… Jo a été le meilleur sur les matchs qu’il a disputé, il a eu aussi son lot de jours de moins bien par le passé, perdant contre moins fort sur le papier que lui… là c’est l’inverse, et c’est le principe du sport je crois…
      si encore Jo l’avait joué moonballs en attendant les fautes je veux bien, là il a développé son jeu, moins subtil que d’autres certes, mais il a eu aussi la bonne attitude en ne paniquant pas et fait ce qu’il fallait pour passer

      • William 2 juin 2015 at 21:12

        Ah mais chapeau à lui d’avoir tenu ! Surtout qu’il n’avait pas beaucoup de références.
        Il a été meilleur que deux types qui ont joué bien en-dessous de leur niveau. Cela arrive, ça fait partie du jeu d’avoir des circonstances favorables, mais on a le droit de le souligner aussi.

        Et puis j’étais pour Nishikori donc tu comprends, je l’ai mauvaise !

        • Kenny 2 juin 2015 at 21:18

          ah mais j’étais à donf derrière Kei aussi! d’autant que je l’avais mis en finale pour mon Rysk…
          mais une fois la balle de match passée y’avait franchement rien à redire quoi, sur le 5e set c’est Jo haut la main!
          faut croire que les frenchies ont décidé de pourrir complètement mes pronos depuis le début : zéro pointé dans la 2e partie de tableau quand même!

          • Alexis 2 juin 2015 at 22:31

            Ah mais c’est vrai ça! Ca continue avec Jo la french connection…

  25. MacArthur 2 juin 2015 at 21:22

    Un concept de papier très original, Elmar. J’aime bien.

    Bravo à Stan. Il est vraiment capable de tout ce garçon. Super résultat. En trois sets s’il vous plait. Juste Waoooh.

    Bravo encore plus à Tsonga. Lui aussi, quand tout est en place, peut faire de grandes choses. J’aimerais vraiment qu’il gagne le tournoi. Ce serait magique! Mais battre Wawrinka s’annonce compliqué même si personne ne le voyait enchaîner Berdych et Nishikori.

  26. Sebastien 2 juin 2015 at 21:27

    Three Top Spinners Per @TomPerrotta 's WSJ 1 @RafaelNadal 3,413 RPM 2 @TKokkinakis, 3,369 RPM 3 @JackSock 3,336 RPM pic.twitter.com/QOHGVu6rSW— James Fawcette (@TheFawcette) 1 Juin 2015

  27. Don J 2 juin 2015 at 21:48

    Un grand bravo à Jo, il a beau avoir les défaut qu’on lui connait, n’empêche que depuis 2008 heureusement qu’il est là, moi il me fait vibrer, même avec son tennis de mammouth. Il a grave le bon état d’esprit pour ce type de match au meilleur des 5 sets, mine de rien il est désormais un des joueurs les plus expérimentés en GC derrière le big4 :

    TsonTson : 5 quarts, 5 demi (au moins) et 1 finale en 29 participations

    Stan : 5 quarts, 3 demi (au moins) et 1 finale (gagnée) en 40 participations

    Berdych : 8 quarts, 4 demi et 1 finale en 47 participations

    Ferrer : 10 quarts (au moins), 5 demi et 1 finale en 50 participations

    Et là il aura des comptes à régler avec Stan, et l’occasion de se faire pardonner pour ce fiasco Lillois (jeu, comm et attitude). Et j’espère que si il se fait désosser, il restera fair-play, c’est fou comme des mecs comme Tsonga et Federer ne semblent pas pouvoir concevoir que Stan soit plus fort qu’eux aujourd’hui. L’attitude de Roger durant ce match était franchement limite, et c’est très rare de le voir ainsi. Genre « nan Stan c’est un loser de toute façon à la moindre difficulté il va se coucher comme toujours », et ben non, maintenant il ne se couche plus, gravez ça dans votre petite tête !!!

    Je suis pour Stan sur cette demi, mais je crois en Jo, nan je suis pas bi-polaire ambivalent paradoxé, qu’allez vous chercher…

    • Elmar 2 juin 2015 at 21:53

      Roger avait plutôt sa tête des mauvais jours, genre « je peux rien faire », la même qu’il a quand il se fait inexorablement grignoter par Nadal.
      Je crois qu’il n’a jamais gagné un match quand il a cette attitude corporelle.

      • Don J 3 juin 2015 at 08:59

        je me fourvoyais donc sur son body langage aussi contre Nadal, mais effectivement Roger dans cet état de frustration ça n’augure jamais rien de bon.

    • Sylvie 2 juin 2015 at 22:37

      Je ne pense pas qu’il considère Stan comme un loser et encore moins depuis que ce dernier le bat ou l’accroche régulièrement. Il a toujours dit qu’il le considérait comme très fort.

      • Don J 3 juin 2015 at 09:03

        Evidemment oui j’ai grossi le trait, c’est plus un message inconscient sans doute, je pense qu’au fond Roger compte quand même un peu sur des fluctuations de niveau de la part de Stan pour prendre l’avantage, parce-que justement il doit être bien lucide sur le niveau actuel de son partenaire de toujours.

  28. Elmar 2 juin 2015 at 21:51

    Stan a envoyé du lourd! Impressionnant. Roger sans solution. Il lui aurait fallu un petit coup de pouce pour espérer qqch dans le tien break, mais le petit coup de pouce est allé dans l’autre sens, puisqu’à 3-3, il se fait voler un point par l’arbitre qui ne ne donne pas le point à rejouer alors que le Blois est sur la balle; décision surprenante. Bref, un fait de jeu qui a simplement planté le clou du cercueil que Stan avait joliment façonné pour son compère.
    J’ai peu vu le match de Jo, mais il a été bien inspiré et un peu chanceux de gagner son jeu à 5-4 dans la deuxième manche. Évidemment, après ça devenait compliqué pour le Nippon.

    A priori, et si Stan continue sur sa lancée, il devrait faire la différence en demi et ne pas partir battu en finale. Dire que je l’ai vu si mal jouer à Genève il y a 2 semaines. Impressionnant l’écart de niveau!

  29. Sylvie 2 juin 2015 at 22:48

    Je viens de voir la redif du Stan/Roger, je n’avais rien pu voir. Pas surprise de la victoire de Stan. C’était mon prono au RYSK. Fed passe Monfils mais perd contre Stan. Je pensais quand même que le match serait plus accroché mais Stan m’avait déjà impressionnée face à Simon, lui aussi complètement dépassé par l

    • Sylvie 2 juin 2015 at 22:48

      Oups f

    • Sylvie 2 juin 2015 at 22:52

      Fausse manip. Je disais donc que je m’attendais à cette défaite mais je pensais que le match serait plus accroché. Les conditions : balles, terre lourde.. conviennent bien au jeu de Wawrinka. Je ne suis pas déçue du tout, je ne pense que Federer ait jamais eu la moindre chance de gagner ce tournoi, autant s’économiser et aller s’entraîner sur gazon.

      Dans l’autre demie finale, surprise du résultat mais à priori Tsonga joue très bien. Je vois quand même Stan le battre s’il conserve ce niveau.

  30. William 2 juin 2015 at 22:50

    Je viens de lire un truc fou sur Eurosport : Stan a battu Federer en Grand chelem sans se faire breaker une seule fois. Ça n’était jamais arrivé avant aujourd’hui. Dingue !

    • William 2 juin 2015 at 23:07

      Je m’exprime mal : c’est la première fois que Roger perd un match de Grand chelem sans avoir pris au moins une fois le service de son adversaire. C’est plus clair comme ça ! Sacrée performance de Stan…

      • Jérôme 2 juin 2015 at 23:22

        C’est sûr ? Je n’ai pas vérifié, mais il me semble que, lors de la finale de RG 2008, Federer n’a jamais pris le service de Nadal.

        • Elmar 2 juin 2015 at 23:25

          Si, il débreake, je sais plus si c’est au début de 2ème ou de 3ème (je dirais 3ème). Le fou que je suis s’était mis à espérer un improbable retournement de situation.

          • Antoine 3 juin 2015 at 14:10

            C’était au début du second set. Nadal menait 3-0 et Roger est revenu à 3-3, sa seule bonne séquence du match..

      • Benoît 2 juin 2015 at 23:25

        Roger est assez mauvais en retour depuis quelques temps, en particulier il donne beaucoup de points en retour de 1ères balles (voir contre Djoko, Wawrinka…). Il n’a jamais été un retourner fou à la Djokovic à punir les 2ndes balles de l’adversaire, mais c’était tout de même sa force d’au moins renvoyer les gros services et faire jouer l’adversaire un coup de plus. De mauvaise augure pour le gazon…

        • Sylvie 2 juin 2015 at 23:42

          A voir, il y a eu une période en début d’année, où il retournait très bien, on l’avait noté. Il a baissé son niveau en retour depuis le début de la saison sur terre. C’est sûr qu’il faut qu’il travaille ça.

          De toutes façons, Fed maintenant c’est un peu l’inconnue. L’année dernière il perd en 8e, il fait aussi une saison de terre moyenne mais il passe tout près d’un titre. A Wim, il peut tout aussi bien retrouver un excellent niveau voire s’imposer comme sortir dés qu’il va affronter un gros frappeur .

          Aujourd’hui, on sait que Stan a fait le match parfait, après est-ce que Fed était dominé parce que Stan jouait trop bien , parce que lui-même était dans un jour sans, les conditions ont-elles joué un rôle … ? L’avenir dira vraiment ce qu’il en est mais de toutes façons, il ne faut pas se leurrer, comme le dit Bartoli sur Eurosport, il est maintenant régulièrement dominé par des joueurs plus puissants que lui.
          la roue tourne et il est plus près de la fin que du début. Il ne faut plus trop en attendre et prendre sa longévité comme un bonus.

          • Lucile 2 juin 2015 at 23:59

            Il est certain que les conditions de jeu n’ont vraiment pas aidé Federer et stan en a d’ailleurs convenu; vent plus balles lourdes, sa puissance pouvait faire la différence.
            Moi je suis assez inquiète pour wimbledon avec ce que Federer montre depuis indian wells. Outre les problèmes de retours qui deviennent vraiment problématiques; j’ai l’impression qu’il est plus lent et surtout qu’il a énormément perdu en puissance.
            Sur ce match il n’arrivait pas à mettre en difficulté Wawrinka même en tapant comme un sourd^^
            Sinon ça fait un moment qu’il n’arrive plus vraiment à contrer les joueurs puissants et tous y vont sans complexes maintenant !
            Federer a redit que wimbledon était l’objectif de son année. Que se passera t il s’il se fait sortir tôt ? Quand on sait qu’il a pensé à arrêter après la coupe davis on se dit qu’une grosse désillusion pourrait avoir le même effet. Misère. ça y est c’est la dépression post défaite en grand chelem; ça ira mieux demain :)

    • Babolat 3 juin 2015 at 02:02

      Mais euh, c’est faux. Us open 2001 contre Agassi. Il se prend 6/1 6/2 6/4 et ne convertit pas une seule de ses 9 balles de break. Certes, ce n’était pas encore le grand Roger.

  31. Jérôme 2 juin 2015 at 23:41

    Je trouve certains commentaires très durs avec Tsonga. Sur ce que j’ai vu de son 5ème set contre Nishikori et de son match contre Berdych, il joue globalement à très haut niveau. On ne l’avait pas vu aussi explosif depuis peut-être bien l’OA 2008. Il est extrêmement offensif et tape très fort. Sur ce tournoi, il n’y a que Wawrinka qui frappe aussi lourd.

    Ceci étant dit, Tsonga est moins complet que Wawrinka. Il tourne beaucoup autour de son revers pour taper un maximum de coups droits. Or, face au monstrueux revers de Wawrinka, il risque de se trouver dépourvu des solutions habituelles ou de se faire très souvent déborder par les revers long de ligne de Stan.

    Mon prono pour cette demi-finale, c’est que Stan va gagner en là gant au plus un set. Il joue vraiment à un niveau impressionnant. Djoko comme Nadal peuvent commencer à faire des cauchemars.

  32. Kaelin 3 juin 2015 at 05:06

    Wawrinka résume bien le côté snob et mollasson qui cotoie le côté beauf d’une bonne partie du public sur le Chatrier …

    «Lorsque j’ai joué contre Gilles Simon sur le Lenglen, la foule était contre moi, mais sur le Chatrier, c’est différent. On a joué deux fois, Jo et moi, sur ce court, il y a quelques années. À chaque fois c’était des matchs en cinq sets. L’atmosphère est différente. Il y a tellement de loges de VIP, les gens restent longtemps à déjeuner, ils regardent la télé ou sont très silencieux. Pour moi, je vais jouer mon tennis et c’est ça qui compte.»

  33. Geo 3 juin 2015 at 08:48

    C’est le grand jour. N’en déplaise aux pisse-vinaigres, il y aura bien deux finales cette année à Roland Garros. Que Nadal prenne la porte et ce tournoi sera parfait.

    A noter par ailleurs que s’il s’impose dimanche, Djokovic deviendra le premier Rom monégasque à remporter le French.

    • Remy 3 juin 2015 at 09:16

      Nous sommes nombreux à dézinguer Tsonga toute l’année.
      Je ne vois pas ce qu’il y a de neuf ou différent aujourd’hui. (ou hier)

      Puis les jours de défaites de Roger sont toujours mauvaises

    • Geo 3 juin 2015 at 09:52

      Il y a méprise, les pisse-vinaigres auxquels je fais allusion sont ceux qui disent que Djokovic-Nadal n’est pas une finale avant la lettre.

      Pour le reste, à en juger par ton avatar, tu ne lui en tiens pas trop rigueur, la résilience est en marche.

      • Remy 3 juin 2015 at 10:11

        My bad.

        Je n’en veux pas à Stan qui en très grande forme en ce moment.
        Mais bon, je suis en mini-deuil à chaque défaite de Roger. (oui ça fait plein de deuils par an)

        • Elmar 3 juin 2015 at 10:27

          Ce qui est mieux que quelques monstres deuils par année.

          • Remy 3 juin 2015 at 10:51

            Certains sont plus lourds à porter que d’autres

        • Geo 3 juin 2015 at 10:34

          Je comprends, c’est dur pour un fan mais je partage l’avis de certains qui disent qu’il vaut mieux que Federer sorte maintenant que de vivre une nouvelle désillusion en finale. Non, c’est à Wimbledon que Rogeai doit pousser son chant du cygne.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis