Des maux pour son bien?

By  | 28 mars 2017 | Filed under: Histoire, Légendes

Federer Miami 2007Petite madeleine de Proust. Je me souviens, je me souviens très bien de ce que j’ai écrit ce jour-là. Il y a dix ans, il y a un siècle, il y a une éternité. C’était le printemps dans le Nord de l’Amérique, SportVox réjouissait les amateurs de balle et de plume, Federer dominait le tennis de la tête et de la raquette. Séquence vintage à l’heure où le divin Suisse  brille toujours au firmament.

Roger Federer connaît la défaite et c’est déjà un événement en soi. Drôle de poisson avant l’heure que celui que lui a réservé l’Argentin Guillermo Cañas (grand amateur de pêche) lors des deux derniers Masters Series. Sa Majesté n’a guère goûté la blague, qui a répondu, courroucée: « Je m’en fous! » à la question: « A quel niveau estimez-vous votre adversaire du jour en termes de classement? »

On peut aisément comprendre, voire apprécier, un peu de spontanéité ne nuisant pas, la réaction du joueur helvète. Il domine tant son sujet que le moindre échec, le moindre faux pas est commenté, disséqué, trituré. Même un Pete Sampras, pourtant tyrannique en son temps, certes à un degré moindre, pouvait perdre dans un tournoi « ordinaire » sans que l’on épilogue dessus. Le petit monde du tennis attend de Federer la perfection à chaque sortie, ce qui n’est dans le fond pas pour lui déplaire, mais davantage une partie du public.

L’évolution de l’image d’un grand champion connaît toujours plusieurs phases. Celui-ci commence par fasciner, on loue ses performances, applaudit ses exploits et puis si ce sportif – ou cette équipe – écrase la concurrence, la lassitude gagne l’observateur avide de sensations fortes, de combats au couteau. Quoi de plus normal, le sport demeurant un spectacle avant tout. Un film n’a de saveur que si son issue est incertaine.

Ainsi la double défaite de Federer lors les deux premiers Masters Series de l’année, sur une surface qui lui est aussi favorable que le dur, peut lui faire grand bien, fût-ce à son insu. Premièrement, en perdant, il a enfin surpris, ses victoires finissant par être accueillies avec une forme de banalité par le grand public. En revanche celui-ci s’interroge désormais sur ses limites éventuelles, le prochain grand rendez-vous, le plus important aux yeux du Suisse et de ses fans, étant Roland Garros. Deuxièmement, ce double échec rappelle au numéro un mondial une vertu trop vite oubliée, à savoir l’humilité. L’an dernier, il avait péché par orgueil, martelant à qui voulait l’entendre qu’ « ils étaient à égalité » avec Rafael Nadal peu avant le French Open. Ce dernier l’avait pourtant dominé en finale de Monte Carlo et de Rome, avant de réaliser le coup du chapeau à Paris, démontrant que l’analyse n’était pas (encore?) tout à fait judicieuse sur surface lente.

Voilà qu’un deuxième trublion se dresse maintenant sur sa route, doté de qualités comparables à celles du Majorquin: extrême solidité, combativité, endurance. On peut aisément imaginer les articles précédents un nouveau duel Federer-Cañas. Les plus impertinents n’hésiteront pas à placer le gaucho en favori. Federer outsider? Rare, vous ne trouvez pas? Suscitant doutes, envie, passion, le champion des champions (dixit le quotidien l’Equipe) aura – et fera – un vrai triomphe, celui que son talent, sa carrière, sa personnalité méritent s’il parvient à s’imposer Porte d’Auteuil.

Il eût été regrettable que la conquête du seul grand titre qui manque à son palmarès ait un arrière-goût fade, tandis qu’à l’orée de la saison sur terre battue, Federer sait désormais qu’il devra se sublimer pour toucher au but ainsi que les cœurs, nombreux prêts à battre pour lui. Il n’aurait alors plus jamais à se faire de canas (cheveux blancs).

About 

Métis, polyglotte, d'ici et d'ailleurs, citoyen du monde.

Tags: ,

238 Responses to Des maux pour son bien?

  1. Colin 9 avril 2017 at 15 h 39 min

    Merci Gérald pour les nouvelles.
    Correction : la France rencontrera la Serbie (et donc Djokovic) en demi-finales.
    La Croatie, c’était l’an dernier (et ça ne s’était pas très bien passé…)

  2. Antoine 9 avril 2017 at 16 h 06 min

    La France recevra la Serbie en demie de CD en septembre. Même si Djoko est là, ils ont leur chance, à condition de se préparer correctement et de faire des choix puisqu’elle se déroulera une semaine après le dernier week-end de Flusing. Mais j’ai l’impression que dans cette équipe, il n’y ait pas grand monde qui ait envie de faire de la CD sa priorité de l’année. Je rejoins Elmar : Noah ne fait pas de miracles mais motive au moins ceux qui sont là. C’est idiot car ils ont vraiment une bonne chance de gagner cette année puisque tous les joueurs du top 5 sont out, sauf Djoko. Tant pis pour eux !

    Je n’ai pas vu la finale de Miami en direct mais après coup. Bonne finale, sans plus. Elle prouve surtout que Nadal va mettre du temps à régler le nouveau problème tactique que pose Roger sur surface rapide, ou moyennement rapide en l’espèce. Il a été incapable de faire durer les échanges (seulement six points de plus de 9 coups de raquette). Il a essayé quelques nouveaux trucs qui ont plus ou moins marché : ce qui n’a pas marché c’est de jouer le coup droit de Roger ou il a pris un paquet de claques. Ce qui a bien marché c’est de servir sur l’homme ou il l’a bien gêné. Je me demande si Nadal aura à nouveau les armes pour le battre sur surface rapide plus qu’une fois de temps à autre. Il n’a plus gagné un tournoi sur dur depuis 3 ans (Doha 2014). Avec trois victoires d’affilée, Roger aura un avantage psychologique s’ils devaient se rencontrer à nouveau sur surface rapide cette année. Le seul tournoi ou Roger aura la pression, c’est Wimbledon. Partout ailleurs, il sera relâché s’il doit jouer Nadal. Et à Wimbledon, il est peu probable qu’il puissent se rencontrer avant les demies, s’ils y parviennent. Bref, avec Djoko et Murray aux fraises, Nadal dominé et son ami Stan qui n’est pas vraiment un problème, tout baigne pour Roger. Sauf qu’il y a Kyrgios. S’il joue à Wimbledon comme à Miami, il peut gagner le tournoi…

    Nadal va essayer de faire sa razzia sur terre battue, avec de bonnes chances d’y parvenir je pense mais ce qui compte avant tout pour lui, c’est de gagner Roland Garros. Il y a sans doute quelques joueurs qui peuvent le battre.

    Pas Roger, mais je doute que Roger se pointe à Roland Garros. Je ne vois aucun intérêt pour lui d’y aller après s’être entraîné deux semaines sur terre battue. Il ferait mieux de se faire construire trois courts en herbe chez lui et de reprendre à Stuttgart. Son contrat avec Nike est un problème cependant : il lui font une nouvelle tenue pour chaque GC. Zapper Roland n’est pas un truc qu’ils doivent aimer. Pour tous les autres sponsors de Roger, c’est pareil, c’est embettant pour eux qu’il zappe Roland. Mais bon, c’est quand même lui qui décidera même si Forget n’arrive pas à imaginer qu’il puisse ne pas se pointer…

    • Homais 10 avril 2017 at 6 h 49 min

      Je partage tout ce que tu écris sauf la fin.
      Roger devrait avoir très envie de jouer à RG, parce que c’est un GC et q’uil n’y en a que 4 par an, parque qu’il n’aura pas joué depuis un bon moment et aura des fourmis dans les pattes, parque qu’il peut toujours avoir envie de sortir un djoko ou un murray en demie histoire de montrer qui est le boss et parce qu’au fond de lui, il doit se dire que tout est possible et qu’il aimerait bien voir les effets de son nouveau revers sur les plans de jeu sur terre. Et que ce n’est jamais qun match tous les deux jours sur la surface en théorie la moins traumatisante (je dis en théorie parce que les glissades en bout de course et les appuis non francs, c’est source de pbs protentiels aussi).
      Au fond de lui, il doit se dire que sur un malentendu, il peut là aussi rafler la mise ! Et qu’il n’aura rien, mais rien du tout à perdre… et quelques gros points ATP à glaner.

    • Elmar 10 avril 2017 at 8 h 08 min

      J’ai de la peine à penser que Roger fasse volontairement l’impasse sur un GC. Je crois qu’il y a toujours dans un coin de sa tête la possibilité qu’il aille au bout, même à Roland, et même sans préparation.
      Après tout, il n’avait plus été en finale de Miami depuis 2006! Ça fait deux fois plus vieux que sa dernière finale à Roland.
      Et puis, on a beau pérorer sur la langue de bois de Federer, je trouve au contraire qu’il est assez franc du collier en interview et dit ce qu’il pense. Donc a priori, il devrait se pointer Porte d’Auteuil la fleur au fusil et avec strictement aucune pression et rien à perdre.
      Ce qui ne sera le cas ni de Djoko qui a son dernier GC à défendre après avoir perdu toutes les autres couronnes, ni de Nadal qui va jouer une bonne partie de sa saison sur ce tournoi.

    • Renaud 10 avril 2017 at 21 h 13 min

      Tout pareil que Hornais et Elmar en ce qui concerne RG
      Roger aime bien chasser les records, il a celui de participation consécutive en GC mais pas encore celui de participation tout court et ce RG lui permettra d’égaler Santoro.
      Au vu de son début d’année le seul tournoi ou il a et il va se mettre la pression c’est Wimb parce qu’il est toujours l’un des favoris là bas, encore plus cette année qu’en 2015 et 2014.
      Par contre RG il s’en cogne au sens figuré mais bien entendu qu’il ira car comme déjà dit il aura dans un coin de sa tête un truc du genre « sur un malentendu »…

    • Antoine 11 avril 2017 at 9 h 36 min

      Chers amis,

      Bien sur si tous les autres se vautrent et que Roger se retrouve en finale de Roland contre Donskoy, il a une bonne chance de prendre sa revanche et de gagner le titre.

      Pour le reste, il faut arrêter de rêver : Roger n’a aucune chance réelle de gagner à Roland sur terre battue à presque 36 piges. Physiquement, c’est de loin le tournoi le plus exigeant car les échanges sont beaucoup plus longs. Il peut aller en quarts, voire en demies mais c’est tout, également perdre avant les quarts. Quel intérêt ?

      Son revers ne changera rien à l’affaire. Le rebond est beaucoup plus haut. Pour la frapper avant qu’elle ne monte il faut pouvoir se déplacer très vite et sur terre on se déplace moins vite que sur dur car on glisse.Il serait donc obligé le plus souvent de la frapper de plus haut ou de plus loin. Dans les deux cas cela ne le fait pas car l’intérêt de ce revers était de le frapper 10 km:h plus vite et de prendre 2/10 èmes à l’adversaire. Même quand il parviendrait à le frapper dans de bonne conditions, l’autre aura plus de temps que sur dur car le rebond ralentit beaucoup plus la balle.

      Contrairement à un match sur surface rapide, l’objectif sur terre battue n’est pas de faire des points gagnants mais de déséquilibrer l’autre pour l’obliger à frapper dans une position inconfortable ou il a beaucoup plus de chances de rater que de faire un point gagnant.

      Un match contre Rafa se terminerait de la même façon que par le passé…

      En plus il n’a aucun point à défendre et un forfait ne le pénaliserait pas..

      • Elmar 11 avril 2017 at 10 h 04 min

        Je prétends qu’avec un bon tableau, il peut se pointer en quart sans trop puiser. Je pense également qu’il est capable de battre les Rafa, Djoko et Murray actuels, même sur terre. Pas de les enchaîner sans doute, mais de s’en faire un, oui c’est possible.
        Et si ça se trouve, ça peut suffire pour remporter Roland cette année. Il y a un gros tassement quand même.
        Sinon, j’espère que Thiem va être une terreur sur terre battue cette année.

        • Antoine 11 avril 2017 at 10 h 12 min

          Les 3 sont supérieurs à Roger sur terre battue en trois sets gagnants. Stan aussi…

          Sur les 4, il y en aura au moins un qui jouera au niveau adéquat…

          • Renaud 12 avril 2017 at 12 h 57 min

            Je suis d’accord avec Antoine, malgré ce que Roger montre depuis le début de l’année et bien entendu pour peu que Djoko et Murray retrouvent un niveau décent ils sont (Rafa c’est plus qu’évident) plus fort que Roger sur TB
            L’intérêt de se pointer c’est de prendre des points ATP sans trop se fatiguer
            Stan serait plus fort dans le cadre d’un affrontement après 3 voir 4 matchs.

            Pour que Rafa doute face à Roger sur TB il faudrait plus que quelques victoires sur une surface (qui comme nous l’avons utilement rappelé) favorable à Roger.

  3. Gerald 9 avril 2017 at 16 h 17 min

    Les résultats de la journée :

    La France l’emporte finalement 4-1 et rencontrera la Serbie en demi qu’elle aura l’avantage de recevoir.

    Pour la Belgique, David Goffin a battu Paolo Lorenzi et envoyé la Belgique en demi contre l’Australie. Ici aussi on aura l’avantage de recevoir et on choisira probablement la terre qui n’avantage pas Kyrgios! Une finale France-Belgique à l’horizon?

    Benoît Paire s’incline sur un double 6-2 face à Aljaz Bedene. Beau tournoi néanmoins du Français.

    Amandine Hesse (WTA 209) bat Ivana Jorovic (8-WTA 174)en 3 sets (4-6;6-2;6-3) et accède au tableau final au WTA de Bienne.

    A Bogota, le match de Fiona Ferro devra aussi se terminer et reprendra vers 18h30.

    • Gerald 9 avril 2017 at 22 h 15 min

      Fiona Ferro réalise un double exploit aujourd’hui:
      - Elle refait son break de retard dans la seconde manche et remporte le premier tour de qualification face à la Géorgienne Shapatava 6-3;7-6.
      - Dans la foulée, elle expédie la Chinoise Lu JiaJing sur le score de 6-1;6-2 et accède ainsi au tableau final.

  4. Homais 10 avril 2017 at 18 h 49 min

    Pour les fans,ce soir, Federer-Murray, match exhibition « for Africa », sur eurosport, à 20h00. Je croyais qu’il devait se reposer et que l’autre soignait son coude. « Se reposer » ne veut pas dire couper complètement. Pour une exhib, on peut prévoir trois sets et victoire du Suisse. C’est lui qui invite et c’est à Zurich…

  5. Homais 10 avril 2017 at 19 h 03 min

    un lien inhabituel
    http://www.teleticino.ch/
    ou
    http://www.latele.ch/live

    On est sur la télé suisse !

  6. Homais 11 avril 2017 at 7 h 33 min

    Du spectacle, rien de sérieux. Mais Andy est loin du niveau requis pour monte-carlo…

  7. MarieJo 11 avril 2017 at 13 h 46 min

    on vire à l’ocre dès aujourd’hui, et demain je signe un petit billet de circonstance :)

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis