Aujourd’hui je joue en « contre »

By  | 13 janvier 2018 | Filed under: Quizz

Rod Laver ArenaAvec l’avalanche de forfaits pour blessures que l’on connait, pour certains (dont je ne suis pas), l’Open d’Australie 2018 risque fort de ressembler à un tournoi lambda.

Et la phrase que l’on entend dans ces tournois lambda, en prenant connaissance de son tableau c’est :

« Aujourd’hui je joue en contre » ou

« Aujourd’hui je joue en perf ».

Alors, je vous propose de trouver, parmi les 16 « vraies » têtes de série, contre qui elles feront une « contre » (comprendre : contre-performance), si elles en font une.

Autrement dit, quels seront les joueurs, dans le tableau simple messieurs s’entend, qui perdront contre un joueur plus mal classé qu’eux, le classement de référence étant celui qui a servi à l’élaboration du tableau.

On prend donc le tableau des 16 têtes de séries :

1. NADAL

2. FEDERER

3. DIMITROV

4. A. ZVEREV

5. THIEM

6. CILIC

7. GOFFIN

8. SOCK

9. WAWRINKA

10. CARRENO BUSTA

11. DEL POTRO

12. DJOKOVIC

13. QUERREY

14. ANDERSON

15. TSONGA

16. ISNER

Si, par exemple, je pense que Nadal sera battu au premier tour par un joueur plus mal classé que lui (obligé, il est N°1), je marque à côté de Nadal : 1 er tour.

Si je pense que Dimitrov(N°3) sera battu en 1 /2 finale par Goffin (N°7), je marque 1 /2 finale à côté de Dimitrov.

Si Goffin arrive en finale et est battu en finale par Federer (mieux classé que lui), il n’aura subi aucune « contre » et donc je ne marque rien à côté de Goffin.

Précisions :

-  Une défaite par W.O. (forfait avant que le joueur ne pénètre sur le court) n’est pas considérée comme une contre-performance.

-  Une défaite par abandon (dès que le joueur est entré sur le court) est considérée comme une défaite, donc une contre si le joueur vainqueur est moins bien classé.

Si par hasard, il y a des ex-aequo, une petite question subsidiaire pour la route :

Dans les 127 matchs du tournoi, combien y aura-t-il de sets qui se termineront sur un score de 6/0 ?

Les pronostics sont ouverts jusqu’au premier coup de raquette du tournoi, lundi 15 à 3 heures (heure française).

Antoine, des questions ???

About 

Après avoir été un des nombreux tocards que le rugby ait connu (jamais joué plus haut que la troisième division dans les années 60/70), je hante maintenant la quatrième série de tennis.

Tags:

542 Responses to Aujourd’hui je joue en « contre »

  1. Antoine 13 janvier 2018 at 22:50

    Aucune Montagne, si ce n’est l’observation que tu parles des « vraies » têtes de séries et que celles-ci diffèrent des 16 premières qui figurent actuellement dans le tableau puisque tu as ajouté Pouille et Berdych, respectivement TS 18 et 19, mais pas Kyrgios TS 17..D’ailleurs dans ton article, ces deux-ci sont TS 15 et 16 alors que ces places sont déjà occupées par Tsonga et Isner…Tu as donc ajouté deux noms aux 16 premières TS, mais sans retenir Kyrgios…

    Si, une question cependant pour te demander quelles est l’importance, dans ton système de pronostics, de la mention de l’indication concernant le tour ou une TS sera battue par moins bien classé que lui puisque ceci n’est pas précisé…

    La question subsidiaire est nouvelle et excellente…

  2. Montagne 14 janvier 2018 at 10:09

    En effet, il ne faut pas tenir compte de Pouille et Berdych qui ne sont pas TS 1/16.
    VOICI MES PRONOS :
    NADAL : 1/8
    FEDERER
    DIMITROV
    ZVEREV
    THIEM
    CILIC
    GOFFIN : 1/8
    SOCK
    WAWRINKA
    CARRENO BUSTA : TOUR 2
    DEL POTRO :
    DJOKOVIC : TOUR2
    QUERREY
    ANDERSON : TOUR 3
    TSONGA : TOUR 3
    ISNER

    tous le joueurs qui n’ont aucune indication à côté de leur nom seront battus par un joueur mieux classé qu’eux.

    Question subsidiaire : 4 sets à 6/0 dans le tournoi.

    Antoine ai je répondu ?

    Vu la date de publication de l’article, je doute que beaucoup de personnes puissent jouer avant le début des matchs.

    • Antoine 14 janvier 2018 at 14:58

      Oui, cela me parait clair et amusant.

      Oublier Berdych et Pouille.

  3. Paulo 14 janvier 2018 at 11:34

    1. NADAL – (fera W/O avant son 1/8)

    2. FEDERER finale

    3. DIMITROV -

    4. A. ZVEREV 1/8

    5. THIEM 1/4

    6. CILIC 1/8

    7. GOFFIN -

    8. SOCK 1/8

    9. WAWRINKA 2ème tour

    10. CARRENO BUSTA : 2ème tour

    11. DEL POTRO -

    12. DJOKOVIC -

    13. QUERREY 3ème tour

    14. ANDERSON 3ème tour

    15. TSONGA 3ème tour

    16. ISNER 2ème tour

    (en fait, je prévois les 1/4 suivants : Simon-Schwartzy / Dimitrov-Pouille / Thiem-Djoko / Goffin-Fed, puis Schwartzy-Dimi et Djoko-Fed, puis Dimi-Fed, vainqueur Dimitrov :-D )

    • Paulo 14 janvier 2018 at 11:44

      Le jeu est sympa ; seul bémol : le délai, très court… du coup, sans doute très peu de participants.

  4. Montagne 14 janvier 2018 at 13:05

    je regrette également que le délai soit trop court, l’article a été envoyé mercredi à 15 love.

  5. Montagne 14 janvier 2018 at 13:06

    @ Paulo question subsidiaire ?

    • Paulo 14 janvier 2018 at 14:05

      24 sets à 6-0 au total.

  6. Homais 14 janvier 2018 at 13:48

    Une variante du RYSC, sympa, jolie idée… pas facile !

    NADAL : 3rd
    FEDERER
    DIMITROV : 1/8
    ZVEREV : TOUR 3
    THIEM : TTOUR 3
    CILIC
    GOFFIN : 1/8
    SOCK
    WAWRINKA : TOUR 1
    CARRENO BUSTA : TOUR 2
    DEL POTRO :
    DJOKOVIC : TOUR1
    QUERREY
    ANDERSON :
    TSONGA :
    ISNER

    Question subsidiaire… 73 !

  7. Antoine 14 janvier 2018 at 15:33

    NADAL 1/2
    FEDERER
    DIMITROV 1/8
    ZVEREV 1/8
    THIEM 1/4
    CILIC
    GOFFIN 1/8
    SOCK 1/4
    WAWRINKA Tour 1
    CARRENO BUSTA Tour 2
    DEL POTRO
    DJOKOVIC
    QUERREY
    ANDERSON Tour 3
    TSONGA Tour 3
    ISNER Tour 3

    Question subsidiaire : 9 sets à 6-0

  8. Antoine 14 janvier 2018 at 15:36

    @Montagne : en remplissant mon tableau, je me rends compte que les résultats vont être serrés. On va sans doute tous se retrouver avec très peu de points.

    La prochaine fois on peut envisager de demander le résultat de chacun des 16 joueurs et d’indiquer de surcroît (en gras par exemple) s’ils seront battus par moins bien classés qu’eux…

    • Montagne 14 janvier 2018 at 18:18

      Si le jeu est reconduit pour Roland Garros, je suis preneur de toute amélioration.

  9. Gerald 14 janvier 2018 at 18:17

    1. NADAL 1/4
    2. FEDERER 1/4
    3. DIMITROV
    4. A. ZVEREV 1/8
    5. THIEM
    6. CILIC
    7. GOFFIN
    8. SOCK
    9. WAWRINKA 1/32
    10. CARRENO BUSTA
    11. DEL POTRO
    12. DJOKOVIC 1/16
    13. QUERREY
    14. ANDERSON
    15. TSONGA 1/8
    16. ISNER

    Et 31 sets à 6-0

  10. Jérôme 14 janvier 2018 at 18:37

    1. NADAL 1/8
    2. FEDERER V (congre Kyrgios)
    3. DIMITROV 1/8
    4. A. ZVEREV 1/2
    5. THIEM 1/4
    6. CILIC 1/2
    7. GOFFIN 1/8
    8. SOCK 1/8
    9. WAWRINKA 1/16
    10. CARRENO BUSTA 1/32
    11. DEL POTRO 1/16
    12. DJOKOVIC 1/8
    13. QUERREY 1/8
    14. ANDERSON 1/4
    15. TSONGA 1/8
    16. ISNER 1/4

    28 sets à 6-0

  11. Ziggy 14 janvier 2018 at 19:01

    NADAL Finale
    FEDERER
    DIMITROV 1/2
    ZVEREV 1/8
    THIEM
    CILIC
    GOFFIN 1/8
    SOCK
    WAWRINKA Tour 3
    CARRENO BUSTA Tour 3
    DEL POTRO
    DJOKOVIC
    QUERREY
    ANDERSON Tour 3
    TSONGA Tour 3
    ISNER Tour 3

    Question subsidiaire : 11 sets à 6-0

  12. Colin 15 janvier 2018 at 09:39

    J’arrive un peu tard, je suis donc hors concours pour Anderson, Isner et Sock…
    NADAL : 1/4
    FEDERER
    DIMITROV
    ZVEREV : 1/8
    THIEM
    CILIC : 1/8
    GOFFIN
    SOCK – déjà out, ne compte plus
    WAWRINKA : TOUR 2
    CARRENO BUSTA : TOUR 3
    DEL POTRO
    DJOKOVIC
    QUERREY : TOUR 2
    ANDERSON – déjà out, ne compte plus
    TSONGA
    ISNER – déjà out, ne compte plus

    Nombre de 6/0 : 21

  13. Paulo 15 janvier 2018 at 14:15

    Sur cette première journée, il y a eu un seul 6-0, si je ne me suis pas trompé…

    • Colin 15 janvier 2018 at 17:46

      Il faut dire que Nadal a été particulièrement gentil avec Estrella Burgos, ne lui infligeant pas la moindre petite bulle. J’en attendais 2 rien que sur ce match…

      • Antoine 15 janvier 2018 at 18:12

        Nadal aurait du : il a mené 5-0 au second et a ramé sur le dernier jeu de service, finissant d’ailleurs pas le perdre…Ce fût l’unique moment ou Estralla Burgos a rivalisé avec le Rafa.

      • Colin 16 janvier 2018 at 08:35

        Heureusement, l’inénarrable Benoît Paire est là pour faire remonter la moyenne :mrgreen:

    • Gerald 16 janvier 2018 at 10:18

      Et pour l’instant on en ajoute 2 avec la perf de Benoît Paire et celui issu du duel germanique entre Cédric-Marcel et Maximilien!

    • Gerald 16 janvier 2018 at 11:57

      1 hier et un troisième aujourd’hui (Berdych face à De Minaur) qui porte le total à 4!

  14. Montagne 15 janvier 2018 at 17:59

    En effet, un seul 6/0 (Nishioka vs Kholy).
    Mais déjà 3 TS 1/16 éliminés : Sock, Isner et Anderson va t on vers une hécatombe ?
    Nous sommes donc 8 sur la ligne de départ.

    • Antoine 15 janvier 2018 at 18:08

      Je vois que certains ont prévu beaucoup de bulles, mais les bulles, c’est assez rare en fait….Il suffit de regarder un vieux tableau pour le saisir, celui de l’année dernière par exemple : https://ausopen.com/sites/default/files/2017-11/2017_DrawReport_MS.pdf

      • Paulo 15 janvier 2018 at 19:06

        Effectivement, j’en compte 7 dans la moitié de tableau du haut (donc 14 en extrapolant à la moitié du bas).

        Là sur 32 matches on en est à 1, donc on est partis sur une base sensiblement plus faible.

        • Antoine 16 janvier 2018 at 00:46

          6 dans la moitié basse, ce qui fait 11 pour l’OA 2017….Les bulles interviennent presque toujours lors de deux premiers tours. Mon prono de 9 bulles me parait réaliste….

  15. Remy 15 janvier 2018 at 22:50

    J’arrive trop tard, mais bravo Montagne pour l’initiative !

    • Montagne 16 janvier 2018 at 09:36

      On refera pour RG peut-être avec des modifications.

  16. Patricia 16 janvier 2018 at 08:58

    Un jeune que j’avais oublié de compter car LL, Berrettini, s’est fait proprement sortir par Mannarino. C’est une question interressante, est ce que Manna va être aussi bon qu’en fin de saison ? Vesely au prochain tour, puis Thiem (qui habituellement s’en sort bien avec lui). Donaldson out contre Ramos. Zverev tranquille. Struff a sorti Kwon.

    Verdasco a sorti BA, qui paye ses matchs durs la semaine dernière, Chardy out contre Sandgren, Djoko trèèès tranquille contre Young. Goffin lâche un set au TB contre Bachinger. Juju Bennet passe un tour contre Daniel ! Querrey en 3 sets contre Lopez, bien après sa fin de saison pourrave. Raonic toujours tangeant physiquement out contre Lacko…

  17. Sam 16 janvier 2018 at 11:23

    Le temps que je comprenne les règles du jeu, il est déjà un peu trop tard… Mais merci Montagne !

    Enseignements principaux jusqu’à présent, et à la seule lecture du Score board, bon, a priori les doutes sont levés concernant Nadal, Djoko et dans une moindre mesure, Waw.
    Tsonga et Monfils vont très vite savoir où ils en sont exactement. Je mets une pèce sur Tsonga, pas sur Monfils.
    Les attitudes de Pouille, Paire (…) et dans une moindre mesure, de Moutet à la lecture de son interview post match sont préoccupantes. Comme le soulignait Antoine, Pouille ne veut rien remettre en question. Et il y avait du vent…
    Le cas Paire a été maintes fois dissequé, mais je me demande ce que lui dit T.Champion. En fait, qui lui parle pour lui dire quoi ?
    Là-dessus, l’interview de Moutet est intéressante. Même si le discours ne se résume pas à ça, la place du « j’ai pris du plaisir » est importante. Ca commence à faire un moment que l’on peut lire de ci de là dans les ruminations sportives, pas seulement en tennis d’ailleurs pour le peu que j’en sache, cette notion de « plaisir ». Mauresmo, je crois, communiquais pas mal là dessus. On peut y lire en filigrannes les discours de coaching qui s’appuie sur la valorisation d’une émotion positive pour motiver le joueur et ne pas le casser en le faisant trop se focaliser sur ses échecs. Mais il y a tout de même une question de dosage et au final, aussi l’hypothèse que cette recherche du « plaisir » n’aboutisse pas à une certaine tolérance envers soi-même… »Ca va quoi, j’ai tout de même pris du plaisir ». On peut imaginer que les coachs se nourrissent abondamment du sabir managérial sur la vision positive et les projections dans la réussite chères à Noah, entre autre. Sauf qu’il ne faut pas confondre vision positive et « plaisir ». Ce dernier est une conséquence, et encore, une conséquence éventuelle, et ne doit pas être un objectif en soi. Si ça devient un objectif, ok, le joueur prendra du « plaisir » – après tout, c’est cool de jouer au tennis – mais là, qu’importera le résultat…
    Deuxième chose avec Moutet qui semble en dire long sur le coaching actuel – je ne sais pas par qui il est entrain – c’est qu’il ne sait tout simplement pas qui il est. Dans son interview, il hésite à plusieurs reprises entre « je suis prêt » (prêt à gagner ces matchs là, etc…) et « je suis encore en formation ». Mais alors c’est quoi, exactement être « en formation » pour un joueur de tennis ? C’est à dire, à quel moment considère-t-il qu’il n’est plus « en formation » ? Question d’âge ? De classement ? Le résultat est que la moindre interview de gamin aux Petits As nous les montre les yeux rêveurs en train de dire qu’ils veulent être comme Nadal ou Fed, être N°1 et gagner des GC…5 ans plus tard, on les retrouve « en formation », ce qui doit s’apparenter on peut l’imaginer à une sorte de période plus ou moins définie avant d’obtenir une sorte de CDI de joueur de tennis pro. A se demander au final si le concept de « en formation » n’a pas juste été promu pour justifier l’embauche fédérale. Quoi qu’il en soit entre le « en formation » et le « plaisir », difficile de ne pas avoir là deux solides raisons de ne pas gagner.

    • Elmar 16 janvier 2018 at 12:17

      Stan a été assez clair: il sait qu’il ne sera plus là dans 10 jours. Il n’est pas sûr de ses appuis et doit retrouver de la musculature pour soutenir son genou. Le tournoi lui permet de se tester.

      • Colin 16 janvier 2018 at 14:57

        Certes, mais commençons d’abord par pendre Ivan Lendl.

        • Sam 16 janvier 2018 at 15:24

          Tsss…Au moins il nous emmerdait pas avec son « plaisir », Ivan.

          • Achtungbaby 17 janvier 2018 at 14:12

            Ivan sa technique c’était « défourailler le premier ». Point

            c’est sûr que sa chauffe bcp du ciboulot chez les jeunes d’aujourd’hui ! est-ce qu’à l’époque les joueurs avaient plus de soupape ? un petit rail de coke et ça repart ?

  18. Patricia 16 janvier 2018 at 13:50

    Au finish, les survivants en 21 ans ou moins : Ruud, Rublev, Shapo, Chung, Medvedev, Zverev, Khachanov, soit tous les qualifiés au Masters Next Gen + Ruud.

    De Minaur et Tiafoe se sont fait poids-lourdisés, avec un match plaisant pour Tiafoe, que j’espère vraiment voir rejoindre Rublev, Khachanov et Shapo dans le top 50.

    • Patricia 16 janvier 2018 at 13:55

      Prochain tour, ça se corse pour Shapo qui joue Tsonga (j’espère qu’il va récidiver son match de l’USO), et pour Khachanov qui prend del Po.

      Chung et Medvedev s’affronte, Rublev joue Baghda, Ruud joue Schwartzmann, Zverev évidemment ça reste modeste (Gojowczyk)

    • Paulo 16 janvier 2018 at 17:15

      Medvedev en est à 8 victoires consécutives (2 en qualifs + 5 dans le gd tableau à Sydney + 1 à l’OA), pas mal ! Sur sa lancée, il a de bonnes chances de battre Chung, sauf si c’est le match de trop.

      Sinon, ça fait donc 7 jeunes rescapés sur les 19 qu’on avait sur la ligne de départ. Aucune wc n’a passé le cap du premier tour : sans compter les wc (5), on a donc un ratio de 50% (7/14) : pas mal. Un qualifié est encore là : Ruud.

      J’ai vu des extraits du del Po – Tiafoe : ça jouait pas mal du tout, Del Po est prêt.

      De Minaur n’a pas fait le poids, je pense qu’il a payé l’accumulation de matches (10 en 2 semaines en comptant celui-ci)…

      Shapo et Khachanov ont le 2ème tour le plus dur. Ayant un faible pour le Canadien, j’aimerais bien le voir perfer – et tant pis pour Jo, place aux jeunes !

      Rublev devrait passer vs Baghdatis, quant à Ruud, il va être testé, quoique Schwartzy ne semble pas au mieux…

  19. Montagne 16 janvier 2018 at 14:38

    A la fin du premier tour, parmi nos 16 TS, il y a donc déjà 3 éliminations : Sock, Anderson, Isner.
    Personne ne marque de point jusqu’à maintenant.
    On a déjà 4 sets à 6/0. Comme le disait justement Antoine, ils ont principalement lieu dans les deux premiers tours, donc, probablement moins de 10, à moins que…

  20. Paulo 16 janvier 2018 at 17:19

    Je lis sur le site de l’Equipe que Mladenovic en est à 15 défaites de suite…

    La question est donc : battra-t-elle le record – mais en défaites – de Navratilova, qui en 1984 a aligné 74 victoires consécutives ?…
    Ou est-ce Thiem qui la perturbe à ce point ?

    • Colin 17 janvier 2018 at 10:14

      Le problème, si j’ose dire, c’est qu’avec la dégringolade au classement qui suivrait une telle série de défaites, à partir d’un certain moment elle ne jouerait plus que contre des joueuses extrêmement mal classées. Voire contre ma grand’mère.
      Ceci dit, ce cas un peu pathétique ne laisse pas d’interroger : pourquoi diantre ne va-t-elle pas (essayer de) retrouver son jeu dans des tournois de seconde zone?

  21. Paulo 17 janvier 2018 at 12:56

    Génial, Dimitrov vient à la rescousse de mon prono sur les sets à 6-0 : il vient de se prendre une bulle face à McDonald, au 4ème set.

    2 sets partout, c’est chaud pour Grigor : mon prono quant au vainqueur du tournoi pourrait bien en prendre un sacré coup quand même :mrgreen:

  22. Montagne 17 janvier 2018 at 13:41

    Dimitrov s’en sort au tie-break du cinquième set.

  23. Montagne 17 janvier 2018 at 13:45

    Autant (ou au temps) pour moi, il mène 7/6 mais il n’y a pas de casse cravate au 5 ème !!

  24. Antoine 17 janvier 2018 at 13:58

    Je suggère que la discussion sur le déroulement du tournoi se poursuive sur l’autre fil et que lorsque celui-ci sera saturé l’on revienne ici. La discussion sur le jeu de Montagne peut en revanche se poursuivre ici.

    Je tire donc provisoirement un trait.

    ——————————————————————————-

  25. Montagne 18 janvier 2018 at 09:02

    Querrey et Goffin battus au deuxième tour.

    Colin est le premier à marquer un point avec la défaite de Querrey.

  26. Montagne 18 janvier 2018 at 16:29

    Après le deuxième tour, Paulo et Gérald ont 1 point (Stan)

    Colin a deux points (Querrey et Stan).

    Un seul set à 6/0 dans le deuxième tour, donc un total de 5 pour 96 matchs.

  27. Montagne 19 janvier 2018 at 19:34

    Après les premiers matchs du troisième tour:

    Tsonga permet à Paulo, Antoine, Ziggy et moi-même de marquer 1 point.

    Et un 6/0 de plus, nous en sommes à 6.

  28. Montagne 20 janvier 2018 at 13:59

    Les éliminations de Zverev et Del Po donnent un point à Homais et Jérôme.

    On en est à 7 scores de 6/0 après le troisième tour ( 112 matchs).

  29. Montagne 22 janvier 2018 at 13:09

    Après les huitièmes de finale et les défaites de Djoko ( 1 point pour Jérôme) et de Thiem (personne ne marque).

    2 points pour Paulo, Gérald, Jérôme et Colin.

    1 point pour Homais, Antoine, Ziggy et moi.

    Toujours 7 sets à 6/0 avant les quarts.

  30. Montagne 24 janvier 2018 at 15:32

    On arrive en demi-finale et parmi nos 16 têtes de série, il n’y en a plus que deux en course : Roger et Cilic, le palindrome.

    Parmi les 14 TS qui ont été éliminés un seul n’a pas réalisé de contre-performance, c’est notre ami Carreno-Busta(N°10) battu par Cilic (N°6).

    Tous les autres, oui, les 13 autres, ont été battus par des joueurs moins bien classés qu’eux. Un belle hécatombe quand même.

    Seul le croate, s’il bat Edmund et chute contre Roger en finale peut rejoindre Carreno-Busta.

    Roger, lui, doit gagner le tournoi pour ne pas rejoindre la bande des 13.

    Si par hasard, Edmund bat Cilic et que Roger perde en demie ou en finale, Carreno-Busta sera le seul à réaliser un véritable exploit dans ce tournoi !!

    Etonnant, non ?

    Pour l’instant dans notre concours :

    Gérald et Colin : 3 points

    Paulo et Jérôme : 2 points

    Homais, Antoine, Ziggy et moi : 1 point

    Toujours 7 sets à 6/0

    • Elmar 24 janvier 2018 at 15:38

      Incroyable cette stat quand même!
      Je demande un calcul sur tous les GC de l’été Open pour établir un tableau comparatif des contre et des perf.

  31. Homais 24 janvier 2018 at 16:29

    Le test Berdych est donc passé. On était tous d’accord pour dire que c’était un vrai test et ça l’a été. Le tchèque y croyait et est bien entré dans le match, le Suisse était tendu. Le tournant, c’est une balle de revers long de ligne qui était il me semble une ballé de set pour berdych, que Fed rentre en point gagnant. Gonflé.
    Après, il débreake sur deux revers lâchés encore une fois : la machine s’était mise en route. Fin des espoirs de Berdych, qq amorties bien senties pour lui dire que le jeu n’allait pas être que sur du fond de court, des slices et des cd gagnants…

    Je doutais de son niveau réel, il montre qu’en night session et contre un adversaire qui joue en rythme, il est bel et bien là. Lui joue toujours plus vite que l’autre (à part contre Del Po et ses frappes de mule… et contre le Goffin de Londres), raison pour laquelle je ne pense que pas que Chung ait beaucoup plus d’arguments à opposer en demie : pas un gros service régulièrement, pas de coups d’attaque létaux, il court et renvoie, mais il risque d’avoir un peu moins de temps que contre ses précédents adversaires pour courir et renvoyer justement. Le jeu en rythme, Federer est réglé pour ça et pour entrer chaque fois un peu plus dans le court puis venir au filet. Toute une panoplie de coups beaucoup plus complète que ses adversaires.

    Pour moi, avantage net à Federer, avec l’expérience en plus plus de ce genre de match et le fait que le Suisse adore jouer les petits jeunes et leur montrer de quoi le tennis est fait.

  32. Homais 24 janvier 2018 at 17:08

    Paulo a raison en parlant de la communication de Nadal. Il souffre d’une lésion du psoas de grade 1, pas un gros truc donc. Dont acte.
    Mais deux semaines d’arrêt qu’il s’octroie, avant de repartir à l’entrainement. « Los médicos me dicen que en dos semanas podré estar en pista reanudando de forma progresiva mis entrenamientos.
    El tiempo normal de recuperación es de alrededor tres semanas con lo que en principio no cambia nada en mi calendario y jugaré en Acapulco, Indian Wells y Miami. »

    Temps normal de récupération : 3 semaines, mais au bout de deux, il va recommencer l’entrainement avec des risques de rechute. Surtout, il ne change rien à son programme, avec Acapulco sur dur… puis les deux masters 1000 sur dur. Qui disait qu’il y avait trop de tournois sur dur ? Qui l’oblige à s’aligner sur les trois tournois au lieu de chercher la récupération totale ? Qui l’oblige à reprendre sur dur plutôt que sur terre ? Personne, lui seul le choisit, et il le fait à mon sens pour la place de numéro 1.

    Je pense qu’il s’accroche trop à sa place de numéro 1, finalement, c’est là la clé de ses choix : il fait Bercy mal en point pour assurer un tour et le numéro en fin d’année, et là, il repart au combat précocement pour défendre ses 300 points d’Acapulco… Le problème pour lui, c’est que si Fed gagne l’OA (et Nadal doit y croire…) et que Nadal ne se pointe pas à Acapulco, Fed repasse numéro 1 sans avoir besoin de jouer même Dubaï, où il défend une misère de points.

    Mais à courir ainsi la place de numéro 1, Nadal risque de griller son début de saison tout court, sa préparation ensuite sur terre.. La différence actuelle entre Nadal et Fed, c’est que Fed ne fait pas du numéro 1 une priorité. Nadal devrait voir où cette course a mené Murray et en tirer des leçons.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis