« La relève se fait attendre » : une illusion d’optique

By  | 22 février 2018 | Filed under: Actualité

 

Federer père et fils

Faudra-t-il attendre cette relève… ?

 

 

 

Les gens qui suivent le tennis d’un peu loin, les médias plus ou moins spécialisés, mais aussi les personnes les mieux informées – j’ai nommé la communauté des 15lovers – reprennent à l’envi une antienne qui semble indiscutable : « La relève se fait attendre », laquelle se décline en couplets du type « Le Big Four truste tout : que font les jeunes ? », « Est-il normal que Federer soit numéro un à 36 ans : que font les jeunes ? », « Le public va finir par se lasser de voir toujours les mêmes : que font les jeunes ? »

A priori, le constat est difficilement réfutable, qui se trouve reprendre un des leitmotivs les plus partagés par tous les peuples du monde et depuis la nuit des temps : « Y a plus de jeunesse », « Ils sont plus bons à rien », « De notre temps, nous zôt, on aurait tout bouffé sur notre passage »… Sauf qu’à mon avis ce n’est pas si simple que cela.

Ma thèse est que la relève a déjà eu lieu, trois fois, et que deux joueurs d’exception empêchent juste la quatrième relève… et créent cette illusion que les jeunes ne foutent rien.

Les faits :  Federer est l’actuel numéro un à 36 ans. Le numéro 2 est Nadal, qui va sur ses 32… Ensuite, on a qui ? Cilic, 29, Dimitrov, 26, Zverev, 20, Thiem, 23 puis Goffin, Sock.

 

Federer a dominé le tennis jusqu’en 2008 (en gros de 23 à 26 ans), Nadal a pris la relève comme numéro un en 2008 vers 22-23 ans (un numéro 1 assez précoce, mais il avait été un vainqueur de Grand Chelem précoce en regard des canons actuels). Après quelques passages de témoin avec Fed en 2009 et 2010, c’est Djokovic qui reprend le flambeau en 2011 : il a 24 ans et est un peu plus jeune que Nadal, d’un an. Sa domination dure jusqu’en 2015, avec un intermède Nadal en 2013, puis où il cède devant quelqu’un de sa génération, Murray, du même âge, en toute fin d’année. Les deux entrent alors dans la trentaine et… dans un cycle de blessures typique des conséquences des efforts du haut niveau.

Et donc je pense que la relève de Federer a eu lieu, pour un plus jeune Nadal, qui l’a cédé à Djokovic et Murray, un an de moins… qui auraient pu/dû céder la place à Cilic (un an de moins que les deux précédents), Dimitrov (3 ans de moins que le précédent), puis Zverev et Thiem (6 ans et 3 ans de moins).

La logique voudrait que la suite de l’histoire s’écrive ainsi :

« Les deux joueurs dominants, trentenaires, cèdent donc la place à un leader plus jeune, Marin Cilic, qui a déjà remporté un tournoi majeur, l’USOpen, et qui vient de remporter Wimbledon 2017. Roland Garros n’a pas échappé à Wawrinka, déjà vainqueur de deux tournois du GC. Un leader sans doute éphémère, le Croate, car talonné par de plus jeunes qui sont en train de confirmer au plus haut niveau, le Bulgare Dimitrov, le Belge Goffin, la génération des 26 ans qui est train logiquement d’arriver au pouvoir avec un tennis complet.

Derrière, les jeunes pousses sont déjà là, qui pointent : Zverev, en chef de file, qui n’a que 20 ans, rappelons-le et un très gros potentiel. A confirmer mais il a le temps, deux ou trois ans avant d’être à l’âge auquel Federer a pris le pouvoir, c’est dire. A moins qu’il ne soit doublé sur le fil dans quelques années par de plus jeunes encore qui semblent ne douter de rien et taper dans tous les coins, Shapovalov, de Minaur à leur tête. »

Mais ça, c’est du tennis-fiction… On aurait eu, avec ce récit, une relève finalement assez régulière au plus haut niveau agrémentée de quelques passages de témoins entre les 4 poursuivants si…

… s’il n’existait pas en fait deux joueurs totalement hors norme, qui défient les statistiques et qui le font par des qualités ici maintes fois décrites : la talent naturel et la palette totale du Suisse, l’ultra-domination sur terre de l’espagnol alliée à un physique et une volonté hors norme. Qualités qui en font des joueurs au-dessus du commun, même du commun des numéros 1 mondiaux, et les a replacés aux avant-postes qu’ils avaient quittés depuis… plus de quatre ans (2013 pour Nadal).

Enlevez Federer et Nadal et vous avez des leaders ATP de 29, 26, 20 et 23 ans, suivis de Goffin et Sock. Bref, une relève régulière… Les jeunes ne sont ni plus mauvais, ni plus résignés que les générations précédentes : c’est juste que deux joueurs hors norme continuent à écraser le classement alors qu’ils auraient, « logiquement », dû disparaître progressivement des premiers rangs, une fois évincés de la première place, comme l’avaient fait bien gentiment leurs prédécesseurs nommés Hewitt, Safin, Roddick…

About 

Classé 15/4, je joue au tennis depuis 40 ans... Appris à jouer avec une prise marteau, des années à m'en débarrasser.

643 Responses to « La relève se fait attendre » : une illusion d’optique

  1. Elmar 12 mars 2018 at 8 h 04 min

    Qu’est-ce que Zverev est nul depuis le début d’année!

  2. Antoine 12 mars 2018 at 8 h 10 min

    Zverev-le-jeune out. Ferrero avait raison…Schwartzman out lui aussi…

  3. Homais 12 mars 2018 at 9 h 59 min

    Zverev menait 4-1 au dernier. Il se liquéfie ensuite. Il n’est pas encore prêt pour jouer la relève…

  4. Paulo 12 mars 2018 at 11 h 14 min

    Les déceptions, après deux tours, parmi les « jeunes » (nés en 91 et après) : Dimitrov, Zverev, Pouille, Schwartzy, Edmund, Rublev voire Khachanov et Shapovalov.

    Ceux des jeunes qui tiennent leur rang : Thiem, Sock, PCB, Chung, Krajinovic.

    Ceux qui sont en forme : Coric, Medvedev, Fritz et les mal classés Bhambri et Daniel, tombeurs respectivement de Pouille et de Djokovic.

    Parmi les moins jeunes, voire vieux, qui perfent : Sousa, Sela, P2H, Baghdatis, Chardy…

    Je ne vois plus comme favoris pour le titre que Federer, Cilic et Del Po. Comme outsiders : Thiem, Anderson, Sock, Berdych.

  5. Paulo 12 mars 2018 at 11 h 45 min

    Certains me trouveront peut-être lourd, mais sur Pouille, son classement est un peu en trompe-l’oeil :

    Sur les 12 mois passés, il a rencontré 8 fois seulement des top 25, et il a perdu 6 fois (parmi ces top 25, deux tops 10 : Nadal et Goffin, il perd les 2 fois).

    Su ses 2420 points à l’ATP, 800 proviennent des tournois de Vienne (500) et de Dubai (300) : à Vienne, il bat au mieux le 19ème mondial (Tsonga) et à Dubai, au mieux le 34ème (Krajinovic) ; en clair, 2 ATP500 ne valant pas mieux que des 250. Bref il mérite tout juste 2000 points, autrement dit la 18-20ème place mondiale.

    J’ai été enthousiaste sur ce joueur en 2016, je suis en train de déchanter…

    • Paulo 12 mars 2018 at 11 h 47 min

      Je voyais en lui le successeur de Tsonga, mais il est de plus en plus clair qu’il n’en a pas le niveau…

      • Antoine 12 mars 2018 at 13 h 30 min

        Jo est bien meilleur que lui. C’est franchement le niveau au dessus.

        D’ailleurs il suffit de se souvenir de leur dernier match ou Pouille n’a pas vu grand chose avant de bénéficier d’un abandon inespéré…A Vienne, Pouille avait été bon et Jo était fatigué.

        Pouille me parait être un bon top 15-20…

        • Paulo 12 mars 2018 at 14 h 51 min

          À ce sujet, Pouille sur les 12 derniers mois, hors top 25, gagne 71,7% de ses matches seulement (38 victoires et 15 défaites).

          Tsonga, sur l’ensemble de sa carrière, gagne 76,94% de ses matches hors… top 10 ! (donc des joueurs en moyenne sensiblement plus forts)

          Je vois aussi qu’Eurosport n’y va pas avec le dos de la cuiller avec Pouille : https://www.eurosport.fr/tennis/masters-indian-wells/2018/lucas-pouille-sorti-d-entree-par-yuki-bhambri-110e-mondial_sto6672530/story.shtml
          Extrait : « Cet accroc majeur confirme l’incroyable inconstance du Nordiste. Depuis le début de la saison, en cinq tournois, il a désormais atteint trois fois la finale et disparu à deux reprises au premier tour. C’est tout ou rien.
          Malheureusement pour Lucas Pouille, quand c’est rien, c’est quand ça compte le plus. »

  6. Sam 12 mars 2018 at 15 h 56 min

    Communication de mon comité départemental, par mail :

    Objet : Dossier inscription BREIZ CUP 2018

    « Bonjour

    Vous trouverez en pièce jointe le dossier d’inscription à la BREIZ’CUP.
    La BREIZ’CUP s’adresse aux joueuses et joueurs à partir de 2003 de NC à 15/1.
    Date limite d’inscription 25 avril 2018.

    Cordialement, la commission tennis féminin

    CD 35 Tennis, Maison Départementale des Sports
    13 B avenue de Cucillé, 35065 RENNES Cedex »

    Ca donne envie, hein ? Histoire de comprendre, j’ouvre la pièce jointe (vu que c’est la « commission tennis féminin qui organise » et tient absolument à faire savoir que c’est elle, j’ai l’impression que c’est pour les filles…)

    Pièce-jointe :

    « TOURNOI MIXTE BREIZ’CUP
    Règlement 2018

    – A1 Généralités
    Le tournoi se déroulera le mardi 1er mai sur le site du TC Chateaubourg
    .
    L’épreuve est un tournoi par équipes mixtes, ouvert aux compétiteurs à partir de 15 ans.

    A2 Organisation

    L’épreuve est organisée par le CD 35, avec délégation à la Commission Féminine
    Le Juge Arbitrage de l’épreuve sera assuré par Danielle A.
    Les parties se dérouleront sans arbitre conformément aux règlements sportifs.
    Les équipes devront se tenir à disposition des JA sur le site pendant la durée de l’épreuve.

    A3 Engagements

    Les équipes seront validées dans l’ordre d’arrivée de leurs inscriptions au Comité Départemental.

    Les engagements pourront être clos sans préavis, en fonction des possibilités d’accueil.

    Lors des inscriptions, chaque club remettra la liste type des équipes engagées, toutefois celle-ci pourra être modifiée au plus tard 10 jours avant l’épreuve.

    En cas de forfait d’une joueuse, ou d’un joueur pour l’épreuve, le club pourra pourvoir à son remplacement,par une joueuse de classement identique, ou inférieur et dans ce cas le poids de l’équipe sera revu.

    A4 Qualifications

    Tout joueur ou joueuse participant à l’épreuve devra être en possession de sa licence 2018 avec autorisation de jouer en compétition.

    B1 Fonctionnement

    L’épreuve se déroulera par poules et niveau. La position dans la poule sera
    attribuée selon le poids des équipes (classement)

    Etc, etc, etc.

    18H Remise des prix et pot de clôture ».

    Avec des communiquants comme ça, c’est pas gagné pour la fédé….

    • Guillaume 12 mars 2018 at 16 h 36 min

      non mais t’as fini, toi… :mrgreen:

      ceci dit, je ne sais pas si vous avez vu, mais le charme unique des interclubs c’est quand même que messieurs Dupont et Durand, classés 30/3, 30/2 ou 30/1, je ne sais plus, ont pu respectivement croiser la route de Tomas Enqvist et d’Arnaud Clément quelque part en ligue de Provence ce week-end.

      ça vaut tous les trips d’inscription à un Future pour repartir fanny face à Dan Added, je trouve.

  7. Elmar 12 mars 2018 at 21 h 56 min

    Qqn a un lien pour suivre Roger?

    • Elmar 12 mars 2018 at 22 h 09 min

      Bon j’ai trouvé. Il a fait le con en dilapidant un break d’avance, puis en merdant des balles de re-break. Il mène quand même 3-2.

  8. Paulo 12 mars 2018 at 22 h 22 min

    Fed a mis 4 jeux pour se régler, depuis ça défile… c’est là qu’on voit les limites d’un Krajinovic.

  9. Elmar 12 mars 2018 at 22 h 47 min

    C’était vite expédié, cette histoire!

  10. Homais 12 mars 2018 at 23 h 00 min

    On a eu une séance de trois ou quatre amortis magnifiques. Le Serbe a explosé, Federer a réglé son jeu d’attaque, il sera dur à prendre. Il monte en puissance, Chardy pourrait l’aider à continuer à se régler, tout en lui posant peut-être plus de problèmes par sa puissance. Mais il a aussi lâché beaucoup de fautes contre Mannarino, qui ne pardonneront pas contre Fed.
    On est parti pour un quart assez excitant contre Chung, Berdych ou Thiem et je vois bien… Berdych se pointer encore après s’être défait des deux autres. Ce sera un match à gros enjeu pour Fed, du côté de la place de numéro 1, pour deux semaines de plus et probablement même jusqu’à Wimbledon.
    En attendant, ne boudons pas notre plaisir, ce devrait être sympa contre Chardy, qui devra tenter, comme Krajinovic, de tenir le rythme imposé par le Suisse, mais pas sûr qu’il n’explose pas comme lui non plus.

    • Ulysse 13 mars 2018 at 0 h 08 min

      Fed numéro un jusqu’à Wimbledon c’est assez facile il faudrait qu’il fasse demi et demi dans les deux M1000 américains ou finale et quart ou une victoire.
      A moins que Nadal fasse une saison de terre encore plus démente que l’année dernière mais il avait mis la barre très haut.

      • Antoine 13 mars 2018 at 9 h 09 min

        Le résultat réellement excellent pour Roger serait une victoire et une finale. Dans ce cas, il resterait numéro uno même si Rafa gagnait à Monte Carlo, Barcelone, Madrid, Rome et Roland…

        Ce que je n’aime pas, c’est qu’il recommence à parler de jouer sur terre battue et dis qu’il prendra sa décision après Miami, indépendamment des nouvelles de Rafa par conséquent. Pour moi, le seul truc qui peut justifier d’aller jouer sur terre battue, un tournoi avant Roland, puis Roland, c’est si Rafa est forfait à Roland. Et encore, cela diminuerait certainement ses chances pour les deux autres GC de la saison et augmenterait les risques de blessure…Et si Rafa est à Roland, cela n’a vraiment aucun intérêt puisque le Terreminotaure gagnera évidement…Ce qui n’empêche pas Roger de déclarer qu’il « adorerait jouer Rafa sur terre au meilleur des cinq sets ». Il a perdu la raison, le pauvre…

        • Achtungbaby 13 mars 2018 at 10 h 02 min

          Oui, ça devient très inquiétant sa façon d’en parler… Car il en parle d’une façon qui laisse penser qu’il va y aller.

          Et il ne partage pas ta vision des choses sur ce qui pourrait justifier sa venue à RG : il dit qu’il adorerait jouer Nadal à RG, alors que toi tu l’y envoie seulement en cas de forfait de l’espagnol…

          • Paulo 13 mars 2018 at 10 h 09 min

            Il est devenu fou : il se faire mal à Roland, être obligé de zapper la saison sur gazon et jouera comme un pied en fin d’année…

            • Antoine 13 mars 2018 at 10 h 26 min

              Alzheimer peut être..Il a du oublier comment Rafa joue sur terre..Il a dû aussi oublier à quel point il avait eu du mal à le battre en 5 sets à Melbourne l’année dernière, sur surface rapide, pour la première fois depuis..10 ans au meilleur des cinq sets..Ou alors, il est à nouveau gagné par la mégalomanie depuis qu’il est numéro un..Qu’il commence par ne pas paumer sa place et gagner ce tournoi..J’espère que Luthi et Lujbicic sauront le raisonner…En plus, il raconte tout cela en disant qu’il doit être complètement focus sur IW et que ce serait une lourde erreur de sous-estimer qui que ce soit. Je me demande s’il n’a pas besoin d’une défaite pour revenir sur Terre…

              • Achtungbaby 13 mars 2018 at 10 h 40 min

                oui, la folie douce…

                il a décidé de battre Nadal en jouant sur le point fort de l’espagnol, comme au bon vieux temps !
                Et comme au bon vieux temps il explosera en revers, avec des balles à 2 m de hauteur. Pas loin de penser qu’en effet il a besoin d’un petit rappel…

                N’importe quoi le vieux.

              • Patricia 13 mars 2018 at 11 h 08 min

                J’espère que son équipe va le calmer… l’an passé, ce sont eux qui n’étaient pas chauds du tout, et leur avis l’a emporté.
                Vous êtes sûrs que c’est pas de la soupe pour les medias ?

              • Achtungbaby 13 mars 2018 at 11 h 17 min

                Patricia, souhaitons que ça soit de la soupe, mais autant l’an passé on avait vu venir l’impasse sur la TB dans son discours post tournée américaine, autant là il fait le bravache.
                Donc on s’inquiète…

    • Antoine 13 mars 2018 at 7 h 59 min

      Il a été excellent le Vieux, à part ce debreak en début de match qui a du l’énerver…Mal en a pris au serbe qui a pris une rouste mémorable. Après le match, j’ai lu que Roger avait aligné 17 points de suite. C’est très rare. Bref, il est rentré dans le tournoi et il faudra être très fort pour l’en sortir..Et effectivement qq amorties sublimes dans le lot. Go Roger !

      Chardy est en forme et en confiance. Par ailleurs, il a des armes que n’a pas Krajinovic : un service et un gros coup droit. Il a déjà battu Roger. Il est dangereux.

  11. Antoine 13 mars 2018 at 7 h 40 min

    L’une des raisons pour lesquelles je déteste les abandons de ces mauviettes qui devraient jouer jusqu’à ce que mort s’ensuive est que les paris sont annulés : Cuevas avait une bonne cote de 3.55 et voilà que cette petite nature de Thiem abandonne au lieu de jouer 2 jeux de plus..Crapule !

    • Patricia 13 mars 2018 at 11 h 12 min

      Apparemment il s’est blessé à la fin du premier, il a donc bien essayé de continuer en jouant 16 jeux supplémentaires (et s’il abandonne, c’est peut être que ça c’est aggravé en jouant ?)

      • Antoine 13 mars 2018 at 12 h 12 min

        J’ai vu cela et suis sur que si c’etait lui qui menait 4-2, il aurait continué à jouer…Il abandonne juste parce qu’il est sûr de ne plus pouvoir gagner..À ce compte là, il y a beaucoup de matchs qui pourraient se terminer ainsi…

        • Patricia 13 mars 2018 at 12 h 24 min

          C’est vrai que c’est le plus probable. Mais bon, ça ne me choque pas outre-mesure ; il en irait différemment pour un match plus symbolique, une finale importante où ça fait plaisir à l’adversaire et au public. Là, je suis sûre que l’adversaire est plutôt content… (Quant au public, ça dépend comment il jouait.)
          Dans la perspective d’un joueur pro, je trouve ça logique de jouer la précaution si on ne peut pas gagner. La loyauté doit aller aux spectateurs qui payent leur place et aux organisateurs, mais là je suis plus choquée vis-à-vis des joueurs qui vont sur le terrain alors qu’ils ne sont pas à 100%, parce que plus de mauvais spectacle quand l’issue est bouclée, ce n’est pas forcément un plus…

          Quant aux usagers des paris, s’il n’y a pas de retombées économiques pour les joueurs (je ne sais pas ce qu’il en ait, mais j’imagine que c’est très indirect), je ne vois pas trop pourquoi on prendrait des risques économiques et de santé pour eux. A vrai dire il est de plus en plus courant que les joueurs se fassent menacer et horriblement insulter sur les réseaux sociaux par des parieurs frustrés psychopathes, ça doit peu les inciter à pleurer sur leur sort même dans le cas où ils sont au courant du réglement sur les abandons.

          • Antoine 13 mars 2018 at 13 h 35 min

            Thiem était parfaitement capable de faire deux jeux de plus sans risquer quoi que ce soit quand il a abandonné. Regarde la balle de match. C’est son choix. Ce n’est pas fair play, mais le fair play, il est vrai qu’ils s’en fichent pas mal pour la plupart. Il y a des joueurs qui abandonnent des matchs et d’autres qui n’abandonnent pas, à moins de ne vraiment pas pouvoir continuer. Thiem fait partie de la première catégorie…

            Si tous les joueurs qui ne sont pas à 100% déclaraient forfait, il n’y aurait plus beaucoup de matchs…Ils ont tous des bobos ici ou là la plupart du temps, en réalité

            IL n’y a aucun lien entre les paris et le circuit pro, si ce n’est que certains matchs peuvent être truqués. Mais ceci fait l’objet d’une surveillance stricte. C’est simplement la politique des sites de paris de rembourser les mises quand un match se termine par un abandon. Leur discours est de dire que cela vise à réduire les délits d’initiés. La vraie raison est que cela augmente leurs marges.

          • Paulo 13 mars 2018 at 13 h 37 min

            + 1 Patricia

            PS : Antoine, l’an dernier tu traitais ce genre de joueurs de fumiers, cette année, de crapules. Doit-on considérer ce changement comme un progrès, ou plutôt comme une régression sémantique ? :mrgreen:

            • Antoine 13 mars 2018 at 13 h 41 min

              C’était à Melbourne en début d’année. C’est la troisième fois que cela m’arrive et les deux premières étaient à Melbourne..Déjà, ce n’est pas facile de gagner un pari alors si en plus on annulle les paris que je gagne, cela devient vraiment hard…

              Thiem est une petite mauviette, une chocotte, voilà tout !..

  12. Paulo 13 mars 2018 at 10 h 06 min

    9 = 2 + 3 + 4

    C’est le nombre de jeux perdus par Coric depuis le début du tournoi.

    Prochain adversaire : Fritz, qui évolue à domicile, et qui l’an dernier avait sorti Paire puis Cilic sur ce même tournoi d’Indian Wells… le Californien a éliminé Rublev puis Fernando, pour l’instant.

    • Antoine 13 mars 2018 at 10 h 35 min

      Plus Opelka au premier tour après avoir sauvé une balle de match…L’année dernière, il avait percé pour la première fois en battant Cilic mais il avait paumé le match suivant. Là, il sort Rublev et confirme derrière. De son côté, Coric n’a jamais aussi bien joué de sa vie, selon ses propres termes, pour mener 6-1 3-0 contre BA. Je m’attendais à un match indécis d’autant que BA est en grande forme et qu’au vu de son premier match il semblait avoir bien récupéré de Dubaï. Or, il prend une taule..Coric va battre Fritz, je pense, et donc aller en quarts…voire plus loin parce que Carreño Busta ou Anderson, c’est jouable. On va peut-être le retrouver en demies..

    • Patricia 13 mars 2018 at 11 h 19 min

      Coric a beaucoup progressé sur les jeux de service : en 2016, il est 35è au classement de l’indice service de l’Atp, 25è en 2017 et sur les 52 semaines, il passe 20è.

      • Antoine 13 mars 2018 at 14 h 09 min

        Je trouve que leur indice est pourri : des six paramètres pris en compte, il n’y en a qu’un qui compte en réalité, c’est la fréquence avec laquelle on remporte ses jeux de service.

        Et là dessus, la progression de Coric est encore plus impressionnante :

        2015 : 74ème
        2016 : 63ème
        2017 : 21ème (et dernières 52 semaines : 22ème).

        • Patricia 13 mars 2018 at 18 h 33 min

          J’ai regardé, et effectivement c’est assez costaud : il est au niveau de Lopez, 32è mondial, et Edmund, 25è.

  13. Patricia 13 mars 2018 at 11 h 27 min

    Chung a battu Berdych en 2 sets, il devrait s’imposer contre Cuevas qui n’est passé que grâce à la blessure de Thiem. Ca sera peut-être le match où Roger va devoir le plus bosser (sauf un bon del Po ou Cilic en finale)….

    Les jeunes encore en lice sont Fritz et Coric, qui s’affronteront au prochain tour, et Chung. Pour tous les 3, c’est à l’issue de perfs assez costaudes (ça compense les déceptions de Pouille, qui doit être rincé, Zverev – crise de croissance ? – Edmund – en reprise- et Rublev – qui a perdu contre un autre jeune)

    • Paulo 13 mars 2018 at 13 h 52 min

      Oui, je pense que Chung devient un joueur dangereux, même pour les meilleurs.

      Des trois jeunes encore en course, il est celui qui bat le mieux classé (Berdych) et a priori pas spécialement fatigué, à la différence de RBA, ou inconstant, à la différence de Verdasco.

      Pour Pouille, je ne crois pas que sa contre-perf soit uniquement liée à la fatigue ; j’en ai parlé plus haut en détail, à mes yeux il ne vaut pas mieux que top 15-20 – et pour changer de catégorie il va devoir améliorer son jeu d’une manière ou d’une autre (en commençant peut-être par son service).
      Et s’il n’est « que » rincé, ça montre quand même un problème en matière de gestion de son calendrier, parce que privilégier les petits tournois au détriment des Masters 1000 quand on vis le Masters en fin d’année, euh…

      • Achtungbaby 13 mars 2018 at 14 h 23 min

        Est-ce qu’en l’état actuel de son service, plutôt faible, Chung peu vraiment être si dangereux que ça pour les meilleurs ?

        • Antoine 13 mars 2018 at 14 h 46 min

          Pour ceux qui prennent rarement le service adverse ou gagnent peu de tie breaks, clairement oui…

          Mais même un joueur comme Pataud qui est pourtant 6ème au classement selon la fréquence des jeux de retour remportés sur dur au cours des cinquante dernières semaines vient de prendre 4 et 4…

          Chung est 10ème selon ce même critère..

          Ceux qui sont très très bons pour remporter leurs jeux de service sont davantage à l’abri.

          • Achtungbaby 14 mars 2018 at 8 h 59 min

            en fait dans « les meilleurs » je ne mettais pas Pataud, qui, il est vrai, est 6è…

            Dans les meilleurs je mettais disons les vainqueurs de GC.

  14. Patricia 13 mars 2018 at 12 h 33 min

    J’ai lu le passage sur les propos de Fed pour la terre battue et franchement, je ne trouve pas ça très inquiètant :  » Il reste celui qui se déplace le mieux sur terre. Je ne sais pas si je me déplace mieux qu’avant sur terre, je n’ai pas joué dessus depuis un bon moment. Le fait que je joue ou pas sur terre ne dépend pas de la présence ou de l’absence de Rafa et Novak. Ça dépend de ce que j’ai envie de faire, de comment éviter la blessure, de ce que ma tête me dit de faire. » … »Mais il n’y a aucune garantie que j’aurais plus de chance aujourd’hui que par le passé. Je pense toujours qu’il est le joueur à battre sur terre et il sera sans doute pour toujours le meilleur joueur de l’histoire sur terre.»

    La tête, notez bien. Il ne va pas reconnaître un calcul impliquant qu’il a « peur » d’affronter un rival et ne dédaignerait pas un titre « amoindri ». Il n’a pas l’air bien de s’illusionner sur le rapport de force vis à vis de Nadal sur terre.

    Quant à « Mais j’adorerais jouer Rafa sur terre, au meilleur des cinq sets, ne vous méprenez pas. J’aimerais voir ce qui se passerait maintenant. » ça c’est sa gourmandise pour le jeu, sa façon de se motiver en se racontant des histoires de défis excitants pour lui et pour la galerie. Mais ça vient strictement en réponse à la question précise du journaliste – et il ne va pas dire qu’il le redoute.

    • Antoine 13 mars 2018 at 13 h 26 min

      Certes, mais reste qu’il y a quelques jours il parlait déjà de son envie de rejouer à Roland…Visiblement, cela le travaille.

  15. Patricia 13 mars 2018 at 12 h 44 min

    Un article de Clarey sur la réforme de la Davis Cup : https://www.nytimes.com/2018/02/26/sports/tennis/davis-cup-itf-pique.html

    C’est le plus riche en infos que j’ai lu, notamment sur le format proposé. Par exemple, il n’y aurait que 2 équipes participantes éliminées au stade des RR qui joueraient directement les barrages, les autres affronteraient directement les vainqueurs des barrages (modalités classiques) pour rester.

    Piqué a aussi bien joué le coup en jouant l’ATP contre l’ITF, puisqu’il a d’abord proposé de créer son évènement avec l’ATP. La Coupe Davis aurait eu énormément de mal à soutenir la comparaison s’ils avaient vendu leur truc à l’ATP et que les stars avaient accepté de la jouer…. La grande majorité des revenus de l’ITF en provient apparemment.

    • Patricia 13 mars 2018 at 12 h 48 min

      le prize money resterait inférieur à celui des GC (20 millions contre 36 à RG) mais les joueurs seraient aussi moins nombreux (104 contre 128).

      • Antoine 13 mars 2018 at 13 h 24 min

        La dotation de Roland était bien de 36 M€ mais ceci comprend le prize money plus les allocations journalières versées au joueurs et le coût de leur hébergement. Et ceci permet de rémunérer à la fois les épreuves de simples, hommes et femmes, ainsi que les doubles..Autrement dit, pour les joueurs, ce truc sera plus rentable que Roland.

        • Patricia 13 mars 2018 at 18 h 20 min

          ouch.

  16. Perse 13 mars 2018 at 15 h 20 min

    J’ai trouvé des photos de Fernando Gonzalez qui a du se rattraper sur le bon vin vu comment il a ballonné: https://www.facebook.com/legendscuppalma/photos/pcb.1745610962148205/1745610912148210/?type=3&theater

  17. Homais 13 mars 2018 at 17 h 21 min

    C’est évident que Roger doit avoir envie de jouer RG. Comment pourrait-il en être autrement ? C’est un compétiteur, RG est un grand tournoi, il a beaucoup joué sur terre et sait le faire même si cela nécessite de tout autres efforts que le dur, Nadal est son grand rival et l’état des forces en présence actuel lui permettrait d’aller le défier. Evidemment qu’il en a envie.
    Gagner Roland, il peut. Gagner Nadal à RG, non, car s’il l’affronte ce sera en finale et Nadal en finale, cela veut dire qu’il sera au top.
    Après, il se connaît et Patricia a raison de dire qu’il n’est pas si fada que ça et qu’il pourrait bien refaire juste comme l’année passée. Lui seul sait s’il peut jouer ou pas. Faisons-lui confiance…

  18. Renaud 14 mars 2018 at 8 h 35 min

    Cette interview de Fed ne m’inquiète pas plus que cela du moment que j’espère le voir faire une belle performance sur ces 2 tournois et que fatigué la raison reprendra la dessus.
    Maintenant et au vu de son année 2017 record qui aurait même pu potentiellement être historique s’il n’avait pas fait sa seule mauvaise programmation avant l’USO (sans oublier cet empâfé de Murray qui a trahi, triché et magouillé le tableau par son forfait de dernière minute) je n’ai pas envie de le voir sur TB.
    Car même s’il y performait il le paierait sur la suite de la saison…..peut-être pas à Wimbledon car tout comme Nadal sur TB il a quand même les cartes en main sur cette surface mais plutôt sur la suite de la saison.
    Mais comme il est loin de ne manier que la langue de bois en interview et même s’il reconnait clairement que Nadal est le meilleur joueur de TB de l’historie il semble évident et l’orgueil du bonhomme n’est plus à démontrer que rencontrer et battre le meilleur joueur de l’histoire sur cette surface doit faire plus que titiller son égo.
    Bref il aurait envie
    Bref il aimerait le faire
    Bref il doute ou même il est certain qu’il ne peut pas gagner un Nadal en forme à RG
    Mais malgré tout les brefs du monde ça le titille !!!

    • Le concombre masqué 14 mars 2018 at 12 h 07 min

      Je ne vois pas comment on peut raconter que jouer deux tournois de Tb hypothéqueraient la fin de saison de Roger.

      L’idée est de :
      - ne pas faire trop de matchs rapprochés, donc avoir des semaines de récup entre chaqque tournoi et typiquement un gros bloc de récup après un GC ou après l’enchaînement IW/Miami.

      - ne pas faire plus de 70 matchs dans l’année.
      Il peut très bien faire Rome et RG, et s’il va loin dans ces deux tournois et à Wimbly, faire sauter la Rogers Cup, et s’il va encore loin à Cincy et à l’USO faire sauter Shanghaï…

      Il le sait très bien et c’est pour cela que ça le titille, car il y a plus de points/dollars/prestige à prendre à Rome et RG (surtout avec Rafa déglingué) qu’à Montréal et Shanghaï par exemple…

      • Homais 14 mars 2018 at 13 h 19 min

        Je suis d’accord avec ça pour l’essentiel… Entre Miami et Rome, un mois et demie. Largement de quoi se repose, faire du foncier, du spécifique terre battue. Puis Rome une semaine de repos et deux semaines de Rg, qui finit le 10 juin.
        Le seul pb, ce sont les appuis spécifiques à la terre, les rebonds plus hauts qui font forcer en revers, et ensuite qu’il n’y a qu’une semaine avant Halle. Puis une autre avant Wim.
        Objectivement, il n’a pas besoin de beaucoup de temps pour s’adapter au gazon…
        Le seul pb, c’est juste les efforts spécifiques de la terre battue, les glissades qu’il faut faire, les adducteurs sollicités, la longueur des matches. Et ce n’est pas rien en soi.

        • Guillaume 14 mars 2018 at 13 h 57 min

          la longueur des échanges, tout simplement… quand on voit que 9 points sur 10 joués par le Rodgeur 2018 ne dépassent pas les 4 coups de raquette… sur terre battue c’est compliqué à tenir, à moins de servir de cible au filet.

          • Antoine 14 mars 2018 at 14 h 11 min

            Tout à fait d’accord.

            Tout match sur terre battue compte double physiquement parlant. Il est impossible de jouer comme il le fait sur surface rapide sur terre battue. Il a essayé une fois contre Nadal, à Rome en finale en 2013 : il a certes abrégé les échanges et été super agressif, mais cela s’est terminé par 6-1 6-3 pour Rafa..

      • Paulo 14 mars 2018 at 14 h 21 min

        Ce serait une erreur.

        Il n’y a que 3 semaines de battement entre Roland et Wimbledon.
        Stuttgart, qu’il a disputé l’an dernier (même s’il s’est fait sortir à son premier match par Haas) commence le lendemain de Roland. Halle commence 8 jours après Roland.

        Si Roger se fatigue trop, ou pire se blesse à Roland, il met toutes les chances de son côté pour se viander à Halle et pire, à Wimbledon.
        L’an dernier, malgré le fait qu’il n’ait joué « que » Bâle entre Shanghai et le Masters, il était clairement fatigué au Masters (d’où en partie sa défaite contre Goffin).
        Et en 2018, il a un an de plus qu’en 2017…

        Imaginons que Roger fasse une demie à Rome et un quart à RG, et qu’il se fasse sortir par un Del Po (ou un Cilic) en feu en 1/2 à Wimbly, il aura gagné quoi ? 360+360+720 points, donc moins que les 2000 d’une victoire à Wimbly, et bien sûr il aura loupé le 21ème Chelem.
        Je ne parle même pas d’une blessure…

        Mauvaise idée, ego enflant dangereusement, et je suis persuadé qu’il en paiera le prix, s’il le fait.

        • Colin 14 mars 2018 at 17 h 06 min

          Ou alors c’est l’inverse, il se fout royalement de gagner Wimbledon une (énième) fois de plus, ou d’être n°1 mondial en fin d’année, et il a tout simplement envie de revoir Rome et Paris au printemps, pour que Mirka aille refaire sa garde-robe et que les jumeaux visitent Eurodisney, et accessoirement, de tâter de la bonne terre battue, lui qui en a été sevré depuis des années.

          • Paulo 14 mars 2018 at 18 h 35 min

            C’est bien ce que je disais : il est devenu complètement fou :)

          • Colin 14 mars 2018 at 18 h 40 min

            Ou alors il a atteint la sagesse suprême :cool:

  19. Paulo 14 mars 2018 at 10 h 15 min

    Tous les huitièmes (hommes) se jouent ce soir… je m’attendais à ce qu’ils en programment 4 aujourd’hui, et 4 demain ; puis les 1/4 vendredi, les 1/2 samedi et la finale dimanche.

    Du coup, ils vont programmer les 1/4 sur 2 jours ? Ou bien pas de matches hommes demain, et uniquement les 1/4 dames ?

    Je n’ai pas trouvé le programme général sur le site du tournoi…

  20. Paulo 14 mars 2018 at 10 h 31 min

    J’avais oublié la légendaire inconstance de Cilic, qui s’est fait lourder par Kohli 6-4 6-4. L’Allemand a manifestement le jeu pour le gêner, puisque désormais il mène 7-4 au H2H…
    Les top players peuvent être embêtés eux aussi par son jeu, mais ils finissent par gagner quand même, eux. Djoko mène 10-1, Murray 5-1, Waw 5-0, Del Po 6-2… même Berdych mène 8-2 face à Kohli. Sacré Cilic !

    Sock aussi s’est fait sortir par Lopez. A priori donc et sauf couac imprévu, c’est Del Po qui défiera Roger en finale, si ce dernier passe les obstacles Chardy, puis (normalement) Chung, puis (normalement) Anderson.
    Raonic semble revenir doucement à son niveau ; il devrait atteindre les 1/4 en battant Baghdatis…

    À noter que si Querrey gagne encore deux matches et se qualifie pour la demie (Lopez, puis Raonic normalement), il gagnera 11 places à l’ATP, passant de la 21ème à la 10ème ! (et soufflant au passage la 10ème place à Pouille) Comme quoi, il y a vraiment peu d’écart entre le top 10 et le top 20, en ce moment.

    • Elmar 14 mars 2018 at 10 h 42 min

      Je me souviens d’une année où Stan, en se qualifiant pour la demi de Rome, faisait son apparition dans le top-20… il avait gagné cette demie et… s’était retrouvé dans le top-10.

      • Elmar 14 mars 2018 at 10 h 43 min

        Rome 2008, après vérification. J’aurais pas cru que c’était si vieux!

      • Elmar 14 mars 2018 at 10 h 52 min

        Il a vraiment perdu énormément de temps, le Stan. Apparition dans le top-10 en mai 2008. Et il ne devient le Stanimal qu’à partir de 2013 (concrétisé en 2014).

    • Antoine 14 mars 2018 at 14 h 13 min

      Querrey ne ferait que faire le chemin inverse qu’il a fait à Acapaulco ou il est tombé de la 11ème place à la 21ème..

      • Paulo 14 mars 2018 at 14 h 24 min

        Effectivement (il y a 400 points d’écart entre le 19ème et le 10ème, soit un peu plus qu’une demie en Masters1000…)

  21. Elmar 14 mars 2018 at 10 h 57 min

    Bon ben il ne reste que 4 des 16 premières TS après 3 tours (c’est donc dire que 12 des 16 premières TS ont perdu l’un de leurs deux premiers matchs!).
    Je vois bien un mec comme Carreno-Busta profiter de l’aubaine pour marquer de gros points qui lui garantiront une rente agréable dans l’année à venir, comme il a su le faire à l’US Open l’an dernier.

  22. Perse 14 mars 2018 at 12 h 28 min

    Traditionnellement, IW est le tournoi de double le plus relevé de l’année car les top players s’alignent. Il y a régulièrement des équipes dream team comme cette année Del Po/Dimitrov (ils se sont fait lourder dès le premier match).

    Il est toujours intéressant de voir les résultats des confrontations équipes de simples contre spécialistes de double et effectivement la balance penche plutôt pour les meilleurs joueurs de simple.

    https://bnpparibasopen.com/score-center/draws/

    Parmi les matchs sympa à voir, il y a eu les Bryans contre les Zverev, les Lopez contre Del Po Dimitrov Ramos/Verdasco contre Isner/Sock.

    Il est également surprenant de voir que Edouard Roger-Vasselin, Bophanna, Mirniy sont toujours dans le circuit.

    L’équipe gagnante du double encaisse tout de même 400 000$ sans oublier le bonus s’il y a doublé: 1 000 000$!

  23. Homais 14 mars 2018 at 13 h 27 min

    Mine de rien, Cilic, principal suiveur à la Race et donc potentiel postulant à la place de 1 en fin d’année, va prendre cher sur ce tournoi.
    A la fin d’IW, Del Po pourrait bien pointer son nez en 2e ou en 3e position.

    • Guillaume 14 mars 2018 at 14 h 03 min

      si le poignet tient, Delpo a une vraie carte à jouer cette saison. Derrière Fed, il est le seul taulier valide. Et un Delpo valide, ça bat Dimitrov, ça bat Thiem, ça bat même Cilic… Hors réserve de son propre physique, il n’y a pas de raison que lui aussi ne profite pas de l’hécatombe pour gonfler son palmarès.

      • Homais 14 mars 2018 at 16 h 10 min

        J’ai personnellement mis Del Po numéro 1 en fin d’année, dans notre jeu pronostic… Enfin, il me semble que j’ai fait ça. A moins que je n’aie fini par mettre Fed ?

  24. Homais 14 mars 2018 at 13 h 32 min

    Quant à Zverev, qui pointe à la 32e position, sa situation ne va guère s’améliorer avec ses 315 points…

  25. Antoine 14 mars 2018 at 14 h 40 min

    Bon, je vais rester calme mais comment dire ? Toutes ces petites chocottes qui abandonnent me font suer. Hier, c’était Thiem, aujourd’hui Monfils. A chaque fois j’avais misé sur leur défaite. Monfils a paumé, c’est bien mais il a ABANDONNÉ ! Pari annulé…Et le troisième pari que j’avais fait sur ces troisièmes tours, je l’ai perdu à la régulière puisque j’avais parié que Sousa battrait Rahan et ce dernier est parvenu à gagner en trois sets. Gaël est donc le quatrième à me faire le coup cette année. Donc, sur trois paris, deux étaient gagnants et sont annulés, et je perds le troisième…Je pense que je vais leur écrire à tous pour leur demander de me reverser le gain dont ils m’ont privé. Ce n’est pas que cela fasse lourd, surtout pour eux, mais c’est une question de principe.

    Je n’ai pas vu venir la défaite de Sock contre Lopez. J’avais bien vu le risque pour Cilic en dépit du fait que Kohly était à la rue jusqu’ici, mais ce risque était intégré dans la cote et je n’ai pas misé. Ce match montre quand même les limites de Cilic qui me fait un peu penser à Jo. Il est irrégulier et n’a pas franchement progressé dans la résolutions de problèmes anciens. Il y a une lacune au niveau tactique dans son équipe car ce n’est pas normal qu’il continue à se faire battre par Kohly. Il ne s’adapte pas assez à l’adversaire et n’a pas de plan B.

    Maintenant que le tableau est dégagé, les grosses TS survivantes qui sont passées à travers le feu vont faire valoir leur supériorité et la logique du classement va prévaloir. Je ne m’attends donc plus à beaucoup de surprises. On s’achemine, je pense, vers une finale entre les deux meilleurs du moment, c’est à dire Roger vs Del Po, ce qui me conviendrait très bien étant donné qu’avant le début du tournoi, j’ai misé sur ces deux là pour le titre…

    Del Po sera au pire 7ème lundi et au mieux 6ème. Après Miami, il aura sans doute retrouvé sa place dans le top 5. Lui, c’est du costaud. Comme l’écrit Guillaume, il est meilleur que Cilic, et les autres qui sont intercalés au classement entre Cilic et lui ne valent pas grand chose : Dimitrov, Zverev-le-jeune, Thiem et Goffin sont soit limités, soit des rigolos (Zverev-le-jeune). Le meilleur du lot est peut être bien Goffin d’ailleurs….

    • Homais 14 mars 2018 at 16 h 13 min

      Oui Goffin est le meilleur de la bande. Il n’a juste pas de chance.
      Et j’ai bien aimé Zverev-le-jeune qualifié de rigolo. Il a un beau look, un tennis souple mais pas sûr du tout qu’il vaille beaucoup mieux.

    • Colin 14 mars 2018 at 17 h 09 min

      « Chochottes », Antoine, chochottes. Pas « chocottes ».
      Par contre, en effet, Thiem et Gaël ont sans doute les « chocottes » de se blesser plus qu’il ne faut.

  26. Elmar 15 mars 2018 at 7 h 30 min

    Comme souvent avant un match qu’on a envie de voir, il y a un match de femmes au scénario rocambolesque qui s’éternise… du coup, je me suis endormi et ai raté le Federer-Chardy. J’ai lu néanmoins qu’il n’avait perdu que 5 points sur ses jeux de service.
    Je me réjouis du match contre Chung. Une belle occasion pour le Coréen de montrer vraiment ce qu’il vaut, après le match avorté de l’AUS Open. Le mec est 3ème à la Race! Gros test.

    Sinon, une réflexion que je me faisais: je trouve quand même dégueulasse qu’un quart à Indian Wells vaille la même chose qu’un quart à Bercy par exemple où il y a deux fois moins de joueurs et où il faut un match de moins pour parvenir au même stade de la compétition (d’ailleurs, l’entry list de Bercy, c’est du n’imp !). Ca ne change pas grand chose, c’est vrai, pour les meilleurs, mais pour un mec moins bien classé qui fait une percée, ben y a plus de mérite à le faire à IW qu’à Bercy, et ça devrait être récompensé. Bon, après, c’est vrai que les 10 jours d’IW, c’est trop long et qu’ils ont qu’à réduire la voilure aussi. On en a déjà parlé abondamment ici. La march madness est trop longue. Et je déteste tous ces tournois au format hybride. Un 1000, c’est sur une semaine, c’est 64 joueurs. C’est 6 matchs à gagner. Et ça devrait être une finale en 5 sets. Bordel.

    I. President compte remédier à ça.

    • Antoine 16 mars 2018 at 12 h 28 min

      IL faudrait filer 1 200 points aux vainqueurs d’IW et de Miami et augmenter les suivants aussi

  27. Sam 15 mars 2018 at 7 h 51 min

    J’ai aussi lu cette stat, 5 points perdus sur son service, et en ne passant que 51% de premières. Ca donne une idée de la qualité de la seconde.

  28. Homais 15 mars 2018 at 9 h 35 min

    Comme Elmar, je me pointe à 6-4 2-5 pour Halep… Evidemment, Halep remonte juste assez pour perdre au tie break, puis il faut 6-4 au 3e set, pendant lequel je me suis endormi (non que la qualité ne fût pas au RDV, car ça tapait bien) mais bon, c’était tard et j’avais deux heures et quart de match dans les jambes moi-même.

    Vient ensuite le match. Chardy bluffant dans sa manière d’envoyer des mines en CD sur des balles pas toujours simples en les gardant dedans. Gros match de sa part, franchement. Une double au mauvais moment, mais il faut n’avoir jamais joué au tennis pour ignorer ce qu’est la pression dans un match si serré où tu n’as jamais la moindre occasion sur le service adversaire quand toi, tout en jouant au max, tu es souvent à 40 A sur les tiens.

    Dans le jeu, Federer a super bien tenu les échanges pourtant très très rapides et puissants, ne laissant que 6 fautes directes (!) alors qu’il y avait du vent et tout et tout. Il a été excellent au service et très bon en retour sur un gros serveur.

    Bref, le match lui permet d’être réglé contre un attaquant de fond de court (Chung, moins puissant et moins bon serveur va devoir galoper pour ramener des balles) et de se mettre au point contre les gros serveurs qui se pointent après (Anderson, Del Po ?).

    Il est en contrôle total, bien dans le tournoi, très bon en attaque, très rapide sur les jambes. Le sortir va être dur !

    • Sam 15 mars 2018 at 10 h 05 min

      Résultat de tes 2H15, Homais ?

      • Homais 15 mars 2018 at 11 h 01 min

        Premier set très bien, break debreak jusqu’au tie break que je gagne 7-0. Ensuite je suis breaké tôt, au deuxième jeu, et il tient avec un très très gros service jusqu’au bout. 6/4. Il sert encore plus fort au troisième. 6/1 sans que j’aie baissé de pied ni perdu pied même. Le gars refaisait son premier tournoi après ses études de kiné… Avait été 15/4 avant d’arrêter, c’est tombé sur moi. Mais super match, je me suis régalé, beaucoup de très beaux points, très peu de fautes directes. Très bon esprit. Un régal.

        Il me reste le tournoi +35 puis le +50 en espérant jouer des adversaires un peu moins en feu. Voilà pour des nouvelles de ce bas monde tennistique… loin des stratosphères de ce jeu de dingue où à deux classements d’écart les joueurs se mettent des tôles, et cela jusqu’au niveau pro où les écarts sont encore abyssaux, on le voit bien.

        • Homais 15 mars 2018 at 11 h 17 min

          D’ailleurs pendant le match que j’ai fait hier contre ce jeune kiné (doit avoir 22-23), il me demande mon âge, 53, et il est scotché par les courses, la vitesse, l’endurance. Je lui dis que en fait, avec l’âge tu perds pas tant que ça (je n’ai pas l’impression d’aller vraiment moins vite ou de fatiguer plus qu’à 30 ans). Simplement, pour revenir sur l’âge de Federer, tu peux moins enchainer les matches, ça c’est sûr et tu as plus mal partout après de gros combats.
          Notre conclusion hier soir, c’est qu’à 36 ans, tu n’es pas vieux pour jouer au tennis. Tu peux éventuellement être usé par la carrière, les efforts répétés des matches et des entrainements pour rester au niveau. Mais si tu n’as pas cette usure, tes qualités physiques sont encore là pour te permettre de faire de gros matches. Fed a raison de dire que l’âge ce n’est qu’un nombre. Et ce nombre n’a pas la même signification selon ton rapport à la carrière, au jeu, à la pression, au plaisir de jouer.

          • Sam 15 mars 2018 at 11 h 35 min

            Tout à fait d’accord. Nous, les vieux, notre entraineur nous fait bosser nos montées et nos volées, expliquant à raison – Fed …. – qu’on ne pourra pas éternellement cavaler en fond de court.

            Quelle chance de jouer des vrais troisièmes sets… Moi, en lieu et place je me tape des super tie breaks.

            • Homais 15 mars 2018 at 12 h 35 min

              Tu es en quelle catégorie ?

              • Sam 15 mars 2018 at 13 h 58 min

                Senior, + de 35, je fais tout.

              • Homais 15 mars 2018 at 18 h 00 min

                Nous dans la région on n’a pas du tout de super tiebreaks, sauf en double par équipe.

  29. Paulo 15 mars 2018 at 10 h 07 min

    Chung devrait être un bon test pour Roger effectivement. Fin de match bizarre hier du Coréen vs Cuevas (je suivais au livescore) où il menait 5-0 dans le 2ème set service à suivre, bref une roue de bicyclette en vue, et il se prend 2 débreaks dans la vue à ce moment-là, mais réussit à conclure sur le service de Cuevas : 6-1 6-3 quand même.
    J’imagine qu’il ramène énormément, un peu comme Djoko. Et Djoko a gagné IW 5 fois…

    J’ai vu la 2ème partie du Coric-Fritz, niveau vraiment pas terrible même s’il y avait du vent. Anderson doit passer sans trop de souci.

    Quelqu’un a vu jouer Rahan ? Il bénéficie du forfait de Baghdatis, peut-être pas plus mal pour un joueur en reprise. Il en est à 2 victoires partout avec Querrey, et à 2-1 contre Del Po…

  30. Gerald 15 mars 2018 at 10 h 49 min

    Cela semble bien parti pour Roger à IW.

    Maintenant pour revenir sur un point déjà débattu plus haut, à savoir la participation de Roger à RG:

    - on a pu voir par se début de saison que Roger a toujours faim et qu’il s’attaque visiblement à tous les records possibles: il vient d’être le plus vieux numéro 1, il fait tout pour être le plus vieux numéro 1 à la fin de l’année, il chasse les 109 victoires en tournois de Jimbo, … et le plus impressionnant est qu’il garde sa ligne directrice.

    Pour le cas précis de RG, en ne fermant pas la porte à une participation, Roger met la pression sur Nadal qui est déjà en délicatesse avec son organisme et chez qui toute erreur ou toute précipitation dans la gestion de sa revalidation pourrait compromettre sa saison sur TB. Imaginons que Rafa force pour revenir et ne puisse participer à RG, pourquoi Roger n’irait-il pas tenter sa chance pour être LE SEUL joueur à avoir remporté AU MOINS 2 fois chaque GC sur les 4 surfaces différentes?

    Je pense que cela est clairement jouable pour lui et ne compromettrait pas ses chances à Wim!

    Cela cadre avec la logique (ou du moins ce que nous pouvons en déduire) de Roger et ces petites guerres des déclarations entre Roger et Rafa est loin d’être nouvelle.

    Moi, j’avais misé sur le fait que Rafa ne participerait pas à RG cette année et si cela s’avère être correct, Roger ira!

    • Paulo 15 mars 2018 at 11 h 35 min

      « Je pense que cela est clairement jouable pour lui et ne compromettrait pas ses chances à Wim! »

      C’est oublier que Roger est loin d’être aussi souverain sur terre que sur gazon ou dur.

      Pour mémoire : si on exclut l’année 2013 où il eu son lot de problèmes physiques, sur les 4 dernières participations de Roger à Roland, on a un 1/8, un 1/4, une 1/2 et une finale.
      Si on regarde pour Wimbledon, on a (avant 2017) une 1/2, deux finales et une victoire.
      Bref, Roger n’a rien fait à Roland depuis 2011… et certains pensent qu’il peut gagner le tournoi, à presque 37 ans ? Rafa ou pas, je ne donne pas une chance sur cent à Roger de gagner Roland.

      J’espère pour lui que ce n’est effectivement qu’histoire de mettre la pression sur Nadal qu’il dit ça, au bluff, parce que sinon je considère qu’il est entrain de devenir gaga.

      • Gerald 15 mars 2018 at 11 h 47 min

        Franchement sur TB, je ne vois que Rafa, Djoko et Stan qui peuvent battre Roger!
        Et aucun des 3 n’est en forme à ce stade de la saison!!

        • David 15 mars 2018 at 12 h 22 min

          Mais ses derniers résultats sur terre disent le contraire… Federer peut perdre contre n’importe quel crocodile un peu en forme je pense, d’autant plus en trois sets gagnants. A 37 ans, il n’a rien à faire sur terre et ses déclarations relèvent soit d’un orgueil démesuré qu’il paierait cash sur le reste de la saison, à commencer par Wimbledon, soit d’une bonne com pour laisser croire le plus longtemps possible qu’il reviendra jouer porte d’Auteuil. Tu vois Federer beaucoup trop beau sur une surface qui est sa moins bonne et sur laquelle il n’a pas joué depuis trois ans.

        • Paulo 15 mars 2018 at 14 h 51 min

          Il faut être sérieux… même si Roger va loin à Roland, il recommencera à faire ce qu’il disait précisément vouloir éviter : l’accumulation de matches, laquelle est le plus sûr moyen de se faire mal à un moment ou à un autre.
          S’il a vraiment tiré leçon du passé, il n’ira pas.
          Sinon, qu’il aille, mais je prends le pari que dans ce cas, il perdra davantage qu’il n’aura gagné.

          • Paulo 15 mars 2018 at 14 h 54 min

            Je rappelle quand même qu’il n’y a que 3 semaines de battement entre Roland et Wimbly… s’il y avait 2 mois, à la limite je ne dis pas, mais 3 semaines, c’est beaucoup trop court.
            Et en parlant de records, vaut-il mieux être le seul à avoir gagné 9 titres à Wimbly (le « temple du tennis ») ou le seul à avoir gagné deux fois chacun des Grands Chelems ?

            • Perse 15 mars 2018 at 17 h 23 min

              Il n’y a que les médias français pour mettre au même niveau de prestige RG et Wimbledon.

              D’ailleurs même Roddick dit que Wimbledon est dans sa galaxie: https://www.youtube.com/watch?v=9tqfxnIUShw

              Et quand on connaît l’ethnocentrisme et chauvinisme américain, ça veut tout dire. Wim, c’est bien simple n’aura jamais tort dans son vainqueur, même s’il consacrât en 2001 une WC.

          • Achtungbaby 15 mars 2018 at 15 h 45 min

            entièrement d’accord. Certains ici on la mémoire courte.
            Imaginons un temps bien lourd à RG, des balles itoo, un gars qui a un peu de caisse et une bonne droite, et Fed prend la porte. Sans aller jusqu’à un Soderling au meilleur, il y a pas mal de joueurs qui peuvent s’offrir le suisse sur TB.

            Alors l’imaginer battre Rafa… On frise Alzheimer.

          • Paulo 15 mars 2018 at 16 h 39 min

            Disons que ce qui pourrait éventuellement s’envisager, c’est qu’il perde tôt à Miami (voire à IW…) et que jugeant qu’il est nettement moins fatigué que l’an dernier à la même époque, il peut jouer Rome (ou Madrid) et RG, pas avec l’ambition de les gagner, mais plutôt d’accumuler des matches, de garder un certain rythme, et pourquoi pas de récupérer en partie les points perdus entre IW et Miami… tout en gardant toujours en point de mire l’objectif principal : Wimbledon.

            C’est la seule éventualité « cohérente » que je vois…

            • Achtungbaby 15 mars 2018 at 17 h 59 min

              soit, mais même s’il est sans doute celui qui s’adapte le mieux au changement de surface, il reste la question de se réadapter au gazon.

              Quelle est la part de sa plus longue préparation au gazon l’an passé dans sa victoire à Wim ?
              Tu me diras qu’il a gagné plusieurs fois Wim en allant en finale à RG.

              Mais aussi fort soit il, l’âge ne doit quand même pas aider.

            • Elmar 15 mars 2018 at 19 h 22 min

              Zapper la terre battue a été sa meilleure décision l’an dernier, il l’a d’ailleurs rappelé plusieurs fois.

              Mais je pense qu’en effet, il est titillé par l’idée du « et si? ». Avec un alignement des planètes, RG ne me paraît pas injouable pour lui. Je retrouve plus le post, mais j’ai cru lire que qqn ne lui donnait pas 1% de chance de gagner Roland même sans Rafa, là je trouve qu’on nage en pleine SF. Si Roger est présent à RG et que Rafa y est absent, en l’état actuel des choses, Roger deviendrait le grand favori du tournoi, avec des chances significatives de le gagner. Bon, tout ça c’est de la littérature avec des « si » et compagnie. Mon propos, c’est plutôt ça : s’il raisonne en banquier qui cherche à assurer ses gains, il fait l’impasse sur la TB pour récolter les fruits ensuite de ce placement sûr; mais est-il si banquier que cela?

              Ca me fait penser au poker. En faisant l’impasse sur la TB, il s’assure une bonne main à Wimbledon. Disons, une paire de valets. En allant à Roland, où il aurait genre un 7 et 8 de pique (c’est à dire qu’on va voir le flop pour voir ce qui s’y passe et peut-être qu’on peut remporter gros), il diminue sa main à Wimbly qui deviendrait genre une paire de 9. Ca vaut le coup ou pas?

              • Paulo 16 mars 2018 at 10 h 57 min

                Pour moi, la seule possibilité raisonnable pour éventuellement envisager Roland est qu’il perde tôt à IW et Miami. Et encore.
                On n’en est pas encore là.

                Raisonner sans tenir compte de ses résultats à IW/Miami serait se laisser entraîner par son ego et oublier complètement les leçons amères du passé.
                Mais je pense que s’i parle d’aller à Roland, c’est justement parce que l’enchaînement IW/Miami n’est pas fini, et quand il sera fini, s’il va loin, il sera crevé, comme l’an dernier, et il fera l’impasse sur la TB, bien conseillé par son entourage.
                Sinon je ne suis absolument pas d’accord de voir Roger grand favori de RG si Nadal n’y va pas. Sur un match il peut sans doute battre tous. En 2013 il est battu par JWT, en 2014 par Gulbis, en 2010 par Soderling, en 2015 par Waw… n’importe quel très bon joueur de TB peut le battre à un moment ou à un autre de la quinzaine.
                Bref je me répète, attendons la fin du mois et nous y verrons bcp plus clair…

              • Paulo 16 mars 2018 at 10 h 59 min

                Il y a une phrase en trop dans mon commentaire ci-dessus : « Sur un match il peut sans doute battre tous. »

              • Elmar 16 mars 2018 at 12 h 14 min

                Oui, il y a des tas de joueurs qui peuvent potentiellement le battre. Mais quel autre joueur, hormis Nadal bien sûr, aurait plus de chance que lui de traverser le tableau? Bon, je t’accorde Thiem.
                Mais tous les autres peuvent potentiellement se faire battre par un panel de joueurs plus large que Roger.

                Conjecture que tout cela, parce que Nadal sera présent à Roland et que Roger est banquier.

    • Montagne 15 mars 2018 at 12 h 15 min

      Si cela s’avère ça suffit !!

      • Gerald 15 mars 2018 at 12 h 20 min

        Peux-tu expliciter un petit peu plus?

        • Montagne 16 mars 2018 at 11 h 50 min

          C’était une remarque (gentille) à Gérald qui a écrit  » si cela s’avère être correct).
          Je disais donc qu’il suffit d’écrire « si cela s’avère » rajouter « être correct  » est un pléonasme.

          Oui je sais je chipote !!!

    • Antoine 16 mars 2018 at 12 h 40 min

      Cotes pour Roland :

      Rafa : entre 1.80 et 1.85
      Djoko : entre 5 et 6.5
      Thiem : 7
      Roger : entre 9 et 10
      Stan : entre 10 et 12
      Murray : entre 10 et 15
      Zverev : entre 15 et 19

      Les autres, à la rue…Roger est donc le 4ème favori au vu des cotes aujourd’hui, avec une probabilité de victoire légèrement inférieure à 10%….Nadal est très très loin devant avec une probabilité de victoire proche de 50%….

      • Sam 16 mars 2018 at 13 h 02 min

        Des côtes pour Djo, Waw et Murray ? Etrange, ces trois là ne jouent à peu près pas…

      • Gerald 16 mars 2018 at 15 h 08 min

        Cela confirme mes propos… si Rafa est out, à la place de Roger, je fonce!!
        Je ne dis pas qu’il va gagner, mais ce serait une opportunité qui vaudrait la peine d’être étudiée sérieusement.

        Avec Djoko et Stan incertain, je ne vois pas Thiem tenir la pression inhérente à une place de favori en GC.

        Et si il essayait de nous réaliser la passe de 4 pour ses 36 ans le bougre d’Helvète?!

      • Elmar 16 mars 2018 at 16 h 34 min

        A noter que les 10% de chances de gagner du Suisse tienne compte de la probabilité important qu’il ne mette pas les pieds à Paris!
        S’il annonce sa venue, je vois bien sa cote remonter aux alentours de 5.
        La cote de Djoko est à mes yeux anormalement haute, mais c’est vrai qu’il a encore deux mois d’ici là pour essayer de retrouver son tennis.
        Murray en favori n°6 alors qu’il n’a pratiquement plus joué depuis une année et qu’on n’est pas sûr non plus qu’il sera de retour? C’est dire la nullité des autres!
        En fait, d’ici le mois de juin, quand Rafa aura réglé ses soucis physiques, que Roger et Murray auront officialisé leur forfait, on trouvera une côte pour Rafa de 1,10 ou quoi?
        Sa côte est de toute manière anormalement haute à l’heure actuelle car elle tient compte de la probabilité d’un forfait.

        • Antoine 16 mars 2018 at 16 h 50 min

          Non, car en cas de forfait les mises sont remboursées. S’il y a un ou plusieurs forfaits parmi les favoris la cote des autres baissera.

  31. Homais 16 mars 2018 at 6 h 55 min

    Personne pour commenter le match Fed-Chung cette nuit ?
    Je viens de finir de regarder l’enregistrement. Beau match, score un peu sévère pour Chung qui a vraiment bien tenu, étant capable de renvoyer très longs des retours de service qui lui arrivaient dans les pieds pour engager l’échange et parfois renverser la domination. Bravo, belles qualités.
    Les deux trucs qui lui manquent : un gros service pour éviter d’être trop en danger sur son engagement ; savoir quoi faire des retours courts en slice sur son revers. Federer a vu que ça le gênait et il a appuyé là-dessus assez souvent. Plus efficace que le retour engagé en revers sur lequel Chung, très rapide, va remettre du rythme.
    Beaux revers gagnants de Federer aussi, dans des positions parfois complexes.
    Un gros match, un beau combat.

    Pour la suite, Coric sert un peu mieux que Chung mais à mon avis défend moins bien et devrait poser moins de problèmes au Suisse que le Coréen. Je n’ai vu que son premier set, Anderson était vraiment impressionnant. Bravo à lui de l’avoir sorti. Il est à la hauteur des espoirs placés en lui il y a… plus de deux ans. Mais il est maintenant face au Révélateur, celui qui fait venir à lui les petits jeunes pour leur sonder le coeur. On va voir s’il tient la route.

    • Elmar 16 mars 2018 at 7 h 25 min

      J’ai vu le match à partir de 3-3 au premier. Il semble qu’il y ait eu un échange de break tôt dans le match. Sur la seconde moitié du premier set, j’étais un peu tendu, car Roger était souvent mené 15-30 sur son service, même s’il bouclait ensuite ses jeux. Il ne relançait pas très bien et n’avait aucune ouverture sur ses jeux de retours, jusqu’à 6-5 où il a eu la bonne idée de balancer un ou deux revers en début de jeu qui ont tendu Chung qui a fait ensuite 2-3 cadeaux.
      Au premier jeu du second set, Roger sauve 3 ou 4 balles de break, dont 1 ou 2 par un ace. Chung foire par contre une volée toute faite qui lui offrait le break (c’est un gros point noir dans son jeu, il est franchement mauvais au filet). Ensuite, il n’y a plus eu match.

      Ce qui m’a le plus impressionné dans le match, c’était à quel point c’était une question de pré-carré à défendre. C’était parfois Chung qui était dans le terrain, mais c’était rare qu’il parvienne à conclure et souvent Roger parvenait à grignoter du terrain et son adversaire perdait mètre par mètre derrière sa ligne. Et Roger, on le sait, n’a pas de problème pour conclure un point dans ses conditions.

      Je me méfiais de ce match, mais contre Coric, je ne vois pas trop ce qui peut lui arriver. Le voilà n°1 mondial deux semaines supplémentaires. S’il gagne le tournoi, il s’assure quasiment 3 mois bonus.

      • Antoine 16 mars 2018 at 12 h 51 min

        Roger a mené 3-0 et s’est fait rejoindre à 3-3. Au deuxième set, il a eu 5 balles de breaks à défendre (au premier jeu pour au moins 4 d’entre elles).

        Les stats montrent à quel point Chung est bon en retour : Roger n’a gagné que 70% des points sur sa première balle. Il n’y a guère que contre Djoko que cela lui arrive sur surface rapide. 57% des points gagnés sur sa seconde balle, ce qui est correct, sans plus..

        Le problème pour Chung c’est qu’il n’a gagné que 53% des points derrière sa première balle et 54% derrière sa seconde….Autrement dit, le gars n’a pas vraiment de service. Sinon, il serait déjà dans le top 3…Mais cela va sûrement changer, dans 2-3 ans ce sera peut être un super robot coréen digne du robot serbe…Donc, c’est maintenant qu’il faut le battre…

        • Antoine 16 mars 2018 at 12 h 57 min

          Cotes pour le titre à IW (Unibet)

          Roger : 1.27
          Del Po : 4.50
          Rahan : 13
          Coric : 15
          Querrey : 19
          Kohly : 41

          Roger vs Coric : 1.10 vs 7.50

  32. Homais 16 mars 2018 at 8 h 29 min

    Indian Wells est un tournoi sans doute fatigant par sa longueur inhabituelle qui oblige à rester sous pression pendant 10 jours pour les meilleurs, les deux qui vont au bout, quasiment la longueur d’un grand chelem. Mais physiquement, c’est un rythme fait pour un joueur de 36 ans. 1 match en deux sets tous les deux jours, entre 1h et 1h30, c’est juste de quoi rester dans le rythme sans trop se fatiguer : c’est plus confortable que les tournois +35 de troisième série où, une fois que tu es dans le tableau, tu joues tous les jours.

    • Montagne 16 mars 2018 at 11 h 53 min

      Et que dire des championnats par équipe + 65 où tu joues une fois par semaine !!!

      • Sam 16 mars 2018 at 13 h 03 min

        Avec un STB ?

        • Montagne 16 mars 2018 at 16 h 37 min

          A vrai dire j’en sais rien, quand on est à 1 set partout, on joue toujours un vrai 3 ème set, mais je ne suis pas sur que le règlement l’autorise.
          Ce championnat par équipe est surtout l’occasion de se retrouver ( à peu près toujours les mêmes d’une année sur l’autre) et de manger ensemble après les matchs (2 simples et un double).

  33. Homais 16 mars 2018 at 13 h 45 min

    A part contre Goffin, Federer a surtout perdu l’an passé contre des joueurs qui cognent fort et qui l’agressent : Donskoy, Haas, Del Potro. Cela aurait pu être le profil d’Anderson, ce n’est clairement pas celui de Coric, qui fait tout assez bien, mais rien de manière exceptionnelle. Il est je pense plus tranquille contre ce type de joueur qui va lui laisser plus de temps pour jouer.

    On va voir comment Del Potro aura récupéré de ses efforts du dernier match. A mon avis, il devrait être OK. Il sera peut-être émoussé ceci dit s’il arrive en finale, car il a trois matches à enchainer, un par jour encore, et rien d’évident.

    Antoine, comment expliquer pareille côte pour Djokovic à Roland Garros ? Il ne met pas un pied devant l’autre pour l’instant.

    • Achtungbaby 16 mars 2018 at 14 h 08 min

      Homais, la côte de Djoko à RG est un piège tendu à Antoine : notre ami voyant cette côte va parier gros sur son adversaire. Et patatras Djoko, au bord de la défaite, abandonnera, coude douloureux.

      -> Pari annulé, Antoine contrarié !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis