Wimbledon 2018 : les demi-finales hommes

By  | 12 juillet 2018 | Filed under: Actualité

Tandis que chez les dames, Angelique Kerber et Serena Williams ont fait respecter la logique, pour nous offrir un remake de la finale de 2016, les demies messieurs s’annoncent extrêmement indécises.

Il n’y a qu’à regarder les cotes chez les bookmakers : les égalités sont presque parfaites

  • Anderson : 1.87 à 1.90 Isner : 1.80 à 1.90 (Betclic et Unibet les mettent tous les deux à 1.90, Bwin donne un léger avantage à Isner : 1.80 vs 1.87)
  • Djoko : 1.85 à 1.90 Rafa: 1.83 à 1.92 (Betclic et Unibet donnent 1.90 et 1.92 et Bwin 1.85 et 1.83)

Difficile de faire plus équilibré : chaque match est un 50-50… D’ailleurs les 4 finales possibles ont presque la même cote sur Unibet : 3.50 ou 3.60

Je pense qu’Isner va gagner sa demi-finale. Il sert mieux qu’Anderson et n’a pas été breaké une seule fois du tournoi (7/7 sur les balles debreak à défendre, une seule contre Rahan hier) et surtout je pense qu’Anderson a joué hier au delà de son niveau et qu’il aura du mal à se projeter sur sa demie après cette victoire sur Roger d’autant que le match a quand même duré 4 heures et quart. Par ailleurs, Isner a gagné la plupart de leurs matchs (8-3) et Anderson ne l’a plus battu depuis 2012. Un seul match sur herbe, au Queen’s il y a dix ans, au premier tour (victoire d’Isner en deux sets).Je mets un ticket sur Big John.

Nadal vs Djoko me parait complètement indécis.

  • En faveur de Rafa : il est numéro un et en pleine confiance n’ayant plus perdu un match depuis Madrid. Les conditions de jeu lui vont très bien et il a clairement le niveau requis pour gagner le tournoi. Djoko n’est pas à son niveau de 2014-2015 et peut manquer de confiance sur quelques points clés comme au Queen’s. Djoko n’a marqué que 40% des points derrière sa deuxième balle contre Nishi alors que lui même en a marqué 62% contre Del Po (et 67% depuis le début du tournoi).
  • En faveur de Djoko : il est clairement sur la pente ascendante. Il a le jeu le plus adapté pour battre Nadal. Il a réalisé 31 breaks depuis le début du tournoi contre 25 pour Nadal. IL passe un peu plus fréquemment sa première que Rafa (71% en moyenne depuis le début contre 68% et marque plus fréquemment le point dessus que Nadal). Hors terre battue, il n’a plus perdu contre Nadal depuis la finale de l’US Open 2013. Nadal sort d’un match de près de 5 heures contre Del Po….

Cotes pour le titre

  • Djoko : 2.15 à 2.40
  • Rafa : 2.25 à 2.40
  • Anderson : 6 à 7.50
  • Isner : 7 à 7.25

En deux mots: la finale avant la lettre est supposée être la demie entre Rafa et Djoko.

En tous cas, une chose est sûre, il faudra attendre 2019 pour revoir un Centre Court dans l’état aussi magnifique que ci-dessous, juste avant la première balle échangée entre Federer et Lajovic.

Wimbledon 2018 : Le Center Court avant le premier coup de raquette

 

About 

Né l'année ou Rod Laver réalise son premier grand chelem, suit le circuit depuis 1974, abuse parfois de statistiques, affiche rarement ses préférences personnelles, aime les fossiles et a parfois la dent un peu dure...

364 Responses to Wimbledon 2018 : les demi-finales hommes

  1. Antoine 14 juillet 2018 at 15:18

    Jeu grandiose 8-7 Djoko. C’est revenu au niveau d’hier. Il sauve 3 balles de break..

    Pas de tie break à du bon, non ?

    • Antoine 14 juillet 2018 at 15:24

      8-8 encore un jeu de malades..Rafa sauve une balle de match..

      • Bapt 14 juillet 2018 at 15:26

        Avec une amortie ligne !

      • Antoine 14 juillet 2018 at 15:36

        Quelle fin de match !!

        Djoko 10-8 au 5eme.! Je retiens que Rafa perd sur une glissade qui le met par terre et donne trois balles de match à Djoko. Bravo à ce dernier et bravo aux deux pour ce grand match !

        Alors toujours des candidats pour un tie break à 6-6 ?

        • Bapt 14 juillet 2018 at 15:38

          Effectivement. Il a glissé Rafa mais il m’avait l’air quand même fatigué et n’a pu récupérer la balle de Djoko qui n’allait pas très vite.

          On conserve l’absence de Tie Break pour le 5e cinquième.

          En plus les deux finalistes doivent être plus ou moins à égalité là.

        • Paulo 14 juillet 2018 at 16:58

          Oui, moi…

          Rien ne les empêchait de faire un tie break de folie, conclu sur le score de 27-25, par exemple. Avec un suspense de folie, puisqu’un point sur deux aurait été une balle de match, à partir de 6 points partout…

          • Anne 14 juillet 2018 at 21:49

            Pas mieux

    • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 15:25

      Anderson est sûrement d’accord avec toi en ce moment : pas de tie-break, c’est parfait.

  2. Bapt 14 juillet 2018 at 15:33

    Franchement bravo Djoko… 

  3. Bapt 14 juillet 2018 at 15:35

    Pas de 18e demain pour Rafa. C’est Jérôme qui va être content… 

    • Jérôme 14 juillet 2018 at 15:40

      Bof ! Entre Charybde et Scylla, pas de quoi se réjouir.

      Et j’aimerais bien comprendre comment Djokovic qui n’a littéralement rien fait depuis 21 mois a pu soudain retrouver un tel niveau lors de ce tournoi de Wimbledon. A part avoir trouvé une nouvelle version de son caisson hyperbare, je ne vois pas trop.

      • Antoine 14 juillet 2018 at 15:42

        Il était déjà très bon au Queen’s…

        • Bapt 14 juillet 2018 at 15:44

          Il aurait d’ailleurs pu gagner le titre.

      • Bapt 14 juillet 2018 at 15:43

        C’est juste que lui n’est pas près du 18e.

        Sinon n’a rien fait depuis 21 mois… il était quand même en finale du Queen’s où il n’était pas loin de gagner et en 1/4 à RG (un match qu’il aurait bien pu gagner). On savait au début du tournoi qu’il valait mieux que son classement.

        • Jérôme 14 juillet 2018 at 15:49

          Oui et oui. ;-)

      • Achtungbaby 14 juillet 2018 at 16:59

        Jérôme ! la mauvaise foi !
        rien fait ?
        et Fed, il revient d’où à l’AO 2017 ?
        nan là j’aime pas Djoko, mais fait pas charrier !

  4. ConnorsFan 14 juillet 2018 at 15:37

    Victoire de Novak! 10-8 au 5ième set. Très bon match. Content de retrouver cette rivalité entre deux grands joueurs.

    • Antoine 14 juillet 2018 at 15:49

      Le niveau était exceptionnel hier et idem aujourd’hui sur la fin de match. Vraiment un grand match.

      D’apres les cotes, c’etait du 50-50 dans les deux demies. Cela s’est vérifié…

      Je pense que le moment clé était le tie break du troisième hier. Alors qu’il sont au même niveau, gagner deux sets de suite est beaucoup plus difficile que d’en gagner un sur deux..Pourtant, je trouvais Rafa légèrement au dessus dans ce cinquième. A la fin, cela se joue à trois fois rien..Je pense aussi que les conditions indoor favorisaient Djoko..

      Rafa gagnera sans doute un 18 eme mais pas ce week-end.

      Les GC, ce sont les derniers qui sont les plus durs à gagner…Ce n’est pas Roger qui me contredira..

      • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 15:58

        C’était très serré, en effet. J’ai quand même l’impression que Novak était le meilleur joueur, et que Nadal s’accrochait, lui qui était constamment en difficulté sur ces derniers jeux au service.

        Je me demande si ce résultat fait plaisir à Anderson. Il préfère peut-être affronter Novak, après ce que j’ai vu de lui contre Nadal en finale du US Open.

        • Anne 14 juillet 2018 at 21:53

          Le point positif pour Anderson, c’est surtout la durée de la seconde demie, même si Nadal avait eu un quart similaire au sien tandis que Djokovic en avait un plus court

  5. ConnorsFan 14 juillet 2018 at 15:52

    On assistera maintenant au match que tout le monde attendait : la finale entre Serena Williams et Angelique Kerber.

    • Antoine 14 juillet 2018 at 15:53

      Que je vais regarder avec intérêt pour ma part..

  6. Montagne 14 juillet 2018 at 15:56

    Avant le finale, le point sur notre jeu de pronos .

    Johnny Cash 6

    Ziggy 5

    Gérald, Paulo,Rémy, Colin et moi 4

    Ulysse et Patricia 3

    Si Anderson gagne la finale, Ulysse, Rémy et Colin prennent 1 point

    Si c’est Djokovic, statu quo.

    Nous en sommes toujours à 6 sets à 6/0. Si n’y en a pas en finale, Ulysse aura 1 point de plus.

  7. Mat4 14 juillet 2018 at 15:58

    Deux ou trois petits points: Rafa jouait généralement mieux dans le cinquième set et remportait les rallies. Mais un tournant s’est produit à 7-7 ou à 7-8, quand Novak s’est mis à hurler et a laissé sortir sa frustration. Après, il frappait plus fort, en prenant plus de risques, et le jeu n’allait plus dans un seul sens.

    Quand au toit, les deux joueurs ont demandé qu’il soit retiré. Ce sont les organisateurs qui ont pris la décision de le laisser.

  8. Sebastien 14 juillet 2018 at 16:08

    Whaouh ! Quel match superbe, le plus beau de ce Wimbledon avec le Del Potro – Rafa qui a peut-être pesé sur la fraîcheur de Nadal tout à la fin. Djoko est très fort, mais il peut l’être encore plus. Avec de la confiance, il peut frapper plus fort que ça et donc redevenir injouable. Je mets une pièce sur le Serbe pour demain, Anderson est tellement moins complet. Désolé Jérôme, Lucifer est éliminé par Belzébuth qui va gagner, puisque notre Archange Roger est reparti pour les belles montagnes de Suisse !

    • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 16:18

      Concernant Anderson, j’aurais dit la même chose avant ce Wimbledon mais, avec ce que j’ai vu de ses deux derniers matches, je le trouve bien meilleur maintenant. Surtout en fond de terrain. Il tenait tête à Roger lors des échanges, ce qui m’a surpris. S’il joue aussi bien demain, Novak en aura plein les bras.

      • Paulo 14 juillet 2018 at 16:55

        Je suis d’accord : Djoko devra se méfier d’Anderson, qui a vraiment franchi un cap ; et qui sur ce Wimbledon, doit avoir une impression d’invincibilité.
        Il sera (normalement) fatigué, mais le Djoker aussi…

        Djokovic mène 5-1 dans les confrontations, mais leur seul match sur gazon, à Wimbledon en 2015, est allé aux 5 sets (pour une victoire du Serbe) !

        • Antoine 14 juillet 2018 at 17:55

          Anderson a joué 10h50 en trois jours, plus que Roger pour gagner le tournoi l’année dernière. J’exagère un peu mais normalement après un 13-11 et un 26-24, Anderson est probablement archi cuit à l’heure qu’il est et son autonomie demain -s’il est capable de jouer normalement – est selon toute probabilité limitée à peu de choses…Il sera peut-être incapable de jouer à un niveau normal, même peu de temps.

          Il devrait être une proie facile pour n’importe qui capable de le faire courir. Et malheureusement pour lui, en face il y a le joueur le plus apte à neutraliser son service…

          Je ne vois pas comment il pourrait avoir une chance de gagner.

          Sa petite chance est que Djoko ne doit pas être au mieux lui même mais plutôt mentalement que physiquement parce que c’est difficile de se remettre aussitôt pour une finale. Mais il en a vu d’autres…

          Je crains plus une non-finale, un match complètement déséquilibré, qu’autre chose…Les précèdents ne sont pas rassurants pour lui…

          Si Kevin gagne, ce serait un exploit incroyable pour moi.

    • Antoine 14 juillet 2018 at 16:22

      4 grands matchs pour moi : les deux demies, le quart de Del Po vs Rafa et le quart d’Anderson vs Roger…

      C’est sûr que son quart de 4h48 contre Del Po n’a pas fait de bien à Nadal. Mais je ne pense pas sinologue ait perdu là dessus. C’est surtout que Djoko a gagné le troisième set hier et que plus généralement il a réussi à gagner nettement plus de points derrière la première de Nadal que l’inverse…Par suite, il a eu beaucoup plus d’occasions de break même s’il a peu converti. Nadal était plus souvent sous pression et à la fin…

      • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 16:25

        Nadal s’intéresse à la Chine? :-)

        • Antoine 14 juillet 2018 at 16:53

          Encore la même erreur du correcteur d’orthofraphe automatique que Colin avait déjà notée…

          Lire « qu’il » et non « sinologue »…Bizarre comme erreur…

          • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 17:59

            Bizarre en effet. L’autre bizarrerie de ce correcteur d’orthographe, c’est qu’il ne corrige pas le mot « orthographe ».

        • Montagne 14 juillet 2018 at 17:00

          Il doit y arriver à pied… OK je sors

          • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 17:03

            :-)

  9. Paulo 14 juillet 2018 at 16:51

    Pas pu voir le match à partir du début du 5ème set. Apparemment c’était le set qu’il ne fallait pas louper…

    D’après les articles de l’Equipe et d’Eurosport, ce fut un gros combat. Ça s’est joué à peu puisque Djoko n’a gagné que 4 points de plus que Nadal en tout…

    On sentait que le Serbe était en train de revenir, et je ne suis pas étonné qu’il ait choisi Wimbledon pour le confirmer pleinement.
    Nul doute que cette victoire sur un numéro un mondial en pleine bourre, son rival principal (au nombre de confrontations du moins), va lui redonner un maximum de confiance.
    S’il gagne demain, il sera 5ème à la Race, en course pour le Masters donc… le Djoker est vraiment de retour aux affaires. Ce qui au passage montre une fois de plus à quel point la Next Gen est aux fraises… (à la crème)

    • Anne 14 juillet 2018 at 22:02

      La NextGen a l’âge de pouvoir prouver tout un tas de choses et à leurs âge, des 3 ogres, seul Nadal avait confirmé en grand Chelem tous les espoirs que les observateurs portaient en lui. Le problème est bien plutôt que la génération entre la NextGen et celle des Nadal/Djoko/Murray/Waw/DelPotro/Cilic (pour ne citer qu’en les détenteurs de GC) le soit

  10. Gerald 14 juillet 2018 at 16:57

    Excellente journée pour moi, Nadal est sorti et on termine 3ème de la Coupe du Monde.

    LE bilan de cette Coupe du Monde est assez clair:
    - 6 matchs de foot gagnés
    - 1 partie d’échec perdue.

    Finalement Deschamps avait raison: pour battre les Belges, il ne fallait pas jouer au foot!

    Super heureux des Diables et malgré tout bonne chance au Bleus demain!

    • Paulo 14 juillet 2018 at 17:03

      Punaise, j’ai même pas fait gaffe à la petite finale du Mondial… comme quoi, on ne peut pas être partout. Beau match ?

      Bravo à la Belgique en tout cas, la 3ème place est méritée au vu des talents en présence.

      • Gerald 14 juillet 2018 at 17:13

        2-0 un but après 4 minutes et un à la 82ème.

        • Paulo 14 juillet 2018 at 17:26

          Merci, j’essaierai de voir les HL.

  11. Antoine 14 juillet 2018 at 17:17

    6-3 5-2 pour Kerber…Serena va servir mais elle est clairement dominée faisant beaucoup de fautes et se faisant promener de droite à gauche par l’Allemande qui joue très bien..

    • Antoine 14 juillet 2018 at 17:28

      6-3 6-3 Bravo Kerber ! Super match de sa part. Serena est passée à côté mais l’Allemande a le jeu pour la gêner et Serena n’a pas retrouvé tous ses moyens : rapidement débordée, un déplacement de plus en plus problématique mais un mental et une puissance intacts. Cela n’a pas suffi…

      3eme GC pour Kerber, son premier ici en prenant sa revanche d’il y a deux ans. Suis content d’avoir parié sur elle !

    • Sebastien 14 juillet 2018 at 18:32

      Tant que Serena sera lestée d’une bonne dizaine de kilos en trop, elle risque d’échouer à cause de son déplacement. Surtout face à des filles comme Kerber, Svitolina, Halep, etc.

  12. Renaud 14 juillet 2018 at 17:55

    J’y vais de mon commentaire (je dis pas petit car je ne sais pas faire court) concernant les raisons de mon désamour au sujet de Nadal
    Pour préciser mon meilleur ami est un admirateur de Nadal quand je préfère Fed mais vu que nous avons tous les 2 la cinquantaine la raison l’emporte sur la passion et nous savons tous les deux reconnaitre les mérites du poulain de l’autre.

    Le but de mon propos ici n’étant pas de tresser des louanges à Nadal je me lance dans les choses rédhibitoires le concernant.
    Celles qui pèsent peu dans la balance
    Les tics et les tocs, le temps pris pour servir, les ahanements de mule à chaque frappe…
    Celle qui pèse au singulier et qui clôt le débat me concernant (même si je suis bien entendu ouvert à la discussion)
    Pour faire simple lorsque je le regarde j’ai l’impression qu’il va au boulot alors que Fed va faire du sport.

    Pour moi Nadal est la résultante ultime, la quintessence de toutes les dérives initiées par la « préparation physique » qui s’oppose à la facilité, à la pureté, à l’esthétisme et au talent que je cite en dernier car d’évidence je suis bien forcé de reconnaitre qu’il n’en est pas dénue.

    En gros si je vais voir un match de boxe et que l’on me parle de guerrier, de combat, de lutte physique, de puissance, de gladiateur, de dur au mal etc etc ça me parle et j’adhère à cette approche.
    Teddy Riner au delà d’autres qualités et avant tout chose une « monstruosité » physique et pour connaître le judo de l’intérieur nul ne peut imaginer la puissance des mains d’un judoka, ce sont les mains qui plient, qui broient, qui laminent l’adversaire.
    C’est ce que je demande si je regarde un sport ou la dimension physique a toujours fait la différence depuis l’origine du dit sport.

    Pour en revenir au tennis ce n’est pas originellement un sport ou la prédominance physique faisait la différence.
    C’était un sport esthétique et peut-être, certainement que Federer est l’arbre qui cache la forêt mais il l’a bien caché pendant plus d’une décennie par la grâce de ses coups.

    Voilà pourquoi je n’aime pas Nadal il est celui plus qu’un autre qui progressivement, régulièrement par le travail, l’acharnement, le combat a combattu le beau jeu, le génie et mis le roi nu !!!
    Bref il nous a montré l’époque dans laquelle nous vivons et dans laquelle vit le tennis quand Fed essayait de maintenir le tennis dans ses plus belles années !!!

    Ce que je trouve ironique pour Nadal c’est qu’il subit maintenant l’inéluctabilité qu’il faisait subir à d’autres de la part de Djokovic (pour lequel je suis neutre et force est de constater que je serai moins neutre le jour ou il égalera le nombre de titre de Nadal en se rapprochant de Fed :-) lorsque le combat devient enragé.

    Bien entendu mes propos sont « exagérés » rien n’est si simple, Federer n’est pas une quiche physique et Nadal n’est pas qu’un gros bourrin

    • Sebastien 14 juillet 2018 at 18:01

      J’ai l’impression que tu dis toujours les mêmes choses, je me trompe ? :mrgreen:

      • Renaud 14 juillet 2018 at 18:10

        C’est pas un peu court comme argumentaire non ?
        On tournerait vite en rond avec toi :-)
        Toi J’aime Nadal
        Moi J’aime Fed
        Fin de la discussion yééééé

      • Sebastien 14 juillet 2018 at 18:25

        50 lignes de purs clichés éculés entre le génie et le besogneux, c’est bien la 200ème fois que tu nous ressers ça. Tu dois bien te douter que tu es dans la schématisation totale et caricaturale, non ?
        Sans rancune, Seb.

        • Renaud 14 juillet 2018 at 18:37

          Si tu veux je peux faire plus cash.
          Bien entendu que le jeu de Nadal repose avant toute autre chose sur l’endurance et le physique et j’ajouterai le matériel qui aide bien ce qui ne veut pas dire qu’il n’a pas d’autres qualités, mental, oeil, placement etc etc
          Bien entendu que le jeu de Fed repose avant toute autre chose sur justement autre chose que les 2 principales qualités de Nadal
          Les carrières des 2 sus nommées ne vont pas à l’encontre de ce que j’énonce.

        • Sebastien 14 juillet 2018 at 18:44

          = Federer : génie. Nadal : bourrin.

          • Renaud 14 juillet 2018 at 21:48

            c’est le cas non ?
            pour en douter faut être particulièrement de mauvaise fois !
            C’est la vie :-)

    • Gerald 14 juillet 2018 at 18:04

      J’adhère totalement à ton propos!

      Et je n’ai pas honte de le dire: Nadal est tout simplement tout ce que je déteste.

      Quand on aime le style d’Edberg et de Federer, on ne peut que détester la « vulgarité » de Nadal!

    • Antoine 14 juillet 2018 at 18:22

      Le talent, dit le Larousse, est une aptitude particulière à faire une activité donnée…Pas de doute à avoir sur le fait que Rafa a un énorme talent pour le tennis…Il a par ailleurs un style bien à lui, unique en son genre, ce que n’a pas Djoko par exemple qui est sur ce plan interchangeable avec beaucoup d’autres, Murray par exemple, même si Murray me parait plus bien plus subtil…

      Le robot serbe me casse prodigieusement les pieds. J’aime bien quand il perd.

      Suivant Wimbledon sur les chaînes anglaises, il y avait Andy comme commentateur pour le match entre Del Po et Nadal (ce qui lui a fait louper le match de foot des Roastbeefs dont ils n’ont pas le droit de parler à l’antenne). Vraiment intéressant quand il parle. Il parle peu mais bien. Big Mc n’est pas mal non plus. Becker, j’aime moins mais pour les matchs de Djoko il est intéressant vu qu’il le connaît très bien. A mon avis, ils ne se sont pas quittés en très bons termes parce que mine de rien, il sort quelques vacheries. Durant le match contre Rafa il a par exemple dit que des joueurs du top 100, celui qui avait le pire smash, c’etait Djoko..Il a même cru bon ajouter qu’ils avaient tout essayer pour l’améliorer mais rien à faire…Bref avis à la concurrence : plutôt que d’essa de tirer un passing, lobez le !…

      • Sebastien 14 juillet 2018 at 18:29

        Je suis d’accord sur le fait que Nadal est un énorme talent, même si je penche un peu plus pour Roger du point de vue du style. Djokovic, j’adore quand il perd, c’est certain, mais je lui reconnais un oeil, un retour de service et une endurance exceptionnelles. Sa technique qui lui permet une grande longueur de balle est intéressante.

        • Renaud 14 juillet 2018 at 18:40

          J’aime pas spécialement le Djoker sauf quand il gagne Nadal à son propre jeu.
          Simplement et uniquement pour le côté arroseur arrosé.
          A cet égard les 3 finales de Wimb et USO 2011 et OA 2012 sont tout à la fois ce que je déplore de ce que ce sport est devenu (comme plein d’autres sports d’ailleurs) et une réjouissance de part les défaites de Nadal.

        • Sebastien 14 juillet 2018 at 18:46

          Et il y a ce côté vengeur, quand Djokovic bat Nadal, cela nous soulage et panse nos vieilles blessures (Roger trop souvent battu par Nadal)

    • Paulo 14 juillet 2018 at 19:53

      Pourquoi justifier indéfiniment qu’on aime un joueur ou qu’on n’en aime pas un autre ? Ou qu’on aime un joueur plus (ou moins) qu’un autre ?

      N’est-ce pas subjectif par essence ?

      Dès lors, pourquoi se justifier ?

      Perso, j’aime Federer plus que Djoko, que j’aime plus que Nadal – puisque ce sont ces trois joueurs qui reviennent sans arrêt dans les conversations.

      Mais j’aime bien d’autres joueurs que Federer : Del Potro, Nishi par exemple, avec un faible les jeunes Tsitsipas et Shapovalov, sachant que je suis attentivement de Minaur aussi…
      Kyrgios, malgré son talent, m’indispose passablement, et un autre joueur dont le style a tendance à m’ennuyer, Goffin, me paraît éminemment sympathique humainement.

      etc etc etc.

      Demain je crois que je vais supporter Djoko, parce que le voir venir semer un peu la zizanie en haut du classement m’intéresse – et accessoirement, titiller les jeunes.
      Mais si Anderson gagne parce qu’il a été le meilleur, d’avance bravo à lui. Sachant que de toute façon, à 17h00, je zapperai sur le Mondial… parce que Djoko et Anderson, malgré leurs qualités, m’intéressent moins qu’une finale du Mondial avec la France en lice…

  13. Renaud 14 juillet 2018 at 18:15

    @ Sébastien
    Et j’espère qu’on a aussi des nouveaux lecteurs à qui il faut à nouveau prêcher la bonne parole :-) sourire

    • Sebastien 14 juillet 2018 at 18:26

      Bisous, oui :mrgren:

      • Renaud 14 juillet 2018 at 18:49

        J’aime, j’ai aimé McEnroe, Edberg, Sampras et Federer
        J’appréciais Connors, Borg, Becker pour certains aspects de leurs jeux.
        J’ai détesté Lendl car il a empêché McEnroe de réaliser ce qui aurait été le 1er vrai « tous les GC sur toutes les surfaces » et pas le truc moisi de Fed, Nadal et Djoko
        Et je n’aime pas Nadal

        • Antoine 14 juillet 2018 at 19:36

          Il faut pendre Lendl, c’est simple…

        • Sebastien 14 juillet 2018 at 19:43

          Des mots, Antoine, des mots !
          Pas connu Lendl mais ça donne envie d’en savoir plus pour savoir pourquoi il est l’ennemi public N°1
          Je ne déteste aucun joueur pour ma part, mais reste très traditionnellement grand fan du duopole Fed-Nadal qui se complètent idéalement du point de vue des styles

          • Mat4 14 juillet 2018 at 20:12

            Sebastien, c’est le racisme inhérent aux anglo-saxons. Tu as probablement lu Todd, pour comprendre en profondeur. Dès que quelqu’un arrive de l’est, c’est Ivan Drago, du sud, c’est frog ou un pigs.

            Pourtant, Lendl, tout comme Nadal, a changé la physionomie du jeu. Il était vingt ans devant son temps: embrassant une raquette alu le premier, changeant de raquette avec les balles neuves, se préparant pour l’USO sur la même surface, etc. Un vrai professionnel avant l’heure.

            Mais, tiens, c’était la même chose au début avec Navratilova. C’est seulement quand elle a pris un ascendant définitif sur Evert qu’on a changé d’attitude envers elle, et quand elle a déclaré ses préférences… elle est devenu à la mode.

            Alors que mon joueur préféré de l’époque, Connors, était un con, McEnroe une tête à claques et Borg un gamin incorrigeable, ils bénéficiaient d’une bonne presse. Avec le même soutien, c’en aurait été de même de Lendl.

            • Antoine 14 juillet 2018 at 20:25

              Lendl victime de racisme ? Ben voyons. Outre que le mot racisme ne s’applique pas à Lendl qui est tout ce qu’il y a de plus blanc, il n’a jamais manqué de joueurs d’ex pays de l’Est très populaires et je n’en connaît pas un seul – y compris Lendl- qui se soit dit victime de leur origine nationale…

              Si Lendl n’etait apprécié par personne ou presque c’est de son fait..

              • Mat4 14 juillet 2018 at 21:44

                Antoine,

                Les Russes sont plus que blancs mais ça n’empêchait pas les Allemands de les considérer comme des sous-hommes et de les exterminer de faim dans les camps de prisonniers de guerre. Le racisme n’est pas lié à la couleur, mais à la race, donc, si, il s’applique bien à Lendl.

                Si Lendl ne l’a pas dit, Martina, par contre, l’a fait.

              • Antoine 15 juillet 2018 at 07:39

                C’est juste sur le racisme mais faux s’agissant de Lendl. Lui et Navratilova ont eu du mal à s’adapter au fait d’etre apatride mais Navratilova est devenue très populaire en quelques années, Lendl jamais. Il faut dire qu’on ne l’a jamais vu sourire ou presque et qu’il était aimable comme une porte de prison. Et il n’à jamais rien fait pour se rendre plus populaire. Il s’en foutait. Des joueurs de pays de l’Est populaires à la même époque, il y en avait, à commencer par Nastase ou plus récemment Safin. On peut dire qu’il était en partie victime d’un délit de sale gueule mais pas de racisme.

              • Mat4 15 juillet 2018 at 09:13

                Outre que le mot racisme a différentes nuances : je me réfère, ici, aux analyses d’Emmanuel Todd, que j’estime très justes. C’est un concept qui nous est, à nous, Français, civilisationnellement, très étranger, qui est étranger aux Russes, ce que l’on peut voir en comparant notre comportement dans nos anciennes colonies avec le comportement des Britanniques, ou le comportement des Russes face à leurs minorités avec le comportement des Américains envers les Indiens, les Mexicains, ou les Noirs.

                Quant au charisme, c’est un mot qu’on applique post festum pour justifier le fait qu’on aime ou qu’on aime pas, qui est qqfois une affinité, une décision personnelle, d’autres un fait social — pour faire partie d’un groupe — ou une mixture des deux.

                Finalement, on invente des mots comme « charisme », « classe », ou on en redéfinit et déforme — comme « beauté », « esthétique », pour justifier notre choix.

              • Antoine 15 juillet 2018 at 11:51

                Je pense que ce débat nous enmererait bien loin du tennis. J’aime bien Todd mais il dit pas mal de conneries aussi…

            • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 20:49

              Je dirais plutôt que c’est parce que Lendl n’avait pas de charisme. Connors, McEnroe et, avant eux, Nastase, avaient des personnalités flamboyantes. Borg plaisait aux dames (de mon entourage à tout le moins). Lendl donnait l’impression d’être ennuyeux, sérieux, à la limite, sombre. Même lorsqu’il était coach de Murray, il a continué à entretenir cette image. En tant qu’ancien grand joueur, ça fait sourire, mais un jeune de 20 ou 25 ans qui a cette personnalité, ce n’est pas ce qu’il y a de plus attirant pour les fans.

              • Mat4 14 juillet 2018 at 21:51

                C’est quoi, le charisme ? Tu plaisantes : il est créé 9/10 par les médias. Federer a du charisme ? Le gars est d’une suffisance douloureuse. Connors avait du charisme ? Quand ? Où ? McEnroe ? Borg ?

                Aujourd’hui on essaie de coller l’épithète « pantomime villain » à Djokovic, en le répétant à longueur de journée. C’est ainsi qu’on construit les narratifs, la réalité virtuelle à la place la réalité.

              • ConnorsFan 14 juillet 2018 at 23:22

                Le charisme de Connors pouvait s’exprimer de diverses façon. Ce qu’on voit dans la vidéo suivante, c’est ce que Lendl n’aurait jamais pu faire : https://www.youtube.com/watch?v=Xvuhx1DYWZU. Connors savait donner un spectacle et partager ses émotions avec le public. Nastase était aussi un maître quand venait le temps de mettre les spectateurs de son côté.

                Pour ce qui est de Djokovic, j’aime beaucoup sa personnalité. C’est celui aujourd’hui qui me rappelle les têtes fortes des années 70 et 80. Il a un excellent sens de l’humour. Dommage que ses imitations à Wimbledon ne soient plus disponibles (si certains savent où les trouver, donnez-moi le lien).

              • Paulo 15 juillet 2018 at 08:37

                Le « charisme », c’est très subjectif. Et on n’aime pas un joueur pour son « charisme », on l’aime – ou on ne l’aime pas – pour des tas de raisons : son style de jeu, sa façon de se conduire sur le court, hors du court parfois, son allure (sage comme une image comme Sampras, ou « rebelle » – de pacotille à mon sens – comme Agassi), etc.
                Moi, je n’aimais pas Lendl non parce qu’il n’avait pas de « charisme », mais parce que son jeu m’ennuyait profondément – et qu’il battait parfois les joueurs que j’aimais, comme McEnroe.

  14. Antoine 14 juillet 2018 at 19:35

    C’etait prévisible et c’est on ne peut plus logique mais Djoko est grand favori de la finale : 1.16 vs 5 pour ce bon Kévin…Autrement dit moins d’une chance sur 5 pour Kévin (18.76% exactement)…

    Cela me dégoutte de penser que demain Djoko aura un quatrième titre à Wim, plus que Big Mc, Becker ou Edberg (c’est déjà le cas pour ce dernier). Cela doit dégoûter Becker aussi d’où ses commentaires sur son ex-poulain…

    • Sebastien 14 juillet 2018 at 19:45

      Ca risque de tourner à la boucherie, vu le niveau en retour et dans les échanges de Djoko.
      Je ne vois pas comment Anderson pourra être au point physiquement.

      • Antoine 14 juillet 2018 at 19:52

        J’ai écrit un long com sur l’etat physique probable de Kévin plus haut. En résumé je pense qu’il est archi cuit et qu’il n’a aucune chance…

    • Paulo 14 juillet 2018 at 19:56

      J’ai trouvé Becker limite calomnieux, dans ses commentaires sur la BBC à propos de Djoko. Il ferait bien d’apprendre la retenue… parce que pour un gars (que j’aimais pourtant bien voir jouer) qui a fait faillite je ne sais combien de fois, il devrait faire profil bas…

      • Sebastien 14 juillet 2018 at 20:19

        Qu’a-t-il dit ? Je n’ai pas relevé.

      • Antoine 14 juillet 2018 at 20:29

        J’en ai parlé plus haut. C’etait un peu limite pour un ancien coach, mais calomnie, c’est exagéré ou aller es je n’ai pas entendu. Dire que Djoko a le pire smash du top 100, c’est un peu imagé mais pas vraiment une calomnie…

      • Anne 14 juillet 2018 at 22:18

        en même temps, Becker n’a pas attendu de ne plus être le coach de Djokovic pour faire des commentaires plus que limites parfois

        • Antoine 15 juillet 2018 at 07:48

          Il est assez limite dans beaucoup de domaines…et pour l’instant toujours en faillite personnelle je crois…

  15. Homais 14 juillet 2018 at 19:53

    Renaud, je partage sur Nadal… ça peut avoir l’air éculé, pour certains, mais tout ça est aussi dans mon ressenti personnel. J’ajouterai une transpiration croissante et dans des quantités incroyables, dont il ne me semblait pas voir de traces il y a quelques années.
    Et Djoko et son tennis inéluctable et ennuyeux joint à une gestuelle que je trouve souvent disgrâcieuse ne peuvent avoir mes faveurs non plus.
    Bref, si Shapovalov n’y arrive pas, je sais pas trop à quel tennis je vais pouvoir adhérer demain. Enfin, après-après demain…

    • Sebastien 14 juillet 2018 at 20:23

      Il y a des tas de beaux talents dans la « NextGen » même si je n’aime pas ce concept commercial. Pas seulement Shapo, mais Tsitsipas, Tiafoe, Chung, Fritz, De Minaur, Zverev, Coric, etc.
      Coric pourrait devenir un nouveau Djoko…

    • Sebastien 14 juillet 2018 at 20:26

      la transpiration c’était déjà tout autant en 2010 (année où j’ai commencé à suivre) et même avant, je ne vois pas ce que ça révèle…

  16. Renaud 14 juillet 2018 at 21:38

    Sur la finale de demain ce sera 3 sets secs pour Djoko avec au maximum du grand maximum 1 TB et plutôt au 2ème set qu’au 1er set.
    Le temps de rentrer dans sa finale ce sera du 6-4 ou 7-5 pour Djoko
    De l’essence dans le réservoir pour au mieux 1 TB au second
    Un sévère 6-2 au 3ème
    Mettez ce post dans un coin et ressortez le dés lundi.

  17. Renaud 14 juillet 2018 at 21:45

    Sur les j’aime j’aime pas et en prenant en compte la nostalgie
    On a le droit de déplorer les 7 tours de France de Armstrong avant que la vérité ne soit faite ( = combien de contrat et de million volés aux « honnêtes » cyclistes
    On a le droit de déplorer le dopage d’état institutionnalisé par le sieur Poutine comme aux plus belles heures de l’ex RDA
    On a le droit de déplorer, même si je vibrerai demain, que dans l’EDF de foot de DD ce soit les arrières ou les demis qui mettent les buts les plus importants
    etc etc
    Et on a le droit de déplorer le temps ou le sport était un loisir, un passe temps et une honnête activité faite dans l’esprit du baron de Courbertin

    Après comment voulez vous qu’un admirateur du service volée à la Edberg puisse faire entendre raison à l’admirateur de l’abnégation que mettait Lendl, Willander ou consort à inlassablement renvoyer la balle une fois de plus que l’adversaire !!!

    C’est une cause perdue :-)

  18. Anne 14 juillet 2018 at 22:22

    Ça fait longtemps que je trouve la’ chevelure de Nadal étrange, voire improbable mais là, c’est à un autre niveau :
    https://twitter.com/wimbledon/status/1018144786291798016?s=21

    • Antoine 15 juillet 2018 at 08:19

      Il est légèrement chauve..Roger lui perd ses cheveux dans les golfes..La perte de cheveux est corrélée positivement avec le taux de testostérone je crois. Il peut y avoir d’autres explications moins naturelles aussi…

      • Anne 15 juillet 2018 at 10:42

        Disons qu’il y en a un qui les perd comme beaucoup d’hommes et l’autre où ça fait un truc vraiment bizarre. En tous les cas, il ne fait pas de pub pour le praticien où il a fait poser ses implants

      • Sebastien 15 juillet 2018 at 10:59

        Pour précision, ce n’est pas précisément corrélé à la testostérone, mais à l’activité de l’enzyme 5-alpha-réductase de type II qui convertit en dihydrotestostérone laquelle a une action négative sur les follicules pileux

        • Antoine 15 juillet 2018 at 11:53

          Trop fort pour moi, Sébastien !

    • Paulo 15 juillet 2018 at 08:42

      Encore quelques mois, et ce sera ça : http://lepassetempsderose.l.e.pic.centerblog.net/666d2cee.jpg :-D

  19. Jo 15 juillet 2018 at 07:47

    Gérald! C’est la grande finale! ALLEZ LES BLEUS!!! (Bordel!)

  20. Antoine 15 juillet 2018 at 08:09

    Finalement ces deux finales qui étaient on ne peut plus équilibrées sur le papier l’ont bien été. Les perdants auraient tout aussi bien pu gagner sans que personne ne soit étonné. Rafa a eu 5 balles de break au cinquième par exemple. Qu’il en convertisse une et il aurait sans doute gagné. Isner a eu des chances aussi, un peu moins nettes.

    Et le résultat est que ce sont les deux demies les plus longues de Wimbledon, pour des raisons différentes….

    C’est aussi la 1ère fois dans l’ere Open que les 4 demi finalistes d’un GC sont tous trentenaires…

    Un Wimbledon qui restera dans les annales. Il serait dommage que la finale se termine en eau de boudin…

    • Mat4 15 juillet 2018 at 09:24

      J’ai eu la même impression. Je pensais même, pour de longues périodes des matchs, qu’Isner et, surtout, Nadal allait l’emporter, surtout que Rafa dominait les échanges. Pourtant, les stats pour Nadal-Djokovic sont ce qu’il y a de plus équilibrés: même nombre de coups gagnants, même nombre d’erreurs, et, jusqu’au dernier jeu, même nombre de points (191).

      C’est seulement en regardant de long highlights que je me suis rendu compte combien ça allait vite dans le Nadal/Djokovic. Du très beau tennis, surtout côté Rafa.

    • Sebastien 15 juillet 2018 at 11:16

      Oui vraiment magnifique ce Djoko-Nadal, du très très haut niveau. Ce dernier a beaucoup attaqué (73 points gagnants il faut arriver à les faire contre Djoko), mais Djokovic est un étonnant défenseur qui sait glisser même sur gazon

      Ce qui a manqué à Nadal c’est une première balle plus efficace, elle n’a pratiquement jamais posé de problème à Djoko

      Le dernier jeu de Nadal, très mauvais : clairement un coup de fatigue avec une baisse de concentration. Djokovic est plus endurant que Nadal, on l’a souvent constaté dans leurs longs matchs au finish. Ca peut aussi être lié au fait qu’il court un peu moins et est plus léger.

    • Antoine 15 juillet 2018 at 12:03

      Je pensais dans le 5eme que Nadal finirait par gagner..

      Il a eu pas mal d’occasions et il tapait plus fort que jamais. En plus il appliquait ce que je pense être la bonne tactique pour lui contre Djoko : jouer sur son coup droit en essayant de le sortir du court. Il a pris beaucoup de risques, c’était lui le plus agressif, mais du coup il a fait plus de fautes que d’habitude. C’est comme cela que doit jouer Nadal désormais, en montant le plus possible aussi..

      C’est effectivement étonnant mais à l’arrivée ils ont le même nombre de points gagnants et de fautes directes. Match dantesque !! Rafa n’a rien à se reprocher sinon de ne pas avoir réussi à mener deux sets à un vendredi alors qu’il dominait légèrement..

      • Antoine 15 juillet 2018 at 12:05

        Dans l’Equipe ce matin, confirmation du fait que Djoko voulait garder le toit alors que. Nadal voulait l’enlever…Logique mais je pense que les organisateurs devaient prendre leurs responsabilités sans demander l’avis des joueurs…

        • Mat4 15 juillet 2018 at 12:55

          Oui, après mes billets il y a eu les interviews des joueurs, et tous les deux (Nadal en espagnole) ont répondu à la question de la fermeture du toit.

          Djokovic pense que la décision avait été prise à l’avance, mais il a tout de même exprimé une préférence pour que le toit reste (donc, désinformation de ma part). Nadal lui estime que tout avait été décidé sans l’intervention des joueurs.

          Est-ce que ça a eu une influence réelle sur le match ? Difficile à dire.

          • Antoine 15 juillet 2018 at 14:39

            Djoko sait très bien que si on lui demande son avis, c’est que la décision n’est pas prise…

            Aucun doute en ce qui me concerne que les conditions indoor l’avantagent par rapport à Nadal. Si ce n’etait pas le cas, il aurait dit « Ok, on va jouer sans le toit »…

      • Sebastien 15 juillet 2018 at 13:40

        En différentiel points gagnants – fautes directes, Nadal a longtemps mené pendant le match. Ce n’est que courant 5ème set qu’il commence à faire un peu plus de fautes directes. Et effectivement, il frappait extrêmement fort, ce qui peut payer contre Djoko, mais se traduit par des fautes directes encore que le ratio reste vraiment très bon.
        Monter, en général face à des joueurs moins forts que Djoko est très payant, mais l’est un peu moins avec la qualité du passing de Djoko.
        Concernant le toit, j’ai du mal à me rendre compte si cela peut avantager Djoko, peut-être lui faire faire un peu moins de fautes, car comme il lifte moins que Nadal il est plus sensible au vent ?
        Je suis d’accord avec toi Antoine sur le fait que le 3ème set, aurait dû être remporté par Nadal si on considère le déroulement de la manche. Djoko a eu le mérite d’être physiquement et mentalement très costaud et finalement d’avoir battu Nadal à l’usure.

  21. Sam 15 juillet 2018 at 12:13

    Anderson sera-t-il cuit ? A priori, oui. Mais sinon, il a été impressionnant face à Fed, très moyen lui, mais tout de même. Il l’a régulièrement sêché dans la diagonale coup droit. Je ne sais pas depuis combien de temps il est avec cet entraineur, mais deux finales de GC en moins d’un an, ça n’est pas du hasard…
    Hors paramètre physique – ce qui est impossible en fait – je donnerais Djoko favori, mais pas avec une si grande marge, du 55/45 on va dire.

    Je reviens sur Lendl, si je puis dire. Moi j’ai d’emblée apprécié le Lendl, à l’époque, pour des raisons pas que tennistiques et assez obscures probablement. Mais surtout, je ne crois pas qu’il était aussi impopulaire que cela. Je me souviens d’un reportage où l’on demandait à des jeunes prometteurs qui était leur joueur préféré : Lendl.
    Une raison peut être à cela : Mac, Connors, Noah, pour çiter les principales figures charismatiques des 80′s étaient incroyables, quasiment au sens propre. Difficile, raquette en main, de s’identifier, de s’en inspirer. Lendl, Wilander, par contre, pouvaient facilement être des modèles.

    • Antoine 15 juillet 2018 at 12:48

      C’est Borg qui a été la référence majeure des jeunes à cette époque et c’est certainement lui qui a eu -de loin- la plus forte influence sur le jeu..Il y a un avant et un après Borg. Avant, c’est le tennis « classique » australien et américain à base de service volée service volée depuis Kramer en 47 qu’on appelait le « power tennis ». La génération qui suit immédiatement Borg adopte massivement le revers à deux mains et le lift. En plus, Borg à été une icône dont l’aura dépassait de très loin le seul cadre du tennis. C’est lui qui « démocratise » massivement le tennis..

      • Mat4 15 juillet 2018 at 13:01

        Je suis d’accord avec tes deux derniers billets, quasimment sur tous les points : Borg, c’était l’Apollon du tennis de ces années.

  22. Renaud 15 juillet 2018 at 14:11

    Borg c’était autre chose.
    Son aura a très vite dépassé le cadre du sport et c’était à son époque une star quasi planétaire, une icône et sa notoriété était équivalente à celle des rocks stars du moment.
    Bien entendu qu’avant lui Pelé, Ali et pas beaucoup d’autres furent des stars planétaires mais la télévision de « masse » n’existait pas encore.

    Si l’on veut comparer la notoriété (mais c’est pas le critère fondamental dans ce que j’essaye de mettre en avant vu qu’aujourd’hui des Fed, des Nadal, des Messi, des Rossi, des Hamilton, des Woods sont mondialement connus) mais bien plus encore le côté iconique alors je pense que seul Michael Jordan peut-être comparé à Borg et je rajouterai même si ça me fait mal au derche Ronaldo davantage que Messi.

  23. Antoine 15 juillet 2018 at 14:35

    6-1 en 22 minutes pour Djoko qui fait le taf sans avoir besoin de forcer. Anderson est lent et fait donc des fautes…Espérons qu’il se sente mieux au 2ème…

  24. Renaud 15 juillet 2018 at 14:36

    Ce que nous étions nombreux à avoir prédit et malheureusement en train de se réaliser sur le centre court, 5-1 double break pour Djoko !!!
    J’aimerai avoir raison et qu’ Anderson arrive à aller jusqu’au TB du second set mais je crains que ce soit trop lui demander :-)

  25. Renaud 15 juillet 2018 at 14:37

    C’est marrant j’ai à l’instant T 5-2 pour Djoko sur le fil de l’équipe ???
    D’ou tu sors ton 6-1 Antoine ?

    • Antoine 15 juillet 2018 at 14:39

      Ben je regarde le match…assez distraitement ! Je me suis planté…Bon ça fait 6-2 maintenant et Kevin vient de se faire manipuler le bras …

      • Antoine 15 juillet 2018 at 14:49

        Break d’entre Djoko 1-0 Kevin semble avoir a tiré de ses nombreuses fautes directes du 1er set la conclusion qu’il fallait jouer plus safe..Mais dans ce cas, ses chances sont de 0…Il n’y a pas de plan B possible pour lui..

        • Antoine 15 juillet 2018 at 14:57

          Jeu Anderson 1-2 plus mobile et expansif. Lui y croit..

          Ce qui serait bien, c’est qu’il debreake..

          • Antoine 15 juillet 2018 at 15:02

            0-15 et ensuite 4 très bons services de Djoko qui lui claque la porte au nez..

            • Antoine 15 juillet 2018 at 15:06

              Double break 4-1…

          • Bapt 15 juillet 2018 at 15:10

            C’est Anderson qui est nul ou Djoko très bon ?

  26. Sebastien 15 juillet 2018 at 14:51

    Bon, ben comme prévu, c’est un pur massacre. Novak est à son niveau et fait le job, il renvoie à peu près tout. Si Anderson arrive à marquer plus de 10 jeux sur ce match ce sera déjà exceptionnel. La vraie finale c’était hier/avant-hier avec le Djokodal

  27. Sebastien 15 juillet 2018 at 15:03

    33% seulement de points gagnés sur 2nd service par Anderson. Aucun jeu de jambes donc incapable de tenir l’échange.

    • Bapt 15 juillet 2018 at 15:06

      Il devrait essayer de monter plus sans doute.

      • Antoine 15 juillet 2018 at 15:07

        Durant le tournoi il est monté sur 4% de ses premières balles..Pas son truc..

      • Sebastien 15 juillet 2018 at 15:10

        Monter dans de bonnes conditions demanderait un jeu de jambes très précis. Et comme dit Antoine, il n’est pas du tout à l’aise dans cet exercice !

      • Bapt 15 juillet 2018 at 15:12

        Peut-être pas forcément service-volée mais au moins durant l’échange.

    • Mat4 15 juillet 2018 at 15:06

      Je regarde, je savoure, je cultive une attitude zen: bref, je me sens comme un fedfan avant l’apparition de Nadal…

  28. Antoine 15 juillet 2018 at 15:15

    5-1 Djoko..Anderson n’a pas gagné ce jeu mais pour la première fois en tapant vraiment il a mis Djoko en difficulté : deux égalités dans ce jeu. Kévin semble sorti de sa torpeur et tape comme il l’a fait toute la semaine..

    • Antoine 15 juillet 2018 at 15:17

      Et derrière enfin un bon jeu de service à 15…5-2…

      • Bapt 15 juillet 2018 at 15:23

        Il vient d’avoir une balle de break… annulée… 

      • Bapt 15 juillet 2018 at 15:24

        J’ai l’impression qu’Anderson s’est réveillé mais c’est sans doute trop tard.

        • Mat4 15 juillet 2018 at 15:27

          Il bouge encore assez mal, Bapt, et son service est loin de ce qu’il devrait être. Mais il joue quand même un peu mieux.

        • Bapt 15 juillet 2018 at 15:30

          En servant comme une mule il peut sans doute accrocher un Tie break et le gagner.

      • Antoine 15 juillet 2018 at 15:26

        6-2 Djoko mais maintenant il y a match..Kévin a eu une balle de break. Il bouge mieux et frappe plus fort..Il s’encourage en serrant le point et Djoko a été obligé de très bien jouer pour finir…

        Kévin, tu es chaud maintenant, tu oublies cet échauffement de 2 sets et tu joues !

        • Mat4 15 juillet 2018 at 15:30

          Question service, c’est bien mieux dans ce jeu.

        • Antoine 15 juillet 2018 at 15:30

          1-0 Kévin..Très bon jeu à 15 et il ne s’est pas fait breaker comme aux deux premiers sets..

          • Antoine 15 juillet 2018 at 15:33

            1-1…Ce Kévin là n’a plus grand chose à voir avec celui des deux premiers sets. Allez !

            • Antoine 15 juillet 2018 at 15:44

              3-2 Kévin..Bien joué..Il a passé son…4ème ace..

              • Bapt 15 juillet 2018 at 15:44

                Autant que le Djoko en fait.

              • Antoine 15 juillet 2018 at 15:48

                3-3 …15 points d’affilee pour Djoko sur son service..

              • Antoine 15 juillet 2018 at 15:51

                4-3 deux aces dans ce jeu pour Kévin…

              • Antoine 15 juillet 2018 at 15:58

                4-4…Djoko a dû sauver une balle de break suite à un let chanceux de Kevin..

            • Antoine 15 juillet 2018 at 16:01

              5-4 Kévin. Excellent jeu..,Djoko va peut-être se rendre un peu..

              • Antoine 15 juillet 2018 at 16:11

                Il s’est tendu…à commis 3 doubles, sauvé deux balles de set, à failli en prendre une troisième mais 5-5…

              • Antoine 15 juillet 2018 at 16:13

                Jeu blanc Kévin 6-5..

              • Antoine 15 juillet 2018 at 16:22

                6-6 cette fois ci Djoko a passé ses premières mais a dû sauver 3 balles de set..

  29. Antoine 15 juillet 2018 at 16:35

    Match Djoko 6-1 6-2 7-6…7-3 au tie break…Dommage que Kévin ait fait un tie break pourri et notamment fait deux montées debiles au filet. A 6-2 Djoko était peinard. Dommage aussi qu’il n’ait pas converti une de ses 5 balles de set. Il jouait de mieux en mieux comme dans ses matchs précédents d’ailleurs..

    J’aurais vraiment aimé un 4eme set et pourquoi pas un 5 eme…

    Mais c’est donc Djoko. Bravo à lui, surtout pour sa demie contre Nadal.

    • Antoine 15 juillet 2018 at 17:13

      Djokovic, une fois de plus, a mis fin au duopole des deux autres en GC.

      A eux trois, ils ont désormais 50 GC. Dingue…

      Cette édition 2018 n’a pas donné lieu à une grande finale mais à quatre matchs mémorables, incroyables parfois. Au final, un excellent tournoi qui restera dans les annales.

      There is nothing like Wimbledon ! Cheers !

      • Mat4 15 juillet 2018 at 17:26

        Et j’ai l’impression qu’ils ne s’arrêteront pas à cinquante…

        Ils sont pratiquement au sommet de toutes les statistiques de l’Ère open.

        Nous ne pouvons qu’imaginer quel serait le degré de domination sur le Tour de chacun d’entre eux, sans les deux autres, pour savoir où est leur place réelle dans l’histoire du tennis.

  30. Antoine 15 juillet 2018 at 17:36

    Ah mais j’oubliais la finale du double mixte ! Murray et Azarenka vs Melichar et Peya : 3-3 au premier..

    • Antoine 15 juillet 2018 at 17:48

      Super jeu d’Azarenka qui conclue après 4 égalités et 2 balles de break. 4-3

      • Antoine 15 juillet 2018 at 17:50

        Jeu blanc Melichar. Murray est nul.

        • Antoine 15 juillet 2018 at 17:52

          Il se rattrape bien sur son jeu de service remporté blanc…5-4

          • Antoine 15 juillet 2018 at 17:56

            5-5 on va vers une tie break…

            • Antoine 15 juillet 2018 at 17:59

              Jeu Azarenka. Murray a de bons réflexes quand même.

              • Antoine 15 juillet 2018 at 18:02

                Murray recommence ses conneries : il rate un retour puis prend la balle à sa partenaire pour la mettre dans le filet…tie break

  31. Gerald 15 juillet 2018 at 17:55

    Félicitations aux Bleus et au Djoker

  32. Antoine 15 juillet 2018 at 18:07

    C’est vraiment lamentable ce que fait le frangin d’Andy. Il est si nul que leur équipe perd 7-1 le tie break en concluant sur une double de sa part. Quel tocard !

    • Antoine 15 juillet 2018 at 18:17

      Peya a dû sauver 3 balles de break sur son service. Dans ce match les deux femmes sont les deux meilleurs des quatre…

      • Antoine 15 juillet 2018 at 18:24

        Et voilà..le plus mauvais, c’est à dire Murray, se fait breaker..Il s’est même pris un retour gagnant de Mémichar. Azarenka est un peu fautive aussi. Elle aurait dû s’interposer…2-0

        • Antoine 15 juillet 2018 at 18:25

          3-0 ça défile…

          • Antoine 15 juillet 2018 at 18:28

            Jeu à 15 d’Azarenka qui passe 4 services gagnants. Elle sait servir, elle…3-1

            • Antoine 15 juillet 2018 at 18:33

              Peya qui sert désormais mal aurait dû se faire breaker mais s’en tire grâce à Murray…incapable de retourner une seconde pas terrible à 0-30…

              • Antoine 15 juillet 2018 at 18:37

                5-2 Melichar – Peya..elle aura gagné tous ses jeux sans problème l’Americaine…

              • Antoine 15 juillet 2018 at 18:45

                Azarenka sauve une balle de match et finit par remporter son jeu de service 5-3…

            • Antoine 15 juillet 2018 at 18:50

              Et voilà jeu blanc de Peya pour finir 7-6 6-3..Victoire indiscutable. Azarenka n’a pas pu maintenir son équipe à flot, coulée par Murray…

              Le Centre Court est aussi plein que pour la finale du simple messieurs. Rien à voir avec Roland ou les autres grands chelems. Les Brits aiment les doubles et en plus ils avaient l’un des leurs à soutenir, bien en vain..

              Tout à l’heure, avant et pendant la finale entre Djoko et Anderson, le 1 était plein pour la finale junior. Il faut dire que nos amis Roastbeefs avaient un représentant en la personne de Jack Draper qui était passé en demies 19-17 et qui jouait contre le numéro un mondial, vainqueur à Roland. Ce dernier, un robot taïwanais dénommé Tseng, a fini par gagner contre le Brit qui est 41eme : 6-1 6-7 6-4…

              Draper à un très bon service de gaucher et un bon coup droit. L’autre n’a aucun coup faible, un très bon retour et renvoie tout comme un mini Djoko qui semble être sa source d’inspiration…

              Si Tseng est l’avenir du tennis, je crois qu’on va se faire ch..grave..

  33. Jo 15 juillet 2018 at 18:57

    OOON EST LES CHAMPIOOONS! OOON EST LES CHAMPIOOONS! OOON-EST-OOON-EST-OOON EST LES CHAMPIOOONS!

    CHAAAMPIONS DU MOOONDE!! CHAAAMPIONS DU MOOONDE!! CHAAAMPIONS-CHAAAMPIONS-CHAAAMPIONS DU MOOONDE!!

    • Montagne 15 juillet 2018 at 19:20

      Comme au tennis, celui qui fait jeu perd…
      La France au foot c’est Djoko au tennis

      • Remy 15 juillet 2018 at 21:53

        Aucun joueur de tennis ne peut se targuer d’être aussi chateux.

      • Bapt 16 juillet 2018 at 08:38

        C’est difficile de comparer la chance dans les deux sports. Une faute d’arbitrage ne peut sans doute pas entrainer une défaite au tennis, surtout avec le hawkeye.

        Le VAR réduit sans doute un peu cela d’ailleurs. S’il n’avait pas existé la France n’aurait pas eu droit à son pénalty et on aurait gueulé à l’injustice au contraire.

        • Remy 16 juillet 2018 at 22:20

          Je vois plus l’injustice dans le penalty accordé que dans le contraire, comme quoi :D

        • Bapt 17 juillet 2018 at 10:51

          « Injustice » tu as de grands mots.

          La décision a quand même été prise par un arbitre confirmé comme Pitana avec la VAR devant le nez.

          Même non accordé il n’est même pas sûr que cela ait tant changé le résultat final car durant les vingt minutes qui ont suivi le match a eu tout à fait la même physionomie avec des Croates très offensifs (comme depuis le début) et des Français en difficulté dans leur tactique de défense.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis