Y’a pas que (les) JO dans la vie !

By  | 22 février 2010 | Filed under: Actualité

Le monde de la petite balle jaune ne s’est pas arrêté de tourner durant cette semaine olympique, puisque se jouaient cette semaine un ATP 500, deux 250 et même deux Challengers, pour les plus assidus. Les tableaux n’étaient cependant pas forcément très « glamours » avec seulement trois Tops 10 sur le pont. Ce n’est pourtant pas une raison pour qu’on ne regarde pas qui a cartonné et qui a coulé.

Catégorie « bouillabaisse ».

Le tournoi marseillais avait un côté très « cocorico », puisqu’on ne dénombrait pas moins de 11 Français sur les 28 participants du tableau principal. On remarquera au passage que cette caractéristique se retrouve sur les deux autres Grands Prix joués cette semaine, avec d’autres nationalités.

Logique mathématique implacable : plus y’en a au début, plus y’a de chances qu’il y en ait à la fin. Logique respectée, puisque nous avons retrouvé deux « Mousquetaires » en finale. Ou pas d’ailleurs, puisque les deux concernés ne sont pas considérés (à tort ?) comme tels par les journalistes.

Michaël Llodra a donc gagné le quatrième titre de sa carrière aux dépends de Julien Benneteau, qui perd lui sa quatrième finale et court toujours après son premier titre. Notons au passage que les deux partenaires de double ont gagné le tournoi dans la foulée, ce qui pourrait donner des idées à Guy Forget en vue d’un premier tour de Coupe Davis qui approche à grands pas.

Pour en arriver là, le Parisien a réalisé de jolies performances, avec des victoires sur Robin Soderling et sur Marcos Baghdatis, ce qui, mine de rien, a dû bien ennuyer de nombreux participants à l’Odyssée de 15-Love. De son côté, le Bressan a éliminé la deuxième tête de Turc préférée du site (après PZ), Gaël Monfils, puis dans la foulée un second Mousquetaire (un vrai, du coup) en la personne de Jo-Wilfried Tsonga. Deux combats qui ont dû peser lourd dans les jambes le jour de la finale.

Restons sur les bonnes performances (habituellement appelées Tops) pour nous intéresser au premier quart de finale dans un « grand » tournoi pour Guillaume Rufin, que la plupart d’entre nous avions découvert l’année dernière lors de Roland-Garros, où il avait passé un tour. Cette fois, il est allé jusqu’en quarts de finale où il est tombé, avec les honneurs, contre Mischa Zverev.

Pour ce qui est des ratés, on ne peut passer sous silence la défaite de Robin Söderling en quarts de finale, battu par le futur vainqueur Llodra. Petite déception pour le Suédois, mais juste après une victoire à Rotterdam, on peut sûrement considérer ce petit Flop comme un accident.

Deux autres contre-performance ont dû faire plaisir du côté d’Abidjan (ou de Dagobah) : celles de Gilles Simon au premier tour contre le Belge Olivier Rochus, et celle de Gaël « Eye of Tiger » Monfils contre Julien Benneteau. Le premier cité revenait de blessure au genou et est encore à court de compétition, le second se déclare très fatigué et n’ira du coup pas à Acapulco. Pas plus mal, finalement, dans l’optique d’un premier tour de coupe Davis qui se jouera sur dur…

Catégorie « tango ».

Le tournoi de Buenos Aires avait un très fort accent hispanique, puisque sur les 32 joueurs engagés, il y avait dix Espagnols et sept Argentins, plus un Uruguayen, soit 18 joueurs ayant la langue de Cervantès comme langue maternelle. Et les statistiques étant ce qu’elles sont, on a retrouvé deux Espagnols en finale : Juan Carlos Ferrero et David Ferrer. Et c’est le vainqueur de Roland-Garros 2003 qui a raflé la mise (notre photo). Même si le plateau n’était pas très relevé, ces deux joueurs ont eu le mérite de tenir leur rang, ce qui n’est pas toujours le cas. Pour Ferrero, c’est le 14e titre en carrière, le deuxième en deux semaines.

Au rayon des bides, tirons un peu sur l’ambulance et notons l’élimination au premier tour de Richard Gasquet, qui n’est décidemment pas remis sur de bons rails et dont on peut légitimement se demander si toutes les promesses qu’on nous a faites à son propos n’étaient pas de la poudre aux yeux. Pour plagier la fameuse couverture de Tennis Mag, on pourrait dire : « Richard G., le champion que la France attend… ».

Dabide Nalbandian a failli bien repartir, passant deux tours mais déclarant forfait avant son quart de finale contre Albert Montanes. Un « Tlop » en quelque sorte. Ca s’en va et ça revient pour le sympathique Argentin au revers de feu, mais un retour au niveau de sa fin d’année 2007 devient de plus en plus hypothétique…

Gaston Gaudio a joué. Sisi. Et il a perdu. Dommage pour les amateurs de revers à une main.

Catégorie « Eddy Mitchell ».

Sur la route de Memphis on pouvait trouver 13 joueurs de l’Oncle Sam au premier tour, ainsi qu’un nombre conséquent de « bombardiers », sachant que les deux catégories sont parfaitement miscibles.  Roddick, Karlovic, Isner, Querrey, Blake, Gulbis : amis de la poésie, bonjour.

Comme à Marseille ou à Buenos Aires, la quantité a payé. Deux locaux se sont donc partagé l’affiche, à savoir Sam Querrey et John Isner. Le titre pour le premier nommé, son troisième en carrière et le premier depuis son passage à travers une table en verre en fin de saison dernière. La relève du tennis américain a donc bien marché cette semaine, Querrey ayant notamment battu son compatriote Andy Roddick en quarts.

Ivo « Aceman » Karlovic a chuté en quarts, bon, ça peut arriver. Mais qu’il se prenne un 6/1, c’est beaucoup plus rare, et méritait d’être signalé comme un bon gros top, attribué à Isner.

Le Letton aux frappes d’acier Ernests Gulbis est arrivé en demi-finales de ce tournoi, mais l’irrégularité chronique dont il fait preuve ne permet pas de dire si c’est un top ou un flop, un coup de chance ou un vrai progrès.

Dans la catégorie « on tire sur l’ambulance » (bis), on citera Jérémy Chardy, qui ne se remet pas de sa bonne année 2009. L’homme au service gracieux comme un albatros au décollage a abandonné au deuxième tour pour cause de maux d’estomac, après pourtant avoir battu Fernando Verdasco, sans doute fatigué après sa semaine victorieuse à San Jose.

Catégorie « doublevétéha ».

Ce petit tour d’horizon de la semaine ne saurait être complet si on ne parlait pas de la victoire de Maria Sharapova. On l’avait laissée en pleine déconfiture après une défaite au premier tour de l’Open d’Australie contre Kirilenko, mais la belle Maria s’est reprise en remportant le tournoi de Memphis. Certes, le classement de sa plus redoutable adversaire était au-delà de la 50e place (Petra Kvitova, 66e), mais on sait qu’en WTA, ça ne veut pas toujours dire grand-chose. Et puis bon, voir Maria sourire, ça ne peut pas faire de mal.

Dans le Golfe, c’est Venus Williams qui a remporté la mise contre Azarenka et remporte ainsi à Dubaï son 42e titre en carrière.

Enfin, à Bogota, la Colombienne Mariana Duque Marino a remporté son premier tournoi en battant en finale Angelique Kerber.

Bonne semaine à tous…

About 

Tags:

271 Responses to Y’a pas que (les) JO dans la vie !

  1. David 24 février 2010 at 18:39

    et si débreak après avoir sauvé une balle de match

  2. David 24 février 2010 at 18:39

    Quel point sur le balle de débreak!

  3. Alexis 24 février 2010 at 18:40

    Il n’y a pas d’heure pour une petite Gasquette de derrière les fagots. Par ex, le revers direct dans les tribunes sur la balle de match de Tipsarevic.

  4. Antoine 24 février 2010 at 18:45

    DAMNED ! Il l’a eu ! Bravo Tipsy !

  5. Alexis 24 février 2010 at 18:46

    Bon victoire hypraméritée de Tipsarevic qui a fait le jeu de bout en bout.

  6. Alexis 24 février 2010 at 18:50

    Et qui gagne le match des coplines entre Troicki et Tipsaveric?

  7. Alexis 24 février 2010 at 18:51

    Enfin, des bomblasses je voulais dire.

  8. Francois 24 février 2010 at 18:53

    Je souhaite ici remercier (une fois de plus) les auteurs de ces dernières semaines, que j’ai eu du mal à suivre en temps réel mais le rattrapage n’en était que plus plaisant, avec 3-4 articles de très grande qualité à découvrir en quelques minutes.

    Je voudrais bien devenir auteur, mais comment ne pas dégrader la qualité du site? Je m’avoue désarmé et incapable de relever ce défi. Je pourrais vous poster mes (més)aventures de débutant en cours de filles le samedi matin? (ne me prenez pas pour un misogyne ou macho, c’est loin d’être le cas)

    • Alexis 24 février 2010 at 19:27

      Je plussoie massivement, et ce d’autant plus que je suis les auteurs depuis l’ère sportvoxienne (située, pour les oublieux, entre le précambrien et le crétacé)en me demandant bien souvent : où donc vont-ils chercher tout ça?

    • Guillaume 24 février 2010 at 19:34

      Je prends, François, ça peut donner un truc croquignolesque en rubrique « Insolite » :)

      Antoine : check your mail.

      Tipsy est vraiment l’exemple-type du gars qui se transcende face aux meilleurs. Belle perf.

      • karim 24 février 2010 at 21:34

        Attention Antoine, quand le boss te prend en appartée c’est pas bon. en général on retrouve pas le corps. Même pour un psycho sanguinaire comme toi.

        • Antoine 24 février 2010 at 23:56

          Cette fois ci Karim, c’est pour la bonne cause et les hommes de peu de foi vont dérouiller à la lecture de mon prochain article…

  9. DIANA 24 février 2010 at 19:39

    Une question aux spécialistes (pas ceux qui matent les copines des joueurs lol !!!) : quelle est la surface à Dubai, elle ne me semble pas très rapide. Moins qu’à l’Open d’Australie, me semble t-il.

    • David 24 février 2010 at 20:26

      Il me semble que c’est du décoturf. Mais à vérifier…

    • Valentin 24 février 2010 at 21:39

      Evaluer l’entourage des joueurs afin de comprendre les forces qui font et défont la qualité d’un tennisman, c’est l’apanage des plus grands spécialistes!! Non mais!!
      Bastille : 2h30, arme blanche autorisée, pas de témoin.

      • David 24 février 2010 at 21:42

        C’est pas franchement Mirka qui me donne envie de regarder Federer…

        • Valentin 24 février 2010 at 21:57

          Elle a eu son charme il fut un temps et je n’ai pas parlé d’envie mais de compréhension!!
          Grrrr

    • Damien 24 février 2010 at 22:23

      Ces dernières années elle était réputée assez rapide, mais ça a peut-être changé.

      • Antoine 24 février 2010 at 23:58

        Tu parles de Mirka ainsi ??

        • Colin 25 février 2010 at 01:15

          MDR de MDR

      • Damien 25 février 2010 at 08:29

        ptdr, j’avais pas vu que ça parlait de Mirka :D

      • Ulysse 25 février 2010 at 10:38

        Oui elle semble rapide, avantager les gros serveurs mais sans traumatiser les articulations.
        Pas étonnant que Federer y soit fidèle depuis quelques années.

  10. Antoine 24 février 2010 at 23:56

    Cillic va gagner ce tournoi de Dubaï haut la main…

  11. Rabelaisan 25 février 2010 at 00:14

    Gasquet égal à lui-même, il mène 4-0 au 3ème set et c’est justement le moment où le spectateur un peu habitué se dit que la victoire a jamais été aussi loin, résultat 5-4 Almagro.

  12. Rabelaisan 25 février 2010 at 00:35

    Et Gasquet qui sauve 3 balles de match avec autorité. 6-6 entre deux cerveaux qui ont tendance à vite surchauffer, ça promet.

  13. Rabelaisan 25 février 2010 at 00:56

    Et une nouvelle Gasquette à ranger dans une collection déjà bien fournie (9-7 dans le T-B). Les Parques sont vraiment vaches avec lui, par moment on a presque envie de lui souhaiter une défaite rapide pour mettre fin à la torture.
    Il mène 5-4 au TB avec 2 services à suivre, fait n’importe quoi, puis est capable de sauver de belle manière 2 balles de match avant d’en redonner aussitôt dès qu’il y a égalité. Je propose qu’on le rebaptise le Sisyphe du tennis.

    De l’autre côté, Almagro est impressionnant de puissance, il envoie vraiment du lourd, même si en terme d’intelligence de jeu c’est parfois assez verdasquien.

    • Alexis 25 février 2010 at 09:32

      Verdasquien : se dit d’un jeu/joueur qui déchire tout pour un instant plus tard se déchirer tout seul?

      • karim 25 février 2010 at 09:57

        Dans le Kama Sutra espagnol, la position du Verdasco ça correspond à un gang bang de 10 personnes (top ten).

    • Antoine 25 février 2010 at 10:18

      Magnifique, surtout après avoir mené 4-0 au troisième ! Je n’aurais jamais du le prendre dans mon team; c’était une lourde erreur que de croire que parce qu’il était au de la de la 50ème place il n’était pas capable de tomber plus bas…

      Je le verrais bien à un concours de pétanque.

  14. Nath 25 février 2010 at 02:14

    Merci Rabelaisan pour le récit, mon live stream m’a lâchée à 5-4 au 3° set :(

    J’ai eu la flemme d’en chercher un autre, connaissant la probabilité d’une fin telle que tu l’as décrite. Je me faisais la la même réflexion sur la similitude Almagro / Verdasco, ces gars-là ont de sérieuses lacunes au niveau de leur cerveau.

    Tiens, je viens de voir l’Agassi version 89 (coupe Davis) gagner le premier set au tie-break contre Becker sur une vollée. Je crois que je vais suivre ce match, sauf endormissement spontané…

    • karim 25 février 2010 at 08:55

      J’ai un très très vague souvenir de ce match, qui doit être le dernier remporté par Becker contre Agassi avant longtemps. Agassi l’a beaucoup dominé par la suite, un match énorme, le seul très gros match joué par André en 89 qui a été une année très décevante pour lui. La meilleure année de Boris aussi il faut le dire. Deux GC, la CD, mais il finit l’année derrière Lendl au classement il me semble. Quelle déculotée il met à Edberg en finale de Wimbledon, l’écart de puissance est saisissant. cette année son retour de revers bloqué est l’arme du tournoi. Et cette année 89 cruelle pour le suédois à RG, le péril jaune… j’en ai encore des suées la nuit.

    • Nath 25 février 2010 at 13:32

      Merci de m’avoir resitué le contexte après coup, je ne suivais pas vraiment le tennis à l’époque. Rien ne vaut les témoignages de ceux qui ont vécu l’époque pour retrouver l’impression laissée par les joueurs et les matches.

      J’ai trouvé ce match très bon, et j’ai eu le plaisir de le suivre sans connaître le résultat, ce qui est un luxe pour un match ancien. Bref, je ne regrette pas :)

      J’ai regardé le H2H après, Becker a à nouveau battu Agassi au Masters de la même année, en 2 petits sets, ensuite Agassi a pris clairement le dessus.

  15. Franck-V 25 février 2010 at 09:54

    Richard va honorer la confiance que j’ai mis en lui en faisant une razzia de points sur le circuit challenger, il ne me décevra pas!

  16. Antoine 25 février 2010 at 10:16

    Merci Ivan ! Non seulement tu me fais gagner des points mais en battant Jo, tu en fait perdre à 11 concurrents…

    • Ulysse 25 février 2010 at 10:46

      Oui Jo a toujours un problème avec les gros serveurs, ce que Ljubicic était incontestablement aujourd’hui, et n’a pas lui-même suffisamment de régularité au service pour s’imposer 7-6(13) 7-6(9).
      J’espère que cette faiblesse est bien identifiée et que son staff travaille là-dessus. Il ne lui manque plus que ça pour devenir un top 5-10 sur le long terme.

      • karim 25 février 2010 at 10:53

        là ça fait carrément trois scores différents!! finalement ce match s’est soldé sur quel score?!!!!

        • May 25 février 2010 at 11:51

          7/5 – 6/3 Karim.
          Donc le Tsonga breaké 2 fois.
          Sinon pour rebondir sur le chauvinisme des journaleux « Ljubi sert comme un bourrin.. » dixit Heulot.
          J’ai trouvé ça vraiment déplacé.
          Surtout que Tsonga, lui, sert comme une danseuse…

      • Ulysse 25 février 2010 at 11:52

        Tsonga a perdu 7-5 6-3.
        Pas vu le jour sur les services de Ivan et 2 baisses de niveau momentanées sur son propre service.
        Ce que je tentais d’expliquer plus haut c’est que pour un joueur qui sait retourner, c’est pas très grave de perdre son engagement.
        Mais Jo est comme un enfant face aux gros serveurs : il est sur de perdre tous ses jeux de retours. Du coup sa seule chance de succès est de gagner le tie-break comme Fed qui a gagné quantité de matchs 7-6 7-6 voire 7-6 7-6 7-6 en GC.

  17. karim 25 février 2010 at 10:51

    je trouve parfois les journalistes français inutilement cassants vis-à-vis de leurs compatriotes. Autant ils s’enflamment et crient au messie dès qu’un joueur tricolore atteint les 1/2 d’un M1000, autant ils ont la dent dure dans la défaite.

    lequipe.fr sur sa home page titre « Tsonga prend la porte ». Méchant je trouve. Sur l’article lui-même le titre devient « Ljubicic balaie Tsonga ». Je m’attends à un score fleuve, mais le titre donne 7-5 6-3, et l’article lui-même 7-5 6-4. Et on parle de victoire très facile du Croate.

    Je trouve que ces commentaires iraient davantage pour un 6-1 6-2.

    • David 25 février 2010 at 11:23

      Balaie est peut-être un peu fort mais en même temps Tsonga n’assume pas son rang et perdre face à un Ljubicic en petite forme depuis janvier en deux sets sans même un tie-break est tout de même une grosse contre performance. S’il était malade, il n’avait qu’à déclarer forfait.

      • karim 25 février 2010 at 11:41

        David? Bonjour à Goliath et Jonathan…

        Je peux pas sortir, il fait 37° en moyenne à Abidjan en ce moment. Clémence.

        • Alexis 25 février 2010 at 11:44

          Tout est clair désormais.

        • David 25 février 2010 at 11:45

          Et oui David. En fait c’est Martin mais c’était déjà pris, donc on s’est rabattu sur le nom de famille…

        • Ulysse 25 février 2010 at 11:54

          David Martin les a vus ?
          Bon je sors.

    • Antoine 25 février 2010 at 11:58

      Tout à fait d’accord, d’autant que Jo se trimballe une gastro depuis vendredi dernier..Il était en petite forme, c’est sûr. Par ailleurs, Ljubicic a très bien joué et puis c’est tout..On ne va pas en faire tout un plat..

  18. karim 25 février 2010 at 10:52

    Tsonga apparemment relève d’un virus, déjà il avait battu Llodra fatigué par abandon. ce n’est pas encore ça. Et toujours cette série contre les forts serveurs.

  19. Alexis 25 février 2010 at 10:52

    Au hasard sur youtube : federer srichapan bâle 2006, on peut dire que ça joue pas trop mal.
    Je me suis aussi refait les highlights de la finale AO 2009; dans l’émotion du direct, je n’avais pas réalisé le niveau hallucinant sur certains points.

    @ Diana: ok pour la ressemblance Lacko/Federer, d’ailleurs les commentateurs sont aussi d’accord avec toi.

  20. Jean 25 février 2010 at 11:54

    Ca commence bien, entre l’infection pulmonaire de GrosPif, les diahrées de Djo et Jo, les blessures permanentes de Nadal, la couillemollite de Murray (qui a été nul hier), Davydenko qui risque d’avoir enfin atteint la fin du réservoir, Del Potro qui s’est endormi dans l’écurie, on dirait la saison 6 d’Urgence.

    Bravo Richard, du grand art, j’avoue qu’à 4-0, j’ai douté. Même à 4-2 dans le tie… Ritchie un jour, Ritchie toujours. Je suis curieux de savoir combien vont la lâcher lorsqu’on aura droit à un changement (après Wimbledon, c’est ça ?), Antoine, probablement. Moi je te soutiendrai jusqu’au bout, Ritchie, I am together with you.

    Et Karim qui signe ses posts Clémence, maintenant…

    • Antoine 25 février 2010 at 12:02

      C’est le thème de l’article de l’Equipe du jour: cette partie de saison ou les tenors ne jouent pas ou jouent sans conviction; même chose entre Wimby et Montréal..Histoire de donner une justification à sa défaite, Murray a par exemple déclaré qu’il avait essayé des trucs, faire service volée etc..

    • Jean 25 février 2010 at 12:31

      Murray a essayé des trucs ? Je devais être parti pisser alors, parce qu’en fin de match, j’ai juste vu un type attentiste à souhait mais faisant des fautes de deux mètres, avec une attitude désinvolte genre « j’en ai rien à foutre » dont je ne sais pas si elle le rapproche d’un Rios (« C’est bon, j’ai eu mon chèque ») ou d’un Federer (« vous croyez quand même pas que je vais me casser le cul pour un tournoi qui n’est même pas dans le barème goatique du célèbre Colin ? »). Bah c’est peut-être ça qu’il essayait.

      C’est sur l’Equipe papier, je ne vois rien sur le site ? Sur le coup droit de Mac, Karim non plus n’ivoirien (ouarf, ouarf).

      Des joueurs pas motivés entre l’AO et les MS américains, après Wim, entre Flushing et les Masters (et encore, les Masters, pas pour tout le monde), la Coupe Davis, y’en a la moitié que ça gave… Cette impression de circuit à deux vitesses se confirme d’années en années, de quoi remettre très sérieusement en cause les obligations de participation. Enfin, tant que les tournois ne sont pas déficitaires…

      Je cite l’Equipe, faut bien se marrer : « Gilles Simon et Richard Gasquet sont concentrés en ce moment sur leur reconstruction, physique ou mentale ».

      • Antoine 25 février 2010 at 12:53

        C’est effectivement sur la version papier..Epatante cette phrase sur la reconstruction; simplement pour reconstruire du solide, il faut tout détruire d’abord..

        Bilan d’un mois sur terre battue pour Richie: une victoire contre Moya 439ème mondial..

        Je crois que Richard va zapper Miami en disant que cela lui rappelle de trop mauvais souvenirs et que ce qui l’intéresse aujourd’hui, « c’est de prendre du plaisir »..

        • Rabelaisan 25 février 2010 at 13:31

          Cornet elle aussi se reconstruit en perdant brillamment 6/4 6/2 contre Polona Hercog, qui est tout de même 60ème au classement WTA et dont j’ignorais l’existence jusqu’à ce jour.

          • Antoine 25 février 2010 at 13:32

            Moi aussi j’ignorais l’existence d’un classement à la WTA..

          • Rabelaisan 25 février 2010 at 13:43

            Sa lecture est réservée aux initiés qui seuls peuvent en déchiffrer les signes. Un grand pouvoir de destruction tennistique y est contenu.
            Certaines légendes racontent qu’un statisticien caché le tiendrait à jour toutes les semaines.

        • Jean 25 février 2010 at 13:35

          Je me demande si le journaliste n’a pas recyclé un papier sur Haïti. Mais j’aime beaucoup le « ou », l’un des deux, au point où on en est, ce serait déjà pas mal…

          La question Internet du jour, c’est : Ritchie participera-t-il enfin à RG ?

      • Sam 25 février 2010 at 13:33

        Si je paricipais à l’Odyssée, je miserais beaucoup sur Gasquet. Sérieux et premier degré. Une défaite face à Almagro sur TB n’a rien d’infamant, pour qui que ce soit. Ok, c’est la Xième fois où ça a a failli mais ca n’a pas voulu, n’empêche que, pour moi, le Richard n’a pas épuisé mon capital confiance. Bien sûr, c’est du sien dont il est question… Et accessoirement, je ne le vois pas jouer je ne vois que le score (mais où trouvez vous e temps de mater ces matchs ? Où va la France ??).

        Ce que je ne comprends pas, c’est ce que Gasquet a foutu l’année dernière de tout ce temps libre. Il aurait pû, je sais pas mo, s’entraîner, réfléchir -plutôt que de se poser la question du mental …Maintenant. Il lui faudrait surement un entraineur.

        Tout ça pour parler de Mac, et Dieu sait si ça n’a rien à voir (Dieu=Fed, hein).Mon avis perso: globalement, le « jeu et les gestes » sont beaux, car le tout est « cohérent ». Effectivement, collez lui le coup droit de Nadal, ca devient immonde. Tout st joué, notamment son coup droit, avec cet air de … se boucher le nez. Tout est dans le buste. On a l’impression qu’il essaie de tenir sa tête loin du contact avec la balle. Le menton en arrière. Comme si la balle … Puait. D’autres la respirent, comme Connors (qui aime donc ce qui pue, et ça ne m’étonne pas de lui), Mac, lui, a cet espece de dédain aristocratique: la balle n’est pas assez bien pour lui. D’où probablement l’économie globale de geste, d’ailleurs. Voilà, donc, pour la théorie de la balle qui pue.

        • Jean 25 février 2010 at 13:39

          Il en épuise déjà deux ou trois par an, des entraîneurs…

          « cet espèce de dédain aristocratique » : Sam, je t’aime, t’as tout compris ! Je n’insiste pas, j’ai déjà un truc dans les starts là-dessus.

          • Sam 25 février 2010 at 13:45

            Mmmmoui, je dois avouer que l’image est assez fulgurante, en toute modestie.

            Du coup, en termes de musique, je cherche plutôt Mac vers les anglais, genre Kinks (…Plus que vers Coltrane, d’ailleurs). Mais, bon, ca colle pas, il est trop profondémet N.Y. Vaste sujet.

          • Jean 25 février 2010 at 13:47

            Houlà… Je n’ai pas le temps, dommage, les Kinks, ça me semble juste, quand même. Mais pas facile…

            • Jean 25 février 2010 at 13:48

              Miles avait un dédain incroyable.

            • Colin 25 février 2010 at 14:44

              Miles Mc Enroe, ça sonne bien. Qu’en pense Juliette Gréco?

  21. Ulysse 25 février 2010 at 12:15

    Davy a atteint la fin du réservoir (huile/essence/méthanol)? Qu’est-ce qu’il attend pour passer sur la réserve ?
    Quant à Richie, son mental bisounours reste un grand mystère. Je ne vois guère que moi pour être comparable en gestion émotionnelle des points. Mais c’est loin d’être mon métier.

    Restent les prétendants Cilic et Djoko. Djoko mène 4-0 dans le H2H dont deux fois à Dubai justement mais Cilic est en pleine ascension, décomplexé. Le titre n’est pas important, c’est la confontation entre deux jeunes tops 10 qui l’est. Il s’agit de marquer son territoire, prendre l’ascendant. Je mise sur Marin à fond.

  22. Alexis 25 février 2010 at 12:16

    Cilic Melzer : pas terrible, beaucoup de fautes, mais un vent à décorner les boeufs comme dirait ma grand-mère. Je me suis toujours demandé comment avec leurs gestes millimétrés ces pros arrivaient à gérer les bourrasques.

  23. Alexis 25 février 2010 at 12:28

    Et premier set Melzer. La tendance se confirme pour les favoris.

    • Antoine 25 février 2010 at 12:48

      Peut être que Cilic va prendre la porte lui aussi et derrière lui Djoko va peut être se faire ramasser par Ljubicic et que c’est finalement cet excellent Berrer qui va remporter le tournoi. personne ne l’a pris dans son team celui là.. Les organisateurs doivent jubiler..

      Un bon cru que ce tournoi à Dubaï; on dirait le tournoi de Shangaï..

      • Elmar 25 février 2010 at 12:51

        J’avoue que présenter une telle carte avant l’entrée pour terminer le repas avec une moitié de petit beurre comme guise de dessert, ça doit être déconcertant.

      • Alexis 25 février 2010 at 14:00

        Si moi. Mais je n’entre en lice que mardi.

    • Elmar 25 février 2010 at 12:49

      Et pour Djoko qui va finir par remporter son premier tournoi de l’année… Mais on attend toujours une victoire référence de sa part en 2010…

  24. Antoine 25 février 2010 at 13:23

    Pas de doute: j’ai eu le nez creux en prévoyant hier soir que Cilic allait gagner ce tournoi haut la main ! Il vient de prendre la porte lui aussi, battu 7-6 7-5 par Melzer..!

  25. Nath 25 février 2010 at 13:37

    Je n’aurais pas anticipé une victoire de Melzer sur Cilic dans des conditions venteuses, Melzer ne faisant pas partie des joueurs les plus stables.

  26. Antoine 25 février 2010 at 14:00

    Jean pose une bonne question: Richie va t il jouer à Roland Garros ?

    Cela me parait improbable; l’attente du public est trop forte..

    Richie va se blesser deux jours avant le début, ou avaler ses pâtes de travers, ou déclarer qu’il préfère maximiser ses chances pour Wimby en allant disputer le tournoi sur herbe de Southampton.

    Quand on pense qu’il y a quelques années le Président de la FFT déclarait qu’avec Richie on avait enfin une bonne chance d’avoir un français numéro un mondial car il en avait le potentiel, on peut se poser des questions..C’est sûrement l’un des joueurs qui est le moins fait pour être numéro un mondial. Il passe son temps à se poser mille questions et vit dans un doute existentiel permanent. En fait, c’est déjà bien pour lui qu’il mène une honnête carrière…Il n’est même pas impossible qu’un jour il gagne un tournoi relativement important mais Richie n’a pas plus de chances que moi d’être un jour numéro un à l’ATP. Celà me parait certain..

    • Ulysse 25 février 2010 at 14:36

      Antoine,
      Ne fais pas l’étonné. Ca fait un moment que Gasquet a bien établi qu’il n’était pas fait pour le très haut niveau. Si on fait abstraction de toute cette attente insupportable qu’il y a autour de lui, on s’aperçoit que c’est un bon joueur au revers esthétique et qui reviendra dans le top 20.
      Il a tout à fait sa place dans la 15-Love Race et tient bien son rang dans sa catégorie. Il ne faut pas lui en demander plus c’est tout.

      • Antoine 25 février 2010 at 22:32

        Très franchement, j’ai des doutes sur le fait qu’il revienne un jour dans le top 20; en tout cas, je ne miserais pas lourd là dessus..

    • Cédric D 25 février 2010 at 14:47

      Moi aussi j’ai plus que des doutes sur sa participation à RG. D’ailleurs on pourrait presque croire qu’il a fait cette tournée en AmSud pour éviter le tournoi de Marseille et préparer son refus pour une éventuelle convocation en coupe davis. (même si la raison officielle de cette tournée est le début de collaboration avec son nouvel entraineur).
      Au moins, pour citer ce cher Richard, à l’issue de ces 3 matches pour 2 défaites, « je pourrai dire que j’ai battu une fois Moya dans ma carrière » !
      Bon un Moya de 33 ans et 439ème mondial, mais un Moya quand même…

      La vraie question c’est la raison de son futur forfait à RG : angine, ampoule, genou, acné (mais j’ai de beaux cheveux) ?

  27. Ulysse 25 février 2010 at 14:29

    La défaite de Cilic me prend à contre-pied. Je ne vois pas qui peut empécher Djoko de prendre ses 500 points maintenant. Voilà comment on se retrouve numéro deux sans rien gagner d’extraordinaire (tournoi ou match).

    • May 25 février 2010 at 14:38

      Il a tellement joué de malchance qd il méritait le n°2 sans y parvenir… On appelle ça le revers de la médail, qu’il en profite.
      Rien ne dit non plus qu’il va remporter le tournoi, car satistiquement pour conserver un titre il est à 0% le Nole…

      • David 25 février 2010 at 16:37

        En attendant break pour papy ljubi : 4-2. Vu la qualité de son service, pas sûr que Djoko fasse mieux que Tsonga…

      • Ulysse 25 février 2010 at 17:24

        Oui pourtant Djoko est un retourneur solide en principe ?

        • Valentin 25 février 2010 at 17:28

          Mais le service de Ljubicic n’est pas humain là, il doit être à 215 p/h de moyenne en première et a perdu au max trois points sur deuxième balle… Là il vient de claquer un ace sur seconde à 195… Bon je dis ça maintenant je suis sûr qu’il va se faire breaker…

          • Valentin 25 février 2010 at 17:32

            Et voilà il s’est fait breaker!! Mais pourquoi je ferme pas ma gueule moi!

          • Guillaume 25 février 2010 at 17:40

            Parce que sinon ça serait pas drôle, tiens !

            • Valentin 25 février 2010 at 18:05

              Ben tiens, d’ailleurs c’est bien simple, après mon post il n’a plus remporté un seul jeu de service, plus jamais je ne commente un matche d’un de mes poulains, JAMAIS!

    • Ulysse 25 février 2010 at 18:00

      Et voilà Djoko-Ljubicic qui nous font un score WTA. Franchement ça fait pas sérieux.

  28. Alexis 25 février 2010 at 16:43

    Quelques remarques en vrac
    - suite de la série, Ljubicic domine Djokovic pour l’instant. Victoire finale de Berrer?
    - en comparant les échanges federer nadal AO 2009 et federer srichaphan Bâle 06, et bien je trouve que federer semble avoir énormément progressé dans sa couverture de terrain, merci nadal, sans doute un peu d’émulation grâce à lui…

  29. Damien 25 février 2010 at 18:51

    Djoko devrait je pense aller au bout de ce tournoi, malgré sa frayeur du jour, dans le 1er set.
    C’est bon pour moi ça, vu que je suis un des rares à l’avoir pris dans mon équipe!

  30. Valentin 25 février 2010 at 19:02

    Berrer c’est Tyson, tu survis aux deux-trois premiers coups de raquette ça passe, mais c’est dur!!

    • fieldog 25 février 2010 at 19:42

      C’est vrai qu’il tape un peu comme une brute ce Berrer!

  31. Antoine 25 février 2010 at 19:53

    C’est bête qu’Ivan ait dégoupillé sitôt que Djoko a eu sa première balle de break qui était une balle de set; Cela aurait été le hold up parfait et tout bon pour mon team. Là, t’as pas assuré Ivan, t’as fait une Gasquette ! Voilà un tournoi qui ne devrait plus échapper à Djoko..

    ..Richie qui revient en Equipe de France suite à ses récents exploits en Amérique du Sud, très fort !

    • fieldog 25 février 2010 at 20:09

      C’est vrai que c’est cocasse… En même temps ça donne de l’espoir aux autres frenchies; moi à l’heure place, je me dirai : « cool il suffit que je passe un tour sur 2 tournois pour être sélectionné en équipe de france de coupe Davis » :roll:

  32. Valentin 25 février 2010 at 20:05

    HHmmm il a quand même Bagdha qui l’attend puis probablement Youzhny (encore que Melzer a été très très solide face à Cilic), donc still long is the road for the man with funny hair.

    • Guillaume 25 février 2010 at 22:10

      Rien à voir mais ton avatar m’intrigue : c’est du John Mayall ?

      • Florent 25 février 2010 at 22:29

        A vu de nez, c’est en effet les Bluesbreaker avec slowhand himself!

    • Valentin 25 février 2010 at 22:59

      Bien vu c’est en effet Mayall et les Bluesbreakers with Eric Clapton. Très mais alors trrrrrrès grand album ou God explose vraiment sa Les Paul. Pour les amateurs, le solo de Have you heard figurant dans l’album vaut son pesant de cacahuètes.

      Prono pour demain, Youzhny en deux sets, Bagdha en trois, j’y crois!!

  33. Antoine 25 février 2010 at 23:11

    Tout fout vraiment le camp !

    Sur le site de Bodo, l’intéressé a rédigé un long article pour se féliciter que Nick Bollettieri ait été justement nominé pour faire partie du Hall of Fame à Newport.

    Selon l’article, seuls les grincheux, les jaloux et ceux qui ont des préjugés bien ancrés peuvent contester le bien fondé de cette future nomination et tout ce que le tennis doit au sieur Bolletieri..

    La bonne nouvelle, c’est que même aux Etats Unis, cet article a suscité de vives protestations de plusieurs lecteurs de Bodo et que ce dernier s’est vu obligé de répondre par un deuxième article, plus long que le premier, pour protester du fait que Bollettieri n’est pas le fossoyeur du tennis made in USA, avec bien sûr de longs développements pour dire que c’est partout ailleurs et que cela n’a donc rien à voir avec l’excellent Nick..

    C’est évidemment faire bon cas de l’influence considérable que ce triste Sire a eu, et a encore dans une large mesure, puisqu’il vient de réussir à se faire coopter pour faire partie du HoF.

    Bollettieri n’est pas seulement le fossoyeur en chef du tennis US mais, comme c’est là que son influence a été la plus forte, c’est là que les dégâts sont les plus importants..C’est bien simple: il n’y a plus un seul joueur américain qui tienne la route..Le meilleur, c’est Roddick qui ne sait tout simplement pas jouer au tennis…

    Il n’y a qu’un seul type qui ait réussi à faire quelque chose en sortant de chez lui, c’est Agassi et s’agissant de ce dernier, il n’a fait qq chose de bien qu’une fois qu’il s’est affranchi de la tutelle de ce sinistre personnage dont l’unique mérite, si l’on peut dire, est d’avoir gagné énormément d’argent sur le dos et la santé de types qui auraient pu être de grands joueurs s’ils n’étaient pas passés par sa funeste académie.. Dans le meilleur des cas, ils ont été capables de faire deux ou trois bonnes saisons avant de sombrer, comme Courrier ou Arias..

    En matière d’entraînement, de tennis, je pense que l’Académie (sic !) du personnage est, de loin, ce que l’on a pu voir de pire dans le tennis depuis trente ans…

    Il est tout simplement pathétique de voir que ce type, qui aurait sans doute du, avantageusement, opter pour le trafic de stups entre l’Amérique du Sud et la Floride, est porté aux nues par Bodo..

    @ Guillaume: je m’interroge sérieusement: comptes tu maintenir plus longtemps un lien avec ce site ?

    • Regis 26 février 2010 at 05:03

      Seulement Agassi ? Et les Courier, Seles,Pierce,Sharapova, Haas, Williams sisters…

      On peut critiquer le formatage tennistique mais difficilement l’ efficacité, après ce sont les coachs de tous les pays qui se sont mis à imiter ses méthodes depuis la fin des années 80, une erreur qui peut etre imputée au conformisme, à la cupidité des federations et parents.

      Si Bolettieri est fossoyeur, ce n’ est pas du tennis made in USA mais du tennis mondial ! Seule l’ école espagnole/sud américaine joue différemment et naturellement les français, tous les pays de l’ est jouent Bolettieri.

      Tennis US en berne ? Attention aux exagerations , Isner, Blake, Querrey, Fish seraient bienvenus en France, et puis c’est une vision très masculine du tennis de haut niveau ( dont on a hélas l’ habitude sur les sites de sport ). Les generations se succèdent avec des niveaux inégaux, mais je ne parierais pas contre les américains , pour plein de raisons

      La formation Bolettieri est reductrice mais ce jeu assez simple; grand coup droit, revers à deux mains, gauches droites, genère une belle sécurité au niveau des frappes (sauf pour les joueuses de l’ est qui frappent à plat) , et met une grosse pression sur l’ adversaire. Autre facteur clef , le mental ( qui a vu France USA en Fed Cup ?), et là les américains nous en remontrent depuis l’invention du tennis : Ils rentrent sur le terrain avec une réelle conviction d’etre meilleur que l’ adversaire et du coup réussissent souvent à remonter des scores défavorables

      La formation de NB c’est beaucoup de paillettes, de mystique bidon on est d’accord, mais mentalement leurs joueurs sont construits, solides, pas des Gasquet ni des Monfils qui d’ ailleurs montrent aussi de grosses lacunes techniques et tactiques.
      Meme Tsonga devrait travailler son déplacement, le revers en défense, les variations…

      Je voudrais bien qu’on fasse mieux ici mais on a encore beaucoup à apprendre, tout n’ est pas à jeter loin de là dans cette formation US

      • Antoine 26 février 2010 at 09:00

        Il en s’est pas contenté d’être le fossoyeur du tennis US parce que, comme je l’ai écrit plus haut, son influence a également été importante hors des USA..

        Régis: les américains n’ont pas attendu Bolettieri pour avoir un mental en général meilleur que celui des français; c’est un des trucs que Bollettieri n’a pas pu casser: ils savent se battre, cela fait partie de leur mentalité..

        Pour le reste, je ne suis pas du tout d’accord: le formatage réducteur qu’il a imposé produit des joueurs moyens et au mieux des joueurs qui sont capables de faire deux ou trois saisons avant d’être cramés comme Courrier et Arias..Par ailleurs, Haas n’est pas un produit de Bollettieri..

        Les dégats sont peut être encore plus importants chez les filles..

        Maintenant, le niveau du tennis US chez les garçons: la réalité est que le tennis aux Etats Unis est aujourd’hui à son étiage le plus faible depuis que le tennis est parvenu là bas dans les années 1880..Les résultats n’ont JAMAIS été aussi mauvais..

        Ils ont moins de joueurs dans le top 100 que les Espagnols, les français et d’autres..Beau résultat pour un pays de 20 millions de pratiquants…Ils n’ont plus aucun champion mis à part Roddick…Leurs juniors ne sont pas spécialement bons non plus..Les Etats Unis sont désormais devenus dans le monde du tennis une puissance de second rang..

        Il y a pas mal de raisons à cela, mais l’une des raisons majeures, c’est Bollettieri…

      • Elmar 26 février 2010 at 09:48

        Je ne sais pas si Bolittieri est le fossoyeur ou non du tennis US. Parfois, c’est aussi simplement une question de hasard des générations.

        Ce que je sais en revanche, c’est que la mort du tennis US aura forcément un impact négatif sur le tennis mondial. Les USA se désintéressent de plus en plus du tennis. Or, lorsqu’on voit le nombre de tournois importants qui s’y jouent, lorsqu’on sait d’où viennent les sponsors, etc, on constate que le tennis a besoin des USA.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis