Le top 5 des dramaturges actuels du circuit

By  | 14 mai 2010 | Filed under: Top 5

Entre les cris de guerre et hurlements à la mort, les danses du scalp ou de la pluie, les invectives et séances d’auto-flagellation,  les courts de tennis prennent parfois des allures d’arène ou de théâtre, voire d’asile psychiatrique. Les joueurs font le show et se disputent l’Oscar du meilleur acteur pour un rôle dramatique dans l’extériorisation de leurs sentiments, exacerbés par la ferveur de l’instant. Qu’il s’agisse d’exprimer sa hargne après un passing tiré depuis l’extérieur du stade ou sa déception dans une finale perdue après avoir vendangé dix-huit balles de match, nos dramaturges en short rivalisent d’inventivité dans la théâtralisation de leurs émotions. Si les sauts de cabri de Connors et les cris de McEnroe étaient des curiosités dans le monde aseptisé des années 70 et 80, la norme en vigueur désormais veut que le public partage le moindre micro-évènement de la vie du joueur pendant son match.

Avant d’égrener le chapelet des « drama queens » du circuit ATP et décerner les récompenses idoines, remarquons que la célébration de la victoire ou de l’action décisive dans l’euphorie et l’exultation frénétique, ainsi que les encouragements injectés par intraveineuse, ne sont pas l’apanage des seuls tennismen. Je m’étais amusé à faire le calcul que sur un match de double de Coupe Davis en cinq sets,  on pouvait assister à 325 « Give me five » (se taper dans la main) entre deux équipiers au cours de la rencontre. Il en va de même pour la formation du cercle de célébration/concentration d’une équipe de volley au centre du terrain, l’évènement pouvant se produire plus de 150 fois sur un match en cinq sets. Tout ceci reste relativement sobre comparé aux diagonales acrobatiques de certains  footballeurs bondissants qui enchaînaient les saltos arrières corps tendus ou vrillés et les triples boucles piquées après un but. La FIFA a dû légiférer pour mettre fin aux agissements de ces Nadia Comaneci en crampons.

Trêve de digressions, entamons notre passage en revue des joueurs les plus expressifs de l’élite, des rois de l’auto-célébration.

Numéro 5 : Lleyton Hewitt, le pitbull

Lleyton Hewitt est l’archétype du joueur ultra-combatif qui a forgé son palmarès sur sa pugnacité et son mental, plus que sur des qualités purement tennistiques. A ceux qui sont nés à la petite balle jaune dans les années 2000 de Federer et Nadal et qui aujourd’hui encore trouvent la potion australienne imbuvable, je suis tenté de dire « et encore, le Lleyton vous l’avez connu dans la dèche, sans victoire marquante ». Pensez que le roi du « Come onnnnnnn » qui désormais joue les Mandrake en disparaissant dès les premiers tours, avait à l’époque la cruauté de nous imposer ses simagrées jusqu’aux derniers carrés des grands tournois. L’image du petit Australien teigneux – malgré ses 180cm – lui colle à la peau comme le mazout aux plumes d’un cormoran et bien qu’il se soit assagi avec les années et les galères, il reste dans l’inconscient collectif un joueur survolté et insupportable d’invective.

Lleyton Hewitt c’est un caractère fort, une volonté de fer et une combativité exsudés par chaque pore de sa peau acnéique. Ce qu’il a réussi avec un tennis sans coup fort ni éclat, à la force du mental et sans l’aide d’un physique supérieur, force l’admiration. Poing serré, regard de tueur, sauts carpés, hurlements vers son clan, dans le cochon tout est bon. Avec Hewitt le tennis est un combat de rue où tout est permis, loin des duels au fleuret et en chemise à jabot des Sampras ou Federer.

Sa marque de fabrique : le fameux « COME ONNNNNNNNNNN » dont on dit d’ailleurs qu’il aurait été son premier vagissement postnatal.

Le geste qui tue : la réinterprétation/réappropriation du « Visch » suédois de Wilander 1988 (http://external.cache.el-mundo.net/elmundodeporte/especiales/2006/01/openaustralia/ellos/img/hewitt.jpg) .

Numéro 4 : Jo-Wilfried Tsonga, I float like a butterfly and I sting like a bee

Jo a explosé à la face du monde à Melbourne il y a deux ans, tel une secousse sismique de magnitude 9.0 sur l’échelle de Nadal (Richter limitée à 8). Il a soufflé comme une tempête tropicale sur l’ATP et redonné l’espace d’un tournoi des espoirs de grand titre à une France morose, aux murs encore ornés de posters défraîchis et jaunis du rasta de la Porte d’Auteuil. Tsonga amène un fol enthousiasme et une joie de vivre qu’il communique sans mal à un public conquis. Aujourd’hui la fièvre est quelque peu retombée et le « Tsonga show » ne fait plus systématiquement salle comble.

Quand les indicateurs sont au vert et que son tennis spectaculaire veut bien rester dans les limites du stade, Tsonga prend le public en otage, l’entraîne dans sa danse endiablée à grands coups de poing dans les airs, de gestes réclamant la liesse et la ferveur. Le champion se nourrit de l’énergie du public et la réclame parfois plus que de raison ; Jo est une éponge qui absorbe les vibrations positives de l’enthousiasme qu’il déclenche, créant un cercle vertueux en quelque sorte.

Cet état d’esprit le rend malheureusement dépendant du public dont il a parfois déploré dans la défaite le manque d’implication, ou le fait qu’il n’ait pas réussi à l’emballer et le match avec. Au lieu de compter uniquement sur des facteurs endogènes dont il a la maîtrise, Jo se disperse à rechercher hors des limites du court une motivation ou des encouragements qui lui font perdre le fil (barbelé) de son tennis.

Son expressivité se manifeste également dans la frustration extrême qu’il laisse transpirer quand son tennis bafouille et que sa Winchester s’enraille. Auto-flagellation, monologues qui n’en finissent pas, rumination digne d’un charolais, il semble dans ces cas-là porter sur ses seules épaules toute la misère du monde et s’enfonce dans une spirale négative qu’il a du mal à inverser.

Sa marque de fabrique : l’injonction à se lever faite à la foule quand il veut faire monter le mercure.

Le geste qui tue : la danse des pouces, copiée des footballeurs – Ronaldo notamment – qui après un but pointent avec leurs pouces le numéro et le nom floqués sur leur maillot. Sur le court ça a amusé un temps, mais devient franchement lourd dans sa systématisation, surtout au premier tour contre un qualifié plié en quinze jeux(http://www.sport24.com/var/plain_site/storage/images/tennis/open-australie/actualites/tsonga-prend-le-pouvoir-110167/1940484-1-fre-FR/tsonga-prend-le-pouvoir_actus.jpg) .

Numéro 3 : Rafael Nadal, le vainqueur chaviré

Attention, serial winner ! Si Lleyton Hewitt est un guerrier, Rafael Nadal est une armée à lui tout seul. Une grande partie de son succès repose sur l’impression d’insubmersibilité qu’il donne à ses adversaires, dont on peut lire souvent le désarroi sinon le dégoût dans les yeux humides. Nadal fait peur et il se donne beaucoup de mal pour ça. Depuis ses sprints effrénés dans les vestiaires jusqu’à ses bonds de bouquetin au moment du toss, en passant par l’inénarrable mise à feu en zigzag pour rejoindre sa ligne de fond juste après, comme une Formule 1 chauffant ses gommes lors du tour de formation, tout le langage corporel de Rafa est orienté vers la déstabilisation de l’adversaire et l’envoi de signaux clairs : si tu veux t’en sortir tu devras me tuer, découper mon cadavre en morceaux, les réduire en cendres que tu dilueras dans de l’eau dont tu arroseras le Sahara… Et même là, je reviendrai sous forme de tempête de sable !

Les qualités de combattant de Rafa ont parfois été à la limite du fair-play, le joueur se laissant entraîner dans sa fougue et sa haine de la défaite à des célébrations maladroites des fautes adverses. Ses encouragements auto-administrés font partie intégrante du personnage, même si avec les années et certainement sensible aux critiques, la fréquence et la véhémence des « Vamos » a notablement chuté. Nadal a mûri et s’est racheté une certaine sobriété qui lui coûte une meilleure place dans notre classement, influencé sans doute par le flegme de son meilleur ennemi helvète.

Côté célébration par contre, le rituel n’a pas perdu de sa théâtralité : le roulé-boulé victorieux et l’exultation du héros couché à même le court, les membres comme écartelés par les chevaux du succès, restent un classique des victoires nadaliennes. Comme disait l’autre, on voit que c’est pas lui qui lave !

Sa marque de fabrique : « VAMOOOOOOOOS » même s’il en fait désormais nettement moins usage.

Le geste qui tue : ce n’est pas un geste de célébration je le concède,  mais le désengorgement de sa raie du cul avant de servir est d’une classe néandertalienne (http://www.oddjack.com/wp-content/rafael_nadal2.jpg) .

Numéro 2 : Andy Murray, Jaws

Si vous regardez dans le petit Larousse illustré à « hargne », vous avez la photo d’Andy Murray. Avec lui la notion de combativité se voit sous un jour très différent de Nadal par exemple. Il s’agit dans le cas de l’Espagnol de refus de la défaite et d’instinct de survie extrême, alors que chez l’Ecossais on a davantage l’impression d’avoir affaire à un teigneux, un rancunier qui est mû plus par un esprit de confrontation et de défi, que par la recherche de la victoire.

Toute la panoplie usuelle des expressions corporelles du winner y passe, des poings serrés aux hurlements rageurs, en passant par les sauts de joie, mais le plus impressionnant chez l’Ecossais reste son écartement maxillaire digne d’un serpent constricteur et qui devrait lui permettre d’ingérer les trophées les plus impressionnants.

Andy Murray tient certainement ses qualités de battant de sa mère dont les simagrées et les exultations dans les tribunes sont à peine moins spectaculaires que celles de son rejeton sur le court. Elle n’est pas totalement étrangère à la côte de popularité assez basse dont souffre Andy du mauvais côté de la Manche.

Andy Murray, à l’instar d’un Tsonga, fait partie de ces joueurs dont les démonstrations d’émotions tombent également dans l’excès inverse, celui de l’extériorisation à outrance des frustrations ; quand le jeu ne lui sourit pas, l’Ecossais a tendance à se perdre entre jérémiades et pleurnicheries qui lui coûtent beaucoup d’influx. Il est très souvent en colère contre lui-même et si ses mouvements d’humeur ne se traduisent pas par le concassage safinien de raquettes, l’énergie négative dégagée l’entraîne plus dans les abîmes du doute et de la frustration qu’elle ne le booste et le pousse à réagir.

Sa marque de fabrique : L’écartement maxillaire anacondesque qui accompagne son brame victorieux.

Le geste qui tue : le biceps brandi bandé du néophyte des salles de muscu qui touche ses premiers dividendes de gonflette (http://directoryoflondon.net/blog/wp-content/uploads/2009/07/andy-murray1.jpg) .

Numéro 1 : Gaël Monfils, Sliderman

L’Oscar du meilleur acteur ira sans surprise ni contestation possible à Gaël Monfils, l’autoproclamé plus grand showman du circuit ATP.

Si Hewitt, Nadal et Murray s’inscrivent dans l’école des « matcheurs » pétris de « fighting spirit », Monfils est plus proche de Tsonga dans la recherche du soutien et de l’emballement du public, mais en forçant le trait jusqu’à la caricature. Gaël tel une rock star sur scène veut en donner au public pour son argent ; il ne rechigne devant aucun grand écart ni glissade et n’y va pas avec le dos de la cuillère côté hurlements de gagneur et danses de Sioux. Comme Jo il espère communier avec le public, mais ne saisit pas toujours la frontière – ténue il est vrai – entre enthousiasme et forfanterie.

Gaël Monfils lorsqu’il est porté par la foule comme à Roland-Garros peut s’oublier et avoir une attitude irrespectueuse de son adversaire que ses postures guerrières et gestes de défi peuvent déranger, voire agacer franchement. On a tous en mémoire le fameux « Tu n’es pas obligé d’être arrogant avec moi » (prix Goran-Ivanisevic de la meilleure petite phrase aux 15love awards 2009) lâché par le pourtant fair-play Andy Roddick l’an dernier. C’est vrai que Monfils jouait sans doute le tennis le plus accompli de sa carrière, mais emporté dans son élan il avait frisé la correctionnelle et piétiné allègrement les limites de l’impolitesse.

A le voir se frapper la poitrine et gesticuler dans tous les sens, on se demande parfois si ce ne sont pas les premiers symptômes du syndrome de la Tourette. Ses célébrations sont en tout cas les plus spectaculaires du circuit et lui valent la première place de notre classement.

Sa marque de fabrique : Gaël Monfils !

Le geste qui tue : la danse hip hop victorieuse recyclée des chorégraphies burlesques aux USA, popularisée par Martin Lawrence et Cedric the Entertainer notamment (http://www.gala.fr/var/gal/storage/images/media/images/actu/photos_on_ne_parle_que_de_ca/gael_monfils/gael_monfils_gigue/630957-1-fre-FR/gael_monfils_gigue_reference.jpg).

Mention spéciale : Radek Stepanek, WTA sniper

Nous ne pouvions décemment conclure ce countdown sans évoquer le cas de Radek Stepanek. Même immobile et silencieux, ce joueur est spectaculaire ! Alors quand il se lance dans ses élans d’enthousiasme en traversant le court en pas chassés et moulinant comme une hélice de Cessna son poing serré à deux centimètres de ses génitoires au risque de s’émasculer, je dis « monument » ! Et dans le geste qui tue, il met tout le monde d’accord, ça se passe de commentaire… (http://betting.betfair.com/tennis/Stepanekworm.jpg) .

Tags:

642 Responses to Le top 5 des dramaturges actuels du circuit

  1. Quentin 15 mai 2010 at 16:23

    Almagro joue mieux, mais Nadal est simplement énorme!
    En marquant son 10ème jeu du match, il prend la deuxième place au Nadalothon derrière Gulbis (14) mais devant Isner (9).

  2. DIANA 15 mai 2010 at 16:23

    Il y a quelque chose qui m’interpelle, avez-vous remarqué l’attitude de Nadal quand son adversaire marque 1 point? (ace, ou retour dehors de sa part) ? Il est rageur, alors qu’on sait bien, enfin nous oui :mrgreen: qu’il est normal de ne pas marquer tous les points. Il a un problème, là :oops:

    • David 15 mai 2010 at 16:27

      Oui, je crois que c’est ce qui m’agace le plus chez lui et c’est ce que j’aime le plus chez quelqu’un comme Djokovic : lui au moins applaudit les beaux points adverses. Ca me paraît quelque chose de normal. Federer ne dit rien, mais n’a pas cette grimace qu’arbore souvent Nadal.

    • Franck-V 15 mai 2010 at 16:27

      Déjà il est deg d’avoir laissé 2 jeux dans chacun des 2 derniers sets, alors le premier set, contre un compatriote, c’est clair qu’il a la haine.. ça va s’expliquer dans le vestiaire cette affaire :mrgreen:

  3. Quentin 15 mai 2010 at 16:27

    Mais c’est quoi cette attitude de fou furieux :evil: ? Il a un break d’avance, c’est quand même pas le stress absolu!

  4. Quentin 15 mai 2010 at 16:32

    OK, c’est officiel, Nadal numéro 2 mondial lundi prochain.

  5. Franck-V 15 mai 2010 at 16:33

    Belle percée d’Isner et Almagro au nadalothon sur ce tournoi.

    Nadal 16 winners, Almagro 28…. enfin tant que ça paie..

    • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 17:01

      En même temps, le but du tennis n’a jamais été de mettre plus de points gagnants que l’autre!

      Tu le sais très bien.

      • Quentin 15 mai 2010 at 17:03

        Non, mais les coups gagnants c’est joli à voir.

      • joseph 15 mai 2010 at 17:05

        Tiens salut C.K, tu seras pour qui en final?

        • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 17:11

          Surement pour mon joueur favori: Nadal!

    • DIANA 15 mai 2010 at 17:07

      Ce qui donne crédit aux personnes qui ne tiltent pas sur le tennis du Majorquin : en l’occurrence, il l’emporte, mais avec plus de fautes directes que de points gagnants, 16 petits points gagnants sur 1 match de 2h15, c’est une misère.

      • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 17:13

        Allons, nous savons très bien que Nadal est capable de faire beaucoup mieux que cette prestation moyenne.

        Et prendre ce genre de match pour se donner du crédit de ne pas aimer le tennis de Nadal c’est aussi ridicule que se baser sur les prestations de Federer au tournoi d’Estoril.

        Let it be!

        • DIANA 15 mai 2010 at 17:22

          T’es vraiment un grand frustré de la vie on dirait. Frustré que tout le monde n’aime pas Nadal autant que toi. Il faut arrêter de vouloir entrer tes convictions dans le cerveau d’autrui à coups de marteau; et de targuer de « ridicule » ceux qui ne pensent pas comme toi.

          Nadal ne produit jamais foultitude de points gagnants : c’est un défenseur qui s’appuie sur les fautes adverses.

          Alors, on a bien le droit de trouver son tennis barbant.

          Et comparer Nadal et Federer : je suis pliée en 4, car c’est comparer l’incomparable.

      • Quentin 15 mai 2010 at 17:22

        Mouis, enfin en même temps elle est dûe à quoi cette prestation moyenne? Et celle contre Gulbis? Elle est dûe à l’adversaire, Almagro a été ultra aggressif et a ainsi pu faire déjouer Nadal pendant un set avant d’exploser.
        Soderling avait fait la même chose, mais sur 4 sets parce que Nadal était blessé et que Soderling était sur un nuage.
        Nadal joue mal alors qu’il dit avoir bien joué la veille contre Monfils, qu’est-ce qui a changé? L’adversaire.

        • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 18:27

          Je me basais sur le pourcentage de première balle famélique entre autres.

  6. Lionel 15 mai 2010 at 16:34

    Vraiment toute la droite réac, franco-aznaro-opus deiste, dans les tribunes. Pas l’Espagne bandante.
    Sur le match, la réaction de Nadal traduit bien son soulagement, il s’en ai pas fallu de beaucoup au debut du second. Enfin c’est pareil à chaque fois. Le temps que l’aspirine fasse effet quoi.

    • Quentin 15 mai 2010 at 16:35

      C’est quoi ce qu’il faut comprendre par ton allusion sur l’apirine?

    • Ulysse 15 mai 2010 at 18:58

      Lionel a dit aspirine ? Non je crois que c’est le mélange aspirine et mentos qui le fait trémousser aux changements de coté.

  7. Sylvie 15 mai 2010 at 16:34

    Bon, ben on se dirige tout doucement vers une troisième victoire consécutive de Nadal sur terre.
    Quel suspens ! Il reste le petit espoir Federer mais bon, je n’y crois pas trop.

    • Franck-V 15 mai 2010 at 16:35

      Pourquoi pas le petit espoir Ferrer? nan j’déconne :mrgreen:

  8. Quentin 15 mai 2010 at 16:34

    Nadal: 64% de premières, 16W, 23UE. C’est moyen.
    Almagro: 54%, 28W, 37UE.

  9. karim 15 mai 2010 at 16:34

    Le revers d’Almagro est juste inouï. Quand il le libère croisé c’est un flash. jamais vu un truc pareil.

    Le Nadal est super impressionnant, mais Dieu que son tennis n’est pas ce que j’aime voir. Almagro c’est de l’or en barre à côté, mais avec du déchet, du déchet.

    On aura notre Fed vs Nadal demain, il sur ce que Rafa a montré dans le deux derniers sets, si on a le Fed d’hier, ben ça va chier des étoiles.

  10. May 15 mai 2010 at 16:42

    C’est le salon anti-nadal depuis 24 heures? Euh… les autres aussi ont envie de participer!

    • Quentin 15 mai 2010 at 16:46

      Non, poussons pas! Disons juste que je n’aime pas son jeu et que je ne suis pas le seul; que malgré la perte du premier set je n’ai jamais senti de suspense car Almagro me semblait en surrégime (et effectivement, il a pris 2 et 2 ensuite); et enfin que ses encouragements et sa manière de sauter dans tout les sens m’agace quand il mène 4-1 dans le troisième.
      Mais sinon, comme Sampras avec Agassi, « I love the guy » ! :mrgreen:

    • Quentin 15 mai 2010 at 16:50

      Mais je reconnais que Nadal est clairement le meilleur défenseur du circuit. Impressionnant sur ce march!

    • Sylvie 15 mai 2010 at 17:09

      Désolée. Moi je en suis pas anti Nadal mais sur terre je n’éprouve aucun plaisir à le voir jouer. Soit les joueurs entrent dans sa filière et se font massacrer, soit ils tentent de l’agresser et ne peuvent tenir plus d’un set. Ils jouent en surrégime et sont acculés à la faute. Le scénario est immuable. Et quand il se fait battre, ben c’est parce qu’il est diminué donc ça minimise la performance du gars d’en face. En gros Nadal sur terre, en forme , est invincible .Comme on ne va tout de même pas souhaiter qu’il se blesse, c’est parfois dur de s’enthousiasmer sans être fan.

      C’est un remarquable défenseur, il est sur toutes les balles, il tire des passings dans des positions incroyables, il semble indébordable, il met un lift énorme dans ses balles qui sont très dures à jouer… Tout ceci est remarquable, c’est sûr. Mais j’ai préféré le tennis d’Almagro et je trouve toujours décevant que les mecs ne puissent tenir plus d’un set année après année.

      Mais bon désolée de faire rabat-joie. C’est juste cette impression qu’il est invincible sur cette surface qui est un peu lassante.

      mais je conçois qu’on trouve ça génail, enthousiasmant

      • DIANA 15 mai 2010 at 17:14

        C’est un état d’esprit, Sylvie, chacun voit midi à sa porte. Perso, je ne suis pas fan non plus de ce jeu à la Rambo, mais je conçois que cela enchante certains.

      • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 17:33

        En 2004-2006, Federer était pratiquement invincible sur presque toute l’année et cela ne dérangeait personne.

        Nadal est pratiquement invincible uniquement sur une surface et tout le monde ou presque en a marre dès les premiers points du premier match sur terre, c’est un comble!

        Au delà des considérations subjectives qui peuvent expliquer et même pour certains justifier le fait que le phénomène (l’invincibilité) soit une chose magnifique et dure éternellement d’un côté et de l’autre qu’il cesse immédiatement; il est assez marrant de constater cela.

        C’est un peu de la destinée funeste du terrien que l’on voit ici:

        - il rève de gagner Roland-Garros mais là les gens veulent voir d’autres gagner
        - s’il gagne Roland-Garros une fois, il sera un vainqueur au rabais déconsidéré qui fera la disgrâce du tournoi de ses rêves (Stich, Cash, Ivanisevic peuvent commettre ce crime impunément à Wimbly, étrange)
        - s’il gagne Roland-Garros trop souvent, il sera haï et le public encouragera toujours ses adversaires (à Wimbly, au moins, cela ne se produit pas
        - s’il ne gagne ces garnds tournois uniquement sur terre, on déconsidèrera ces victoires car elles étaient sur terre.

        Quel triste sort, heureusement qu’ils se font de l’argent quand même.

        Plus sérieusement, il faudrait un jour (dans un article?) organiser un procès Nadal parce qu’on voit bien que d’aucuns voire beaucoup lui reproche tout un tas de choses mais ce serait marrant de les lister toute une fois pour qu’on puisse déceler le principal reproche qu’on lui fait.

        On ressent un certain malaise encore plus sur terre battue (les histoires de Nadalothon le montrent très bien).

        • Sylvie 15 mai 2010 at 17:43

          Beaucoup de gens se lassaient de l’ultra domination de Federer, à l’époque et l’exprimait. Je trouvais ça normal également même si je ne partageais pas.

          Après si globalement le jeu de Federer enthousiasme plus que celui de Nadal comme souvent le jeu des attaquants d’ailleurs; On n’y peut rien. C’est subjectif,injuste, tout ce que tu veux mais humain ! Les goûts et les couleurs ne se décrètent pas.

          Que les fans de Nadal le trouvent sous estimé, je conçois. Que cette lassitude exprimée vous agace,je comprends. Mais inversement, à partir du moment où on ne tombe pas dans le bashing de bas étage et les accusations de dopage, je trouve que chacun est libre d’exprimer son opinion du moment qu’elle est respectueuse.

          Il ne faudrait pas non plus tomber dans le procès systématique de toute personne critiquant le jeu, (on parle bien de cela) de Nadal. je ne vois pas ici de propos trollesque ou insultant.

          Sinon, on tombe dans le « tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ». Personne ne met en cause les qualités, le mérite, les résultats, la méthode ou autre de votre poulain.C’est juste qu’il semble trop fort sur cette surface. C’est plutôt un compliment, non ?

          • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 17:56

            Personne ne tombe dans le procès systématique, on constate simplement que les seules choses systématiques sont les critiques du style « j’aime pas ton jeu, il est trop laid » (je simplifie) qui pleuvent sur l’espagnol et encore plus sur terre battue.

            Apparemment c’est normal de lui tomber dessus tous les jours parce que vous aimez pas le style, soit ainsi soit-il!
            Je dis juste qu’il semble qu’on lui reproche quelque chose à chaque fois, je me demande quelle est cette chose c’est tout.

            • Sylvie 15 mai 2010 at 18:02

              Ben tu viens d’y répondre : un style de jeu auquel on n’accroche pas, trop dépendant du physique. Point barre. Pas besoin de chercher midi à quatorze heures.

              • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 18:07

                Et donc tu as besoin d’exprimer cela tous les jours.
                J’ai tout dit, là?

            • Quentin 15 mai 2010 at 18:06

              Son jeu est trop défensif, c’est juste ça. Les joueurs les plus défensifs du top 8 sont Murray et Nadal, ce sont les 2 joueurs les plus critiqué pour leur jeu sur ce forum.
              Il y a pour Nadal cette dimension « rouleau compresseur » qui peut aussi agacer parce qu’elle donne une impression d’inéluctabilité.

            • Sylvie 15 mai 2010 at 18:13

              Je ne l’exprime pas en boucle, faut pas charrier, non plus !

              J’ai l’impression d’être capable de parler d’autre chose et même de dire des choses positives sur ton chouchou. Tu es pénible à toujours agresser ceux qui ne pensent pas comme toi. Je fais l’effort de te répondre et ça tourne au procès.

              Je vais prendre l’air ça devient stérile.

        • Quentin 15 mai 2010 at 17:44

          On va pas revenir la dessus, c’est du subjectif, on est nombreux ici a aimer le jeu de Federer et à moyennement apprécier celui de l’espagnol.
          Quand Federer met 6-3 6-0 6-0 à del Potro à l’OA 2009, je me régale même si il n’y a pas de suspense car il sort des coup magnifiques et variés.
          Quand Nadal écrase tout le monde à RG 2008, oui je l’avoue je m’ennuie, parce que la défense sans relâche fini par m’ennuyer, et que à part ses passings en bout de courses (qui sont absolument splendides), il ne me sort pas de la magie de sa raquette.
          Ça n’a rien à voir avec une idée de domination, son jeu m’ennuyait tout autant aux derniers Masters.

      • May 15 mai 2010 at 17:54

        Oui Sylvie,il y a des allusions récurrent depuis MC sur le dopage, ses muscles, ses genoux qui tremblent etc… C’est rentré dans les moeurs tellement tu ne t’en apperçois pas, c’est là que le bas blesse. Je n’apprécie pas bcp de joueurs et je préfère ne pas en parler c’est une question de choix, ou on passe ou le descend à chaque occasion.

        • Quentin 15 mai 2010 at 17:58

          OK, soit, vous savez que je n’aime pas son jeu, pas besoin de m’étendre là dessus, maintenant je vais m’en tenir à du factuel pour lui…
          Mon top/flop sur Madrid, la partie sur Nadal va être du politiqueemnt correct/langue de bois, tant pis.

        • Sylvie 15 mai 2010 at 17:59

          Pas de ma part,en tous les cas. C’est vrai qu’il a repris du muscle, c’est indéniable. après , de là à en tirer des conclusions, je laisse à chacun assumer ses propos.

          je trouve juste dommage qu’on en arrive à la guéguerre. Promis, je vais faire des efforts mais parfois le but d’un forum c’est aussi d’exprimer un avis subjectif s’il est assumé comme tel. Jamais je ne dirais « le jeu de Nadal est chiant » par ex, mais ce n’est pas le type de jeu que j’apprécie. Nuance.

        • May 15 mai 2010 at 18:04

          Non, la on ne se comprend pas, vous donnez vos impressions, moi les miennes, surtout ne changez rien. Je le répète on échange et on exprime tous nos ressentis c’est tout. Donc ne t’en fais pas, surtout ne change rien à ce que tu as prévu de faire. Ok d’ac?

          • Sylvie 15 mai 2010 at 18:07

            Si, je vais faire un peu gaffe. C’est bête de se prendre le chou comme sur les forums nullos pour si peu.

          • Quentin 15 mai 2010 at 18:11

            Ce qui peut agacer, c’est que nous sommes assez nombreux à avoir un avis négatif sur le jeu de Nadal, donc quand on le dit tous en même temps, ça donne une impression de lynchage collectif. Je ferai gaffe à ça à l’avenir.

          • Sylvie 15 mai 2010 at 18:15

            Vu que tu dis les choses gentiment ça donne envie de faire un effort. On ne se rend pas compte comme dit Quentin. En revanche, se faire agresser…

    • May 15 mai 2010 at 17:20

      C’est son jeu, lui-même à annoncé qu’il ne le changerait pas donc en connaissance de cause, vous attendez qu’il le change à continuer à regarder ses matches?
      Le palmares qu’il se construit il le fait ainsi et c’est tant mieux pour lui.
      Au début du second set c’est Nadal qui élève son niveau (au service et même en défence) sinon il perdait en 2 sets secs. Almagro n’a pas tenu la distance avec son jeu magnifique? Tant pis pour lui.

      • Sylvie 15 mai 2010 at 17:24

        On regarde parce qu’on se demande toujours qui va être capable de le challenger. Et puis, oui tant pis pour Almagro, je suis d’accord. Si Nadal gagne c’est qu’il le mérite c’est indiscutable. Après on exprime un avis, un ressenti qu’on est pas mal à partager visiblement. Est-ce interdit ?

      • Quentin 15 mai 2010 at 17:25

        C’est son jeu, ça marche, il n’a pas de raison de le changer, tant mieux pour lui si il gagne avec. Je dis juste que ce jeu ne me plait pas.
        C’est un avis subjectif, pas une vérité absolue.

        • Quentin 15 mai 2010 at 17:26

          Et puis ses passings en bout de course valent quand même le coup d’oeil!

      • May 15 mai 2010 at 17:32

        Non Sylvie, je ne conteste pas ce que vous ressentez mais vous l’exprimer d’une telle manière et d’insistance… je trouve que vos commentaires depuis hier sont durs mais je suis tjrs du côté des « mal-aimés », C’est ma nature.
        On échange là, je ne demande rien du tout.

        • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 17:38

          C’est cette insistance à exprimer ce ressenti(ment?) très indécente qui est révélatrice d’un certain malaise vis à vis de l’espagnol.

          D’où mon idée d’un « procès Nadal » pour tenter de mettre à plat tout cela!

        • Sylvie 15 mai 2010 at 17:47

          Ben en fait c’est qu’on est plusieurs à dire la même chose, d’où l’impression. Il domine tellement depuis si longtemps, c’est vrai que cela semble une montagne à gravir.
          « Indécence « est un peu fort tout de même. Maintenant, si ça pose problème et devient une source de conflits j’éviterais à l’avenir de trop me lasser aller à cela. ça serait dommage de tomber dans la guerre de clan car j’ai l’impression que certains sont déjà prêts ;)

          • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 18:00

            Le mot « indécence » je l’ai employé parce que c’est quand même étrange que les critiques pleuvent sur son style TOUS LES JOURS.

            On a compris que vous n’aimez pas le style mais apparemment vous avez besoin de l’exprimer tous les jours et à l’unisson (surtout sur terre).

            Mais bon, puisque c’est normal, explicable et justifiable de le faire, let it be!

            • Sylvie 15 mai 2010 at 18:05

              C’est surtout parce qu’il domine autant sinon ça se poserait moins bien évidemment. Enfin, bon passons à autre chose.

          • Franck-V 15 mai 2010 at 18:06

            En même temps, si ça te gène tant que ça, tu peux zapper les « coupables » et ne pas les lire, t’exprimer sans en tenir compte, comme ça tu pourras donner ton impression sans subir la « néfaste » influence :-)

            D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi ça ne se limite pas à cela plutôt que d’interpeler les posteurs à tout bout de champ.

            C’est utiliser son intelligence à ses dépens puisque tu sais que tu vas te faire du mal :roll:

            Si Nadal est phénoménal pour toi, dis-le..et tolère que les avis divergent à son sujet.

            • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 18:35

              Initialement, j’ai toujours l’idée que chaque « posteur » peut avoir des choses très intéressantes à dire. C’est pour cela que par principe, je ne zappe pas.
              Maintenant, s’il faut le faire, c’est dommage mais bon, let it be!

    • DIANA 15 mai 2010 at 17:31

      May, heureusement qu’il y a des gens pour apprécier le jeu de Nadal, mais il ne fait pas l’unanimité, heureusement pour le tennis. Tant mieux si vous passez du bon temps à le voir jouer, si vous appréciez le personnage, il faut de tout pour faire un monde.

  11. che guevara 15 mai 2010 at 16:45

    C’est sur que regarder RN défendre à 3 mètres derrière sa ligne, à retourner en lift 4 m au du filet , ce n’est pas non plus ma tasse de thé. Si Rodge passe ce soir, ce que je souhaite, je pense qu’il va en bouffer du lift haut sur son revers, et cela ne va pas être drôle, il faudra qu’il soit agressif des le retour de service, et ne pas engager les échanges, bref, comme d’hab contre Nadal….

  12. joseph 15 mai 2010 at 17:02

    bon, je m’en vais a 4-6 et je reviens 6-2 6-2 ouf, j’ai vraiment eu peur pour nico, comme dit Franck sa vie est sauve… mais t’as raison Franky, il peut y avoir petite explication dans les vestiaires, parce que prendre un set au parrain, ça c’est clairement un manque de respect, enfin, il devrait rester en vie quand même, et c’est bien l’info du jour a retenir.

    • DIANA 15 mai 2010 at 17:10

      8O 8O 8O 80 ;)

      • joseph 15 mai 2010 at 17:19

        euhhhhhhhh????????????????

    • DIANA 15 mai 2010 at 17:24

      très drôle Joseph, t’as rien du croque-mort, toi :mrgreen:

      • joseph 15 mai 2010 at 17:36

        Comment je dois interpréter ça?
        Et mes chansons? lacheuse

    • May 15 mai 2010 at 17:25

      L’histoire se répète on dirait après Fed et son vassal avant hier c’est au tour de Nad et de son sous-fifre today. Bon je dis ça puisque personne ne l’a relevé et je ne comprends pas pourquoi. ;)

    • DIANA 15 mai 2010 at 17:42

      Pas lâcheuse Joseph, entre une traduc dans les grandes lignes, et tes chansons, il y a une marge. Je ne suis pas pro, moi, et pis, j’ai pas le temps. So sorry :oops:

      • joseph 15 mai 2010 at 17:53

        Je plaisante Diana, mais bon, il fallait bien que j’essaie… :) paresseux comme je suis…

  13. Antoine 15 mai 2010 at 17:26

    Bon match ! Almagro l’a davantage inquiété que je ne le pensais puisqu’il a eu des balles de break au début du second. Super premier set d’Almagro qui décline ensuite très sérieusement au service et tout le reste va avec. Nadal en sens inverse, pas mal de fautes au premier, le minimum ensuite. Nadal est à son top désormais et vu comment il défend, il faut vraiment jouer exceptionnellement bien pour lui prendre un set. Deux, cela parait très très difficile, alors trois, n’en parlons pas. Il joue bien mieux que l’année dernière à même époque et n’a pas passé quatre heures et demie sur le court. Bref, il ne perdra pas demain et gagnera assez facilement je pense, d’autant que le temps de récupération de l’autre finaliste sera réduit au strict minimum. Si Federer plie l’affaire rapidement, cela n’aura pas de conséquences, dans le cas inverse, il risque de prendre une tôle. Si c’est Ferrer, il lui prendra moins de jeux qu’à Rome…

    J’ai quand même été assez surpris par le public, non qu’il supporte davantage Nadal qu’Almagro mais je ne m’attendais pas à ce que ce dernier soit sifflé pour avoir attendu qq secondes de trop avant de servir une fois au troisième, ou que ses fautes directes soient applaudies.. Almagro étant Espagnol, ce n’est même plus du chauvinisme mais de la connerie pure et simple..Cela a l’air d’être pire qu’à Rome..

    • May 15 mai 2010 at 17:45

      Dommage que les 2 n’ont pas joués à leur plus haut niveau en même temps.
      Le premier set m’a rappeler le match contre Djoko l’année dernière, excepté que Djoko n’avait pas baissé de niveau et aurait dû plier le match en 2 sets.

      • Quentin 15 mai 2010 at 17:49

        Si les deux joueurs n’ont pas joué à leur plus haut niveau en même temps, c’est parce que Almagro a fait déjouer Nadal dans le premier set par son jeu très aggressif, ce qui explique le 1er set pourri du Manacori. Au second set, Nadal sauve 2 balles de break, Almagro baisse un peu ce qui permet à Nadal d’exprimer son jeu :arrow: 6-2 6-2
        La seule chance de battre Nadal, c’est de le faire déjouer, sinon c’est fini.

      • May 15 mai 2010 at 17:56

        On est d’accord Quentin!

  14. Valentin 15 mai 2010 at 17:41

    Prestation moyenne? On a tous vu le même match? Franchement les gars réveillez-vous, y a un adversaire en face qu’a fait un super match et Nadal s’est accroché puis a renversé la vapeur. Au milieu du deuxième, quand Almagro ne vendangeait pas encore vraiment, ça jouait très très bien et Nadal a été vachement bon. Ce qui signifie pour lui qu’il a couvert bcp de terrain, sorti des contres assassins et insensés (un revers croisé sur une attaque de coup droit long de ligne de Nico ou Rafa est à l’horizontale et expédie ce revers tel une fusée, impressionnant). Nadal a fait un très bon match, c’est moins esthétique et peut-être moins impressionnant visuellement qu’un Gulbis ou un Rodge mais c’est très fort aussi. Pour les W UE, de tte façon c’est rare de retrouver un Nadal à plus de 30 W par match.

    • Sylvie 15 mai 2010 at 17:49

      entièrement d’accord, il a fait un excellent match. Je le vois soulever le trophée.

      • Quentin 15 mai 2010 at 18:20

        Il y a quand même quelque chose qui m’étonne, Sylvie: si je ne me trompe pas, en milieu de chaque masters 1000, tu disais que voyais Nadal gagnant.
        Je ne t’attaque pas, mais je me demande d’où te viens cette impression.
        A moins que je fasse erreur.

        • Sylvie 15 mai 2010 at 18:23

          Honnêtement à Indian Welles et Miami je trouvais qu’il jouait bien. Le voir perdre face à Ljubicic et Roddick fut une surprise. Surtout le premier. Sur terre, je ne lui vois jamais beaucoup de concurrence. Seul un grand Fed peut le battre à Madrid.

      • May 15 mai 2010 at 18:22

        Quentin il me semble que Sylvie parle de Nadal.

        • Quentin 15 mai 2010 at 18:24

          Oui on est d’accord

  15. DIANA 15 mai 2010 at 18:11

    Perso, je participe à un forum pour apprendre des autres, pour exposer des points de vue, pour rigoler (hein, Francky :) hein Joseph :) ) et voilà que le reproche nous est fait de ne pas apprécier Nadal : c’est un comble.

    Si la liberté d’expression n’est plus admise du fait de quelques-uns qui sont susceptibles, parce que je n’apprécie que moyennement l’Ibère, je vais trancher très vite car lire des CK avec ses démonstrations qui n’en sont pas, excusez-moi du peu, mais trop peu pour moi.

    Je viens ici pour me détendre, pas pour me supporter des croque-morts.

    Hasta la vista et bonne continuation à tous.

    • Franck-V 15 mai 2010 at 18:16

      Ta punition pour avoir osé un « bof » quant à l’Espagnol sera de ne plus regarder un match de Nadal cette année, na! :mrgreen:

      Et si t’insistes.. tu devras TOUS les regarder 8O

    • Franck-V 15 mai 2010 at 18:33

      Zen, il était prévu qu’à l’approche de la saison sur TB, les esprits les plus vindicatifs allaient s’emballer :mrgreen:

      Tout le monde peut exprimer son point de vue, et comme chacun ici connaît à peu près les opinions les plus intransigeantes , les principaux protagonistes peuvent éventuellement éviter de s’apostropher et de se répondre jusqu’à la fin de Roland Garros, si ils ne se sentent pas en mesure de se contrôler.

      Courage, même pas un mois et c’est fini, on ne va pas gâcher la bonne humeur du forum pour 3 petites semaines :-)

    • joseph 15 mai 2010 at 18:40

      COOL DIANA

    • joseph 15 mai 2010 at 18:52

      Franck a raison, si certain te brise la coquille, zap, au moins pour un temps…
      Ne te laisse pas submerger par l’intolérance, pris par la passion parfois excessive de certain…sinon, traduction de chanson, attention

    • joseph 15 mai 2010 at 18:58

      J’en ai une: Tony le parrain, et Nasgul son exécutant! ça tient ça, non?
      bon je sors

    • Djita 15 mai 2010 at 19:15

      Ne dis pas ça Diana. C’est un plaisir de tous vous lire. Un forum bien entendue c’est pour entendre(en l’occurrence lire) les opinions des autres. C’est intéressant de voir comment certains s’enflamment lors qu’ils voient leurs chouchous jouer.Et même lorsque ce n’est pas mon joueur préféré et bien vos remarques me plaisent et me poussent à m’intéresser plus à ce joueur.
      Si on devient susceptible parce qu’on fait une remarque sur Federer ou Nadal alors ce n’est pas dans ce site qu’il faut venir. Mais dans les forums des amoureux fous de Nadal ou Federer.

  16. Jérôme 15 mai 2010 at 18:12

    Je ne suis pas sûr que Nadal soit meilleur que l’an dernier à la même époque. En meilleure forme physique, ça oui c’est évident. Mais meilleur tennistiquement, j’en doute. Si Nadal s’était fait très sérieusement accrocher en 2009, c’est parce qu’il faisait face à un Djokovic évoluant à son meilleur niveau et capable de le pousser à la limite.

    Quel gros adversaire a-t-il rencontré cette année ? Personne jusqu’à présent.

    Par ailleurs, Federer me semble avoir montré lors de ce tournoi de Madrid un niveau un peu meilleur que ce qu’on lui avait vu à Madrid 2009. Il n’a plus de pression et n’a plus en tête que la joie de pouvoir en mettre sur Nadal.

    Si Nadal se visse 2 ou 3 mètres derrière la ligne de fond, il a intérêt à se préparer à des courses effrenées vers l’avant pour aller chercher des amorties et des slices courts.

    Donc on va voir. Je pense que si on a bien la finale espérée à Madrid, ça pourrait être surprenant. Et pas forcément comme vous semblez le pronostiquer. Roland Garros, en revanche, ce sera une toute autre paire de manches car lui prendre 3 sets sur la TB parisienne, c’est effectivement l’ultime exploit du tennis sur TB.

    • Antoine 15 mai 2010 at 19:15

      Dire qu’il est en meilleure forme physique que l’an dernier en étant au moins aussi bon tennistiquement, cela veut dire qu’il est plus fort que l’an dernier, non ?

    • Clément 15 mai 2010 at 19:59

      Je suis d’accord avec Jérôme. Je viens de me remater la DF Djoko/Nadal de Madrid l’an dernier, et le Rafa était tennistiquement meilleur que maintenant. De manière générale il frappait un peu plus fort et pouvait sortir des winners de n’importe quel coin du court, ce qu’il ne fait plus vraiment maintenant (problème de confiance ?). Globalement je trouve qu’il fait aussi un peu plus de fautes cette année, non seulement que l’année dernière, mais aussi que toutes les années précédentes depuis qu’il est roi sur terre. A vrai dire, après Monte Carlo cette année et son niveau de jeu très élevé je pensais qu’on allait revoir le grand Rafa insubmersible dont on avait l’habitude. Et pourtant, ce qui me fait définitivement dire que celui a disparu a été son match à Rome contre Gulbis. Pour la première fois sur terre cette saison, il s’était mis à douter, faire pas mal de fautes… face à un type qui cherchait le point gagnant et pouvait tenir l’échange plus de 3 coups de raquette. Je me souviens que dans le passé, peu importe à quel niveau évoluait l’adversaire, quand Rafa jouait bien, il jouait bien et était susceptible de sortir un passing ou autre n’importe quand et n’importe où. Or là, j’ai l’impression que dès qu’il est un peu bousculé, son déficit de confiance consécutif à son RG 2009 et sa blessure refait surface. Contre Gulbis il ne s’en est tiré que parce que l’autre à un peu trop vendangé en fin de match… on peut pas dire que Rafa était allé chercher ce match, très loin de là. Et je suis à peu près sûr que dans une configuration analogue, le Nadal de cette année aurait perdu contre le Djoko de Madrid 2009. En plus maintenant c’est comme pour les adversaires de Fed, ils savent qu’il est battable et ne mouillent plus (à part Verdasco à MC, mais Verdasco, franchement…). Alors même si pour l’instant il s’est amélioré de tour en tour (un premier tour catastrophique, un match correct contre Isner, là un match où il a oscillé entre bon/très bon contre Almagro), ce n’est pas l’exceptionnel Rafa mode RG-Wim 2008.

      Et du reste, avec un Federer qui joue encore mieux cette année que l’année dernière (pour le coup dans ses 2 derniers sets contre Gulbis il a oscillé entre très bon et exceptionnel pour moi), et qui lui aussi s’améliore de tour en tour pour l’instant, j’ai envie de dire que Nadal a pas encore remporté le trophée !!

      Et ça sera à mon avis la même chose à Roland Garros… même si chaque tournoi a sa logique et ses propres « synergies », je pense que si l’Espagnol veut la coupe des Mousquetaires il faudra vraiment qu’il aille la chercher. Ses adversaires ne partiront pas battus, même s’il sera bien sûr difficile à éliminer. Et du reste, je vois bien Federer conserver son titre porte d’Auteuil. A la faveur de circonstances favorables (temps sec et chaud comme en 2009, tableau…), ou pas d’ailleurs ; on verra !

      • Quentin 15 mai 2010 at 20:08

        A voir si Federer va confirmer le niveau qu’il a montré hier aujourd’hui. Il est un peu imprévisible, en ce moment :|

        • Clément 15 mai 2010 at 20:30

          C’est vrai. Je crois surtout qu’il a besoin de se « chauffer », il a de plus en plus tendance à perdre les 1er sets maintenant, même en GC (ne serait-ce qu’à Melbourne cette année, contre Andreev et Davy).

          En tout cas pour l’instant, c’est du bon Fed, ni plus ni moins. Un peu de déchets en revers mais rien d’inquiétant pour le moment. Contre un Ferrer très solide il faut dire, il y a déjà eu quelques jolis points.

  17. Lionel 15 mai 2010 at 18:30

    Pendant ce temps là, Rezai ce qualifie brillament pour sa première grande finale. Et franchement vu le vide du tennis féminin, elle pourrait bien scorer en Grand Chelem dans les 5 ans.
    Après le Cameroun, l’américo-canadienne, la biodiversité française, l’Agassi française, va frapper.

    • Coach Kévinovitch 15 mai 2010 at 18:37

      J’attends de voir ce qu’elle fera contre Venus avant de la mettre en possible « titrable » en GC mais elle a l’air d’en avoir le potentiel. Affaire à suivre de ce côté-ci!

    • Nath 15 mai 2010 at 19:00

      Brillament ? A la suite d’un abandon quand même. Safarova ne courait même plus à la fin.

      Mais comme je n’ai regardé aucun de ses matches cette semaine hormis celui d’aujourd’hui, je veux bien ton avis sur elle si tu en as vu d’autres.

      Sur son set contre Safarova, je l’ai trouvée très au point au service, et elle avait une bonne marge de sécurité dans la plupart de ses frappes avec très très peu de fautes directes, ce qui est son point faible d’habitude.

  18. Arno 15 mai 2010 at 18:49

    De re-retour avec mon ordi antiquité… C’est dingue, suffit de pas être là 3 jours pour manquer 2 articles et 500 comm!!

    Bref, j’ai vu Fed-Gloubis hier et Nadal-magro aujourd’hui, ce fut du lourd (enfin surtout hier, parce que Nadal, qu’est qu’il est chiant… Non, CK, me tue pas, je déconne!!!!!!!).

    Plus sérieusement, j’espère vraiment que Fed va faire le boulot ce soir contre Ferrer parce que j’ai très envie de revoir un Clasico. 1 an, c’est beaucoup trop long!! Et je suis vraiment très pressé de voir enfin Nadal contre un Top 8 sur terre, même si les conditions sont un peu particulières ici.

    Blague à part, Nadal a été très bon aujourd’hui, et il le fallait pour battre Almagro, qui a eu cette fois ce qu’il fallait dans le pantalon, mais qui a craqué physiquement, comme tout le monde ou presque.

    En tout cas, le tournoi a beau être organisé de manière parfois étrange, avec un stade tout moche et vide sur le bas des gradins, on y voit les plus beaux matches depuis le début de la saison sur terre battue…

    Sur la gué-guerre « Nadal il est trop fort!! », « Oui, mais c’est très laid!! », c’est vrai que je pense qu’il faudrait manifester un peu plus de respect pour l’Espagnol. Personnellement, j’aime pas son jeu, et c’est un avis qui n’engage que moi, mais comme on est beaucoup à le penser, ça donne l’impression que nous sommes un forum anti-Nadal, ce qui n’est absolument pas le cas.

    Je le dis haut et fort: Nadal est un joueur exceptionnel, un Géant du tennis comme on en a rarement vu. Toutefois, je le trouve chiant, et les deux opinions ne sont pas forcément incompatibles. J’irai même jusqu’à dire que beaucoup ici partagent ce sentiment de profond respect et d’une certaine lassitude. On a juste tendance à exprimer davantage la lassitude que le respect, et c’est ça que je trouve dommageable.

    Peace and love, mes frères!

    • Quentin 15 mai 2010 at 19:00

      +1000!

    • Sylvie 15 mai 2010 at 19:06

      Je suis d’accord avec toi. En fait, personne ne souhaite je pense, faire de l’anti-Nadal mais comme on est plein à dire la même chose en même temps ça peut paraître désobligeant ou gonflant. Je vais tâcher de faire un effort mais c’est aussi dur parfois de se brider. Personnellement, même si je ne suis pas fan de son jeu, je n’éprouve pas le besoin de le répéter en permanence mais c’est vrai qu’au moment de la saison sur terre, j’ai du mal à masquer une certaine lassitude de son ultra domination. Ce qui n’empêche nullement le respect. On va tous faire un effort et certains essaieront aussi de glisser sur les posts qui les énervent et tout ira bien.

  19. Lionel 15 mai 2010 at 18:49

    @Frankie : je me rappelle la blague de Mats en Juillet 2008 « Federer ne gagnera plus un Grand Chelem », payé en plus pour dire ça. Impayable!

    • Arno 15 mai 2010 at 18:52

      Ah, celle-là, elle est mythique!! Son retournage de veste après le doublé RG-Wimb 2009 fut aussi exceptionnel…

    • joseph 15 mai 2010 at 19:10

      C’est pas le même qui sniffait de la C dans ses cinquièmes set à RG, qu’il préparait soyeusement et joyeusement sur ses éponges poignet, juste en cas de cinquième? dixit le grand Mats… on peut comprendre alors c’est incessant changement…

      • Jean 15 mai 2010 at 19:38

        C’est pas possible que Wilander ai dit ça ? Si ? (Pour les acides sous le bandeau du black cherokee, je pense qu’on est dans le mythe total).

        • joseph 15 mai 2010 at 19:58

          Si, il l’a dit. Et va falloir que je retrouve ça? moi le paresseux, putain t’es pas cool…
          Pour Jesse, tu crois vraiment que c’était un mythe?

  20. Pierre 15 mai 2010 at 19:08

    je n’ai vu que la fin du premier set de cet aprem’ et j’ai été sidéré par la qualité du jeu d’Almagro : quel revers mes aïeux, et quelle patate au service ! La beauté de ce revers m’a cloué, spécialement quand il le croise assez court avec une violence rare. Dommage qu’il n’ait pas tenu la distance contre Popeye.

    Je vous ai lu et ai bien compris que l’on réveillait de vieux démons avec le débat Rafa chiant/pas chiant : est-ce bien utile ? Ce gars-là est juste indestructible et mérite son palmarès…en se dirigeant sans doute vers un RG de plus. Après, on peut émettre des opinions sur la qualité du spectacle, surtout sur terre battue, on peut aussi trouver cela fascinant, comme Borg en son temps (j’ai été fan de Borg à l’époque et me suis depuis repenti, flagellé avant de m’avaler l’intégrale de Mc Enroe).

    J’espère que dimanche Robocop affrontera Noureev. Et que Noureev gagnera.

    • Lionel 15 mai 2010 at 19:40

      Oh c’est quoi ça? Robocop c’est Nadal c’est ça? Noureev c’est Federer alors. Bah ayant lu son journal intime qui devait pas sortir mais qu’est sorti quand même et qu’est rûdement bien écrit, si on apprend que Fed lui aussi allait tirer les gueuses à 5 francs dans des clacs parisiens, et se saouler avec les ivrognes, bah elle va en faire une tronche la Mirka. Et moi avec ma Gasquette rouge RF à 60 euros hein? Tueur de rêve d »humanité. Terroriste de la toile. Federer est parfait.
      Faut qu’il gagne quand même Dimanche sinon ça fait 14-7, soit 1 vic, 2 défaites, pas bon pour une chèvre.

      • Chewbacca 15 mai 2010 at 19:44

        13-8 la chèvre va monter le taureau.

  21. Chewbacca 15 mai 2010 at 19:36

    Salut a tous,

    et merci a Karim pour cette franche rigolade.

    C’est quoi cette programmation de merde ?même en Auvergne, pays du tiers monde on aurait mieux géré ce tournoi.

    Tiriac n’a pas changé il est né con, a vécu con et trépassera encore plus con m’étonnerai pas qu’il soit copain avec l’autre grand con de Wilander(4 cons dans une même phrases ouarrraaaf!).
    Bref Roger va pulvériser l’affreux Gobelin et ensuite ce sera au tour de Nadal.

    Vais boire des bières pour me détendre.
    @Diana ne commence pas !

  22. David 15 mai 2010 at 19:38

    Je pense que ce débat sur le jeu de Nadal et le possible ennui qu’il suscite (par rapport à celui de Federer) est malheureusement à la fois stérile et largement supérieur au monde du tennis : dans tous les sports, dans tous les jeux, et dans tous les autres domaines où ces notions s’appliquent, le dualisme attaque/défense renvoie à la fois à notre propre personnalité, nos propres expériences et notre manière d’appréhender le jeu en question. Il serait aussi important de noter un vaste formatage social qui veut qu’en France, dans le domaine du sport, soit largement dominante la notion de « beau jeu », notion aussi vague que désuète dans un monde où le résultat prime sur la manière. ( confère le match retour France/Irlande et le tollé suscité par la main d’Henry)
    La notion morale n’est elle aussi pas à négliger et intuitivement, on a tendance à penser que celui qui prend les risques se doit d’être récompensé…
    Enfin, pour finir avec Nadal et Federer, je ne considère ni l’un ni l’autre comme les représentants ultimes de deux types de jeu antagonistes : on a vu une large progression de Nadal vers l’avant avec comme point d’orgue l’OA 2009, et Federer a sans doute remporté Roland Garros davantage grâce à sa défense et sa couverture de terrain qu’à son jeu d’attaque type 2004-2007 ( notamment lors du match titanesue face à Del Potro)

  23. Benoît 15 mai 2010 at 20:10

    Un lien pour voir le match ? Bet365 c’est pas top…

    • joseph 15 mai 2010 at 20:17

      essaie livehunter

      • Benoît 15 mai 2010 at 20:29

        Merci !

  24. Nono le robot 15 mai 2010 at 20:17

    bonjour à tous j’aime beaucoup ce site et vos articles de très haut niveau, le dernier est excellent.
    Je tenais à réagir concernant la petite guéguerre nadal /federer à laquelle malheureusement on ne peut décidement pas échappé sur aucun site.
    Cela est bien dommage quand on sait que les deux joueurs s’apprécient et s’admirent mutuellement ( je soupçonne federer de ne considérer que nadal comme véritable rival, les autres étant peu ou prou de la merde)

    il est vrai qu’ici depuis quelques temps ( depuis qu’il gagne?) on assiste à un lynchage systématique de nadal et que cela appauvri le débat on a l’impression que l’idolâtrie federer oblige systématiquement à dénigrer l’espagnol.
    Je suis un grand fan de tennis et je ne suis fan d’aucun joueur ( et oui cela existe, ni le fanatisme ni l’idolâtrie ne m’ont jamais parlé )

    Je me régale d’un beau point qu’il soit le fait de federer , de nadal ou même de gilles simon ( bon je vais un peu loin) et je m’ennuie aussi dans les matchs de merde de federer ,de nadal et de gilles simon (là c’est mieux).

    Du coup alors que je m’en tape de nadal, je rejoindrai presque la guérilla,parce à force de lire 30 posts par jour avec nadal est chiant ,il est pas beau, je l’aime pas , je me dis ce garçon doit avoir quelque chose d’extraordinaire pour susciter tant de haines ou de peurs.

    Je continuerai à vous lire surtout les discours intéressants et puisque tout le monde doit s’exprimer je ferais comme pour les autres sites passerais sur tous les posts de j’aime pas machin , machin n’est pas beau, il joue mal , il est dopé etc….

    • joseph 15 mai 2010 at 20:21

      nono le petit robot, l’ami d’Ulysse… lalalalala
      ok je sors

      • Nono le robot 15 mai 2010 at 20:26

        en plein dans le mille émile

  25. David 15 mai 2010 at 20:26

    Ca claque au servie pour l’instant du côté de Fed.

  26. Ulysse 15 mai 2010 at 20:33

    Qu’est-ce que ça joue bien ! Fed vient de claquer 5 winners d’affilée.

  27. joseph 15 mai 2010 at 20:39

    C’est la même voix stridente qu’hier, je l’ai reconnu, putain elle m’énerve déjà…
    Ça va joué chaud…

    • joseph 15 mai 2010 at 21:01

      Bon Fed a certainement compris, que pour pas l’entendre, il fallait pas faire de faute :)

  28. Quentin 15 mai 2010 at 20:41

    86% de premières pour Federer, 54% pour Ferrer

  29. Benoît 15 mai 2010 at 20:41

    Le Suisse sert très bien ! Mais Ferrer s’accroche comme un diable sur ses jeux de service..

  30. Clément 15 mai 2010 at 20:41

    Très très très solide le Ferrer ce soir ! Roger n’a toujours pas breaké (quand même 2 balles de break non converties), alors que Ferrer n’en est qu’à 54% de premières balles ! 86% pour Federer à ce niveau-là, impressionnant ça aussi.

  31. Quentin 15 mai 2010 at 20:52

    Federer tranquille sur ses mises en jeu, 5-5, dernière occasion de break avant le jeu décisif

  32. Lionel 15 mai 2010 at 20:56

    Dans tous les bons repas entre le fromage et le dessert, il y a toujours un trou normand pour digérer.

    • Benoît 15 mai 2010 at 20:58

      Mdr ! Pourcentage hallucinant de 1ères balles chez Fed, 95% !!

  33. Chewbacca 15 mai 2010 at 20:59

    Voilà 7/5 sans trop forcer ,demain faudra en mettre un peu plus.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis