En avant Roland, jour 9

By  | 31 mai 2010 | Filed under: Actualité

Lundi 31 mai – Programme du jour

Court Philippe-Chatrier, à partir de 11 heures :

Robby Ginepri (USA) – Novak Djokovic (SER)[3]
Serena Williams (USA)[1] – Shahar Peer (ISR)[18]
Thomaz Bellucci (BRE)[24] – Rafael Nadal (ESP)[2]
Jelena Jankovic (SRB)[4] – Daniela Hantuchova(SVK)[23]

Court Suzanne-Lenglen, à partir de 11 heures :

Teimuraz Gabashvili (RUS) – Jurgen Melzer (AUT)[22]
Justine Hénin (BEL)[22] – Samantha Stosur (AUS)[7]
Fernando Verdasco (ESP)[7] – Nicolas Almagro (ESP)[19]
Jarmila Groth (AUS) – Yaroslava Shvedova (KAZ)

Court 1, à partir de 11 heures :

Un double puis
Julien Benneteau (FRA)[15] / Michael Llodra (FRA)[15] – Wesley Moodie(RSA)[4] /Dick Norman(BEL)[4]
Deux doubles puis
Serena Williams (USA)[1] / Venus Williams (USA)[1] – Maria Kirilenko (RUS)[11] / Agnieszka Radwanska(POL)[11]

Court 2, à partir de 11 heures :

Un double puis
Thierry Ascione (FRA) / Laurent Recouderc (FRA) – Mariusz Fyrstenberg (POL)[8] / Marcin Matkowski (POL)[8]

Le match Dames du jour : Shvedova contre Groth… ou pas. Non, l’affiche la plus alléchante sera sans doute celle qui opposera Sam Stosur à Justine Hénin, pour une revanche de la finale de Stuttgart. L’Australienne, qui a explosé justement lors du Roland-Garros 2009 en atteignant les demi-finales, est maintenant solidement installée dans le Top 10. Dotée d’un très gros service et d’un coup droit lifté ravageur sur cette surface, elle sera sans doute un bon test (voire plus) pour Hénin, qui a déjà dû souffrir pour se sortir des griffes de Sharapova. Faces-à-faces : 1-0 Hénin (6-4 2-6 6-1) en finale de Stuttgart 2009, sur terre battue.

A suivre aussi : Deux autres huitièmes qui réservent un certain suspens (vous me direz, le troisième  aussi, mais comme je ne connais aucune des joueuse, je passe). Tout d’abord le Williams-Peer pourrait sembler un match facile pour la numéro un mondiale mais l’Israélienne joue très bien depuis le début de l’année (elle est 7e  à la Race) et  si la terre battue n’est pas véritablement la surface où elle excelle d’ordinaire, on ne peut pas dire que ce soit le cas non plus pour la cadette des WiWi. Si l’on ajoute à cela le passage à vide assez inquiétant qu’elle a eu contre Pavlyuchenkova au deuxième set, tous les éléments sont réunis pour avoir, à défaut d’une surprise, une rencontre accrochée. Le deuxième match (qui vaudra aussi le déplacement pour le joli minois de la Slovaque) opposera Jelena Jankovic à, vous l’aurez compris, Daniela Hantuchova, qui a accroché à son tableau de chasse Wickmayer au tour précédent. A elle de confirmer son regain de forme face à la Serbe qui s’annonce comme une sérieuse prétendante à la victoire finale samedi prochain. Faces-à-faces : 4-0 Serena face à Peer ; 3-3 entre Hantuchova et Jankovic.

Le match messieurs du jour : Comme en restauration, où la cuisine moléculaire semble prendre le pas sur les plats  « traditionnels », je propose comme choc du jour le match très inattendu entre Melzer et Gabashvili. Vous souhaitiez une rencontre Ferrer/Roddick pour pouvoir juger du réel niveau de l’Américain sur terre ? Vous en serez pour vos frais : le Russe n’a fait que du petit bois du yankee alors que l’hispanique, impérial lors des tournois de préparation, a trébuché sur l’obstacle autrichien. Entre ces deux joueurs agressifs, qui ont tous deux l’occasion pour la première fois d’atteindre les quarts de finale d’un Grand chelem, la partie risque d’être équilibrée, avec peut-être un avantage à Melzer, qui est en grande forme depuis le début de l’année. Dans tous les cas, cela fait plaisir de voir des têtes différentes (pas trop non plus, faut pas exagérer) à ce stade de la compétition. Faces-à-faces : 0-0

A suivre aussi : le choc entre les deux espagnols Almagro et Verdasco. Si Verdasco (d’ailleurs on se demande comment il arrive à suivre le rythme qu’il s’est imposé depuis fin mars) est remis de son marathon face à Kohlschreiber, la rencontre peut-être explosive entre ces deux joueurs assez spectaculaires. Sinon, Almagro sera la prochaine vict…euh, le prochain adversaire de son compatriote ; j’ai nommé Nadal. Celui-ci pour sa part affrontera le jeune Bellucci. Mouais… entre deux joueurs au profil similaire mais dont l’un fait tout mieux que l’autre, je ne vois pas ce que pourrait tenter le Brésilien, à part accrocher le Majorquin sur une manche. Quant à Djokovic contre Ginepri, que dire ? A part que Djokovic a un bol phénoménal et qu’il a une autoroute jusqu’en demi-finale, je ne vois pas. Faces-à-faces : 3-0 Verdasco contre Almagro, toutes les rencontres s’étant disputées sur terre ; 1-0 Nadal sur terre contre Belluci : 4-0 Djokovic contre Ginepri.

Les pronos :

Chez les femmes : Stosur en 3  (Hénin ne m’a pas convaincu face à Sharapova qui a manqué des occasions au troisième set), Serena en 2, dont un set serré, Hantuchova qui crée la surprise en 3, dernier huitième sans opinion.
Chez les hommes : Nadal en 3 ou 4, Almagro en 3 ( Verdasco est certes une bête physique mais quand même…), Melzer en 4, Djokovic en 3.

N.B : Ces pronostics, délivrés par l’agence www.karim/maitreyoda.com sont réalisés par nos statisticiens et nos experts en tennis les plus renommés. Ils atteignent une fiabilité d’environ 0.7%.

About 

Tags:

336 Responses to En avant Roland, jour 9

  1. David 31 mai 2010 at 17:53

    Héhé je rentre tout juste à la maison et je vois que mes pronos n’ont pas été si foireux que cela. Du coup, je suis vraiment désolé d’y avoir impliqué Yoda ^^

    • Marque 31 mai 2010 at 17:56

      Tu salis sa réputation
      Pas trés sympa

  2. Franck-V 31 mai 2010 at 17:55

    MàJ Nadalothon, cette fois avec la moyenne de jeu(x)/jeux disputés et(set pris)
    * à RG en 3 sets gagnants

    Pour l’instant hors-catégorie.
    1.Gulbis 14 (1)= 0,48
    2 Almagro 10(1)= 0,38 (différence avec Fed, en disputant 1 set de plus, Almagro augmente ses probabilités d’améliorer son nombre de jeux.

    3 Federer 10 = 0,43
    4 Isner 9 = 0,42
    5 Bellucci* 11-Ferrer-Dolgopolov 7 = 0,36
    8 Hewitt* 10 = 0,35
    9 JCF 6 = 0,33
    10 Ferrer-Hanescu-Wawrinka 5 = 0,29
    13 Zeballos* 7 = 0,28
    14 Monfils 4- Kohli 4- Mina* 6 = 0,25
    17 Verdasco-DeBakker-Berrer 1 = 0,07 (James Bond, permis d’être tué)

    Très belle entrée de Bellucci dans le top 5 au nadalothon, la victime du tour suivant aura l’occasion d’améliorer son score..sans garantie.

    La place 5 est chèrement disputée, un léger avantage au duo Ferrer-Dolgo 0,368 sur Bellucci 0,366, mais l’écart est atténué par le risque induit de se prendre une bulle dans le 3° set dans ces conditions, et de plus, le jeune Brésilien a poussé Nadal à disputer 12 jeux dans un set (7-5).

    Sa 5° place est tout à fait justifiée.

  3. Quentin 31 mai 2010 at 18:06

    Petit hors sujet: Valverde suspendu 2 ans à compter du 1er janvier 2010.
    Enfin!

    • hamtaro 31 mai 2010 at 18:18

      pour qu’il revienne dans deux ans et gagner pas mal comme vinokourov :roll: la belle affaire

  4. Serge 31 mai 2010 at 18:15

    Ok le tournoi cette annee n’est pas du meilleur cru, m’enfin on va pas quand meme pas ce plaindre si rafa et fed se rencontre de nouveau en finale. Perso ce genre de match je m’en lasse pas…
    Maintenant c’est vrai que si on pouvait avoir un Sod/Rafa, ca serait aussi un sacre must(er)!
    Apres si certains d’entre vous souhaitez un Melzer/Almagro… A chacun ces preferences ;)

    • Yaya 31 mai 2010 at 18:28

      ah non un federer nadal c’est une plaie.

      Je propose que Federer laisse sa place à Soderling.
      En tout cas s’il n’y avait pas le problème des 286 semaines, je serais derrrière Soderling demain.

      Non contre Nadal il faut du panzer qui envoie du lourd à droite et à gauche pendant 5 sets et qui distille quelques amorties pour lui couper les jambes.

      • Quentin 31 mai 2010 at 18:32

        Curieux, je ne connai qu’un joueur qui ai battu 2 fois Nadal depuis son titre à RG en 2005.
        Sinon, assez d’accord avec ce que tu dis.

        • Yaya 31 mai 2010 at 19:20

          mais moi je n’en connais qu’un qui l’ait battu à RG. héhé.

  5. Cochran 31 mai 2010 at 18:17

    Dire que Rafa est franchement pas bon, faut l’oser tout de même…
    Belucci n’est pas un cadeau sur terre et il prit le match à son compte le Nadal. Solide dans l’échange, indébordable comme toujours et au rendez-vous, sans perdre de set, comme Superbiquette. Non sincèrement, je partage votre répulsion face à son jeu trop fermé, qui devient presque une caricature de lui-même, mais d’une froide et implacable efficacité. Il faudra l’agresser sévèrement pour avoir une chance de le bousculer, le faire douter et espérer renverser la tendance. Mais ce sera loin d’être une partie de plaisir, parce que ce Nadal là, ben il est au top, assurément.

    • Cochran 31 mai 2010 at 18:18

      Et il pourra compter sur l’état de fatigue avancé de Nico ou Nando qui, comme prévu, sont en train de s’auto-détruire…

    • hamtaro 31 mai 2010 at 18:20

      il n’est pas mauvais mais il n’est pas au top pour le moment je trouve, il fait trop de fautes…

      mais leur précédente rencontre s’était soldé par le même résultat(en 2008)

  6. Quentin 31 mai 2010 at 18:22

    Comme Cochran, je trouve que le Manacori a été plutôt bon contre le joueur de Tietê, je ne vois pas ce que vous lui reprochez! Il n’a toujours pas perdu un set, c’est fort tout de même.
    Et ce n’est pas contre le madrilène ou le natif de Murcie que ça va changer.

  7. Quentin 31 mai 2010 at 18:25

    Par contre, comme Karim, le joueur me sort par tout les pores de la peau et j’ai de moins en moins de sympathie pour le bonhomme.
    N’empêche qu’il est franchement énorme, il casse tout cette année sur ocre jusqu’à présent!
    Quoiqu’on en dise, c’est sa meilleure saison sur terre depuis le début de sa carrière pour le moment.
    Et je ne suis pas sûr qu’on retrouve un terrien de cette trempe avant longtemps.

    • Clemency 31 mai 2010 at 18:38

      Dieu t’entende. (le vrai, pas le tennisman)

    • Quentin 31 mai 2010 at 18:45

      Est-ce que je dois comprendre que tu espère ne jamais voir de Nadal bis?

  8. Sylvie 31 mai 2010 at 18:31

    Je suis surprise de voir toutes ces critiques sur Nadal. J’ai vu la toute fin du match mais, il passe en trois sets non ? A chaque tour, on dit qu’il ne passera pas les quarts ou les demies. Je n’y crois pas deux minutes. Almagro ( et encore moins pm) ne le battront pas, c’est certain et le Djokovic nous montre un tennis encore moins convaincant.

    J’ai l’impression de ne pas voir les mêmes matchs que vous. Il n’est pas brillantissisme, ce n’est pas du grand tennis, mais c’est bougrement efficace. Je n’ai pas vu un joueur, pour l’instant, qui m’a donné l’impression de pouvoir l’inquiéter. Je suis quasi sûre qu’il va gagner ce tournoi et qu’on lira au lendemain de la finale, qu’il y avait de la place pour passer. Et oui ? Comme à Madrid ou à Rome.

    Visuellement c’est moins convaincant mais sur le terrain le résultat reste le même.

    • Serge 31 mai 2010 at 18:48

      Moi aussi ca m embete un peu toutes ces critiques sur Nadal. Moi j adore ce joueur et je suis un grand admirateur de son jeu.

  9. karim 31 mai 2010 at 18:36

    Juju est tombée? eh ben… en voilà une demi-surprise. Guillaume, si tu me lis, sois fort.

    • Sylvie 31 mai 2010 at 18:38

      salut

      • Sylvie 31 mai 2010 at 18:39

        T’as enlevé ton post du coup j’ai l’air fin :D

        • Hasek 31 mai 2010 at 18:42

          ah n’est pas Bartoli qui veut :D

          • Sylvie 31 mai 2010 at 19:35

            Oh que c’est méchant, ça. Et imagine que j’ai le même physique . T’en sais rien après tout ;)

          • Ulysse 31 mai 2010 at 20:52

            Ça alors ! Sylvie est le pseudo de Marion Bartoli !

            • Sylvie 31 mai 2010 at 21:26

              Damned ! Demasquée

  10. Hasek 31 mai 2010 at 18:42

    Nicolas for the win :)

  11. Franck-V 31 mai 2010 at 18:46

    Voilà, on peut reprendre une activité normale et nommer les joueurs par leurs patronymes respectifs :mrgreen:

    Belle victoire d’Almagro, tout autre résultat aurait été.. non rien, mais il aura du mal à retrouver le niveau du 1er set de Madrid… surtout qu’il a eu quelque mal à conclure son dernier jeu, là.

    Enfin, tant qu’il y a de la vie , y’a de l’espoir, hein Nico, profite bien de ces 2 jours et savoure sereinement.

    Comme avec Hewitt, on pourra mesurer les progrès respectifs.. en 2008 3 fois 6-1…

    Ça me fait plaisir de voir celui-là rester derrière l’inaccessible.

  12. karim 31 mai 2010 at 18:52

    Ceux qui pensent que Nadal va sortir une prestation à la Belucci contre Fed se fourvoient. on peut penser qu’il y a la place pour Fed contre le Nadal d’aujourd’hui, mais il ne rencontrera jamais le Nadal d’aujourd’hui, il devra toujours en GC se coltiner l’increvable, l’insubmersible, l’indéboulonable, l’irrascible terminator de la TB. C’est dégueux mais c’est comme ça.

    mais soyez sans crainte, priez juste et accompagnez Fed pour qu’il gravisse l’obstacle suédois et je vous le dis, vous soulèverez la coupe de mousquetaires dimanche. Ayez confiance. Je ne peux pas me tromper cette fois; même si mon taux de port de poisse frise les 100%.

  13. Franck-V 31 mai 2010 at 19:11

    message d’Antoine avant le match
     » Je m’attends à ce qu’il monte en puissance mais ce ne sera pas la même histoire s’il ne laisse que quatre ou cinq jeux à Belucci que si ce dernier l’oblige à batailler pendant trois heures.. »
     » S’il le massacre, on aura la réponse; s’il se fait accrocher on aura une autre réponse mais pour ce qui est de ses premiers matchs, il a rencontré un problème d’efficacité au service »

    Il a finalement perdu 11 jeux, été breaké 3 ou 4 fois, je ne sais déjà plus, passé 2h33 sur le court mais n’a pas concédé de set.

    A mettre au crédit de Bellucci ou d’un niveau moyen constant chez Nadal? Qui ne décolle pas, mais reste largement suffisant.

    Peut-être le service..mais aussi une nervosité manifeste au 2° set, que l’inconstance de son jeune adversaire n’a pas mis à mal.

  14. karim 31 mai 2010 at 19:14

    Pour une fois et parce que c’est nécessaire, vraiment nécessaire, je souhaite qu’un joueur prenne tout ce qu’il peut, se dope comme un culturiste d’Europe de l’est, se charge comme un buffle de traie cambodgien, il FAUT qu’Almagro se crève mais sorte Nadal. Même s’il devait décéder des suites de ses suites de ses blessures.

    • David 31 mai 2010 at 19:22

      On pourrait peut-être envoyer Petrova ?

    • Yaya 31 mai 2010 at 19:23

      arrête de rêver. Puerta était chargé comme une mûle et pourtant il a perdu.

      • karim 31 mai 2010 at 19:27

        Justement, je veux qu’il aille au-delà de ce que Puerta à osé. Et en plus Puerta n’avait que son dopage à faire valoir et pas de tennis derrière. Almagro a le tennis, je veux juste augmenter la capacité de son réservoir!!

      • Franck-V 31 mai 2010 at 19:34

        Aucun intérêt, Puerta par son expérience a au moins été utile pour les seconds couteaux, dopé il s’est fait prendre par la patrouille…

        Dans ce cas-là, c’est toujours les lampistes qui prennent, et Almagro a une bonne tête de victime donc Nico, évite et prends ta branlée sans moufter, l’Espagne t’en sera reconnaissante :mrgreen:

  15. Yaya 31 mai 2010 at 19:16

    Almagro doit déjà avoir la diarrhée à l’idée de jouer Nadal ! :-)

  16. Pierre 31 mai 2010 at 19:35

    Pas d’accord !! Si il y en a un qui peut battre the taurillon, c’est Almagro : il a la vitesse, le bras et il va bien finir par avoir le mental (regardez à Madrid : c’était quand même super accroché, il lui manque peu de choses et il le sait). Oubliez la fessée de RG 2008, je vous le dis en vérité, c’est le Nico qui va gagner.
    S’il perd, je m’engage à écouter l’intégrale de Sheila en regardant en boucle une video de Marion Bartoli au service lors d’un marathon de 72 heures homologué par le Guinness Book. Alea jacta est. Et j’ajouterai que fluctuat nec mergitur.

    • David 31 mai 2010 at 19:40

      T’es prêt à signer ? Parce que ça peut faire un pari intéressant…
      Je te rejoins cependant sur l’aspect mental : Almagro a énormément progressé sur ce plan là ( cf les deux balles de break sauvées à Madrid pour empocher le premier set). Je pense que c’est au niveau physique que ça va pécher. Pour moi, il prendra un set, pas plus, à moins de se la jouer Soderling. or n’est pas suédois qui veut..;

      • Pierre 31 mai 2010 at 19:42

        Almagro a de la caisse : a-t-il laissé beaucoup de plumes sur le court aujourd’hui ? (je n’ai pas vu le match)

        • David 31 mai 2010 at 19:46

          Non, pas trop mais à Madrid, où il avait battu très facilement ses adversaires, il a clairement explosé en vol alors qu’on jouait en deux sets gagnants. Je pense qu’à la manière d’un Kohlschreiber, l’intensité qu’il met dans la balle, notamment côté revers, consomme énormément d’énergie. Là où un Federer ou un Youzhny slicent, ils jouent très bombés et ne font quasi jamais de chops.

  17. Jérôme 31 mai 2010 at 19:36

    Nadal gagne encore en 3 sets. Normal.

    Nadal ne gagne plus en mode Nadalator 2008. Certes. Mais Nadal a tellement de marge sur terre battue que Nadal peut gagner le tournoi en jouant moyennement au regard de ses standards personnels.

    Ca veut dire 2 choses.

    D’une part Nadal reste le grandissime favori de ce Roland Garros.

    D’autre part Nadal est néanmoins prenable par le type qui saura faire le nécessaire pour exploiter ses faiblesses.

    Ca va peut-être sans dire, mais ça va quand même mieux en le disant.

    Une défaite du taureau de Manacor est cependant peu probable dans la mesure où personne n’est venu lui placer des banderilles avant les 2 derniers matches du tournoi.

    Almagro ? A-t-il déjà battu Nadal ? Sauf erreur de ma part, non. Et en plus, Almagro souffre du double handicap d’avoir la même nationalité que Nadal (il part avec un boulet psychologique de 10 kilos aux pieds), et d’avoir un revers à 1 main.

    Quand Nadal est bousculé ou risque d’être bousculé, on connaît la chanson : 85% des coups sur le revers à 1 main adverse.

    Une victoire de Djokovic et de Federer impliquerait que l’un et l’autre jouent le meilleur match sur TB de leur vie et qu’ils bénéficient d’une belle dose de réussite. C’est possible, pas probable. En s’y mettant à 2 peut-être.

    Bon, je sais que vous allez dire que j’ai fumé du lourd, mais voici une réflexion que je me suis faite ce dimanche, à l’occasion d’un bon cigare colombien natif de Medellin. ;-)

    Ce qui ressort de tout ça, pour faire quelque peu écho à Lionel, c’est un manque de joie. Le caractère mécanique, répétitif et implacable de la tactique utilisée par Nadal pour écrabouiller tous ses adversaires sur TB est en train de se refermer sur lui-même.

    Manque d’alternative, manque d’originalité, manque d’incertitude. Certes, ce n’est que la saison sur terre battue, mais ça crée une espèce de dépression latente sur cette surface. Aussi bien pour les perdants que pour le gagnant.

    C’est comme le jeu vidéo pour lequel vous gagnez à tous les coups, et dans 90% des cas les doigts dans le nez parce que l’IA est trop faible, ou bien celui où vous n’avez aucune chance de gagner parce que trop complexe trop hard.

    Bref, dans un sport, même dans un sport pro, on ne gagne pas à n’importe quel prix impunément. L’art et la manière, ça compte. Si en foot les joueurs étaient équipés de godasses et si les ballons étaient fait dans des matériaux qui permettent de lui coller les trajectoires et les effets invraisemblables d’Olive et Tom ou de Galactic Football, eh bien ce ne serait plus tant une compétition sportive qu’une compétition technique.

    Le tennis est avant tout un sport individuel. Contrairement au foot où le nationalisme, le régionalisme, voire le communalisme (Marseille contre Paris, …etc), fait que des hordes de supporters sont prêtes à avaler toutes les couleurs pourvu que leur équipe gagne, au tennis, c’est la qualité du jeu, sa dimension spectaculaire, épique, combinée à l’accumulation des exploits qui est la principale source de satisfaction pour le public.

    Même si je partage avec Monfils, Simon et compagnie un passeport de même nationalité, ça me ferait ch… que ces joueurs dominent le tennis mondial. Ca me ferait tout autant chier si des profils Del Potro/Berdych/Isner/Querray/Karlovic se mettaient à dominer le tennis. De la même manière que j’étais pro Senna, quand bien même j’appréciais Prost, parce qu’Ayrton avait la grâce, le talent absolu, et qu’il restera la référence absolue.

    C’est peut-être et même certainement injuste pour Rafa, parce que le bonhomme est d’une générosité manifeste, qu’il a un fighting spirit incroyable et qu’objectivement, aucun style ne devrait être plus légitime qu’un autre. Mais les sports sont faits pour être regardés par le public et appréciés par le public. Nadal a choisi une logique de jeu qui, du fait de son succès dépassant toutes les dominations qu’on ait jamais vu sur terre battue, produit ce genre de sentiment.

    C’est ça qui fait que, quand un joueur qui n’est pas tête de série (Bellucci) parvient à prendre le service de Nadal pour égaliser en fin de 2ème set, le public se lève et est limite de lui faire une standing ovation.

    • Franck-V 31 mai 2010 at 19:46

       » C’est comme le jeu vidéo pour lequel vous gagnez à tous les coups, et dans 90% des cas les doigts dans le nez parce que l’IA est trop faible »

      Ou bien tu connais les cheat codes :mrgreen:

    • karim 31 mai 2010 at 20:11

      En gros je suis globalement d’accord avec ce que tu dis dans l’ensemble, en général.

      Tu peux reprendre toutefois à partir de « ça veut dire deux choses »? C’est la ligne 5…

    • Ulysse 31 mai 2010 at 21:06

      Jérôme, tu as utilisé dans ton com – que j’agrée dans son message principal – 12 fois le nom « Nadal », une fois « taureau de Manacor » et une fois « Rafa ». L’effet de répétition est insupportable mais peut-être était-ce un procédé volontaire, comme pour faire écho à la lancinante régularité du lift sur le revers pratiquée par le natif de la localité manacorienne.

      Je rentre, je sors.

    • Coach Kevinovitch 31 mai 2010 at 21:48

      Très intéressante réflexion mais j’aurai quelques objections qui ,la plupart du temps, se basent sur le fait que tu considères comme objectif un avis( ou plutôt un goût « artistique ») alors que même si cet avis peut être largement partagé, il reste un avis et donc il demeure SUBJECTIF. Par conséquent, je ne suis pas sûr que cet avis doit être traité comme une vérité générale:

      - Tu dis que « l’art et la manière, ça compte » mais cela est un avis que tu as toi. Bien sûr, beaucoup peuvent partager ton avis (je pense que c’est le cas) mais d’autres non. A ce propos, j’avais lu une interview d’un président de club de supporters de la Juventus Turin dans lequel cet homme relatait que ledits supporters se plaignaient qu’on leur parle de style de jeu et que ce qui importait ce n’était pas la manière mais les résultats.

      -Tu me diras que je parle de football et pas de tennis, sport dans lequel les supporters « ne peuvent absorber des couleuvres par cause de nationalisme comme au football » mais rebondissons là-dessus. Je vais choquer mais je vais te dire que je pense qu’au fond, le style de jeu est beaucoup moins importante que la nationalité d’un joueur.
      Si les médias comparent les styles de Federer et de Nadal pour conclure que l’un a un style plus beau ou plus académique que l’autre, c’est parce que ce sont des joueurs étrangers. Si Monfils gagnait Roland-Garros en restant cinq mètres derrière sa ligne, les médias français nous les auraient dissoutes depuis bien longtemps et on nous aurait fait du bourrage de crâne sur « ô combien » Gael est un grand champion (karim, ne meurs pas en lisant cela!) avec un jeu brillant!
      Tu as oublié un principe sacro-saint de la vie que j’ai lu ici: « il y a mes cons et les cons des autres que je ne peux supporter ». Si tu remplaces « cons » par bourrin ou bucheron de terre battue, tu verras que cela marchera. Si un français gagne Roland en grand bourrin, on se moquera bien qu’il ait un jeu inélégant car il sera français et ceci sera beaucoup plus important.

      - Tu dis que « les sports sont faits pour être regardés par le public et appréciés par le public », là je ne suis absolument pas d’accord. Si le « sport spectacle » est fait pour être regardés par le public et appréciés par le public, les sports,eux, sont fait en premier lieu pour être pratiqués.
      Les grands évènements sportifs comme Roland-Garros sont du « sport spectacle » avec toute la théatralisation qui va avec mais sinon un sport, ça se pratique à la base. Dire que les sports sont fait pour être regardés, c’est l’idéologie des médias qui le retransmettent pour s’en mettre plein les poches. Ils théâtralisent le sport pour en faire comme du cinéma avec des gentils et des méchants, des David et des Goliaths;

      Pour revenir au père Nadal, s’il serait français, jamais le public se lasserait de sa domination insolente, de l’inéluctabilité du résultat final lors de ses matches ou même de son jeu inélégant. Et tu sais pourquoi, parce que s’il serait français, Nadal serait LEUR con, leur bourrin, leur terminator.
      En fait, le vice va plus loin, Nadal serait LEUR grand champion qu’il ne critiquerait jamais.

      PS: Et un article avorté de plus.. mais ne vous inquiétez pas, j’ai un article en stock mais c’est juste que ce n’est pas la bonne saison tennistique.

  18. David 31 mai 2010 at 19:47

    Grande nouvelle : les ATP500 et les Master1000 seront diffusés par M6 et Orange l’an prochain. Adieu Frédéric Viard, tu nous manqueras…

    • karim 31 mai 2010 at 20:12

      Et Viard de signer un contrat de constultant sur M6 et Orange l’an prochain…

    • Coach Kevinovitch 31 mai 2010 at 20:36

      C’est bien une blague là!

  19. Geô 31 mai 2010 at 19:51

    Et pendant ce temps-là, à La Possession…
    Le tournoi se met à l’heure de Roland Garros avec des intempéries qui ont annulé la night session, dont le match phare devait être Geô VS un redoutable 30/5. Il serait temps que ce complexe municipal ultra-moderne se dotât d’un toit rétractable.

    • Rabelaisan 31 mai 2010 at 20:02

      Il dure combien d’années le tournoi de la Possession? à un match et un classement de plus par jour, t’es pas prêt de jouer un négatif.

    • Pierre 31 mai 2010 at 20:06

      Les spectateurs ont-ils été remboursés ?

    • Geô 31 mai 2010 at 20:51

      La finale de ce Gold Master est prévue le 11 juillet et risque fort d’éclipser celle du Mondial voisin.
      Quant aux spectateurs, ils reçoivent leur poids en Dodo (mythique bière locale) en cas d’annulation des matches.

      • Le concombre masqué 1 juin 2010 at 10:14

        Je me rappelle d’un très vieil échange sur SV ou j’avais compris ke ou létai rénioné! C’est le plus bel endroit du monde! La Possession? J’ai habité à Boeuf Mort pendant 6 mois, mais je ne vois pas où sont les terrains de tennis….

  20. Kristian 31 mai 2010 at 20:23

    Meuh nan Jerome… Contrairemnt a ce que tu affirmes, Nadal, pour une large partie de l’audience, est tres spectaculaire. C’est un des sportifs les plus mediatises de la planete, et un demi-dieu en Espagne. Nadal remplit les stades de tennis du monde entier a lui tout seul.

    Son ultra-domination sur terre battue contribue a sa legende et a l’interet general porte au tennis. Avec Nadal, on sait qu’on assiste a l’histoire en direct. Personne n’a gagne les 3 MS sur terre + RG. Nadal pourrait le faire. Personne n’a gagne 81 matchs consecutifs sur terre, Nadal l’a fait. Le record de victoires a RG est vieux de 30 ans, Nadal s’en approche. Et je ne parle meme pas du duel avec Federer, qui a deja depasse en intensite les Borg-Mcenroe ou Sampras-Agassi.

    Apres, on apprecie plus ou moins le style. Moi, j’aime cet engagement physique et psychologique total, cette impression d’assister a une corrida, a un combat de boxe, ou chaque coup porte a l’adversaire le fait saigner et reculer un toujour peu plus, jusqu’a l’ineluctable mise a mort..

    • David 31 mai 2010 at 20:36

      Oui mais le tennis est-il justement un combat à mort ? Je dois dire que c’est justement ce côté « sanglant » de combattant infatigable qui m’agace chez Nadal. Peut-être est-ce un peu élitiste, mais est-on dans un vulgaire combat de rue? Lorsqu’il crie sa hargne après avoir raté un coup, ou qu’il lève les yeux au ciel lorsque son adversaire gagne un point, alors qu’il mène un set un break, cela m’indispose ( c’était notamment le cas à Madrid. Qu’on s’encourage sur un superbe point d’accord, mais quand cela atteint certaines proportions…
      Je n’ai absolument rien à reprocher à Nadal au niveau du jeu ( il a montré toute son efficacité) ni au niveau fair play ou attitude en dehors des courts, mais c’est justement cette impression d’assister à un « match to death » qui me gêne.

      • David 31 mai 2010 at 20:38

        Désolé pour les justement très nombreux

      • Ulysse 31 mai 2010 at 21:10

        Si tu dis trop de fois « justement », je te donne un truc. De temps en temps tu dis « le natif de – il faut chercher sur le site de l’ATP ».

    • Serge 31 mai 2010 at 20:53

      Bien dit Kristian!

    • Sylvie 31 mai 2010 at 21:25

      Je pense aussi que Nadal est ultra populaire dans le monde. Peut-être moins que Federer mais juste derrière. c’est une vraie star, qu’on aime ou pas son tennis.

  21. Elmar 31 mai 2010 at 20:47

    La déprime continue: je viens de voir le programme de demain et, une nouvelle fois, je ne pourrai strictement rien voir du Fed-Sod.

    Pour moi, c’est le Roland le plus pourri des 30 dernières années, puisque c’est celui que j’ai pu le moins suivre. Bon, normalement, je pourrai voir demis et finale. Y a intérêt à ce que le Rog’ soit encore en lice…

    Strictement rien vu aujourd’hui, sauf qq points du Nadal-Bellucci. Le Brésilien est vraiment un joueur d’avenir, sur ce que j’ai vu. Je le retiens pour ma team en 2011.

  22. Ulysse 31 mai 2010 at 21:14

    Bellucci m’a fait la même impression qu’en 2008. Il sourit beaucoup et n’a pas l’air de prendre hyper au sérieux son 4ème tour. Probablement l’effet Nadal.

    Rafa par contre a toujours cet air concentré, le soucil froncé. Le contraste était saisissant.

  23. Alexis 31 mai 2010 at 21:33

    J’ai un problème avec ce lift de Nadal, qui est son arme de destruction massive, et plus encore depuis que je sais qu’il utilise un cordage à section octogonale (où ai-je lu cela, mystère)qui bien entendu sublime tout mouvement de rotation imprimé à la balle. En fait c’est un peu comme si lui envoyait de ces balles super rebondissantes tandis qu’il recevait de son adversaire des balles de tennis.
    Est-il le seul à utiliser ce cordage? Quelle que soit la réponse, je me demande ce qu’attend l’ATP pour légiférer comme au temps (que les moins de 20 ans non de 30 ans – arg – ne peuvent connaître)du fameux « double cordage » et interdire cette évolution. Comment croire que tout progrès technique est bon à prendre, ne serait-ce que dans le sport (cf le F1, la natation…)? Sans vouloir faire de passéisme voire de vieuxconisme, certains de ces progrès aboutissent à un appauvrissement de la technique du sport à proprement parler.

    Dans le cas de Nadal, cette évolution technique est utilisée pour détruire le jeu de l’adversaire à petit feu. On peut aimer.

    • Elmar 31 mai 2010 at 22:07

      C’est quoi cette histoire de cordage octogonale?

      • Alexis 31 mai 2010 at 22:20

        C’est bien le problème, je ne sais plus où je l’ai lu, mais je ne crois pas pour autant avoir rêvé. En gros les cordages habituellement sont de section ronde, et celui-ci serait en quelque sorte « raboté » pour avoir une section non plus arrondie mais octogonale, limitant ainsi le glissement de la balle sur le cordages au moment du lift.

  24. Thomas 31 mai 2010 at 21:46

    Franchement, j’aimerais bien voir une finale Federer/Nadal, le premier cité pourrait l’aborder en toute sérénité: il aurait garanti le record de Sampras, n’aurait rien à perdre… sincèrement, s’il passe Soderling, il a réussi son RG. Qu’il perde une fois de plus contre Nadal, je pense qu’au stade actuel des choses, ça ne l’affecterait pas plus que ça. (Moins qu’a l’OA 2009 par ex…)

  25. Jérôme 31 mai 2010 at 22:18

    Kevin, Kristian, je suis très largement … d’accord avec vous.

    J’assume pleinement la subjectivité incontestable de mon précédent comm. J’avais même employé certaines précautions de langage afin de prévenir toute méprise. Malgré la longueur du message, ce n’est qu’un avis léger sans prétention scientifique.

    Bien sûr que Nadal est très populaire.
    C’est un des très grands champions de l’Histoire du tennis. Il est spectaculaire. Vous me direz que ça ne suffit pas à rendre quelqu’un populaire. Lendl, encore plus grand champion que Nadal (du moins à ce stade de la carrière de l’ibère) n’était pas très populaire.

    Dans la popularité de Nadal, il y a, en grande partie mais pas uniquement, le fait que c’est le super-champion que le monde latino attendait et n’a jamais eu depuis que le tennis est très médiatisé, et même depuis l’ère open. Une caisse de résonnance de combien ? 500 ou 700 millions de latinophones au sud et même au nord du Rio Grande ?

    Je ne doute pas un instant que la domination écrasante du bonhomme sur TB contribue à sa légende. Mais il serait intéressant de connaître les niveaux d’audience de ces tournois de terre battue, et l’évolution de cette audience, au fur et à mesure que les années de cette domination s’enchaînent.

    Je pense que le style de domination de Nadal sur TB nuit autant aux tournois sur TB qu’a pu nuire à la TB l’époque des vainqueurs jetables et quasi-anonymes qui étaient incapables de faire quoi que ce soit de notable ailleurs que sur cette surface.

    La morale, c’est autre chose. Il est normal qu’un sportif pro ait recours un maximum à ce qui maximise ses chances de succès.

    Pour ce qui est du rapport entre le public et le sport, je maintiens en revanche fermement mon point de vue qui me semble, là, reposer sur des bases concrètes. Si Nadal, Murray, Federer et compagnie font ce métier et l’exercent de la manière qu’on peut voir, c’est précisément parce que l’intérêt du public, direct et dérivé, draîne des montagnes colossales de fric.

    Si le tennis avait simplement l’impact du ping-pong ou du badminton, probablement ni Nadal, ni Federer n’auraient fait de ce sport leur métier. Et derrière, il n’y aurait pas de gros industriels qui poussent à des évolutions techniques dont certaines sont critiquables.

  26. Nath 31 mai 2010 at 22:35

    Ranking moyen quart-finalistes à titre indicatif (merci à Franck pour le modèle):

    ATP : 1-2-3-7-14-17-21-27 ==> 11,5
    WTA : 1-3-4-5-7-17-20-36 ==> 11,625

    Mention spéciale au top 5 du tennis féminin. Serena est maintenant largement favorite selon les books (côte autour de 2,10 vs 4,5 pour JJ), normal elle est la seule à avoir déjà gagné un majeur (vs 3 chez ces messieurs). Je vois toujours Dementieva en finale, même si Petrova me fait un peu peur, surtout quand elle s’énerve…

    Sinon au risque d’aller à contre-courant, le match masculin qui m’attire le plus demain est le Berdych-Youyou, léger avantage au russe dans le H2H (6-4), mais que de matches serrés :P Dommage que je ne puisse pas le voir :(

  27. Antoine 31 mai 2010 at 22:35

    C’est bien, moi aussi j’aime beaucoup Rafa mais pour gagner le tournoi, il va falloir qu’il joue mieux que cela..

    On rentre en deuxième semaine et peut être que Rafa a un peu de retard sur le programme mais ce n’est pas cela..Par cela, je veux dire le bon Rafa, celui qui est capable de gager sans coup férir le tournoi sur terre sur lequel il est engagé..

    Cela ne va pas, et il le sait très bien, et ne l’a pas dissimulé contre ce bon Belucci qui s’est bien battu pendant deux heures et demies.Si Rafa continue à servir comme cela, cela va vraiment être difficile de gagner ce Roland Garros pour lui; Le problème n’a pas été résolu à l’occasion de ce match qui a au contraire mis en exergue le problème: Rafa assure le job avec un pourcentage habituel pour lui sur terre, c’est à dire proche de 75%, mais son service ne fonctionne pas du tout de façon habituelle, ni en première, ni en seconde..

    C’est un truc qu’il doit désormais régler dare dare…

    • Elmar 31 mai 2010 at 22:57

      Antoine, t’es sévère là. Le mec a perdu aucun match sur TB cette saison, il a perdu aucun set du tournoi, il affronte un Almagro qui soit se prenda une rouste en trois sets (scénario probable) soit, dans le pire des cas, lui mènera la vie dure mais sera incapable de conclure, puis un Djoko dans ses petits souliers ou un Melzer en territoire inconnu pour lui… Ne reste plus que l’éventualité d’une finale contre 3 joueurs qui, certes, ne lui conviennent que modérément – Sod, Berdych, Youznhy – mais qui restent tout de même des adversaires de second choix ou contre la superbiquette qu’il a battu tant et plus sr TB en 3 sets gagnants, parfois même sans donner le meilleur de ses capacités.

      Fanchement, les voyants sont au vert pour Rafa, même s’il ne présente pas son tout meilleur niveau.

      • Jérôme 1 juin 2010 at 00:26

        Ca se discute. La différence entre une victoire nette et facile et une défaite surprenante n’est en réalité pas considérable.

        Jusqu’à présent, Nadal n’a pas rencontré un gros serveur. S’il se fait breaker aussi facilement que ça a été le cas contre Bellucci face à un type qui est un un gros serveur, ça peut faire mal.

        Certes, il jouit d’une marge de sécurité toute particulière parce qu’il est sur terre battue. Mais je garde encore plusieurs souvenirs en tête.

        L’OA 2008, certes sur plexicushion, où sur les 5 premiers tours, Nadal se ballade contre des nobodies. Et arrivé en demi face à Tsonga : boum ! boum !

        Roland Garros 2009 où à peu près tout le monde disait que Nadal était imbattable même s’il avait été accroché par Djoko à plusieurs reprises puis battu par Fed à Madrid. Personne, absolument personne, n’imaginait qu’il puisse perdre contre un Soderling qu’il venait d’anéantir quelques semaines plus tôt sur TB.

        Et pourtant, vous vous souvenez de la petite musique entonnée par Fed 2 à 3 mois avant Roland Garros 2009 ? « Rafa joue actuellement le meilleur tennis de sa vie, mais j’ai mes chances à RG. Nadal peut se blesser. »

        Que dit actuellement le Machiavel suisse ?
        Que c’est à l’issue de Roland Garros qu’on jugera du succès ou de l’échec de X ou Y sur TB et que Nadal est son seul problème sur terre battue.

        Sur cette base, je pense que Nadal a une énorme pression parce que si jamais il ne regagne pas son titre parisien alors que personne ne lui reconnaît le droit à l’erreur, on passe de l’autre côté du miroir. Ce serait le grand saut dans l’inconnu.

        Nadal est monté tellement haut sur terre battue que c’est comme s’il avait retiré l’échelle. C’est la 6ème année qu’il remporte quasiment tout sur la surface (4 défaites seulement en 6 ans : de 2005 à 2010 inclus).

        Ajoutez-y, je pense, un physique dont il n’est pas complètement assuré et pour lequel il ne lui faut pas grand chose pour retomber dans les blessures (remember Miami, les noms d’oiseau et les coups de poing rageurs sur son genou).

        Et à côté, vous avez le chasseur en embuscade. Le chasseur devenu un gourmet qui réserve ses silver bullets pour le plus beau gibier.

        L’OA 2010 ? Murray qu’on nous présentait comme un favori s’est fait bananer alors même que Federer se faisait sortir dans les tournois de préparation.

        On pourrait aussi parler du lièvre et de la tortue. Mais je suis convaincu qu’en cas de finale entre les 2 monstres, le suisse va nous sortir son meilleur match sur TB de l’année.

        Et effectivement, ça fait maintenant 26 ans qu’on attend la réédition d’un match de légende en finale de Roland Garros.

  28. Sylvie 31 mai 2010 at 22:36

    Sinon, comme prévu Verdasco n’a pas dépassé son 8e. Chronique d’une défaite annoncée. Mais quelle idée d’aller à Nice ? Il n’y a personne qui le conseille ce gars ? Je croyais qu’Adidas avait une méga team de pros. Chapeau les gars !

  29. Sam 31 mai 2010 at 22:44

    Nadal est un des rares joueurs de tennis que j’ai vu qui puisse donner envie à un téléspectateur sensible de tourner les yeux, tellement c’est parfois trop dur. Ca me rappele le meilleur Lendl de ma jeunesse, qui faisait ça avec en plus un coté cyborg assez sympa. Mais il était quelque part moins Destructor dans le jeu. Du coup, j’essaie d’imaginer cet engin, un Nadal avec une tête de Lendl, ou un Lendl avec un jeu de Nadal. Parce que quand même, Nadal a toujours un petit quelque chose de -un peu- gentil. A la limite, c’est dommage.

    Autre chose: Nadalito a fait un sacré Vamos cet après, après un passing de revers sur point hyper important (on en parle plus haut).Ca peut paraître excessif, soit. N’empêche, celà reflète aussi toute la tension du point qui vient d’être joué, et le besoin qui peut être éprouvé d’exprimer celle-ci. Comme des joueurs de club d’ordinaire si calme, qui se retrouveraient à jouer des rallyes dans un troisième set tendu, et pêteraient un peu les plombs.

    Là où je suis déçu, c’est que j’aurai aimé voir Nadal profiter de la présence de la Courge Suédoise que l’on appelle NystroEm pour lui faire passer l’envie de revenir à RG. Je sais, c’est con, mais que voulez vous ?

  30. Yaya 31 mai 2010 at 23:38

    j’aime bien cet article et surtout les commentaires pour pleins de raisons.

    j’avais dit que RG est un tournoi pourri et j’entends à présent des voix s’élever pour dire que cette édition n’est pas une grande cuvée. Moi je m’y attendais et avait de solides pressentiments. Depuis quand y a-t-il eu à RG un match susceptible de marquer l’histoire du tennis ?

    Ensuite je lis quelqu’un qui fait référence au cordage de Nadal. mais ça fait des mois que je dis que l’ATP et les autorités du tennis se sont couchés devant les fabricants de raquette. Dans le golf, le royal et ancien, qui est une autorité forte veille au grain et limite les progres techniques.
    http://www.slate.fr/story/21947/tennis-corde-revolution

    • Rabelaisan 1 juin 2010 at 00:06

      Personnellement, ce n’est pas le tournoi que je trouve pourri mais la saison pour l’instant. Bon j’exagère un peu, il y a eu quelques bonnes choses mais après l’année 2009 à laquelle on a eu le droit, 2010 fait pour l’instant bien pâle figure.

      On avait commencé 2010 avec la vision d’un top 2, devenu top 3, top 4 et top je sais pas combien. Ça s’annonçait hyper ouvert avec des confirmations attendues (Murray et Atchoum), du nouveau (Del Po, Cilic), de l’ancien meilleur que jamais (Roddick, Davy) et finalement on est revenu à un duel Fed-Nadal qui avait pour moi un peu fait son temps. Au moins quand les deux trustaient le circuit il y a 2-3-4 ans, Atchoum élargissait un peu le spectre et apparaissait comme un outsider montant.

      Avec un peu de recul, le 2nd set 1/4 de l’0Z entre Fed et le nabot chauve m’apparaît comme le premier tournant de la saison, le moment où Davydenko perd son tennis et où Fed se met en mode maître qui donne la leçon. On est passé d’une saison qui s’annonçait hyper ouverte et pleine de promesses de match serrés et de haut niveau à une saison un peu fermée une fois la terre revenue où deux solistes s’affrontent à distance, sans réel accompagnement.

      Maintenant qu’on a les 8 quart de finalistes, j’espère que la fin de RG va donner un ou deux grands matchs car j’ai un peu besoin de vibrer. Jusque là j’ai vu de la belle virtuosité (la finale de l’OZ bien sûr, le Nadal sur terre même si c’est pas vraiment de mon goût) mais tout ça manque un peu d’âme.
      Bref, j’espère que Sod et Djoko, voire Almagro vont se sortir les doigts et créer un peu de suspense. Si ce n’est pas le cas, la finale annoncée entre Fed et Nadal aura intérêt à être un monument et ne pas accoucher d’une souris sinon cette première partie de saison aura été un peu morose.

      • Coach Kevinovitch 1 juin 2010 at 00:25

        Je pense que le problème est que vous avez un peu trop cru aux promesses d’une saison hyper ouverte alors que moi non!

        Au fur et à mesure que je regarde le sport en général, j’ai remarqué deux choses quand il y a initialement beaucoup de prétendants:

        - seul une minorité de ces prétendants tiendront leur promesse, les autres décevront plus ou moins ou auront de la malchance parce que….

        - tous ces prétendants ne seront jamais tous à leur maximum et surtout au même moment

        En revanche, je suis d’accord quand tu dis que le premier tournant de la saison et le match Federer-Davydenko.

        En effet, c’est là que Federer va commencer à frapper un grand coup que nous ressentons encore jusqu’à aujourd’hui puisqu’avec sa nouvelle politique de concentration sur les GC, il nous a imposés un rythme de « on attend Roland-Garros » qui a causé en association avec certaines absences, une impression d’ennui car nous n’avons fait qu’attendre ce que nous ne faisions pas en 2006 ou en 2007 par exemple, année où chaque MS était un évènement.

        • Rabelaisan 1 juin 2010 at 00:53

          Bien entendu, je ne m’attendais pas à ce qu’ils soient tous au top en même temps mais le retour du duel à distance donne un peu l’impression de revenir méchamment en arrière. S’ajoute surtout à cette situation le manque de grands matchs. A l’OZ 2009, 1 demi et la finale en 5 sets, à RG, les 2 1/2.
          C’est pourquoi j’espère vraiment que la dernière partie de RG va offrir quelque chose.
          Après l’année 2009 a clairement été plus riche que la normale, forcément si on me donne un bras, je veux les deux.

          • Coach Kevinovitch 1 juin 2010 at 12:48

            Mouais, je crois plutôt que le véritable retour en arrière a eu lieu quand Federer a repris le pouvoir. Cela a symbolisé le retour de l’ère Federer alors qu’une nouvelle ère semblait s’ouvrir pendant l’été 2008.

            Après cela dépend des joueurs que l’on préfère parce que pour ma part l’année 2008, avec le premier trimestre de Djoko, l’avènement de Nadal, le « retour » de Federer à l’US Open et l’émergence de Murray a été trois fois plus riche que l’année 2009!

      • Cochran 1 juin 2010 at 09:49

        Moui mouis, mais non en fait.
        Lorsqu’on regarde en arrière, on se rend compte que c’est surtout à partir de Madrid et du réveil de SuperBiquette que la saison 2009 a commencé à être aussi intéressante pour bon nombre d’entre nous. Vu qu’on le donnait pour mort et enterré après sa finale perdue contre lui-même face à Nadal à l’AO.
        Ensuite, et bien l’Histoire s’est écrite et 2009 est devenu un grand cru.

        Maintenant, si on regarde 2010, que voit-on ? Un bel AO malgré tout, avec de beaux matchs, une superbe finale (même si un peu courte) et la promesse d’un trouble-fête qui assume enfin son rang. Promesse malheureusement vite éteinte suite à une dépression post-partum.
        Février, comme souvent en tennis, est un mois aussi ennuyeux que la météo mais mars devait résonner d’un air nouveau or, ce sont les anciens pas encore enterré qui sont à la fête, une première depuis très longtemps qui en a ravi plus d’un sur ce site. Arrive avril et mai, avec le réveil du Golgoth et les errements du Veau d’Or. Peut-être la partie de saison la moins passionnante jusqu’ici, avec un circuit amputé de bon nombre de ses acteurs et une surface par définition moins propice au spectacle à rebondissement, surtout qu’on sait d’avance quel sera le résultat final.

        Pour moi, 2010 n’est pas aussi h.i.é qu’on le laisserait croire. La grosse déception résidant plutôt le succès assez inattendu de l’infirmerie cette année…

  31. MarieJo 1 juin 2010 at 00:22

    au concombre : j’ai encouragé shvedova à pleins poumons, j’assume :) de toutes façons, kleybanova, c’est la bartoli du pauvre en russie… beurk, pour le jeu, et beurk pour le physique… faut être maso pour avoir envie de l’encourager ! au moins shvedova a des jolies jambes qui bougent bien, c’est agréable à voir, même avec un jeu un peu limité.

    je suis arrivée pour le melzer/gabashvili. Antoine t’as vraiment cru que le russe allait passer ? pendant un set il a vendangé toutes les opportunités de passer devant, comme si le fait d’arriver là ou il est était déjà le but de la semaine. dès le 3è set on le sentait moins bien dans le match, avec nettement moins de réussite, et il laisse passer melzer dans le dernier. mais je reconnais qu’il a aligné des pralines monstrueuses, c’était plutôt sympa :)

    aaaah justine, ou est passé ton service ? il n’avait jamais été increvable dans le passé, mais là ya même plus de 2è balle digne de ce nom… et avec ce service pitoyable elle veut du wimb ???? il faudra faire le pèlerinage à lourdes avant pour la belge, pour un petit miracle dans 15j !

    j’ai pris des photos des biceps de stosur, elle a de quoi envoyer un crochet de droite pour te laisser ko, la mâchoire fracturée… physique impressionnant ! si elle pouvait sortir godzilla au prochain tour, je l’adopte !

    almagro/verdasco, le pauvre fer n’avait plus de jus, grognon et râleur aujourd’hui contre un almagro en pleine bourre, bref pas un grand match tellement le fil des jeux était décousu par moments. mais je suis contente pour almagro qui redore un peu sa saison sur terre avec ce quart à roland, surtout qu’il est dans mon team !

    nadal ??? en super forme ou pas ? j’ai revu une partie du match tout à l’heure. il faut d’abord dire que bellucci a fait un sacré match au moins sur les 2 derniers sets (pas vu le 1er), il a tenu et gagné qques rallies du fond du court hallucinants… et pourtant il perd en 3 sets. Sur le dernier set, nadal avait arrêté de jouer trop court comme à la fin du 2è ou il se fait breaker 2 fois, et bellucci tenait encore mais on sentait la fatigue pointer son nez. Pourtant on sait que rafa, garde un petit supplément sous la semelle, qu’il garde pour les 3 prochains tours, c’est indéniable ;)
    A la fin, son visage exprimait une grosse satisfaction, le gars sera là, croyez moi.
    D’un côté, je crois que cette année nadal vit la pression de gagner RG d’une façon toute différente, il doit prouver qu’il peut regagner, car il a perdu l’année dernière, c’est forcément un peu différent des autres années quand il revenait en vainqueur. c’est je pense le petit truc qu’il fait qu’il doit se sentir plus nerveux que par le passé. autrement, je pense qu’il rejouera difficilement le niveau qu’il avait eu en 2008, c’était l’année ou il était quasi intouchable, aucun joueur à part fed n’a fait plus de 2 années stratosphériques. nadal n’échappe pas à cette règle, à roland ou ailleurs.

    djoko, je revois son match, et il y a eu des rallies de malades pendant ce premier set, surement trop, car il perd un service qui lui coute un set. parfois on dirait qu’il manque d’oxygène, comme un poisson qui sort de l’eau plus de 5mn… contre nadal, ça sera rédhibitoire.
    contre melzer il n’aura pas de problème.
    Pour une confrontation avec nadal, quand djoko fait une entame de match parfaite, il redescend forcément de niveau à un moment et se fait rattraper sur la durée. Même chose pour nadal, quand il tient son meilleur niveau, c’est 2 sets expédiés… et après c’est la grosse bagarre, et à ce jeu là il reste meilleur que djoko, au vu de toutes leur confrontations sur terre.

    bon il est tard, et demain, je fais relâche à la maison ! c’est que les journées à roland, c’est crevant mes amis !

    • Rabelaisan 1 juin 2010 at 01:06

      « aucun joueur à part fed n’a fait plus de 2 années stratosphériques », juste pour le plaisir de contredire quelqu’un qui chambre en osant se plaindre de la fatigue des journées à Roland, j’aurais bien ajouté Borg, avec les 3 ans et les 3 doublés RG-Wim de 78 à 80.
      Si tu vas pas à RG demain, comment on fait pour avoir du live? Aller à Roland, ce n’est pas un plaisir mais un sacerdoce Marie-Jo.

    • MarieJo 1 juin 2010 at 12:03

      bah oui, si on remonte jusqu’à borg… on peut aussi voir si tilden a pas fait mieux ;)

      moi je veux bien aller toute la quinzaine si tu me finances :)

      • Franck-V 1 juin 2010 at 12:06

        Borg c’est ère open, nombreux ici l’ont vu à l’oeuvre.

        Donc ça reste comparable, Tilden, par contre…

        • Guillaume 1 juin 2010 at 12:12

          Oh toi tu vas avoir des problèmes…

  32. Jérôme 1 juin 2010 at 00:30

    Bonne nuit.

  33. Bastien 1 juin 2010 at 02:27

    Bon, ben ce que je retiens de cette journée, c’est que Dolgopolov (qui a changé ce mois-ci son prénom d’Olexandr en Alexandr, mais que diantre lui en a-t-il pris ?) est fichtrement gouleyant à voir jouer.

    Si seulement lui et Gulbisrepetita pouvaient devenir les futurs 1 et 2, voilà qui me flatterait copieusement l’échine.

    Comment ça, ce RG a un goût de vieille soupe ? En même temps, il a suffit d’une kolossale surprise pour que le Roland de l’année dernière se transforme en super tournoi. Un Monfils vous manque et tout est dépeuplé…

    Mon prono :
    1/4
    Biquette sacrée – Croquenadal : 7-6, 7-5, 6-2
    Lieut’nant Youyou – Bierdèche : 1-6, 5-7, 6-2, 7-6, 6-3
    Führer de vivre – Goofy : 6-7, 7-6, 6-4, 7-6
    Nadalgésique – Almagrossebranlée : 4-6, 6-1, 6-0, 7-5

    1/2
    Voyou d’or – Russkofkof : 6-4, 6-1, 6-3
    Nadalcaïd – Mezelzervplusarien : 6-3, 6-2, 6-1

    FINALE
    Nadal – Federer : 5-7, 3-6, 6-1, 6-2, 8-6

    —–
    Wiwi – Grosbras : 7-6, 7-6
    Jankovice – Swedova : 6-2, 6-2
    Vos knackis – Skiavoine : 6-3, 2-6, 6-4
    Demontova – Vapatro : 6-4, 7-5

    Sliderovic – Superpopotin : 6-4, 6-3
    Blondecouette – Vos gnocchis : 1-6, 6-2, 7-5

    Jankovic – Dementieva : 0-6, 7-6, 6-4

    • Coach Kevinovitch 1 juin 2010 at 12:38

      Non Dologopolov Jr n’a pas changé son prénom. Le prénom de son père est Olexandr, le prénom du fils est Alexandr sauf qu’à l’état civil, ils se sont trompés pour le fils et ils ont écrit Olexandr comme son père d’où l’apparition du Jr.

      C’est dans l’Equipe que j’ai lu ça!

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis