En avant Roland, jour 13

By  | 4 juin 2010 | Filed under: Actualité

Vendredi 4 juin – le programme du jour

Court Philippe-Chatrier, à partir de 13h :

Robin Söderling (SUE/n°5) – Tomas Berdych (RTC/n°15) : 5-3
Jürgen Melzer (AUT/n°22) – Rafael Nadal (ESP/n°2) : 0-2

Court Suzanne-Lenglen, à partir de 11h :

Thomas Muster (AUT) / Mark Woodforde (AUS) – Arnaud Boetsch (FRA) / Cedric Pioline (FRA)
Mary Joe Fernandez (USA) / Conchita Martinez (ESP) – Gigi Fernandez (USA) / Natasha Zvereva (BLR)
Yevgeny Kafelnikov (RUS) / Andrei Medvedev (UKR) – Sergi Bruguera (ESP) / Richard Krajicek (HOL)

Pas avant 15h
Double dames
Serena Williams (USA/1) / Venus Williams (USA/1) – Kveta Peschke (CZE/12) / Katarina Srebotnik (SLO/12)
Trophée des légendes
Guy Forget (FRA) / Thierry Tulasne (FRA) – Ilie Nastase (ROU) / Emilio Sanchez (ESP)

  • Les matches à suivre :

Robin Soderling vs Tomas Berdych. L’ami Robin se retrouve pour la deuxième année consécutive en demi-finales du Grand chelem parisien après avoir tapé le tenant du titre et numéro 1 mondial, en la personne de superbiquette. Face à lui, le dernier obstacle qui le sépare d’une seconde finale de rang à Roland se retrouve pour la première fois à ce niveau. Cela dit, cette édition 2010 semble être celle de toutes les surprises, et ce « détail » pourrait très bien rester ridiculement anecdotique.

Pour n’avoir que très peu suivi les matches, je n’ai aucune idée de l’état de forme des deux cocos, mais si je me fie aux commentaires des nombreux 15-lovers, ça va être un duel entre deux poètes que la lourdeur de la terre battue humide n’a pas su arrêter jusqu’à présent.

Aux faces-à-faces, Robin mène légèrement, mais la seule rencontre entre les deux hommes qui a eu lieu sur terre a tourné à l’avantage de Berdych. C’était en 2007 à Monte-Carlo, et le Tchèque l’avait emporté 5-7 6-3 6-0.

Le détail qui tue : depuis quelques temps, les aficionados du forum copient les commentateurs de FT en appelant les joueurs par une périphrase construite sur le modèle de : le natif de « mettez votre lieu de naissance ici ». Pour Tomas Berdych, ça sera donc : « le natif de Velasske Mezirici ».

Rafael Nadal vs Jürgen Melzer. Duel de gauchers pour cette seconde demie,  qui oppose un tout jeune Espagnol quasi inconnu à un expérimenté Autrichien, révélé par sa victoire à l’Open de Vienne en 2009.

Rafael Nadal par avec un désavantage flagrant, puisque son parcours jusqu’à cette demi-finale ne l’a fait rencontrer aucun joueur du top 10, alors que « Jürgi » (comme on l’appelle dans son village) a déjà battu Novak-one poumon-Djokovic et David-je suis presque top 10-Ferrer.

Nul doute que le bénéfice de l’expérience accumulée au cours de ces matches sera utile au natif de Vienne. Autre point qui pourrait semer le doute dans la tête du Manacori, l’éventuel regain de la place de numéro 1 mondial. Inutile de rappeler au public averti de 15-lovetennis que remporter la coupe des Mousquetaires dimanche prochain le replacerait devant Rodgeur la danseuse ; comme dirait Patrick (Mouratoglou), « ça serait bien fait, il avait qu’à jouer sérieusement ». Toni l’a d’ailleurs rappelé en conférence de presse : »Rafa n’est pas favori ; en effet, Jürgen parle allemand, et pourra donc dire des choses que Rafa ne comprend pas. Ca peut le déstabiliser. Et puis le public sera contre nous, alors »…

Le détail qui tue : le dernier Autrichien à être arrivé en demie à Roland-Garros a gagné le tournoi. Il s’agissait de Muster en 1995. Tous les voyants sont donc au rouge pour Rafa…

  • Les pronos karimesque foireux :

Robin bat Tomas. 6-2 6-4 6-7 6-4. Le Tchèque sera paralysé par l’enjeu au début, puis entrera dans le match. Le troisième set sera serré, mais il finira par craquer dans le quatrième.

Jürgen bat Rafa. 7-6 7-6 6-4. Bah oui. On sait jamais. Si ça arrive, on dira que je suis un visionnaire. Si le scénario prévu par tout le monde se produit, personne ne se rappellera que j’ai fait ce prono.

About 

Tags:

444 Responses to En avant Roland, jour 13

  1. Sam 4 juin 2010 at 16:43

    Content de pas connaître Hibernatus, et lui expliquer que le 25ème mondial tête de lard en indoor Soderling est en finale de RG pour la seconde année consécutive. Y’a pas, je m’y fait pas.

  2. hamtaro 4 juin 2010 at 16:44

    Pioline : vous avez ressenti le soutin du public :lol:
    il est sérieux le public était apathique…

  3. Sylvie 4 juin 2010 at 16:44

    Federer avait aussi mal joué face à Del Po et avait gagné en cinq sets. Alors, un présage ? Si ce match pouvait le libérer…

  4. Franck-V 4 juin 2010 at 16:45

    Dire que ce type a été taxé de chanceux de jouer la finale l’an passé…

    Oupsss, « contre qui préfères-tu jouer , Robin? »

    « Je préfère jouer contre le meilleur »

    Allez Melzer, donc! :mrgreen:

    • Yaya 4 juin 2010 at 16:58

      nous savons qui l’ont taxé de chanceux. Maintenant la question est peut-il dupliquer ce qu’il a fait en 2009 ? S’il y parvient il deviendrait de fait le meilleur joueur de TB de ces deux dernières saisons.

  5. Yaya 4 juin 2010 at 16:45

    la finale tant attendue se profile.:D
    Je n’attends de Melzer qu’une chose : qu’il attendrisse la viande de bufle pour faciliter le travail de l’écarisseur suédois dimanche.

  6. Quentin 4 juin 2010 at 16:49

    On a senti de l’émotion chez Söderling, c’est beau à voir, 2 finales de suite à RG c’est une sacrée performance!
    3h27 de match, c’est presque autant que l’année dernière (3h28 contre Ginzalez). Mais l’autre demi avait durée 3h29 en 5 sets. Là, j’ai comme un doute…
    Statistiques du match:
    Söderling: 63% (14 aces, 8 DF), 62W, 63UE.
    Berdych: 50% (21 aces, 5 DF), 42W, 41UE.

    • Franck-V 4 juin 2010 at 16:52

      terrible, ce sont des stats de.perdant.. il est vraiment allé le chercher ce match. Malgré ses winners, le rapport reste favorable à Berdych.

      Les aces et DF, n’en parlons pas…

    • Quentin 4 juin 2010 at 17:29

      18 aces pour Söderling

  7. Le concombre masqué 4 juin 2010 at 16:49

    Melzer va se faire atomiser. J’ai dit. Les spectateurs des premiers rangs devraient se tirer pour ne pas avoir de sang sur leurs vêtements. Il fait trop chaud pour que le mec qui a une tête à tuner sa golf GTI ne soit pas autre chose qu’une victime aujourd’hui. Je pense qu’il ne rejouera plus jamais au tennis après ce match.

  8. Franck-V 4 juin 2010 at 16:50

    Purée, fait iech, pourquoi y’a tant de gens qui ont pris Robin à l’Odyssée, pffff :-(

    • Chris 4 juin 2010 at 16:54

      Bah, parcequ’il avait battu Rafael Mandal…
      On aime bien ce genre de CV par ici :)

  9. Chris 4 juin 2010 at 16:53

    Elles sont bien laide les stats du match…
    Des commentaires sur le niveau general?

    J’ai l’impression que dimanche, Krisprolls devra servir beaucoup mieux, et faire beaucoup moins de fautes…

  10. Pierre 4 juin 2010 at 16:53

    Ouf ! J’ai bien cru que, pour aller chercher son 5 ème RG, Rafa allait devoir battre successivement Melzer et Berdych….
    J’espère vraiment que la trouille de l’évènement ne touchera pas du tout Robin, il faudrait qu’il y ait un vrai match.

    • Chris 4 juin 2010 at 17:00

      Tu oublie Almagro!

      Battre successivement Almagro, Melzer et Berdych…
      Ca sonne encore mieux je trouve ;)

  11. benja 4 juin 2010 at 16:57

    parfair le maître de l’ocre va pouvoir se venger dimanche. yek yek

    pour le niveau du match, assez décevant pour 2 gars qui avaient fait forte impression jusqu’ici, il est très clair que contre la sani-broyeuse de Manacor, on ne peut pas gagner un match en faisant 63 fautes directes: ça fait quand même 16 jeux d’offerts !!!!! inoui, ça!

    • joseph 4 juin 2010 at 17:01

      Tiens salut, t’es pour qui sur cette demi-final…?

  12. joseph 4 juin 2010 at 16:58

    Bravo……. Sod a bien résumé le problème que lui a posé Berdych aujourd’hui, il aura finalement réussit à s’adapter, en arrêtant de frapper chaque balle comme un ouf en se montrant enfin plus patient… , il a dés lors, pris la mesure du match, enfin serais-je tenté de dire…
    Cela promet une belle finale…

  13. Lionel 4 juin 2010 at 16:59

    Quelle Roland de daube, Melzer en demi, Sod a deux doigts de se faire sortir en plus.
    Bon, 6/2 6/1 6/3.
    Pas à dire le Toni c’est comme le Rafa, des esthètes.

  14. Marque 4 juin 2010 at 17:01

    Super finale en perspective :
    Aprés RG08 et AO09, où Nadal avait du contenir sa joie par respect pour Fed, dimanche il va pouvoir se lacher grave !!

  15. Jean 4 juin 2010 at 17:10

    Tribunes à moitié vides, comme pendant presque toute la quinzaine… C’est sûr qu’il faut agrandir ?

  16. Quentin 4 juin 2010 at 17:10

    C’est vrai que de la pluie est prévue pour dimanche?

  17. Lionel 4 juin 2010 at 17:10

    C’est la première fois depuis Freud que je vais soutenir un autrichien, et là c’est pas gagné.

    • Chris 4 juin 2010 at 17:15

      Les aurichiens, Ils ont eu Mozart et Melzer…
      Pas mal quand meme!

  18. Sam 4 juin 2010 at 17:13

    Remember Horst Skoff.

    • Jean 4 juin 2010 at 17:13

      Ouaiiiiiiis !

  19. Jean 4 juin 2010 at 17:13

    Allez Jürgen, en mémoire d’Horst Skoff.

  20. Chris 4 juin 2010 at 17:14

    COOOOOOOL!!!

    J’ai reussi a faire mettre le tennis a mes ricains dans ma salle de marche!
    Premier match de ce RG pour moi, et malheureusement, ca va pas durer longtemps.

    Mon prono:
    7-5 6-2 6-3 (peut-etre 7-6 au premier, a voir comment Melzer sert)

  21. Jérôme 4 juin 2010 at 17:16

    @ Benja : A mon avis, il est difficile de faire des projections sur la finale de dimanche à partir de la demi Soderling/Berdych. Aujourd’hui, on avait 2 joueurs qui ont des styles de jeu proches, Berdych étant un peu meilleur que Soderling au service mais Soderling ayant plus d’atouts que le tchèque en revers/coup droit et prenant plus de risques.

    Nadal/Soderling, c’est une franche opposition de styles.

  22. Chris 4 juin 2010 at 17:18

    waouhh!
    Sympa le passing!

  23. Quentin 4 juin 2010 at 17:19

    Passing superbe de Melzer!

  24. Lionel 4 juin 2010 at 17:20

    2/2 mais je vois pas comment il peut tenir Jurgen. Il n’a aucune arme contre « pasabolas » son surnom en Espagne. Il monte au filet au moins. Vamos Jurgen!

    • Jérôme 4 juin 2010 at 17:23

      C’est clair. Toutes proportions gardées, Melzer est dans la même situation que Hewitt. Certes, il ne manque pas de puissance, mais il fait tout moins bien que Nadal, 1ère balle de service mise à part.

  25. Nath 4 juin 2010 at 17:23

    Et le premier passing du match à noter est effectué par… Melzer !

  26. Quentin 4 juin 2010 at 17:23

    Au fait, quelqu’un a remarqué qu’en remportant RG en double, les sœurs Williams venaient de réussir un GC sur 2 années?
    C’est quand même énorme!

    • Franck-V 4 juin 2010 at 17:30

      Oui et Serena l’a déjà fait en simple..
      Elle marche sur les traces de Navratilova, lui manque encore les 4 en doubles mixte .

      Margaret Court aussi. Mais elle vrai GC.

  27. Clemency 4 juin 2010 at 17:28

    Je vois que certain ont le courage de regarder ce match…
    Moi je sors, il fait beau et chaud, et on tiens la finale la plus excitante possible, yop.

  28. hamtaro 4 juin 2010 at 17:29

    3 bon retours de Melzer
    balle de debreak

  29. Capri 4 juin 2010 at 17:32

    Capri News a pu croiser Michael Chang au Tournoi des Légendes. Un entretien plein de rires et de Jésus.

    Question = Michael, vous n’étiez pas revenu depuis sept ans à Roland-Garros. Est-ce que ce lieu représente encore beaucoup d’émotions pour vous ?

    Réponse =Mon dernier match ici, c’était contre Fabrice (Santoro) sur le court Philippe-Chatrier, au 1er tour en 2003. J’ai toujours pris beaucoup de plaisir sur ce tournoi, et même quand j’ai joué contre Fabrice. C’était un de mes tournois du grand chelem préféré parmi ceux que j’ai gagné, surtout pour le traitement qui m’a toujours été réservé ici, par le public et la fédération. J’ai toujours aimé cette manière de respecter mon humilité en faisant semblant de ne pas me reconnaître, de ne jamais me demander d’autographes. Une fois même un vigile a fait gentiment semblant de ne pas vouloir me laisser rentrer mais il s’est arrêté quand il a vu que moi je ne faisais pas semblant de saigner sous ses taquins coups de matraque. Qu’est-ce qu’on a ri aux urgences ensuite avec les docteurs pendant les soins ! Enfin moi un peu moins parce que le chien du vigile m’avait mordu un peu trop gaiment à la joue et que l’infirmière avait joyeusement oublié de m’anesthésier avant la pose des points de suture. Bon au bout d’à peine 6 mois il n’y paraissait plus, les 35 points étaient partis (il rit)

    Q = Pourquoi n’êtes-vous pas revenu avant, alors que vous êtes sur le Senior Tour depuis 2005 ? Je suis resté à la maison.

    R = Vous savez, après autant d’années à voyager à droite à gauche, quand vous arrêtez, vous ne voulez qu’une chose c’est rester chez vous tranquillement à compter vos billets. J’ai été très occupé, il y avait beaucoup de billets et je ne compte pas vite (il sourit)

    Q = La « Chang Family Foundation », en quoi consiste-t-elle exactement ?

    R = A partager l’amour du sport et de Jésus. Tu vois il y a du boulot !! Notre mission c’est de propager le message du Christ à travers des programmes de Gospel sportif. C’est une discipline que j’ai inventée, tu chantes du Gospel en toge en courant dans la rue et en souriant aux gens. Tout le monde aime ça, ça donne le sourire aux passants. Et même aux policiers qui nous arrêtent aimablement tous les samedis avec leur amusant Taser dont ils nous font parfois généreusement profiter pour détendre l’atmosphère. Oh, nos policemen sont très spirituels. (il rit)

    Q = A quoi ressemble une journée de Michael Chang aujourd’hui ?

    R = Chaque journée est différente. Vous savez je suis un vrai déglingo, totalement imprévisible. Le soir, après avoir passé toute la journée dans les églises de ma ville pour comparer les offices, je peux me coucher à des 19 heures, 19 heures 30 même ça me fait pas peur. Il m’arrive même de regarder la télé ! I’m a very bad boy sometimes. Hi, hi, hi !

    Q = Quelle est votre motivation à disputer des tournois du Senior Tour ?

    R = J’aime le tennis, je prends beaucoup de plaisir et ça me permet de me confesser après d’avoir pris autant de plaisir. L’atmosphère est tellement plus détendue que quand j’étais joueur, les gars me chambrent moins, je n’ai été enfermé dans mon casier qu’une douzaine de fois depuis que je dispute le Senior tour. Attention, il faut être compétitif car ça joue encore très bien, il faut dire que Fabrice Santoro n’est pas encore arrivé sur ce circuit (il rit).

    Q = Avec du recul, que gardez-vous de votre carrière et de votre sacre ici en 1989 ?

    R = De mon titre, je n’ai pas d’images en particulier en tête. Ce n’est de toute manière pas très chrétien d’être prétentieux et de vouloir se remémorer des instants de gloire. Et puis ça fait très, très longtemps et je n’aime pas vivre dans le passé. Mais je peux vous dire que j’ai joué à un niveau qui pour moi constituait un rêve. Oui, c’était onirique et vaporeux, ça je m’en rappelle un peu. Avant et après chaque match je branchais ma pipe à opium et je méditais, je me rappelle de ça aussi. Je me sens honoré, car le tennis m’a aussi appris beaucoup de leçons.

    Q = Lesquelles ?

    R = Ne jamais abandonner vu que plus tu progresses plus tu gagnes d’argent, avoir de la persévérance parce que plus tu passes de tours plus tu gagnes d’argent et aussi que profiter d’un talent qui vous a été donné à des fins personnelles et égoïstes est une énorme erreur, mais une erreur qui rapporte beaucoup d’argent.

    Q = Regardez-vous encore beaucoup de tennis ? La génération actuelle vous séduit-elle ?

    R = Oui, complètement. Quand les matches passent à la TV, je regarde parce que si je regardais pas je ne verrais rien. Le tennis actuel est très différent, beaucoup moins opiacé je dirais. Les joueurs sont plus physiques que moi, ils tapent plus fort que moi, vont plus vite que moi. C’est bon pour mon humilité, ça me plaît beaucoup (il rit) Bon j’ai 5 prières en retard je dois y aller. Au revoir !

    • Le concombre masqué 4 juin 2010 at 17:36

      :)

    • hamtaro 4 juin 2010 at 17:38

      excellent surtout la première réponse,

    • Colin 4 juin 2010 at 18:10

      Trop bon

  30. Djita 4 juin 2010 at 17:38

    1ere manche finie.Et on attaque la seconde.C’est du gâteau pour Rafa.

  31. Lionel 4 juin 2010 at 17:38

    Chaud Antoine sur le Central, s’il en a marre de l’Ennui, il lui reste Forget Tulasne en double.

  32. karim 4 juin 2010 at 17:40

    L’homme est un indécrotable croyant. Malgré toutes les preuves scientifiques qui vont à l’encontre des la génèse, les chrétiens croient toujours que Dieu a créé le monde en six jours, s’est reposé le septième et a créé à Adam une compagne à partir d’une de ses cote. Ok. Et je suis l’évolution logique de la purge de Melzer… mais j’espère secrètement qu’il va prendre feu et taper Nadal!! Tout comme dimanche j’aurais cru malgré moi à une possible victoire de Fed si le triste classico nous était proposé une fois de plus. On sait que c’est trop gros et con pour être vrai, mais on croit. Et là je me dis Melzer…

    • Quentin 4 juin 2010 at 17:51

      « Les chrétiens croient toujours que Dieu a créé le monde en six jours, s’est reposé le septième et a créé à Adam une compagne à partir d’une de ses cote. »
      Euh, faudrait pas nous prendre pour des c** non plus! On a évolué au fil des siècles!

  33. Chris 4 juin 2010 at 17:40

    je trouve sympa de la part de Melzer d’avoir laisse un set au petit jeune. Facon de dire: « tu vois p’tit gars, c’est pas si terrible une 1/2 en GC. Tu peux le faire! »

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis