Bercy affiche complet : Roddick, Soderling, Monfils, Llodra…

By  | 13 novembre 2010 | Filed under: Rencontres

Demi-finaliste en 2003 et 2005, Andy Roddick ne retrouvera pas le dernier carré parisien cette année. Battu hier par Robin Soderling (7/5 6/4), il repart malgré tout avec en poche sa qualification pour le Masters. Huitième année consécutive que l’Américain se qualifie pour la grand-messe de fin d’année, ce qui le place en bonne compagnie, aux côtés, du haut de son seul US Open 2003, de tout ce que le tennis compte comme champions à six Grands chelems et plus. Cherchez l’erreur.

- Andy, pour des raisons d’organisation, vous avez joué à deux reprises cette semaine en ouverture de programme, à 10h du matin. Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez été programmé si tôt ?

- Non.

- Ça ne vous est jamais arrivé ?

- Non. Ce qui s’en approche le plus, c’est pendant mes années de junior. Nous avions le tour de consolation. Il fallait jouer à 8 heures, rejouer à 14h et le double était à 18h. Mais j’avais 14 ans à l’époque !

- Votre opinion sur le court du POPB, qui est plus rapide que les années précédentes…

- C’est rapide, effectivement. Je trouve que, dernièrement, c’était devenu très monotone. Même le gazon était devenu lent, et les courts couverts également. Plus précisément, je trouve que puisque 9 mois sur 12 on joue sur des courts lents, c’est bien de mélanger et d’avoir ici un court plus rapide. Je veux bien qu’il y ait des courts lents mais c’est quand même bien qu’un tournoi décide de revenir à des choses un peu plus fusantes.

- Comment définiriez-vous cette surface par rapport à celle de l’US Open ?

- Elle est plus rapide ici. Tokyo aussi était assez rapide. Et puis il y a bien sûr certaines rencontres de Coupe Davis qui sont encore jouées sur des courts rapides. C’est un type de tennis différent, où l’on est récompensé si l’on chipe la balle. Il y a des coups différents à effectuer car la surface les rend efficaces. C’est une bonne chose. C’est bien d’avoir un peu de tout… même si dans mon cas ça ne me déplairait pas qu’il y ait encore plus de surfaces rapides !

- Vous pensez que ce type de surfaces permet de mieux mettre en pratique un jeu à base de service-volée ?

- Certainement. Ici, si vous arrivez à placer une volée vous en êtes immédiatement récompensé. Le ralentissement général du jeu et la disparition progressive des joueurs qui pratiquent le service-volée sont étroitement liés.

- Puisqu’on parle de vitesse du jeu… Entre vos premières expériences à Wimbledon et le gazon anglais d’aujourd’hui, voyez-vous des différences ?

- On ne peut pas dire que le gazon de Wimbledon soit rapide. La balle rebondit très bas, ça oui, mais ce n’est pas rapide. En aucun cas. C’est assez surprenant, d’ailleurs. Avant que Rafa commence à gagner des titres à Wimbledon, à part Borg et une fois Agassi, il n’y avait que des types qui jouaient vite au palmarès. Aujourd’hui, outre Rafa, même Federer dit qu’il est obligé de rester au fond du court. Pour moi il n’y a pas de coïncidence.

- On parle beaucoup de la longueur des saisons de tennis. Or, les surfaces vives, à défaut de raccourcir le calendrier, peuvent raccourcir les matchs et atténuer leur dureté physique. Pensez-vous que cela parle en faveur d’un retour à des surfaces rapides sur d’autres évènements tennis ?

- Oui, cela paraît logique. Ca me paraît même un argument très valable.

######

J’aime / j’aime pas. Les joueurs aussi sont soumis à ce questionnaire qui a animé 15love lors de la dernière trêve hivernale. Condensé des réponses de joueurs ; certaines étaient attendues, d’autres s’avèrent plus étonnantes.

« Quel est pour vous le joueur le plus antipathique du circuit ? »

Jo-Wilfried Tsonga : « Joker ! Non, on a pas le droit ? Alors… Marcos Baghdatis. »

Michaël Llodra : « Il n’est plus là mais pour moi Guillermo Coria était hors concours. On a failli en venir aux mains plus d’une fois. »

Fabrice Santoro : « Tomas Berdych. Ou un peu auparavant Marcelo Rios. »

« Votre meilleur ami sur le circuit ? »

Jo-Wilfried Tsonga : « Gaël Monfils. »

Michaël Llodra : « Arnaud Clément, of course. Le petit Arnaud. »

Fabrice Santoro : « Beaucoup de joueurs français. Sinon, Roger Federer. »

######

Tout simplement le match de la semaine : 6/7 7/5 7/6, Robin Soderling bat Michaël Llodra. Des points gagnants à la pelle, des volées venues d’ailleurs, des passings au cordeau, de gros échanges de fond de court… On a tout eu aujourd’hui lors du match opposant le gaucher parisien et le désormais amoureux de Paname, en finale à Bercy après deux plateaux de finaliste Porte d’Auteuil.

« Micka » Llodra était pourtant bien parti pour réserver le même sort au N°5 mondial qu’il n’avait fait avec les dossards N°3 et 11. Soderling, pas franchement à son affaire, loupait complètement son tie-break du premier set (7/0) et Llodra humait l’air d’une grosse finale à la maison. Mais la bagarre ne faisait que débuter. Le Suédois, branché sur courant alternatif tout au long de la partie, ne lâchait rien, ne montrait rien malgré un public déjà chaud et tout acquis à son compatriote. Quelques points de folie, un Llodra en transe contre un Soderling qui parvenait à conserver son calme… Pour la beauté de la partie, il fallait que ça se termine au troisième set. Et malgré plusieurs balles de match au cours d’un jeu de 6/5 long de 13 minutes, c’est finalement Llodra qui devait baisser pavillon, la larme à l’œil au moment de dire quelques mots au micro de Marc Maury, le speaker FFT. Il y a longtemps qu’on n’avait vu si beau match à Bercy, et dans une saison pauvre en gros chocs en Grands chelems ce match aurait sa place dans les nominés au 15love award 2010 de la plus belle rencontre.

######

Cela n’arrive pas si souvent que ça : les frères Bryan ont perdu cet après-midi, battus par la paire Mark Knowles / Andy Ram. Ces derniers disputeront la finale du double contre le binôme Mahesh Bhupathi / Max Mirnyi. Pour la petite histoire, les huit qualifiés pour le Masters de double sont connus, et s’offriront une guest star en la personne de Jurgen Melzer, vainqueur de Wimbledon associé à Philipp Petzschner et qui pourrait bien cumuler double et simple (remplaçant) à Londres. Une première depuis Evgueni Kafelnikov, qui déclarait d’ailleurs forfait pour le double en ces occasions.

######

Et si, à 24 ans, Gaël Monfils atteignait enfin l’âge de la maturité ? Depuis Montpellier, de premiers échos étaient venus faire état d’une nouvelle attitude de notre Cœur de Kenyan national. Moins tapageur, moins tape-à-l’œil, et en passe de dompter un tennis qu’il a souvent pris à l’envers. Depuis quelques semaines – on n’osera pas encore parler d’un changement profond – le Gaël nouveau semble donc arrivé. Il s’était voulu fondeur marathonien, il semble enfin intégrer le fait qu’avec un tennis comme le sien – punch, puissance, caisse physique – il a tout du sprinter jamaïcain. Ce Monfils-là, on l’avait déjà entraperçu, lors de son arrivée sur le circuit pro en 2004, ou lors d’un essorage en règle de Rafael Nadal à Doha en 2009. Mais notre coureur de fond revenait toujours à ses chères glissades loin derrière sa ligne… de fond, justement.

Ce soir, il a montré au monde du tennis ce que pouvait donner le meilleur Gaël, faisant dire à Roger Federer que « s’il reste en bonne santé, il a un grand avenir. Il est toujours très jeune. Il joue mieux qu’avant ». Et en général le Suisse a plutôt l’œil pour jauger les petits jeunes. Que s’est-il donc passé pour susciter de tels éloges chez l’Homme aux 16 Grands chelems, et même parmi la communauté 15lovetennis ?

Il s’est passé que ce soir Monfils a refusé de reculer. Par choix ? Par nécessité suite à un tournoi déjà éprouvant ? Un peu des deux ? Toujours est-il que le Français s’est planté sur sa ligne et a « envoyé du lourd ». Intouchable au premier set du haut de ses 83% de premières balles, pour une vitesse moyenne oscillant autour du 210/220 km/h. Juste fantastique, tout autant que les accélérations long de ligne décochées quand il le fallait. Premier set Monfils, complètement mérité.

Fatigué par ses matchs contre Verdasco puis Murray, Gaël baissait ensuite au service, revenant à des chiffres plus conformes aux standards ATP (57% de premières). Suffisant pour voir Federer empocher le jeu décisif du second set puis breaker d’entrée de troisième manche. Machine lancée… jusqu’au retour du syndrome del Potro : 4/2, 30/0 sur son service, et le Suisse qui s’égare. Pensait-il déjà à autre chose ? En conférence de presse d’après-match, il aura ces paroles qui permettent le doute: « Je menais 4/2 30/0 et d’un seul coup, sans savoir comment, tu te retrouves avec une balle de break contre toi. » De l’erreur d’être déjà en train de visualiser la finale contre Soderling ? Si c’est de ça qu’il s’agit, le pêché d’orgueil devait se payer. Incapable de reprendre l’avantage sur un Monfils pourtant privé de premières balles, vendangeant cinq balles de match à 6/5, le Suisse avait fait cadeau du match à Monfils. Car le Parisien ne lâchait plus sa proie, se montrait, lui, capable d’aller chercher ses points, tout en engrangeant sur un coup droit helvète qui n’avançait plus. 7/6 6/7 7/6, jeu, set et match Monfils. Pour Federer, c’est donc la quatrième fois cette année – après Indian Wells, Miami et l’US Open – qu’il quitte le court en vaincu après avoir eu balle de match. Un record sur une saison – encore un – mais le Suisse se serait sans doute bien passé de celui-là.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

515 Responses to Bercy affiche complet : Roddick, Soderling, Monfils, Llodra…

  1. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:08

    Pauvre Gachassin. Obligé d’applaudir mollement Monfils quand les caméras le cadrent.

  2. Antoine 13 novembre 2010 at 19:09

    Il s’est réveillé au bon moment…

  3. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:09

    Federer domine le TB en ayant été plus solide au retour, mais surtout Monfils est redevenu hypoer-attentiste dès qu’il y a un échange et il le paie cash. Heureusement qu’il y a une justice.

    • Antoine 13 novembre 2010 at 19:11

      Disons qu’il est parvenu à retourner pour la première fois..Mieux vaut tard que jamais..

  4. fieldog 13 novembre 2010 at 19:10

    Fed devrait en avoir fini à l’heure qu’il est. Au lieu de ça, il va devoir encore se dépenser et laisser des forces dans une 3ème manche…

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 19:11

      Clair ! Il aurait pu boucler en deux sets mais c’est la vie. Il faut déjà gagner le 3e, c’est loin d’être fait.

  5. Sylvie 13 novembre 2010 at 19:10

    Bon, un set partout. Monfils a peut-être laissé passer sa chance. Fed a bien joué le tie break . Plus solide à l’échange et Monfils sert un peu moins bien.

  6. William 13 novembre 2010 at 19:11

    Come on !!! Fed pas bousculé mais étonnamment mené, ce qui confirme ce qu’il disait sur les deux trois « conneries » fatales sur cette surface, soit son amortie ratée au TB du 1er. Monfils ne prenant aucun risque, il n’est fatalement pas concerné.

  7. Djita 13 novembre 2010 at 19:11

    Come on Doudou! On voyait qu’il avait envie de ce tie-break et il a réalisé le tie parfait. Cest de bon augure j’espère. Il peut le faire. Mais Monfils est impressionnant de solidité sur son service même si il est a coté sur celui de Federer. Et heureusement.

  8. Quentin 13 novembre 2010 at 19:13

    Une manche partout et Federer qui sert en premier pour le troisième set.
    Intéressant de voir que le suisse n’hésite pas à s’arracher même à Bercy ;)

  9. Antoine 13 novembre 2010 at 19:17

    Il accélère le Suisse; il a senti le sang..

  10. William 13 novembre 2010 at 19:18

    Dès que Monfils tente vaguement quelque chose, Roger se réveille et le punit. La clé du match se trouve vraiment dans le retour de service pour Fed.

  11. William 13 novembre 2010 at 19:20

    Come on !

  12. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:21

    Et voilà !

    Il faut dire qu’on voyait aussi que Monfils avait les chocottes. Il sentait qu’il perdait le contrôle du jeu.

  13. Antoine 13 novembre 2010 at 19:21

    Et oui, il ne faut pas entrouvrir la porte parce qu’il prend tout. Gaël doit commencer à fatiguer maintenant..

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 19:24

      Monfils doit logiquement fatiguer et il retourne dans tous ses travers ce qui permet à Fed de prendre le jeu à son compte.

  14. Antoine 13 novembre 2010 at 19:24

    Ca se complique sérieusement pour Monfils maintenant..Il n’a jamais réussi à lui prendre son service..On va voir s’il arrive a faire ce que Llodra a fait tout à l’heure mais il est mal barré..

  15. fieldog 13 novembre 2010 at 19:25

    Je ne sais pas si vous aviez tous fumé du crack hier ou si Gaël « double-face » Monfils est schizo dans le jeu, mais à voir le match d’aujourd’hui, difficile de comprendre tous les commentaires élogieux sur don match d’hier contre Murray?!! :shock:

    • Jérôme 13 novembre 2010 at 19:30

      La différence fondamentale, c’est que Monfils a arrêté d’attaquer dans le 2ème set. Au 1er, il continuait sur la lancée de son quart contre Murray, en attaquant du fond du court et en sortant quelques belles amorties.

      Au 2ème set, il a surtout tenu grâce à son service inretournable. Et puis le service a fini par lâcher pendant le tie-break.

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 19:31

      Je pense que Monfils, comme Murray, parfois se fait violence pour jouer agressif mais dés qu’il retombe dans sa filière de base, ça donne ça.

  16. David 13 novembre 2010 at 19:29

    Je trouve que ce match ressemble drôlement à la finale de Cincinnati contre Fish. Je vois mal Monfils revenir. Il a l’air épuisé.

  17. Djita 13 novembre 2010 at 19:30

    Federer joue enfin. Et ma foi,quel plaisir.

    • Djita 13 novembre 2010 at 19:36

      Il suffit que je dise ça pour qu’il soit en difficulté.

  18. Yaya 13 novembre 2010 at 19:31

    Bon Monfils retombe dans ses travers. Ce n’est pas que je suis pour lui, mais il est avec Llodra notre meilleur chance de remporter la CD. Donc j’aurais aimé que le match contre Murray lui ait permis de trouver la parfaite balance entre attaque et défense, entre prise de risque et attente.

  19. Jeanne 13 novembre 2010 at 19:34

    Je prends le match à l’instant et je vois le score ; Monfils a fait bien mieux que ce que je pensais… Je le voyais prendre deux sets secs.

  20. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:35

    Et la Monf qui se remet à lâcher les chevaux.

    • Djita 13 novembre 2010 at 19:37

      Debreak.

  21. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:37

    Invraisemblable. Fed qui s’est mis à servir comme une gonzesse…

  22. Antoine 13 novembre 2010 at 19:38

    Et bien debreak après de très bonnes attaques de Gaël, exactement comme Llodra tout à l’heure ! Premier service perdu du tournoi pour Fed..

  23. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:38

    Trop drôle la tête de Monfils quand il exulte. On dirait qu’il essaie de nous sortir un étron d’éléphant.

  24. Sylvie 13 novembre 2010 at 19:38

    Bon, ben rien n’ai fait. pfff ! Il va bien finir par le perdre ce match

  25. hamtaro 13 novembre 2010 at 19:42

    un debreak quasi gratuit pour lamonf…

  26. William 13 novembre 2010 at 19:42

    Et Fed qui le remet en selle…

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 19:44

      Oui mais Monfils a mieux joué aussi. Il tenait mieux l’échange et a poussé Federer à la faute.

  27. Antoine 13 novembre 2010 at 19:44

    Ce troisième set est bien meilleur que les deux autres..

  28. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:44

    Méfiance. Monfils a l’air de jouer à nouveau détaché. Et ça c’est de mauvais augure pour le Doudou dans le tie-break qui se profile.

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 19:45

      Oui, du coup l’issue est plus qu’incertaine.

  29. Jérôme 13 novembre 2010 at 19:48

    Qui a un lien qui marche ? Tous les miens sont plantés. :-(

  30. Djita 13 novembre 2010 at 19:52

    J’ai les boules, je crois que Monfils va s’en sortir.

    • hamtaro 13 novembre 2010 at 19:54

      je ne crois pas…

  31. Djita 13 novembre 2010 at 19:57

    2 cadeaux de Fed. J’y crois pas. Qu’est-ce qu’il fout.

  32. David 13 novembre 2010 at 19:57

    Oh non. Deux balles de match ratées dont une cadeau. Je le sens mal; le Fed

  33. David 13 novembre 2010 at 19:59

    Troisième cadeau !!

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis