Bercy affiche complet : Roddick, Soderling, Monfils, Llodra…

By  | 13 novembre 2010 | Filed under: Rencontres

Demi-finaliste en 2003 et 2005, Andy Roddick ne retrouvera pas le dernier carré parisien cette année. Battu hier par Robin Soderling (7/5 6/4), il repart malgré tout avec en poche sa qualification pour le Masters. Huitième année consécutive que l’Américain se qualifie pour la grand-messe de fin d’année, ce qui le place en bonne compagnie, aux côtés, du haut de son seul US Open 2003, de tout ce que le tennis compte comme champions à six Grands chelems et plus. Cherchez l’erreur.

- Andy, pour des raisons d’organisation, vous avez joué à deux reprises cette semaine en ouverture de programme, à 10h du matin. Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez été programmé si tôt ?

- Non.

- Ça ne vous est jamais arrivé ?

- Non. Ce qui s’en approche le plus, c’est pendant mes années de junior. Nous avions le tour de consolation. Il fallait jouer à 8 heures, rejouer à 14h et le double était à 18h. Mais j’avais 14 ans à l’époque !

- Votre opinion sur le court du POPB, qui est plus rapide que les années précédentes…

- C’est rapide, effectivement. Je trouve que, dernièrement, c’était devenu très monotone. Même le gazon était devenu lent, et les courts couverts également. Plus précisément, je trouve que puisque 9 mois sur 12 on joue sur des courts lents, c’est bien de mélanger et d’avoir ici un court plus rapide. Je veux bien qu’il y ait des courts lents mais c’est quand même bien qu’un tournoi décide de revenir à des choses un peu plus fusantes.

- Comment définiriez-vous cette surface par rapport à celle de l’US Open ?

- Elle est plus rapide ici. Tokyo aussi était assez rapide. Et puis il y a bien sûr certaines rencontres de Coupe Davis qui sont encore jouées sur des courts rapides. C’est un type de tennis différent, où l’on est récompensé si l’on chipe la balle. Il y a des coups différents à effectuer car la surface les rend efficaces. C’est une bonne chose. C’est bien d’avoir un peu de tout… même si dans mon cas ça ne me déplairait pas qu’il y ait encore plus de surfaces rapides !

- Vous pensez que ce type de surfaces permet de mieux mettre en pratique un jeu à base de service-volée ?

- Certainement. Ici, si vous arrivez à placer une volée vous en êtes immédiatement récompensé. Le ralentissement général du jeu et la disparition progressive des joueurs qui pratiquent le service-volée sont étroitement liés.

- Puisqu’on parle de vitesse du jeu… Entre vos premières expériences à Wimbledon et le gazon anglais d’aujourd’hui, voyez-vous des différences ?

- On ne peut pas dire que le gazon de Wimbledon soit rapide. La balle rebondit très bas, ça oui, mais ce n’est pas rapide. En aucun cas. C’est assez surprenant, d’ailleurs. Avant que Rafa commence à gagner des titres à Wimbledon, à part Borg et une fois Agassi, il n’y avait que des types qui jouaient vite au palmarès. Aujourd’hui, outre Rafa, même Federer dit qu’il est obligé de rester au fond du court. Pour moi il n’y a pas de coïncidence.

- On parle beaucoup de la longueur des saisons de tennis. Or, les surfaces vives, à défaut de raccourcir le calendrier, peuvent raccourcir les matchs et atténuer leur dureté physique. Pensez-vous que cela parle en faveur d’un retour à des surfaces rapides sur d’autres évènements tennis ?

- Oui, cela paraît logique. Ca me paraît même un argument très valable.

######

J’aime / j’aime pas. Les joueurs aussi sont soumis à ce questionnaire qui a animé 15love lors de la dernière trêve hivernale. Condensé des réponses de joueurs ; certaines étaient attendues, d’autres s’avèrent plus étonnantes.

« Quel est pour vous le joueur le plus antipathique du circuit ? »

Jo-Wilfried Tsonga : « Joker ! Non, on a pas le droit ? Alors… Marcos Baghdatis. »

Michaël Llodra : « Il n’est plus là mais pour moi Guillermo Coria était hors concours. On a failli en venir aux mains plus d’une fois. »

Fabrice Santoro : « Tomas Berdych. Ou un peu auparavant Marcelo Rios. »

« Votre meilleur ami sur le circuit ? »

Jo-Wilfried Tsonga : « Gaël Monfils. »

Michaël Llodra : « Arnaud Clément, of course. Le petit Arnaud. »

Fabrice Santoro : « Beaucoup de joueurs français. Sinon, Roger Federer. »

######

Tout simplement le match de la semaine : 6/7 7/5 7/6, Robin Soderling bat Michaël Llodra. Des points gagnants à la pelle, des volées venues d’ailleurs, des passings au cordeau, de gros échanges de fond de court… On a tout eu aujourd’hui lors du match opposant le gaucher parisien et le désormais amoureux de Paname, en finale à Bercy après deux plateaux de finaliste Porte d’Auteuil.

« Micka » Llodra était pourtant bien parti pour réserver le même sort au N°5 mondial qu’il n’avait fait avec les dossards N°3 et 11. Soderling, pas franchement à son affaire, loupait complètement son tie-break du premier set (7/0) et Llodra humait l’air d’une grosse finale à la maison. Mais la bagarre ne faisait que débuter. Le Suédois, branché sur courant alternatif tout au long de la partie, ne lâchait rien, ne montrait rien malgré un public déjà chaud et tout acquis à son compatriote. Quelques points de folie, un Llodra en transe contre un Soderling qui parvenait à conserver son calme… Pour la beauté de la partie, il fallait que ça se termine au troisième set. Et malgré plusieurs balles de match au cours d’un jeu de 6/5 long de 13 minutes, c’est finalement Llodra qui devait baisser pavillon, la larme à l’œil au moment de dire quelques mots au micro de Marc Maury, le speaker FFT. Il y a longtemps qu’on n’avait vu si beau match à Bercy, et dans une saison pauvre en gros chocs en Grands chelems ce match aurait sa place dans les nominés au 15love award 2010 de la plus belle rencontre.

######

Cela n’arrive pas si souvent que ça : les frères Bryan ont perdu cet après-midi, battus par la paire Mark Knowles / Andy Ram. Ces derniers disputeront la finale du double contre le binôme Mahesh Bhupathi / Max Mirnyi. Pour la petite histoire, les huit qualifiés pour le Masters de double sont connus, et s’offriront une guest star en la personne de Jurgen Melzer, vainqueur de Wimbledon associé à Philipp Petzschner et qui pourrait bien cumuler double et simple (remplaçant) à Londres. Une première depuis Evgueni Kafelnikov, qui déclarait d’ailleurs forfait pour le double en ces occasions.

######

Et si, à 24 ans, Gaël Monfils atteignait enfin l’âge de la maturité ? Depuis Montpellier, de premiers échos étaient venus faire état d’une nouvelle attitude de notre Cœur de Kenyan national. Moins tapageur, moins tape-à-l’œil, et en passe de dompter un tennis qu’il a souvent pris à l’envers. Depuis quelques semaines – on n’osera pas encore parler d’un changement profond – le Gaël nouveau semble donc arrivé. Il s’était voulu fondeur marathonien, il semble enfin intégrer le fait qu’avec un tennis comme le sien – punch, puissance, caisse physique – il a tout du sprinter jamaïcain. Ce Monfils-là, on l’avait déjà entraperçu, lors de son arrivée sur le circuit pro en 2004, ou lors d’un essorage en règle de Rafael Nadal à Doha en 2009. Mais notre coureur de fond revenait toujours à ses chères glissades loin derrière sa ligne… de fond, justement.

Ce soir, il a montré au monde du tennis ce que pouvait donner le meilleur Gaël, faisant dire à Roger Federer que « s’il reste en bonne santé, il a un grand avenir. Il est toujours très jeune. Il joue mieux qu’avant ». Et en général le Suisse a plutôt l’œil pour jauger les petits jeunes. Que s’est-il donc passé pour susciter de tels éloges chez l’Homme aux 16 Grands chelems, et même parmi la communauté 15lovetennis ?

Il s’est passé que ce soir Monfils a refusé de reculer. Par choix ? Par nécessité suite à un tournoi déjà éprouvant ? Un peu des deux ? Toujours est-il que le Français s’est planté sur sa ligne et a « envoyé du lourd ». Intouchable au premier set du haut de ses 83% de premières balles, pour une vitesse moyenne oscillant autour du 210/220 km/h. Juste fantastique, tout autant que les accélérations long de ligne décochées quand il le fallait. Premier set Monfils, complètement mérité.

Fatigué par ses matchs contre Verdasco puis Murray, Gaël baissait ensuite au service, revenant à des chiffres plus conformes aux standards ATP (57% de premières). Suffisant pour voir Federer empocher le jeu décisif du second set puis breaker d’entrée de troisième manche. Machine lancée… jusqu’au retour du syndrome del Potro : 4/2, 30/0 sur son service, et le Suisse qui s’égare. Pensait-il déjà à autre chose ? En conférence de presse d’après-match, il aura ces paroles qui permettent le doute: « Je menais 4/2 30/0 et d’un seul coup, sans savoir comment, tu te retrouves avec une balle de break contre toi. » De l’erreur d’être déjà en train de visualiser la finale contre Soderling ? Si c’est de ça qu’il s’agit, le pêché d’orgueil devait se payer. Incapable de reprendre l’avantage sur un Monfils pourtant privé de premières balles, vendangeant cinq balles de match à 6/5, le Suisse avait fait cadeau du match à Monfils. Car le Parisien ne lâchait plus sa proie, se montrait, lui, capable d’aller chercher ses points, tout en engrangeant sur un coup droit helvète qui n’avançait plus. 7/6 6/7 7/6, jeu, set et match Monfils. Pour Federer, c’est donc la quatrième fois cette année – après Indian Wells, Miami et l’US Open – qu’il quitte le court en vaincu après avoir eu balle de match. Un record sur une saison – encore un – mais le Suisse se serait sans doute bien passé de celui-là.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

515 Responses to Bercy affiche complet : Roddick, Soderling, Monfils, Llodra…

  1. William 13 novembre 2010 at 20:21

    Monfils qui arrangue la foule et ne fait rien du match. Le « guerrier » pas foutu d’aller au charbon, ça fait doucement sourire. Gachassin qui siffle la balle de Fed qui tombe du bon côté du filet. Fed qui vendange les balles de match, car, non, elles ne sont pas sauvées par Monfils qui n’a définitivement rien d’un battant. L’attitude du public, qui suit comme un âne les sifflements. Le niveau de Fed clairement supérieur. Le tambourinage de torse façon King Kong par Monfils. Je ne sais ce qui me révulse le plus.
    Clairement un match volé, sur quelques fautes du Suisse, le tout avec une attitude on ne peut plus passive. Et Llodra ne passe pas malgré son match ? Que la journée est injuste.

    Ah, et Matt Pokora dans le box de « La Monf », ça asseoit définitivement le personnage.

  2. Duong 13 novembre 2010 at 20:22

    Cette défaite est de celles qui font mal pour Federer, avec 5 balles de match, un coup droit tout fait qu’il ne tente pas vraiment à 0-30, une amortie ratée à 5-5 dans le premier tie-break, le break perdu à 4-2.
    Mais elle n’est pas illogique, dans la lignée des défaites contre Del Potro à l’US Open (adversaire plus puissant : pourquoi chercher le duel en coup droit en fin de match ?) et des autres où il a eu des balles de match. Comme contre Del Potro, il aurait pu gagner à l’expérience, comme contre Del Potro il n’a pas su tuer le match, en partie par manque d’énergie.
    Très bon match de Monfils, et on a vu qu’on pouvait faire beaucoup d’aces et de services gagnants sur cette surface dans les deux premiers sets, alors que Sylvie je crois disait que c’était ce qu’il y avait de bien, qu’il n’y en avait pas beaucoup ;)
    Bon Roger nous a habitués à tout ça maintenant, au lieu du caviar à répétition, il faut accepter ce type de matches.
    Victoire de la puissance sur le toucher de balle d’un vieux, normal quand on vieillit.
    En tout cas ça remisera au placard les rêves de certains que Fed redevienne numéro 1, ce que bien qu’étant fan, je n’espérais pas du tout.
    Autre chose : Fed devrait arrêter de s’attaquer aux arbitres, il a raison par exemple sur le fait que l’arbitre de chaise devrait ne pas toujours se fier au hawk-eye, et c’est un championj qui ne supporte pas la défaite totu comme Nadal, mais ça nuit à son image.
    J’ai déjà vu Nadal marmonner là-dessus mais lui s’absteignait de parler trop directement.
    Et aussi il faudra arrêter de sous-estimer Monfils comem le font certains : ce garçon a juste besoin d’être fatigué pour avoir la tête vidée et vraiment se lâcher :lol:
    Maintenant le week-end de tennis est sans doute fini poru moi : pas envie de regarder Söderling-Monfils, avec en plus la pression que les gens vont metytre sur les arbiters et Söderling qui soit domine soit pèete un câble. Fed-Llodra c’était mon rêve, mais la réalité est différente :)

    • Yaya 13 novembre 2010 at 20:36

      Monfils est sous-estimé à cause de son discours et de son attitude qui ne colle pas avec son tennis de remiseur.

  3. karim 13 novembre 2010 at 20:24

    Bravo Gaël. Peu importe la flacon pouvru qu’on ait l’ivresse. Fed a s’est sabordé dans le troisième qu’il contrôlait parfaitement, mais la victoire ne retient pas ça. Mine de rien, aligner Verdasco, Murray puis Fed, et peut-être demain Sod… Après Becker, Safin, ne cherchez plus, Bercy a son nouveau chouchou.

  4. Sylvie 13 novembre 2010 at 20:24

    J’aurais voulu voir Fed/LLodra et on aura La Monf’/ Soderling; je m’en fous du vainqueur à vrai dire. Deux matchs serrés qui ont basculé du mauvais côté. On est déçu car Fed aurait du passer sans ses fautes mais c’est son meilleur Bercy et il sort sur un gros match, perdu hélas. Je ne pense pas qu’il brille jamais à Bercy.

  5. Rabelaisan 13 novembre 2010 at 20:26

    Merdre, je rentre du boulot à pieds après m’être fait piquer mon vélo. Tout ça pour voir Fed mettre des attaques de coup droit milieu du filet sur balles de match.
    Étonnant le nombre de matchs qu’il a perdu cette année avec le même scénario. Ça ne lui était plus arrivé depuis 2006 et 4 fois cette année. Par contre, j’ai peur que Monfils ne soit définitivement cramé demain et n’offre le titre sur un plateau au Sod.

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 20:27

      Avec le public, Monfils est capable de tout.

      • Rabelaisan 13 novembre 2010 at 20:32

        A voir, c’est pas un super-héros non plus, il bat pour la première fois Fed et risque peut-être d’avoir du mal à redescendre. Avec l’enchaînement des matchs en 3 sets en plus, j’ai du mal à l’imaginer en vainqueur.

    • Duong 13 novembre 2010 at 20:31

      Personnellement je préfèrerais la victoire de Söderling, qui fait quand même plus de jeu, et puis la raison la plus probable pour qu’il perde, c’est qu’il pète les plombs à cause du public, et je trouve ça désagréable, ça me rappelle un mauvais côté de Bercy dans le passé

      • William 13 novembre 2010 at 20:42

        Pas mieux.

      • Yaya 13 novembre 2010 at 20:43

        Moi aussi, j’aimerais bien une victoire de So DARLING. C’est l’animateur des deux dernières saisons et je prefère les joueurs qui prennent des risques et font le jeu.

  6. Nath 13 novembre 2010 at 20:26

    Question, les deux finalistes d’un même tournoi gagnant leurs demi-finales après avoir sauvé des balles de match (ou que l’autre les aient foirées allègrement), ça arrive souvent ?

    • Babolat 14 novembre 2010 at 15:00

      Le genre de stats presque impossible à trouver sans rester enfermé chez soi pendant 6 mois à éplucher tous les matchs de l’ATP des 40 dernières années. Et encore… les stats des matchs ne sont disponibles qu’à partir de 1991 et en plus il n’est jamais fait mention des balles de match éventuelles sauvées par le vainqueur.

      Cependant, la dernière fois que deux « survivants » se sont retrouvés en finale remonte à … à peine un mois. Au tournoi de Tokyo, Nadal et Monfils (eh oui, encore lui) avaient sauvé une balle de match respectivement contre Troicki (en 1/2) et Roddick (en 1/4). Ce n’était pas en 1/2 pour les deux mais c’est tout ce que j’ai trouvé.

      Ce sera donc la sixième fois cette année que le vainqueur d’un tournoi aura sauvé au moins « One match point » en route vers le titre. Querrey l’a fait deux fois.

      • Davydenko(Doha – 2 M.P. Nadal en finale)
      • Isner(Auckland – 1 M.P. Clément en finale)
      • Querrey(Belgrade – 1 M.P. Isner en finale)
      • Querrey,(Los Angeles – 1 M.P. Tipsarevic en 1/2, et 1 M.P. contre Murray en finale)
      • Nadal (Tokyo – 2 M.P. Troicki in 1/2)

      A noter aussi que Monfils a déjà sauvé 2 balles de match contre Verdasco et 5 contre Federer. On ne doit pas être loin du record je pense.

      • Nath 14 novembre 2010 at 15:17

        « Le genre de stats presque impossible à trouver sans rester enfermé chez soi pendant 6 mois » C’est bien pour ça que je n’ai pas cherché, je le sentais mal :lol:
        Merci pour la réponse ;) Je pense que c’est déjà arrivé, vu la fréquence des matches gagnés dans ces conditions.

  7. karim 13 novembre 2010 at 20:26

    Bémol, le coup droit de Monfils a moins d’envergure que celui de McEnroe encore. Le coude soudé au flanc, désastreux, l’accompagnement ultra court. Avec ses segments interminables il devrai avoir un geste à la Sampras, ou une envergure à la Larsson ou Soderling. Au lieu de ça, un petit geste de fin de soldes. Beurk.

    • Duong 13 novembre 2010 at 20:49

      Mince t’as pas vu la puissance : il est plus puissant que Federer et peut mettre des patates que très peu de joueurs peuvent mettre (Del Potro, Söderling).
      Et quand il est « dans la zone », il fait peu de fautes.
      Bon à part ça, son jeu est très loin d’être complet.
      Mais on peut dire ce qu’on veut techniquement : le fait est qu’il sort des patates et que Fed n’aurait jamais dû chercher le duel en coup droit en fin de match.
      Des patates que McEnroe ne sortait jamais :lol:

      • Yaya 13 novembre 2010 at 20:54

        et le chip, pourquoi n’a pas plus exploité le chip de revers ?

      • Sylvie 13 novembre 2010 at 20:59

        Duong, Federer ne perd pas sur ce duel de coup droit mais bien sur ses fautes : mauvais retours sur seconde, balle de match dans le filet alors qu’il avait le court ouvert. Je n’ai pas vu un Monfils nous faire une Del Potro 2009 en fin de match.

      • Duong 13 novembre 2010 at 21:19

        il n’y a pas eu que ça mais il y en a eu Sylvie, des points où Fed s’est lancé dans le duel de coup droit et a perdu le point.
        Monfils était plus puissant sur ce coup et plus fiable car généralement plus enroulé.

  8. Yaya 13 novembre 2010 at 20:31

    Bon Federer peut dire adieu à toute reconquête du n°1… en tout cas pour 2011.

    • Duong 13 novembre 2010 at 20:49

      c’est surtout certains de ses fans ici qui peuvent lui dire adieu, et si c’est pas en 2011, ça sera encore moins en 2012, faut quand même voir à un moment les limites du type !

      • Yaya 13 novembre 2010 at 20:55

        oh, encore deux petites semaines, ce n’est pas trop demandé !

  9. Sylvie 13 novembre 2010 at 20:31

    En fait ce qui est frustrant ce n’est pas qu’il perde (perso, je ne le voyais pas aller si loin) c’est qu’il perde en ayant eu l’opportunité de gagner et sans que son adversaire donne l’impression de sauver ses balles de match.

  10. Christian 13 novembre 2010 at 20:33

    « qu’est-ce qui sépare un immense bonheur d’une énorme déception ? Quelques centimètres… » par Sophie Dogan, à propos du match de Llodra (l’Équipe)

    C’est fou ça, elle est en communication télépathique avec ma copine ou quoi ? Elle me sort ça, l’air navré, à peu près tous les soirs…

    • fieldog 13 novembre 2010 at 20:42

      ptdr

      Ca fait du bien après la cruelle désillusion de la 2nde demi… Je me demande encore comment Fed a perdu ce match. Enfin son jeu semble en place cette semaine. Une bonne semaine de break et en route pour le master’s.

  11. William 13 novembre 2010 at 20:45

    Llodra qui perd son match en jouant un super tennis et Monfils qui gagne le sien en faisant tout l’inverse… Décidément pas de prime au mérite en tennis, et si on pense que tout les moyens sont bons pour gagner, alors…

    • David 13 novembre 2010 at 21:00

      C’est exactement l’impression que j’ai. Une des nombreuses raisons pour lesquelles je ne regarderai pas la finale demain…

  12. Elmar 13 novembre 2010 at 20:51

    Bon, 5 balles de match dont en tous cas 4 jouées sur 2ème balle… tout ça après avoir eu un break d’avance… et cela même après avoir eu le point du 6-3 dans la raquette dans le 1er TB.

    C’est le match des occasions manquées, avec un Fed que j’ai trouvé un peu cramé mentalement. A la fin du match, je me disais que ce serait presque une bonne chose qu’il perde pour avoir un jour off supplémentaire avant le masters.

    Bravo à Leurfils qui a été sur le fil pendant longtemps et qui s’en sort vainqueur. Sur le jeu à 5-6 et sur le TB, il ne sert pas bcp de 1ères, mais il ne fait pratiquement pas une faute.

  13. Sylvie 13 novembre 2010 at 20:56

    Je pense qu’une fois de plus, on est déçu parce qu’on est exigeant avec Roger . Qu’est-ce qui est mieux, de perdre en prenant 6/2 6/1 ou de perdre en donnant l’impression qu’on avait tout pour gagner? Federer avait le jeu et a eu les occasions mais aujourd’hui il a mal négocié les moments clés. Il a été fébrile sur les balles de match et pourtant il est en confiance c’est pour cela que je parle de fatigue mentale. Il sort de 3 finales consécutives dont deux titres, il jouait trois sets chez lui à Bâle dimanche et on lui en veut de ne pas être une fois de plus en finale. Et s’il y avait été on lui en aurait voulu d’avoir perdu peut-être. Cela fait longtemps que Federer n’avait plus évolué à ce niveau. Monfils ne le bat pas sur le tennis mais sur une mauvaise gestion des occasions.

    Quant à la place de numéro 1, je crois qu’il vaut mieux ne plus penser à cela, apprécier juste de le voir jouer et encore être dans le coup, de gagner encore des matchs et des titres. La place de numéro 1 pour moi, c’est du passé.

    • Yaya 13 novembre 2010 at 20:59

      bon il ne lui reste plus qu’à gagner quelques GC pour mettre son record en sécurité.

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:00

      pour moi c’est du passé depuis longtemps, mais rater Bercy c’est con et encore plus con le fait que ça va sûrement lui fiche un coup au moral pour le Masters !

      • Yaya 13 novembre 2010 at 21:04

        cela va le renvoyer à ses doutes. on croyait le killer instinct revenu et bien non !

        Nouvelle défaite dans un match au couteau.

    • Yaya 13 novembre 2010 at 21:02

      c’est vrai que ç’était son 4e tournoi en un mois. Peut-être le match de trop pour lui qui n’a plus l’habitude de jouer autant.

      Mais je préfère perdre 61 62. Au moins je n’ai pas de regrets.

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:02

      et puis bon il aurait pu perdre contre Llodra, non ? histoire de préserver mon week-end ?
      Et ma réponse : ça serait moins rageant pour moi de perdre 63 64. Et contre Llodra ou Söderling ;)

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 21:04

      Je pense qu’il ne gagnera jamais ce tournoi. Il aurait pu cette année s’il n’avait pas enchaîné autant. Comme l’a dit Elmar, il était cramé mentalement. Je pense que c’était le tournoi de trop. En revanche, mentalement ça n’aura pas d’impact sur le masters à mon avis vu qu’il tenait surtout à gagner Bâle. Il a avoué ne pas avoir regarder le bout du tableau en arrivant à Bercy. Par contre, physiquement, il faut qu’il se repose et fasse un break.

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:11

      Pour moi il n’était pas cramé mentalement : son 3e set globalement prouve le contraire. Physiquement c’est différent, et son jeu avait de l’impuissance.
      Par contre je ne suis pas du tout d’accord que ça n’aura pas d’impact pour le MAsters, parce que si ce genre de défaites sont pires pour lui car quand il va se retrouver avec balle de match contre Murray ou Djoko, qu’est-ce qui va lui passer dans la tête ?
      Faut pas se leurrer : ça joue beaucoup.
      PErdre parce que fatigué ou parce que l’autre est plus fort, tu peux toujours faire la différence si un autre jour tu joues bien, mais quand la même circonstance se représente, là tu l’as dans la tête : pour moi c’est très très mauvais pour le masters. Avec la fatigue qui va sûrement finir par arriver.

  14. Marque 13 novembre 2010 at 21:02

    §§§Joues avec notre ami Roger et le Livre des Records à La Con§§§

    Notre ami Roger est trés triste: il voulait battre le record à la con de son ami Pete à la 1e place mondiale. Mais, pendant qu’il donnait le bibi à Louison et Louisette, ce coquin de Rafaelito à pris tous les GC et notre ami Roger finit encore l’année n°2

    Pourras-tu l’aider à retrouver le sourire?

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:03

      c’est surtout les fans qui parlaient de ce record à la con, pas sûr que Federer soit obsédé par ce record à la con, pafr contre rater Bercy, ça oui !
      Il ne gagnera sûrement jamais ce tournoi, c’était l’année ou jamais !

  15. David 13 novembre 2010 at 21:02

    En tous les cas Bercy peut se targuer d’avoir eu les plus belles demi-finales 2010 en master 1000. Le niveau de jeu était globalement bon, mais c’est surtout le suspense qui a rendu les rencontres haletantes.

  16. Robin des bois 13 novembre 2010 at 21:09

    Monfils a été énorme aujourd’hui : sérieux, offensif, stabilité au service (sauf sur la fin du match), sa victoire d’aujourd’hui est magnifique. On peut même pas dire que le public a faussé le jeu, vu qu’il ne s’est rappelé qu’il était français qu’à la fin du 3e set, dans un match où le tamtam s’est fait plus rare que jamais à Bercy.

    Fed gagnera d’autres matches, et moi qui n’aimais vraiment pas Monfils, j’ai adoré le voir jouer comme aujourd’hui : c’était comme une nouvelle naissance, espérons qu’il continue dans cette voie, car c’est beau :)

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:14

      il a bien joué, et oui il a quand même été offensif et pris des risques contrairement à ce que pensent certains.
      Mais c’était moins beau que contre Murray ou Wawrinka à Tokyo il y a un an, car il s’est beaucoup reposé sur son service aujourd’hui.
      Oui il a des côtés enthousiasmants mais son jeu reste un jeu puissant plus qu’autre chose. Et avec moins de points gagnants que Del Potro et Söderling, que je préfère donc.

    • fieldog 13 novembre 2010 at 21:16

      Mais mdr quoi! Si ça t’inspire, tu peux ns écrire un article sur ton chouchou… Un vrai cette fois, pas en subtilisant celui de Karim pour essayer de te l’approprier…

      • Robin des bois 13 novembre 2010 at 21:26

        mon « chouchou », c’est quand même pas encore monfils, il s’en faut de beaucoup loooooooooooool
        mon chouchou c’est murray, pourtant pas difficile de se le rappeler, c’est écrit à côté de mon pseudo :)

    • Robin des bois 13 novembre 2010 at 21:23

      Monfils s’est reposé sur son service, car il devait être quand même un peu fatigué après avoir battu murray.
      Et puis, c’est aussi une belle concentration que de savoir sortir les aces, j’aime ces progrès mentaux de la part du français – dont j’ai jusque-là toujours détesté le côté « grande gueule velléitaire »

      On verra le match contre soderling, pas si sûr que le suédois l’emporte même s’il est un peu favori.

  17. Sylvie 13 novembre 2010 at 21:11

    Monfils offensif ? A part au premier set, il a fait du Monfils. Il peut dire merci à Federer.

  18. Antoine 13 novembre 2010 at 21:13

    Très grand match de Monfils à nouveau..! Bravo à lui..Il y a deux semaines quelqu’un disait qu’il n’avait jamais accompli d’exploits et que c’était un honnête top 15 sans plus; et bien les choses changent parce que battre Murray et Federer dans le même tournoi, cela n’arrive pas tous les jours et je me demande d’ailleurs si cela est déjà arrivé..

    Ce qui m’a vraiment étonné, c’est qu’il était en très bonne forme physique alors que je pensais qu’il serait à la rue aujourd’hui après tous ses matchs durs qu’il a eu. Par ailleurs, il a très clairement progressé à la fois dans l’attitude et dans le jeu étant beaucoup plus agressif qu’avant. Il a eu un coup de mou au début du troisième mais a remarquablement tenu le choc et a vraiment tapé quelques très très bons coups au troisième….

    Je ne sais pas pourquoi mais mon lien s’est détérioré et j’ait eu beaucoup de mal à voir la fin du match. Je n’ai vu que trois des cinq balles de matchs qu’a eu Roger, notamment celle qu’il foire alors que le point était presque fait, un peu comme la deuxième de Mika en pire..

    Il y a d’ailleurs une forte ressemblance entre les deux matchs même si le premier était nettement meilleur puisque excellent de bout en bout alors que seul le troisième set de la deuxième demie était bien. Llodra et Fed ont tous les deux eu leur chance et ont échoué; ils ont tous les deux gagnés plus de points que leur adversaire (2 de plus pour Llodra, 4 de plus pour Federer)..

    Je trouve cependant que Llodra qui, mis à part sa balle de match ratée, a été excellent, a été bien plus méritant que le Suisse qui a été franchement médiocre durant deux sets et qui ne s’est réveillé qu’au tie break du second. Il aurait pris 7-6 7-6 que cela n’aurait surpris personne tant il retournait mal.Il s’est lui même mis dans la difficulté et a ensuite été infoutu de tenir son break d’avance puis de conclure sur une des cinq balles de match qu’il a eu..Mentalement saturé sans doute mais cela fait quand même quatre défaites dans l’année ou il a au moins une balle de match..Pour un type qui passait jusque là pour jouer son meilleur tennis sur les points importants, cela la fout un peu mal…

    En tout cas, le déroulement de ces deux demies démontre que pour les Serbes, ce n’est pas du tout cuit même si Jo ne jouer pas…

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:17

      D’accord sauf pour le « Fed mentalement saturé » et que c’est si bon pour la coupe Davis : Monfils c’est bon, oui, mais je crois pas du tout à Llodra en simple sur une surface moins rapide : il faudra Simon pour gagner. PAs celui que je préfère, mais bon Forget et Gachassin veulent d’abord gagner, pas faire du beau jeu.

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 21:40

      Le fait d’être aussi peu réaliste sur les points clés peut tout de même s’expliquer par une incapacité à se faire mal mentalement à ce moment là. De toutes façons, c’est le point de son jeu où il a le plus perdu depuis quelques temps. Mais, autant à NY , Djokovic avait été énorme, autant là, Monfils ne faisait rien.

      • Duong 13 novembre 2010 at 21:52

        « Se faire mal mentalement » c’est justement rater le point :lol:
        c’est pas ça qu’il faut : c’est de la confiance, de la technique, du physique, il n’a pas du tout joué ces balles en dilettante :lol:
        Le type qui se « fait mal » c’est celui a pas confiance, celui qui joue parfaitement est celui qui se sent bien et qui y croit à fond, il n’a pas à « se faire mal ».
        Sinon sur les balles de match je ne suis pas d’accord avec toi : Monfils a pas mal joué, pas les coups gagnants de Djoko mais il a fait des choses, pour moi Fed a fait des choses horribles mais pas spécialement sur les balles de match.

      • Sylvie 13 novembre 2010 at 21:56

        On n’a pas vu la même chose alors parce que sur les 5 balles je ne vois pas Monfils faire grand chose à part éviter les fautes, ce qui est déjà bien

      • Duong 13 novembre 2010 at 22:00

        la vérité est entre les deux : dans l’ensemble il n’a pas pris de risques inconsidérés mais il a été bon sur ces balles-là (il en sauve notamment une à la volée et une sur un gros service)

  19. karim 13 novembre 2010 at 21:28

    Dunong,

    Quand je parle du coup droit de Monfils, je ne fais pas allusion à sa force de percussion. Il était clairement plus puissant que Fed, comme à RG y’a deux ans, mais je parle juste de l’aspect esthétique du mouvement, que je trouve extrêmement crispé et court. Des patates, mais de bien vilaines patates.

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:32

      oui oui j’avais compris, mais le fait est qu’il n’y a pas de note esthétique pour décider des résultats des matches.
      Et pour le coup ça limitait la puissance de McEnroe, alors que manifestement pas pour Monfils.

    • antsiran23 13 novembre 2010 at 21:34

      Tout est vilain dans le jeu de Monfils. Son service à l’esthétique grotesque. Ce revers à 2 mains… Beurk

      • karim 13 novembre 2010 at 21:40

        Son service c’est carrément le bouquet. y’a que Bartoli pour faire mieux.

    • Elmar 13 novembre 2010 at 21:39

      Le coup droit de Monfils est le coup le plus moche de l’histoire du tennis. Je comprends pas comment ça peut partir aussi vite, d’ailleurs. Dans un autre style, ca me fait penser à Ginepri dont la technique est totalement dégueu et qui peut pourtant envoyer du lourd.

      • karim 13 novembre 2010 at 21:45

        Ginepri c’est pas beau mais je trouve que sa technique a du charme, comme Courier à l’époque.

  20. antsiran23 13 novembre 2010 at 21:31

    Franchement déçu par Federer. Jouer du fond du court alors qu’il nous a dit que c’est le court le plus rapide du circuit !!! N’importe quoi. Quasiment aucune créativité. Balles très longues, certes. Un service énorme, et après ? Pas de construction de jeu. Il rentre dans la filière contemporaine des cogneurs du fond. La barbe totale.. Je m’attendais à mieux. Ou alors, c’est que le joueur en face archi-dopé qui ramène tout l’anesthésie ? J’avoue que qu’il y en a marre de ce jeu stéréotypé. Le seul bonheur c’est de voir Mika qui enflamme le court. Demain jour de finale, je ne vais même pas regarder le match !

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 21:38

      A chaque fois qu’il a tenté de monter il s’est mangé des passings ou fait des fautes.

  21. William 13 novembre 2010 at 21:31

    J’attends avec peur l’article que va nous pondre l’Equipe. Pas sûr que je le lise d’ailleurs.

  22. Rabelaisan 13 novembre 2010 at 21:34

    Et pendant ce temps là, je me demande où il en est Nadal. Pour le masters, il va arriver dans un bel état de fraîcheur, tandis que Murray, et Djoko ne sont pas au mieux et que Fed va peut-être commencer à marquer le pas… L’impasse sur Bercy avait bien réussi à Fed à plusieurs reprises, reste à voir s’il peut en faire de même sur sa moins bonne surface, mais les circonstances lui sont favorables et il a clairement bien géré son calendrier cette année.

    • Elmar 13 novembre 2010 at 21:40

      J’y crois pas du tout. Nadal en indoor, c’est défaite contre Garcia-Lopez.

      • Rabelaisan 13 novembre 2010 at 22:02

        J’aurais tendance à ne pas y croire non plus mais, Elmar, le raisonnement Nadal en indoor = défaite contre Garcia-Lopez ou Nadal a besoin de beaucoup de matchs gagnés pour être en confiance, ça n’a pas eu cours cette année ni à Wim, ni à l’Uso, d’où le point d’interrogation sur son niveau de jeu, car en ce qui concerne l’état physique, l’alignement des planètes semble bon pour lui.

  23. Guillaume 13 novembre 2010 at 21:40

    Bon bon bon… Avant de rendre compte, en une analyse très professionnelle, de cette journée de tennis, de l’épatant Gaël nouveau et du Robin résident parisien, je me laisse aller et lâche un coup de gueule contre les blaireaux constituant le public de Bercy. Hier, deux malheureuses gamines se sont faites huer par la salle parce qu’elle avait eu le malheur d’afficher un écriteau « Rafa we miss you ». Aujourd’hui, Federer essuie des broncas parce qu’un let vient à son secours dans des moments-clés. Sans oublier l’arbitre Mohammed Layani qui se fait siffler parce qu’il demande un peu de calme au moment de reprendre le jeu. Je passe enfin sur les trous-du-c… qui braillent « Vas-y Monfiston, c’est toi le patron » en plein milieu d’un point.

    Si vous ajoutez à ça une programmation musicale aux changements de côté qui avait visiblement été faite après demande à Monfils de ce qu’il voulait entendre, vous obtenez une ambiance assez détestable pour un court de tennis. Au point qu’un journaliste étranger a dit « que c’était la pire salle pour du tennis, mais du pur public à NBA. » Sais pas si c’était un compliment…

    Je reviens un peu plus tard pour le sport car oui, il y en a eu.

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:48

      Le public a une réputation exécrable (« le pire du monde) dans le forum anglophone que je fréquente, ça ne date pas d’hier (la coupe Davis 91 c’était pas si terrible de ce point de vue par exemple ;) ) mais l’histoire de Nadal-Söderling a accru le problème.
      Je trouve quand même que le public de Bercy s’est bien arrangé.
      Quant à la balle let, il paraît que Gachassin a été le premier à huer. Note que de la part de Gachassin, ça ne m’étonne pas du tout.

      • William 13 novembre 2010 at 21:53

        Absolument. Enfin de mon ordinateur difficile de dire s’il est le premier ou non, mais il a sifflé, très clairement. Quel cirque.

      • Duong 13 novembre 2010 at 21:58

        il a sûrement pas été le premier : il a suivi pour faire « populaire », c’est comme ça qu’on devient un leader public qui se veut populaire ;)

      • Cochran 13 novembre 2010 at 22:09

        Gachassin est un beauf qui n’y connait pas grand chose au tennis… La FFT n’a pas les présidents qu’elle mériterait.

    • Elmar 13 novembre 2010 at 22:03

      Y a des précédents à Bercy. Demandez à Becker ou à Pioline ce qu’ils en pensent.

      En l’occurence, j’ai trouvé super-limite l’avant TB final, mais Leurfils était plus responsable que le public qui a simplement suivi.

      • Duong 13 novembre 2010 at 22:10

        oui c’était bien pire avant … et puis c’était Federer : ça aurait été bien pire pour un autre.
        Par exemple si Söderling avait râlé contre les arbitres comme l’a fait Federer, il s’en serait pris des sifflets …
        Mais avant au moins, le président de la fédé ne participait pas à ces conneries. Gachassin le type qui « allait rentrer sur le court pour frapper le type qui est venu sur le court le jour de la finale Fed-Söderling ». Franchement j’ai guère de respect pour ce type : au lieu de penser aux modalités de sécurité du stade, il veut jouer les matamores !
        C’est pas un type responsable ça, c’est un matamore de foire. Et ses propos sur Gasquet l’an dernier étaient du même acabit.

    • Guillaume 13 novembre 2010 at 22:11

      Le truc pour le coup c’est que Monfils est en train d’amener un nouveau public au tennis. Ses exagérations, ses déclarations aussi retentissantes que mal maîtrisées, sa manière d’haranguer les foules… ça attire du monde. Tout autant que, il faut bien reconnaître ça à Gaël, sa capacité à aller à la baston dans les tournois Français, à y donner le meilleur de lui-même.

      Ca peut défriser les tenants du tennis traditionnel (j’en suis), mais Gaël plaît au grand public et il se passe vraiment quelque chose avec ce joueur. Un effet Monfils. Des casquettes sur le côté qui apparaissent dans les travées. Des chaussettes remontées au-dessus du survêtement. Des sweats Com8. Des slogans de foot qui retentissent. Avec Gaël, on change de sport.

      • Duong 13 novembre 2010 at 22:14

        oui oui comme il y a un effet Nadal (bien plus fort) indéniable.
        Après, moi je n’ai aucune action, aucun intérêt financier dans la cote « popularité du tennis auprès des masses ».
        Gachassin c’est autre chose …

    • Yaya 13 novembre 2010 at 22:24

      Pour être rentré de Budapest, avec des potes, en bus à cause du nuage de fumée, je peux certifier que le français est un oiseau rare sur cette planète. On a réussi à dégouté le chauffeur hongrois, qui a fini par nous comparer à des gitans, et vu son ton ce n’était pas pour nous complimenter.

      Au delà de Bercy, on peut dire qu’il y a une sorte de trait culturel français. :mrgreen:

  24. Pierre 13 novembre 2010 at 21:44

    Ben moi je n’ai pas tellement goûté la partie, exception faite du scénario à suspense : une flopée de services gagnants et assez peu d’échanges, hormis au troisième. Pas si glop que ça.

    • Duong 13 novembre 2010 at 22:12

      oui les deux premiers sets n’étaient pas intéressants, le 3e mieux mais c’était loin de Söderling-Llodra qui en plus a donné 3 très bons sets (surtout les deux derniers) !

    • Elmar 13 novembre 2010 at 22:20

      Pas du tout d’accord avec ce que vous dites.

      Le niveau de jeu était supérieur dans les 2 premiers sets. Les deux joueurs ont excellé au service, c’était qqch à voir. Ils n’ont laissé aucune ouverture au relanceur. Très solide. Et peu de fautes.

      C’est ce que j’ai vu de mieux aujourd’hui, sur les 4 sets que j’ai pu suivre (le dernier de Llodra et les 3 de Fed)

    • Duong 13 novembre 2010 at 22:32

      moi ça ne m’intéresse pas de ne voir que des services gagnants, c’est tout … j’avais envie de dormir, ça valait Monfils-Verdasco sinon que je supportais Fed mais objectivement c’était ça.

  25. karim 13 novembre 2010 at 21:49

    Et toujours cette impression dans ces fameux matches au couperet que Fed perd, que la balle ne sort pas de sa raquette dans le money time. Par contre elle sort du terrain, oui.

    • Duong 13 novembre 2010 at 21:56

      il faisait des fautes aussi avant le money-time : la différence c’est que dans le money-time Monfils défend plus, donc il finit forcément plus par faire la faute.
      Et puis Fed a fait peu de coups gagnants avec son coup droit aujourd’hui et depuis le début de la semaine : ça ne sortait pas assez. Donc quand il essaie d’en mettre un peu plus pour réussir enfin à déborder, ça sort.
      A mon avis, il a justement trop tenté le coup gagnant, pas assez construit … sauf un à 6-5 0-30 où il avait le court grand ouvert et où il ne prend pas de risque.

      • Elmar 13 novembre 2010 at 22:06

        Je suis d’accord avec ça. Vu que ça voulait pas venir, surtout dans le TB, il aurait dû moins tenter.

  26. Sylvie 13 novembre 2010 at 22:01

    En tous les cas, contente de ne pas avoir vu ce match là en live.

  27. antsiran23 13 novembre 2010 at 22:14

    En tout cas gros malaise devant ce tennis qui se stéréotype de plus en plus. Et je n’ai pas trouvé qu’il était si rapide le court.

    • Duong 13 novembre 2010 at 22:16

      si il était bien le court, Söd-Llodra l’a prouvé. Et puis pas trop rapide non plus, plusieurs types de jeu peuvent quand même s’exprimer. C’est pas la faute du court que Fed savait pas faire partir la balle :lol:

  28. Duong 13 novembre 2010 at 22:36

    En fait ce qui me rend le plus triste, c’est que je pense que le Masters est foutu pour Federer : il aurait mieux valu perdre en étant dominé, mais une défaite comme ça, ça sera fatal dans les matches au couteau.
    A défaut, j’espère que Djoko gagnera, ou Murray, en tout cas pas Nadal : non seulement je ne l’aime pas mais en plus, il a déjà assez ramassé les morts à l’US Open alors faire le coup une fois de plus …

    • Yaya 13 novembre 2010 at 22:54

      Murray en 1er, Nadal ou Soderling en 2e. Fed en 4e favori.

    • Sylvie 13 novembre 2010 at 22:55

      Cette situation il l’a vécue plusieurs fois cette année et il a su rebondir. Donc, une fois de plus pourquoi pas ? Perdre en étant dominé totalement ça induit aussi des doutes. Là, il sait qu’il aurait du gagner. S’il était lessivé, il lui a manqué la précision qui aurait permis de faire mouche. Federer est toujours revenu. Son orgueil et sa volonté restent intacts. Quoi qu’on en dise, il a un gros mental même si ce n’est pas Nadal. Revenir encore et encore, après toutes ces années, c’est quand même beau. Si ce n’est pas le masters, ce sera autre chose. Il n’est pas encore mort.

      • Duong 13 novembre 2010 at 22:58

        Quand est-ce qu’il s’en est remis ? Après avoir vécu cette situation à Indian Wells, il enchaîne sur la même à Miami.
        Puis il enchaîne sur un jeu de service casquette à son match suivant contre Gulbis à Rome.
        A RG il joue bien mais lâche une balle de set contre Söderling.
        Et à Wimbledon c’est la catastrophe.
        Alors ensuite, il a eu un moment de repos pour penser àç autre chose et repartir sur de bons rails OK, mais là c’est dans une semaine.
        Il aime bien la méthode coué mais j’y crois pas, et je vois pas quand il a prouvé le contraire cette année.

      • Sylvie 13 novembre 2010 at 23:08

        Il a regagné des titres, Duong. Il a gagné chez lui, face à Djokovic, alors qu’il avait perdu le 2e set. Il a su serrer le jeu, ce qu’il n’a pas fait aujourd’hui. Monfils ne sera pas à Londres, ce sera d’autres joueurs, d’autres matchs. Il peut perdre, c’est vrai mais après tout ce qu’on a dit sur lui, il est toujours là. En 2008, il ne devait pas se remettre de Wimbledon, en 2009 de l’AO, en 2010 de sa série de défaites post AO… Je pense que c’est quelqu’un de positif et qui va de l’avant. Il va accuser le coup mais repartir, aux masters ou en 2011. Attention, je n’ai pas dit redevenir numéro 1, mais depuis Wim, il fait une sacrée fin de saison. Personne n’a autant glosé sur les défaites de Djoko et Murray, plus jeunes et ayant moins joué.
        Il en a encore sous le pied, à mon avis.

      • Duong 13 novembre 2010 at 23:14

        Il a aussi eu un délai pour digérer la défaite de l’US Open et s’entraîner à fond.
        Là il n’aura pas le temps d’oublier tout ça et retrouver confiance.
        Pour moi la période de confiance s’est finie avec les balles de match ratées cette après-midi.
        Note que pour moi, la victoire de Monfils est assez méritée mais j’aurais préféré qu’il n’y ait pas de balles de match pour la confiance de Fed.
        Mais oui il est toujours là : finir l’année numéro 2 c’est bien, mais Bercy-le Masters où il aurait pu faire vraiment bien, c’est foutu, déjà pour Bercy et sans doute pour le Masters : Djoko et Murray sont plus forts que Monfils.

        • Sylvie 13 novembre 2010 at 23:16

          Ben Murray il a aussi perdu contre Monfils, non ? Demain est un autre jour. Ni Murray ni Djoko n’ont été bons à Bercy. Monfils était bien meilleur. Alors, on verra bien.

        • Duong 13 novembre 2010 at 23:17

          Murray sera bien meilleur à Londres qu’il l’a été hier.
          Et surtout la surface lui conviendra beaucoup mieux.
          Quant à Djoko c’était de la fatigue après Bâle.

        • Sylvie 13 novembre 2010 at 23:19

          Et Roger n’était pas fatigué après Bâle et Stokcholm ? Djoko a eu deux balles de set contre Llodra.

        • Duong 13 novembre 2010 at 23:22

          oui Fed était fatigué, moins que Djoko … mais Djoko n’a pas gâché des balles de match pour la finale, ça n’est pas du tout pareil. Il a un peu laissé filer le 2e set, n’avait pas l’air mécontent.
          Là Fed s’est vraiment battu, il la voulait … pour flancher, terrible pour la confiance.

        • Sylvie 13 novembre 2010 at 23:23

          Il n’avait pas l’air non plus abattu sur la poignée de main. Je l’ai vu plus déçu et de loin ! On saura à Londres, de toutes façons

        • Elmar 13 novembre 2010 at 23:32

          Duong, tu sur-interprètes les conséquences de cette défaite pour Fed. Je crois pas que ce soit une défaite – malgré les balles de match – qui le hantera.

          J’irai même plus loin: je pense qu’au moment de se coucher ce soir, il n’y pensera plus du tout.

        • Duong 13 novembre 2010 at 23:33

          Le pire problème ça n’est pas ce soir, c’est qu’il y pensera au moment où il se trouvera dans la même situation au Masters …

          • Elmar 13 novembre 2010 at 23:38

            conjectures…

          • Duong 13 novembre 2010 at 23:42

            OK Elmar mais pense à l’enchaînement Indian Wells-Miami-Rome (je veux dire les deux derniers)

      • Sylvie 13 novembre 2010 at 23:59

        Je suis du même avis qu’Elmar. Peut-être qu’il ne fera rien au masters car il sera cuit ou parce qu’il ne jouera pas bien ou parce qu’il tombera sur plus fort que lui mais je ne suis pas sûre que cette défaite pèse plus que cela. Peut-être que cela aura un impact sur un match au couteau mais peut-être que ce match là n’aura jamais lieu ou qu’au contraire cela lui aura servi de leçon pour ne pas reproduire cette erreur. Peut-être qu’il aura un peu plus de réussite aussi. Depuis 2008, Federer a été donné tellement de fois pour ne pas se remettre de quelque chose : correction à RG, défaite à Wim, échec aux JO, défaite alors qu’il pouvait égaler Sampras etc. et il a prouvé à chaque fois qu’il pouvait s’en remettre, alors ce match là n’est pas le match du siècle non plus. Je suis sûre qu’il aurait bien plus mal vécu une deuxième défaite face à Djokovic à Bâle.

  29. Elmar 13 novembre 2010 at 22:54

    « Je vais m’en remettre rapidement ».

    Il sera prêt pour le Masters, je vous le dis.

    • Duong 13 novembre 2010 at 22:55

      déjà je voyais Murray favori (qui jouait bien et qui aura une surface plus lente) devant Djokovic (qui aura le temps de se reposer), alors là … pourvu seulement que Nadal ne ramasse pas des morts …

    • Elmar 13 novembre 2010 at 23:13

      Je ne prétends pas qu’il le gagnera. Mais il faudra clairement compter sur lui.

    • William 13 novembre 2010 at 23:48

      Et puis un fait m’a marqué, c’est peut-être anodin mais allez savoir : pas un seul « come on » de Fed de tout le match. Même après son bon tie-break du 2e set. Se pourrait-il qu’il n’ait effectivement que le Masters en ligne de mire ?

      En tout cas, moi j’aime beaucoup le Masters, et je l’attends avec impatience.

      • Duong 13 novembre 2010 at 23:51

        il avait pourtant l’air d’en vouloir énormément, mais semblait plus fâché qu’à se célébrer : je pense que le fait que les matches sur ce genre de surfaces se jouent à quelques points et qu’il ne parvenait pas à retourner le service de Monfils l’angoissait plus que lui donnait envie de « come on », expression du type qui a vraiment confiance.

      • Sylvie 13 novembre 2010 at 23:52

        Je crois que c’était plus par rapport au public, à mon avis.

      • Duong 13 novembre 2010 at 23:54

        j’ai pas vu d’énervement par rapport au public, seulement par rapport aux arbitres … et à mon avis plus par rapport au déroulement du match et à son jeu.

        • Sylvie 14 novembre 2010 at 00:02

          Nadal sera sans doute dans le groupe 2. non, je crois qu’il ne lâchait pas de come on ! parce qu’il jouait un Français en France et qu’il n’avait peut-être pas envie qu’ils prennent ça pour une provocation.

        • Sylvie 14 novembre 2010 at 00:04

          La première phrase n’a rien à faire là. Elle répondait à ton post suivant.

  30. Duong 13 novembre 2010 at 23:53

    Concernant le Masters : si Söderling gagne demain, il sera devant Murray au classement, et donc par le jeu des têtes de série, on pourrait avoir un groupe « Fed-Djoko-Murray-Roddick » ! Si vous avez confiance avec ça, c’est que vous croyez encore vraiment au vieux Fed.
    Enfin ça pourrait aussi être un groupe avec Söderling-Berdych-Ferrer : bref pile ou face :lol:

    • Yaya 14 novembre 2010 at 00:15

      Je suis pour Monfils demain finalement!
      Je retourne ma veste du côté du Fed. :lol:

  31. Antoine 14 novembre 2010 at 00:00

    Je trouve incroyables les commentaires déniant tout mérite à Monfils, expliquant qu’il n’a fait que remettre la balle dans le court ou qu’il a eu de la chance: il a fait un énorme match, d’autant plus méritoire que son parcours n’a pas été de tout repos, c’est le moins que l’on puisse dire.

    Il avait sauvé deux balles de matchs contre Verdaco, cinq aujourd’hui; ce n’est pas l’effet du hasard et ce n’est pas non plus l’effet du hasard s’il bat la Murène, puis Federer.. Mentalement il a été costaud. Il a particulièrement bien joué. Il ne l’a pas battu parce que Federer était fatigué ou blessé.

    la chance qu’il a eue, c’est que Federer a foiré une balle de match qu’il devait mettre dans le court. C’est tout. D’autant plus que sur ce jeu de service, si Federer obtient ces balles, il le doit aussi à deux lets intouchables qui font mal au moral à ce moment là. Monfils a tenu. Chapeau à lui..

    Comme Llodra, c’est un joueur qui est en train de changer de statut et je ne serais plus surpris si un jour Lonfils gagne un GC, à Roland Garros ou ailleurs..

    Pour Federer, ce n’est pas la catastrophe non plus..Il perd une demie d’un M1000; ce n’est ni la première ni la dernière fois et on ne va pas en faire un plat même si c’est dommage pour lui. Ce n’est pas dit non plus qu’il aurait battu Soderling demain..Un match qu’on perd en ayant des balles de match, cela arrive à tout le monde même s’il crève les stats cette année..Là ou cela aurait fait mal, c’est s’il avait eu ces balles de match sur son service mais ce n’était pas le cas..

    Il a mis deux sets avant de commencer à retourner correctement, c’est long quand même..il a fait un seul jeu de service pourri mais cela lui coûte le match. C’est dur d’être viré en ayant perdu son service une seule fois dans la semaine mais c’est comme cela..

    Je pense qu’il sera bien là au Master’s..

    • Sylvie 14 novembre 2010 at 00:09

      Il a été costaud mentalement, on est d’accord. Encore une fois, s’il gagne c’est qu’il le mérite tant pis pour Federer. En revanche moi je l’ai trouvé agressif sur le premier set mais attentiste sur le second que Federer gagne logiquement. Sur les balles de set, il a été solide mais c’est plus Federer qui les perd que lui qui les gagne, pour moi. La balle let, ce n’est que justice mais Fed s’en offre une autre juste derrière avec un coup droit gagnant qu’il gâche ensuite,il me semble.

      On a aussi le droit d’être déçu de la façon dont Federer s’est un peu troué tout seul au 3e alors qu’il avait le match bien en main.

    • Duong 14 novembre 2010 at 00:15

      Monfils a été très bon et méritait autant la victoire que Fed.
      Mais enfin Llodra a joué encore mieux !
      Et j’aurais 10 fois préféré que Fed perde contre Söderling, contre un type qui aurait vraiment été plus fort (car il était bien plus fort que Fed cette après-midi)

    • Cochran 14 novembre 2010 at 00:17

      Antoine résume bien la situation. Globalement Monfils a été costaud mais Fed s’est effectivement troué tout seul. D’ailleurs, Gael le reconnait à l’interview en disant que des coups droit comme çà, sur 100, il en rate un. Pas de bol pour lui, c’était justement sur une balle de match. Plus que de déception, je parlerais de frustration car cette demie, il l’avait. Maintenant c’est sur, rien ne dit qu’il aurait remporté la finale contre Sod (qui a une bonne carte à jouer demain) mais tout de même, se trouer comme çà, encore, c’est pas super bon pour la confiance même s’il signe 4 mois de très bonne facture.
      Il devrait être fit et en confiance malgré tout pour le Masters, c’est cela qui compte…

      • Sylvie 14 novembre 2010 at 00:21

        Ce coup droit, je suis restée figée d’incrédulité de le voir terminer dans le filet. Il avait le court ouvert, le point était bien construit et il le rate !!! Il a aussi raté des retours sur 2e à deux reprises.

      • Duong 14 novembre 2010 at 00:24

        il y a eu aussi à 0-30 : la position pour un coup droit gagnant était encore meilleure que celle-là, et il ne l’a pas tenté.

    • William 14 novembre 2010 at 00:20

      Décidément les analyses diffèrent !

      Je trouve Monfils exceptionnel au service au 1er set, de mémoire quelques stats : 82% de premières, jamais sous 200km/h, 91% de réussite derrière. Dans l’échange en revanche, les rares fois où Federer a réussi à retourner il était très clairement dominé. Mais les occasions étaient rares, et tout le mérite lui revient d’avoir été quasi intouchable sur son engagement. Une fois de plus, Roger est trop gourmand et gâche bêtement un point tout beau tout chaud à 5-3 pour lui dans le TB.
      Dans le deuxième set, il baisse fatalement au service, et ne prend toujours pas l’avantage à l’échange. Set gagné au TB par Fed, qui hausse clairement le jeu.
      Jusqu’à la nouvelle baisse de régime du Suisse alors qu’il a les cartes et le break en main, Monfils ne tente pas grand chose. Après le nouveau cadeau, là il peut se lâcher : c’est la moindre des choses ! Je l’ai trouvé très opportuniste, mais c’est le jeu.

      Pas agressif pour un sou, toujours aussi mesuré dans la victoire : vous l’aurez compris mon opinion sur lui n’a pas changé.

      • Sylvie 14 novembre 2010 at 00:27

        J’ai la même analyse que toi. Il faut lui reconnaître une grande solidité mentale, il n’a pas craqué lors des 5 balles de match en donnant le point, il a su profiter de l’occasion à 4/2, ce que beaucoup n’auraient pas su faire mais si Federer n’avait pas été en dessous de tout sur les occasions du 1er et du 3e, il perdait. Il ne m’a pas impressionnée par sa capacité à retourner une situation. Comme Mika qui sauve deux balles de set contre Djoko par des points magistraux et enchaîne sur des points gagnants pour conclure.

        Mais c’est le jeu. Monfils a fait ce qu’il fallait pour gagner : être le plus solide et gagner les points qu’il faut. Mais disons que ce match donne plus l’impression d’un ratage final de Federer qu’un match maîtrisé de Monfils.

        • William 14 novembre 2010 at 00:31

          Absolument, dans l’état c’est exactement le match de Montréal 09 face à Tsonga : certes, le mental en moins pour Jo (car Fed se saborde encore plus, mmenant 5-1) mais le soutien du public en moins également. Tout cela me porte à croire en une fatigue mentale, en 09 Fed sortait d’un enchainement Madrid-RG-Wimbly.

      • Elmar 14 novembre 2010 at 00:29

        OK avec tout ca

    • Duong 14 novembre 2010 at 00:23

      Fed n’était pas fatigué ou blessé mais il a mal joué : 42 fautes directes dans un match où il n’y avait quasiment pas d’échanges … à part au service, j’ai trouvé Murray meilleur hier : entre parenthèses j’avais trouvé Monfils « énorme » hier et que Murray avait bien joué (sauf au service), j’étais un des seuls ;)

      • Yaya 14 novembre 2010 at 00:30

        J’avais dit hier que Monfils n’était pas nécessairement un si bon tirage pour Federer. J’avais vu la fin de son match contre Murray et il m’avait fait forte impression.

  32. Antoine 14 novembre 2010 at 00:03

    Sinon, un commentaire sur ce qu’écrit Guillaume sur l’ambiance: c’est bien simple, c’est pour cela que je n’y ai pas mis les pieds cette semaine..Avec cette musique insupportable aux changements de côté, c’est trop pour moi..

  33. Ulysse 14 novembre 2010 at 00:05

    Que Fed perde parce qu’il fait deux fautes directes par jeu c’est chose normale, ça fait partie du jeu, c’est juste bête que ce soit ce blaireau de Monfils qui ramasse les morceaux. Mais Mika et ses volées miraculeuses – comment les appeler autrement – qui passe à un cheveu ça me fait vraiment mal. On n’aura pas de finale de rêve. Journée pourrie qui conclut mal une super semaine.

    • Duong 14 novembre 2010 at 00:18

      Exactement mon sentiment.
      Söderling-Llodra était un des meilleurs matches de l’année, et Llodra méritait d’être célébré en France (il le sera à l’étranger), là il est déjà à moitié oublié parce que Monfils fait la finale comme l’an dernier, et grâce aux cadeaux de Fed !
      Et puis Llodra-Fed (que Fed était très loin d’avoir gagné d’avance, moi je le sentais mal en voyant le match de Llodra car il aurait eu beaucoup de mal avec le service sortant de Llodra) ça m’aurait vraiment fait plaisir.
      Là demain je ne regarde pas … vraiment. Ce soir énervé mais demain fini le tennis pour une semaine, retour à autre chose.

      • William 14 novembre 2010 at 00:34

        Tout pareil !

    • Yaya 14 novembre 2010 at 00:32

      Monfils n’est pas un blaireau, c’est un bon Français moyen. :mrgreen:

      • William 14 novembre 2010 at 00:34

        Ah non, c’est un bon bon blaireau.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis