2010 : Les chiffres-clés de l’ATP

By  | 30 décembre 2010 | Filed under: Regards

À l’aube de l’année nouvelle, un dernier coup d’œil dans le rétroviseur, sous forme de rappel chiffré de ce que le circuit ATP nous a fait vivre en 2010.

Chapitre 1 : « Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? – Hélas, je ne vois rien que l’Ibère qui liftoie et l’Helvète qui dansoie… »

Première [3] – Rafael Nadal a remporté en 2010 son premier Petit chelem. Si cette performance peut sembler désormais banale suite aux trois précédentes occurrences d’un Petit chelem lors de la décennie qui vient de s’achever, force est de constater qu’il n’en est rien. D’abord, parce que jusqu’à Federer (2004-2006-2007) le Petit chelem était l’exception : depuis le Grand chelem de Rod Laver en 1969, seuls Connors (1975) et Wilander (1988) l’avaient réussi. Ensuite, parce que Nadal est le premier depuis Laver en 1969 à gagner Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open la même année, et surtout le premier tout court à remporter la même année 3 tournois du Grand chelem sur 3 surfaces totalement différentes (car, quoi qu’on en dise, Flinders Park et Flushing Meadows, ça reste du dur outdoor !). Et, accessoirement, Nadal est toujours en lice pour être le premier homme à réussir le « Serena Slam ».

Première [4] – Rafael Nadal a réussi en 2010 le premier « Clay Slam » de l’histoire. Cet exploit inédit, consistant à remporter les 4 tournois majeurs de la terre battue européenne, lui semblait promis depuis plusieurs années tant il domine la surface ocre. Le Majorquin l’a enfin réalisé, peut-être parce qu’il a pour la première fois sacrifié « son » tournoi de Barcelone.

Première [5] – Roger Federer a réussi en 2010 ce qui est peut-être la première « grande suite » depuis que le classement ATP existe. En effet le Suisse a remporté 5 tournois en 2010, un dans chacune des catégories possibles (250 : Stockholm, 500 : Bâle, 1000 : Cincinnati, 1500 : Masters, 2000: Melbourne).

Première [6] – Un joueur a remporté 6 titres consécutifs dans un même tournoi Masters Series. Ce joueur, ô surprise, s’appelle Rafael Nadal, et le tournoi est celui de Monte-Carlo.

Troisième – Après Ivan Lendl et Pete Sampras, Roger Federer devient le troisième joueur de l’ère Open à avoir remporté 5 fois les Masters.

Quatrième – Après Rod Laver, André Agassi et Roger Federer, Rafael Nadal devient le quatrième joueur de l’ère Open à être titulaire du « Career Slam ».

Zéro Nombre de tournois du Grand chelem que l’hydre à deux têtes qui surdomine le tennis mondial depuis 2004 a bien voulu laisser aux autres cette année. À cette occasion, le nombre des vainqueurs différents de tournois du Grand chelem, sur les 5 dernières années, est tombé  à une valeur abyssale, qui constitue évidemment un plancher historique : 4.  Merci d’ailleurs à Djokovic et del Potro sans qui le krach aurait été encore plus marqué !

À ce stade de notre petit bilan chiffré, on pourrait penser que 2010 s’est résumée à un numéro 2, un numéro 1 et des zéros. C’est presque vrai… mais un chouïa réducteur quand même, comme nous allons maintenant le voir.

Chapitre 2 : Les nominés pour l’oscar du meilleur second rôle sont…

Robin Soderling : il a réussi pour la deuxième année consécutive à briser une série mythique, et ce, au même endroit (le central Philippe-Chatrier) et à la même date ! Le 31 mai 2009, il clôturait la série de victoires de Nadal à Roland-Garros (31) en même temps que celle des victoires de l’Espagnol sur terre battue dans des matches au meilleur des 5 manches (46). Pour fêter dignement l’anniversaire de cet exploit légendaire, le 31 mai 2010, il stoppe la phénoménale série de 23 demi-finales consécutives de Federer en tournois du Grand chelem. L’histoire continuera de bégayer pour lui car, comme l’an passé, son tournoi se terminera par une défaite en finale face à l’autre membre du duopole.

Novak Djokovic : Avec 7 points décisifs apportés à la Serbie en 2010, et aucune défaite en simple, il déboule à la cinquième place du Panthéon des meilleurs vainqueurs de la Coupe Davis, précédé seulement par Borg’75, Becker’89, McEnroe’82 et Stich’93. Et un joli tableau de chasse à la clé : Querrisner, Ljubicilic, Berdych et Simonfils.

Annexe : Quelques chiffres-clés égrenés en vrac

11 – Nombre de français dans le Top 100 à la fin de l’année (contre 12 en 2009, 14 en 2008 et 15 en 2007 : la décroissance continue).

14 Nombre de jeux laissés par Nadal (encore lui ?) à ses adversaires en 5 matches à Monte-Carlo cette année, soit une moyenne de 2.8 jeux par match.

16 – Nombre de titres de Federer (oh, no, not him again!) en tournois du Grand chelem (record, incrémenté d’une unité cette année).

26 – Federer (argh !) pourra toujours se consoler de l’arrêt à 23 de sa série record de demi-finales consécutives en Grand chelem, avec cette autre série (moins prestigieuse certes, mais, au moins, toujours vivante) : celle des quarts de finales consécutifs.

74 – Nombre de semaines pendant lesquelles Nadal (ouch !) a été n°1 à l’ATP, ce qui le place désormais au 9e rang de l’ère Open : il vient de dépasser Courier puis Edberg, et ne va pas tarder à coiffer Hewitt.

78 – Classement cumulé des 4 meilleurs français à la fin de l’année (Monfils 12, Tsonga 13, Llodra 23, Gasquet 30), contre 70 en 2009, 51 en 2008, et seulement 99 en 2007. Alors que dans ces mêmes colonnes, il y a tout juste un an, nous qualifiions d’ « abracadabrantesque » l’hypothèse d’une victoire de nos p’tits fraaaaaaaaaaainçais en Coupe Davis, ils nous ont (presque) fait mentir en étant pas très loin de l’exploit cette année.

285 – Nombre de semaines pendant lesquelles Federer (aïe !) a été n°1 à l’ATP, ce qui le place à une unité du record de Sampras. Mais la dernière marche risque d’être difficile à gravir.

980 – Nombre de points disputés par Isner et Mahut en un seul match, désormais mythique, à Wimbledon.

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags:

395 Responses to 2010 : Les chiffres-clés de l’ATP

  1. Jeanne 1 janvier 2011 at 14:45

    Nadal a frappé de toutes ses forces trois fois de suite sur le revers et c’est Federer qui s’en sort !

  2. Jeanne 1 janvier 2011 at 14:50

    La surface c’est du Plexicushion ?

    • William 1 janvier 2011 at 15:01

      Je ne sais pas, je pense qu’elle s’en rapproche. En tout cas ça ne semble pas trop trop rapide.

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:02

      Le rebond semble assez haut

  3. Pat 1 janvier 2011 at 14:55

    Sur quel site peut-on suivre le match, au moins le score, merci.

  4. William 1 janvier 2011 at 15:05

    Même si l’issue de cette finale m’importera au final assez peu, je pense qu’il ne faut pas négliger l’effet psychologique qui peut déclencher un match difficilement gagné, fut-ce une exhibition. L’an dernier, Soderling sort Fed en demi ici-même alors qu’il ne l’avait jamais battu en 12 ou 13 confrontations. Qui sait si cette victoire n’a pas pesé dans le mental du Suèdois en quart à Paris..?

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:07

      Oui, Soderling avait considéré sa victoire d’Abu Dhabi comme une vraie en déclarant un truc du genre « j’y suis enfin arrivé »

  5. Jeanne 1 janvier 2011 at 15:08

    C’est un festival Doudou ! Quels coups droits !

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:10

      suffit que je dise ça et bing, grosse faute de volée de coup droit

  6. Robin 1 janvier 2011 at 15:09

    Je le trouve volontaire pour aller au filet le Fed, et plutôt tranchant à la volée, ça fait plaisir.

    Tie-break, et double mini break pour Doudou. Il est mort Chewie ?

  7. Nath 1 janvier 2011 at 15:10

    Bonne année à tous ! Je me suis décidé à regarder une peu du match à la lecture de vos commentaires.
    Les tableaux de Chennai (Nishikori/Cilic au 1° tour) et Brisbane :
    http://www.atpworldtour.com/posting/2011/891/mds.pdf
    et
    http://www.atpworldtour.com/posting/2011/339/mds.pdf

  8. William 1 janvier 2011 at 15:13

    Et Roger qui nous ressort le revers des grands jours… Frustrant !

    • William 1 janvier 2011 at 15:15

      Il a une fois de plus fait les winners et les fautes dans ce tie-break.

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:16

      Nadal l’a fait courir avec un jeu violent

      • Duong 1 janvier 2011 at 15:17

        sur un ou deux points, c’est tout

      • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:19

        1 ou 2 dans un tie-break ça peut suffire.

  9. Jeanne 1 janvier 2011 at 15:13

    Intensité mentale de Nadal + petit trou de concentration de Federer : Nadal 4 points de suite

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:15

      Quel bouledogue ultime l’Espagnol ! Impressionnant. Et Federer qui s’est délité en revers. Bon c’est qu’une exhib mais quand même… Une impression de déjà vu…

    • Duong 1 janvier 2011 at 15:15

      Nadal a pas fait grand-chose voire rien là faut pas charrier …

      • NTifi 1 janvier 2011 at 15:19

        Tu charrie un peu là, Nadal a pas lâcher même mené 3-0, c’est fort

        • William 1 janvier 2011 at 15:21

          Comme s’il allait lacher… On parle de joueurs pros là, et des meilleurs.

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:17

      Si c’était lourd et assez empoisonné. Federer est encore perfectible sur les grandes courses latérales (ou bien il n’y va pas à fond)

  10. Robin 1 janvier 2011 at 15:15

    Ça faisait 3-0 Roger, ça fait 7-4 Rafa. Groumf.

  11. Duong 1 janvier 2011 at 15:15

    Fed a enquillé les fautes sur la fin.

    Il y a eu 2 très beaux points (notamment le premier) pour lui donner balle de set à 5-4 service Nadal. Il a ensuite fait 2 erreurs en retours de revers …

  12. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 1 janvier 2011 at 15:15

    Dommage pour le suisse qui a fait les points et les fautes dans ce TB… En tout cas, les 2 sont prêts et il faudra être sacrément costaud pour les sortir à l’OA!

  13. William 1 janvier 2011 at 15:18

    Enough for me ! J’ai vu ce qu’il y avait à voir. Le résultat m’importe peu.

  14. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 1 janvier 2011 at 15:21

    Bordel quelle demi-volée! jean viens voir!

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:22

      Ouais Jean, arrive !

  15. Jeanne 1 janvier 2011 at 15:23

    Merveille de petit revers court croisé chez Fed.

  16. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 1 janvier 2011 at 15:36

    Ce qui est quand même hallucinant chez federer, c’est cette capacité à laisser son adversaire à 3m de le balle (Nadal y compris)! Lorsqu’il est en totale confiance et qu’il lâche son coup droit, ça va plus vite que Sod ou Berdych, pourtant considérés comme des gros frappeurs. Seuls Delpo en mode USO ou Gonzo sont capables de tels fulgurances.

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:37

      Il a une sacrée vitesse de bras et une coordination oeil bras incroyable. J’aimerais qu’il lâche plus souvent ce coup droit…

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:38

      Et il prend beaucoup plus tôt que Soderling ou Berdych

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 1 janvier 2011 at 15:47

      Oui mais c’est une sacrée prise de risque et son jeu de jambes doit être absolument irréprochable sinon c’est une bâche…
      En tout cas, Annaconne = cure de jouvence pour le suisse!

  17. Arno 1 janvier 2011 at 15:48

    B’jour Messieurs-Dames!

    Si j’ai bien compris, 7/6 Nadal au premier set et du très haut niveau d’entrée?? Et maintenant, kesskissepass??

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 15:51

      Match pas mal, mais je ne dirais pas de très haut niveau. Pas mal de fautes et de balles décentrées, petit trou d’air de Federer au tb, Nadal toujours opiniâtre. En tout cas c’est plaisant à voir.

      • Arno 1 janvier 2011 at 16:00

        Merci de ces précisions, Jeanne…

        Le résultat de cette exhib risque d’avoir un peu plus de signification que d’habitude, même si on sait que ces deux-là ont l’habitude de n’arriver au top (surtout physiquement) que le Jour J.

  18. Jeanne 1 janvier 2011 at 16:06

    Et voilà, tie-break

  19. Elmar 1 janvier 2011 at 16:14

    Bon premier set, plutôt mené par Fed. Au TB, il dégoupille.

    Le second, c’était plus du remplissage. Arrivé au second TB, j’ai presque senti l’envie des deux joueurs d’en finir: on est prêts, voilà, on va pas se faire chier dans un 3ème set.

    • Arno 1 janvier 2011 at 16:17

      Il était clair que le vainqueur du premier set allait l’emporter aujourd’hui. Faut pas s’épuiser non plus…

  20. Duong 1 janvier 2011 at 16:15

    Ce qui m’inquiète, c’est que je trouve que Fed n’a pas du tout forcé au service, et même qu’il pliait peu le dos.

    Les 2 joueurs (même Nadal) ont semblé moins concernés dans le 2e set.

    pelin de liens ici :

    http://www.livescorehunter.com/Livescores/Livescore-Tennis.html

  21. Colin 1 janvier 2011 at 17:19

    Très bonne année à tous les 15-lovers !!!
    Bravo aux tauliers pour leur travail et le succès du site.

    Et en espérant que Franck-V revienne sérieusement.

    • Diana 1 janvier 2011 at 18:08

      Bonjour Colin, bonjour à tous, et tous mes voeux pour cette nouvelle année :)

      Ote-moi d’un doute Colin, tu veux sérieusement que Franck revienne, ou alors tu veux que Franck revienne en étant sérieux ?

    • Colin 3 janvier 2011 at 22:52

      Qu’il revienne « pour de bon ».
      Là, c’était plutôt un passage en coup de vent.

  22. Pierre 1 janvier 2011 at 17:55

    Bonne année à tous !

    • Colin 1 janvier 2011 at 17:59

      Que 2011 te soit jolie, Pierre!

      (désolé c’est bas, je sais mais je n’ai pas pu m’en empêcher :lol:)

      • Pierre 1 janvier 2011 at 18:10

        Ouarf, j’adore, Colin, tu peux continuer en 2011, Mister Pierre Joly étant quand même un de mes grands souvenirs tennistiques de 2010 :)
        En 2011, je vais mettre une danse à François Jauffret !

    • Christian 1 janvier 2011 at 18:02

      Bonne année à tous, et grand merci à Colin pour ce très bel article, qui parvient – et ce n’est pas une mince affaire – à me réconcilier avec les chiffres!

    • MarieJo 1 janvier 2011 at 18:58

      et très bonne année pleine de réussite à ta championne de fille ;)

  23. MarieJo 1 janvier 2011 at 18:52

    bonne année à tous !!! bonne santé et consommez 15-love avec modération… l’abus de bonnes choses nuit gravement à la santé ;)

    Karim tu détestes vraiment le réveillon de fin d’année à cause d’une bougresse de 14 ans qui t’a posé un lapin il y a des lustres ??? y’a des choses qui ne termineront jamais de m’étonner ici !

    pas vu les matchs d’exhib… sauf le baggy berdych de l’autre jour, tout ça est a prendre avec des pincettes… en situation de vrai match les tensions comme les motivations ne sont plus les mêmes… c’est pas un match perdu ici ou là qui fait une différence… sauf pour un de ces gars qui n’avaient aucune victoire contre le fedanaloraptor si bien illustré ici par l’ami colin :mrgreen:

  24. David 1 janvier 2011 at 19:40

    Tirage de Doha :
    Davydenko pour Nadal, Tsonga pour Federer. Quarts théoriques pièges pour chacun d’entre eux : Gulbis pour Nadal, Troicki pour Federer.

    • Diana 1 janvier 2011 at 20:06

      N’oublie pas Guillermo, il est tapi dans l’ombre, comme il le fut à Tokyo :)

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 21:28

      Intéressant, Davy bête noire de Nadal sur dur, et Gulbis dont la vitesse de balle lui a toujours posé des problèmes. Pas du tout cuit pour l’Espagnol. Tsonga ou même Troicki, normalement pas de lézard pour Roger.

      La bête tapie dans l’ombre aussi peut frapper à tout moment :lol:

  25. karim 1 janvier 2011 at 19:51

    J’ai vu le Fed vs Nadal en entier, ça n’avait rien, rien, rien à voir avec leur exhib à la con d’il y a deux semaines. Rien.

    Fed a été excellent dans l’échange, il a laché quelques mines en coup droit et parfois des lifts croisés vertigineux avec un effet de fou. Bémols, il a eu tendance à se faire enfermer de plus en plus en revers au fil du match, et il a très mal négocié le premier jeu décisif. Sur le second Nadal va chercher son match, rien à redire, mais sur le premier il lui fête la noël le suisse en offrant beaucoup.

    Mais ceci dit, y’a 80% de chances qu’on tienne là la finale de Melbourne. Ils sont trop fits pour perdre contre le reste du monde.

    Nadal s’est contenté de frapper très fort et long aujourd’hui, sans trop tenter, mais en coup droit il prend très bien le contrôle et quand il est installé sur ce coup, impossible d’inverser l’échange pratiqument.

    • Arno 1 janvier 2011 at 20:26

      Moi y’en a rien vu du tout, alors merci pour ce petit bilan…

      On a l’habitude de dire que l’OA est plus un prolongement de la saison précédente que le commencement de l’actuelle, ce ne serait donc pas étonnant de retrouver le duo d’enfer en finale.

      Mais attention à Djoko. Sur dur lent et sur la lancée de Belgrade, je le vois bien faire un très gros tournoi.

      • Diana 1 janvier 2011 at 20:39

        nan, il va souffrir de la chaleur. pour peu qu’ils le programment en plein cagnard comme l’an dernier, je ne donne pas cher de sa peau.2008 fut une exception, avec un Fed monomachin , sinon, il courrait encore après son GC, en compagnie de Murray.

        • Arno 1 janvier 2011 at 20:45

          Il est vrai que la mono de Doudou l’avait arrangé, mais il avait été vraiment excellent sur ce tournoi, quand même…

          Toutefois, j’avais oublié l’argument chaleur, et tu as raison d’en parler.

          On est bien, tiens, entre un numéro 3 monopulmonaire et PZ en numéro 4…

          • Diana 1 janvier 2011 at 21:37

            Je me souviens parfaitement qu’il n’en menait pas large le Nole en finale. Ca va que c’était Tsonga en face, encore plus inexpérimenté que lui. Et c’est pourquoi il perdit le 1 er set.

            Il faut dire qu’il n’a pas de bol, il est souvent programmé l’après-midi, alors, avec 35 à 40°, impossible pour lui. C’était l’année suivante qu’il avait abandonné face à Roddick, non ? et en 2010, il perd un match imperdable contre Tsonga, mais toujours à cause de la chaleur.

            Un comble tout de même qu’un joueur aussi allergique ait emporté son seul GC en Australie .:oops:

          • Arno 1 janvier 2011 at 22:00

            Tsonga avait une chance unique de gagner un GC, ce jour-là.

            J’ai revu les HL de son match contre Nadal en 1/2, je crois que j’ai presque jamais vu un type aussi en feu sans discontinuer pendant 3 sets…

            Les volées amorties qu’il rentre, c’était Stefan!! Incroyable, ce match.

            • William 1 janvier 2011 at 22:04

              Absolument ! En plus tout lui réussissait : hawk-eye, balles let…

            • Elmar 1 janvier 2011 at 22:09

              Oui.

              Ce qui m’avait bien fait marrer, c’était les réactions sur les forums aux propos pourtant évidents de Nadal qui avait déclaré que Tsonga ne pouvait pas jouer toute l’année comme ça, que c’était impossible.

              C’était grand-guignolesque de voir certains s’offusquer ou traiter Nadal de mauvais perdant. Une simple évidence.

            • Arno 1 janvier 2011 at 22:15

              Oui, Elmar, mais même si Rafa avait entièrement raison, c’est le genre de propos qu’il faut éviter quand tu viens de perdre un match dans lequel tu étais largement favori.

              L’analyse est vraie, le moment de la faire pas très opportun…

            • Elmar 1 janvier 2011 at 22:18

              Pfff, je sais que c’est comme ça que ça marche, mais ça saoule!

              Quand on a raison, je vois pas sous quel prétexte on devrait se taire. C’est souvent ce qu’on reproche à Fed dans ses décla d’ailleurs.

            • Arno 1 janvier 2011 at 22:21

              On est d’accord, un peu moins de langue de bois ne pourrait pas faire de mal…

              Et puis en même temps la suite a donné raison à Rafa sur le terrain, n’est-ce pas??

            • Jeanne 1 janvier 2011 at 23:54

              J’aimerais quand même savoir pourquoi Tsonga n’a jamais pu ne serait-ce qu’approcher ce niveau

              • Arno 1 janvier 2011 at 23:58

                Physique en carton, Jeanne.

                Comment tu veux te maintenir à très haut niveau en étant blessé 6 mois sur 12??

                Et puis, le niveau atteint ce jour-là, c’était quasi-mystique.

              • Jeanne 2 janvier 2011 at 00:01

                Dommage car c’est assez sublime

              • Duong 2 janvier 2011 at 00:06

                pour moi c’est d’abord dans la tête : Tsonga était très calme sur ce tournoi, le type qui surgit de nulle part et n’attend rien, depuis il en veut trop et se précipite.

                Plus le coup de chance à la volée.

              • Jeanne 2 janvier 2011 at 00:09

                Duong, ce Tsonga 2008 écrabouillerait tous les autres Tsonga que j’ai vus. Physique défaillant ou pas, il a quand même ce niveau de jeu en lui. Je ne souhaite qu’une chose, que ça se reproduise au(x) bon(s) moment(s)

              • Duong 2 janvier 2011 at 00:11

                oui pour moi c’est la tête : le prob de Tsonga c’est la précipitation, et là il avait le calme de celui qui n’attend rien de spécial.

              • Jeanne 2 janvier 2011 at 00:16

                Tsonga a aussi sécurisé son jeu, ce qui le fait rentrer dans le rang. Il parlait de gratter plus la balle. Du coup sa capacité à malmener s’en trouve réduite.

    • Duong 1 janvier 2011 at 23:53

      pas d’accord avec toi sur le 2e tie-break :
      Fed vendange le premier TB mais il l’a pas fait exprès (Nadal n’a rien fait de spécial : j’avais réagi à Jeanne disant que c’est Nadal qui avait fait un effort dans le tie-break, ça pas d’accord), en revanche le 2e Fed le prend clairement par-dessus la jambe.
      Et dans l’ensemble les deux joueurs étaient assez concernés dans le premier set (ça n’était pas du très haut niveau mais du haut niveau, oui, les deux sont très au point), moins dans le 2e.

      Mais bon il est clair que les deux sont au point.

      • Jeanne 1 janvier 2011 at 23:59

        C’est l’éternelle histoire des fautes bêtes de Federer dont il est souvent taxé, pour moi ce n’est pas le fait de son seul déterminisme, il y a la volonté de l’autre et ses balles torves qui finissent par saper.

        J’essaie simplement de ne jamais céder à au biais de l’explication centrée sur un seul joueur

      • Duong 2 janvier 2011 at 00:05

        Ecoute Jeanne : je suis le premier en règle générale à dire que le jeu de Nadal gêne terriblement Fed, et que d’habitude c’est d’abord ça qui explique les fautes de Fed.

        Mais là non 3 fois non, c’est pas ce qui s’est passé du tout sur ce premier TB. Là-dessus je suis sûr de moi.

        Déjà 3-0 il comence par lui mettre une 2e balle de service en plein coup droit, un trop beau cadeau. Puis il a un coup droit pénalty, il choisit de le slicer et ça part dehors. Ca faisait 3-0, ça fait 3-2 par 2 cadeaux. Les 2 points suivants Nadal est solide, mais la fin c’est des fautes de revers grossières.

        Et je parle pas des retours sur 2e balle sur balle de set et le point suivant.

      • Jeanne 2 janvier 2011 at 00:13

        C’est sur le point précis « fautes de revers grossières » que je ne suis pas d’accord avec toi. Pour moi, elles ne sont pas d’une telle grossièreté.

        Mais bon, gloser sur ces points précis sur un match sans enjeu, n’a à mon sens pas de pertinence pour la suite (cf le conseil avisé d’Ulysse)

        • Duong 2 janvier 2011 at 00:23

          sur les derniers points, il tente des coups bizarres sans même être pressé.

          en tout cas Nadal ne fait pas d’effort : il maintient son niveau de jeu sans plus, c’est Fed qui baisse.

  26. Sylvie 1 janvier 2011 at 20:08

    Bonne année à tous

    Rien vue de l’exhibition sauf que Doudou a perdu. D’un côté je suis un peu déçue qu’il ne prenne pas un petit avantage psychologique en commençant l’année par une victoire sur Nadal, de l’autre je préfère qu’il perde ce match ci plutôt que d’autres. Et puis, je ne crois pas vraiment à une influence psychologique sur Nadal. Quel que soit le résultat, l’Espagnol aurait été au taquet à Melbourne. J’espère que ce match lui aura servi à se régler en vue la suite.

  27. Alex 1 janvier 2011 at 21:55

    Bien bien le morphing !!

    Bonne année à tous les mordus !!

    Et bravo aux excellents rédacteurs et contributeurs qui font brillamment vivre le site !

  28. Ulysse 1 janvier 2011 at 23:38

    Bonne année à tous !
    Et ne fondez pas trop d’analyses sur un tournoi d’exhibition, c’est de l’énergie neuronale mal employée si je puis me permettre.

    • Jeanne 1 janvier 2011 at 23:52

      Ulysse, tu es aussi passé maître dans la gestion de l’énergie neuronale ? :wink:

      • Ulysse 2 janvier 2011 at 13:09

        Absolument pas. Au contraire et comme tu le sais, je m’exprime avec toute la légitimité d’un maître en gaspillage futile d’énergie neuronale.

      • Jeanne 2 janvier 2011 at 13:10

        :lol:

  29. Duong 1 janvier 2011 at 23:59

    En fait le truc marrant su les 3 exhib c’est que c’est à chaque fois le type qui a perdu qui m’a semblé apporter qqch de vraiment nouveau et prometteur à son jeu.

    A Zurich, Nadal a lâché des patates, notamment en revers il m’a montré qu’il l’avait vraiment retrouvé.
    A Madrid, Fed m’a surpris au filet.
    Aujourd’hui il m’a surpris en revers.

    Donc pour les deux c’est très prometteur.

    Après, on verra le reste, surtout pour Fed : il peut toujours faire un mauvais match. Et puis j’espère qu’il a joué tranquille au service aujourd’hui simplement parce que c’était une exhib, et qu’il avait choisi de bien pratiquer les échanges. J’espère qu’il a pas senti une gêne.

    Mais en tout cas je suis plus optimiste pour Fed après chacune de ces 3 exhibitions que je l’étais avant.

    Maintenant je le place 2e favori de Melbourne, et même je trouve qu’il a toutes les armes pour battre Nadal, ce que je ne pensais pas avant : je trouve en particulier qu’il plus de marge de progression que Nadal, au service, et pour éviter les fautes.

    Après, c’est toujours pareil : les fautes il peut toujours les faire … de toute façon le tennis moderne est d’abord un sport où il faut éviter les fautes, et Nadal en est le maître. Fed n’est effectivement pas aussi fort de ce point de vue de ce sport.

    • Duong 2 janvier 2011 at 00:01

      Fed avait gagné à Zurich uniquement par son service, en revanche il n’a pas du tout forcé sur ce coup dans les deux matches suivants.

      Là on sent qu’il a de la marge. Mais d’un autre côté lui n’a pas de marge sur les fautes : s’il fait les fautes, l’autre lui passe devant irrémédiablement.

    • Djita 2 janvier 2011 at 11:54

      C’est vraiment rassurant ce que tu dis là Duong.
      Federer me rassure aussi beaucoup.
      Ce que je remarque surtout c’est que Nadal va commencer très fort l’année. Il est au top physiquement et mentalement.
      A part Federer et dans une moindre mesure Murray et Djokovic, je ne vois personne l’arrêter. Ses progrès m’impressionnent.
      A Fededer de suivre la cadence infernale de Rafa. Et j’y crois.

  30. Elmar 2 janvier 2011 at 00:32

    Sur Tsonga, quand je lis ce qu’écrit Jeanne dessus en 2011, je suis estomaqué. Comment peut-on espérer que Tsonga reproduise ce qu’il a fait sur un match?

    D’avois atteint ce niveau de jeu une seule fois dans sa vie, c’est déjà magnifique. Mais n’espérez pas que ça se reproduise. C’est le point culminant de sa carrière avec toutes les conditions réunies, y compris une sacrée dose de bol. Mais il sur-jouait largement 3 niveaux au-dessus de son niveau normal. Pour moi, le sujet est clos de très longue date.

    Sur les exhib, bien d’accord avec Ulysse, mais ça a permis toutefois de s’apercevoir que les deux monstres sont prêts. J’espère juste que Fed ne reproduira JAMAIS en match officiel contre Nadal ce qu’il a fait dans le TB du 1er set. 7 fautes directes!

    • Jeanne 2 janvier 2011 at 00:36

      Je ne parlais pas de reproduction au long cours, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’un niveau de jeu qu’il a atteint à 22 ans ne pourra plus jamais se reproduire. Un « point culminant » si tôt atteint, peut-être mais je demande quand même à voir (sans espoir particulier)

    • Jeanne 2 janvier 2011 at 00:38

      Remarque, Gasquet n’a plus jamais atteint son niveau sur terre battue en 2005, tu as peut-être raison après tout (point culminant à 18 ans ?)

    • Duong 2 janvier 2011 at 09:59

      sur ce match, il a eu du bol, mais Tsonga est toujours capable de très jolies choses, il a quand même ensuite fait une demie de grand chelem et gagné Bercy avec quand même des belles victoires.

      Sur le match contre Nadal en dehors du bol à la volée, il avait deux ingrédients nécessaires pour lui :
      - beaucoup de tonicité physique
      - calme et détermination sans frustration

      Fondamentalement, il est un niveau en-dessous de Söderling, mais ça reste un très fort joueur, le joueur français qui a quand même le plus prouvé qu’il pouvait aller au bout d’un grand chelem (Nadal et Fed ne seront pas toujours au top ;) ) … et celui qui me rappelle le plus Noah accessoirement, dans l’attitude (en revanche Noah ressemblait plus à Monfils physiquement : plus une liane qu’un bulldozer).

  31. inès 2 janvier 2011 at 09:14

    Les joueurs qui ont une carrière sans blessure ne peuvent pas être comparés aux autres. En effet, les premiers conservent leur niveau de jeu ou progressent longtemps alors que les autres passent une bonne partie de leur temps à revenir à leur niveau, voire à ne jamais le ré-atteindre ! Aussi, il me semble qu’il ne faut pas être trop catégorique avec un Tsonga ou un Gasquet et d’autres joueurs encore, jeunes. Tout dépend de la durée continue de jeu qu’ils peuvent avoir. Il est sûr qu’avec un problème physique tous les 6 mois, voire tous les 3 mois, on ne peut pas constater d’évolution positive de leur jeu. Ils passent leur temps à revenir à leur classement et à retrouver la confiance.

    @Duong.
    Tu écris : « le tennis moderne est d’abord un sport où il faut éviter les fautes »
    En fait, le tennis est un sport où il y a deux choix :
    - soit éviter les fautes,
    - soit marquer des points directement. :D

    Nadal est l’exemple du premier cas et Federer l’exemple du second.
    L’intérêt du spectacle est là ! Les joueurs choisissent plus ou moins consciemment un style plutôt qu’un autre en fonction de nombreux critères : la surface étant l’un des critères, il y a aussi leurs qualités spécifiques (endurance, puissance de la frappe, qualité du jeu de jambes, vitesse de déplacement, technique à la volée, etc…)

    Tous les joueurs peuvent être caractérisés selon leur façon de gagner les points. Mais, ils évoluent avec l’âge (pour la plupart), vers un jeu qui privilégie les points gagnants. Monfils débute cette évolution tout en faisant partie clairement de la même catégorie que Nadal.
    Ceux pour qui l’évolution se passe dans l’autre sens sont, en général de jeunes joueurs qui prennent énormément de risque et donc font beaucoup de fautes en début de carrière. Leurs entraîneurs choisissent alors de les faire travailler en régularité (c’est le cas de Gasquet et celui, plus anciennement d’Haas.

    • David 2 janvier 2011 at 10:02

      Je pense que le style de jeu (défenseur ou attaquant en gros) dépend aussi essentiellement du caractère des joueurs : Llodra est un type qui n’a pas l’air de se prendre le chou, déconne tout le temps; à côté Simon est un croque-mort toujours là à éructer, à réfléchir et paraître grognon. Exemple caricatural, mais il y a une certaine idée d’un romantisme perdu à se lancer à l’assaut du filet, à chercher le point en première intention. Regardez Murray : il a toutes les armes pour être un attaquant de première classe, mais se complaît dans son jeu attentiste au possible. Question de caractère, pas de qualités de jeu…

      • Duong 2 janvier 2011 at 10:11

        bein oui mais le fait est que le tennis moderne est plus fait pour Simon que pour Llodra, alors que ça aurait été le contraire il y a 10 ans … enfin, c’est un vieux débat on ne va pas le refaire, je faisais juste une remarque au passage.

      • inès 2 janvier 2011 at 11:45

        @David
        Tu écris : « regardez Murray : il a toutes les armes pour être un attaquant de première classe, mais se complaît dans son jeu attentiste au possible. Question de caractère, pas de qualités de jeu… »

        Il se complait dans ce jeu parce qu’il est persuadé que c’est ainsi qu’il a le plus de chances de gagner. Quand il cherche à frapper pour conclure (ce qui lui arrive tout de même !), il commet assez souvent la faute !
        C’est la même chose pour Monfils !

        Ces deux joueurs (mais il y en a d’autres !) ont gagné énormément de matchs en prenant assez peu de risque, donc ils se réfugient dans ce style de jeu.

        Or comme ces joueurs ont des QUALITES énormes de défenseurs, effectivement, ils posent des problèmes à leurs adversaires qui doivent s’y reprendre à plusieurs frappes de suite pour réussir à conclure !
        @Duong
        Le tennis d’aujourd’hui présente moins de surfaces rapides, c’est sûr, ce qui désavantage les attaquants qui vont finir leurs points au filet !

        Cependant, ce n’est pas la seule manière de conclure les points et aujourd’hui les attaquants sont des joueurs qui ne viennent pas forcément au filet systématiquement…

        J’aurai l’occasion, je pense, dans le futur, de vous préciser mon point de vue étayé aussi par des recherches précises et des stats !

    • Duong 2 janvier 2011 at 10:06

      il ne s’agit pas tellement de faire des points gagnants mais d’imposer son jeu : Nadal impose incontestablement son jeu (plus qu’un Murray passif, l’autre différence avec Murray étant à mon sens autant un service plus régulier que son coup droit plus assassin) mais de toute façon pour gagner un point, il ne faut pas faire la faute et le tennis actuel me semble quand même plus basé sur les fautes que par le passé.
      Même Fed ne fait pas que des coups gagnants et tient souvent la balle jusqu’à la faute de l’adversaire, mais c’est vrai qu’il a tendance à prendre des risques, notamment contre Nadal : on a un type qui impose tranquillement son jeu (Nadal) et Fed en face qui tente plus de coups, mais sur le long terme, c’est pas forcément payant … (de toute façon c’est son jeu il a pas le choix)

  32. Jérôme 2 janvier 2011 at 09:48

    Salut et meilleurs voeux à tous les 15 lovers pour la nouvelle année.

    Bonheur, santé, prospérité. Les satisfactions tennistiques viendront en surplus. :-)

    Je n’ai vu qu’un petit bout de la finale de l’exhibition d’Adu Dhabi et franchement, c’était comme son nom l’indique un match d’exhib. Le niveau n’était pas extra, même s’il y a eu quelques très beaux coups. Normal d’ailleurs qu’il y ait eu des beaux coups puisque les joueurs ont tenté. Surtout Fed d’ailleurs qui, comme le relèvait Duong, a essayé des choses nouvelles. Il nous a resservi du service volée, et surtout il s’est essayé à mettre des gros missiles de coup droit d’à peu près n’importe quel point du court.

    Pour moi, c’est juste ça qui explique le résultat d’hier : pas plus significatif que ceux de leurs précédentes exhibs en Suisse et en Espagne.

    Contrairement à Duong, je n’ai pas attendu la dernière finale du Masters pour penser que Federer a les armes pour battre Nadal. Sur surfaces rapides, il les a toujours eues. Djokovic, Murray et Del Potro aussi les ont ces armes. Pour eux, c’est juste une question de santé, de mental, de forme du jour.

    Pour moi, dans cet OA 2011, Nadal et Federer sont favoris ex-aequo.

    • Duong 2 janvier 2011 at 10:09

      oui sur surfaces rapides il a toujours eu les armes pour battre Nadal, mais je suis quand même forcément plus circonspect pour un Fed âgé, et face à un Nadal et d’autres joueurs en pleine force de l’âge … pour moi ce Fed est moins puissant et rapide qu’avant mais plus costaud en revers et il me semble avoir bien progressé à la volée.

    • Jeanne 2 janvier 2011 at 13:15

      « bien progressé à la volée », je me demande s’il ne retrouve finalement pas son haut niveau de début de carrière (type 2002 – 2003) option légèrement mise de côté pour progresser en fond de court et tenter de gagner Roland.

    • Patricia 3 janvier 2011 at 19:45

      Je souhaite vivement pour ma part le re-match de l’AO 2009, comme je le souhaitais à l’USO et aux Masters. Pour ces 3 là, je suis également convaincue des chances de Doudou et des progrès de Nadal.

      Itou pour Wim d’ailleurs ; ça reste le meilleur moyen d’avoir du combat au couteau en finale sans échanges d’aces/services gagnants (en tous cas en présence d’un des protagonistes ; un Gasquet/Murray pourrait être tout à fait gouleyant à Wim)

  33. Marc 2 janvier 2011 at 10:15

    Salut à tous,

    je vois qu’on démarre sur de bonnes bases, avec un petit débrief du 1er Federer/Nadal du 1er janvier, ça promet une marée de posts quand on va rentrer dans le dur et débuter l’OA !
    J’ai lu aussi des débats passionnés sur la rivalité Sampras/Agassi, avec, en plus de la passion, des tonnes de mauvaise foi pour enrober le tout !

    Heureux de vous lire régulièrement, mais peu disponible pour contribuer, je vous souhaite à tous une excellente année 2011, avec beaucoup de bonheur et de succès.

    Merci à tous les auteurs et modérateurs pour nous permettre de vivre notre passion, et 1000 mercis à Guillaume et Marie-Jo de nous héberger chez eux.

    J’ai vu que Franck V le fils prodigue était de retour : c’est bien qu’il recommence à poster, est-ce qu’il va nous pondre un jour un article ? Je suis impressionné par Duong, véritable passionné qui tartine des posts, a tout vu, a toutes les stats…Impressionnant !

    J’espère un jour retrouver le temps et l’inspiration pour ponddre quelques articles comme je le faisais à l’époque SV et au tout début de 15LT, mais ça va être dur…

    Amitiés à tous, et bonjour à tous les nouveaux.

    Marc

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis