Flushing : Les Bêtes de Foire

By  | 2 septembre 2013 | Filed under: Actualité
Approchez, Mesdames et Messieurs, approchez, vous ne le regretterez pas !

Approchez, venez voir un spectacle comme jamais vous n’en avez encore vu. 

Oui, car ce qui se cache ici est unique, Mesdames et Messieurs, j’ai bien dit unique. Entrez et vous verrez des créatures démoniaques effrayantes, terrifiantes. Entrez et vous éprouverez pour la première fois la véritable épouvante. Mais… entrez et vous verrez également des miracles s’accomplir. Car ici, les lois de la physique ne s’appliquent pas. Entrez et vous verrez un monde qui n’est pas régi par les mêmes règles que le vôtre.

Nos bêtes de foire sont là, derrière ce rideau, prêts à vous faire vivre une expérience exceptionnelle.

Voyez plutôt, Mesdames et Messieurs. Voyez plutôt la première partie du programme qui vous attend !

Pour vous mettre l’eau à la bouche, vous verrez deux bêtes sauvages venues des contrées les plus reculées de l’Europe s’étriper jusqu’à la mort : d’un côté un pou géant que nos hommes ont repéré à son urine fluo avant de parvenir à la ferrer après une âpre lutte suante et sanguinaire ; de l’autre côté, un animal hirsute découvert dans une sombre forêt slave, et je peux vous promettre qu’une bête de ce type, ça révise vos notions d’inesthétique à jamais. Qui l’emportera du pou ou de l’ours ? Le pou, sans doute, à l’usure, mais après un âpre combat de plusieurs heures, à n’en pas douter !

Raonic, le chaînon manquant

Mais cela n’était qu’un amuse-bouche car nous avons dans notre réserve un homme que l’on pensait disparu depuis longtemps. Oui, Mesdames et Messieurs, un Homme de Néandertal, un vrai, venu du fin fond des âges ! Mais faites attention, Mesdames et Messieurs, car, fort de sa masse, il cherchera à vous estourbir. Il a en outre la capacité d’éparpiller un dangereux gaz qu’espèrent certains compatriotes depuis longtemps ! Cet homme de Neandertal, lorsqu’il sera au nicol réfléchi, je n’en connais pas beaucoup parmi vous qui ne prendront leur jambe à leur cou. Aurez-vous simplement le courage de le regarder ?

Vous pensez peut-être qu’il s’agit là du comble de l’effroi ? C’est donc que vous êtes naïfs ! Oui, Mesdames et Messieurs, croyez-le ou ne le croyez pas, vous serez bien obligés de le constater par vous-mêmes… nous avons avec nous le terr -hiiiii!!- ble Minotaure ! Ce monstre assoiffé de sang, jamais rassasié par les cadavres de ses ennemis, n’aime rien tant que l’odeur du sang provenant des carnages qu’il effectue. Croyez-vous qu’il n’a d’altier que le port de tête ? Vous vous ferez votre propre opinion car aujourd’hui, spécialement pour vous, nous lui donnerons en pâture, échappé des dédales de notre chapiteau, un superbe colly dont les pattes revers ne devraient représenter qu’une défense de moustique face à la force monstrueuse du terr -hiiiii!!- fiant Minotaure.

Le coq allemand parviendra-t-il à enfourner le taureau ibère?

Mais reprenez confiance, Mesdames et Messieurs, car tout ne sera pas que tourmente. La suite du programme vous permettra d’assister à des miracles en pagaille. Car un Être exceptionnel a décidé de choisir notre modeste établissement pour prodiguer Ses soins à tous ceux qui se présentent à Lui. Et je peux vous assurer que la fluette demoiselle en robe « raies d’eau » qui s’est portée volontaire aujourd’hui n’a pas fait d’erreur en venant Le rencontrer, car – ô j’ai moi-même tant mis de temps à l’admettre – c’est bien une incarnation de Dieu lui-même qui lui portera toute son attention deux heures durant. Et il n’est pas exclu, durant ces deux heures, d’assister à quelques prodiges que Lui seul peur réaliser. Alors croyez-moi, Lui seul en vaut le détour car dès que vous L’aurez vu, à jamais votre vie sera changée.

Oui, Mesdames et Messieurs, en entrant, vous assisterez à tout cela. Et je sais que vous vous interrogez. « Tout cela est-il bien réel ? Cela est-il bien possible ? Ne voilà pas un bonimenteur cherchant à nous escroquer notre argent ? » Alors pour vous prouvez ma bonne foi, vous pourrez assister à cette première partie du programme gratuitement. Oui, Mesdames et Messieurs : gratuitement. Et vous pourrez ensuite décider en votre âme et conscience si la seconde partie vaut la peine ou non de vous délester de quelques deniers.

Dans cette deuxième partie, mes bonnes gens, vous assisterez tout d’abord à un improbable combat de véritables fossiles vivants. Allez ! You ! Vite, courez voir d’un côté la momie ambulante plusieurs fois centenaire et revenue bien des fois d’entre les morts, mais toujours prête à partir au combat et à ne jamais lâcher prise lorsqu’elle a pris sa proie dans sa mâchoire carrée. Allez ! You ! Z’allez voir ce que vous allez voir, de l’autre côté, avec un martial et bipolaire loup-garou russe venu des steppes de la Sibérie : avec lui, vous ne savez jamais quel visage il vous présentera : celui du bon Dr Youz, distribuant pains, pêches, beignes et châtaignes alentours ou celui de Mr Mischa, se réservant à lui-seul les pains, pêches, beignes et châtaignes ? Le Dr Youz devrait toutefois ramener dans sa tombe la momie vociférante.

Dans cette seconde partie de programme, vous verrez aussi, Mesdames et Messieurs, une lutte étrange, mystérieuse et fascinante. Oui, Mesdames et Messieurs, je vous l’annonce : le Comte Dracula lui-même est là, venu de contrées orientales lointaines, et il tentera de planter ses crocs acérés sur un adversaire de choix, j’ai nommé l’Homme Invisible. Non, vous ne rêvez pas! Il est là, tapi dans l’ombre, l’Homme Invisible, qu’on ne voit jamais, pourtant bien souvent présent. Avec eux, de vos applaudissements, serez-vous ingrats ? No ! Les rixes qu’ils vous promettent valent le détour, surtout lorsque le Comte Dracula décidera de jouer son Joker en évidant l’Homme Invisible de son sang. Alors, après un début de bataille acharné, vous découvrirez la colère d’un vampire que l’on dérange.

Nous n'osons nommer cet affreux jojo qu'aux vices innommables qu'il commet.

Après ces frissons d’angoisse, vos nerfs ayant été mis à rude épreuve, nous vous proposerons une petite respiration. Car après tant de barbaries sauvages, il nous faudra faire place nette. Nos deux croque-morts auront du pain sur la planche pour ramasser les morts avant le magnifique final que nous vous préparons. Croyez-vous que pleins de sang, un mur et un plafond à laver les effraient? Que nenni. Venu d’Ostrava,  le plus âgé des deux sait travailler avec efficacité pour le nettoyage à sec. Servant de mentor, il apprend le métier à son jeune apprenti Écossais dont il est très fier. Car celui qu’il considère comme son fils, te mine le moral en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.  Lorsqu’ils auront nettoyer la place des rebuts pourra débuter le clou du spectacle!

Oui, Mesdames et Messieurs, car le clou du spectacle est encore à venir. Nous avons bien évidemment gardé le meilleur pour la fin, croyez-le bien. Et vous ne serez pas déçus, oh non, vous ne le serez pas, en assistant au spectacle final. Car, c’t année, nous avons décidé de franchir le seuil ultime de la barbarie. C’est d’une mise à mort qu’il s’agit. La mort par… décapitation! En effet, nous avons dans nos rangs un repris de justice, un  Berbère dishgracieux, informe de naissance, en témoignent ses cuisses difformes. Pourtant repoussant, vous éprouverez peut-être un peu de pitié pour lui, lorsque vous verrez le sort que lui réserve notre bûcheron fou, un bourrin barbu des montagnes, un sociopathe ayant grandi dans l’éloignement profond de toute civilisation est déjà en train d’aiguiser sa hache. Vous l’entendez grogner, là derrière, n’est-ce pas? Il est prêt, de son revers de hache, à décapiter le Berbère dishgracieux. Oh, ça ne sera pas joli, ça non, car notre bûcheron n’a pas l’habitude de travailler de manière chirurgicale. Que non! Il aime les bains de sang qui se prolongent. Croyez-moi, il vous faudra avoir le cœur bien accroché pour assister à ce spectacle, car lorsqu’il en aura terminé, il y en aura partout, éparpillé, émietté que sera sa malheureuse victime.

Alors Mesdames et Messieurs, êtes-vous prêts à éprouver le grand frisson? Êtes-vous prêts à surpasser vos peurs animales et à traverser le rideau?

Attention, car le spectacle commence!

About 

Tags:

581 Responses to Flushing : Les Bêtes de Foire

  1. Kaelin 3 septembre 2013 at 11:30

    et merci bcp Elmar pour l’article, excellent !

    merci également à Conchita et Patricia pour le match calling à des heures aussi indues!

  2. May 3 septembre 2013 at 15:23

    Federer a une petite pensée pour ses fans.

    “When I lose, people are shellshocked to see me play this way… But there’s no doubt about it, I’m trying hard out there trying to make it work. Sometimes it just doesn’t happen.”

    Si Hewitt ou Robredo peuvent revenir à un bon niveau alors qu’ils n’ont pas 30 % du panel technique de Federer, il n’y a aucune raison pour qu’il arrête sa carrière après cette rude année. Peut-être qu’une petite pause s’impose pour retrouver l’envie, la motivation car l’éloignement du circuit pourrait soit l’encourager à continuer car la compèt’ lui manque trop, soit il reconnait qu’il n’a plus la niak pour parcourir le monde juste pour renvoyer une boule jaune de l’autre côté d’un filet et qu’il trouve d’autres centres intérêts ailleurs…

    Je ne suis pas loin de penser que c’est sa pire défaite, car la manière, le lieu, l’opposition, les enjeux, rien ne pouvait laisser présager le résultat de cette nuit pas même sa défaite contre un grand Stakhovsky qui n’a plus revu le jour depuis d’ailleurs.
    Je n’ai pas vu le match mais Robredo a été bon mais pas extraordinaire d’après les commentaires et même du point de vu de l’interessé qui avoue avoir été à côté de la plaque.

    Il avait annoncé une année de transition… une transition oui mais vers où, vers quoi ?

    • Remy 3 septembre 2013 at 15:49

      Fed parle sans langue de bois et est motivé.
      Haas, Robredo, Ferrer, Youzhny jouent bien encore, y a pas de raison.
      Surtout que malgré la défaite, on avait 2 joueurs de classes différentes sur le terrain.
      Fedou a sorti des coups magnifiques, des coups droits fulgurants et une amour de feinte d’amortie / slice de coup droit en fond de cours.

      La défaite fait mal, mais il devait convertir quelques balles de break, il a plusieurs occasions franches de le faire et c’est pas Robredo qui les sauvaient.
      Il devait gagner cette nuit.

  3. antsiran23 3 septembre 2013 at 15:46

    Ce qui est chiant avec Federer c’est qu’à chaque fois qu’il tombe, il dit qu’il va travailler encore plus dur pour remonter la pente, reprendre de la confiance. Et les matchs se suivent et ses défaites se ressemblent. Il perd en jouant mal. Il devrait arrêter de s’entraîner et revenir les mains dans les poches, une clope au bec et dire « je vais tous vous exécuter bande de nains ». Le géant n’est plus que l’ombre de lui-même. Il est prévisible, il ne surprend plus (sauf par sa médiocrité). On le voit préparer ses amorties avant même qu’il ne pense à les faire, et les prunes qu’il envoie (quand elle sont vraiment fortes) il les dirige dans la raquette de son adversaire. PREVISIBLE ! Federer est devenu prévisible. Le comble.
    Je ne sais pas s’il va retrouver le chemin de la victoire mais ce que je sais c’est que nous n’avons plus de joueur imprévisible (hormis Gasquet mais on sait qu’il va cesser de l’être dès qu’il jouera les mecs qui le devancent au classement). Et çà nous donne le tournoi le plus chiant depuis le début de l’année.
    Fait chier cet US OPEN.
    PS : je ne vois pas comment on peut espérer que Federer se qualifie pour les Masters ??? Pour se la faire mettre grave par ses opposants, bien plus forts que lui désormais ???

    • Remy 3 septembre 2013 at 15:54

      non mais Fed ira aux Masters hein.
      Il a 600 points d’avance sur Tsonga, Gasquet et Stan.
      900 sur Raonic.

      Parmi ces 4 la, y en a pas 2 qui vont lui passer devant.
      No souci.

      Et je parle pas des forfaits.

  4. Antoine 3 septembre 2013 at 15:48

    Richie a donc passé le cap, battu Rahan en sauvant une balle de match au passage (pas deux Patricia mais à 4h30 du mat, on voit souvent double), le tout en cinq sets et 4h40 en ayant pris 39 aces dans la trobnche au passage. C’est très bien. S’il avait perdu ce match, Rahan lui passait devant au classement, de surcroit. Malheureusement pour Richie, au tour suivant, c’est Ferrer. C’est pas tant que son H2H soit désastreux contre lui, il est meilleur que cleui de Robredo contre Roger, c’est juste que venant de joueur près de cinq heures, Richie sera cuit. Dans une interview récente, il reconnaissait très franchement sa faiblesse physique. David a joué quatre heures aussi mais pour lui, c’est un match normal. Bref, cela ne laisse pas beaucoup de chances à Richie.

    Pour Nadal, c’est tout bon en revanche: Robredo, puis son ami Ferrer. Il est donc quasiment en finale et sans doute sans trop se fatiguer de surcroit. Kohly a gagné le premier set contre le court du jeu, ayant marqué très peu de points sur le service de Nadal au premier et j’ai laissé tomber quand j’ai vu que Nadal prenait logiquement l’ascendant. le résulat final ne faisait pas un pli.

    Nadal va sans doute gagner ce tournoi dont il était de toute façon favori. Les seuls qui peuvent le battre sont Djoko et Murray et surtout Murray à mon avis mais pour l’avoir vu jouer un peu hier et donc gagner assez facilement malgré un pourcentage de premières indigne, un truc m’est apparu clairement, à savoir que Nadal prend la balle nettement plus tôt qu’avant, est donc plus agressif, fait plus de fautes mais beaucoup plus de points gagnats ou de fautes provoquées chez l’autre. Bref, je pense que Djoko a raison quand il dit qu’il est sur que Nadal s’est entrainé spécifiquement sur ce point. Reste simplement qu’il est quand même vulnérable car il ne sert pas bien et que comme il le dit lui même s’il n’a pas été breaké ce n’est pas parce qu’il sert comme il y a trois ans mais parce qu’il joue (très) bien depuis sa ligne de fond. Mais contre un grand relanceur, cela peut être différent, donc Murray ou Djoko auront sans doute leur chance sauf s’ils se détrusient durant cinq heures et demie en demie finale s’ils sont bien là tous les deux….

    Un mot a froid sur le non match de Roger hier: ce n’est pas que Robredo n’avait plus peur de lui: Robredo n’a jamais pensé gagner ce match jusqu’à ce qu’il serve pour le match mais pour reprendre son expression, Roger s’est auto-détruit tout seul comme un grand avec ses 45 fautes directes et son incapacité étonnante à louper ses très nombreuses occasions de breaker: 2 sur 16, c’est assez pitoyable…Un jour sans…

    Le problème est que les jours sans il y en a de plus en plus : à Roland Garros, il fait trois très bons premiers matchs, un match assez bon ensuite contre Gilou et un non match contre Jo. A Wimbledon, un excellent premier tour, puis un match moyen et même mauvais en retour contre Stak. Et là, à nouveau trois matchs excellents puis un match médiocre. Dans les bons jours, il continue à jouer très bien comme si de rien n’était mais a de plus en plus de mauvais jours et tombe à un niveau qu’il a rarement atteint, le tout avec les conséquences sur les résulats et le classement. C’est ce qui se passe normalement quand un joueur viellit: il est toujours capable de jouer comme au bon vieux temps mais de moins en moins souvent et joue de plus en plus souvent à un niveau médiocre. En ce qui le concerne, il n’est pas suffisamment âgé pour que ce soit l’explication principale qui est certainement lié à ses problèmes de dos, de mauvais résultats et de perte de confiance en résultant. NI Robredo, ni Hewitt, ni plein d’autre trentenaires ne sont plus jeune que lui, ou d’à peine qq mois, et jamais les vieux n’ont été à pareille fête. Les types jouent mieux à 30 ans qu’à 25 désormais, comme Ferrer et tant d’autres (l’ATP a pondu un bon artici_le remlpli de stats sur le sujet)…On verra bien ce qui se passe mais c’était quand même très étonnant de voir cela après ses trois premiers matchs et comme ce n’est plus la première fois que cela se produit, on devrait être moins étonné la prochaine fois….

    J’ai quand même regardé les stats tout à l’heure et vu qu’il a quand même perdu 20 points à la volée (32/52) et vu la confirmation de ce que je disais hier de son service en seconde balle: très mauvais choix de zones, tout particulièrement côté égalité et alors qu’il a fait le point 9 fois sur 13 quand il a frapé extérieur (un seule fois côté égalité, 12 fois côté avantage), sur les autres zones, le bilan est catastrophique: seulement 7 points gagnés sur 21…Et quand on regarde la vitesse au service sur ces secondes balles, ce n’est pas terrible du tout. Robredo n’a eu aucune peine à l’égorger en retournant ses kicks bien derrière sa ligne, une pratique qui dégoute Jérome mais qui n’est pas interdite par le règlement….La parade, c’est de servir extérieur, ce que Roger n’a pas fait du tout (un seul service) côté égalité alors qu’il l’a fait deux fois sur trois côté avantage…. Tout cela alors que Roger était en tête du tournoi, juste derrière Nadal pour être exact, sur le pourcentage de points remportés sur seconde balle. Ce n’est pas la raison de sa défaite et c’est même anecdotique puisqu’il a remporté tous ses jeux de service facilement, voire très facilement aux deux derniers sets (contrairement au premier), sauf les deux ou il se vautre complètement…

  5. Le concombre masqué 3 septembre 2013 at 15:52

    Je sors d’une très longue période de mutisme qui s’est imposée pour des raisons diverses et variées, frappé de stupeur par Roger qui se prend 3 sets secs contre l’adversaire de Young.

    Tommy Robredo n’existe pas.

    Tommy Ro-fucking-bredo doesn’t fucking exist.
    (+1000 green lil bro)

    • Sylvie 3 septembre 2013 at 19:45

      Contente de te relire !

    • Alexis 3 septembre 2013 at 19:53

      Tout pareil!
      (Et toujours le plaisir de lire les articles et de suivre les discussions au jour le jour, merci à tous!)

    • Nath 3 septembre 2013 at 20:25

      Ah, je me demandais si tu allais faire une apparition pour l’occasion !
      (en lisant le post de Karim en plus)

  6. Antoine 3 septembre 2013 at 18:29

    @Patricia

    J’ai été jeté un oeil sur la prose du sieur Jeff et les prinicpes qui régissent son mode de classement. Les critiques qu’il adresse au classement ATP tel qu’il existe sont absolument valables à mes yeux et les solutions qu’il propose également. En particulier, je suis depuis longtemps convaincu que le classement devrait tenir compte de qui on bat à tel ou tel tour d’un tournoi et pas seulement du tournoi et du tour en question. Tenir compte des points acquis de façon décroissante dans le temps est également valable, surtout si l’on corrige l’effet d’augementation de la volatilité du classement que cela est susceptible de générer en prenant en compte les points acquis sur une période de deux ans. Et un classement par surface pour désigner les têtes de série dans un tournoi est évidemment également valable à mes yeux. Sur le plan des principes, tout ceci me parait bon mais je n’ai pas lu le mode de calcul excat qui est effectué, de même que je n’ai pas lu non plus ses classements car quand je tape : http://tennisabstract.com/jrank/atp.html, je tombe sur une page presque vide…

    Là ou je suis beaucoup plus réservé, c’est sur la valeur prédictive du classement. Contrairement à ce qu’il dit, le classement ATP n’est pas censé avoir une valeur prédictive: il ne fait que refléter les performances moyennes sur les douze derniers mois et, puisqu’il est construit sur douze mois glissants, il donne un classement qui représente la valeur relative des joueurs d’il y a six mois en réalité. Néanmoins quand un joueur mieux classé qu’un autre le rencontre, il va le battre plus souvent que l’inverse et le classement ATP a donc une légère valeur prédictive. Son propre classement qui reflète mieux le niveau des uns et des autres a donc logiquement une valeur prédictive plus élevée que le classement ATP mais c’est sans doute tout. Je ne l’utiliserais pas les yeux fermés pour faire des paris…

    Néanmoins, c’est intéressant. Je ne sais pas s’il donne le détail de son mode de calcul et surtout de ses résultats et je pense que ce n’est pas le cas s’il a une valeur prédictive relativement élevé pour une raison simple: si c’est le cas, son calssement peut facilement être bricolé pour etre transformé en machine a paris automatiques avec à la clé un profit certain (en moyenne bien sur: on parie sur tous les matchs d’un tournoi). Mais si beaucoup se mettent à l’utiliser pour cela, cela fera bouger les cotes et ton ami Jeff ne gagnera plus d’argent ou moins….

    Il dit pour l’avoir testé que le H2H n’a pas de portée mais ajoute un bémol de taille: le H2H n’a effectivement pas de portée quand il y a eu peu de rencontres entre les deux ou quand il est à peu près équilibré. En revanche, il n’exclue pas qu’il en ait une lorsque’il y a eu beaucoup de matchs. A mes yeux, il faut non seulement pas mal de matchs, mais également qu’il soit très déséquilibré, sinon, cela ne vaut effectivement absolument rien. IL a donc raison de minorer le H2H qui n’est qu’un indicateur rarement fiable, sauf quand un joueur mène 10 ou 12-0 et sans certitude quand au résulat du match suivant comme le montre de multiples exemples récents.

    • Colin 3 septembre 2013 at 18:54

      « sans certitude quand au résulat du match suivant comme le montre de multiples exemples récents »
      Je ne vois absolument pas de quel(s) exemple(s) récent(s) tu veux parler Antoine. Mais alors, vraiment pas.

    • Patricia 3 septembre 2013 at 20:52

      Je sais pas pourquoi ce lien bug en effet (il marche quand on le rafraîchit) mais là ça marche (bas de page) : http://www.tennisabstract.com/ et tu cliques sur les JRanks.

      Quelques problématiques commune à vous deux :

      http://heavytopspin.com/2011/08/06/the-problem-with-unforced-errors/
      http://heavytopspin.com/category/surface-speed/ (c’est la page récapitulative, il faut lire en particulier les deux ci-dessous)

      • Patricia 3 septembre 2013 at 21:11

        http://heavytopspin.com/2011/09/13/the-speed-of-every-surface/ et http://heavytopspin.com/2012/11/07/the-speed-of-every-surface-redux/

        A propos du caractère prédictif : son but n’est pas de le rendre assez prédictif pour faciliter les paris ; professionnellement, il a gagné sa vie notamment avec une boîte où il vendait ses stats originales aux équipes de baseball (il a fait des trucs inédits dans le sport le plus fan de stats qui soit), pour améliorer leur stratégie.

        Un intérêt (outre le fait de mieux refléter les forces en présence, ce qui permet une « lecture » du circuit pour le public) serait à mon sens l’attribution des têtes de séries avec des tirages éventuellement moins déséquilibrés et des parcours plus poussés pour certains épouvantails.

  7. Sylvie 3 septembre 2013 at 20:04

    J’ai hésité mais j’y vais aussi de mon commentaire sur la défaite de Fed. Je m’étais installée tranquillou pour le voir jouer lui donnant peu de chances de passer les quarts et me disant que ce serait certainement sa dernière victoire (ce dont je ne doutais pas) et j’espérais qu’elle serait plaisante à voir. J’ai vite déchanté. Après le premier débreak, le voyant mener 4/3 et se procurer une balle de break j’étais confiante : il allait remettre l’église au milieu du village. Un break plus tard, je trouvais que ce set prenait une sale tournure : le Fed tirait la tronche, commettait des grosses fautes et loupait des occases. Mais il débreakait de belle façon une fois encore et jouait quand même parfois très bien. Je restais confiante. Après la perte du premier set sur deux montées en chaussettes et un ace de Tommy, j’ai jeté l’éponge. Il était tard et j’avais un mauvais feeling.

    Le résultat ne m’a pas surprise mais le score oui. Perdre en trois sets contre Robredo, un joueur qui ne lui avait jamais posé problème c’est tout de même triste. surtout que ce dernier a été solide sans plus. Il a bien joué mais rien qui n’aurait du inquiéter Federer. Ça fout un coup au moral quand même.

    Comme le dit Antoine, rien ne laissait envisager ce scénario au vu des matches précédents mais effectivement, ces jours sans, ces trous se multiplient.

    Je ne crois pas du tout à la démotivation et je le crois sincère quand il dit qu’il bosse dur. Je pense qu’il va mettre toute sa fierté à tenter de revenir si son corps lui permet. Il ne partira pas là-dessus.

    A force d’échecs, le doute est vraiment palpable et j’imagine que lire en permanence que l’on est foutu et se sentir pousser vers la sortie ça doit finir par entrer dans la caboche. Je l’ai senti vulnérable sur sa conférence de presse. C’est rare qu’il admette ses doutes ainsi mais on le sent atteint.

    Paradoxalement ça me le rend plus attachant, j’ai envie de le soutenir encore plus en espérant le voir revenir et claquer quelques belles perfs en vieux lion fier. Je suis sûre que ce jour là j’aurais les yeux humides et j’espère que cela se produira. On l’a tellement souvent enterré, je suis sûre qu’il en a encore sous le pied. Peut-être pas pour un GC mais pour quelques belles victoires.

    • Don J 3 septembre 2013 at 22:17

      En lisant ton comm Sylvie, je me suis fais la réflexion que lui aussi devait être bien surpris par ces prestations, depuis 2004, est-ce que ça lui est arrivé d’être dans cette situation de « non-match » ?

      Il va devoir réapprendre à perdre, à ne pas être favori, à ce que son adversaire ne soit plus sous pression (avant le match, pendant le match, sur les points importants…), à trouver des solutions tactiques plus rapidement, puisqu’il ne peut plus se contenter de surclasser l’autre, il lui faut plus de roublardise, je trouve que Hewitt et Haas sont des exemples à ce compte. Est-ce que Fed est un si grand maître tactique que ça finalement ?

      Il n’a jamais été dans la peau d’un Santoro ou d’un Clément qui se bat avec ses moyens, ou d’un Hewitt, un PHM, un Blake, qui reviennent de blessures, en mettant leurs tripes sur le terrain. Il manque de ce type d’expérience, il s’est nourrit de succès tout ce temps, alors que la défaite est omniprésente pour 95% des joueurs.

      Je ne sais pas s’il peut effectuer une telle transition, tellement il a été dominateur avant, je crains que pour de tels champions, le déclin soit inacceptable…

  8. Sylvie 3 septembre 2013 at 20:11

    Article sympa qui résume bien ce que certains ici ou ailleurs ont ressenti en voyant jouer Federer et pourquoi ils le trouvent unique.

    http://www.rue89.com/rue89-sport/2013/09/03/fascinant-federer-declin-si-seulement-avait-ete-pianiste-245403

    • Remy 3 septembre 2013 at 20:23

      Voila une belle déclaration d’amour dans laquelle je me retrouve complètement.
      Putain il me manquera

    • Sylvie 3 septembre 2013 at 20:42

      Moi aussi il me manquera :(

    • Elmar 3 septembre 2013 at 21:54

      Bel article.

      Pour ma part, son déclin progressif me permet petit à petit de me désinhiber de ma federero-dépendance. Le choc sera moins brutal, même si je sais que j’aurai forcément la sensation d’être amputé d’un pan de mon existence le jour où…

      Oui oui, j’assume mes propos.

  9. Sylvie 3 septembre 2013 at 20:19

    Je viens seulement de lire l’article dans le détail : j’avais compris l’idée mais je n’avais pas tout décodé. Il m’a parfois fallu deux lectures mais c’est une présentation originale.

    • Elmar 3 septembre 2013 at 20:26

      C’est sympa.d’avoir un petit mot pour l’article, passé forcément inaperçu après le cataclysme d’hier

    • Sylvie 3 septembre 2013 at 20:41

      Je déteste commenter les matches en ignorant l’article et celui qui s’est fatigué à l’écrire surtout quand, comme moi, on en a peu écrit. Je passe souvent en coup de vent, alors lire avec attention des articles parfois longs, je n’ai pas toujours le temps et je le regrette parce que le niveau ici est quand même fabuleux et tous les auteurs se surpassent. J’ai une question : Dracula c’est Djoko ? Je voyais plutôt Murray avec sa tête de vampirou.

      • Elmar 3 septembre 2013 at 20:43

        Lis la légende de la photo!

      • Sylvie 3 septembre 2013 at 20:53

        Oui c’est Djoko mais je voulais dire que je trouvais que Murray avait plus une tête de vampire. Mais Djoko doit saigner ses adversaires c’est l’idée ?

        • Elmar 3 septembre 2013 at 21:02

          Djoko est un vampire s(éd)uc(t)eur.

      • Elmar 3 septembre 2013 at 21:42

        Bon, j’ai un peu plus de temps pour développer ma pensée. Murray, je lui réservais le rôle de croque-mort, à cause de son côté disciple du Riant Tchèque et parce qu’il tire lui-même toujours la tronche. En plus, c’est pas impossible qu’il ramasse les morts sur ce tournoi, on verra. Sinon, c’est vrai que physiquement, il a un peu les canines de Dracula, mais la ressemblance s’arrête là, car Murray n’a rien de plaisant contrairement à Dracula aux apparences si charmeuses.

        Djoko a le physique de l’emploi, très élancé, gracile, les cheveux très noirs et le sourire enjôleur. Oui, Djoko est un séducteur façon Dracula, mais c’est pour mieux niquer sa proie car d’un autre côté, il plante aussi ses crocs sur l’adversaire et le suce jusqu’à la moelle, sur les plans tant physique que mental.

        • Sylvie 3 septembre 2013 at 21:52

          C’est vrai que croque mort ce n’est pas mal non plus. Je n’avais pas pensé au côté séducteur de Dracula, effectivement. Il te séduit pour mieux te sucer le sang, ça lui convient bien au joker.

  10. Nath 3 septembre 2013 at 20:49

    Je suis fatiguée rien qu’à voir Youyou se débattre contre la Teigne. Ce joueur ne cesse de m’impressionner, même si la rubrique « keys to the match » raconte qu’il fait trop de fautes directes.
    Ah ben tiens débreak du Russe à 5-4 !

  11. Nath 3 septembre 2013 at 21:06

    Et 3° set gagné par la Teigne au jeu décisif. Le public soutient plutôt l’ancien vainqueur.

  12. Elmar 3 septembre 2013 at 21:13

    Hewitt est devenu plus créatif que Roger. Tout fout le camp.

  13. Nath 3 septembre 2013 at 21:34

    2 RLL de suite de Youyou pour débreaker. Tu tiens ton service et tu prends ce set maintenant !

  14. Nath 3 septembre 2013 at 21:42

    Break blanc Youzhny dans un jeu désastreux avec 2 doubles de la part de la Teigne. 5-4 service à suivre.

  15. Elmar 3 septembre 2013 at 21:45

    Purée, j’ai quitté à 4-1, pour moi c’était une affaire pliée, parce que la Teigne jouait juste et Youyou semblait avoir eu la tête complètement retournée… Je suis très surpris – comme souvent en tennis ! – de voir que la situation s’est inversée.

  16. Elmar 3 septembre 2013 at 21:47

    Soyouz nie la défaite russe.

    • Alexis 3 septembre 2013 at 22:50

      Oh le boulet je viens juste de comprendre.

      • Nath 3 septembre 2013 at 22:54

        Moi c’est la louve qui m’a posé le plus de problèmes…

  17. Elmar 3 septembre 2013 at 21:49

    Purée, je m’étais promis d’arrêter ces conneries, désolé.

    La teigne s’est transformée en louve itinérante.

  18. Nath 3 septembre 2013 at 21:50

    Bon, 5° set. Les stats d’après l’ATP sont de 31 gagnés sur 50 pour la Teigne (auxquels il faut ajouter son 2° tour contre JMDP, soit 62,7%) vs 19/31 pour Youzhny (61,3%).

  19. Elmar 3 septembre 2013 at 21:51

    Au secouuuuurs! Aidez-moi, l’est temps, non?, d’arrêter ces conneries…

    Je m’enfonce…

  20. Alexis 3 septembre 2013 at 22:03

    Match très spectaculaire en ce début de 5e set entre hew et you (ça colle avec la louve)! C’est bon de regarder du tennis sans pression, juste pour le plaisir du jeu… allez, que le meilleur gagne mais ait un revers à une main.

    • Elmar 3 septembre 2013 at 22:07

      « Allez! You! Vite! Allez! You! Z’allez voir ce que vous allez voir. »

    • Alexis 3 septembre 2013 at 22:23

      Allez! Regardez vite ce match de vieux roidi(s) ou z’n’y verrez que du feu, dirai-je pour partager ton sort.

  21. Patricia 3 septembre 2013 at 22:16

    vous arrivez à trouver un streaming ? Une demi heure que j’erre comme une âme en peine (Attention, aucun nom de joueur ne se dissimule dans cette phrase)….

    • Alexis 3 septembre 2013 at 22:25

      Ou castamp sur livescorehunter très bien en cette bonne ville de Montpellie, et non, je ne sais pas copier un lien.

      • Patricia 3 septembre 2013 at 22:31

        En fait c’est ma bécane qu’il fallait redémarrer ! Merci !

  22. Don J 3 septembre 2013 at 22:29

    Ils veulent pas le finir ce match les papys :-)

  23. Sylvie 3 septembre 2013 at 22:31

    C’est là qu’un gros service ça aide

  24. Nath 3 septembre 2013 at 22:34

    5 partout, rien ne me sera épargné.

  25. Patricia 3 septembre 2013 at 22:35

    wow, superbes, les papys ! Quels revers !

  26. Alexis 3 septembre 2013 at 22:36

    M’enfin ça joue bien dans l’ensemble non?

    • Don J 3 septembre 2013 at 22:40

      c’était un peu mou tout à l’heure au 3ème set, mais là dans le set décisif, ça s’anime pas mal !

  27. Don J 3 septembre 2013 at 22:42

    Qui vote pour un débreak de Hewitt à 5-6 ?

  28. Nath 3 septembre 2013 at 22:43

    Quel que soit le résultat final, l’un d’eux aura des regrets je pense.

  29. Alexis 3 septembre 2013 at 22:44

    Et 3 fautes directes d’affilée pour perdre ce jeu Hewitt, et ouite, ça va vite!

  30. Alexis 3 septembre 2013 at 22:46

    Ce revers me laisse rêveur.

  31. Alexis 3 septembre 2013 at 22:49

    Ayé! Victoire La Youzne!

  32. Nath 3 septembre 2013 at 22:50

    RLL MONODEXTRE ET ACE MILLIMETRE, DAVAÏ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Merci la Teigne, toujours là pour animer des tournois.

  33. Nath 3 septembre 2013 at 22:52

    Et Youyou est passé devant Hewitt en ce qui concerne la réussite dans les matches se terminant en 5 sets : 62,5% vs 61,5%

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis