Nick Kyrgios, from New Kid to New King

By  | 26 janvier 2015 | Filed under: Actualité

kyrgios kidkyrgios 2Tu es la sensation du tournoi sans en être la surprise car tu n’étais ni inconnu ni inattendu. C’était le cas quelques mois plus tôt, quand nous t’avons tous découvert… enfin, presque tous hein. J’ai vu ton nom cité lors de la rencontre France – Australie de Coupe Davis, les FFT (Fans Fous de Tennis, il n’y a qu’une seule fédération française de tennis même si en créer d’autres serait peut-être la solution pour regagner enfin des Grands chelems ?) ont regardé tes matches de Challengers, juniors, cadets et même tes plaisirs solitaires… devant le mur de ton club !

Oui, venons-en à ce fameux tournoi de Wimbledon. Tu me fais rire quand tu permets à Gasquet d’entretenir sa réputation de loser/underachiever plus ou moins magnifique en l’aidant à devenir le premier joueur de l’histoire des tournois du Grand chelem à perdre un match en ayant eu 9 balles de match. Tu me fais beaucoup moins rire quand tu commets en huitième de finale un crime impardonnable en battant celui que tu n’avais pas le droit de vaincre d’autant que tant la manière (pluie d’aces et de services gagnants) que la confiance que tu avais affichée a eu le don de m’énerver un peu. Un quart de finale à 19 ans c’est très bien tout en étant loin d’être le record même pour cette décennie, un de tes compatriotes l’avait même fait trois ans plus tôt et il n’a pas confirmé depuis.

Mais toi, c’est différent parce que tu es fait d’une autre moelle. Déjà d’un point de vue tennis, tu as des armes qui font mouche et qui siéent au tennis moderne : un fort service et un grand coup droit. Ton revers est perfectible mais pas pathétique et ton déplacement est plutôt bon malgré ta grande taille. Cependant, ce qui fait la différence entre toi et les autres jeunes notamment ton compatriote cité plus haut, c’est ce qu’il y a entre tes deux oreilles. TON MENTAL ! Tu crois en toi dès aujourd’hui contre les plus grands à une époque à laquelle il n’y a pas si longtemps, on disait que l’accession aux sommets pour les jeunes était devenue plus longue et difficile qu’auparavant. Tu ne flanches pas même quand le bateau tangue (cf aujourd’hui contre Seppi) comme le conquérant que doit être tout joueur qui désire être un grand champion. En parlant de grand champion, ton parcours dans cet Australian Open est remarquable parce qu’il symbolise le début de ton assimilation de la seconde des trois grâces des ténors de tous les sports.

Pour être un grand champion, il faut savoir faire trois choses :
1) Faire des exploits
2) Faire ce qu’on attend de toi
3) Être l’as des as

Ton Wimbledon 2014 correspondait au numéro 1 : tu étais le New Kid que tout le monde découvrait, tu as créé des surprises en battant des joueurs bien mieux classés et expérimentés tout en jouant le feu. Ici à Melbourne, tu réponds aux immenses attentes des observateurs du monde du tennis comme de celles de ton public, sans jouer à un niveau interstellaire, et après avoir soigné une blessure au dos. C’est la preuve que tu débutes avec brio l’apprentissage de la capacité numéro deux dans un contexte de pression élevée à seulement moins de vingt ans, âge où on n’avait plus vu de joueur avec deux quarts de finale en Chelem dans sa besace depuis… Roger Federer en 2001 (Oui, Federer cité dans un record de précocité !!!) ! Seras-tu le New King dans trois ans comme Superbiquette ? Devrions-nous t’appeler Baby Federer alors ? Pour la première question, on verra bien. Pour la seconde, un certain yaourt bulgare est déjà affublé de cette appellation, cependant il est déjà hors du tournoi, loin de sa demi-finale au dernier Wimbledon, alors…

…. Et c’est justement à ce stade que j’ai envie de te voir, ou plutôt que j’ai besoin de te voir, parce que vois-tu mon RYSC bien mal en point a besoin de son coupeur de tête. Ton prochain adversaire est battable, il est très fort mais il est moins positif que toi sur le plan mental surtout quand les choses ne vont pas dans son sens. Tu devras t’appuyer là-dessus tout en te servant de l’appui du public mais je te fais confiance sur ce dernier point. Je t’ai envoyé une missive par un pigeon voyageur dans lequel est inscrit le détail de ta mission de la semaine prochaine qui sera simple : mardi, tu feras le contraire de la dernière fois et jeudi, tu feras le contraire de la dernière fois également, la dernière fois étant bien sûr Wimbledon 2014 !

Bonne chance……….

……. Ah on me dit dans mon oreillette qu’il y a des matchs demain !

djoko
– Djokovic – Muller : Incroyable mais vrai, depuis le temps que ces deux joueurs sont sur le circuit, ils ne se sont jamais rencontrés ! Il paraîtrait que le Serbe aurait du mal contre les gros serveurs. Le Luxembourgeois a éliminé Isner au tour précédent donc on devra attendre pour savoir ce qu’il en est réellement. Pronostic : victoire de Nole en 3 sets !

- Ferrer – Nishikori (3-6) : Le choc de cette journée entre deux joueurs un peu similaires, petits, couvrant très bien leur terrain, avec un bon sens du timing et qui apprécient prendre la balle tôt. Nishikori a remporté leurs quatre dernières rencontres, toutes en 2014 et à chaque fois au set décisif, mais Ferrer est mieux en 2015 comme l’atteste sa victoire à Doha. Pronostic : victoire de Kei en 4 sets.

- Wawrinka – Garcia-Lopez : Sur le papier, dans un match entre le numéro 4 mondial et le matricule 37, on dirait victoire du Suisse sans sourciller. Leur face-à-face infirme cette idée car le Vaudois mène seulement par 4 victoires à 3… dont ce fameux premier tour de Roland-Garros 2014 durant lequel l’Espagnol fit chuter Stan the Man en quatre sets avec un 6-0 final en guise de crucifixion ! Pronostic : victoire de Stan en 3 sets.

raonic- Lopez – Raonic : Miraculé lors de ses deux premiers tours, Deliciano a maîtrisé avec brio la Kalash dans le bras de Janowicz au troisième tour en trois sets tandis que Rahan a tenu son rang en gagnant ses trois premiers matches sans perdre un set. Ils se sont rencontrés à 4 reprises et le score est de deux victoires partout ce qui augure d’un match serré rempli de services gagnants et avec au moins un tie-break. Pronostic : victoire de Raonic en 4 sets.

Tags:

530 Responses to Nick Kyrgios, from New Kid to New King

  1. Coach Kevinovitch 27 janvier 2015 at 06:32

    Retour profond de Berdych sur seconde balle qui gene Rafa! 2-0!

    Service gagnant de l’espagnol. 2-1!

  2. Coach Kevinovitch 27 janvier 2015 at 06:34

    Gros service plus gros coup droit! 3-1!
    Retour trop long de Rafa sur une rare seconde balle du tcheque. 4-1!
    Rafa joue court, Berdych en profite et place un coup droit gagnant. 5-1!

  3. Coach Kevinovitch 27 janvier 2015 at 06:38

    Bonne seconde de Rafa plus deux bons coups droits. 5-2!
    Bon retour de Rafa plus un coup droit decisif. 5-3!
    Coup droit gagnant de Rafa. 5-4!
    Retour gagnant de Berdych sur seconde balle. 6-4. Balle de match numero 3!

  4. Coach Kevinovitch 27 janvier 2015 at 06:39

    Bonne seconde et un Rafa offensif qui pousse Berdych a la faute. 6-5!

  5. Antoine 27 janvier 2015 at 06:40

    Je viens de me réveiller..mais je vais me rendormir tout de suite en riant en pensant à Arno et en ayant une pensée sincèrement attristée pour Coach.

    .Il y a un moment ou l’on ne peut plus se cacher et ou apparait la vérité crue.

    Nadal n’avait malheureusement pour lui aucune chance réelle de gagner ce tournoi cette année..

  6. Coach Kevinovitch 27 janvier 2015 at 06:41

    Bonne deuxieme balle de Berdych et retour dans le filet de Rafa. Victoire de Berdych!

  7. Elmar 27 janvier 2015 at 06:50

    Je n’ai vu que ce 3 ème set très stressant.
    D’après les commentateurs, Rafa a été dominé dans le 1er par un très bon Berdych. Il n’a pas joué le second (les commentateurs évoquent la cuisse). J’ai trouvé Rafa correct dans le 3 ème, mais en difficulté côté revers. Il a rehaussé suffisamment son niveaux de jeu pour faire stresser Berdych et lui faire commettre des fautes et il était pas loin de chaparder le set.
    Si un problème à la cuisse se confirme, sa série noire s’allongera encore.

    En tous cas, voilà 2 nouveaix points au RYSC pas volés, même si je suis pas sûr d’avoir donné Berych en demi.

  8. Elmar 27 janvier 2015 at 06:52

    Ajoutons que le Tchèque vient de surmonter son plus grand écueil. Il peut tout à fait gagner contre Murray en demi et si Djoko n’est pas de l’autre côté du filet, il aura une chamce sérieuse de gagner le titre.

    • Elmar 27 janvier 2015 at 07:00

      Bon je viens de vérifier. Je l’ai effectivement pas mis en demi. Tant pis. En revanche, je viens de constater une erreur de boulet. Entre Djoko et Rao j’ai voulu assurer 2 points mais au lieu de les mettre tous deux perdants en quarts, je les ai mis perdant en demi. Ballot.

    • Elmar 27 janvier 2015 at 07:04

      Et en haut, j’avais misé sur Goffin en demi. C’est ce qui s’appelle tenter un passing de tweener passant à côté du filet, annoncé out et challengé, et finalement retombé à l’extrême limite de l’intersection des lignes sur balle de match.

      • William 27 janvier 2015 at 07:38

        Haha le com du jour !

      • MarieJo 27 janvier 2015 at 11:22

        lol

  9. Coach Kevinovitch 27 janvier 2015 at 07:06

    J’avais ecrit juste avant Doha la prediction suivante concernant Nadal a Melbourne :

    « Mais son résultat probable sera un huitième ou un quart avec une défaite face au premier joueur très sérieux (top 20) qu’il rencontrera. »

    Anderson ayant fait son petit garcon a la fin du premier set. Le premier joueur tres serieux fut Berdych et s’est donc charge de le mettre a la porte. Dommage pour le tcheque qu’il soit une victime expiatoire de Nole sinon on aurait pu croire a un nouveau pretendant au titre.

    Murray peut entrevoir tres grand!

    • Elmar 27 janvier 2015 at 07:08

      Encore faut-il que Djoko gagne ses deux prochains matchs où il ne va pas rigoler, c’est une évidence.

    • Antoine 27 janvier 2015 at 10:19

      J’étais tout à fait d’accord avec cette analyse et comme son tableau était en principe assez aisé pour lui, je l’ai mis en quarts et perdant ce quart.

      Le fait que je pensais qu’il y retrouverait Berdych ne m’a pas fait changer d’avis. Pour aller en demie, il faut jouer plus que top10.

      Et le niveau de Nadal ne dépassait pas top 10. Et comme il revenait, son niveau est très fluctuant d’un match à l’autre et d’un set à l’autre. Le seul match ou il a pu etre constant était contre Anderson, un net progrès, mais pas suffisant.

      Je n’ai pas vu le match contre Berdych mais il ne fallait pas s’attendre à ce que Berdych soit mauvais. Il joue toujours bien à Melbourne, a pris un niuveau coach et pour la première fois à ma c8nnaissance a annoncé au début du tournoi que son objectif était de gagner un GC.

      Il a très bien joué, ne commettant que très peu de fautes directes pour lui qui a tendance à frapper comme un âne dès qu’il est débordé.

      En face, Rafa a été inexistant durant deux sets, servant mal et jouant beaucoup trop court ce qui ne peut pas pardonner face à un top player. Il a réussi à rivaliser au 3ème set mais c’était trop tard et il a fini par le perdre aussi…

      Je trouve qu’aller en 1/4 est un résultat correct vu de là ou il partait. Il a du pain sur la planche mais ne rechigne pas à l’effort. Il sera prêt au printemps et sera comme toujours l’homme à battre à Roland.

      Ce que je saisis mal Coach, c’est que tu savais très bien tout cela mais tu n’as pas pu t’empecher de le mettre vainqueur au RYSC ! C’est pas le meilleur moyen de marquer des points..

  10. Babolat 27 janvier 2015 at 07:12

    R.I.P Nadal et R.I.P mon RYSK. ^^

    • Coach Kevinovitch 27 janvier 2015 at 07:34

      Tout pareil….

  11. William 27 janvier 2015 at 07:45

    Je ne m’y attendais pas, je pensais que ça ferait comme à Indian Wells 2013 « c’est le moment pour Berdych, Nadal n’est pas au top… ». Bravo à Antoine et à ceux qui avait RYSCé ça !

  12. Pat 27 janvier 2015 at 08:22

    J’ai misé sur Berdych en demi mais j’avais mis Nadal perdant avant.
    Pour Kyrgios en coupeur de tête, il est en quart mais ne rapporte qu’un point pour l’instant.
    Il faudrait qu’il batte Murray pour être doublement rentable, j’avais misé sur Federer battant Murray en quart.

  13. William 27 janvier 2015 at 08:28

    Murray doit pas déconner maintenant. Le seul que je n’aimerais pas voir gagner est Djoko. Même Berdych, c’est dire la lassitude !

  14. Patricia 27 janvier 2015 at 08:54

    Ca me fait vraiment plaisir pour Berdych (et pour Arno hinhin) qu’il ait su saisir cette chance. Son partenariat avec Valleverdu (qui faisait tout le scouting pour Murray) lui a sans doute apporté de la sérénité – et notamment un plan de jeu, auquel il dit s’être référé. « J’étais prêt pour ce match et le plan de jeu a vraiment très bien marché.Ce qui a peut-être fait la différence par rapport à mes précédents matchs face à Rafa, c’est que j’y croyais vraiment, j’étais fin prêt. »

    Si Murray passe Kyrgios, le fait que son ex coach travaille pour l’adversaire risque de poser un problème… En tous cas Berdych serait gonflé à bloc parce que Vallverdu ne se priverait pas de l’abreuver de toutes les faiblesses de Murray !

    J’ai trouvé nickel la conf de Nadal :
    «Le début de match a été tellement à sens unique. Aviez-vous un problème physique?
    Non, je me sentais bien physiquement, ce n’était juste pas mon jour. Je n’ai pas réussi à jouer avec intensité, avec le bon rythme et mon adversaire a mieux joué que moi. C’est le sport…

    Ce manque d’intensité, vous le devez à votre manque de compétition?
    Ce n’est pas le jour pour parler de ça. On l’a déjà assez évoqué depuis le début de ce tournoi. Aujourd’hui, c’est juste un jour pour féliciter mon adversaire, accepter, et reconnaître qu’il est évident que j’avais besoin de quelque chose en plus pour être réellement compétitif. Comme je l’ai été au troisième set. Cette manche-là est à retenir. J’y ai joué le tennis que je devais jouer. Avant, je jouais beaucoup trop court, je lui ai rendu la tâche facile. »

  15. Jérôme 27 janvier 2015 at 08:56

    Moi je m’y attendais. Je le voyais même tomber pkus tôt dans le tournoi. Il lui faut du temps pour retrouver vraiment des marques.

    Il sort de 2 mois et demi sans compétition. Et encore, hormis quelques matches joués début octobre, il avait déjà eu une coupure de 2 mois et demi à partir de juillet.

    Le tennis au plus haut niveau ne peut pas être un sport d’intermittent.

    En même temps, son objectif de l’année, c’est un 10eme titre à Roland Garros et là, il a 4 mois pour peaufiner sa préparation, retrouver ses automatismes et atteindre son pic de forme.

    • Jérôme 27 janvier 2015 at 08:58

      Et sinon, comme Coach, je pense que Mirray est sous côté. Djoko reste mon favori mais il aura intérêt à jouer son meilleur tennis s’il veut gagner.

  16. Elmar 27 janvier 2015 at 09:10

    Je pense que la suite de la saison de Rafa va être intéressante. Comment va-t-il évoluer? Mine de rien, ça fait vraiment longtemps qu’on ne l’a plus vu évoluer à son meilleur niveau.
    OK, il a gagné Roland l’an dernier, mais sans être génial, sa saison sur terre avait été mauvaise pour ses standards, il avait été blessé à l’AO… Donc le dernier bon Rafa, c’était à l’US Open 2013. Ca fait bientôt 1 an et demi.
    Depuis, il se traîne blessure sur blessure, ce qui évidemment ne permet pas de s’entraîner correctement ni de gagner suffisamment de matchs pour se sentir en pleine confiance.
    Bref, on va voir si Nadal va pouvoir jouer quelques mois d’affilée sans blessure, c’est quand même ça la grande question. Le point positif, c’est que malgré un niveau très en-deçà de ce qu’il produit normalement, il arrive quand même en quarts. C’est un peu ce que disait Smyczek après sa défaite: Rafa avait trouvé le moyen de gagner avec son plan C ou D.
    Notons quand même la série suivante en GC : quarts, absence, quarts. S’il ne remporte par Roland, ce sera la première fois depuis Mathusalem qu’il n’aura pas remporté l’un des 4 derniers GC disputés. Bien évidemment, il y sera encore favori, mais disons que sa victoire y paraît nettement moins inéluctable désormais, du fait de ses errances et du fait aussi de la concurrence qui pousse. Sans compter Djoko qui devrait y parvenir un jour quand même.

    • Noel 27 janvier 2015 at 09:44

      Un facteur aggravant risque d’être la chute au classement: Nadal vit désormais pour l’essentiel sur ses points du printemps derniers et vient de paumer presque 1000 points, c’est à dire la majeure partie du matelas qu’il avait sur un groupe de poursuivant comprenant Nishikori, Murray, Wawrinka, Berdych ou Raonic. Hormis Stan qui a également beaucoup à perdre, tous sont susceptibles de tirer parti d’une médiocre performance de Nadal à IW/Miami, où il a quand même une finale à défendre…Ce n’est pas fait mais le risque est réel qu’il soit éjecté du top 4 ou 5 au début de la saison sur TB, maximisant les risques de tomber de plus en plus tôt sur des joueurs dangereux, alors même qu’il n’a plus la même marge sur sa surface fétiche.

      • Remy 27 janvier 2015 at 09:50

        Voici le top 10 ATP à cette heure, avec les points retirés de l’AO 2014
        1 – Djokovic 11405
        2 – Federer 9245
        3 – Nadal 5745
        4 – Nishikori 5205
        5 – Raonic 4845
        6 – Murray 4675
        7 – Berdych 4660
        8 – Cilic 4105
        9 – Ferrer 3965
        10 – Wawrinka 3730

      • Antoine 27 janvier 2015 at 09:57

        C’est ce que j’avais tenté d’expliquer à Coach qui n’étais pas d’accord mais je ne sais plus pourquoi..

  17. Remy 27 janvier 2015 at 09:20

    Je n’ai pas besoin de vous dire à quel point cette victoire me fait plaisir.
    Vous devez vous en douter.
    D’autant plus que je fais partie des 9 personnes ayant ryskées ce résultat.

    Je suis arrivé au début du 3ème set comme Elmar.
    Nadal n’était pas au top, même le coup droit revenait. Le service était catastrophique, tout comme les stats.
    - 6 doubles fautes
    - 64% de points sur 1ère balle
    - 29% !!!!! sur la seconde
    - 0 balle de break converties sur 4

    Visiblement il a eu un souci à la cuisse dans le second.

    A contrario, j’ai trouvé Berdych très bon.
    Il a fort, très fort des 2 côtés et surtout il a très bien défendu sur les coups droits décroisés de son aderversaire.
    46 winners pour 21 fautes, c’est excellent.

    Bon j’ai cru que Nadal allait revenir dans le tie break.
    5-1 Berdych avec 2 services qu’il paume.

  18. William 27 janvier 2015 at 09:55

    C’est marrant parce que Murray a remporté ses deux titres contre Djokovic, mais en cas de finale entre ces deux-là, j’aurais du mal à voir le Scot vainqueur. Bon déjà il a perdu 3 fois contre Djokovic ici. Mais surtout j’ai le sentiment que lors de ses deux victoires en Grand chelem, il n’était jamais tombé sur un très bon Djokovic. À Wimbledon il était méconnaissable (surtout quand on compare avec son niveau en finale en 2014!) et à l’US Open j’avais trouvé le niveau général très moyen, même s’il est vrai qu’il y avait beaucoup de vent dans les deux premiers sets, mais bon c’est leur métier hein…

    • Jérôme 27 janvier 2015 at 10:17

      Au delà des niveaux de jeu, je crois que dans les affrontements Djokovic-Murray, c’est surtout la rapidité ou la lenteur des surfaces qui est le facteur décisif.

      Si on laisse de côté les années 2007 (où Murray n’était pas encore arrivé à maturité, et 2014 où il était semi-convalescent), on voit que Murray gagne surtout quand il est sur gazon ou sur dur rapide, bref, sur surfaces rapides.

      Djoko, c’est surtout le roi du dur lent, même s’il est aussi très bon en indoor. Ca n’est pas anodin si Djoko a déjà gagné 4 fois l’OA (et vraisemblablement bientôt 5 fois), alors qu’il n’a gagné qu’1 fois l’US Open (où il a perdu 4 fois en finale).

      Le fait qu’il soit le meilleur retourneur du circuit et qu’il ait joué un match d’un niveau exceptionnel face à un Federer moyen lui a permis de décrocher un 2ème Wimbledon en 2014, mais Murray est foncièrement un peu meilleur que Djoko que surfaces rapides (et notamment sur gazon).

      Toutes proportions gardées, c’est un peu comme le H2H Agassi-Sampras. Les conditions de jeu étaient beaucoup plus rapides que maintenant et Sampras gagnait sur surfaces rapides tandis qu’Agassi gagnait sur dur lent et sur TB.

      A Wimbledon et à l’US Open, Sampras a toujours battu Agassi. A l’OA et à Roland Garros, Agassi a toujours battu Sampras.

  19. William 27 janvier 2015 at 10:02

    Kyrgios s’en sort, Murray sert pour le set à 5-3.

  20. Sam 27 janvier 2015 at 10:05

    Pfff…J’avais Ryské qu’Anderson ferait le job. Râté, tant mieux pour Berdych.

  21. William 27 janvier 2015 at 10:05

    Revers dans le filet Kyrgios : 15-0
    La même pour Murray : 15-A
    Murray cuisine et Kyrgios rate son coup droit : 30-15
    Ace ! 40-15
    Encore une faute en revers et set Murray.

  22. Remy 27 janvier 2015 at 10:09

    6-3 Murray qui a remporté 100% de ses secondes balles.
    En clair, je ne vois pas comment il pourrait perdre ce match dans ces conditions.

  23. Alexis 27 janvier 2015 at 10:17

    Kyrgios veut mettre le feu pour gâcher la bonne cuisine de Murray.

  24. Alexis 27 janvier 2015 at 10:18

    Si ce Murray gagne l’AO, ça me va.

  25. Jérôme 27 janvier 2015 at 10:26

    En tout cas, si on considère le résultat du Nadal-Berdych avec recul, on peut en tirer plusieurs conclusions.

    Primo, s’il veut avoir ses chances contre un gros frappeur dépassant le mètre 90, voire approchant les 2 mètres, Nadal doit bannir les polos de couleur rose !

    En 2009, à Roland Garros, il met son polo rose vif en huitième et il se fait dézinguer contre Soderling. Et là il nous ressort son polo rose vif contre Berdych et se fait atomiser.
    Moi, j’aurais bien aimé qu’il mette ce polo lors de ses affrontements contre Federer à RG, Wimbledon et l’OA. ;-)

    Plus sérieusement, c’est relativement classique d’avoir un très gros cogneur qui fait le ménage dans le tableau d’un tournoi du GC : Cilic à l’USO 2014, Wawrinka à l’OA 2014, Berdych à Wimbledon 2010, Del Potro à l’US Open 2009, Roddick à Wimbledon 2009, Soderling à RG 2009.

    Et en remontant plus loin, on en trouve un tas d’autres.

    Le déménageur ne gagne toutefois que dans une minorité (une forte minorité mais une minorité tout de même) des cas.

    • Antoine 27 janvier 2015 at 11:15

      ..Et Soderling à Roland 2010 qui bat Berdych en demie en 5 sets..

  26. William 27 janvier 2015 at 10:35

    Quelques infos sur la Kyrgios family de la part d’Eurosport et de Mats : son frère imberbe est avocat, sa sœur est actrice, et Nick se fait apparemment une petite « encoche » à l’arcade sourcilière pour chaque victoire dans ce tournoi. On espère pour lui qu’il n’ira pas au bout.

    Il mène 4-3 dans le deuxième, pas de break.

  27. Patricia 27 janvier 2015 at 10:36

    Je viens de jeter un œil au Murray-Kyrgios, il a plus de jambes le gamin. Même s’il se réveille, Murray l’aura à l’usure….

    • Patricia 27 janvier 2015 at 10:38

      Murray sert bien mais il bouge à peine en retour.

      • Alexis 27 janvier 2015 at 10:43

        Oui ce Kyrgios est un bien piètre relanceur (mais il ne perd pas une occasion de s’amuser).

      • Patricia 27 janvier 2015 at 10:44

        et ses frappes manquent de jus.
        Soit il retrouve ses jambes, soit Murray restera très tranquille sur ses services.
        A noter que sur les 2è de Kyrgios, ça se passe pas si mal, il est encore à 55%. Etonnant quand on voit que ses griffes sont rognées!

        • Patricia 27 janvier 2015 at 10:45

          Et il n’est pas cassé ni moralement ni tactiquement; il tente encore des trucs et ça marche.

  28. Patricia 27 janvier 2015 at 10:47

    Bon là Kyky vient de faire plaisir à Murray en lui offrant deux rallyes à rallonge…

    • Alexis 27 janvier 2015 at 10:50

      Je ne suis pas sûr que Murray ait très envie de passer 4h sur le court aujourd’hui, d’où peut-être une certaine fébrilité par moments.

  29. Patricia 27 janvier 2015 at 10:47

    Génial cette amortie de Kyky !
    Il a un mental énorme ce mec.

  30. William 27 janvier 2015 at 10:47

    L’amortie spéciale Tomic ! Magnifique Kyrgios ! Il se bat le jeune !

  31. Alexis 27 janvier 2015 at 10:48

    Il a pas froid aux yeux en tout cas – malgré ses sourcils mutilés.

  32. William 27 janvier 2015 at 10:51

    3 jeux blancs de suite pour Murray et tie break, Kyrgios au service.

  33. Alexis 27 janvier 2015 at 10:52

    3e jeu blanc de suite sur le service de Murray. S’il se foire au TB, c’est vraiment le hold up parfait pour La Kyrge.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis