Cucumber fever, acte V, scène 2

By  | 25 janvier 2011 | Filed under: Actualité

RAFA : Capitaine du bateau. Viril et courageux, il a installé la terreur sur le bateau.

DAVID : Lieutenant du bateau; sous les ordres directs de RAFA.

ANDY : Capitaine en second du bateau. Fomente une mutinerie contre RAFA.

DOLGO: Simple moussaillon, rescapé des grandes eaux. Sait que sa survie jusque-là lui vaudra une promotion.

La scène se passe dans un bateau. DAVID, ANDY et DOLGO, alignés à distance respectable les uns des autres, sont accoudés, dans une posture identique, au bastingage et regardent en silence l’horizon, encore lointain. Sous leurs yeux, le ciel s’obscurcit. Le tonnerre gronde et chacun s’accroche au bastingage. Entre alors en sandales RAFA qui sifflote.

RAFA

Salut, les sous-doués. Alors, effrayés par une petite brise ?

DOLGO

C’est que je viens d’entendre un gros « CRAC ». Je crains que notre bateau ne tienne pas le choc.

RAFA

Allons, allons. Rien de grave. Nous allons donc préparer le canot de sauvetage.

DAVID, gêné

C’est que, Capitaine, il n’y a que deux places sur cette barque.

ANDY

Le grade d’abord. RAFA et moi y monterons. A part : C’est l’occasion rêvée. Une fois seul sur cette barque avec lui, il me sera facile de le jeter par-dessus bord.

DOLGO

Pas si vite, vice-capitaine. Vous ne croyez tout de même pas que nous allons nous laisser périr ici sans mot dire ?

ANDY

Diantre ? Oseriez-vous remettre en cause un ordre ?

DOLGO

Et comment !

Il le souffle.

MURRAY

Je vais laver cet affront. Ce n’est pas de la tempête mais de ma main que tu vas mourir, arriviste!

Il tire l’épée. Respectant les règles, il attend que le jeune moussaillon puisse se défendre. Ce dernier a saisi un bâton. RAFA et DAVID observent les premières passes d’arme. Le moussaillon se défend plutôt bien.

RAFA, donnant un coup de coude dans les côtes de DAVID

Ha ha, qu’est-ce qu’on rigole, hein David ? Que penses-tu de ce duel ?

DAVID

Heu. J’ai un faible pour le moussaillon. Je crains un coup tordu du vice-capitaine. Regardez : on dirait qu’il tente de l’endormir pour mieux l’embrocher.

RAFA

Allons, allons, soyons sérieux une minute ! De toutes manières, as-tu déjà vu une seule fois cette gigue écossaise ramener mon bateau au port ?

ANDY blesse à la jambe DOLGO. Il a pris le dessus dans cette première passe d’armes (7-6).

ANDY, fier de lui

Alors, petit impertinent ? Ne préférerais-tu pas tenter de sauver ta peau à la nage plutôt que de périr sous mes coups ?

DOLGO ne lui répond pas mais fonce dans le tas. Un coup de bâton atteint ANDY à la tête. (Break, 0-2).

ANDY

Aouch.

DAVID et RAFA, en coeur

Ho ho.

ANDY, en fureur, se relève. Il brandit son épée qu’il abat, d’estoc, sur DOLGO. Ce dernier est assommé à son tour. (Débreak). S’ensuit une série de coup à sens unique : ANDY a nettement pris l’avantage. Il blesse son adversaire au visage.(6-3)

ANDY

Manant. Te voilà sanguinolent. Abandonne ou je devrai te tuer !

DAVID, à RAFA

Il n’a pas aimé être chatouillé. Il a quand même l’air en forme, non ?

RAFA, à DAVID, d’un air absent

Oui oui.

Puis à ANDY

Oh, Andy, tu te magnes ? Une des cordes de la chaloupe vient de craquer !

ANDY

OK, Rafa.

Il balance un uppercut à DOLGO qui le renverse par-dessus la balustrade. ANDY court vers la chaloupe dans laquelle il s’installe.

DAVID qui a regardé toute la scène, de plus en plus inquiet, se tourne soudain vers RAFA.

Capitaine ? Alors vous n’escomptiez pas vous sauver avec moi ?

Il se met à pleurer.

RAFA

Désolé, mon brave et fidèle Lieutenant. Là où nous allons, tu ne peux pas venir. Tu es arrivé jusque-là et cela t’honore. Mais il t’est inutile de viser plus haut désormais.

DAVID

Permettez-moi, au moins, de tenter ma chance, ici, à mains nues, entre hommes !

RAFA

Je te rendrai coup pour coup, n’attends pas de moi la moindre pitié.

Le combat est âpre et silencieux. Souvent, ils se défient du regard. La première salve de coup a jeté à terre David (6-3). Mais il se relève et met ses dernières forces dans la bataille (5-7).

ANDY, à part

Fichtre, il ne va tout de même pas faire le travail à ma place ? Je veux le voir périr de mes mains !

Mais l’effort était trop violent. DAVID est essoufflé, il n’en peut plus, son adversaire est trop puissant. (6-3; 6-1).

RAFA, s’embarquant dans le canot de sauvetage au moment même où le bateau coule à pic.

Voilà, enfin entre officiers supérieurs.

ANDY

A qui le dites-vous ! Toutes ces tempêtes pour en arriver là, c’était un peu long.

RAFA

Au fait, mon second, avez-vous eu le temps de faire l’inventaire du canot ?

ANDY

Évidemment ! Il ne reste que de la nourriture pour un seul d’entre nous…

Ils se regardent. La nuit tombe. Et un nouveau combat s’apprête à s’engager…

About 

Tags:

549 Responses to Cucumber fever, acte V, scène 2

  1. Arno 26 janvier 2011 at 10:53

    En tout cas, si ce Rafa-là se présente face à Murray, il est capable de paumer… Mais Murray aussi, ce qui serait incroyable!!

    • Noel 26 janvier 2011 at 10:54

      Il y a pire : imagine une demi Murray -Ferrer !

  2. Jérôme 26 janvier 2011 at 10:58

    Dites, ne voyez-vous pas, comme moi, se dessiner une réédition de la finale du Masters 2007 ? ;-)

  3. Pat 26 janvier 2011 at 10:58

    Nadal a craqué sur la 3ème balle de set.
    S’il ne joue pas mieux, on l’aura cette demie Murray-Ferrer.

  4. Oluive 26 janvier 2011 at 10:58

    Bon, j’arrive pas, je reviens !
    Moi, je dis, une petite finale Ferrer / Djoko dimanche, et j’ai enfin gagné une grasse matinée…

  5. Jérôme 26 janvier 2011 at 10:58

    Finalement, Ferrer s’en sort bien et il a en plus la chance de commencer à servir dans le 2ème set.

    • Oluive 26 janvier 2011 at 10:59

      Enfin… Dans ce match, servir a pas forcément l’air d’être un avantage…

  6. Jérôme 26 janvier 2011 at 10:59

    Allez. Comme la météo est triste, je vous propose de scander avec moi : 17 ! 17 ! 17 !

  7. Cochran 26 janvier 2011 at 11:00

    J’arrive, je vois 5-2, je me dis, tiens Rafa va remonter Ferrer et gagner 7-5. Content de m’être trompé, Ferrer qui break 2 fois Nadal dans le même set, c’est rare ! Il y a match.

  8. Antoine 26 janvier 2011 at 11:03

    Je ne sais pas ce que Rafa a comme problème mais il a clairement un problème..Il n’a plus d’appuis…Maintenant qu’il a paumé le premier set, l’autre le tient et ne va pas le lâcher. Je ne vois pas comment il pourrait s’en sortir, d’autant que le problème risque de s’aggraver…Son sort me parait scéllé..

  9. Jérôme 26 janvier 2011 at 11:07

    On verra parce que je me souviens de la finale 2009 où on avait aussi cette impression que Nadal ne tenait pas le coup physiquement, avec le résultat qu’on sait. Nadal, même en petite forme, est encore capable de s’imposer mentalement à Ferrer. Mais une chose me paraît encore plus certaine, c’est qu’à ce niveau là, ses chances dans le tournoi sont réduites à quasi néant.

    Ce qui m’étonne dans tout ça, c’est pourquoi il semble avoir à nouveau un pépin aux jambes ? Parce qu’il s’est à nouveau entraîné comme un galérien tout le mois de décembre ?

    • Coach Kevinovitch 26 janvier 2011 at 11:11

      C’était Barcelone pas Roland-Garros alors!

    • Noel 26 janvier 2011 at 11:17

      Peut-être, mais il se peut aussi que Nadal soit une fois de plus victime du défaut structurel de son jeu : quels que soient ses efforts de gestion de calendrier et son intelligence de jeu, son tennis est trop exigeant pour être pratiqué sans accroc pendant une année entière.

  10. Djita 26 janvier 2011 at 11:08

    Et Nadal va le breaker d’entrée pour calmer ses ardeurs.

  11. Noel 26 janvier 2011 at 11:09

    Break Nadal, une fois de plus sur une série de fautes directes de Ferrer. Etonnant comme, tous les 4 ou 5 jeux, il dégoupille complètement pendant quelques points. Le problème, c’est qu’il le fait toujours sur son service…

  12. Cochran 26 janvier 2011 at 11:10

    Je ne vois pas Ferrer aller au bout, sincèrement. L’emprise mentale et psychologique de l’autre est trop importante. Il vient d’ailleurs de breaker blanc sans souci aucun.
    Nadal a sans doute un petit souci physique, mais rien de bien rédhibitoire. Sans doute un jour sans mais je ne suis pas du tout inquiet pour lui, même contre Murray.

  13. Arno 26 janvier 2011 at 11:10

    Mouais, ben on en est pas encore à Murray/Ferrer, hein… Mais combien de temps Rafa va t-il tenir comme ça??

  14. MarieJo 26 janvier 2011 at 11:12

    ahh ils vont surement interrompre le match qques minute en raison des feux d’artifice du 14 juillet local…

    @ antoine, tu as vu ce truc ?

    http://www.australianopen.com/en_AU/scores/pointstream/index.html?promo=ps_sublevel_nav

    pas mal ;)

  15. Jérôme 26 janvier 2011 at 11:14

    C’est la question, parce qu’une hirondelle (ce break en début de 2ème set) ne fait pas forcément le printemps. Ferrer a-t-il donné tout ce qu’il a dans le ventre alors qu’il a beaucoup joué depuis le début de l’année et considère-t-il qu’il a rempli son contrat ?

    En revanche, si Nadal passe et joue à ce niveau vendredi, il se fera battre assez sèchement.

  16. Sylvie 26 janvier 2011 at 11:15

    C’est incroyable que, dés que Nadal est accroché, on ressort le problème physique. C’est peut-être son premier match accroché du tournoi. Il faut qu’il rentre dans le match. S’il s’en sort, comme Federer contre Simon, il risque d’être plus fort.

    Et puis, comme tous les joueurs, il ne peut-être toujours au top, injouable, etc.

    Bon, s’il perd en trois sets contre Ferrer, ça sera un peu bizarre c’est certain mais on n’en est pas encore là.

    • Oluive 26 janvier 2011 at 11:19

      Ok sur le principe, mais là, on voit qu’il manque d’appuis, notamment sur la jambe droite. Ceci, Nadal est ainsi fait qu’il peut « psychoter » des pb physiques, ou tout du moins les exagérer, et donc, corrolaire, s’en liberer à un moment / lors de certains points pour patater comme en 40. Et ça, c’est pas facile pour l’adversaire.
      Je pense que Ferrer a intérêt à rester agressif mais avec une petite marge, surtout sur son service (là, il a souvent tendance à faire le contraire, alors que son jeu naturel n’est vraiment pas le 2 coups de raquette).

    • Jérôme 26 janvier 2011 at 11:19

      Sylvie, objectivement, Nadal semble en dessous de son niveau habituel. Après, il est tout à fait possible qu’il psychosommatise beaucoup et que l’angoisse ou le contrecoup moral de ne pas bien jouer aigüise en lui la sensation des souffrances physiques latentes liées à son style de jeu.

      • Oluive 26 janvier 2011 at 11:20

        les grands esprits se rencontrent à 11h19…

    • MarieJo 26 janvier 2011 at 11:26

      disons que nadal n’a pas perdu bcp de matchs contre ferrer en GC… la dernière fois, c’était à l’USO 07 et david avait du quand même jouer à un grand niveau, nadal avait les genoux cramés depuis wimb… il avait fini son match dans la douleur, c’était pas beau à voir.

      nadal peut gagner malgré tout aujourd’hui, perso je ne le sens pas…
      s’il était sérieusement bléssé, il ne serait pas sur le court c’est certain, s’il est encore là c’est qu’il peut encore jouer, sans doute pas à 100% de ses moyens, mais ce sera peut être pas suffisant aujourd’hui car ferrer est quand même bon.

      si nadal perd c’est que david aura su profiter d’un jour moins bon en jouant très bien… c’est le lot de tous les joueurs.

    • Sylvie 26 janvier 2011 at 11:28

      Mais pour moi ce n’est pas le problème qu’il soit en dessous de son niveau habituel ou non. Federer, Murray, Djoko… ils ont perdu plein de matchs en étant en dessous de leur niveau habituel. Est-ce pour autant qu’on doit obligatoirement invoquer un problème physique. Il peut être stressé, être en manque de repères tennistiques, être dans un jour sans, avoir du mal à mettre en place son jeu. Je ne doute pas un instant que le grand Nadal met une tôle à Ferrer, comme le grand Federer ne perd pas contre un Baghdatis mais pourquoi, dans le cas de Nadal, toujours tout ramener à une blessure ? Comme si, soit il est au top, soit il est diminué.

      Quels sont les joueurs au top en permanence sur une année ?

  17. Djita 26 janvier 2011 at 11:15

    OMG, quel match. Heureusement que j’ai enregistrer le match.

  18. Coach Kevinovitch 26 janvier 2011 at 11:15

    En tout cas, Ferrer n’est pas près de lâcher! Un peu facile de dire cela vu les circonstances mais celui qui gagnera cette manche gagnera surement le match.

    • Djita 26 janvier 2011 at 11:20

      Oui c’est exactement ça. Donc plus qu’a attendre le vainqueur du set.

  19. Jérôme 26 janvier 2011 at 11:17

    Ca débreake. C’est dans ce set que ça se joue. Ferrer est un pitbul. S’il arrive à mener 2 sets à 0, il ne lâchera pas la jugulaire de Nadal.

  20. Cochran 26 janvier 2011 at 11:18

    Ferrer fait mieux que s’accrocher, à voir combien de temps il pourra rester devant comme çà. S’il remporte ce set, je reverrai peut-être mon jugement :) Mais bon, avec Rafa, on n’est jamais sûr de rien.

  21. William 26 janvier 2011 at 11:20

    La bête est agressée, au chasseur Ferrer de la traquer jusqu’au bout. Sort le fusil David !

  22. Jérôme 26 janvier 2011 at 11:22

    En revanche, je trouve qu’il abuse vraiment du staff médical. S’il ne peut pas jouer, il faut qu’il abandonne. Mettre un spray et un bandage sur un muscle souffrant de crampes, ou bien soigner une grosse ampoule, d’accord. Mais greffer un cartilage artificiel en plein match ou faire une injection de morphine pour ne plus ressentir la douleur, ça non !

  23. Antoine 26 janvier 2011 at 11:22

    Non, c’est bien clair que Nadal n’a plus d’appuis..Il redémarre lentement dès qu’il doit changer de direction. Il perd beaucoup de puissance et Ferrer a le temps de rentrer dans le court..S’il continue comme cela, il gagne à tous les coups, sauf à perdre tout seul en se mettant à mal jouer ce qui ne se produira pas….Nadal est clairement dominé dans l’échange..

    • Arno 26 janvier 2011 at 11:24

      Dis donc, t’as pas Ferrer comme leader des lieutenants, toi????

  24. Oluive 26 janvier 2011 at 11:22

    Pour info, l’itw de Murray d’aujourd’hui sur la question des rituels / du temps Nadalien :

    « You know, Novak managed to beat Roger at the US Open last year, and I managed to beat Rafa at the Aussie Open. Hope that changes this year.

    Q. Yet at the 02 when you played Rafa in the semi, you sat in your chair as long as he sat in his chair. You weren’t standing up at the net waiting for him. Are you going to adopt the same policy? Every other player appears to spend half an hour hanging out in the corridor or in the chair.

    ANDY MURRAY: Yes, I mean, I played him a lot of times. There’s no point in getting yourself ready and waiting. So when they ask you, Are you ready to go, I always take three or four more minutes. I just warm up like a little bit later than I normally would. Yeah, I always stay in my chair until he’s up and about because, well, that’s just the way it is.

    But I don’t mind it at all. I don’t really notice it. But it’s just something you’re ready for before you play against him.

    Q. Do you think he’s playing mind games with his opponents or that’s just what he does?

    ANDY MURRAY: No, I think that’s what he does. I think he’s done it since he was very young. I think he’s very particular. You know, I just saw him getting ready for his match, you know, just now in the locker room. You know, he takes his time over everything, doing the grips on his racquet, doing the tape on his fingers. You know, he has the things with his bottles on the court. That’s just the way he is.

    I’m sure, even if he didn’t do that, he’d still be an unbelievable player. I don’t think it makes really a huge difference at all. I don’t think he’s playing mind games. But if you can reverse it a little bit, then you might as well try. »

  25. Jérôme 26 janvier 2011 at 11:23

    Ferrer est sorti à son tour. Est-ce histoire de rendre la pareille à son adversaire ou bien pour reprendre une ration d’épinards ?

  26. Babolat 26 janvier 2011 at 11:24

    Tiens l’an dernier aussi Nadal était tombé sur le feu d’artifice pendant son match contre Murray.

  27. Arno 26 janvier 2011 at 11:24

    Y’a pause médicale, encore??? parce que le slamtracker est bloqué à 3/2 depuis 5 minutes…

    • Arno 26 janvier 2011 at 11:25

      Merci Jérôme.

    • Antoine 26 janvier 2011 at 11:26

      Beau feu d’artifice pour la fête des Aussies..

    • Noel 26 janvier 2011 at 11:26

      Oui, on est en train d’implanter une troisième jambe à Nadal pour compenser ses difficultés d’appui.

  28. Cochran 26 janvier 2011 at 11:30

    Ferrer fait tout pour le moment, les fautes, les coups gagnants, les agressions… Rafa remet, tant bien que mal.

  29. Arno 26 janvier 2011 at 11:31

    Break point. Allez mon David, achève la bête!!!!

    • Arno 26 janvier 2011 at 11:32

      Ben non.

  30. Oluive 26 janvier 2011 at 11:31

    Je ne comprends pas pourquoi Ferrer s’évertue à tenter des coups gagnants dès le premier coup de raquette alors qu’en se montrant patient mais agressif il gagne le point la plupart du temps. Il peut faire de ces fautes… Je crois qu’en réalité, il voudrait être Söderling… Il y a VRAIMENT la place dans ce jeu…

    • Arno 26 janvier 2011 at 11:33

      De la difficulté à jouer un adversaire diminué… Surtout quand c’est Nadal!!! Le cerveau de David doit être en train de bouillir.

  31. MarieJo 26 janvier 2011 at 11:34

    ce qui me semble le plus flagrant chez nadal c’est la perte de punch dans ses coups ce dernier passing est tout mou…

    • Noel 26 janvier 2011 at 11:36

      Il me semble que c’est surtout son revers qui pâtit de ses problèmes d’appui. Il ne peut guère que remiser avec et, en particulier, son revers de défense redouté de tous les attaquants du circuit est totalement inopérant aujourd’hui.

    • Cochran 26 janvier 2011 at 11:37

      J’ai exactement la même impression. Un manque de puissance dans ses frappes plutôt qu’un manque de vitesse dans ses déplacements.
      Ferrer est en tout cas méritant, même si la suite du match dépendra de sa capacité (ou non) à le tuer (le match).

    • Antoine 26 janvier 2011 at 11:38

      Ben oui, sans appuis, il perd 30-40% de puissance, c’est clair..

  32. Arno 26 janvier 2011 at 11:35

    Nadal est très très mal barré. Ma team fait la fiesta.

  33. Sylvie 26 janvier 2011 at 11:35

    Donc, si je vous suis, Nadal est encore blessé ? Comment se fait -il qu’il se blesse toujours pendant les matchs ?

    • Arno 26 janvier 2011 at 11:38

      Nadal peut perdre des matchs en étant à 100%. Mais pas 6/4 5/2 contre Ferrer, faut pas déconner.

      A mon avis, il est blessé depuis le début, mais ça se voyait moins à cause de la faiblesse de l’opposition…

    • Robin 26 janvier 2011 at 11:42

      Ça ne m’étonnerait pas qu’il se soit blessé au cours du match, mais alors au tout début. Le premier jeu il était très très bon, frappes sèches et excellent déplacement. Ferrer le breake ensuite au bout d’un quart d’heure, et c’est là qu’il a commencé à aller plus mal.

    • MarieJo 26 janvier 2011 at 11:44

      je pense qu’il était blessé avant d’entrer sur le court :( mais qu’il est quand même venu, des fois que david soit quand même jouable…
      là david rate peu, et le prend à la gorge sur toutes les balles courtes et peu puissantes… il mène logiquement.

      clijters est aussi blessée à l cuisse… par contre radwanska c’est pas ferrer en 5 sets ;)

      nadal fait partie des joueurs qui se blessent plus qu’un fed ou un djoko, c’est son talon d’achille, je pense qu’il accepte que cela fasse partie de sa vie de joueur…

      @ chaque changement de côté, ferrer se demande si rafa ne va abandonner…

    • Noel 26 janvier 2011 at 11:46

      La blessure, c’est une question de limite. Nadal joue une partie de l’année dans un état qu’on pourrait qualifier de semi-blessé, ou potentiellement blessé: il sait qu’il y a une limite physique à ne pas dépasser mais ça ne l’empêche pas de battre la plupart des joueurs qu’il affronte, jusqu’à ce que l’intensité physique d’un tournoi ou d’un match le force à flirter avec cette limite.

      Après, il y a une différence entre admettre que Nadal est diminué et expliquer que sans cela, il aurait gagné le tournoi (ce qui ne manquera pas d’arriver).

    • Sylvie 26 janvier 2011 at 11:54

      Il est blessé ou il est malade ?

      Sinon, je ne doute pas que le score reflète un vrai problème, c’est clair mais le cas Nadal m’interroge.

      Ce scénario est tellement fréquent. Non pas que je pense, un seul instant qu’il simule ( et quel intérêt ?) mais, soit il somatise à un point inquiétant, soit, scénario plus problable, on est dans le cas déjà évoqué d’un joueur qui ne peut-être au top que ponctuellement en tirant sur la machine en permanence avec des phases de problèmes récurrents.

      Le problème de cela c’est que, du coup, toute victoire contre lui devient suspecte (je ne parle pas de ce match) et le mythe du héros grandit. Mais, bon j’imagine que ce n’est pas de sa faute mais plutôt de celles des médias.

      • Noel 26 janvier 2011 at 12:10

        Non, là il est vraiment blessé, ça se voit: manque de puissance, revers inoffensif, placement approximatif, service moyen. Après, le problème avec les sportifs est toujours de placer la limite entre la simple gêne physique et la vraie blessure, qui empêche de jouer.
        En l’occurrence, si nadal joue, c’est qu’il s’estime apte à le faire, point-barre.

        En dehors de cela, il y a effectivement le problème des médias, qui vont forcément l’interroger sur sa blessure.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis