Cucumber fever, acte V, scène 2

By  | 25 janvier 2011 | Filed under: Actualité

RAFA : Capitaine du bateau. Viril et courageux, il a installé la terreur sur le bateau.

DAVID : Lieutenant du bateau; sous les ordres directs de RAFA.

ANDY : Capitaine en second du bateau. Fomente une mutinerie contre RAFA.

DOLGO: Simple moussaillon, rescapé des grandes eaux. Sait que sa survie jusque-là lui vaudra une promotion.

La scène se passe dans un bateau. DAVID, ANDY et DOLGO, alignés à distance respectable les uns des autres, sont accoudés, dans une posture identique, au bastingage et regardent en silence l’horizon, encore lointain. Sous leurs yeux, le ciel s’obscurcit. Le tonnerre gronde et chacun s’accroche au bastingage. Entre alors en sandales RAFA qui sifflote.

RAFA

Salut, les sous-doués. Alors, effrayés par une petite brise ?

DOLGO

C’est que je viens d’entendre un gros « CRAC ». Je crains que notre bateau ne tienne pas le choc.

RAFA

Allons, allons. Rien de grave. Nous allons donc préparer le canot de sauvetage.

DAVID, gêné

C’est que, Capitaine, il n’y a que deux places sur cette barque.

ANDY

Le grade d’abord. RAFA et moi y monterons. A part : C’est l’occasion rêvée. Une fois seul sur cette barque avec lui, il me sera facile de le jeter par-dessus bord.

DOLGO

Pas si vite, vice-capitaine. Vous ne croyez tout de même pas que nous allons nous laisser périr ici sans mot dire ?

ANDY

Diantre ? Oseriez-vous remettre en cause un ordre ?

DOLGO

Et comment !

Il le souffle.

MURRAY

Je vais laver cet affront. Ce n’est pas de la tempête mais de ma main que tu vas mourir, arriviste!

Il tire l’épée. Respectant les règles, il attend que le jeune moussaillon puisse se défendre. Ce dernier a saisi un bâton. RAFA et DAVID observent les premières passes d’arme. Le moussaillon se défend plutôt bien.

RAFA, donnant un coup de coude dans les côtes de DAVID

Ha ha, qu’est-ce qu’on rigole, hein David ? Que penses-tu de ce duel ?

DAVID

Heu. J’ai un faible pour le moussaillon. Je crains un coup tordu du vice-capitaine. Regardez : on dirait qu’il tente de l’endormir pour mieux l’embrocher.

RAFA

Allons, allons, soyons sérieux une minute ! De toutes manières, as-tu déjà vu une seule fois cette gigue écossaise ramener mon bateau au port ?

ANDY blesse à la jambe DOLGO. Il a pris le dessus dans cette première passe d’armes (7-6).

ANDY, fier de lui

Alors, petit impertinent ? Ne préférerais-tu pas tenter de sauver ta peau à la nage plutôt que de périr sous mes coups ?

DOLGO ne lui répond pas mais fonce dans le tas. Un coup de bâton atteint ANDY à la tête. (Break, 0-2).

ANDY

Aouch.

DAVID et RAFA, en coeur

Ho ho.

ANDY, en fureur, se relève. Il brandit son épée qu’il abat, d’estoc, sur DOLGO. Ce dernier est assommé à son tour. (Débreak). S’ensuit une série de coup à sens unique : ANDY a nettement pris l’avantage. Il blesse son adversaire au visage.(6-3)

ANDY

Manant. Te voilà sanguinolent. Abandonne ou je devrai te tuer !

DAVID, à RAFA

Il n’a pas aimé être chatouillé. Il a quand même l’air en forme, non ?

RAFA, à DAVID, d’un air absent

Oui oui.

Puis à ANDY

Oh, Andy, tu te magnes ? Une des cordes de la chaloupe vient de craquer !

ANDY

OK, Rafa.

Il balance un uppercut à DOLGO qui le renverse par-dessus la balustrade. ANDY court vers la chaloupe dans laquelle il s’installe.

DAVID qui a regardé toute la scène, de plus en plus inquiet, se tourne soudain vers RAFA.

Capitaine ? Alors vous n’escomptiez pas vous sauver avec moi ?

Il se met à pleurer.

RAFA

Désolé, mon brave et fidèle Lieutenant. Là où nous allons, tu ne peux pas venir. Tu es arrivé jusque-là et cela t’honore. Mais il t’est inutile de viser plus haut désormais.

DAVID

Permettez-moi, au moins, de tenter ma chance, ici, à mains nues, entre hommes !

RAFA

Je te rendrai coup pour coup, n’attends pas de moi la moindre pitié.

Le combat est âpre et silencieux. Souvent, ils se défient du regard. La première salve de coup a jeté à terre David (6-3). Mais il se relève et met ses dernières forces dans la bataille (5-7).

ANDY, à part

Fichtre, il ne va tout de même pas faire le travail à ma place ? Je veux le voir périr de mes mains !

Mais l’effort était trop violent. DAVID est essoufflé, il n’en peut plus, son adversaire est trop puissant. (6-3; 6-1).

RAFA, s’embarquant dans le canot de sauvetage au moment même où le bateau coule à pic.

Voilà, enfin entre officiers supérieurs.

ANDY

A qui le dites-vous ! Toutes ces tempêtes pour en arriver là, c’était un peu long.

RAFA

Au fait, mon second, avez-vous eu le temps de faire l’inventaire du canot ?

ANDY

Évidemment ! Il ne reste que de la nourriture pour un seul d’entre nous…

Ils se regardent. La nuit tombe. Et un nouveau combat s’apprête à s’engager…

About 

Tags:

549 Responses to Cucumber fever, acte V, scène 2

  1. Djita 26 janvier 2011 at 12:03

    Et c’est quand on croit plus en lui que Rafa revient. Un champion ne meurt jamais.

  2. May 26 janvier 2011 at 12:03

    :cry:

    • hamtaro 26 janvier 2011 at 12:06

      triple cry

  3. Vaxrte 26 janvier 2011 at 12:04

    non 4-1 Ferrer

  4. Arno 26 janvier 2011 at 12:04

    J’ai jamais eu autant de peine pour Rafa que maintenant.

    • MarieJo 26 janvier 2011 at 12:05

      arno tu as un coeur d’artichaud ;)

  5. hamtaro 26 janvier 2011 at 12:05

    @arno
    j’avais RAISON hein!!!
    pfff en 3 sets secs par contre :cry:

    • Arno 26 janvier 2011 at 12:08

      Comme je disais à John, il faut toujours faire confiance à ses visions… Bon les circonstances sont particulières, mais bon, c’est le sport!!!

  6. Antoine 26 janvier 2011 at 12:09

    Le meilleur point de Nadal depuis une heure..

  7. MarieJo 26 janvier 2011 at 12:10

    s’il reste qque chose au fond de sa besace, nadal va le donner, car il est comme ça…
    m’enfin le garçon a la tête basse :(

  8. Vaxrte 26 janvier 2011 at 12:11

    Rafa ne lâche rien 4-2 et 15-30 sur le service de Ferrer. Une autre balle de break??

  9. Vaxrte 26 janvier 2011 at 12:12

    Oui, 30-40

  10. Arno 26 janvier 2011 at 12:13

    Nouvelle balle de debreak!!! Quelles couilles, nom de Dieu!

  11. Vaxrte 26 janvier 2011 at 12:14

    5-2 Ferrer.
    Il ne semble pas douter pour conclure.

  12. Jérôme 26 janvier 2011 at 12:14

    Sincères sentiments aux fans du Rafa. Il suffit d’imaginer la même situation pour le Doudou.

    Dites-vous néanmoins que ce n’est qu’un quart, pas une finale de GC. Je me souviens du pauvre Edberg obligé d’abandonner dans la finale de l’OA 1990 alors que lui avait vraiment survolé le tournoi et avait failli mener 2 sets à zéro contre Lendl.

    Nadal avait tout gagné en GC lors des 8 derniers mois, avec parfois des concours de circonstances exceptionnels. La chance a tourné. Elle reviendra s’il fait gaffe à son corps.

    • Arno 26 janvier 2011 at 12:15

      Je cosigne entièrement.

    • Antoine 26 janvier 2011 at 12:15

      Ce n’est pas seulement une question de chance – ou de malchance- ce n’est pas le fait du hasard si Nadal s’est blessé..

      • Oluive 26 janvier 2011 at 12:16

        Je le pense aussi.

      • Jérôme 26 janvier 2011 at 12:21

        Je suis bien sûr d’accord avec toi sur le principe, Antoine. Combien de fois ai-je glosé sur le fait que les défaites de Nadal sur blessure ou faiblesse physique étaient le revers de la médaille (des victoires acquises d’une façon qui usent son corps) ?

        Mais là, le lien me paraissait moins évident dans la mesure où il n’a pas beaucoup joué ces 3 derniers mois.

        Peut-être que, comme l’ont évoqué quelques grands anciens, le banquier commence à demander à Nadal d’honorer les chèques qu’il a tiré sur sa santé. Et qu’il le fait de manière intempestive.

    • Coach Kevinovitch 26 janvier 2011 at 12:19

      C’est gentil mais ne t’inquiètes pas. Aucun souci, c’est le sport, la blessure de là où je suis, je ne vois pas grand chose mais je vois juste que Ferrer a mis plus de points, jeux, sets donc va mériter sa victoire imminente et je l’accepte très bien.

      Ce n’est qu’un quart comme tu dis, et même si il n’y aura pas voire plus de possibilités de « 4 à la suite » (pour ne pas créer de polémiques), il y a 3-4 ans, on ne l’aurait même pas envisagé sérieusement.

      Tant pis, c’est le tennis, c’est le sport, show must go on!

    • hamtaro 26 janvier 2011 at 12:22

      c’est gentil mais comme CK pas de soucis c’est le sport Ferrer était meilleur que lui, il a gagné :wink:

  13. Cochran 26 janvier 2011 at 12:16

    Depuis quand, et avant les demies, Rafa a-t-il perdu en 3 sets ?

    • Noel 26 janvier 2011 at 12:17

      OA 2010 contre Murray, je pense…

      • Antoine 26 janvier 2011 at 12:19

        Sur abandon de Nadal au troisième set..

      • Cochran 26 janvier 2011 at 12:21

        Oui je sais, je voulais dire, à la régulière

        • Noel 26 janvier 2011 at 12:30

          Je ne me souvenais même plus que nadal avait abandonné

    • hamtaro 26 janvier 2011 at 12:21

      AO2010

  14. Sylvie 26 janvier 2011 at 12:18

    Même si on n’aime pas Nadal et qu’on n’avait pas envie de le voir gagner, ce n’est jamais souhaitable ni plaisant de voir un joueur perdre sur blessure. D’abord parce que si Nadal devait être battu, il devait l’être à la régulière et par plus fort ce jour là. D’autre part, parce que, pour le vainqueur, planera toujours le doute du  » si Nadal n’avait pas été blessé… »et tous les mythes que les journaleux vont broder derrière du genre « il aurait gagné si… »

    • Coach Kevinovitch 26 janvier 2011 at 12:25

      « le vainqueur, planera toujours le doute du » si Nadal n’avait pas été blessé… »et tous les mythes que les journaleux vont broder derrière du genre « il aurait gagné si… » »

      Ce genre de mythes, il ne faut pas en tenir compte. Au tennis, dans tous les sports, c’est uniquement quand les tournois ont lieu qu’on peut les gagner. Le « Si il n’avait pas… » ne fait pas partie du temps de la compétition donc n’a pas de valeur.

      Les journalistes peuvent écrire des couleuvres, je pense que tu ne les avales pas.

    • Noel 26 janvier 2011 at 12:25

      Je ne suis pas d’accord: le tennis étant un sport éminemment physique, les blessures font malheureusement partie du jeu, ce ne sont pas des parasites extérieurs. Battre un joueur diminué est certes moins beau, mais ce n’en est pas moins une victoire à la régulière.
      En outre, cela s’applique à Nadal plus qu’à tout autre joueur : chaque année depuis 6 ans qu’il est au top, il a une période où il est soit blessé, soit diminué. Avec une telle constante, difficile de prétendre que sa blessure soit « la faute à pas-de-chance » : son jeu est tellement exigeant qu’il semble impossible de le pratiquer au maximum pendant un an. Et à mon avis, on ne peut pas séparer ses périodes de domination absolue de ses périodes où il est diminué: les deux forment un cycle plus ou moins régulier.

  15. Oluive 26 janvier 2011 at 12:19

    31 fautes directes… Ferrer c’est pas le mec régulier qui fait pas de fautes. Ah pardon, je croyais.
    Ce qui est fascinant / horrible avec Nadal c’est que, même là, il y a une part de moi-même qui se dit qu’un retournement est encore possible… Et ça, ça doit jouer sur l’adversaire (à fortiori quand il est en forme physique).

  16. Vaxrte 26 janvier 2011 at 12:19

    5-3 30-00. Ferrer a l’air pressé d’en finir.

  17. Vaxrte 26 janvier 2011 at 12:20

    3 balles de match!!! la messe est dite.

  18. May 26 janvier 2011 at 12:20

    Game over!

  19. Arno 26 janvier 2011 at 12:21

    Bon ben voilà comment le rafaslam s’écroule…

  20. Oluive 26 janvier 2011 at 12:21

    Eh : au vu du tirage, qui aurait dit que c’est Ferrer qui allait sortir le taureau ?
    Bon, bravo à ceux qui l’ont pris en leader, ils le seront aussi!

  21. Vaxrte 26 janvier 2011 at 12:21

    Dommage qu’il perde diminué. Mais il se refera une santé sur terre battue.

  22. Sylvie 26 janvier 2011 at 12:21

    Bon, scénario un peu dramatique sur ce quart qui semblait le plus jouable pour Nadal. Ceci dit, il vaut mieux pour le tournoi et pour lui que cela soit arrivé en quart plutôt qu’en finale.

  23. Antoine 26 janvier 2011 at 12:21

    ..IL n’a pas bougé sur la balle de match Rafa..Attristant

  24. Pierre 26 janvier 2011 at 12:23

    Je demande à David Ferrer de me reverser au plus vite la moitié de ses gains : je lui ai composé un sonnet prémonitoire dont la force lyrique l’a porté en demies :)

    Désolé pour Nadal, j’aurais préféré le voir perdre en finale à la loyale contre un Fed étincelant. Cela n’arrivera pas dimanche.

  25. Arno 26 janvier 2011 at 12:23

    Et du coup, Murray part ultra-favori de sa 1/2… On parie combien qu’il paume????????

  26. MarieJo 26 janvier 2011 at 12:25

    hasta luego rafa :(

    ferrer est lui même très conscient qu’il n’aurait jamais mis 3 sets à nadal un jour normal… mais cela ne l’a pas empêcher de jouer son jeu, et de rester concentré sur son jeu et de gagner.

    • MarieJo 26 janvier 2011 at 12:26

      c’est ce qu’il a dit a courrier !

      si on a pas un vieux murray/fed de derrière les fagots… je vote pour un djoko murray !

    • Antoine 26 janvier 2011 at 12:30

      Oui, au vu des deux premiers jeux, on pouvait s’attendre à un match très long et très disputé..Je ne sais pas quand Rafa s’est blessé exactement cependant..

      • William 26 janvier 2011 at 12:34

        D’après ce que j’ai lu (je n’ai rien vu du premier set), au deuxième jeu du premier set.

  27. Jérôme 26 janvier 2011 at 12:25

    A noter que Ferrer commence à consolider une réputation de bête noire de Nadal sur dur. L’avoir battu 2 fois en GC sur dur, ce n’est pas donné à tout le monde. A part Murray, je ne vois pas.

  28. Djita 26 janvier 2011 at 12:25

    Je suis bien entendue surprise du résultat du match.
    J’espère que ce n’est pas grave pour Rafa.

    • MarieJo 26 janvier 2011 at 12:28

      s’il a finit ce match, c’est qu’il le pouvait… et qu’il sera sur pied dans quelques semaines, il va revenir le mors aux dents, comme d’hab… on est sur de pouvoir compter sur lui ;)

  29. Sylvie 26 janvier 2011 at 12:26

    En tous les cas, c’est sympa de ne pas avoir abandonné pour Ferrer.

    • Jérôme 26 janvier 2011 at 12:30

      Je ne suis pas d’accord. Quand on est vraiment blessé au point de ne plus pouvoir décemment défendre ses chances, à quoi bon donner une parodie de match ?

  30. May 26 janvier 2011 at 12:28

    Mon bateau a sombré tel le titanic et mon équipage est tout noyé, snif! Nadal c’est mon captain’ avec une jambe en bois grrr!!!

    Place à Ferrer/Murray pour une place en finale, j’espère bien que le Brit’ va passer la mobilette.

    • MarieJo 26 janvier 2011 at 12:32

      me too :( mais bon, l’essentiel n’est pas là…

      le tableau odyssée post OZ va être surprenant !
      @ ulysse, tu nous le sort vite, promis hein ;)

  31. Jérôme 26 janvier 2011 at 12:29

    Je me permets de relancer le débat gentiment polémique des H2H, mais on a encore aujourd’hui l’illustration du caractère biaisé des H2H Nadal-Federer.

    Le H2H est biaisé notamment parce que les 2 champions ont une relation asymétrique, du fait de leurs approches différentes du jeu. Federer s’efforce d’être toujours en bonne forme et d’économiser son physique. Nadal joue à la débauche d’énergie et tape dans son physique. Avec pour résultat que Nadal, quand il n’est pas au top de sa forme (ce qui lui arrive régulièrement) chute avant de rencontrer Federer, alors qu’à l’inverse, le suisse se hisse en demis ou en finales même quand il n’est pas au top, avec le résultat que l’on a souvent vu quand il y fait face à un Nadal en grande forme.

    • MarieJo 26 janvier 2011 at 12:37

      perso, je n’accorde pas bcp de valeur au H2H entre fed et nadal, car c’est du 50/50 si les 2 sont dans un bon jour… c’est la forme du jour qui compte pas le nombre de fois que fed ou nadal ont perdu il y a 3 ans en arrière, car au jour d’aujourd’hui ça ne veut plus rien dire… c’est du passé.
      ça permet juste de spéculer le bout de gras ou de faire monter la mayo en attendant la rencontre entre gens avisés…

    • Colin 26 janvier 2011 at 12:49

      Ce que dit Jérôme était vrai jusqu’en 2009 inclus.
      En 2010 au contraire, Fed s’est fait sortir plus tôt que d’habitude à Roland, Wimb et l’US, et n’a donc pas pu aller jusqu’en finale pour y rencontrer Rafa.

    • Coach Kevinovitch 26 janvier 2011 at 13:04

      Merci de le préciser Colin car sur ce sujet c’est l’avis de Jérôme qui est biaisé! :mrgreen:

      • Jérôme 26 janvier 2011 at 13:35

        Hein ? Quoi ? Qui c’est qu’a biaisé mon avis ?

        Mais non qu’il est pas biaisé mon avis. En statistiques, il faut travailler sur des longues séries pour avoir un échantillon significatif. Hormis les pépins de Fed en GC (il faut remonter à 2003 pour ne le voir disputer « que » 1 finale de GC par an), mon propos reste juste sur la longue durée : 2005/2010.

        Et il va être corroboré à nouveau en 2011. Enfin si tout se passe bien demain pour la Superbiquette.

  32. Yaya 26 janvier 2011 at 12:33

    Je sais, il fallait être assez burné pour mettre Ferrer en leader de la catégorie 2 derrière Federer. Mais je sentais qu’il revenait bien et qu’il faudrait compter avec lui, et ce encore plus que Roddick qui pour le coup me parait être sur la mauvaise pente. Quand Roddick engage un nouveau coach, cela donne de bons résultats la première année puis l’effet placebo disparait. Bref, Ferrer c’était un des placements sûrs de ma team. Le mec qui vous déçoit rarement car faisant peu de contreperformances.

    Bravo Ferrer. Tu vas me rapporter un beau paquet de points ! Si Federer ne déconne pas et si Ferrer – cerise sur la gateau – pouvait sortir ou au moins adoucir la viande de la murène ce serait sympa pour mes petits investissements.

    Néanmoins je sens que c’est l’année de Murray. Quel alignement stellaire : Sod éliminé, Nadal éliminé, une finale le dimanche soir au moment où le court est le plus lent et avec des balles choisies pour le sacre d’un autre relanceur-contreur…

    • Antoine 26 janvier 2011 at 12:35

      Toi aussi Yaya, tu l’as pris en leader ? Tu seras donc deuxième à l’Odyssée après ma pomme. C’est bien !

      • Arno 26 janvier 2011 at 12:37

        Sauf si fed ne gagne pas le tournoi, Antoine… Ne vend pas la peau de l’ours, je te prie.

        • Antoine 26 janvier 2011 at 12:40

          Federer règlera le compte de Djoko, puis de la Murène, comme au Master’s..

          La seule chose que je regrette, c’est qu’en finale, il n’y ait pas Nadal pour s’en prendre une..

          • Jérôme 26 janvier 2011 at 12:43

            Oui? Moi itou. C’est toujours la mêêêêêêême histoioioioioioioioire ! …

          • May 26 janvier 2011 at 13:34

            Comme en 2009? ;) :lol:

      • Yaya 26 janvier 2011 at 13:54

        OUI je l’ai pris en leader, car pas convaincu par les autre top 6 à 20.

    • Coach Kevinovitch 26 janvier 2011 at 13:02

      N’enterrez pas Djokovic trop vite ou même Ferrer!

      • Yaya 26 janvier 2011 at 13:43

        là-dessus 100% d’accord. L’Open d’Australie est le tournoi -selon moi- qui réserve le plus de surprises.

  33. William 26 janvier 2011 at 12:33

    Et bien, c’est une surprise. Sincères pensées d’abord pour les fans de Nadal. Moi je n’aime pas son jeu, mais j’estime que ce n’est pas une raison pour ne pas penser à ceux qui l’aime et le supporte. Je peux me réjouir d’un défaite mais pas d’une blessure.
    Nadal était blessé, c’est clair, et si c’est triste il n’empêche que ce n’est nullement une question de chance ou de malchance. Je ne reviens dessus que brièvement parce que tout cela a déjà été dit, mais son style de jeu appelle les blessures. S’il jouait avec moins de violence, il ne se blesserait pas, mais il gagnerait moins. C’est le revers de sa médaille. S’il n’avait pas gagné l’US Open, ou s’il n’avait pas poussé à Doha en jouant le double, peut-être qu’il ne se serait pas blessé. C’est ainsi et il le sait comme nous.
    Malgré tout les larmes d’un homme m’émeuvent toujours, car même il n’a rien lâché sur le court je suis sûr qu’à l’intérieur il pleurait. Ce n’est pas non plus une défaite infamante, mais elle doit lui faire mal. Ca ne me dérange pas de le voir perdre, ça me dérange en revanche de le voir souffrir. Lui ou un autre d’ailleurs.

    Bravo à lui pour s’être battu et ne pas avoir gâché la fête de Ferrer, bravo à Ferrer pour ne pas avoir tremblé face à un compatriote blessé.
    Je reste serein tant je connais l’aptitude de Nadal à rebondir. Il valait mieux pour lui que cette blessure – qu’on savait à venir – survienne aujourd’hui qu’ à la veille de M1000 sur terre battue…

    • Antoine 26 janvier 2011 at 12:38

      Que de souffrances en ce bas monde…

    • Jérôme 26 janvier 2011 at 12:42

      Ah, mais pour ma part, quand Antoine et moi avons relancé le thème « 2011 année du suisse », je n’ai pas exclu que Nadal enchaîne les blessures à répétition, avec un prochain rendez-vous hospitalier pour juin. Nadal n’a quasiment pas été blessé de toute l’année 2010, et ça c’était très surprenant et inhabituel. La probabilité qu’il les accumule en 2011 me paraît non négligeable.

      • Jérôme 26 janvier 2011 at 12:44

        Surtout qu’il va certainement vouloir beaucoup jouer en avril mai si, comme prévisible, le mois de mars est un mois de vaches maigres.

    • Marina 26 janvier 2011 at 13:37

      Tout à fait d’accord avec William.
      Je suis pas fan de Nadal mais là, je suis triste pour lui. Le voir impuissant comme il l’a été, ça fait tout drôle. Et il a été digne dans la défaite. Autant j’aime bien quand des joueurs gagnent contre lui, autant j’aime pas quand ça arrive sur blessure.
      Mais je n’oublie pas quand même que Ferrer a très bien joué; je ne l’avais pas vu jouer depuis pas mal de temps et là, il m’a impressionnée. Bravo à lui.

      Bon, une 1/2 Murray/Ferrer, ça m’enchante pas vraiment… Encore une fois, j’espère vraiment que le vainqueur de Federer/Djokovic remporte le tournoi. Et je mettrai une petite pièce sur Djokovic.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis