Nadal, le transpirénéen

By  | 25 avril 2011 | Filed under: Regards

Faut-il canoniser Rafael Nadal ? Et au besoin, l’achever tout de suite afin d’hâter son séjour parmi les bienheureux ? Telle est la question que je me posai, l’autre jour, lorsque je lus sur la toile des propos d’une rare violence à l’égard du numéro 1 Espagnol. Haineux, les propos. Aptes à en faire un martyr médiatique, immolé sur l’autel du génie fédérérien injustement bafoué.

Il est rare que l’enfant de Manacor occupe à ce point mes pensées : c’est d’habitude une idée lointaine, presque abstraite, qui se meut dans un inconscient vague dont n’émerge que son rival historique, le divin Federer. Car fédérérien suis et entends le rester : ni son déclin relatif, ni son âge avancé, ni même mes propres coups de canifs assénés à sa statue de bronze, rien ne me fera renoncer à l’admiration que je lui voue depuis plus d’une décennie. Aux voisinages de la quarantaine, c’en est fini des divagations existentielles. On s’est bricolé sa propre religion, et l’on n’en démord pas, parfois plus par confort que par conviction profonde…

Mais pour être fédérérien, on n’en est pas moins homme. Retrouvant les réflexes des temps anciens où l’on me forçait à fréquenter les églises, j’ai fait mon examen de conscience. Ai-je toujours été juste à l’égard de Rafael Nadal ? On s’en moque, après tout, dans la mesure où peu importe au jeune champion qu’un obscur, un anonyme, le voue aux gémonies ou le porte au pinacle. Vrai, sans doute. Mais comme mon antipathie est jumelle de celle du commun comme de l’esthète, il ne m’est pas apparu tout à fait vain d’en analyser les causes, ou du moins d’en faire la synthèse.

Il est des jubilations dont on ne se remet pas. La douleur peut s’oublier, mais pas la joie infâme. Roland-Garros 2009. Celui qui fait régner sa loi d’airain sur l’ocre de la Porte d’Auteuil depuis quatre ans, a un genou à terre. Comme le taureau qui ploie sous les banderilles assassines, il refuse de s’avouer vaincu avant d’avoir expiré son dernier souffle. Pourtant, il sait bien qu’il ne peut pas gagner : ses jambes, le matador viking de l’autre côté du filet, et ce public qui a senti l’odeur du sang, cela fait beaucoup d’adversaires à affronter… même pour un demi-dieu. Lorsque tombe le Minotaure, lorsque ce Thésée de pacotille, ce ruffian, ce teigneux, porte le coup fatal, une immense clameur salue le crime païen. Nadal sort sous les lazzi d’une foule odieuse, et la laisse communier en son sabbat hystérique. Il baisse un peu la tête, le jeune Espagnol, esquisse un salut timide, mais c’est pour vous qu’il a honte. Vous n’avez pas eu les oreilles et la queue : vous avez craché sur l’idole, mais l’idole n’en a pas été souillée. L’insulte, décidément, ne déshonore que celui qui la profère. « Plus grand est l’offenseur, et plus grande est l’offense » se lamente Don Diègue après avoir été souffleté par le comte. La maxime admet sa réciproque : à tout petit public, affront minuscule.

Dois-je l’avouer ? A ce moment précis, dans le secret de ma conscience, tapi dans l’ombre de mes bons sentiments, affleure un atroce soulagement. Celui de voir le principal rival de mon Federer adoré tomber sans gloire et de façon si précoce. Si j’étais habité de cet esprit chevaleresque que j’aime deviner chez les sportifs d’exception, je devrais au contraire me sentir dépossédé : la victoire à Roland ne peut s’envisager contre un anonyme. Seule la victoire est belle ? Pour les sous-porters et les imbéciles, sans doute. Mais pour le héros qui vit sa carrière comme une épopée, il n’y a qu’une seule voie : affronter des adversaires à sa (dé)mesure. Et pour l’apprenti biographe, l’aède de supermarché qui entend chanter sa geste, il ne saurait y avoir exploit là où il n’y a pas eu menace. Il FALLAIT que Federer affrontât son éternel bourreau Porte d’Auteuil, pour que la victoire fût totale. Contre Soderling, il s’est contenté de gagner : il n’a pas triomphé…

Alors, pourquoi cette joie ? Pourquoi, dans ce pays-ci, est-on si nombreux à refuser à Nadal le juste hommage auquel il pourrait prétendre ?

Par hispanophobie ? Il faut être bien sot, il ne faut craindre ni la caricature ni les simplifications  outrancières pour avancer que le supporter moyen vomit systématiquement tout ce qui vient d’Espagne. Nous ne tissons pas avec ce pays de relation vraiment problématique, au rebours de celle que nous entretenons avec les USA, par exemple – mélange de fascination et de répulsion. Depuis longtemps, nous n’avons pas vécu sous son joug économique ou politique. La France a plutôt été une terre d’accueil pour les ressortissants espagnols, dès le début du franquisme, et d’innombrables transpyrénéens ont trouvé en France un travail que leur terre natale leur a longtemps refusé. Si « l’espingouin » est vomi par le xénophobe hexagonal, il l’est ni plus ni moins que le « rital », « le roastbeef » ou le «chleu » (plutôt moins d’ailleurs que ce dernier, pour d’évidentes raisons historiques). Je n’ai pas souvenir qu’un Moya, ou un Bruguera, aux temps de leur splendeur, aient déclenché chez nous  de telles réactions outrancières. On les trouvait plutôt sympas, même lorsque Bruguera faisait régner sa loi à Roland-Garros au préjudice de nombreux nationaux.

Par soupçon sur son intégrité ? Soyons sérieux. Ou convoquons les médecins au premier muscle saillant. Pour un Monfils, par exemple. Moins pour un Simon, c’est vrai… Mais au royaume des costauds, « jambes de poulet » ferait plutôt figure d’exception. Si Nadal est dopé – et je n’ai pas dit que cette hypothèse était inconcevable – il ne doit pas être le seul. Et puis dopez n’importe quel yallo qui ne sait pas tenir une raquette, vous n’obtiendrez jamais Nadal. La piqûre ne donne pas de génie à qui n’en a pas. Elle n’inocule pas non plus la grinta par intraveineuse, ou Gasquet serait numéro 1 mondial depuis longtemps.

Parce qu’il a longtemps tué toute concurrence ? Non, cela ne tient pas. D’abord, parce que dans la première partie de sa carrière, la suprématie du jeune Espagnol s’est surtout exercée sur terre battue. Longtemps, le gazon, le dur, se sont refusés à lui. Et puis, s’il est vrai que  l’on soutient plus facilement l’outsider face au champion sortant, on ne hait pas ce dernier pour autant. L’hégémonique Nadal succède à l’hégémonique Federer, qui lui-même succède à l’hégémonique Sampras. Ont-ils été à ce point testés, détestés, contestés ?

Il semble bien qu’en dépit de ses victoires, de sa sportivité, de son charisme, Nadal doive incessamment souffrir de l’a priori qui condamne le tâcheron au profit de l’esthète. Et qu’importe que le jeu de l’Espagnol ne soit pas bâti uniquement sur le physique. Et qu’importe que Federer à son apogée n’ait pas seulement été cet esthète de la balle jaune, qui n’aurait jamais eu à travailler son foncier autant, voire plus, que les autres. Pour le commun, Nadal, c’est d’abord le « transpirénéen », celui qui construit ses victoires à la sueur de son front, de son bras, de ses jambes. Notez d’ailleurs comme on parle de « patte » pour les artistes (Edberg, Sampras, McEnroe) et de bras pour les (supposés) besogneux : Muster, Lendl… et Nadal.

A l’heure où j’écris ces lignes, Djokovic s’est imposé comme l’homme en forme du moment, le nouveau rival capable de faire vaciller la couronne sur la tête de l’Espagnol. C’est une bonne chose pour le tennis et paradoxalement, c’est une excellente nouvelle pour Nadal. D’abord parce qu’avec la hargne qu’on lui connaît, Rafael va repartir au « fight » avec une énergie décuplée. Ensuite, et surtout s’il continue à perdre, sa cote d’amour pourrait atteindre des envolées encore jamais connues. Le public est versatile, et n’aime rien tant que célébrer les champions à titre posthume. Pas sûr, pour autant, que le jeune homme s’en satisfasse, ni que l’opération soit à ce point aisée.

About 

Prof de lettres passionné de tennis sur canapé. Dernière balle touchée en 1986. Surnom de l'époque: Ali bas bâche, pour ma faculté proprement magique à ne jamais cadrer un coup droit. Suis passé au commentaire tennistique avec un peu plus de bonheur (?).

Tags:

505 Responses to Nadal, le transpirénéen

  1. Clemency 30 avril 2011 at 11:09

    Djoko à 26, il va passer les trente facile. On s’en fout, mais un record est un record, demandez à Santoro. Effectivement Rabelaisan, il y a clairement un hommage crypté à Ivan dans ses fringues, on sent que le mec connait l’histoire de son jeu. http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2011/20110429_232052_un-djokovic-deja-record.html
    Rien compris au délire de Nadal pour le coup, d’où il sort cette idée à la con ? Bon à la place de Djoko, je rétorquerais qu’il serait plus intelligent d’établir le classement sur 6 mois, ça lui permettrait de détrôner son goat perso, ce qui est toujours bon pour l’ego.

  2. Jeanne 30 avril 2011 at 11:16

    Mine de rien, Djoko fait un début d’année encore plus parfait que Fed en 2006. Vertigineux. Je le vois ne s’arrêter qu’à Wimbledon où il reste prenable par un canonnier genre Roddick

    • Clemency 30 avril 2011 at 11:32

      Tu t’emballes sacrément Dame Jeanne. Djoko invaincu sur terre cette année ? Là Nadal demanderait un classement calculé sur 4 ans…

    • Jeanne 30 avril 2011 at 11:35

      Après le ralentissement des surfaces, le ralentissement du classement. Vous comprenez rien c’est une application de la relativité :mrgreen:

  3. Nath 30 avril 2011 at 11:25

    Je savais bien que je l’avais déjà lu quelque part, c’était juste avant Madrid 2009 : http://tinyurl.com/3t2228s
    Difficile à trouver, google ne m’a trouvé qu’un lien en français. Je trouve que les jeunes ont suffisament de mal à percer, pas la peine d’en rajouter.
    Il avait ressorti l’idée en octobre dernier (j’ai eu la flemme de lire, et je me suis déjà ridiculisée cette semaine avec mon niveau en anglais, alors je ne rentre pas dans le détail) : http://www.marca.com/2010/10/20/tenis/1287589636.html
    J’avais dû commenter à ce moment-là, d’où l’impression de faire redite dans mon cas. En bref, je trouve qu’un an c’est très bien.

    • Quentin 30 avril 2011 at 12:26

      Très intéressant Nath, ça montre que la thèse de Sylvie ne peut être valide (c’est pas une attaque Sylvie, moi aussi c’est ce que je pensais avant de voir les liens de Nath).

      Mais ça reste une idée à la con!

      • Sylvie 30 avril 2011 at 12:54

        C’est quoi ma thèse ?

      • Jeanne 30 avril 2011 at 13:41

        C’est l’antithèse de ton antithèse

      • Quentin 30 avril 2011 at 14:04

        http://www.15-lovetennis.com/?p=10189&cpage=1#comment-76803

        « Ce qui est marrant c’est que cette idée lui vient maintenant que c’est lui qui a une montagne de points à défendre et qu’il sent le danger Djokovic pointer. Pour un gars qui s’en fout du classement et des records et qui ne joue que pour progresser c’est un peu paradoxal cette inquiétude, non ? »

      • Sylvie 30 avril 2011 at 15:31

        Ben ce n’est pas si faux alors ;) Il l’a effectivement émise avant le risque Djokovic donc ce n’est pas directement lié à lui, c’est vrai. En revanche le premier lien date de Madrid 2009, époque où il était encore numéro 1 mondial et double tenant des titres à RG et Wim et il l’a réémise en octobre 2010 après être redevenu numéro 1 mondial et avoir reconquis les deux titres. Donc, cela le préoccupe clairement dés qu’il doit défendre des points en nombre.

        Si on suit son discours, il trouve illogique de gagner des tournois et de se faire dépasser par des gens qui en ont moins à défendre. Je comprends. Mais si on se réfère à son idée, cela lui permettrait aussi de ne pas risquer de se faire dépasser lors d’une contre perf sur ces mêmes tournois puisque la sanction ne serait pas immédiate.

  4. Jeanne 30 avril 2011 at 12:03

    Je regarde les highlights de Soderling Del Po. L’Argentin a un bien meilleur revers, et un coup droit plus varié et encore plus fulgurant. Meilleur déplacement aussi.

  5. Djita 30 avril 2011 at 12:04

    En attendant Djoko se fait décorer par l’Eglise Serbe. Eh ben les prix ne sont pas finis pour celui-là!

    Madrid c’est bien la semaine prochaine? A quand le tableau?

  6. Sylvie 30 avril 2011 at 13:12

    Sur le score board de Belgrade il y a un match entre Philippe Dore et Danny Champagne. C’est censé être quoi ?

    • Jeanne 30 avril 2011 at 13:32

      Bizarre, on dirait un gag ou un bug. Ils ont respectivement 100% et 96% de premières balles après presque un set.

  7. Clemency 30 avril 2011 at 13:34

    Le réalisme de Monfils, à propos d’une victoire à RG :
    « C’est aléatoire. Tu peux très bien jouer et te prendre Nadal en huitièmes et tu perds. Tu as un très bon tableau et tu prends Nadal en finale et tu perds. »
    Indeed

    • Quentin 30 avril 2011 at 14:05

      Excellent!

  8. benja 30 avril 2011 at 14:00

    Le classement sur 2 ans, c’est ce qui se fait en golf, non?

    Pour ce qui est du record de djoko, impressionnante cette enfilade de victoire mais Belgrade, c’est un peu limite comme tournoi. Ca ressemble plus à un challenger qu’a un vrai tournoi.

    S’il perd plus de 6 jeux dans un match, ce sera une énorme contre perf.

    On verra s’il est si fort à Rome et Madrid.

  9. Nath 30 avril 2011 at 15:16

    Plutôt équilibré ce tableau, visible seulement ici : http://www.madridopen.info/cuadros/atps.pdf

    • Nath 30 avril 2011 at 15:51

      Réflexion faite, le tableau de Soderling est pas un cadeau : Dolgo (ou Giraldo), Almagro (s’il ne perd pas contre Tsonga cette année, même si c’est moins probable), Fed, Nadal et le finaliste de la deuxième moitié (Djoko ou Ferrer ?)

  10. Arno 30 avril 2011 at 15:56

    Bon, voilà une liste de 5 joueurs: Raonic, Verdasco, Soderling, Nadal, Djokovic.

    Devinez pour qui est ce tableau théorique à Madrid?…

    Je ne dirai qu’un mot:

    COMPLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT!!!!

    • Babolat 30 avril 2011 at 17:13

      Raonic, c’est pas pire qu’un autre hein. Verdasco… le suisse n’a jamais perdu contre lui. En plus, il est un peu à chier cette année… même s’il vient de se qualifier pour les 1/2 d’Estoril en battant en 3 sets le grand spécialiste de terre battue qu’est Anderson. Eh puis Nadal ou Djoko… ben pour remporter un master 1000 ces jours-ci, il faut passer sur le corps d’un des deux voire des deux. Faut pas non plus pousser mémère dans les orties.

      • Babolat 30 avril 2011 at 17:15

        Ah j’ai oublie Söderling qui lui a oublié son tennis ça tombe bien…

  11. Pat 30 avril 2011 at 15:57

    Se profile un Nadal Del Potro qui sera peut-être intéressant.

    • Jeanne 30 avril 2011 at 16:03

      Del Potro a ses chances !

      • Djita 30 avril 2011 at 16:59

        Oui moi aussi j’ai mes chances. ;)

      • Jeanne 30 avril 2011 at 16:59

        T’es la meillllllllllllllleure !!

      • Diana 30 avril 2011 at 20:20

        Dans tes rêves….

        • Diana 30 avril 2011 at 20:21

          pour la chance de Del Potro j’entendais…:)

  12. May 30 avril 2011 at 17:45

    Djoko a vraiment le vent en poupe, il a joué 2 matches pour se retrouver en finale face à Lopez le seul Espagnol qui n’a pas un jeu de terrien. C’est clairement lui l’homme à abattre car invaincu en 2011 et reçu 5/5 en nombres de titres. J’anticipe un peu mais je ne vois vraiment pas comment il pourrait perdre cette finale même avec un oeil HS et ses poumons version printemps 2010 .

  13. William 30 avril 2011 at 18:30

    Un demi « retrouvailles » entre Verdasco et Raonic, déjà la troisième rencontre cette année.
    Davydenko en finale contre Mayer, peut-être l’occasion de se relancer. Je lisais dans L’Equipe que le Russe pensera à arrêter le jour où il sortira du top 50 et devra passer par les qualifs pour les M1000.
    DelPo a quand à lui un pied en finale, allez Jean Martin !

    • Babolat 30 avril 2011 at 19:03

      Retrouvailles alléchantes s’il en est puisque Fernando avait donné rendez-vous à Milos en ces termes peu cavaliers « J’espère qu’on va se rencontrer sur terre battue pour que je lui montre ce que c’est de jouer au tennis ». Miracle… il est maintenant exaucé… et ça me ferait plaisir qu’il se prenne une raclée le Nando.

      • Diana 30 avril 2011 at 19:05

        Méchant va :evil:

      • Jeanne 30 avril 2011 at 19:13

        Une raclée pour PM ? Oui, il la mériterait. Mais je crains que ça ne fasse beaucoup pour Milos. En tous les cas, Raonic sait faire bien autre chose que servir, contrairement à ce qu’insinuait PM

        • Diana 30 avril 2011 at 19:43

          Méchante va :evil:

          :mrgreen:

      • Sylvie 30 avril 2011 at 19:19

        J’espère une victoire de Raonic. Je suis allergique à Mr pot de gel.

      • Jeanne 30 avril 2011 at 19:21

        Tentons un diagnostic plus fin. Sylvie, comment se manifestent tes allergies :wink: ?

      • Sylvie 30 avril 2011 at 19:36

        Par un soutien à l’adversaire la plupart du temps.

      • Jeanne 30 avril 2011 at 19:38

        Ça va, c’est pas méchant, pas besoin d’antihistaminique.

    • Diana 30 avril 2011 at 19:27

      Je crains que le jeune Milos ne parte avec un handicap, après s’être farci le Simon plus tôt dans la journée.Fallait pouvoir en sortir, de ce guêpier…

      Sans doute la valeur sûre de cette année, qui aura montré des capacités d’adaptation à la surface assez étonnantes.

      Une tite photo du gros bébé pour ceux qui ne le situeraient pas bien

      http://d.yimg.com/a/p/sp/getty/6f/fullj.f684393ef0c70bbdbf1c42e546dd7f48/f684393ef0c70bbdbf1c42e546dd7f48-getty-tennis-estoril-open-atp.jpg

      • Jeanne 30 avril 2011 at 19:30

        Simon=poison ; je l’aime bien mais c’est un des joueurs les plus fatigants, genre teigne ou morpion ou arapède. Ca peut jouer dans les muscles juvéniles du gros bébé.

  14. Jeanne 30 avril 2011 at 19:18

    Azarenka met 6:0 6:0 à Dushevina, qui n’est pas la première venue (même si son 2011 est en retrait de ce qu’on lui a connu). Impressionnante celle-là ! C’est une Sharapova 2.0

  15. Jeanne 30 avril 2011 at 19:22

    Si quelqu’un a un lien pour Milos contre PM ? A vot bon coeur !

    • Jeanne 30 avril 2011 at 19:31

      Merci Diana !

    • Djita 30 avril 2011 at 19:51

      Diana toujours là au bon moment.
      Une bonne petite femme. ;)

      • Diana 30 avril 2011 at 19:59

        Seule désormais, hélas :cry:

        Contente de te relire Djita… Ca me rappelle de sacrés bons souvenirs ;)

        Le Milos me semble faire des grimaçouilles , il ne serait pas un peu rincé là ?

        Mais c’est vrai Jeanne qu’il a plus d’une corde à son arc ce jeunot tout bien sympa…

        Quoiqu’ait pu en dire PM, on ne passe pas de la 153ème à la 27ème place mondiale en 4 mois par le simple fait du hasard, ou du bol…

        • Diana 30 avril 2011 at 20:06

          Si vous saviez comme je me maudis quand j’ai de tels feelings….

          Abandon de Raonic :oops:

          • Nath 30 avril 2011 at 20:09

            T’en fais pas, chat noir, t’étais pas la seule à avoir vu qu’il y avait un truc qui allait pas ;)
            J’ai l’impression qu’il a faibli d’un coup en revers, mais je faisais plusieurs choses en même temps…

        • Djita 30 avril 2011 at 20:12

          Merci Diana c’est sympa. Je suis contente de retrouver la bande de filles, Sylvie, Jeanne, May et toi.

          Fallait que moi aussi je fasse l’éloge de Raonic pour qu’il perde. :cry:
          Espérons que cela ne fasse pas enfler les chevilles déjà immenses de Verdasco.

          • Sylvie 30 avril 2011 at 20:19

            tu nous a manqué. Et tu n’as plus ton avatar ? ;)

          • Diana 30 avril 2011 at 20:19

            Je ne pense pas qu’il ait les chevilles immenses, il semble plus frustré qu’autre chose, d’où son surnom d’ailleurs ;) : PM

          • Sylvie 30 avril 2011 at 20:21

            En tous les cas, même crevé, Raonic a tenu la route face au spécialiste auto proclamé de la surface.

          • Jeanne 30 avril 2011 at 20:23

            Contente aussi Djita !

            Sur Verdasco, il est dans l’ombre de Nadal qui est un dieu vivant en Espagne.

            Et comme le bonhomme est orgueilleux, c’est sans doute difficile à vivre, comme pour tous les autres joueurs espagnols, mais pour lui plus particulièrement.

            • Djita 30 avril 2011 at 20:51

              Tu parles de Verdasco Jeanne, mais je pense que Robredo n’est pas en reste. Il doit les avoir là, lui!
              Je crois même qu’un jour il a dit s’il était français ce serait une super-star.

          • Djita 30 avril 2011 at 20:23

            « au spécialiste auto proclamé de la surface » auto-proclamé, je note car j’aime.

            Quel avatar? Celui de Concombre?

          • Jeanne 30 avril 2011 at 20:25

            La concombrette.

          • Sylvie 30 avril 2011 at 20:32

            voui, la concombre au rouge à lèvres

          • Djita 30 avril 2011 at 20:52

            J’attends de relire Concombre pour que la flamme se ravive, je ne sais plus où il est passé celui-là. :cry:

          • Jeanne 30 avril 2011 at 21:20

            Djita il était là récemment, lis ça: http://www.15-lovetennis.com/?p=10071&cpage=1#comment-76149

          • Djita 30 avril 2011 at 22:11

            Hahahaha excellent. Heureusement que tu es là quand je ne le suis pas Jeanne.
            Je crois que je vais pas tarder à remettre mon avatar chéri. ;)

          • Sylvie 30 avril 2011 at 22:23

            A quand un mariage royal de cucurbitacées ?

      • Diana 30 avril 2011 at 20:16

        Merci Nath :)

        Mais il est vrai que je me trompe rarement de ce que je vois dans les débuts de match, je suis plutôt assez, trop souvent même, dans le vrai quant au résultat. Et crois-moi qu’il est des fois où ça me fait royalement c**** tu vois, mais bon….

        Exception faite de quelques matchs spectaculaires, quoiqu’il est vrai que désormais, je ne suis plus trop confrontée à ce type de situation :)

        • Djita 30 avril 2011 at 20:22

           » Mais il est vrai que je me trompe rarement de ce que je vois »
          Toi aussi tu en as de sacrées chevilles dis donc! :D

        • Diana 30 avril 2011 at 20:36

          Ouarf, si tu les voyais, tu en pâlirais de jalousie, vois-tu…. :) J’arrête donc là,ne voudrais pas te fiche le bourdon alors que tu fêtes ton retour ;)

          • Djita 30 avril 2011 at 20:53

            Ah je t’adore Diana! :D

  16. Babolat 30 avril 2011 at 19:45

    Ah oui, j’avais même pas capté qu’il devait jouer sa demie dans la foulée le gaillard. Même tarif pour Verdasco cela dit…
    je sens le Raonic capable de sortir un Verdasco un peu en dehors de ses gonds en ce moment.

  17. Djita 30 avril 2011 at 20:00

    Raonic en demi! Eh ben ça alors. Il ya eu plus de changements que je ne le croyais ces derniers mois. Et ce n’est pas pour me déplaire.
    Il a vraiment passé un stade ce Canadien, il va faire mal maintenant, éliminer de temps en temps quelques tops 20 avant de s’installer durablement parmi les meilleurs. Je lui souhaite la bienvenue. :D

  18. Sylvie 30 avril 2011 at 20:05

    Raonic abandonne on dirait :(

  19. MarieJo 30 avril 2011 at 20:11

    C’est une bonne semaine pour raonic, mais c’était le match de trop… donc abandon, dommage…
    verdasco sans transpirer…
    j’ai donc delpo, verdasco et davydenko tous les 3 en finale… ça va payer :)
    delpo et verdasco sont à 1 partout en H2H, et c’est leur première rencontre sur terre…
    en plus je viens de voir qu’ils se sont joués en challenger chez moi en espagne, faudra que j’aille faire le tournoi un de ces quatre ! à moins que j’envoie môman en reporter ;)

  20. Jeanne 30 avril 2011 at 20:20

    Ah Simon et Verdasco, c’est un de trop dans une journée. Malgré sa force de frappe impressionnante, il y a chez Raonic un côté encore un peu junior. Il devra se renforcer physiquement, maintenant qu’il commence à gagner beaucoup de matchs. Il est la très bonne surprise de ce début d’année et bonne nouvelle, c’est un joueur déjà multi-surfaces. Je suis contente, même si j’aurais apprécié qu’il passe Verdasco.

  21. Sylvie 30 avril 2011 at 20:33

    Je viens de voir que Djoko a aussi bénéficié d’un abandon et sera en finale et, à coup sûr, vainqueur demain.

    • Nath 30 avril 2011 at 20:45

      Tipsa a abandonné ? Pourquoi, keskila ??? :(
      Mine de rien, 3 tournois, 6 demi-finales, 3 abandons. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était pas une grande journée.

      • Diana 30 avril 2011 at 20:52

        Pas abandonné Tipsa, vu qu’il devait jouer ce soir. Forfait me semble mieux parler. Gros match hier contre Devvarman, il semblerait qu’il se soit blessé à la jambe.

    • Sylvie 30 avril 2011 at 20:54

      Oui, forfait, je me suis trompée dans les termes. Officiellement blessé à la jambe.

  22. MarieJo 30 avril 2011 at 21:31

    au final, ce sera le delpo/verdasco le match le plus équilibré du week end…
    à belgrade djoko vs lopez et à munich davy vs florian mayer :roll:
    je vois mal lopez interrompre la série à succès de djoko et davydenko devrait pouvoir passer contre mayer… par les temps qui courent je ne jure de rien… davy avec la chance qu’il a il va encore gagner un trophée tout moche ou être obligé de se déguiser en tyrolien, si si gonzo l’avait fait une année pour la promo du tournoi !

    si non c’est vrai que ce pauvre verdasco n’est pas toujours très futé, mais il parait qu’il possède 6 chiens… il peut pas être complètement mauvais ;)

    • Jeanne 30 avril 2011 at 21:33

      Des dobermans ? :wink:

    • Sylvie 30 avril 2011 at 21:36

      ça dépend des chiens.

    • MarieJo 30 avril 2011 at 22:29

      je ne sais pas… mais c’est vrai qu’il y a des chiens vachement cabots ;)

    • William 30 avril 2011 at 23:51

      Davy en tyrolien ça peut valoir de l’or ! Moi je me rappelle de ça : http://www.youtube.com/watch?v=hSiWARyuD_I 2’35

  23. karim 30 avril 2011 at 23:16

    Je cherche un moyen de dire que Djoko va battre Nadal au moins à deux reprises sur TB cette année, sans que les astres m’entendent. Je réfléchis à une solution…

    • Jeanne 1 mai 2011 at 01:42

      « sans que les astres t’entendent » ça on a l’habitude, c’est plutôt « les désastres m’entendent »

  24. Jeanne 30 avril 2011 at 23:27

    Oh la la, à côté Serena et même Nadal sont des lianes http://bit.ly/lcYRe2

    • karim 1 mai 2011 at 00:59

      Après la photo elle a explosé?

    • Jeanne 1 mai 2011 at 01:00

      oui avec un cratère de 10 km de diamètre

      • karim 1 mai 2011 at 01:21

        Celle-là tu fais juste respirer ses urines à Santoro et il envoie comme Medvedev en fond de court.

      • Jeanne 1 mai 2011 at 01:52

        Et il devient vert comme toi

    • William 1 mai 2011 at 01:24

      J’imagine que vous savez de qui ce charmant personnage est la soeur : http://www.pollsb.com/photos/o/10937-jaslyn_hewitt_lleyton_hewitt_s_bodybuilding_sister.jpg (ah bah c’est marqué dans le lien, dommage)

  25. karim 1 mai 2011 at 01:04

    Le geste en coup droit de JMDP a changé, je suppose qu’il a du faire des ajustements. à mon avis on ne reverra jamais les parpinades de l’USO 2009.

    • Antoine 1 mai 2011 at 01:11

      C’est ce que je dis depuis un bon moment…heureux de lire que tu as également cette impression…

    • William 1 mai 2011 at 01:18

      De l’USO 09 certes non, mais il envoie encore pas mal. Sur la gestuelle j’ai l’impression qu’il enroule en fin de mouvement, là où il gardaitun bras plus tendu auparavant et où c’était le poignet qui était donc sollicité pour gifler la balle… Ce changement est donc bienvenu. Peut-être en garde-t-il aussi sous le pied ? Pour l’instant les résultats sont là, il a raison de ne pas forcer. En tout cas s’il l’emporte demain il retrouvera son équilibre dur/terre battue des étés 2008 et 2009.

    • karim 1 mai 2011 at 01:19

      le geste est déconstruit, un peu caricatural de ce qu’il était. On dirait qu’il corrige, il compense. ça ne me frappe que maintenant parce que je ne l’ai pratiquement pas vu jouer depuis son retour, mais tu as tout à fait raison à mon avis si tu l’as signalé.

      • Antoine 1 mai 2011 at 02:03

        C’est exactement cela je pense: il compense..mais ce n’est peut être que passager, comme le plus souvent après un retour de blessure; là cela fait un moment qu’il est revenu mais la coupure a été particulièrement longue. Il lui faudrait une ou deux grosses perfs peut être. Je lis qu’il a battu Soderling mais ce dernier ne joue pas bien en ce moment; du coup ce n’est pas très probant mais s’il parvenait à battre un des trois ou quatre de tête, cela irait tout de suiste mieux sans doute..Enfin, il ne joue pas mal mais il est encore éloigné de son meilleur niveau..

    • Jeanne 1 mai 2011 at 01:49

      Faut pas oublier que lors de l’US Open, il donnait tout ce qu’il avait pour calmer un Fed quasi-injouable qui ramassait tout en demi-volée. A mon avis il en garde sous la paume. Mais il envoie sévère, Sterling peut témoigner.

  26. Alexis 1 mai 2011 at 01:26

    Que de retard après une semaine d’absence.

    J’ai réalisé un truc rapport à l’article, c’est qu’en ce qui me concerne, j’ai vu pour la première fois de ma vie Federer et Nadal au même moment, lors de leur demi à RG05. Sans aucun a priori donc, j’ai clairement identifié d’un côté un créateur inspiré de l’autre un destructeur à l’endurance suspecte, suspicion renforcée d’ailleurs par sa victoire contre le monstrueux et illicite Puerta en finale.

    Tout ce que j’ai vécu et ressenti depuis lors de leurs matches provient je pense de ce premier choc, et à chaque fois (trop souvent en tout cas) c’était en gros « mais pûrée pourquoi c’est toujours le méchant qui gagne? ».

    Depuis l’avènement du tennis 3.0, j’apprécie davantage Nadal et lui reconnais par comparaison une certaine créativité voire un talent indéniable.

  27. Jeanne 1 mai 2011 at 01:46

    Puerta avait pris un stimulant hippique surpuissant, il fracassait à chaque frappe comme un étalon en rut, fallait que l’autre le gifle à coups de lift non moins surpuissants pour le ramener à l’écurie ! totalement dingue !

  28. Antoine 1 mai 2011 at 01:53

    Avec beaucoup de retard, je viens de lire l’article de Christian, ou plutôt son éditorial puisqu’il ne nous apprend rien sur le sujet, mais nous livre son opinion sur ledit sujet et les motifs qui, selon lui, expliqueraient sa faible popularité ici bas, je veux dire dans l’Hexagone..

    Ce n’est pas que je sois particulièrement en désaccord avec certains des points relevés dans l’article qui me gène mais plutôt le fait qu’il part d’un présupposé qui est que Nadal ne serait pas populaire dans notre beau pays.Et le problème, me semble t il, est que rien dans l’article ne vient confirmer ce présupposé. J’allais dire et pour cause car je ne pense pas qu’il soit exact de dire d’une façon générale que Nadal n’est pas populaire en France, en particulier parmi les jeunes. Ce n’est pas la mention des lazzis qui auraient accompagné sa sortie de Roland Garros en 2009 qui me convaincrait du contraire, ce d’autant plus que pour avoir assisté au match, je ne les ai pas entendus; Cela fait partie des choses que l’on répête et que l’on croit, d’autant plus que Tonton Toni en a mis une bonne louche sur le sujet mais cela ne correspond pas à la réalité. La réalité est plus triviale: le public soutenait majoritairement Soderling comme il a tendance, le plus souvent, à soutenir l’outsider quand un match est serré et comme il a également tendance à soutenir celui qui prend le plus de risques. De fait, il n’a pas soutenu Nadal, même lorsque ce dernier s’est trouvé en perdition dans le tie break du dernier set et c’est cela qui m’avait surpris à l’époque. Au fond, le public pensait que Nadal allait gagner le tie break, puis prendre le dessus au cinquième set et gagner, comme d’habitude..IL a été pris au dépourvu.

    Cela étant dit, ledit public est assez particulier et ne reflète pas les goûts et les préférences de l’ensemble du public en France. J’ai un peu de mal à gober cette généralisation.

    Je pense donc que l’article reflète simplement les opinions de Christian et les opinions qu’il croit pouvoir attribuer au « commun ». Qu’elles puissent être assez largement partagées sur 15 Love est bien possible mais cela ne fait de l’article qu’un bon reflet de ceux qui l’ont en partage.

    Christian vise cependant juste, je pense, en indiquant que parmi ceux qui n’apprécient guère Nadal le fondement de leur aversion ou réticence, selon la proportion que prend cette opinion chez eux, est le plus souvent liée au fait qu’ils perçoivent son jeu comme celui d’un tâcheron, plutôt que celui d’un esthète. Mais là encore, cela ne fait que refléter l’idée qu’ils ont de ce que devrait être, selon eux, le jeu et atteste surtout du fait qu’il ne comprennent ce qu’il est, à savoir un jeu ou il s’agit d’envoyer une balle de l’autre côté du filet dans les limites du court de telle façon que l’adversaire ne puisse en faire autant..

    • Sylvie 1 mai 2011 at 09:45

      L’histoire de Nadal pas aimé en France et hué à Roland c’est un mythe qui s’est construit petit à petit sur les forums par le biais des fans de Nadal qui n’avaient pas digéré son manque de soutien à Roland et qui ont grossi le truc de façon impressionnante. A l’époque je postais sur le site de t.shirts et j’ai vu le truc se faire, c’était hallucinant. J’avais vu le match en direct et n’avais rien remarqué sauf, comme toi, un manque de soutien de l’Espagnol, c’est vrai. Je l’avais plus interprété comme une envie de voir un autre vainqueur et comme le travers, très français, de préférer les outsiders.

      Ensuite, sur les forums, ça s’est vite transformé en un film de fiction : Nadal hué, sortant sous les sifflets… A les lire, on avait l’impression qu’il était sorti sous les projectiles, qu’il était haï du public de Roland qui n’était qu’un public de VIP dans un premier temps, puis de pro Federer dans un 2e, comme si ce jour là, les gradins n’avaient été remplis que par des fans de Fed… Puis Toni Nadal en a remis une louche.

      Pour l’avoir vu à Bercy ou au Masters Guinot, il m’a semblé très populaire et surtout auprès des jeunes mais pas seulement. Et dans les clubs, on voit plus de mini Nadal que de mini Fed.

      Après qu’il y ait une histoire d’amour entre Federer et le public de Roland qui voulait le voir s’imposer, c’est une autre histoire.

    • Damien 1 mai 2011 at 10:54

      Assez d’accord avec vous deux sur la popularité de Nadal en France en général et à RG en particulier. Il reste assez populaire, mais il y a toujours la prime à l’outsider et le public aime bien aussi les surprises et les changements. Je n’ai pas non plus souvenir qu’il soit sorti sous les sifflets en 2009.

      En revanche, sa cote d’amour auprès des Français n’a rien a voir avec un Kuerten, Safin voire Fed ou Agassi (encore que eux, c’était plus pour les voir enfin remporter ce tournoi qu’ils méritaient).

      Générationnellment, Nadal est effectivement plus apprécié des jeunes.

  29. Babolat 1 mai 2011 at 05:43

    Pour mes équipiers du challenge Atp. A l’heure où j’écris ces lignes, il ne reste plus que 5 heures pour composer son tableau. Schnell ! Schnell

    http://challenge.atpworldtour.com/atp/user-bracket.php?USER=2457175026&EVENT=4&X=1304220888

    • Pat 1 mai 2011 at 08:45

      Merci Babolat.
      J’ai joué les surprises, 99 % de chances de me ramasser en ne mettant ni Nadal ni Fjobovic en finale mais ça fait du bien de rêver.

      • Babolat 1 mai 2011 at 09:05

        Ouch… ah oui quand même. ;) Moi j’ai joué la sécurité avec une finale Nadal/Djoke et une victoire du taureau.

        • Pat 1 mai 2011 at 12:11

          Avec ça, tu as des chances d’être premier avec des tas d’autres, tu as prévu combien de jeux en finale ?

          • Babolat 1 mai 2011 at 13:04

            24… un petit 7/5 7/5 des familles. :)

            En fait, si c’est bien la finale annoncée avec victoire de Nadal, ce sont les premiers tours qui vont servir à départager les vainqueurs…

  30. Sylvie 1 mai 2011 at 10:43

    Raonic d’entrée possible pour Federer, ce ne sera pas un match facile. Ce joueur commence à être vraiment bon et il n’aura rien à perdre. Il pourrait nous faire une Gulbis 2010 à Rome.

    • William 1 mai 2011 at 13:32

      Je n’y crois pas trop. L’an dernier Fed sortait de quelques contre perfs et Gulbis avait déjà un bon passif : défaite en 3 sets contre Roger à Doha, déjà un quart à Roland… Raonic n’a pas encore prouvé autant que Gulbis sur terre. Le Suisse devrait le faire galoper aux quatres coins du court, histoire de lui faire traîner ses 90kilos… Et puis Raonic ne sera peut-être pas totalement remis de la raison de son abandon hier.
      Je trouve que Djoko n’a pas un quart facile, une fois n’est pas coutume : Gulbis, Wawrinka, Ferrer, puis éventuellement Murray en demi. Pas forcément évident. Je donne, sans surprise, Nadal favori. Je n’ai pas beaucoup d’espoir en DelPo, cette rencontre arrive trop tôt…

    • Sylvie 1 mai 2011 at 16:31

      Wawrinka pour l’instant, il coince. Sortie d’entrée à Munich, mené 6/4, 3/2 avec un break à Madrid. Gulbis, il ne fait strictement rien cette année. Pour Djoko, le test devrait être Ferrer en quart.

  31. Damien 1 mai 2011 at 11:14

    Un petit flash hors sujet ou presque: Vendredi soir, c’était la finale du tournoi de mon Club (Fontaine dans l’agglo Grenobloise pour ceux qui connaissent), opposant 2 jeunes bons joueurs, l’un 0 et l’autre -4/6.
    Le -4/6 l’a logiquement emporté par 6/4 6/0, l’écart de niveau était assez net. Ce match m’a donné l’occasion de voir 2 très bons joueurs amateurs (quoique à la limite du professionnalisme pour le mieux classé des 2) de très près, sur des terrains que je connais par coeur pour y jouer une ou deux fois par semaine.
    C’était vraiment sympa, bien qu’on aurait aimé voir un match plus accroché.

    Vu de près ça va vraiment très très vite, tout en gardant pas mal de marge vis-à-vis des lignes. Ils jouaient tous les 2 revers à 2 mains, peu lifté.
    Leur coup droit est frappé très fort, mais avec un gros effet lifté, ce qui fait qu’ils gardent une bonne marge de sécurité à la fois en longueur et par rapport au filet. La contrepartie est qu’ils ont du mal à déborder leur adversaire comparativement à la puissance qu’ils mettent dans leur coup droit.

    Autre point marquant, le déplacement: ils sont toujours bien placés et commencent à se replacer au moment ou la balle quitte la raquette adverse.

    Dernière chose importante à mes yeux : aucune contestation de point d’un coté ou de l’autre, bien qu’auto-arbitrés. Les 4eme et 3eme séries devraient en prendre de la graine parfois…

    • Colin 2 mai 2011 at 00:18

      Et pendant ce temps, à 1 km de là, je reprenais le tennis avec mes deux fistons. Après presque 10 ans d’arrêt, je me sens à peu prés classé 0… zéro pointé. Bref il va falloir pas mal de temps avant que je redevienne un partenaire de tennis valable, patience Damien, patience !

  32. William 1 mai 2011 at 16:06

    Davydenko fait du Davydenko : il joue vite, très vite, mais coince un peu au moment de conclure. Premier set 6-4 pour lui.

    • William 1 mai 2011 at 16:06

      *6-3.

    • Babolat 1 mai 2011 at 16:56

      6/3 Mayer deuxième set mais 3/0 Davy dans le set décisif. Ah ça fait plaisir de le voir revenir le Niko.

  33. Babolat 1 mai 2011 at 16:54

    Premier set 6/2 pour Delpo contre Verdasco. Même s’il est en finale, je trouve Nando très très loin de son meilleur niveau. Il a eu du pot de rencontrer des troisièmes couteaux (Gil, Anderson) et un Raonic rincé… Delpo confirme son retour à chaque sortie… s’il passe Youzhny et Cilic à Madrid, ce sera intéressant de le voir contre Nadal.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis