Cucumber more than ever, acte VI, scène 2 : Gilles Simon existe

By  | 27 janvier 2011 | Filed under: Actualité

Parce que des posts comme ça, on n’en aura pas tous les jours.

Parce que des posts comme ça ne méritent pas d’être perdus au milieu de nulle part, coincés dans un couloir de double alors que fusent les échanges en même temps que les balles.

Voici un véritable plaidoyer de Patricia pour Gilles Simon, en réponse aux critiques entendues ici et là.

Eh bien j’ai loupé quelque chose… en ayant une position particulière sur le sujet, car :
1) j’aime bien Simon (l’homme et le joueur),
2) je souhaitais comme tout le monde la victoire de Fed ++++,
3) je faisais partie des croyants sereins dans la victoire de Biquette,
4) j’étais persuadée que Simon, au top physiquement, pouvait néanmoins faire jouer un gros match à Federer, tout « divin au premier tour » qu’il fût – ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Maintenant, je suis interpellée par  l’indignation de certains au sujet des amateurs de Simon, et je souhaite en réponse évoquer les raisons pour lesquelles je ne le hais point et même plus si affinités :

Non Simon n’est pas Mecir.

Mais il n’est pas Nadal non plus – même si quelques points communs relèvent de mêmes qualités que le buffle espagnol : jouer juste, faire mal, tenir comme un piranha mort de faim et faire craquer l’autre, rester lucide, bosser beaucoup. Simon a plein d’armes en moins (y compris la volée : Nadal a peur du noir, Simon de se faire allumer, tu vois, c’est tout le contraire !) : la façon dont il fait mal repose sur la vitesse de balle adverse, avec des accélérations à plat et non sur une puissance continue autogénérée. La gestuelle est du coup vraiment antithétique, beaucoup plus économique.

J’ai souvent vu comparer Simon à « un Murray du pauvre » et ça me paraît assez juste (j’aime beaucoup Murray). Voilà pourquoi :

L’impression visuelle est à mon goût plaisante, en détente, assez coulée, avec quelque chose de félin : Simon est fluide, frappes pures, déplacement éclair et tout en ruptures de rythme ; il « joue » avec son adversaire comme le chat mi-nonchalant mi-foudroyant avec la souris, détricotant la trame de son jeu, neutralisant ce que l’autre sait faire, lui coupant les issues, et le perçant d’une griffe aiguë et imprévisible après l’avoir hypnotisé (ouais bon c’est un qualificatif serpentin mais il y a de ça).

J’ai une certaine admiration pour les qualités de ce jeu de chat sadique, qui, selon moi, s’apparente donc à un être ludique (pas de robotisation, pas d’uniformité dans cette alchimie de l’intox) mais pas spectaculaire car introverti ; le chat est plus réactif qu’acteur, oui, mais je ne vois pas une réaction sans âme, schématisée. C’est une toile très subtile, très cérébrale, peut être sans panache – on y accule le roi comme aux échecs – mais pas sans imagination : il y a quelque chose qui se passe, quelque chose à regarder (au-delà de l’esthétisme des gestes), qui prend mon regard.

Je n’ai pas ça du tout avec des cogneurs en rythme ou des cogneurs lifteurs qui m’emm… en trois secondes, même s’ils « font plus le jeu » ou « prennent plus de risques ». Verdasco fait des coups gagnants, prend des risques, mais il m’emm… Ca manque peut être pas de cœur mais ça manque de pensée. Même des mecs bien plus complets que Simon sont plus prévisibles – par exemple Djokovic. Ou bien plus percutants (dans le genre crevette hyper-vive) comme Davydenko.

Quand t’as quasi-aucune arme autre que ton endurance et ta rapidité, que tu ne prends pas du temps à l’adversaire, faut pas se leurrer, si tu fais perdre le fil à Federer, c’est que tu as quelque chose pour ça. Il y a ainsi Hewitt qui ressemblait beaucoup beaucoup à Simon : vitesse, endurance, mental très accrocheur (meilleur volleyeur quand même), pas grand-chose de contondant, mais une analyse et une justesse pour jouer le coup qui fait chier un type qui a bien plus d’atouts qui me donnait beaucoup de satisfactions !

C’est mon côté David contre Goliath, le petit malin contre les gros. Le côté félin est peut-être la raison qui le fait comparer à Mecir (mais je trouve ça moins approprié que le parallèle Murray/Mecir, car il est capable de bien plus de variété que Simon et de faire le jeu s’il le faut).

Bon, en résumé, Gilou n’est pas mon dieu mais pour moi il incarne bien moins la robotisation « parasitique » que tu évoques – bien moins qu’un adepte du Bollitierisme, fît-il le jeu.

Et par ailleurs, il n’incarne en aucun cas un tennis à la française qui aurait perdu son âme ! Parce que franchement, entre le jeu d’attaquant en variation de Gasquet, le service-volée fou de Llodra, la ruée bourrine de Tsonga et le don quichottisme physique de Monfils, il n’y a aucune similitude avec l’estouffade cérébrale à la Simon. Pour moi un Paul-Henri Mathieu incarnait bien plus l’uniformisation (registre de jeu WTA) que Gilles.

Et c’est de l’anthropomorphisation moraliste (si j’ose dire) que d’identifier le contreur/pourrisseur de jeu à l’être abject qui vainc sans risques, sans s’investir, profitant même de l’attitude « risquée » et noble de son adversaire pour l’épingler : le combat, il l’engage à travers une lutte d’endurance – par quoi je n’entends pas quelque chose de physique (même si elle est nécessaire) mais la capacité à se prendre les coups et à ne pas lâcher : le mec, il s’expose tout de même en disant « tire le premier » ! Et il est capable de gérer l’intox, le faux rythme, la cuisine qui fait déjouer, ce qui demande une gestion mentale de fer.

Là-dessus, nulle pose ou mauvaise foi de ma part : je ne joue pas au tennis, et j’essaye juste d’expliciter un ressenti de spectatrice, quelque chose qui retient mon oeil et mon cerveau, pas « d’avoir raison ». Ce n’est donc pas, avec les sympathisants de Simon, les romantiques contre les pragmatiques, mais un romantisme différent…

Tu dis que Nadal est un grand joueur, et bien, il a plus d’armes que Gilles (ce qui lui permet de faire plus le jeu), un palmarès, mais à quel point a t il plus de « mérite » ? Murray c’est différent, il croule sous les dons. Mais ne peut-on admirer un gars qui tire le maximum de ses atouts (sans le mettre le moins du monde au même « niveau ») ?

Après il y a le côté personnel, Gilles est un causeur agréable, pas vilain de sa personne… Je ne sais pas si j’aurais passé autant de lignes à défendre un beauf tout moche !!!

About 

Avocate attitrée de Richard Gasquet sur 15LOVE (SAUVEZ les bébés phoques !) et Thiemolâtre irrécupérable. Que le Revers à Une Main soit avec toi.

Tags:

426 Responses to Cucumber more than ever, acte VI, scène 2 : Gilles Simon existe

  1. Arno 28 janvier 2011 at 13:22

    Mini-break d’entrée pour Murray… C’est pas bien parti.

  2. Kawkab-Tennis 28 janvier 2011 at 13:23

    J’imagine Djoko sur le canapé, entrain de caresser le trophée de 2008 et lui disant « je crois que tu aura un frère jumeau dimanche ! »

  3. Arno 28 janvier 2011 at 13:27

    C’est là qu’on voit que le manque principal de Ferrer est son service…

  4. inès 28 janvier 2011 at 13:27

    Murray s’applique pour conclure sur ce 4è set ! Il rentre plus dans le terrain et cherche les courts croisés. Tiens un ace ! 5/1, difficile de revenir pour Ferrer !

  5. Arno 28 janvier 2011 at 13:28

    5 balles de match, ça pourrait lui suffire.

    • Arno 28 janvier 2011 at 13:29

      Et ça a suffi.

  6. inès 28 janvier 2011 at 13:30

    Ferrer sauve sa 1ère balle de match mais pas la 2ème… C’est fini, victoire de Murray, mais pas une grande prestation ! Enfin, il s’en fiche complètement, il est en finale.

    • antsiran23 28 janvier 2011 at 13:31

      Tu es sûre que c’est lui qui a gagné ? Pas évident…

  7. Arno 28 janvier 2011 at 13:33

    Bien. Dans un match d’un niveau souvent indigne d’une 1/2 finale de GC, Ferrer a loupé une chance certainement unique d’atteindre la finale d’un Majeur…

    Murray, mauvais tout le match sauf pour sauver quelques balles de break et finir le match au jeu décisif, a su capitaliser sur la trouille qu’a eu Ferrer d’achever le dossier… Sans ça, il ne serait déjà plus là, mais l’expérience fait partie du jeu.

    Sera t’il soulagé et très fort en finale?? Ou va t’il poursuivre sur la lancée de son niveau de jeu médiocre lors des 2 derniers matches??

    Finale intéressante, quoi qu’il en soit.

    • Arno 28 janvier 2011 at 13:34

      Je vous laisse. Un article à écrire.

  8. Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 13:33

    Nous pourrions avoir deux grands évènements ce week-end:

    -Samedi: Si Na Li gagne, il s’agira sans doute de l’acte de naissance effectif du tennis chinois

    -Dimanche: Si Murray gagne, Fred Perry aura enfin trouvé un successeur et on pourrait assister à la naissance d’un futur grand.

    • Pat 28 janvier 2011 at 13:38

      Je ne crois pas que Murray ait l’étoffe d’un futur grand mais je peux me tromper.
      Je trouve son coup droit souvent bizarre sauf, curieusement, quand il doit le lâcher en bout de course.
      Mais c’est peut-être l’imitation de Dolgo après le 1/4, il saute souvent aussi.

  9. Pat 28 janvier 2011 at 13:35

    D’après ce que je lis (je n’ai pas vu la 1ère demi-finale) il semble que le niveau de jeu de Djokovic soit supérieur.
    Mais si Murray fait durer le match, il a sa chance car Nakunpoumon a du mal sur la durée contre quelqu’un qui renvoie.
    Même en 2008 contre Tsonga il n’était pas loin de caler au 4ème set.

  10. isabelle 28 janvier 2011 at 13:38

    murray n a pas realisé qu il avait un balle de set contre lui dans le 2eme set! il croyait qu il etait a 4 -3; ça m’a aidé! impayable murray! mdr

  11. Noel 28 janvier 2011 at 13:42

    J’avoue ne pas comprendre comment certains peuvent prédire avec une assurance nostradamesque que Murray va se faire étaler en finale.

    Certes, il a été moyen aujourd’hui, mais il est quand même passé et on sait bien que le niveau d’un joueur en demi ou en quart de GC ne préjuge pas toujours de son niveau en finale…

    D’autre part, Ferrer a surement le pire jeu imaginable pour le contreur qu’est Murray. J’ajoute que ledit Ferrer, si souvent ravalé au rang de sextoy du big four, a évolué aujourd’hui comme lors des tours précédents à un niveau très élevé.
    Quant à Djokovic, nul ne sait si il rééditera dimanche ses performances de la semaine, et surtout son jeu me semble davantage convenir à Murray.

  12. Damien 28 janvier 2011 at 14:00

    Bien content que Murray soit passé. Ceci dit, il va falloir qu’il joue mieux que ça en finale s’il veut débloquer son compteur. Surtout vu la frite qu’a Djoko en ce moment.
    Belle affiche de finale quoiqu’en disent certains grincheux. Moi ça me fait du bien de voir une finale de GC sans les 2 monstres.

    Je vois donc Djoko l’emporter en 4 sets.

  13. May 28 janvier 2011 at 14:35

    Murray & Djoko sont les poursuivants directes de Igor & Grichka depuis 3 /4 ans.
    Il était temps qu’ils se retrouvent à ce niveau là l’un contre l’autre, c’est une première.
    La raison me dit que Djoko va faire un doublé, mais je préférerais que Murray entre dans le cercle très select des vainqueurs en GC et en plus, il reprendrait son dossard N°4.

    Mais avant tout comme la finale sera le seul match que je vais voir de la quinzaine, j’espère voir une partie avec niveau élevé et qu’ils ne joueront pas en alternance ou que l’un écrasera l’autre.

  14. Elmar 28 janvier 2011 at 15:05

    Une finale Murray-Djoko, c’est presque ce qui pouvait arriver de mieux au tennis : voir autre chose… mais autre chose de bon niveau avec deux champions.

    Ces viennent-ensuite le méritaient bien!

    Pour la finale, vu ce qu’on a vu jusqu’à présent, étant donné aussi le classement, Djoko part favori. Il a également l’avantage d’avoir déjà gagné une finale, lui.

    Mais Murray a eu aujourd’hui la préparation idéale au match de dimanche: Ferrer, c’est un sous-Djoko. Alors que Djoko n’aura pas de point de repères pour affronter Murray, car personne ne joue comme l’Ecossais… surtout que lui-même peut jouer 12 tennis différents.

    Au final, ca me fait quand même *** de rater cette finale dimanche…

  15. Patricia 28 janvier 2011 at 15:26

    Je vois les choses comme toi (et n’avoir point vu Doudou dépassé adouçit une victoire-récidive que la fessée de Stan n’excluait en rien…)
    Je trouve qu’ils le méritent, Djoko mentalement en particulier, et que cette première explication au sommet entre les deux poulidors du circuit n’est que justice.

    Que l’ascension de Djoko (à supposer qu’il confirme sa trajectoire) comme prétendant sans complexes ait pu prendre autant de temps était notamment totalement imprévisible après son année 2007 explosive et la conclusion de l’AO 2008 – qui bénéficiait du coup de bol mono+ néophyte en chaleur sort le taureau.

    Je ne puis me prononcer sur la qualité de Murray, n’ayant vu aucune des demies, mais je ne crois pas qu’il faille trop préjuger d’une prestation menée contre une opposition qui ne met pas en valeur le jeu du Scot.

    Pareillement, un beau spectacle de Fed contre stan ou Sod (USO 2011) n’augure en rien de la même aisance quand on a du corrosif en face. Je me demande s’il a maintenu son % de premières par exemple…

    • Pat 28 janvier 2011 at 16:00

      Non seulement Patricia fait des articles sans le savoir mais en plus elle sait déjà que Fed va pulvériser Sod à l’USO 2011 !
      Blague à part, elle a raison, chaque match détient sa vérité et le match devrait être disputé dimanche.

  16. Babolat 28 janvier 2011 at 16:44

    Ferrer, s’il avait la taille de Verdasco et le service qui va avec… ce serait un monstre. Il n’a rien laché et était à un point du deux sets zéro contre la murène. La murène qui a enfin sorti un peu ses doigts de son fondement pour nous proposer du jeu. Bah oui… le Ferrer il s’en fout que la balle revienne 20 ou 30 fois dans l’échange. Au bout d’un moment , il faut varier un peu. C’est qu’il est capable de le faire le bougre de Scott mais seulement quand il est dos au mur sinon c’est pas rigolo. Ben… justement ce sera pas rigolo face au Djoke qui lui, sait changer de vitesse dans les échanges et prendre le jeu à son compte. Ah… c’est ce genre de truc qu’aime Murray… on va voir. Un Djoko solide au service et jouant long comme hier… il y aura match. Et tout le monde espère qu’il y aura match. Plus que l’open d’Australie 2011, c’est l’avenir du spectacle tennistique qui passe entre leurs mains en ce moment. Prière de ne pas casser ce fragile objet. Que le meileur gagne mais que la bataille soit belle… merci.

  17. Antoine 28 janvier 2011 at 17:30

    Je reprends donc la plume que j’avais délaissée hier..Me suis bien planté en ce qui concerne le prono du match de Federer contre Djoko et ce n’est pas le fait de ne pas avoir été seul en la circonstance qui change le résultat. Au fait, combien avaient pronostiqué Djoko vainqueur ici ?? Un ou deux quand même, non ?

    Il y avait un truc qui m’embettait avant le match mais je n’y avait pas accordé suffisamment d’importance sans doute, c’est la lenteur des conditions de jeu, particulièrement en nocturne. Ce sont les meilleures conditions pour Djoko qui a d’ailleurs déclaré qu’un dur assez lent, c’est ce qui lui convient le mieux car son jeu a besoin d’un peu de temps, surtout quand il faut changer la direction de la balle comme il le fait si bien. Melbourne de ce point de vue ressemble fort à Belgrade et cela lui convient mieux qu’à l’US Open. Tout ceci n’est pas pour dire que des conditions plus rapides auraient permis à Federer de gagner; après tout Djoko l’a bien battu à New York aussi, mais cela lui rendait la tâche plus difficile..

    Djoko a fait un excellent match, a été presque toujours constant, à part un bref coup de mou au deuxième set ou il fait cadeau d’un jeu de service à Federer. En particulier, il a très bien servi et il a joué très long appliquant une tactique payante qui a poursuivi jusqu’au bout consistant à maintenir Federer dans le coin sur son revers. La Murène a tenté d’employer la même l’année dernière mais Federer avait été bien meilleur qu’hier, ou son revers a été assez souvent déficient.

    Federer n’a pas fait un mauvais match pour autant, il a même bien joué dans l’ensemble et au final il a gagné plus fréquemment le point qu’à Flushing (51,7% des points pour Djoko hier, contre 52,4% à Flushing) même si le fait de perdre en trois sets et non en cinq donne l’impression inverse. Il n’a pas failli au service (60% de premières en moyenne, un pourcentage un peu en dessous de sa moyenne mais nettement plus élevé qu’à Flushing (53%). Au final, seulement huit points d’écrts entre les deux, ce qui n’est pas énorme..

    Pourtant, sans être très loin derrière, il ne m’a jamais donné l’impression de pouvoir gagner ce match qui m’est apparu cuit dès la perte du premier set.

    Je lisais après les quarts un interview de Lundgren qui disait que quelques instants après le début du match de son poulain (Wwarinka) « M….e, c’est rapé » après avoir constaté comment la balle sortait de la raquette de Federer..Hier, j’ai eu tout de suite l’impression inverse: la balle ne sortait pas de la raquette du Suisse. IL m’est également, ce qui est lié, paru lent et donc en retard sur la balle, ne parvenant pas à la frapper suffisamment tôt. Est également apparu tout de suite le fait qu’il était incapable de retourner correctement les premières de Djoko..

    C’était un jour moyen, un Federer correct mais sans plus et donc pas le niveau requis..C’est décevant de voir qu’il n’est pas arrivé, là encore, à jouer son meilleur tennis une fois arrivé en demie, comme à Flshing ou après avoir étrillé le Sod en quarts, il avait fait un match moyen contre Djoko.. Idem à Melbourne: il fait un match exceptionnel en quarts contre Wawrinka et deux jours plus tard fait un match moyen..

    Au delà des vissicitudes inévitables, il me semble que ce tournoi était un peu le tournoi de trop pour lui ayant déclaré qu’il le considérait comme son dernier tournoi de 2010 ou il a beaucoup joué en fin d’année..Il n’était pas suffisamment frais, physiquement et mentalement..Ce n’est pas la fin des haricots non plus..

    J’espère en tout cas que Djoko confirmera dimanche sa performance d’hier et qu’il battra la Murène..C’est lui qui me parait être le meilleur sur ce tournoi… Mentalement, il me parait être nettement supérieur à la Murène..

    Incidemment, juste après le tirage, c’est lui que j’avais désigné comme le futur vainqueur..

  18. MarieJo 28 janvier 2011 at 18:38

    salut… bon, je vois que vous vous êtes retenus de flageller encore plus ce pauvre andy… ya du progrès depuis un an !

    j’ai vu partiellement les matches des demies :
    j’ai trouvé fed assez mou avec le service en berne, et j’ai trouvé qu’il faisait un peu la tronche… c’est la base de l’équation pour le sortir sans ménagements…
    djoko de son côté a été très bon, et surtout il ne s’est pas frustré à chaque fois qu’il perdait un point important ou l’avantage, bref il resté très concentré pendant toute la durée du match, lui qui a souvent tendance à dégoupiller sur un set… c’est le principal progrès du serbe cette quinzaine : ne rien lâcher, ne pas se frustrer, s’appliquer sur son jeu.
    djoko a mûri, c’est pas trop tôt !
    pour fed, tignor résume assez bien les difficultés du suisse et de ceux qui le regardent sans assez de recul… en espérant que cela fasse du bien à nos FFF ;)

    http://tennisworld.typepad.com/thewrap/index.html

    andy et son match pourri d’aujourd’hui… ça ne m’étonne presque pas, c’est le match qu’il n’avait pas le droit de perdre… et rien qu’avec ça, on a un poid supplémentaire au fond des baskets… cela était arrivé à nadal durant son wimb 08 magnifique, ou il avait lâché un set à Schuettler on se demande encore comment ! quand on est si près du but, tout devient plus difficile…

    il aurait du lui coller 3 sets à david, au lieu de ça il a joué le jeu de galérien de l’espagnol, alors que quand il joue nadal il propose tellement mieux ! andy mérite des claques, pas sur que son entourage s’y aventure !
    ferrer devrait lui donner une ou 2 pistes à suivre, lui a trouvé depuis longtemps comment agresser des joueurs plus forts que lui sans se poser de questions métaphysiques : prendre la balle tôt, courir (tout le monde court, lui plus que la moyenne, c’est tout) et y aller à fond dès que l’ouverture se présente quitte à y passer par le filet, ou il faut l’avouer, sans y faire des étincelles il n’y est pas si maladroit…
    murray peine le plus souvent, parce qu’il joue en réaction au tennis de l’autre… alors qu’il a tout dans son jeu pour prendre les commandes :roll: !

    Murray vs djoko, c’est enfin la finale des éternels challengers…

    si djoko s’impose, il maintiendra andy en position de souffre douleur pour encore un long moment, et il emmagasinera une confiance assez énorme pour le reste de la saison, et là je doute que nadal nous refasse une saison 2008 ou il avait claqué la porte des sommets à djoko, ça pourrait très bien être l’inverse…

    si murray s’impose, il se libère du poids de l’histoire, et légitime enfin son statut… une confiance au top et il pourrait enfin produire un tennis plus libéré et offensif que bcp d’entre nous aimeraient voir plus souvent chez lui, moi y compris, aujourd’hui son match était juste pénible !
    et, ce n’est pas en restant trop au fond qu’il battra le djoko cuvée 2011…
    je vois djoko passer dimanche, il joue trop bien en ce moment pour perdre…

    • Pierre 28 janvier 2011 at 19:47

      J’ai lu l’article où mène ton lien. On sent un peu honteux à cette lecture qui dit plein de choses vraies. C’est l’évidence : Federer, aux yeux de ses fans est « sans limites » et on a tous un bon conseil à lui donner pour battre Nadal, Djoko et les autres… On oublie en revanche que l’homme vieillit et qu’il n’a désormais plus de titre à défendre en GC pour les douze mois à venir. On est des enfants gâtés, mal habitués…

      • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 28 janvier 2011 at 19:53

        Tout pareil, je conseille à tout le monde de lire cet article de Tignor. Tellement de vérités là-dedans.
        Pierre, tu parles d’enfants gâtés, j’ajouterais « si peu reconnaissants »…

      • Guillaume 28 janvier 2011 at 20:33

        Aaah bien content de vous l’entendre dire… Votre joueur favori vous ramène 16 GC et vous arrivez encore à déprimer quand le 17 est différé !

        Enfants gâtés, c’est tout à fait ça. Quand je pense que moi j’aurais viré orthodoxe pratiquant si ç’avait été le prix à payer pour voir Guga gagner un dernier Roland ! :)

    • Diana 28 janvier 2011 at 21:51

      Décidément Marie-Jo, ils sont tous mous en ce moment. Que leur arrive t-il à ces mecs ? ( Viagra, y’a que ça de vrai :mrgreen:)
      Pour en revenir au match de Fed, tu dis qu’il faisait la tronche : il faut dire qu’avec une surface hyper lente,des balles lourdes qui convenaient donc parfaitement à Djoko qui avait joué 4 de ces 5 matchs précédents en fin de journée,1 seulement pour Fed, il ne risquait pas de sauter au plafond, vu que rien ne lui permettait de développer ses schémas de jeu.. Cette lenteur de la surface, a encore été confirmée par Murray aujourd’hui.

    • Sylvie 28 janvier 2011 at 21:52

      Superbe article. Et si vrai ! Et, comme le dit Pierre, on se sent un peu honteux en le lisant car on a tous, à un moment ou à un autre, réagi comme ça.

      C’est vrai qu’on a tous été gâtés, trop gâtés. A lire certaines réactions hier, qui en voulaient un peu au Suisse de ne pas avoir été à la hauteur, je me dis, comme Tignor, que ce ne doit pas être marrant tous les jours de générer de telles attentes.

      • Diana 28 janvier 2011 at 22:01

        Vous, peut-être, je ne me sens pas concernée.
        Le « tous » est excessif….

        • Arno 28 janvier 2011 at 22:40

          Moi non plus. Je l’aime, Doudou. Quoi qu’il arrive.

          • Diana 28 janvier 2011 at 22:47

            Je n’en n’attendais pas moins de toi. Punaise, s’il nous lit là, il va avoir chaud au coeur le Doudou :)

      • Diana 28 janvier 2011 at 22:03

        Il n’a pas été à la hauteur ? ah bon ? parce qu’il n’a pas gagné ? c’est ça votre amour du Fed ?

      • Sylvie 28 janvier 2011 at 22:23

        Diana, de toute sa carrière, tu n’as jamais regardé un match en disant « mais qu’est-ce qu’il fout là ? » ou en t’énervant parce qu’il perdait des matchs imperdables? Même si après tu ne lui en veux pas mais sur le coup… Jamais ? J’ai du mal à te croire.

        • Diana 28 janvier 2011 at 22:28

          Non, jamais, le seul sentiment ressenti aura été la peine, sa peine.

          Je ne me permettrais pas une fraction de seconde de juger un tel talent, moi la quiche.Je l’admire trop, je le respecte trop.

        • Nath 28 janvier 2011 at 22:35

          Heu, je sais que ça compte pas mais, le « mais qu’est-ce qu’il fout là ? », ça m’est arrivé plein de fois à propos de Fed, et d’autres… :mrgreen:

          @ Diana : Là, pour le coup, je suis surprise. J’aimerais bien connaître la part des fans (de n’importe quel joueur) qui ressente les choses à ta façon.

        • Sylvie 28 janvier 2011 at 23:01

          Mouais… J’ai du mal à croire à cette sérénité à toute épreuve. Moi devant les matchs de Fed,je vibre, je m’énerve, je réagis et parfois je l’engueule devant ma télé. En revanche, après, jamais je ne l’enfoncerais. Et je le critique à chaud, sur le coup et devant ma télé ou mon ordi mais jamais à froid ni pour lui donner des conseils.

          Le fait de réagir de façon spontanée en passionné, ne veut pas dire qu’on le juge ou encore moins qu’on ferait mieux que lui c’est une évidence.

          Plus les années passent, moins je lui en demande, trouvant déjà exceptionnel qu’il soit encore là. Cela ne m’a pas empêché de grogner devant mon score board quand il est passé de 5/2 à 5/7 ( « mais qu’est-ce qu’il a foutu ?  » me suis -je exclamé dans ma tête vu que j’étais au boulot)

          Mais une fois le match fini, je redeviens triste pour lui et juste un peu déçue.

          Sinon, je viens de faire un tour de la presse sur la défaite de Federer et c’est comique de voir la différence avec les commentaires d’il y a encore deux jours…

          Un match et le déclin est de retour. « 2011, l’année Federer ? » lisait-on il y deux semaines.

          • Diana 28 janvier 2011 at 23:12

            Ai-je évoqué la sérénité ? Mais il est vrai que je vibre aussi, je ne sais pas t’expliquer, c’est un vécu très particulier, une osmose en quelque sorte. Mais jamais, jamais, je ne le juge. Pour les raisons évoquées plus haut. Quand je ferai ce qu’il fait, je changerai peut-être mon fusil d’épaule : pas demain la veille :)

          • Sylvie 29 janvier 2011 at 09:53

            Je pense qu’on ne se comprend pas. Je n’ai jamais jugé Federer ni ne lui ai jamais donné de conseil. En revanche, il m’arrive souvent de râler devant ses matchs, sur le coup. C’est différent. Et je pense qu’on est une majorité à le faire, pour Federer ou pour tout joueur qu’on supporte.

    • Diana 28 janvier 2011 at 22:42

      En d’autres termes, il ne faut pas utiliser l’autre pour réaliser son désir.
      Et comme je suis infoutue de produire ce qu’il fait, je ne juge pas.
      Je ne critique pas ceux qui décortiquent un match au plan tactique, technique, que sais-je, loin de moi s’en faut, mon approche du jeu est sensuelle, je suis donc toujours comblée puisque Fed, au cours d’un match, me propose toujours, à un moment ou à un autre, plus souvent que pas assez, ce que je cherche. Je suis comblée :mrgreen:

    • Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 23:05

      Non Marie-Jo, Nadal n’avait laissé un set à Schuttler, il n’a poussé la bavure jusqu’à ce stade-là, il a juste été emmené au tie-break.

      Je pense que dimanche Fred Perry aura enfin trouvé son successeur.

  19. karim 28 janvier 2011 at 18:45

    Le match d’aujourd’hui avait moins de signification à mes yeux que n’importe quelle rencontre du double mixte de Sopot.

    On a beau appeler le changement, on se rend compte que finalement ceux qu’on aime voir jouer, ben c’est pas par eux que le changement va arriver. Djoko je peux regarder un set ou deux, j’aime un peu, mais Murray son tennis me desquame l’épiderme. J’aime les joueurs brillants, les shotmakers, le gars avec un bras du tonnerre. Murray lui me fait un effet lexomil pas possible. En plus je le trouve très très laid, dans ses attitudes, ses cris, ses moues, il est tout vilain.

    Je n’ai pas le choix vu que la finale ne passe pas sur C+ sport ici, mais même si je l’avais eu je n’aurais pas regardé. Y’a trop longtemps qu’on n’a pas vibré, qu’un vrai vent de folie n’a pas soufflé sur le circuit. Je me pendrais pour qu’un Dimitrov, un Kontinen, un Nalbandian, un Gasquet ou un Gulbis fasse un tournoi de malade à Paris ou à Londres. En même à la relecture de cette liste, je ferais mieux de m’intéresser de plus près au curling comme disait je ne sais plus qui.

    Je me contrefoue de ce qui s’est passé sur le court aujourd’hui que je remets mon amour du tennis en question carrément!!!

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 28 janvier 2011 at 19:59

      Je pense être un passionné de tennis mais plus les années passent et plus je me dis que finalement je suis un passionné du beau jeu, c’est pourquoi cela que j’aime tant voir jouer le suisse. Et plus la fin de carrière de Fed approche et plus je me dis qu’il laissera un tel vide que mon intérêt quasi-pathologique pour ce sport ne s’en remettra jamais… J’ai l’impression que c’est le néant derrière.
      Le tennis survivra à Federer, pas sûr que ma passion en fasse autant et cela m’attriste énormément…

      • karim 28 janvier 2011 at 20:39

        Le tennis peut survivre à Fed, mais il ne survivra pas à la mort du revers à une main.

      • Diana 28 janvier 2011 at 20:48

        Coucou Saucisse :)

        Alors, c’est le coup de blues ? :oops:

        Mais je suis là :)

        Regarde, moi une fan de la 1ère heure, est-ce que je sombre ? Il faut être épicurien Saucisse, profite un maximum de ses offrandes, et rend grâce à Dieu d’avoir pu vivre cette époque bénie.

        Tu subis le contre-coup de la défaite d’hier,tout à fait normal, mais tu t’esclafferas de nouveau à son prochain match, parce que, comme tu le dis, tu aimes ce beau jeu duquel il est le meilleur (le seul ? ) représentant depuis plus de 12 ans.

        Perso, je n’aurais pas eu besoin de lire l’article de Tignor, tant je ne me sens pas concernée. Je le regarde jouer, et je vibre, peu importe le résultat d’ailleurs, je profite avec mes yeux, avec mon coeur, de cette pureté, de ce don de soi.

    • Guillaume 28 janvier 2011 at 20:41

      « J’aime les joueurs brillants, les shotmakers, le gars avec un bras du tonnerre. »

      Rappelles-moi : c’est qui, déjà, le dernier vainqueur d’un GC hors Nadal et Federer ? Ce doux poète argentin qui fait l’amour à la balle jaune et que toi comme moi considér(i)ons comme un N°1 en puissance ?

    • Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 22:58

      Je tiens à révéler ton ironie très malsaine: « Le match d’aujourd’hui avait moins de signification à mes yeux que n’importe quelle rencontre du double mixte de Sopot. »

      Je ne sais pas si vous avez remarqué sa méchanceté car il n’y a pas de rencontre de double mixte à Sopot!

  20. Alexis 28 janvier 2011 at 18:53

    Je pense vraiment que Murray-mon-charismatique-leader va gagner dimanche.
    Djokovic va faire le jeu, mais il va le contrer, car le Serbe joue plus en cadence infernale qu’en rupture de rythme comme Federer, et je pense que Murray est à l’aise avec ce genre de jeu (cf son excellent match contre l’Ukrainien il y a qq jours).
    De plus, le revers de Murray est très solide, bien moins sujet à la piolinade que celui de Federer lorqu’il est agressé.Quant à son excellent coup droit en bout de course, c’est l’arme fatale contre les revers long de ligne de Djokovic.
    Enfin, physiquement, c’est un coureur de fond, bien plus résistant que le Serbe. Il va très vite vers l’avant, ramène quasiment toutes les amorties, coups que Djokovic affectionne particulièrement.

    La seule source d’inquiétude pour moi réside dans son mental, mais j’ai la sensation qu’il va se dépasser cette fois-ci. Ce sera sans doute un beau match quoi qu’il en soit.

    • karim 28 janvier 2011 at 20:41

      « Quant à son excellent coup droit en bout de course, c’est l’arme fatale contre les revers long de ligne de Djokovic »

      tout à fait, dans cette diagonale il va très bien contrer Djoko

    • Nath 28 janvier 2011 at 20:48

      C’est sûr qu’on a des chances d’en voir des amorties, dimanche, et des 2 côtés ! On a droit à la finale que j’avais pronostiquée juste avant les demies. J’espère voir un beau match dimanche, d’autant que ce sera le premier match que je verrai entre ces deux-là. J’espère que ma connexion ne va pas déconner comme elle le fait régulièrement depuis quelque temps quand je mets un stream… Côté pronos, je crois que je vais m’abstenir.

    • Alexis 28 janvier 2011 at 20:52

      J’ai confiance en la capacité de création de Murray, il fait de plus belles choses que Djokovic, que je trouve très bon mais si stéréotypé…

  21. Colin 28 janvier 2011 at 19:25

    Ouaip, j’ai regardé 10 minutes du Murray/Ferrer et franchement, sans vouloir dénigrer, je n’ai pas été impressionné par le Scot. Il faudra que Murray propose autre chose dimanche pour passer.

    Quoi qu’il en soit, nous aurons donc la finale des deux « finalistes en titre »: le dernier finaliste à l’Oz contre le dernier finaliste en GC. Et l’un des deux repartira de Melbourne avec le titre peu envieux de « double finaliste ».

  22. Guillaume 28 janvier 2011 at 20:31

    Mouais… J’ai vu aujourd’hui un Murray emprunté, nerveux, un joueur qui savait qu’il n’avait pas le droit de perdre aujourd’hui. Faut-il s’étonner que le match ait été médiocre ? On parle d’un garçon qui, quoiqu’il en dise, doit y penser, à ces trois dernières saisons passées dans la peau du joueur qui ne parvient pas à conclure en Grand chelem. Demandez à Federer si c’est simple de surmonter ce type de pression ! C’est complètement normal ce qui lui arrive. Il DEVAIT battre Ferrer. Il l’a fait. Sans convaincre, mais il l’a fait, c’est ce qui compte.

    La finale sera une toute autre histoire. D’abord parce que la fameuse étiquette du favori, cette patate chaude que tout le monde se refile, sera sur les épaules de Djokovic : c’est lui qui a impressionné, c’est lui qui a l’expérience d’un titre majeur… L’autre différence, c’est que Murray étant un joueur qui s’adapte à ce que lui propose l’adversaire, Djoko devrait l’amener à montrer une meilleure facette de lui-même que ce qu’on a vu contre Ferrer.

    Je sais que Murray n’a pas de fans ici, je n’en suis pas un non plus d’ailleurs, mais je continue de considérer que le Scot, quand il veut, pratique un tennis emballant, fait de coups d’attaque, de prises de risque, servi qui plus est par une palette technique qui n’a d’égale que celle des deux tauliers. Il faut juste qu’il force sa nature. Allez, Andy, on te demande la même que l’an dernier contre Nadal !

    • David 28 janvier 2011 at 20:33

      La bonne nouvelle c’est que la France a gagné en handball ! Quelle équipe tout de même !

    • karim 28 janvier 2011 at 20:43

      « Je sais que Murray n’a pas de fans ici »

      pourquoi, il en a ailleurs?

      • Diana 28 janvier 2011 at 20:51

        Je l’aime bien Murray moi. J’ai vu la fin de son match aujourd’hui, y’avait pas photo entre lui et le limeur espagnol sans aucune créativité.
        Punaise, je l’ai vu nous faire du Fed.

        S’il lâche son potentiel ce joueur, il sera autrement plus intéressant à suivre que le Djoko au jeu stéréotypé. Le talent est du côté du Scot, quoique vous en disiez.

        • karim 28 janvier 2011 at 20:59

          Edberg est le seul joueur au coup droit faible que j’aie aimé. Je hais le coup droit de Murray. Le revers à une main quand il est bien fait (avec du beurre dedans) me rend n’importe qui sympathique, mais un coup droit pourri ça ne passe pas.

          • David 28 janvier 2011 at 20:59

            Tu aimes bien Lopez alors ?

          • karim 28 janvier 2011 at 21:06

            Lopez est un des rares gauchers avec un revers à une main que je n’aime pas du tout. Lui et Greg.

            • David 28 janvier 2011 at 21:09

              Lopez n’a surtout pas de revers! On parle souvent de Karlovic et de son service, mais Lopez ne serait pas dans le top 100 sans celui-ci : revers nul, coup droit médiocre, retours minables, pas de physique, et une volée correcte mais moins bonne que les autre serveurs volleyeurs que sont Llodra et Stepanek. Je déteste Lopez.

              • Diana 28 janvier 2011 at 21:16

                Tu as oublié son mental en carton :mrgreen:

            • karim 28 janvier 2011 at 21:40

              Moi déjà parler de Lopez ne me serait jamais venu à l’esprit. je me demande même si ce n’est la premièer fois que j’écris son nom.

      • Alexis 28 janvier 2011 at 20:54

        Incroyables ces 2 posts à une minute d’intervalle… j’imagine qu’en plus tu voulais parler de cette remise de lob en revers dans le dos, vers la fin, là??

        • Diana 28 janvier 2011 at 21:04

          Exact, mais n’avais pas vu ton post :) et ses croisés court, l’autre qui renvoyait inlassablement en fond de court, et Murray qui tentait d’abréger.Avec succès dans le tie-break (n’ai vu que le dernier).

  23. karim 28 janvier 2011 at 21:09

    Contador dit qu’il s’est jamais dopé. Au mépris des millions de gens qui l’ont vu participer à plusieurs courses cyclistes et non des moindres!!! C’était pas lui sur le vélo quoi? Nawak.

    Je suis arrivé au point où cycliste pro = dopé à 100%. Je ne cherche plus à comprendre. ce milieu a une culture du dopage trop poussée pour qu’on essaye de me faire croire autre chose.

    • David 28 janvier 2011 at 21:12

      Je crois surtout qu’il est le sport le mieux contrôlé. Quelle raison y aurait-il pour que des milieux comme le football ou le tennis, où circule dix fois plus d’argent, échappent à une telle densité de joueurs dopés ?
      J’avais un ami, champion de France cadet en cyclisme, qui avait été approché dès l’âge de seize ans. En foot, il paraît que cela commence aussi très tôt. Et bien sûr, les instances ferment les yeux.

      • karim 28 janvier 2011 at 21:43

        16 ans? mais c’est beaucoup trop tard!! il va jamais percer! Indurain sa maman mettait de l’EPO avec son Blédina lactée biscuitée et Fignon dans sa boîte pour goûter à la crèche y’avait pas des chocos BN mais des petites fioles de THG.

        • David 28 janvier 2011 at 21:48

          Je me suis toujours demandé quelle pouvait être la voix de Fignon avant son cancer. J’avais envie de l’étrangler ces dernières années. On avait l’impression d’entendre un nonagénaire commenter les étapes. Quand je dis seize ans, je ne sais pas exactement quel âge, mais c’était avant même qu’il obtienne son titre. Ca fait peur tout de même!
          Je pense que les parents ont une grosse responsabilité : j’avais entendu l’histoire d’un père qui mettait des somnifères dans les bouteilles d’eau des adversaires de son fils en tennis. Pas de bol, l’un des adversaires avait ensuite eu accident de voiture.

          • Sylvie 28 janvier 2011 at 21:55

            l’adversaire s’est même tué dans l’accident et c’est l’autopsie qui a révélé l’histoire.

        • karim 28 janvier 2011 at 21:59

          Si tu as l’occasion procure toi le docu « bigger, stronger, faster » sur l’utilisation des stéroïdes aux states, c’est juste flippant. c’est à peine si c’est pas vendu à côté des danettes.

  24. Sylvie 28 janvier 2011 at 21:56

    Une finale Djokovic/Murray en grand chelem. Enfin ! Et dire qu’il a fallu attendre 2011 pour en avoir une.

    • karim 28 janvier 2011 at 21:57

      la prochaine c’est en 3011

  25. karim 28 janvier 2011 at 22:02

    C’est curieux, pour une veille de finale Clijsters – Li je trouve le site bien calme ce soir. Arno, Babolat, Julie, William, Djita, où sont passés nos fous furieux noctambules? le typhon djoko a tout emporté.

    • Diana 28 janvier 2011 at 22:04

      Toi alors, tu es… incroyable. Bravo :)

    • Arno 28 janvier 2011 at 22:39

      Non mais t’inquiète, je suis encore là!!!! Je boirai cet OA jusqu’à la lie!!!

      Demain matin, tous ensemble sur la finale dames!!!!

    • Rabelaisan 28 janvier 2011 at 22:49

      Dans l’histoire du tennis, cette finale est la moins attendue depuis… la dernière finale dame de l’USO et avant… la prochaine finale de RG.
      Interro surprise, est-ce que quelqu’un peut citer sans google les dernières gagnantes de GC de 2010? Je serais admiratif.
      Avant, c’était facile, on pouvait sortir Graff, Navratilova ou Evert en étant sûr d’avoir bon, maintenant il faut suivre le rythme des retraites, blessures,maternités des Williams, Clijsters et cie ou alors lancer d’un air convancu, « je sais plus trop, une Russe dont le nom se termine en ova, quelque chose comme ça ».

      • Arno 28 janvier 2011 at 22:51

        Moi, je peux te les citer. Mais j’ai pas envie.

        • Diana 28 janvier 2011 at 23:00

          t’as envie de quoi mon bon Arno ?

          • Arno 28 janvier 2011 at 23:10

            Diana!!!!!!!

            • Diana 28 janvier 2011 at 23:17

              Méfie-toi, t’aurais bonne mine si je te prenais au mot ;)

      • Diana 28 janvier 2011 at 22:53

        williams, l’italienne, williams ? clijsters

      • Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 22:53

        Melbourne: Serena Williams bat Hénin

        Roland-Garros: Schiavone bat Stosur

        Wimbledon: Serena Williams bat Zvonareva

        US Open: Clijsters bat Zvonareva

        Masters: Clijsters bat Wozniacki.

        Tu peux m’admirer maintenant! :mrgreen:

        • Rabelaisan 28 janvier 2011 at 22:56

          Bon en même temps, je pose la question mais je connais pas la réponse hein donc je te fais confiance. Punaise, même les finalistes, y a vraiment des malades ici. Un tel dévouement à la cause tennistique, c’est de la pure ascèse spirituelle.

        • Arno 28 janvier 2011 at 23:14

          Ouais, respect total, coach.

          Les gagnantes, j’aurai pu, mais Zvonareva, elle était complètement sortie de ma tête. Et encore, je suis pas sûr qu’elle y soit déjà entrée.

          • Diana 28 janvier 2011 at 23:19

            Arno, j’avais toutes les réponses, alors arrête de te pâmer sur l’autre CK :mrgreen:

            • Arno 28 janvier 2011 at 23:32

              Tu sais bien que t’es ma préférée, Diana… Mais j’aime bien quand t’es jalouse!

  26. David 28 janvier 2011 at 22:12

    Je suis en train de revoir les highlights du Simon-Nadal de 2008.Dites,est-ce que j’ai un problème ??

    • Guillaume 28 janvier 2011 at 22:13

      C’est l’effet Patricia. Ca ne marche que sur cet article.

      • David 28 janvier 2011 at 22:15

        C’est ça je crois. En fait je me dis que Simon a drôlement évolué depuis cette époque, notamment au service. Cela laisse songeur quand on pense qu’il était numéro six mondial. Ce que je vais dire va en effrayer certains, mais j’ai l’impression qu’il a tout à fait les moyens de revenir dans le top 10…

      • Arno 28 janvier 2011 at 23:34

        Mais il en a les moyens. Sur son match contre Doudou, il était top 10 à l’aise!!
        A mon avis, il sera au Masters en fin de saison. Je ne le vois pas moins fort qu’un Berdych, qu’un ferrer, ou qu’un Verdasco.

        D’ailleurs, de l’autre côté du tableau de cet OA, il aurait fait un affreux carnage!!

      • Elmar 28 janvier 2011 at 23:36

        Simon peut être top-10.

        Mais je pense que sur le circuit, il y a pas loin de 30 joueurs qui pourraient être top-10. Le plus dur, c’est précisément d’y parvenir (et surtout de s’y établir).

  27. Elmar 28 janvier 2011 at 23:34

    Je ne suis pas du tout, du tout d’accord avec ce qui se dit sur Murray-Ferrer ou sur l’avenir du tennis.

    Murray-Ferrer, c’était du super tennis, avec un Ferrer très agressif, plus rapide que jamais, régulier. Il a été excellent dans sa filière, et je vous prie de croire que je ne le porte pas particulièrement dans mon coeur parce que je pense qu’il doit avoir des accoitances avec Lance Armstrong. Murray s’est tiré de ce guêpier en ne laissant qu’un seul set au passage, en faisant preuve d’autorité au moment de sauver une balle de 2 manches à rien et en surmontant sans souci la pression dûe à son statut de favori sans droit de perdre ce match.

    Sur l’après-Fed: faut arrêter avec ces histoires de revers à une main. Non mais ok, c’est très esthétique, c’est très beau, mais on ne peut pas réduire le tennis à cela. Le tennis, ce n’est pas non plus de la danse. Le tennis, c’est de la danse + du 100m + du marathon + des échecs + du Agatha Christie. Et chacune de ces dimensions apportent qqch au jeu. Murray est peut-être laid – je suis mal placé pour juger -, son jeu n’est peut-être pas le plus esthétique – je le pens -, il offre néanmoins une variété de coups fantastiques. Murray, c’est spectaculaire, et je ne comprends pas que si peu de gens le perçoivent. Il y a cette faculté d’adaptation, il y a cette faculté de défendre, il y a cette faculté de surprendre. Non non non, c’est tout sauf chiant. C’est tellement pas chiant que je regarde même la rediff en ce moment alors que j’ai déjà vu une bonne partie du match.

    Regretter la mort du revers à une main, c’est un peu regretter la mort du cinéma muet: oui c’était poétique, mais ça ne veut pas pour autant dire qu’on va faire que de la daube avec une nouvelle donnée à intégrer.

    • Arno 28 janvier 2011 at 23:42

      Elmar, je suis d’accord avec toi, sauf sur le Murray/Ferrer. Si c’était du super tennis, le match de la veille était un truc d’extraterrestre, et je n’ai pas l’impression que ce soit le cas.

      Murray a été solide sur les moments importants, certes. Mais le reste du temps, j’avais l’impression que son cerveau tournait à plein régime pour se convaincre de prendre l’initiative… Initiatives souvent achevées par des fautes parfois grossières.

      Alors oui, il y avait du rythme, mais… Non, la qualité était pas franchement énorme. En tout cas, je pense qu’on peut attendre mieux d’une 1/2 finale en Grand Chelem…

      Maintenant, on a le droit d’avoir ressenti le match différemment, je le conçois.

    • Elmar 28 janvier 2011 at 23:44

      C’était du tennis de très haut niveau.

      Et hier, Djoko était un extra-terrestre.

      C’est mon ressenti.

      • Arno 28 janvier 2011 at 23:47

        Peut-être que je suis trop difficile, en fait… Je sais pas. Il va peut-être falloir que je ramène mon idée du beau jeu à la baisse si je veux continuer à apprécier le tennis post-Doudou…

        • Diana 29 janvier 2011 at 00:10

          Non Arno, tu n’es pas trop diffcile : on a mis du Ruinart dans ton bib, pour sûr que le bézot va recracher sa Clairette de Die :mrgreen:

        • Arno 29 janvier 2011 at 00:14

          J’ai commencé à suivre le tennis vraiment au jour le jour en tombant par hasard sur… Safin/Fed AO 2005.

          Tu vois dans quoi j’ai plongé dès le départ??

          • Diana 29 janvier 2011 at 00:18

            ben oui, trop bien même, le must :) Je crains que la marche arrière ne soit même pas en option :oops:

          • Arno 29 janvier 2011 at 00:27

            Tu vois, pour le spectacle, j’aimerais vraiment que des joueurs brillants arrivent très vite après Fed.

            D’un autre côté, je ne veux pas qu’il lui arrive ce qui est arrivé à Sampras, dont les exploits ont été banalisés à cause de Fed, alors qu’il un des candidats les plus sérieux au Goatisme… Qu’on se rende compte par contraste de l’exceptionnelle époque que l’on vit.

    • Diana 29 janvier 2011 at 00:02

      On est au moins sûr qu’il en restera un après Fed :mrgreen:

      Parce que franchement Elmar,le marathon, la défense à tout va, la puissance, non. Heureusement, il restera Murray…. enfin, je le souhaite ;)

      Je ne pense pas me tromper beaucoup en déclarant que sur ce site, 90 % des intervenants sont en faveur du type de jeu de l’Helvète. Tu as sans doute noté d’ailleurs les défections depuis hier : un symptôme de ce qui attend le tennis en général.

      Mais au fait,où sont passés les Jeanne, Chewi, Lionel,Jean ?

      Comme d’hab, on pourrra compter sur un Suisse :)

      Vive Président :)

    • Noel 29 janvier 2011 at 08:18

      Je te rejoins complètement sur la défense de Murray et la manière dont Fed a biaisé notre perception de ce qu’est du beau ou du bon tennis. Pour ma part, j’aime chez Murray la dimension tactique de son tennis, la variété de sa palette technique (bien supérieure à mon avis à celle d’un Djokovic), la fluidité de son style. IL fait partie des rares joueurs – avec Fed et Nalbandian – qui ne donnent pas l’impression de forcer et de souffrir le martyr quand ils frappent un coup.

      Concernant le revers à une main, je crois vraiment qu’on se fait un film sur sa disparition. Depuis maintenant plusieurs décennies, le revers à une main a toujours été minoritaire, parce que de toutes les techniques du tennis, c’est surement la plus difficile à maitriser. Il faut être doué pour ça, alors que le revers à deux mains, ça s’apprend, c’est du mainstream. Qu’importe que seulement 10% du top 100 ait un revers à une main, si parmi eux on continue à trouver des joueurs comme Federer, Almagro, Gasquet, Youzhny?

      • Antoine 29 janvier 2011 at 09:48

        Je ne peux qu’approuver ce que tu dis sur le revers à deux ou une main. Cela fait trente cinq ans (depuis 74 en fait ) que j’entends parler de la disparition imminente du revers à une main et on risque d’en entendre parler encore quelques décennies..

        Ce que ne paraissent pas comprendre ceux qui défendent cette thèse est que le revers à deux mains présente, par rapport à la version à une main, à la fois des avantages mais aussi des inconvénients notables. je ne développe pas plus avant car cela mériterait un article..

        La balance avantages/inconvénients est cependant influencée par d’autres facteurs exogènes, en particulier la vitesse des conditions de jeu.

        Plus les conditions de jeu sont lentes, ce qui est la tendance générale depuis une dizaine d’années, plus le revers à deux mains est favorisé par rapport à celui à une main.. C’est donc un facteur qui peut contribuer à la raréfaction du revers à une main..

  28. Antoine 29 janvier 2011 at 06:41

    Incroyable: je me lève et il n’y a personne et pas de matchs..le tournoi est fini ? Bon, je sors..

    • Diana 29 janvier 2011 at 08:56

      A noter qu’Esther Vergeer a remporté son 17ème tournoi majeur ce jour en écrabouillant son adversaire 6/0 6/0 :oops:

      Et que le japonais Kunieda (1) a, comme l’année dernière battu Houdet (2).

      Après la finale dames, les frères Bryan tenteront de conserver leur titre face à la paire indo-pakistanaise.

      Donc, non Antoine, le tournoi n’est pas terminé :)

    • Colin 29 janvier 2011 at 13:45

      En l’occurrence, Leander Paes et Mahesh Bhupathi sont indiens tous les deux. Tu confonds avec la paire Bopanna / Qureshi!

      • Diana 29 janvier 2011 at 13:49

        Merci de me le signaler Colin,mais m’en suis aperçu quand le match a débuté.

  29. Sylvie 29 janvier 2011 at 09:51

    Beau début de match chez les filles en tous les cas

    • Diana 29 janvier 2011 at 10:16

      Ca change du tennis stéréotypé bourrinage et cie.

      Je vois bien Na Li l’emporter avec ce qu’elle propose.

    • Sylvie 29 janvier 2011 at 10:20

      Après Schiavone, Na li ? Il y a de quoi se poser des questions tout de même sur le tennis féminin. A force de les cloner, elles finissent par s’auto-détruire et céder devant les plus complètes.

  30. Marina 29 janvier 2011 at 10:20

    Je vois que ça passionne les foules la finale femmes..!
    1er set pour Na Li! Ce serait une bonne surprise si elle l’emportait.

  31. inès 29 janvier 2011 at 10:23

    C’est dommage qu’il n’y ait pas plus d’amateurs du tennis à commenter cette finale !
    On a deux attaquantes en fond de court qui nous offre un joli match. Bien sûr il y a des fautes avec ces deux là, mais il y a des trajectoires variées, des accélérations, des amorties, des volées.
    Li a pris le pas sur Clijsters, un peu fébrile par moment. Li Na se déplace généreusement et il est logique qu’elle remporte ce premier set 6/3.

  32. Sylvie 29 janvier 2011 at 10:26

    Elle est solide la Chinoise mais je pense que Clijsters n’a pas dit son dernier mot.

  33. inès 29 janvier 2011 at 10:30

    Li joue beaucoup dans le croisé.
    Clijsters, un peu surprise par sa perte du premier, vient de prendre le service de Li, d’entrée.

    • Sylvie 29 janvier 2011 at 10:33

      débreak juste derrière

    • Marina 29 janvier 2011 at 10:34

      Mais comme au 1er set, elle se fait débreaker de suite!

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis