Cucumber more than ever, acte VI, scène 2 : Gilles Simon existe

By  | 27 janvier 2011 | Filed under: Actualité

Parce que des posts comme ça, on n’en aura pas tous les jours.

Parce que des posts comme ça ne méritent pas d’être perdus au milieu de nulle part, coincés dans un couloir de double alors que fusent les échanges en même temps que les balles.

Voici un véritable plaidoyer de Patricia pour Gilles Simon, en réponse aux critiques entendues ici et là.

Eh bien j’ai loupé quelque chose… en ayant une position particulière sur le sujet, car :
1) j’aime bien Simon (l’homme et le joueur),
2) je souhaitais comme tout le monde la victoire de Fed ++++,
3) je faisais partie des croyants sereins dans la victoire de Biquette,
4) j’étais persuadée que Simon, au top physiquement, pouvait néanmoins faire jouer un gros match à Federer, tout « divin au premier tour » qu’il fût – ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Maintenant, je suis interpellée par  l’indignation de certains au sujet des amateurs de Simon, et je souhaite en réponse évoquer les raisons pour lesquelles je ne le hais point et même plus si affinités :

Non Simon n’est pas Mecir.

Mais il n’est pas Nadal non plus – même si quelques points communs relèvent de mêmes qualités que le buffle espagnol : jouer juste, faire mal, tenir comme un piranha mort de faim et faire craquer l’autre, rester lucide, bosser beaucoup. Simon a plein d’armes en moins (y compris la volée : Nadal a peur du noir, Simon de se faire allumer, tu vois, c’est tout le contraire !) : la façon dont il fait mal repose sur la vitesse de balle adverse, avec des accélérations à plat et non sur une puissance continue autogénérée. La gestuelle est du coup vraiment antithétique, beaucoup plus économique.

J’ai souvent vu comparer Simon à « un Murray du pauvre » et ça me paraît assez juste (j’aime beaucoup Murray). Voilà pourquoi :

L’impression visuelle est à mon goût plaisante, en détente, assez coulée, avec quelque chose de félin : Simon est fluide, frappes pures, déplacement éclair et tout en ruptures de rythme ; il « joue » avec son adversaire comme le chat mi-nonchalant mi-foudroyant avec la souris, détricotant la trame de son jeu, neutralisant ce que l’autre sait faire, lui coupant les issues, et le perçant d’une griffe aiguë et imprévisible après l’avoir hypnotisé (ouais bon c’est un qualificatif serpentin mais il y a de ça).

J’ai une certaine admiration pour les qualités de ce jeu de chat sadique, qui, selon moi, s’apparente donc à un être ludique (pas de robotisation, pas d’uniformité dans cette alchimie de l’intox) mais pas spectaculaire car introverti ; le chat est plus réactif qu’acteur, oui, mais je ne vois pas une réaction sans âme, schématisée. C’est une toile très subtile, très cérébrale, peut être sans panache – on y accule le roi comme aux échecs – mais pas sans imagination : il y a quelque chose qui se passe, quelque chose à regarder (au-delà de l’esthétisme des gestes), qui prend mon regard.

Je n’ai pas ça du tout avec des cogneurs en rythme ou des cogneurs lifteurs qui m’emm… en trois secondes, même s’ils « font plus le jeu » ou « prennent plus de risques ». Verdasco fait des coups gagnants, prend des risques, mais il m’emm… Ca manque peut être pas de cœur mais ça manque de pensée. Même des mecs bien plus complets que Simon sont plus prévisibles – par exemple Djokovic. Ou bien plus percutants (dans le genre crevette hyper-vive) comme Davydenko.

Quand t’as quasi-aucune arme autre que ton endurance et ta rapidité, que tu ne prends pas du temps à l’adversaire, faut pas se leurrer, si tu fais perdre le fil à Federer, c’est que tu as quelque chose pour ça. Il y a ainsi Hewitt qui ressemblait beaucoup beaucoup à Simon : vitesse, endurance, mental très accrocheur (meilleur volleyeur quand même), pas grand-chose de contondant, mais une analyse et une justesse pour jouer le coup qui fait chier un type qui a bien plus d’atouts qui me donnait beaucoup de satisfactions !

C’est mon côté David contre Goliath, le petit malin contre les gros. Le côté félin est peut-être la raison qui le fait comparer à Mecir (mais je trouve ça moins approprié que le parallèle Murray/Mecir, car il est capable de bien plus de variété que Simon et de faire le jeu s’il le faut).

Bon, en résumé, Gilou n’est pas mon dieu mais pour moi il incarne bien moins la robotisation « parasitique » que tu évoques – bien moins qu’un adepte du Bollitierisme, fît-il le jeu.

Et par ailleurs, il n’incarne en aucun cas un tennis à la française qui aurait perdu son âme ! Parce que franchement, entre le jeu d’attaquant en variation de Gasquet, le service-volée fou de Llodra, la ruée bourrine de Tsonga et le don quichottisme physique de Monfils, il n’y a aucune similitude avec l’estouffade cérébrale à la Simon. Pour moi un Paul-Henri Mathieu incarnait bien plus l’uniformisation (registre de jeu WTA) que Gilles.

Et c’est de l’anthropomorphisation moraliste (si j’ose dire) que d’identifier le contreur/pourrisseur de jeu à l’être abject qui vainc sans risques, sans s’investir, profitant même de l’attitude « risquée » et noble de son adversaire pour l’épingler : le combat, il l’engage à travers une lutte d’endurance – par quoi je n’entends pas quelque chose de physique (même si elle est nécessaire) mais la capacité à se prendre les coups et à ne pas lâcher : le mec, il s’expose tout de même en disant « tire le premier » ! Et il est capable de gérer l’intox, le faux rythme, la cuisine qui fait déjouer, ce qui demande une gestion mentale de fer.

Là-dessus, nulle pose ou mauvaise foi de ma part : je ne joue pas au tennis, et j’essaye juste d’expliciter un ressenti de spectatrice, quelque chose qui retient mon oeil et mon cerveau, pas « d’avoir raison ». Ce n’est donc pas, avec les sympathisants de Simon, les romantiques contre les pragmatiques, mais un romantisme différent…

Tu dis que Nadal est un grand joueur, et bien, il a plus d’armes que Gilles (ce qui lui permet de faire plus le jeu), un palmarès, mais à quel point a t il plus de « mérite » ? Murray c’est différent, il croule sous les dons. Mais ne peut-on admirer un gars qui tire le maximum de ses atouts (sans le mettre le moins du monde au même « niveau ») ?

Après il y a le côté personnel, Gilles est un causeur agréable, pas vilain de sa personne… Je ne sais pas si j’aurais passé autant de lignes à défendre un beauf tout moche !!!

About 

Avocate attitrée de Richard Gasquet sur 15LOVE (SAUVEZ les bébés phoques !) et Thiemolâtre irrécupérable. Que le Revers à Une Main soit avec toi.

Tags:

426 Responses to Cucumber more than ever, acte VI, scène 2 : Gilles Simon existe

  1. Pat 28 janvier 2011 at 10:15

    Un jeu sans au service de Murray et debreak. On aura peut-être du suspense !

  2. Robin 28 janvier 2011 at 10:15

    Et ben ça joue plutôt bien en fait… Débreak David, au filet.

  3. Vincent 28 janvier 2011 at 10:19

    Énorme point pour débreaker. Ils reviennent peu-à-peu à leurs jeux de défenseurs-contreurs.

  4. Vincent 28 janvier 2011 at 10:22

    5-4 Ferrer. Murray joue le jeu de l’espagnol, il devrait vraiment pluhs varier.
    Sur ce, je vous quitte.

  5. Pat 28 janvier 2011 at 10:29

    Le niveau est monté d’un cran. mais sur la balle de set pour Ferrer, Murray a été passif puis a fait faute sur son premier revers attaqué.

  6. Robin 28 janvier 2011 at 10:29

    Set Ferrer, qui l’eût cru ?

    • Arno 28 janvier 2011 at 10:32

      Karim et moi.

  7. Arno 28 janvier 2011 at 10:31

    Nan, mais sérieusement, qui croit encore en Murray?????? Je sais même plus si je dois me moquer ou si je dois commencer à avoir pitié…

    • Robin 28 janvier 2011 at 10:35

      Ferrer est en feu. Murray défend, mais il ne contre pas, j’ai l’impression qu’il n’a aucune stratégie, pas de variations, rien. Il se laisse balader, slice un peu mais c’est Ferrer qui construit les points et trouve les angles.

      • Arno 28 janvier 2011 at 10:39

        « Murray défend, mais il ne contre pas, j’ai l’impression qu’il n’a aucune stratégie, pas de variations, rien. Il se laisse balader. »

        Ce que tu écris, ça doit être la définition de Murray dans le dictionnaire.

  8. Jérôme 28 janvier 2011 at 10:35

    Encore une illustration que les conditions de jeu (balles + surface + jeu en nocturne) avantagent énormément les limeurs. Murray a en face de lui un limeur qui, lui, n’est pas micro-zguègué.

    Ceci dit, je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il serait grand temps qu’un labo agréé par l’AMA vienne prélever quelques gouttes de sueur de Ferrer.Et là, je ne suis pas sûr que ses outils de mesure tiendraient le choc.

    • Arno 28 janvier 2011 at 10:38

      C’est marrant, j’ai jamais trouvé en Ferrer l’archétype du dopé… Le mec court partout, ok, mais c’est pas le seul.

    • Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 11:07

      Mais tout le top 50 est dopé! Et non, je n’ai pas oublié de smiley, je le pense sérieusement au point de dire j’en suis certain.

      Le pauvre Ferrer n’est pas moins dopé que les autres. On parle de tennis, c’est-à-dire un sport professionnel qui génère beaucoup d’argent donc dans lequel toute l’élite de ce sport est dopée.

      Je trouve cela hypocrite de ne citer que quelque noms ce qui laisse entendre que les autres non cités sont couverts de tout soupçon.

      Qu’un grand laboratoire indépendant vienne contrôler tout le monde, on va voir comment le public va réagir devant la vérité, devant le fait que TOUTES les stars sont dopées.

      • Jérôme 28 janvier 2011 at 11:15

        Non, ce n’est pas hypocrite de ma part. Je trouve en Ferrer des syndromes qui me rappellent assez furieusement le cas Floyd Landis. Hyper-pressé, la bave aux lèvres. Les gars, ils tapent et courent comme des malades et pourtant ils sont prêts à repartir sans attendre pour un autre match de 4 heures à fond les ballons. Ca c’est particulièrement suspect. C’est même grossièrement suspect.

        Ca se voit un peu trop. Les mecs de l’ATP et de la FIT pourraient au moins leur conseiller de prendre des trucs plus discrets, ou au moins de faire des campagnes de prévention comme pour l’alcool (« à consommer avec modération »).

      • Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 11:47

        Je n’ai pas l’habitude de tenir compte des « syndromes » du dopé puisque même si un sportif en possède ne pas en avoir ne signifie en aucun cas qu’on soit propre.

        Que cela se voit trop ou pas, je m’en fous. Si on veut parler dopage, je ne veux pas que le mec qui a les « syndromes » soit accusé ou chopé et que le mec où cela ne se voit pas passe pour blanc comme neige. Je ne veux de cas Ben Johnson 1988 où Carl Lewis deuxième récupère la médaille d’or parce que Johnson étant contrôlé positif, l’américain est considéré comme premier propre alors qu’il était dopé LUI-AUSSI.

        Soit tu es propre, soit tu es dopé, ce sont les deux seules distinctions possibles. Dans les compétitions comme le circuit ATP, toute l’élite est dopée que cela se voit plus chez certains que d’autres. Tout l’élite est dopée à un point que ce n’est l’intensité et la quantité de dopage qui fait les différences de classement.

  9. Arno 28 janvier 2011 at 10:36

    Je suis mort de rire tellement le site est mort ce matin pour une 1/2 de Grand Chelem!!!!!!

    • Robin 28 janvier 2011 at 10:40

      Le pire c’est que les cameramen font le job. Gros plans sur les visages, serrages de poings au ralenti, regards vers les clans respectifs. Mais ça reste quand même un Murray-Ferrer quoi…

      • Arno 28 janvier 2011 at 10:41

        Moi j’ai pas de stream ce matin. Je sais pas si je regrette ou non de louper ça…

  10. Arno 28 janvier 2011 at 10:40

    Murray vient de breaker. Mais quoi qu’il arrive, Djoko va se régaler en finale, même s’il aura la pression du favori…

  11. Robin 28 janvier 2011 at 10:41

    Figurez-vous que Murray vient de breaker, et doit maintenant sauver trois balles de débreak.

    • Robin 28 janvier 2011 at 10:43

      Si Murray se fait greffer un organe génital digne de ce nom, ou que Ferrer prend 20 centimètres avant dimanche, il rigolera moins le Djoko !

      • Arno 28 janvier 2011 at 10:45

        Et si ma tante en avait…

      • Robin 28 janvier 2011 at 10:48

        Si on peut plus rigoler…

        • Arno 28 janvier 2011 at 10:48

          ;)

  12. Pat 28 janvier 2011 at 10:41

    Ferrer limeur, j’aimerais avoir la définition de ce mot.
    Ferrer attaque plutôt et cherche des angles ; il n’a pas de coups assez rapides pour faire le point contre un défenseur comme Murray mais il cherche à le faire.

    • Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 10:59

      Evidemment, il y a toujours eu une grande méprise vis à vis de Ferrer.

      Bien sur, il a une grosse caisse physique et une très bonne couverture de terrain comme bon nombre de ses compatriotes espagnols. Bien sûr, il aime bien la terre battue comme bon nombre de joueurs espagnols. Mais Ferrer n’est pas le terrien lambda.

      C’est un joueur qui comme tu viens de le dire Pat, attaque et cherche les angles pour désarçonner l’adversaire. Seulement il ne prend pas la balle assez tôt pour couper les trajectoires comme un Davydenko et il n’a pas la puissance d’un Nadal, Soderling ou Gonzalez mais il FAIT LE JEU.

      Si Ferrer gagne ce jeu, il peut gagner le match.

  13. Arno 28 janvier 2011 at 10:48

    Non mais vous êtes sûrs qu’on s’est pas trompés????? C’est pas Sandy Murray contre Davina Ferrer???

    Parce que j’ai l’impression d’être à la WTA, là… Entre les breaks et les UE, tout concorde!!!

    • Arno 28 janvier 2011 at 10:49

      Davina vient de breaker, c’est à dire de tenir son service.

  14. May 28 janvier 2011 at 10:50

    Ferrer est clairement en train de me pourrir cet AO.
    Wake Up Andy, tu as bcp à perdre là!

  15. Djita 28 janvier 2011 at 10:51

    Vamos Ferrer.

    • May 28 janvier 2011 at 10:53

      Ça va pas bien Djita? Tu te sens mal? Si tu as besoin de soutien on peut t’aider tu sais.

    • Arno 28 janvier 2011 at 10:55

      Vamos Ferrer!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      On y est, Djita, on y est!!!!

    • Coach Kevinovitch 28 janvier 2011 at 11:00

      Elle a raison, May. Vamos Ferrer! Je veux le voir gagner l’Open d’Australie.

      • Arno 28 janvier 2011 at 11:08

        Là, par contre, ça va être compliqué. Djoko est au-dessus, sur ce tournoi.

        Mais enfin, sait-on jamais????

    • May 28 janvier 2011 at 11:08

      Il en faut pour tout le monde CK c’est sur mais Ferrer en finale j’ai beau faire des efforts, j’ai du mal à visualiser ou plutôt à l’accepter, enfin on est que de simple spéctateur n’est-ce-pas?

    • Djita 28 janvier 2011 at 11:19

      Mdr May.
      C’est sans doute choquant pour vous que je dise ça. Mais jr veux y croire moi.
      Ce serait génial pour lui. Et meme sil échoue en finale, sa seule présence va avoir un électrochoc pour les autres joueurs. Et l’année 2011, sera celle du changement. Je suis sûre que tous les joueurs le suivent tres attentivement.
      Apres oui, Djoko est à un autre niveau actuellement, mais avec Ferrer on est plus sûr de rien.

      Donc, je répète Vamos Ferrer. :lol:

    • May 28 janvier 2011 at 11:42

      Djita,
      J’ai un peu de mal à associer Ferrer à un model pour le circuit s’il parvenait en finale, lui qui court sur le circuit depuis le siècle dernier et qui à déjà fait une 1/2 finale à L’USO.
      Exemplaire, pour moi cela aurait été Cilic, Gulbis ou Troicki, on a eu Dolgo mais Ferrer ça non! Je ne suis pas prête à soutenir n’importe quel joueur pourvu qu’on ait du changement.
      Je suis d’accord pour que les autres joueurs se bougent puisqu’ils entreverraient enfin une petite lueur au fond du tunnel bouché depuis 7 ans par Mr Perfect (surtout) & Mr Tourette et si Ferrer peut être utile à ça why not mais pas plus.

      Murray & Djoko en finale d’un GC c’est inédit.
      Djoko n’a qu’un titre en poche et Murray aucun, à lui d’aller chercher le graal.

      Effectivement, ce serait génial pour lui (Ferrer) et je comprends ton sentiment.

      • Djita 28 janvier 2011 at 11:53

        « Je suis d’accord pour que les autres joueurs se bougent puisqu’ils entreverraient enfin une petite lueur au fond du tunnel bouché depuis 7 ans par Mr Perfect (surtout) & Mr Tourette et si Ferrer peut être utile à ça why not mais pas plus. »
        Eh bien voilà tu as compris. C’est juste pour ça qu’il serait utile et rien d’autre.
        Ça me ferait trop bizarre s’il gagne l’AO, ça me tuerait meme. ;)
        Mais il peut et va avoir un effet extrêmement bénéfique.
        Par contre May, je prendrais bien encore de Mr Perfect, pour encore deux ou trois GC apres promis on vous laisse tranquille. :lol:
        Mais vu la tournure du match, je ne crois pas qu’il va passer.

        • May 28 janvier 2011 at 14:12

          Contente que tu restes encore avec nous Djita et pour Fed aussi ne t’en fais pas vu son niveau de jeu retrouvé ces derniers mois il y aura encore de beaux matches à venir et il remportera encore des tournois et je n’ai rien contre bien au contraire.
          Sa marge à un peu diminué contre le top 8 et encore…

  16. Arno 28 janvier 2011 at 10:54

    Même le livescore de l’équipe dit que le match est tout pourri!!! Et pourtant, ils sont pas difficiles…

    • Clément 28 janvier 2011 at 11:07

      Haha je confirme ! Je suis le match là-dessus faute de mieux… Mais on dirait que je rate rien !

  17. isabelle 28 janvier 2011 at 11:00

    Murray morfle face a la p’tite teigne nadalienne; on en a encore pour quelques heures…
    bravo a patricia, tres inspiree! portrait merité pour simon, qui ne me deplait pas. je dirais que c est le joueur français qui me plait le plus sur en en dehors du cours (llodra aussi); personnalité discrete, intelligent, accrocheur, il a des trippes. c est vrai qu’il exploite bien son potentiel, contrairement a d’autres… et surement conscient de ses limites (notamment physiques)
    pas de jeu faste, mais il ne lache rien, et ça c’est une grosse qualité que tous les joueurs n ont pas, meme dans le top 10.
    murray est mal…

  18. Pat 28 janvier 2011 at 11:05

    Murray s’en sort avec son service et sauve des balles de break. Ce n’est pas la terreur annoncée !

  19. Pat 28 janvier 2011 at 11:10

    Murray plus offensif, changement de tactique ou simples vélléités ?

  20. Cochran 28 janvier 2011 at 11:11

    Que vois-je, Chang est en train de pourrir Lendl ? Mais en voilà une bonne nouvelle ! S’il pouvait créer l’exploit, je joue au lotto !

    • Arno 28 janvier 2011 at 11:14

      Même Lendl mérite pas la comparaison avec Murray… ;)

  21. Arno 28 janvier 2011 at 11:18

    Pour Ferrer, ce serait quand même mieux de gagner ce set… Parce que Murray commence à jouer un peu plus, et ça risque quand même de finir par rentrer à un moment donné.

  22. Cochran 28 janvier 2011 at 11:19

    4 points sur ce jeu de service de Ferrer, 4 fautes directes de Murray… Et encore des plans trop longs sur môman à chaque fois. M’énerve ces réalisateurs du Commonwealth.

  23. Le concombre masqué 28 janvier 2011 at 11:23

    Moi ce que m’inspire ce match, c’est à quel point le duopole infernal Fedal a faussé la percption que nous avons du tennis.
    A part l’année dernière, pour Fed, le truc incroyable avec ces gars là, c’est qu’ils ne font jamais de match de merde.

    Ils ont anhilé le concept du « jour sans » et ça ça nous rend impitoyables pour un mec comme Muray qui va se faire descendre s’il perd tout à l’heure.

    Tous les plus grand des années 90 avaient leur petite dizaine de matchs POU-RRis par an.

    On a juste oublié que c’est normal.

    • Arno 28 janvier 2011 at 11:26

      Mouais. Enfin, Murray, à chaque fois que ça le prend, c’est en Grand Chelem…

      Je commence à en avoir un peu marre. Et encore, je veux bien qu’il se plante contre Federer ou Nadal. Mais là, c’est Ferrer, il n’a aucune excuse!!!!

      • Le concombre masqué 28 janvier 2011 at 11:32

        Non justement c’est ça le truc spécial de fed et nadal, parce que sampras dédé kuerten et consors ils perdaient tou les ans contre des mecs au delà du top 30

  24. inès 28 janvier 2011 at 11:23

    Je vois que ça chambre dur ici !
    Quand Murray tente de faire le point, il rate une fois sur 2 alors, bien sûr, il fait comme Monfils, il renvoie dans les grandes diagonales ! Là, par exemple, il vient de tenter un revers court croisé, c’était une bonne idée, mais manque de bol, c’est dehors.
    Je confirme, David fait le maximum mais déborder Murray, c’est très dur. Enfin, il essaye c’est déjà cela !

  25. isabelle 28 janvier 2011 at 11:25

    murray vient d eviter une fessee de maman apres de match..

  26. inès 28 janvier 2011 at 11:26

    Là, il est au pied du mur, 4/5, Andy, alors il monte et …fait le point à la volée.
    Mais aussitôt après, il est reparti dans le concours du plus long échange !

  27. Arno 28 janvier 2011 at 11:31

    Ah, je vois que de sauver la balle de set a fait du bien à Andy! Le réveil, enfin???

  28. Damien 28 janvier 2011 at 11:31

    Et surtout, comme souvent avec Murray lorsqu’il est accroché, son % de 1ers service est mauvais : 50% dans ce 2eme set.

  29. inès 28 janvier 2011 at 11:31

    Attention, ils ne font pas un mauvais match, ils font le match auquel on s’attendait…Sauf qu’on aurait pu penser à une inversion des rôles : Murray à la conduite du point et Ferrer en défense !

  30. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 28 janvier 2011 at 11:33

    Murray n’est vraiment pas au niveau du duopole. Il se serait fait fesser par un Nadal en pleine possession de ses moyens…

    Marrant de lire un peu partout que cet OA symbolise une passation de pouvoir. Mais quelle passation??? On a juste un type n°3 mondial déjà vainqueur d’un GC qui prouve qu’il peut se meler à la lutte avec les 2 monstres. Je n’appelle pas ça une révolution. Parce que les autres sont loin, tellement loin…

    • Kenny 28 janvier 2011 at 12:43

      d’accord avec toi. Mais si cette « passation » est si présente dans les discours ça montre le niveau d’impatience !

  31. inès 28 janvier 2011 at 11:34

    Ferrer monte pour débreaker et fait le point !
    Mais Andy retrouve une bonne première.
    De nouveau, un long échange dans la diagonale des revers (on y a le droit, une fois sur 2) !

  32. inès 28 janvier 2011 at 11:37

    Et Ferrer débreake,
    Murray a tenté et Murray a raté (refrain)

  33. Arno 28 janvier 2011 at 11:38

    Et débreak… Je veux bien que Murray ait droit à des jours sans. Mais à chaque fois qu’on l’attend, il déçoit, c’est ça qui est absolument terrible.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis