Top 10 des palmarès parmi les joueurs en activité

By  | 18 mai 2011 | Filed under: Regards

Si les deux premières places ne souffrent pas de contestation possible, certains des choix que j’ai effectués peuvent être sujet à discussion, voire à controverse (je pense notamment au numéro trois du classement, qui pourrait perdre sa place dans les semaines à venir). Les Grand chelems, leur nombre et éventuellement leur  diversité sont bien sûr les premiers éléments discriminants. Viennent ensuite les titres à la Master Cup, en Master 1000 et le meilleur classement obtenu.

On remarquera que deux monstres ont empêché leurs méritants collègues d’étoffer des palmarès qui demeurent relativement maigres et qu’il faut être soit très jeune, soit très vieux pour mieux s’en sortir. Les contemporains en ont été réduits aux miettes. Mais passons tout de suite au Top 10 des meilleurs palmarès,  réalisé à la suite du Master 1000 de Madrid (si Gasquet gagne Rome, promis je l’intègre directement dans ce Top 10).

1- Roger Federer

L’évidence en chiffres : à l’exception des Masters 1000, le Suisse écrase toutes les autres catégories avec 16 titres en Grand chelem et 7 finales, 5 titres au Masters, une place de numéro un mondial détenue 285 semaines durant et 17 Masters 1000. Ce sont pas moins de 65 titres qu’il a glané au cours de sa carrière. Qui pour le rattraper ? Peut-être…

2- Rafael Nadal

L’Espagnol, éternel dauphin de Federer, a su dépasser son maître au classement grâce au travail effectué pour adapter son jeu aux autres surfaces (certes ralenties). Encore en construction, son palmarès a pourtant déjà de quoi faire tourner la tête : 9 titres en Grand chelem obtenus sur toutes les surfaces, 19 Masters 1000 dans sa besace (record absolu depuis que cette catégorie a été structurée) et une place de numéro un qu’il occupe encore à l’heure actuelle. Avec 45 titres, il n’est qu’à vingt longueurs du Suisse. L’indoor semble cependant se refuser encore à lui et le Masters est le dernier bastion qui lui résiste. Jusqu’à cette année ?

3- Lleyton Hewitt

Aussi étonnante que puisse paraître la présence sur le podium de l’ancêtre aussie, maintenant plus familier des blocs chirurgicaux que des terrains de tennis, il fut un âge sombre où street fighter régnait en maître sur le circuit. A force de hargne et, il faut le reconnaître, dans une période de transition, l’Australien aux come on ra(va)geurs a su se forger un palmarès plus que respectable : 2 titres en Grand chelem, à New York et à Wimbledon (je ne l’ai toujours pas digéré celui-là), 2 titres au Masters à la suite, et une place de numéro un mondial défendue pendant 80 semaines le mettent pour l’instant encore au-dessus de Djokovic de mon point de vue (notamment grâce à Wimbledon et à la place de numéro un mondial).  L’édition à venir de Roland-Garros pourrait cependant inverser les positions.

4- Novak Djokovic

Le patron 2011 du circuit n’est pas un homme neuf et, depuis sa percée sur le circuit en 2007, il est l’un de seuls à avoir contesté avec succès l’emprise sur le circuit du duopole Fedal. Son palmarès reste modeste par rapport à celui des deux autres mais commence à sérieusement s’étoffer : 2 titres à l’Open d’Australie, un Masters, 8 Masters 1000 avec un total de 24 titres remportés. Dauphin de Nadal pour une poignée de points, il pourrait s’emparer grâce à son début de saison tonitruant du sceptre mondial et marquer l’entrée du tennis dans une nouvelle ère.

5- Andy Roddick

Ses défaites, cruelles et répétées, face à Federer, notamment  à Wimbledon, ont gâché un palmarès qui, s’il demeure respectable, aurait pu contenir quelques titres majeurs de plus sans l’existence du Suisse. Avec une place de numéro un mondial en 2003, un titre à Flushing Meadows et 5 Masters 1000 en poche pour 30 titres au total, l’Américain  aura effectué une belle carrière mais il est certain que des regrets ne manqueront pas de survenir une fois la retraite prise, notamment le fantôme d’une volée haute de revers par un bel après-midi de juillet…

6- Juan Carlos Ferrero

Mosquito était l’un des meilleurs joueurs de terre battue de la décennie. Puis des blessures sont survenues et un ogre est arrivé. Restent un titre à Roland-Garros, quatre Masters 1000, dont trois obtenus sur terre, une place de numéro un tenue pendant 8 petites semaines en 2003, et 15 titres. Après un retour décevant en avril, l’Espagnol a évoqué la possibilité d’une retraite. Avec lui disparaîtrait l’un des derniers joueurs du circuit titrés en Grand chelem.

7- Juan Martin del Potro

Intermittent du circuit à cause de son physique fragile, il a réalisé l’un des plus grands exploits de la décennie en dominant Roger Federer en finale de l’US Open en 2009. Ce titre rehausse la valeur d’un palmarès de 8 titres, qui ne compte aucun Master 1000. L’argentin, encore très jeune, sera certainement à surveiller dans les années à venir s’il  résout ses problèmes physiques récurrents.

8- Andrew Murray

Angry Murray, comme il est parfois surnommé, a tout pour tenir la dragée haute à ses rivaux… en deux sets gagnants. Malgré trois finales en Grand chelem, il ne semble pas avoir franchi le cap mental qui lui permettrait de débloquer son compteur et en est réduit à compter comme plus grand titre le Master 1000 de Miami ! Seize tournois remportés, dont six Masters 1000, montrent les capacités de l’Ecossais, mais il lui manque un titre en Grand chelem pour pouvoir se mesurer aux trois autres membres du « Big Four ».

9- Nikolay Davydenko

Celui qui fut Top 5 quatre ans durant n’a jamais recueilli la considération qu’il méritait. Il aura fallu attendre son titre au Masters de Londres en 2009 pour qu’il accède à une célébrité toute relative. Pourtant, s’il compte nombre de tournois « Carambar » dans les 21 titres qu’il a remportés, il serait injuste d’oublier ses 3 Masters 1000, dont deux acquis en battant en finale Rafael Nadal, contre qui il est l’un des seuls à avoir un ratio positif. Peu performant en Grand chelem, il compte néanmoins quatre demi-finales, dont trois perdues face à Federer. La quatrième vit sa défaite en cinq sets à Roland-Garros en 2005 face à un Puerta contrôlé positif par la suite…

10- David Nalbandian

Regrets éternels pour la carrière de ce joueur. Tout a été dit sur lui, de son revers de feu à son physique douteux en passant par une motivation médiocre. Plus attiré par la pêche au gros ou les courses automobiles, l’Argentin aura régné sur le circuit trois semaines durant : en mode Jésus marchant sur l’eau, il remporte Madrid et Bercy 2007 en battant deux fois de suite Nadal et Federer. Il remporte aussi le Masters 2005 après un match épique face à Federer, ce qui reste la ligne la plus prestigieuse de son palmarès. Avec 11 titres et une finale lamentable à Wimbledon, il sauve de peu sa tête dans ce Top 10, lui qui méritait d’occuper une place sur le podium.

On aurait pu soumettre le nom de Robin Soderling pour les dernières places du classement. Ses 9 titres dont Bercy et ses deux finales à Roland-Garros demeurent cependant pour moi inférieurs au Masters et aux Masters 1000 remportés par Davydenko et Nalbandian. Aller en finale c‘est bien, gagner le titre c’est mieux.

About 

Tags:

135 Responses to Top 10 des palmarès parmi les joueurs en activité

  1. Oliv 20 mai 2011 at 12 h 47 min

    Finalement, ils sont vraiment droles :

    « A noter aussi que Benoît Paire retrouvera un certain Victor Hanescu. Le Roumain vient de lui infliger un sévère 6/1, 6/0 à Nice. La marge de progression est importante… « 

  2. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 20 mai 2011 at 13 h 46 min

    Tout le monde parle de tableau en papier mâché pour Nadal mais finalement du top 4 c’est lui qui hérite du 1/4 le plus difficile avec Sod…

    Finalement le grand perdant pour le moment, c’est clairement Djoko.

    Question à 100 000 : je vais à RG mardi, quid de la programmation à votre avis??? Roger selon vous?

    • Sylvie 20 mai 2011 at 13 h 49 min

      Tout dépend si c’est le haut du tableau qui commence ou le bas. Si c’est le haut, tu le verras. Je ne sais pas comment c’est décidé.

    • Diana 20 mai 2011 at 14 h 23 min

      coucou saucisse :)

      Pour toi, ce sera gratuit ;)

      Selon moi, le n°1 mondial ouvre le bal le dimanche…
      Tu aurais donc l’immense provilège de le voir jouer mardi ;)

      J’imagine que si je me trompe, tu en seras ravi….

    • Sylvie 20 mai 2011 at 14 h 30 min

      Les top players ne se battent pas pour commencer le dimanche car il me semble qu’après, ils ne rejouent que le mercredi. Je serais surprise que Nadal joue dimanche. J’opterais pour lundi Nadal et donc mardi Djoko et Fed

    • Diana 20 mai 2011 at 14 h 31 min

      La mémoire me revient : ils avaient joué, Fed et Nadal leur 1er match le lundi. Et Tsonga avait fait un foin pas possible car Monsieur n’avait pas admis devoir jouer le dimanche, vous en souvenez-vous ?
      Rien ne dit que la programmation soit identique cette année néanmoins.
      C’est vrai que Fed est n° 3 cette année… tu as donc une chance….

    • Diana 20 mai 2011 at 14 h 40 min

      Je corrige :
      l’an dernier : Fed et Nole le lundi
      Nadal le mardi

      S’ils respectent ce même ordre, on devrait avoir Nadal Fed le lundi, et Nole le mardi

    • Sylvie 20 mai 2011 at 14 h 40 min

      Fed avait joué le dimanche il y a quelques années 2007 ? 2008 ? Il avait eu un trou énorme entre son premier et deuxième match. Et fait savoir qu’il n’avait pas trop apprécié. Du coup, comme il leur faut des têtes d’affiche pour le dimanche, ils ont choisi Tsonga l’année dernière qui avait, effectivement, râlé.

      De toutes façons, si tu veux le voir tu as intérêt à ce qu’il programme le haut du tableau en premier.

  3. karim 20 mai 2011 at 13 h 59 min

    Hier à la salle sur les écrans ils passaient Gulbis vs Berdych. Premier set paumé 6-1 mais Ernest mène 4-2 balle de 5-2. Il tente un ace au té sur seconde balle côté avantage, double faute bien entendu. Je me dis bon ça ira aux trois sets quand même. Je fais dix minutes de vélo pour m’échauffer et je repasse devant l’écra et je le vois avec son sac qui quitte le court. J’étais hésitant entre rire nerveux et pleur nerveux; en tout cas réaction nerveuse et sacadée. Quelqu’un peut me rappeler pourquoi on parle de lui sur le site? Moi je ne sais plus.

  4. Sylvie 20 mai 2011 at 14 h 01 min

    Le vainqueur de Federer/Lopez rencontra le vainqueur de Vincent Millot contre Maxime Texeira. En tous les cas les deux derniers ont eu un sacré coup de bol au premier tour.

  5. Oluive 20 mai 2011 at 14 h 22 min

    Truc de malade : Murray a le quart de tableau le plus dégagé que j’aie vu en grand cheleme depuis… Depuis… Putain, depuis un moment.

    • Diana 20 mai 2011 at 14 h 26 min

      Depuis l’US Open ?

      • Oluive 20 mai 2011 at 14 h 32 min

        Warf, t’as raison…
        Me dit pas que ça arrive tous les ans ?!
        A l’USO 2010, Nadal a eu « Féli » au 4e tour, pas au premier.

  6. Oluive 20 mai 2011 at 14 h 23 min

    ça fait bizarre de chercher Fed au milieu du tableau…

    • Djita 20 mai 2011 at 15 h 23 min

      Bientôt on va le chercher aux tréfonds du tableau. :lol:

      • Sylvie 20 mai 2011 at 15 h 28 min

        Tu veux une claque ? :D

        • Djita 20 mai 2011 at 19 h 42 min

          Oui Sylvie, je l’ai mérité. ;)

  7. Mathias 20 mai 2011 at 14 h 29 min

    Ben franchement, si on regarde les 1/8èmes de tableau, Djokovic et dans une moindre mesure Nadal sont les moins bien servis. Il me semble trop tôt pour déjà spéculer au-delàdes quarts…

    Djokovic: Del Porto puis Bellucci (que je vois battre Gasquet)
    Nadal: év. Davydenko, puis Kohlschreiber ou Verdrasco – ça devrait le faire quand même asez facilement
    Federer: à part Wawrinka (qui devrait se coucher devant son leader), son seul soucis est ce 1er tour contre Lopez.
    Murray: aucun soucis en principe, à moins que Dolgopolov…
    Soderling: se serait un tableau difficile à Wimbledon, mais là, sur terre battue… A moins que Simon décide de le faire tourner chèvre (pour moi le français qui a le tableau le plus ouvert).
    Berdych: personne ou presque sur sa route pour les quarts.
    Ferrer: devrait bailler d’ennuis, du moins si les effets secondaires des substances qu’il a pris à Rome se sont estompés ;-)
    Melzer: n’a pas de vrai terrien pour le fatiguer dans sa partie. Mon poulain devrait être frais en 2ème semaine pour pouvoir égaler sa perf de l’année passée.

    • Sylvie 20 mai 2011 at 14 h 35 min

      Pas d’accord sur tout. Djoko a un quart vraiment dur mais Nadal moins, je trouve. Il a un match avec Soderling mais Davy est en méforme. Si ça se trouve il se fera sortir avant de jouer Nadal.

      Pour Fed, Ferrer est un quart pas facile sur terre. Il n’est pas à l’abri d’un Monfils non plus. C’est le tournoi du GC où Fed me semble le plus prenable tôt.

      • Mathias 20 mai 2011 at 14 h 46 min

        D’accord pour dire que Nadal dne devrait pas avoir trop de soucis. Mais c’est bien parce que c’est lui. Demande donc à Djoko ce qu’il pense de Kohlschreiber sur terre batue…
        Pour Federer, je ne vois ce qu’il pourrait lui arriver s’il démarre bien contre Lopez.

        Mais le seul outsider que je sens capable de faire une perf, c’est Bellucci. Un vraiment gros match en perspective pour Djoko. Je le sens un peu comme Simon à l’AO pour Fed…

  8. William 20 mai 2011 at 14 h 47 min

    On joue aux jeux des pronos ?

    Le huitième de Nadal est très incertain : Kohlschreiber, Ljubicic, Monaco ou Verdasco peuvent s’y hisser. La plus belle résistance serait peut-être à attendre de Kohly. Nadal ne devrait pas avoir à s’employer.
    Le huitième de Söderling ne semble pas très dangereux. Bahgdatis, Simon, Haase, Fish : pas des types très à l’aise sur terre battue. Simon devrait s’en sortir à coups d’esquives phasmiques et va sûrement affronter le Sod. Un match qui pourrait lui poser des problèmes d’ailleurs…
    Si la logique est respectée, on aura droit à un Nadal/Soderling en quart, le Suédois peut-il faire son miracle annuel ?

    Murray a un huitième selon moi équivalent à celui du Sod, peut-être un poil plus difficile. Tout dépendra du niveau affiché par Dolgopolov et Troicki. Ils ne sont pas au mieux actuellement, même si Dolgo commence à regagner quelques matchs là (Nice). Allez j’opte pour un Murray/Dolgolopolo.
    Encore un huitème assez dégarni pour compléter cette première moitié de tableau : Almagro ou Melzer ont une autoroute. Mayer a déjà beaucoup joué et accusera sûrement le coup. Melzer n’est pas dans la forme de sa vie et risque fort une belle chute au classement… Je vote pour Almagro vainqueur de ce huitième : un qualifié, Tomic, Mayer et Melzer, même pour lui ça se joue !
    Je pars donc sur un Murray/Almagro pour ce deuxième quart.

    La moitié la plus corsée maintenant.
    Un premier huitième pas très appétissant… Tout se jouera entre Ferrer et Monfils. Si l’Espagnol arrive sur les rotules comme il en a l’habitude, Monfils passera sans peine. Mon choix se porte sur le Français. Le huitième est très facile.
    Les têtes d’affiches s’améliorent ensuite, et on aura droit à un Federer/Lopez d’entrée ! Roger pas verni, mais il enchaîne sur le vainqueur de Millot/Teixeira (inconnu au bataillon), ça compense. Il tombera probablement ensuite sur Tipsarevic, qui peut l’emmerder. Tsonga ne joue pas mal en ce moment et vu les récents résultats de Wawrinka, je pense que c’est Jo qui se hissera face à Roger.
    Je sens donc l’habituel Monfils/Federer en quarts, avec j’espère une rouste à la clé.

    Berdych devra s’employer s’il veut conserver les points de sa demi. Youzhny jamais simple à négocier, Tommy Haas qui jouera sous le drapeau américain, Cilic, Garcia-Lopez,… C’est assez ouvert mais le Tchèque devrait sans trop de surprise valider sa place en huitièmes.
    Et enfin le huitième le plus difficile du tableau : celui de Djoko ! En vrac : Gasquet, Bellucci, Gulbis, Del Potro,… Ses premiers matchs seront des tests, à lui d’aller chercher sa place. J’aimerais que Gasquet le rencontre en huitième (oui, un choix du coeur !).

    En bref je pars sur du :

    Nadal/Kohly
    Simon/Sod
    Murray/Dolgo
    Almagro/Melzer

    Ferrer/Monfils
    Tsonga/Federer
    Berdych/Cilic
    Gasquet/Djokovic.

    Parcours théorique de Nadal : Isner, Andujar, Davydenko, Verdasco, Soderling, Murray, Djokovic.
    Parcours théorique de Djokovic : De Bakker, Hanescu, Del Potro, Gasquet, Berdych, Federer, Nadal.

    • Oluive 20 mai 2011 at 14 h 52 min

      Si Djokovic gagne ce tournoi, respect.
      Les 7 noms mis bout à bout, ça fait massif.

  9. Oluive 20 mai 2011 at 15 h 13 min

    Mon prono :

    1/8e

    Nadal / Monaco (qui aura sorti Verdasco au 1er tour -là aussi un sacré tirage pour l’espagnol), victoire Nadal mais pas si facile
    Simon / Gil (qui après Bagdha n’aura rencontré que des qualifiés), victoire Gil qui nous sort son Roland
    Murray / Dolgo, Murray qui bat l’ukrainien à son propre jeu
    Almagro / Melzer, pour une victoire à l’arraché de Melzer

    Ferrer / Monfils, et Monfils qui passe (si si, vous verrez)
    Tsonga / Federer, Fed mais laborieux
    Berdych / Cilic (qui va se réveiller !), Cilic
    Bellucci (après rude bataille contre Gasquet) / Djokovic, et victoire Bellucci, qui, sur un serbe émoussée par son marathon victorieux contre Del Potro, trouve enfin ses nerfs

  10. Elmar 20 mai 2011 at 15 h 38 min

    Le tableau est TRES intéressant!

    Des matchs-pièges tôt dans le tournoi pour les gros, (Pour Nadal: Isner, Davy, Monaco/Verdasco/Kohlschreiber; pour Djoko: DelPo, Gasquet/Bellucci; pour Fed : Lopez, Stan) sauf Murray qui est bien épargné, mais qui est aussi le plus sujet à la contre-performance d’un jour. J’espère que pour une fois, tous ces gars dangereux a priori ne perdront pas au 1er tour pour laisser la voie libre aux meilleurs. Le Djoko-DelPo pour être particulièrement sympathique. Ce dernier a toutefois un tableau pas facile, notamment son 1er tour contre Karlo qu’il faut quand même toujours écarter.

    C’est toujours difficile de s’imaginer plus loin dans le tournoi, mais avec un Nadal-Sod ou un Federer-Ferrer en quarts, ça peut aussi donner de gros matchs.

    Sur le papier, c’est le tableau le plus intéressant depuis belle lurette, mais évidemment, cela ne tient la route que si chacun tient son rang, ce qui est rarement le cas.

    • Mathias 20 mai 2011 at 15 h 52 min

      Tout cela est très relatif!
      On aurait eu le même tableau l’année passée, on aurait surtout focalisé sur le boulevard de Nadal.
      Mais là, c’est les 7 travaux de Djoko qui retiennent plus l’attention.
      Les 6 derniers mois nous ont simplement fait changer de référentiel.

      On sent Nadal mûr pour tomber, mais ce serait quand même une grosse surprise qu’il n’arrive pas en finale.
      De l’autre côté, c’est un peu la bouteille à encre, et ce malgré le niveau actuel montré par Djoko (c’est dire).

    • Mathias 20 mai 2011 at 16 h 03 min

      C’est un tableau intéressant car les 3 favoris sur le papier (dans l’ordre Djoko, Nadal et Federer) ont des tableau théoriquement plus difficile que leur principaux challengers (Murray, Söderling, Ferrer).
      Les chances de voir tout ce beau monde s’expliquer en quart puis en demie est donc très grande.

      D’un autre côté, on peut pas dire qu’il y a eu énormément de surprise en GC ces dernières années (hormis Söderling, Berdych et Tsonga). On a preque tout le temps vu au moins 3 des 5 meilleurs mondiaux s’écharpper au stade des demies.

      La question était plustôt de savoir qui de Nadal ou Fed se choppait l’homme en forme du moment (entre Djoko, Murray, Del Porto voir Söderling).

      • Jérôme 20 mai 2011 at 16 h 19 min

        Je ne vois pas comment on peut ne pas mettre Nadal en favori numéro 1. Il a gagné 5 des 6 derniers tournois de Roland Garros. Il domine ce tournoi de manière encore plus écrasante que Sampras ne dominait Wimbledon.

        Tout comme en 1988, malgré une année très difficile, Lendl restait THE favori en arrivant à Flushing.

        Avant une éventuelle défaite à la régulière de Nadal dans ce tournoi, Djoko ne peut être que le challenger.

        • Diana 20 mai 2011 at 19 h 03 min

          D’accord avec toi, seul l’intéressé conteste ce statut :

          « Vous vous considérez comme le favori pour gagner ce tournoi ?
          Non. Je pense que le favori est Djokovic. L’année dernière, il y a 2 ou 3 ans, vous me posiez la même question. Je n’ai jamais pensé être le favori. Quand on arrive dans un tournoi, chaque tour est difficile, chaque match est difficile. Envisager gagner le tournoi avant même d’avoir joué le premier tour est pour moi arrogant ».

          Je pense que Nadal associe favori à vainqueur, et fait en sorte de s’enlever le max de pression. Discours bien homogène au fil des ans…

          Le plus marrant, c’est qu’il déclare Nole favori, et si ce dernier, d’aventure, assumait ce statut, il serait donc arrogant si j’en crois les propos de l’Ibère ? ;)

          Bref, tout le monde se refile la patate chaude, le dernier en date qui assumait l’étiquette dans le dos, ben, il s’appelle Federer :)

  11. Jérôme 20 mai 2011 at 16 h 01 min

    Ca craint méchamment ce tableau pour le Doudou. Feliciano Lopez dès le 1er tour sur la terre battue parisienne, c’est un gros gros match à hauts risques.

    En revanche, après, il est tranquille jusqu’en quart où il devra se colletiner soit Ferrer, soit Monfils en cas de pépin de Ferrer (car je n’imagine que le chieur de pendules arrive à passer Ferrer à la régulière). Là aussi, s’il n’est pas à très haut niveau de motivation et de jeu contre Ferrer, ça casse. Après, pour aller plus loin que les demies, il lui faudra forcément repasser en mode divinité, mais il parvient de plus en plus rarement à ce niveau, même en GC désormais.

    Sa seule chance est que Nadal et Djokovic qui ont beaucoup joué finissent par être fatigués, mais faut pas rêver. Enfin, c’est pas grave, seul Wimbledon compte.

    Nadal a un super tableau. Oui, je maintiens : un super tableau, si on ne s’arrête pas au papier. Sur le papier, il y a des noms terribles : Isner dès le 1er tour, Davydenko au 3ème, Verdasco ou Kohly en 1/8ème, Soderling en quarts.

    Sauf que sur terre battue Isner ne vaut rien.
    Sauf qu’en réalité Davydenko est nulle part depuis 4 mois et a gagné moins de matches qu’il n’y a de doigts sur une main.
    Sauf que Verdasco n’a plus rien fait depuis 1 an.
    Sauf que Soderling est en descente depuis qu’il s’est séparé de Larsson.

    Alors après, oui, il a une demie théorique contre Murray qui a montré qu’il pouvait secouer un peu un Nadal dans un jour moyen. Mais Murray parviendra-t-il en demies ?

    Ben oui parce que Murray a de très loin le quart le plus facile du tableau. 2 qualifiés pour les 2 premiers tours !
    Un Raonic qui n’est pas un joueur de terre battue au 3ème tour, à moins que ce soit un Volandri vieillissant.
    Troicki ou Dolgopopov en 1/8ème. Et quand même du sérieux en quart (faut pas déconner, on n’est quand même pas à l’école des fans) en la personne d’Almagro.

    Quant à Djoko, le n°1 en devenir, il a un quart de tableau bien corsé. Au choix Delpopo ou Gloubisboulga au 3ème tour. Gasquet ou Bellucci en 1/8ème. Son quart est moins difficile qu’il n’y paraît par puisque Berdych et Cilic sont dans les choix et que c’est pas sur terre battue que Youzhny va lui poser des problèmes.

    Mes pronos ? Nadal en finale, forcément en finale.

    Murray c’est plus difficile à dire jusqu’où il ira. Son coude le laissera-t-il tranquille jusqu’à la fin du tournoi ? Son mental tiendra-t-il la distance ?
    Et surtout, si le brit parvient en demi (ce qui est dans ses cordes), il va s’y faire désosser par Nadal qui jouera dans son jardin, dans son tournoi du GC. Murray, il lui manque un gros coup droit pour battre Nadal à la régulière à Roland Garros.

    Le Doudou Rodgeure, s’il ne ne connaît pas un gros pépin face à Lopez et passe l’obstacle Ferrer, risque d’arriver un peu usé en demi pour réussir à passer le cap d’un Djokovic qui n’aurait pas baissé d’un cran. A ce jour, je le vois aller au plus en demi.

    Djokovic, s’il gère bien son physique et ne va pas à la rupture de fatigue, est très bien parti pour aller défier Nadal en finale dans sa forteresse et essayer d’aller le finir à la baïonette.

    Nadal et Toni ont intérêt à brûler un sacré paquet de cierges pour que Djoko n’atteignent pas la finale, parce que le serbe y arriverait avec 2 longueurs d’avance psychologique. C’est très très dur d’être l’éternel poursuivi, surtout quand on a mangé son pain blanc, ce qui me paraît être la situation de Nadal.

    Pour résumer, si Djoko va en finale, je le vois gagner le tournoi. Dans toute autre configuration et sauf blessure de Nadal, l’ibère gagnera son 6ème titre à RG.

    • Mathias 20 mai 2011 at 16 h 11 min

      Assez d’accord avec le prono final!

      Mais comme j’aime bien l’imprévu et que’il faut couper l’herbe sous les pieds du lutin vert avant qu’il nous lance une des ses fameuses prédictions-malédiction, je me lance avec mon prono alternatif:

      Nadal va se faire sortir par un Söderling en mode bersek.
      Bellucci va connaître son heure de gloire en stoppant la série de Djoko.
      Et on aura un remake de la finale de 2009 (avec le même score à la clé).
      Voilà, j’ai dit!

    • Coach Kevinovitch 20 mai 2011 at 16 h 52 min

      Ahahahaha, ma main invisible commence à agir!!! Le tableau de Djokovic est appétissant!

      RAFAEL NADAL GAGNERA ROLAND-GARROS 2011!! Ahahahahaha!

    • karim 20 mai 2011 at 17 h 06 min

      « Enfin, c’est pas grave, seul Wimbledon compte »

      ça c’est un argument avec lequel j’ai beaucoup de mal. Roland Garros c’est tout de même pas Nice, on ne peut pas dire que c’est un tournoi sans objectif. Et quand on dit seul Wimbledon compte, c’est pour qui? Le joueur ou les fans? Parce que lui je doute qu’il vienne là en touriste et que les défaites subies ou la victoire de 2009 aient laissé son indice émotionnel en mode veille.

      Y’a que Wimbledon qui compte on le lit souvent, mais est-ce parce que c’est le tournoi le plus prestigieux, ou est-ce parce que c’est là qu’il a le plus de chances de victoire? Un peu des deux mon capitaine!

      C’est un argument que j’ai du mal à ne pas voir comme un pansement au moral et un dénigrement du vilain Roland Garros qui a vu triompher tant de laiderons du jeu. On peut dire que Samrpas n’en avait rien à cirer de RG, mais Fed est loin d’être dans le même cas. Ce tournoi a toujours beaucoup compté pour lui.

      « Sauf que sur terre battue Isner ne vaut rien.
      Sauf qu’en réalité Davydenko est nulle part depuis 4 mois et a gagné moins de matches qu’il n’y a de doigts sur une main.
      Sauf que Verdasco n’a plus rien fait depuis 1 an.
      Sauf que Soderling est en descente depuis qu’il s’est séparé de Larsson »

      Ok avec tout ça. Mais dans cette conjoncture défavorable, Nadal s’inscrit également. Tous les joueurs cités sont sur une mauvaise phase sur la surface. A son niveau – sidéral – Nadal aussi.

  12. Humpty-Dumpty 20 mai 2011 at 16 h 13 min

    Bon, mes deux seules conclusions après un regard très bref sur ce tirage :
    - C’est la fin de mon joli prono, Tsonga ne mettra pas fin à la série victorieuse de Nole en 1/8 puisqu’ils ne se rencontreront qu’en 1/2. Houm houm, imaginer Jo en 1/2 de RG…
    Bon, ben Nole gagnera le tournoi et Jo achèvera sa série sur herbe, pas grave !
    - Nadal et ses tableaux cartonnés : comploooooooooooooooooooooooooooot !

  13. Le concombre masqué 20 mai 2011 at 17 h 04 min

    Alors là je m’inscrit en faux mais alors en faux tellement faux pasrce que faut c’qui faut!

    Lopez est LE mec que Nadal a so..*…* *humilié* à sec dans tous les tournois de la terre.

    Lopez est le Mec qui m’a toujours fait sortir de mes gonds quand je regarde les tableaux de rafa et que je me dis : « mais c’est pas vrai, nadal il a TOUJOURS des tocards jusqu’en demi ».

    Alors là, quand c’est federer qui se le colle, je ne vais pas verser dnas le oulalaloullaloulala match piéééégeux pour Roger.

    On ne peut pas penser à la fois que Roger va faire demi à RG parce que le déclin tout ça c’est des conneries ET penser que Lopez au premier tour c’est dangereux.

    Franchement.

    • karim 20 mai 2011 at 17 h 39 min

      oh la la tellement + 10.000

    • Diana 20 mai 2011 at 18 h 46 min

      Il faut comparer ce qui est pas comparable Concombre.
      Lopez est espagnol, et se couche devant son maître, c’est bien connu. L’ascendant psychologique est là.

      Lopez ne se trouve absolument pas dans les mêmes dispositions mentales face au Suisse, on l’aura remarqué à Madrid…

      D’où le match piégeux auquel certains pensent…

      Et puis, le mariage des jeux, tout ça….

  14. William 20 mai 2011 at 17 h 14 min

    Victoire nette d’Almagro sur Berdych : 4 et 4. Le match n’était pas mal, Almagro est vraiment incisif quand il veut. De beaux revers et de belles amorties, et plus d’options dans son jeu que le bon vieux Tomas. En finale contre Hanescu demain.

  15. Babolat 20 mai 2011 at 17 h 20 min

    Mon prono de la mort qui tue… ;)

    1er quart de finale théorique: Nadal Vs Soderling

    Le taureau hérite d’un adversaire peu ordinaire sur terre battue. Le géant Acener. Nadal devrait s’en sortir tranquillement. Ensuite, on a du tout venant de terre battue, des petits crocos sympas pour se mettre en jambe et éventuellement un Davydenko. Alors, lui, c’est l’inconnu. Il peut très bien tout casser et mettre à mal le Rafa ou paumer comme un chien au premier tour. Sauf son petit regain de forme qui l’a vu gagner un tournoi dernièrement pour perdre au premier tour ensuite, je ne mise pas un kopeck sur le russe. S’il ne perd pas contre la cohorte de qualifiés dont il devra se dépêtrer, je ne le vois pas inquiéter Rafa.
    On annonce Verdasco en 1/8 pour le natif de Manacor… et bien moi je dis…qu’un Monaco, un Kohlschreiber ou un Ljubicic ont plus de chance de se retrouver place des grands hommes pour défier Nadal.
    De l’autre côté, on a un Söderling mi-figue mi-raisin depuis le début de la saison. Les figues étaient bien mûres au début janvier et ça envoyait sec en ne laissant que des noyaux sur le court (3 titres) mais le raisin cultivé sur terre battue est un peu verdâtre et mérite d’être exposé un peu plus au soleil. On annonce une première semaine très solaire. De quoi réveiller notre viking qui devrait disposer facilement de Benjamin Becker au premier tour. Ensuite… du menu fretin avec un Baghdatis hors de forme, un Dustin Brown hors de surface mais un Gilles Simon peut être à l’affût. Je ne vois pas vraiment comment les deux finalistes de l’an dernier ne pourraient pas venir faire la belle en quart.

    Nadal bat Söderling en 3.

    Matchs à suivre dans ce quart: Dimitrov/Chardy, Ljubicic/Devvarman

    2ème quart de finale théorique: Murray Vs Melzer

    Hum… deux irréguliers qui se donnent rendez-vous, ça donne souvent un lapin… voire deux.
    Murray a une forêt de qualifiés à passer (attention on ne sait jamais sur qui on peut tomber) avant de (peut être) défier Raonic. Troicki devrait être son adversaire en 1/8 mais attention à des Dolgo, Schüttler ou Rochus qui peuvent très bien faire chuter des têtes avant d’exploser au tour suivant. Si Murray reste sur les mêmes dispositions entrevues à Rome, il devrait être au rendez-vous des quarts.
    Melzer aussi est plus ou moins bien tombé… ce quart le plus faible sur le papier est aussi le moins relevé (sur le papier) mais… on a un Almagro qui rôde et qui devrait griller la politesse à l’autrichien en 1/8.

    Almagro bat Murray en 5

    Matchs à suivre dans ce quart : Berrer/Raonic, Berlocq/Tomic, Anderson/Mahut.

    3ème quart de finale théorique: Ferrer Vs Federer

    Ce bon vieux Nieminen pour barrer la route de Ferrer au premier tour, c’est un peu court jeune homme. Sauf panne de fioul pour l’espagnol, on devrait le retrouver en 1/8 contre… Gaël Monfils qui n’a pas non plus des foudres de guerre face à lui. Mais… on ne sait jamais avec la Monf’ qui est capable de perdre en inventant des night sessions à Roland Garros. Monfils a certes battu Ferrer en 2009 mais vu sa forme étincelante du moment, je ne donne pas cher de sa peau contre la mobylette de Valence.
    De l’autre côté, Federer hérite d’un tour difficile il est vrai contre Lopez. Mais bon… le gros match de Lopez (il en fait un par an), c’était à Madrid, devant son public et il jouait un de ses meilleurs matchs. Il est vite rentré dans le rang à Rome. A Paris, le public sera pour le suisse à n’en pas douter mais Roger n’a pas forcément besoin de ça pour passer cet écueil. Wawrinka en 1/8… ça n’a jamais vraiment été un problème pour le natif de Bâle et il n’est pas sûr que Stan tienne la baraque jusque là tant il semble avoir perdu confiance depuis la dégelée recue par son aîné en Australie. Je vois bien un Maximo Gonzalez (ou un autre croco terrien ) tirer son épingle du jeu dans une partie de tableau ou l’on retrouve tout de même Tsonga et Tipsarevic.

    Federer bat ferrer en 3

    Matchs à suivre dans ce quart: Nishikori/Lu (pour le presque asiatique que je suis), Hajek/Tsonga

    4ème quart de finale théorique: Berdych Vs Djokovic

    Berdych aussi a pêché un qualifié pour son entrée en lice. Après, ce sera Fognini ou Istomin. Pas de quoi le faire chavirer. Parce que le Berdych est quand même presque régulier depuis le début de l’année: pas une défaite contre un type au dela du top 50. Attention quand même à Garcia-Lopez qui peut le faire tourner en bourrique si d’aventure sa première balle est restée aux vestiaires. Youzhny en 1/8… moi je dis… on sait jamais. Le russe est loin de son meilleur niveau en 2011 mais je le sens bien faire un coup ici et pourquoi pas se faire le scalp du tchèque.
    De l’autre côté, on promet un enfer à Djoko avec du De bakker qui peut compter ses victoires 2011 sur les 3 premiers doigts d’une seule main, du Paire qui ne sait pas encore s’il est tennisman ou employé chez Gruss, du Hanescu qui est encore bien content de se qualifier pour le grand tableau, du Del Potro qui revient encore de blessure et qui ne sera pas au point, du Gulbis qui se demande encore ce qu’il fait là et… un Bellucci qui a montré qu’il pouvait embêter l’invincible de ce début d’année avant de se faire décapsuler dès le premier tour à Rome. Pas dit qu’il rejoigne Djoko en 1/8. Un bon Gasquet peut profiter de l’aubaine pour défier le serbe. Pourquoi pas ? Mais sauf blessure ou tremblement de terre, je ne vois qui peut empêcher Djoko de se retrouver en 1/4.

    Djoko bat Youzhny en 3

    Matchs à suivre dans ce quart: Gasquet/Stepanek, Hewitt/Montanes, Hass contre un qualifié mais ça fera plaisir de le revoir le Tommy, Del potro/Karlovic, Paire/Hanescu (rien que pour voir si le français peut faire pire que le 6/0 6/1 qu’il s’est pris dernièrement contre le même adversaire)

    les 1/2:

    Nadal bat Almagro en 3
    Djoko bat Federer en 4

    Finale:
    Nadal bat Djoko en 5…

    Et c’est mon dernier mot Jean-Pierre. :geek:

    • karim 20 mai 2011 at 21 h 00 min

      tu es retenu pour trois présentations de tours pendant le tournoi. on aura besoin de main d’oeuvre pour ces articles supports. ne nous remercie pas.

    • Babolat 21 mai 2011 at 6 h 55 min

      Eh ben… même pas d’entretien d’embauche. C’est du joli. J’espère qu’il y a des frites à la cantine en tout cas.
      Bon, faudra me rappeler la règle du jeu. On copie le programme du jour, on fait un focus sur une affiche alléchante et on donne son prono. C’est ça ?

  16. Kristian 20 mai 2011 at 17 h 33 min

    Bon. Quels sont les joueurs qui ont poses des problemes a Djokovic sur terre battue cette annee: Ferrer, Bellucci, Murray et Nadal. Soit des limeurs infatiguables, qui couvrent beaucoup de terrain, mettent une grosse densite physique dans l’echange, et pas mal de lift (meme Murray).

    Trouve-t-on ce type de joueurs dans la tableau de Djokovic?

    Hanescu, mais il est trop vieux. Bellucci, a condition qu’il soit a son niveau de Madrid. Monfils et Ferrer, mais seulement en demi et a condition peu probable qu’ils passent Federer. Bref Djokovic devrait arriver en finale assez tranquilement. Et je ne crois pas du tout au miracle Del Potro qui va se faire atomiser en 3 sets en voyant ses grands coups droits revenir avant meme qu’il ait fini son geste.

  17. Kristian 20 mai 2011 at 17 h 50 min

    La vraie bonne nouvelle c’est que Marion Bartoli a un tableau favorable. Je sors..

    • Djita 20 mai 2011 at 20 h 21 min

      La porte est grande ouverte sur ce coup là. :lol:
      Il n’existe pas de tableaux favorable en WTA, mais je vois bien Kvitova faire un bon truc ou Petkovic je ne sais pas. Peut-être que Sharapova nous surprendra en gagnant RG.
      EN GROS JE NE SAIS PAS QUI VA GAGNER OU PEUT GAGNER CHEZ LES FILLES? OU PLUTOT SI TOUTES LES FILLES PEUVENT GAGNER! (sauf Bartoli et Cornet)

  18. Oluive 20 mai 2011 at 18 h 41 min

    Moi, je dis que ce RG va être le premier GC de Murray.

    Sauf peut-être si c’est Fed en face. De même que Murray en vainqueur, personne ne semble voir Fed en finale. Il y a toutefois un élément à prendre en compte : si Fed rencontre Djokovic en demie et que Nadal est toujours dans le tournoi, c’est la première place qui se joue pour le serbe. Il a sûrement évacué d’autres pressions, celle-là pas à mon avis.
    Dans un scénario optimiste pour le suisse, il bat coup sur coup deux joueurs qui ne jouent pas leur meilleur tennis au regard de l’enjeu (première place mondiale pour l’un / premier GC pour l’autre). C’est pas le plus glorieux, mais les nerfs font partie du job. Dans ce cas de figure, on imagine pas l’état de Murray à Wimbledon… Ceci dit, Fed a bien assez de pain sur la planche avant ça. Djoko aussi d’ailleurs.

    Bref, je crois en une victoire de Murray sur Nadal s’il va jusque là (et il en a le tableau).

    Vous imaginez une finale Fed / Murray, avec Fed qui marche sur l’eau les deux premiers sets, mène d’un break dans le 3e, et perd finalement, épuisé, 7/5 au 5e ?
    Ok, j’ai rien dit. 8\

    Et pendant ce temps, Wozniacki et Schiavone qui se sont étripées, épuisées, deux heures et demie durant, à deux jours du coup d’envoi de RG pour ce qui devrait en être la demie finale. Celle de Paris, pas de Bruxelles, mesdemoiselles ! Allez comprendre…

  19. Clément 20 mai 2011 at 20 h 26 min

    Nadal a-t-il baissé ? Djoko a-t-il progressé ?
    A vous de juger : http://bit.ly/jPHBWu

    Je penche très très fortement pour la 2ème solution…

    • William 20 mai 2011 at 20 h 41 min

      Waaaa le bandana… Nadal a pris 10 ans c’est fou. Djoko fait junior sur la vidéo, avec le recul que l’on a.

      • Diana 20 mai 2011 at 21 h 13 min

        Ce qui n’a pas changé, ce sont les ahanements…. :lol:

        Nole jouait déjà très bien en 2007,il a progressé, c’est sûr, encore heureux d’ailleurs…Il a même, aux dernières nouvelles, disposé du roi sur sa surface de prédilection, ce n’est pas rien…

    • Evans 20 mai 2011 at 20 h 57 min

      A mon avis le virus que Nadal choppe à Doha bouleverse sa préparation physique effectuée durant la trêve hivernale. C’est assez curieux que personne n’en parle…

    • Jeanne 20 mai 2011 at 21 h 03 min

      Il y a un point assez indiscutable sur lequel Nadal a régressé, c’est son revers. Dans le passé (avant Roland Garros 2009) il était capable de le frapper très fort, alors qu’il ne fait que le pousser à présent. En matière de coup droit, son sommet se situe en 2010.

    • Clément 20 mai 2011 at 22 h 28 min

      Ce qui m’a frappé sur cette vidéo c’est Nole. Maintenant il tape plus fort, joue plus long, est plus foudroyant en coup droit et surtout prend la balle plus tôt.

      Quant à Nadal en 2007 il était déjà assez nettement meilleur qu’en 2006 : un meilleur revers, et une meilleure faculté à jouer juste (le bon coup au bon moment). D’ailleurs je me souviens m’être fait cette réflexion après la finale de RG’07, « moins de regret à avoir pour Fed cette année, Nadal était vraiment plus fort que l’année dernière ».

      En 2008 ce qu’on a vu c’est un joueur qui n’avait pas fondamentalement progressé mais qui à accumuler une confiance monstrueuse entre RG, Wim et les J.O. C’est en 2009 qu’il m’avait paru vraiment monstrueux. A l’OA’09 c’était dingue. Il paraissait plus musclé que jamais, ultra-puissant, son revers à plat était fou et son déplacement exceptionnel. Il avait dû bosser comme un malade à l’intersaison.

      En 2010 oui, il a sans doute atteint son optimum en coup droit cette année-là. Il a gagné RG, Wim et l’US uniquement sur ce coup, ou quasiment (le service a bien aidé aussi).

  20. Djita 20 mai 2011 at 21 h 12 min

    Une photo qui fait plaisir, enfin je sais bien que c’est parce qu’il gagne plus souvent qu’il est plus agréable (il l’était déjà mais il s’améliore) En tous cas, ils sont « cutes » tous les 2.

    http://cache.daylife.com/imageserve/08Lg4khg1Zf2B/610x.jpg

    • Diana 20 mai 2011 at 21 h 20 min

      Nole a toujours été sympa, dans la victoire, comme dans la défaite. Il faut rendre à César….

    • Djita 20 mai 2011 at 21 h 31 min

      Je dis bien « plus agréable » bien sur qu’il a toujours été sympa mais on sentait poindre en lui une soif de vaincre et de reconnaissance. Je suis très contente il le mérite et puis je l’aime bien. C’est un des mecs les plus fair-play il aura bientot le prix orange ( je crois?).

      • Clément 20 mai 2011 at 22 h 12 min

        Marrant qu’ »on » se sente obligé maintenant de filer le prix du fair play au type qui joue le mieux sur le moment… Fed, puis Nadal, puis Djoko, 3 à la suite, ça fait un peu trop pour être une coincidence ! Le pouvoir rend magnanime décidément !

        Perso j’oublierai jamais son cinéma et pseudo-bobo lors d’un 3ème tour ou 8ème contre Monfils à l’US’05, tout comme son « abandon » contre Roddick en quart de l’OA’09, parmi tant d’autres…

        Après c’est vrai qu’il a l’air sympa, et surtout c’est l’un des seuls (le seul ?) joueur du circuit qui applaudit les beaux points adverses en plein match.

        Mais bon le fair play, le fair play… Entre l’arrogance de Fed et les 40 secondes de Nadal au service, chacun voit midi à sa porte !

      • Djita 20 mai 2011 at 22 h 23 min

        Hahaha Clement. ( j’ai dû écrire Hahaha 15 fois en trois jours faut que je trouve une autre expression qui exprime le rire :lol: ) Bah écoute je ne sais pas si le fait d’obtenir le prix du fair-play est réellement proportionnel au fait d’être numero 1. Je pense que c’est plus parce qu’ils sont plus exposés et de ce fait leur « fair-play » plus valorisé.
        Je ne doute pas que dans le top 100 il ya 30 mecs plus sympas mais enfin c’est comme ca c’est le système.
        Djoko a fait du cinéma? Il en a toujours fait mais comme tu dis il a toujours applaudi ses adversaires. Apres ce que cela lui donnera le prix, je n’en sais rien. Mais est-ce que quelqu’un le mérite plus que lui dans le top 10?
        Nadal nous balance des regards noirs à tout va, Murray est juste visuellement anti-fair-play, Soderling est injustement considèré comme le méchant du lot. Quand à Federer on a plus le temps de le constater, il est déjà éliminé avant que le tournoi ne débute réellement. Hahaha ( bon j’arrete) ;)

        • Clément 20 mai 2011 at 22 h 36 min

          Ma remarque avait une valeur de boutade, y a pas d’attaque Djita. :)

          Comme tu dis, le fair play du numéro 1 est assez logiquement plus valorisé que celui de ses poursuivants. Et même dans l’absolu, que l’ATP ou une quelconque institution décide de mettre en valeur son champion/représentant le plus en vue de cette façon ça ne me dérange pas plus que ça. C’est de la com’.

          Je m’amuse juste de la « coïncidence » que j’ai relevée. ;)

        • Djita 20 mai 2011 at 23 h 07 min

          Très bien Clémént. ;)

      • Sylvie 21 mai 2011 at 9 h 54 min

        Je ne suis pas convaincue du tout par Djokovic le plus fair-play. C’est sans aucun doute celui qui sait le plus séduire : maillot de foot local, accolades appuyées, applaudissement sur les points de l’adversaire, orphelins du world trade center dans le box…. Mais, sur le court, il a souvent été à la limite et il l’est toujours avec ses 25 rebonds.

        Je crois surtout qu’on a du lui dire, après son attitude désastreuse à l’US qui lui avait valu les sifflets du public pendant tout un match, qu’il fallait revoir son image, notamment ses pauses kinés bien opportunes et ses abandons suspects.

        Alors, la nature humaine étant complexe, je pense que Djoko a des côtés sympas indéniables et sincères mais aussi des côtés surfaits. Le raccourci est facile mais quand on voit la famille et leur façon de se comporter, on a du mal à croire qu’il n’ait pas subi cette influence.

        Djokovic est suffisamment malin et arriviste pour mettre tous les atouts de son côté. Il a compris que mettre la charrue avant les bœufs avait été une erreur. Dorénavant, il se contente de jouer, d’engranger les résultats sans en faire des tonnes derrière. Et puis, il a du s’inspirer de ses prédécesseurs et notamment du clan Nadal. L’image du mec super fair-play est très payante, notamment auprès de la presse, qui excuse beaucoup facilement les défaites et « avale » les excuses de ceux qui sont réputés « fair-play ».

        Novak est un personnage à part. En ce qui me concerne, je l’ai déjà dit, il me séduit beaucoup par certains côtés et m’agace par d’autres. Il a mûri et appris de ses erreurs mais il est aussi très rusé et séducteur. Il a besoin d’être aimé et d’être le centre. Il n’y qu’à voir comme il s’agace dés que son adversaire à l’appui du public.

        Alors, le plus fair-play ? Pas pour moi mais il apporte de toutes façons quelque chose de rafraichissant et de différent sur le circuit. Et puis, il a relancé le suspense à Roland, c’est déjà énorme.

    • Sylvie 20 mai 2011 at 21 h 44 min

      C’est incroyable ce que son visage est émacié. Il a pris dix ans, là.

  21. William 20 mai 2011 at 22 h 00 min

    Lucide et toujours sympa : http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2011/20110520_205806_gasquet-repond-aux-idees-recues.html
    Il y a quand même un monde entre lui et Monfils/Tsonga.

    • Arthur 20 mai 2011 at 22 h 51 min

      http://www.youtube.com/watch?v=hRVLzVaAo-8&feature=related

      Un reportage (et interview) de Gasquet en 1999.
      Sympathique!

      Vers 2min50 il semble tout de même attiré par les bâches :D
      Et puis c’est marrant le responsable de l’équipe de France loue son mental plusieurs fois, au moins autant que la technique.

  22. Sam 21 mai 2011 at 2 h 31 min

    Nole « sympa dans la victoire comme dans la défaite » ? Ca va pas la tête non ? Dans la défaite, je ne sais pas, ou plus depuis un moment; mais pour ce qui est de la victoire, ses attitudes récentes de braillard hystérique n’ont certes rien d’anti fair play ou ce genre de choses, mais par contre en matière de guerrier agressif (je dis ça, c’est u euphémisme…), il se pose là.

    En ce moment, les victoires de ce type, ça n’est pas le jeu, ça n’est pas le fun, c’est la guerre. Je ne vois pas comment on peut trouver ça « sympa ».

  23. Babolat 21 mai 2011 at 7 h 14 min

    Extraits du site de Roland.

    « Le programme complet de la journée de dimanche sera dévoilé ce samedi. Mais on sait déjà que le haut du tableau dames et le bas du tableau messieurs seront à l’honneur pour les deux premières journées, dimanche et lundi. Quelques affiches se joueront à coup sûr dimanche, comme les matchs Tsonga-Hajek, Benneteau-Machado, Hewitt-Montanes, Mannarino-Rufin et chez les dames, Johansson-Georges, Benesova-Stosur et Jankovic-Bondarenk »

    Tsonga va encore faire la gueule. Il joue le dimanche.

    Et… les qualifiés ont été placés dans le tableau. 4 français ont réussi à s’en extirper mais…

    « La répartition des 20 joueurs issus des ces qualifs n’a pas été très favorable aux Français. Eric Prodon hérite d’Andy Murray (n°4) comme adversaire du premier tour. David Guez sera opposé à l’Ukrainien Sergiy Stakhovsky (n°31), Augustin Gensse à Stanislas Wawrinka (n°14) et Stéphane Robert à Tomas Berdych (n°6). Dur… Quant à Gaël Monfils, il débutera face à l’Allemand Bjorn Phau. »

  24. Colin 26 mai 2011 at 21 h 41 min

    Désolé David pour le retard. Ça m’a pris bien du temps pour lire ton article et le commenter.
    Rien à dire sur ton classement: comme tu n’appliques pas de barème explicite, ça laisse la place à ta subjectivité.
    Seul regret, que la Coupe Davis n’apparaisse pas dans le palmarès. Du reste, ça ne changerait pas grand chose:
    * Les 3 CD de Nadal ne suffisent évidemment pas à combler son retard sur Fed malgré le 0 pointé de celui-ci sur cette ligne de palmarès
    * Les 2 CD de Hewitt peuvent servir à maintenir intact son léger et fragile avantage vis à vis de Djokovic (une CD)
    * L’unique CD de Roddick ne lui permet pas de grappiller le moindre avantage sur Djokovic devant lui (une CD également) ni à faire le trou face à Ferrero derrière (3 CD certes, mais aucune comme leader)
    * Davydenko en a gagné une (quoique pas comme leader, en 2006 c’étaient Safin et Tursunov qui avaient fait le plus gros du boulot) mais cela contribue à rapprocher son palmarès de celui de Murray.
    * Les joueurs classés 7, 8 et 10 de ton classement n’ont aucune CD à leur actif (tout comme le n°1…) mais certains ont pourtant beaucoup essayé (Nalbandian, 2 finales). Une victoire de l’Argentine en CD, enfin, permettrait de corriger la dernière anomalie du palmarès de cette compétition. Pour cela il va falloir que Delpo s’y mette un peu…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis