Un jour à Roland : Fieldog

Oui, ce titre sonne comme l’émission de France Télévisions. Non, je ne vais pas essayer de vous faire un remake, tant le professionnalisme des mes glorieux ainés est inaccessible au commun des mortels… En contrepartie, je vous propose une plongée dans le quotidien du  deuxième tournoi du Grand chelem.

Mardi 24 mai 2011 :

- 8h, le réveil sonne : l’œil hagard, la joue encore collée à l’oreiller (la faute à une nuit trop courte), je réalise tant bien que mal que le jour J est enfin arrivé ; ça y est, aujourd’hui je vais fouler la terre battue de Roland-Garros (enfin tout du moins ses allées et ses gradins, car pour ce qui est de la terre battue à proprement parler, c’est une autre histoire !)

- 8h30, métro ligne 10 : direction Porte d’Auteuil, l’excitation monte doucement mais sûrement. Je scrute le moindre des passagers, comme si leurs visages allaient soudainement me révéler des trésors oubliés. Mais non, je semble être le seul à piaffer d’impatience…

A peine arrivés devant les grilles de l’enceinte, nous voilà assaillis par des vendeurs à la sauvette cherchant à tout prix à racheter des places ; en mon for intérieur, je me demande qui serait assez fou pour abandonner sa place même à prix d’or et je suis prêt à pourfendre à l’aide de mon sabre laser tout individu s’approchant un peu trop près à mon goût du précieux sésame.

-10h30 : après quelques minutes de queue, nous voilà entrés dans le Saint des Saints. Je suis comme un gosse à Noël : les yeux pétillants et l’esprit en ébullition. Nous passons devant la place des Mousquetaires, cette même place que j’ai pu admirer tant de fois à travers le petit écran mais jamais aussi près, jamais aussi vraie…

Le temps d’expliquer à ma compagne ce qu’ont accompli ces quatre valeureux messieurs et nous voilà repartis vers notre destinée (imaginer la scène avec la musique de Star Wars…).

J’ai longuement étudié la programmation du jour et après d’intenses réflexions, je privilégie le match du court n°6 : Dolgopolov/Schuettler. J’ai très envie de voir le jeune Ukrainien dont je trouve le jeu inspiré et rafraichissant dans le petit univers de l’ATP. Et puis, c’est un jeune qui monte et qui sait, peut-être sera-t-il un jour détenteur d’un trophée du Grand chelem !

Sauf que si vous avez suivi jusqu’ici, vous aurez noté que je ne suis pas venu seul. Et qui dit fille, dit petite vessie et donc vous l’aurez compris passage obligatoire par la case « toilettes ». Oh, pas longtemps non, mais suffisamment pour arriver alors que le match a déjà débuté. J’enrage intérieurement mais gentleman, ne laisse rien transparaitre…

-11h30 : finalement, après un quart d’heure d’attente, nous entrons dans l’arène. Le court est petit, et de ce fait, nous sommes très proches des joueurs. Le match en est à 3/2 service Dolgo.

Premières impressions : on le dit et le re-dit mais clairement la télévision écrase complètement les effets et les trajectoires que les joueurs infligent à notre petite balle jaune préférée. Ça joue vite, ça cogne fort. Ajoutez à cela le son des balles contre le tamis, et le constat est simple : on ne regarde plus un match, on le vit ! Bref que du bonheur !

Vous me direz : « et ce match alors ? ». Et bien de match, il n’y en a pas vraiment eu, tant l’Ukrainien a dominé son sujet. Le public semble assez neutre. Moi en revanche, je supporte sans état d’âme le plus jeune des deux et Alexandr nous le rend bien, alternant coups droits dévastateurs et petits slices « casse-pattes », n’hésitant pas à venir terminer les points au filet où il se montre plutôt adroit. Également excellent en demi-volées de fond de court, il fera une très forte impression sur l’ensemble des spectateurs. Un vrai bon match de terre battue avec un Rainer Schuettler faisant son possible pour résister à son adversaire mais semblant inexorablement rattrapé par le poids des années, pas aidé il est vrai par une douleur au dos nécessitant plusieurs interventions du kiné.

Alors que le match est bien engagé pour Dolgo (6/3, 4/2), nous décidons d’aller tâter un peu l’ambiance du court Philippe-Chatrier.

Premier constat : le stade est immense, vraiment, et on doit se sentir tout petit lorsque l’on devient le centre d’attention des 20 000 personnes réunies ici.

Deuxième constat : il est difficile de passer d’un match masculin à un match de WTA. Blague à part, la différence de niveau est gigantesque : moins de vitesse, moins de puissance et aucune variation dans le jeu. J’aime bien Maria Sharapova mais dorénavant je me contenterais de sa photo dans les magazines, surtout que la jolie Russe est bien moins bruyante sur papier glacé…

Après trois jeux, nous voilà de retour sur le Court 6 pour le début du match entre l’un des plus beaux bras du circuit, à  savoir Nicolas Almagro et Lukasz Kubot, grand gaillard plutôt à l’aise sur terre battue et dont la carrure ferait tomber en pâmoison bon nombre de ces demoiselles…

Sous les yeux d’Albert Costa venu encourager son compatriote, Almagro ne va pas tarder à faire parler la poudre et nous gratifier de quelques fulgurances dont il a le secret. Ajoutez-y une grande mobilité et une endurance à toute épreuve et on comprend aisément pourquoi il est l’un des tout meilleurs sur cette surface.

Les winners s’enchainent et le niveau global du match est très bon durant ces deux premiers sets tombant logiquement dans l’escarcelle du n°11 mondial. L’heure avançant et l’issue du match semblant inéluctable (nous n’imaginions pas à ce moment-là qu’un véritable thriller Hitchcockien allait se dérouler sur ce même court…), la décision est prise de migrer sur le central pour l’affiche de la journée entre le n°1 mondial et son outsider américain.

-14h : le jeu peut enfin commencer. Le début de match est plutôt équilibré même si assez rapidement l’Espagnol va réussir à breaker Isner et son service de feu. Mais malgré cette entame plutôt à son avantage, quelque chose semble clocher dans la mécanique d’habitude si bien huilée de Nadal. Sa balle ne gicle pas ou peu et ne semble pas du tout gêner l’Américain.

Son coup droit est approximatif et joué trop court, et son revers dans la lignée des dernières semaines, c’est-à-dire médiocre. Pour autant, nous étions loin de nous douter de la folie qui allait s’emparer du stade quelques jeux plus tard. Car c’est un véritable séisme qui a secoué la Porte d’Auteuil avec le gain des deuxième et troisième manches par le géant de Greensboro.

Et alors que l’on semblait se diriger vers une victoire facile du tenant du titre, le voilà mené 2 sets à 1 et au bord de l’élimination. Assez logiquement, c’est à partir de ce moment que les supporters de « Rafa » ont commencé à donner de la voix dans un stade jusqu’alors acquis à la cause du challenger.

Vous connaissez tous la suite avec un Nadal retrouvant au meilleur moment ses passings assassins et sa grinta. Alors que l’Espagnol explosait de joie après la balle de match, signe révélateur de l’âpreté du combat qu’il venait de livrer, nous spectateurs, avions la sensation d’être un peu entrés dans l’histoire avec ce premier match en cinq sets de Rafa à Paris.

Pendant que John Isner sortait sous l’ovation méritée du public parisien, le vainqueur du jour devait encore supporter l’interview d’après match de Cédric Pioline, qui malgré de nombreuses années passées sur le circuit, parle toujours anglais comme une vache espagnole. Hilarant et consternant à la fois !

Encore sous le choc de ce match homérique, nous avons terminé la journée à flâner dans les allées de Roland, peu enclins à assister à la rencontre suivante (Simon/Russell). Étonnés ?

-19h : l’heure pour nous de quitter le site et de retourner à notre quotidien, des souvenirs plein la tête et un sourire idiot aux lèvres…

Tags: ,

494 Responses to Un jour à Roland : Fieldog

  1. Jeanne 29 mai 2011 at 20 h 34 min

    Echanges de malades ! Ils sont en train de se cuire mutuellement.

  2. Nath 29 mai 2011 at 20 h 41 min

    Wow, l’amortie que vient de nous faire la Kuz !
    Un set partout, mais je n’ai pas vu de gros gestes de frustrations de la Russe, et pourtant elle a aligné les UE dans le premier set surtout.

  3. Kaelin 29 mai 2011 at 20 h 55 min

    Le public qui exulte sur les fautes directes de Ferrer et le commentateur qui trouve ça magnifique. Bel esprit lol

    • Jeanne 29 mai 2011 at 20 h 56 min

      Les France 2 sont d’une beaufferie crasse

    • Jeanne 29 mai 2011 at 20 h 57 min

      Les « hé hé hé » de Brabant :shock:

    • Kaelin 29 mai 2011 at 20 h 59 min

      Ou encore les « TRANQUIIIIIIIIIILLLLE » qu’il beugle comme une vache qd Monfils gagne un point alors qu’il en a trop chié pour l’avoir

    • Jeanne 29 mai 2011 at 21 h 00 min

      Consternant !

  4. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 29 mai 2011 at 21 h 00 min

    Dominguez : « ils ne cherchent pas à inventer,… » Tu m’étonnes ça se saurait autrement!

  5. William 29 mai 2011 at 21 h 03 min

    Monfils est répugnant, on lit la peur de faire une faute sur les ralentis, et dès que Ferrer en fait une on voit Monfils exulter comme un mort de faim. Le pire c’est que je le vois gagnant.

    • Jeanne 29 mai 2011 at 21 h 04 min

      Le public est incroyable – Ferrer connaît un peu ce que Roddick avait essuyé.

    • William 29 mai 2011 at 21 h 06 min

      C’est très déstabilisant pour lui. Il doit se battre contre Monfils et contre le public.

  6. Djita 29 mai 2011 at 21 h 05 min

    Break Kuznie.
    Break Monfils.

  7. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 29 mai 2011 at 21 h 06 min

    A ce rythme, Fed va ramasser un zombie en 1/4…

    • Elmar 29 mai 2011 at 21 h 11 min

      Ca fait partie du Plan.

      En même temps, quand on voit ce que va ramasser Djoko en quarts, un petit coup de pouce des dieux du tennis pour Rog’ ne fera pas de mal.

      Je parle même pas de la partie haute du tableau qui est scandaleuse.

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 29 mai 2011 at 21 h 25 min

      On est bien d’accord… ;)

  8. William 29 mai 2011 at 21 h 09 min

    Le problème de Monfils c’est qu’il doit être persuadé d’être une sorte de super warrior, d’énorme combattant. Karim le disait dans son article. On le voit à son attitude, grimaçant et fronçant les sourcils dès qu’il marque un point (souvent sur une faute de l’adversaire). Il joue, c’est un acteur. Pas un joueur de tennis.

  9. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 29 mai 2011 at 21 h 24 min

    http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2011/20110529_201232_-les-meilleures-ne-font-plus-rever.html
    Une chronique on ne peut plus juste de Loic Courteau sur le circuit féminin…

    • Kaelin 29 mai 2011 at 21 h 35 min

      Très intéressant décidément les analyses de Courteau. Son expérience parle pour lui pr une fois. Parce que bon les Rodolphe Gilbert et cie…

    • Nath 29 mai 2011 at 21 h 39 min

      Le dernier paragraphe est très bien vu, et original, je crois bien que c’est la première fois que je lis un truc dans le genre.
      Ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il n’y a pas de joueuses au mental exceptionnel parmi les meilleures actuellement. Même Sharapova a donné l’impression de lâcher pendant un certain temps, suite à sa blessure à l’épaule. Mais elle revient bien.

    • Damien 29 mai 2011 at 22 h 41 min

      Décidément, il est un très bon chroniqueur ce Courteau. J’avais mis son papier d’hier en lien car il était très intéressant également.
      Sinon la fille qui a sorti Svonareva et dont j’ai oublié le nom, a fait une amortie, si si une vraie.

  10. Arno 29 mai 2011 at 21 h 33 min

    Bon, interruption sur un break de Ferrer au 4ème… Match quand même de très haut niveau qui aurait mérité de finir aujourd’hui.

    A quand les night sessions à RG????

    Pour moi, Ferrer devrait gagner le 4ème. Mais au 5ème, avec l’appui du public, c’est du 50/50.

    Pour Doudou, je pense que Monfils serait le meilleur adversaire, dans le sens où la Monf’ sera plus atteint physiquement par ce match que Ferrer qui est infatigable.

    Sur ce, bonne nuit.

    • Clément 29 mai 2011 at 21 h 40 min

      D’accord avec toi, un très bon match, peut-être le meilleur de la quinzaine jusque-là ! Je vois tout de même Ferrer passer demain. Dans tous les cas ça sera sans doute tout benef pour Roger oui…

      Bonn nuit à toi aussi.

    • Arno 29 mai 2011 at 21 h 44 min

      Je ne vois que les 2 premiers sets de Djoko/Delpo qui puissent surpasser le niveau de ce soir, effectivement.

  11. Jeanne 29 mai 2011 at 21 h 35 min

    Pas forcément, Arno, le jeu de Ferrer est moins embêtant pour Doudou que celui de Monfils.

    • Sylvie 29 mai 2011 at 21 h 40 min

      D’accord avec toi. Monfils et son public à RG c’est toujours dangereux.

    • Arno 29 mai 2011 at 21 h 41 min

      Peut-être, mais Monfils est beaucoup plus irrégulier. Il suffit d’un match moyen-bon, et Fed le sanibroie.

      Alors que Ferrer sera un poison, quoiqu’il arrive.

      Mais bon, ce sera de toute façon un match piège, quelque soit l’adversaire.

    • Sylvie 29 mai 2011 at 21 h 44 min

      Monfils il m’énerve. Il ne fout rien de l’année et se réveille au moment de jouer les meilleurs. S’il passe Ferrer, il est capable de tout, le meilleur ou le pire.

      • William 29 mai 2011 at 21 h 47 min

        Je pense la même chose. Contre Monfils, il faut aussi vaincre le public. Ferrer n’a jamais battu Federer. Ah, et puis je déteste Monfils.

        • Le concombre masqué 29 mai 2011 at 22 h 49 min

          ferrer avait pas scalpé le fed au masters 2008? avec un 6/1 au troisieme en plus nan?

          • Nath 29 mai 2011 at 22 h 52 min

            Moi pas comprendre.

          • William 29 mai 2011 at 22 h 54 min

            Nope, il n’était même pas présent. Il avait fait finale en 2007, mais n’avait pris que 6 ou 7 jeux… En tout il a dû lui prendre un set en dix rencntres.

          • William 29 mai 2011 at 22 h 55 min

            Après vérification, Ferrer n’a pris que 3 sets à Federer en dix matchs.

            • Le concombre masqué 29 mai 2011 at 23 h 04 min

              parfait, je préfères ca. apres deux miutes de reflexion, je pense que j’ai confondu avec gonzalez. y a bon?

              • William 29 mai 2011 at 23 h 15 min

                Je crois bien ! Mais gonzo l’avait battu en round robin.

              • Le concombre masqué 29 mai 2011 at 23 h 23 min

                c’est ca, oui et avec le 6/1 au troisieme

              • Nath 29 mai 2011 at 23 h 18 min

                Gonzo ? en 2007. Je n’ai pas le score en tête.

      • Sylvie 29 mai 2011 at 21 h 50 min

        Je préfère Ferrer, ne serait-ce que parce qu’il est plus régulier,lui. Le côté show man de Monfils qui a besoin du public pour se transcender, ça me gonfle.

  12. Sylvie 29 mai 2011 at 21 h 45 min

    Sinon, Murray est incertain pour son 8e Décidément…

    http://www.welovetennis.fr/andy-murray/35562-complique-a-gerer-mentalement

  13. NTifi 29 mai 2011 at 22 h 07 min

    Federer a joué face à un joueur qui à disputé 5 sets avant et là il va en jouer un complètement cramé. Si c’était Nadal à la place cela aurait fait un scandale, mais comme c’est Roger on dit rien.

    Je vois Ferrer passer moi, il va bien profiter de cette coupure.

    • Sylvie 29 mai 2011 at 22 h 21 min

      Stan a eu un jour de repos. En revanche pour Ferrer ou Monfils, enchaîner deux matchs sera effectivement un désavantage.

      Federer, hormis Texeira, n’a pas eu un tableau facile. S’il a évité les matchs à rallonge c’est parce qu’il a été bon, tout simplement.

      Sinon, je ne vois pas de scandale à souligner un fait.

      • NTifi 29 mai 2011 at 22 h 54 min

        Cela aurait été Nadal je pense pas que tu aurais dit la même chose même si je suis d’accord. Federer a bien géré ses matchs, mais ce n’est pas la question.

      • Sylvie 29 mai 2011 at 23 h 49 min

        Non, je n’aurais pas dit la même chose mais je n’ai pas la prétention d’être objective quand je parle de Nadal. Le voir tout rafler sur terre sans concurrence m’a saoûlée donc, pour une fois qu’il semble prenable à Roland, j’aimerais voir ce que cela donne face à des vrais challengers. j’attends avec impatience le quart contre Soderling si celui-ci y parvient et j’aurais vraiment aimé une demie face à un bon Murray. Si celui-ci est blessé, ça fausse la donne et du coup Nadal peut arriver en finale sans avoir fait ses preuves.

        Je ne considère pas que Stan était cramé. Pour Monfils/Ferrer, j’attends de voir. Ils seront clairement désavantagés mais ce sont deux joueurs très endurants physiquement.

        • NTifi 29 mai 2011 at 23 h 54 min

          Au moins tu réponds sincèrement, c’est ce que j’aime bien chez toi Sylvie.

        • Sylvie 30 mai 2011 at 0 h 11 min

          Merci ;)

          Une grande partie des propos tenus sur les forums ne sont pas objectifs et n’ont pas à l’être. Du moment que c’est assumé et qu’on ne fait pas passer sa subjectivité pour une vérité péremptoire et qu’on évite la mauvaise foi systématique, tout va bien.

    • Diana 29 mai 2011 at 22 h 29 min

      Tu as raison NTifi, c’est un scandale que le Suisse bénéficie très largement des faveurs d’une majorité d’intervenants de ce site, à un point tel qu’ils en sont injustes, mais injustes…

      L’être humain est bien ingrat et peu -ou pas- objectif , n’est-ce pas ? Mais ainsi va la vie…

      • NTifi 29 mai 2011 at 22 h 50 min

        D’accord avec toi, c’est injuste mais c’est comme ça.

    • Damien 29 mai 2011 at 22 h 47 min

      C’est un fait que le tableau de Federer s’éclaircie de jour en jour. Maintenant face à un Monfils soutenu par le public, le match ne serait pas si déséquilibré que ça.

      • Sylvie 29 mai 2011 at 23 h 07 min

        Tu trouves qu’il s’éclaircit ? Avec un quart à venir contre Monfils ou Ferrer et une demie possible contre Djoko ?

      • Damien 29 mai 2011 at 23 h 14 min

        Jusqu’en 1/2 oui, ça se présente plutot mieux que cela l’était de prime abord.
        Mais ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit, son tableau reste plus relevé que celui de Nadal ou Murray, on est bien d’accord là dessus.

        • Sylvie 29 mai 2011 at 23 h 41 min

          C’était quoi de prime abord ? Ferrer/Monfils en quart c’était logique. Je ne suis pas sûre que Tsonga lui aurait posé plus de problème que Wawrinka. Il n’y a pas eu de grosses surprises dans sa partie de tableau. C’est Djoko qui hérite de Fognini au lieu de Berdych il me semble. Mais, bon, vu la forme de Djoko, ça n’aurait rien changé.

  14. antsiran23 29 mai 2011 at 22 h 23 min

    « Les meilleures ne font plus rêver » !

    Parce que Nole/Nadal vous font rêver vous ???

    • Nath 29 mai 2011 at 22 h 33 min

      :lol: antsiran23, le retour !

    • Jeanne 29 mai 2011 at 23 h 27 min

      mdr !

  15. Sylvie 29 mai 2011 at 22 h 44 min

    Sinon, ça m’agace un peu de voir que toutes les analyses, même celle de Sophie Dorgan, tournent autour du complexe de Stan pour expliquer la victoire de Fed. Les stats de Stan sont loin d’être mauvaises. Sophie Dorgan souligne qu’il a fait 22 fautes directes, c’est moins que Federer (25) et surtout moins que ses coups gagnants. Alors l’aspect psychologique a certainement joué mais pas seulement comme le dit Wawrinka lui-même.

    A côté la défaite de Gasquet est attribué au niveau de Djokovic pour un score similaire. Il y a peu , on aurait parlé du mental défaillant de Richard mais aujourd’hui la tonalité est à  » Richard a changé » Novak et trop fort.

    Je n’ai pas trouvé Wawrinka mauvais dans ce match mais plutôt sans solutions.

    http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2011/20110529_155046_federer-en-quarts.html

    • Sylvie 29 mai 2011 at 22 h 45 min

      « Novak est »

    • Damien 29 mai 2011 at 23 h 09 min

      Je n’ai pas lu l’article en question, mais ce n’est pas du tout l’analyse live de Boetch et consorts qui parlaient de récital du Maitre, ce qui est assez vrai.
      Maintenant on ne peut pas dire que Wawrinka ait fait un bon match, mais c’est un peu souvent le cas lorsqu’il joue contre son glorieux aîné. S’agit-il d’un complexe ?
      Je penche plutot pour le fait que son sied parfaitement à celui de Fed, un peu comme pour ARod, Blake, Davy ou un autre de ses sex-toys attitrés.

      • Damien 29 mai 2011 at 23 h 16 min

        son « jeu » sied parfaitement

  16. Le concombre masqué 29 mai 2011 at 22 h 46 min

    Yessaï la cucurbitacée est deretour pour un petit debrief à chaud après avoir passé la journée sous le soleil de la porte d’Auteuil…

    Je lis vos commentaires (pas tous) et je suis surpris : Fed a géré, d’accord. Pas bcp de fautes directes d’accord. Globalement très bon service. Un coup d’accelerateur en debut de set pour tranquillement gérer ensuite, d’accord.

    Mais le coup droit : cru 2006? supersonique? pas d’accord. Le manque de puissance, de lourdeur, voire même (oui j’ose) de fulgurance est frappant quand on est au bord du court. La balle gicle de la raquette grâce au fameux fouetté, mais semble ralentir, raletir, ralentir jusqu’à arriver de l’autre côté du court… je prepense à l’article de karim sur les CD, il lui manque désormais la ‘perforation’ de sampras par exemple.

    serieusement c’est juste limpide, et ca fait mal au sein, mais le revers de stan va plus vite que le cd de fed, le revers de gasquet va plus vite que le cd de fed, et le revers et le cd de djoko vont plus vite que le cd de fed.

    sans erreur possible. franchement.

    reste la science du jeu et la prise de balle récoce sur ce oup qui le rendent toujours efficace, mais plus monstrueux.

    Plus monstrueux.

  17. Damien 29 mai 2011 at 23 h 31 min

    Petit retour sur le match Djoko / Gasquet : il faut bien l’avouer, il fut un brin décevant car à sens unique. Jamais Gasquet n’a semblé en mesure de renverser la tendance.
    Pourtant, le Français a assez bien joué. Il n’a pas pris une branlée, a tenté de jouer agressif, mais il a eu peu de réussite sur ses attaques.
    Bref je suis resté un peu sur ma faim…
    Sur gazon, il peut faire très mal avec ses claques à plat qui partent vraiment très très vite, mais sur TB il peche en défense et en régularité.

  18. Antoine 29 mai 2011 at 23 h 40 min

    Gaël est impayable !

    Heureusement qu’il est là, cela met un peu d’ambiance. Voilà un joueur qui est quand même numéro 9, ce qui n’est pas tout à fait rien, qui pourtant ne sait pas vraiment jouer au tennis et qui n’y arrive que rarement, qui se pointe à Roland Garros avec des performances en général médiocres sur terre battue, cette année ne faisant pas exception, loin de là puisque c’était la même histoire quand il est allé en demies il y a trois ans, qui trouve le moyen de s’intoxiquer avec de la mozzarella pas fraîche, ce qui n’est guère sérieux, qui zappe Madrid à cause d’une gastro, qui passe trois tours en jouant médiocrement, qui annonce qu’il va se faire déchirer par Ferrer s’il ne joue pas mieux que cela, mais qui dit qu’il pense qu’il est capable de le faire, genre c’est pile ou face, on ne sait pas…

    En fait, Notrefils avait joué deux matchs importants contre Ferrer et les avait gagné tous les deux..

    Et tant bien que mal, il n’est pas mal placé pour récidiver..bilan: 105 points pour Ferrer, 106 pour Monfils, le tout avec une débauche d’occasions: 7 balles de break sur 20, contre 6/6 pour Ferrer…trouvant le moyen d’être mené 0-2 au quatrième alors qu’il a eu trois balles de break encore.. et se faisant trouer deux fois sur trois dès qu’il pointe le bout de son nez au filet. Avec cela, pas étonnant qu’il reste derrière sa ligne..

    Mais Coeur de Kenyan est solide et ne joue finalement bien qu’en France devant le public qui va avec. Après le match d’aujourd’hui qui aurait été un véritable coupe gorge pour Ferrer s’il avait débuté une heure plus tôt, cela va être difficile pour Notrefils de faire remonter la pression et l’ambiance qui lui est nécessaire. Il faut du temps pour que cela prenne bien à Roland Garros et plutôt à la tombée de la nuit qu’en milieu de journée. Pas de bol !

    Donc une seule solution pour Gaël: faire trimer Ferrer pour qu’il gagne le quatrième et l’entraîner loin, très loin, plus loin qu’il ne l’imagine possible, comme Mahut l’a fait avec isner. Et demain en fin d’après midi, Coeur de Kenyan sera peut être plus heureux que Mahut…

    Bref, tout se déroule comme je l’espérais: si Ferrer gagne, il y aura laissé des plumes et se fera étendre le lendemain, et si c’est Monfils, ce sera pareil, et il pourra perdre sèchement sans que personne ne lui en veuille vu qu’il aura gagné 25-23 la veille et qu’il joue contre Federer. Le scénario idéal, non ?

    Cela confirme une chose qui m’avait frappé il y a trois ans lors de sa demie contre Federer: le Suisse avait bouclé l’affaire 7-5 au quatrième peu après 20h, une affaire difficile qu’il avait conclue en le breakant avec deux vraies fausses amorties (d’anthologie, si qqun a une vidéo, je suis preneur) qui avaient cloué sur place Coeur de Kenyan qui avait aussitôt déclaré après le match qu’il allait demandé à Roger comment il pouvait faire un truc pareil et qu’il lui file la recette. Federer avait bien fait: il ne fait pas bon disputer un cinquième set à la nuit tombante, quand la lumière baisse, que les valeurs sont nivellées, encore moins quand on a en face de soi un français présumé outsider. Et quand c’est Notrefils qui remonte le public, c’est vraiment dangereux…

    • Sylvie 29 mai 2011 at 23 h 43 min

      Antoine, tu te surpasses.

  19. Jérôme 30 mai 2011 at 0 h 30 min

    Je reviens sur le Fed/Wawa. Je n’ai pas eu l’impression que le petit suisse était lessivé, juste celle qu’il ne sait tout simplement pas quelle tactique appliquer contre le Maestro. Et surtout, le coup droit de Wawa est vraiment trop irrégulier : la faute, à mon, avis, à une prise trop en marteau qui ne lui donne pas la sécurité nécessaire.

    Sinon, sur le tournoi, jusqu’à maintenant, c’est bien le Fed qui a eu le parcours le plus relevé et qui devra continuer ainsi. Djoko est tranquille et devrait laisser maximum 6 jeux à son adversaire en quarts. Il faudra vraiment que Federer redevienne goatique pour barrer la route au serbe.

    Le huitième de Nadal sera une formalité. J’espère que Soderling sera en quart pour secouer le cocotier majorquain. Et en tout état cause, le vainqueur de ce 1er quart est quasi-assuré d’aller en finale, vue l’hécatombre dans le 2ème quart.

  20. Coach Kevinovitch 30 mai 2011 at 5 h 35 min

    La journée de lundi idéale pour moi:

    Ferrer qui bat Monfils dans un thriller aussi fou que Gael en cinq sets longs, très longs. Il faut que Ferrer gagne pour mon odyssée.

    Nadal gagne en trois sets vite fait mais vu son niveau actuel, c’est possible que si Ljubicic ne sert pas le plomb auquel cas il pourra prendre un set voire plus.

    Falla-Chela? Je m’en fous.

    Murray-Troicki: Si Murray se ramène que le match soit long!

    Simon-Soderling: Que Simon joue son jeu de contre et de défense à fond pendant longtemps pour un grand thriller très long!

    Objectifs: Nadal doit être en finale le plus aisément possible. Vu son niveau (de confiance) actuel, il faut lui déblayer le passage.

    Roger doit vaincre Djokovic donc se présenter en demi-finales vendredi dans la forme physique la plus excellente possible. Je compte beaucoup sur lui car une défaite de Rafa contre Djokovic si ce match a lieu nous (Rafa and me) crucifieraient.

    D’accord, j’ai dû écrire le post le plus honteusement antisportif de 15-love mais c’est pas de ma faute, Novak m’a poussé à bout.

    Regardez ce qu’il me fait faire!!

  21. Jérôme 30 mai 2011 at 6 h 59 min

    D’ici à trembler contre papy Ljubicic qui est tout sauf un joueur de terre battue, il y a plus qu’une marge. ;-)

    Nadal se qualifiera bien sur pour les quarts.

    Côté voeu antisportif, je souhaite pour ma part que Simon n’empoisonne pas trop Soderling et que celui-ci arrive en quart avec un mental de berserk.

    Ferrer va gagner en 5 sets.

    Murray-Troicki ? Ca sent le forfait.

    Falla-Chela ? Pile ou face ? On va dire face : Chela.

    On n’est pas encore aux quarts, mais il faudra que Federer serve divinement.

  22. Jérôme 30 mai 2011 at 7 h 00 min

    http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2011/20110529_201232_-les-meilleures-ne-font-plus-rever.html

    Et voici pour une fois un article pas très fouillé mais, pour une fois, très bien senti dans l’équipe. Comme quoi la mauvaise herbe peut chasser la bonne et que le niveau de jeu est une chose bien différente de la puissance du jeu.

    • Babolat 30 mai 2011 at 7 h 51 min

      Article posté par Fieldog un peu plus haut… ;)

    • Kristian 30 mai 2011 at 7 h 51 min

      Oui, enfin c’est ce qu’on appelle enfoncer des portes grandes ouvertes.

  23. Antoine 30 mai 2011 at 10 h 05 min

    LES VRAIS PRONOS DU JOUR:

    Ljubicic bat Nadal: 7-6 7-6 7-6

    Commentaire de Nadal « Je progresse mais J’étais nerveux dans les tie break..Mais je vais pouvoir aller à la pêche pour la première fois depuis quatre ans, c’est toujours cela de gagné »

    Falla/ Chela: WO des deux joueurs qui se sont trompés de court et sont allés sur le 17 ou ils se sont entrainés en attendant l’arbitre qui était sur le Chatrier

    Simon bat Soderling: 6-2 6-4 6-2

    Commentaire de Soderling: « j’ai fait trop de fautes aujourd’hui’

    Ferrer bat Monfils 28-26 au cinquième

    Commentaire de Monfils: « j’ai essayé de battre le record de Mahut mais j’ai merdé à la fin..Enfin, mes potes sont contents parce qu’ils ont eu des billets pour deux jours au lieu d’un »

    Troïcki bat Murray: 5-0 ret

    Commentaire de Murray: « j’ai ménagé ma cheville et du coup je me suis pété l’autre »

    • Humpty-Dumpty 30 mai 2011 at 10 h 33 min

      Grandiose, le Falla/Chela. (Le reste est très beau aussi.)

  24. MarieJo 30 mai 2011 at 10 h 06 min

    merci de passer à l’article suivant, c’est ouvert !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis