Roland, c’est maintenant : les finales

By  | 4 juin 2011 | Filed under: Actualité

Roland-Garros 2011, nous aura donc réservé quelques surprises. Na Li qui enchaine sa deuxième finale en Grand chelem après l’Open d’Australie. Véritable star en Chine, Li sera propulsée au rang de super star en cas de victoire ce samedi. Schiavone tenante du titre tentera de réitérer l’exploit.

Federer, lui à la surprise générale s’invite en finale en brisant le rêve de Djokovic. Nadal a chassé ses démons et revient en puissance après avoir éliminé Murray en demies. Nous aurons donc droit de toute évidence à deux superbes finales !

Na Li contre Francesca Schiavone (2-2) : L’Italienne atteint sa deuxième finale consécutive à Roland-Garros. Cette terre qu’elle affectionne tant lui réussit très bien. Elle a proposé le plus beau tennis de la quinzaine chez les femmes. Malgré quelques frayeurs, notamment lors du match face à la prometteuse Pavlyuchenkova, Schiavone a su faire preuve de patience et retourner le match en sa faveur. Le match contre Bartoli s’est déroulé sans bavures. Elle a complètement dominé le match et n’a laissé aucune chance à notre Française. Même si elle n’a pas spécialement brillé pendant la saison de terre battue, Schiavone sait jouer à Roland-Garros, sait se préserver et donner le maximum quand il le faut. Son jeu généreux et appliqué sera certainement d’une grande aide. Et pour cela, elle fera face à la combative Li, qui elle n’a pas envie de perdre une nouvelle finale et veut goûter aussi aux joies d’une victoire de Grand chelem. Et pourtant Schiavone l’a battu ici-même lors de leur dernière confrontation, en 2010. Cela ne devrait pas la freiner. Tétanisée par l’évènement en janvier dernier, Li avait complètement loupé sa finale, dorénavant elle saura à quoi s’attendre. Elle a fait preuve de courage et beaucoup de volonté jusque-là. Sortir la meilleure Sharapova vue depuis 2008 en deux sets est une sacrée performance. Si elle arrive à se soustraire de la pression qui risque de la paralyser un petit moment elle pourra s’exprimer et jouer un beau match.  Mais Schiavone se sent chez elle et à juste titre, ce sera dur de la battre ici. Sa joie de vivre et son bonheur sont contagieux et elle va nous faire une superbe finale.

Et puis faites plaisir à Fawaz, regardez le match !

Rafael Nadal contre Roger Federer (16-8) : Juste écrire ces deux noms procure déjà des frissons. Ces deux joueurs sont l’expression même du tennis et son summum. Ils ont pourtant eu des parcours totalement différents et inattendus lors de ce Roland-Garros. Rafael Nadal quintuple vainqueur du trophée des Mousquetaires a bataillé et a dû sortir ses meilleurs coups pour s’en sortir. Son mental premièrement, a été époustouflant face à Isner. Il n’a pas paniqué face aux aces dévastateurs de l’Américain et a su trouver la solution pour finir le match en vainqueur. Ses prochains adversaires lui poseront quelques problèmes et malgré un tennis balbutiant Rafa s’en sort en champion qu’il est. Puis vient le match face à Soderling qu’il rencontre pour la troisième fois en trois ans. Finalement c’est ce match-là qui réveillera le combattant qui sommeillait en Rafa depuis le début de la quinzaine, et lui fournira la confiance qui lui manquait cruellement depuis ses défaites face à Nole. Soderling lui a rendu un fier service pour le reste du tournoi et sa demie qui devait être monstrueuse face à Murray n’a finalement pas tenu ses promesses tant il était au dessus. Murray aura eu des occasions mais jamais assez pour battre ou inquiéter sérieusement l’ogre Rafa. Il atteint donc sa sixième finale contre un adversaire qui lui réussit très bien : Roger Federer. Notre petit Suisse a fait son chemin, sans trébucher ni perdre un set jusqu’en demies. Malgré tous ces signaux nous nous refusions à voir en Federer, un possible finaliste de cette édition de Roland-Garros, tant un autre joueur extraordinaire lui avait volé la vedette : Djokovic. Il a été impressionnant pendant cinq mois, a terrassé tous ses adversaires, avec 41 victoires d’affilée. Il fallait le meilleur joueur de l’histoire pour arrêter le meilleur joueur de l’année. Le dernier joueur à avoir battu Djokovic restera donc encore Federer. Ce dernier a survolé tous ses matches en nous proposant du très bon tennis. Mais pas assez pour battre Nole… enfin c’est ce que l’on croyait. Son orgueil blessé, Federer a décidé de disputer son meilleur match de la saison et un des meilleurs matches de sa carrière pour sortir le prince du tennis, Djokovic. Le roi a agi, pour rectifier le tir et de quel match il nous a gratifié !

Pour la finale de dimanche, tous les espoirs sont permis pour les fans de Roger comme ceux de Rafa. Pour une fois, cette finale à Roland-Garros est plus ouverte que toutes les autres disputées par les deux hommes. Trois  ans après leur dernière confrontation, même si c’est incroyable compte tenu de l’âge de Federer, le Suisse détient là sa plus grande chance de battre Nadal dans son jardin en ocre et ajouter un 17e titre à sa besace déjà bien pleine. Cela pourrait être une belle revanche. Nadal, lui, a souffert depuis l’US Open ; il est passé par une multitude d’émotions, de la joie à l’agacement en passant par le dépit. Une nouvelle victoire maintenant le raviverait et l’aiderait à garder encore plus longtemps sa place de numéro 1 mondiale et obtenir son 10e Grand chelem, rien que ça. Ce dont on peut être certain c’est que si c’est deux là conservent leur niveau de jeu, on devrait avoir droit à une superbe finale et c’est tout ce qu’on demande.

Mes pronos : Je ne suis absolument pas spécialiste de pronostics et je m’y prête rarement. Cela dit, je vais me mouiller un peu : Na Li en trois sets et Federer en quatre.

Que les dieux du tennis m’entendent… au moins pour dimanche !

Bons matches les amis!

About 

Tags:

584 Responses to Roland, c’est maintenant : les finales

  1. Kristian 6 juin 2011 at 8 h 09 min

    Je suis partage. D’un certain point de vue, oui, Nadal a sue. Et ce titre ressemble a une fin de regne. Va t il en gagner encore beaucoup comme ca? Pas sur. D’un autre point de vue, Il a retrouve Federer en finale, comme toujours, et il a gagne, comme toujours.

    Y a t il donc un joueur capable de mettre un terme a ce regne sur terre? Federer? non, et de moins en moins. Djokovic? Pas sur. Nole n’a rien du jeune qui debarque. on le connait bien et depuis longtemps. Il fait un premier semestre exceptionnel, certes, mais il ne faut pas s’attendre a ce que ca soit toujours comme ca. Ce qu’il a fait sur 5 mois en 2011, c’est ce que Federer a fait sur une dizaine de mois en 2006-2007, ce que Nadal a fait sur 3 mois en 2008.. Bref ce n’est pas fait pour durer. Alors le Nole 2012 sera t il celui de 2011 ou plutot celui de 2008-2010? Je penche nettement pour la seconde option.

    Bref, pour une fin de regne, il faut un nouveau roi, et je ne le vois pas venir.

    • Jérôme 6 juin 2011 at 8 h 16 min

      Pas sûr qu’il faille un nouveau roi. Il n’y a déjà plus de réel roi mais une valse au sommet. Nadal est le maître de la terre battue et le reste encore, jusqu’à ce que la machine perde trop de boulons pour pouvoir continuer à gagner y compris sur cette surface.

  2. Kristian 6 juin 2011 at 8 h 23 min

    Wimbledon parait tres ouvert. On devrait retrouver le top4 aux avant postes. Et il faut surtout pas sous-estimer Murray qui peut tous les battre sur gazon.

    Mais je vois bien une grosse tete tomber en premiere semaine quand l’herbe est vive et qu’un gros serveur dans un bon jour peut reussir l’exploit. D’ailleurs John Isner risque de ne pas etre tete de serie. Karlovic non plus.

  3. antsiran23 6 juin 2011 at 8 h 35 min

    Oui la première semaine de W va être excitante !

    Sinon Jérôme, la question n’est pas de savoir si le jeu de Nadal est bandant ou non. Il gagne. un point c’est tout. Mais comme toi j’abhorre ce tennis qui malheureusement est en train de dominer le monde du tennis. Nole n’est pas mieux. A tout cogner comme des malades, sans création. Mais Federer est vraiment le dernier des Mohicans. Il faut qu’on se le dise. Et quand je vois 15LT s’enflammer sur la demi Nole/Fed et que je regarde le peu de posts sur la finale…tout est dit !
    Nous sommes ici des amateurs de beau tennis. Federer a eu le mérite de pratiquer un beau – que dis-je, un sublime tennis – et de gagner. Cette ère est sur le point de s’achever. On continuera à aller à RG pour le soleil, les jolies filles et quelques beaux matchs. Mais c’est tout !

  4. Jérôme 6 juin 2011 at 8 h 45 min

    J’ai été très critique envers Djokovic, plus pour des raisons de comportement que de jeu. Mais le serbe, s’il a en effet un jeu assez stéréotypé (ping-pong), a le mérite de jouer des 2 côtés, de varier les longueurs (il manie vraiment bien l’amortie), et d’avoir sur le terrain l’esprit du jeu. Un peu trop même, d’ailleurs, car à applaudir parfois les coups de l’adversaire, il y perd peut-être en concentration et en niaque.

    Ca me permet un rappel sur un des points évoqués avant-hier. Si je n’aime pas le jeu de Nadal, en revanche son style de jeu reste une exception et n’est certainement pas reproductible. Lui a effectivement toute une palette de coups, et évolue dans une filière tout à fait atypique : simplement il met en oeuvre, en particulier sur TB, des tactiques monomaniaques. Le contraire du beau-jeu et du plaisir à jouer.

    Il y a toujours eu des hauts et des bas dans le tennis. Mais on en est peut-être en effet au stade où il va falloir réglementer pour empêcher que la dérive aille trop loin, comme d’autres sports l’ont fait (base ball par exemple sur les matos).

  5. Patricia 6 juin 2011 at 9 h 01 min

    J’ai encore rien lu mais je devine la maxi gueule de bois (grumpy chez la plupart, hilare chez CK) – moi je m’en fous je pouvais pas regarder !

    Et c’était mon prono de début de tournoi, la consolation d’avoir vu juste ne doit pas être sous estimée…

    Sur la suite, ça relance la compète au sommet : Rafa regonflé dans sa monstruosité terrienne, Fed redoré par son exploit et son tennis de feu pour Wim, Djoko qui a toujours les moyens, mais doit avoir perdu un étage de stratosphère pour la confiance, et Murray juste derrière qui signe sa meilleure saison sur terre pour taquiner les dieux !
    On va dire qu’un wim où Fed l’emporterait, où Murray signerait une victoire de prestige en son gazon en sortant Rafa, où gasquet sortirait un Djoko qui devrait VRAIMENT montrer sa résilience pour gagner l’USO (cherchez l’intrus ;-) ) serait le scénario idéal pour confirmer ce suspense!

    Ah au fait je vous ai déjà dit que je me foutais totalement de del Potro (comme joueur et champion, il m’intéresse moins que Nole) ?
    Rappelez vous comme ce seul argument (le suspense) paraissait suffisant à bcp (de Federiens d’ailleurs…) pour se réjouir du retour vers les cimes du géant – en dépit d’un jeu pas plus palpitant que celui que je devine déploré tout au long des lamentations supra ? Au passage, je salue l’immense perf du retour de l’Argentin après sa longue blessure, pour avoir été la plus dubitative à ce sujet !

    Tiens, mon classement d’affinités pour le jeu-et-l’oeuvre chez les gros de l’ATP actuels :

    1. Nespresso(Roger who else)
    ………………………………………….
    2. Murray
    …………………………
    3. Nadal
    4. Djoko

    Nulle part : Del Potro
    Soderling (mais derrière Del Potro)
    Berdych (itou)

  6. benja 6 juin 2011 at 9 h 04 min

    J’avais vu le match avant vous!: voir mon com du 4/06 à 20h26:

    Nadal en 4 sets en liftant dans le revers de Fed. C’est vraiment triste que Fed, considéré comme le plus grand de tout les temps, n’ai jamais pu faire évoluer son jeu en revers pour contrer Nadal.

    Quand je lis les coms durant le match que c’est navrant que Nadal joue comme ça, je trouve bien plus navrant que Fed n’ai pas de solution, un joueur aussi complet que lui aurait pu chercher la technique pour contrer le lift de Rafa mais non, il essaye de jouer l’échange avec son revers à une main et perd très souvent.

    Maintenant, s’il prend le premier set, le match est peut-être différent. Mais la remarque est la même pour Nadal dans le troisième qu’il dominé jusque 4-2 service à suivre.

    17-8 aux H2H, 10 GC, les J.O. et la coupe Davis à tout juste 25 ans, Rafa est bien en route pour être le plus grand! Bravo!

    • May 6 juin 2011 at 10 h 28 min

      Je trouve au contraire que Fed a fait évoluer énormément son revers. Ce qui m’a le plus surpris, c’est le nombre de service gagnant de Nadal ou plutôt le peu de réussite en retour de Fed. Il a eu bcp + de mal sur ce point qu’en revers je trouve.
      Djoko aussi a parpiné pas mal sur le revers de Fed, je n’ai pas les stats mais le pourcentage doit être plus élevé que pour le coup droit mais le tennis ping-pong convient mieux à Fed. Plus que le revers c’est le lift qui est difficile à maîtriser sur la longueur.
      Le score est très serré et aurait très bien pu être à l’avantage de Fed, seul le 4 ème set a été sans suspens car Fed à légèrement lâcher mentalement. Sur ce match, d’ailleurs Fed le dit aussi, il n’y a pas de regret avoir.

      • Marc 6 juin 2011 at 11 h 09 min

        On est en phase, May, dans le jeu, en revers, il s’en est plutôt bien sorti, mais en retour, il a été faible, surtout en revers, mais aussi en coup droit.

        Pourtant, le service de Nadal n’est pas monstrueux, j’ai même l’impressin que Fed retourne mieux son 1er service que sa 2è balle…

        Je pense que c’est un truc qui se bosse, et normalement, Nadal devrait être stressé de service face à un très bon relanceur comme Federer, comme il est face à Djoko qui attaque à fond les 2è balles de l’Espagnol.

    • Jérôme 6 juin 2011 at 10 h 41 min

      25 duels, oui. Dont une majorité absolue sur terre battue. Ça remets les chiffres en perspective.

    • Sylvie 6 juin 2011 at 11 h 06 min

      Contente de lire ton analyse, May. Je trouve aussi injuste de dire que Fed n’a pas progressé en revers. Je n’ai pas trouvé du tout que c’est là qu’il perd le match. Il a été plus tôt solide et même Nadal l’a dit en conférence de presse.

      Je trouve la plupart des analyses dures et injustes. Oui, Fed a eu des opportunités qu’il a peut-être mal négociées, oui il y a un avantage psychologique certain de Nadal sur Fed, notamment sur terre, qui fait qu’il joue souvent le mauvais coup sur les points clés, voulant finir trop vite ou étant trop timoré. Mais la marge de manoeuvre est étroite.

      En revanche, dire qu’il n’a pas progressé, qu’il perd uniquement ce match au mental, qu’il n’avait pas de tactique ou autre, je trouve cela faux et archi faux. Son revers était bien plus solide, il a fait craquer Nadal à l’échange plusieurs fois, il a bien varié, été plus agressif. C’est un des meilleurs matchs qu’on l’ai vu faire contre Nadal à Roland, l’année où on s’y attendait le moins. après, il manque un peu de réussite parfois : la balle de premier set, la volée qui prend la bande sur balle de break à 5/3…

      Fed perd ce match à cause du lift et du poids de la balle de Nadal qui l’empêchent souvent de rentrer dans le terrain, à cause de sa monstrueuse défense qui font revenir des balles qui seraient gagnantes contre n’importe qui ou sur rapide, à cause de sa tactique de lui pilonner le revers avec ses balles hautes l’obligeant à reculer en plus de son avantage psychologique. 45 matchs 44 victoires…

      Fed a reconnu avoir été plus inconstant mais je le comprends. C’est toujours plus dur pour l’attaquant, pour celui qui fait le jeu. Contre Nadal il faut être agressif, varier, mais aussi tenir l’échange, supporter le poids de sa balle, inventer encore et toujours contre un joueur qui n’invente pas ou peu, qui ne crée pas, s’en tenant à sa tactique efficace et payante. Mentalement, moralement, c’est plus dur, ça demande plus d’efforts et c’est plus fautif. D’où le ratio W/UE. Fed était comme un équilibriste sur son fil. En permanence au bord du vide. c’est normal qu’il ait eu des passages à vide car l’effort à fournir est trop grand, surtout avec son jeu moins adapté peut-être que celui de Djoko.

      Ce matin j’ai discuté avec une collègue joueuse et classée qui m’a dit qu’elle trouvait que Federer avait eu un courage incroyable à tout tenter, tout essayer pendant le match. Elle a conclu en disant « Quel mental ont ces champions » car pour elle il en fallait pour faire ce qu’il a fait. Cela m’a fait du bien d’entendre cela, ça change des critiques sur le complexe de Fed et son mental défaillant lues depuis hier.

      Pour le service, Fed a toujours été gêné par le service de gaucher de Nadal et par son service au corps.

      • Marc 6 juin 2011 at 11 h 19 min

        Sylvie,

        Il a souvent très bien joué hier, et je l’ai dit à de multiples reprises, mais il n’a pas su tuer les sets, c’est son point faible, surtout contre Nadal, tu l’as écrit à de nombreuses reprises ici même, donc je suis surpris que tout d’un coup, tu te satisfasses qu’il soit passé si près, c’est cela le + rageant.

        Oui, il progresse en revers, mais pas en retour, et c’est quand même étonnant d’avoir des trous d’air comme de perdre 7 jeux de suite entre 5/2 au 1er et 2/0 au 2è.

        Quant à ce ce que dit ta collègue, je peux l’entendre quand on parle d’un petit jeune qui débute, moins quand on parle d’un mec qui a battu Djokovic la veille et qui concourt pour le titre de meilleur joueur de tous les temps ! Parler de courage pour un mec qui a 16 GC, franchement, je ne comprends pas.

        Enfin, sur le service, oui il est gêné par le service de gaucher de Nadal, mais cela fait 7 ans qu’il le joue, il pourrait trouver des solutions, comme Nadal en trouve, regarde comment l’Espagnol a progressé en revers.

        Donc bravo à Fed qui se bat plus, tente plus qu’en 2006-2007 face à Nadal (regrets éternels qu’il n’ai pas eu cette attitude de 2011 plusieurs années + tôt), mais on peut aussi être exigeant pour nos favoris…

      • Sylvie 6 juin 2011 at 11 h 28 min

        Je trouve les fans de Fed d’une exigence sans nom… En début de tournoi, on aurait signé des deux mains pour ce résultat tellement personne ne s’attendait à le voir en finale. Après la victoire sur Djoko c’était l’euphorie ici et dans la presse. Et aujourd’hui, finalement on voit encore une fois le verre à moitié vide.

        Evidemment que je suis déçue parce qu’il n’est pas passé si loin mais en regardant jouer Nadal, déjà ça me saoule alors j’imagine ce que c’est que quand tu es en face.

        Jamais je n’ai pensé que Fed pouvait battre Nadal sur terre en cinq sets. je trouve donc son résultat honorable. Tout le monde a l’air persuadé que Djoko aurait fait mieux, on ne le saura jamais.

        J’ai rarement vu un tel niveau d’exigence pour un joueur.

        • Marc 6 juin 2011 at 11 h 53 min

          On ne parle pas d’un joueur lambda, mais du plus grand, donc imaginer que le + grand batte le super champion sur TB, ce n’est pas complètement aberrant.

          Je ne suis pas persuadé que Djoko aurait fait mieux et on ne le saura jamais.

          Je trouve juste comme tu le dis que sa finale est très honorable, et suite à son match contre Djoko, on pouvait rêver à un exploit, c’est tout, et lui même le dit, il est quand même déçu même s’il est globalement content de son parcours.

          Avec l’orgueil qu’il a, comment veux-tu qu’il soit content de perdre pour la 5è fois à RG contre Nadal dont 4 fois en finales ?

          Pour finir, oui c’est saoulant de jouer Nadal sur TB, mais excuse moi, il est pro, n°1, c’est quand même son job, si cela le saoûle, autant qu’il aille planter des champignons :-) On fait tous des trucs qui nous saoument dans la vie, et plus que de se taper des lifts de Nadal :-). Tu ne me feras pas pleurer sur le sort de Fed.

        • Sylvie 6 juin 2011 at 13 h 14 min

          La déception, elle est normale. Mas après coup , vu son âge et son palmarès, on peut aussi relativiser.

          Je ne te demande pas de pleurer sur son sort et il ne se plaint pas non plus mais j’ai toujours trouvé que les fans de Fed étaient ultra intransigeants, ne voyant en lui qu’une machine à battre des records et non plus l’être humain derrière le joueur.

          Cette histoire de « plus grand de tous les temps’ montée par les médias et autres fans est ridicule. La preuve, aujourd’hui ça sert comme argument pour le démolir. Fed n’est pas le plus grand de tous les temps mais un des plus grands par le palmarès et la technique. Nadal lui aura posé un problème quasi insoluble, c’est ainsi. Peut-être que Nadal deviendra ce fameux GOAT. Certains lui décernent déjà le titre. Grand bien lui fasse. Cela ne change rien pour moi.

          Je trouve que c’est tout à son honneur d’accepter de perdre encore et toujours contre lui, d’accepter le challenge au lieu de l’esquiver et de continuer à jouer sachant que le temps ne joue pas en sa faveur. En cela, il est grand pour moi.

  7. Marc 6 juin 2011 at 10 h 30 min

    @ Jérôme : depuis maintenant 4 ans environ que je te lis (sous ton nom de plume Matius sur SV), tu annonces le déclin inexorable de Nadal avec le même aplomb, chaque année, les faits te démentent clairement et tu surenchéris. Arrête de nous balancer à chaque fois ces analyses foireuses qui ne reposent sur rien.

    Dire que Nadal est sur le déclin alors que sur les 5 derniers GC joués, il en a gagné 4, c’st vraiment être de mauvaise foi ! Il gagne RG en n’étant pas à son top, sachant qu’il peut jouer encore mieux.

    Après, que tu aimes son jeu ou non est une autre histoire, l’attaquer parce qu’il ne prend pas l’initiative et soi-disant détruit le jeu adverse, c’est quelque chose que je ne comprends pas : c’est normal de jouer sur le coup faible de son adversaire et pas sur son coup fort, et je rejoins Kristian et d’autres, c’est tout à fait anormal qe depuis le temps, Federer, supposé le meileur joueur de tous les temps, n’ait pas trouvé la moindre réponse à cet enjeu.

    A la rigueur et comme je l’ai déjà écrit, je peux comprendre qu’il cède dans l’échance en revers suite à un pilonnage en règle pas Nadal à coup de grands coups droits liftés de gaucher (revers à une main, lift énorme de la balle…), ce qui n’est en revanche pas acceptable, c’est de commettre des fautes directes à la pelle en retour de service, sur des services qui ne sont quand même pas bien méchants. S’il attaquait à chaque fois le service de Nadal pour lui faire mal, là il ferait douter l’Espagnol et il pourrait prendre l’initiative derrière, dès le 2è coup de raquette. Je trouve qu’il a légèrement progressé là-dessus depuis qu’il bosse avec Annaconne, mais je suis persuadé, au vu du match, qu’il a commis au moins un tiers, voire plus, de ses fautes directes en retur de service ou au 2è coup de raquette, notamment fin du 1er set/début du 2e et fin du 2è set. Par ailleurs, il ne tenait qu’à lui de servir correctement à 5/3 au 1er set, comme il l’a fait contre Djoko vendredi, pour tuer le set.

    Je reste persuadé qu’il ne met pas du tout la même rage quand il joue contre Djko, qu’il déteste, que contre Nadal, dont il a admis la supériorité, au moins sur terre. Certes, il s’est plus battu que les autres fois, mais, pour une fois, je suis d’accord avec l’analyse de Wilander dans l’Equipe : il reste trop gentil face à Nadal !

    • Baptiste 6 juin 2011 at 10 h 36 min

      Attaquer Nadal au vu de son début d’année est tout à fait légitime. Nadal nous fait sa pire saison depuis 2005,certes a son niveau, mais le constat est la.

      Faire des moonballs en revers c’est quelque chose que je n’avais jamais vu de sa part par exemple. Il est impossible de nier que son debut de tournoi a été tres compliqué et qu’il a été tres proche de la sortie contre Isner.

      C’est un peu la même analyse que pour Fed en 2007 qui fait le petit chelem mais que l’on sent bien moins dominateur qu’en 2006.

      Ca ne veut pas dire qu’il va arreter le tennis, ni arreter de gagner, mais la periode faste est belle et bien finie et cela malgré sa victoire hier

    • Jérôme 6 juin 2011 at 10 h 37 min

      3 ans seulement (début 2008).

      Quant au niveau de Nadal, même s’il a super bien joué en finale, il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que son niveau sur TB n’est globalement plus ce qu’il était jusqu’en 2010.

      • Jérôme 6 juin 2011 at 10 h 39 min

        Et j’ajoute qu’en 2010, hormis la terre battue, il a eu un sacré alignement stellaire.

      • May 6 juin 2011 at 11 h 35 min

        Jérôme, tu l’as si mauvaise que ça? Si la terre battue est un argument pour expliquer le H2H, que dire du fait que Nadal a battu Fed aussi sur gazon à Wim, sur dur à l’AO? Les sufaces ralenties? Cela n’a pas empêcher Fed d’y battre 99.9 % des autres joueurs. Ne pas aimer son jeu ne doit pas justifier ce manque de reconnaissance ou la mauvaise foi. Aucun spécialiste de ce sport ne te dira que c’est la chance qui te permet de gagner un GC, l’alignement stellaire c’est pour les mauvais perdants (par procuration va s’en dire).
        Tu as pourtant souvent rétorqué que tu ne dénigrais pas le champion mais ce n’est pas vraiment confirmé dans l’ensemble de tes postes.
        Alors Nadal ce n’est qu’un coup droit lifté sur le revers de Fed avec le c-l bordé de nouilles?

  8. Baptiste 6 juin 2011 at 10 h 30 min

    Finale assez decevante somme toute, Fed qui avait les moyens de passer mais dont le revers tiens assez mal le coup droit de Nadal sur terre en tout cas.

    C’est decevant car on sentait bien que cette année Nadal est prenable. Maintenant il semble remis dans le sens de la marche alors qu’on avait une occasion unique de s’en debarasser pour de bon (ou pour un bon moment).

    Même si la victoire contre Djokovik était belle je ne suis pas loin de penser que sur moyen terme il aurait été plus avantageux pour Fed de perdre cette demi. Djoko aurait alors gagné en finale et Nadal serait reste au fond du trou.

    Maintenant pour Wimbledon on va avoir Nadal et Fed favori ex equo avec selon moi a leger avantage surtout psychologique pour Nadal. Il ne manquerait plus que Fed soit TS3 et que les 2 se rencontrent en demi. L’autre moitié du tableau setait alors tres ouverte avec au choix djoko, murray ou gasquet en finale :)

  9. Marc 6 juin 2011 at 10 h 35 min

    Mon vrai sujet d’inquiétude, c’est la relève de nos 4 premiers du TOP 4 : aucun champion à l’horizon, aucun moins de 20 ans qui réussit la moindre perf, c’est très inquiétant.

    En 2006, on voyait arriver Djoko et Murray, en 2004, Nadal, en 2000, Federer (et même avant). Là, rien, c’est le néant absolu, et c’est très inquiétant.

    Tous les meilleurs ont été très bons (vainqueurs de tournois, 1/2 finalistes, finalistes ou vainqueurs de GC) très tôt, vers 20
    ans. Borg, Connors, McEnroe, Lendl, Wil

    • Marc 6 juin 2011 at 10 h 39 min

      Wilander, Becker, Edberg, Agassi, Courier, Sampras, Safin, Hewitt, Ferrero, Roddick (mais bon, pas grande carrière).

      Quel jeune de 20 ans, depuis Del Potro, a réalisé quoi que ce soit ?

      Rappelons que Djoko et Murray ont déjà 24 ans, et qu’à eux deux, ils ont gagné 2 maheureux GC du fait des 2 monstres.

      A ce rythme, Fed peut jouer et être dans le TOP 5 encore longtemps !

    • May 6 juin 2011 at 11 h 05 min

      Nous somme en pleine ère de cannibalisme, cela doit arriver tous les demis siècles environ.
      Murray est encore à la traîne, il est derrière DelPo en GC.
      Djoko qui a 2 GC, ce qui est déjà très bien est loin derrière Nadal qui lui est loin derrière Federer.
      Dans 2/3 ans le niveau devrait se resserrer et plusieurs joueurs pourront prétendre à la victoire pour les titres importants. Même en MS 1000 le big four n’est pas très généreux avec ses poursuivants qui doivent les maudire plus qu’être heureux d’être les contemporains de ces voraces.
      Les meilleurs sont 2 voir 3 depuis plusieurs années voilà tout.
      Il n’y a même pas de top 10 consistant c’est dire. Moins ils jouent moins ils gagnent plus ils gagnent des places au classement.
      Monfils est 8ème alors qu’il a joué très peu depuis le début de l’année et Roddick revient dans le top 10 pour faire plaisir à Kristian alors que je l’avais presque oublié celui-là :shock:

  10. Kristian 6 juin 2011 at 10 h 56 min

    J’ai lu que Nadal a fait son plus mauvais debut de saison depuis 2005. Bigre!
    Une fois digeree sa blessure en Australie, Nadal est arrive en finale de tous les tournois qu’il a joue (7 de suite quand meme). Ne cedant que Face a Djokovic.

    Djokovic absent ou defaillant, Nadal a toujours gagne et quelque soit la surface. D’ailleurs personne en 21 ans n’a jamais reussi l’enchainement de 5 finales sur les 5 premiers Master SEries. Ca va donc pas si mal..

    • Marc 6 juin 2011 at 11 h 05 min

      Entièrement d’accord avec Kristian, pas une défaite avant les finales en perdrant face à un Djoko en feu, jouant un niveau irréel, il y a pire comme début de saison raté.

      Les seules moonballs qu’il a faite, c’est en finale contre Djoko à Rome…je n’en ai pas vu à RG…ou j’auras mal vu…

    • benja 6 juin 2011 at 11 h 06 min

      oui, des mauvais début de saison comme ça, beaucoup en rêverait même si pour un joueur de sa trempe, seuls les titres comptent vraiment.

      J’en suis même à me dire que sans cette blessure face à Ferrer, l’ami Rafa aurait sans doute 5 GC de suite dans sa besace. Jen m’explique: Djoko n’avait pas encore la confiance que ce titre en GC lui a donné pour la suite de la saison et jusque Rafa l’avait toujours battu en finale.

      En outre le niveau de jeu de Nadal sur ses 4 premiers était très très élevé.

      4 titres de GC en 12 mois, à ce rythme là, Rafa ve rejoindre Fed début 2013.

      Heureusement qu’il joue mal, donc….

      • Jérôme 6 juin 2011 at 11 h 26 min

        Pour pouvoir établir une tendance, il faut retenir une série statistique suffisamment large pour qu’elle soit significative. Ce n’est pas le cas ici. Et d’autant moins que Djoko avait tout raflé depuis 5 mois. Si Nadal n’avait pas eu je ne sais quel pépin à l’OA, plairait perdu en demi ou en finale. La confiance de Djoko est née en finale de Coupe Davis.

      • Sylvie 6 juin 2011 at 11 h 31 min

        Oui,il aurait du aussi gagner l’AO 2010 et l’US open 2008 et RG et Wim 2009… Tous les tournois où il a été blessé sont des tournois où il l’aurait évidemment emporté.

  11. Quentin 6 juin 2011 at 11 h 34 min

    Pas d’accord avec Marc sur le retour défaillant de Federer. Il breake 5 fois Nadal pendant cette finale (1 fois au premier set, 2 fois au deuxième et troisième set), et converti 5 balles de break sur 15 soit 33% de réussite (16% seulement sur les 3 finales 2006-2007-2008).
    D’accord aussi pour dire qu’il a amélioré son revers, Nadal l’a reconnu.

    Pourquoi il a perdu alors? Ben parce que Nadal est intrinsèquement meilleur que Federer sur terre battue, tout simplement.

    • Marc 6 juin 2011 at 11 h 46 min

      Oui, il est passé d’un retour catastrophique à très moyen, c’est ce que je dis, il s’est notamment bien amélioré sur 1ères balles, regarde cependant le nombre d’erreurs au 1er coup de raquette ou un retour au milieu du court puni par un coup droit gagnant de Nadal…

      C’est pourquoi je suis partagé, il y a du mieux comparé à la période que tu évoques, et il est sur la bonne voie, dommage de s’y mettre si tard.

      Par ailleurs, bien sûr qu’intrinsèquement, Nadal est plus fort que Federer sur TB…comme Fed est + fort que Nadal intrinsèquement sur gazon…cela n’empêche pas Nadal d’avoir gagné une fois, pareil sur ciment, où Fed n’aurait jamais dû perdre l’OA 09 alors qu’intrinsinquement, il est meilleur que Nadal sur surface rapide…

      Je ne demandepas que Fed agne 4 RG, juste qu’il batte une fois Nadal à RG, et sur ce qu’on en a vu hier, il en est capable.

      • Quentin 6 juin 2011 at 12 h 04 min

        Nadal a battu Federer à Wimbledon déjà parce qu’il a le style de jeu parfait pour battre le suisse mais aussi parce qu’il surfait sur la confiance de RG 2008.
        Si Wimbledon se jouait en premier après trois masters 1000 sur herbe et que RG suivait deux semaine après avec juste quelques ATP 250, la situation serait peut-être différente.
        Mais évidemment avec des si…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis