Paris – New York, New York Paris : le finish

By  | 13 septembre 2011 | Filed under: Quizz

15love a donc deux rois du pronostic. Jusqu’au bout, Fred et Concombre se sont marqués à la culotte, totalisant à la fin un très respectable total de 41 points pris sur 77 possibles. Derrière, Guillaume prend la troisième marche du podium et emmène un important groupe compris entre 34 et 27 points. Un peu plus bas, Alexis n’est pas récompensé d’avoir été le seul posteur à miser sur Samantha Stosur lors de la finale dames : son choix de miser sur Nadal hier soir a contrebalancé cette bonne inspiration féminine. Enfin, Marc et Serge ont été sur ces finales les derniers entrants du concours, portant le nombre définitif de participants à 44.

Le classement final :

1- Fred 41
2- Concombre 41
3- Guillaume 34
4- David 33
5- Peterson 32
6- May 31
7- Mariejo 31
8- Pat 30
9- Sam 30
10- Hamtaro 29
11- Sylvie 29
12-JCRodgeur 28
13- Nath 28
14- Robin 28
15- Antsiran 27
16- Benoît 27
17- Colin 27
18- Alex 25
19- Baptiste 24
20- Elmar 24
21- Benja 22
22- Ulysse 22
23- Alexis 22
24- Babolat 22
25- William 21
26- Clément 20
27- Djita 19
28- Fawaz 15
29- Fieldog 14
30- Arno 14
31-Humpty-D 14
32- Coach K. 11
33-DanielNestor 11
34- Inès 11
35- Pierre 10
36- Ntifi 9
37- Cochran 8
38- Julie 6
39- Montagne 5
40- John 5
41- Jérôme 5
42- Marc 5
43- Yaya 0
44- Serge 0

C’en est maintenant fini de cet US Open 2011, que l’on conclura dans ces colonnes en signalant le fort pouvoir « Kiss of death » de 15lt durant ce tournoi du Grand chelem : à chaque fois qu’un joueur, ou une joueuse, a été choisi en photo de Une sur le site, il a systématiquement perdu au tour suivant ! De quoi ne pas se battre pour être en Une si le procédé est reconduit un tournoi prochain…

About 

Tags:

64 Responses to Paris – New York, New York Paris : le finish

  1. Robert 13 septembre 2011 at 10 h 45 min

    Tout compte fait heureusement qu’il y a eu ce troisième set à rebondissements pour animer cette finale parce que les trois autres ont été un récital du serbe.

    Chapeau bas malgré tout à Nadal: quand il s’est fait breaké au 3ème set j’étais convaincu que le match était plié mais il a su puiser dans ses ressources mentales et trouver la force de débreaker 3 fois pour retarder l’échéance.
    Néanmoins cela ne suffit plus et il a intérêt à bosser dur avec tonton Toni pour mettre en place une nouvelle tactique contre Djoko: comme disait Sylvie quand ils sont tous les deux à 100% Djoko a désormais le dessus. Cette année il fait tout mieux que Nadal: meilleur service, meilleur retour, meilleure longueur de balle, excellente défense et couverture de terrain, meilleure anticipation des coups adverses, plus d’agressivité, le tout assorti d’une force mentale apparemment indestructible.

    C’est justement sur ce point qu’il m’a le plus épaté cette année, bien au delà de l’amélioration de sa condition physique: il a développé une confiance inébranlable, une capacité impressionnante à rester zen et imperturbable même quand il est dos au mur. Il ne panique pas et reste ultra-confiant en ses moyens. Bref, on dirait qu’il a fait un stage de méditation avec Borg!

  2. Djita 13 septembre 2011 at 10 h 59 min

    27 c’est pas mal surtout que je n’ai ps voté pour les finales.
    Sinon je suis super contente pour Stosur. Après Serena il ne pouvait y avoir de meilleure vainqueur. Elle le mérite et elle m’a étonné par son calme.
    Sinon malgré tout Serena reste Serena. Une grande championne.

    Djokovic? No comment, j’en peux plus. Vire mais pu**** vire…. ;)

  3. May 13 septembre 2011 at 11 h 18 min

    Bon je me suis fais sucrer la 5ème place avec deux pronos foireux pour les finales: :sad: :cry: :evil:

  4. Sam 13 septembre 2011 at 11 h 22 min

    Bravo Fred et Concombre.
    En tous cas, super ce petit jeu, simple et marrant. Mérite d’être reconduit.
    Par exemple pour l’Open de Rennes.

  5. William 13 septembre 2011 at 11 h 41 min

    Bravo aux fins limiers qui ont su flairer les bons scores !
    J’arrive encore après la bataille, de cet USO je n’ai vu qu’un set de Nadal Nalbide, deux de Fed Monaco et quelques highlights de Pennetta… C’est assez peu ! Quoique la première demi masculine, je suis assez conter de l’avoir loupée… Il y avait de quoi arracher les cheveux ! Bravo en tout cas pour le match calling, c’est la première fois que j’en lis un aussi précis et enflammé ! Pour ce qui est de Federer, je laisse les prédictions aux devins et aux diseuses de bonne aventure.
    L’ami Djoko entre dans une nouvelle dimension. Il ne semble pas avoir de faille : l’équilibre entre attaque et défense semble parfait. Remises improbables et gifles bien senties au moment opportun, comme un diable qui sortirait de sa boite… Imparable ! Je me répète mais Roger a vraiment fait le plus beau des cadeaux à Nadal pendant Roland… Le taureau vient de se prendre un violent coup de lance, saura-t-il repartir au charbon comme l’a fait Doudou Roger ?
    Un petit mot sur Serena dont l’attitude m’a déçue, surtout parce que c’est maintenant la deuxième fois. Elle ne peut pas incessamment mettre ça sur le compte d’une saute d’humeur. Même si l’on connait ses relations parfois difficiles avec les arbitres, je pense notamment à son match contre Capriati…
    Quand on pense que Na Li n’a pas gagné deux matchs de suite depuis son sacre, on peut craindre pour Stosur… Mais je ne lui souhaite que du bon, je l’aime bien la Sam !

  6. Sylvie 13 septembre 2011 at 11 h 42 min

    Je remets mon commentaire ici sur l’analyse de la finale homme ;)

    J’ai été me coucher à 4/3 Nadal, qui venait de remonter deux fois d’un break et l’impression que j’avais c’était que l’Espagnol semblait reprendre l’ascendant et que Djokovic avait baissé d’un cran. je voyais bien Nadal empocher le 3e et je me demandais si Djoko allait repartir de plus belle ou si Nadal allait réussir à l’étouffer.

    Au vu du score, je vois que j’ai eu raison sur le trois mais que le Serbe a repris sa marche en avant, inexorable.

    J’avoue que ce résultat me semble logique au vu du match. Quand les deux sont au top, Djoko prend systématiquement l’avantage dans l’échange. Il tient parfaitement la cadence et arrive à claquer des coups gagnants malgré la défense phénoménale de Nadal. Il est plus entreprenant, plus saignant, c’est lui qui fait le jeu.

    Au 3e, il joue plus court, commet plus de fautes, fait moins mal et Nadal reprend l’ascendant. Mais il faut une baisse du Serbe alliée aux qualités de battant de Nadal pour qu’il prenne un set. Dés que Novak redevient super Novak, Nadal est dominé et ne peut que défendre.

    Je trouve ce match très éclairant sur plein d’aspects et un miroir inversé des Federer/Nadal. Nadal a montré ses grandes qualités mentales et physiques dans ce match, il n’a pas baissé les bras mais d’un point de vue tennistique, il était dominé. Il n’a pas trouvé de solutions pour battre Djokovic, autre que le fatiguer physiquement et espérer une baisse de régime. Ce n’est pas très rassurant pour lui.
    De même que Federer a rarement trouvé les clés pour battre Nadal, même lorsqu’il fut inspiré comme en finale de RG.

    J’ai eu vraiment l’impression que Nadal n’avait pas de solutions , hormis engager un bras de fer physique et mental, en espérant user l’adversaire. Sauf que, ce qui a fonctionné avec Federer, ne fonctionne pas avec Djoko qui est un monstre physique, donne peu de points et est agressif en permanence.

    Ce match permet d’éclairer de façon différente aussi la soi disant non concurrence du Suisse. En 2011, alors qu’il a 30 ans et réalise une de ses plus mauvaises saisons, Federer reste le seul à avoir battu Djokovic à la régulière cette saison et le seul à avoir failli le battre encore et à proposer un jeu qui a vraiment perturbé le Serbe. On se rend compte alors du niveau qu’avait ce joueur à 25 ou 26 ans, avec plus d’explosivité et une confiance qui lui fait désormais défaut. Avec plus de confiance, Federer s’offrait pour la deuxième le scalp d’un joueur que tout le monde décrit comme monstrueux.

    Nadal avait le jeu pour dérégler Federer et remettre en cause sa légende, Djoko semble avoir celui pour dompter le taureau majorquin.

    On se demande désormais qui sera la némésis de Djokovic ?

  7. Fred 13 septembre 2011 at 11 h 42 min

    Bonjour tout le monde !

    Merci aux organisateurs pour ce petit jeu des pronos ! Et bravo au concombre qui a tenu mon rythme d’enfer de pronostiqueur fou ( pour rappel, je suis derrière Karim à l’odyssée 1… si c’est pas une référence ça… )

    Et merci à tous pour vos commentaires. J’ai suivi la finale avec vous et c’était vraiment passionnant

    Bonne journée

    • Serge 13 septembre 2011 at 12 h 16 min

      J ai fait qu’un prono, je termine dernier.
      Mais moi au moins j ai participer!
      Si Karim avait etait la j aurais eu ma chance (de pas terminer dernier) ;)

  8. Guillaume 13 septembre 2011 at 12 h 14 min

    En tout cas, sans aller comme Jérôme jusqu’à parler de palmarès galvaudés, ce nouveau Petit chelem, le 5e en 8 ans, illustre bien que ce qu’on appellera « l’échelle des valeurs » a changé cette décennie et rend toute comparaison historique aléatoire.

    Le Petit chelem était exceptionnel ? Il est devenu la norme pour le joueur en feu de la saison. Petite observation : on a eu autant de Petits chelems ces dernières années qu’il y avait eu de doubles vainqueurs en GC durant les années 90′s… et dans les mêmes proportions : 3 Sampras / 3 Federer, 1 Agassi / 1 Nadal, 1 Djokovic / 1 Courier.

    Deux ans après Federer, un an après Nadal, voilà également Djokovic en mesure, dès le prochain Roland-Garros, de boucler son propre « career slam ».

    Et ma petite préférée : Andy Murray est devenu le 7e joueur de l’ère Open à disputer les quatre demi-finales majeures la même année. Ils avaient été 3 en 30 ans (Laver, Roche, Lendl), ils sont maintenant 4 en 5 ans.

    Bref, l’escalade des records, c’est beau, c’est vendeur, mais quelle valeur ces records-là ont-ils vraiment ? La comparaison avec le passé est hasardeuse, et le recul manque par rapport à l’avenir. Sans doute même verrons-nous un vrai Grand chelem calendaire réalisé par un joueur quelconque dans les prochaines années… Ce qui est indiscutable, c’est qu’un chapitre de l’Histoire du jeu a bel et bien été tourné. Pour les derniers en date, il y avait eu le virage de l’ère Open, puis celui des matériaux composites. Il y a maintenant celui du ralentissement général du jeu. Pour le pire et pour le meilleur.

    Et Petkovic me coûte cher au concours de pronostics.

  9. Pat 13 septembre 2011 at 12 h 28 min

    Je ne crois pas que Nadal hier était à 100 %. Tout dépend du niveau que l’on considère comme étalon. Si c’est celui de 2011, effectivement il était à 100 %. Mais ce niveau est largement inférieur à son niveau de RG-Wimbledon de 2008. Ses revers sont maintenant presque tous chopés et ses coups très courts, ce n’était pas le cas en 2008.
    Avec ce jeu, il est normalement dominé par Djokovic car celui-ci peut le fusiller sur les balles courtes sans craindre le contre de génie qu’il faisait avant.
    J’aurais aimé le voir contre Federer. Aurait-il été capable de le martyriser sur le revers, j’ai la faiblesse de penser que non mais on ne saura jamais.
    Merci aux organisateurs pour le concours de pronostics. J’ai tenté le gros coup en ne jouant pas Serena en demi alors que c’est en finale qu’il fallait le faire !

    • NTifi 13 septembre 2011 at 13 h 43 min

      Tu as bien raison de préciser cela Pat. Mais bon chacun a son pic de performance, Nadal c’était en 2008-début 2009, Federer 2005-2006, et Djoko cette année.

      Après je suis bien d’accord Nadal battait Djoko avant donc ceux qui estime que l’Espagnol peut rien faire tennistiquement, c’est qu’ils pensent que le Serbe a vraiment évolué et qu’il n’a voir avec avant.

  10. antsiran23 13 septembre 2011 at 12 h 44 min

    Ce tennis devient de plus en plus ennuyeux. Et c’est Nadal qui l’a instauré en système. Il n’est possible que si le physique suit. Que s’il on est capable d’enchaîner 5 finales de 100 m, 3 finales de 400 m, 2 de 1500 m et un bon vieux marathon d’affilée. Une petite pose technique à la rigueur pour faire comprendre qu’on n’a plus qu’une jambe mais que çà reste possible d’accélérer en utilisant le moignon de l’autre…
    En tout cas, les mecs ils devraient aussi se mettre à l’apnée. Là, à mon avis ils devraient pouvoir pousser le record à une bonne demi-heure s’ils ne sont pas enrhumés.
    Reste que l’on parle de confiance comme élément différenciateur. Ce qui est sûr c’est qu’en pouvant se reposer sur un physique de cette qualité là, franchement, çà aide.
    Bon, reste la popularité. Le menton en avant, les narines serrées de Nole, sa façon d’haranguer la foule, de défier son adversaire du regard (comme il fait peur !), de se frapper la poitrine comme un orang outan (espèce en voie de disparition dans le monde animal mais qui fait à nouveau irruption dans celui des humains) et …de simuler l’abandon prématuré (combien de fois Federer a-t-il joué à ce jeu dans sa carrière ?)…tout çà donne une envie forte de le respecter ce numéro 1 mondial.

  11. Antoine 13 septembre 2011 at 13 h 55 min

    QQ commentaires à froid:

    Sur la fréquence des petits chelems depuis quelques années que relève Guillaume, l’explication est simple: cette augmentation résulte de l’homogénisation des surfaces. De ce fait, quand l’un des au dessus des autres, il rafle l’essentiel. Cette année, c’est Djoko.

    La finale était une bonne finale avec un super troisième set. pas le match du siècle mais une bonne finale, bien meilleure que celle de Wimbledon ou de Melbourne par exemple. Nadal n’était pas fovori, il a perdu. C’est un résulat logique mais qui aurait malgré tout pu être différent s’il avait joué plus constamment au niveau ou il a joué au troisème set. Comme il le dit dans son interview et que confirme d’ailleurs le Djoker, il a essentiellement été trahi par son service et le Djoker s’en est donné à coeur joie en retour.

    Il a vraiment très mal servi même si le vent ne rendait pas les choses faciles. C’est bien simple: il a été breaké 11 fois et n’avait jamais été breaké plus de 7 fois depuis le début de sa carrière en grand chelem. Ses stats de vitesse de service disent la même chose: 108 mph en moyenne sur première balle contre 115 contre la Murène (et encore 2 mph de moins sur seconde). A ce niveau c’est énorme. Cette déficience contraste évidemment avec le niveau qui était le sien au même tournoi il y a un an. Au final, il ne gagne que 52% des points sur sa première balle et 42% sur sa seconde balle. Su(r seconde balle, ce n’est pas terrible mais pas très grave et le Djoker n’a pas fait mieux, mais sur première, c’était vraiment catastrophique. Au final, le Djoker a gagné le point plus d’une fois sur deux sur le service de Nadal. Je pense que cela n’est jamais arrivé à Nadal. C’est la cause essentielle de sa défaite.

    Mis à part cette déficience, il n’a pas été mauvais mais a perdu la plupart des points importants. Le mérite en revient cette fois à Djoko qui a fait quelques points incroyables en route. Nadal se dit sur la bonne voie. Il n’a peut être pas tort bien que je persiste à penser qu’il joue beaucoup trop sur le revers du Djoker. Pour rivaliser avec lui il est patent qu’il doit jouer long sans faire trop de fautes, ce qu’il a été incapable de faire durant les deux premiers sets. Dos au mur, obligé de prendre plus de risques cela a fini par payer au troisième, mais à quel prix !

    La bonne nouvelle, c’est que ce ne sont pas des robots et que ni l’un, ni l’autre n’étaient fringuants au bout de trois heures et demies. Le Djoker a pensé que Nadal était plus frais que lui et a cherché à abréger. Il a tenté et c’est passé, une preuve de confiance en ses capacités. Mais en face, Nadal a montré que lui aussi était humain et a du baisser le pied au quatrième. L’idée selon laquelle Nadal est capable de jouer à ce rythme durant cinq ou six heures est bel et bien un mythe et tant mieux !

    Enfin, le résulat montre aussi que les GC les plus faciles à gagner sont les premiers et pour ceux qui en doutaient il y a six mois, ce n’est pas parce qu’on en a gagné dix que l’on doit nécessairement en gagner 16…

  12. Le concombre masqué 13 septembre 2011 at 15 h 11 min

    Ha ça!

    Pour le coup mes pronos pour les demis et pour la finale ont été posté avant ceux de Fred! Le Concombre devrait être tout en haut après le 1) et Fred après le 2).
    Il faut rajouter que je suis passé à 2 cm de définitivement enterrer l’autre crapaud, puisque j’avais mis Fed en 5.
    Je suis verseau et Fred scorpion donc je viens avant, par ordre alphabétique, je gagne aussi, et par taille de zizi également.

    Alors?

    • Fred 13 septembre 2011 at 15 h 43 min

      Ah mais, ah mais je proteste, je m’offusque, je m’insurge ! Que fait la modération ? Comment peut-on laisser passer une telle offense ? Comment peut-on laisser quelqu’un déverser sa bile de la sorte ? Comment en est-on arrivé là ? Comment peut-on répandre de telles rumeurs ? Comment peut-on attaquer quelqu’un par le vil biais du mensonge et de la calomnie sur une chose que la nature m’a attribuée à ma naissance ? Cette infamie ne restera pas impunie et je rétablis tout de suite la vérité : je ne suis pas scorpion, je suis bélier.

      • Le concombre masqué 13 septembre 2011 at 15 h 56 min

        Huhu!

        • Serge 13 septembre 2011 at 21 h 30 min

          Je suis daccord par ordre alphabetique c est Yaya le dernier, moi je doit etre placer en avant derniere place!

  13. Le concombre masqué 13 septembre 2011 at 15 h 15 min

    @ Guillaume : « ce nouveau Petit chelem, le 5e en 8 ans, illustre bien que ce qu’on appellera « l’échelle des valeurs » a changé cette décennie et rend toute comparaison historique aléatoire. »
    => Oui.

    « sans doute même verrons-nous un vrai Grand chelem calendaire réalisé par un joueur quelconque dans les prochaines années… »
    => Non. Justement c’est dans ce travers là qu’il ne faut pas non plus tomber.

    « sans doute même verrons-nous un vrai Grand chelem calendaire réalisé par un joueur plus quelconque que Jimmy Connors ou John Mc Enroe dans les prochaines années… » serait la bonne formulation.
    Ce ne sera pas un joueur quelconque, puisque ce sera le meilleur joueur de ladite saison. Mais il sera certainement plus fade que beaucoup de joueurs qui ne l’ont pourtant pas accompli (le GC calendaire).

  14. Chris 13 septembre 2011 at 16 h 03 min

    Tres bonne analyse…
    Cela rejoint ce que je pense, et ce que j’ai poste la nuit derniere.

    Pour moi, le jeu de Novak n’a pas fondalement change cela dit. Il sert mieux et a beaucoup plus de confiance, et ca le rend tres difficile a battre.
    Mais finalement, quand on regarde sa demie contre Fed, cela ressemble a beaucoup de match qu’ils ont joue par le passe, et que Federer remportait au mental et a la confiance. Cette fois, c’etait pour Djoko, et ca n’est pas un hasard.

    On ne souligne pas assez a quel point la confiance est ESSENTIELLE au tennis.
    Et avant de pronostiquer une domination sans partage de Novak pour les annees a venir, il ne faut pas oublier non plus que cette confiance peut re-partir aussi vite quelle est arrivee.

    Nadal a perdu cette confiance. Il est trahit par son service, nous dit Antoine… Certes, mais pourquoi??
    Pourquoi sert-il tres bien contre Murray, alors qu’il sait qu’il a de tres bonne chance de gagner, et tres mal contre Djoko quand il sait qu’il risque fort de perdre encore une fois?

    Oups! La reponse est dans la question :)
    Nous, fans de Fed avons peste 1000 fois contre son service qui se deglinguait contre Nadal, souvent au pire moments…
    C’est exactement la meme chose.

    L’essence du service, c’est la confiance. Lorsque Nadal sait qu’il est sur de perdre s’il ne sert pas tres tres bien, et bien il sert mal.
    :)

    Le 3e set etait vraiment sympa. Nadal y a vraiment tres bien joue par moment, et j’ai meme cru que le match pouvait basculer. Mais non, comme Samedi, la confiance du Serbe n’a jamais ete durablement ebranlee.

    Pour l’avenir, je reste convaincu qu’un grand Nadal, niveau 2008-2009 pourrait battre ce Djoko, comme j’ai toujours pense qu’un grand Federer pouvait battre Nadal.

    Mais lorsque la confiance est parti, est est tres dur a retrouver durablement. Federer n’a jamais vraiment reussi. Nadal fera-t-il mieux?

  15. Guillaume 13 septembre 2011 at 16 h 04 min

    En attendant, un pour qui le déroulement de cette saison se révèle particulièrement difficile, c’est quand même Federer. On sent qu’il n’est pas loin des deux joueurs qui se sont partagés tous les titres importants de l’année (Nadal a quand même bien sauvé les meubles sur terre), sauf que ça ne paye jamais à la fin. Il est le seul à avoir battu Djokovic à la régulière cette saison, a failli remettre ça à NY, a disputé sa meilleure finale de Roland contre Nadal, n’était pas loin non plus de l’Espagnol à Madrid… De manière générale, j’aurais tendance à le trouver meilleur que l’an dernier, plus constant en tout cas, tant il avait connu un trou assez sidérant d’Indian Wells à la tournée US en 2010. Tandis que cette année, il n’est jamais très loin, pointe quasiment toujours présent au stade des 1/2… mais n’arrive jamais à transformer l’essai. Résultat : vainqueur à Doha en janvier. Point.

    @ Concombre : entendons-nous bien, mon « quelconque » n’avait rien de péjoratif. Il n’était pas là pour sous-entendre que la perf du joueur en question ne vaudrait pas grand-chose, mais est à simplement entendre dans le sens où l’on ignore l’identité de ce futur champion, qui est peut-être encore à l’école à l’heure qu’il est.

    • Chris 13 septembre 2011 at 16 h 44 min

      Oui, c’est vrai que sur le papier, la saison est cauchemardesque
      :(
      Et c’est d’autant plus frustrant, qu’il joue bien, et meme en moyenne, mieux a mon avis qu’en 2010, mais aussi mieux qu’en 2009 et qu’en 2008! (exception faite de l’AO et du Masters l’annee derniere)

      Mais il manque vraiment de confiance. La perte vu premier set en fianle de RG et du 5e set samedi sont revelateur de ce manque de confiance… Un ou deux points qui se combinent pas bien (la bande du filet samedi, l’amortie ratee a RG) et hop, tout fout le camp…

      Je pense que c’est de la faute de Mirka, qui n’est pas assez belle pour gonfler son ego, et qui ne fait plus son devoir conjugale maintenant qu’elle est mariee avec deux enfant.
      Il faut qu’une 15-loveuse se devoue d’urgence pour se glisser dans sa chambre d’hotel, lui faire passer la nuit de sa vie, et le remonter a bloc!


      Julie?

  16. benja 13 septembre 2011 at 17 h 39 min

    Je raparle ici de mon avis sur le comportement de Djoko:

    Son ego démesuré commence à agacer pas mal de monde.
    Ca c’est d’ailleurs vu en demi vs Fed (logique) mais aussi en finale vs Nadal (moins logique).

    Ne risque-t-il pas à la longue de vivre ce qu’à vécu Hingis à RG à l’époque?

    Je pense que oui s’il ne change pas radicalement sa manière de se comporter.

  17. Antoine 13 septembre 2011 at 18 h 02 min

    C’est vrai que la saison du Suisse est difficile puisqu’il n’a pas gagné de GC cette année et qu’elle est même franchement médiocre jusqu’ici au niveau des titres remportés (seulement Doha, premier tournoi de l’année).

    Cela étant, elle n’est pas terminée. L’année dernière, il n’avait rien gagné non plus entre Melbourne et Cincy, pour finir ensuite l’année plus que correctement en gagnant à Bâle, Stockholm et surtout au Master’s. Il dit être en très bonne forme, la meilleure depuis longtemps (ce qui rend sa défaite d’autant plus décevante) et je m’attends à ce qu’il obtienne qq succès d’ici la fin de la saison alors que Djoko et Nadal qui ont beaucoup joué vont baisser d’un ton. Il y a d’ailleurs intérêt sinon la Murène pourrait lui aussi lui passer devant ce qui serait vraiment la honte pour le coup !

    Par ailleurs, comme le dit Guillaume, il n’est vraiment pas loin des deux autres au niveau du jeu et vient de faire jeu égal avec super Djoko durant cinq sets. ce n’est pas comme s’il avait été surclassé et pris 3, 2 et 4..Je ne pense pas que cette défaite, même si elle fait forcément mal, ait le moins du monde diminué sa confiance dans ces capacités. Il me parait par ailleurs clair qu’il a tout à fait le niveau de jeu pour gagner en GC et qu’à la moindre occasion il va sauter dessus. Le Djoker ne va pas rester sur son petit nuage pendant cinq ans. Bref, il ne me parait pas tout hors jeu ou hors course pour les grands rendez vous, au contraire…

    C’est pourquoi, j’ai un peu de mal quand je lis que l’on le compare au Sampras de 2001. En 2001, Pete n’avait pas baissé d’un cran mais de plusieurs et à la même époque, c’est à dire juste après l’US Open ou il était allée en finale pour se faire battre par cette peste de Hewitt, Pete n’était plus que 10ème mondial..et quelque chose comme 17ème au moment de l’US open 2002..

    Ce n’est pas la même histoire: en GC, il faut quand même être super bon pour le battre: Djoko à Melbourne et à l’US Open, Nadal sur terre, Jo en apesenteur à Wimby…

    J’ai donc à ce stade peu de doutes sur le fait qu’il gagnera encore en GC…et quand on demande son avis à son ami Rafa, ce dernier répond de même.

    • Chris 13 septembre 2011 at 19 h 23 min

      C’est vrai pour le niveau de jeu.
      Moi ce qui me fait peur, c’est le mental.

      Meme avec un tres bon niveau de jeu, il y a peu de chance aujourd’hui vu le niveau de jeu general, et le niveau de Nadal et Djokovic en particulier, qu’il puisse gagner un grand chelem, sans avoir a gagner un voir deux gros match tres accroches…

      Or, ces gros match, depuis plus de deux ans, il les perd presque tous…

      Les dernieres grosses victoires sont contre Jean-Martin (RG09) et Roddick (Wim09), et on peu peut-etre ajouter Davy (AO10) mais c’est plus douteux, car ce dernier c’est un peu effondre tout seul.

      Depuis…
      Del Potro, Soderling, Berdych, Djokovic (x2), Nadal, Tsonga, Djokovic (encore)

      Certes, il y a cette magnifique victoire en demi de RG cette annee. J’espere que ce n’est pas l’exception qui confirme la regle.

      Si tout cela est surtout du a un manque de reussite, a une mauvaise serie, alors patience…
      Si tout cela est surtout du a une perte de confiance, qui empeche de revenir dans les match, de serer le jeu, ou de conclure, alors Paniiiiic!!!

    • Sylvie 13 septembre 2011 at 21 h 06 min

      Article qui fait du bien surtout de la part de Moratoglou qui n’a pas toujours été tendre. En revanche quelle agressivité dans les commentaires ! C’est toujours surprenant comme le fait d’admirer un joueur et de le dire, peut entraîner des animosités. Le net a du bon mais aussi des aspects vraiment pas terribles. J’imagine qu’en face de lui, la plupart feraient profil bas.

      • William 13 septembre 2011 at 21 h 22 min

        Faut pas lire ça Sylvie, c’est comme un mauvais bouquin, ça fait plus de mal que de bien et tu n’apprends rien…

      • Sylvie 13 septembre 2011 at 21 h 55 min

        Non, mais je ne parle pas des commentaires sur Fed mais de ceux sur Moratoglou. Faut voir ce qu’il se prend dans la tronche : mauvais entraîneur, gaspilleur de talents, groupie de Federer… On peut ne pas l’apprécier mais de là à lui balancer des vacheries ou des propos désobligeants sur son blog, il y a un pas que je ne franchirais pas. Internet permet de franchir toutes les limites y compris être grossier avec quelqu’un sur son propre blog.

  18. MarieJo 13 septembre 2011 at 20 h 21 min

    http://www.sport.fr/tennis/masters-de-paris-bercy-paris-premiere-et-w9-en-relais-233062.shtm

    bercy en clair ! parmi les bonnes nouvelles du jour :)

    @conconbre et fred : désolée mais on ne pourra pas vous départager immédiatement, vous êtes donc liés jusqu’à la fin de l’année par ce fil invisible appelé « co exæquo »… c’est comme se découvrir son jumeau alors que toute notre vie on a été fils unique ! vous allez vous ADOOOOOREEEEEEEZZZZ c’est écrit !

    et merci à djoko et rafa d’avoir fait vibrer 15LT, c’est pas toujours qu’on explose la boite à comm’ quand fed n’es pas là !

    • Sylvie 13 septembre 2011 at 21 h 06 min

      Bonne nouvelle effectivement !

    • William 13 septembre 2011 at 21 h 22 min

      Oui une vraie bonne nouvelle !

  19. Alexis 13 septembre 2011 at 21 h 32 min

    C’est marrant de voir que ces cadors ont dès le départ un truc en plus, et que c’est sur ce truc qu’ils capitalisent jusqu’au bout, avec les variations obligatoires dues à la confiance, à la forme physique…
    Federer, c’est la créativité t donc la variation, l’envie de produire du jeu.
    Nadal, c’est la caisse physique et la grinta.
    Djokovic, c’est la longueur de balle : tout son schéma de jeu est basé la(dessus, c’en est spectaculaire. Jouer long, faire reculer dans un premier temps puis écarter pour balader voire amortir. Le premier match que j’ai vu de lui (AO 2008 vs Federer), ça m’a littéralement sauté aux yeux.
    Problème pour Murray : je n’ai pas l’impression qu’il ait trouvé son « truc », il est trop caméléon (trop doué qui sait… pas taper! pas taper!).

    • MarieJo 13 septembre 2011 at 21 h 46 min

      la première fois que j’ai vus djoko en 2006, c’était à RG contre gonzo, et j’étais sure qu le gars était spécial, il a rendu fou gonzo avec des amorties et ses 25 rebonds ce jour là… mais on sentait qu’il avait un truc en plus…

      je pense que l’éducation que reçoivent ces mecs et l’assurance qu’ils ont en eux du fait de leur capacités à gagner en font des champions à part.

      murray doit changer 2 choses : son attitude de chouineur immature et s’acheter un coup droit à plat… en coup droit in ne fait mal à personne, et avoir un revers fantastique et varié ne suffit pas, si non demandez à nalbandian…

    • Alexis 13 septembre 2011 at 21 h 54 min

      Je dirais que cette assurance ne s’exprime qu’à partir du moment où ils se sentent bien dans une filière. C’est cette filière qui manque à Murray, qui parfois peut jouer très offensif et d’autres fois embobineur tout mou qui se fait prendre à son propre jeu. L’assurance s’exprime quand on ne se pose plus de questions!

  20. Sylvie 13 septembre 2011 at 22 h 03 min

    Nadal s’est déjà entraîné à Cordoue et il parait qu’il envoyait du lourd à la fin de l’entraînement. Quand je pense qu’il jouait hier!

    • Antoine 13 septembre 2011 at 22 h 27 min

      C’est dingue ! La Fédé espagnole a payé un jet privé pour lui faire faire le voyage; ce n’est pas donné et sauf pépin il jouera, sans doute dès vendredi. Il ne sera sans doute pas au top ce week end mais il ramènera les points qu’il faut..

      Autrement dit, les chances de l’EDF sont très très réduites, surtout sans Monfils..

    • hamtaro 13 septembre 2011 at 22 h 47 min

      il s’est entraîné 30 mn je ne sais pas s’il a eu le temps d’envoyer du lourd…

      • Sylvie 14 septembre 2011 at 8 h 42 min

        Je l’ai lu sur twitter de quelqu’un qui a assisté à l’entraînement. Après, tout dépend de ce qu’on appelle « du lourd »

        • hamtaro 14 septembre 2011 at 14 h 38 min

          Oui je sais je l’ai lu itou….

  21. hamtaro 13 septembre 2011 at 22 h 54 min

    De toute façon je ne pense pas qu’il va jouer vendredi… après tout l’Espagne devrait sur terre pouvoir battre la France non?

    • Robin 13 septembre 2011 at 23 h 08 min

      Sans Monfils a priori oui, mais si Nadal ne joue pas vendredi (ce qui serait raisonnable pour lui…) on peut viser 1 voire 2 points la première journée (Ferrer revient de blessure et Verdasco peut péter un câble à tout moment), ou pas :-). Dans tous les cas si on perd le double c’est fini ^^.

      • hamtaro 14 septembre 2011 at 14 h 42 min

        Autant dire que ce n’est pas gagné quel équipe Forget va mettre?

  22. Kristian 14 septembre 2011 at 11 h 51 min

    L’un des points sur lesquels djokovic est devenu un monstre, c’est quand meme aussi le physique. Souvenons nous de la finale de l’an dernier à l’us open. Nadal met une grosse intensité physique, au bout d’une demi heure Nole crache ses poumons. Le match etait plié. Cette année 3h30 d’une intensité de dingue. Et au bout du compte dans le 4e set, c’est encore djokovic qui bouge le mieux les jambes. Je connais l’histoire du gluten, mais transformer à ce point et aussi vite un point faible en point fort, ca reste stupéfiant.

    Je pense qu’au delà du schéma tactique qui n’a pas changé cette année Entre nadal et djokovic, le complexe de nadal vient du fait qu’il n’arrive plus à le battre physiquement, ni dans le money time. La ou normalement il est le meilleur. Et c’est cette année à Miami que ca à commencé: au bout de 3h30 l’espagnol etait plié de fatigue quand Nole gambadait. Et il perd au tie break du set décisif, ce qui normalement ne lui arrive pas. Depuis ce jour la nadal doute, car il à été battu sur ses points forts.

    • May 14 septembre 2011 at 12 h 43 min

      Oui, même si déjà à IW Nadal s’est sabordé tout seul en perdant son service au début du 2nd set sans raison, c’est bien à Miami que le rapport de force a fait volt-face. Et Nadal comme Djoko l’ont tout de suite compris. Cela s’est traduit assez nettement sur terre battue puis à Wim et encore à L’USO.
      Nadal n’a jamais battu Novak facilement auparavant du moins sur dur et sur gazon, c’est la finition qui a toujours, ou presque fait la différence. Même si leurs combats sont souvent âpres c’est le plus solide physiquement qui s’en est très souvent sorti.
      Je ne sais pas si c’est un complexe ou un aveu de faiblesse mais il doit trouver une parade, a priori cela lui permet d’avoir une cible pour 2012 et y’a du boulot car Novak lui, n’a pas (plus) de point faible.

  23. William 14 septembre 2011 at 15 h 03 min

    Je pense que la France peut l’emporter. Je ne vois personne pour prendre les points face à Nadal, le double sera donc essentiel. La paire espagnole sera certainement Lopez-Verdasco, habitués à jouer et gagner ensemble mais pas intouchable dans cette configuration. Quelle sera alors la paire française ?
    En ce qui concerne les deux autres simples, je me demande qui Forget va aligner… Tsonga ? Pas la meilleure chance sur terre battue mais très efficace en Coupe Davis. Simon ? La terre battue n’est pas sa meilleure surface non plus mais il y a remporté son plus beau tournoi, Hambourg, et il l’a fait cet été. Cependant ses résultats en Coupe Davis ne plaident pas en sa faveur. Gasquet ? Il peut faire mal sur terre mais il sort d’un mauvais été. En bref le forfait de Monfils pose bien des soucis à Forget car il était bien capable de prendre un point au numéro 2 espagnol en simple, Ferrer par exemple.
    Qui Costa va-t-il d’ailleurs aligner avec Nadal ? Je pense à Ferrer mais ce dernier n’est pas au mieux en ce moment… Beaucoup d’interrogations en tout cas, d’un côté comme de l’autre.

    Si le double tombe du côté français, cette rencontre ne sera peut-être pas la débandade assurée…

  24. William 14 septembre 2011 at 15 h 19 min

    Novak « NG » Djokovic 2011 n’est plus une menace pour Nadal, c’est maintenant un véritable casse-tête. Avant il pouvait l’emporter au physique en poussant le Serbe à bout dans des matchs souvent spectaculaires, souvent très serrés mais qui tombaient presque systématiquement dans sa poche. Djokovic profitait alors des périodes de baisse physique de Nadal pour empocher quelques victoires (été et automne 2009, trois succès de rang). Mais dès que l’enjeu se resserrait et que Nadal atteignait de nouveaux sommets physiques, c’est alors lui qui l’emportait (US Open et Masters 2010).
    Maintenant c’est Djokovic qui a tiré les cartes endurance et puissance. Il bat Nadal a son propre jeu et ce sur toutes les surfaces et toutes les configurations : dur, terre battue, gazon, trois et cinq sets gagnants… Le tout en finale et parfois même au set décifit (IW et Miami), format dont raffole pourtant Nadal. Il est clairement dépassé pour l’instant et ne sait pas quoi faire renverser la situation. Contre Federer il pouvait serrer les fesses et ne plus faire de fautes pendant un set en ramenant tout pour faire exploser le Suisse, cette technique ne marche pas contr Djokovic. Je pense qu’en ce moment, Nadal ne sait tout simplement pas comment faire pour gagner contre Novak. Et qui pourrait l’en blâmer ? Cette année seul Federer a réussi le coup d’état, la victoire de Murray étant plus sujette à interrogations.

    Toutefois, Nadal n’aime rien plus que de poursuivre le leader. C’est le plus féroce numéro 2 de l’époque et ses questionnements après sa victoire à l’AO 09 et US 10 montrent qu’il ne savait peut-être plus très bien après quoi courir. Un regain de combativité pour le Masters 2010 et pour « son » fameux « Rafa Slam » en janvier, un appétit toujours sans limite durant la saison de terre battue, oui mais voilà : appétit freiné par l’ami Djoko. Ce nouvel obstacle peut le pousser à courir après un nouveau leader. N’a-t-il pas appris à faire un slice pour gagner à Wimbledon ? N’a-t-il pas métamorphoser son service pour s’imposer à New York ? Nadal a souvent recours à des petites retouches pour parfaire sa panoplie de coups. Le seul problème étant que, d’après moi, l’équation qu’il rencontre ne peut être résolue par le physique comme contre Federer, et d’autre part l’Espagnol n’a jamais été aussi complet (mis à part le fait qu’il ait perdu son gros revers à plat de 2008 et début 2009)…

    Bref tout ça pour dire que je pense que ça va être difficile pour Nadal. Voilà.

    • Sylvie 14 septembre 2011 at 16 h 59 min

      Finalement ce n’est peut-être pas si mal qu’il doive trouver des solutions autres que physiques. Il est battu à son propre jeu et c’est un peu ironique.

      Je sais que cette finale est considérée par beaucoup comme l’un des plus grands matchs de tous les temps, je trouve surtout que le troisième set a été intense et spectaculaire, le reste du match moins intéressant.

      Même si ce combat de gladiateurs avait quelque chose de fascinant et d’électrisant, j’avoue avoir été un peu effrayée par la surenchère physique qu’il représente. J’ai lu sur le blog de Thoreau que, avec ce match et Djokovic, on élève le tennis toujours plus haut. Je n’en suis pas convaincue. Toujours plus haut dans le domaine de la résistance physique, oui, avec tous les doutes que cela engendre, mais toujours plus haut d’un point de vue tennistique.

      Federer, en parlant du ralentissement des surfaces, pointait le risque de ne réduire le tennis, qu’à un combat physique, on est en plein dedans. Federer avait montré la nécessité d’un excellent physique au tennis, Nadal a mis la barre plus haut avec sa résistance à toute épreuve et Djokovic vient de la relever encore. Jusqu’où ira-ton ? Que sera le tennis post Djokovic ?

      Certes le Serbe ne gagne pas que sur ce critère, mais il est devenu indébordable et infatiguable.

      La seule chose rassurante c’est que le seul joueur qui ait battu Djokovic à la régulière et qui lui a vraiment posé problème sur cet US, soit un joueur qui propose autre chose qu’un bras de fer marathon.

      • William 14 septembre 2011 at 17 h 02 min

        Absolument.

        Mais qui a dit que cette finale était l’un des plus grand match de tout les temps ? J’en ai vu quelques points et c’est effectivement intense, mais de là à en faire le GOAT des matchs…

        • Sylvie 14 septembre 2011 at 17 h 13 min

          C’est la conclusion de plusieurs articles que j’ai lu.

          • William 14 septembre 2011 at 17 h 15 min

            Ok, je ne lis presque pas d’autres sites que celui-ci et L’Equipe pour les infos minutes donc tu es certainement plus au fait que moi. Cela me parait exagérée comme conclusion non ?

          • Sylvie 14 septembre 2011 at 17 h 33 min

            Le troisième set était assez énorme, le reste, moins j’ai trouvé.

            Ce match était fascinant par plein d’aspects. Ce qui me gêne c’est la dérive que cela peut entraîner si cela devient une référence. Même si ce choc des titans était d’une intensité rarement vue, surtout pour la longueur des échanges et l’âpreté du combat, il y a là une idée du tennis qui me gêne un peu et qui m’empêche de m’extasier même si, j’ai plutôt apprécié le spectacle, comme les spectateurs des jeux du cirque devait l’apprécier, j’imagine.

            J’ai un sentiment ambigu. J’ai l’impression qu’on touche du doigt les dérives du sport avec les risques que cela implique.

        • Sylvie 14 septembre 2011 at 17 h 19 min
          • William 14 septembre 2011 at 17 h 40 min

            Ok, merci. Il n’y va pas avec le dos de la cuillère !

      • Antoine 15 septembre 2011 at 12 h 47 min

        J’éclate de rire en liasant que certains auraient osé écrire que cette finale était l’un des plus grand matchs de tous les temps !! Comment peut on être aussi stupide et aussi ignare; cela dépasse l’entendement !!

        C’était une bonne finale, avec un super troisème set; meilleure que la finale de Melbourne ou de Wimbledon qui étaient très moyennes. N’ayant pas vu celle de Roland, je laisse le soin à d’autres de comparer avec cette dernière.

      • May 15 septembre 2011 at 15 h 10 min

        C’est risible, effectivement. N’importe quel match devient le GMOAT maintenant! C’est une mode.
        C’était un bras de fer remporté avec maîtrise par Djoko.
        Le 3ème set au delà du niveau de jeu nous a conforté quand au niveau de motivation de Nadal mais pas plus. S’il avait lâché ce set, cela aurait été désastreux. Djoko lui a marché dessus au 4ème set et les 2 premiers étaient très serrés, ce que ne reflète pas le score, car Djoko a aussi été inquiété sur ses jeux de service mais c’est lui qui a fini par gagner tous les points importants. Oui, match meilleur que la finale de Wim avec un Nadal qui était quelque part mais pas sur le court et je ne parle même pas du non match de Murray en terre Australe. Certainement pas une référence en la matière. Du moins pour moi.

  25. William 14 septembre 2011 at 17 h 40 min

    Ce qui m’ennuie c’est cette logique du « toujours plus » que l’on nous vend. A mesure que le prize money augmente chaque année, je viens d’ailleurs de lire que Djokovic venait de battre le record de gains annuels (le record précédent étant détenu par Nadal, en 2010, et avant lui Federer, tiens tiens…), on ne cesse de nous dire que les exploits auxquels on assiste sont de plus en plus monumentaux.
    Que nous sortira-t-on quand un joueur qui sera à même de dominer durablement ce Djoko-nouveau apparaitra ? Que c’est le nouveau plus grand joueur de tout les temps ? Cette logique m’énerve et ne m’intéresse pas. C’est de la publicité vulgaire et qui n’apporte rien à ce qui devrait être le coeur du tennis : le jeu.

    • Sylvie 14 septembre 2011 at 17 h 45 min

      On est au coeur du sport spectacle et donc des dérives qui vont aller avec.

  26. Le concombre masqué 14 septembre 2011 at 19 h 09 min

    Moi je me dis qu’avec tout ce qui se passe en ce moment dans l’actualité tennistique, quelquechose qui manque vraiment sur ce site, c’est Gino.

    • Sylvie 14 septembre 2011 at 19 h 32 min

      Pitié, ne l’attire pas

  27. David 14 septembre 2011 at 20 h 22 min

    http://joeposnanski.si.com/2011/09/13/the-greatest-tennis-season-ever/?sct=tn_t11_a0
    Très bon article qui remet certaines choses en place

    • Antoine 15 septembre 2011 at 12 h 50 min

      cela rappelle deux ou trois choses intéressantes sur le passé, en particulier sur Laver et remet les choses en perspective..

      On verra bien à la fin de la saison comment se situe celle de Djoko par rapport à d’autres saisons ou un joueur a très nettement dominé les autres..

  28. Colin 14 septembre 2011 at 22 h 32 min

    Le classement TRWC nouveau est arrivé

    • Babolat 15 septembre 2011 at 15 h 28 min

      Il me semble que tu as oublié Roddick. Le pauvre… pour une fois qu’il termine dans les points :)

      • Guillaume 15 septembre 2011 at 18 h 58 min

        Déjà que le malheureux s’en prend encore plein la poire sur l’article de Karim :lol:

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis