Mon Bercy à moi

By  | 7 novembre 2011 | Filed under: Bord de court

Après Roland-Garros, Bercy – pardon, le BNP Paribas Masters – est le deuxième tournoi majeur disputé en France, « à la maison ». Alors, même s’il n’est pas le Master 1000 le plus prestigieux, même si les meilleurs le boudent régulièrement, même si les infrastructures attendent avec impatience le lifting promis d’ici deux ans, ne boudons pas notre plaisir de pouvoir contempler l’élite mondiale au bord du court. Voici quelques souvenirs de ce tournoi, des instants captés par les 15lovers depuis les gradins. Si vous aussi avez votre petite histoire de Bercy, n’hésitez pas, c’est le moment de la raconter !

Finale 2007 : David Nalbandian bat Rafael Nadal 6/4 6/0 – Par Marc

Moi je me souviens de la finale 2007 entre Nadal et Nalbandian. J’étais sur place pour mon premier Bercy, et je m’attendais à un gros match. Je savais que l’Argentin était en forme, il avait battu Federer et Nadal à Madrid la semaine précédente, et il avait encore sorti Federer en début de tournoi. J’avais assisté aux demi-finales la veille et j’avais trouvé que Nalbandian jouait bien, mais battre Richard Gasquet en deux sets, même lors de sa meilleure année, il y a mieux comme test (à l’époque, il avait battu Murray en quarts le tour d’avant, la roue tourne…). La deuxième demi-finale entre Nadal et Baghdatis avait été super, le Chypriote jouant très bien, notamment au premier set, mais perdant les deux suivants car ne tenant pas physiquement face à l’Espagnol.

En finale, je me souviens parfaitement des premiers jeux, assez serrés jusqu’à 4/4. Je me demande alors comment va tourner ce premier set et qui va prendre l’avantage psychologique entre les deux joueurs… Je ne m’attendais pas à avoir assisté au dernier jeu de Nadal ! Tout à coup, Nalbandian passe la surmultipliée (il jouait bien, sans plus, jusqu’à présent), et il commence à sortir un festival de coups gagnants : entre les revers croisés gagnants ou long de ligne, les coups droits au sommet du rebond, tout y passe. Mais ce n’est pas cela le plus impressionnant. J’ai eu l’impression, durant le deuxième set, d’assister à un nouveau jeu : le retour de service pénalty. Toutes les secondes balles de Nadal ont été sanctionnées par un retour gagnant mettant l’Espagnol à trois mètres de la balle. Jamais vu cela, et même Djokovic ne retourne pas comme Nalbandian a retourné ce jour là.

Bref, la fin du match fut une boucherie, Nalbandian a gagné 6/4 6/0 et a failli se qualifier pour le Masters. Tout le monde attendait un vrai duel avec Federer pour 2008, d’autant que le Suisse avait mis des raclées au Masters, notamment en écrasant Nadal puis Ferrer en finale. Tout Sportvox attendait l’année Nalbandian, le regretté Feodalorer souhaitant même que Nalbandian ne fête pas trop sa victoire… On connaît la suite : l’Argentin n’a pas confirmé, a enchaîné les blessures, notamment du fait de sa piètre condition physique, rejouant bien ici et là, notamment à Bercy où il perd contre Tsonga en finale 2008 (autre très bon match que j’ai suivi là-bas). Federer démarre quant à lui 2008 avec sa mononucléose et ne rejouera jamais comme au Masters 2007 ou fin 2006/début 2007.

Globalement, Bercy est un tournoi que j’apprécie car c’est l’un des rares avec une surface rapide (j’ai vu de très beaux matchs de Llodra l’an passé). C’est près de chez moi, on voit plutôt bien. Seul problème : la connerie du public, monumentalement chauvin et composé en grande partie de bourrins qui n’y connaissent pas grand-chose. Dès qu’un Français joue, le public n’est plus seulement con : il est odieux.

#####

Huitième de finale 2009 : Juan Martin del Potro bat Fernando Gonzalez 6/7 7/6 ab. - Par Guillaume

Bercy, c’est forcément un peu ma madeleine. Non pas que j’aime énormément ce tournoi, loin de là. Il est pour moi synonyme d’hiver, de pluie, d’obscurité et autres joyeusetés de ce type. Autant dire que le contraste est violent avec le si printanier Roland-Garros. Mais c’est à Bercy que j’ai vu mes premiers matchs pros en live, en 2005, et fatalement il m’en reste une empreinte bien particulière. Je me rappelle surtout d’un enchanteur Gaudio – Santoro empli de jolis coups, et d’un Roddick – Dent également empli… d’aces.

Mais quand je pense à ce tournoi, c’est un match de 2009 qui me vient immédiatement à l’esprit. Une rencontre comme seule la fin de saison en réserve. Juan Martin del Potro vient de gagner l’US Open et vient à Bercy pour mieux préparer le Masters. Fernando Gonzalez a de son côté terminé sa saison et sait que, quoi qu’il arrive, à la fin de la semaine il sera de retour au Chili. Lorsque les deux hommes entrent sur le court, en fin de programme, il est déjà très tard, 22h passé. Les matchs ont pris beaucoup de retard et Bercy s’est largement vidé. C’est donc devant un public clairsemé que les deux plus grosses « droites » du circuit s’apprêtent à en découdre.

L’enjeu étant négligeable, le jeu prend le dessus. Assez vite, il est clair que les deux hommes, par ailleurs bons potes et partenaires de double, ont décidé de jouer à « qui c’est qui a la plus grosse frappe ». Ni stratégie, ni échanges courtois, la violence tennistique dans sa plus simple expression. Les échanges sont intenses, rudes, les frappes tendues à l’extrême. Les mines de coup droit se succèdent à grande vitesse, les jeux s’enchaînent et le compteur de droites gagnantes s’affole. Le revers n’existe plus, ou presque, rien que du décalage. Le spectacle est effarant : deux sauvages ont pris possession du court et ont décidé de tout détruire. C’est puissant, rapide, joué à plat, chaque frappe est assénée pour ne pas revenir. Le bruit sec des balles évoque le débit d’une mitrailleuse.

Dans le public, tout le monde alterne exclamations admiratives et éclats de rires nerveux devant tant de brutalité. Et le match dure, l’horloge tourne. Il est minuit passé quand, à un set partout, ayant loupé 7 balles de match au passage, Fernando Gonzalez décide qu’il en a marre et baisse les bras. La machine del Potro a eu raison de l’équarrisseur chilien, qui se trouve un bobo diplomatique et, rideau, fin de saison. Restera le souvenir d’avoir vu ce soir-là un truc pas courant sur le Central du POPB.

#####

Bercy, ses courts carrés, ses balles lentes et les douleurs qui vont avecPar Karim

Bercy, pour moi c’est un nom magique accolé à un tournoi pourri. Bien que je n’y ai jamais mis les pieds, ce POPB conserve dans mon subconscient un côté magique hérité de mon adolescence. Bercy c’était le BMX, d’abord avec le bicross international, plus grand événement annuel de la discipline et rêve fou de quelques organisateurs enthousiastes ; le soufflet est vite retombé. Bécanes rutilantes, Haro, GT, Hutch ou Diamond Back chevauchées par des Pete Loncarevitch, Eddy King ou Xavier Redois. Ensuite ça a été le Supercross et ses Honda, Yam et Kawa volantes, domptées par des funambules qui se gaussaient du mal de l’air. Rick Johnson, Jeff Ward, Jean-Michel Bayle. Je lisais et relisais les reportages de Bicross Mag et Moto Verte à m’en décoller la rétine. Je me repassais en boucle sur VHS les résumés enregistrés à la téloche.

Bercy. La première fois que j’ai vu le POPB de mes yeux c’était en 1987, quel choc! Ce vaisseau spatial aux pentes gazonnées me semblait plus beau encore que dans mes rêves. Je demandais alors à mon oncle s’il y avait déjà mis les pieds et quand il me répondit par l’affirmative, pour assister à un concert, je pensais alors qu’il se foutait de moi. Un concert dans une salle de « cross » ? Et puis quoi encore ?

En 1988 je découvre le tournoi de tennis de Bercy. Ses court rouges (beurk) et carrés (re-beurk), la faute à des caméras mal placées qui écrasaient le court et surtout ôtaient toute sensation de vitesse à la balle. Avec des noms comme Amos Mansdorf, Brad Gilbert ou Tim Mayotte, comprenez que ces premières expériences télévisuelles du tournoi me l’aient rendu proprement indigeste. Et l’irréelle bronca du public lors du lynchage de Leconte dans son match contre McEnroe cette même année 1988. La faute à un discours maladroit et une posture de guingois lors de la remise des prix après sa finale perdue à Roland-Garros, puis sa valse-hésitation sur sa participation ou non aux JO de Séoul où il se rendra finalement… pour mieux perdre dès son entrée en lice face au Coréen Kim Bong Soo (jamais pu oublier ce nom).  Dès l’échauffement le ton était donné, chaque frappe de Mc étant ponctuée d’un « wéééééé » et celles de Riton d’un « wouuuuuuuuuuuuuu ».

Bercy ç’a ensuite été la leçon reçue par Edberg des mains de Becker en 1989, la seconde d’une douloureuse triple défaite de Sampras face à Forget en 1991 (Cincinnati avant, Lyon après), la mort lente du plus grand tournoi indoor du monde dans les années 2000. Bref je n’aime pas et n’ai probablement jamais aimé le tennis à Bercy. Un tournoi qui a vu Greg battre Pete en trois sets secs en finale ne peut décemment prétendre à une place dans mon cœur.

About 

Tags:

238 Responses to Mon Bercy à moi

  1. David 7 novembre 2011 at 20:11

    La surface n’a strictement rien à voir avec l’an dernier… Cela devrait s’accélérer au cours de la semaine mais j’avoue être très déçu de ce choix, surtout par rapport au succès qu’avait été l’édition 2010.

  2. David 7 novembre 2011 at 20:23

    6-2 Mahut contre Ferrero !

  3. Bapt 7 novembre 2011 at 20:27

    et c’est miraculeux avec un tel pourcentage de premières balles (autour de 45 %) !

  4. May 7 novembre 2011 at 22:15

    Y’en a qui ont eu plus de chance que moi on dirait. Mes expériences à Bercy sont loin d’être des souvenirs impérissables.

    En 2009, des gradins j’ai vu Bennet’ sortir Federer dans un match de grande qualité. Si si, les 2 joueurs jouaient très bien. Donc pas trop déçue.
    Derrière il y avait un intéressant Murray / Blake. Blake envoyait vraiment du lourd, au bord du court c’est vraiment impressionnant, je n’ai assisté qu’au 1er set…
    Soirée cool mais pas transcendante du coup j’ai réitéré… en 2010. Je me suis même permise de prendre des tickets pour la finale en espérant voir du « tennis », c’est pas trop demandé je pense.
    Mais pas d’bol! Quelle affiche décevante pour moi! Décevant c’est encore trop gentil comme terme, pour moi c’était un vrai cauchemard. J’y suis allée quand même, les billets étaient payés. Monfils m’a démontré en live, s’il le fallait encore, qu’il a un asticot à la place du cerveau, tétanisé qu’il était sur le court. Cela malgré l’expérience de l’année précédente. Quel supplice! Soderling n’avait qu’à faire le job et il l’a fait! Mais bon Soderling quoi ! Beurk ! Heureusement, le match a tourné court… Il me reste quelques séquelles mais ça va mieux maintenant.
    Enfin, tout n’est pas perdu puisque certains parmi les 15lovers ont vécu de biens meilleures moments de tennis, c’est donc possible. Merci à marc & à Guillaume pour la thérapie ;)

    Sinon question musique à Bercy j’ai vu Lenny Kravitz en 1993 quand j’appréciais encore sa musique et Radiohead que je suis prête à voir n’importe où, n’importe quand et avec n’importe qui ! C’était à chaque fois grandiose mais quand même les salles plus intimes et la proximité avec les musiciens n’ont rien de comparables pour vraiment apprécier le son et le moment partagé avec le public.

    • JC Rodgeur 8 novembre 2011 at 09:05

      May

      Quand tu veux pour Radiohead, n’importe ou, n’importe quand.

      Je les ai déjà vu 2 fois mais j’en reve encore !!!

      Ils tournent un peu en 2012 et chut Bercy serait sur les rangs ….

      • May 8 novembre 2011 at 10:03

        Merci pour l’info JC, je vais surveiller ça de près, j’ai loupé leur dernier Bercy en 2008, j’ai dû rattraper le coup en allant à Arras le jour et même jusqu’au soir de la finale de Wim, je ne te raconte pas le périple, super endroit pour un concert sur une place en plein centre-ville. Quelle journée que celle du 06 juillet 2008…
        Je compte sur toi si t’as des infos.

    • MarieJo 8 novembre 2011 at 11:23

      moi je les avait vu à St Denis, toute seule, sous un chapiteau, grand moment sauf pour la britfan faisant du karaoké sur karma police, une boucherie…

  5. Marc 7 novembre 2011 at 22:25

    @Antoine : Federer avait vraiment super bien joue au Masters 2007, pas aussi bien que lors de la finale précédente contre Blake (un match de folie avec un Federer faisant ce qu’il voulait en revers, alignant une bonne vingtaine de revers gagnants). Mas un sacre niveau quand même.

    Je vais a Bercy vendredi et promets au boss un article samedi, je ne garantis pas que ce sera de l’écriture de haute volée, ais e ferai de mon mieux j’espère voir jouer Federer pour la première fois en direct live, Julie tu veux que je prenne une pancarte avec tes coordonnées, ta photo et que j’écrive I love you Roger ? Ou tu l’as déjà fait a l’open du Canada cet été ?

    J’espere que FED va se qualifier pour les 1/4 !

    • MarieJo 7 novembre 2011 at 22:48

      j’achète !
      moi j’y vais jeudi pour les 2 sessions, et ma petite contribution sera en ligne prochainement.

  6. Ulysse 7 novembre 2011 at 22:41

    Bon ben j’ai vu jouer Mannarino pour la première fois et je l’ai trouvé super. C’est une espèce de Dolgotruc en version hexagonale. Amorties à la pelle, montées, contrepieds, … Pas un seul coup de remise, tous ses coups sont faits pour faire chier. Il a fait tourner Tursunov en bourrique.

  7. Sylvie 7 novembre 2011 at 22:58

    J’ai été à Bercy deux fois et j’en ai gardé de très bons souvenirs. La première fois c’était en 2007.
    J’avais pris des billets pour les 8e et je rêvais de voir jouer Federer en live pour la première fois de ma vie. J’ai tremblé jusqu’au début du tournoi car il avait déclaré forfait les deux années précédentes. Finalement, il était là et, après une après-midi très riche où j’avais vu jouer Davydenko, Murray, Gasquet, Nadal, dans une très bonne ambiance, j’ai pu enfin voir jouer et perdre Roger contre Nalbandian. J’étais bien sûre déçue de voir une défaite pour une première mais Nalbandian avait joué à un tel niveau que j’en avais été bluffée. Je me suis retrouvée à hurler « Roger ! Roger!  » dans l’euphorie générale avec mes voisins de siège, ce dont je me serais crue totalement incapable.

    Ce match m’avait fait percevoir l’immense popularité de Fed en France, soutenu par une salle comble. Bon, il ne jouait pas un Français.

    J’y suis retournée l’année dernière, toujours pour les 8e et j’ai passé un bon moment mais j’ai vue moins de bons matchs. Un plaisant Roddick/Gulbis, un Monfils/Verdasco assez indigeste et bourré de fautes directes. En revanche, le coup droit de Verdaco est impressionnant. Le Llodra/Djokovic et enfin Federer/Melzer.

    J’ai apprécié le jeu de lumières avant l’entrée des joueurs et la tension qui monte avec le décompte. En ce qui concerne le public, j’ai eu de la chance, j’ai évité les gros matchs avec des Français donc je n’ai pas trop souffert de la beaufitude ambiante et autour de moi, les gens étaient normaux.

    Bien sûr, il y a le djembe man et les inévitables ta ta ta ta la la … olé ! et les allez ! très crispants mais pas de quoi fouetter un chat. Je n’aurais pas aimé être dans la salle pour le Federer/Monfils en revanche.

  8. Nath 8 novembre 2011 at 00:00

    Vous connaissiez ça ?
    http://en.wikipedia.org/wiki/2011_ATP_Challenger_Tour_Finals

    Je me demandais à quoi pouvait bien servir ce classement : http://www.atpworldtour.com/Rankings/YTD-Challenger-Rankings.aspx
    J’ai ma réponse. Tournoi format masters avec 2 poules de 4, puis des demies suivies de la finale, un prize money plus important que les meilleurs challengers. Mais une place attribuée sur invitation… à Thomaz Bellucci. Bof, Ricardo Mello est 84°, mais il draine moins de monde évidemment. Et 5 forfaits dans les 9 premiers.

    • May 8 novembre 2011 at 10:07

      Oui Nath, j’avais eu vent de ce tournoi en début d’année, je crois, je trouve cela plutôt très bien que tous les joueurs même de l’ombre (médiatique) soient récompensés pour les efforts fournis pendant toute une année.

  9. Antoine 8 novembre 2011 at 00:08

    NICOLAS MAHUT VA REMPORTER CE BERCY !

    C’est presque sûr..

    Son neveu de deux ans est décédé la semaine dernière. Il a battu Tomic en deux sets, puis Kubot, également en deux sets, et viens de renvoyer à la maison Ferrero, toujours en deux sets. Tomic est 39ème, Kubot 58ème et Ferrero 46 ème. Ce n’est pas arrivé à Mahut depuis au moins quatre ans. Bref, le co-Goat est toujours en vie, et bien vivant. Contre Jo à Metz, il s’en était fallu de peu qu’il le batte. Maintenant il se retrouve contre Ferrer, numéro 5 donc..

    C’est maintenant qu’il faut miser sur le co-Goat ! N’ayez pas peur ! Après il sera trop tard pour vous tous hommes de peu de foi ! Tremblez car je vous le dit: en vérité, ce Bercy est pour le co-Goat !

    • Julie 8 novembre 2011 at 00:19

      tu as bu Antoine? ;-)

  10. Julie 8 novembre 2011 at 00:13

    OUIIII MARC je veux bien que tu prennes une pancarte avec photo telephone tout ca et dis lui bien que j’attends toujours mon autographe sur les seins! Par contre que je ne suis pas prête à aller vivre à Dubaï pour lui alors s’il ne veut pas Madrid je veux bien réfléchir à une solution médiane

    Sinon moi g vu atroce les demies en chais plus quelle annee, le tcheque qui sert à rien contre davy et tommy haas contre chais plus qui, tommy haas sublime mais qui abandonne au bout d un set, bref celui qui m a fait le plus vibrer c est davy c est dire… (je crois quil gagne en finale derriere) (et puis gt avec mon copain de l epoque et ca se passait deja plus bien je crois, ct le pompom ce bercy moi j’vous dis)

    En revanche l annee derniere je suis allee voir fedou gasquet, mes deux amouuuurs mais bon je suis un peu en periode d examen la donc pas le temps de faire un gros compte rendu (ah oui je vous dois tjs qqch, match, article, compte rendu divers et varié… sur federer c est vrai, quand j ecris je parle de tous sauf de lui c quand meme ballot) (alors que j aurais tant à dire…) (mais je me réserve pour le super grand slam en chocolat lindt 2012 comme déjà annoncé)

    • Antoine 8 novembre 2011 at 00:15

      Tu as bu Julie ?

    • Julie 8 novembre 2011 at 00:20

      tu dis ca pour le super grand chelem 2012 en chocolat lindt? Homme de peu de foi!

  11. Julie 8 novembre 2011 at 00:19

    Et sinon bien contente pour Bâle meme si hier g fait la pire hang over de l annee et que je ne pouvais meme pas me trainer dans le salon pour avoir une meilleure reception, je mourais donc devant le stream tout pourri dans ma chambre en maugréant plus jms ca

    s il faut que je sois toute bourrée et à l’agonie pour que Doudou gagne une finale moi je me dévoue (même si côté sacrifice je prefere tt de même coucher avec nadal la veille de la finale de RG…)

    Nota bene: le Fedou Gasquou n’a pas vu des débordements effrenés de supporters chauvins, sans doute pq

    - doudou reste le chouchou (ct comment face à monfils, tt le public etait-il vmt contre lui?) (je renie le public!)
    - gasquou (diminutif affectueux à ne pas confondre avec « casse-couille) avec son joli jeu poli devant le maitre n avait pas forcement le petit qqch qui enflamme les foules…

    • Antoine 8 novembre 2011 at 00:33

      Donc c’est bien ça : tu as bu et tu es prête à coucher avec tout adversaire de Roger..J’ai tout compris..

    • Julie 8 novembre 2011 at 00:41

      non mais précise ta question, si tu demandes si j’ai bu, à date, dans ma vie, forcément la réponse est oui ;-)

      si tu optes plutot pour « as tu bu il y a peu et es tu sous effet à l heure actuelle? » la réponse est « j’espere bien que depuis samedi soir tout s est evaporé! » he he

      • Antoine 8 novembre 2011 at 00:46

        Visiblement tout ne s’est pas évaporé par miracle depuis samedi Julie; tu as du forcer sérieusement…

        Sinon, Mannarino est le futur adversaire de Roger mercredi. Tu pourrais peut être lui rendre une petite visite à son hôtel mardi soir histoire de renforcer les chances de notre ami Suisse, non ?

  12. Antoine 8 novembre 2011 at 00:42

    Tout content de sa victoire face à Tursunov, Mannarino..Il a raison d’ailleurs, mais le prochain adversaire, c’est Roger mercredi, et il va prendre une nouvelle leçon gratuite comme à Wimby..

  13. JC Rodgeur 8 novembre 2011 at 09:10

    Bon , ben moi j’y vais mercredi et jeudi comme d’hab !

    Cela va être ma vingt deuxieme edition ( qui a dit vieux con !!!) …

    Déjà Rodge evite Benneteau, pas comme il y a 2 ans . On venait d’arriver à Paname la veille, on avait un peu picoler à l’apéro, on va au resto, et là comme un con, je me connecte sur le net .. et là cauchemar, Doudou avait paumé… Je vous dis pas la tête qu’on tirait au resto , on allait voir le natif de Bourg en Bresse en lieu et place de Rodge, la super teuf ….

    • Djita 8 novembre 2011 at 11:07

      J’y vais aussi mercredi soir.
      @Julie je t’aime tellement que je me ferais faire un autographe sur les seins pour toi. Et je t’enverrais une photo. ;)

      • Julie 8 novembre 2011 at 21:35

        Oh oui! Oh oui! Toi tu sais parler aux femmes! ;-)

        Antoine, je me reserve pour els grands matchs, si fedou a besoin que je couche avec maraniranino pour le battre c que ce n est plus mon doudou!

    • MarieJo 8 novembre 2011 at 12:06

      Génial, on avait justement besoin d’un ou deux 15lovers en vadrouille a bercy pour un florilège de leur meilleurs moments de la semaine, on a donc marc, et vous deux :D

  14. MarieJo 8 novembre 2011 at 13:52

    bon ben pour verdasco ça sent un peu le sapin pour cette finale de CD… pas vu son match, mais il n’a absolument rien fait de très probant depuis des semaines pour mériter sa place dans l’équipe, on a l’impression, qu’il sait déjà qu’il ne jouera pas… enfin je peux me tromper.

    • William 8 novembre 2011 at 14:16

      Il jouait devant Costa en plus, et il n’avait pas l’air satisfait !

  15. MarieJo 8 novembre 2011 at 14:23

    bon le début de l’hérésie est en marche : la terre batue sera bleue à madrid l’an prochain : http://www.marca.com/2011/11/08/tenis/masters_1000/1320748728.html
    je déteste quand des histoires de pognon et d’image prennent le pas sur le côté sportif et la tradition :(

    • Antoine 8 novembre 2011 at 14:39

      Hérésie ! Tiriac au bucher ! J’espère que Nadal boucottera ce tournoi débile. Il avait dit qu’il était totalement contre. C’est vraiment n’importe quoi…On pourrait jouer avec des balles rouges aussi pendant qu’on y est..

    • Ulysse 8 novembre 2011 at 16:43

      Quel cynisme Marie-Jo !

    • Nath 8 novembre 2011 at 18:31

      « Error 404″. Même Marca veut plus l’afficher. Tiriac :x

  16. William 8 novembre 2011 at 14:28

    Llodra laisse un peu couler là : déjà 4 balles de set sauvées par Lopez, dont trois dans ce tie break !

    • Antoine 8 novembre 2011 at 14:41

      DAMNED ! 5 balles de set pour Llodra qui finit par perdre le set sur la première balle de set de Lopez !

    • MarieJo 8 novembre 2011 at 14:50

      adieu goat caché, vaches, cochons…

  17. Antoine 8 novembre 2011 at 14:54

    Il attend d’être mené 4-0 pour se remettre à jouer correctement. Cela risque d’être un peu tard mais sait on jamais. Après tout, il n’a plus qu’un break de retard..

    • Bapt 8 novembre 2011 at 14:57

      Surtout que Lopez joue franchement bien depuis quelques temps… 

  18. Antoine 8 novembre 2011 at 14:58

    5-2…Match plaisant à voir en tout cas; ils jouent presque de la même manière et vont au filet tout le temps..Superbe volée amortie de Lopez..

    • Bapt 8 novembre 2011 at 15:00

      oui mais je trouve que Llodra monte moins que l’année dernière. Et d’ailleurs il fait plus de fautes au filet que l’an dernier aussi. La faute à la surface ? Ou il est simplement dans une mauvaise période… 

      • William 8 novembre 2011 at 15:04

        Llodra surjouait l’année dernière. Un niveau superbe à voir mais qu’il n’avait jamais atteint avant et qu’il n’a jamais atteint depuis… C’était la semaine de sa vie, le match contre Soderling était génial, mais c’est fini.

        • Bapt 8 novembre 2011 at 15:09

          C’est vrai que ses matchs étaient jouissifs… J’en ai encore un souvenir ému.
          Et son passing dans la bande du filet contre Soderling sur balle de match m’a occasionné quelques nuits blanches. Surtout que dans l’état où était Monfils pour la finale, c’était jouable… 

  19. William 8 novembre 2011 at 15:02

    Ah mais il est évident que Llodra et Lopez ont la même mère : la trentaine, gauchers, serveurs-volleyeurs, bons voire très bons joueurs de double, piliers en Coupe Davis… Ce sont des frères !

  20. Bapt 8 novembre 2011 at 15:07

    En tout cas c’est bel et bien fini pour Llodra 7/6, 6/3… Il va perdre beaucoup beaucoup de points là… il va pointer à quelle place maintenant… 

  21. Antoine 8 novembre 2011 at 15:13

    Et voilà, terminé. Très bon match de Lopez. Suprerbe passing après le lob de Llodra qui lui donne la balle de match ! 350 points en moins pour Llodra qui va sortir du top 50.

    A propos de ce dernier, cela fait des mois qu’il n’arrive plus à servir. Evidemment, cela finit par être minant..

    Je viens de lire une interview de Caujolle, directeur du tournoi: l’indice de vitesse du court qui était de 48 l’année dernière, a été ramené à qq chose compris entre 41 et 42, proche de la vitesse du court à Londres. Cela fait une très grosse différence mais ce n’est pas pour cela que Llodra vient de perdre. Il joue moins bien qu’il y a un an. Certes, il était à son niveau max l’année dernière mais je l’ai déjà vu jouer à ce niveau à plusieurs reprises: contre Soderling a Montpellier trois semaines avant par exemple, en CD contre Verdasco aussi, ou encore sur herbe à Eastbourne. Mais là, il n’y est plus. J’ai l’impression qu’il se concentre surtout sur le double désormais. Il faut dire que cela lui rapporte plus..

    • Bapt 8 novembre 2011 at 15:54

      Sur ce match, Llodra a 51 % en première balle. Pour un serveur volleyeur qui n’a pas beaucoup d’atouts du fond du cours, c’est effectivement mortifère. Et puis le rebond plus haut ne devait pas trop l’aider. Lopez a bien joué avec quelques coups superbes mais n’a pas eu besoin de sortir le grand jeu pour gagner en deux sets.
      Llodra a 31 ans il me semble… il se dirige (au moins en simple) tranquillement vers la retraite… 

      • Antoine 8 novembre 2011 at 15:59

        Il doit encore être capable de faire une ou deux bonnes saisons. On ne peut pas dire qu’il se soit beaucoup fatigué dans sa carrière. Cela fait à peine deux ans qu’il fait quelques efforts. Jusque là, c’était le dilletante total, content de lui pour peu qu’il fasse un bon coup de temps à autre et qu’il gagnait tranquillement sa vie en double. Un véritable feignant..

  22. Antoine 8 novembre 2011 at 15:17

    Ils pourraient quand même terminer les matchs du premier tour avant de refaire jouer aussi sec Bennet contre Roddick alors qu’il a joué deux heures et demies hier !

    • William 8 novembre 2011 at 15:21

      Oui, pareil pour Verdasco qui avait joué hier, ainsi que pour Garcia-Lopez qui en plus tombe sur Tsonga ce soir…

  23. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 8 novembre 2011 at 15:20

    Au contraire, moi je trouve ça très bien le coup de la TB bleue à Madrid… Comme ça on est assuré que les espagnols n’auront pas un jour un tournoi du GC en lieu et place de RG…

    • Antoine 8 novembre 2011 at 15:28

      Effectivement, c’est une manière de voir les choses..

      Cela étant, je n’ai jamais cru que Madrid puisse un jour devenir un tournoi du GC. En fait, il y a deux tournois qui sont dans la catégorie intermédiares entre les M1000 et les GC: Miami et Indian Wells qui comptent un tour de plus que les autres M1000 et qui font jouer 96 joueurs. Le prize money est plus important et il ne serait pas illogque qu’ils rapportent un peu plus de points que les autres M1000. Il n’aurait pas été complètement absurde que l’un d’entre eux adopte le format GC à une époque ou l’on jouait en trois sets gagnants. Maintenant, c’est un peu tard et le tennis n’intéresse plus grand monde aux States de toute façon…

      Madrid n’a pas de légitimité: c’était un tournoi inddor jusqu’en 2008, depuis un tournoi sur terre battue et même plus ocre donc. Il ne vaut certainement pas plus que Monte Carlo ou Rome qui ont une belle histoire.

      Le seul intérêt du tournoi, ce sont les ramasseuses de balles qui ne savent pas ramasser, ni lancer des balles mais savent défiler sur un podium. Même les joueurs s’en sont plaint…

  24. Antoine 8 novembre 2011 at 15:55

    Roddick est vraiment devenu un limeur de fond de court mais un limeur qui fait beaucoup de fautes et dont la balle ne dépasse pas le carré de service. Pas sûr qu’il ne gagne pas ce match contre Bennet cependant. Ce n’est pas qu’il joue mieux que lui mais le natif de Bourg en Bresse est moins fringuant qu’hier et Roddick a visiblement décidé de le faire courrir le plus possible. C’est pas terrible en tour cas…

    ..et le temps de l’écrire, break Roddick..

  25. Antoine 8 novembre 2011 at 16:07

    ..et en dépit du fait que Roddick vient de faire son premier (!) coup droit gagnant du match, debreak Bennet ! 4-5 donc…Bennet a vivement intérêt à gagner ce premier set parce que physiquement il ne tiendra pas trois heures, c’est sûr..

    Et pan, il repaume son service aussi sec et premier set Roddick 6-4…

    C’est vraiment pas terrible comme niveau de jeu; je crois que je vais zapper sur Stan vs Isner..

  26. Antoine 8 novembre 2011 at 17:11

    Vraiment court physiquement Bennet et victoire en deux sest de Roddick 6-4 6-4..Il peut tranquillement aller regarder le match de Chardy contre la Murène demain. A moins que ce dernier ne dégoupille d’entrée, ce qui serait étonnant, Roddick va certainement passer un sale moment sur le court contre lui après demain. Même son service n’est pas terrible et il s’est fait breaker deux fois alors que Bennet au retour, ce n’est quand même pas le top. Le malheureux ressortissant du Nebraska a toutes les chances d’en prendre une bonne, comme la semaine dernière contre Roger, genre 6-2 6-3 pas plus…

    Pourtant, il n’est pas si vieux que cela Roddick, 29 ans, mais il a l’air sans vie, usé et sans idées. Il fait son boulot et rentre chez lui comme un cadre qui prend le RER en sortant de son bureau à la Défense. Il aimerait bien faire autre chose, sans doute, mais ne sais rien faire d’autre, alors il continue jusqu’à ce que Stefaniki lui dise qu’il ne gagne plus assez pour pouvoir le rémunérer et payer ses billets d’avion, que c’est fini, qu’il faut arrêter et songer à ouvrir un stand de hot dogs ou un truc comme cela…En plus, cette semaine à Paris va lui couter cher parce que sa femme est allé s’acheter des sacs et des verroteries..Il pleut et il voudra renter bien vite aux States pour ne pas rater la dinde de Thanksgiving. Cela tombe bien, il n’est pas qualifié pour le Master’s..

    • Djita 8 novembre 2011 at 17:23

      Ça c’est du lourd Antoine. En effet,il semble sans solutions. Je le plains vraiment.
      C’est parce qu’on joue en France en ce moment, que tu nous sors les « originaires de… »

    • MarieJo 8 novembre 2011 at 18:34

      ok que tu es dur avec Andy ! il ne mérite pas tant d’opprobre !
      pour info il porte toujours le deuil de son manager, perdre un ami c’est toujours dur à vivre.
      c’est sur que ces derniers mois, sa motivation est sans doute en berne, et qu’il a sans doute plus envie de rentrer au texas que de faire le malin au POPB avec bennet’.
      mais il fait le job quoi qu’il arrive, même si c’est pas toujours du très bon… là son boulot a été maché du fait que bennet était trop juste, c’est la vie.

  27. MarieJo 8 novembre 2011 at 18:28

    nous avons eu une coupure en raison d’une maintenance du serveur, suite à des problèmes internes à notre fournisseur.

    ça remarche vite fait :)

  28. William 8 novembre 2011 at 18:34

    Ce Bercy me semble très ouvert. Djoko pas au mieux, Nadal absent, Federer dans un bon rythme mais jamais à l’aise à Paris et pas fan du court central. Et j’ai peur que la surface ralentie ne l’avantage pas. Murray semble le favori par défaut mais avec lui on ne sait jamais. Bercy de nouveau promis à un outsider ? J’attends de voir jouer Tsonga mais ce sera peut-être lui…

    • Nath 8 novembre 2011 at 19:13

      Pourquoi pas une finale entre les anciens vainqueurs Tsonga et Berdych ? Même si le tableau de ce dernier ne paraît pas simple au premier abord :
      - Tipsa contre qui il a un mauvais H2H mais qui est possiblement victime de son excellente deuxième partie de saison.
      - Murray qu’il a battu 2 fois en 3 matches… les 2 premiers il y a longtemps et le 3° sur TB mais je ne donnerais pas Murray vainqueur d’avance : le soufflé a pu retomber depuis l’Asie.
      - Fed à qui il a posé des problèmes dernièrement.

      Bref s’il doit y avoir un finaliste surprise dans le bas du tableau, ce sera lui.

    • Colin 9 novembre 2011 at 10:04

      « Ce Bercy me semble très ouvert »

      Comme d’habitude !

      • Ulysse 9 novembre 2011 at 16:38

        Oui Bercy est vraiment une surface à part : l’indoor très ouvert.

  29. Antoine 8 novembre 2011 at 19:52

    Entre Stan et Isner, c’était du lourd et à la fin, Isner gagne au dernier tie break. La principale arme d’Isner est sa deuxième balle; c’est là qu’il fait vraiment mal…

    S’il était capable de fléchir un peu ses grandes guibolles de temps en temps, il serait vraiment meilleur. Son jeu est fluide et pour un joueur de grande taille, il se démerde bcp mieux que bcp d’autres..

    Je pense que le co-Goat a un potentiel de progression important. C’est vraiment un bon joueur mais il pourrait être bien meilleur qu’il ne l’est aujourd’hui. Un type qui pourrait faire partie du top 5 s’il travaillait ses points faibles… Il doit avoir un coach nul parce qu’il a toujours les mêmes défauts et les mêmes qualités qu’il y a deux ou trois ans, exceptée sa volée, bien meilleure. Le type doit monter beaucoup plus souvent vu sa deuxième balle. Y a personne pour lui dire ?

    Demain, Notrefils se fait éjecter par Lopez. Sûr !!

    • William 8 novembre 2011 at 20:00

      Monfils sorti par Lopez et Simon pas une menace pour Federer ? J’achète tes prédictions ! Et va pour le co-Goat en finale, prix de gros !

      • Antoine 8 novembre 2011 at 21:53

        Un seul match entre Lopez et Notrefils jusqu’à présent, à Jo-burg l’année dernière en demies finale et victoire de Lopez au tie break du 3ème set.

        Je l’ai trouvé en forme contre Llodra aujourd’hui. Fera mieux à son prochain match en renverra Notrefils à la maison.

        Lopez en deux sets !

  30. Nath 8 novembre 2011 at 20:21

    Ça ne vous frappe pas que dans un match opposant un Français à un Espagnol, ce soit le premier cité le plus bruyant ?

    • William 8 novembre 2011 at 20:26

      Ne me dis pas qu’en plus c’est l’Espagnol qui a un revers à une main…

      • Nath 8 novembre 2011 at 20:32

        Si si, je t’assure ! Et en plus c’est le Français qui mène :oops:

      • Nath 8 novembre 2011 at 20:34

        Houla, je viens de voir les stats du premier set : 1 point gagnant pour GGL :lol:

  31. karim 8 novembre 2011 at 21:55

    Antoine tu prends quoi en ce moment? Gaffe parce qu’il se murmure que les tests antidopages inopinés vont reprendre sur 15-LT.

    • Antoine 8 novembre 2011 at 21:59

      La même chose que Richie qui vient d’accomplir un véritable exploit sur son premier jeu de service: il vient en effet de le remporter tout en ayant commis trois double fautes ! Richie, victime de la sauvage pression du monde professionnel au moment de devoir jouer un match devant son public qui n’attend qu’une chose: qu’il en commette trois autres et que l’on puisse le lyncher façon Kadhafi..

      • Julie 8 novembre 2011 at 22:30

        QUOIIIII?

        il a fait 3 doubles sur son service???? Mais comment quon peut gagner un service avec 3 doubles fautes? Ce quil est fort mon minidou ;-)

    • MarieJo 8 novembre 2011 at 22:21

      je confirme, tout le monde passe au crash test du mini article en 30mn chrono sur le sujet du co-goat !

  32. Julie 8 novembre 2011 at 22:28

    rhooooo mon gasquoquinet je laime je l adore zavez vu ce CD et ce revers tout à l heure???

    tabarnak je devrais etre en train de faire de la micro moi au lieu de regarder le tennis…

  33. Julie 8 novembre 2011 at 22:31

    wouhouhouhouh

    zavez vu ce retour?? RICHIE! RICHIE! qui est la bas?

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis