Australian open 2012, Chapter VII : Antipodes… de départ

By  | 28 janvier 2012 | Filed under: Actualité

Ou « Les ouvreuses » et « Alienovak vs Prénadalator 3, pas de gluten contre 3 grammes dans la raquette ».

Il y a une génération maintenant, l’adolescent parisien que j’étais a connu ces petites salles miteuses des quartiers plutôt populaires de Paris où pour le prix d’un billet, vous pouviez voir deux films. D’une part une vraie petite bouse de série Z, un nanar façon Les tomates tueuses, ou un kitchissime film hong-kongais. Et d’autre part la bonne grosse production hollywoodienne, bourrée de pyrotechnique à défaut de faire dans la finesse de scénario.

Tout pareil, cette fois le Melbourne Majestic cinéma a choisi de faire précéder la série blockbuster du moment par un film mi-innovation conceptuelle sonore, mi-coquin pour ados solitaires.

Samedi à 9 heures, finale dames avec une WTA qui n’en finit pas de s’enfoncer dans la crise. D’ailleurs, la coïncidence est bienvenue : deux joueuses venues de l’ex-URSS qui illustrent bien la grisaille soviétique dans laquelle la WTA est plongée, définitivement on peut le craindre.

Ça va gueuler côté Sharapova. Ça va gueuler aussi mais un peu moins du côté d’Azarenka. Et en fermant les yeux, Onan pourra peut-être trouver une inspiration efficace. Et encore, il faudra qu’il ait envie.

Des filles qui cimentent leurs longues guiboles dans le sol pour frapper le plus fort possible droit devant. Who cares ?

Je ne regarderai pas. Mon prono : l’une des deux va bien finir par s’imposer dans ce qui prétend encore être du tennis. Combien de sets ? Plouf, plouf : deux sets à zéro pour Sharapova parce qu’elle crie plus fort et déconcentre donc plus son adversaire.

Côté messieurs, la logique implacable du classement est finalement respectée pour la troisième fois consécutive en Grand chelem. Le n°1 rencontre le n°2 en finale.  Novak contre Rafa.  Le Serbe reste même sur 6 victoires d’affilée et a pris un avantage consécutif sur l’Espagnol qui est devenu son challenger. Pourtant, la majorité des 15-lovers estime que le Serbe joue moins bien, est prenable, et va se faire manger par l’Espagnol puisque ce dernier a (encore une fois) battu Federer.

C’est oublier la théorie du triangle, dite théorie ciseaux-pierre-feuille.

Dire que Nadal va gagner parce qu’il a bien joué contre Federer c’est commettre, selon moi, un contre-sens. On sait tous pourquoi Nadal a battu Federer ou plutôt pourquoi Federer a perdu encore une fois contre Nadal.

Federer, outre un choix tactique complètement erroné, a un revers à une main que Nadal peut torturer avec son coup droit lifté de gaucher. Eh oui. Mais Novak Djokovic a le meilleur revers à deux mains du circuit et n’est pas gêné par le coup droit lifté de l’Espagnol.

Federer a mal retourné. Djokovic a le meilleur retour de service du circuit, comme Agassi en son temps. Et le service peu rapide de service de Nadal est un régal pour un relanceur de la qualité de Djokovic.

Djokovic a certes un jeu de fond de court un peu pauvre, hyper-standardisé de gauche-droite, mais ce jeu est ultra-rapide et il n’a pas de point faible du fond du court. Or comme Federer, Nadal a un point faible que le Serbe pourra exploiter dans toutes les positions : son revers qui est relativement faiblard et qu’il joue bombé mi-court dès qu’il est un peu sous pression.

Rafa risque de continuer de se prendre en pleine figure la même tactique qui lui a garanti tant de succès contre Roger. Novak va torturer son revers avant de l’achever par une attaque sur son coup droit. Rafa va forcer et commettre beaucoup plus de fautes que d’habitude.

La relative lenteur des conditions de jeu est-elle un avantage pour Rafa ? Pas sûr du tout quand on se souvient que c’est sur terre battue que Djokovic a obtenu ses victoires les plus nettes contre Nadal. Pour mémoire, lors du Master 1000 de Rome 2011, après une demi-finale remportée au finish contre Andy Murray (6/1 3/6 7/6), Djokovic avait dominé Nadal en finale en deux quasi-petits sets (6/4 6/4).

Nadal n’a pas de tactique de rechange parce pour décoder l’énigme que lui pose le jeu de Djokovic. Il a seulement envisagé de se donner les moyens de taper encore un peu plus fort, comme si c’était un déficit de puissance dont il souffrait contre Djokovic. Une seule échappatoire pour Nadal qui n’a de toute façon pas grand-chose lui permettant d’échapper à sa faiblesse relative en revers : essayer de briser Djokovic physiquement. C’est ce à quoi il était parvenu à l’US Open 2010. Eh oui, mais depuis l’US Open 2010, Djoko a bien appris la leçon : il s’est débarrassé du gluten, fait du caisson, et est capable comme Nadal d’aller faire deux séries de 1000 pompes sur une main après un match de 5 heures. On peut s’attendre à la même débauche effarante d’énergie que lors de leur dernier affrontement à Flushing Meadows.

Mon analyse est catégorique. Vous direz par vos réactions si elle est avec ou sans appel.

Sauf si Djokovic a une défaillance physique, les mêmes causes produiront les mêmes effets pour Nadal.  Je pense que le Serbe est suffisamment bien préparé et suivi par son équipe pour ne pas avoir de défaillance physique dimanche. Mon pronostic va vous choquer : Alienowak va bouffer Prénadalator en 3 sets. 3 sets serrés mais 3 sets.

About 

Tags:

501 Responses to Australian open 2012, Chapter VII : Antipodes… de départ

  1. Jérôme 29 janvier 2012 at 15:16

    Ce n’est plus tant du tennis que du physique et du mental, là.

  2. Babolat 29 janvier 2012 at 15:16

    Match de tarés quand même… dommage que le match nul n’existe pas.

    • Coach Kevinovitch 29 janvier 2012 at 15:23

      Les deux derniers sets sont bons, les trois premiers étaient moyens.

      Heureusement que Djokovic est fatigué de son jour de récupération en moins et que Murray avait fait bien plus que résisté pendant très longtemps. :mrgreen:

  3. antsiran23 29 janvier 2012 at 15:17

    Ce serait bien un match qui se termine comme le Isner/Mahut de Wimbledon !

  4. Sylvie 29 janvier 2012 at 15:17

    Je pense que Djoko va avoir du mal. Nadal ne baisse pas, sert super bien sur les points clés.

    • Bapt 29 janvier 2012 at 15:21

      oui car dans l’échange, Djoko est quand même supérieur.

    • Nath 29 janvier 2012 at 15:23

      Les deux ont du mal je trouve, c’est tellement serré…

  5. Julie 29 janvier 2012 at 15:18

    pourquoi qui me mettent la pub de roger juste la maintenant? :-( creve coeur

    ca me fait chier que rafa soit à 11, mais franchement la y a pas d autre mots a dire: vamos rafa!!!!

    Y a qqn pour djoko ici? j ai pas eu le temps de lire vos comms

    • antsiran23 29 janvier 2012 at 15:19

      Moi je suis pour Nole

    • Bapt 29 janvier 2012 at 15:21

      moi aussi mais modérément. Le combat de Rafa est assez attachant.

      • antsiran23 29 janvier 2012 at 15:22

        Il est le plus pathétique des 2

    • Jérôme 29 janvier 2012 at 15:22

      Moi je suis pour qu’à la fin du match, on offre aux 2 finalistes un vol direct pour Chatenay-Malabry.

      • Julie 29 janvier 2012 at 15:23

        pourquoi chatenay malabry???

        • Jérôme 29 janvier 2012 at 15:25

          il y a là un labo de réputation mondiale et qui ne laisse pas acheter son silence.

    • Julie 29 janvier 2012 at 15:23

      qui est le plus pathetique des deux?

      la, malgre toutes ses grimaces, nole a l air un tt petit peu au dessus non?

      • Jeanne 29 janvier 2012 at 15:24

        Oui il est plus menaçant sur le service adverse.

    • Coach Kevinovitch 29 janvier 2012 at 15:26

      Depuis quand il y a un aéroport à Châtenay-Malabry?

      Et puis des échantillons de contrôle antidopage sont des objets qui peuvent se perdre, comme nombre d’entre eux lors des JO de Beijing: http://www.lesdessousdusport.fr/pekin-2008-300-controles-anti-dopage-disparus-2058

  6. Sylvie 29 janvier 2012 at 15:23

    Comment ils arrivent à courir encore et à frapper aussi fort après 5h30 de match ?

  7. Jeanne 29 janvier 2012 at 15:23

    15/30 !

  8. Nath 29 janvier 2012 at 15:25

    Il s’en tire bien là Nadal, c’était pas le meilleur choix. 30 partout. Le temps que j’écrive, balle de break!

  9. Julie 29 janvier 2012 at 15:25

    ok, le NG donne plus de jus… La rafa depuis qqs points explose, je le vois pas tenir… break point

  10. Bapt 29 janvier 2012 at 15:25

    oui. il fatigue aussi Rafa… 

    • Sylvie 29 janvier 2012 at 15:26

      Heureusement !

  11. Bapt 29 janvier 2012 at 15:26

    il la sauve !

  12. Jérôme 29 janvier 2012 at 15:27

    Impressionnant le regard de Nadal. Il est ailleurs : il évolue dans sa bulle.

    • Sylvie 29 janvier 2012 at 15:30

      Les deux ont des regards de fous.

  13. Julie 29 janvier 2012 at 15:27

    ben putain… meme le « vamos » de rafa apres avoir sauve la balle de break est tout petit… g jamais vu ca… bien sauve ceci dit

  14. Bapt 29 janvier 2012 at 15:27

    une nouvelle a priori

  15. Coach Kevinovitch 29 janvier 2012 at 15:27

    Nouvelle balle de break pour Djoko qui semble mieux physiquement.

  16. Bapt 29 janvier 2012 at 15:28

    ouh le break… 

  17. Julie 29 janvier 2012 at 15:28

    …. j aurais pas cru, mais je suis triste…

  18. Jeanne 29 janvier 2012 at 15:28

    Break ! Prévisible depuis la remontée de Djoko.

    • Bapt 29 janvier 2012 at 15:29

      prévisible ? Faut pas exagérer !

    • Jeanne 29 janvier 2012 at 15:30

      C’était à chaque fois lui qui se montrait le plus menaçant sur le service adverse. Nadal était tout le temps en position de sauvetage

      • Bapt 29 janvier 2012 at 15:31

        oui c’est vrai mais il a eu 0/40 au quatrième set et l’a perdu ! Avec Rafa rien n’est jamais fini.

      • Jeanne 29 janvier 2012 at 15:32

        Nadal me semble KO. Son adversaire est plus fort physiquement (pas de beaucoup mais cela suffit)

        • Jérôme 29 janvier 2012 at 15:35

          Non, pas physiquement, mais plus solide et plus percutant dans son jeu.

  19. Sylvie 29 janvier 2012 at 15:29

    Break Djoko mais rien n’est fait à mon avis. On n’est plus à un rebondissement près.

    • Bapt 29 janvier 2012 at 15:30

      Tout à fait car Djoko se sert pas très bien et Rafa va tout mais alors tout donner dans quelques instants… 

  20. Babolat 29 janvier 2012 at 15:29

    Il a des tics nerveux Pascal Maria ou il a repéré une fille dans les tribunes ? Il arrête pas de faire des clins d’oeil… ^^

    • Coach Kevinovitch 29 janvier 2012 at 15:34

      Il doit avoir beaucoup de flashes sur lui!

  21. Pat 29 janvier 2012 at 15:30

    Le dernier jeu ou un hold-up de plus de Nadal qui aurait pu être dehors en 4 sets ?

  22. Jérôme 29 janvier 2012 at 15:30

    Et voilà. Comme Karim l’avait redouté, même en étant fatigué et en évoluant sur courant alternatif, Djokovic gagne quand même. Il faut dire qu’il a davantage fait le jeu et que son jeu représente un meilleur compromis solidité/percussion que Nadal sur la plupart des surfaces.

    • Bapt 29 janvier 2012 at 15:34

      rafa remet tout ! C’est pas fini !

  23. Julie 29 janvier 2012 at 15:33

    bon ben y a pas que contre roger que tout revient tt le temps… j ai l impression d avoir vu ce point tant de fois

    30 30 vamos!!!!

  24. Jérôme 29 janvier 2012 at 15:33

    Super-intelligent le lob de Nadal qui pousse Djokovic à rater son smash.

  25. Jérôme 29 janvier 2012 at 15:34

    Break-back point !!!!

  26. Nath 29 janvier 2012 at 15:35

    Nadal qui réussit à allonger pour avoir une balle de débreak.

  27. Julie 29 janvier 2012 at 15:35

    « this is not just the longuest match, this is heroism » oui…

  28. Jérôme 29 janvier 2012 at 15:37

    Match point ! Djokovic en appelle au ciel.

  29. Jeanne 29 janvier 2012 at 15:37

    C’est fait ! Renversant !

  30. Bapt 29 janvier 2012 at 15:38

    fini ! Franchement chapeau bas !

  31. Bapt 29 janvier 2012 at 15:38

    C’est quand même un très grand champion (même si je n’aime pas trop son jeu).

    • Jeanne 29 janvier 2012 at 15:39

      Oui franchement énorme !!

  32. Nath 29 janvier 2012 at 15:39

    Beurk, quelqu’un veut pas l’assomer ?

    • Julie 29 janvier 2012 at 15:48

      de toute facon le plus beau c est rafa

      • Nath 29 janvier 2012 at 15:51

        Heu, des deux tu veux dire j’espère ?

  33. Julie 29 janvier 2012 at 15:39

    non mais c est quoi ce beauf tout nu qui se prend pour rambo?????? Comparez avec rafa qui gagne wimby 2008… Et avec roger mister la class evidemment

    • Nath 29 janvier 2012 at 15:43

      J’ai cru qu ses yauex allaient sortir de leurs orbites, qu’il allait se décrocher la machoire…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis