Le saviez-vous ?, acte III

By  | 13 mars 2012 | Filed under: Insolite

Comment faire ? C’est vraiment une bonne question… Comment faire pour étonner, surprendre, apprendre encore quelque chose à ces fous de 15lovers. Je joue au tennis depuis que j’ai 8 ans mais je n’arrive pas à la cheville des pros de l’analyse technique, de l’analyse tactique, de l’analyse statistique qui roulent leur bosse sur ce site… Je ne peux pas m’aventurer là-dedans… Alors comment faire ? Allez, je vais faire ce que je sais faire le mieux : raconter des histoires.
Depuis très longtemps je traine (trop) souvent sur internet à lire tout et n’importe quoi qui concerne notre sport favori. J’y ai trouvé des histoires drôles, dramatiques, incongrues, stupéfiantes et la plupart du temps bouleversantes. Ce sont ces histoires que je vais essayer de partager avec vous dans cet article.

Commençons par cette anecdote surprenante qui concerne la WTA (eh oui, ça se peut bande de galopins médisants) et en particulier une joueuse : Evonne Goolagong, Australienne de son état et vainqueur en tout de 14 titres du Grand chelem, dont 7 en simple (4 Open d’Australie, 1 Roland-Garros, 2 Wimbledon). Comme vous le savez peut-être, le classement des dames par ordinateur a fait son apparition en novembre 1975. Chris Evert a été la première numéro 1 de ce classement et ce pendant 166 semaines, jusqu’en juillet 1978, date à laquelle Martina Navratilova parvint à lui piquer la place. Enfin, ça, c’était la version officielle, jusqu’à un certain jour de décembre 2007. En effet, après avoir trouvé des nouveaux documents non pris en compte (bravo les archivistes…), et après recalcul, il s’est avéré que la brave Evonne avait réussi à chiper la première place mondiale pendant deux semaines à Chris Evert. Elle fut donc intronisée N° 1 mondiale avec plus de 30 ans de retard…

Maintenant, remontons un peu plus le temps pour arriver en 1881, au jour de la toute première finale du double messieurs de l’US National Championship (ancêtre de l’US Open donc…). Un des participants de cette finale est un Américain que nous connaissons tous, mais dont personne n’imagine qu’il participa à cette finale, et même mieux, qu’il la remporta au coté de Clarence Clark. Il s’agit de l’ingénieur Frederick Winslow Taylor, connu mondialement de nos jours, principalement pour son travail sur l’organisation scientifique du travail, que tout étudiant de seconde connaît sous le nom de taylorisme.

Avançons maintenant de 100 ans et retrouvons-nous à Roland-Garros, en 1982, pour suivre un match du double messieurs opposant la paire Nastase/Tiriac à la paire Panatta/Bertolucci. Nous connaissons tous Nastase pour ses facéties et ce jour-là, il sortit de son chapeau un nouveau mauvais tour dont il avait le secret. Connaissant l’extrême superstition de son collègue Adriano Panatta, peu avant le match, il confie 500 francs à un garçon de vestiaire pour qu’il aille lui acheter un chat noir. Aussitôt dit, aussitôt fait et c’est avec un joli chat noir caché dans son sac qu’Ilie rentre sur le court. Et après l’échauffement, juste avant de commencer le match, le Roumain prétexte un changement de raquette pour faire sortir du sac le pauvre matou affolé qui aussitôt se précipite en direction de l’équipe italienne. Adriano Panatta va perdre tous ses moyens devant l’apparition de ce symbole de malchance et les Roumains vont gagner le match facilement. L’histoire ne dit pas ce qu’est devenu le chat mais j’espère qu’il fut bien récompensé.

Si un prix du plus grand joueur imposteur existait, Christian Boussus ne serait pas loin, à mon sens, de décrocher la timbale, bien qu’il n’y soit pas pour grand-chose le pauvre… En effet, a priori, difficile de croire que ce modeste joueur français a remporté à quatre reprises la Coupe Davis. Mais attendez voir… ces victoires remontent un peu on dirait… plus exactement au début des années 1930… 4 victoires consécutives dans cette épreuve de 1929 à 1932… ça me dit quelque chose… mais oui, bien sûr, c’était la grande époque des Mousquetaires (les vrais hein, pas ceux en carton… enfin bref) ! Mais alors qu’est-ce qu’il vient faire là-dedans ce bon vieux Christian ? Vous l’aurez deviné par vous-même : Christian Boussus, parfois appelé le 5e Mousquetaire, a eu la chance (ou la malchance) d’être appelé en équipe de France pendant 4 ans aux cotés de Cochet, Brugnon, Borotra et Lacoste. Il passa donc 4 ans sur le banc des remplaçants, ne jouant aucun match mais gravant son nom sur le prestigieux trophée à 4 reprises. A sa décharge, je tiens quand même à signaler que ce n’était pas tout à fait un imposteur : il a à son actif une finale à Roland-Garros et une demie à Wimbledon entre autres. C’était peut-être la cinquième roue du carrosse à son époque mais il fait quand même mieux que les pseudo-mousquetaires qui sévissent actuellement…

Pour finir, une des histoires qui m’a le plus touchée, une de ces histoires dont on dirait que ce n’est pas possible, on ne voit ça qu’au cinéma : l’histoire du destin croisé de Richard Williams et Karl Behr. Ces deux joueurs de tennis ont écumé le circuit dans les années 1910-1920 et leur principale confrontation a eu lieu en quarts de finale de l’US National Championship en 1914. La petite histoire retiendra que ce fut Williams qui sortit vainqueur de cette confrontation et qu’il alla même remporter par la suite le tournoi. Mais la grande histoire, elle, retiendra avant tout que ce match opposa deux miraculés.

En effet, le 14 avril 1912, Williams et Behr étaient tous les deux passagers sur la traversée inauguratrice du fleuron de la marine britannique,  le RMS Titanic. Ils ne se connaissaient pas mais étaient quand même tous les deux passagers de première classe. Et tous les deux n’avaient pas du tout prévu de prendre ce bateau. Behr, avocat de son état, poursuivait les faveurs d’une jeune demoiselle, Helen Newsom, mais les parents de celle-ci ne voyaient pas vraiment d’un bon œil cette possible union. Ils avaient donc décidé de partir avec leur fille en voyage sur le Titanic pour s’éloigner de cet encombrant avocat américain. C’était sans compter sur la persévérance de Behr qui réussit à acheter à la dernière minute un billet sur la même traversée que la famille Newsom.

Richard Williams quant à lui, se trouvait sur ce bateau également par hasard : à 21 ans, après avoir passé sa jeunesse avec son père en Europe, il était temps pour lui de rentrer aux Etats-Unis où il devait poursuivre ses études à la très fameuse université d’Harvard. Seulement, ce voyage retour avait dû être différé car le jeune homme avait attrapé la rougeole. Il voyageait sur le Titanic avec son père, Charles (à propos de Charles, même le plus fou des scénaristes d’Hollywood n’aurait pas osé écrire ce détail sur cette histoire, mais la vraie vie, oui : Charles donc, avait déjà été victime d’un naufrage en 1880, sur le navire Arizona. A bien y réfléchir, je me demande si le pauvre Charles a jamais réussi à terminer normalement un voyage en bateau…).

Durant la nuit du naufrage du Titanic, Behr s’en sortit assez facilement. En tant que passager de première, il bénéficia, avec toute la famille de sa dulcinée, d’un accès prioritaire aux canots de sauvetage. Mais il raconta par la suite qu’il fut très étonné quand on lui permit de monter à bord de ces canots alors que bien des femmes et des enfants restaient encore à bord (mouais, étonné mais il embarqua quand même le gredin…). Pour Richard Williams, ce fut un peu plus coton : à lui, on refusa l’accès aux canots de sauvetage car la priorité était effectivement donnée aux femmes et aux enfants. Les Williams père et fils furent donc refoulés et au moment où le bateau s’enfonçait vraiment dans l’eau, Charles fut tué par la chute d’une des cheminées. Alors que le bateau s’inclinait de plus en plus, Richard décida que le plus sûr était de se jeter à l’eau, ce qu’il fit avant que le bateau ne coule complètement. Il réussit à nager vers une chaloupe malgré l’eau glacée et contrairement à un Jack Dawson moyen, il fut repêché juste avant de mourir d’hypothermie.

Il était malgré tout bien amoché, à tel point qu’un médecin du Carpathia, un des navires qui a récupéré les naufragés, préconisa l’amputation immédiate des deux jambes. Williams refusa tout net et bien lui en a pris car quelques années plus tard, il allait marquer de son empreinte le tennis US, remportant donc l’US Open en 1914 et récidivant en 1916. Il remporta également 5 Coupes Davis en tant que joueur puis capitaine. Behr quant à lui ne réussit pas une aussi belle carrière que son compagnon de naufrage, mais fut cependant régulièrement parmi les 10 meilleurs joueurs mondiaux avant le naufrage, et joua également une rencontre de coupe Davis dans la même équipe que Williams en 1915. Williams entra au Hall of Fame en 1957 et Behr l’y rejoignit à titre posthume en 1969.

About 

Disparu des radars en 2013 à cause de cela... Mais de retour dès 2014 et ça va chier !

http://ilvafalloirsebattremonsieur.over-blog.com/

Tags:

676 Responses to Le saviez-vous ?, acte III

  1. karim 17 mars 2012 at 1 h 11 min

    Je ne vais pas faire avancer le monde mais hier à la salle y’a un gars qui m’a dit qu’il a 24 ans et 1/2!!!! Ça doit être le type le plus vieux du monde à avoir une 1/2 dans son âge.

    Il était sous tranxene delpo? FED apparemment à clairement envoyé dru mais si c’est pour se faire détrousser par ce tocard de nadal demain c’était pas la peine!!!

    Ceci diiiiiiiiiiiit plusieurs d’entre vous ont remarqué la résurrection miraculeuse de Roger mais y’a que djoko qui se dope!!!!!!!

    • Alexis 17 mars 2012 at 1 h 13 min

      Farpaitement!

    • Babolat 17 mars 2012 at 1 h 15 min

      Ouais mais Roger il fait de beaux coups comme Armstrong et Contador. Djoko, lui, ne gagne des matchs qu’en s’appuyant sur sa résistance physique (oeuf).

    • Quentin 17 mars 2012 at 1 h 15 min

      http://www.15-lovetennis.com/?p=15448&cpage=1#comment-108905

      Novak lui a prêté son oeuf!

      Je te rejoins sur ta planète paumée demain, je ne veux pas voir ça!

      • Quentin 17 mars 2012 at 1 h 20 min

        Celà dit il avait juste attrapé un petit virus, pas la gastro qui sévit. En 48h les derniers symptômes peuvent disparaître.
        Et vu la rapidité du match et la nullité de Del Potro il n’a pas dû beaucoup puiser dans ses réserves. C’est pas un match de 5h avec des échanges de 40 coups

    • Coach Kevinovitch 17 mars 2012 at 1 h 16 min

      Mais ils sont TOUS dopés parmi le gotha du gotha du tennis actuel, c’est juste le degré de dopage qui varie…un peu.

      Bon, Nadal a breaké, il faut terminer ce match rapidement, Nalbandian a un très beau jeu, a bien joué au premier set mais on a des affaires à régler.

      • Quentin 17 mars 2012 at 1 h 42 min

        Entre le tous dopés et le tous propres, il y a un juste milieu non?

      • Coach Kevinovitch 17 mars 2012 at 1 h 57 min

        Tous dopés PARMI LE GOTHA DU GOTHA est différent de tous dopés ou tous propres.

      • Quentin 17 mars 2012 at 2 h 00 min

        Quand je disais tous dopés, c’était pour dire tout le top 10 dopé, puisque je me souviens que tu avais déjà dit ça.
        Je ne vois pas les choses comme ça, mon côté bisnounours ;)

      • Coach Kevinovitch 17 mars 2012 at 2 h 28 min

        Le tennis est un sport professionnel très populaire qui génère beaucoup d’argent donc en étant provocateur, je dirais que le top 10 est dopé sans avoir besoin de preuve irréfutable que le milieu se gardera bien de divulguer pour ne pas tuer la poule aux oeufs d’or de toute manière.

  2. Babolat 17 mars 2012 at 1 h 11 min

    Break d’entrée du taureau. Die Möhren sind gekocht comme disait Goethe.

  3. Antoine 17 mars 2012 at 1 h 13 min

    Break d’entrée..Pas une bonne nouvelle pour Nalby…

    Bon, il aura gagné le premier set un peu contre le cours du match grâce à bcp d’erreurs de Nadal au pire moment mais cela va s’arrêter là…Nadal ne fait plus de fautes depuis un moment et va tranquillement gagner ce troisième set…

    On aura donc un classico demain…Sur ce, je vais me coucher..Si demain matin, je lis que Nalby a gagné ce match, je casse mon ordi et vous n’entendrez plus parler de moi avant un moment..Bonne nuit !

  4. Sylvie 17 mars 2012 at 1 h 14 min

    Bon, je vais me coucher aussi. Nalby pourra avoir des regrets car il était au-dessus dans tout le 2e set. Mais voilà, il faut gagner les points qui comptent et à ça Nadal est le plus fort. Maintenant ça va aller vite, l’Argentin n’y est plus. Il fallait achever le taureau quand il était dans le doute. Une fois qu’il a repris l’ascendant, à l’heure actuelle, seul un Djokovic peut inverser la tendance.

  5. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 20 min

    Bien joué Nalb’ il était pas tout fait ce jeu pour rester dans la partie…

  6. Julie 17 mars 2012 at 1 h 23 min

    eh oh!

    Nalbandian a sauve deux balles de break quand meme!

    BOn je n y crois plus du tout mais quand meme nadal n est pas au mieux, il a encore fait 2-3 fautes inhabituelles a l instant

    en gros tout ca pour dire qu il y a les « machin est en forme a tel moment de la saison, machin n est pas en forme pq c est son tournoi de reprise, ou si pq il est frais » et c est bien sur tres vrai, mais il y a aussi un enorme variation de reussite au jour le jour, cf fed d auj et d il y a deux jours (et en general pour fed c est tres courant) nadal d hier et d auj… COmment juguler pour unnjoueur ce « comment eviter de jouer tout seul comme une burne demain? »

    pas evident

    heureusement que je suis derriere mon ecran

  7. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 23 min

    M’enfin il joue aussi super bien Nadal : vous avez vu les 2 premiers points de son jeu de service?

    • NTifi 17 mars 2012 at 1 h 28 min

      Tu rigoles là ? Il a fait beaucoup de fautes aujourd’hui, et pas des fautes provoquées.

    • Alexis 17 mars 2012 at 1 h 36 min

      OK au premier set et dans une partie du second, mais dès que la cloche a sonné « money time! », c’est à dire à 5/4 contre lui, il n’a pas raté un seul point qui compte… c’est bien là l’essentiel, puisque le but est de gagner.

    • Alexis 17 mars 2012 at 1 h 59 min

      D’ailleurs tu vois il a fini par gagner.

  8. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 24 min

    Et cette première volée gagnante sur passing dans les pieds? Hm?

  9. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 26 min

    Je pense que les carottes sont encore al dente, dans la mesure où Nal’ (oui il perd du poids à courir comme ça) à l’air encore en forme, et où maintenant il n’a plus rien à perdre…

    • Julie 17 mars 2012 at 1 h 30 min

      aaaaaaaaaaaaaaaaaa

      so closeeeee

      c rageant

      mention speciale pour ton post

  10. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 32 min

    Actuellement Nadal est en feu.

  11. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 34 min

    Na’ a beau se démener, Nadal est intouchable et ça fait 5/2 et accessoirement du très beau tennis.

  12. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 39 min

    Mais purée (Julie) ce service volée!

    • Julie 17 mars 2012 at 1 h 41 min

      puree mmmm

      j ai ecrit a mon meilleur pote « nadal vient de faire une vollee a la edberg »

      et je pese mes mots

      n empeche break

      incroyable

    • Alexis 17 mars 2012 at 1 h 43 min

      Ah alors toi aussi tu trouves que son jeu à la volée c’est pas de la roupie de sansonnet. Tu m’en vois fort aise.

  13. Julie 17 mars 2012 at 1 h 40 min

    ce match est fou

    oui nadal est en feu

    nalbandian aussi

    les carottes en fremissent de plaisir

    break point nalbandian

  14. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 41 min

    Et balle de break N’, qui conclut un échange tout en rythme et en toucher. Miam!
    Break le temps de finir le post. Mais bon il en reste un alors…

  15. Julie 17 mars 2012 at 1 h 42 min

    orgasme nalbandien

    incroyable

  16. Quentin 17 mars 2012 at 1 h 46 min

    Nalbandian qui revient de 5-2 à 5-4, le tout en sauvant une balle de match. Courageux le garçon!

  17. Julie 17 mars 2012 at 1 h 46 min

    ce match est fou

    balle de match sauvee: check

    debreak quand nadal sert pour le match: check

    une deuxieme fois…?

    Et nadal c pas de la mentalo en ce moment…

    Oui pas de la roupie de sansonet si tu veux, c est admirable en tout cas vive les carottes argentino espagnoles

  18. Quentin 17 mars 2012 at 1 h 47 min

    Nadal a des volée incroyable, quel dommage qu’il n’en fasse pas contre Djoko!

  19. Julie 17 mars 2012 at 1 h 47 min

    well well well retour!!! 0-15!

    Vamos argentinaaaaaa

  20. Julie 17 mars 2012 at 1 h 48 min

    nalbandian fait un retour INCROYABLE mais n en profite pas assez pour faire punitioon derriere

    neanmoins nadal craque

    0-300000

  21. Julie 17 mars 2012 at 1 h 49 min

    ce pointtttttttt

    genre 20 000 echanges trop beaux de part et d autres et finalement nalbandian craque 15-30

    ah non 22 on me dit tt de meme

  22. Julie 17 mars 2012 at 1 h 50 min

    ALLEZZZZZZZZZZZZZ

    JE hurle tte seule comme une debile dans mon office

  23. Julie 17 mars 2012 at 1 h 51 min

    PUTAINNNNNN

    CA FAIT TROIS FOISSSSS sur des moments importants qu ilr ate cette amortie de merde!!!!!

    Allez encore une balle de break je me meurs

  24. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 51 min

    Bon il peut égaliser à 5 5 avec feu sacré tant qu’il n’a plus rien à perdre. Si par extraordinaire cela se produisait, je prédis une grosse cagade barodépendante et un 7 5 pour Nadal.
    Prémices à l’heure actuelle, puisque menant 30 0 et dominant à l’échange, il fait une vilaine fiente dans le bas du filet au lieu de mener 40 0. Puis foirade de Nadal 15 40, puis refiente de ‘ au lieu de gagner le jeu…

    • Nath 17 mars 2012 at 11 h 13 min

      Attention, s’il continue de maigrir on ne va plus le voir !

    • Alexis 17 mars 2012 at 14 h 25 min

      Heureusement le match s’est arrêté juste à temps!

  25. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 53 min

    ah pas bon ça de 15 40 à av Nadal : balle de match!

  26. Alexis 17 mars 2012 at 1 h 54 min

    Et quelle balle de match! Bravo pour le spectacle! C’est à mon sens l’opposition de style idéale…

  27. Julie 17 mars 2012 at 1 h 55 min

    ben putain

    je n ai plus de souffle

    j etais pour nalbandian mais nadal a ete fabuleux, et la balle de match eglement, fabuleuse

    hommage enorme pour nalbandian, sans ces 3 amorties ratees…

    et demain… demain….

    • Alexis 17 mars 2012 at 1 h 58 min

      C’est vraiment autre chose que les confrontations avec Djoko…

    • Julie 17 mars 2012 at 2 h 03 min

      oui, comme quoi la purge c est djoko! A bat djoko! (et a bat les federer nadal ou federer mais ca c est ermine hop hop hop et ca commence demain, fedou est sur une super pente et ca pas pq il a fichu deux coups droits sur 3 dans le filet a l OA pq mauvais jour que son niveau moyen est mauvais vous allez voir ce que vous allez voir demain)

      n empeche si ca passe en premier ca fait torp chier ou je sacrifie tous mes plans ou je sacrifie le match argh

  28. Quentin 17 mars 2012 at 1 h 57 min

    30 W et 39 UE pour Nadal mais 16/20 au filet
    23 W et 39 UE pour Nalbandian

  29. NTifi 17 mars 2012 at 2 h 00 min

    Bravo aux 2 ils nous ont offert un sacré match. Nalbandian est encore très bon, j’aurais pas cru ça de lui.

    Mais bon Nadal est solide, très solide dans les moments importants.

    Il a intérêt à jouer mieux que ça face à Federer demain sinon il passe à la casserole, cela a suffit face à l’Argentin mais pas demain.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis