Wimbledon’s semis : brelan d’as chez les garçons, jeunes pousses contre vieille branche chez les filles

By  | 5 juillet 2012 | Filed under: Actualité

Demi-finales femmes

Victoria Azarenka (2) vs Serena Williams (6)

Azarenka, quasi-assurée de retrouver la première place mondiale avec le faux pas de Sharapova contre Sabine Lisicki (il faudrait qu’elle perde ce match et que Radwanska gagne le tournoi pour rester seconde), retrouve le rythme de son début de saison parfait après une saison sur terre battue plus difficile. Son jeu en cadence avait été arrêté en trois manches l’an dernier par Kvitova à ce même stade de la compétition. Serena Williams, vainqueur cette saison à Charleston et Madrid, mais tombée au premier tour à Roland-Garros, se dressera sur la route de sa première finale à Wimbledon. Son parcours plus chaotique (victoire 9-7 au troisième set face à Peng au troisième tour et 7-5 contre Shvedova en huitièmes) pourrait laisser penser qu’Azarenka, qui n’a pas perdu un set, est largement favorite. Mais Serena a sorti en quart un match très solide face à Kvitova (victoire 6-3 7-5) et semble sur une pente ascendante.

Face à face : 7-1 pour Williams

Pronostic : Serena en 2 sets.

Agneska Radwanska (3) vs Angelique Kerber (8)

Radwanska avait accédé au troisième rang mondial sans jamais avoir atteint le dernier carré d’un Grand chelem. C’est désormais chose faite, malgré sa fébrilité en quarts de finale contre Maria Kirilenko et une victoire (7-5 4-6 7-5) acquise en dépit d’un attentisme digne de la Wozniacki des grandes heures. Face à elle, Angélique Kerber, qui avait atteint les demi-finales de l’US Open l’an dernier à la surprise générale, a montré que ce coup d’éclat n’était pas isolé et éclot véritablement cette saison. La gauchère allemande qui appartient à cette fastueuse génération (Petkovic, Lisicki, Goerges…) est aujourd’hui solidement installée dans le Top 10 et montre de réelles aptitudes sur gazon avec une finale à Eastbourne il  y a dix jours et une demi-finale ici à Wimbledon. Moins puissante que ses compatriotes, elle compense par une bonne utilisation de la géométrie du terrain et un jeu de contre efficace sur cette surface. Les deux joueuses joueront donc pour une première finale en Grand chelem et, si l’expérience plus grande de Radwanska devrait constituer un atout précieux, le duel devrait être serré.

Face à face : 2-2

Pronostic : Radwanska en 3 sets.

Demi-finales hommes

Novak Djokovic (1) vs Roger Federer (3)

C’est le duel que tout le monde attendait depuis la sortie du tableau, et encore plus depuis la sortie de route prématurée de Rafael Nadal au deuxième tour. Ce match, considéré par beaucoup comme la finale avant l’heure, est sans doute l’un des plus importants de l’année au vu des enjeux qu’il implique. A ma gauche, Novak Djokovic, numéro un mondial, vainqueur en Australie et champion en titre, auteur d’un début de tournoi très probant malgré un set abandonné face à un mérou vieillissant. Service, retour, déplacement… Tous les feux sont au vert même s’il n’a pas eu à affronter de grosse tête de série, la faute à un Letton fou qui avait décidé par un beau lundi de juin de jouer son seul bon match de l’année. A ma droite, sa Majesté Roger VI, comme le nombre de victoires du Suisse à Wimbledon. Mais sa dernière victoire commence à dater (2009) et il n’avait pas dépassé les quarts de finale depuis trois ans avant sa victoire de mercredi contre Youzhny. Dans le jeu, Federer s’est montré tour à tour prometteur (victoires aisées sur ses deux premiers tours), dépassé (le couperet est passé très près contre Benneteau), blessé en huitièmes puis en contrôle face à un Russe bien pâle et dont le jeu tout en variations ne l’a jamais gêné de toute façon. Dans quel état son dos et sa première balle seront-ils vendredi face au meilleur relanceur du circuit ? Seul Federer peut répondre…

Ce match constituera le premier affrontement entre les deux hommes sur gazon, une surface censée favoriser le Suisse. Mais au vu de ce que les deux hommes ont montré sur la quinzaine, une victoire de Federer semble relever du vœu pieu. Pourtant que l’occasion serait belle ! Battre le Serbe pour la première dois depuis un an, se retrouver à un match de la première place mondiale, gagner Wimbledon une septième fois et rejoindre Sampras pour mieux le dépasser au nombre de semaines en tant que numéro un mondial, jouer une nouvelle finale de Grand chelem après plus d’un an de sevrage… Voilà les principaux enjeux qui pèseront sur cette partie côté suisse quand Djokovic, avec une victoire, serait quasi-assuré de conserver sa mainmise sur le circuit et de montrer un peu plus qu’il n’y a qu’un seul patron, certes moins dominateur que l’an dernier : lui.

Face à face : 14-12 pour Federer.

Pronostic : 4 sets pour Federer sans le toit, 4 sets pour Djokovic avec le toit.

Andy Murray (4) vs Jo-Wilfried Tsonga (5)

Murray avait le tableau théorique le plus difficile et a laissé des plumes en cours de route (un set face à Karlovic), avant un marathon de presque quatre heures contre David Ferrer en quarts de finale. Il ne joue pas bien, demeure toujours aussi attentiste, mais est encore là. On notera toutefois un mental solide, en témoigne le gain du tie-break du quatrième set contre le Croate et l’Espagnol avec une excellente qualité de première balle. Murray a l’immense chance de ne pas à avoir à affronter Nadal qui lui avait barré la route de la finale ces deux dernières années, mais Tsonga qui lui pose moins de problèmes. Le Français a pour sa part bénéficié d’un tableau clément, avec pour principaux adversaires Mardy Fish de retour à un excellent niveau après son alerte cardiaque du printemps, et Kohlschreiber qui atteignait à vingt-huit ans son premier quart en Grand chelem. Il joue pour l’instant moins bien que l’an dernier mais peut toujours s’appuyer sur son service et son coup droit en même temps que sur une sorte de tranquillité : pour la quatrième fois de sa carrière, il atteint les demi-finales d’un Grand chelem et on le sent détendu à l’idée de tenter de se qualifier pour sa deuxième finale. S’il a perdu deux fois face à Murray sur herbe, leurs confrontations ont à chaque fois été serrées et il possède le punch qui faisait défaut à Ferrer pour mettre à mal la défense de l’Ecossais. Il faudra toutefois compter sur un grand jour au service mais l’obstacle paraît moins haut que celui de l’an dernier. A Tsonga d’en profiter pour égaler les deux finales de Cédric Pioline, dont une sur ce même Centre Court…

Face à face : 5-1 pour Murray

Pronostic : 4 sets serrés pour Tsonga qui ne flanchera pas au moment de servir pour mener deux sets à zéro…

About 

Tags:

555 Responses to Wimbledon’s semis : brelan d’as chez les garçons, jeunes pousses contre vieille branche chez les filles

  1. John 6 juillet 2012 at 19:47

    6-5, 0-30, sur le service de Tsonga…

  2. Bapt 6 juillet 2012 at 19:50

    Bon ben c’est à Doudou de faire tout le boulot dans deux jours… Sinon je pense qu’on ferme le site ! (à moins que désormais on n’écrive plus que dans la langue de Shakespeare)

  3. Oluive 6 juillet 2012 at 19:50

    Bon voilà, it’s over.
    Dommage cette BB à 30/40 4 partout.
    Mais le scot a été globalement meilleur.

    Dimanche, Federer aura donc en plus l’occasion d’égaliser son H2H avec Murray…

  4. Clément 6 juillet 2012 at 19:50

    Cette balle de match gag.
    Alala, Jo a eu une pelletées d’occasion, c’est dommage. Mais le meilleur l’a emporté.

  5. Pierre 6 juillet 2012 at 19:51

    Faudrait pas que Murray nous la joue comme Noah en 83, genre je suis porté par tout un peuple et cela me transcende…. J’ai pas aimé l’air habité qu’il a eu après avoir gagné.

    • Nath 6 juillet 2012 at 19:57

      :lol:

  6. Sylvie 6 juillet 2012 at 19:51

    Murray plus régulier. Tsonga n’était pas si loin mais trop de fautes à la fin. Finale inédite à Londres. Attention à Murray qui ne sera pas favori mais capable de réussir l’exploit. Federer sera surmotivé mais s’il le fait douter c’est possible.

  7. Evans 6 juillet 2012 at 19:52

    Avec leurs tableaux respectifs, si Federer gagne ce wimbledon cela serait un Hold up. J’espère que Murray va l’en empêcher…

    • MacArthur 6 juillet 2012 at 20:06

      Evans qui en remet une couche. Je l’ai dit, Murray n’a aucune chance face à Federer. Il pouvait gagner face à Djokovic. Mais il va encore se liquéfier pour la 3ème fois de sa carrière.

    • Ulysse 6 juillet 2012 at 20:08

      Bel effort mais essaie de troller à meilleur escient: Murray a battu le 5 et le 6, Federer a battu le 1. Le reste je n’en parle même pas. On trouverait bien pire comme tableau en carton dans les éditions précédentes.

  8. Nath 6 juillet 2012 at 19:54

    Ah ben non, match Murray sur un retour gagnant, Tsonga hilare avant la poignée de main, et séance commune d’autographes. C’est Elmar qui va avoir du mal à se décider pour la finale ;)

    • Sylvie 6 juillet 2012 at 19:55

      Dernier GC pour doudou et place de numéro 1 et Murray gagne l’USO, ça serait pas mal

      • Ulysse 6 juillet 2012 at 20:13

        J’écoute ce qu’on dit de bien sur sa belle main, son jeu intelligent… J’ai essayé. J’ai fait des efforts sincères. Mais vraiment j’arrive toujours pas à l’encadrer le Murray et pourtant que les Ecossais me sont sympathiques ! Mais c’est son attitude. Je n’y arrive pas.

        • MacArthur 6 juillet 2012 at 20:18

          Pourtant il a eu une bonne attitude tout au long de ce tournoi. Je ne vois pas ce qu’on peut lui reprocher. Il a été sérieux, concentré, impliqué.

          • Ulysse 6 juillet 2012 at 20:27

            Je n’apprécie pas son jeu, inspiré face au tout venant, mais trop défensif face au top. Comme Djoko, il fait trop prendre conscience que le tennis est avant tout un sport de répétition. S’il n’y avait que des Murray sur le circuit, lamais je n’aurais eu l’idée de jouer au tennis. Federer, et même Nadal avec sa vista, font beaucoup plus rêver. Bien sur c’est un peu subjectif je reconnais.

            Mais le pire c’est quand même sa sale tronche.

          • Humpty-Dumpty 6 juillet 2012 at 20:48

            +1 pour le délit de sale gueule, je plaide totalement coupable sur ce coup là.
            Enfin sorti du taf je regardais la fin du match dans un magasin vendant des TV en me disant : bah, allez, Murray, « pour l’ensemble de son oeuvre » comme on dit, pour un GC, pourquoi pas. Et puis je l’ai un peu regardé et surtout, le réalisateur a montré sa mère. Et là je me suis rappelé pourquoi je ne pourrais jamais me faire son supporter même pour un match…

            • Ulysse 7 juillet 2012 at 11:48

              C’est vrai, j’avais oublié cet élément à charge écrasant: la mozeur. Avec une génitrice pareille, c’est pas possible de s’en sortir. En même temps c’est une circonstance atténuante et je suis prèt à plaider l’enfermement plutôt que la pendaison auprès d’Antoine. L’essentiel est que la société soit protégée mais faut être humain quand même.

  9. Evans 6 juillet 2012 at 20:08

    Murray, gangnant chez lui à Wimbledon après tant d’échecs, ce serait magnifique. Il faudra qu’il prie pour un retour de mal de dos pour son adversaire en finale. Croisons les doigt pour ce joueur au talent incroyable.

    J’espère qu’il s’inspirera de Lebron James.

    • fieldog (vainqueur Odyssée 2010 et RYSC 2012) 6 juillet 2012 at 20:59

      Prier pour que son adversaire soit blessé ou diminué en finale, classe. Décidément Evans tu te surpasses ce soir…

  10. Ulysse 6 juillet 2012 at 20:18

    Et puis arrêtez avec vos « dernier GC pour Doudou » !
    1) Il a amplement ses chances à l’USO avec ce qu’il a montré depuis 9 mois.
    2) S’il gagne dimanche il sera numéro un, avec un boulevard de points jusqu’à l’USO inclu. Comment croire qu’un numéro un est fini our les GCs ? Je sais que ça arrive mais c’est quand même pas la pente savonneuse vers la retraite.

    • Sylvie 6 juillet 2012 at 20:31

      C’est sûr que s’il gagne cela peut lui ouvrir la possibilité d’en gagner d’autres. s’il perd, je ne sais pas, peut-être mais pas des masses.

  11. May 6 juillet 2012 at 20:21

    Bonjour à tous et encore tous mes compliments aux fines plumes de 15Love qui animent le site.

    Force et de constater qu’une promenade de santé en GC est souvent piégeux pour lui. L’effort qu’exige son tennis n’est pas moins intense que celui de Nadal contrairement aux apparences. Djoko est fatigué et il a forcé sa nature pour atteindre son graal. Demain il va s’apercevoir ce qu’il faudra encore accomplir ne serait-ce que pour être considéré comme l’égal d’un Nadal et à fortiori d’un Federer…
    Federer, lui, oscille entre le bon et moins bon et je pense (pas vu la demi…) qu’il en a gardé sous le pied pour arriver le mieux possible en finale. Sinon je ne m’explique pas ses fluctuations de niveau de jeu.
    Je ne crois pas possible de faire systématiquement des demis et finales de tournois et accessoirement en gagner en étant blessé au dos depuis plusieurs mois.
    Murray qui pleure… enfin il atteint la finale de Wimbledon, sans nul doute que si il devait enfin remporter un GC, celui-ci serait énormissime pour lui. Je le soutiendrai naturellement dimanche. Après le parcours de combattant maintenant faut finir le boulot ! Il faudra être costaud dans la tête et surtout ne pas devenir spectateur de Federer.

    • Ulysse 6 juillet 2012 at 20:38

      Je supporterai Federer mais je respecte ton choix (du moins je le dis, c’est très faux-cul, à la british).
      J’ai reçu un mail à mon boulot cette semaine qui m’a sauté aux yeux car le premier mot de l’adresse était « May ». Renseignement pris ce sont les initiales d’un Miguel Angel Y… ce qui n’a rien de printannier.

    • NTifi 6 juillet 2012 at 20:51

      Faudrait vraiment que Federer soit dans un jour sans pour perdre face à Murray. Moi en tout cas je serais supporter du Suisse, j’aime pas l’Ecossais.

    • Quentin 6 juillet 2012 at 21:43

      Federer n’est pas blessé au dos depuis plusieur mois: il a déclaré forfait à Doha après une alerte mais a eu le temps de se rétablir avant l’AO, et a eu un problème contre Malisse qui est apparue brutalement et est reparti tout aussi vite.
      C’est en tout cas ce que dit Federer, le reste c’est des supputations.
      Quelques douleurs à Madrid et Rome mais ça c’est le lot commun de tous.

    • Sylvie 6 juillet 2012 at 23:28

      A madrid et à Rome, il s’agissait d’un problème à la hanche. Le problème au dos est effectivement apparu pendant le match contre Malisse. Il a senti un spasme et son dos s’est bloqué et s’est mis à le faire souffrir. Je crois que Murray a eu un problème similaire à RG. Il doit jouer sous antidouleur mais il ne souffre pas depuis des mois.

  12. Clément 6 juillet 2012 at 20:22

    Il risque d’y avoir plus que besoin d’une présentation pour les finales, je veux bien m’y coller, à moins que quelqu’un soit particulièrement motivé évidemment.

    • Guillaume 6 juillet 2012 at 20:34

      Vendu !

      • Clément 6 juillet 2012 at 22:02

        Great, je fais ça ce soir et je poste ça demain matin en temps et en heure avant la finale des filles.

  13. Philippe 6 juillet 2012 at 20:53

    Lu sur lemonde.fr, Karim appréciera :-)
    « Prétendre que Sampras aurait été plus classe que Federer, c’est préférer le millimétrage robotique à l’inspiration humaine. C’est préférer une imprimante à un peintre. »

    • karim 6 juillet 2012 at 23:02

      Que celui qui a écrit ça périsse dans d’atroces souffrances.

  14. Jérôme 6 juillet 2012 at 22:57

    Rapido car je suis à l’étranger.

    Comme il était de mon point de vue assez prévisible – ça n’était pas que du wishful thinking de ma part – Federer a assez nettement dominé Djokovic. Et sans le coup de Lou au début du 2ème set (dont je n’avais pas intégré la possibilité), il aurait bel et bien plié le match en 3 sets.

    J’ai vraiment eu du mal à comprendre le concert de pronos disant que Djoko était favori et avait 2chances sur 3 de l’emporter car ces pronos faisaient du de la surface. Sur TB et sur dur lent, oui Djoko est par principe le favori contre Federer. Mais sur gazon, indoor et dur rapide, c’est tout aussi naturellement Federer le favori, sauf pépin physique ou léthargie mentale (les 3 derniers sets de son quart à Wimb 2011 et sa fin de 5eme set en demi de Flushing 2011).

    Pour la finale, je suis conscient que, sur le papier, un Murray porté par son public ou faisant face à un Fed devenu subitement apathique, peut l’emporter, et notamment si le toit est fermé car Murray est très bon en indoor. Mais c’est très très improbable.

    Parce que Federer -le travail avec Annacone portant ses fruits – joue très bien, très offensif, notamment en retour, et est très solide dans l’échange. Il a à mon avis beaucoup plus faim que Murray et n’a pas un gros singe sur l’épaule qui le handicapé comme le scot.

    Murray est beaucoup trop attentiste, est beaucoup trop handicapé par son coup droit et à une 2ème balle de service bien trop faiblarde pour menacer un bon Federer sur gazon. Il a déjà eu bien du mal face à des adversaires qui jouaient moyennement.

    Federer semble avoir remarquablement bien géré sa montée en puissance pour qu’elle survienne exactement quand il le voulait : pour la fin du tournoi de Wimbledon.

    Pour ces raisons, je maintiens mon prono formulé avant le début du tournoi : Federer battra Murray 3 sets à zéro. J’y ai veillé là où je suis. Rien ne peut l’empêcher ! ;-)

    • Remy - Karim d'Or RYSC RG 6 juillet 2012 at 23:40

      Ce qui me fait penser que Rodge va l’emporter dimanche, c’est qu’il est prêt pour ça.
      Il s’est préparé toute l’année pour cette victoire.
      Même aujourd’hui, il célèbre sa victoire avec de la retenue.
      Dimanche, la légende est de retour. Tant pis pour Murray qui devra retenter sa chance une autre fois.

      Jérôme, nous étions les seuls à y croire, je suis fier de nous

      • Antoine 6 juillet 2012 at 23:55

        Meuh non, vous n’étiez pas les seuls Rémy…Et puis qui a dit qu’une chance sur trois ce n’est pas assez pour gagner un match ? Moi, c’est une probabilité qui m’allait très bien ! Le cas de Jérome est un peu différent: Jérome pronostique toujours que Roger va passer en trois sets, peut être pas quand c’est Nadal en face sur terre battue, mais à part ce cas, je n’ai pas d’autres souvenirs de pronos de sa part, le plus récent étant ce même pronostic sur leur demie à Roland Garros..Jérome, tu me corriges si je caricatures injustement tes pronos concernant les matchs de Roger..

    • Elmar 6 juillet 2012 at 23:53

      C’est pas parce que certains n’ont rien dit qu’ils n’y croyaient pas ;)

  15. Elmar 6 juillet 2012 at 23:09

    J’ai relu vos commentaires à chaud et je suis estomaqué de lire que la plupart d’entre vous estimait que le niveau n’était pas très élevé dans les 2 premiers sets.

    Putain, on a eu deux sets d’hyper haut vol sur gazon. Ca a joué à l’ancienne, comme aux plus belles heures des Pete-Goran. J’ai eu un souvenir ému de la finale de 2003 aussi. Des serveurs intraitables. Gros service, la plupart du temps gagnant. Sinon, derrière, c’était grosse patate et point terminé. Du vrai tennis sur gazon comme la plupart en réclame à corps et à cris. J’ai adoré ces deux sets où les deux grands champions qu’ils sont sautent sur les seules ouvertures qu’ils ont comme des chiens enragés comme faire le break et empocher le set derrière.

    Au troisième set, le niveau est encore plus élevé, parce que non seulement les deux joueurs continuent de servir de manière incroyable, mais en plus ils se mettent à retourner comme des fous furieux. Je crois que j’ai jamais vu un tel set en retour de ma vie, c’était monstrueux. Djoko d’abord s’est mis à retourner couvert tous les services de Fed : ça revenait aussi vite que c’était parti, c’était frappé puissamment, à plat, plein centre et à 10 cm de la ligne. Il fallait bien toute l’adresse de Fed en demi-volée pour ne pas être totalement débordé. Et puis tout à coup, lui aussi s’est mis à tout relancé. Certes, c’était souvent slicé, mais il rentrait tous ses retours, souvent de manière profonde et le bras de fer était engagé. Sur la fin de set, c’est même un sacré bras de fer, avec d’abord un Djoko sacrément chanceux de ne pas se faire breaker. On sent le hold-up poindre lorsque le Serbe se retrouve avec une balle de break à 4-4, car tout le monde pressent que ce set est décisif. Et là, Nole fait l’erreur qu’il doit revoir ce soir dans son lit en sortant un retour de coup droit qu’il décide de joueur, pratiquement pour la seule fois du match, slicé plutôt que recouvert. Il a sans doute voulu trop assurer le coup mais est par la même occasion sorti de ce qu’il sait faire le mieux. Roger n’en demandait pas tant et quelques points ahurissants plus tard, c’est lui qui tourne à 2-1.

    Et là, le Fed a eu la bonne idée de demander à sortir, pour éviter le coup de la trop fameuse décompression de début de set. Djoko lui connait sa moins bonne période du match et se retrouve mené 3-0. Mais ce n’est qu’un break et même si le Serbe fait le résigné, on connait tous ses talents d’acteur et on est sous stress, surtout lorsqu’il sauve brillamment des balles de double break. Perso, j’en menais pas large, notamment dans le dernier jeu de service de Federer qui a pourtant été d’un sang-froid exceptionnel pour tuer la bête.

    J’étais pas du tout sûr que Federer pouvait encore évoluer à ce niveau-là en GC, dans un match au meilleur des 5 sets, contre un cador du circuit, mais il l’a fait, et de belle manière (excellent au service, très peu de fautes directes!) Superbe.

    Le seul petit bémol, et je l’avais évoqué ce matin parce que j’avais déjà aperçu cela contre Youz, c’est le coup droit en bout de course où il est relativement vite débordé et explose à l’échange car il manque d’appui au sol et commet quand même pas mal de fautes (directes ou indirectes). J’avais dit ce matin que Djoko parviendrait à engager l’échange pour le maltraiter là-dessus, et c’est vrai qu’il l’a fait quand il le pouvait, mais Rog’ est parvenu la plupart du temps à dicter l’échange et il s’est finalement peu retrouver dans cette zone d’inconfort.

    C’est bizarre à dire, mais cette finale revêtait plus d’importance à mes yeux que la finale de dimanche, malgré l’enjeu. Evidemment, ca fait toujours chier de laisser passer une occas’ lorsqu’elle est là, surtout qu’on sait tous qu’il n’en aura plus des dizaines non plus. Mais il faut dire que Murray mériterait bien d’en remporter un gros une fois. Il a, comme contre Ferrer, été excellent aujourd’hui contre un Tsonga très moyen pendant 2 sets, mais très présents pendant les deux derniers. Palier franchi par l’Ecossais ? Il a en tous cas été très présent sur les points importants, ce qui n’a pas toujours été son fort. Et comme, par ailleurs, il en impose beaucoup en première balle et qu’il parvient à manoeuvrer son adversaire à la perfection, ça en fera un adversaire redoutable en finale. En revanche, c’est vrai qu’en moyenne de seconde balle, il rend pratiquement 10 km/h à tous les autres, ce dont Fed pourrait profiter. Bref, je prédis une grande et belle finale et j’espère, quel que soit le résultat, que le vaincu s’imposera à Flushing, ce qui nous ferait 4 vainqueurs différents en GC cette année.

    PS : un mot pour Antoine qui ménage son petit coeur en ne regardant ni les matchs, ni les live scores et qui veut ensuite nous apprendre le tennis à coup de stats. Putain Antoine, tu passes à côté de l’essentiel là ! Ce stress, c’est ça qui est tellement bon. Le tennis, c’est d’abord ça à mes yeux. Le stress inhérent à ce sport bien plus qu’à n’importe quelle autre et la faculté pour les joueurs d’y faire face. L’attitude dégagée par les adversaires, les retournements de tendances, etc. Les stats ne montrent finalement qu’un prisme étroit de ce qu’a été un match…

    • Antoine 6 juillet 2012 at 23:49

      Ne t’inquiètes pas pour moi Elmar, d’ailleurs j’ai rédigé mon post pendant que tu postais le tien. La vraie raison pour laquelle je n’ai pas regardé le match n’est pas celle que ‘ai indiquée mais que tout simplement j’étais cette fois absolument obligé de bosser…

    • Elmar 6 juillet 2012 at 23:54

      Mouais, ca passe pour cette fois, Antoine. Mais dimanche, t’auras pas d’excuse!

      • Antoine 7 juillet 2012 at 00:00

        Dimanche, on se retrouve à plusieurs au Coolin pour voir cela…sauf pb familial sérieux en ce qui me concerne…

        • Sylvie 7 juillet 2012 at 00:12

          Si Fed perd vous serez donc tenus pour responsables. Grosse responsabilité. Et en plus vous allez voir le match en terrain ennemi ? Essayez de ne pas arriver vêtus de rouge et blanc et siglés RF de partout vous vous feriez refouler.

          Et si Fed gagne, soyez discrets dans la célébration, il vaudrait mieux sortir vivants du bar.

          • Antoine 7 juillet 2012 at 00:17

            Ce sont des Irlandais à ma connaissance. Ils ne peuvent pas saquer les Roastbeefs..

          • Sylvie 7 juillet 2012 at 00:25

            oui mais Murray est Ecossais ce n’est pas pareil.

            • Antoine 7 juillet 2012 at 00:51

              Murray a trahi sa Patrie. Il se fait passer pour un britannique depuis quelques années maintenant. Jusqu’en 2006-2007, il se montrait dans un grand drapeau écossais..

  16. Antoine 6 juillet 2012 at 23:43

    Je suis sorti de ma grotte pas mécontent ! Je n’ai rien vu des deux demies finales, pas une balle, si, juste quelques highlights depuis…Bon, j’avoue, je n’ai pas pu m’empêcher de jeter un coup d’oeil de deux secondes au score board 6 ou 7 fois mais pas plus et pas plus longtemps !

    En revanche, j’ai tout lu, regardé toutes les stats, lu tous les articles et surtout lu vos commentaires..A mon avis, il y en a quelques uns ici qui soit devraient faire comme moi, Sylvie tu m’entends, soit consulter..Ce n’est pas si cher et c’est remboursé par la sécu…

    Avant tout chose, je voudrais parler du match de Jo. Dommage qu’il ait flanché à la fin de ce quatrième set. je l’avais écrit et je le pense toujours: dans un cinquième, je le donnais favori. Encore fallit il tenir jusque là, ce qu’il n’a pas pu faire..Quand on regarde leurs stats, on voit qu’il ont le même %age de premières ou presque, la même fréquence de points marqués sur la première (75%) et que là ou Murray a fait la différence, c’est sur les secondes balles de Jo qui en gagne même pas uen sur trois alors que lui est à un niveau très bon de près de deux sur trois..Dans ces conditions, il aurait pu gagner plus facilement mais finalement Jo a eu 8 balles de break contre 1é à Murray, mais 2 breaks contre 4..L’autre truc frappant c’est que si Jo fait comme prévu plus de points gagnants (47 contre 40), la différence n’est pas énorme et surtout il fait 42 fautes considérées comme directes (j’ai déjà dit ce que je pensais de la façon dont les fautes étaient comptabilisées)….contre seulement 12 à Andy..

    Tous les articles que j’ai pu lire disent qu’Andy a très remarquablement joué lors des deux premiers sets et tenu bon ensuite. Il n’y a qu’au filet ou sa stat n’est pas bonne: 13 points sur 30..

    Dommage pour Jo mais il n’était pas au niveau de l’année dernière ou de façon beaucoup trop intermittente. Nous n’aurons pas droit à la finale que j’espérais à savoir Roger vs Jo..En dehors du fait que j’aime bien Jo et que par principe je soutiens toujours celui qui est opposé à un Roastbeef, je souhaitais également cette finale car il ne faisait aucun doute à mes yeux que Jo ne récidiverait pas et que Roger gagnerait à coup presque sûr. Roger n’a pas perdu l’année dernière parce qu’il a mal joué, il a perdu comme on perd un match sur herbe entre deux joueurs égaux, sur deux ou trois points qui se sont bien goupillés pour Jo et mal pour lui et ce jour là, Jo a fait l’un des meilleurs matchs de sa carrière..Autrement dit, je ne donnais vraiment pas cher de sa peau dimanche , surtout après avoir du puiser au fond pour passer Andy en 5..

    Murray est évidemment beaucoup plus dangereux que Jo pour Federer. Cela fait longtemps que je crains un match entre les deux sur herbe, depuis 2009 en fait. Non seulement Federer a un jeu qui convient très bien à Andy comme le montre leur H2H, mais sur herbe il n’y a pas besoin de taper comme un sourd et son jeu de contre est très efficace. Il se déplace également très bien et aujourd’hui, il a très bien servi et très bien retourné tout ce qui était retournable…

    Bref, pour Roger, c’est loin d’être fait, d’autant qu’il sera évidemment soutenu par le public. Ou a t on vu que ce n’était pas un avantage de jouer à domicile ? Son handicap réel, c’est qu’il n’a encore jamais gagné une finale de GC et c’est cette pression là qui risque de lui coûter cher dimanche. Qu’il se soit mis à pleurer de joie après sa victoire comme s’il avait gagné le titre n’est pas bon signe et montre à quel point cela signifie quelque chose pour lui. Roger de son côté ne s’est pas livré à des manifestations débordantes, sachant très bien que le match qui compte le plus, c’est celui de dimanche. Il faut dire aussi qu’il a l’habitude: c’est la 24ème fois que cela lui arrive. Il a gagné 3 fois sur 4. C’est un bon ratio..!

    En ce qui concerne le match de Roger et de Djoko, j’ai l’impression que si Roger était bien là ou l’on pouvait espérer le voir arriver, ce n’était pas le cas du Djoker qui en un quart d’heure entre la fin du troisième et le début du quatrième à tout perdu alors que c’était assez équilibré jusque là, avec quand même un avantage aux points pour Roger dans le 3ème..Le Djoker a calé puis a été nettement dominé dans le quatrième..J’attendais plus de sa part…Du coup le score est assez flatteur pour Roger..

    Je m’attendais à ce que Roger soit bon en retour et ce fut le cas très manifestement puisque ses stats sont meilleurs que celels du Djoker sur ce plan, comme d’ailleurs depuis le début du tournoi. Il parait qu’il a réussi 9 retours gagnants contre 5 au Djoker.. Il s’est procuré 11 balles de break et en a converti 3, ce qui est suffisant.

    En revanche, je suis surpris qu’il ait été aussi bon au service: 12 aces (son meilleur score depuis le début), 75% d réussite sur ses premières mais surtout 72% sur ses secondes, ce qui est faramineux, surtout contre le Djoker..Résultat: seulement trois balles de break à défendre, une de perdue qui lui coûte cher, puisque ce fait un set pour le Djoker.

    Pour arriver à ce niveau, Roger a vraiment tapé au service: 190 en moyenne sur premières, 164 sur les secondes, c’est au dessus de tous ses matchs précédents et au dessus de la quasi totalité de ses matchs..

    Ce qui montre aussi qu’il a bien joué, c’est le fait qu’il n’ait commis que 10 fautes considérées comme directes (dont 5 en retour) contre 21 pour le Djoker..ce qui fait la différence parce qu’il n’a pas tellement réalisé plus de points gagnants (31 vs 28)..Ce n’est pas énorme et le toit y est à mon avis pour beaucoup. difficile de faire des points gagnants, même si ces conditions ne l’ont pas empêché de gagner alors que je pensais qu’elle risquaient de lui être fatales mais pour cela il eut fallu que le Djoker soir meilleur..

    Contrairement à ce que je pensais, il n’est pas tellement monté, seulement 25 fois, à peine plus que le Djoker (22) et n’a d’ailleurs pas été bon: seulement 13 points (contre 14 pour le Djoker). Je n’ai pas non plus lu de commentaires indiquant qu’il avait beaucoup varier le jeu avec son slice ou ses amorties mais plutôt chercher à lui rentrer dedans. est ce vrai ?

    En tout cas, une chose est désormais certaine et le Djoker ne l’a pas caché: le Djoker V2011 est bel et bien derrière nous..Très bon en moyenne, meilleur qu’avant 2011, mais ce n’est plus 2011…

    Roger est désormais dans la peau du Djoker avant le match: il est devenu le favori et chose amusante, exactement dans les mêmes proportions que ce dernier avant cette demie puisque la cote pour la finale est exactement la même que pour les demies, à savoir 1,38-2,80…Soir deux chances sur trois pour lui cette fois…

    La finale me parait donc très ouverte, comme l’étaient ces deux demies..avec de toute façon un résultat de très forte magnitude quelque soit le vainqueur..

    S’il joue comme aujourd’hui, Roger sera difficile à battre mais si Murray joue également comme aujourd’hui et plus particulièrement comme il a joué dans les deux premiers sets, il sera également très difficile à battre…Il y a aura forcément de la nervosité de part et d’autre. Roger a eu du mal à passer ses premières sur le dernier jeu du match et a d’ailleurs annoncé qu’il essaierait de ne pas être nerveux. Andy le sera forcément aussi s’il se trouve à un moment donné en position de gagner le match..Ce serait d’ailleurs une expérience inédite pour lui puisque lors des trois précédentes finales il ne l’a jamais été…Celui qui gagnera le premier set prendra un gros avantage, surtout si c’est Roger qui est difficile à stopper quand il fait la course en tête…

    Je serais content que quelques uns veuillent bien répondre à ma question sur l’usage éventuel du slice et de l’amortie par Roger aujourd’hui..

    • Elmar 7 juillet 2012 at 00:10

      Il a retourné slicé mais à l’échange n’a pratiquement utilisé le slice que lorsqu’il était débordé côté revers. Et il a dû faire deux amortis de tout le match, dont l’une ratée qui aurait pu lui coûter cher au final.

      • Antoine 7 juillet 2012 at 00:16

        Donc pas utilisé en réalité…Bizarre, c’est un bon moyen pour provoquer des fautes….Il n’a pas essayé de le faire monter non plus visiblement…et pas d’amorties non plus. Cela étant, le Djoker campe sur sa ligne, c’est difficile de réussir une amortie contre lui..la Murèn est plus loin, cela marchera mieux…

    • Clément 7 juillet 2012 at 00:22

      Il a très peu utilisé son slice dans les deux premières manches, nettement plus dans les 2 suivantes, ce qui embêtait bien Djoko d’ailleurs.
      Les amortis, je ne me souviens plus du tout, il a dû en faire 2 ou 3 effectivement, pas plus.

  17. Antoine 7 juillet 2012 at 00:08

    Encore un match à gagner et la Grande Prophétie se sera réalisée: Roger sera bien numéro un le lundi suivant la finale de Wimbledon comme annoncé.

    Je serais donc intronisé Grand Prophète et Grand Maître de l’Ordre du Temple Vert et à partir de là commencera un règne sanglant et sans la moindre pitié. Les listes sont prêtes. Je construis les potences dans ma caverne. Il va y avoir beaucoup de victimes à déplorer.

    Et au moment fatidique, que vois je pour s’opposer encore à la réalisation de la Grande Prophétie ? Comme toujours un Roastbeef ! Cela fait donc mille ans que cela dure et il est temps d’en finir une bonne fois pour toutes. Pendons les tous jusqu’au dernier !

    • Sylvie 7 juillet 2012 at 00:16

      L’excès de pessimisme vaut-il de figurer sur la liste ?
      Je préfère savoir à quoi m’en tenir et préserver mes arrières si besoin.

      Dimanche, je ne vous saoulerais pas, je ne verrais pas la finale. Ça sera joie ou déception directe sans passer par tous les états transitoires.

      • Antoine 7 juillet 2012 at 00:20

        Tu ne verras pas la finale Sylvie ?

        Non, le pessimisme est un signe d’amour…

      • Sylvie 7 juillet 2012 at 00:24

        Non j’ai pris des billets pour un festival de musique toute la journée. Je n’aurais le résultat que dans ma voiture en revenant ce qui risque d’être tard.

  18. Antoine 7 juillet 2012 at 00:13

    Au fait, pas de nouvelle de Mats Wilander ? Ce sont bien les faux rebonds qui ont fait perdre le Djoker ? Quel abruti celui là ! Il vaut mieux écouter Big Mac qui avait fait de Roger son favori avant le début du tournoi..Il y a aussi Becker qui après son quarts contre Ferrer a pronostiqué que la Murène allait gagner…

    Quelqu’un a t il vu ce match d’ailleurs. je lis maintenant que Muray aurait bien joué ce qui ne me semblait pas être le cas. Je pensais qu’il n’avait pas le niveau pour gagner ce tournoi. Il vient de prouver le contraire aujourd’hui en tout cas…Malheureusement pour lui, Roger aussi..

    • Elmar 7 juillet 2012 at 00:20

      Tu étais parti du présupposé que peiner pour battre Ferrer sur gazon était une preuve qu’il ne jouait pas bien. La vérité, c’est que Ferrer a été excellent sur ce tournoi, contre Del Po comme contre Murray qui a sorti un gros match pour ce débarrasser du poux.

      Aujourd’hui, dans un style tout autre, il a été très bon également.

    • Sylvie 7 juillet 2012 at 00:21

      Mac avait changé d’avis juste avant le match pronostiquant Djoko favori et du match et du tournoi.
      J’avoue que la logique semble pencher en faveur de Federer mais j’ai trouvé Murray super solide sur ce tournoi, et dans le jeu, et mentalement. Il a très bien tenu la pression. Reste la dernière marche qui ne dépendra pas que de lui évidemment mais il peut favoriser son destin dans un sens comme dans l’autre.

      En début de tournoi j’aurais vu une victoire nette de Federer en cas de finale entre les deux, aujourd’hui et après avoir vu jouer Murray en quart et en demie, je pense que c’est faisable pour lui mais j’espère bien que Federer sera en mode patron comme il peut l’être en finale de GC quand il ne rencontre pas Nadal.

    • Antoine 7 juillet 2012 at 00:47

      Effectivement je suis parti de l’idée que peiner pour battre Ferrer sur herbe, ce n’est pas terrible…Big Mac a changé d’avis, ce n’est pas son genre et il a eu tort !

      J’ai vu les déclarations de Roger rapportées par Bodo qui sont disponibles pour les journalistes et qui ne seront sur le site que dans 24h, de même que celles de Jo..

      Jo a dit qu’il avait le sentiment que Murray n’était pas très bien physiquement à la fin de son match et que cela pourrait être un pb pour lui dimanche: un long match contre Ferrer, puis de nouveau un match dur contre lui. Physiquement, c’est quand même nettement moins dur que partout ailleurs, mais mentalement c’est plus dur: on ne peut pas se permettre de sortir du match 10 minutes sous peine de paumer un set, voire deux si c’est à un mauvais moment juste à la fin d’un set..

      Andy racontait partout qu’il ne ressent pas de pression particulière ne lisant pas es journaux et ne regardant pas la TV. Pour les journaux, c’est probable, pour la Tv, c’est sûrement faux: il regarde les autres matchs sur la BBC et l’on parle de lui tout le temps..D’ailleurs, il a complètement craqué après sa victoire le mettant en finale.

      Federer qui n’en rate pas une avant une finale a appuyé aussitôt là ou cela fait mal en faisant remarquer qu’il savait très bien que le tournoi n’était pas terminé et qu’il ne s’était pas mis à pleurer de joie ou se rouler par terre comme si il avait atteint tous ses objectifs…Bref, il a commencé à se payer la tête d’Andy et d’ici dimanche fera certainement une interview pour dire que ce serait vraiment énorme et historique si Andy gagnait cette finale pour ces pauvres Roastbeefs qui en sont privés depuis 1936 histoire de lui mettre un peu plus de pression sur le dos, comme cela, en toute amitié bien sûr..C’est ce qu’il avait dit à Melbourne en 2010 alors à Wimby chez eux, il ne va pas se gêner….

      • Elmar 7 juillet 2012 at 00:52

        Il l’a en effet déjà déclaré lors de l’ITW de la RTS (radio-télévision suisse). Alors que le match est en cours, il dit qu’il préférerait jouer contre Murray car le match serait plus historique puisque tous les Britanniques attendent la victoire de l’un des leurs.

        • Antoine 7 juillet 2012 at 01:04

          Il n’en pensait pas un traître mot naturellement…J’imagine quand même qu’il n’a pas osé ajouté qu’il serait content de perdre car cela ferait plaisir aux Brits…

      • Sylvie 7 juillet 2012 at 10:29

        Antoine, quand il a tenu ces propos le match de Murray n’était pas joué donc il ne se payait pas sa tête. Je pense que beaucoup de gens voient des choses dans les itw de Federer que lui-même n’a pas songé à mettre.

  19. Clément 7 juillet 2012 at 01:43

    Divaguant en pleine rédaction de la prez’ pour demain, je me retrouve sur YouTube a regarder un bon vieux Lew Hoad vs Pancho Gonzales, bref un match d’hommes, rien à voir avec les trucs pour fillettes qu’ils font maintenant…

    Et là dans les commentaires je vois qu’un type prétend avoir joué contre Lew Hoad en 1955 (et à en juger par son commentaire il s’est vraisemblablement fait exploser). Je vais sur son compte, je vois qu’il est censé avoir 74 ans, ce qui fait qu’il aurait eu 17 ans à l’époque du match ; en bref ça colle.
    J’hésite presque à lui envoyer un message tellement je trouve ça énorme…

    • John 7 juillet 2012 at 09:25

      Do it. Just do it.

  20. Marc 7 juillet 2012 at 09:07

    @ David : belle présentation des 1/2 finales

    S’agissant de Fed, pas pu regarder le match en direct en étant en réunion, quelques regards sur 15love pour suivre le match (plus vivant et plus discret que l’Esuipe). J’ai revu le match sur Canal ensuite, et j’ai rarement vu Fed servir ainsi en 1ère et 2è balle, je n’y croyais plus avec ce qui avait été dit après son match contre Malisse.
    Quand le Suisse sert comme cela et retrouve son coup droit, c’est vraiment un autre joueur.
    Il reste 2 scories dans son jeu en ce moment :
    -comme Elmar l’a dit, sur coup droit en bout de course, il estt vite débordé et ça fait basduf ensuite, et Murray est plutôt bon en coup droit croisé.
    -son retour sur 2è balle est toujours aussi aléatoire, avec des retours slicés directement dans le filet ou au milieu du court.

    Quant à ceux qui pensent que Jérôme et Quentin étaient les seuls à y croire, il faut arrêter, combien ont mis Fed gagnant dans la RYSC ? Moi en tous cas, et j’y croyais quand même pas mal, même si le début de tournoi ne m’avait pas rassuré. Efectivement, comme le dit Antoine, seul Jérôme voit Fed gagner en 3 sets contre Djoko et Nadal sur TB, mais pour Jérôme, l’amour est totalement aveugle

    Il faut maintenant torcher le Scott, pas possible de rater l’occasion :
    -de redevenir n°1 mondial et d’agaler puis battre le record des 286 seamines n°1 de Pete
    -d’égaler le record de Pete avec 7 Wimbledon
    -d’enquiller un 17è GC
    -de faire perdre à Murray sa 4è finale de GC chez lui, devant son public
    -de se mettre en position de terminer n°1 pour la 6è année (après 2004-2007, 2009) et de redevenir n°1 deux ans après, à 31 ans. Ca serait au moins du niveau de la victoire de Sampras à l’USO en 2002.

    J’ai lu que certains d’entre vous allaient voir le match dans un café à Paris, vous pouvez dire où et quand ? Pas sûr de pouvoir venir, mais j’aimerais bien vivre ce moment avec mes potes de 15love et avec mon cher Antoine sortant de sa caverne

    PS : juste un truc de fou : 24 aces (ou 26 je ne sais plus) de Serena en 2 sets, hallucinant !

    • Quentin 7 juillet 2012 at 10:12

      Je ne me souviens pas d’avoir affirmé que j’y croyais pour hier, même si bien sûr c’était le cas.
      En fait quand j’avais fait ma liste à la RYSC, j’avais d’abord mis une victoire de Nadal contre Federer en finale avant d’inverser au dernier moment mon prono par soucis de cohérence avec ma liste à la Cucumber Contest. Mais par contre j’avais mi une défaite de Djoko dès les demis.

      L’adresse du café:
      Le Coolin
      15 rue Clément
      Paris, VIème arrondissement.
      La finale devrait commencer dimanche 8 juillet 2012 à 15h heure française.

    • Djita 7 juillet 2012 at 10:51

      Vous ne m’en voudrez pas si je m’amène avec ma casquette RF. Mais je ne sais pas trop si je vais venir. Je serais timide. ;)

      • Ulysse 7 juillet 2012 at 12:05

        Putain vous allez voir Antoine en vrai et vous n’avez pas peur ?

        • Marc 7 juillet 2012 at 12:57

          J’ai vu Antoine plusieurs fois en vrai, pas de raison d’avoir peur, i sait même parler de bcp d’autres suejts que le tennis :-)

      • Marc 7 juillet 2012 at 12:58

        ne sois pas timide Djita, on ne va pas de manger :-)

  21. David 7 juillet 2012 at 09:27

    J’étais à l’anniversaire d’un ami pour voir le match, et ledit ami est encore plus fanatique que Julie. Inutile de vous dire l’état dans lequel il a fini…
    Federer a été excellent, notamment au service quand Djokovic était branché sur courant alternatif. Il montre surtout qu’il demeure le meilleur joueur du monde sur surface rapide quand il est en forme. Et je suis de plus en plus persuadé que la finale de Halle a été un beau cadeau fait à son ami Haas, au moins le second set… Je suis un peu étonné de voir les stats au retour de Federer sur seconde balle parce que j’ai le souvenir d’un grand nombre de revers slicés baduf. Contre Murray et sa seconde balle pourrie, il faudra faire mieux ! Étonné aussi de l’attitude de Djokovic, très calme, peu démonstratif, quasi-éteint à certains moments voire résigné. Murray a été très bon pendant deux sets et a eu de la chance au quatrième avec beaucoup de balles qui prenaient la ligne en défense, notamment pour réaliser le premier break. En cinq sets, j’aurais bien vu le diesel Tsonga l’emporter.
    Murray aura la pression de tout un peuple derrière lui, peut-être même la reine dans sa loge, la pression d’en être à sa quatrième finale de majeur face à celui qui l’a déjà privé deux fois de titre et ce sans lâcher de set. Tsonga dit aussi qu’il l’a senti un peu fatigué en fin de match. Je ne vois pas Federer laisser passer l’occasion de décrocher ce 7ième titre et la place de numéro un…
    Concernant les conditions, j’ai trouvé le jeu très rapide, plus que les autres années, même avec le toit. Celui-ci n’a-t-il d’ailleurs pas avantagé Federer in fine en lui permettant de servir aussi bien ?
    Bon allez je vais me recoucher. Bonne finale à tous demain et tout spécialement aux 15-loviens de sortie à Paris !

    • Quentin 7 juillet 2012 at 10:14

      « Et je suis de plus en plus persuadé que la finale de Halle a été un beau cadeau fait à son ami Haas, au moins le second set… »

      Je n’y crois pas une seconde.
      Je pense plutôt que Federer n’a atteint son pic de forme qu’à Wimbledon et donc n’était pas à son top à Halle. Face à Haas qui est bon sur gazon et qui a réalisé un excellent match, ça ne pardonne pas.

  22. David 7 juillet 2012 at 09:28

    J’oubliais : http://andymurrayometer.com/
    Il était à 42% après sa défaite à Roland :mrgreen:

    • Ulysse 7 juillet 2012 at 12:08

      Ils ont un temps de merde c’est clair, mais leur humour est inégalable !

  23. Sylvie 7 juillet 2012 at 10:37

    Je rejoins l’avis de Mac Arthur sur Tsonga. Dommage qu’il ne prenne pas un coach. Quand on pense qu’il atteint pour la deuxième année consécutives les demies à Wimbledon sans avoir joué un seul match sur herbe avant le tournoi et après une demie à Roland. Il ne perd d’ailleurs que contre les meilleurs et non sans avoir eu sa chance mais ses défaites commencent à se ressembler : balles de matches ratées à Roland (même si Djoko a été énorme), deux sets ratés à Wim avant de rentrer dans le match et des fautes bêtes au 4e alors qu’il avait les moyens de pousser Murray au 5e. Dans les moments clés, il manque de solidité ce qui était sa force.

    Peut-être est-il finalement à sa juste place et ne peut-il faire mieux mais on a l’impression qu’il peut battre presque tout le monde mais qu’il manque de solidité et de constance dans la gestion de ses matches et peut-être qu’une aide extérieure l’aiderait à aborder différemment ses matches.

    • Ulysse 7 juillet 2012 at 12:11

      Et bien oui et non. Il donne c’est vrai l’impression de pouvoir battre les meilleurs et d’être juste irrégulier mais quand on regarde ses résultats récents c’est le contraire: il est fiable face au joueur moyen et perd toujours face au cador. Tsonga c’est toujours aucune victoire face au top 8 en 2012.

  24. antsiran23 7 juillet 2012 at 10:41

    J’adore ce Federer qui a l’air de prendre tant de plaisir à jouer. Son tennis est flamboyant même s’il doit s’adapter au jeu des défenseurs sur-dominants. A 31 ans c’est encore lui qui dicte le jeu. Une image me fait jubiler, c’est son premier service. Il tape comme s’il allait chercher un smatch, super compact, une image d’une énergie jubilatoire. Comme son jeu de jambe ahurissant. Jamais en déséquilibre. Quelle harmonie ! Au-delà des performances, bien au-delà des records, c’est ce jeu là que j’aime voir, un spectacle à lui tout seul.

  25. Kissifrott 7 juillet 2012 at 11:03

    Bon, une victoire sur 2 dans ces demi-finales, ça aurait pu être mieux mais ça aurait aussi pu être pire.

    Au sujet de la victoire d’androu, pas de surprise : il était évidemment supérieur à tsonga et il n’allait pas défaillir à domicile devant un tel adversaire. Pour une fois qu’il évitait rafa à ce stade du tournoi, il tenait forcément à en profiter.

    Quant à djoko, sa défaite m’a naturellement déçu, mais rétrospectivement elle n’est tout de même pas si surprenante. Contrairement à ce qu’il déclare en itw, novak semblait plutôt en forme hier comme depuis le début du tournoi, mais il n’est simplement pas à l’aise sur gazon, ce qui s’était déjà vu dans son match contre stepanek : son slice est misérable, sa volée est très peu naturelle et ses appuis n’accrochent pas la surface (notamment en bout de course pour les passings miraculeux à la nadal ou à la murray). Face au Maître sur sa surface, ça ne suffisait pas.

    Pour ce qui est des conditions de jeu, alors que djoko avait parlé de la lenteur de la balle sous le toit, les commentateurs disaient au contraire que l’atmosphère indoor jouait plutôt en faveur du doudou que du serbe. Perso, je pense que c’est un aspect marginal par rapport à la nature de la surface : en dépit du matraquage de refrains nostalgiques déplorant le règne de la « terre battue verte » depuis la survenue de certaines défaites mal digérées, il est clair que le gazon garde toute sa spécificité et qu’il favorise un certain type de jeu n’ayant strictement rien à voir avec celui de roland-garros. Or, à la différence de nole, androu connait parfaitement toutes les subtilités du jeu sur herbe. Puisse donc l’écossais nous préserver du triomphe du kitsch en cette finale de dimanche.

    ps – si qqn a des nouvelles récentes de karlovic au sujet du complot britannique monté contre lui, je suis preneur

    • Robin 7 juillet 2012 at 11:13

      S’toi le kitsch.

  26. antsiran23 7 juillet 2012 at 11:26

    Pour les amateurs… Prémonitoire ? http://www.youtube.com/watch?v=BgaJW899eJQ

  27. Clément 7 juillet 2012 at 11:45

    NOUVEL ARTICLE EN LIGNE : http://www.15-lovetennis.com/?p=16617

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis