Wimbledon finals : éclats de vert

By  | 7 juillet 2012 | Filed under: Actualité

Ça y est nous y sommes ! Le moment que beaucoup attendaient depuis l’ouverture de la saison 2012, les finales de la 126ème édition du plus vieux et du plus prestigieux tournoi de tennis du monde s’apprêtent à se dérouler sous nos yeux ébahis. Finales à enjeux, aussi bien chez ces dames que ces messieurs. Comme un miroir et un clin d’œil du destin, ces deux matchs opposeront à chaque fois un outsider devant supporter la pression de tout un pays afin de briser une malédiction, au plus grand champion de ces dix dernières années, maître de la surface et chassant une nouvelle fois des records insensés.

Galanterie oblige, nous débuterons par le duel qui s’annonce chez les nouvelles cibles préférées de notre Gillou national.

Finale dames - Agneska Radwanska (3) vs Serena Williams (6)

Non contente d’avoir atteint les demi-finales d’un tournoi du Grand chelem pour la première fois de sa carrière, la Polonaise Radwanska se paie le luxe de rejoindre la finale de Wimbledon, et pour affronter rien de moins que « Queen Serena » herself ! Après un parcours aisé dans les premiers tours, la native de Cracovie dut s’employer en quarts de finale pour éliminer la Russe Kirilenko. Une demi-finale plus tard, rondement menée et remportée en 2 sets face à Kerber, et elle se présente désormais devant la meilleure joueuse de ces dernières années pour réaliser ce qui serait plus qu’un exploit, un quasi-miracle.

En effet on voit mal ce que celle sur qui tout un pays aura les yeux rivés cet après-midi pourrait opposer à Serena Williams. Il se trouve que la n°3 mondiale aurait un gros rhume depuis jeudi soir. Cependant elle garde pour elle son sens tactique et sa couverture de terrain, mais cela risque de ne pas suffire car l’Américaine ne sera certainement pas là pour faire de la figuration. Cette dernière est en course pour remporter un 5ème Wimbledon, qui lui permettrait d’égaler le nombre de victoires de sa sœur Venus sur le gazon londonien, et un 14ème titre du Grand chelem. Pour devenir une Sampras au féminin ? Tous deux Américains, gros service et grand coup droit, la comparaison s’arrête néanmoins là entre le flegmatique Pete et la dilettante Serena. Il n’en reste pas moins qu’une nouvelle victoire à SW19 la consacrerait encore un peu plus comme la véritable patronne du circuit, si besoin était et quoi qu’en dise le classement WTA… Là où Serena passe, le circuit trépasse.

A ce titre il est presque anecdotique de souligner que, un mois après son titre à Paris, Maria Sharapova est déjà sur le point d’abandonner sa première place mondiale, non pas à une des finalistes mais à… Victoria Azarenka, battue par la cadette Williams en demi-finale. Le seul cas de figure qui empêcherait la Bélarusse de reprendre son trône serait une bien improbable victoire de Radwanska. La puissance de son altesse Sérénissime devrait néanmoins faire le travail, sur sa lancée de ses deux victoires probantes en quart et en demi-finale.

Face à face : Serena Williams mène 2-0.

Pronostic : Serena Williams en 2 sets.

Finale hommes – Roger Federer (3) vs Andy Murray (4)

Ça y est ! Enfin, il l’a fait ! Je veux bien sûr parler d’Andy Murray qui se qualifie finalement pour l’ultime joute sur pré carré, après 3 échecs consécutifs en demies (2009, 2010, 2011). Qualification au plus grand soulagement de l’Empire Britannique qui attendait cela depuis 1938 et la présence d’Henry Austin sur le gazon du Centre Court lors du premier dimanche de juillet. 64 ans ont ainsi passé sans que l’un des leurs ne se présente en finale de leur tournoi. Shocking! Mais la disette est désormais terminée, l’occasion pour l’Ecossais de mettre fin à une attente un peu plus longue encore, celle relative au dernier titre remporté par un sujet de la Reine à Wimbledon, à savoir celui de Fred Perry en 1936. Après être sorti d’une moitié de tableau compliquée (victoires sur Karlovic, Cilic ou encore Ferrer au passage), se dresse maintenant devant lui le test absolu, le boss final, tout simplement « King Rog’ », sextuple vainqueur du tournoi.

Si le parallèle Radwanska/Murray, et S. Williams/Federer est tentant, il convient de souligner que la Murène a de biens meilleures raisons d’y croire que son alter-ego féminin. Son niveau de jeu s’est ainsi montré particulièrement satisfaisant pendant les deux premiers sets de sa demi-finale face à Tsonga. Sans être une assurance tous risques, l’Ecossais est aussi bien plus régulier dans les tournois majeurs depuis un an et demi, et cela peut lui donner confiance pour sa première finale en Grand chelem depuis l’Open d’Australie 2011 (défaite en 3 sets face à Djokovic). Incisif en retour, oscillant enfin en permanence entre 60% et 70% de premières balles, et se déplaçant comme un félin sur le gazon, le protégé d’Ivan Lendl aura des armes à faire valoir dimanche. Seul gros point noir, ses deuxièmes balles rikiki qui ne dépassent que très rarement les 150 km/h et dans lesquelles le Suisse devrait rentrer comme dans du beurre… surtout quand on voit les propres statistiques en retour de l’Helvète.

L’Helvète, parlons-en d’ailleurs. C’est qu’il en aura fait voir de toutes les couleurs à ses fans pendant ce Wimbledon ! Passé plusieurs fois à deux points de l’élimination contre Benneteau après avoir été mené deux sets à rien, blessé contre Malisse et s’en sortant avec toute la roublardise dont il sait faire preuve, puis jouant ensuite très bien contre Youzhny en quart et contre Djokovic en demies, Federer arrive en finale après un parcours mi-figue mi-raisin, mais qui lui laisse pourtant toutes les raisons d’espérer ranger un 7ème trophée doré dans son armoire à souvenirs dimanche. Afin, là aussi, d’égaler un des derniers records de l’inévitable Pete Sampras. Mais ce n’est pas tout, car en se qualifiant pour sa 8ème finale au All England Club, Roger Federer devient le joueur de l’ère Open à avoir le plus souvent réalisé cette performance (le record de 9 finales de William Renshaw restant bien au chaud, au moins temporairement). En cas de victoire, il redeviendrait aussi n°1 mondial lundi, passant d’un coup d’un seul devant Djokovic et Nadal. Une place qu’il n’a plus occupée depuis le 7 juin 2010, et qui lui permettrait de battre (encore !) un record toujours tenu par Pete Sampras, à savoir celui du nombre de semaines passées à la tête du classement ATP (286 semaines pour l’Américain). Un succès signifierait également le retour à une égalité parfaite au face à face avec Andy Murray, 8 partout. Il s’agirait de son 75ème titre ATP en simple, et bien sûr de son 17ème tournoi du Grand chelem, record absolu. Bref, plein de bonnes raisons de vouloir remporter ce match.

Se posent désormais quelques questions : Murray pourra-t-il résister au poids de l’attente de tout un pays afin d’évoluer à son meilleur niveau ? Federer peut-il rater son nouveau rendez-vous avec l’Histoire ? Apprendrons-nous enfin la raison de ces doigts pointés vers le ciel par le Scottish à chaque fin de match ? Les problèmes au dos du ramasseur de Bâle se réveilleront-ils ? Pour le savoir, il sera impératif d’être quelque part dans le 6e arrondissement de Paris dimanche vers 15h, ou à défaut, devant votre écran.

Face à face : Andy Murray mène 8-7.

Pronostic : Roger Federer en 4 sets.

En vous souhaitant d’excellents matchs, un calme olympien, une joie non-dissimulée ; et que les meilleurs gagnent bien sûr.

About 

Posteur à temps partiel, lecteur en intérim et assistant G&Desque.

Tags:

353 Responses to Wimbledon finals : éclats de vert

  1. Arno, l'homme des antipodes 7 juillet 2012 at 12:10

    Prem’s, ou presque si quelqu’un me devance pendant que j’écris !! ;)

    Merci Clément pour cette excellente présentation.

    Je n’ai pas pu voir hier le match Murray/Tsonga car j’étais de sortie, mais je pensais vraiment qu’un Tsonga au top battrait Murray. Malheureusement, Jo a apparemment été trop inconstant, et Murray trop fort durant deux sets.

    Concernant la finale dames, Serena devrait gagner, mais Radwanska a vraiment le jeu pour briller sur gazon. Sa science des variations et des trajectoires peut faire mal, même à Serena, mais il va falloir qu’elle ne se trompe jamais, ou très rarement. L’américaine part évidemment grandissime favorite.

    Pour la finale messieurs, je ne dirai rien, même sous la torture. Tout peut arriver…

    Concernant « La Rencontre » de demain, sommes-nous tous d’accord pour amener une balle de tennis à poser sur la table afin qu’on puisse se repérer ??
    Ah, et Djita, tu fais pas ta timide: tu viens, il nous faut au moins une fille !!!!!!!!!!!!!!

    • Clément 7 juillet 2012 at 12:35

      Merci Arno ! Pour moi le coup de la balle, c’est ok. Je plussoie, Djita doit venir, ça va sentir le vieux bouc sinon.

      Au passage, j’ai eu des petits soucis de mis en page pour l’article, obligé de farfouiller le code HTML pour que tout s’affiche correctement, mais a priori tout est rentré dans l’ordre. Par contre impossibilité de faire en sorte que la photo apparaisse convenablement en une du site (en l’espèce le Roi et la Reine font leur Louis XVI et Marie Antoinette…), si un modo a une idée !

    • Djita 7 juillet 2012 at 14:12

      Hmmm, je suis la seule fille? C’est pas cool ça!
      J’ai un truc à faire dans la matinée,donc c’est pas trop sûr.
      Et je t’assure que je serais intimidée par vous.

    • Djita 7 juillet 2012 at 21:34

      Bon cette fois-ci c’est sûr j’ai un rdv de dernière minute. On remet ça quand vous voulez!
      Bon match!
      Commentez le match quand même hein, avec vos smartphones! ;)

  2. Nath 7 juillet 2012 at 12:30

    J’ai repéré une petite phrase écrite hier par Oluive à 4-1 Fed dans le 4° set : « N’empêche que cette impression d’un Djoko prenable se confirme ! »
    A ce moment de la partie, c’est pas trop risqué en effet, et ça ressemble fortement à un euphémisme :lol:

    Bon, j’ai pronostiqué Fed vainqueur à la CC (Nadal à RG et Djoko à l’AO), mais pour G&D ce serait mieux pour moi qu’Andy gagne dimanche.
    En souhait pur et dur, je ne parviens pas à espérer que Fed l’emporte (Antoine, tu peux m’ajouter à la liste), et pourtant… S’il reprenait cette place de numéro un pour dépasser les 286 semaines de Sampras, 2 ans après l’avoir perdue, ce serait beau ! Cela aurait été plus simple pour moi si le finaliste avait été un autre :? En plus j’avais écrit il y a deux ans que ça serait vraiment sympa qu’il égale (et dépasse) ce record plus tard, après avoir galéré, un peu comme 2009. Si la finale est accrochée, cela me fera plaisir pour le vainqueur quel qu’il soit. Si le match est peu disputé, je préfère qu’Andy l’emporte.

    Un dernier mot sur les stats au service de ce dernier : je ne m’intéresse pas aux points remportés sur premières balles puisque cela n’est pas considéré comme une faiblesse pour lui, contrairement au pourcentage de 1° et aux points gagnés sur 2°. Et là, il me semble que c’est mieux que d’habitude, il est resté au-dessus de 60% de 1° balles « in » dans chacun de ses matches, et surtout il en est à 65% de points gagnés sur 2° en moyenne, ce qui est excellent pour lui et est le deuxième meilleur résultat sur l’ensemble des joueurs engagés dans le tournoi (derrière… Gulbis, Federer étant 10° à 61%). Alors deuxièmes balles rikiki en vitesse, mais pas un gros handicap si l’on en croit les stats, même s’il n’a pas rencontré de joueurs réputés pour leur retour hormis Ferrer (j’hésite à mentionner Davydenko sur ce coup là). C’est pour moi une nette amélioration en ce qui le concerne.

    Merci pour cette présentation bienvenue, Clément !

    • Nath 7 juillet 2012 at 12:42

      Concernant une victoire éventuelle de Fed, l’interruption prolongée pendant le match contre Malisse me dérange sérieusement quand même. Cela n’aurait jamais dû arriver, et surtout pas à Wimbledon.

    • Sylvie 7 juillet 2012 at 12:54

      Pour l’interruption c’est vrai que cela l’a aidé. En revanche, je suivais le score board et il me semble que l’interruption a duré le même laps de temps sur le 1 alors que cela rejouait sur tous les autre courts.

      • Nath 7 juillet 2012 at 13:06

        Qui jouait sur le 1 ?
        Vu qu’il s’agit des deux plus grands courts, peut-être qu’il a fallu plus de temps qu’ailleurs pour faire rentrer le public si les tribunes s’étaient vidées…? Mais une demi-heure par rapport au match de Youzhny par exemple, ça fait beaucoup quoi qu’il en soit. Et a-t-on remarqué ce genre d’écarts les années précédentes ?

      • Sylvie 7 juillet 2012 at 13:25

        Sur le 1 c’était un quart du tableau féminin et l’inscription play suspended est resté le même laps de temps alors que tous les autres courts avaient repris.

    • Oluive 7 juillet 2012 at 13:03

      ROOOooooo
      Trop facile ça Nath !
      Je suis obligé d’intervenir : relis le post : « N’empêche que cette impression d’un Djoko prenable se CONFIRME ! »
      Confirmation de quoi ?
      Eh ben, de mes posts de 15h19 / 25 / 27 et 48, pardi !

      • Nath 7 juillet 2012 at 13:08

        Ah ? Pourtant j’ai tout lu d’une traite et ça m’a semblé venir de nulle part :mrgreen:

  3. Arno, l'homme des antipodes 7 juillet 2012 at 12:58

    Je ne voulais pas faire de point RYSC avant la finale pour ménager le suspense, mais il est de toute manière à son paroxysme, alors…

    Il ne reste plus que 2 petits points à prendre. Voici le classement RYSC avant la finale Federer/Murray:

    1/ Fred et Fieldog, 6 Pts.

    Ils sont inséparables. Vont-ils aller au bout ensemble?? On le saura dans 24 heures…

    3/ Jérôme et Sylvie, 5 Pts.

    Sylvie a été lâchée par le duo de tête, mais reste en excellente position. Jérôme profite de son sans-faute sur les 1/2 finalistes pour effectuer une remontée spectaculaire ! Jusqu’où ira t-il ???

    5/ Antoine, William, Kaelin et JC, 4 Pts.

    A deux points des leaders, et il reste deux points à prendre: faites le calcul. Il faut plus se louper…

    9/ Quentin, Mathias, May, David et Robin, 3 Pts.

    Plus rien à espérer pour les « joueurs du milieu », ni trop bons, ni trop mauvais. Si ce n’est de finir le plus haut possible, pour l’honneur…

    14/ Remy, Oluive, Marc, Pat et Babolat, 2 Pts.

    Encore en course pour le titre de « Karim amateur » !!! Mais pour eux maintenant, plus le choix: il FAUT se louper !!!!! Car derrière…

    19/ Damien et Nath, 1 Pt.

    Il l’a fait… Damien a enfin réussi à marquer un point sur ce RYSC !! Mais du coup, le titre de « Karim amateur » qui lui semblait promis lui est maintenant disputé par Nath, qu’on attendait pas à un tel niveau de lose…

    Tout est encore possible, c’est la folie chez les 15-loveurs. A tous les enjeux de la finale de dimanche s’ajouteront donc les enjeux du RYSC… Nul doute que cela pèsera lourd dans les esprits de Fed et Murray à l’heure de conclure le tournoi…

    Bonne chance à tous !!!

    • Marc 7 juillet 2012 at 13:01

      dis-donc, moi aussi j’ai fait un sans faute sur les 1/2 finalistes il me semble ! Pourquoi ne suis-je pas + haut ???

      • Arno, l'homme des antipodes 7 juillet 2012 at 13:15

        Oui, Marc, mais tu voyais Tsonga battre Murray, ce qui te prive des points relatifs à ces deux joueurs…

        Les demi-finalistes, oui, mais je les veux dans l’ordre, mon bon monsieur !!!!! ;)

        • Nath 7 juillet 2012 at 13:19

          De toute façon avec l’avatar qu’il a, il ne vaut mieux pas mettre Marc trop en évidence.

          • Marc 7 juillet 2012 at 16:40

            Je n’ai aucun avatar, c’est celui que 15love m’a attribue sans que je ne demande rien :-)
            Regarde celui d’Ulysse !

            • Nath 7 juillet 2012 at 17:39

              Je sais bien, ceci était une incitation (subtile visiblement) à t’en choisir un ;)

    • Nath 7 juillet 2012 at 13:16

      Je n’ai pu m’empêcher de regarder la liste de Damien, il n’y a plus de suspense pour moi concernant le Karim amateur… Dire que c’est Almagro qui m’a rapporté mon unique point…

    • Damien 7 juillet 2012 at 14:47

      Et oui, mon unique et dernier point je l’obtient avec la défaite de Djoko en 1/2, ouf triple ouf.
      Nath, je veux bien partager mon Karim d’honneur avec toi : on pourra dire que ce n’est qu’1/2 Karim d’honneur :)
      Et ne t’inquiète pas, je ne peux plus gagner de points.

  4. Sylvie 7 juillet 2012 at 13:30

    Merci pour la mise à jour. Je reste en honorable position mais je ne peux plus marquer de points car j’avais prédit une finale Djoko/Nadal. J’avais 3 demie finalistes sur 4 mais les scores ont été l’inverse de mes prédictions donc je risque encore de rétrograder. Heureusement que j’ai joué Fed à la CC j’aurais au moins 1 pt de plus.

  5. David 7 juillet 2012 at 13:49

    Merci pour la présentation Clément ! Belle photo aussi entre les deux monstres de la dernière décennie ! Bonne finale à tous !

  6. Evans 7 juillet 2012 at 13:50

    Très bonne présentation. Merci!

    J’ai une question à propos de la finale de Dimanche. Les conditions outdoor pourraient être un avantage pour Murray. Federer est encore présent dans ce wimbledon grâce aux conditions indoor (ferméture du toit sans raison en demi finale). Si les brits veulent voir leur poulain triompher il faudra ouvrir le toit. Federer peut perdre ses automatismes d’indoor dans les vrais conditions de gazon (outdoor).

  7. Sylvie 7 juillet 2012 at 14:03

    J’ai oublié de remercier Clément pour son excellente présentation soulignant bien tous les enjeux. Je manque à tous mes devoirs de 15-lovienne !!! Honte à moi.

  8. Djita 7 juillet 2012 at 14:09

    Excellente présentation Clément!
    La Queen Serena sera un peu gênée par les variations de Radwanska. Mais n’oublions pas que cette dernière sera aussi tétanisée par l’enjeu; première finale de GC.
    Ça devrait le faire pour Serena. Ce serait génial!

  9. Kaelin 7 juillet 2012 at 14:31

    Merci Clément!

  10. Antoine 7 juillet 2012 at 14:42

    Merci de cette présentation Clément.

    J’allais faire exactement le même remarque que Nath et j’en remets simplement une couche: Andy a énormément bossé sur sa deuxième balle et cela finit enfin par payer..La deuxième balle riquiqui, c’est terminé. Il a les meilleures stats du tournoi sur sa seconde balle..Il joue très bien, son jeu est parfaitement adapté au gazon et à celui de Roger contre qui il a un H2H positif..Il a une très bonne chance de gagner..Ce sera très probablement une longue finale, cinq sets j’imagine ou quatre sets mais avec un tie break à la fin..La seule raison pour laquelle cela pourrait aller vite, c’est s’il se loupe complètement..Cela n’arrivera pas je pense, pas plus que cela n’est arrivé à Melbourne..Ivan lui a appris des choses et pas seulement à allumer son adversaire au filet comme il l’a fait avec Jo, lui expédiant une balle dans la partie sensible de son anatomie…Jo a promis de se venger. J’espère qu’il tiendra parole..

    Ce qui peut aussi arriver à Murray, c’est un excès de nervosité s’il se trouve en position de gagner. Cela ne lui est jamais arrivé et il faudra alors qu’il soit vraiment costaud. Il n’a jamais gagné un set en finale et comme le dit Henman, il doit oublier tout cela. A en juger par ses déclarations, il se battra jusqu’au bout même s’il est mené deux sets à zéro, sachant que Federer a déjà perdu des matchs en menant deux sets à zéro ces derniers temps….

    En ce qui concerne Jo, je trouve qu’il a fait un bon tournoi même en ayant perdu hier assez nettement. Il n’a que rarement vraiment bien joué mais il faut quand même rappeler qu’il n’a pas pu s’entraîner à cause de son petit doigt. Allez en demies dans ces conditions, c’est très correct..

  11. Arno, l'homme des antipodes 7 juillet 2012 at 14:58

    Un petit point sur la question subsidiaire du RYSC, qui risque de se révéler d’une importance considérable vu la densité du classement…

    Il s’agissait, je vous le rappelle, de déterminer le nombre de points gagnés au filet par le vainqueur du tournoi.

    A l’heure actuelle:

    Federer a marqué 139 points au filet.
    Murray en a marqué 99.

    Je suis impressionné par la qualité de vos réponses, qui se situent pour la plupart entre 80 et 170, avec une pointe à 250 pour Quentin qui se croyait revenu dans les 90′s… ;)

  12. Damien 7 juillet 2012 at 15:03

    Merci Clément pour cette présentation, réalisée avec soin.
    Entre la finale de RG et celle-ci cela fait 2 finales de GC d’affilée avec de gros enjeux je trouve.
    J’aurais préféré voir Jo face à Federer, mais il n’a pas réussit à passer la Murray. Bravo quand même à Jo pour son parcours jusqu’en 1/2, malgré un niveau pas toujours étincelant.

    Comme je l’avais annoncé en début de tournoi, j’aimerais voir un puceau l’emporter. Je vais donc supporter le Brit. Oui, vous avez bien lu.
    Je trouverais ça vraiment cruel pour lui qu’il se prenne un nouveau rateau en finale de GC. Je suis quand même très partagé, car pour Federer, cette finale représente beaucoup de choses, au delà même des records (dont je me fous un peu).
    Bref, je suis un peu comme Elmar, embêté pour choisir mon poulain.
    Je reste quand même sur Murray, car à la 4eme finale il serait temps, car il joue bien sur le tournoi, et car cela apporterait un peu de fraicheur. En espérant qu’il nous face une bonne finale cette fois-ci.

    La clé du match sera je pense, la seconde balle du Brit. S’il parvient à la maintenir au niveau de ce qu’il a produit aux tours précédents, il gagnera. Sinon, il va souffrir, et son pourcentage de 1ere va baisser car il s’appuiera plus dessus.

  13. karim 7 juillet 2012 at 15:05

    Serena radieuse à côté de Roger dont elle est folle folle folle. Elle perd son temps, Roger n’a connu et ne connaîtra Que Mirka. Comme femme en tout cas. Serena je suis là!!!!
    Présentation tip top des deux événements, Serena ne va pas faire une heure sur le court. Demain Fed gagne. Murray sort du top 5 en fin d’année, puis du top 10 en 2013. Victoire sur le tard à la Goran.

  14. Clément 7 juillet 2012 at 15:06

    Un truc que j’ai oublié de dire dans la présentation : après 4 finales de suite du n°1 contre son n°2, enfin nous revoyons en finale le n°3 et le n°4 ! Ça fait du bien, même sans être véritablement une surprise c’est le moins que l’on puisse dire.

    @Nath et Antoine, eh bien heureusement que Murray a « bossé ses secondes balles » parce que niveau vitesse c’est toujours pas ça. Voici ses moyennes de vitesse en secondes balles, match par match :

    - contre Karlovic : 89 mph
    - contre Baghy : 87 mph
    - contre Cilic : 87 mph
    - contre Ferrer : 85 mph
    - contre Tsonga : 88 mph

    Soit une moyenne de 87,2 mph, ou en français 140 km/h… C’est très faible. Je mets son pourcentage de points gagnés derrière la seconde sur le compte de sa supériorité dans l’échange à tous les joueurs qu’il a affrontés (Karlo et Cilic -qui était crevé- doivent bien booster ses stats), et aussi le fait que ces derniers étaient incapables d’attaquer ses 2ème balles, hormis Tsonga qui ne s’y est mis que dans le 3ème set… Contre Federer qui a d’excellentes stats en retour, ça va être une toute autre chanson.

    Je m’attends à ce que le Suisse fasse un aussi bon match au service qu’en demi-finale, et que par conséquent il breake Murray nettement plus souvent que l’inverse. De plus le Scot n’a pas présenté toutes les garanties mentales hier, en étant fébrile dans le 4ème set. Il ne s’en est sorti que grâce à la maladresse de Jo, et à sa volonté de jouer au « ça passe ou ça casse ».

    J’ai quand même mis 4 sets car je pense que vu les circonstances, Murray devrait bien réagir à un moment ou à un autre, voire bien commencer son match et emporter la première manche.

    • Evans 7 juillet 2012 at 15:21

      « Contre Federer qui a d’excellentes stats en retour, ça va être une toute autre chanson. »

      Oui mais face à des serveurs qui se nomment: Albert Ramos, Fognini, youzhny…

      Murray a toutes ses chances, je trouve.

      • Clément 7 juillet 2012 at 15:34

        Youzhny est un bon serveur. Benneteau et Malisse aussi. Djokovic n’en parlons pas. Évidemment en citant les joueurs affrontés lors des 2 premiers tours on peut faire le même raisonnement pour n’importe quel joueur du top 10, ou peu s’en faut.

        Voici les stats de pourcentage de points gagnés en retour de Federer, match par match :
        - contre Benneteau : 37%
        - contre Malisse : 44%
        - contre Youzhny : 49%
        - contre Djokovic : 34%

        Soit 41% en moyenne. Sur gazon, c’est énorme. Mais Youzhny avait fait un mauvais match il est vrai. Même sans compter ce match, un peu trompeur, sa moyenne de points gagnés en retour reste de 38%…

        Depuis combien de temps suis-tu le tennis Evans ? Tu as beau être le meilleur à G&D, tes posts me laissent de plus en plus perplexe.

        • Antoine 7 juillet 2012 at 18:03

          La moyenne du tournoi doit être à 35%….

  15. karim 7 juillet 2012 at 15:07

    La journaliste de Canal avoue que Serena fout la pétoche, elle dit qu’elle et ses confrères avouent que malgré lhabitude même s’ils ne sont plus intimidés par federer et les autres castors, devant Serena ils ont les chocottes. Sacrée Serena.

    • Quentin 7 juillet 2012 at 15:53

      Karim, j’ai vu le titre de ton prochain article dans mon tableau de bord, c’est une bombe, non?

      • Remy - Karim d'Or RYSC RG 7 juillet 2012 at 15:54

        ça c’est du teasing !

        • Clément 7 juillet 2012 at 15:56

          Je confirme. Vous croyiez, naïfs que vous êtes, que vous auriez un peu de repos sur le site suite à la fin de Wimbledon et à l’hypoglycémie à venir d’Antoine ?

          Que nenni, vous n’avez encore rien vu !

  16. Sylvie 7 juillet 2012 at 15:32

    La coiffure de Serena !!! On sent qu’elle va la jouer lionne de bout en bout. Comme chez les animaux, elle a pris le look pour intimider l’adversaire.

  17. Djita 7 juillet 2012 at 15:37

    Serena déroule! Radwanska totalement dépassée. Scénario totalement prévisible. Il est temps de se réveiller pour la polonaise.

  18. Arno, l'homme des antipodes 7 juillet 2012 at 15:38

    Serena rentre dans Radwanska comme dans du beurre…

  19. Clément 7 juillet 2012 at 15:48

    Eh bien au moins Radwanska aura évité la bulle.

  20. Quentin 7 juillet 2012 at 15:59

    Merci pour cette présentation Clément, et merci à David pour celle des demis, très bien menées toutes les deux.
    J’espère que les deux joueurs sur la photo l’emporteront ce week-end, je suis fan des vieux lions!

  21. Clément 7 juillet 2012 at 16:45

    Coup de mou de Serena depuis quelques jeux et la Polonaise qui débreak en jouant parfaitement juste… C’est pas fini.

    • Clément 7 juillet 2012 at 16:59

      Fichtre ! Serena n’a plus de jus et Agnasijeifka égalise à 1 set partout !

  22. Djita 7 juillet 2012 at 16:51

    Serena est en difficulté. Son service n’est plus au top.
    Radwanska y croit.

  23. Djita 7 juillet 2012 at 17:29

    La championne Serena est de retour.

    • Djita 7 juillet 2012 at 17:33

      Oh l’amortie de Serena pour double-breaker! Quel point! Radwanska ne s’y attendait pas.
      Elle sert désormais pour le match.

      • Nath 7 juillet 2012 at 17:41

        Mon stream s’est figé à ce moment-là :(

    • Clément 7 juillet 2012 at 17:41

      Enfin ! J’ai cru qu’elle n’y arriverait pas. Radwanska s’est bien battu, surpris par son intelligence de jeu au 2ème set. Je ne sais pas où est-ce que Serena est allé chercher l’énergie mais elle l’a fait.
      Trop mignon sa joie d’ailleurs sur la balle de match, comme si elle remportait son premier majeur.

      • Djita 7 juillet 2012 at 17:56

        Son énergie retrouvé m’a étonnée. Et Radwanska ne pouvait rien faire. C’est un phénix, cette Serena.

  24. Sylvie 7 juillet 2012 at 17:37

    Bravo Serena. 5e Wimbledon .

  25. Djita 7 juillet 2012 at 17:38

    Bravo Serena. Quel mental, quelle championne! Revenir dans le match avec la manière! Je suis impressionnée!!!

  26. Djita 7 juillet 2012 at 17:52

    Émue pratiquement aux larmes, la Serena. C’est vrai que ça fait longtemps qu’elle n’a pas remporté de GC. Well done Serena.

    • Antoine 7 juillet 2012 at 18:05

      Deux ans, Wimby 2010…

  27. Quentin 7 juillet 2012 at 18:43

    J’aime beaucoup le compte-rendu de Sophie Dorgan:
    http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Serena-renait-un-7-juillet/296990

  28. Quentin 7 juillet 2012 at 18:53

    Sinon je reviens sur un propos de MacArthur indiquant que contre Federer Murray va se liquéfier alors qu’il aurait eu sa chance contre Djokovic.
    Un truc que je ne comprends pas sur le liquéfiage:
    -Murray se liquéfie parce que c’est une finale: Dans ce cas l’adversaire ne change pas la donne.
    -Murray se liquéfie parce que c’est Federer: alors pourquoi mène-t-il 8 à 7 dans le H2H mais est mené 8 à 5 contre Djokovic.
    A ma connaissance sa finale contre Djokovic à l’AO 2011 est celle où il a montré le niveau de jeu le plus faible: il avait été moyen en 2008 (1ère finale, avait fini son match contre Nadal la veille) et assez bon en 2010, dans les deux cas après un excellent tournoi. En revanche, il avait été mauvais en 2011, après un tournoi lui-même assez mitigé.

    Après qu’il ait plus de chances de l’emporter contre Djokovic que contre Federer sur herbe je suis d’accord, mais je ne vois pas ce qu’un liquéfiage a à faire là dedans.

    A mon avis, Murray a une chance réelle de l’emporter demain même si il n’est pas le favori du match.

    Nous verrons…

  29. Oluive 7 juillet 2012 at 19:32

    Well done Clément pour la présentation !

    J’achète complètement la thèse d’Antoine selon laquelle Murray doit gagner son premier GC à New-York.

    J’ajouterais, argument supplémentaire, que, tout comme son mentor-entraîneur, il se doit de rater ses quatre premières finales. Et ses deux premières à Wimby, tiens.
    Murray qui gagne Wimbledon à 30 ans, voilà qui serait bien plus émouvant pour tout le monde.

    De toutes façons, Murray à un autre challenge : gagner au moins un set en finale de GC… Voilà pourquoi Fed serait avisé de gagner le premier : quand on a peur de se prendre 6/0 comme 3/0, la victoire est déjà loin.

    Mais voilà, au vu de ses deux premiers sets contre Tsonga (sans parler de son tableau de la mort, qui lui a ceci dit fait sans doute perdre un peu trop d’énergie, comme le soulignait Tsonga), Murray fait figure de client plus que crédible au pompon.

    Allez, un petit souvenir (où l’on se rend compte que le début du premier set fut plus qu’accroché, et que Fed le quasi-fatigué a été avisé de bouclé en trois) : http://www.youtube.com/watch?v=6kgtZPnlsxk

    A demain, les amis… Le premier arrivé prend une table de… 8 ?

  30. Jérôme 7 juillet 2012 at 19:40

    Je pense aussi que Murray a des chances de battre Federer. Mais quand certains ramènent le H2H, on a vu vendredi à quoi ça a servi à Djoko d’avoir gagné 5 de ses 6 derniers matches contre le suisse.

    Federer n’est ni Gasquet, ni Ferrer, ni Murray.

    Ensuite, Murray a un vrai problème avec les matches en 3 sets gagnants. Contre les cadors, il en a gahné un seul : à l’USO 2008 contre un Nadal qui était au bout du rouleau. Depuis, ça a été la Berezina. Alors je doute qu’après avoir perdu toutes ses demis ou ses finales en 3 sets secs il parvienne à en gagner 3 en finale de Wimby.
    Je précise bien : contre Federer en finale de Wimby car c’est sur cette surface-là que le suisse est le meilleur et à le plus de possibilité de surclasser ses adversaires quand il n’est ni blessé (2010), ni léthargique face à un versera en folie (2011).

    Or Federer s’est remis à jouer remarquablement bien et est revenu sur son niveau gazon de 2006/2007. Il est surtout plus offensif que jamais et son niveau en retour de service est supérieur à ses habitudes.

    Quand je vous qu’en face Murray à été à la peine contre des joueurs qui ne sont pas des joueurs de gazon et qu’il a eu du mal contre un Tsonga mauvais en retour de service et en 2ème balle, je me dis que c’est du 80% Federer contre 20% Murray.

    Et au cas où vous n’auriez pas compris, Murray ne peut pas gagner cette finale. J’ai veillé à ce que la malédiction d’Ivan le poursuive jusqu’au bout.

    Par ailleurs, j’ai consulté l’oracle qui m’a fait une réponse très explicite. Je lui ai demandé par écrit : « 17 ? »
    Il m’a répondu : « 17 et 20″. :mrgreen:

    • Remy - Karim d'Or RYSC RG 7 juillet 2012 at 19:52

      Que ce soit dans son comportement ou dans son discours, Federer sait qu’il n’est pas arrivé, que ce n’est pas fini.

      Alors que pour Murray, jouer la finale est déjà une fin en soit.

      Surtout que j’ai trouvé Federer très bon contre Youznhy et Djokovic.
      Demain, c’est l’heure du quadruplé !

  31. karim 7 juillet 2012 at 20:01

    Quentin, Rémy, Clément… Shhhhhh fermez-la prenons tout le monde de court lundi matin quand on aura tous encore la gueule de bois suite à la victoire de fed. Dimanche nuit c’est le réveillon sur le site.

  32. Remy - Karim d'Or RYSC RG 7 juillet 2012 at 20:12
    • karim 7 juillet 2012 at 20:23

      Magnifique

    • Sylvie 7 juillet 2012 at 20:40

      Est-ce que le shorty ne dépasse pas le quota de couleur réglementaire . Shocking !

    • MacArthur 7 juillet 2012 at 20:41

      Il paraît que la miss fait 70 Kgs….Je pense qu’ils ont juste pesé ces deux cuisses :-)

    • Djita 7 juillet 2012 at 21:29

      Génial!

  33. MacArthur 7 juillet 2012 at 20:38

    Merci pour ta présentation Clément.

    Je n’ai pas pu voir la finale de ces dames. Mais je suis content du résultat. Très belle histoire que celle de Serena quand on sait qu’elle avait frôlé la mort il y a encore quelque temps.

    Pour demain, Il n’y aucun doute pour moi que c’est Federer qui gagnera. Je comprends que certains puissent, incertitudes du sport obligent, donner des chances à Murray. Mais ça ne passera pas demain. Et si ça ne passe pas demain, il est quasiment certain que ça ne passera pas non plus à l’US Open comme le laisse envisager Oluive.

    @Quentin. Federer est globalement supérieur à Murray dans le jeu. Ce que je ne pense pas qui soit le cas de Djokovic.

    Djokovic domine Murray 8 à 5 à cause de son année extraordinaire 2011. Avant 2011, le H2H affichait 4-3 pour Djokovic. En 2011, c’est 2-1 en faveur de Djokovic. Et le 1 de Murray a été obtenu dans les conditions que l’on connaît à Cincinnati par abandon du Djoker. En 2012, c’est 2-1 pour Djokovic dont une 1/2 en cinq sets qui aurait pu tourner du côté d’Andy.

    Pour moi, Djokovic ne domine pas Murray dans le jeu. Et sur gazon, je pense que Murray est un bien meilleur joueur que le Serbe. Il aurait donc eu sa chance dans une éventuelle finale.

    Pour ce qui est de Federer, c’est tout une autre histoire. Le H2H serré (8-7) en faveur de Murray est à relativiser, fortement. Ils ne se sont jamais rencontrés sur gazon et je n’apprendrais rien à personne en disant que le Suisse est supérieure à l’Écossais sur cette surface. Pas besoin de détails. Si on ajoute à tout cela les enjeux de cette rencontre, tout laisse penser que Murray se liquéfiera.

    En 2011, je m’étais réveillé très tôt le matin (décalage horaire avec l’Europe), pour aller voir la finale de Wimbledon en HD au cinéma. J’ai été déçu de la qualité du spectacle. Ils proposent encore la même chose cette année. Mais je ne me déplacerai pas. Il y a des raisons de penser qu’avec la forte pression qu’il va y avoir de part et d’autre, la rencontre ne soit pas de qualité. Je privilégierais ma grâce matinée et irai ensuite, avec un ami, taper dans la balle. Une fois rentré, j’allumerais mon ordinateur pour constater la victoire de Federer et lire les comptes rendus.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis