Australian Open 2013 : No alarms and no surprises

By  | 22 janvier 2013 | Filed under: Actualité

« Je suis désolé mon pauvre Stan, je t’ai laissé croire que tu pouvais gagner, alors que tout le monde sait bien que c’est impossible. » Voila ce que semble dire Novak Djokovic à Stanislas Wawrinka à l’issue ce magnifique huitième de finale de l’Open d’Australie 2013, conclu 12 jeux à 10 au cinquième set par le N°1 mondial.

J’avoue y avoir cru moi aussi et je ne pense pas être le seul.

La faute sans doute à Jérémy Chardy qui est la grande exception de ce tournoi.

La faute un peu aussi à Jerzy Janowicz pour son parcours à Paris-Bercy.

Et pourtant, et pourtant… la surprise n’est vraiment pas le quotidien du tennis mondial, dominé, archi dominé par quelques joueurs.

Cette édition de l’open d’Australie s’avère totalement dans la même veine que le reste.

Nous avons eu droit à quelques beaux matchs, mais au final on en connaissait la plupart du temps déjà les vainqueurs.

Nous voici en quart de finale avec six têtes de séries attendues, plus Nicolas Almagro qui prend la place de Forfairevic, pardon Janko Tipsarevic, et Jérémy Chardy dont tout le monde se demande ce qu’il fait là. Surtout Richard Gasquet qui n’est pas au courant qu’un tournoi du Grand chelem ne s’arrête pas au bout d’une semaine.

Trêve de médisance et voyons ce que nous réserve la suite des festivités !

Pour cela, je remercie le site de l’ATP de mettre à disposition les head-to-head des joueurs professionnels.

Nous allons nous rendre compte que les prochains matchs risquent d’être équilibrés … ou pas.

  • Novak Djokovic vs Tomas Berdych : 11-1

Il faut remonter à Wimbledon 2010 pour voir l’unique victoire de Berdych.

6/3 7/6 6/3 en demi-finales. Ensuite le Tchèque s’était incliné face à Rafael Nadal en finale.

Mais ça, c’était avant que le Serbe devienne un robot destructeur d’espoir.

Détail intéressant, ce quart de finale a déjà eu lieu.

C’était en 2011 et Djokovic s’était imposé facile 6/1 7/6 6/1.

Alors peut-être que le numéro 1 mondial sera fatigué de son dernier match, peut-être que Berdych va jouer le feu … bref le Tchèque va se prendre une branlée.

  • David Ferrer vs Nicolas Almagro : 12-0

Principalement des rencontres sur terre battue. Parfois Nicolas chipe un set, mais c’est rare.

Sur dur, il a perdu 4 fois et il faut remonter à leur toute première rencontre, en 2006, pour le voir prendre un set.

De plus, Ferrer, en dépit de son âge, progresse et sort d’une excellente saison 2012.

Je ne sais pas vous, mais pour moi, Almagro et son mental en mousse se feront une joie de me donner deux points au RYSC.

  • Andy Murray vs Jérémy Chardy : 4-1

Tous leurs affrontements ont eu lieu sur dur et Andy Murray s’est baladé à chaque fois.

Sauf, sauf … l’été dernier. Auréolé d’une belle médaille d’or londonienne, Andy s’est fait surprendre par Jérémy sur le ciment nord-américain.

Alors peut-être une lueur d’espoir. Mais c’est seulement pour essayer de créer du suspense.

Parce que même s’il a une sale tronche et qu’il est chiant à voir jouer, l’Ecossais est assez redoutable.

  • Roger Federer vs Jo-Wilfried Tsonga : 8-3

Alors que les deux gaillards ont croisé la raquette 8 fois en 2011, ils ne se sont pas rencontrés depuis la finale du Masters à Londres cette année-là.

Tsonga n’a d’ailleurs pas brillé contre mieux classé que lui, c’est le moins que l’on puisse dire. Il a pris 16 défaites contre les joueurs du Top 8 pour… aucune victoire.

Si l’on prend en plus en compte la forme affichée par Gold Roger dans cet Open, l’issue du match ne fait guère de doute.

Nous pourrions nous baser aussi sur les côtes relevés tous les matins au petit déjeuner par Tonton Antoine, accro aux paris sportifs en ligne. Mais d’une, il parle beaucoup trop et de deux, les résultats seraient les mêmes.

Bon courage à tous !

About 

Après de trop nombreuses années sans tennis, je retrouve enfin mon amour de jeunesse. Et le constat est lapidaire : je suis ultra nul. Je compense en regardant les matches du Federer tant qu'il en est encore temps, de jour comme de nuit.

Tags:

467 Responses to Australian Open 2013 : No alarms and no surprises

  1. Homais 23 janvier 2013 at 07:43

    Il n’était pas si loin… sans quelques cagades sur des points importants et un départ tout pourri à 4-0, il avait de quoi l’ennuyer. Après, avec deux sets dans la musette, qu’il est long, qu’il est long ton chemin Chardy, comme braillait jadis un chanteur mort prénommé Joe.

    Pour les déclarations de Simon sur Murray (j’adore l’image du bison) et les questions terriblement naïves de Courier sur la récupération « extraordinaire – on se demande comment il fait ! comme beuglait chaque après-midi pendant le tour de France Gérard Holtz , journaliste encore en activité, si si ! »… pour moi, il y a deux niveaux de suspicion légitime :

    - le fait lui-même : tu joues cinq heures sans baisse de rythme et moins de 48 heures après ces cinq heures, tu es au top physique. Pas possible.

    - l’évolution physique :

    D’abord, elle est brutale – métamorphose en quelques mois de profils souffreteux ( vous vous rappelez Nakunpoumon ? C’était dans une autre dimension ou quoi ?) en bulldozers indestructibles, le réservoir toujours plein. Pour Djoko, ça se joue entre la fin de la saison 2010 et le début 2011.

    Ensuite, elle intervient à un âge du joueur où tous les fondamentaux physiques sont installés… A 24 ans, t’as fini ta croissance, tu commences même à perdre des neurones à ce que dit Almagro, ça fait déjà bien 6 ans que tu t’entraînes à très haut niveau, et là d’un coup ton physique évolue vers une dimension totalement étrangère à ce qu’il était avant. Et ça c’est pas possible non plus sans des apports extérieurs conséquents.

    Sinon, vraiment, la phrase de Simon sur le jeu chiant de Murray, ça vaut une place sur le frontispice de 15love !

  2. MacArthur 23 janvier 2013 at 07:52

    Murray qui sert pour le match à 5-1 et se fait breaker en commettant au passage sa première DF du match. Depuis la fin de l’année dernière, il ne sait plus finir ses matchs. Ça c’est préoccupant.

  3. Babolat 23 janvier 2013 at 07:52

    Break de Chardy à 5/1 Murray !! Le match est totalement relancé (Nan, j’déconne). ^^

    • Babolat 23 janvier 2013 at 07:55

      Muuray préfère conclure sur le service de l’adversaire. 6/4 6/1 6/2

      • MacArthur 23 janvier 2013 at 07:57

        Ça ne marchera pas contre les top players.

  4. MacArthur 23 janvier 2013 at 08:02

    Bon, il faut voir le bon côté des choses. Il ne joue pas bien mais gagne en 3 sets. Il a totalement annihilé les coups de Chardy. Et ça c’est très bien. Un match, c’est aussi tactique. Il a passé très peu de temps sur le court et sous le soleil. Maintenant, il va découvrir la night session pour la première fois dans le tournoi et faire face à une adversité beaucoup plus forte en 1/2.

  5. Julie 23 janvier 2013 at 09:33

    Bon, j’annonce la couleur.

    J’ai cours dans 1h30, donc je ne pourrai plus voir le stream.

    Donc Roger a 1h30 pour gagner, pas plus.

    • Antoine 23 janvier 2013 at 09:37

      C’est pas une excuse Julie..Les cours, c’est fait pour être séchés..

    • Remy 23 janvier 2013 at 09:39

      Moi ca sera au score board. Pas de stream.
      Petit détail, l’appli de l’AO mettait en avant Sharapova, Azarenka, Djoko et Nadal.
      Depuis ce matin, Nadal a été remplacé par …. Federer !

    • Julie 23 janvier 2013 at 09:47

      surtout que je vous faisais tous la nique hier en disant que comme j etudiais je pouvais tout regarder

      non mais c est mon cours prefere et leprof est russe trop beau trop intelligent alors tu vois..

      ooooooooh coup droit

  6. Antoine 23 janvier 2013 at 09:38

    Au réveil ce matin, je me branche sur le site de l’Equipe et je lis: « ENORME SUPRISE A MELBOURNE » et je me dis: TOUT BON !

    Malheureusement, ce n’était pas de Murray qu’il s’agissait mais de Serena…

  7. Remy 23 janvier 2013 at 09:41

    Gasquet a du rire pendant 30 minutes en voyant la perf de Chardy.

    Del Potro a du se pendre par contre …

  8. Julie 23 janvier 2013 at 09:41

    Tsonga sautille partout genre j’suis hyper motivée.

    Roger est hyper tranquille genre « sautille, sautille, rira bien qui rira le dernier ». On dirait qu il est à l entrainement plutot comme vous disiez plus tot, au boulot lundi matin.

    • Remy 23 janvier 2013 at 09:47

      Hop, First blood comme disent les anglais.
      1-0 pour Federer qui break d’entrée Tsonga.

  9. Babolat 23 janvier 2013 at 09:47

    Break d’entrée malgré des chaussures roses pour Roger.

    • Remy 23 janvier 2013 at 09:49

      Jeu blanc derrière.
      Le ton est donné.

  10. Julie 23 janvier 2013 at 09:49

    eh oh les chaussures roses sont de toute beauté, j adore l audace.

    Mon ordi met plus de temps à poster mon comm que federer a marquer un point de service.

    2-0 en 5 minutes, je sens que le 1h30 cava le faire

  11. Antoine 23 janvier 2013 at 09:51

    Cela me fait marrer ces commentaires qui disent que la Murène joue moyennement. Le type est en demie sans avoir perdu un set et en ayant laissé 7 jeux à Chardy..

    Il est bel et bien là, faut pas rêver..

  12. Julie 23 janvier 2013 at 09:53

    1/ le revers de fedou est hyper solide, y avait une longue balle en cloche sur la ligne de fond de court de tsonga, fed la prend en revers demie-volee et renvoie un revers parfait, tendu et puissant. On n’a aps tjs vu ca

    2/ tsonga s en tire bien sur ce jeu, le passing de revers semblait plus qu a la portee de roger et vmt tsonga etait en chaussette je le visualisais deja se faire transpercer

    3/ j ai pas le tps ca recommence

  13. Antoine 23 janvier 2013 at 09:53

    Break d’entrée pour Roger..2-0..Une bonne habitude qu’il a de démarrer ses matchs à fond en essayant de mettre la tête sous l’eau à l’autre immédiatement. Cela ne marche pas toujours, mais cela marche très souvent..

  14. Antoine 23 janvier 2013 at 09:59

    Il a fallu qu’il se retrouve à devoir défendre une balle de break pour passer sa première Roger. Il était alors à une sur trois seulement. Une de sauvée, la cinquième du tournoi et 3-1 donc..

  15. Julie 23 janvier 2013 at 09:59

    paowwwww

    Il a un peu merdouillé franchement mais ca nous a permis de voir qqs coups gagnants flamboyants sur la fin pour sauver ce jeu de service je prend.

    Qu’est ce que je suis pas stressee contrairement à d’habitude quand je vois roger jouer. en revanche pour la suite:

    1/ pas bon au service pour l instant
    2/ deux grosses erreurs de coups droits d attaque inquietant…

    • Antoine 23 janvier 2013 at 10:03

      Oui et rectification, il a du sauver deux balles de breaks. Fait pas mal de fautes directes: plus en quatre jeux qu’en deux sets contre Rahan..Il s’en tire très bien avec un break en poche…

  16. karim 23 janvier 2013 at 10:01

    Murray a décalquer Chardy, bon je me suis fourvoyé. Ce ne sera pas la première fois, en fait mes vœux sont toujours contraires à la réalité du court parce que je suis toujours derrière celui qui a le tennis champagne et de nos jours, ça ne paie pas. Lisez les propos de Chardy :

    « Au début, j’étais un peu tendu. Il m’a mis de la pression tout de suite, il a mis beaucoup d’intensité, il ne voulait pas me laisser prendre confiance. J’ai tout de suite été en difficulté. Il n’a jamais baissé. J’ai essayé de varier : jouer plus haut, ralentir le jeu, monter un peu plus. Il avait toujours une réponse plus forte que ce que je lui proposais. C’était difficile. Quand je faisais des chops, il a une très bonne main, il trouvait une solution. Quand j’attaquais, il me faisait toujours jouer un coup supplémentaire. Il m’a fait forcer au service car il retourne bien. Mon pourcentage de premières balle est descendu. Il m’a fait surjouer partout. Je me suis retrouvé sans solution. Cela devient long quand tu ne sais plus quoi faire pour le gêner et gagner des points. Je n’ai pas trouvé la tactique. »

    Ce qui ressort de là c’est une impression d’inexorabilité, il le dit lui-même le gars a réponse à tout. Aujourd’hui le top 4 c’est quoi ? Trois gars au physique monstrueusement inébranlable qui courent partout et remettent toute les balles et frappent avec intensité pendant quatre heures de toutes les postions et qui peuvent trouver la ligne de fond en donnant dos au court avec une main attachée à une cheville, et FED. La dimension d’extraterrestre de ce dernier frappe plus encore depuis que le reste de l’élite s’est mué en bêtes transgéniques avides de courses folles et de performances physiques ahurissantes. Les shotmakers sont réduits au rôle de faire-valoir. Il n’y a que Roger qui arrive encore à tirer son épingle du jeu.
    Même Del Potro reloaded joue dans un registre beaucoup moins séduisant. Désormais il frappe lourd, longtemps et près des lignes mais c’est tout, sa prise de risque est minimale, il se transforme en bonne petite machine lance-balle de la pampa.
    Chardy n’avait aucune chance, sur ses armes Murray n’a même pas besoin de super bien jouer pour le ratatiner, il lui suffit d’être au top physiquement, dans son déplacement, dans son intensité et le tour est joué. Celui qui a besoin de vraiment bien jouer, vraiment sentir la balle, c’est celui qui fait le jeu. Le remiseur à la petite semaine qui sait envoyer la même balle 300 fois à 50cm des lignes n’a pas besoin d’être chaleur pour y arriver. Avoir réponse à tout. L’expression même me déprime. J’avais beau tenter il avait réponse à tout. Combien de fois on a lu ça ? Y’en a un qui essaie, et l’autre qui lui cloue le bec, ferme ta gueule !
    Je n’ai pas vu le match, juste lu les dépêches et interviewes mais ça me mine. La prise de risque, l’audace, la volonté de faire le jeu c’est du pipi de chat. Et maintenant on va avoir Murray contre Ferrer, la demi-finale la mois appétissante de l’ère open sur le papier. Le contreur cuistot polymorphe au physique d’airain contre le limeur survolté sur-vitaminé hyperactif besogneux. L’évocation du match me fait tourner de l’œil et sécréter excessivement au niveau de ma vésicule biliaire. Haine.
    SO long Jérémy, rentre chez toi. Mais lisez l’interview complète sur le site de l’Equipe, il a une analyse vraiment pertinente du match et du point où il en est e sa carrière.

  17. Quentin 23 janvier 2013 at 10:01

    Enorme coup droit en bout de course!

  18. Remy 23 janvier 2013 at 10:06

    Debreak de Tsonga.
    Le service de Fed s’est fait la malle.

  19. Babolat 23 janvier 2013 at 10:07

    Tsonga devient le premier homme à breaker Federer en 2013.

    • Antoine 23 janvier 2013 at 10:12

      HISTORY HAS BEEN MADE !

      • Babolat 23 janvier 2013 at 10:19

        On va certainement offrir un trophée à Tsonga après le match. ^^

  20. Antoine 23 janvier 2013 at 10:08

    Et voilà, il s’en tirait effectivement trop bien vu son niveau de jeu et debreak de Jo qui revient à 3-3…Les choses vont se compliquer sérieusement pour Roger, surtout s’il paume ce premier set..Il va y avoir match en tout cas, c’est sûr…

    Roger est à 45% de premières, Jo à 70%…

  21. Julie 23 janvier 2013 at 10:10

    BOn.

    Le trou d’air de début du 2eme set qui semblait avoir été dépassé revient en force sur ce match. Au premier set. On veut des points gagnants qui gagnent, pas dans le filet, pq apres, il se ratatine, ne tente plus rien, se frustre encore plus, et…

  22. Julie 23 janvier 2013 at 10:16

    tsonga apparemment n avait jms vu le magic point de federer qui contre smatche contre roddick…

  23. Antoine 23 janvier 2013 at 10:19

    Et une balle de break non convertie par Roger à 4-4 sur une seconde balle de Jo à la suite d’une faute directe..5-4 pour Jo qui fait lui même beaucoup de fautes directes…

  24. Antoine 23 janvier 2013 at 10:22

    5-5..Tactiquement, c’est Jo qui parvient à imposer son jeu: il va plus de deux fois plus au filet que Roger obligé de jouer en défense et Jo se débrouille bien au filet…

  25. Remy 23 janvier 2013 at 10:26

    Casse cravate !
    J’ai peur pour Fed :(

  26. Julie 23 janvier 2013 at 10:26

    tie break de tous les dangers… Le jeu de federer revient un peu mais il va falloir arreter de foirer tous les coupds droits…

  27. Julie 23 janvier 2013 at 10:35

    vraiment pas rassurant ce premier set… tsonga peut s en vouloir pq roger est PLUS que prenable, et contre Murray ou djoko ca aurait fait 6-4…

    Je me sens tellement impuissante devant ma télé, etre fan de roger c est comme la lotterie, tu sais pas pourquoi d un coup il va etre moyen ou magique, pourquoi il debute bien ses tournois et soudain s effondre en demie ou finale, ou bien continue avec un niveau incroyable jusqu au titre (wimbledon 2012). Sigh

    Et je vais rater la fin de ce match m enfin

    • Remy 23 janvier 2013 at 10:39

      50 minutes pour le premier set, ça devient compliquer pour finir en 1h30.
      Espérons que ce premier set va libérer un peu Federer

    • Julie 23 janvier 2013 at 10:50

      ca laisse 15 et 15 minutes ;-)

  28. Quentin 23 janvier 2013 at 10:37

    Federer fait le mini break d’entrée, chacun conservant sa mise en jeu pendant le reste du jeu décisif: 1er set Federer 7-6(4) en 50 mins.
    Fed: 55% de 1ères (3 aces, 1 double), 13W, 13UE, 1/3 en balles de break, 7/11 au filet, 44 points gagnés.
    Tsonga: 73% de 1ères (3 aces, 1 double), 13W, 20UE, 1/3 en balles de break, 11/14 au filet, 38 poins gagnés.

    • Remy 23 janvier 2013 at 10:41

      55% de première, que c’est faible.
      On est loin, loin de ce qu’il faisait en première semaine …

  29. Antoine 23 janvier 2013 at 10:37

    Tie break pour Roger, assez chanceux il faut bien le dire: il gagne le premier point sur le service de Jo et ne lâche pas ensuite mais il s’en est fallu de très peu, notamment sur ce service à 4-2 compté ace après challenge et la machine qui montre qu’il aurait touché la ligne d’un ou deux millimètres et alors que manifestement tout le monde l’avait vu dehors. Bon challenge de Roger mais la machine n’est pas aussi précise que cela…A plusieurs reprises, il gagne son point se service de justesse aussi..

    Bref, Jo perd ce tie break sur le premier point…

    • Antoine 23 janvier 2013 at 10:39

      Son set le plus difficile du tournoi en tout cas avec le deuxième set du match de Tomic et encore car Tomic a bien mené dans le tie break mais était çà la rue le reste du set…

  30. Remy 23 janvier 2013 at 10:51

    Ce qui m’inquiète, c’est que Tsonga est de plus en plus tranquille au service.

    • Remy 23 janvier 2013 at 10:54

  31. Babolat 23 janvier 2013 at 11:00

    Des airs de Wimbledon 2011… Tsonga qui tente de plus en plus

    • Remy 23 janvier 2013 at 11:06

      Tsonga domine nettement les débats maintenant …

  32. Babolat 23 janvier 2013 at 11:06

    Well…

  33. Remy 23 janvier 2013 at 11:19

    Pff, c’est déprimant

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis