Adieu mon Jedi – l’épisode fantôme

By  | 24/01/2013 | Filed under: Opinion

Une intervention d’Oluive (commentant ici un échange savant sur le physique de Federer à l’Open d’Australie), ça ressemble assez souvent à la transe post-prandiale qui suit l’ingestion d’une omelette au peyotl.

Prophète, sa vision servira d’en-tête aux émois de la rencontre entre le sombre écossais, Murrsith, et le suisse chatoyant, Fuk.

Pourquoi le retour de Maître Yoda ? (ci-contre). C’est que notre vieux Roi Dagoba avait un ultime combat à livrer, un ultime disciple à accompagner

Ça y est, tout s’éclaire.
Le voile se déchire, je vois enfin.
Pourquoi tous ces avatars sur ce site. Pourquoi Yoda et Luke et tcetera.

Djokovador, Nadjabba, Murrsith : le côté obscur de la force. Et encore, l’Empereur n’est pas sorti. Ou plutôt si, il est là, il rôde, il ne sourit jamais. Et quand tout de même il montre les Dents, c’est l’Horreur. Les Gencives : l’Apocalypse.
Il est là, et forme son Disciple à lui succéder. A élever l’Ordre des Seigneurs Noirs des Sith au rang d’Absolu.

Fedruke, le chevalier, de plus en plus seul, au nom ridiculement batave. Le seul à pouvoir encore lutter. Mais pour combien de temps ?
Le côté obscur est inépuisable. Il se nourrit du sang de ses ennemis. Fruke fait tout son possible pour retarder l’échéance, mais, quand il ne sera plus, il sera trop tard. Quand c’est pas l’heure c’est plus l’heure.

Seulement voilà.
Imperceptiblement, Fuk commence à se ratatiner, tout simplement car se couvrant de Noir lui aussi…
Cet hiver, dans la chaleur de Tatooine, il a plongé au sein de l’Oeuf cosmique lui aussi. Il a senti, à l’issue de la dernière finale des Galaxies Principales, qu’il lui fallait prendre le Fluide s’il voulait tenir plus et encore plus et tant et plus. Lui aussi. Lui aussi. Combien de fois faudra-t-il le lire pour le croire ? Lui. Aussi. Il l’a dit, annoncé alors, mais personne n’a su l’entendre.

Immédiatement, le résultat est là : ses cuisses enflent. Ses pieds sont agiles. Tout va plus vite. Tout. Même. Oui, même.

Alors, il nous entraîne avec lui dans son escalade : avides de Pureté, nous plongeons nous aussi dans l’Abîme, nous rassurant par de faciles certitudes, nous berçant d’illusoires « obscur, pas Lui » résonnant comme autant d’incantations vides de sens.
Par là même, nous sombrons.
Et, quand le voile se déchire, tout disparaît.

Alors, je prends mon petit fil à pêche, et je recouds mon voile chiasseux. Mon cri guttural se perd comme toutes les autres dans le fin fond du fond du trou : triomphe, triomphe car il n’y a plus que Toi, car sinon, tout Espoir est perdu…
Mais il est perdu depuis longtemps.
Depuis l’épisode 6 en fait : il n’y a jamais eu d’épisode 7. Alors 18, je vous dis pas.

* Epilogue *

Et si le prophète avait capté, avec son intuition ultraliminale, une image prémonitoire inscrite dans la trame du web ?

Le jeu d’action en ligne « Clone wars » avait clairement senti le ratatinement du Jedi suisse en s’inspirant de sa physionomie pour créer son Skywalker… père.

Attends, eh, même la mèche !

Etonnez vous qu’après ça finisse comme ÇA :

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNN !!!!

 

About 

Tags:

495 Responses to Adieu mon Jedi – l’épisode fantôme

  1. Sylvie 26/01/2013 at 10:47

    Ce n’est franchement pas un beau match et Azarenka va s’en sortir à mon grand regret

  2. Sylvie 26/01/2013 at 10:58

    Manquait plus que ça pour que ça se termine en feu d’artifice !

  3. karim 26/01/2013 at 11:00

    Attends attends j’avais lu en diagonale mais le com d’antsiran me tire de ma torpeur. Jérôme ton com est quand-même énorme, tu dis en substance que Fed a calculé la fin de djoko, murray et nadal et que c’est là qu’il va jaillir du bois?!!!!! Purée je dois relire à tête reposée parce que là c’est du lourd!!!!!!!

    • Jérôme 26/01/2013 at 11:07

      Comme tu l’as dit plus tôt, c’est du Pentagone.

    • Babolat 26/01/2013 at 11:29

      la vérité est ailleurs…

  4. Sylvie 26/01/2013 at 11:25

    Na Li n’en veut pas de ce set. Après avoir recollé à 4/4 elle redonne aussitôt le break sur une succession de fautes grossières….

  5. Conchita 26/01/2013 at 11:27

    Mou ! Mou ! Mou ! Mou ! Pfff !

  6. Sylvie 26/01/2013 at 11:30

    Cette finale ne fait pas une bonne pub au tennis féminin

  7. Babolat 26/01/2013 at 11:33

    Azarenka et ses cris sharapoviens… je peux pas. Allez Na Li !!

  8. Babolat 26/01/2013 at 11:46

    Kokkinakis contre Kyrgios. Non ce n’est pas un nouvel épisode de Star Wars, c’était la finale junior garçons entre deux joueurs de même nationalité. Comme leur nom l’indique, ils sont… australiens. Le second a battu le premier. Australien d’origine grecque… ça vous rappelle pas quelqu’un ? Nan, Pete n’est pas australien.

    • Conchita 26/01/2013 at 11:51

      Samproussis ?

    • Coach Kevinovitch 26/01/2013 at 13:12

      Mark Philippoussis.

  9. Babolat 26/01/2013 at 11:47

    Oh la belle bleue !

  10. Babolat 26/01/2013 at 11:51

    Nonobstant la beauté du feu d’artifice, ça gêne considérablement les joueurs cette connerie. On se souvient de l’an dernier et Fed qui n’en touchait plus une pendant 15 mn après les festivités.

    • Conchita 26/01/2013 at 11:55

      Il était devenu subitement nul, oui.

  11. Babolat 26/01/2013 at 11:54

    Pas de pot Na Li, deuxième fois qu’elle se tord la cheville. Et cette fois, sa tête a heurté le sol.

  12. Babolat 26/01/2013 at 12:26

    Bon ben c’est fini. Près de 3h de match on n’a jamais eu l’occasion de s’enflammer.

  13. Nath 26/01/2013 at 12:27

    Bon, Azarenka nettement moins impressionnante que l’an dernier, mais ça suffit au terme de ce match franchement bizarre et pas terrible. Je rêve où elle n’a pas salué le public ?

    • Conchita 26/01/2013 at 12:31

      Si mais après plusieurs minutes de pleurs

    • Guillaume 26/01/2013 at 13:29

      Le public était surtout à fond derrière Li Na. Et même durant la cérémonie de remise des prix, les applaudissements ont été très timides. Le « Grand slam Asia – Pacific » voulait sa gagnante made in Asia (j’allais dire made in China, mais ça prend tout de suite une connotation dépréciative :) )

      • Babolat 26/01/2013 at 14:11

        Attention, le sponsor est coréen mais cela ne signifie pas que tous les asiatiques sont derrière Li Na. C’est chacun pour sa gueule… les coréens, par exemple, sont fous de Sharapova. Tout le monde au pays du matin calme croit qu’elle est numéro un mondiale. Une asiatique championne de tennis, si elle est pas de leur pays, elle peut aller voir ailleurs si ils y sont.

        Ici, rien à voir. C’est tout simplement que Azarenka n’enchante pas les foules. Beaucoup auraient préféré n’importe qui à la place. Je suis même certain que Serena aurait été plus encouragée.

        Les Bryanbros viennent de gagner le double.

        • Guillaume 26/01/2013 at 14:19

          Quand j’ai glissé la référence au « Grand slam Asia Pacific », nom officiel du tournoi, je faisais plus référence à l’aspect business. Pour l’avoir vécu dans les coulisses de RG, les organisateurs de tous les tournois bavent d’envie d’avoir une Asiatique à leur palmarès. Question de $$$.

          • Babolat 26/01/2013 at 14:23

            I understand. ;)

  14. Guillaume 26/01/2013 at 13:26

    Pas fan de Viktoria Azarenka, mais très impressionné par son Open d’Australie. On n’a parlé que de Serena et de Maria dix jours durant, mais quand les choses sérieuses sont arrivées, c’est bien elle qui a eu le dernier mot tandis que ses deux rivales disparaissaient sans gloire. On se posait la question de savoir ce qu’elle valait comme N°1, et elle apporte la meilleure des réponses, celle qui claque bien aux oreilles des détracteurs. Elle devait garder son titre pour garder la place, et elle le fait, malgré la tension palpable et une finale qui tourne au grand guignol à cause de 3 interruptions, entre le feu d’artifice de fête nationale et surtout le manque d’équilibre plus qu’étonnant de Li Na. Zsa-Zsa aurait pu en perdre ses moyens, mais non, elle assume son statut. Une vraie N°1. Il faut s’y faire : on en prend sans doute pour quelques années avec celle-là.

  15. Colin 26/01/2013 at 13:32

    Salut tout le monde je passe en coup de vent après avoir dépilé les montagnes de comms que vous avez produits pour mon plus grand bonheur.

    Mention spéciale à Oluive et Patricia pour leurs délires (partie haute de cette page), vous m’avez bien fait gondoler.

    Karim, Julie, et maintenant Elmar, ça fait du bien de vous relire. Kristian t’es où?

    Pas vu un échange de la demi-finale mais à lire votre match calling je le regrette amèrement.

  16. Coach Kevinovitch 26/01/2013 at 13:48

    J’ai lu les nombreux paves sur les differentes stades de la carriere de Roger ainsi que les previsions pour son avenir en direct des meilleures diseuses de bonne aventure de 15-love. Je compte ecrire aujourd’hui un post reponse qui fera trembler les fondations du site.

    A plus tard.

    • Babolat 26/01/2013 at 15:42

      Attends d’abord que Nadal revienne vraiment. Non pas la tête ^^

  17. MarieJo 26/01/2013 at 13:51

    un peu déçue pour Li Na qui a fait un magnifique open d’Australie et qui a sorti une sharapova à qui on donnait la finale sans confession ! ça fait vraiment plaisir ;)
    mais qui échoue aussi une 2è fois, sa déception était aussi émouvante que les larmes de soulagement d’Azarenka…
    vika peut encore bien mieux jouer qu’elle ne l’a fait sur ce match, trop de tension, de nerfs a vif et une Li Na qui a curieusement perdu alors quelle a dominé une partie du match.

  18. Babolat 26/01/2013 at 14:17

    Diantre Kevin Spacey était dans les tribunes et est resté jusqu’au bout du double.

  19. Renaud 26/01/2013 at 14:20

    Jérôme

    J’ai beau être fan il faut être lucide.

    Sur TB Nadal à son meileur est meilleur que tout le monde. Il peut donc encore remporter 1 ou 2 RG
    Sur Herbe Nadal est meilleur que Fed mais moins bon que Murrray et Djoko.
    Djolko est moins bon que Murray et Fed
    Fed peu être le seul potentiellement à empêcher Murray de l’emporter si il est dans un jour chèvre

    A l’OA Djoko et Murray sont meilleur que Nadal et FED
    A l’USO même sentence

    Et à mon avis en ce moment Murray est meilleur que Djoko sur dur

    Donc Murray va gagner l’OA demain et l’USO dans 9 mois
    Nadal gagnera un 8ème RG SEULEMENT SI il revient à 95% de son meilleur niveau physique et tennistique (il a même pas besoin d’être à 100%)
    Et FED est le seul à pouvoir empêcher Murray de faire son petit chelem cette année… et cela ne dépendra pas seulement de lui mais aussi du placement et de l’odre des têtes de séries.

    Pour l’année prochaine j’attends de voir demain !!!! car si Murray prend une tôle je dois revoir toute ma théorie

  20. Antoine 26/01/2013 at 14:43

    Je trouve assez stupéfiant le commentaire de Jérome. Si j’ai bien compris, Roger compterait sur les pépins de Nadal et le déclin de Djoko et Murray (à moins que ce ne soit une mise sur la touche pour cause de dopage pour le premier cité) pour leur survivre et tel le Phénix, venir rafler des GC à leur barbe dans deux ou trois ans…

    Tout ceci me parait hautement invraisemblable, hormis peut être le cas de Nadal qui à mon avis (et je vois que Karim partage également cette idée) est de la même génération que Roger, deux ans d’écart seulement au palmarès en réalité.

    Djoko et Murray ne sont pas au top depuis 5 ans. Le premier est à son top depuis la fin 2010, première finale en GC depuis près de trois ans, et Murray depuis l’été dernier. Ils ont tous les deux 25 ans et ils ont tous les deux quelques belles années devant eux au top. Ils vont se partager la plupart des titres qui comptent, les GC, en laissant pas gradn chose aux autres, voilà comment je vois l’avenir pour ma part.

    Là dedans, Nadal peut tirer son épingle du jeu et gagner encore à Roland Garros sans doute, et, peut être, obtenir un troisième titre à Wimbledon qui aurait vraiment de la gueule, plus qu’un 8ème à Roland à mon sens. Voilà un objectif à la fois réaliste et ambitieux pour Nadal. Sur dur, les chances de Nadal déjà pas très élevées tendent désormais vers zéro, en tout cas à Flushing.

    Quand à Roger, il peut également viser un nouveau titre à Wimbledon. J’ai écrit voici bien longtemps qu’à mon avis il aurait sa chance là bas jusque vers 34 ou 35 ans. Ce sera, comme toujours, son objectif numéro un pour les années qui lui restent: gagner un 8ème titre à Wimbledon, ce qui sera sans doute plus difficile que pour Nadal de gagner un 8ème à Roland Garros. Il a également sans doute encore une chance à l’US Open avec la disparition du super saturday. Melbourne, j’ai déjà dit que c’était trop lent pour qu’il puisse espérer quelque chose mais il aurait eu une petite chance cette année vu les conditions de jeu plus rapides s’il avait eu un tableau plus clément: Jo, Murray et le Djoker, il ne pouvait pas tomber plus mal. Mais si cela avait été Tipsarévic en 1/4 et Ferrer en demies, il avait toutes ses chances…Le tirage en carton, c’était pour le Djoker et c’est pour cela qu’il a les meilleures chances de gagner demain…Quand à Roland Garros, j’ose à peine en parler. Ses chances me paraissent avoisiner zéro, et pas simplement à cause de Nadal…

    Bref, d’ici la fin de sa carrière, Roger me parait pouvoir gagner entre 0 et 3 GC…Je suis près à prendre le pari qu’il gagnera encore un titre à Wimbledon.

    • Guillaume 26/01/2013 at 15:20

      Ouf, Antoine, îlot de rationalité au milieu de la tempête d’analyses toujours aussi extrêmes du fabuleux-déclin-de-Roger-Poulain. Entre d’un côté Jérôme et Antsiran qui le voient déjà enterrer la génération Djoko-Murray avant de capituler sur Jan Silva ou son petit frère à près de 40 ans, et de l’autre Sylvie qui nous rappelle à chaque défaite depuis ses 28 ans qu’il est vieux, usé, fatigué, et que c’est un miracle s’il ne marche pas encore avec un déambulateur, on a toujours notre communauté d’excessifs vis-à-vis du Suisse et de tout ce qui touche de près ou de loin à une projection quant à la suite de sa carrière.

      Après avoir redit que j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre la demie d’hier (le compteur bons matchs monte doucement dans cet OA, en gros 1 par tour en 2e semaine), et que ça fait plaisir de voir Andy se détourner du côté obscur du tennis défensif, je me contenterai de cosigner ton post quant à l’avenir de Biquette. Ni dramatique, ni euphorique, juste lucide et à la mesure du champion qu’il est.

    • Sylvie 26/01/2013 at 21:46

      Tu exagères un brin en ce qui me concerne Guillaume. Je souligne il est vrai assez souvent l’âge de Federer mais pas pour dire qu’il est usé ou bon pour la retraite mais souligner un fait : à 31 ans il est plus sur la dernière partie de sa carrière qu’à son apogée et pour le top niveau et rivaliser avec les monstres de régularité et de physique que sont devenus Djoko et Murray (+ Nadal) ce n’est pas un atout. Il bat encore très régulièrement la quasi totalité du circuit mais pour les dernières marches des grands tournois on voit bien qu’il atteint ses limites et que le temps ne va pas jouer en sa faveur. c’est du factuel même si Antoine semble penser que Federer est encore plus fort qu’avant, j’ai des doutes, au moins sur l’aspect explosivité, endurance, répétition des efforts.

      Cela ne me déprime pas pour autant et je pense qu’il peut encore réaliser quelques grosses perfs mais de moins en moins et il va tout doucement céder du terrain, quoi de plus normal ? Je ne vois pas cela comme un cauchemar à venir, juste une évolution normale de la vie et il peut encore résister un moment, on verra bien.

    • Jérôme 26/01/2013 at 22:55

      Tu exagérés aussi en ce qui le concerne Guillaume, vu que :
      - d’une part je n’ai jamais dit que Federer allait gagner jusqu’à 40 ans. En revanche un dernier titre du GC à 35 ans c’est possible pour le suisse.
      - d’autre part j’ai dit à peu près la même chose qu’Antoine sur les éventualités de victoires du suisse en GC d’ici sa fin de carrière. Antoine a dit entre 0 et 3. Et moi j’ai dit entre 1 et 3 ou 4 (c’est bien sûr le sens du passage du cap des 20 que je mentionnais).

  21. Antoine 26/01/2013 at 15:07

    BRYAN BROTHERS MADE HISTORY !

    Pour une fois, ce n’est pas du pipeau ! Avec ce 6ème titre à l’OA, les Bryan portent leur total de titres en GC à 13 et deviennent donc la paire la plus titrée de l’histoire du tennis. Chapeau !!

    Il devancent donc désormais d’une unité Newcombe et Roche et de deux unités les Woodies (et non d’une comme on le lit à tort un peu partout)

    Il faut cependant indiquer que certains joueurs ont gagné plus de titres en GC que les frères Bryan.

    Ainsi Newcombe est en tête du palmarès avec 17 titres, Woodbridge en a 16 (en en ayant gagné 4 autres avec d’autres joueurs que Woodforde), Emerson en a également 16, Quist en a 14..Ils ont donc encore quatre joueurs devant chacun d’entre eux au palmarès.

    Avec 13 chacun, les Bryan rejoignent Bromwich et Tony Roche, en attendant mieux sans doute…

  22. Coach Kevinovitch 26/01/2013 at 15:16

    Je suis sans doute le seul mais je suis content de la victoire de Victoria Azarenka.

    Je m’en fichais à la base de cette finale, j’aurais dû la manquer mais je me suis levé plus tôt que prévu. En revanche, la défiance du public aujourd’hui me déçoit tant elle empeste le délit de faciès.

    C’est toujours comme cela dès qu’une personne est mal aimée à la base, au moindre petit écart, on sort des tanks pour aller chasser des fourmis. Si un arrêt médical inopportun suffit à se faire détester du public, il en serait déjà fini de la côte d’amour de Rafael Nadal à cause des arrêts médicaux d’Hambourg 2008 et de Roland-Garros 2011. Loin de critiquer l’espagnol là-dessus (évidemment, on défend sa propre paroisse :mrgreen: ), je tiens à mettre en lumière ici le scandaleux « deux poids, deux mesures » auquel on assiste là. Le public a bien évidemment le droit de préférer d’autres joueuses qu’Azarenka. En revanche, il a le devoir d’être courtois et de ne pas chercher la moindre semi-excuse pour la clouer au pilori. Ca c’est injuste, bête, méchant et terriblement décevant de la part du public australien qui sait d’ordinaire se comporter beaucoup mieux que cela. Elle a été gentille (ou corporate) la Vika, j’aurais préféré qu’elle termine son discours par un « Apparemment, vous avez été contre moi ce soir, si je vous dérange, c’est dommage car je compte gagner encore beaucoup d’Australian Open donc je vais vous déranger encore très longtemps ».

    Certains auraient préféré que la soi-disante véritable numéro 1 mondiale gagne ce tournoi pour assoeir son statut encore ni officiel ni officieux, d’autres comme moi que soit Maria et d’aucuns Li Na pour l’ouverture du tennis à l’Asie et les gros dollars que cela annonce. C’est à ce moment là que Vika offre la plus belle réponse à ses détracteurs en remportant un second tournoi du Grand Chelem et c’est là qu’on la pourrit. La vision des choses de certains est tellement spéciale qu’elle mérite d’être ignorée.

    • Guillaume 26/01/2013 at 15:25

      Non Coach, t’es pas tout seul. Presque pas, en tout cas. Si son jeu ne m’emballe pas outre mesure, comme je l’ai dit plus haut j’ai beaucoup aimé la force de caractère dont Vika a fait preuve sur ce tournoi.

    • Patricia 26/01/2013 at 15:42

      Moi je m’en fous un peu de son MTO ! Quand elle en sera effectivement au point de Nadal, Djoko 1.0 ou Tipsa ’23 abandons ah quand même’, on en reparlera… Par contre, son jeu est chiant et son piaillement, plus criard encore que celui de Maria (mais qu’on achève enfin cette poule qu’on égorge !) Je ne vois simplement aucune raison de me réjouir.
      En plus j’aime bien Na Li quand elle joue bien.

      • Coach Kevinovitch 26/01/2013 at 16:29

        « Maria (mais qu’on achève enfin cette poule qu’on égorge !) »

        Mais qu’est-ce que c’est que ce genre de réclamations??? :mrgreen:

        Digne du fou qui annonçait qu’il allait tuer Roger Federer au tournoi de Shanghaï l’an dernier! :mrgreen:

        • Patricia 26/01/2013 at 16:44

          Une simple association d’idée, tout au plus ;-)!
          Si par une fausse manip’, j’avais le son sans l’image au lieu du contraire dans un match WTA starring vika, c’est sans doute l’idée miséricordieuse qui me viendrait à l’esprit – le rapport de cette production vocale s’apparentant bien plus à la gent galinacée en stress intense pré abattoir qu’à l’espèce humaine.

  23. Patricia 26/01/2013 at 15:35

    Que le souhait/prédiction de Jérôme se réalise, c’est une chose, que l’idée ait traversé l’esprit de Roger en est une autre, que je pense fort vraisemblable : arrêt prématuré pour Nadal, c’est évident, tout le monde y a pensé ; prolongations prolongées pour Fed, jusqu’aux titres majeurs, il y a des précédents récents : Agassi. Oui mais Agassi a profité de Medvedev et Clément. Oui mais il est lui et je suis Lui. La date raisonnable de limite concurrentielle pour Roger, qui lui a traversé l’idée quand on a commencé à lui poser des questions sur le « déclin », c’est donc sans doute 35-36 ans : à ce moment-là d’ailleurs, la seule variable était Nadal (Djoko faisait des doubles fautes et Murray faisait en GC).
    L’optimisation de nos deux finalistes de dimanche vient mettre un grain de sel de taille, certainement, à ces plans : le Djoker se blesse très peu, il est aussi boulimique que Fed, Murray ne se blesse plus et vient d’arriver. Le dopage, ne rêvons pas : personne ne sera pris par le dispositif actuel, et personne ne « donnera » un tennisman – on n’est pas en sport d’équipe.
    Une baisse « naturelle » à 29-30 ans ? Comme tous ces mecs qui font leur meilleure année précisemment dans ces eaux-là ? Mouif…

    Si on leur suppose une légère baisse à la Roger, dans les mêmes eaux que Roger, ça donne quoi comme date ? Difficile à estimer : on compte à partir du déclic, du début de carrière, de l’éclosion ultime ? On fait abstraction de la mono ?
    Le cas le plus favorable donne 28 ans : encore 3 ans minimum de zénith à tirer. Avant le ‘déclic’ assuré de Tomic. La porte est étroite, Roro (ça ne l’empêchera pas forcément de la viser !)

  24. karim 26/01/2013 at 18:58

    Je relis le com de Jérôme et je suis pris entre fou-rire et tristesse. J’en ai déjà lu des plans sur la comète mais là on viole les accords de Kyoto, ton com est dangereux pour la couche d’ozone!!!!
    Fed, déjà quelque peu distancé désormais sur les formats longs par les trois jeunots, attendrait patiemment qu’ils baissent pour les reprendre sachant qu’aucun des jeunes actuels qui ont dix ans, oui dix ans de moins que lui ne pourrait atteindre un niveau suffisant pour contrecarrer ses plans…
    C’est le truc le plus radioactif que j’aie lu. Ni plus ni moins.

    • karim 26/01/2013 at 19:04

      Mais bon comme Jérôme le précise c’est ce que Roger se dit certainement. Ce n’est donc pas un voeu pieux de fan enamouré.

  25. Jérôme 26/01/2013 at 20:37

    Réponse collective à Karim, Antoine, Renaud et Patricia.

    Il ne s’agit pas d’un vœu de ma part mais d’une réflexion/ projection sur un futur possible et sur les plans que peut faire Roger. Car un champion de 31 ans, plus comblé de succès qu’aucun autre, qui dit qu’il veut jouer jusqu’à 35 ans, il réfléchit et planifie à plusieurs niveaux.

    Renaud, je ne sais pas où tu as vu que Nadal serait meilleur que Federer sur gazon. Pour moi, la hiérarchie sur gazon est désormais : 1er Federer, 2ème Murray, 3ème Nadal et 4ème Djoko.

    Patricia, sauf à ce que je t’aime mal comprise, tu tires beaucoup sur la corde en affirmant que les champions actuels sont à leur top jusqu’à 29/30 ans.

    Non, grosso modo le top c’est plutôt jusqu’à 27/28 ans. Après, sauf exception c’est le déclin.

    Et à l’état civiĺ, Murray et Djokovic auront 26 ans dans un peu plus de 3 mois. Et Nadal aura 27 ans dans 4 mois. Quant à la définition que je donne d’un joueur appartenant à l’élite, c’est celui qui atteint les demis et les finales de GC et qui gagne un nombre suffisamment significatif de tournois pour être dans le top 4.

    Même précoce, Nadal a été dans l’élite dès 19 ans (en 2005), Djokovic dès 20 ans (en 2007), et Murray à 21 ans (en 2008). Il suffit de regarder leur palmarès.
    Hormis son année 2011 hors norme, et sa mauvaise année 2010 où il a lutté avec ses mauvais choix au service, Djoko remporte à peu près le même nombre de tournois chaque année.
    Et Murray remporte aussi grosso modo le même nombre de tournois chaque année depuis 2008, hormis sa relativement moins bonne année 2010.

    La question c’est combien de temps un joueur reste dans l’élite et jusqu’à quel âge.

    Très peu de joueurs sont restés dans l’élite plus de 8 années, consécutives ou non consécutives. En quoi je suis d’accord avec Karim sur le fait que Nadal appartient en réalité plus à la génération de Federer qu’à celle de Djokovic et Murray.
    Très peu de joueurs sont restés au top après 28 ans.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis